Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   25/10/2008, 11:21

Bonjour tout le monde,

Beaucoup d'anti-mondialistes ne connaissent pas l'union sud-américaine et croient chez chavez va nous sauver Shocked

l'union sud américaine est fort méconnue,voici une série d'article sur cette union et à la fin ses travaux en cours avec l'UE pour préparer une fusion.


Tout d'abord ça a commencé avec le Le mercosur qui établit une zone de libre échange

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mercosur



UNASUR
http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_des_Nations_sud-am%C3%A9ricaines

L'Union des Nations sud-américaines (UNASUR) est une organisation supranationale économique et politique qui comprend les douze pays d'Amérique du Sud. Elle a été officiellement créée le 23 mai 2008, lors d'un sommet à Brasilia. La chef d'État chilienne Michelle Bachelet en a été élue présidente pour une année[1].

Conditions d'émergence

Ce projet a pris naissance dans un contexte d'opposition au ZLEA, « Initiatives pour les Amériques », lancé par George Bush en 1990 puis concrétisé en 1994 au Sommet des Amériques, et donc dans un contexte d'opposition à l'ingérence nord-américaine dans les affaires politiques et économiques latino-américaines. À court terme, il vise notamment à contourner le recours à l'Organisation des États américains (OEA), dont les États-Unis sont partie prenante, lors du traitement de problèmes spécifiquement sud-américains[2].

Les douze pays concernés ont signé le 8 décembre 2004 la Déclaration de Cuzco visant à la réunion du Mercosur, de la Communauté andine, du Chili, du Guyana et du Suriname en une seule communauté supranationale, la Communauté sud-américaine des nations (CSN), sur le modèle de l'Union européenne.
Celle-ci a été rebaptisée Union des Nations sud-américaines lors du premier sommet énergétique sud-américain organisé au Venezuela à la mi-avril 2007.

Outre une communauté économique, le projet inclut à terme :

* une monnaie commune ;
* une citoyenneté et un passeport commun ;
* un parlement commun.


Cet ensemble représentera, s'il se concrétise, une population de 360 millions d'habitants et sera, en superficie (17 millions de km²), la plus vaste union économique, monétaire et politique du monde.

Nations participantes

Les 12 membres de l'UNASUR sont les suivants :

* Membres de la Communauté andine (CAN)¹ :
o Colombie Colombie
o Équateur Équateur
o Pérou Pérou
o Bolivie Bolivie
* Membres du Mercosur² :
o Argentine Argentine
o Brésil Brésil
o Paraguay
o Uruguay
o Venezuela Venezuela
* Autres pays :
o Chili Chili¹ (en cours d'adhésion à la CAN depuis 2006)
o Guyana Guyana³
o Suriname Suriname³
* États observateurs :
o Panamá Panamá
o Mexique Mexique



Brésil: l'intégration de l'Amérique du Sud, via Mercosur, est la priorité extérieure de Lula
http://www.latinreporters.com/bresilpol25022003.html

MADRID, mardi 25 février 2003 (latinreporters-com) - "La priorité de la politique extérieure brésilienne sera l'Amérique du Sud...
J'ai proposé aux présidents de la région d'établir un parlement du Mercosur qui sera élu directement par les électeurs de nos pays" écrit Luiz Inacio Lula da Silva, président du Brésil depuis le 1er janvier, dans le dernier numéro de la revue "Foreign Affairs en español". Lula, comme on l'appelle désormais mondialement, croit que l'intégration sud-américaine permettra au sous-continent de mieux défendre ses intérêts face aux Etats-Unis et à l'Union européenne.
Ex-marxiste fondateur du Parti des Travailleurs (PT), le plus grand parti de gauche d'Amérique latine, Lula ne fait pas la moindre allusion à d'éventuels liens privilégiés avec les présidents de gauche de Cuba, du Venezuela et de l'Equateur. Il ne cite aucun de ces trois pays. Un prétendu "axe du mal" latino-américain, redouté à Washington, ne semble donc pas actuellement à l'ordre du jour.
Le Mercosur que Lula veut régénérer est l'union douanière sud-américaine -qualifiée parfois par les médias de marché commun- créée en 1991 par le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay. Le Chili et la Bolivie l'ont rejointe partiellement, en qualité de membres associés. Les effets régionaux de la crise économique et sociale sans précédent qui frappe l'Argentine ont porté un coup sévère à cette tentative d'intégration sud-américaine.
En voulant relancer Mercosur, Lula entend probablement faire du Brésil le leader incontesté de l'Amérique du Sud et accroître l'influence de son pays dans le concert universel des nations. "Le Brésil que nous avons été appelés à gouverner est un grand pays, de plus de 170 millions d'habitants et dont l'économie se situe parmi les dix plus grandes du monde" pose d'emblée le président brésilien en ouverture de l'article qu'il signe dans "Foreign Affairs en español".
"Nous voulons, écrit Lula, que Mercosur soit davantage qu'une union douanière. Nous voulons qu'il se transforme en une zone de convergence sur les fronts industriel, agricole, social et scientifico-technologique".
Sa proposition d'établir "un parlement de Mercosur élu directement par les électeurs de nos pays" permettrait, selon Lula, à "nos citoyens de participer au processus d'intégration régionale", lui conférant ainsi "une légitimité institutionnelle".

Monnaie et politique extérieure communes

Manifestement inspiré par l'architecture de l'Union européenne, le président brésilien exhorte les pays du Mercosur à "la coordination macroéconomique de leurs banques centrales, condition sine qua non pour aboutir à une monnaie commune".
"Un Mercosur cohérent et élargi, poursuit Lula, devrait avoir une politique extérieure commune qui nous permette de mener un dialogue avec l'Union européenne et les Etats-Unis, surtout dans le cadre du processus de négociation pour la formation de la Zone de libre-échange des Amériques" (ZLEA).
Cette ZLEA (ou ALCA, selon son sigle espagnol) serait, de l'Alaska à la Terre de Feu, la plus vaste zone de libre-échange de la planète. Elle compterait plus de 800 millions d'habitants de 34 pays, soit tous ceux des Amériques du Nord, centrale et du Sud, à la seule exception de Cuba. L'Organisation des Etats américains (OEA), garante spirituelle de la ZLEA, voit en l'île de Fidel Castro l'unique dictature du continent américain. Elle n'aurait donc pas sa place dans une entreprise théoriquement démocratique.
L'ouverture de la ZLEA a été fixée à décembre 2005 lors du IIIe Sommet des Amériques, réuni en avril 2001 à Québec. Avant les attaques terroristes islamistes du 11 septembre 2001 contre New York et Washington, cette future zone de libre-échange continentale était la priorité de la politique extérieure du président américain George W. Bush, plus absorbé aujourd'hui par sa croisade contre le terrorisme international.
Contrairement à son homologue vénézuélien Hugo Chavez, Lula ne tire pas à boulets rouges contre la ZLEA. Il reconnaît que "l'élargissement de nos exportations est fondamentale pour renforcer un nouveau dynamisme de notre système de production et pour équilibrer nos dettes extérieures".

Mais le président brésilien avertit que "la disparité entre l'économie des Etats-Unis et celles du reste de l'hémisphère" justifierait des compensations pour éviter que les inégalités ne s'accroissent au sein de la ZLEA. Lula critique aussi les barrières protectionnistes non tarifaires des Etats-Unis, "qui affectent profondément les exportations brésiliennes".
On en retire l'impression que Lula, comme Fernando Henrique Cardoso, son prédécesseur social-démocrate à la présidence du Brésil, ne hâtera pas l'ouverture de la ZLEA.
D'autant plus que la restructuration de Mercosur, qui permettrait au Brésil et à l'Amérique du Sud de mieux se faire entendre dans les négociations, sera, pour autant qu'elle soit possible, une entreprise de longue haleine.
Autre différence non banale entre Washington et Brasilia: Lula affirme que "la bataille pour la paix est la priorité absolue... et nous défendons des solutions négociées pour les conflits qui affectent aujourd'hui l'humanité".



L'Assemblée Eurolat achève une session importante et prolifique
Relations extérieures - 05-05-2008 – 14:08
http://www.europarl.europa.eu/news/expert/infopress_page/030-27901-120-04-18-903-20080429IPR27900-29-04-2008-2008-false/default_fr.htm

La seconde session de l'Assemblée Parlementaire Europe-Amérique latine (Eurolat) s'est conclue à Lima par l'adoption de trois résolutions et d'un message adressé aux Chefs d'Etats en vue du Sommet UE-Amérique latine des 13-17 mai. Les deux co-présidents d'Eurolat, le député européen José Ignacio Salafranca et le sénateur chilien Jorge Pizarro, se sont montrés satisfaits des résultats de la réunion, soulignant l'importance de la dimension parlementaire dans les relations UE-Amérique Latine.
Les parlementaires ont aussi adopté quatre déclarations sur des questions très précises à la demande de différentes délégations latino-américaines.

Dans son intervention lors de la cérémonie de clôture, M. Salafranca (PPE-DE, ES) a mis en avant l'importance de construire des relations UE-Amérique Latine sur des bases parlementaires solides, en complément du travail des Chefs d'Etat. "Pour qu'un citoyen puisse exercer ses droits, il doit y avoir un Parlement", a-t-il affirmé.

Salafranca a souligné le rôle du Parlement Européen dans l'histoire de l'intégration européenne. Il a rappelé que le système de valeurs de l'UE s'est construit du haut vers le bas, générant un déficit démocratique qui a été progressivement surmonté grâce à la chambre européenne qui co-légifère avec le Conseil de l'Union, approuve la désignation du Collège des commissaires et dispose de prérogatives en matière budgétaire.

De son côté, le co-président latino-américain, Jorge Pizarro, s'est dit convaincu que l'Assemblée Eurolat, par la qualité de ses travaux, fait avancer le dialogue, la représentation, le débat et les propositions. Il a ajouté: "Nous souhaitons poursuivre l'approfondissement des fonctions parlementaires de cette nouvelle Assemblée, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas seulement d'un pouvoir législatif, mais aussi d'une fonction de contrôle des décisions prises par le Sommet et les instances ministérielles".

Le Président du Congrès Péruvien, Luis Gonzales Posada, qui participait également à la cérémonie de clôture, a mis l'accent sur les avancées de la session en matière d'inégalités sociales, de lutte contre le trafic de drogue et de changement climatique. M. Posada a aussi proposé de renforcer les programmes de coopération entre l'Union Européenne et l'Amérique Latine afin "d'éviter qu'à l'avenir les jeunes et les enfants ne soient victimes de la drogue". Il a ainsi souligné le rôle des instances parlementaires en la matière.

Le Secrétaire de la Communauté Andine, Freddy Ehlers, a plaidé pour que "la raison européenne et la solidarité latino-américaine s'unissent afin de trouver une solution" aux défis actuels tels que le changement climatique.

Un message clair au Sommet de Lima

Les parlementaires européens et latino-américains réunis à Lima du 29 avril au 1er mai, ont adopté un message adressé au Sommet des Chefs d'Etat prenant position sur les points suivants :

Conclure les négociations en vue d'un Accord d'Association UE-Amérique Centrale et UE-Communauté Andine au plus tard à la mi-2009;
Créer une Zone Euro-Latino-Américaine d'Association Globale Interrégionale d'ici 2012;
Achever les négociations en vue d'un Accord d'Association Interrégional UE-Mercosur le plus vite possible;
Elaborer une Charte Euro-Latino-Américaine pour la Paix et la Sécurité;
Créer un Fonds de Solidarité Bi-régional;
Etablir un dialogue bi-régional systématique sur les questions d'immigration;

Donner la priorité à la coopération en matière de changement climatique et de politiques visant à prévenir le réchauffement de la planète;
Mettre au point des initiatives conjointes concrètes dans des domaines tels que le changement climatique, la désertification, l'énergie (en particulier les énergies renouvelables et les biocarburants), l'eau, la biodiversité et la crise alimentaire mondiale;
Créer une Fondation Latino-américaine;
Créer un Observatoire des Migrations.

L'Assemblée parlementaire euro-latino-américaine (EUROLAT) rassemble 120 parlementaires du Parlement européen, du Parlement andin, du Parlement centraméricain et du Parlement latino-américain ainsi que des représentants nationaux des législatifs mexicain et chilien et des membres la commission parlementaire mixte du MERCOSUR. Elle compte trois commissions permanentes: la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'homme, la commission des affaires économiques, financières et commerciales et la commission des affaires sociales, des échanges humains, de l'environnement et de la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   26/10/2008, 15:36

Bonjour,

ce sujet ne fait réagir personne,c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Paulu

avatar

Nombre de messages : 174
Age : 26
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   26/10/2008, 16:35

ouh merci pour l'info je ne savais pas qu'il y avait une U.A.S!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   28/10/2008, 11:51

Merci Farid pour ce sujet !

Cet été à l'Université d'Attac il y a eu une session sur la Banque du Sud, le Mercosur et l'économie et le développement de l'Amérique du Sud.

Apparemment la Banque du Sud était plutôt présentée comme un progrès pour que les pays de l'Amérique du Sud puissent se détacher des banques américaines et de la Banque Mondiale :

"Au lieu que les banques centrales [des pays de l'Amérique latine] prêtent leurs $ aux USA rémunérés à 4,5% pour pouvoir emprunter à leur tour à 8%, mettre ces $ en commun dans une Banque du Sud que [les pays de l'Amérique latine] se prêtent mutuellement dans leur monnaie ou dans une monnaie forte."

Il y a d'après les gens d'Attac une opposition forte entre l'Argentine et le Bresil (Lula) d'une part, et le reste des pays d'Amérique latine (Chavez) d'autre part. Les premiers veulent un développement capitaliste de l'Amérique du Sud, alors que les seconds veulent un développement humain, communautaire et local et non capitaliste.

Enfin bon je ne sais pas trop quoi penser des gens d'Attac. Lors de sessions sur la crise financière j'ai posé des questions sur l'améro et l'Union Nord-Américaine, et d'après eux ça va rien changer c'est juste un renforcement de l'ALENA. Ensuite je leur ai demandé pourquoi les politiques de la Fed et de la BCE étaient si divergentes pour solutionner la crise (nombreuses baisses des taux directeurs pour la Fed, maintien des taux pour la BCE), est-ce que ça avait un rapport avec l'arrêt de la publication de l'indice M3 (masse monétaire de $ mis en circulation par la Fed) qui pourrait masquer la perte de valeur réelle du dollar, et pareil ils m'ont dit que ça avait peu d'importance, M3 représentait plus rien c'était devenu trop compliqué.

Donc bon d'après eux Chavez, le Mercosur et la Banque du Sud luttent contre le capitalisme occidental américain, mais il y a des pays d'Amérique du Sud comme le Brésil et l'Argentine qui sont à fond gangrénés par la logique capitaliste.

J'ai mis mes notes de l'université d'Attac ici si ça vous intéresse, la partie sur la Banque du Sud commence page 29 :
http://mresch.free.fr/Notes_Universite_Attac_2008.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   28/10/2008, 17:06

Bonjour fermetabush

la banque du sud n'est pas une mauvaise chose à la base mais ils veulent mettre en place une banque centrale ce qui est différent sur le modèle de la BCE
la banque du sud permet de préparer les esprits à l'état sud-américain comme a été la pan-europe financé par le banquier warburg pour lutter contre l'urss.

L'opposition aux usa est un mensonge pour manipuler les peuples,les européens ont dit pareil pour l'UE alors qu'elle fusionnera avec l'union nord-américaine
http://www.diploweb.com/forum/hillard07022.htm

Comme je l'ai indiqué plus haut avec la conférence EUROLAT,l'union sud-américaine soit disons qui s'oppose aux méchants libéraux-capitalistes va fusionner avec l'UE qui elle même fusionnera et l'UNA...l'unasur fusionnera avec l'union transatlantique donc...
Un marché commun de libre échange latino-européen est prévu

Faudrait que attac nous explique ou est la lutte de l'unasur avec une fusion programmée dont un marché commun ensemble ?


Les réponses de attac ne m'étonne pas du tout,ce groupe altermondialiste n'aime pas la mondialisation et la mal bouffe comme son fondateur josé bové mais ce sont des mondialistes convaincus ayant une grande haine de l'état nation,la preuve sur leur site
http://www.france.attac.org/spip.php?article1357

Quelques extraits très clairs :

"- L’Etat nation n’est pas un espace social homogène. Les contradictions de classe, les conflits sociaux et la fracture entre l’oligarchie et la masse des travailleurs, l’élite privilégiée et la multitude des pauvres et des exclus traverse chaque nation.

- on ne peut pas nier que le nationalisme prend dans le monde actuel surtout des formes intolérantes, agressives, hégémonistes. Massacres intercommunautaires, guerres nationales/religieuses, « purifications ethniques » et même génocides ont caractérisé la dernière décade du XXème siècle."

Et leur conclusion très clair aussi

"C’est de la convergence et l’interaction entre ces différentes sensibilités(libertaires notamment !) que pourra surgir l’internationalisme du 21ème siècle, à vocation universaliste et émancipatrice."


Ce même josé bové signe un pacte écologique européen qui doit se faire avec l'UE avec dedans la haine de l'état nation bien sur...parmi les signataires le dégénré mondialisto-sioniste cohn bendit...
http://911nwo.info/2008/10/18/projet-alternatif-au-nwo-des-ecologistes-et-des-personnalites-civiles-lancent-des-propositions-concretes/


L'équipe de campagne de bové fait partie de la fondation franco-américaine qui travaille pour un rapprochement des deux continents pour une union transatlantique...
http://www.alterinfo.net/French-American-foundation_a21168.html
Revenir en haut Aller en bas
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   28/10/2008, 19:45

C'est vrai que leurs souhaits ne sont pas parfaitement clairs, mais à mon avis il ne faut pas être trop catégorique. Il y a des éléments qui m'ont paru louche chez Attac mais il y en a d'autres qui me paraissent intéressant, ils diffusent des informations importantes pour comprendre l'esclavage imposé par le capitalisme, alors bon ça m'étonnerai qu'ils soient totalement corrompus, infiltrés ça je dis pas, mais tous pourris je ne crois pas.

L'équipe de campagne de Bové ne *fait pas* partie de la FAF, seulement le responsable de com Bernard Loche qui est rédac chef à France3 (et encore il n'est pas cité sur le site de la FAF). Mais ça m'étonnerai beaucoup que Bové soit corrompu, ça serait renier une vie entière de lutte.

C'est comme Lyndon Larouche, il a fait de la prison parce qu'il s'est fait couillonner, il s'est battu pour faire démonter la statue d'Albert Pike, pourtant c'est un politicien économiste plein de sous, il est dénoncé parfois comme un collabo à la solde des financiers... qui croire ?

J'ai du mal à être catégorique sur ces groupes, je ne crois pas qu'on puisse systématiquement les taxer de collaboration absolue pour une phrase louche ou une collaboration louche. (et puis parce que franchement si José la moustache est avec eux c'est à se tirer une balle !! affraid )

Merci pour les liens en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   28/10/2008, 21:14

Larouche malgré les désaccords que j'ai avec lui est plus sincère que bové qui a une haine réelle du nationalisme et qui est un mondialiste.
l'accusation envers la Larouche ne tient pas la route tandis que pour bové et attac,c'est dans leurs statuts et leurs alliances...

je ne nie dit pas que attac ne dénonce ce qu'ils font,non.Ils sont farouchement mondialistes.Ils dénoncent des choses assez politiquement correct et contribuent à la pire des choses qui est la mise en place d'un gouvernement mondial malthusien.
Revenir en haut Aller en bas
gauchenationale

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   29/10/2008, 01:13

farid_y a écrit:
Larouche malgré les désaccords que j'ai avec lui est plus sincère que bové qui a une haine réelle du nationalisme et qui est un mondialiste.
l'accusation envers la Larouche ne tient pas la route tandis que pour bové et attac,c'est dans leurs statuts et leurs alliances...

je ne nie dit pas que attac ne dénonce ce qu'ils font,non.Ils sont farouchement mondialistes.Ils dénoncent des choses assez politiquement correct et contribuent à la pire des choses qui est la mise en place d'un gouvernement mondial malthusien.

Fait attention à Larouche il est loin d'être un saint. N'oublie pas qu'il prone un breeton woods et une union eurasiatique "pour barrer la route au fascisme" (sous-entendre aux opposants au système libéral) et une union eurasienne (europe+Russie+Chine+Inde) à la place de l'union européenne. Remplacer le mondialisme par le mondialisme.... Oublie pas que dans 1984, l'ennemi public numéro un est un ennemi fantoche là pour faire croire au débat dans la dictature de Big Brother. Bref !

Pour ce qui est de l'Union andine je ne critiquerais pas Chevez (il appartient à tout un chacun de se faire son propre opinion) néanmoins cela rien d'étonnant, tout ceci entre dans une même logique.

Il serait intéressant de rappeler ici que le président américain, le premier ministre canadien et le président mexiquain s'étaient réuni (sans passer par leur parlements respectifs) pour la création d'une union nord-américaine. Diviser le Canada et le Mexique en plusieurs états pour les intégrer par une destruction simultanée des trois pays dans un bloc continental unifié avec à sa tête un gouvernement fédéral unique. C'est ce qui se passe pour l'Union européenne. Sarkozy et la vénérable Angela Merkel veulent étendre l'Europe à une Union méditéranéenne intégrant les pays du Maghreb à l'Europe avec, pour interlocuteur, Israël (toujours bien placée pour la diplomatie, suffit de voir la Palestine....). La Turquie quant à elle (son incorporation à l'Union européenne étant prévue depuis 1912 cf. Coudhenove-Kalergi) sert de porte ouverte au Moyen-Orient. Vous n'êtes pas sans savoir que les USA veulent la création d'un Grand Moyen Orient (bloc continental unifié avec.... vous connaissez la chanson). Ils redessinnent la carte du Moyen-Orient à coup de guerre. Ces guerres permettent d'une part la main-mise sur les matières premières, d'autres part l'encerclement des deux principaux concurrents : la Russie et la Chine. La Turquie n'est qu'une étape, une fois que les intérêts de l'UE auront suffisemment avancés au Moyen-Orient il s'agira de réunifier le Kurdistan pour faire pêter les frontières communes des pays qui se partagent l'actuel territoire du Kurdistan et se servir de cette dernière pour être la plaque tournante de relations dans la région. En gros toutes les utilités géostratégiques que l'on trouve actuellement à la Turquie seront transférées au Kurdistan, beaucoup plus maléable puisque totalement recréé par les tenants du N.O.M. Mais pour l'instant c'est la Turquie qui est utile, à cela il faut rappeler qu'est de nationalité toute personne de "race Turque". Si la Turquie est un territoire limitée (avec une population importante), les pays turcophones (turkeminstan etc.) sont beaucoup plus nombreux.

Ai-je été clair ou dois-je éclaircir certains points ? Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   29/10/2008, 08:32

Non,très clair Wink je vois que t'as lu Pierre Hillard toi aussi.Je suis dégouté que mec rejoigne devilliers sur l'islam et soit publié par une maison d'édition encore plus raciste que devilliers.... Crying or Very sad

Je créerais un autre topic sur l'union nord américaine.

Pour LaRouch,c'est un nationaliste.
Il prône une union économique entre plusieurs pays sans briser leur souverainté,ce n'est pas le schéma mondialiste
Revenir en haut Aller en bas
gauchenationale

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   30/10/2008, 18:43

farid_y a écrit:
je vois que t'as lu Pierre Hillard toi aussi.Je suis dégouté que mec rejoigne devilliers sur l'islam et soit publié par une maison d'édition encore plus raciste que devilliers.... Crying or Very sad

Cher ami, cher camarade, non seulement je l'ai lu mais on lui a organisé plusieurs conférences. Je peux t'assurer que, non seulement c'est quelqu'un de fort sympathique, mais qu'il n'est en rien "raciste" ou même "xénophobe". N'oublie pas que c'est avant tout un géopoliticien. Sa maison d'édition "François Xavier de Guibert" est un éditeur conservateur un peu catho, rien de bien extra-ordinaire. Devilliers n'est qu'un pantin du système je n'en parlerais donc même pas. La question par contre serait : Sur quoi détermines-tu le fait que sa maison d'édition soit raciste ? Qui détermine actuellement qu'untel est raciste et untel ne l'est pas ? Qui tire les ficelles ? Qu'est-ce que le racisme ? « La plus grande perversion de notre temps est d'avoir volontairement changé le sens des mots ».

Les plus racistes de l'Histoire, selon les dires majoritaires, sont ceux qui tenaient l'Allemagne en 1933-1945 non ? Et qui combattaient-ils ces gens-là ?

Citation :
Pour LaRouch,c'est un nationaliste.
Il prône une union économique entre plusieurs pays sans briser leur souverainté,ce n'est pas le schéma mondialiste

Attention aux fausses oppositions, la Vérité est totale ou elle ne l'est pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   30/10/2008, 19:45

moi je détermine que sa maison d'édition est islamophobe,il suffit de voir les livres traitant de l'islam.C'est très clair leurs livres.
je ne me base pas sur l'intelligencia mondialisto-sioniste qui applaudit à l'islamophobie au passage

Son chapitre du dernier livre sur l'europe kosovare est assez minable ou il s'insurge contre la présence d'une mosquée à Paris comme devilliers(nous les maghrébins,acceptons des synagogues et églises) ou aussi quand il dit que les émeutes de 2005 ont démontré que ces peuples issus de l'immigration ne sont pas intégrés(bel amalgame !) et que ça prépare une sorte de putch au delà des quelques morts françaises des émeutes(quels morts françaises au passage ?)

et son interview effectué par la clique à devilliers est dans la ligné aussi.

hillard oublies complètement toutes ses preuves du 2e livre(décomposition des nations européennes) sur une europe ethnique pour dire que le principal problème est la nouvelle population musulmane,qu'on se dirige vers une europe kosoare qui sera donc musulmane et que tous les autres ethnies seront victimes.

cela se confirme aussi sur son site(avec d'autres) ou il publie des tribunes
cet excellent article sur la gouvernance mondiale
http://www.jeune-france.org/Tribune%20europeenne/unionscontinentales.htm
et situé avec des tribunes de devilliers...
http://www.jeune-france.org/Tribune%20europeenne/villiers.htm
et un article reprenant le terme des think tank néocons-sionistes qui est celui de fascislamisme
http://www.jeune-france.org/Editorial/Edito23.htm

hillard n'aime pas le mondialisme et reprend le choc des civilisations contre l'islam.c'est pitoyable

comment peut-on se réclamer fièrement gaulliste quand on voit les crimes de ce dernier en afrique ou il a lancé le système francafrique avec focard ?
Revenir en haut Aller en bas
gauchenationale

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   31/10/2008, 16:27

Il ne pourra pas toujours répondre néanmoins :

"Pour la réponse, je dirai d'abord au sujet de l'éditeur François-Xavier de Guibert qu'il est tout à fait dans la norme. En aucun cas, il n'est raciste. C'est un gaulliste catholique. Il n'a rien à voir avec les dérives de certains milieux. Par ailleurs, au sujet des musulmans, je dis seulement que leur civilisation obéit à des principes qui ne correspondent pas à ceux des pays occidentaux. En effet, l'Occident reconnaît la distinction du spirituel et du temporel alors que l'Islam ne l'admet pas. Cela ouvre obligatoirement à des contradictions entre ces deux mondes avec des risques de conflits parce que certains s'ingénient aussi à mettre de l'huile sur le feu. Par ailleurs, je t'invite à regarder de plus près ce qui se passe aux Etats-Unis avec la crise actuelle. Elle va aider à passer à la vitesse supérieure: un bloc unifié avec le risque de voir une forme de dictature. Il suffit de lire la conclusion de mon livre "La marche irrésistible du nouvel ordre mondial" pour s'en convaincre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   31/10/2008, 23:23

Donnes moi ton avis sur ses livres

tolérance envers l'islam ou haine...

ces deux gros amalgames dans la ligné de samule huntington et bhl pour le choc des civilisations
http://pagesperso-orange.fr/fx.de.guibert/html/frmusu_d.htm
http://pagesperso-orange.fr/fx.de.guibert/html/moabya_d.htm

et le livre "Lettre à mes frères et soeurs musulmans"
http://pagesperso-orange.fr/fx.de.guibert/


sinon pour la loi martiale,les lois contre les dissidents et les camps de la fema,je suis au courant depuis plus de 2 ans
Revenir en haut Aller en bas
gauchenationale

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   2/11/2008, 06:18

Je n'ai lu aucun de ces livres, ma réponse précédente n'était pas la mienne mais celle de Pierre Hillard Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   2/11/2008, 12:24

j'ai compri...mais pout toi, ses livres sont dans une optique islamophobe du choc des civlisations de huntington repri par l'intelligencia sioniste et devilliers ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
gauchenationale

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   2/11/2008, 15:34

farid_y a écrit:
j'ai compri...mais pout toi, ses livres sont dans une optique islamophobe du choc des civlisations de huntington repri par l'intelligencia sioniste et devilliers ou pas ?

Ne les ayant pas lu je ne peux pas te répondre, j'emmerde le NOM c'est tout ce que je sais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'union sud-américaine,fusion en travaux avec l'UE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» --- ANNULATION DES REUNIONS PARENTALITE DE JUILLET ---
» Déclaration commune sur la fusion de GEG avec GenHiLib
» [974] Réunion
» Fusion DGI/DGCP
» Réunion à Ostende le samedi 26 février 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: