Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Peut-on arrêter un peuple qui est certains de ses droits ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Peut-on arrêter un peuple qui est certains de ses droits ?   23/12/2008, 14:41

Est-il judicieux de croire aujourd’hui, au point ou nous en sommes arrivés vis-à-vis de la crise et de la situation plus qu’alarmiste de l’état de notre planète qu’une solution puisse être envisageable pour remédier aux problèmes ? Je pense foncièrement et suis persuadé que les solutions existent bel et bien. Par contre c’est de la volonté des hommes où je doute le plus. Tant que l’homme ne prendra pas conscience de son ego et de ce qui le conduit à cette même impasse, je ne pense pas qu’il puisse faire marche arrière dans ses habitudes et comportements.

Notre société fonctionne par l’ego et le pouvoir, ça fait des millénaires que ça dure ainsi. Changer le cours des choses ne peut être envisageable qu’à la seule condition que le sommet de la pyramide change. Or comme le dit très bien Thierry Crouzet, ce sommet n’entend rien, ne veut rien comprendre et ne veut surtout pas à ce que les choses changent. Ce sommet de la pyramide où dit autrement ce type de fonctionnement est caractéristique d’une mentalité, ou de plusieurs ; puisque nous sommes confrontés à la mondialisation, c’est d’une pensée globale dont il est question.

Cette pensée globale se protégeant, s’auto régulant, se transmettant, se multipliant de plus en plus de génération en génération, aujourd’hui comment est-il possible que les choses changent ? Certains vous diront (Moi y compris) par «La prise de conscience», or nous savons toutes et tous qu’une prise de conscience advient toujours par la souffrance. Seule la souffrance peut nous amener à la compréhension. Hors partit comme c’est partit - pour simplifier - même si un jour nous sommes confronté par miracle à une souffrance globale. Ceux qui sont en haut de cette même pyramide feront encore tout le nécessaire pour protéger le système toujours à leurs avantages au détriment du peuple qui lui sera comme d’hab le plus confronté à cette même souffrance. Ainsi il n’est pas difficile de comprendre que la solution ne PEUT VENIR d’en haut de la pyramide, mais du bas par le peuple seul habilité, du fait de sa confrontation directe à la souffrance. Le souci c’est qu’un peuple qui souffre ne peut réfléchir. En général, comme il est accablé, pris au piège ou confronté à sa propre survie ; conscient qu’en haut, rien ne se fera, il n’y a plus que par l’action qu’il pourra arriver à se faire entendre. Hors cette action est TOUJOURS considérés comme une forme de menace, par le pouvoir en place, ou dit autrement, par le sommet de la pyramide. Il en est ainsi, il n’y a rien de plus susceptible qu’un être ou un système voyant arrivé la fin des vaches grasses.

L’être ou le système fait TOUT son possible pour défendre son morceau de viande. À grande échelle il a recours aux politiques et aux médias pour noyer le poisson. C’est ce que nous observons aujourd’hui. Ce qui me conduit à dire que malgré les mesures prises en France par le gouvernement pour remédier à la crise nous sommes déjà arrivés au début de la fin.

La solution ne pourra venir que du peuple et de nulle part ailleurs, bien qu’ils continuent à nous faire croire le contraire. Ce n’est qu’une question de mois. Le processus est enclenché, c’est déjà trop tard. Aucune répression ne pourra arrêter ce changement. L’état pourra le ralentir certes, mais certainement pas l’arrêter. Car comment arrêter un peuple qui est certains de ses droits ? Lorsque toutes les actions auront été tentées sans succès et étant donné de ce qui a été écris plus haut, pas difficile de comprendre ou de prédire l’avenir. Aujourd’hui je continue à dire que la solution n’est pas dans la violence, mais par une prise de conscience générale conduisant à la désobéissance civique. Ma question étant : peut-on espérer une telle noblesse d’un peuple conduit par ses egos ? Ma réponse est simple : L’avenir nous le dira…


Ça ne va pas tarder, nous, nous sommes pret, comme dit LLP nous les attendons.
J’ai dit ce que j’avais à dire. Je n’ai plus grand-chose à rajouter et pour cause… Etre sans-cesse confronté à des autistes ça va un peu, à la longue ça finit par devenir lassant…
Comme la dit LLP dans sa derniére vidéo, ca devient "a chacun sa merde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on arrêter un peuple qui est certains de ses droits ?   23/12/2008, 15:44

La meilleure solution est aujourd'hui le Venus Project de Jacques Fresco... Je vous invite à regarder le film "Zeitgeist Addendum" qui explique les grandes lignes du projet, ou alors le film "Future by Design" entièrement dédié à ce même projet.
Revenir en haut Aller en bas
Typhoon



Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Peut-on arrêter un peuple qui est certains de ses droits ?   23/12/2008, 16:22

malheuresement je ne suis pas sur que le peuple soit certain de ses droits Laughing
le francais moyen est content de gacher sa vie 10h par jour, 300 jours par an pendant 60 ans et il en redemande Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peut-on arrêter un peuple qui est certains de ses droits ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêter la garde alternée pour résoudre le conflit?
» Quand arrêter le lait maternisé?
» Reprise de l'allaitement apres 15 jours d'arrêt
» J'en peut plus, comment arrêter le cododo ??
» Arrêter l'alcool..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: