Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mora-Thérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Mora-Thérapie   16/6/2009, 20:35

MORA-Thérapie
En quoi consiste la MORA-Thérapie:

Les mécanismes de la vie sont régis par des oscillations électromagnétiques très précises. Les réactions biochimiques obéissent à des signaux produits par les organismes vivants eux-mêmes. Il existe grâce à ces signaux une coordination intercellulaire et interorganique. Celle-ci est assurée par des trains d'ondes électromagnétiques "codées" produites par les cellules. On peut parler de "langage intercellulaire". La transmission des informations peut être perturbée de diverses manières et les oscillations électromagnétiques régissant ces transferts d'informations sont alors modifiées. La maladie sera l'aboutissement final de ces anomalies.

La MORA-Thérapie est une méthode biophysique de traitement fondée sur l'utilisation et la correction d'oscillations électromagnétiques captées sur le patient lui-même. Le spectre des ondes électromagnétiques liées aux mécanismes de la vie s'étend sur des bandes de fréquences de 0 à 10 puissance 16 Hertz (les utra-basses fréquences entre 0 et 10 puissance 7 Hertz sont très importantes). Dans le corps de tout être vivant malade, coexistent des oscillations électromagnétiques physiologiques et des oscillations électromagnétiques pathologiques.

L'appareil MORA a pour fonction d'éliminer les oscillations pathologiques et de renforcer les oscillations physiologiques.

Il provoque un décalage de phase de 180° des oscillations pathologiques émises par le patient (opposition de phase) et les lui réstitue, ce qui les élimine. L'énergie des fréquences pathologiques est en quelque sorte affaiblie. Les énergies entrant en jeu, il faut le souligner, sont extrêmement faibles.

Ce type de traitement biophysique s'insère ainsi parfaitement dans le cadre des médecines naturelles. Le premier appareil MORA a vu le jour en 1977 et cette technique a été appliquée à des milliers de patients partout dans le monde.

Le principe de la MORA-Thérapie a été découvert par le Docteur Franz MORELL; l'appareil MORA a été conçu et perfectionné par l'ingénieur Erich RASCHE, Directeur de la firme MED-TRONIK à Friesenheim en Allemagne.

La MORA-Thérapie n'est pas une technique mettant en oeuvre des fréquences électromagnétiques ou des courants électriques produits artificiellement.

L'appareil MORA ne comprend ni pôle positif, ni pôle négatif. Le patient n'est en contact avec aucun courant électrique. Les câbles ne véhiculent que des signaux électromagnétiques, comme le fait l'antenne d'un récepteur radio à transistors.

Suivant quels principes agit la MORA-Thérapie :

Einstein affirmait que la matière pouvait être conçue comme une manifestation de l'énergie. L'énergie peut donc être considérée comme l'origine primitive de la manifestation matérielle.

La biophysique moderne reprend également ce type de raisonnement.

Les processus vitaux sont régis par des informations électromagnétiques: ces informations biophysiques sont d'origine énergétique et peuvent être véhiculées par des câbles sans devoir y ajouter aucun apport d'énergie.

L'appareil MORA capte les signaux physiologiques et les signaux perturbateurs du patient, les transforme en oscillations thérapeutiques grâce à des procédés électroniques de pointe puis les restitue au patient via un câble. Les énergies pathologiques sont ainsi éliminées tandis que les oscillations physiologiques sont renforcées.

Ce procédé est très efficace car les oscillations thérapeutiques correspondent point par point aux oscillations pathologiques.

En fait, les oscillations pathologiques du patient sont inversées puis lui sont restituées (décalage de phase de 180°) par un câble.

Quel est le champ d'action de la MORA-Thérapie ?

La MORA-Thérapie permet souvent d'obtenir des résultats spectaculaires là où d'autres techniques thérapeutiques ont échoué ou auraient réclamé des durées de traitement extrêmement longues.

La MORA-Thérapie peut couvrir les champs d'application de l'acupuncture, de l'homéopathie, de l'isothérapie, de l'électroacupuncture, de la neuralthérapie et d'autres thérapies sans avoir la prétention d'en supplanter aucune, car toutes celles-ci ont fait la preuve de leur activité depuis de nombreuses années.

La MORA-Thérapie reprend donc toutes les indications habituelles des médecines énergétiques.

Peut-on combiner la MORA-Thérapie avec d'autres thérapies ?

L'appareil MORA peut être couplé avec l'appareil MORA-Color (générateur d'oscillations correspondant à des fréquences de lumières colorées) ainsi qu'avec l'appareil INDUMED (générateur de micro-impulsions de champs magnétiques à très faibles intensités).

Il contrôlera alors et tempérera au besoin les effets des fréquences lumineuses ou magnétiques apportées au patient.

On peut également associer l'appareil MORA au VEGA-Test.


Pour plus de détails techniques voir ci-après:

=> "Tout est vibration…"

"La vie est vibration …" Telle est l'étonnante affirmation par laquelle les biophysiciens rejoignent aujourd'hui le "Aum" du Yoga millénaire. Le langage des cellules est constitué d'ondes vibratoires qu'il est désormais possible de mesurer. Ces ondes sont spécifiques d'un organe ou d'une fonction, ce qui permet de cibler le message qui peut leur être envoyé quand une dysharmonie commence à se manifester, message porté par des ondes correctrices ou par un remède.

C'est en 1930 que commença l'aventure scientifique qui aboutit aujourd'hui à ces conclusions. Un physicien russe LAKOVSKY, publiait en France la "Théorie de l'Oscillation cellulaire". Il affirmait que "la vie est une question d'ondes électromagnétiques". "La vie est basée sur les principes de résonances d'ondes électromagnétiques". Les cellules vivantes sont de petits oscillateurs; elles reçoivent des informations et en donnent grâce aux mêmes principes. Malheureusement, ajoutait-il, "je n'ai pas la possibilité technique de mesurer ces champs de fréquences actuellement, les appareils dont je dispose sont trop grossiers".

Vingt ans plus tard un physicien anglais, H. FROLICH, Prix Nobel, confirmait les travaux de LAKOVSKY: "les cellules émettent des champs électromagnétiques. Il me semble qu'elles se parlent entre elles grâce à ces ondes". Dès lors l'œuvre de ces pionniers devait se poursuivre activement, relayée à une cadence de plus en plus rapide par les travaux de physiciens et biologistes éminent en Allemagne, Grande-Bretagne, Belgique, U.S.A.

On en arrive aux travaux les plus récents ceux de L. PRIGOGINE, Prix Nobel de Chimie et, enfin de F.A. POPP (Biologie de la Lumière - 1989) qui démonte que "les cellules et organe communiquent grâce à des champs cohérents s'ondes électromagnétiques qui sont liées à l'essence de la vie". Il valide ainsi, cinquante ans plus tard, l'intuition géniale de LAKOVSKY auquel il rend hommage.

"REPROGRAMMER LES CELLULES"

Une onde se représente classiquement par une sinusoïde, caractérisée par son amplitude, sa périodicité, sa fréquence. Celle-ci exprimée en Hertz, indique le nombre d'oscillations par seconde, ces caractéristiques varient suivant la nature des organes, des fonctions des "étages physiologiques", se répartissant sur des fréquences de 100 Hertz à environ 22.000 kHertz. Il s'agit en fait de multiples langages parfaitement différenciés. Quand nous cherchons des féquences d'une station sur notre poste de radio dans le "brouhaha" de multiples émissions nous accordons, par la manœuvre d'un bouton, le circuit oscillant de l'émetteur. On peut penser que les cellules procèdes d'une manière quelque peu voisine, sans doute plus élaborée!…

Des milliards de cellules constituent notre organisme: tissus, os organismes, peau, système nerveux, se renouvelant sans cesse. Symbiose merveilleuse mais fragile: l'intégrité et l'existence de ces cellules sont en cause dès qu'une agression déborde notre système de défense. Dès lors leur fonctionnement va dévier, leur coordination déraper. Nos problèmes essentiels trouvent leur origine à ce niveau: naissance puis prolifération de cellules cancéreuses, maladies dégénératives, vieillissement, etc…

Dès qu'elles sont agressées, par une attaque microbienne, un virus, l'action d'un toxique, les conséquences d'une alimentation erronée ou d'un stress important, le langage intercellulaire sera le premier à témoigner de ce dérèglement. Cette désorganisation, traduisant le dysfonctionnement cellulaire, apparaîtra bien avant que la maladie, qui va s'installer progressivement se manifeste de façon visible. Il est donc particulièrement important de déceler ces ondes déformées que nous appellerons Dysharmonieuses ou pathologiques, les distinguant des ondes physiologiques normales Harmonieuses, et d'essayer de les reprogrammer correctement.

C'est ici qu'intervient l'appareil de MORATHERAPIE. Son nom n'a pas de signification propre, réunissant la première syllabe du nom de ses deux créateurs : MORELL et RASCHE, médecin et physicien allemands. Un filtre à résonance moléculaire en constitue de la partie centrale, le cerveau. Il permet de "trier" les ondes par niveau de fréquence et de répartir les Ondes Harmonieuses et les Ondes Dysharmonieuse. Celles-ci sont traitées, "remises en forme" pourrait-on dire, par un procédé d'inversion de phase à 180°. Elles sont enfin amplifiées puis, rejoignant les ondes harmonieuses, restituées à l'organisme. Les cellules en dysfonctionnnement reçoivent ainsi les informations correctes qui, si l'effet de masse est suffisant, deviennent correctrices. C'est là l'action première, originale de l'appareil de Morathérapie. Nous verrons que cette thérapie centrale s'enrichit de multiples façons.

L'appareil est relié au patient par des éléctrodes et un module de mesure qui permets de contrôler à tout moment ce qui se passe. Les mesures énergétiques tant dans le bilan initial que dans les diverses actions de recherche et mise en œuvre de thérapies se font en utilisant les points d'acupuncture, généralement aux extrémités des divers méridiens. C'est là une contribution majeure d'un médecin allemand, le Dr R. VOLL qui pendant des années et par des milliers de mesures, a expérimenté le système énergétique chinois, mettant en évidence les relations entre les points des méridiens et les fonctions physiologiques.

Ces points d'acupuncture, sous certaines conditions, présentes une résistivité de 100 kOhms traduite par une valeur 50 sur une échelle logarithmique tracée en circulaire sur un cadran et graduée de 0 à 100. Toute variation en dessus de 50 traduit un hyperfonctionnement énergétique : inflamation, infection, allergie. En dessous de 50 c'est un état de chronicité ou de dégénérescence, qu'il faut suspecter.

Un "brushage" permet d'éliminer au préalable les perturbations dues à des péripéties récentes et non significatives. Quand en thérapie une fonction se normalise sous l'action d'ondes dysharmonieuses corrigées, ou d'un médicament bien ciblé, le niveau d'énergie considéré se rapproche de 50 et de façon tout à fait satisfaisante, se rétablit à 50 exactement. Ceci peut concerner une, plusieurs ou l'ensemble des méridiens et des fonctions correspondantes.

Parallèlement à cette normalisation, et souvent préalablement à celle-ci, on recherchera l'influence de substances toxiques diverses: remèdes chimiques (cortisone, ocytocine, Témesta, etc.), métaux, drogues et substances toxiques, produits allergènes…

- actuellement en cours d'action dans la vie du patient, ou
- acquises, ayant investi l'organisme dans un passé plus ou moins lointain.

Il suffit de mettre de telles substances sous forme d'ampoules-test en contact avec le patient pour accuser une importante variation de l'aiguille. La mise en opposition de phase de l'information reçue confirme l'intoxication en normalisant au contraire la position de l'aiguille à 50.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Mora-Thérapie   16/6/2009, 20:36

LIBERER PREALABLEMENT L'ORGANISME

Les possibilités qui viennent d'être évoquées permettront d'utiliser l'appareil de Mora dans des opérations "pré-traitement" absolument indispensables. Dans les diverses thérapie énergétiques, on sait que la vitalité d'un diagnostic ou l'efficacité d'un traitement peuvent être totalement affectés par des perturbations installées qui parasitent la circulation de l'énergie-information, et bloque les processus biologiques. Le Dr SENN a mis en évidence les "barrages", désormais bien connu en homéopathie uniciste, qui neutralisent l'action de remèdes cependant bien choisis.

Il convient donc de libérer d'abord l'organisme de ces obstacles. Par la précision et la fiabilité de ses mesures l'appareil de Mora est particulièrement apte à les identifier et à les traiter. Il s'agit essentiellement:
- de certains vaccins, mal acceptés par l'organisme, soit dans l'enfance ou au cours de la vie adulte, qui sont souvent à l'origine de pathologies récidivantes ou chroniques. Le B.C.G. n'est que l'exemple le plus connu d'une sinistre "exception française" plus efficace à engendrer des affections tenaces ou graves qu'à prévenir la tuberculose…
- de maladies infantiles mal terminées dont les séquelles, réveillés, périodiquement, vont accompagner longtemps la vie adulte. Les oreillons peuvent laisser une symptomatologie dormante sur les parotides, la salivation, le pancréas, le système génital. Une scarlatine mal guérie pourra se rappeler par des affections amygdaliennes, des néphrites, des éruptions cutanées, etc…
- des cicatrices. Celles-ci sont parfois neutres mais, le plus souvent, interrompent les circuits énergétiques. Les femmes y sont plus particulièrement exposées par des interventions "coupant" sur l'abdomen le Vaisseau Conception et les circuits si important que sont les méridiens du Foie, celui de l'Estomac, de la Rate, du Rein. Même si la nature s'essaie à créer des circuits de compensation, il en résulte de sérieux dysfonctionnements. L'appareil de Mora permettra d'apprécier les perturbations et de traiter la cicatrice: reprogrammer les cellules de la zone intéressée, favorisant la vascularisation et l'organisme des fibres de collagène. Le même résultat peut être obtenu en acupuncture mais des séances longues et répétées alors qu'il ne nécessite en Mora que des interventions rapides, répartie sur deux ou trois séances, une seule pouvant parfois suffire.

La cicatrice peut parfois être plus pernicieuse, devenant elle-même pathogène en entretenant un foyer d'infection à retentissement plus au moins lointain.

"Lever ces barrages" constitue donc, quand ils existent, un préalable indispensable avant d'aller plus loin. Cette intervention s'avère parfois être une véritable thérapie: l'organisme libéré trouve en lui même des forces suffisantes pour rétablir sa santé.

De la même façon que pour une cicatrice on peut traiter à partir d'une verrue, d'un abcès etc. par une sorte d'isothérapie énergétique.

On notera que le premier blocage qu'il convient d'éliminer le cas échéant est d'ordre ostéopathique.

METAUX, TOXIQUES ET RAYONNEMENTS

Il suffit pas cependant d'examiner les perturbations éventuelles nées du passé (vaccins, maladies infantiles) ou visibles (cicatrices). D'autres causes, plus discrètes et parfois plus redoutables peuvent être à l'origine d'affections graves ou chroniques.

LES DENTS: Elle recèlent assez fréquemment des foyers permanents d'infection, à bas bruit, qui en fonction de leur localisation "en écho" des répercussions diverses. L'appareil de Mora peut les déceler. De façon plus essentielle il permet d'explorer les alliages présents dans de nombreuses mâchoires. Souvent posés en des périodes différentes et par divers praticiens leurs métaux constitutifs présentent souvent des incompatibilités.

Des désordres mineurs, mais fort ennuyeux à vivre peuvent en résulter: insomnie, migraine, bourdonnements… Plus sérieuses sont les conséquences du phénomène d'électrolyse qui se crée classiquement en présence de la salive entre deux métaux, entraînant le passage en solution de l'un d'entre eux. Absorption infinitésimale mais qui peut durer pendant 20 ou 30 ans. Quand il s'agit de mercure, par exemple, on conçoit que cela ne puisse être sans dommage… et qu'il soit impératif de supprimer au plus tôt une telle intoxication. Ceci s'impose tout particulièrement dans le traitement d'une pathologie grave, un cancer par exemple. Il serait aberrant de laisser subsister un tel foyer d'intoxication, qui est peut-être à l'origine de la maladie.

Cependant ce problème est trop souvent ignoré ou négligé dans le milieu médical. Certains dentistes sont désormais bien informés dans ce domaine et, grâce notamment à la Morathérapie capable d'y remédier.

Des millions d'Américains ont été bouleversés en 1991 par une série d'émissions télévisées évoquant ce problème de métaux dentaires et de ses conséquences. Parmi les pathologies présentées était notamment montré un cas de sclérose en plaques dont le processus d'évolution avait été stoppé par la dépose d'un seul amalgame…

LE SANG: Comme toutes les substances vivantes le sang à un sens de polarisation rotatoire -"tourne à droite" ou "tourne à gauche"- sens parfaitement invisible mais que l'on peut déceler dans un appareil de réflexion optique conçu à cette fin. Il est normalement dextrogyre, comme la salive où les aliments sains alors que les produits de déjection (selles, urine, sueur) sont lévrogyres ainsi que les substances ou aliments toxiques.

Mais ce sang normalement dextrogyre peut dans certaines conditions "tourner à gauche". Ce n'est pas une maladie mais cette anomalie témoigne d'une perturbation profonde généralement bien installée. Le Drehungstester, accessoire du Mora, permet cet examen pour le sang ou tout autre substance. L'altération de sens rotatoire peut provenir:
- de la présence de toxiques: vaccins, métaux dentaires, alcool, tabac, remèdes chimiques, aliments, pilule ou toxines: cholestérol, diabète etc. (en évidence, le cas écéant, la présence d'un métal).
- d'influence géopathogène qui peut être liée à l'habitation ou à son implantation ou bien résulter de l'exposition à des radiations ou rayonnements: écran d'ordinateur, proximité de lignes haute tension, travail sur un site nucléaire ou plus simplement et beaucoup plus souvent champs électromagnétiques domestiques, dans la chambre à coucher notamment. Dans ces divers cas on peut contrebalancer passagèrement l'influence nocive mais il est bien évident que la cause doit être supprimée.

Le rétablissement d'un sang normal - dextrogyre - au terme d'un traitement adapté et suffisamment long sera évidemment le signe d'une amélioration de fond.

UN TRAITEMENT GLOBAL

Le traitement spécifique du Mora s'effectue au plan du langage intercellulaire. Les oscillations électromagnétiques propres à un organe ou une fonction sont analysées, triées, redressées et amplifiées le cas échéant et restituées à l'organisme pour stimuler une reprogrammation du langage cellulaire. L'appareil Mora n'intervient ainsi qu'à partir des fréquences internes de l'organisme. Il n'apporte aucun élément de l'extérieur (et surtout pas d'électricité!) et ne rend en quelque sorte que ce qu'il reçoit. On est cependant souvent amené à intervenir tardivement sur des pathologies, dans des conditions où la seule action sur le langage des cellules peut s'avérer insuffisante. La répartition des séances de Mora peut-être une solution. Elle n'est pas toujours facile ou peut s'avérer onéreuse. Il convient donc de renforcer, ou prolonger entre deux séances, l'action de l'appareil.

LE TRAITEMENT PAR LES COULEURS

Les couleurs sont des sources énergétiques. La sagesse populaire distinguait depuis longtemps les couleurs chaudes des couleurs froides. Leur gamme de fréquence les rend plus puissantes que celles de l'organisme sans être pour autant agressives car elles constituent un environnement naturel dans lequel nous évoluons en permanence. L'intérêt de la chromothérapie est bien connu: elle a obtenu de bons résultats en psychiatrie et dans le traitement des pathologies aiguës. Cependant son utilisation demeurait jusqu'ici peu facile car elle requiert de long temps d'exposition et ne se prête guère au contrôle de ses effets. L'appareil de Mora transforme radicalement ces données. Lisant les fréquences des couleurs il est convertit en oscillations électromagnétiques de fréquences beaucoup plus basses qui vont être transmises par câble et électrodes. Comme les autres messages de l'appareil elles peuvent être appliquées en divers points du réseau énergétique. L'action est très rapide, souvent moins d'une minute. Le dosage de la fréquence couleur aisé. Intégrée dans le système Mora l'action de la couleur est mesurable instantanément.

Cette facilité d'emploi permet une extension aisée dans l'application de la Règle des Cinq Eléments, ainsi que dans une thérapie axée sur les centres énergétiques que sont les Chakras.

LE CHOIX D'UN REMEDE

Les substances, Remèdes, Minéraux, émettent évidemment des signaux électromagnétiques. On peut mesurer le spectre de fréquence d'un remède homéopathique et même voir son message électromagnétique se modifier quand on change la dilution de ce remède. L'effet Kirlian donne des résultats analogues.

L'appareil Mora comporte un détecteur-émetteur qui peut mettre en relation le signal électromagnétique d'une substance quelconque avec le point cutané d'un méridien. Quand cette substance convient parfaitement à l'organisme la mesure du point fut-elle dégradée précédemment, se normalise instantanément. C'est le "test de médicament". D'autres appareils peuvent effectuer ce genre de confrontations tel le Vegatest par exemple. Outre sa précision et sa rigueur le Mora permet reproductibilité remarquable quelque soit l'opérateur.

Dès lors quand il convient de renforcer le traitement spécifique de Mora l'appareil va permettre de valider ou d'orienter le choix du thérapeute. Classiquement il distinguera avec précision entre plusieurs remèdes homéopathiques et permettra d'en choisir la dilution. Dans des cas plus complexes le remède pourra être recherché "en aveugle" par balayage du détecteur sur des planches d'ampoules tests.

On peut parfois hésiter dans le choix des thérapies complémentaires qui sont assez voisines. Faut-il, par exemple, préférer des Cristaux à des Fleurs de Bach, des Poconéols à la Gemmothérapie, l'Organothérapie à des Sérocytols, une plante Africaine de Tubéry Acides de Le Foll ou au Germanium?

Epargnant un essai de plusieurs semaines, l'appareil indiquera avec pertinence le meilleur choix pour ce patient et pour la période actuelle.

Lorsque l'apport "substance" du remède est moins importante que sa valeur énergétique (en dilution homéopathique par exemple au-dessus de 15 CH) le remède pourra être transmis directement au patient par son ordre de fréquence et intégré au traitement classique.

QU'EST-CE QUE LA MORATHERAPIE ?

En résumé la Morathérapie nous propose actuellement:
- Un diagnostic interactif. En feed back permanent elle questionne le patient, teste des réponses, explorant à la fois:
- la situation actuelle qu'expriment ses circuits énergétiques.
- les séquelles pathologiques, héritées d'un passé plus ou moins lointain.
- Un processus de libération de l'organisme, éliminant progressivement des facteurs bloquants ou pathogènes.
- Une thérapie propre fournissant aux fonctions en dysfonctionnement une reprogrammation de l'information cellulaire souvent pour remédier aux désordres constatés.
- La sélection des apports thérapeutiques complémentaires les plus appropriés, des plus organiques aux plus subtils ainsi que le choix et éventuellement l'administration de remèdes énergétiques spécifiques. Contrairement à ce que semble induire son nom la Morathérapie n'est donc pas une thérapie mais un faisceau thérapeutique largement ouvert autour d'un axe privilégié et essentiel. Elle utilise d'autre thérapies, d'origine et d'ancienneté fort diverses, dont elle accroît souvent considérablement l'efficacité. Loin de constituer un système fermé, sur un contenu défini, elle s'ouvre, au delà des larges applications actuelle, à de futurs développements. Sur des fondements scientifiques incontestables elle intègre les conceptions éprouvées de la Médecine Traditionnelle Chinoise dans la précisions d'une technique et d'une instrumentation rigoureuses. Aujourd'hui elle représente à la fois:
- une phase d'aboutissement et de maturité de la Médecine Energétique
- la première étape de la Médecine du futur

Bibliographie:

H. BRUGEMANN, Méthode de diagnostic et de thérapie dans le domaine de la bioénergie ultra-fine. Pietteur 1987.
Dr. F.-A. POPP, Biologie de la lumière. Pietteur 1989
Dr. F. MORELL, MORA-Thérapie. Haug Verlag Konzept und Praxis 1986
J.-M. DANZE, le système MORA ou le rationnel en médecine énergétique. Encre 1992
C.W. SMITH & S. BEST, L'homme électromagnétique. Encre 1995


http://www.dentenerg.ch/mora_therapie.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
faze

avatar

Nombre de messages : 197
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Mora-Thérapie   16/6/2009, 22:02

Citation :
Le spectre des ondes électromagnétiques liées aux mécanismes de la vie s'étend sur des bandes de fréquences de 0 à 10 puissance 16 Hertz (les utra-basses fréquences entre 0 et 10 puissance 7 Hertz sont très importantes).

donc le wifi (2,412 GHz), le micro onde ( 3 GHz à 30 GHz ), la télévision (30 MHz à 300 MHz) brouilleraient les discussions inter cellulaires ?

Par contre les ultra basses fréquences sont entre 300 Hz et 3 000 Hz, mais le reste est scientifiquement juste ( décalage de phase de 180 degrés pour annuler ces ondes ).

En gros si j'ai bien compris, l'appareil permet pendant le temps d'utilisation de faire taire les mauvaises " voix", donc de laisser plus de "parole" aux autres, et ainsi guérir l'organisme.

En tout cas cela pourrai être mis en lien avec le projet Haarp et les découvertes de nikolas tesla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolutioninterieure.blogspot.com/
 
Mora-Thérapie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chocothérapie
» Avez-vous déjà suivi une thérapie?
» Rémora
» Thérapie ACT pour l'agoraphobie, la phobie sociale, l'anxiété généralisée...
» Hydrothérapie et thermothérapies différentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Information et conscientisation  :: Medecine alternative-
Sauter vers: