Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plus meetic que l'ANPE : l'Aigle et le Hibou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gauchenationale

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Plus meetic que l'ANPE : l'Aigle et le Hibou   3/11/2008, 21:10

Le passage dans la Bible où il est question de Lucifer (Lux fere/le porteur de lumière) parle de la plus belle créature de D.eu se retournant contre son Créateur. Ce passage "et alors il vit Lucifer tombé du ciel comme une comête" image la chute du dictateur Nabuchodonosor. Son règne est signifié dans la Bible par la symbolique du colosse au pied d'argile, une succession de gouvernements traversera les ages avec un même but (le pouvoir planétaire), tous plus fragiles les uns que les autres (Babylone, Perse, Grèce, Rome, etc.) qui commence par une tête en or massif (Nabuchodonosor capable de faire mourrir n'importe qui en son nom) et qui finit par des pieds d'argile (un gouvernement de dictateurs incapables de se faire obéïr par leurs plus fidèles gouvernés). Ce golem se tiendra sur ses pieds le jour où le rêve de Nabuchodonor sea réalisé (le gouvernement mondial). C'est à ce moment que le Golem s'écroulera sur lui-même.

Satan dans la Bible est l'accusateur. Les talmudistes le nomment Samaël, il ne peut agir que sous le consentement de Dieu. Jésus serait ainsi l'avocat des hommes, Samaël le procureur (le grand accusateur dont l'image a été utilisé par Goethe pour créer le personnage mephistopheles) et Dieu serait le juge.

Enfin, pour l'initié véritable, Satan est le mal né de l'homme (mal en opposition à Dieu), Lucifer est le grand "je" universel. L'initié considère que la conscience collective est supérieure à la conscience individuelle car cette première porte la lumière à la seconde. Le jour où tous les hommes ne feront plus qu'un (une seule pensée), alors s'exprimera ce grand "je" universel, ce porteur de lumière "dont l'antichrist en sera l'incarnation". C'est du moins la grande doctrine luciférienne. Dans cette logique on peut dire que l'URSS fut la résultante la plus abouttie de cette philosophie.

Ceci est la bête, qu'incarne-t-elle ?





Et cette représentation de Columbia Picture, qu'incarne-t-elle ?





"Ce symbole est la vision perçante de quelques élus, situés au sommet d'un Triangle spirituel, gouvernant l'aveuglement des parties les plus basses de ce triangle. Là, stagnent les masses de ceux qui, athées et socialistes, se persuadent que le Ciel est vidé et que Dieu est mort." Kandinsky

Petite explication :

Qu’est-ce que la Tour de Babel ? « Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots. Comme ils étaient partis de l'orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schiner, et ils y habitèrent. Ils se dirent l'un à l'autre : Allons ! Faisons des briques, et cuisons-les au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment. Ils dirent encore : Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la surface de la terre. » (Genèse 11:1-9)

Dans la Bible, il est dit que l’homme fut durement puni pour cette œuvre. Les paraboles de ce passage sont à la fois simples et explicites. En quelques versets se trouvent résumés notre société. Le cosmopolitisme est décrit comme la base. Elle vient en premier. La seconde phrase souligne que les babéliens partent de l’Orient (leur origine) parce qu’ils tournent le dos à leur racine. « Bâtissons-nous une ville » signifie que l’homme est le centre de Babel, toute surnature y est rejetée, toute métaphysique, tout ce qui dépasse l’homme y est renié. La Tour dont le sommet touche le ciel est un système pyramidal, dirigée par une caste d’intouchables. La tête de la pyramide est en contact avec le divin, elle se confond avec elle, c’est une société faite par des hommes qui se pensent être des dieux. Les briques représentent l’uniformité. En Franc-maçonnerie, il y a « la pierre brute » et « la brique ». La brique est le Frère Franc-maçon accompli, la pierre brute est l’ignorant. Ce symbolisme est purement babélien. La Tour de Babel est donc une société de briques où tous les habitants sont standardisés. Ici, le bitume remplace le ciment. Il résulte de la décomposition. Il est l’image de la corruption alors que le ciment est l’emblème de l’amour. Les babéliens bâtissent afin de ne pas être dispersés, Dieu leur a pourtant dit « Remplissez la Terre ». Ils font l’inverse. Ils forment une société centrée sur elle-même et qui attire le monde en son sein. Enfin, Babel cherche à se faire un nom. Nabuchodonosor (l’homme déifié) pourra ainsi dire : « N’est-ce pas ici Babylone la grande, que j’ai bâtie, comme résidence royale, par la puissance de ma force et pour la gloire de ma magnificence ? » (Daniel 4:30)

L'Oeil, c'est le regroupement des hiboux, ceux qui voient ce que les autres ne voient pas :

« Tu ne sais peut-être pas ce que c’est qu’un hibou. Je vais te l’apprendre.

Le hibou, c’est celui qui, en tapinois, distille la calomnie sur les gens qui le gênent et, quand on lui demande de prendre la responsabilité de ses paroles, s’écrie prudemment : « Je n’affirme rien, on m’a dit… » Il sait bien que « on » est indénichable.

Hibou est celui qui entre au sein d’une famille honnête, s’annonce comme épouseur, compromet une jeune fille, emprunte de l’argent, paie quelquefois sa dette et s’en va quand il n’y a plus rien à prendre.

Hibou est l’homme politique qui met un masque de liberté, de candeur, d’amour et d’humanité et, à un moment donné, sans prévenir, vous égorgette doucement un homme ou une nation.

Hibou, le commerçant qui frelate ses vins, falsifie ses denrées, met l’indigestion où était la nutrition, la fureur où était la gaieté.

Hibou, qui vole habilement, sans qu’on puisse le happer au collet, plaide le faux contre le vrai, ruine la veuve, dépouille l’orphelin, et triomphe dans la graisse comme d’autres triomphent dans le sang.

Hibou ou hibouse, comme tu voudras, sans jeu de mots, celle qui trafique de ses charmes, déflore les meilleurs cœurs de jeunes hommes, appelle cela les former et les laisse, sans un sou, dans la fange où elle les a traînés.

Si elle est triste quelquefois, si elle se souvient qu’elle est femme, qu’elle pourrait être mère, je la rentre. Si, lasse de cette existence, elle se jette à l’eau, c’est une folle indigne de vivre.

Regarde autour de toi, poète provincial, et compte, si tu le peux, les hiboux de ce monde ; songe s’il est prudent d’attaquer, comme tu le fais, la Force et la Ruse, ces reines hiboues.

Rentre en toi-même, fais ton mea culpa et sollicite à genoux ton pardon. Tu m’intéresses pourtant par ta confiante étourderie ; aussi, malgré mes habitudes connues, je te préviens que je vais de ce pas dénoncer la crudité et les audaces de ton style à mes cousins en littérature, forts en plume, en bec et en lunettes, gens prudents et pédants, qui savent de la façon la plus aimable, le plus « comme il le faut », avec beaucoup de gaze et de manchettes, raconter aux jeunes personnes des histoires d’amour qui ne viennent pas seulement de Cythère, et qui vous forment en une heure, sans qu’on y voie rien, l’Agnès la plus rétive. Ô poète téméraire, qui aimes tant Rabelais et les vieux maîtres, ces gens-là ont sur toi cet avantage qu’ils finiront par user la langue française à force de la polir. »

Le hibou, s'oppose à l'aigle :

L’aigle représente l’esprit de lumière ; le hibou l’esprit de ténèbres. L’esprit de lumière parle au nom de l’éternelle raison, l’esprit de ténèbres au nom du mystère. Le hibou n’est pas éclairé par le soleil, mais par le phosphore de ses yeux. Ainsi que les druides éclairaient l’ombre des forêts où ils cachaient leurs sanglants mystères avec la flamme des bûchers. C’est ainsi que les faux mystiques opposent aux lumières de la science les hallucinations de leurs rêves. C’est ainsi que les profanes de l’Egypte adorent un chien, au lieu de chercher à comprendre la figure hiéroglyphique d’Anubis.

Il existe des hommes que la lumière irrite et fatigue et qui, tournant le dos au soleil, regardent toujours dans leur ombre. S’ils se croient chrétiens, ils adorent le diable et lui donnent les attributs de Dieu. S’ils se disent philosophes, ils adorent le néant et l’anarchie, et veulent les mettre à la place de l’être éternel et de l’ordre immuable qui préside à la hiérarchie des êtres. L’affirmation téméraire et la négation absurde ont également leurs fanatiques, ce sont les hiboux de l’intelligence.

Ceux-là ne voient que dans la nuit de leurs passions, mais dès que le jour se fait, ils deviennent aveugles. Jamais ces hommes ne comprendront rien à la philosophie. Et c’est pour eux seulement qu’elle est occulte : Occulte comme le soleil pour les hiboux ; Occulte comme le bon sens pour les fanatiques ; Occulte comme la raison pour les insensés.

Car c’est la philosophie de la lumière ; c’est la philosophie du bon sens ; c’est la philosophie exacte comme les nombres, rigoureuse comme les proportions de la géométrie, réglée comme la nature, évidente comme l’être, infaillible comme les mathématiques éternelles. Aveugle qui ne la voit pas, mais plus aveugle encore qui prétend la voir dans la nuit !

Le hibou dit à l’aigle un jour :

Vainement au soleil tu vas faire ta cour,
Lorsqu’il s’éloigne, à ta paupière
Laisse-t-il un peu de lumière ?
Pas la moindre, et ton œil fatigué de clarté
Se ferme dans la nuit, voilé d’obscurité.
Et mes deux yeux sont des étoiles,
Qui me montrent l’oiseau sur la branche endormi :
Le crépuscule est mon ami ;
Aux déserts du chaos je me fraye une route,
J’illumine son front par les ombres noirci.
Oui, répondit l’aigle, mais aussi,
Quand il fait jour, tu n’y vois goutte.
Excentriques de tous les temps,
Qui faites l’impossible en raison comme en style,
Pour vous un seul prodige est toujours difficile,
C’est d’avoir un peu de bon sens.

L’aigle symbolise souvent les empires, il s'agit en réalité du pouvoir dans les cieux et de la jeunesse éternelle. L’aigle est le symbole de la conscience spirituelle élevée. Il est l’emblème de la contemplation et de la sagesse. Roi du ciel, il représente l’âme du héros. Sa vue est celle de la claire-voyance. Il fixe le soleil comme l’éclairé fixe la vérité : « Et il le vit sur le rocher de la montagne, regardant l’astre du jour dès son réveil. » (Chateaubriand dans Le Génie du Christianisme)

C'est dans cette même optique que Crowley a développé l'opposition bras tendu/V de la victoire. Le bras tendu vient de l'empire d'Alexandre le grand, il a été utilisé par les légions romaines, les scouts, les armées des rois d'Europe, etc. il représente ésotériquement parlant le salut de l'archange michel et des légions célèstes, on le retrouve dans plusieurs incantations et/ou prière à l'archange. Il s'oppose au V de la victoire de Winston Churchill. Aleister Crowley raconte l'origine du V de victoire dans ses mémoires et les mémoires de Winston viennent confirmer ses dires. Aleister Crowley fut membre des services secrets anglais en 14-18 (il a d'abord été refusé) et durant la seconde guerre mondiale. Il espionna d'abord en Allemagne. Il rentra ensuite en Angleterre pour devenir proche conseiller de Churchill. Son but principal était de lutter contre Hitler et Mussolini (décrits dans l'Apocalypse de St-Jean chapitre 11:3-13 comme étant ses ennemis). Churchill dira de Crowley qu'il fut "l'homme le plus méchant de son temps" (sic). Le V de victoire symbolise en réalité les cornes du diable, c'est pour ça qu'il se retrouve si souvent sur les sites conspirationnistes, il est l'ancêtre du symbole de ceux qui dirigent actuellement les démocraties occidentales :








la société/la pyramide est la bête.

Tour de Babel :



Parlement européen de Strasbourg :



Puisqu'on voit mal la ressemblance sur ces photos, voici une affiche édité par le parlement européen qui ne fait pas de mystère !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plus meetic que l'ANPE : l'Aigle et le Hibou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» résultats municipales et cantonales l'aigle , MODEM ++++
» Un drakkar à L'aigle (61).
» L’Aigle. Un navire viking exposé
» Quand Pôle emploi (ANPE) propose de devenir… strip-teaseus
» -> meetic.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: