Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »?   11/1/2009, 18:49

Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux,
un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont
ils equivalents en quelques manieres,
et peut on les
employer indistinctement



Un Semite est une personne qui descend de Sem, L'un des fils de Noé. Un Hebreux est une personne qui descend d'Heber, l'un des petits fils de Sem,
Ainsi, tous les Hebreux sont des Semites, mais tous les Semites ne sont pas des Hebreux.

Apres six generations, de la lignée d'Heber nait Abraham, Abraham etait donc tout a la fois un Hebreux et un Semite, puisqu'il appartenait
aux deux lignées d'Heber et de Sem.
Isaac est né d'Abraham, puis Jacob d'Isaac, Le nom de Jacob fut changé en « Israel », et Israel fut
le pere de douze fils, Ce sont les fils d'Israel et leurs descendants sont appelés: « Les Israelites »; et eux aussi sont tout a la fois des Semites et des
Hebreux, sans que cela ne fasse d'Abraham ou d'Isaac des Israelites, Bon nombre de personnes intervertissent
egalement les termes « juifs » et Israelites », ou vont meme jusqu'à appeler Abraham « un juif »,
Or Abraham ne fut pas meme un Israelite, et le mot « juif » [Yehudi n.d.t] n'est employé dans la bible que mille ans apres lui.


L'un des fils de jacob-Israel etait Juda (en hebreu: Yehuda), ses descendants etaient les Yehudim, ce qui doit se traduire rigoureusement par:
les « Judahites », Le mot hebreu donna en grec: ioudaiwv, et en latin Iudaean,
La confusion actuelle vient de ce que
presque toutes les versions modernes de la Bible traduisent indifferemment chacun de ces termes par le mot « juif », qui est un mot relativement moderne
resultant d'une contraction phonetique a partir du latin. Mais chaque fois que vous lisez le mot juif dans l'Ancien Testament, vous devriez lire: « Judahite »,
et chaque fois que vous lisez le mot « juif » dans le Nouveau Testament vous devriez lire le mot: « Judeen », Ces mots eurent une tres longue histoire, et
leur signification s'est encore ramifiée; ils finirent par revetir des sens differents en fonction du contexte dans lequel on les trouve.
Dans l'Ancien Testament pour commencer, le mot « Judahite » presente trois
sens bien distincts:

1)Un « Judahite » est une personne qui est de la tribu de Juda (dans le sens racial),

2)Un « Judahite » est une personne qui vie dans le territoire de la « Maison de Juda », ce qui inclut egalement les tribus de Benjamin
et de Levi, La connotation est ici principalement geographique, mais egalement tribale.

3)Au sens religieux, un « Judahite » designe une personne qui pratique la religion du Royaume de Juda, Or à l'epoque d'Ester,
de nombreux non-Israelites « devinrent Juifs »
(c'est a dire, « Judahites ») par la suite des victoires des Judahites sur leurs nation (cf, Esther 8: 17)

Dans le Nouveau Testament maintenant, le mot grc ioudaiwv [le nouveau testament a ete redigé en grc n.d.t], aurait du etre traduit par
« Judeen », et ce mot revet globalement les memes sens que le precedent, avec quelques adaptations pour le sens geographique:

1)Un « Judeen » est une personne qui vit dans la province de Judée (par opposition à la Galilée et à la Samarie),
Tel est par exemple le sens qu'il faut retenir pour Jean 7:1, Cette fois l'usage est tout a fait geographique, et il sert aussi a designer
les non-Israelites vivant en Judée, et qui ont ete incorporés a la nation en 135 av, J.-C,

2)Un « Judeen » est toujours une personne qui est de la tribu de Juda (dans le sens racial),

3)Un « Judeen » est toujours un adepte de la religion de l'ancien royaume de Juda,
religion qui a ete donnée par Moise et par les Prophetes. Tel est par exemple le sens qu'il faut retenir pour Romain 2:28-29.
Or persque toutes les Eglises actuelles ne font pas les distinctions requises entre tous ces termes,
En resumé, nous pouvons retenir que seul un petit nombre d'Israelites porterent le nom de « Juifs » (ou plus exactement « Judahites »,
puis « Judeens »); que beaucoup de non Israelites furent appelés « Juifs » (ou plus exactement « Judahites, puis « Judeens »)
par le seul fait qu'ils vivaient en Judée, ou qu'ils suivaient la religion du Royaume de Juda; et enfin, comme nous l'avons vu precedemment
[FAQ n°5], que les pretendus « Juifs » du judaisme, ne sont ni des Israelites, ni des Hebreux, ni des Semites,
mais bien des Khazars (de race turco-mongole)...


A quand remonte la premiere acception "Juif" dans un ecrit francais?

Un des exemples les plus precoces avec Etienne Boileau à la fin du XIII° siecle (Dictionnaire 2tymologique et Historique Larousse).
Le mot "Judaisme" quand a lui, apparait pour la premiere fois avec Gautier de Coincy, au debut du XIII° siecle. L'origine de ces mots
remonte au latin Iudaeus, emprunté au grec ioudaiwv, derivé du nom propre grec ioudaia, venant de l'hebreu Yehudi,
et signifiant: "de Juda", sous entendre: "du Royaume de Juda", sous entendre: "du royaume de la tribu de Juda", sous entendre:
"du royaume de la tribu constituée par les fils de Juda", sous entendre: "du royaume de la tribu constituée par les fils de Juda, lui meme quatrieme
fils de Jacob-Israel", etc.
C'est a cette tribu de Juda qu'echoua aux temps bibliques, le territoire connu par l'Antiquité sous le nom de Judée.
(Note de Ziril: sous entendre certainement pas les Kahzars d'origine turco-mongole;
talmudistes et ""juifs"" par conversion. Je vous laisse conclure quand a la signification de faux juifs dans l'apocalypse de Jean).




Sources: Tiré des commentaires du livre de Benjamin H. Freedman « L'Histoire
occultée des Faux Hebreux: Les Khazars » ISBN 2-9511087-2-27

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux, un Israelite, et un « Juif »?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment appliquer des pigments ?
» Magazines pour petits
» quel blush choisir entre le GINGERLY ou HARMONY
» quel ecart d'age ideal entre 2 enfants?
» quel parc choisir quand on a peu de place?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Information et conscientisation -
Sauter vers: