Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 HOME: à voir absolument

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thetruthwillsetufree

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 21/12/2008

MessageSujet: HOME: à voir absolument   6/6/2009, 19:18

un film de Yann Arthus-Bertrand, a voir absolument.


"Nous vivons une période cruciale. Les scientifiques nous disent que nous avons 10 ans pour changer nos modes de vie, éviter d'épuiser les ressources naturelles et empêcher une évolution catastrophique du climat de la Terre.

Il faut que chacun participe à l'effort collectif et c'est pour sensibiliser le plus grand monde que j'ai conçu le film HOME.

Afin de diffuser ce film le plus largement possible, il fallait qu'il soit gratuit. Un mécène, le groupe PPR, a permis qui le soit. EuropaCorp, qui en assure la distribution, s'est engagé à ne faire aucun bénéfice car HOME n'a aucune ambition commerciale.

J'aimerais que ce film devienne aussi votre film. Partagez-le. Et agissez.

Yann Arthus-Bertrand"

Disponible sur youtube jusqu'au 14 juin.


http://www.youtube.com/homeprojectFR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice

avatar

Nombre de messages : 3147
Age : 50
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: HOME: à voir absolument   6/6/2009, 19:39

il est passé hier a la télé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HOME: à voir absolument   6/6/2009, 21:12

"Home": une farce planétarienne

http://resistanceeuropeenne.blogspot.com/2009/06/home-une-farce-planetarienne.html

Vous avez eu beaucoup de mal à échapper au matraquage propagandique pour le film "Home" de Yann Arthus Bertrand, le mondialiste écolo avec sa tête de satyre et son air béat et vicelard, prophète de la nouvelle religion des jet setters des mégalopoles occidentales.

Le projet est bien ficelé: le film est diffusé gratuitement sur internet, des places prestigieuses sont réservées pour sa diffusion en simultanée dans de nombreux pays du monde: New York, Paris, Moscou. Le thème ? La planète est en danger de mort, il faut agir pour la sauver de la destruction. La faute à la surexploitation de "l'homme". "L'homme" c'est pratique, parce que c'est tout le monde et personne.

Naturellement on nous prépare déjà aux "migrations climatiques", à la "mondialisation de la question écologique" qui est le parallèle de la "mondialisation de la crise financière". Yann insiste: "les hommes", "l'humanité", doivent prendre conscience de former "une grande famille".

"Home" a donc tout du rassemblement sectaire sur un ton ou se mêlent tous les poncifs et les influences du mondialisme Juif, du tiers mondisme rouge, de la fraternité maçonnique avec un soupçon d'antiracisme subtil. Bref le film participe de l'édification d'une nouvelle religion mondiale ou le culte de "l'homme" serait la base, discours millénariste que l'on retrouve dans les droits de l'homme et le discours des doctrinaires Juifs. Les problèmes présentés servant de moteur à ce processus d'unification de la terre... Un processus d'autant plus impératif qu'il est inéluctable, comme la fin des classes sociales du Juif Marx... Poussez un peu et le métissage arrive pour y ajouter la fin des races, peuples, religions et ethnies.

Cependant vous pensez bien qu'on ne passe pas trois ans à faire un film, puis à le diffuser dans les endroits les plus embourgeoisés de la terre, le laisser libre, de droit sans avoir pu non seulement financer le projet mais encore payer cette opération de grande ampleur. Tout cela coûte du pognon et sur terre la gratuité, même apparente comme ici, n'existe pas. Elle indique même plus sûrement une attente de retour sur investissement.

Derrière cette générosité, se cache le groupe Pinault Printemps La Redoute qui a financé l'intégralité du film et de sa diffusion. Lorsque les grands groupes capitalistes à l'origine des catastrophes écologiques et des conflits géopolitiques actuels commencent à parler de l'urgence de lutter pour l'environnement et à culpabiliser le petit peuple, c'est qu'il y a évidemment anguille sous roche et que les motivations écologiques sont là dedans très secondaires. Comment un groupe qui fait dans le luxe (Gucci), et le mobilier (Conforama) donc la déforestation pourrait il être légitime pour "sensibiliser" ceux qui n'ont pas de levier stratégique sur ces questions ?

Le Jet setter Pinault patron officieux du groupe, dont l'intérêt existentiel repose sur de hautes préoccupations au sujet du caca artistique contemporain cher à l'hyperclasse d'Attali, est rappelons-le un ami de Bernard Henri Lévy qui pourtant a brillé jadis dans la déforestation de l'Afrique à l'instar de PPR.

La bourgeoisie mondialiste enjuivée se paie donc une nouvelle fois nos têtes, car elle ne changera certainement pas de train de vie même si elle nous culpabilise pour le faire et surtout nous vendre ses solutions. Il est d'ailleurs d'un culot typiquement israélite d'entendre des Juifs qui ont une sainte horreur de la nature venir nous expliquer comment la préserver après s'être répandu en prophéties poussant à sa domination par l'homme...

Planétarisme, fraternité mondiale, migrations climatiques, urgence de "coopérer au niveau planétaire" sur fond de fête pour bourgeois de gauche camés et Juifs névrosés enrichis, ce navet produit par le très cosmopolite Luc Besson constitue donc le summum du conformisme idéologique mondialiste.
Revenir en haut Aller en bas
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: HOME: à voir absolument   7/6/2009, 12:48

Cinéma/DVD << Home >> : l’hyper-propagande néo-mondialiste en ordre de marche !



C’est un hyper-buzz largement relayé par les médias alignés auquel on assiste actuellement : la sortie simultanée dans plus de 80 pays à la télévision, sur DVD (5 €), sur internet et dans des salles de cinéma et de projections de Home, le film de Yann Arthus Bertrand et de Luc Besson sur l’environnement de la planète en danger.

Yann Arthus Bertrand s’est spécialisé dans les messages écologiques photographiques, et cette affaire qui arrive juste avant les élections européennes est pain béni pour Daniel Cohn Bendit et les Verts, sachant que le concurrent direct des Verts, l’Alliance Ecologiste Indépendante, est presque totalement ostracisée par les médias et ne devrait donc pas profiter du buzz (nous dit-on) mondial.

Il faudra s’habituer à ce genre d’opérations mondiales : avec l’avènement du Nouvel Ordre Mondial annoncé par Nicolas Sarkozy et les élites planificatrices du NWO, nous devrions de plus en plus souvent assister à des hyper-opérations de propagande, destinée peu à peu à donner une conscience néo-mondialiste aux populations, on aurait tendance à dire aux populations survivantes, car malheureusement le tableau n’est pas réjouissant.


Très belles images, très belles musiques, très beaux textes (avec quelques bémols pour le moins), très belles promotions publicitaires, soutiens de tous côtés, surtout des grands groupes… tout y est.


1h30 de leçon de choses de très haute qualité, qui a réuni près de 9 millions de téléspectateurs hier soir sur France 2, un score très important pour ce genre d’émissions.

Avec pour message principal que le réchauffement climatique nous menace tous si nous ne changeons pas radicalement nos habitudes d’ici 10 ans.

Et c’est là que tout se gâte : tout d’abord, il manque dans ce reportage qui parle beaucoup du soleil, une évocation justement de l’activité solaire ces dernières décennies, voire ces derniers siècles, histoire de vérifier si le réchauffement climatique actuel n’est pas, en partie tout au moins, lié à cette possible activité solaire plus intense…



Par ailleurs, le reportage propose après un constat dramatique quelques pistes de réflexion et de solutions, mais enfin, tout cela semble dérisoire par rapport à l’urgence, si l’urgence est bien celle qui est décrite dans le film : ainsi le narrateur parle du micro-crédit comme solution miracle, mais comme nous l’avons vu dans un précédent article, ce micro-crédit a tendance rapidement à faire des maxi-endettés…


Le narrateur s’adresse à nous autres, petites gouttes d’eau dans le monde, pour consommer plus intelligemment : soit, mais que sommes-nous face aux multinationales et aux marchés qui sont les vrais détenteurs du Pouvoir de nos jours, et dont le narrateur ne pipe mot !


Tout cela est décidément bien étrange : dans ce film “on” s’adresse à des gens qui n’ont quasiment aucun pouvoir de changer les choses si ce n’est d’aller à Leader Price plutôt qu’à Carrefour, ou d’acheter bio (à des prix inabordables) plutôt que d’acheter chinois, mais on n’évoque pas les vraies responsabilités, et on mise sur toujours plus de science et de modernisation comme si le passé ne nous avait pas démontré que ce scientisme n’allait pas forcément vers le bien de l’Humanité, mais surtout vers le bien d’une Caste dominante.

Bref, cet hyper film hyper esthétique au message hyper mondial tape - malheureusemnt - à côté de la plaque :

En faisant des victimes des responsables, en passant sous silence les vraies responsabilités, en n’évoquant pas les problèmes qui font mal (seule l’industrie militaire est montrée du doigt à un moment donné), en ne donnant aucune piste crédible, ce reportage ne fait que valider les décisions des élites actuelles, alors même que chacun sait qu’elles nous plongent dans le mur, pas forcément en terme de réchauffement climatique, mais dans de nombreux autres domaines : santé, libertés, qualité de vie, pollution, éducation, etc… etc…


Le Message de ce film est en quelque sorte : << Nous avons les solutions, elles ont commencé à être mises en oeuvre, mais il faut que vous nous souteniez quoi qu’il arrive afin que nous accélérions notre programme mondial et que nous le durcissions si nécessaire >>.


Bref, c’est sans conteste un appel vibrant au soutien aux élites nouvel-ordre-mondialistes qui vont nous sortir de cette apocalypse du réchauffement climatique…


L’écologie est une revendication noble, et qu’il convient effectivement de mettre en avant : mais attention, une écologie efficace doit être indépendante des acteurs actuels qui selon le documentaire lui-même pillent les richesses et détruisent notre bio-diversité et notre monde…


Sans ce gage d’indépendance, ce ne peut être qu’un mirage, qu’une illusion, qu’une collaboration.



Ce ne sont certainement pas Total, Areva, Danone, Monsanto, Shell, General Motors, Bayer ni GDF-Suez, qui de tout temps ont cherché à augmenter leurs profits quoi qu’il en coûte à notre environnement qui vont changer de politique du jour au lendemain sous le seul prétexte que les gens auront visionné << Home >> !


Bref, tout cela est bien gentil, bien joli, bien médiatique, mais pas très sérieux et relève de l’écotartufferie médiatico-affairiste (Arthus Bertrand n’a-’til pas gagné sa vie en photographiant en hélicoptère les concurrents ensablés du triste Paris Dakar pendant 10 ans ?)…



C’est en luttant contre ce système de concentration des richesses et des pouvoirs aux mains d’élites chaque jour plus puissantes, en redonnant des moyens aux personnes plus démunies, en changeant de Société basée sur l’argent, le scientisme, la facilité que l’on a des chances d’aller vers un monde plus humain et plus respirable.


<< Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt >>


Il est à craindre que ce documentaire, financé par les grands groupes commerciaux (voir la liste des logos publicitaires défilant au bas du site officiel), ne s’intéresse qu’au doigt.

Mais comme toujours à chacun et chacune de se forger sa propre opinion, en son âme et conscience.


source: http://911nwo.info/2009/06/06/cinemadvd-lhyper-propagande-neo-mondialiste-en-ordre-de-marche/

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enildem

avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : Une âme dans un corps
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: HOME: à voir absolument   7/6/2009, 15:28

Bien vu,
ON peut présager que le réchauffement climatique est orchestré par la géoingénieurie.
Le détraquement de la planète est une oeuvre satanique puisque la planète est la création de Dieu.
Sortons d'une lecture théologique et regardons le discours culpabilisant de ce film sponsorisé par un groupe multinational dont les marques forment le titre du film HOME...

La planète qu'il vous vendent c'est le futur ordre dirigé par les groupes industriels.
Cet ordre misérable et dégueulasse se cache derrière le sponsor pour un film écolo, mais ce sont ces même marques et ces groupes qui dévoient l'humanité et détruisent la nature...

L'hypocrisie s'affiche de manière décomplexée. Le discours de Arthus Bertrand est aussi hypocrite et manipulé que celui de Nicolas Hulot, ce pseudo écolo qui fait du fric avec une marque de cosmétique fabriqué par l'industrie pharmaco chimique... On a pas affaire au sheytan ici mais à leurs suppôts... ils fonctionnent main dans la main.
Tout cela suit la vague écolo-culpabilisante lancé par le concurrent de Bush aux élections, Al Gore.

Il n'y a pas de thèse alternative au réchauffement climatique comme d'alternative à la thèse du 11 septembre...
Comment être sur des causes du réchauffement climatique? C'est un phénomène qui nos dépasse et dont nous ne savons rien... Seul ceux qui prétendent savoir sont ceux qui veulent vous imposer leurs solutions... sinon ils patienteraient en attendant de connaitre la vérité.
Mais la destruction de la planète prépare le marché de la reconstruction.
Ordo ab chaos. Le nouvel ordre mondial se construit sur les cendres de notre civilisation. Tout détruire pour tout reconstruire mais avec des scéllés... des scellés sur la natures et les semences, des scellés sur les ressources naturelles...

Regardez les grands groupes ont accaparés toutes les ressources de la planète. Quand tout sera détruit il n'auront plus qu'a lever leur rideaux de fer et remplacer la nature... pour vous vendre une nature transformée et artificielle... et couper les accès aux choses gratuites et naturelles.

Le monde est détruit par ceux là même qui ont le plan de reconstruction de leur prison mondiale.

Un tas d'image émouvante pour ouvrir la fenêtre de votre esprit afin de ovus faire gober le message de fausse compassion.

En attedant pas un mot de chemtrails dans ce film, j'en suis sur même si je ne l'ai pas vu et ne souhaite pas le voir. Pas un mot de HAARP... Juste une phrase qui vous est destiné, c'est de votre faute!!!!!!!!!
VOus êtes coupables d'être esclave et d'être manipulés!
VOus êtes coupables parce que vous laissez faire ce que vous ne pouvez empêcher!
Mais comment Arthus ce nigaud pourrait condamner les multinationnales lui qui tête aux seins d'une de ces dernières...
Bref, C'est un prêtre qui prêche pou sa paroisse.

Ce film est une grosse blague, c'est un monceau d'image magnifique, qui sert un projet grotesque. On se sert de la création de Dieu pour la réduire en fumée et faire l'éloge des solutions programmées et imposées par les élites.
C'est un outil de propagande dégueulasse qui donne envie de vomir... genre prise de conscience mondiale et dépêchez vous de culpabiliser.
On veut vous faire accepter une fatalité qui n'existe pas.
Ce film fait encore dans le sensationnel, l'émotionnel... on veut se nourrir de vos émotions, vous faire culpabiliser, vous faire peur, vous imposer des solutions radicales... vous faire avaler une pilule empoisonner comme vous vacciner à la manière d'un cheptel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alolibrius.blogspot.com
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: HOME: à voir absolument   8/6/2009, 11:57

UdKblink a écrit:
Home m'a tuer


Modem et Front National critiquent la diffusion du film «Home» vendredi soir, qui a fait selon eux les affaires d'Europe Ecologie.



Le documentaire consacré à l'environnement "Home" du photographe Yann Arthus-Bertrand, diffusé vendredi à 20H35 sur France 2, a réuni 8,3 millions de téléspectateurs en moyenne. (© AFP photo AFP)



La stratégie de l'écran de fumée. Le Modem de François Bayrou et le Front National de Jean-Marie Le Pen ont trouvé un curieux responsable pour expliquer le bon score d'Europe Ecologie aux européennes, et peut-être, en filigrane, leur performance moyenne. Dans le viseur, le documentaire «Home» de Yann Arthus-Bertrand sur la dégradation de l'environnement, diffusé vendredi soir, et qui avait réuni 8,3 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 33% de part d'audience.

Au siège du Modem, dans le 7ème arrondissement de Paris, l'explication était avancée à peine les premières estimations tombées. Plus mesurée, l'ex-ministre de l'Environnement Corinne Lepage tête de liste pour la formation centriste dans le nord-ouest, a évoqué une possible «arrière pensée» dans la programmation. «Mais je ne pense pas que cela soit uniquement pour cela que les électeurs se sont prononcés».
Service minimum pour Woerth

Marine Le Pen, vice-présidente du Front National et candidate dans le nord-ouest, a été plus directe: «Je tiens à dire que je ne suis pas dupe de la manipulation qui a consisté il y a deux jours à faire passer à une très grande échelle le film de M. Arthus Bertrand. Je pense que tout cela était réfléchi, précisément prévu pour pousser Europe Ecologie». Un peu plus tard, son père Jean-Marie Le Pen, a aussi dénoncé sur France 2 la diffusion massive de "Home", faite selon lui au profit de «la candidature de M. Bové et de M. Cohn-Bendit».

Sur France 2, la journaliste Elise Lucet a rappelé que Home a été diffusé en même temps dans 134 pays à l'occasion de la journée internationale de l'environnement. Cette décision a été prise il y a un an et demi alors que la date des élections européennes n'était pas connue, a-t-elle affirmé.

Quant à Eric Woerth, ministre du Budget, il a fait le service minimum pour démentir les affirmations selon lesquelles l'UMP a poussé Europe Ecologie pour nuire au PS: Home est «un film de prise de conscience (...). Marier le mot Europe et Ecologie, c'est deux espoirs fondamentaux. Les convictions européennes de M. Cohn-Bendit ne sont pas à remettre en cause. Il suffit de voir comment il a fonctionné au Parlement européen».

(Source AFP)


source: http://www.liberation.fr/politiques/0101572052-home-m-a-tuer

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6052
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: HOME: à voir absolument   11/4/2011, 17:25

Post à la demande de Geronimo qui pour une raison que j'ignore ne peut pas poster pour l'instant dans cette rubrique (vérifs en cours sur le pourquoi du comment, je n'y comprends rien !!scratch )


Toutes nos excuses Geronimo mais on ne maîtrise pas toutes les subtilités du bidule...



nous communique un courrier qu'il a adressé à Yann Artus Bertrand, courrier auquel ce dernier n'a jamais répondu bien entendu !!

Voici le contenu de la lettre de Geronimo telle qu'il me l'a transmise par MP :


LETTRE OUVERTE à l’auteur du film « HOME »



Mr Yann Artus Bertrand

Merci pour votre film… Et bravo pour votre courage d’avoir mis l’accent sur l’horreur de la production de viande pour assouvir un plaisir de consommation.

C’est bien un des éléments qui participent à avoir fait de notre jardin planétaire un enfer.

Et que l’on ne nous raconte pas que c’est lié à la hausse de la population… ni à un besoin vital !

L’humain en effet n’a jamais autant absorbé de viande… Tout est fait pour décomplexer l’humain devenu consommateur et par là même carnivore effréné… devenant le plus gros prédateur… pour lui-même et tout le reste du vivant.

L’image de l’homme des cavernes avec son os à ronger à la main (et non pas avec des fruits)… fait partie de la même logique, de la même propagande, cette dernière étant accompagnée de toutes sortes d’inepties sur le rapport de la viande et de la santé.

Pour ce qui relève du chapitre « des solutions »… il semble que votre discernement vous ait manqué, cher Yann Arthus Bertrand. Vous établissez un constat clair de l’état de notre planète… pour autant la suite pose question…

Comment pouvez-vous nommer « solutions » des systèmes que vous venez pourtant de désigner comme compromettant dangereusement la Terre ?

Est-ce un signe d’inconscience ou de compromission avec ceux qui vous permettent de vous faire vivre de votre art ?

Alors que vous démontrez très clairement ce qui tue l’humain et l’entièreté des règnes vivants, au moment d’évoquer ce qui permettrait de nous éviter le pire… vous montrez des sols couverts à perte de vue de plaques solaires et des mers immergeant des kilomètres d’éoliennes uniformisées..

Comment un homme qui filme en long et en large la nature, mais aussi les aberrations humaines, ne se pose pas de question sur ce qu’il voit et nomme « solution » ? Ne serait-ce que visuellement… il y a quelque chose qui cloche, mais cela ne semble pas vous troubler… La sérialité ne vous effraie pas ? Pourtant vous la dénoncer par ailleurs !

Combien de béton coulé pour maintenir le mât d’une éolienne ?
Combien le coût d’entretien ?
Et la cohabitation avec le monde animal… et celui humain (quand l’éolienne est sur la terre) ?
Et les relais électriques au cas ou le vent ne la fait pas fonctionner ?
Et les pays nordiques qui nous vendent ce qu’ils ne veulent plus, ayant vu les conséquences de cette industrie…

Oui mais voilà… nous touchons un point sensible, un mot sensible… un dossier tabou…

Voilà ce qui rend possible et sans honte, de parler de l’activité des peuples premiers ou traditionnels, non bénéficiaires de notre sacro sainte technologie qu’en termes de labeur astreignant… et de proposer comme solution ensuite les emplois produits par une industrie « verte » !


Mais enfin, s’agit-il de changer de mentalité ou non ?


Et quand il s’agit de changer de mentalité…
il s’agit bien d’arrêter de penser comme un blanc impérialiste,
totalement incapable d’écouter ce qui vient d’ailleurs que de chez lui,
totalement modifié psychiquement par un mode financier et industriel nécessairement contre nature ?

Suffit-il d’ajouter le mot « vert » après celui d’industrie pour régler notre problème ?
Bien sûr que non, puisque c’est bien l’industrie qui empoisonne la Terre… même si elle se met à faire du soi-disant écologique…

Arrêtons de nous leurrer, les deux sont incompatibles !

Combien d’hectares pris pour des panneaux solaires aujourd’hui ?
Pour combien d’humains qui en bénéficient ?
Combien de surface faudra t-il pour que tous les peuples en profitent ?

Prenons un moment pour imaginer le paysage terrestre couvert de la nouvelle mode industrielle soi-disant « solutionneuse » de notre délire économique.

C’est cela LA solution que vous voulez que nous acceptions ?...
Cette industrie « bonne conscience »…

Mais pensez-vous vraiment qu’elle puisse un jour profiter à la Terre
et à ceux qui veulent la respecter ?

Vous le dites vous-même, nous avons remplacé dans notre splendide intelligence d’homo sapiens, la diversité par l’uniformisation… pour le bonheur illusoire de certains, au grand et bien palpable malheur des autres.

Et il faudrait continuer à croire que le système industriel va nous sauver ?
Le sapiens pense-t-il vraiment ?... ou ne fait-il que dé-penser ?

Qui profite réellement de l’industrie ?
Pourquoi serions nous obligés de subir le monopole de production de quelques uns ?
Production qui, arrêtons de nous leurrer, est toujours polluante (chimiquement, physiquement, psychiquement, visuellement…) !
Pourquoi serions nous obligés de subir un système déresponsabilisant, nous ôtant notre propre pouvoir de création, nous dépossédant de notre capacité à agir localement, par et pour chaque milieu environnemental, chaque territoire, chaque peuple ?
Pourquoi souscrire au système le plus destructeur de dignité qui soit ?
Comment peut-on se donner bonne conscience en donnant comme solution aux plus démunis d’aller à l’usine !?
Qui peut se prétendre porteur de paix, en acceptant ce système asservissant ?
Qu’il soit « sur-technologique » ou non…

Ah !… il est fort le conditionnement qui nous amène à penser que c’est une solution pour les « pauvres-gens-de-la-terre-au-dur-labeur » de les plonger dans un monde qu’ils n’ont jamais créé, et qui ne les reconnaîtra jamais pour leurs qualités spécifiques… puisqu’un complexe industriel est toujours déshumanisant.

Pourquoi créditerions-nous le système générateur des plus gros déséquilibres de richesses tant matérielles qu’humaines…
et c’est cela qui va nous ressusciter de nos bêtises d’hommes dits civilisés ?


C’est tout de même curieux de filmer l’acteur principal de la destruction de notre planète et de nous le « re-présenter » ensuite comme ce qui va nous sauver…

Et vous dites que nous sommes tous des agents de l’état de la planète dans un sens comme dans l’autre…

Pas si sûr avec ce genre de solutions qui nous dépossèdent de notre pouvoir d’action, nous cantonnant encore une fois au simple rôle d’exécuteur et de consommateur… de ces dites solutions.

Voilà donc à quoi se réduit notre pouvoir ?
Étonnante finalité de ce film… qui j’ose imaginer se fait à vos dépend, cher Yann Arthus Bertrand.

Oui nous sommes tous, possiblement, des sauveurs de notre humanité et par conséquent de la planète, mais à la seule condition de sortir de notre esclavage moderne !...
Arrêtons de nous donner bonne conscience, en rabâchant qu’il faut changer d’état d’esprit… sans pour autant changer quoi que ce soit fondamentalement !...

Qui doit avant tout changer d’état d’esprit ?...

Qui est censé être le plus responsable ?...

Il n’est pas de mauvais élève mais seulement de mauvais professeurs…
ceci est valable pour les Nations comme pour chaque décideur.


Au vu de votre film, nous pourrions croire qu’au fond, des solutions réelles, dépassant notre poisse de société industrielle, il n’en est point…
même si vous répétez souvent qu’en 50 ans nous avons détruit des millénaires de vie, grâce à cette fameuse ère technologique.

Elle est belle la mode de l’éthique et de l’écologie !

Pourtant des solutions existent, mais attention, loin de cette réalité totalitaire.
Ces solutions ne rentrent dans aucun discours économiques qui par définition sont vains, puisque toujours basés sur les mêmes systèmes de pensée.

Or, les vraies solutions mettent à mal l’économie et son besoin de contrainte et d’asservissement au profit de quelques autres.

Il existe des agricultures actuelles totalement en respect des différents règnes vivants, bouleversant radicalement ce que nous connaissons aujourd’hui et qui connues de tous, métamorphoseraient le visage de notre désespérance en un temps records…

Voilà des solutions qui changeraient véritablement notre rapport à la Terre, à la vie, à l’économie !

Mais les industriels sont-ils prêts à laisser de leur plein gré,
naître d’autres systèmes défiant tous leurs jeux de « monopoly » ?

En plus ces individus pratiquant des agricultures vivantes et « évolutionnaires » détiennent leur savoir de techniques ancestrales (et toc, pour les pauvres peuples sous développés)… Que ce soit chez les japonais d’avant l’invasion américaine, ou chez les « américains » d’origine d’avant l’invasion européenne…

Aujourd’hui, en plusieurs points se redécouvrent et se perfectionnent des pratiques extraordinaires de bon sens et de respect, et en plus… beaucoup moins laborieuses qu’un mode intensif d’exploitation.

Que penseriez-vous de l’impact que feraient ces « autres » solutions montrées au monde entier par le biais de votre film ? Peut-être qu’un mouvement bien plus impliqué et concret se dessinerait alors… et le partage et la Paix cités dans le film pourraient s’incarner et ne pas rester un discours… qui en plus devient incohérent au vu de ce qui est proposé.

Il semble qu’un autre film soit nécessaire. Celui-là demanderait aux peuples autochtones les solutions, et arrêterait aussi le monopole des riches, qui imposent les leurs, montrant par là leur mépris, et leur ignorance des différentes manières de penser, de vivre, d’agir, de créer et par conséquent d’envisager et de s’approprier le futur de la Terre…

Seriez-vous prêt à le faire ?

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HOME: à voir absolument
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Midi-Pyrénées a voir absolument!!!
» Les films à voir absolument
» 40 photos historiques à voir absolument
» Clip de la BBC à voir absolument
» Bons plans mode : Faites-nous partager ^ ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Information et conscientisation  :: - Vidéos importantes.-
Sauter vers: