Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF   15/1/2012, 15:13


Traduit pour la première fois de l’anglais :brouillard rouge sur l’amérique
du Cdt. William Guy CARR :

http://wordpress.catholicapedia.net/?p=2668
Revenir en haut Aller en bas
Badonga



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Livre Des pions sur l'échiquier   17/6/2012, 15:15

Des pions sur l'échiquier (+ 18 autres ouvrages -55 Mo-)
Lien : jheberg.net/download-5B71AA2E004E-wgc-2b.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raoul.plonplon



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF   24/7/2016, 10:50

Invité a écrit:

Traduit pour la première fois de l’anglais :brouillard rouge sur l’amérique
du Cdt. William Guy CARR :

http://wordpress.catholicapedia.net/?p=2668

Le lien sur le blog de Catholicapedia est mort. S'il s'agissait du lien du livre en PDF, quelqu'un pourrait-il l'uploader ? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF   24/7/2016, 21:56

Salut,

A ma connaissance il n'existe pas à l'heure actuelle de version pdf de ce (très bon) livre sur internet.

Le lien mort était seulement la présentation du livre, accompagné, si mes souvenirs sont bons, des extraits que l'on peut trouver aussi sur le site des éditions saint rémi :

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwibr7m-8IzOAhWIIMAKHTCxDPkQFgghMAA&url=http%3A%2F%2Fsaint-remi.fr%2Ffr%2Findex.php%3Fcontroller%3Dattachment%26id_attachment%3D185&usg=AFQjCNHvKiaGHDFaFFQ9l-Wb8TjDzOddWA&sig2=t_vKWPKijjgSAhu05-IhWw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF   25/7/2016, 02:49

En relisant le sujet, je constate qu'un énorme trollage (du membre goldbi) s'est glissé dans ce topic à la page une, et que celui-ci nous a échappé avec le temps.

J'y reviens donc, car un enfumage pareil n'a pas sa place ici.

Citons donc cette mascarade se parant d'un questionnement faussement innocent et parfaitement orienté dans le but de manipuler les esprits :

goldbi a écrit:
Citation :
Une fois la révolution décidée, les conspirateurs Juifs introduisirent le Calvinisme en Angleterre pour séparer l’Église de l’État et diviser le peuple. Contrairement à l’opinion répandue, le Calvinisme est d’origine Juive. Il fut délibérément conçu pour diviser les fidèles des religions chrétiennes et le peuple. Le véritable nom de Calvin était Cohen ! [42] Lorsqu’il vint de Genève en France pour commencer à prêcher sa doctrine, il se fit appeler Cauvin et il devint ensuite « Calvin » en Angleterre. Rares ont été les complots révolutionnaires non élaborés en Suisse et rares aussi, les dirigeants révolutionnaires Juifs qui n’ont changé leur nom !

Chapitre II, la révolution anglaise
Citation :

42 — L’auteur ne le mentionne pas, mais précisons que Luther, fondateur de la secte protestante, était également un membre de la Synagogue de Satan. La religion protestante, comme les autres fausses religions, fut créée par les précurseurs des Illuminati, sur inspiration du Grand Architecte de l’Univers (n. d. l. r.).


J'aimerais comprendre, ou sont les preuves ? En quoi Luther est satanique ? En quoi Calvin est juif ? En quoi la réforme et les protestants sont des adeptes de Satan, des juifs conspirateurs ?

_________________________________

La véritable conspiration, c'est à Rome, le Pape se remplit les poches avec les indulgences que le purgatoire existe ou pas, je pense pas que donner au Vatican de l'argent peut permettre à une âme d'atteindre le paradis, non ? L'église à cette époque, beaucoup d'évêques qui multiplient les charges, qui ne sont pas présent partout, souvent inefficace, ne remplissent pas le rôle du clergé dans une société dite d'ancien régime. Donc se séparer d'une administration (ici l'église du vatican) pour motif qu'elle ne remplit plus son rôle, est directement imputable à Satan ? et donc c'est forcement les juifs ?

Ou sont les preuves !!!


Il t'aurait suffit de lire l'entièreté du livre "Des Pions sur l'échiquier" pourtant, au lieu de citer à dessein par la feinte (en le détachant de l'ensemble) un simple passage (et une note un brin limite du traducteur...) pour comprendre la trame de l'histoire et surtout la logique foncière du "Mouvement Révolutionnaire Mondial" satanique, et ainsi ceux qui se trouvent derrière : car un mouvement destructeur à portée internationale n'essaime jamais tout seul, il y a toujours des hommes et des influences en coulisse pour le mettre en mouvement et le soutenir : c'est-à-dire dans le cas qui nous occupe, n'en déplaise à tes manipulations dialectiques que je vais exposer, l'élite juive talmudo-kabbaliste, chose prouvée surabondamment par nos nombreux topics-clés, que je vais me faire un plaisir de rappeler dans la démonstration qui suit (de même qu'en clôture du message plus bas, pour conclure en beauté).

Ceux ayant pris la peine de lire le livre (mais je doute fort que cela fut jamais ton intention) auront très nettement saisi ce fil logique qui lie au niveau occulte tous ses évènements fondamentaux de la "conjuration antichrétienne" et de la Révolution mondiale messianique (en opposition à la Révélation), et ce depuis l'avènement de Jésus-Christ et sa mise à mort par le Sanhédrin de l'époque (aux alentours de l'an 30 de notre ère).

Le mouvement d'idées sous-jacent au triptyque Renaissance-Réforme-Révolution est indissociable d'une même logique de guerre au Christ et à l'église (quand bien même celle-ci put avoir des faiblesses, par la faute de certains hommes) : le Protestantisme étant né tout entier de ce mouvement d'idées complètement enjuivées, car manipulé par la Kabbale et l'occultisme.

Il faut lire notamment (il s'agit de trois tomes colossaux extrêmement approfondis et documentés) le monumental ouvrage intitulé
"La conjuration antichrétienne" de MGR Delassus, dont j'ai parlé (entre autres) à ce lien, et où vous pourrez les télécharger :


Le Nouvel Ordre Mondial ou la "Renaissance" de l'ancien


Voir aussi la "Guerre des Gnoses" pour d'innombrables informations là-dessus, particulièrement le tome trois intitulé "La Renaissance, cette imposture" (408 pages) :

Citation :

« Les ésotérismes contre la tradition chrétienne ».
Il s'agit du troisième livre de la trilogie « la guerre des gnoses ».


4e de couverture:


« Il n'y a pas de Moyen Age, donc pas de Renaissance.
Aprés avoir rappelé que la culture de l'Antiquité païenne avait toujours été connue en Occident avant 1453, date officielle de la Renaissance, Alain Pascal montre qu'il n'y a pas une mais deux formes de renaissance, l'une chrétienne qui est principalement artistique, et l'autre anti-chrétienne qui est gnostique et kabbalistique.
Cette seconde renaissance, qui est à proprement parler " la " Renaissance (avec un grand R), est une imposture car elle est une " seconde naissance " de la gnose née de la compromission de l'ésotérisme juif avec l'ésotérisme égyptien. En effet, ce mouvement ne fait pas revenir la culture d'Athènes, mais celle d'Alexandrie, la culture hellénistique qui avait soumis le passé païen occidental à l'ésotérisme oriental.
Si donc elle influence l'art, la Renaissance n'est pas artistique, mais " religieuse " et doit être inscrite dans la Guerre des gnoses qui sous-tend l'Histoire depuis la Révolution chrétienne. Tel est bien sûr le thème principal de ce livre qui s'inscrit comme le troisième volet de cette Guerre des gnoses qui commençait par La pré-Kabbale et se poursuivait dans Islam et Kabbale contre l'Occident chrétien.
Gnostique et kabbalistique, la Renaissance marque une rupture et une régression dans la civilisation de l'Occident chrétien, et l'auteur en tire la conséquence sur l'Humanisme, mais également sur la philosophie des droits de l'homme qui descend de cet Humanisme.
Comme dans ses précédents ouvrages, Alain Pascal scrute l'histoire secrète de la Renaissance non pour elle-même, mais en fonction de l'actualité. L'imposture de la Renaissance est actuelle puisque nous vivons les Temps modernes. En s'attaquant à la Renaissance, ou plus exactement à son mythe, l'auteur vise à l'évidence notre époque, dont le moins que l'on puisse dire est qu'il n'en partage pas les " valeurs " ni le conformisme. »

http://www.librairiefrancaise.fr/fr/alain-pascal/1484-la-renaissance-cette-imposture-alain-pascal-9782911202704.html

et le tome quatre (excessivement volumineux et révélateur) qui en est la suite directe, intitulé "La Réforme, cette révolution" (624 pages) :


Citation :
Le quatrième et dernier tome de la Guerre des gnoses.
Un ouvrage volumineux, magistral, documenté, et très attendu !
4e de couverture :
« La Réforme de Luther, une vraie réforme ? Non, une révolution qui est la conséquence de la Renaissance et donc un produit de la gnose et de la Kabbale.
La Renaissance étant une imposture, sa fille, la Réforme, est une régression religieuse, mais aussi une révolution politique. Car, au-delà d’un bouleversement du dogme de l’Église et des Sacrements, Luther est responsable du premier nationalisme révolutionnaire, le nationalisme allemand qui s’attaque à l’Empire de Charles Quint.
En inscrivant la Réforme dans la suite de la Kabbale, Alain Pascal ouvre une brèche sur le politiquement correct concernant le nationalisme allemand, mais aussi sur le religieusement correct car il décrit le protestantisme dans la suite de l’islam comme un nouvel instrument des initiés orientaux contre l’Occident chrétien.
C’est évidemment l’histoire secrète du XVIe siècle qui est contée, l’initiation des principaux Humanistes et « réformateurs » à l’« illumination » kabbalistique, véritable raison de leur complicité dans la Guerre des gnoses contre la tradition chrétienne.
L’auteur dénonce leur attaque commune contre l’Église et énumère les crimes commis par les protestants sur les catholiques pendant tout le siècle, en procédant à une véritable révision de l’histoire des guerres de Religion, qu’il ne limite pas à la France puisqu’elles commencent en Allemagne avec la Réforme de 1520.

Ce volume est le quatrième et dernier tome de la Guerre des gnoses.
Pour Alain Pascal, le XVIe siècle est le Siècle de la Folie parce que les Humanistes et les protestants sont les héritiers d’Érasme, dont L’Éloge de la Folie provoque le déchaînement de l’irrationnel au XVIe siècle, ce qui prélude l’imposture rationaliste de la philosophie moderne que l’auteur dénonce depuis La Trahison des Initiés.
Le Siècle de la Folie est un trait d’union entre les temps anciens et aujourd’hui, un relais essentiel entre le gnosticisme, la Kabbale et la “Révolution des Illuminés”, et donc in fine la dictature mondialiste contemporaine. »

http://editions-cimes.fr/27-la-reforme-cette-revolution-alain-pascal-9791091058087.html

On comprend mieux la raison d'être de la Réforme après cela, et ses origines profondes, clairement illuministe et kabbalistique, exactement comme l'affirmait William Carr.

La Réforme est belle et bien une imposture d'essence satanique, servant au plus haut point le complot mondial du Prince de ce Monde : Satan.

Ce genre de livres viennent donc confirmer les dires de l'ouvrage "Des Pions sur l'échiquier", par des preuves irréfutables innombrables, n'en déplaise au dénommé "goldbi".

Il est vrai par contre que la note 42 (qui est une remarque complémentaire qui vient du traducteur des ESR, et non pas de William Guy Carr) est un brin excessive quand elle affirme que "Luther était un membre de la Synagogue de Satan".

A ma connaissance, il a surtout été influencé directement par cet esprit de la gnose kabbalistique et les sornettes philosophico-religieuses qui en émanent, notamment par le truchement de la société secrète des Rose-Croix (au point que Luther portait lui-même une bague représentant le signe célèbre de reconnaissance Rose-Croix).

Derrière le miroir aux alouettes des "apparences chrétiennes", la Rose-Croix représente un retournement complet des principes chrétiens, de même que l'est le Protestantisme.

Un livre extrêmement révélateur de tous ces dessous occultes est également l'ouvrage de Jean Lombard intitulé "La face cachée de l'histoire moderne" téléchargeable à ce lien :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8389-jean-lombard-la-face-cachee-de-l-histoire-moderne

Livre qui parle clairement de Luther et de l'infâme Calvin à maintes reprises, et qui confirme d'ailleurs que Luther fut surtout un dupe de haut vol de ces forces occultes judéo-messianique.

Il fit d'abord l'apologie des juifs (qui se servait de lui et qui contrôlait son esprit) et pris leur défense, avant de se retourner contre eux après avoir compris son rôle d'idiot-utile au service du complot judéo-messianique... mais le mal était fait, c'était trop tard !

Le Rose-Croix Luther dira notamment, en  1527, cette phrase absurde (ce qui en dit long sur son ignorance crasse !), en prenant la défense des juifs talmudistes contre l'église, en parfait goy utile aux kabbalistes :


Citation :

Si j'avais été Juif et que j'eusse vu le christianisme inspirer des actes si iniques, j'aurais mieux aimé être un pourceau qu'un chrétien

La page 86 de "La face cachée de l'histoire moderne", rappelle ce passage révélateur souligné, tiré de cette célèbre citation de Luther.

On peut difficilement faire plus grossier dans l'inversion totale de la réalité.

Pas étonnant alors que l'ouvrage de Jean Lombard mentionne le fait suivant juste après :

Citation :

N'espérait-t-il pas à cette époque les convertir ? Alors que ce sont eux au contraire qui lui envoyèrent trois missionnaires pour le faire.

Sic !!!

Cela en dit plus long sur Luther que n'importe quoi.

Un véritable "pion sur l'échiquier" de certains...

15 ans plus tard, bien remis de ces illusions sur le "peuple élu" autoproclamé (sic !) (remis de ces illusions mais encore une fois trop tard, car le mal était fait... le pion avait été bien utilisé comme il faut), il affirmera ceci (comme le rappelle les pages 86-87 de "La face cachée de l'histoire moderne") dans un pamphlet célèbre :


Citation :
Complètement retourné contre les Juifs, il réclama leur expulsion dans un pamphlet intitulé «Sur les juifs et leurs mensonges» (1542).

« Ils se plaignent de subir chez nous une dure servitude, alors que nous pourrions nous plaindre d'avoir été martyrisés et persécutés par eux pendant près de trois cent ans. »

« Et répétant que le Talmud leur permettait de tuer les goyms, de les piller et de les voler, il conseillait de brûler ce livre, d'incendier leurs maisons, et de parquer les Juifs à leur tour dans des étables.»

Pages 86-87 - La face cachée de l'histoire moderne (ps paralleye : page 92 du pdf du lien ci-dessus, j'utilise la version papier...)

Pour les abominations sataniques du Talmud, voir le lien plus bas intitulé "Preuves irréfutables que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu Jéhovah est un démon".

Tout ceci est extrêmement accablant.

Les preuves de l'imposture du Protestantisme (qui est un retour au Judaïsme et à l'esprit de la Thora judaïque dégénérée et corrompue) sont innombrables pour celui qui se donne la peine de chercher.

Qu'ils nous suffisent de rappeler ce lien, concernant les violations de la Parole du Christ par le Protestantisme :

Réfutation des sophismes du Protestantisme servant la cause de Satan et du Nouvel Ordre Mondial.



Naturellement bien des protestants sont des dupes n'ayant pas conscience de certaines contradictions.

En tant que véritables chrétiens il est donc de notre devoir les les réveiller et de les éveiller sur toutes ces intrigues et ces dessous.

Concernant les preuves de l'imposture de Jean Calvin (se faisant aussi appelé selon les circonstances "Jehan Cauvin"), c'est encore pire.

Ce maranne de Calvin, qui était bel et bien un juif secret (voir le lien et la citation plus bas, reprenant les allusions révélatrices du B'Nai B'Rith à son sujet), à, de par ses intrigues, ses sophismes et ses sornettes multiples, fait tout ce qui était en son pouvoir pour permettre l'avènement du règne de la finance, du cosmopolitisme et du pouvoir mondialiste.

Il réintégra la permission active de l'usure, pourtant condamnée par l'église (mais certainement pas par le Judaïsme, qui lui aussi en fait la promotion active et effrénée quand elle est faite contre les goyms, allant jusqu'à la bénir : http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8189p25-preuves-irrefutables-montrant-que-le-judaisme-est-une-religion-satanique-et-que-son-dieu-jehovah-est-un-demon#90300 )

Calvin, de par ses intrigues vicieuses, fut clairement un agent actif du complot mondial messianique, nettement plus nocif que Luther dans ses conséquences.

Voici d'ailleurs quelques preuves révélatrices (tirée de l'ouvrage "La face cachée du monde moderne") de la tartufferie incroyable et de l'habileté du personnage pour légitimer ce genre de pratiques avec les effets désastreux que l'on sait aujourd'hui sur le monde occidental :

Citation :
La résistance victorieuse des Princes à l'autorité impériale déclinante assurait l'établissement de la religion luthérienne en Allemagne, tout en la confirmait dans son caractère national germanique et nordique. L'aire de son extension devait en effet rester limitée à l'Allemagne et aux Pays scandinaves.

La théocratie calviniste, maîtresse intolérante de Genève


Tout autre allait être le rayonnement de la religion calviniste, héritière directe des écoles de Meaux et d'Oxford ; restée fidèles au caractère biblique et universel de son enseignement. Lefèvre d'Etaples au point de vue doctrine et Guillaume Farel, au point de vue organisation religieuse et politique, avaient été les principaux précurseurs de Calvin, qui ne fit preuve d'originalité qu'en instaurant un régime théocratique des plus stricts, tempéré cependant d'une grande souplesse en matière économique, ce qui lui valut la sympathie d'importantes portions de la bourgeoisie marchande d'Occident.

Fils d'un avoué à l'évêché de Noyon, Calvin, né le 10 juillet 1509, avait étudié en France au collège Montaigu à Paris jusqu'en 1528 avec Antonio Coronel, qui eut une grande influence sur sa formation philosophique, puis à Orléans le droit avec Pierre de l'Estoile, à Bourges avec Alciat et de nouveau à Paris, après la mort de son père le 26 mai 1531 le grec avec Dattes, l'hébreu avec Vatable. Son cousin Pierre Olivetan et son ami l'Allemand luthérien Melchior Wolmar l'avaient déjà attiré vers la Réforme lorsqu'en Septembre 1532 il logea à Paris chez le drapier Étienne de la Forge, protestant notoire.

Au moment où son ami Nicolas Cop, recteur de l'Université, poursuivi pour son fameux sermon « Évangélique » (1er novembre 1533) dut se réfugier à Bâle et où Étienne de la Forge arrêté, fut brûlé. Calvin se cacha. Il se réfugia d'abord à Angoulême auprès de du Tillet, puis à Nérac, où il retrouva Lefèvre d'Etaples à la Cour de Marguerite. Après l'affaire des placards (octobre 1534). il rejoignit Nicolas Cop à Bâle où il continua à étudier l'hébreu avec Sébastien Munster, élève de Reuchlin. C'est là qu'il acheva en Août 1 535 son oeuvre maîtresse, l'« Institution chrétienne » qu'il dédia à François Ier et publia en Mars 1536 en édition latine.

Profitant de l’Édit de tolérance (Juillet 1536), il allait rentrer à Noyon lorsqu'à son passage à Genève il fut retenu par Guillaume Farel qui avait besoin d'un lieutenant pour gagner la ville à la Réforme. Cité impériale, gouvernée par un évêque, assisté de trois conseils, le petit Conseil, le Conseil des Soixante et le Conseil des Deux Cents, Genève était confédérée (eidgenossen, d'où le nom de huguenots donné aux réformés), avec Berne, réformée et Fribourg, catholique. Au moment où Calvin s'y installait, les bourgeois travaillés par Guillaume Farel avaient chassé leur évêque en 1534 et résisté victorieusement l'année suivante, grâce à l'appui de François Ier, aux tentatives du Duc de Savoie pour rétablir l'autorité légitime.

En Février 1537, le Conseil des Deux Cents semble prêt à imposer la doctrine évangélique, mais les libertins réussissant à renverser la majorité en 1538, Calvin doit reprendre le chemin de l'exil. Il demeure pendant trois ans à Strasbourg avec Bucer et médite sur l'exemple de cette communauté modèle, tandis qu'il édite en français son « Institution chrétienne » (800 pages) en 1541. Alors durcissant sa position, il s'éloigne de Luther et de Melanchton (qu'il avait rencontré en 1541 à Worms et à Ratisbonne) et se rapproche de Farel, de Bucer, et de Zwingli. Des sacrements, il ne veut plus retenir que le baptême et la Cène.

Son oeuvre n'est pas originale, ni même exempte de contradictions : sa croyance à la prédestination s'accordant assez mal avec l'importance qu'il attribue à la volonté.

À l'égard, de la science, il n'a pas d'idées très nettes : il s'adonne à l'astrologie mais il ignore Coppernic, il croit aux sorcières et décrète de sévères mesures contre 14 d'entre elles lors de la peste. Bon analyste, logicien implacable, il est surtout un dialecticien remarquable. Réaliste, habile à se renseigner et à manier les hommes, il utilisera à plein ses dons de politique pour établir à Genève un Gouvernement théocratique où l'aristocratie fermée des élus du Seigneur règne en maîtresse et où son caractère orgueilleux, intolérant et vindicatif se donne libre carrière.

Rentré à Genève le 13 septembre 1541, il confère au Conseil des Soixante et à celui des Vingt, dociles aux suggestions du Consistoire, l'initiative des lois et le droit de proposer les candidats pour l'élection des syndics et il gouverne avec une main de fer. Ami de Dolet, Gruet paie de sa tête le délit d'avoir affiché un placard. Bien qu'une majorité hostile soit sortie des élections de 1543, il condamne Michel Servet à être brûlé, parce que ce médecin espagnol de Tudèle, qui s’apprêtait à découvrir la circulation du sang, inclinait vers le platonisme dans ses études bibliques (25 octobre 1543). Il expulse l'humaniste Castelion, qui réfugié à Bâle prêchera la tolérance dans un « conseil à la France désolée » (1562). Et il bannit aussi ses autres adversaires La Mare, Alciat, Gentilis. Et, l'ayant emporté aux élections de 1554, maître de Genève, il érige l'intolérance en dogme que le traité « de haereticis a civili magistratu puniendis » met en articles.

Il règne à travers les trois ou quatre syndics et les douze membres du Consistoire (dont quatre pasteurs) en s'appuyant sur les émigrés réfugiés à Genève, qui étaient représentés en 1546 par douze ministres sur treize. Contre ces intrus, les vieilles familles genevoises, les Anneaux, les Perrin, les Vandel, les Fabre réagissent. Le peuple les dénonce aussi : « vous venez faire ici vos synagogues, après avoir chassé les honnestes gens ». En Février 1153, Ami Perrin, capitaine général des Arquebusiers, est élu premier syndic mais deux ans plus tard quatre calviniens sont élus à leur tour et après une émeute ratée, les chefs des opposants s'enfuient à Berne. Les libertins et mécréants sont expulsés ou châtiés, une sévère censure s'exerce sur les livres, une lourde chape d'austérité s'abat sur la ville qu'elle étouffe.

Ces mêmes éléments cosmopolites, qui ont créé (le 5 juin 1559) avec Théodore de Bèze une Académie célèbre pour ses études hébraïques et groupant 1.500 étudiants, faciliteront singulièrement l'expansion de la doctrine du réformateur à l'étranger. Par l'intermédiaire d'un Flamand, Utenhove, en Rhénanie, dans les Pays-Bas et plus tard en Angleterre, et d'un Polonais, Laski en Frise. Après la signature à Zurich de l'acte d'union (31 mai 1549), les disciples de Calvin s'infiltrent en Angleterre. Sous Somerset : Bucer, Peter Martyr, Laski, Vermigh et toute une équipe d'Allemands, de Français et de Flamands. Sous Warwick (Décembre 1545), Brook traduit les livres de Calvin et une église de son obédience est ouverte à la Cour en Août 1550. Précepteurs d'Édouard VI, Cox et Cheke, se rallient à sa doctrine. Lorsque l'avènement de Marie Tudor chassera d'Angleterre les prédicants, John Know, Wittingham, Cheke, Cilby se réfugieront à Genève devenue la Mecque du protestantisme.

Un protestantisme cosmopolite, complaisant pour les gens d'affaire bénis du Seigneur

En dehors de son influence doctrinale, qui lui permettra de s'imposer en France aux Réformés, surtout à partir de 1550 (le premier synode national se réunira le 25 mai 1552) le calvinisme exerce une force d'attraction certaine sur les milieux d'affaires. Calvin, si austère par ailleurs, se montre en effet très compréhensif en matière économique. La suppression des entraves corporatives fondées sur la doctrine scolastique du juste prix, l'abrogation de la prohibition de l'usure par l'Église et même du prêt à intérêt, quelle aubaine pour les gens de négoce et de finance !

Les prescriptions du concile de Nicée de 775, condamnant l'usure et interdisant le prêt à intérêt avaient été répétées par les Conciles et notamment celui de Latran de 1179. Grégoire IX les avait inscrites dans ses décrétales en 1234 et le Concile de Vienne les avait reprises en 1311. L'année suivante, Clément V avait condamné les statuts municipaux qui tentaient de tourner ces décrets. Dans l'antiquité les philosophes, Aristote aussi bien que Platon, considéraient l'argent comme improductif « argentum parere non posset ». À Rome, Caton et Cicéron dénonçaient les méfaits de l'usure qui avait provoqué tant d'émeutes populaires. Tour à tour, les Pères de l'Église, saint Ambroise, Chrysostome, et les scolastiques avaient adopté la même position intransigeante, que l'Université de Paris maintenait encore sans défaillance en 1532.

Certes les lois canoniques avaient connu quelques assouplissements. À titre de compensation du risque, « damnum emergens », de manque à gagner, « lucrun cessant », de participation aux profits, pertes et assurances « trinus contractus », une indemnité pouvait être versée. La commandite à la grosse aventure était autorisée. Allant plus loin que le droit romain qui permettait le prêt à intérêt, « usura » et ne condamnait que l'usure « foenus », plus loin que les lois hébraïques, qui n'interdisaient l'usure qu'entre Juifs, Luther condamnait encore l'usure.

Là-dessus Calvin, comme Melanchton et Bucer d'ailleurs, est beaucoup plus souple.

Disciple des juristes Pierre de l'Estoile à Orléans et Alciat à Bourges, placé dans l'intimité du riche marchand Pierre de la Forge à Paris et auprès des bourgeois de Strasbourg et de Genève, au contact des réalités économiques, il a des idées très précises en la matière. Qu'il fasse litière de la tradition scolastique n'est pas pour surprendre. Mais, que les condamnations formelles de l'Ancien Testament pèsent si peu pour lui dans la balance n'est pas sans choquer chez un apôtre du retour aux Écritures.

Les textes bibliques sont pourtant clairs. « Si tu prêtes argent à mon pauvre peuple qui est avec toi, tu ne le feras pas comme usurier » (Exode ch. XXII, v. 25). « Tu ne bailleras pas ton argent à usure » (à ton frère) (Lévitique ch. XXV, v. 35 à 38). « Tu pourras donner usure à l'étranger mais tu me prêteras point à usure à ton frère » (Deutéronome ch. XXIII, v. 19 & 209. De même Ézéchiel (ch. XVIII, y. 8 & 17 et ch. 22, v. 12) et le Psaume 55 (v. 12).

Cependant Calvin ne s'en embarrasse guère. Voici comment il s'exprime, le 7 novembre 1547, dans une lettre intitulée « de usuris responsum », écrite à son ami Claude de Sachin : « Premièrement il n'y a point de témoignage es écritures par lequel toute usure soit totalement condamnée », le texte du Deutéronome est d'ordre politique, c'est-à-dire adapté aux circonstances du moment, « il s'ensuit que les usures ne sont point aujourd'hui à condamner sinon en tant qu'elles contreviennent à l'équité et à l'union fraternelle ». « Il serait bien à désirer que les usures fussent chassées de tout le monde... mais parce que cela est impossible, il faut céder à l'utilité commune ». Jouant sur le terme hébreu qui désigne à la fois le mot usure et le mot fraude (Psaume 55, v. 12) Calvin en déduit que « les usures ne sont défendues, sinon en tant qu'elles sont contraires à équité et charité ». À temps nouveaux, morale nouvelle.

Rejetant la thèse d'Aristote sur l'improductivité de l'argent, Calvin partage les idées de son ami légiste Charles Dumoulin, exprimées en 1546 dans son « Tractatus contractura et usurarum » en faveur du prêt à intérêt. Car il considère l'argent comme le plus fructueux « es marchandises ». Et distinguant entre prêt à la consommation et prêt à la production, il en arrive à renverser la loi antique : « je conclus maintenant qu'il faut juger des usures non point selon quelques certaines particulières sentences de Dieu mais seulement selon la règle d'équité ». « Attendu que les hommes ne peuvent pas autrement trafiquer et négocier les uns avec les autres il faut toujours prendre garde à ce qui est licite » (Révélat. du prophète Ézéchiel, Genève, 1555).

Autrement dit, ce qui était interdit, sauf exception, devient licite... dans de certaines limites d'ailleurs fort difficiles à maintenir. Ce principe ne pouvait qu'être particulièrement bien accueilli à Genève où, dès 1444, le Pape Félix V avait dû faire abolir l'autorisation du prêt à intérêt insidieusement introduite dans les statuts municipaux, où les idées réformées avaient été apportées non par des humanistes mais par de gros marchands, les Tucher de Nüremberg en 1526, les Baudichon de Maisonneuve, les Robert Vandel et où deux tentatives allaient être faites l'une en 1568 pour la création d'une banque d'État à l'occasion d'un emprunt passé à Bâle et l'autre en 1580 pour l'investissement des capitaux des négociants.

Réaliste au point d'écrire « qu'il faudrait quelque fois que les prescheurs fussent des marchands », Calvin confirme sa position dans une lettre à Morel, qui lui demandait « si les ministres peuvent bailler argent à profit », en répondant prudemment : « je n'oserais pas affirmer qu'il ne soit licite. Mais d'autre part, quand je regarde à combien de calomnies et scandales cela est sujet, je m'abstiendrais volontiers de répondre... ». Au principe : « Le gain, lequel celui qui prête argent prend sans faire tort à aucun n'est pas tenu pour usure illicite », Calvin apporte une première restriction dans sa lettre à Claude de Sachin : « je n'approuve pas si quelqu'un propose faire métier de gain d'usure ». Et il ajoute ; « Qu'on ne prenne usure du pauvre, ce qui serait contraire à la charité, que rien n'intervienne qui n'accorde avec équité naturelle », « que celui qui emprunte fasse autant ou plus de gain de l'argent emprunté que nous considérions ce qui est expédient pour le public » (Répercussion du taux sur l'économie), et finalement : « qu'on n'excède la mesure que les lois publiques de la région et du lieu concèdent ». C'est ainsi que le taux de l'intérêt sera réduit à 5 % à Genève en 1538 et maintenu à ce même taux en 1543, 1545 et 1547, tandis que Charles-Quint en avait fixé le maximum à 12 % et Henri VIII à 10 % en 1545.

Ainsi se trouvait abattue la principale digue qui retenait la société sur la voie du capitalisme. Pour Calvin en effet, cette société doit être essentiellement économique, tournée vers la productivité, dirions-nous aujourd'hui. « Il est requis, dit-il, pour nourrir les hommes en société et paix, que chacun possède le sien, qu'il se fasse ventes et achats, que les héritiers succèdent à ceux qui doivent, que les donations aient lieu et que selon que chacun a industrie, vigueur, dextérité ou autre moyen, qu'il se puisse enrichir... en somme que chacun jouisse de ce qui lui appartient. » Quant au commerce, il convient de le réhabiliter : « la marchandise ne doit pas deux fois estre condamnée, veu qu'elle est profitable et nécessaire à la république. »

Calvin est alors d'accord avec Luther pour mépriser la contemplation et proclamer que seul le travail est agréable à Dieu : « la bénédiction du Seigneur est sur les mains de celui qui travaille, il est certain que la paresse et oisiveté est maudite de Dieu ». aussi condamne-t-il les moines avec autant de grossièreté que Luther « la plus grande part d'entre eux parce qu'ils n'avaient de quoi se nourrir à la maison se sont fourrés dans des monastères comme dans des porcheries bien garnies ». Bien qu'il rejette ainsi la primauté du spirituel, le calvinisme prêche l'austérité, condamne toute espèce de luxe, et de plaisirs inutiles, même les sports, les arts et la littérature car il tend à freiner les dépenses, à encourager l'épargne et travaille à l'accumulation du capital. La richesse n'est-elle pas pour les élus, une marque tangible et palpable de la bénédiction du Seigneur ?

Se détourant ainsi de la Cité de Dieu, idéal proposé par saint Augustin à la société médiévale, voici qu'une partie dissidente du monde chrétien, pour qui l'« Ancien Testament » l'emportait sur le Nouveau, débouchait à présent sur la Cité de l'Or, la voie du puritanisme conduisant directement au capitalisme, c'est-à-dire à une forme de société dominée par l'Argent.

Exploitant l'avantage obtenu sur le plan religieux et le désarroi d'une Chrétienté divisée contre elle-même, les nouveaux capitalistes n'allaient pas tarder à mettre en place, aux Pays-Bas d'abord, en Angleterre ensuite, des gouvernements à leur dévotion, chargés d'instaurer des régimes et un climat politique et économique favorables à leurs ambitions.
(page 89 à 93 du livre papier, 94 à 98 du pdf)

Maintenant le meilleur pour la fin, le texte du B'Nai B'rith que nous avons reproduit dans l'exposé de la plus haute importance intitulé "Le Crédo sabbataïste-frankiste, doctrine infernale de la Synagogue de Satan pour la Révolution".


http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7927-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution

Rappelons d'ailleurs en introduction du texte sur le B'nai B'rith, l'allusion révélatrice du haut initié juif Rakovksy (vous trouverez aussi le lien de la "Symphonie en rouge majeur" dans l'exposé ci-dessus), se vantant que la Réforme fut leur première victoire, "en créant la grande division de la chrétienté" (voilà à quoi ont servi Calvin et Luther pour la Synagogue de Satan, cela se passe de tout commentaire !!!)

Citation :
Rakowsky mentionne d'ailleurs le Gnosticisme comme la "deuxième conspiration antichrétienne de notre ère",certainement apparue peu après l'avènement du Christianisme,car ses gens-là n'ont jamais rien lâché,c'est à une guerre spirituelle que nous avons à faire ici,une guerre entre le Bien et le Mal.

C'est une guerre entre la Révélation divine et la Révolution luciférienne.

Révélation contre Révolution,la seconde refusant la première et cherchant par tout les moyens à la renverser.

Il faut comprendre cela,car sans cette grille de lecture spirituelle vous passerez à côté du fond du problème,vous ne pourrez percevoir les causes réelles des évènements,vous ne pourrez pas en comprendre le but, l'essence et la finalité.

Le Christ les a renvoyé dans les ténèbres de ce monde,aussi,loin de se décourager et de lâcher l'affaire,ils ont repris leur long travail de sape,de manière totalement préternaturelle et sans relâche.

Citons Rakowsky encore,car c'est instructif :

"La révolution permanente a demandé dix-sept siècles pour parvenir à sa première et seulement partielle victoire,en créant la grande division de la Chrétienté.

En réalité,le Christianisme est notre seul ennemi réel,car toutes les superstructures politiques et économiques des états bourgeois n'en sont que les conséquences".

Tout ceci vient corroborer un rapport,soigneusement passé sous silence encore aujourd'hui,qui fut découvert d'une conversation du B’nai B’rith (la haute-maçonnerie exclusivement juive) dans les années 1930,rapport reproduit dans le livre de l'auteur contre-révolutionnaire André de la Franquerie,intitulé : "Lucifer et le Pouvoir Occulte".


Citation :
« Tant que subsistera parmi les gentils une quelconque conception morale de l’ordre social, et tant que toute Religion, tout Patriotisme, toute dignité n’auront pas été liquidés, notre règne sur le monde ne pourra venir ... Nous avons encore un long chemin à suivre avant de pouvoir détruire notre principal opposant : l’Église Catholique.

« Nous devons graver en nos esprits que l’Église Catholique est l’unique institution qui s’est dressée et se dressera sur notre chemin aussi longtemps qu’elle existera. Par son travail méthodique et par ses enseignements éducatifs et moraux, l’Église catholique va maintenir chez ses fils une
mentalité telle qu’elle les rendra beaucoup trop respectueux d’eux-mêmes pour qu’ils se soumettent à notre domination et au futur Roi d’Israël.

« Pour cette raison, nous nous sommes attachés à trouver le meilleur chemin pour attaquer efficacement l’Église dans ses fondements mêmes. Nous avons répandu l’esprit de la Révolution et du faux libéralisme parmi les nations des gentils afin de parvenir à les convaincre de s’éloigner de
leur Foi et de les amener à avoir honte de professer les préceptes de leur religion et d’obéir aux commandements de leur Église. Nous avons amené bon nombre de ceux-ci (les gentils) à se transformer en athées, et qui plus est, à se glorifier de descendre du singe (les Darwinistes). Nous leur avons inculqué de nouvelles théories, en réalité impossibles à réaliser, telles que le communisme, le socialisme et l’anarchisme, qui, maintenant, servent nos projets. Les gentils, stupides, les ont acceptées avec grand enthousiasme, sans même se rendre compte que ces théories sont nôtres et qu’elles constituent notre plus puissant instrument contre eux-mêmes ...

« Nous avons couvert l’Église catholique des plus abominables calomnies. Nous avons falsifié son histoire et sali ses plus nobles activités. Nous lui avons imputé la méchanceté de ses ennemis et nous avons attiré ces derniers plus près, à nos côtés ... Nous avons transformé son clergé en objet de haine et de ridicule ... Nous avons réussi à faire considérer la pratique de la religion catholique comme un anachronisme et une perte de temps ...

« Et les gentils, dans leur stupidité, ont prouvé être plus bêtes que ce que nous pensions et espérions ... ils ne valent pas mieux qu’un troupeau de brebis. Laissons-les paître dans notre champ jusqu’à ce qu’ils soient assez gros pour être sacrifiés à notre futur roi du monde ...

« Nous avons fondé de nombreuses associations secrètes qui travaillent pour notre finalité, sous nos ordres et direction. Nous avons fait un honneur, un grand honneur aux gentils en leur permettant de
se joindre à nous dans nos organisations qui, grâce à notre or, sont aujourd’hui plus florissantes que jamais. Maintenant, il reste dans notre secret que ces gentils qui, en s’unissant à nous, trahissent
leurs propres et plus précieux intérêts, ne doivent jamais savoir que de telles associations sont de notre création et servent nos projets ...

« L’un des triomphes de notre franc-maçonnerie est que ces gentils qui arrivent à être membres de nos loges, ne peuvent jamais soupçonner que nous les utilisons pour construire leurs propres prisons
sur les terrasses desquelles nous allons ériger le trône de notre roi universel d’Israël ; et jamais ils ne doivent savoir que nous leur faisons forger les chaînes de leur propre servitude à notre futur roi du
monde ».

Et le rapport B’nai-B’rith continue :

« Nous allons maintenant exposer la façon dont nous avons avancé dans notre oeuvre pour accélérer la ruine de l’Église catholique et comment nous avons pénétré dans ses plus intimes cercles, amenant même une partie de son clergé à se transformer en pionniers de notre cause ... »

... « Nous avons pris des mesures pour provoquer une scission au sein de l’Église catholique.

Permettez-moi de vous expliquer comment ceci fut réalisé. »

« Nous avons poussé quelques-uns de nos fils à s’intégrer au corps catholique avec la mission explicite de travailler beaucoup plus efficacement pour la désintégration de l’Église catholique, en créant en son sein des situations scandaleuses. En cela nous avons suivi le conseil de notre prince
des Juifs qui dit si sagement : Faites de quelques- uns de nos fils des cardinaux et des évêques pour qu’ils détruisent l’Église ...

« Nous sommes les pères de toutes les révolutions, y compris de celles qui parfois se tournèrent contre nous. Nous sommes les maîtres suprêmes de la guerre et de la paix. Nous pouvons nous enorgueillir d’être les créateurs de la Réforme ; Calvin fut l’un de nos fils ; il était d’origine juive et fut habilité par l’autorité juive et stimulé par la finance juive pour remplir son rôle dans la Réforme. »

« Martin Luther fut influencé par ses amis juifs, et son complot contre l’Église se vit couronné de succès, grâce au financement juif ... »

« Grâce à notre propagande, à nos théories du libéralisme et à nos fausses interprétations de la liberté, les esprits de nombreux gentils furent préparés pour embrasser la Réforme ; ils se séparèrent de l’Église pour tomber dans notre piège.

Et de ce fait l’Église catholique fut sensiblement affaiblie et son autorité sur les rois des gentils a pratiquement été réduite à rien. » (ps paralleye - la séparation de l'église et des états dont parle William Carr est intimement lié à cela)

« Nous sommes reconnaissants aux Protestants ... , de l’admirable appui qu’ils apportèrent dans notre lutte contre la puissance de la civilisation chrétienne et dans nos préparatifs pour l’avènement de notre suprématie sur le monde entier et sur les royaumes des gentils. »


« Nous avons réussi à détruire la majorité des trônes européens. Le reste suivra dans un très proche avenir. La Russie a déjà accepté notre règne. La France avec son gouvernement maçonnique se trouve en notre pouvoir. L’Angleterre dépendante de notre finance se trouve sous nos talons ; et notre espoir pour la destruction de l’Église catholique se trouve dans le protestantisme. L’Espagne (7) et le Mexique sont deux instruments en nos mains. De nombreux autres pays, y compris les États Unis d’Amérique, sont déjà soumis à nos plans.

« Mais l’Église catholique est toujours vivante ... Nous devons la détruire sans merci et sans le moindre retard. La plus grande partie de la presse mondiale est sous notre contrôle ; faisons en sorte qu’elle excite violemment la haine du monde contre l’Église catholique. Intensifions nos activités pour empoisonner la moralité des gentils ; ceux-ci doivent êtres amenés à détester le patriotisme et l’amour de leurs familles, à considérer leur foi comme une honte, leur obéissance à l’Église comme une servitude dégradante, de façon à ce qu’ils deviennent sourds aux appels de l’Église et aveugles à ses avertissements contre nous ... »

« Rappelons-nous que tant que nos ennemis de l’Église catholique seront actifs, nous ne pourrons jamais devenir les maîtres du monde ... et rappelons-nous également que le futur Roi d’Israël ne règnera jamais sur le monde tant que le pape de Rome ne sera pas détrôné, de même que tous les autres monarques des gentils régnants sur la terre » (8-).

7- Rappelons que ce document a été publié en 1936, donc avant l’arrivée au pouvoir du Général Franco qui a puissamment contribué à sauver la Chrétienté et a donné, à ce moment, un coup d’arrêt brutal à l’expansion du communisme et de la révolution, ce pourquoi nous lui devons notre vive reconnaissance et nos prières. Depuis sa mort ; le libéralisme et la démocratie ayant repris les rênes du pouvoir, la monarchie ne durera pas, le Pouvoir occulte y redevenant tout puissant.

8 - L’action Judéo-Maçonnique dans le Concile, p. 6 à 11 citant Catholic Gazette, de février 1936
(voir note 6 ci-dessus)


http://www.barruel.com/lucifer-et-le-pouvoir-occulte-franquerie.pdf

Tout ceci est d'une limpidité clairvoyante,et permet de comprendre,l'ancienneté séculaire et la finalité du complot,le rôle d'idiot-utile du Protestantisme dans celui-ci,le pourquoi de la corruption de l'Église par les réseaux clandestins frankiste que ces gens-là ont inspiré,dans le but arrêté de la pervertir pour mieux la détruire de l'intérieur (on peut en dire de même concernant le sabbataïsme
pour l'Islam).

On comprend aussi que la promotion du libéralisme et une arnaque totale,voulue et prônée par EUX dans le but évident d'éloigner les gens de la vraie spiritualité,de les corrompre de l'intérieur pour mieux les soumettre, par le déchaînement de toutes les passions (et qu'est-ce que notre "société de
consommation
" aujourd'hui,si ce n'est la forme réalisée dans ses plus extrêmes limites de ce plan de domination universel ???)

Voilà donc qui fut Calvin, son origine réelle et secrète, et la cause qu'il servait.

On comprendra mieux avec ça, ce qu'en dit Jean Lombard dans "La face cachée de l'histoire moderne", n'est-ce pas ?

William Carr avait donc bel et bien raison dans son livre "Des pions sur l'échiquier".

Quand à toi Goldbi, tu es un risible troll judéo-sioniste infiltré, ni plus ni moins, au service de ce même complot et de ses embrouilles fumeuses.

Ton petit jeu ne prend pas ici.

Tu essayes de manipuler les gens et de dévier la compréhension claire des choses en affirmant, par l'embrouille subversive des mots que tu utilises à dessein, des choses inexactes et frelatées (à moitié vraies à moitié fausses, technique bien connue pour rajouter une couche à l'embrouille et arriver au petit effet recherché), notamment quand tu sous-entends de manière vicieuse et sournoisement réfléchie :

goldbi a écrit:

 "En quoi la réforme et les protestants sont des adeptes de Satan, des juifs conspirateurs ?"

Généralisation subtile par usage de l'embrouille et de l'amalgame dialectique, pour pousser à l'incompréhension.

Il est pourtant bien expliqué, autant dans l'ouvrage de William Carr, et même dans la citation que tu reprend au-dessus, autant que dans cette démonstration, que les protestants en général furent des dupes de ce complot judéo-mondialiste messianique, manipulés dans une optique de division de la Chrétienté, mais que les élites corrompues, tel Calvin, juif secret à la solde de la Synagogue de Satan, et à un niveau moindre le très probable Rose-croix Luther, furent en effet des conspirateurs et de intrigants servant directement le complot de La Synagogue et du mondialisme messianique, d'essence satanique : en effet ces gens-là furent au pire des leurs directement (Calvin le maranne) ou, ce qui est à peine moins grave dans les conséquences, intimement lié à eux au début et directement soutenu par eux (l'idiot-utile Luther).

Et pour finir en beauté avec l'embrouille du troll sioniste goldbi cherchant à faire prendre des vessies pour des  lanternes par le travestissement de ce qui est dit et par le détournement de l'attention du complot juif messianique, voici donc le meilleur pour la fin, la queue du troll qui dépasse :


goldbi a écrit:

La véritable conspiration, c'est à Rome, le Pape se remplit les poches avec les indulgences que le purgatoire existe ou pas


Daccord Twisted Evil
!

En clair,c'est le Catholicisme qui est responsable de tout cela, ne regardez surtout pas du côté de la Synagogue de Satan et de la révolution mondiale messianique qu'elle inspire, dans sa rébellion contre Dieu et dans sa haine du Christ et de l'église depuis 2 000 ans.

Quand bien même il y eut certaines faiblesses dans l'église de par la faiblesse ou l'abandon de principes chez certains hommes à certaines époques (nous avons nous-même exposé cela et mis en garde contre certaines dérives ou carences, nous n'y reviendrons pas ici), celle-ci fut la cible première de cette conspiration et certainement pas l'instigatrice.

Bannissement du troll sioniste goldbi pour foutage de gueule avéré et diversion intentionnelle (autant que pour manipulation) !

PS : Liens fondamentaux à valeur générale pour comprendre en profondeur la portée et l'essence du complot mondialiste-messianique de la Synagogue de Satan et ses rouages antéchristiques occultes :


Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon


Le credo Sabbataïste-Frankiste,doctrine infernale de la Synagogue de Satan pour la Révolution



Judaïsme, Communisme, la filiation satanique - un monstre né d'un monstre (Révolution mondialiste et Synagogue de Satan)


Jüri Lina - Dans l'ombre d'Hermès. Les secrets du Communisme


L'ENNEMIE de l'humanité mise à nue : la haute banque internationale


William Guy Carr – Les plans de la Synagogue de Satan


Imposture de la Genèse falsifiée – Le mythe satanique du jardin d'Eden ou l'inversion du bien et du mal pour corrompre l'humanité


EIIL ou l'état islamique, Daech : une créature du mondialisme au service de l'ordo ab chaos


Actualités de Johan Livernette


La société secrète des "Illuminés" - Une création des Rothschild pour conquérir le monde


Synthèse sur l'histoire de Sion


L' entité sioniste, cette colonie appellée "israël" n' a plus la cote


Qu'est-ce que la franc-maçonnerie ?



Le satanisme


Judaïsme, pédo-satanisme, viols et sorcellerie : les rabbins voyous


Complot mondialiste - kabbale, maçonnerie, satanisme et occultisme : les OVNI identifiés, les extraterrestres dans le mystère d'iniquité


(!!) Sortie du livre "MK - Abus Rituels et Contrôle Mental" - Alexandre Lebreton


la revolution française


Nesta Webster - La révolution mondiale

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raoul.plonplon



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Des Pions sur l'Échiquier (Editions Hades)   8/11/2016, 03:53

Bonjour/bonsoir à tous,

De retour.

Il existe une version de l'ouvrage "Des Pions sur l'Échiquier" de William Guy Carr éditée par les éditions Hades et comportant un chapitre inédit, soit en tout 19 chapitres ; la version proposée par les ESR ne comportant que 18 chapitres.

Détails : http://www.hadeseditions.com/epages/box18548.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/box18548/Products/%22716%20%28e-book%29%22

Si quelqu'un possède le PDF de cette version, serait-il possible de le poster sur ce fil ; merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF   9/11/2016, 17:49

Salut Raoul,

Bien vu, tu as l'oeil ! Génial2

Je viens d'acheter le livre.

Il y a en effet un dix-neuvième et dernier chapitre supplémentaire dans ce pdf (de 12 pages), intitulé "Les mesures à prendre".

J'enverrais un scan de ce chapitre bientôt (impossible de le copier coller directement, le document est protégé).

Aux pages 491 à 494 de la version des Editions Saint Remi (pour mon édition en tout cas), on lit ceci :

Citation :
Note du Traducteur

W. G. CARR nous donne ensuite un certain nombre de recommandations et de conseils pratiques pour la réalisation du règne de Dieu sur la terre. Il nous a toutefois paru inopportun de les inclure en totalité dans le texte français pour plusieurs raisons :

L’objectif du livre est la dénonciation du complot, pas autre chose ; l’optimisme et l’oecuménisme affichés par l’auteur sur le retour à un ordre social de tous les chrétiens reflète la mentalité d’une époque qui n’est plus la nôtre : elle est celle d’un canadien anglophone, oecuméniste, qui a combattu pendant les deux guerres mondiales, a « gagné » ces guerres, pense que la troisième pourra également se gagner de la même façon ; et que la suite ne nécessite qu’un peu de bonne volonté de la part d’hommes compétents ; enfin ses solutions pratiques concernent l’organisation d’une société chrétienne et pas la lutte en elle-même : elles sont de peu d’intérêt pour nos lecteurs français, conscients du destin particulier de notre pays pour l’établissement du règne du Christ, ainsi que l’ont montré le Cardinal Pie, Blanc de Saint-Bonnet, le Marquis de la Franquerie, Mgr Gaume, Mgr Delassus, les abbés Lémann, etc.

En 1999, après avoir connu tous les échecs de la chrétienté et commencé à voir notre belle civilisation atteindre un niveau de dégradation jamais atteint, il nous faut d’urgence attendre la justice de Dieu. Nous avons quarante années de retard au moins : humainement la situation est perdue. Apprenons au moins à savoir pourquoi elle est perdue ; c’est là l’intérêt de l’ouvrage que vous venez de lire, et des autres publications de W. G. CARR.

Toutefois, nous n’avons pas l’intention de faire oeuvre de « censure » et tenons à la disposition des lecteurs qui le désirent le texte original anglais de la fin de ce dernier chapitre.

Laissons notre auteur conclure sur la mise en place d’un ordre social chrétien par quelques mises en garde et conseils pratiques de chrétien sensible et charitable :
Une fois de plus, les Saintes Écritures nous conseillent sur la façon de nous comporter. L’Epître aux Ephésiens, chapitre VI, versets 10 à 17 nous prévient : « Frères, rendez vous puissants dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force. Revêtez l’armure de Dieu afin de pouvoir tenir contre les manoeuvres du diable. Car notre lutte n’est pas contre la chair et le sang, mais contre les Principautés, contre les Pouvoirs, contre le. Souverains de ce monde de ténèbres, contre les Esprits pervers qui son dans les régions célestes ». Voilà pourquoi prenez l’armure de Dieu, afin qu’au jour mauvais vous puissiez résister, mettre tout en oeuvre et tenir. Debout donc ! ayant aux reins la vérité pour ceinture, pour vêtement la cuirasse de la justice, et pour chaussures aux pieds la promptitude à annoncer l’Évangile de la paix. Avec tout cela, prenez le bouclier de la « Foi », grâce auquel volts pourrez éteindre tous les traits enflammés du « Mauvais ». Recevez aussi le casque du salut et le glaive de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu ».

Foi — Espérance — Charité

N’oublions jamais que la Religion Chrétienne repose sur les vertus directrices de Foi, d’Espérance et de Charité alors que toutes les idéologies athées s’appuient sur le doute, la haine et le désespoir. Le Dieu Tout Puissant nous a donné la possibilité de résoudre petit à petit quelques-uns des nombreux mystères de la nature pour que nous usions sans abuser de ses avantages extraordinaires. Aujourd’hui, nous pouvons faire un bon ou un mauvais usage de l’énergie atomique. Si nous en venons au mauvais usage, les puissances du « mal » extermineront sans aucun doute la moitié de l’humanité et blesseront une grande partie des survivants. Mais parmi eux, il y aura toujours des agents des « puissances du mal »...

Le Dieu Tout-Puissant a donné au genre humain tout ce dont il a besoin pour vivre, tout ce qui est nécessaire à son confort, à ses plaisirs raisonnables. Il est de notre devoir de veiller à ce que tous les hommes partagent équitablement tous les biens dont il nous a comblés. Les greniers du monde occidental regorgent de biens pendant que les peuples du Sud meurent de faim par millions. Nous devons partager gratuitement et avec générosité avec notre prochain tout ce qui dépasse nos besoins, parce qu’il est certain que nous n’emporterons rien dans l’autre monde.

En lisant ce livre, vous vous êtes trouvés face à un défi et votre réponse en vue d’une action, entreprise avec une solide foi en Dieu, déterminera l’avenir de l’humanité et amènera le renversement des forces du « mal » qui machinent la destruction de notre monde. Nous devons nous rappeler que le plus important noyau maléfique instauré par le Démon en ce monde, ne se compose à l’heure actuelle que de trois cents « esprits supérieurs »...

C'est donc l'intégralité de ce chapitre qui est présent dans la version en pdf de Hades éditions.

A creuser Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raoul.plonplon



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF   9/11/2016, 19:03

Chapitre 19 : Les mesures à prendre

Citation :
Si nous avons l'intention de sauver les générations futures du sort que leurs préparent les forces du Mal, nous devons prendre des mesures immédiates... Il n'y a pas de temps à perdre. Le lecteur pourrait se demander : « Mais quelles mesures devons-nous prendre ? » C'est une excellente question. Si la réponse n'existait pas ; il n'y aurait donc aucun intérêt à publier cet ouvrage.

Beaucoup trop de gens passent un temps énorme à condamner ceci, puis accabler cela. Ils sont anti ceci et anti cela. Mais très peu de locuteurs ou d'écrivains qui condamnent une idée, une organisation ou un mouvement, offrent des solutions pratiques aux problèmes, ou même des suggestions afin de mettre un terme aux maux présents.

Premièrement : Nous devons, en tant qu'individus, reconnaître les enjeux spirituels dans lesquels nous sommes impliqués. Une fois de plus, les Saintes Écritures nous conseillent sur la façon d'atteindre cet objectif.

Ephésiens chapitre 6 : 10-17 nous dit : « Au reste, mes frères, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute puissante. Revêtez-vous de toute l'armure de Dieu, afin que vous puissiez tenir ferme contre les artifices du diable. Car ce n'est pas contre la chair et le sang que nous avons à combattre, mais contre les principautés, contre les puissances, contre les princes des ténèbres de ce siècle, contre les puissances spirituelles de la méchanceté dans les lieux célestes. C'est pourquoi prenez toutes les armes de Dieu, afin que vous puissiez résister dans le mauvais jour, et qu'ayant tout surmonté, vous demeuriez fermes. Soyez donc fermes, vos reins ceints de la vérité, revêtus de la cuirasse de la justice. Les pieds chaussés du zèle de l'Évangile de la paix. Prenant, par-dessus tout, le bouclier de la foi, par le moyen duquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin. Prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu ».

Deuxièmement : Nous devons prendre des mesures pratiques et utiliser des moyens constitutionnels pour contrer la menace des deux dangers ; le communisme et le capitalisme international, ainsi que toute-autre idéologie subversive qui pourraient tenter de détruire la démocratie chrétienne ''véritable''. Afin de mener à bien ce qu'explique l'Évangile (Ephésiens chapitre 6 : 10-17), nous devrons accomplir les choses suivantes :

A) Exiger des réformes monétaires : Parce que l'égoïsme, la cupidité et la soif de puissance, sont les racines à partir desquelles le Mal se développe, il est donc logique que des moyens constitutionnels soient déployés pour enlever la richesse, et freiner les pouvoirs des élites, de tous les groupes athées matérialistes qui, en premier lieu, usurpent le peuple. Ceci étant ''La Vérité'' ; les contribuables ont le droit légal d'exiger que leur gouvernement élus réparent les tors commis à leur encontre ; et mettent un terme à toutes les formes d'usure ; remboursent les trésoreries de tous les départements dans la mesure où les emprunts émis au cours du siècle dernier – afin de mener des guerres fomentées – ont servis à promouvoir les intérêts des prêteurs (prêteurs qui de plus facturent l'Usure).

Si cet avis est suivi, le prolétariat aura restauré la démocratie réelle, et les dictateurs soviétiques et chinois n'auraient plus aucune excuse pour dissimuler leur ambition d'impérialisme sous-couvert d'anticapitalisme.

B) Contrôle monétaire : Les électeurs doivent insister pour que la question de ''l'argent'', et le contrôle de celui-ci soit placé entre les mains du gouvernement de droit auquel il appartient. Par gouvernement, j'entends ''l'organe exécutif de haut-niveau'' choisi parmi les représentants élus en raison de leur aptitude à mener les affaires de la nation d'une manière efficace et professionnelle, en fondant leurs décisions sur la justice démocratique et la charité chrétienne.

C) Mesures punitives : L'électorat peut légitimement exiger que de lourdes sanctions soient imposées à tous ceux qui se rendent coupables de corruption et de trafic, car ces deux mauvaises pratiques sont les principaux moyens utilisés par les agents de toutes les puissances et organisations révolutionnaires subversives. Toutes les organisations subversives doivent être interdites et toutes les personnes s'étant révélé en être membre, doivent être condamnés à une peine prévue par la loi.

Ceux qui préconisent le renversement violent du gouvernement constitutionnel souhaitent ceci afin de pouvoir usurper ''les richesses'' et ''les puissances'' sans avoir à travailler pour elles. Leur punition devrait donc consister à effectuer des travaux d'intérêts généraux ''manuels''. Leurs heures devraient être étendues à 25% au-delà des limites syndicalistes, et leur salaire devrait être à 25% en dessous du taux légal. Leur période de détention devrait être décidée selon la façon dont ils améliorent leur attitude négative envers la société et la religion.

D) Négociations diplomatiques : Parce que les agents de la conspiration internationale travaillent systématiquement dans les coulisses du gouvernement, et participent toujours à des réunions diplomatiques secrètes pour faire avancer leurs propres plans et ambitions : ces négociations secrètes ne devraient donc pas être autorisées pour ces raisons. Si le gouvernement doit être « Parmi le peuple ; par le peuple ; pour le peuple », alors les gens ont le droit de connaître tous les détails de ce qui se passe.

E) Croisade chrétienne : Les laïcs de toutes les confessions chrétiennes devraient s'unir dans la Parole et le Nom de Dieu afin de mettre fin à l'intolérance et l'incompréhension qui permettent à l'idéologie antichrétienne de garder les chrétiens divisés et ''à couteaux-tirés''. Une maison dont les fondations ne sont unis tombe indéniablement. la Croisade devrait être organisée dans le but d'éduquer le public concernant les méthodes qu'appliquent ceux qui tirent les ficelles de l'idéologie athée matérialiste. Une attention particulière devrait être accordée à intéresser les jeunes de nos pays à notre mouvement afin qu'ils puissent être protégés contre les actions subversives des agents conspirateurs. Des croisés devraient être formés afin d'adopter une approche positive lorsqu'il s'agit de ceux qui ont rejoint les organisations subversives de gré ou par simple ignorance. Insulter, frapper et condamner les gens n'améliorerait pas leur vaillance et les rendraient plus ''anti-sociales''.

En gagnant leur confiance tout d'abord, les Croisés seront en position de leur prouver que les chefs de toutes les idéologies athées les utilisent comme ''Des Pions sur un Échiquier'' afin de faire avancer leurs plans et ambitions secrètes. Une fois que quelqu'un est convaincu qu'il ou elle sera jeté comme un rebut : dès que les administrateurs de ces mouvements considéreront qu'ils n'ont plus d'utilité, l'orgueil en prend pour son grade et cela amène à vivement réfléchir sur la sagesse de ce comportement. Après avoir créé le doute dans leur esprit, il sera alors possible de les convaincre en leur fournissant la documentation appropriée sur ces sujets. C'est à ce but que l'ouvrage ''Des Pions sur
l'Échiquier à été publié. Un vent nouveau de ''Religion'' parmi les membres de toutes les confessions chrétiennes est indispensable en ce qui concerne les valeurs ainsi que l'importance qu'il accordent à la possession matérielle.

Le cœur de l'Homme doit être tourné vers l'Amour de Dieu Tout-Puissant. Nous devons ré-apprendre à aimer et prendre un véritable plaisir en Lui rendant service et en accomplissant sa volonté divine. La ''fédération des laïcs chrétiens'' a été organisée pour mettre cette idée en pratique.

F) Les Nations Unies : Parce que la constitution de l'Organisation des Nations Unies'' va être révisée cette année, d'éventuels changements possibles peuvent être apportés. Il est donc important que tous ceux qui s'opposent à l'internationalisme sous toutes ses formes, organisent des groupes de pression politique au sein de tous les parties et demandent que les délégués des nations chrétiennes démocrates ne se prêtent nullement à des ''suggestions'' qui favorisent l'établissement d'un Gouvernement Mondial, indépendamment du fait que celui-ci se fait appelé : Gouvernement Hyper Nationaliste – ou bien déguisé de tout-autre manière –. La suggestion de Churchill visant à fonder les États-Unis d'Europe n'était qu'un mouvement qui allait dans le sens de l'internationalisme. Lui seul peut nous dire si ce mouvement est destiné à aider les Communistes de l'Est ou bien aider les Capitalistes Occidentaux.

G) Le trafic et le commerce illicite : Parce que la ''5ème Colonne ¹⁹³ Subversive'' et l'Underground sont organisés, cachés, et subsistent dans l'enfer des grandes villes, et parce que aucun effort révolutionnaire ne peut espérer réussir sans la coopération plein et entière d'une bonne organisation, bien formée, bien équipée, d'une 5ème colonne bien disciplinée – ou organisation clandestine –, il est nécessaire que l'opinion publique s'organise pour exiger que tous ceux qui sont engagés dans le trafic et le commerce illégal, ou qui sont pénalement liés à la pègre, soient arrêtés puis traduits en justice, quelque soit leur affiliation politique ou le poste qu'ils occupent au sein de la société.

Les gens doivent s'organiser pour apporter leur soutien à tous les agents de police et les administrateurs du droit honnêtes. L'opinion publique doit s'exprimer sur le plancher des chambres du Parlement et se doit d'insister pour que les enfers soient nettoyés, et non déployés et dispersés. La politique du ''Raid'' et la diffusion des personnages de la ''Pègre'' à abouti à la création d'une centaine de lieux de perdition, alors qu'un seul subsistait auparavant. Les personnes reconnues coupables doivent être traitées comme je le recommande dans le paragraphe ''C''.

H) Publicité : Les laïcs chrétiens doivent s'organiser pour contrer la propagande de ceux qui prônent l'internationalisme et les idéologies matérialistes athées. Les sections locales devraient être organisées de façon à insister pour que la propagande subversive soit éliminée des programmes de télévision, de la presse... et de l'atmosphère. Ils doivent exiger que le temps et l'espace nécessaire soient mis à leur disposition afin que la ''voie démocratique chrétienne de la vie'' puisse être présentée au peuple. Il est malheureusement vrai que ce qui a fonctionné le plus ''correctement'' depuis plusieurs siècles est la ''Démocratie Chrétienne''.

J) Défaitisme : Tous les efforts doivent être déployés pour contrer les efforts de ceux qui prêchent le défaitisme. Il font généralement valoir qu'il n'y a rien qui puisse véritablement être corrigé dans nos conditions. Ils suggèrent que, puisque le sort attendu est inévitable, il est donc inutile de s'inquiéter. L'attitude des ''défaitistes'' est identique à celle du violeur professionnel qui conseil sa victime en lui disant que son destin ''est inévitable'', et qu'elle ferait donc mieux d'en profiter... ...Ceux qui prétendent qu'il n'y a rien que nous puissions faire pour échapper au totalitarisme en ignorant le fait que Dieu existe et en prétendant qu'ils ne s'intéressent qu'au ''destin de l'Homme''... Pour les personnes qui se découragent, il faut leur rappeler que la seule manière de sauver leur âme immortelle est de continuer à lutter contre les forces du Mal, rendant ainsi service à Dieu. Ils doivent se rendre compte qu'ils ne seront pas jugés en fonction de leurs possessions ou bien de leurs victoires terrestres, mais sur les mérites de l'effort qu'ils mettent dans la ''Croisade''.

K) Amour fraternel : Parce que Dieu a fourni à l'humanité tout ce qu'il faut pour cette existence terrestre, il n'y a donc aucune raison logique pour que certaines de ses créatures vivent dans l'opulence, tandis que d'autres meurent de faim. Les théories des nouveaux économistes devraient servir à élaborer de meilleurs méthodes pour la distribution équitable des nécessités de la vie. Une fois que ceci sera assuré à tous les êtres humains, il sera relativement simple de persuader ceux qui ont ''trop de biens'' de partager avec ceux qui en ont nettement moins et beaucoup plus besoin. Partager ce que nous avons avec les autres qui sont dans le besoin fournit le plus grand bonheur qu'il est possible de trouver sur cette terre. En vivant en conformité avec le Plan de Dieu, les conditions économiques ne feront que s'améliorer à un point tel que la création de foyers ainsi que l'éducation de familles pourraient être entrepris dans une sécurité raisonnable. Les conditions de ''peur'' et ''d'incertitude'' seraient alors abolies.

L) Préparation militaire : Une préparation militaire est absolument nécessaire tant que les faits – exposés tout au long de cet ouvrage – perdurerons. Toute personne acceptant l'hospitalité d'un pays et jouissant de ses privilèges de citoyenneté, doit être prêt à le défendre contre tous les ennemis agresseurs ; extérieurs ou intérieurs. La seule chose pouvant justifier que nous déclenchions une guerre – fondée sur des arguments rationnels – serait d'empêcher l'Asservissement par l'Ennemi. Tant que nous partageons tous encore un avis convergent concernant notre liberté mourante, il y a encore l'Espoir de pouvoir vaincre les forces du Mal, et de voir se rétablir une véritable démocratie chrétienne.

M) Sécurité interne : La meilleur manière de renforcer la sécurité intérieure de toute nation est de constituer une organisation civile forte et efficace. Afin de permettre un développement rapide de la Défense Civile, celle-ci devrait faire partie intégrante du système de sécurité national intérieur. En tant que tel, ceci devrait être une ''Responsabilité''
ainsi qu'un ''Projet Fédéral''. Cette suggestion s'applique particulièrement pour le Canada car le ministre de la Justice – soutenu par la Gendarmerie Royale du Canada – est chargé de la responsabilité de la sécurité interne de la nation. La Défense Civile est : l'organisation et la formation de la population civile au sein des unités auxiliaires, afin d'augmenter les services ''réguliers'' qui apportent des conditions confortables au Service Public. Les travailleurs de la protection civile sont formés afin de savoir comment se protéger et protéger les communautés dans lesquelles nous vivons, en cas d'attaque par un ennemi. Parce que nos seuls ennemis potentiels usent de leur ''5ème colonne'' et de leurs organisations souterraines pour renverser le gouvernement constitué de l'Action Révolutionnaire ainsi que pour asservir la population par le biais du terrorisme, il va de soi que le Défense Civile devrait être organisée telle une organisation contre-révolutionnaire. La police spéciale et les unités de renseignement de la Défense Civile devraient donc être formées sous la supervision du G.R.C. afin qu'elles puissent coopérer avec eux pour assurer notre sécurité intérieure actuelle, de toute urgence.

N) Action, il n'y a pas de temps à perdre : En lisant cet ouvrage, vous avez relevé le défi. Vos conclusions – entreprises avec une grande foi en Dieu – des faits décrits, provoquera le renversement des forces du Mal qui conspirent à détruire notre manière de vivre démocratique et chrétienne, et déterminera l'avenir de l'humanité. La tâche est loin d'être au-delà de nos capacités. Nous devons nous rappeler que la majeure partie du noyau maléfique du Diable n'est concentrée à l'heure actuelle que dans : à peine trois cents ''têtes pensantes''.

O) Foi, Espérance et Charité : Nous ne devons jamais oublier que la religion chrétienne est basée sur la Foi, l'Espérance et la Charité, tandis que toutes les idéologies athées sont basées sur le doute, la haine et le désespoir. Dieu Tout-Puissant nous a permis de résoudre progressivement de nombreux mystères de la nature afin que nous puissions utiliser ces avantages extraordinaires, plutôt que de les abuser. Nous pouvons de nos jours par exemple utiliser à bon ou mauvais escient l'énergie atomique. Si nous nous laissons utiliser à mauvais escient, les puissances du Mal emporteront indéniablement la moitié de la
race humaine, et la plupart des autres se feront déchiqueter. Nous pouvons être certain que, dans ce cas, ceux qui survivraient seraient les puissances maléfiques. Dieu Tout-Puissant a fourni à la race humaine tout ce qu'il faut pour vivre. Il nous a fourni tout ceci pour un confort et des plaisirs raisonnables. Il est de notre devoir que tous les membres de la race humaine partagent les biens-faits ainsi que la bénédiction de Dieu Tout-Puissant. Il ne devrait jamais y avoir un instant où les placards et les gardes-manger des maisons occidentales soient pleins à craquer, tandis que les habitants du Moyen-Orient meurent de la famine par millions. Nous devons partager librement et généreusement ce que nous avons en trop – et pas besoin – avec les autres, car il est certain que nous ne pourrons rien emporter lorsque nous mourrons.

P) La croisade chrétienne : Il est dit que ''La Croix et le Drapeau'' est l'hymne de la croisade chrétienne. Il est également dit que cet hymne (qui suit) à pour utilité d'ouvrir, ou de clôturer, toutes les réunions publiques tenues dans le cadre des croisades.

La Croix et le Drapeau

La croix et le drapeau doivent être nos emblèmes,
Notre but dans la vie ne vise qu'à te servir,
Ta volonté sera faite, .. ton royaume entrera,
Sur la terre comme au ciel de manière éternelle.

1.

Les pouvoirs de Satan ; notre Dieu peut refuser,
Affirment qu'il n'y à pas de ciel ; tous les despotes et les tyrans,
Notre foi peut décrier, leurs tourments et terreurs,
Nous ferons toujours défiance.

2.

Nous marchons dans la bataille,
Soit fier de ton nom,
Aucun enchantement en ce monde,
Ne peut diffamer notre cause,
Aucun Mal asservisseur,
Ne doit les dévier de leur objectif,
Tes légions de militants,
Jusqu'à ce qu'il atteignent ta confrérie.

3.

Quel profit peut avoir l'Homme,
À gagner le monde entier,
En servant la ''bannière de Nearth'',
Les agents de l'enfer déployé ?
Nous tenons à ta promesse,
''L'enfer ne prévaudra pas'',
O Seigneur donne-nous la sagesse,
De restreindre ce vil complot.

4.

L'Homme recherche toujours plus grande richesse,
Utilisant la richesse pour accéder au Pouvoir,
Mais Seigneur, de Toi nous avons tous besoin,
Le temps d'une heure, le temps d'une vie,
Grâce à l'obscurité vient la lumière du jour,
Soutien nous de grâce,
Nous allons nous battre à ta gloire,
Nous courons sur la bonne piste.

Ces hymnes furent mis en musique par le Dr. Joseph Roff. Ils furent publiés en deux éditions par ''The Neil A. Kjos Music Co.'' de Chicago, en
Illinois. Une édition existe en quatre voix, ainsi qu'une ''édition spéciale''
avec des chorales et les chants de ''la Communauté''.

Un très grand merci à Paralleye pour son aide pour l'obtention du chapitre inédit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF   9/11/2016, 19:59

Un grand merci à toi aussi pour le coup de main et le gain de temps que tu m'apportes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenn@G



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF   10/11/2016, 11:46

Moi qui l'ai offert à mon frère il y a un mois, je vais devoir lui filer aussi ce PDF. Merci en tous cas. Au moins lorsque je voudrais le lire, je saurais où l'acheter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LA CONSPIRATION MONDIALE DE W.G.CARR EN PDF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» A savoir: Amsterdam, Capitale mondiale du livre 2008
» Consegnati a Cuneo i riconoscimenti ai deportati della Seconda Guerra Mondiale
» Documents sur la 1e guerre mondiale 14-18
» 14 DECEMBRE journée mondiale contre l'hypertension
» Poilu, surnom donné aux soldats français pendant la Première Guerre mondiale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: