Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   5/1/2009, 19:02

Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux,
un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont
ils equivalents en quelques manieres,
et peut on les
employer indistinctement


Un Semite est un personne qui descend de Sem, L'un des fils de Noé. Un Hebreux est une personne qui descend d'Heber, l'un des petits fils de Sem,
Ainsi, tous les Hebreux sont des Semites, mais tous les Semites ne sont pas des Hebreux.

Apres six generations, de la lignée d'Heber nait Abraham, Abraham etait donc tout a la fois un Hebreux et un Semite, puisqu'il appartenait
aux deux lignées d'Heber et de Sem.
Isaac est né d'Abraham, puis Jacob d'Isaac, Le nom de Jacob fut changé en « Israel », et Israel fut
le pere de douze fils, Ce sont les fils d'Israel et leurs descendants sont appelés: « Les Israelites »; et eux aussi sont tout a la fois des Semites et des
Hebreux, sans que cela ne fasse d'Abraham ou d'Isaac des Israelites, Bon nombre de personnes intervertissent
egalement les termes « juifs » et Israelites », ou vont meme jusqu'à appeler Abraham « un juif »,
Or Abraham ne fut pas meme un Israelite, et le mot « juif » [Yehudi n.d.t] n'est employé dans la bible que mille ans apres lui.


L'un des fils de jacob-Israel etait Juda (en hebreu: Yehuda), ses descendants etaient les Yehudim, ce qui doit se traduire rigoureusement par:
les « Judahites », Le mot hebreu donna en grec: ioudaiwv, et en latin Iudaean,
La confusion actuelle vient de ce que
presque toutes les versions modernes de la Bible traduisent indifferemment chacun de ces termes par le mot « juif », qui est un mot relativement moderne
resultant d'une contraction phonetique a partir du latin. Mais chaque fois que vous lisez le mot juif dans l'Ancien Testament, vous devriez lire: « Judahite »,
et chaque fois que vous lisez le mot « juif » dans le Nouveau Testament vous devriez lire le mot: « Judeen », Ces mots eurent une tres longue histoire, et
leur signification s'est encore ramifiée; ils finirent par revetir des sens differents en fonction du contexte dans lequel on les trouve.
Dans l'Ancien Testament pour commencer, le mot « Judahite » presente trois
sens bien distincts:

1)Un « Judahite » est une personne qui est de la tribu de Juda (dans le sens racial),

2)Un « Judahite » est une personne qui vie dans le territoire de la « Maison de Juda », ce qui inclut egalement les tribus de Benjamin
et de Levi, La connotation est ici principalement geographique, mais egalement tribale.

3)Au sens religieux, un « Judahite » designe une personne qui pratique la religion du Royaume de Juda, Or à l'epoque d'Ester,
de nombreux non-Israelites « devinrent Juifs »
(c'est a dire, « Judahites ») par la suite des victoires des Judahites sur leurs nation (cf, Esther 8: 17)

Dans le Nouveau Testament maintenant, le mot grc ioudaiwv [le nouveau testament a ete redigé en grc n.d.t], aurait du etre traduit par
« Judeen », et ce mot revet globalement les memes sens que le precedent, avec quelques adaptations pour le sens geographique:

1)Un « Judeen » est une personne qui vit dans la province de Judée (par opposition à la Galilée et à la Samarie),
Tel est par exemple le sens qu'il faut retenir pour Jean 7:1, Cette fois l'usage est tout a fait geographique, et il sert aussi a designer
les non-Israelites vivant en Judée, et qui ont ete incorporés a la nation en 135 av, J.-C,

2)Un « Judeen » est toujours une personne qui est de la tribu de Juda (dans le sens racial),

3)Un « Judeen » est toujours un adepte de la religion de l'ancien royaume de Juda,
religion qui a ete donnée par Moise et par les Prophetes. Tel est par exemple le sens qu'il faut retenir pour Romain 2:28-29.
Or persque toutes les Eglises actuelles ne font pas les distinctions requises entre tous ces termes,
En resumé, nous pouvons retenir que seul un petit nombre d'Israelites porterent le nom de « Juifs » (ou plus exactement « Judahites »,
puis « Judeens »); que beaucoup de non Israelites furent appelés « Juifs » (ou plus exactement « Judahites, puis « Judeens »)
par le seul fait qu'ils vivaient en Judée, ou qu'ils suivaient la religion du Royaume de Juda; et enfin, comme nous l'avons vu precedemment
[FAQ n°5], que les pretendus « Juifs » du judaisme, ne sont ni des Israelites, ni des Hebreux, ni des Semites,
mais bien des Khazars (de race turco-mongole)...


A quand remonte la premiere acception "Juif" dans un ecrit francais?

Un des exemples les plus precoces avec Etienne Boileau à la fin du XIII° siecle (Dictionnaire 2tymologique et Historique Larousse).
Le mot "Judaisme" quand a lui, apparait pour la premiere fois avec Gautier de Coincy, au debut du XIII° siecle. L'origine de ces mots
remonte au latin Iudaeus, emprunté au grec ioudaiwv, derivé du nom propre grec ioudaia, venant de l'hebreu Yehudi,
et signifiant: "de Juda", sous entendre: "du Royaume de Juda", sous entendre: "du royaume de la tribu de Juda", sous entendre:
"du royaume de la tribu constituée par les fils de Juda", sous entendre: "du royaume de la tribu constituée par les fils de Juda, lui meme quatrieme
fils de Jacob-Israel", etc.
C'est a cette tribu de Juda qu'echoua aux temps bibliques, le territoire connu par l'Antiquité sous le nom de Judée.
(Note de Ziril: sous entendre certainement pas les Kahzars d'origine turco-mongole;
talmudistes et ""juifs"" par conversion. Je vous laisse conclure quand a la signification de faux juifs dans l'apocalypse de Jean).




Sources: Tiré des commentaires du livre de Benjamin H. Freedman « L'Histoire
occultée des Faux Hebreux: Les Khazars » ISBN 2-9511087-2-27


Le debat est ouvert!!! cheers study

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   5/1/2009, 19:35

honnêtement c'est par ce livre que j'ai commencé mon archivage, et..

c'est une révélation! study

on comprend "apatrides"
on comprend l'absence totale de foi

et plus encore concernant leurs lois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   5/1/2009, 20:26

Le prochain sujet que je ferai en reprenant les ecrits de Freedmanet et d'autres, sera sur certains passages du Talmud. Il est grand temps que les croyants et tous d'ailleurs sachent ce qu'est ce livre et les forces occultes qui s'y rattachent.

Pour vous faire patienter ou languire (pour ceux que sa interresse bien sur)

Qu'est ce que le Kahal?...

Qu'est ce que le Bet-Dine?...

La reelle signification du Kol Nidre?...

Des petits passages pour le moins revelateur de la doctrine des 63 livres du talmud seront inclus dans le sujet. Pour eux, pas besoin d'explications, ils se suffiront a eux meme!

Cela permettra aussi de mieux comprendre la signification des deux sceaux sur le dollar Americain. celui de gauche (notre logo du forum moins la barre rouge) representant l'Agartha et le sceau de droite l'aigle et ses etoiles particulieres: le Kahal. (et les deux sceaux reliés par le fameux: "in god we trust")

La verité, vous allez vous regaler!!! Wink

PS: je precise que j'ai un immense respect pour les veritables Juifs et leur livre sacré, mais aucuns pour les representants de la synagogue de satan incarnés par les sionistes. Entre autre!...

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   5/1/2009, 22:05

Merci ziril je savais pas tout ça !

Et apparement il n'y a pas eu que les Khazars, dixit Shlomo Sand :
à lire, c'est Shocked -> http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/SAND/16205
1/ le royaume juif d’Adiabène dans l'actuel Kurdistan
2/ le royaume juif d'Himyar dans l'actuel Yemen
3/ le royaume juif Khazar entre la mer Caspienne et la mere Noire
4/ les berbères judaïsés

Si c'est bien vrai, je comprend vraiment pas pourquoi le reniement de cette histoire. Je trouve ça passionant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Charles.

avatar

Nombre de messages : 399
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   5/1/2009, 22:39

ziril a écrit:

La reelle signification du Kol Nidre?...

Kol Nidrei : tous les vœux... En fait, il s'agit de permettre aux Juifs de pratiquer une autre religion pour raisons sociales. Par exemple, dans l'Espagne d'Isabelle la Catholique, les Juifs se convertirent (on les appelaient les conversos). Toutefois, à chaque Pâques Juives, leurs voeux de convertis étaient annulés -en secret- par le rituel du Kol Nidrei.

C'est un rituel qui est contesté par certains rabbins puisqu'il montre une certaine malhonnêteté chez les Juifs convertis.

Pour conclure sur un point positif, cette prière a inspiré le compositeur Max Bruch dans un très beau morceau :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   5/1/2009, 22:53

Nourdine a écrit:

Si c'est bien vrai, je comprend vraiment pas pourquoi le reniement de cette histoire. Je trouve ça passionant!


Pourquoi renient ils cette histoire?... L'explication est thermo-nucleaire!!!
(a mon humble avis)

~95% des dits juifs ne descendent pas de la lignée de Sem, donc ne sont pas Semite
et mieux encore ne sont meme pas juifs (selon la definition moderne)! (j'ai fait un petit calcul, nous aurions actuellement
sur terre 600 milles (Juifs) Semite et non 12 Millions). cyclops
Qu'ils n'ont pas recu des prophetes la loi, mais qu'ils se sont converties à la
religion au travers du Talmud par interet (hors la loi de Dieu est donnée aux (juifs) Semite par l'intermediaire des prophetes au travers du livre sacré: "La thora")!...
(Je vous transcrirai aussi, la raison exacte de la conversion au "Judaisme" des Khazars... Pas tres zolie zolie tout ca)

Les implications sont gigantesques!...



Moi aussi, ma quete de verité prend actuellement une tournure trepidente! Smile

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.


Dernière édition par ziril le 6/1/2009, 00:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   5/1/2009, 22:59

Pour le Kol Nidre, il y a une petite subtilité effectuée par Meir Ben Samuel au XI° siecle dans des circonstances particulieres. Tu verras que ca ne se resume pas qu'a cela, c'est bien plus sournois.
Je vais faire un post la dessus, rapidement.

La verité, vous allez vous regaler! Wink

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxson

avatar

Nombre de messages : 314
Age : 51
Localisation : mariposa
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   5/1/2009, 23:44

c'est un bon sujet, mais un sujet un peu complexe pour moi scratch

mais merci a toi Ziril pour ton info

il me faut relire cela pour bien comprendre! cyclops carje n'ai pas tout saisi du premier coup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confrerie-acier.over-blog.com/
jayabs



Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   6/1/2009, 14:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gauchenationale

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   6/1/2009, 15:03

ziril a écrit:
Pour le Kol Nidre, il y a une petite subtilité effectuée par Meir Ben Samuel au XI° siecle dans des circonstances particulieres. Tu verras que ca ne se resume pas qu'a cela, c'est bien plus sournois.
Je vais faire un post la dessus, rapidement.

La verité, vous allez vous regaler! Wink

Tout à fait, je te conseil d'ailleurs de te pencher sur les juifs turques convertis à l'Islam, une population bien spécifique auquel appartient le ministre des affaires étrangères turque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   9/1/2009, 21:43

ziril,je suis sur-chargé en ce moment,pourrais-tu archiver ce riche topic dans la partie "information et conscientisation stp ?
Revenir en haut Aller en bas
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?   9/1/2009, 23:56

Oki doki, je m'en occupe demain. (je suis sur-alcoolisé la! drunken )

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont ils equivalents en quelques manieres, et peut on les employer indistinctement?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment appliquer des pigments ?
» Magazines pour petits
» quel blush choisir entre le GINGERLY ou HARMONY
» Témoinage d'un matelot pont dans notre Marine
» Fête de l'Aid el kebir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: