Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La citation du jour ou des citations pour comprendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: La citation du jour ou des citations pour comprendre   30/1/2009, 12:33

Recueil de citations d'hommes politiques, banquiers, journalistes etc... sur la politique, l’économie, le complot.

Pas de commentaires, les citations devant se suffire à elles mêmes.


Smile

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   30/1/2009, 12:35

Politique-finance.


La plupart des Américains ne comprennent pas vraiment l’opération des prêteurs d’argent internationaux. Les comptes du Système de la Réserve Fédérale n’ont jamais fait l’objet d’une vérification. La FED opère sans le moindre contrôle du Congrès et manipule le crédit des Etats-Unis.
— Le Sénateur Barry Goldwater (Rep. AR)



C’est une bonne chose que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que s’ils y arrivaient, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.
— Henry Ford, industriel



Les banques fédérales ne sont pas des agences gouvernementales mais sont des corporations privées, indépendantes, contrôlées localement.
— Lewis contre le gouvernement des États-Unis, 1239, procès du 9e circuit, 1982



Nous avons, dans ce pays, une des institutions les plus corrompues que le monde ait jamais connues. Je parle de la Federal Reserve Bank. Cette institution maléfique a appauvri le peuple des États-Unis et a pratiquement ruiné le gouvernement. Ce crime a été commis par les charognards de fric qui la contrôlent. Il n’y a pas un seul homme ici, à portée de voix qui ignore que ce pays est gouverné par des banquiers internationaux.
—Louis T. McFadden, Congressman 1932 (Rep. Pa)



Lorsque vous et moi signons un chèque, les fonds suffisants doivent être présents dans votre compte pour couvrir le montant du chèque, mais lorsque la Réserve Fédérale signe un chèque, il n’y a pas de dépôt bancaire y correspondant. Lorsque la Réserve Fédérale signe un chèque, elle crée de l’argent.
— Manuel d’utilisateur des services, Federal Reserve Bank de Boston



De toutes les inventions imaginées pour voler les classes ouvrières de l’humanité, aucune n’a été aussi efficace que celle qui les mystifie grâce à l’argent de papier.
— Daniel Webster, secrétaire d’État, É.-U., 1841

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Typhoon



Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   30/1/2009, 13:44

http://www.evolutionquebec.com/site/citation.html

pas le temps de les copier ici par contre, tu peux t'en charger si tu veux^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   30/1/2009, 16:08

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   4/2/2009, 23:25

Sir Josiah Stamp, Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941
(Réputé 2e fortune d’Angleterre à cette époque)

Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et en un tour de mains ils créeront assez d’argent pour la racheter. Otez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais
si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits.

Léon Tolstoï (1828-1910)
L’argent est une nouvelle forme d’esclavage, il se distingue de l’ancienne simplement par le fait qu’il est impersonnel, il n’y a pas de relation humaine entre le maître et l’esclave.

M. Phillip A. Benson, Président de l’association American Bankers’ Association, 8 juin 1939
Il n’existe pas de moyen plus efficace pour prendre le contrôle d’une nation que de diriger son système de crédit (monétaire).

Andrew Gause, historien de la monnaie
Une chose à comprendre à propos de notre système de réserve fractionnaire est que tel lors d’un jeu de chaises musicales, aussi longtemps que la musique tourne, il n’y a pas de perdants.

Irving Fisher, économiste et auteur
Ainsi notre moyen national d’échange est maintenant à la merci des transactions de prêts des banques, qui prêtent, non pas de l’argent,
mais des promesses de fournir de l’argent qu’elles n’ont pas.

John Swinton, ancien chef du personnel du New YorkTimes,
dans un discours à ses collègues journalistes.
Le travail du journaliste consiste à détruire la vérité, à mentir sans réserve, à pervertir, à avilir, à ramper aux pieds de Mammon et à vendre son pays et sa race pour gagner son pain quotidien. Vous le savez comme je le sais, alors qui peut parler de presse indépendante ? Nous sommes les pantins et les vassaux des hommes riches qui se cachent derrière la scène ..... Ils tirent les ficelles ... ET NOUS DANSONS

Charles A. Lindbergh (1902-1974), aviateur
Le système financier est devenu la Banque centrale américaine (Federal Reserve Board). Cette banque centrale gère un système financier au moyen d’un groupe de purs profiteurs. Ce système est privé et son seul objectif consiste à réaliser les profits les plus énormes possibles en utilisant l’argent des autres. Cette loi (de la Réserve fédérale) démontre la plus grande preuve de confiance au monde.
Lorsque le président signe cet acte, il légalise le gouvernement invisible par le pouvoir monétaire. Les personnes ne s’en rendent peut-être pas compte pour le moment mais le jour du jugement n’est plus qu’à quelques années, le jour du jugement de cet Acte qui représente le
pire crime de tous les temps commis au nom de la loi par l’intermédiaire d’un projet de loi.

Marriner S. Eccles, gouverneur et président du CA de la Fed
S’il n’y avait pas de dette dans le système, il n’y aurait aucun argent.

Encyclopædia Britannica, 14ème Edition
Les banques créent du crédit. C’est une erreur de croire que le crédit des banques est créé dans toute mesure par le versement d’argent aux banques. Un prêt créé par la banque constitue un ajout significatif au volume d’argent de la communauté.

american’s Bulletin
Nous avons été communisés: la production doit être régulée de manière impitoyable par rapport à la consommation ou .... la fraude du crédit bancaire au détriment du public sera révélée.

Robert H. Hemphill, gestionnaire de crédits, Fed, Atlanta, Géorgie
Si les banques créent assez d’argent synthétique, nous prospérons ; sinon, nous sombrons dans la misère. Nous sommes, définitivement, sans système monétaire permanent. Quand on a une vision complète de l’ensemble, l’absurdité tragique de notre position désespérée est presque incroyable, mais il en est ainsi.

1924 US Banker’s Association Magazine
Le capital doit assurer sa propre protection par tous les moyens possibles, grâce à la coalition et à la législation. Les dettes doivent être collectées et les hypothèques interdites le plus rapidement possible. Lorsque les personnes ordinaires perdent leurs maisons à travers le processus de la loi, elles deviennent plus dociles et peuvent plus facilement être dirigées grâce au bras fort du gouvernement représenté par les principaux acteurs financiers et par une puissance centrale due aux richesses. Ces vérités sont bien connues de nos principaux intervenants qui s’appliquent désormais à créer un impérialisme permettant de gouverner le monde. En divisant les votants grâce au système de parti politique, nous les manipulons afin qu’ils dépensent toute leur énergie pour des problèmes n’ayant aucune importance. C’est donc grâce à une action discrète que nous garantirons la pérennité de ce que nous avons si bien planifié et accompli.

Kenneth Boulding, économiste
Toute personne croyant qu’une croissance exponentielle peut continuer à jamais (infini) dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste.

Albert A. Bartlett, physicien
La plus grande déficience de la race humaine est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle.

Marshall McLuhan, (1911-1980) sociologue
Seuls les petits secrets doivent être protégés. Les grands sont gardés secrets par l’incrédulité du public.

Reginald McKenna, ex-président du conseil de la Banque d’Angleterre du Milieu
J’ai bien peur que le citoyen ordinaire n’aimerait pas qu’on lui dise que les banques peuvent créer de la monnaie, et le font.... Et ceux qui contrôlent le crédit de la nation dirigent la politique du gouvernement et portent au creux de leurs mains la destinée du peuple.

Adolf Hitler
La plus grande partie de la population croira plus facilement à un gros mensonge qu’à un petit.
Quelle chance pour les dirigeants que les hommes ne pensent pas.

Mahatma Gandhi
Vous participez à un système machiavélique de manière plus efficace en obéissant à ses ordres et décrets. Un tel système ne mérite pas l’allégeance. L’obéissance à ce système équivaut à s’associer à l’enfer. Une personne intelligente résistera de toute son âme à ce système diabolique.


Revenir en haut Aller en bas
antipropagande



Nombre de messages : 1691
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   5/2/2009, 00:23

Complot: Les protocoles:

L'action occulte des Loges

Par qui ou par quoi pourrait être détrôné un pouvoir invisible ? Or, c'est là justement ce qu'est notre Gouvernement. La Loge maçonnique joue, inconsciemment, dans le monde entier, le rôle d'un masque qui cache notre but. Mais l'usage que nous allons faire de ce pouvoir dans notre plan d'action, et jusque dans nos quartiers généraux, reste à jamais ignoré du monde en général.

""la loge maconnique joue inconsciemment, dans le monde entier, le role de masque qui cache notre but. Mais l' usage que nous allons faire de ce pouvoir dans notre plan d' action, et jusque dans nos quartiers généraux reste à jamais ignoré du monde en général""


De l’utilisé des Loges

Tant que nous n’aurons pas atteint le pouvoir, nous tâcherons de créer et de multiplier les Loges de francs-maçons dans toutes les parties du monde. Nous attirerons dans ces Loges tous ceux qui peuvent revêtir la mentalité publique ou qui en sont déjà revêtus, car ces Loges seront les principaux lieux où nous recueillerons nos renseignements en même temps qu’elles seront des centres de propagande.

La direction des Loges aux mains des Juifs

Nous centraliserons toutes ces Loges sous une direction unique, connue de nous seuls et constituée par nos Sages. Ces Loges auront également leurs propres représentants, afin de masquer les véritables dirigeants. Et ces dirigeants auront seuls le droit de désigner les orateurs et de tracer l’ordre du jour. Dans ces Loges, nous resserrerons les liens de toutes les classes socialistes et révolutionnaires de la société. Les plans politiques les plus secrets nous seront connus, et, dès qu’ils seront formés, nous en dirigerons l’exécution.

L’arrivisme des Goïm

Les Gentils fréquentent les Loges maçonniques par pure curiosité, ou dans l’espoir de recevoir leur part des avantages qu’elles procurent ; et quelques-uns d’entre eux, afin de pouvoir discuter leurs idées idiotes devant un auditoire. Les Gentils sont à l’affût des émotions que donnent le succès et les applaudissements ; nous les leur distribuons sans compter. C’est pourquoi nous les laissons remporter leurs succès et tournons à notre avantage les hommes possédés par la vanité et qui s’assimilent inconsciemment nos idées, convaincus de leur propre infaillibilité et persuadés qu’eux seuls ont des idées et ne sont pas soumis à l’influence d’autrui.

Vous ne vous doutez pas combien il est facile d’amener le plus intelligent des Gentils à un degré ridicule de naïveté, en flattant sa vanité, et, d’autre part, combien il est facile de le décourager par le plus petit échec, ou simplement en cessant de l’applaudir ; on le réduit ainsi à un état de sujétion servile par la perspective de quelque nouveau succès. Autant les nôtres méprisent le succès et sont seulement anxieux de voir leurs plans réussir, autant les Gentils aiment le succès et, pour son amour, sont prêts à lui sacrifier la réussite de tous leurs plans. Ce trait caractéristique des Gentils nous permet de faire aisément d’eux ce que nous voulons. Ceux qui paraissent être des tigres sont aussi stupides que des moutons et leurs têtes sont pleines de vide.

Nous les laisserons donc chevaucher, dans leurs rêves, sur le coursier des vains espoirs de détruire l’individualité humaine par des idées symboliques de collectivisme.

Le Super gouvernement juif


"Par tous ces moyens nous opprimerons tant les Chrétiens qu'ils seront contraints de nous demander de les gouverner internationalement. Dès que nous aurons atteint une telle position, nous pourrons aussitôt absorber toutes les puissances gouvernementales du monde entier et former un super gouvernement universel. Nous remplacerons les gouvernements existants par un monstre que nous appellerons l'Administration du Super gouvernement. Ses mains s'étendront au loin comme de longues tenailles et il aura à sa disposition une organisation telle qu'il ne pourra manquer de soumettre toutes les nations."

"Quand nous ferons notre " coup d'État ", nous dirons au peuple : " tout a très mal marché jusqu'ici, vous avez tous souffert ; nous détruisons, maintenant, la cause de vos souffrances, à savoir : les patries, les frontières et les valeurs financières nationales. Certes, vous serez libres de nous condamner, mais votre jugement sera-t-il juste, si vous le prononcez sans avoir expérimenté ce que nous pouvons faire pour votre bien ?"


Le monde actuel sombrera dans l'anarchie

Un chef doit surgir : il supprimera les gouvernements existants que faisait vivre une foule dont nous avons amené la démoralisation en la jetant dans les flammes de l'anarchie. Le chef en question commencera par éteindre ces flammes qui jaillissent sans cesse de tous côtés.

Pour obtenir un tel résultat, il devra détruire toutes les sociétés capables d'allumer l'incendie, même s'il doit pour cela répandre son propre sang. Il devra former une armée bien organisée qui combattra, sans trêve, l'infection de l'anarchie, véritable poison pour un gouvernement.

La terreur n'épargnera pas les sociétés secrètes

"Pour atteindre ce but, nous emploierons l'impitoyable moyen des exécutions contre tous ceux qui pourraient prendre les armes contre l'établissement de notre pouvoir.

L'institution d'une nouvelle société secrète quelconque tombera aussi sous le coup de la peine de mort ; quant aux sociétés secrètes qui existent actuellement et qui nous sont connues, celles qui servent et ont servi notre cause, nous les dissoudrons et enverrons leurs membres en exil au bout du monde."

"La plupart de ceux qui entrent dans les sociétés secrètes sont des aventuriers qui, pour une raison ou pour une autre, veulent se frayer un chemin dans la vie et qui ne sont point d'esprit sérieux.

Avec de tels hommes, il nous sera facile de poursuivre notre but et nous leur ferons mettre notre machine en mouvement

L'argent doit circuler

L'État devra avoir en réserve un capital donné et, au cas où le produit des impôts excéderait cette somme, le surplus des rentrées serait mis en circulation. Ce reliquat sera employé à toutes sortes de travaux publics.
Le fait d'avoir substitué, pour une large part, le papier à la monnaie courante vient de créer le malaise dont nous parlons et dont il est facile de saisir les conséquences.

Les emprunts, faiblesse de l'État

Chaque emprunt prouve la faiblesse du gouvernement et son incapacité de comprendre ses propres droits. Tout emprunt, comme l'épée de Damoclès, est suspendu sur la tête des gouvernants, qui, au lieu de lever directement l'argent dont ils ont besoin en établissant des impôts spéciaux, s'en vont, chapeau bas, chez nos banquiers.

es emprunts étrangers sont comme des sangsues : on ne peut les détacher du corps de l'État, il faut qu'elles tombent d'elles-mêmes, ou bien que le gouvernement réussisse à s'en débarrasser. Mais les gouvernements des Gentils n'ont aucun désir de secouer ces sangsues ; bien au contraire, ils en accroissent le nombre, se condamnant ainsi à mort par la perte de sang qu'ils s'infligent. A tout prendre, un emprunt étranger est-il autre chose qu'une sangsue ? Un emprunt est une émission de valeurs d'État qui comporte l'obligation de payer les intérêts de la somme empruntée suivant un taux donné. Si l'emprunt est émis à 5 %, au bout de vingt ans l'État aura déboursé, sans aucune nécessité, une somme égale au montant de l'emprunt, et cela pour le simple paiement des intérêts. Au bout de quarante ans, cette somme aura été déboursée deux fois, et trois fois au bout de soixante ans, l'emprunt lui-même demeurant impayé.

D'après ce calcul, il est évident que de tels emprunts, sous le régime actuel des impôts (1901), arrache ses derniers centimes au pauvre contribuable, et cela pour payer les intérêts aux capitalistes étrangers, auxquels l'État emprunte l'argent. L'État ferait bien mieux de recueillir les sommes nécessaires en levant un impôt qui ne le grèverait pas d'intérêt à payer.

Tant que les emprunts furent nationaux, les Gentils faisaient tout simplement passer l'argent des pauvres dans la poche des riches ; mais, lorsque, à force de corruption, nous eûmes acheté les agents nécessaires, les emprunts étrangers furent substitués aux emprunts nationaux, et toute la richesse des États se rua dans nos coffres, si bien que les Gentils en vinrent à nous payer une sorte de tribut.

Par leur négligence dans la conduite des affaires de l'État, ou par la vénalité de leurs ministres, ou par leur ignorance des choses financières, les souverains des Gentils ont rendu leurs pays à tel point débiteurs de nos banques qu'ils ne pourront jamais payer leurs dettes. Vous devez comprendre quelles peines nous a coûté l'établissement d'un tel état de choses.

Les dettes d'État et les impôts

Mais, quand la farce est jouée, il ne reste plus que le fait d'une énorme dette à payer. Et, pour en servir les intérêts, il faut que le gouvernement ait recours à un nouvel emprunt qui n'annule pas la dette de l'État mais qui l'augmente, tout au contraire. Lorsqu'il ne lui est plus possible d'emprunter, l'État lève de nouveaux impôts pour arriver à payer les intérêts de ses emprunts. Ces impôts ne sont pas autre chose que des dettes qui couvrent d'autres dettes.

L'absorption des fortunes

Bientôt nous nous mettrons à organiser de grands monopoles - réservoirs de richesses colossales dans lesquels entreront précisément les grosses fortunes des Gentils, en sorte qu'elles sombreront ensemble, avec le crédit de leur gouvernement, le lendemain de la crise politique.

Que les économistes présents parmi vous aujourd'hui mesurent seulement l'importance de ce dessein !

Ruiner l'aristocratie par les impôts

L'aristocratie des Gentils, comme puissance politique, n'est plus. Il est donc inutile de nous en occuper désormais à ce point de vue ; mais, comme propriétaires fonciers, les aristocrates sont encore dangereux pour nous, parce que leur indépendance est assurée par leurs ressources. Il nous est donc indispensable de dépouiller à tout prix l'aristocratie de ses terres. Pour arriver à ce but, la meilleure méthode est d'élever les impôts et les taxes. Cette méthode maintiendra les revenus des biens fonciers au minimum. Les aristocrates Gentils qui, par les goûts dont ils ont hérité, sont incapables de se contenter de peu, seront bientôt ruinés.

Les crises économiques

Cette haine sera encore accrue par l'effet que produiront les crises économiques qui arrêteront les marchés et la production. Nous créerons une crise économique universelle par tous les moyens détournés possibles et à l'aide de l'or qui est entièrement entre nos mains. Simultanément, nous jetterons à la rue, dans toute l'Europe, des foules énormes d'ouvriers. Ces masses seront alors heureuses de se précipiter sur ceux que, dans leur ignorance, elles ont jalousés dès l'enfance : elles répandront leur sang et pourront ensuite s'emparer de leurs biens.

L'origine des crises économiques

Nous n'avons réussi à faire éclore toutes les crises économiques, si habilement préparées par nous dans les pays des Gentils, qu'en retirant l'argent de la circulation. L'État se trouve obligé, pour ses emprunts, de faire appel aux grosses fortunes, qui sont congestionnées par le fait que l'argent a été retiré au gouvernement. Ces emprunts constituent une lourde charge pour les États qui sont obligés de payer des intérêts et qui se trouvent ainsi obérés.

La concentration de la production par le capitalisme a sucé jusqu'à la dernière goutte toute la force productrice, et, avec elle, toute la richesse de l'État.

Distraire pour mieux tromper

Pour les empêcher de se découvrir une nouvelle ligne de conduite en politique, nous les distrairons également par toutes sortes de divertissements : jeux, passe-temps, passions, maisons publiques.

Nous allons bientôt lancer des annonces dans les journaux, invitant le peuple à prendre part à des concours de tout genre : artistiques, sportifs, etc. Ces nouveaux divertissements distrairont définitivement l'esprit public des questions qui pourraient nous mettre en conflit avec la populace. Comme le peuple perdra graduellement le don de penser par lui-même, il hurlera avec nous, pour cette raison bien simple que nous serons les seuls membres de la société à même d'avancer des idées nouvelles ; ces voies inconnues seront ouvertes à la pensée par des intermédiaires qu'on ne pourra soupçonner être des nôtres.

Condamnation de l'étalon-or

Vous savez, je pense, que l'étalon-or a été la perte de tous les États qui l'ont adopté, parce qu'il ne peut satisfaire tous les besoins des populations, d'autant plus que nous avons fait tous nos efforts pour obtenir son accaparement et le faire retirer de la circulation.

Notre roi sera l'élu de Dieu

Notre souverain sera l'élu de Dieu, avec la mission de détruire toutes les idées provenant de l'instinct et non de la raison, de la brutalité et non de l'humanité. Ces idées sont à l'ordre du jour, couvrant de la bannière du droit et de la liberté leurs rapines et leurs violences.

De telles idées ont détruit toutes les organisations sociales, préparant ainsi le règne du roi d'Israël.

Mais leur rôle sera fini lorsque commencera le règne de notre souverain. C'est alors qu'il faudra les balayer pour purifier de toute souillure le chemin de notre roi.

Nous pourrons alors dire aux nations : « Priez Dieu et courbez-vous devant Celui qui est marqué du sceau des prédestinés et dont Dieu Lui-même guide l'étoile, afin que nul autre que Lui ne puisse libérer l'humanité de tout péché. »


Dernière édition par antipropagande le 5/2/2009, 07:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/mehdi04000
antipropagande



Nombre de messages : 1691
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   5/2/2009, 00:26

Et apparemment, leur centre de commandemant sera l'europe, comme le laisser penser Pellegrin.

Ce qui attend les francs-maçons non juifs

C'est de cette manière que nous agirons avec les francs-maçons Gentils qui pourraient en savoir plus long qu'il ne nous convient. Nous tiendrons dans une perpétuelle crainte de l'exil tels francs-maçons auxquels, pour une raison quelconque, nous ferions miséricorde. Nous ferons passer une loi qui condamnera tous les anciens membres des sociétés secrètes à être exilés d'Europe, où sera le centre de notre gouvernement.

Les décisions de notre gouvernement seront irrévocables et nul n'aura le droit d'en appeler."

Le cercle du Serpent symbolique

Aujourd'hui, je puis vous assurer que nous ne sommes plus qu'à quelques pas de notre but. Encore une courte distance à franchir, et le cercle du Serpent symbolique - le signe de notre peuple - sera complet. Quand ce cercle sera fermé, il entourera tous les États de l'Europe comme de chaînes indestructibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/mehdi04000
Miguelito



Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   5/2/2009, 00:28

Je n'ai nul besoin d'un avocat qui me dise ce que je n'ai pas le droit de faire. Je les paie pour me dire comment faire ce que je veux faire.

— J.P. Morgan



La façon de faire de l’argent est d’acheter quand le sang inonde les rues.
— John D. Rockefeller



Nous aurons un gouvernement mondial, qu’on le veuille ou non. Reste à savoir si le gouvernement mondial sera établi par consentement ou par conquête.
— James Paul Warburg, 17 février 1950, au Conseil des Relations Internationales des États-Unis



L’Histoire sera tendre à mon égard, parce que c’est moi qui l’écrira

— Sir Winston Churchill



Pourquoi devrais-je me soucier de la loi ? N'ais-je pas la puissance ?

— Cornelius Vanderbilt, alias le Commodore


Les bonnes gens de ce monde sont bien loin d’être satisfaits les uns des autres et mes armes sont les meilleurs pacificateurs qui soient.

— Sam Colt, 1852
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Citations à propos des Juifs PAR DES JUIFS.   1/3/2009, 18:03

Citations à propos des Juifs PAR DES JUIFS.


Precision: Le terme "Juif" est generateur d'amalgames. Je vous conseil la lecture de ce sujet:

"Quel est la difference entre un Sémite, un Hebreux,
un Israelite, et un « Juif »? Ces termes sont
ils equivalents en quelques manieres,
et peut on les
employer indistinctement"


a cette adresse: http://novusordoseclorum.discutforum.com/information-et-conscientisation-f12/quel-est-la-difference-entre-un-semite-un-hebreux-un-israelite-et-un-juif-t1727.htm

Ainsi que la lecture du livre: « L'Histoire
occultée des Faux Hebreux: Les Khazars »
de Benjamin H. Freedman

Afin de faire la diference entre "Juifs Semites" et "Juifs Khazars".

Ensuite, pour une petite sensibilisation au "talmud", je vous laisse se lien:
http://novusordoseclorum.discutforum.com/information-et-conscientisation-f12/qu-est-ce-que-le-talmud-t1726.htm

Afin de comprendre la difference entre la Thora et le talmud.


Et maintenant, je vous laisse juge des citations de Juifs sur les Juifs:


"Le juif moderne est le produit du talmud." - Michael Rodkinson, preface du
Talmud Babylonien, page XI.


"Le Talmud est jusqu'à ce jour le sang et le système circulatoire de la religion
juive. Quelles que soient les lois, coutumes ou cérémonies que nous observions,
que nous soyons orthodoxes, conservateurs ou simplement des sentimentaux
spasmodiques, nous suivons le Talmud. C'est notre loi commune."
- Herman Wouk,
Ceci est mon Dieu.


"Quelle est la base du judaïsme? Une passion pratique et une recherche du
profit. A quoi pouvons-nous réduire le culte judaïque? A l'extorsion. Quel est
son réel Dieu? L'argent!"
- Karl Marx, fondateur du communisme, cité dans le
British Guardian, Juillet-Août, 1924.


"L'histoire juive a été tragique pour les Juifs et non moins tragique pour les
nations qui ont souffert de leur présence. Notre vice majeur, jadis comme
aujourd'hui, est le parasitisme. Nous sommes un peuple de vautours vivant du
travail et de la bonne forune du reste du monde. " - Samuel Roth, Les Juifs
doivent vivre, page 18.


"La révolution mondiale que nous expérimenterons sera exclusivement notre
affaire et restera entre nos mains. Cette révolution resserera la domination
juive sur tous les autres peuples. "
- Le Peuple Juif, 8 février 1919.


"Les gouvernements des peuples inclus dans cette république mondiale, avec
l'aide du prolétariat victorieux, tous tomberont sans difficulté dans les mains
juives. La propriété privée sera alors étranglée par les directeurs juifs, qui
administreront partout le patrimoine étatique. Alors la promesse du Talmud sera
réalisée, c'est-à-dire la promesse que les Juifs, à l'arrivée du Messie,
posséderont la clef des richesses de tous les peuples du monde."
- Baruch Levy,
dans une lettre à Karl Marx, publiée dans 'La Revue de Paris', contrôlée par
les Rothschild, Paris, 1er juin 1928.


"Les nations se rassembleront pour apporter leur hommage au Peuple de Dieu;
toute la fortune des nations passera dans les mains du peuple juif , elles
marcheront derrière le peuple juif, enchaînés et captifs, et se prosterneront
devant lui. " - Isador Loeb, Le Probleme Juif.


"En tout nous sommes les destructeurs ... Nous Juifs, nous les destructeurs,
nous resteront les destructeurs pour toujours. Rien de ce que nous ferons ne
suffira à nos besoins et à nos demandes." - Maurice Samuel, Vous les Gentils ,
pages 152, 155 et 147.


"Il y a beaucoup dans les faits du bolchevisme lui-même, dans le fait que
beaucoup de Juifs sont bolcheviques, dans le fait que les idéaux du bolchevisme
en de nombreux points sont en consonance avec les plus grands idéaux du
Judaïsme. "
- The Jewish Chronicle, 4 avril 1919.


"Les Juifs et les Gentils sont de deux mondes différents, entre vous les Gentils
et nous les Juifs il y a un golfe infranchissable ...Il y a deux forces vivantes
dans le monde: Juifs et Gentils...Je ne pense pas que cette différence
fondamentale entre le Gentil et le Juif soit réconciliable..." - Maurice Samuel,
Vous les Gentils, page 9.


"Vous ne pouvez pas être des Anglais juifs. Nous sommes une race et seulement en tant que race nous pouvons nous perpétuer; Notre mentalité est celle de l'homme hébraïque et diffère de celle d'un Anglais. Assez de subterfuges! Affirmons ouvertement que nous sommes des Juifs Universels." - Gerald Soman, président de l'Amitié Mondiale Juive, dans son manifeste officiel, 1er janvier 1935.


"Hitler a raison en une chose. Il appelle le peuple juif une race et nous
sommes une race." - Rabbin Stephen Wise, N.Y. Herald-Tribune, 13 juin 1938.


"Reconnaissons que nous, Juifs, nous sommes d'une nationalité distincte dont
chaque Juif, quel que soit son pays, sa situation ou sa croyance est
nécessairement un membre." - Louis Brandeis, U.S. Supreme Ct. Justice, Zionism,
page 113.


"Le patriotisme du Juif anglais (ou français ou américain etc...) est simplement
un déguisement qu'il revêt pour plaire au peuple du pays dans lequel il vit."
-
The Jewish World, 8 décembre 1911.


"Le Juif est un communiste né." - Otto Weininger, Sex and Character, page 311.


"Nous Juifs nous allons apporter la guerre à l'Allemagne." - David Brown, President du
'American Hebrew', en 1934, cité dans 'Edmonson's I Testify', page 188.


"La seconde guerre mondiale est le combat pour la défense des principes
fondamentaux du Judaïsme."
- The Chicago Jewish Sentinel, 8 octobre 1942.


"L'administration Roosevelt a sélectionné plus de Juifs dans les positions
d'influence que n'importe quelle administration précédente." - Brooklyn Jewish
Examiner, 20 octobre 1933.


"Nous les Juifs avons altéré le sang de toutes les races d'Europe. D'une façon
générale, tout est judaïsé. Nos idées animent tout. Notre esprit règne sur le
monde. Nous sommes les Seigneurs." - Dr. Kurt Munzer, The Way to Zion.


"Donnez-moi le pouvoir de fabriquer et de contrôler l'argent d'une nation et je
me fiche de qui fait les lois."
- Anselme Rothschild.


"Je n'ai jamais bien discerné ce qu'il peut y avoir de réellement répulsif dans
l'inceste. Je note seulement que c'est naturel et fréquent pour un frère et une
soeur d'être amants." - Leon Blum, Premier Ministre de France, Du Mariage.


PS: Ici le sujet comme dirait Dieudonné: "C'est de la nitroglycerine". Alors a manipuler avec precautions. (meme si je veins d'allumer la meche bom )

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince



Nombre de messages : 28
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   8/3/2009, 09:12

Citation :

"Les gouvernements des peuples inclus dans cette république mondiale, avec
l'aide du prolétariat victorieux, tous tomberont sans difficulté dans les mains
juives. La propriété privée sera alors étranglée par les directeurs juifs, qui
administreront partout le patrimoine étatique. Alors la promesse du Talmud sera
réalisée, c'est-à-dire la promesse que les Juifs, à l'arrivée du Messie,
posséderont la clef des richesses de tous les peuples du monde." - Baruch Levy,
dans une lettre à Karl Marx, publiée dans 'La Revue de Paris', contrôlée par
les Rothschild, Paris, 1er juin 1928.

Il semblerait que l'original de cette lettre soit:

Le peuple Juif, en tant que collectivité, sera son propre Messie. Sa domination sur le monde réalisée par l'union des autres races humaines, l'élimination des frontières et des monarchies, qui sont les bastions du particularisme, et par la constitution d'une république mondiale, au sein de laquelle les Juifs jouiront partout de leurs droits. Dans cette nouvelle organisation de l'humanité, les fils d'Israël, présentement dispersés dans le monde entier, pourront sans obstacle devenir partout l'élément dirigeant, surtout s'ils parviennent à placer les masses ouvrières sous le ferme contrôle de quelques uns d'entre eux. Les gouvernements des peuples formant la république mondiale, avec l'aide du prolétariat, sans que cela ce réclame des efforts, tomberont tous aux mains des juifs. La propriété privée pourra alors être soumise aux gouvernants de race juives, qui administreront partout les Biens de l'État. Ainsi sera accomplie la promesse du Talmud, selon laquelle les Juifs, lorsque les temps seront venus, posséderont les clés du bien de tous les peuples de la terre.

(Revue de paris, XXXVX, 11, p534)(livre Écrits sur la FM J.Evola)

Je trouve la version original bien plus explicite....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1412
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   8/3/2009, 11:15

Il est certain que si le contenu réel du Talmud devait être, un jour, enseigné tel quel dans les lycées et collèges, en lieu et place des histoires holocaustiques qu'un Etat servile nous impose aujourd'hui, il ne resterait plus beaucoup de synagogues en fin d'année scolaire...

Seulement voilà : le contenu réel du Talmud ne doit surtout pas être connu des goys.

Songez donc : si le bon peuple venait à savoir... silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   12/3/2009, 21:56

Citations sur l'Union Européenne et le démantèlement des etats-nations

"Il faut se résoudre à conclure que l'entente est impossible avec lui [De Gaulle], qu'il est un ennemi du peuple français et de ses libertés, qu'il est un ennemi de la construction européenne (et) qu'en conséquence, il doit être détruit dans l'intérêt des Français" Jean Monnet, dans une note secrète adressée au secrétaire d'Etat Harry Hopkins, le 6 mai 1943, (Eric Branca, "De Gaulle - Monnet ou le duel du siècle", Revue Espoir, n°117, novembre 1998, p9).

"Le traité de Maëstricht fait la quasi-unanimité de la classe politique. Les hommes politiques que nous avons élus sont tout de même mieux avertis que le commun des mortels !", Elisabeth Badinter, septembre 92.

"Le traité de Maëstricht est le premier traité européen qui comporte un grand volet social", Michel Rocard, septembre 92.

"Pour la France, la monnaie unique, c'est la voie royale pour lutter contre le chômage", Michel Sapin, septembre 92.

"Chaque Etat conservera la maîtrise de sa politique budgétaire et fiscale, dans des limites qui ne seront pas plus étroites que celles d'aujourd'hui."Edouard Balladur, dans "Le Monde" (29 avril 1992)

"J'aimerai convaincre chaque français, chaque lecteur, que le traité d'union européenne se traduira en France par plus de croissance, plus d'emploi, plus de solidarité." Michel Sapin, dans "Le Figaro" (20 août 1992)


"C'est peut-être sur l'Europe sociale qu'on entend un certain nombre de contre-vérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l'Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les inquiets sur ces contre-vérités. (...) Comment peut-on dire que l'Europe sera moins sociale demain qu'aujourd'hui? Alors que ce sera plus d'emplois, plus de protection sociale et moins d'exclusion..." Martine Aubry, PS, discours à Béthune (12 septembre 1992)

"L'aventure européenne a également fait émerger, tout en montrant leur efficacité, des modes d'action politique bien différents de ceux qui caractérisent les démocraties contemporaines, fondées sur les partis, les élections, des procédures et structures préétablies, le cadre national et la professionnalisation de la politique.(…) A côté du politicien de métier, existent ceux qui conçoivent la politique comme une lutte dont le but est de créer un pouvoir différent, tout en sachant que, une fois créé, ce pouvoir sera, presque à coup sûr, pris par d'autres"(..) "La construction européenne est une révolution, même si les révolutionnaires ne sont pas des conspirateurs blêmes et maigres, mais des employés, des fonctionnaires, des banquiers et des professeurs"(…)"L'Europe s'est formée en pleine légitimité institutionnelle. Mais elle ne procède pas d'un mouvement démocratique"(…)"Entre les deux pôles du consensus populaire et du leadership de quelques gouvernants, l'Europe s'est faite en suivant une méthode que l 'on pourrait définir du terme de despotisme éclairé." Tommaso Padoa-Schioppa, directeur des relations internationales de la Banque Centrale Européenne, aujourd'hui Ministre de l'économie et des finances italien (revue "Commentaire" n° 87)


"Il faut savoir que les pays ne peuvent plus faire ce qu'ils veulent", Pedro Solbes, alors Commissaire européen, origine espagnole, février 2001.


"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés." David Rockefeller, Président et fondateur du Groupe de Bilderberg et de la Commission Trilatérale. Président du CFR. (Propos tenus à la rénion du Groupe de Bilderberg à Baden Baden en 1991)

"En oeuvrant de concert, l'UE et les EU peuvent constituer une formidable force au service du bien dans le monde", Javier Solana, juin 2003.

"Faire l'empire européen, tout le monde le veut", Dominique Strauss-Kahn, juin 2004.

"Ce référendum est une connerie. Nous avons fait la connerie de le demander et Jacques Chirac a fait la connerie de le convoquer", Dominique Strauss-Kahn, janvier 2005.

"Si le non gagne, tout le monde va quitter la France", Johnny Halliday, 2 mai 2005.

"Si la réponse est non, il faudra recommencer le vote car il faut absolument que ce soit oui !", Jean-Luc Dehaene, ancien premier ministre belge, juillet 2004.

"Les délocalisations sont des décisions que les entreprises peuvent et doivent prendre", Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, février 2005.

"Ce que nous devons faire, c'est favoriser les délocalisations au sein de l'Europe", Danuta Hübner, Commissaire européen (origine polonaise), février 2005.

"Si le non est si haut dans les sondages, c'est que l'on n'entend plus partout que ses partisans", Alain Duhamel, avril 2005.

"La Constitution nous apportera un ministre des affaires étrangères qui nous permettra de parler d'une seule voix tout en gardant la nôtre", Jean-François Copé, porte-parole du gouvernement, février 2005.

"Si le non l'emporte, on ne pourra plus revenir sur la doctrine Bolkestein parce qu'elle est incluse dans le traité de Nice", Jean-Marc Ayrault, Président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale et spécialiste des "n'importe quoi", France Info, 10 h 35 le 3 mai 2005.

"Il n'y a pas de raison de financer éternellement l'agriculture européenne. Les Européens doivent apprendre à acheter leur vin en Australie ou en Californie, leur viande en Argentine ou au Mexique, leur blé en Ukraine ou aux Etats-Unis", Pascal Lamy, août 2003.

"Pour faire l'Europe, il faut défaire un peu la France", Rudolf Von Thadden, ancien coordinateur des relations franco-allemandes, juin 2001.

"La Constitution constituera un bouleversement par rapport au concept d'Etat-nation. C'est un changement à l'échelle des siècles de l'histoire", Romano Prodi, alors Président de la Commission européenne, novembre 2003.

"Le concept traditionnel de citoyenneté a été dépassé au XXIème siècle. Nous assistons aux derniers soubresauts des politiques nationales", Miguel Moratinos, Ministre des affaires étrangères espagnol, février 2005.

"Ne vous ennuyez pas à lire les 800 pages, et votez pour le oui, c'est si important" Vivienne Westwood, après la Réunion culturelle organisée à l'Elysée, avril 2005

« La perfidie politicienne et la bêtise citoyenne ramènent le balancier de l'histoire vers une honte dont on ne voulait plus. Le 29 mai 2005 va-t-il s'ajouter à la liste des déshonneurs français après l'affaire Dreyfus, la poignée de main de Pétain à Hitler et les complaisances racistes ? » Philippe Meyer (Professeur émérite à l'hôpital Necker) Le Figaro, 3 mai 2005

«Le libre-échange est une bonne chose, même quand il provoque des licenciements, pourvu que cela se fasse selon certaines règles (...) Si la Constitution européenne est adoptée, je n'aurai pas de problème à l'OMC avec les Européens.» Pascal Lamy, nouveau Directeur général de l'OMC, mai 2005

«Oui, pour faire disparaître cette merde d'Etat-nation», Toni Negri, altermondialiste italien en campagne avec Cohn-Bendit et Dray, 12 mai 2005

«Mais comment se fait-il qu'un homme qui a été Premier ministre de la France ose appeler à voter "non" ?!», Christine Ockrent, s'adressant à Jean-Claude Juncker (Président Luxembourgeois de l'UE), à propos de Laurent Fabius, 3 mai 2005

«Il est clair que l'Europe est notre espace vital spirituel », Hans-Gert Poettering, Président (Allemand) du Groupe du Parti populaire européen (droite)au Parlement de Strasbourg, 16 mai 2005

« La France se trouve aujourd'hui à un carrefour. Elle doit choisir entre son adhésion sans réserve à l'Europe et sa disparition de la scène du monde ! » Adolf Hitler, janvier 1945 (cité par Robert Aron dans son "Histoire de Vichy")

« Si le Non l'emporte, il y aura plein de gens qui quitteront la France. On ne peut pas, nous Français, rester en dehors de l'Europe. Ce serait faire marche arrière, ce ne serait pas bien. Je me sens européen, je suis bien partout en Europe : en Italie, en France, en Espagne, au Maroc ». Johnny Hallyday, membre du comité de soutien au Oui de Jack Lang, France Info, 03 mai 2005

"Je n'envisage pas de renégociation qui porterait atteinte à la substance"
Jean-Claude Junker, premier ministre luwembourgeois, sommet européen de juin 2006


Source ici
Revenir en haut Aller en bas
Xer0z



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: LES GRANDES CITATION à REGARDER !!!!   25/4/2009, 02:55

Citations




Ce que certains ont dit ...
Ne vous en déplaise


http://www.evolutionquebec.com/site/citation.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: la citation du jour vaut le détour   14/6/2009, 22:30

Citation du jour:

"Les grands esprits ont toujours subit une opposition violente de la part des esprits médiocres." Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort... la science devient criminelle." Albert Einstein (1879-1955)
Revenir en haut Aller en bas
Mxnkey

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   19/6/2009, 20:06

"Pour promettre l'éternité, les religions restreignent les libertés."
Jacques Attali

"Si la vérité blesse, c'est la faute de la vérité"
Nicolas sarkozy

Les grands penseur me font rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faze

avatar

Nombre de messages : 197
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   19/6/2009, 20:12

Sénèque : " La liberté, c'est obéir à Dieu".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolutioninterieure.blogspot.com/
Mxnkey

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   19/6/2009, 20:40

"Vous ne possédez rien en dehors des quelques centimètres cube de votre crâne"
Georges Orwell

"Il faut voter avec son intelligences et non avec ses tripes"
Jacques Chirac

La dualité parlait pour faire réfléchir et parler pour ne rien dire.
Tout le monde ne devrait pas acquérir la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: quelques citations   4/7/2009, 16:16

salut à tous.

une citation parmis tant d'autre:


"L'élimination progressive de la race humaine règlera tous les problèmes sur terre; sociaux et environementaux."

Dave Foreman, fondateur du mouvement Earth First!, et membre de la direction du Sierra Club de 1995 à 1998

(perso: entièrement d'accord)

http://www.evolutionquebec.com/site/citation.html
Revenir en haut Aller en bas
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   4/7/2009, 16:34

citation "à la con", l'homme est la pire des races...on connait la chanson!
c'est une croyance de gothique macabre suicidaire.
c'est malheureux d'en venir à penser ça,
si l'homme est capable du pire (et pire encore quand on lui a retiré son Coeur), c'est qu'il est capable du meilleur (et mieux encore quand il a développer son Coeur).
L'homme ne détruira pas sa planète tout comme il ne s'autodétruira pas lui-meme...Le plan divin va bien au-delà, la moisson arrive...
Si on éliminait la race humaine, comment celle-ci ferait alors pour se connaitre ? il faudrait repartir à zéro!

ps=Bérurier, je reconnais le Keupon No Futuriste ! respect à toi! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Vidéo de citations   7/2/2010, 04:07

Quelques citations écrites et vidéos de nos chères élites. C'est pas mal du tout, et relativement explicite.

http://www.youtube.com/watch?v=Ptcp07v_w-w
Revenir en haut Aller en bas
newbraves

avatar

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   7/2/2010, 10:54

worldpeace a écrit:
Quelques citations écrites et vidéos de nos chères élites. C'est pas mal du tout, et relativement explicite.

http://www.youtube.com/watch?v=Ptcp07v_w-w

pas mal fait merci worldpeace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   6/10/2010, 11:15



« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots. »

Martin Luther King



_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaGIkKriS

avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   6/10/2010, 12:56

Le contenu de mon fichier " citations préférés" :

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire." George Orwell

" Il y a deux Histoires : l'Histoire officielle, mensongère, qui nous est enseignée, et l'Histoire secrète où se trouvent
les vraies causes des évènements, une Histoire honteuse." Honoré de Balzac

"tout ce que nous voyon est une ombre projeter par quelque chose que nous ne voyons pas " martin luter king

"Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre, pour qu’il ne puisse pas se protéger par les armes,
et qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes qu’il n’aie pas le temps pour la rébellion." Aristote

"Nul n'est méchant volontairement. L'ignorance est cause du mal" Platon

« Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire,
parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.. » Henri Ford.

"Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort… la science devient criminelle." Albert Einstein

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple,
le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs." DDHC 1793, article 35

"Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements,
un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s'accomplir, et enfin une vaste
majorité qui ne sait jamais ce qui s'est produit en réalité." Nicholas Murray Butler Président de la Pilgrim Society,
membre de la Carnegie, membre du CFR (Council on Foreign Relations)

"Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement,
secouent leurs vêtements et retournent à leurs occupations, comme si de rien n'était." Winston Churchill

"Celui là qui est prêts a perdre sa liberté au nom d'une prétendue sécurité, ne mérite ni l'une ni l'autre" benjamin Franklin

" Les plus grands maitres ne sont pas ceux qui imposent les chaine à leurs esclaves mais ceux qui persuadent
leurs esclaves qu'avec les chaines ils seront plus heureux" Inconnu, si quelqu'un sais...


"Il est déjà bien suffisant que les gens sachent qu’il y a eu une élection. Les gens qui votent ne décident rien.
Ce sont ceux qui comptent les votes qui décident de tout." Joseph Staline

"Je suis inquiet pour la sécurité de notre belle nation; pas tant à cause d’une quelconque menace de l’extérieur,
mais d’avantage à cause des forces insidieuses qui y opèrent de l’intérieur." General Douglas MacArthur

"Depuis l’époque des Spartacus, Weishaupt, Karl Marx, Trotski, Belacoon, Rosa Luxembourg et Ema Goldman,
cette conspiration mondiale a connu une croissance constante. Cette conspiration a joué un rôle décisif et identifiable dans la Révolution Française.
Elle a été le berceau de tous les mouvements subversifs pendant le 19e siècle. Et finalement, ce groupe de personnalités extraordinaires
du monde secret des grandes villes d’Europe et d’Amérique ont saisi le peuple Russe par les cheveux,
et sont maintenant devenus les maîtres incontestables de cet énorme empire." Winston Churchill

"Nous aurons un gouvernement mondial, que nous le voulions ou non. La seule question est à savoir si le Gouvernement Mondial
sera instauré par l’adhésion, ou par la conquête." James Paul Warburg

"Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif,
pour que les gens ne s’en rendent pas compte." Karl Marx

"L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse,
qu’il ne peut croire qu’elle existe." J. Edgar Hoover

"La plupart des gens préférent croire que leurs dirigeant sont juste et equitable meme en face des preuves du contraire,
puisque lorsqu'uncitoyen reconnait que le gouvernement sous lequel il vit ment et est corrompu,
il doit décider de ce qu'il compte faire"

"Le gouvernement ne taxe pas pour obtenir l’argent dont il a besoin;
le gouvernement trouve toujours un besoin pour l’argent qu’il reçoit." Ronald Reagan

"je crois a la vertu des petits peuples,je crois a la vertu du petit nombre,le monde sera sauvée par quelques-un" André Gide

"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications
dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans.
Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition
publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial.
La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable
à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés." David Rockefeller

"Pour nous unir, nous avons besoin d’un ennemi commun." Condoleeza Rice

" Pour atteindre la vérité,il faut une fois dans la vie se défaire de toutes les opignons qu'on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le systeme de ses connaissances" réné descarte

"Nous sommes devenus un des moins bien dirigé, un des plus entièrement contrôlé et dominé des Gouvernements du monde,
non plus un gouvernement de libre opinion, non plus un gouvernement par conviction et vote de la majorité,
mais un gouvernement par l’opinion et la coercition d’un petit groupe d’hommes dominants." Woodrow Wilson

"Aujourd’hui, l’Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l’ordre.
Demain elle en sera reconnaissante! Ceci est particulièrement vrai s’il leur était dit qu’un danger extérieur, qu’il soit réel ou promulgué,
menace leur existence. C’est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal.
L’unique chose que tous les hommes craignent est l’inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement
abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial." Henry Kissinger, Conférence Bilderberg, Evians, France, 1991


"Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront." Adolf Hitler

"Le terrorisme est la meilleure arme politique, puisque rien ne fait réagir davantage les gens que la peur d’une mort soudaine." Adolf Hitler

"Peu importe le prix de la Révolution Chinoise, elle a réussie de façon évidente; non seulement en produisant une administration plus dévouée et efficace,
mais aussi en stimulant un moral élevé et une communauté d’ambitions. L’expérience sociale menée en Chine sous la direction du Président Mao
est l’une des plus importante et des plus réussie de l’histoire humaine." David Rockefeller

"Si soudainement il y avait une menace envers ce monde en provenance d'une espèce d'une autre planète,
nous oublierons tous ces petits conflits locaux qui ont lieu entre nos deux grands pays et nous comprendrions une fois pour toute que
nous sommes en fait des êtres humains de cette terre." Ronald Reagan

Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés. Les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique." Marshall McLuhan

« On peut tromper tout le monde quelque temps, on peut tromper quelques personnes tout le temps, mais on ne peut tromper tout le monde tout le temps. » Abraham Lincoln

"Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant
contre les meilleurs intérêts des É-U, caractérisant ma famille et moi en tant qu’internationalistes et conspirant
avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure
économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l'accusation, je suis coupable et fier de l’être." --David Rockefeller, MEMOIRES, page 405


la hierarchie c'est comme les étagères plus c'est haut..moin ça sert .

La sincérité lorsqu'elle est porteuse de savoirs interdit,
est souvent taxée de naïveté par ceux qui on fléchie,
au profit de l'hypocrisie ..

La légende amérindienne

« Un jour , dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre.
Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau avec son
bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou,
agacé par ses agissements dérisoires, lui dit :
- Colibri ! Tu n’es pas fou ?
Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ?
- Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part. »

"Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup de science y ramène."
Francis Bacon

« Il est beau de ne pratiquer aucun métier, car un homme libre ne doit pas vivre pour servir autrui. »
ARISTOTE

« ...les prolétaires, eux, doivent, s'ils veulent s'affirmer en valeur en tant que personne, abolir leur propre
condition d'existence antérieure… je veux dire, abolir le travail. »

« Dès qu'il n'existe pas de contrainte physique ou autre, le travail est fui comme la peste. »
Karl MARX

« La vie n’est pas le travail : travailler sans cesse rend fou. »
Charles DE GAULLE

« Jamais nous ne travaillerons. »
Arthur RIMBAUD

« La peur de l'ennui est la seule excuse du travail. »
Jules RENARD

« Le travail est l’opium du peuple… Je ne veux pas mourir drogué. »

« Le travail est probablement ce qu'il y a sur cette terre de plus bas et de plus ignoble. Il n'est pas possible de regarder un travailleur sans maudire ce qui a fait que cet homme travaille, alors qu'il pourrait nager,dormir dans l'herbe ou simplement lire ou faire l'amour avec sa femme. »
Boris VIAN

« Rien ne sert d’être vivant, s’il faut que l’on travaille. »
André BRETON

« L’esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous forme de travail librement salarié. »
George BERNARD SHAW

« Abolition du travail aliéné. »
Guy DEBORD

« Le travail est nécessaire pour l’homme. Il en a inventé le réveil-matin.»
Pablo PICASSO

« L'Homme est un être de désir. Le travail ne peut qu'assouvir des besoins. Rares sont les privilégiés qui réussissent
à satisfaire les seconds en répondant au premier. Ceux-là ne travaillent jamais. »
Henri LABORIT

« Quand le travailleur s'endort il est bercé par l'insomnie et quand son réveil le réveille
il trouve chaque jour devant son lit la sale gueule du travail qui ricane qui se fout de lui »
Jacques PREVERT

« On dit qu’il y a trois millions de personnes qui veulent du travail. C’est pas vrai, de l’argent leur suffirait. »
COLUCHE

« Ô Mélibée, un Dieu nous a donné cette oisiveté. »
VIRGILE

« Contemplez la croissance des lis des champs, ils ne travaillent ni ne filent, et cependant, je vous le dis,
Salomon, dans toute sa gloire, n'a pas été plus brillamment vêtu »
JC : Évangile selon saint Matthieu, chap. VI.

« La précipitation est l’œuvre du diable. Dieu travaille lentement. »
La BIBLE

“Nous ne voulons pas le plein emploi, mais une vie pleine!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   6/10/2010, 13:34

Sympathique ton idée de regrouper MaGIkKriS cheers

J'adore celle ci :

La légende amérindienne

« Un jour , dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre.
Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau avec son
bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou,
agacé par ses agissements dérisoires, lui dit :
- Colibri ! Tu n’es pas fou ?
Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ?
- Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part. »

Excellent !!

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: La citation du jour ou des citations pour comprendre   7/10/2010, 22:31

Les citations sur le travail ont été prononcé par des faignants.
On créer des besoins qui servent plus a créer des frustrations qu'a assouvir des désir.
L'esclavage ne réside pas dans le travail, mais dans nos besoin.
Une société qui s'adonnerait a l'oisiveté causerait sa propre perte.
Il y a des travailles noble, construire sa maison, cultivé sa terre.

De quoi avez vous vraiment besoin ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La citation du jour ou des citations pour comprendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petit guide illustré pour comprendre l’islam
» 4 repères pour comprendre et écrire la phrase correctement
» citation et poèmes
» La citation du jour
» 365 jours pour m'épanouir - Un jour à la fois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: