Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le reve violet (suite du precedent article)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Le reve violet (suite du precedent article)   2/1/2009, 11:16

Le rêve de Violet

Violet est né d’un constat : il existe aujourd’hui un fossé de plus en plus profond entre le monde virtuel, cet univers qui s’étend au-delà de nos écrans d’ordinateurs et le monde physique dans lequel nous vivons.

D’un côté de l’écran, dans le monde numérique que nous caressons de la souris, tout est possible, tout est accessible, tout peut se transformer en ce que nous voulons. Sur le web, les informations se personnalisent pour chaque utilisateur : je peux définir mes préférences pour la moindre page, chaque information peut devenir pertinente, ciblée, réactualisée en temps réel. Je peux assembler des informations de provenances diverses, lier au même endroit le personnel et le professionnel, le ludique et l’utile. Dans les univers virtuels comme Second Life, dans les jeux vidéos, dans les services de messagerie et de Chat, je peux devenir qui je veux, prendre la forme que je veux, partir à la rencontre de créatures étranges et délirantes. Dans l’univers des bits tout peut se recombiner, tout est flexible. Tout peut être merveilleux et magique.

Malheureusement, nous sommes nés du mauvais côté de l’écran. Nous ne sommes pas faits de bits, nous sommes faits de chair, de sang et d’atomes. Nous vivons le plus clair de notre vie dans un monde physique, qui est dur, obtus, non adaptable, sans magie. Nous sommes entourés d’objets aux fonctions réduites, rigides, limités, indifférents à notre présence, incapables de s’adapter à nous ou à nos autres objets. Nous pouvons rarement définir nos « préférences » ou nos « options » dans le monde réel comme dans n’importe quel logiciel. Connectez-vous deux fois sur la Home page d’Amazon.com et le site vous reconnaîtra et vous fera des recommandations pertinentes et personnalisées. Habitez toute votre vie dans la même maison et vous serez toujours un étranger pour elle.
"Allons-nous continuer à vivre avec cette rupture, regardant de plus en plus le monde à travers des écrans ? Sommes-nous comme prisonniers d’un sous-marin, condamnés à contempler des mondes paradisiaques à travers des périscopes ?"


Olivier Mével et Rafi Haladjian, les fondateurs de Violet, ont passé toute leur carrière à contribuer au développement de l’univers en ligne, du cyberespace. Mais en 2003, ils ont considéré que cette révolution, celle du « tout numérique / tout virtuel » suivait son inéluctable cours. Il est désormais entendu qu’avec des bits il est pratiquement possible de faire n’importe quoi, tout est réalisable au pays du virtuel, il suffit de le dessiner sur un écran.

Alors les créateurs de Violet se sont fixé un nouvel objectif, un nouveau territoire à conquérir : le monde réel, le monde physique, ce qu’on appelle crûment le meatspace (espace de la chair) par opposition au cyberspace. Comment apporter/importer dans le monde physique, dans notre vie de tous les jours, tout ce à quoi la vie en ligne nous a habitués ? La flexibilité, la personnalisation, l’interconnexion des choses, le renouvellement des fonctionnalités et des contenus, l’enrichissement permanent par la communauté, la magie…

Le rêve de Violet est donc de faire de l’espace physique, celui dans lequel nous vivons – nos maisons, nos bureaux, l’espace public – un endroit riche, intelligent, connecté, personnalisé, merveilleux, ludique. Un espace qui ne simule pas la 3D, mais qui est naturellement en 3D. Un espace qu’on n’explore pas à travers un navigateur mais avec ses pieds ; qu’on n’effleure pas de la pointe de la souris mais qu’on saisit à pleines mains ; dont les icônes ne sont pas des symboles dessinés mais de véritables objets ; qui ne nécessite pas d’apprentissage puisqu’il sait lire nos habitudes quotidiennes. Un monde qui ne monopolise pas que le regard, mais passe par tous les sens : la vue, l’ouïe, le toucher, le geste, la parole, l’odorat. Un environnement qui n’est pas une métaphore de notre environnement, mais sa tautologie. Un monde sur lequel on ne clique pas, mais dans lequel on vit.
Un lapin. Forcément.

La vision de Violet est donc celle d’un espace dans lequel la plupart des objets qui nous entourent seraient doués d’intelligence, capables de réagir ou d’interagir avec nous et surtout, connectés au réseau.

Un très rapide coup d’œil permet de constater qu’il y a, sans conteste, beaucoup (beaucoup) d’objets dans le monde. Olivier Mével et Rafi Haladjian étaient donc confrontés à ce problème : « s’il s’agit de tout connecter, par quoi commencer ? » Très vite, la réponse s’est imposée : il est prioritaire de commencer par connecter le Lapin. Un Lapin, parce qu’il s’agit de faire la route d’Alice au Pays des Merveilles dans l’autre sens, revenir à notre côté du miroir. Un Lapin pour montrer qu’un objet communicant n’est pas uniquement un appareil avec des fonctionnalités mais aussi une expérience, un univers dans lequel on s’immerge. Un Lapin parce qu’il est le premier ambassadeur du monde des objets communicants. Un Lapin pour ne pas réduire les objets communicants à des fonctions uniquement utilitaires. Un Lapin pour montrer qu’au-delà du monde des « box » auquel nous a habitué le high tech, un rapport émotionnel était possible. Un Lapin parce que les lapins ont tous les caractères du monde : de Bugs Bunny au lapin de Playboy, les lapins n’ont pas de caractère propre mais prennent le caractère qu’on leur prête comme des animaux joker. Un Lapin parce que les lapins n’ont pas de voix et qu’on peut donc leur en donner une, ou plusieurs. Un Lapin parce que ça a des oreilles. Et enfin parce que dès lors que vous pouvez connecter un Lapin au réseau vous pouvez connecter n’importe quoi.
"Soudain, en 2005, Nabaztag a jailli dans le monde réel. Appareil inclassable, icône de l’Internet des Objets, avatar emblématique venu apporter un peu d’intelligence et de magie de notre côté de l’écran et rompre la frontière entre le monde virtuel et le monde réel."
L’internet des objets, une révolution qui commence.

Nabaztag est la première créature d’une espèce nouvelle. La miniaturisation, le coût dérisoire des composants électroniques, la disponibilité de technologies de communication comme le Wi-Fi, bluetooth ou le RFID permettent aujourd’hui de rendre communicant n’importe quel objet.

Dans les années qui viennent, ordinateurs, téléphones et consoles de jeux ne seront plus les seuls appareils de notre environnement dignes d’être intelligents et connectés. Petit à petit, imperceptiblement, notre environnement va se peupler de nouveaux types d’objets, tandis que nos objets familiers deviendront de plus en plus ouverts et communicants.

C’est à cette révolution que Nabaztag et surtout Nabaztag:tag initient les utilisateurs : laisser entrevoir un univers où le PC ou le téléphone ne sont pas les seuls centres de gravité, les seuls portails de l’information et du divertissement ; un appareil qui peut fonctionner sans écran et sans clavier ; des objets qui se fondent dans l’environnement de l’utilisateur ; des objets qui ne sacrifient pas l’émotionnel au fonctionnel. Mais surtout, parce que pour devenir réalité l’Internet des Objets, comme l’Internet, sera façonné par ses utilisateurs. Ses usages nouveaux et inédits seront créés par la communauté et non pas par des industriels prescrivant la manière dont ils envisagent notre vie avec des objets. Nabaztag invite l’utilisateur à contribuer à la création de cet univers de l’après PC dans lequel il vivra.

Seul un Lapin pouvait relever tous ces défis.



albino albino albino study study study study affraid affraid affraid affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le reve violet (suite du precedent article)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bel article de journal
» Reve D'étoiles Cabaret - Juin / Juillet 2010
» Bleu énorme suite à prise de sang
» suite d'épisiotomie
» article 21 avril Journal de Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: