Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les états du golfe d'accord pour une monnaie unique après leur marché commun de libre échange - le NOM avance encore -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les états du golfe d'accord pour une monnaie unique après leur marché commun de libre échange - le NOM avance encore -   31/12/2008, 20:02

Gulf states agree on monetary union

http://english.aljazeera.net/business/2008/12/20081230153346616980.html



Gulf Arab states will maintain their 2010 deadline for a single currency, the secretary-general of the Gulf Cooperation Council (GCC) has said.

Leaders of GCC countries (Saudi Arabia, the United Arab Emirates, Kuwait, Qatar, Oman and Bahrain) approved a final draft of an accord on a monetary union agreement in their annual summit in Muscat, the capital of Oman, on Tuesday.

The agreement would pave the way for a single currency, which all GCC states but Oman are working towards launching.

"I think it is within the time which has been allocated .. 2010," Abdul-Rahman al-Attiyah said in response to a question about a date for a common currency.

"Let's wait until, God willing, we agree on the location [of the common central bank] and the other details," he said.

The five GCC states "adopted the monetary union accord, which includes the legal and organisational framework," a statement issued at the end of the Muscat summit said.

"It [the council] also adopted a system governing the monetary council," the statement said.

Inability to decide on the location of the regional central bank, which will be independent from the governments of member countries, has been an obstacle to the plan for years.

The United Arab Emirates, Qatar, Bahrain and Saudi Arabia have all expressed interest to host the bank.

The GCC nations are seeking better coordination on economic policies as the oil price has dropped and the global financial crisis has hit the region's economic boom.


Dernière édition par farid_y le 3/1/2009, 13:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les états du golfe d'accord pour une monnaie unique après leur marché commun de libre échange - le NOM avance encore -   31/12/2008, 20:25

Petite trad pour ceux qui ne maitrisent pas l'anglais,ce n'est pas parfait.


Les états du golfe d'accord pour un e union monétaire

Les pays arabes du golfe maintiendront leur objectif de 2010 pour une monnaie unique, as di le secrétaire général de conseil de coopération du golfe.

Les leaders des pays du GCC(Arabie Saoudite, Emirates Arabes Unies,Koweit,Qatar,Oman et Bahrain) ont approuvé une ébauche finale d'un accord sur une union monétaire au cour de leur sommet annuel à Muscar,la capitale de Oman le mardi.

L'accord montrera la voix(?) pour une monnaie unique, au lancement de laquelle tous les états du GCC sauf Oman travaillent.

"Je pense que c'est la date qui a été assigné...2010" a di abdul-rahman al attiyah en réponse à la question a propos de la date pour une monnaie unique.

"Patientons jusqu'à cela, que dieu nous aide(!!!), nous convenons sur le lieu(de la banque centrale) et sur d'autres détails", il a dit.

Les 5 états du GCC "ont adopté l'accord sur l'union monétaire, qui inclut le cadre légal et d'organisation" un rapport issue de la fin du sommet de Muscat.

"Le conseil a adopté également un système gouvernant le conseil monétaire" selon le rapport

L'incapacité de décider de l'endroit de la banque centrale régionale, qui sera indépendante des gouvernements des pays membres, a été un obstacle au plan pendant des années.

Les Emirats Arabes Unis,l'Arabie Saoudite et le Qatar ont tous exprimé leurs intérêts pour être le lieu de la banque .

Les nations de GCC cherchent une meilleure coordination sur des politiques économiques car le prix du pétrole a baissé et la crise financière globale a frappé le boom économqie de la région.


Dernière édition par farid_y le 1/1/2009, 05:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Les états du golfe d'accord pour une monnaie unique après leur marché commun de libre échange - le NOM avance encore -   1/1/2009, 04:49

[chui largué] = au lancement de laquelle tous les états du GCC sauf Oman travaillent.

merci pour ce texte et la traduction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les états du golfe d'accord pour une monnaie unique après leur marché commun de libre échange - le NOM avance encore -   1/1/2009, 05:25

C'est un plaisir Smile

Merci pour la correction
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les états du golfe d'accord pour une monnaie unique après leur marché commun de libre échange - le NOM avance encore -   3/1/2009, 13:02

Je viens d'apprendre que le GCC a un marché commun de libre échange depuis le 1er janvier 2008...


Pays du Golfe : Un marché commun en attendant une monnaie unique

http://www.elwatan.com/Pays-du-Golfe-Un-marche-commun-en

Les six pays du Golfe ont annoncé à l’issue d’une réunion en décembre 2007 à Doha, la création, le 1er janvier 2008, d’un marché commun qui pourrait être suivi par l’adoption en 2010 d’une monnaie unique qui réduirait leur dépendance vis-à-vis du dollar.

Le marché commun, qualifié d’"historique" par le secrétaire général du CCG Abderrahmane al-Attiya, concrétise l’un des objectifs majeurs que s’était fixé le Conseil de coopération du Golfe au moment de sa création en 1981. Il doit assurer la mobilité des investisseurs dans la région et "l’égalité économique" aux ressortissants des six pays membres, qui représentent 60% de leurs 35,1 millions d’habitants, le reste étant composé d’étrangers exclus de l’accord. Cette initiative "va favoriser une hausse des investissements et des échanges au sein du groupe" et "renforcer la position du CCG dans ses négociations avec les autres groupes économiques, notamment l’Union européenne, pour des zones de libre-échange", a souligné le secrétaire général adjoint du CCG pour les affaires économiques, Mohammad Obeid Al-Mazroui cité par l’AFP. "Le Golfe deviendra l’une des plus importantes économies globales", renchérit l’économiste koweïtien Hajjaj Boukhbour. Le marché commun "va favoriser les accords économiques avec le reste du monde tout en augmentant la puissance de négociation du CCG dans la conclusion de ces accords". Outre la libre circulation des capitaux, le marché assure aux ressortissants du CCG le droit à "la liberté de circuler et de séjourner", au "travail dans les secteurs public et privé", aux "services sociaux, d’éducation et de santé" et au même "traitement fiscal" que les ressortissants du pays membre où ils s’établissent, selon M. Attiya. Le CCG regroupe l’Arabie saoudite, le Qatar, les Emirats arabes unis, le Koweït, Oman et Bahreïn, d’une superficie totale de 2,6 millions de km2. Les six monarchies du Golfe, qui ont affiché un PIB de 715 milliards de dollars en 2006 et dont le sous-sol recèle 484 milliards de barils de pétrole, avaient déjà conclu un accord sur une union douanière, officiellement entré en vigueur le 1er janvier 2003. Mais la période transitoire pour la mise en place de la zone, prévue initialement pour s’achever en 2005, avait été prolongée de deux ans, jusqu’à fin 2007. Sa réalisation est une condition posée par l’UE, principal partenaire commercial du CCG, pour un accord de libre-échange, en discussion depuis près de 20 ans. Avec le marché commun, les échanges entre les monarchies du CCG devraient atteindre durant les deux prochaines années 25% de leurs échanges avec le reste du monde, contre 10% actuellement, selon le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Bahreïn, Issam Fakhrou. Le commerce extérieur du CCG s’était élevé à 282,8 milliards de dollars en 2005, selon des statistiques mises en ligne sur le site du CCG. Le CCG ambitionne aussi de mettre en circulation en 2010 une monnaie unique, mais ce projet est mis à mal par une inflation galopante et la faiblesse du dollar. Oman s’est retiré du projet d’union monétaire. Pour sa part, le Koweït est devenu en mai le premier pays du Golfe à lier sa monnaie à un panier de devises plutôt qu’au seul dollar. Certains membres, notamment les Emirats, avaient récemment indiqué qu’il serait impossible de créer la monnaie unique en 2010 en raison de difficultés techniques, législatives et fiscales. M. Mazraoui a minimisé l’impact de ces difficultés sur le démarrage du marché commun. Dans leur longue marche vers la mise en place de l’UE, "les Européens ont procédé de la même manière : une union douanière, puis un marché commun et enfin une monnaie unique à laquelle n’ont pas adhéré tous les Etats membres", a conclu le secrétaire général adjoint du CCG.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les états du golfe d'accord pour une monnaie unique après leur marché commun de libre échange - le NOM avance encore -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stage casque spécial Bidel
» Urssaf en ligne : prélèvement inter-entreprises
» petit soucis post-accouchement....
» Votre routine teint automne/hiver !
» Babyzen de Recaro ou Trider de Jané

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: