Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Miso et radioactivité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Miso et radioactivité   16/9/2008, 14:22

MISO : pate de soja et riz fermentée.

cat
En 1945, la bombe A est lâchée sur Nagasaki. L'hôpital du Dr. Shichiro Akizuki est détruit. Au cours des années qui suivent, le Dr. Akizuki et le personnel de son hôpital travaillent en contact rapproché constant avec les victimes ayant survécu au bombardement, dans des secteurs de la ville sévèrement détruits et hautement radioactifs. Quoiqu'il en soit, ni lui ni ses collègues, médecins et infirmières, ne souffrent des effets habituels et redoutés de l'exposition aux radiations. Intéressé au plus haut point par ce singulier phénomène, il avance alors l'hypothèse que cette heureuse situation soit le fait de leur consommation quotidienne de soupe au miso. Il sait bien, cependant, que seule une étude scientifique sérieuse dudit phénomène fournira une réponse complète.

Ce n'est qu'en 1972 que des chercheurs japonais, parmi lesquels le Dr. Morishita Keiichi, découvrent enfin que le miso contient de l'acide dipicolinique, un alcaloïde qui offre la particularité de chélater les métaux lourds tels que le strontium radioactif, le plomb, le mercure, le cadmium... et de les éliminer par les voies urinaires. À l'époque, cette découverte fait la Une des grands journaux japonais. Depuis, les autorités des grandes villes japonaises ont recommandé aux agents de la circulation - ceux qui règlent le traffic des voitures aux grandes intersections - de prendre leurs 2 bols de soupe au miso quotidiens, afin de favoriser l'élimination des polluants auxquels ils sont exposés. Cette histoire des docteurs Akizuki et Morishita est citée dans "The Book of Miso" de William Shurtleff et Akiko Aoyagi (1976, 1983 et 2001). Nous n'avons pas encore retrouvé la référence exacte de l'étude de Morishita.

Depuis, d'autre études ont été menées sur cette question. En 2001, Ohara et son équipe ont observé que plus la fermentation du miso était longue et plus il offrait une protection efficace contre les radiations. Résumé de l'article.

Chélation : Processus physicochimique qui conduit à la formation d'un complexe entre un ion métallique positif et une substance organique. Le complexe résultant étant stable, inactif, non toxique, soluble et facilement éliminé par voie rénale, la chélation constitue une méthode thérapeutique ayant un intérêt pour éliminer des substances indésirables ou nocives de l'organisme. Ainsi, elle trouve notamment des applications pour l'élimination des substances radioactives nocives, de même que dans le traitement des intoxications par les métaux ou de certaines maladies caractérisées par une accumulation de métaux dans l'organisme (maladie de Wilson, hémochromatose, par exemple). Enfin, la chélation peut également faciliter l'absorption et l'élimination des minéraux dans les suppléments qui en contiennent. (Source: le Grand Dictionnaire Terminologique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
mireille

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   16/9/2008, 16:36

En effet, des spécialités alimentaires japonaises sont des aliments-médicaments, le miso, le tamari, les umébosis utilisent le principe de la lacto-fermentation. Les japonnais consomment aussi le champignon shitaké, incomparable pour les défenses immunitaires, les algues, et bien sûr leur excellent thé vert. Ils utilisent le chlorure de magnésium sous sa forme naturelle : le nigari.

J'avoue (parce que la qualité et l'importation ont un coût) avoir fait un tout petit stock en commandant directement chez Celnat.

Je connais ces produits pour avoir suivi, il y a longtemps, des cours de macrobiotique, ses principes sont actuellement redécouverts et j'en suis heureuse !

Pour revenir au sujet de la radio-activité et des bombes sur le Japon en 1945, j'ai lu avec douleur dans un livre d'Alice Bailey que, de façon occulte (!!!), le Japon aurait été choisi car la constitution résistante de la race (!!!) habitant ces îles viendrait à bout des radiations... Je ne peux faire aucune citation, les écrits d'Alice Bailey sous la dictée du "tibétain" sont à vomir, je m'en suis débarassée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dam



Nombre de messages : 113
Localisation : Sodome et Gomorrhe
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   19/11/2008, 21:56

Nos chers amis japonais utilisent meme de la stévia (pareil que le sucre sans les effets négatifs) Very Happy

Le japon qui dit non Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ForceTranquille

avatar

Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   15/3/2011, 13:42

Up de ce sujet qui peut être très intéressant concernant ce qui se passe actuellement au Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   16/3/2011, 21:09

Jai acheté du miso pour 5 euros le sachet d'un kg dans une épicerie japonaise non loin de la bourse de Paris.

Selon les autorités, l'accident nucléaire pourrait avoir des retombés en France.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   16/3/2011, 23:08

De mon coté, j'ai fait ma petite soupe ce soir avec carotte et champignons coupés en tranches. Je trouve cette soupe excellente!

Pour ceux qui connaissent, le gout ressemble beaucoup a la sauce de soja.

Bref, avec le MISO, on rejoint l'utile a l'agréable. Smile

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   17/3/2011, 12:42

- consultez votre médecin si problèmes thyroïde ou système hormonal habituels chez vous, allergie à l'iode...prescription non nécessaire, produit non remboursé, comprimés d'iodure de potassium neutre : 130 mg/jour (éventuellement 1 prise de 65 mg toutes les 12 heures), pendant 8 jours, puisque 2g d'iodure de potassium est le max tolérable par la thyroïde...si teinture d'iode, voire liens ci-dessous pour modalités...avis différents, à prendre entre 4 jours et 4h avant contact particules, passage nuage...

si vous trouvez infos à ce sujet...

- masque anti-particules n95 pourrait être également utile...
voir aussi gingko biloba, kombucha, bref, tout détoxifiant..



- L'IODE :

http://sante.planet.fr/actualites-explosions-de-reacteurs-au-japon-comment-se-proteger-des-risques-nucleaires.57106.2071.html?page=0%2C5&xtor=EPR-26-55544[Medisite-a-la-Une]-20110315

http://m.alterinfo.net/Une-attaque-nucleaire-a-l-horizon-l-iode-de-potassium_a48649.html?com

au canada, une piste : http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=991986

- ALIMENTATION ET DETOXIFIANTS :

http://sante.planet.fr/actualites-explosions-de-reacteurs-au-japon-comment-se-proteger-des-risques-nucleaires.57106.2071.html?page=0%2C7&xtor=EPR-26-55544[Medisite-a-la-Une]-20110315

http://chamok.unblog.fr/2007/03/13/comment-se-detoxifier-des-radiations-radioactives/

http://www.lamacrobiotique.com/pages/miso.html


- SOINS HYGIENIQUES :

http://zone-7.net/argent_colloidal/index.html
http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article5411

- LE RISQUE NUCLEAIRE EN FRANCE ET L'IODE :

criirad.org

http://sante.planet.fr/actualites-explosions-de-reacteurs-au-japon-comment-se-proteger-des-risques-nucleaires.57106.2071.html?page=0%2C10&xtor=EPR-26-55544[Medisite-a-la-Une]-20110315

www.distribution-iode.com.

http://www.distribution-iode.com/IMG/pdf/IODE_depliant2009.pdf

- LE RISQUE NUCLEAIRE EN BELGIQUE ET L'IODE :

http://www.astrosurf.com/luxorion/radioactivite-mesure-protection-civile3.htm

- SURVEILLANCE DE LA RADIOACTIVITE EN FRANCE :

http://actualite.meteoconsult.fr/actualite/meteo/suivi-nucleaire-au-japon----les-vents-repoussent-la-menace_11373_2011-03-12.php

http://www.irsn.fr/FR/Documents/home.htm

http://sws.irsn.fr/sws/mesure/index
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   17/3/2011, 13:53

Soupe miso

Pour 4 personnes en accompagnement

650 millilitres d’eau de source
5 grammes de dashi OU 1 morceau d’algue kombu
2 morceaux d’algue wakame séchée
1 c. à soupe 1/2 de miso BIO NON PASTEURISE
1 oignon nouveau
100 grammes de tofu ferme

Verser l’eau dans une casserole. Ajouter le dashi en délayant (ou bien l’algue kombu). Ajouter le wakame et porter à ébullition. Laisser frémir pendant 5 minutes. Oter l’algue et la découper en morceaux. Réserver. Dans le bouillon chaud, délayer le miso. Ajouter l’oignon nouveau émincé, le wakame et le tofu coupé en dés. Laisser chauffer 2 minutes puis servir.

Dans Les Aliments et leurs vertus, Jean Carper déclare que des chercheurs japonais spécialisés dans l'étude du cancer de l'estomac ont constaté que des personnes consommant un bol de soupe de miso par jour résistaient 3 fois mieux à la maladie. Même l'ingestion occasionnelle de miso offrirait une protection contre le cancer. Il y a 10 ans[Quand ?], ces hypothèses en étonnèrent plus d'un car on ne connaissait pas encore les multiples propriétés anticancéreuses des constituants du haricot de soja.

En analysant les éléments du régime ancestral des résidents d'un village près de Kyoto, des chercheurs remarquèrent que les grands consommateurs de soja (90 g/j) sous forme de miso et tofu avaient des concentrations élevées d’isoflavonoïdes, substances anti-cancéreuses efficaces contre les cancers du sein et de la prostate. Chez les animaux, le miso contribuerait aussi à diminuer tant les risques de développement que de prolifération de tumeurs mammaires.

En 1996, le National Institute of Cancer aux U.S.A. a organisé un symposium international sur les phytoestrogènes (isoflavones) dans l’alimentation et leur action préventive en matière de cancer. La majorité des participants s'est focalisée sur le soja et les isoflavones de soja.

De nombreuses recherches ont montré que les formes d'isoflavones retrouvées dans le soja (génisteïne et daidzéine) aident à réguler l'équilibre hormonal chez la femme et possèdent de puissantes propriétés antioxydantes, anti-tumorales. Elles peuvent prévenir l'ostéoporose ainsi qu'abaisser le taux de cholestérol.

À l'heure actuelle, la recherche se tourne de plus en plus sur les phytonutriments qui exerceraient des effets bénéfiques sur la santé, sans doute supérieurs à certains minéraux et vitamines. Il est sûr que les isoflavones de soja, particulièrement la génisteïne et la daidzéine, sont les polynutriments les plus importants du miso de soja.

wikipédia

La bonne adresse :

http://www.bienmanger.com/1F4578_Miso_Orge_Non_Pasteurise_Bio.html


Dernière édition par MOBY37 le 18/3/2011, 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   17/3/2011, 21:11

Ce soir au menu, soupe miso aux légumes, et demain, soupe miso au tofu, après demain, un truc au miso... et après..? Surement du miso!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   17/3/2011, 21:20

Ne vous pressez pas les gars, le nuage n'arrivera que dans 2 semaines environ. sunny

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   17/3/2011, 21:23

Dans une semaine, miso
Dans deux semaines, miso
Dans trois semaines... j'me tate, mais j'pense que ce sera du miso aussi lol

De la nigelle aussi, très bon pour le système immunitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 07:07

Le matin au petit déj. un bol de miso + une douzaines de Goji

et hop ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 07:19

Il y a déja qq années que je me suis équipé ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 07:25

aurelien1818 a écrit:
Ne vous pressez pas les gars, le nuage n'arrivera que dans 2 semaines environ. sunny

Les vents circulant à haute altitude font le tour du monde en onze jours, et pourront donc transporter des particules radioactives jusqu’en France, comme l’a souligné la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet mercredi 16 mars:

«Si on va au bout du scénario catastrophe, il peut y avoir des retombées dans une large partie de l'hémisphère nord, y compris, dans de petites proportions, en France métropolitaine.»

14.000 km à parcourir

Mais cela ne veut pas dire qu’il y a un risque de contamination. Etant donnée la distance que le vent doit parcourir entre le Japon et la France, l’éventuelle concentration radioactive dans l’air venu de Fukushima serait très faible à son arrivée en France, et il n’est pas sûr que l’on puisse la mesurer, même avec le réseau de 163 balises d’alerte dont dispose l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) pour surveiller la radioactivité du territoire (et dont les données sont disponibles en temps réel ici).

Le Japon se situe en effet à presque 10.000 km de la France à vol d’oiseau en traversant l’Asie. Les vents dans l’hémisphère nord circulent généralement d’ouest en est. Si des particules doivent arriver jusqu’en France, elles emprunteront donc l’autre chemin, en passant d’abord au-dessus de l’océan Pacifique puis des Etats-Unis et enfin de l’océan Atlantique. En additionnant la distance entre Tokyo et San Francisco (5.133 km) et celle entre San Francisco et Paris (8.956 km), on arrive à un ordre de grandeur de 14.000 km à parcourir pour un éventuel nuage radioactif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mat



Nombre de messages : 43
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 09:24

En plus de l'excellent miso, nous pouvons rajouter à notre alimentation, des champignons Shitaké et des prunes umebosis, sans oublier les algues izikis et kombus
En Paix et en Santé. Vive la Macrobiotique tellement d'utilité publique par ces temps troubles et radioactifs!
Bien à tous.
Beaucoup d'Amour pour nos Amis Japonais et pour la Planete Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 18:05

Comme le souligne MOBY, c'est plutôt une dizaine de jours que mettent les courants d'air à faire le tour du globe.
Le Miso cat , ça nourrit + que des pastilles d'iodes.


http://www.scribd.com/doc/25600142/Detoxifier-de-Uranium-Appauvri?secret_password=1636e1r4xlfl7s6uaw1m
http://www.dailymotion.com/video/x196f6_16-detox-metaux-lourds
http://www.criirad.org/actualites/uraniumfrance/somuraniumfrance1.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 18:17

Juste pour vous dire merci de ces infos à propos du miso et autre macrobiotique, du coup je suis passé au quartier Asiat vers chez moi racheter du riz en grosse quantité et jai fait les stocks de miso et autres algues Smile

Ils peut venir le nuage !! Laughing Bide
Revenir en haut Aller en bas
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 18:35

Le Réseau « Sortir du nucléaire » révèle que six journalistes indépendants de l’association JVJA (Japan Visual Journalist Association), dont le directeur du magazine Days Japan, Ryuichi HIROKAWA, se sont rendus près de la mairie de Futaba, à 2 km de la centrale de Fukushima Daiichi, pour mesurer la radioactivité avec trois compteurs Geiger, ce dimanche 13 mars à 10h20. Il s’agit à notre connaissance de la première mesure faite de façon indépendante des autorités, par des journalistes japonais que nous saluons pour leur courage et les risques qu’ils ont pris pour faire leur métier.

À la mairie de Futaba, située à 2km de la centrale de Fukushima Daiichi, la radioactivité dépasse la capacité de mesure de certains des compteurs Geiger (BEIGER COUNTR DZX2, VICTOREEN 209-SI, et MYRate PRD-10) employés par les journalistes japonais.

À l’aide d’un compteur VICTOREEN 209-SI, le débit de dose a été mesuré à 10 milli-Röntgen/h (soit 0,1 mSv/h, ce qui signifie qu’un citoyen japonais reçoit la dose annuelle tolérée en France en l’espace de 10 heures). Le journaliste ayant effectué la mesure, Ryuichi Hirokawa, déclare : « Quand j’ai fait un reportage fin février 2011 à Tchernobyl, le taux de radioactivité était de 4 milli-Röntgen/h (0,04 mSv/h) à 200 m du réacteur accidenté. Dans la ville de Pripyat, à 4 km du réacteur de Tchernobyl, le niveau était de 0,4 milli-Röntgen/h. » (1)


Les mesures relevées avec les 2 autres appareils varient dans une fourchette de 20 à 1000 micro-sievert par heure (0,02 à 1 mSv/h). Explication : 1 mSv représente le niveau de la limite annuelle autorisée en France pour l’exposition de la population aux rayonnements radioactifs artificiels en France. En seulement 1 heure, un citoyen japonais reçoit la dose annuelle.

De telles informations accréditent un niveau de radioactivité dramatiquement élevé dans un périmètre étendu autour de la centrale, dont les conséquences sanitaires ne pourront être que très graves.


Rappelons que la radioactivité atteignait ce matin un niveau 400 fois supérieur à la normale à la préfecture de Miyagi, distante de 80 km de la centrale de Fukushima Daiishi (2).

Les autorités japonaises sont en train de perdre tout contrôle sur la situation. Le Réseau « Sortir du nucléaire » alerte les citoyens : le gouvernement japonais cherche à minimiser autant que possible la gravité de la catastrophe nucléaire en cours et du relâchement de radioactivité dans l’environnement. Avec la réunion ministérielle de ce samedi 12 mars et la tentative de désinformation du ministre de l’industrie Éric Besson, la machine à étouffer l’information s’est déjà mise en marche, en France aussi.

La catastrophe nucléaire japonaise démontre s’il en était encore besoin la gravité du danger que le nucléaire fait courir aux populations. La seule décision politique responsable, pour le Japon comme pour la France, est de sortir du nucléaire.


Notes :

(1) http://mphoto.sblo.jp/article/43820834.html en japonais
Contact au Japon de l’association JVJA ayant effectué les mesures : JVJA Mobile: 090-6101 -6113

(2) http://english.kyodonews.jp/news/
© Droits d’auteurs , Réseau «Sortir du nucléaire», 2011

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23690
http://www.sortirdunucleaire.org/

http://www.sortirdunucleaire.org/



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 18:38

J'ai fais une petite soupe miso au tofu et algues, si vous êtes chaud, y'en a encore dans la casserole!

Au passage, si certains parmi vous ont du mal à s'en procurer, je vous en enverrai avec plaisir!

@ Moby
Tiens nous au jus si tu fais quelques mesures!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   18/3/2011, 18:47

Merci al_ankabout !

Pour ceux qui veulent creuser le sujet du nettoyage de la radioactivité par l'alimentation, voici un récent article plutôt complet:

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/03/se-proteger-des-dangers-des-emissions.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
tuvoiscomment



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 18/03/2011

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   19/3/2011, 13:15

MOBY37 a écrit:
Il y a déja qq années que je me suis équipé ::

Ca c'est tres bien moby. j'espère que tu nous fera part de tes relevés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tuvoiscomment



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 18/03/2011

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   19/3/2011, 13:16

Je ne trouve pas de miso, j'habites un bled en belgique... pas facile facile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   19/3/2011, 13:21

ratman a écrit:
pour le miso allez trainer dans les boutiques pas trop fréquentées de macro biotique ils ont des stocks qui datent d'avant l'explosion nucléaire

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   19/3/2011, 18:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Miso et radioactivité   19/3/2011, 18:46

Merci Nex, excellents tous ces liens cheers

Une amie en consomme beaucoup et elle m'a confié que depuis qu'elle privilégiait le miso dans son alimentation elle souffrait beaucoup moins de sa fibromyalgie. Le professeur qui la suit à l'hopital Édouard Herriot à Lyon (partisan des médecines alternatives, spécialiste n°1 en France de cette maladie) lui a conseillé la consommation de miso il y a plus de quatre ans.
Pour en revenir à la catastrophe en cours au Japon et à une possible contamination des produits consommables là-bas, c'est quelque chose qui ne l'inquiète pas parce qu'il existe d'après elle du miso de qualité fabriqué chez nous dans le respect de la tradition japonaise, ce que confirme d'ailleurs ton premier lien...

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Miso et radioactivité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» idées de menus végétaLiens
» Radioactivité
» ambre et radioactivité
» recette du miso ?
» radioactivité...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Information et conscientisation  :: Medecine alternative-
Sauter vers: