Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 piqure de rappel : qu'est que le sionisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: piqure de rappel : qu'est que le sionisme ?   19/6/2009, 04:52

Parmis les bras de la pieuvre Illuminati, une que nous subissons chaque jours a travers les medias et notre gouvernement .




Qu’est-ce que le sionisme ?
Le sionisme est une idéologie politique de type colonialiste qui prone et tente de justifier l’occupation de la Palestine historique.
Ses méthodes les plus habituelles, depuis son origine, sont l’agression et la purification ethnique : expulsion programmée des palestiniens et confiscation de leurs terres.
Cette politique inhumaine a besoin, pour se dissimuler auprès de l’opinion publique mondiale, d’une propagande permanente. Un bourrage de crane. Pour cacher la réalité.

Qui est Israël ?

Israël est un état nucléaire (250 à 300 têtes) au dessus du droit international et agressant qui bon lui semble.

La propagande est assurée en France par le lobby sioniste. Il exerce une pression permanente sur les médias, l’enseignement, la classe politique … Sa technique préférée est d’accuser d’antisémitisme ses adversaires.

L’antisémitisme, doctrine, ensemble de propos, au comportement consistant à haïr ou à se méfier d’une personne par le seul fait qu’elle est juive, se prétend telle ou est considérée comme telle. C’est un racisme comme un autre, à l’instar du racisme visant les arabes, les africains, les asiatiques, et d’autres ethnies. La propagande sioniste doit en faire un racisme à part, spécifique, propre au juifs. La LICRA, Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme, en fait sa lutte favorite. L’antisémitisme est comme tout racisme, il s’agit d’un préjugé stupide et criminel.

Le lobby sioniste est structuré autour du CRIF, ce Conseil Représentatif des Institutions Juives de France. Il enclobe une foule d’associations sattellites, toutes sionistes. On estime qu’il regroupe un juif de France sur 5 ou 6. Mais à défaut d’une représentativité fondée sur le nombre, il tire sa puissance de ses moyens financiers et de l’emprise qu’il exerce sur la communauté juive et non-juive, notament la classe médiatique et politique, deux secteurs-clés dans la démocratie du spectacle. C’est devenu la vie politique française.


Comment le sionisme exerce-t-il son emprise ?


1. Il fait une culpabilisation permanente de la population non-juive française. 65 ans après la fin de la deuxième guerre mondiale.
2. Par tout un arsenal juridique, il fait condamner à prison et à mort toute personne ou entité associative qui dévoile ou gène l’action du lobby sioniste.
3. Par une domestication de la classe politique, régulièrement convoquée au diner annuel du CRIF, pendant lequel son président distribue les bons points et gronde les mauvais élèves.
4. Par l’accusation infame d’antisémitisme lancée contre quiconque se met en travers du lobby sioniste.

On peut penser qu’il y a très peu d’antisémitisme, au vrai sens du terme, mais beaucoup de français qui, pour une raison ou une autre, ont déplu au lobby sioniste, se font accuser d’antisémitisme.

Il est grand temps, pour vous, citoyens, de comprendre les enjeux, et cette main cachée, qui est celle d’imposer une vision extérieure à notre pays, tout pour qu’Israël puisse continuer à exister et faire ce qu’elle fait. C’est à dire : guerre abominable, destructions massives, mettre sous guetto, toute une population bombardée, ce que vous avez vu dans les actualités : un feu ardent qui descend du ciel, avec une araignée qui projete des bombes incendiaires. C’est comme si nous disions, aujourd’hui, nous sommes témoin d’un four à ciel ouvert, et d’une nouvelle shoah. Pourquoi ? Pourquoi l’occident accepte-t-il un tel méfait de cette entité sioniste, israëlienne ? Pourquoi accepter, en échange de quelques roquettes, qui ont fait quelques victimes, très peu, par rapport à ce que nous avons vu. Aujourd’hui, nous ne sommes plus devant œil pour œil, dent pour dent, mais nous sommes plutôt arrivés à un niveau où un œil vaut plusieurs milliers d’yeux. Quelle injustice !

C’est ce sionisme que nous voulons dénoncer. Parce que chez vous aussi, il y a un sionisme, et il y a un pauvre français palestinien. Nous voulons travailler pour libérer notre pays. Si notre pays est libéré, alors la Palestine sera libérée. Et enfin, nous retrouverons peut-être, l’orient et l’occident, main tendue les uns vers les autres, pour donner ce qu’il y a de meilleur entre les peuples. Notre action, aujourd’hui en France, ce n’est que pour rapprocher les peuples, nous ne travaillons que pour la paix. Et nous voulons dénoncer les vrais criminels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: piqure de rappel : qu'est que le sionisme ?   19/6/2009, 05:58

.


Dernière édition par tagada le 19/5/2011, 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
Orfeu

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: piqure de rappel : qu'est que le sionisme ?   19/6/2009, 11:26

Quelques citations explicites pour étayer ce topic;

Ben Gourion, 1938 :
Citation :
"Les frontières des aspirations sionistes, incluent le Liban-Sud, le sud de la Syrie, la Jordanie d'aujourd'hui, toute la Cisjordanie, et le Sinaï "
(Rapport au Conseil mondial de Poalei Zion ( futur Parti Travailliste ) à Tel-Aviv).

Ben Gourion, discours de 1938 :
Citation :
"Après être devenus une force importante grâce à la création de l'Etat, nous abolirons la partition et nous nous étendrons à toute la Palestine. L'Etat ne sera qu'une étape dans la réalisation du sionisme et sa tâche est de préparer le terrain à l'expansion. L'Etat devra préserver l'ordre non par le prêche mais par les mitrailleuses. ".

1940, Joseph Weitz, chef du Service de colonisation de l'Agence juive :
Citation :
"Entre nous, il faut qu'il soit clair qu'il n'y a pas place pour les deux peuples dans le pays. Nous n'atteindrons pas notre but s'il y a des Arabes dans ce petit pays. Il n'y a pas d'autre issue que de transférer les Palestiniens d'ici dans les pays avoisinants, de les transférer tous. Il ne doit pas rester un seul village, une seule tribu. "

Le même Joseph Weitz explicitait ce que signifiait pratiquement " rendre la Palestine "juive" " :
Citation :
"Il y en a qui croient que la population non juive même en pourcentage élevé, à l'intérieur de nos frontières, sera plus facilement surveillée par nous ; et il y en a d'autres qui croient le contraire, c'est à dire qu'il est plus facile de surveiller les activités d'un voisin que celles d'un locataire. (Je) tends à soutenir ce deuxième point de vue et j'ai un argument supplémentaire : la nécessité de renforcer le caractère de l'État qui sera désormais juif ( .. ) avec une minorité non juive limitée à 15 %. J'étais déjà arrivé à cette conclusion fondamentale dès 1940 (et) je l'avais notée dans mon journal. ". " Nous devons utiliser la terreur, l'assassinat, l'intimidation, la confiscation des terres et la suppression de tous les services sociaux pour débarrasser la Galilée de sa population arabe. "
( Rapport Koenig - Al Hamishar ( journal israélien ), 7 septembre 1976.)

Raphaël Eitan, chef d'état-major des Forces armées israéliennes :
Citation :
"Nous déclarons ouvertement que les Arabes n'ont aucun droit à s'établir ne serait-ce que sur un centimètre d'Eretz Israël. Vous autres bonnes âmes et modérés devriez savoir que les chambres à gaz dAdolf Hitler seraient pour eux un palais de récréation... La force est la seule chose qu'ils comprennent et qu'ils comprendront jamais. Nous utiliserons la force extrême jusqu'à ce que les Palestiniens viennent à nos pieds en rampant. "

(Gad Becker, " Yediot Aharanot ", 13 Avril 1983, New York Times, 14 Avril 1983.).

Cette idéologie expansionniste et raciste était tout à fait en accord avec l' idéologie nazie, et les penseurs des deux doctrines se retrouvaient avec des intérêts communs ;

La circulaire de la Wilhelmstrasse indique:
Citation :
" les objectifs que s’est donnée cette catégorie (de Juifs qui s'opposent à l'assimilation et qui sont favorables à un regroupement de leurs coreligionnaires au sein d'un foyer national), au premier rang de laquelle se trouvent les sionistes, sont ceux qui s'écartent le moins des buts que poursuit en réalité la politique allemande à l'égard des Juifs ".

Source: Lettre circulaire de Bülow-Schwante à toutes les missions diplomatiques du Reich. N° 83, 28 février 1934.

Alfred Rosenberg, principal théoricien nazi, écrit :

Citation :
" le sionisme doit être vigoureusement soutenu afin qu'un contingent annuel de Juifs allemands soient transportés en Palestine. "
Source: A. Rosenberg: "Die Spur des Juden im Wandel der Zeiten", Munich 1937, p. 153.

Finalement, en 1938, le 3ème Reich interdit l' organisation sioniste des juifs allemands...

Tout ça pour dire qu' il n' y a pas besoin de chercher les indices qui montrent ce qu' est le sionisme, ses figures de proue sont bien assez éloquentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
piqure de rappel : qu'est que le sionisme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Religion de paix ou secte dangereuse ( Petite piqure de rappel!)
» FM AA52(piqure de rappel pour nos "fils de bidel")
» Une petite piqure de rappel de la DG SVP
» PIQURE DE RAPPEL/ A DIFFUSER SANS MODERATION
» Délai de communication des archives publiques (Petit rappel, au cas où ....)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: