Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités economique sur l'apocalypse financier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 26  Suivant
AuteurMessage
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   11/6/2010, 19:53

japon risque de l'effondrement financier

Le Premier ministre japonais Naoto
Kan a prévenu vendredi que la colossale dette publique du Japon pouvait
créer à terme un « risque d’effondrement » financier, si rien n’était
fait pour la juguler.
« Nos finances publiques sont les pires des pays développés », avec
une dette atteignant près de 200% du Produit intérieur brut, a rappelé
M. Kan lors de son discours de politique générale devant le Parlement.
« A l’image des problèmes en zone euro provoqués par la Grèce, il y a
un risque d’effondrement si nous ne faisons rien contre l’augmentation
des dettes publiques et perdons en conséquence la confiance des
marchés d’obligations », a-t-il souligné.
M. Kan, a également déclaré qu’il était « inévitable » pour le Japon
d’engager une vaste réforme du système fiscal pour réduire son déficit
budgétaire.
« Il est inévitable de lancer maintenant une réforme fondamentale de
notre système fiscal », a insisté le chef du gouvernement lors de son
discours de politique générale devant le Parlement.
Le budget du Japon est largement déficitaire en raison de recettes
d’impôts très inférieures aux dépenses de l’Etat. La différence est
couverte par des émissions de bons du trésor qui font enfler la dette
d’année en année.
Pour M. Kan, une réduction des dépenses de l’Etat est aussi
indispensable, de même qu’une stratégie de croissance économique
solide, afin d’augmenter le volume des recettes fiscales et d’assainir
les finances publiques.

******************************************

portugal le president tire la sonnette d'alarme


[i]«Nous en sommes arrivés à une
situation intenable», a déclaré le président portugais, Aníbal Cavaco
Silva, dans son discours du 10 juin, jour de la fête nationale. Le
gouvernement doit éviter à tout prix une contagion de la crise grecque
et l’explosion des taux d’intérêt de la dette publique.[/i]Le président portugais Aníbal Cavaco Silva a estimé jeudi que son
pays se trouvait dans «une situation intenable», appelant à un «contrat
de cohésion nationale» pour faire face aux difficultés financières
auquel il est confronté.
«Comme j’avais prévenu en temps voulu, nous en sommes arrivés à une
situation intenable, a déclaré le chef de l’Etat à Faro, lors de son
traditionnel discours du 10 juin, la fête nationale portugaise. Nous
avons devant nous beaucoup de travail, une tâche énorme et des
sacrifices inévitables. Les responsables politiques ont une
responsabilité particulière dans le contrat de cohésion nationale que
nous devons établir.»
Aníbal Cavaco Silva, qui appartient à la principale formation
d’opposition, le Parti social-démocrate (PSD), estime que «c’est sur les
Portugais dans son ensemble que doivent se concentrer les priorités
d’un agenda politique et social véritablement guidé par les valeurs de
la justice et de la cohésion».
Pour faire face au risque d’une contagion de la crise grecque et à
l’explosion des taux d’intérêt de la dette publique, le gouvernement
socialiste a renforcé le mois dernier ses objectifs de redressement
budgétaire, promettant de ramener son déficit de 9,4 % du PIB en 2009 à
4,6 % dès 2011.


http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/politique-economique/portugal-le-president-tire-la-sonnette-d-alarme/article-1194752676673.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   12/6/2010, 17:20

L’Italie est particulièrement vulnérable face à la crise financière
et économique, principalement en raison d’un niveau élevé de dette publique, a indiqué Tito Michele Boeri, un professeur d’économie de l’université Bocconi de Milan.
« Comme la crise passe d’une dette privée excessive au niveau
élevé de dette publique, l’Italie devient plus vulnérable[/i]« .
Pour Tito Michele Boeri, le point faible de l’Italie est son taux de
croissance bas, ce qui aboutit à un niveau élevé de dette publique. «

Entre 2000 et 2007, le PIB de l’Italie a augmenté de 6 % de moins par rapport à celui de l’Allemagne et de la France, et un redressement plus lent de la crise est prévu « La dépréciation de l’euro devrait faire augmenter les exportations italiennes à court terme, et le secteur de l’industrie doit être restructuré afin de concurrencer les pays bénéficiant de faible coût de
main-d’œuvre.

En ce qui concerne la révision budgétaire de 24 milliards d’euros
récemment approuvée par le gouvernement visant à réduire la dépense publique, M. Boeri a souligné que l’objectif est de rassurer la stabilité financière de l’Italie, mais qu’il n’est pas suffisant pour soutenir les réformes substantielles sur la croissance, dont le pays a
vraiment besoin.
« J’apprécie les efforts déployés par le gouvernement visant à
réduire la dépense dans le secteur public et réprimer l’évasion
fiscale pendant la période 2011-2012, mais le plan est insuffisant et comprend plusieurs aspects qui sont assez obscurs et contestables« ,a-t-il souligné.

Selon lui, la révision manque de mesures sur la réduction des
dépenses structurelles.
« Normalement, les jeunes devraient être les plus touchés par le
plan, qui prévoit de supprimer des contrats d’emploi à court terme, arrêter d’employer dans le secteur public et proroger la mise en place de la réforme sur la sécurité sociale« .

Observant que la coalition dirigée par le dirigeant conservateur
Silvio Berlusconi, n’a adopté aucune réforme sérieuse depuis qu’elle est arrivée au pouvoir en 2008, M. Boeri a signalé que la réforme structurelle du marché de la main-d’œuvre, celle du système scolaire, ainsi qu’une réforme sur la sécurité sociale devraient être un point de départ.

L’Italie ne joue pas un rôle central sur la scène internationale,
bien qu’elle fasse partie des pays les plus développés du monde,
a-t-il affirmé, faisant allusion au prochain sommet du G20 qui se
déroulera à Toronto.
« Selon une étude rendue récemment publique au cours du Festival de l’économie basé à Trente, beaucoup d’Italiens ne connaissent pas la situation réelle et les risques encourus par leur pays après l’apparition de la crise financière« .

http://www.mediaterranee.com/Italie/Economie/L-Italie-vulnerable-face-a-la-crise-economique-a-cause-de-sa-dette-publique.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   12/6/2010, 18:08

ratman a écrit:
L’Italie ne joue pas un rôle central sur la scène internationale,
bien qu’elle fasse partie des pays les plus développés du monde,
a-t-il affirmé,

Bah alors la je n'y crois pas une seconde.

J'ai vecut la bas durant plusieurs années et a voir l'état de délabrement de certaines régions gangrénées par l'économie mafieuse qui a la limite du sous développement.

Les conditions de travail et les salaires sont minable comparé a ce qui ce fait ici alors que le prix de la vie est équivalent a un pays comme la France ou l'Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   15/6/2010, 15:57

c'est reparti pour la grèce afp 15/06/10

Juncker critique l'abaissement "irrationnel" de la note de la Grèce

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a critiqué mardi
l'abaissement "irrationnel" de la note de la Grèce annoncé la veille par l'agence de notation financière Moody's, estimant que les marchés financiers "verraient dans quelques mois qu'ils ont eu tort".
"Je ne comprends pas pourquoi cette nouvelle dégradation est intervenue", a déclaré M. Juncker à quelques journalistes après un séminaire sur l'Europe à Oslo.

"Je suis totalement convaincu que les marchés financiers verront dans quelques mois qu'ils ont eu tort. Ils interprètent de façon erronée les décisions qui ont été prises", a-t-il ajouté.


Le Premier ministre luxembourgeois a notamment souligné
que la Grèce s'était pliée à de "strictes" conditions d'assainissement de ses finances publiques pour recevoir l'aide des autres pays de la zone euro et du Fonds monétaire international (FMI).

"Ces abaissements de note ne sont pas, dans chaque cas, compréhensibles et rationnels", a-t-il affirmé lors de son intervention. "Personnellement je pense que les marchés financiers agissent parfois de façon irrationnelle", a-t-il dit. M. Juncker a aussi souligné la difficulté de trouver "le juste équilibre" entre la lutte contre l'envolée de la dette publique et la nécessité de soutenir la reprise de la croissance.

"Nos fondamentaux sont en fait bien meilleurs que
ceux des Etats-Unis et du Japon", a-t-il aussi dit, en soulignant que le taux d'endettement et les déficits publics en Europe étaient moins élevés que dans ces deux pays."Mais nous sommes la cible des marchés financiers parce que nous avons été incapables de (...) réduire les déséquilibres" entre pays européens, au sein desquels l'état des
finances nationales est très variable, a-t-il estimé.
L'agence de notation Moody's a abaissé lundi la note de la Grèce de quatre crans, de "A3" à "Ba1", la reléguant à son tour dans la catégorie spéculative pour un risque de non-remboursement de sa dette publique, mais Athènes a jugé cette sanction sans fondement.

Cette décision a aussi été critiquée par le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn, qui a jugé "étonnant et malheureux" le moment choisi par Moody's alors que la Grèce a, selon lui, pris des mesures pour stabiliser ses finances publiques.

La Grèce a déjà subi des baisses de notation par les deux autres agences. Elle est notée BB+ par Standard and Poor's,
qui la range également dans la catégorie des investissements
spéculatifs, et BBB- par Fitch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   16/6/2010, 13:54

l'obséder du sexe attendu en espagne

http://www.lesechos.fr/info/inter/afp_00260494-strauss-kahn-attendu-vendredi-a-madrid-nouvelles-rumeurs-d-aide-a-l-espagne.htm

****************************
au tour des tcheques

http://www.lesechos.fr/info/inter/reuters_00260499-le-gouvernement-tcheque-prepare-a-son-tour-un-plan-d-austerite.htm

****************

un point sur les retraites

[http://www.moneyweek.fr/20100633860/conseils/economies/france-contribuables-pauvres-bric/

*************************

[http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/16/97001-20100616FILWWW00385-un-belge-battu-pour-avoir-parle-francais.php

Pourvu que la révolte reste dirigée vers les
traitres ( franc macon et autres dégénérés ),
et ne finisse pas en guerre religieuse et ethnique

*************************************
L'Estonie adoptera l'Euro comme monnaie nationale à partir du 1 er janvier 2011. Un consensus a été trouvé hier a Luxembourg par les ministres des Finances de l'Union Européenne, permettant à ce petit pays de devenir le premier état balte à rentrer dans la zone euro.

***************************
taux de la dette du Portugal
pour le 2 ans
http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT2YR%3AIND
le 5 ans
http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT5YR%3AIND
le 10 ans
http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR%3AIND

comme vous le voyez c'est repartit vers le haut
le 10 ans grec 9.37% sa monte constamment je me revoit il y a 3 mois

************************************
petit visu sur la situation espagnole
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iBySfpF2DDVuDWnFTzROTj_Xss5g

*************************************
d'autres

(changer les chiffres a coté du YR dans le lien pour les années )

Espagne: http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPG10YR%3AIND

France: http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GFRN10%3AIND

Grèce: http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR%3AIND

Italie:
http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10%3AIND&n=y

Portugal: http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR%3AIND

De quoi se marrer pour tout l'été,
*************************

a faire tourné partout

http://pagesperso-orange.fr/silex-mindset/img/pdf/protection%20et%20securite.pdf
********************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   17/6/2010, 08:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   19/6/2010, 18:25

L’UBS vient de publier une étude très haussière sur l’or dans laquelle elle s’engage vraiment (ce qui est assez rare pour une grande institution bancaire).

Elle écrit qu’il devrait monter dans les prochains mois vers 1500 USD
l’once puisque l’or constitue THE ULTIMATE CURRENCY mais aussi THE
OLDEST AND FINEST INVESTMENT.

http://www.lemetropolecafe.com/img2010/Midas/goldresearchfocus.pdf

http://www.kitco.com/reports/KitcoNewsJune172010_pm.html


http://dshort.com/charts/guest/feeling-lucky-01-answer.gif

Toute l’économie actuelle étant basée sur une dette devenue
insupportable, il ne faudra plus attendre longtemps pour que l’or
commence une hausse parabolique dans un contexte de rechute de la quasi inexistante croissance économique et d’inflation monétaire explosive (la dépression hyper-inflationniste).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   22/6/2010, 10:21

espagne 10 fois plus grave que la grèce

http://www.moneyweek.fr/20100634252/conseils/economies/espagne-chomage-banques-dette/

-------------------------------------------------
l'islande et l'europe je t'aime moi non plus

http://www.lefigaro.fr/international/2010/06/16/01003-20100616ARTFIG00723-les-islandais-se-detournent-de-l-europe-qui-les-accueille.php


-----------------------------------------------
france et la crise perception vaseline aux pharmacies des villes

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/06/18/04016-20100618ARTFIG00338-la-france-restera-marquee-par-la-crise.php

les fonctionnaires risquent de la sentir passé
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20100621.OBS5872/le-gouvernement-prepare-de-nouvelles-restrictions-budgetaires.html
------------------------------------------------

et si l'Italie fessait pareil que la Belgique

http://andiamo.blogs.liberation.fr/mongin/2010/06/litalie-bientot-comme-la-belgique.html
---------------------------------

faber sur la CNBC LE 18/06/10
"je recherche rien d'autre a achetez que de l'or " " Les gouvernements sont devenus comme un cancer"

-----------------------------
L’Angleterre va se mettre à l’or

le marche de l'or en grande bretagne plutot pieces ou-lingots
de l’or en Grande-Bretagne risque fort d’évoluer ces prochains
mois.

Avec le plan d’austérité qui se profile à l’horizon, les Anglais
vont sans doute se ruer sur les britannia les Souverains et les lingots.

Comment créer soi-même son propre malheur

L’éloignement géographique de son allié américain et son isolement de la zone Euro ont été renforcés par la crise. De plus, même avec une bonne dose de lucidité, il est trop tard pour que nos voisins anglais reviennent sur toutes ces années passées à rejeter l’Euro et à se convaincre de l’ineptie de la monnaie unique. La Grande-Bretagne semble piégée dans un « déni de réalité » qui la marginalise de plus en plus.

Orgueil mal placé, confiance folle en l’avenir ou inconscience totale, l’Angleterre signe elle-même son propre malheur en refusant le 8 mai dernier de s’allier aux pays de la zone Euro pour renforcer leur position.


Une nouvelle ère Thatcher ?
Conséquences : un plan d’austérité d’urgence présenté ce mardi 22 juin avec des coupes tellement sévères qu’il s’agit plus d’une véritable amputation du pays.
Cette « cure d’austérité » arrive en urgence en réponse à un déficit public de 186 Milliards d’euros et 11% du PIB pour l’année 2010, le piredéficit des pays du G20 !

Le Ministre Britannique des Finances George Osborne présente ce 22 juin un programme pluriannuel d’austérité pour les finances publiques, du jamais vu depuis la WWII.

« Personne ne sera épargné », a précisé le Premier Ministre. Haro surles dépenses de l’Etat providence : allocations, retraites, chômage… L’âge de la retraite pourrait bien reculer à 65 ans pour les hommes, allocations chauffage et enfants diminuées, gel des salaires des fonctionnaires, hausse de la TVA, impôts sur les plus-values, baisse desdépenses de certains Ministères (comme la Défense)… Rien ne semble êtremis de côté pour réussir à économiser près de 6 milliards £ pour l’année 2010.
Personne ne sera épargné… sauf l’or !

Parmi les plus fortes devises nationales, la Livre Sterling est
considérée comme une des plus faibles. Il n’est pas étonnant de la voir chuter, pendant que l’or monte. Affichant un nouveau record historique vendredi dernier à 1262,50$, l’or prouve une fois de plus sa force face aux monnaies flottantes qui fluctuent les unes par rapport aux autres et qui dépendent des banques centrales.


Les Anglais, d’ordinaire plus versés dans les
de collection et les pièces commémoratives risquent de se ruer
vers le-souverain-britannique et les lingots d’or (qui leur inspirent plus confiance), pour des placements plus sécuritaires. Pourtant, comme on le sait, le lingot, insécable, ne peut être vendu par petits bouts en cas de besoin de liquidités. Et de la liquidité, nos voisins Outre-manche risquent d’en avoir bientôt besoin !
Quel est le prochain pays du château de carte à s’effondrer ?


Crise Espagnole : c’est contagieux docteur ?
Il ne s’agit pas de grippe, mais c’est tout aussi
contagieux. L’Espagne est partie pour suivre le chemin de la Grèce d’après des indicateurs assez explicites. Après avoir perdu le match contre la Suisse, l’Espagne semble être en déveine. Quelles vont-être les conséquences sur les finances personnelles des Français ?

Un taux de chômage record
Triste record pour l’Espagne dont le taux de chômage a augmenté de 20%en 10 ans et atteint les 20% cette année, aggravant le déficit budgétaire, déjà un des plus important de la zone Euro en 2009, à 11,2% de son PIB. La timide reprise de l’emploi annoncée en mai est en fait corrélée aux emplois saisonniers. Pressée par le FMI, l’Espagne vient deréformer son marché du travail, visant à réduire les indemnités de licenciement, à permettre plus de flexibilité horaire dans les entreprises et à limiter le recours aux contrats à durée déterminée.

Crise immobilière
L’Espagne aussi est victime du syndrome des subprimes depuis une dizaine d’années. La bulle risque d’éclater incessamment sous peu. Le taux des emprunts augmentant se mettant soudainement à augmenter, la situation pourrait fort ressembler aux Etats-Unis, avec l’impossibilité de rembourser les prêts. D’autres signes inquiétants se manifestent tels que prix des logements en perte de vitesse, baisse des transactions et logements ne trouvant pas acquéreurs.

Une dette colossale
Certes, la dette publique de l’Espagne est inférieure à celle de la
Grèce et du Portugal, mais comparée à ces deux pays, l’Espagne fait presque figure de géant économique. La dette du pays est à la hauteur deson poids économique, d’où le danger réel que représenterait la faillite du pays. La dette de l’Espagne s’élèverait à 225 milliards d’euros pour l’année 2010.


Demande d’aide au FMI
Malgré les récents démentis du FMI et de l’UE, une rumeur comme quoi l’Europe aurait demandé de l’aide au FMI a suffi à affoler les marchés boursiers. Du coup, le 27 pays de l’UE s’engagent à publier en juillet leurs « stress tests » pour jouer de la transparence et prouver la solidité des banques de la zone Euro.
Et le vice-président de la Banque d’Espagne Javier Ariztegui de
déclarer : « Si les marchés continuent de ne pas fonctionner pendant plusieurs mois, il y aura des problèmes de liquidités, sans aucun doute ».

La France, prochaine cible de la défiance spéculative ?

Même si la dette espagnole ne cesse de croître, elle reste inférieure à celle de la France dont les dettes et déficits (78,2% du PIB) sont les plus importants de la zone euro. Pour l’instant, le sujet semble tabou.

Même si la France ne se met pas d’œillères, elle n’a pas encore abordé de mesures très claires pour se sortir de cet état de fait. La crise s’arrêtera-t-elle aux frontières françaises, comme le nuage de Tchernobyl ? On en doute fort !

On peut penser que le château de carte n’est pas loin de s’écrouler, car les plus grosses banques européennes – France, Allemagne et Grande-Bretagne – sont impliquées économiquement avec l’Espagne.

La solution à l’Espagne ? L’épargne !

Et pas n’importe laquelle ; tel que c’est parti, si la crise s’étend à
l’Europe, il est plus sage d’épargner dans des valeurs sûres comme l’immobilier, quelques fonds sûrs ou encore mieux, dans la valeur refuge par excellence en temps de crise : l’or !

c'est-contagieux-docteur
Des placements lucratifs, des retraites dorées !
Le 16 juin 2010, Eric Woerth, ministre du Travail, a
confirmé la décision de reculer l’âge légal de la retraite à 62 ans dès 2018 : la durée de cotisation sera donc élevée à 41,5 ans en 2020 contre40,5 aujourd’hui. Aussi, il n’est pas insensé d’envisager des solutions alternatives de financement personnel au système de retraite. Des placements anticipés et lucratifs à long terme comme l’or semblent même être la solution la plus raisonnable à l’heure actuelle.

Qui est concerné par cette réforme ?
Tout le monde ! Et surtout ceux qui ont commencé à travailler tôt, entre 16 et 20 ans. Les femmes quant à elles, sont également particulièrement concernées : contrairement aux hommes qui à l’âge de 60 ans, ont assez cotisé pour leur retraite, une partie des femmes arrivant à la limite des 65 ans n’ont pas assez cotisé. Concernant les métiers dits « pénibles » (policiers, gardiens de prison), l’Etat n’a pas souhaité établir une liste : chaque salarié devra démontrer, lors de son désir
d’arrêt d’activité, que son travail a des répercussions sur sa santé.
Une réforme qui a de quoi susciter de l’inquiétude auprès des personnes actives concernées.

L’or à la rescousse des retraités ?
Investir dès à présent dans l’or peut vous permettre de vous assurer une retraite confortable. Vous pouvez convertir vos revenus en épargne, en investissant dans des pièces d’or par exemple, puis transformer cette épargne en revenu lorsque vous partirez à la retraite. Et si, en ce moment, les [particuliers
se ruent sur l’or, ce n’est sans doute pas un hasard : l’or reste
une valeur refuge, en temps de crise, pour « assurer ses arrières » ou tout simplement pour épargner en attendant une retraite bien méritée !

On vous rappelle que l’or a une fonction protectrice et met à l’abri des mesures prises par l’Etat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   23/6/2010, 17:16

USA : chute de 33% des ventes de logements neufs en mai.

http://www.daily-bourse.fr/usa-chute-de-33-des-ventes-de-logements-neufs-en-m-Feed-CFI2010062316015AE4A.php

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ... ont chuté de 32,7% à
300.000 en rythme annualisé, contre 446.000 (révisé) en avril, mettant
ainsi fin à deux mois d'affilée de hausse. Il s'agit de leur plus forte
baisse jamais enregistrée en pourcentage depuis que le lancement de
cette série statistique en 1963.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   24/6/2010, 10:35

la cour des comptes sonne l'alarme sur les finances

http://www.lesechos.fr/info/france/reuters_00262249-la-cour-des-comptes-sonne-l-alarme-sur-les-finances.htm

-----------------------------------------------------
emprunts bancaire portugais a la BCE a plus que doublé au moi de mai passant de 17700000000
à € 35800000000 €

---------------------------------------------
jorion
"Messieurs, Dames, des instances européennes, je m’adresse à vous : il y a
feu en la demeure !"

---------------------------------------------------

La Grèce est maintenant confrontée à l' effet "boule de neige".

Voici en quoi consiste cet effet:

la hausse des taux auquel le pays peut emprunter est importante (car il faut mieux rénumérer les créanciers. Il faut payer une prime pour le risque que ceux-ci prennent en prêtant à la Grèce
la charge des remboursements mensuels augmente car les taux ont augmenté

les revenus mensuels de l'état (les impôts) sont insuffisants pour faire face aux remboursements mensuels

la dette continue d'augmenter et il faut emprunter encore plus le mois suivant.

la dette de la Grèce grossit comme une "boule de neige" qui dévale une pente enneigée.

La Grèce peut-elle échapper à l'effet "boule de neige" de la dette?

NON, car elle est aussi victime de l' effet "ciseau"

---------------------------------------------
risque accru de la crise de la dette dans les pays pauvres

http://www.lesechos.fr/info/inter/afp_00262498-risque-accru-de-crise-de-la-dette-pour-les-pays-pauvres-selon-la-banque-mondiale.htm

---------------------------------------

la crise de la dette en EUROPE inquiète la FED
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/3166f168-7f08-11df-b539-5d63add52629/La_crise_de_la_dette_en_Europe_inqui%C3%A8te_la_R%C3%A9serve_f%C3%A9d%C3%A9rale

----------------------------------
sorros VS allemagne
http://www.telegraph.co.uk/finance/currency/7849965/Soros-tells-Germany-to-step-up-to-its-responsibilities-or-leave-EMU.html


---------------RAJOUT A 20.30---------------

"Il est sensé pour la France de se diriger vers une consolidation
budgétaire plus intense l'année prochaine parce que les niveaux de
déficits et de dette seront en hausse"


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20100624.REU2671/la-france-va-devoir-faire-plus-sur-les-deficits-juge-olli-rehn.html


-------------------
Eric Woerth a jugé jeudi 24 juin que la mobilisation
était "assez forte
(putain quel culot cet enfoiré, il rigolera moins la tête tranchée car il persiste ce cafard de luxe )

http://tempsreel.nouvelobs.com/dossier/la-reforme-des-retraites/20100624.OBS6046/manifestations-eric-woerth-juge-la-mobilisation-plus-faible-qu-en-2003.html

------------------------
de 50 ans a 75 ans vous pointerez au pole emploi
http://www.lexpress.fr/actualites/1/pole-emploi-nouvelle-hausse-des-inscrits-en-mai-surtout-de-50-ans-et-plus_901651.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   25/6/2010, 12:22

vive la planche a billet

http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/7852945/Ben-Bernanke-needs-fresh-monetary-blitz-as-US-recovery-falters.html

--------------------------------------

“La soutenabilité des finances publiques de la France n’apparaît pas assurée
à moyen terme, sauf si bien sûr des mesures sont prises”, a menacé Didier
Migaud, permier président de la Cour des comptes. ( ce qu’avait déjà annoncé
p.seguin lors de sa dernière allocution TV )

Selon lui, ces mesures “ne doivent pas être reportées” et devraient reposer
sur une baisse des dépenses publiques, accompagnée d’une hausse des
prélèvements obligatoires. ( je vous parle pas des mesures que propose le
messie du FMI strauss kan )

Car s’il est officiellement prévu que la France revienne dans les clous de
Maastricht (déficit public à 3 % du PIB ) dès 2013, la Cour s’est également
inquiétée des prévisions de croissance optimistes du gouvernement, lequel table
sur une croissance annuelle moyenne de 2,5 % entre 2011 et 2013, car la formule
bien connue qu’applique lagarde : plus il y a de chômeurs plus il y a de
croissance

Et le dernier rapport de l’institution de souligner : “Pour tenir cet
objectif de déficit de 3 % du PIB dans un environnement conjoncturel moins
favorable, 6 milliards d’euros d’économies de plus sur les dépenses seraient
alors nécessaires chaque année”.

En clair, sortez votre chéquier ! et dormez tranquilles on s’occupe bien de
vous

----------------------------------------------------------
Dernière ligne droite pour la réforme financière au chez les yankees

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20100624.REU2632/derniere-ligne-droite-pour-la-reforme-financiere-aux-etats-unis.html


----------RAJOUT ----------------

krugman dans le NY Times
http://www.nytimes.com/2010/06/25/opinion/25krugman.html


regarder les taux grecs ( voir les liens donnés dans ce fil plus haut ) on est repartis comme il y a 3 mois


Dernière édition par ratman le 25/6/2010, 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yo!

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 38
Localisation : toulouse nord
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: l'apocalypse financier   25/6/2010, 12:35

salut
Roumanie: une partie des mesures d'austérité "inconstitutionnelle"
BUCAREST - Certaines des mesures d'austérité draconiennes proposées par le gouvernement de centre-droit roumain pour limiter le déficit public en accord avec le Fonds monétaire international (FMI) sont inconstitutionnelles, a décidé la Cour constitutionnelle vendredi.

"Les dispositions de l'article 9 qui font référence à une diminution des retraites de 15% (...) dans la loi visant à rétablir l'équilibre budgétaire sont inconstitutionnelles", précise la Cour dans un communiqué.

Le gouvernement de centre-droit du Premier ministre Emil Boc avait annoncé début mai des coupes de 25% des salaires du secteur public ainsi que de 15% des retraites et diverses allocations sociales.

Le reste de ce plan a été validé par les juges de la Cour.

Les mesures d'austérité visent à limiter le déficit public à 6,8% du Produit intérieur brut en 2010, comme l'exige le FMI, alors que la Roumanie est toujours plongée dans la récession.

La décision de la cour pourrait retarder le versement d'une nouvelle tranche cruciale d'un prêt accordé par le FMI à Bucarest pour faire face à la sévère crise économique qui frappe ce pays de l'Union européenne.

Le Fonds a en effet conditionné le versement d'une tranche d'environ 900 millions d'euros à la mise en place effective de mesures pour limiter le déficit public.

(©AFP / 25 juin 2010 12h20)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   1/7/2010, 12:47

Crise systémique : les USA au bord du gouffre


Le nouveau rapport de L'OCC, l'Office of Comptroller of the Currency, l'organisme gouvernemental de tutelle des banques US, dépendant du trésor américain, est sorti le 23 juin 2010.
Intitulé « OCC and OTS Release Mortgage Metrics Report for First Quarter of 2010 », il fait le point sur les prêts immobiliers (non commerciaux) US, leur nombre, leur répartition par catégories et surtout, dénombre les saisies immobilières en cours.
Etant un organisme gouvernemental de contrôle des banques, ses données sont exceptionnelles sur le plan qualitatif, des données qui prouvent que l'économie US est en phase avancée de destruction, ceci en totale contradiction avec ce que l'on peut lire dans la presse.

Pour commencer, il faut savoir que l'ensemble des crédits immobiliers non commerciaux aux USA représentent 5947,548 milliards de dollars soit plus de deux fois le PIB de la France. Or, ce rapport de l'OCC nous apprend que 87,3 % de ces prêts sont remboursés sans incident (voir tableau : encadré en rouge « current and performing ») ce qui signifie que 12,7 % de ces prêts sont actuellement en difficultés.
Les USA se retrouvent donc avec une ardoise immobilière brute de 755,33 milliards de dollars.
N'oublions pas que le 20 septembre 2008, Paulson le secrétaire au trésor, le président de la Réserve fédérale des États-Unis Ben Bernanke ainsi que Christopher Cox (président de la SEC) mirent au point le TARP, le Troubled Asset Relief Program permettant de racheter 700 milliards USD de MBS (mortgage-backed securities, un titre hypothécaire) afin de combler les dettes des institutions financières.

Il faudra donc mettre en place un Tarp II, suivi d'un Tarp III car l'immobilier commercial est lui aussi en zone rouge selon un rapport publié par le COP, le Congressionnal Oversight Panel (Congrès US). Un énorme krach de l'immobilier commercial serait en effet en cours avec près de 1.400 milliards de dollars de crédits immobiliers commerciaux à refinancer sur 3 ans, soit près de 466,6 milliards de dollars à trouver par an, ce qui est pour ma part un montant sous évalué qu'il faudrait plutôt situer autour des 600 milliards.
Les « petites banques » US n'y survivront pas et on assistera à une super concentration du secteur bancaire.

Les USA auront donc, si tout va bien, près de 1200 milliards de dollars à trouver cette année pour sauver les banques du trou noir immobilier !
Source : http://www.agefi.fr/articles/Limmobilier-commercial-americain-prepare-nouvelle-vague-defaillances-1126571.html

Plus inquiétant encore, les procédures de saisies immobilières ont augmenté de 8,5 % au premier trimestre 2010 (malgré la renégociation, la modification de la plupart des prêts) avec 1 170 874 procédures. Il y a donc 12 866 procédures de saisies immobilières par jour aux USA, des milliers de familles jetées à la rue.
Le nombre de SDF n'est pas prêt de diminuer (lire sur ce point précis : http://gillesbonafi.skyrock.com/2886448330-L-explosion-des-SDF-aux-USA.html)!
Il n'y a donc pas eu de miracle Obama !

Il faut rappeler que les Etats-Unis ont une dette totale (publique et privée) de 52 859 milliards de dollars soit 375 % du PIB US et plus que le PIB mondial qui va encore s'aggraver et devrait atteindre les 400 % en fin d'année. Heureusement que les agences de notations sont américaines car les problèmes grecs ne sont rien en comparaison !

Il est intéressant de noter qu'Ayn Rand a été l'égérie d'Anton LaVey, des libertariens et d'Alan Greenspan, le président de la Réserve fédérale jusqu'en 2006. Ce dernier est d'ailleurs l'un des responsables de la crise actuelle par sa politique des taux très bas puis brutalement relevés. Il a ainsi fait passer le taux directeur de la Fed (la banque centrale US), de 1%, le 25 juin 2003, à 4,5% (plafond à 5,25% le 29 juin 2006) le jour de son départ, le 31 janvier 2006.
Voici la véritable origine de la crise des subprimes (prêts immobiliers à risques) qui a historiquement débuté au second trimestre 2006 à cause de ce réhaussement des taux, entraînant l'envolée des mensualités pour les emprunteurs. On raconte n'importe quoi sur l'origine de cette crise qui n'est pas imputable aux banques, mais à la banque centrale américaine, la Fed !

Ayn Rand a ainsi écrit dans son livre la révolte d'Atlas publié en 1957 :
« Lorsqu'on constate que le commerce se fait non par consentement mais par compulsion lorsqu'on constate que pour produire, il faut auparavant obtenir la permission d'hommes qui ne produisent rien — lorsqu'on constate que l'argent afflue vers ceux qui dispensent non des biens mais des faveurs — lorsqu'on constate que les hommes deviennent plus riches par la subornation et les pressions que par le travail, et que les lois ne vous protègent pas de tels hommes, mais les protègent au contraire de vous — lorsqu'on constate que la corruption est récompensée et que l'honnêteté devient un sacrifice — on sait alors que la société est condamnée ».


http://gillesbonafi.skyrock.com/2888091133-Crise-systemique-les-USA-au-bord-du-gouffre.html
Revenir en haut Aller en bas
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   12/7/2010, 11:53

l'échéance de la dette en zone euro a venir

http://blogs.wsj.com/economics/2010/07/10/number-of-the-week-euro-zone-debt-is-coming-due/

juste un rappel au mois d'octobre le budget est voté

Les banques dans le monde entier doivent près de 5 billions de détenteurs
d'obligations et autres créanciers qui viennent à échéance jusqu'en
2012, selon les estimations de la Banque des Règlements Internationaux. selon les estimations 2.6 billion de passif en Europe. Près de 2,6 billions de passif en Europe.

------------------------
LES BANQUES CENTRALES SE DEBARASSE DU DOLLAR
http://wallstreet.blogs.fortune.cnn.com/2010/07/09/central-banks-start-to-abandon-the-u-s-dollar/?section=money_topstories&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+rss%2Fmoney_topstories+%28Top+Stories%29&utm_content=Google+Reader
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   15/8/2010, 14:18

30.000 Américains réduits à se battre pour des HLM


"Les autorités ne s'y attendaient pas : des dizaines de milliers personnes se sont pressées près d'Atlanta, en Géorgie, afin d'obtenir un formulaire de candidature pour un logement social. Dans la foule, difficile à contrôler, des rixes ont éclaté et plusieurs personnes ont été blessées."

suite de l'article sur le très NOM-compatible figaro.fr...

http://www.lefigaro.fr/international/2010/08/12/01003-20100812ARTFIG00463-30000-americains-reduits-a-se-battre-pour-des-hlm.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la_force

avatar

Nombre de messages : 477
Age : 106
Localisation : TATOUINE
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   17/9/2010, 10:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emji

avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   19/9/2010, 20:19

Connaissez vous:
http://www.larouchepub.com/
le site est en anglais et espagnole, mais la barre de google traduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice

avatar

Nombre de messages : 3147
Age : 50
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   26/9/2010, 12:48

La dette et l’escroquerie de l’Europe par les anglo-saxons,

http://antipropagandecom.blogspot.com/2010/09/la-dette-et-lescroquerie-de-leurope-par.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   30/9/2010, 20:23

C’est officiel : l’effondrement du système est imminent !

http://www.solidariteetprogres.org/article7021.html
Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   1/10/2010, 09:28

Vive l'ISLANDE !!!


En ces temps de mensonge, on sait qu’une nouvelle est importante quand les médias la passent sous silence. Dans le genre, le résultat du référendum en Islande sur le remboursement des dettes de la banque islandaise Icesave restera comme un cas d’école : silence radio, ou peu s’en faut. On devrait nous en reparler dans quelques jours, j’imagine, quand la contre-attaque du Pouvoir sera déclenchée. Pour l’instant, quel calme. A peine une dépêche Afp ici ou là. Pour le reste : circulez, y a rien à voir.

Et pourtant, ce n’est pas rien, ce qui vient de se passer au pays des geysers. Les Islandais ont dit non au remboursement de la dette Icesave par 93 % des voix (contre 1,5 % de oui – on connaît la proportion de membres de la Surclasse Transnationale en Islande, c’est intéressant).

En clair, cela veut dire que le peuple islandais demande à la haute finance d’aller se faire voir chez les Grecs (facile). L’Etat islandais avait nationalisé en catastrophe la banque « plantée » par le krach de 2008, reprenant de facto ses gigantesques dettes (3,5 milliards de dollars, 20 % du PIB de l’Islande). Le peuple islandais vient de faire savoir qu’il faisait valoir un droit d’inventaire sur l’héritage.

Le silence radio de nos médias s’explique facilement : si l’attitude islandaise devait faire jurisprudence, tout l’édifice de la finance mondialisée serait par terre en 24 heures. Avec quelque chose comme 80 000 milliards de dettes pour un PIB de l’ordre de 30 000 milliards, l’Occident est en faillite. Ses banques avec. A présent que les Chinois ont fait savoir qu’ils n’entendaient pas régler la facture, il ne reste qu’un seul espoir au système : que les peuples payent l’addition. Les Islandais viennent de montrer la voie : ils ont refusé.

Cela faisait des mois que les Vikings manifestaient. Ce peuple, un des plus paisibles et des plus éduqués du monde, a battu le pavé comme n’importe quelle populace parisienne en colère. Du jamais vu. Le Président de ce petit pays a refusé de ratifier un accord avec les créanciers, en découvrant qu’un Islandais sur quatre avait signé une pétition en ligne exigeant le retrait dudit accord. On peut penser qu’en l’occurrence, le chef de l’Etat avait le choix entre se faire mal voir par la haute finance et se faire étriper par ses compatriotes. Il n’est pas anodin qu’il ait opté pour la première solution.

Et maintenant, que va-t-il se passer ?

La Grande-Bretagne va-t-elle vitrifier l’Islande ?

Un embargo mondial sur le poisson islandais va-t-il être décrété ?

Les producteurs d’aluminium, unis contre la populace revendicative, fermeront-ils leurs usines (alimentées par l’électricité islandaise, bon marché) ?

Gordon Brown va-t-il envoyer la Royal Navy au large des côtes vikings ?

Rien de tout cela, évidemment.

Ce qui va se passer, c’est tout bonnement que les créanciers d’Icesave vont avoir très, très mal au compte en banque.

Les Islandais ne paieront pas, je prends les paris. Pour la bonne et simple raison que :

a) Ils ne veulent pas, et on ne peut pas saisir leur île pour la vendre. Déjà, ça résout le problème.

b) Le temps que le Système déploie ses contre-mesures, tout l’édifice sera par terre, à l’échelle globale. L’affaire islandaise n’est qu’un début. Il va finir par se passer la même chose dans un grand pays (faites vos jeux, ça va se jouer entre les USA, la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et l’Espagne – si je devais miser, je dirais : la Grande-Bretagne). Et alors, adieu. Implosion globale du système financier international.

A la rigueur, on peut imaginer qu’ils payent en monnaie de singe, ces braves Islandais, leurs créanciers faisant semblant de ne pas voir pour maintenir la fiction du système. Mais même ça, je n’y crois pas. Cela créerait une jurisprudence inacceptable pour la City.
Conclusion : le système est arrivé au bout de son rouleau. Le mur est au bout de l’impasse, et le bout de l’impasse, on y est. Ou disons : on y sera sous peu.

Deux possibilités, donc :

Le système se fracasse contre le mur (la révolution),

Le système passe à travers le mur (la guerre).

En attendant, merci au peuple islandais.

93 %, ça c’est du boulot.

Source : http://fortune.fdesouche.com/14269-vive-lislande

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emji

avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   1/10/2010, 21:34

Vive l'Islande!
Serons nous si courageux? quand notre temps viendra?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   15/10/2010, 01:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   25/10/2010, 18:59

Comment appauvrir un pays ?
Des déficits publics récurrents et une dette qui enfle dangereusement ne représentent finalement qu’un aspect des politiques publiques néfastes mises en œuvre. Celles-ci se traduisent également par un appauvrissement économique, auquel viendra suppléer imparfaitement une politique sociale… financée par la dette. Dernier exemple d’appauvrissement du pays, décidé explicitement par le gouvernement : le relèvement des prix de l’électricité pour financer le photovoltaïque et l’éolien ! « Les prix ont des chances d'augmenter de 6 % à 7 % en six mois, du jamais-vu depuis des décennies. Et le mouvement ne fait sans doute que commencer… » (Les Echos). Il s'agit de couvrir les charges liées au développement massif des énergies renouvelables mises en œuvre par le bureaucratique « Grenelle de l’environnement » et ses mirages d’économie « verte ». Ni le solaire ni l'éolien ne sont compétitifs, l'Etat soutient leur essor en faisant acheter ce type d'électricité par EDF à un prix supérieur au marché. La différence est couverte par une taxe, la contribution au service public de l'électricité (CSPE), qui représente près de 5 % de la facture des particuliers. 5 % (et donc bientôt plus) de notre facture d’électricité sert à subventionner de l’éolien qui défigure nos paysages et des panneaux solaires achetés en Chine. C’est Ubu Roi. Grâce à son parc nucléaire, la France disposait d’un avantage comparatif par rapport à ses concurrents, elle est en train de le perdre, « la faiblesse relative des prix du courant constitue traditionnellement un des rares atouts compétitifs des entreprises françaises. S'il disparaît peu à peu, la désindustrialisation risque de s'accentuer. » Bravo !

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/020884245693-le-gouvernement-ouvre-la-voie-a-une-nouvelle-hausse-des-prix-de-l-electricite.htm

Philippe Herlin
© La dette de la France .fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   31/10/2010, 08:40

La future réforme monétaire internationale


Cela fait dix ans que LIESI l’a anticipé… Cet été, N. Sarkozy a annoncé aux ambassadeurs, réunis comme chaque année à l’Elysée, que la réforme du système monétaire international était devenue la priorité du prochain G20. Les Américains ne cessent de relancer leur économie par tous les moyens. Ils rencontrent échec après échec et le pays est RUINE. 4 000 milliards de dollars furent injectés dans le système économique et financier américain pour n’obtenir que 200 milliards de dollars de PIB supplémentaires. Voilà LA reprise évoquée par médias et experts depuis le printemps 2010. Les discussions en vue du G20 vont se développer dans un contexte de guerre monétaire déclarée entre les Etats membres du FMI. En effet, depuis l’été 2010, les marchés de devises sont devenus le terrain de lutte entre les Etats pour obtenir de la croissance à l’extérieur, par l’intermédiaire des exportations. Cette fois, le Conseil monétaire financier international (CMFI), l’instance chargée d’établir les grandes orientations du FMI au nom des Etats membres, a du pain sur la planche ! Le 27 septembre, Guido Mantega, le ministre brésilien des Finances, a été le premier à employer l’expression de « guerre des changes » . Depuis, elle a fait le tour de la planète. Même si les grands argentiers ont le désir de s’attaquer au problème, la sensibilité des enjeux et la multitude des pays impliqués devraient au mieux permettre l’esquisse d’un de ces compromis non contraignants dont le G20 s’est fait la spécialité. Robert Zoellick, président de la Banque mondiale, a cependant rappelé l’urgence d’aboutir à des compromis : « Si on laisse glisser la situation vers un conflit ou des formes de protectionnisme, alors on court le risque de répéter les erreurs des années 1930 » marquées par des dévaluations intempestives et le nationalisme, a-t-il prévenu. Des propos similaires avaient été tenus lors du G20 qui suivit le déclenchement de la crise des subprimes de l’été 2007 ! Aujourd’hui, nous sommes en pleine guerre monétaire et la Chine est incontestablement l’acteur le plus fort. C’est la Chine qui fait flamber l’euro et le yen, sans oublier les métaux précieux. Nos contemporains n’ont pas compris que la plus grande escroquerie du monde civilisé de ces dernières décennies vient du fait que les gens ont travaillé pour obtenir et épargner du papier imprimé avec la ferme conviction que ce papier était de la monnaie. Par l’abandon d’une lecture catholique de l’Histoire, par apostasie, par refus de voir et de s’intéresser à ce qui arrivait à Rome, au Vatican, par cupidité, ils ont cru que le credo politique droite/gauche (pour simplifier) expliquait la marche du monde ; que les Etats-Unis et l’URSS étaient des ennemis. Ils n’ont pas compris comment le système fonctionnait réellement : que les peuples étaient sous la coupe d’un groupe de LUCIFERIENS qui tient les gouvernements dans sa main. Alexandre Soljenitsyne, lui, l’avait bien perçu, comme nous l’avons montré dans le numéro 209 au sujet des Protocoles. Ce document annoncé comme farfelu et qui a pourtant « anticipé » la crise de la dette, évoque ensuite une refonte monétaire mondiale à partir de laquelle les peuples seront esclaves du cartel bancaire. A ce stade évolutif du scénario, ce groupe d’occultistes, poursuivant sa quête de gouvernement mondial fondé sur des valeurs antichrétiennes, doit maintenant détruire la monnaie fiduciaire. Nous sommes entrés dans la phase de la destruction accélérée de la monnaie fiduciaire. Les banquiers centraux vont accélérer la destruction des monnaies par la politique suicidaire de la planche à billets et du maintien des taux bas. Finalement, LIESI s’est trompé dans son timing : il n’y aura pas d’inflation, nous passerons directement à l’hyperinflation. Votre argent ne vaudra RIEN et les denrées alimentaires vont exploser. Nous entrons dans la phase de la préparation en vue d’une catastrophe immense. La désintégration des monnaies dont le cartel bancaire a maintenant besoin, c’est la guerre des monnaies dont vous parlent désormais les radios parisiennes à longueur de journée. Nous y sommes déjà ! C’est incroyable : tout le monde est aux premières loges pour vivre la fin de l’ère des monnaies et l’immense majorité ne comprend rien à ce qui se joue ! Les gens continuent de voter pour des pantins qui n’ont qu’un seul pouvoir : celui de décorer tel ou tel maître du monopoly planétaire, espérant ainsi, par ce geste, disposer d’une place dans l’un des bunkers construits pour le moment où tout ira vraiment très mal.Les gens réfléchis ou initiés à certaines informations savent que la seule monnaie qui évite(ra) la perte de ses économies, ce sont les métaux précieux. En dix ans, le prix de l’or est passé de 250 à 1350 dollars l’once ; celui de l’argent métal de 4 à 23 dollars l’once. Quand LIESI l’annonçait, en 1999, les experts souriaient. Aujourd’hui, ces derniers parlent de bulle de l’or. LIESI affirme : la véritable hausse n’est pas encore au rendez-vous ! Que fait d’ailleurs le bloc de commandement russe ? Réponse en image.





La Banque centrale de Russie (BoR) a acheté 300 000 onces d’or en août qui sont venues s’ajouter aux 3,1 millions d’onces (à peu près 93 tonnes) achetées sur les douze derniers mois. Elle détient maintenant 23,6 millions d’onces. Pendant ce temps, les talentueux experts des plateaux télévisés parlent de bulle de l’or, eux qui n’ont rien vu venir. Même un fidèle du clan Rothschild, comme G. Soros, parle de bulle. Il ne dit pas que son principal fond se goinfre de métal précieux. Depuis que la Chine a déclaré la guerre monétaire, les pays asiatiques ont compris le message. La Thaïlande a augmenté ses réserves d’or de 20 %. Le Bangladesh a acheté 10 tonnes en septembre et le Népal veut aussi acheter. La stratégie d’accumulation de l’or reflète la méfiance à l’égard des monnaies. Les banques centrales commencent à diversifier leurs réserves ; c’est le signe d’une perte de confiance dans les principales devises mondiales. En agissant ainsi, elles prouvent que l’or et l’argent métal deviennent une devise monétaire… ce que LIESI annonce depuis des lustres.Revenons à la Chine pour rendre compte de certaines informations éclairantes. Le 30 août 2009, la Chine a interdit par décret l’exportation d’argent métal par décret. C’était un scud contre les grosses banques du cartel anglo-américain qui manipulent les cours sur les marchés à terme. En interdisant l’exportation d’argent, ce sont 154 millions d’onces (4 800 tonnes) que la Chine retire du marché mondial, soit le tiers de la consommation industrielle d’argent en 2008 (447 millions d’onces) ou près de 20 % de la demande globale.Le gouvernement chinois autorise et encourage la population à épargner en lingots d’argent. Il y eut des campagnes officielles engagées par les médias du pays : dans les journaux télévisés, dans les spots publicitaires, etc. Les communistes conseillent utilement leurs citoyens tandis que les politiciens du monde dit libre entretiennent le mensonge sur la plus grande crise économique de l’Histoire qui se profile.En septembre 2009, la Chine a officiellement annoncé qu’elle autorisait ses sociétés à faire défaut sur les marchés des « produits dérivés » sur les matières premières (sans préciser s’il s’agissait de pétrole ou d’argent métal). La Chine a laissé entendre qu’elle considérait ces « dérivés » financiers comme frauduleux et les banques émettrices comme des escrocs. Selon des rapports de la BIS (Banque des règlements internationaux), la production minière d’argent métal a été vendue 45 fois sous la forme de produits dérivés. Deux à trois grosses banques anglo-saxonnes, impliquées dans cette affaire, sont aujourd’hui INCAPABLES de livrer une telle quantité. Le même phénomène existe sur le marché de l’or physique où des banques occidentales sont vendeurs à découvert (donc avec obligation de rachat) de 60 000 tonnes d’or. D’aucuns comprendront pourquoi les Rothschild ont quitté le marché des métaux précieux de Londres… voué au mieux à la fermeture.





Ce sujet a été abordé dans les Brèves de LIESI de septembre/octobre, mais il est tellement important que d’autres publications suivront. L'Euro a obtenu un coup de pouce de la Chine, dotée des plus grandes réserves de devises étrangères du monde. Après avoir reçu la médaille d’or du parlement d’Athènes, le 3 octobre 2010, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a promis le soutenir la Grèce et l'euro. La Chine s'engage à subvenir aux besoins de la dette grecque ainsi que de l'euro dans ce qui est clairement une décision géopolitique. Ce faisant, la Chine signale qu’elle sera face aux Etats-Unis si l’establishment de Wall Street répète une manœuvre de déstabilisation de l’euro, semblable à celle qui fut opérée au début de l’année. C’est aussi pour la Chine un moyen de dresser l'Europe et l'Union européenne contre les Etats-Unis dans un jeu d'échecs géopolitique.





Les multinationales bancaires JP Morgan et HSBC totalisent une position de vente d’argent à découvert, qu’elles devraient livrer physiquement un jour, de 500 millions d’onces, soit 66 % de la production minière actuelle. La situation est tellement catastrophique pour ces deux grosses banques (elles détiennent 95 % des positions vendeuses sur l’argent métal) manipulatrices des cours des métaux précieux, que leurs positions sur ce marché ne sont plus publiées ! Normal puisqu’elles ne disposent plus de sources d’approvision-nement tangibles. Que ce soit sur l’argent métal ou l’or physique, la Chine et quelques pays alliés peuvent à tout moment faire sauter le système bancaire américain. Londres passera probablement à la trappe avant New York.





extrait LIESI No 216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   31/10/2010, 09:48

http://www.orbite.info/traductions/dmitry_orlov/

A lire de toute urgence (un peu long, mais intéressant) :

Orlov anticipe un effondrement des USA, dans la lignée de celui dont fut victime l'URSS, dans les années 1990 et donne quelques conseils pour nous y préparer.


- Combler le retard d’effondrement
- Les cinq stades de l’effondrement
- Les meilleures pratiques de l’effondrement social


Dmitry Orlov est né à Leningrad et a immigré aux États-Unis à l'âge de douze ans. Il a été témoin de l'effondrement soviétique lors de plusieurs visites prolongées sur sa terre natale russe entre la fin des années 1980 et le milieu des années 1990. Il est ingénieur et a contribué à des champs aussi variés que la physique des hautes énergies et la sécurité informatique. Il est aussi un théoricien majeur du pic pétrolier dont les travaux ont été publiés sur des sites tels que Life After the Oil Crash et Power Switch •


extraits :


Les économies sont susceptibles de défaillances en cascade
* Les problèmes insolubles s’accumulent avec le temps.
* Les mécanismes de compensation ne sont utiles que jusqu’à un certain point.
* Un certain nombre d’événements peuvent mettre l’économie en état de choc.
* De multiples effets de contrecoup empêchent de revenir à la normale.
* Le glissement vers le bas acquiert un élan propre.
* Le système politique demeure intact mais souffre de paralysie.


L’environnement post-effondrement — les conséquences immédiates
* Dislocation sociale, chômage, perte de domicile, désespoir.
* Les autorités n’imposent plus le respect. Les forces de l’ordre sont débordées, remplacées par l’auto-défense locale et la sécurité privée. De nombreuses lois sont universellement ignorées.
* Des pénuries généralisées de nombreuses marchandises de base, particulièrement la nourriture, le carburant et la médecine.
* L’entretien de base est abandonné ou rationné. L’infrastructure se délabre et tombe en panne. Beaucoup de désastres, grands et petits.
* Pas de planification à long terme possible. Les nouveaux grands projets ne sont même pas envisagés. Toutes les adaptations réussies reposent sur l’infrastructure et l’inventaire existants.


L’environnement post-effondrement — que se passe-t-il ensuite ?
* Une nouvelle économie de subsistance et de troc émerge presque immédiatement.
* Le vieux capital — actions, obligations, capital d’équipement, argent liquide — n’a aucune valeur. Les relations, les services rendus, l’accès aux ressources prouvent la durabilité de leur valeur.
* Dépouillement des actifs : les actifs sont démantelés et réutilisés, entreposés, ou vendus pour la ferraille. De nombreux articles de valeur sont exportés (particulièrement les objets d’art, les antiquités, l’équipement scientifique et industriel).
* Des éléments du crime organisé, les anciens militaires et les anciennes forces de l’ordre se combinent en nouvelles structures de pouvoir (très embrouillées).


Faites-le vous-même — ce qu’il ne faut pas faire
* N’alimentez pas les feux du progrès et de la prospérité économique. Retirez votre argent des marchés financiers. Placez vos économies dans des objets durables de valeur pérenne. Retirez l’argent de la circulation. Éliminez l’endettement et réduisez votre dépendance d’un salaire constant.
* Ne vous évertuez pas à réussir économiquement. Optimisez pour un maximum de temps libre, d’indépendance et des responsabilités limitées. Ne travaillez pas trop dur ni trop longtemps.
* Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage.


Les réactions
* Stade 1 : Vivre sans avoir besoin (de beaucoup) d’argent
* Stade 2 : Subvenir aux besoins de base
* Stade 3 : Auto-gouvernement local
* Stade 4 : Communauté cohésive, responsabilité mutuelle
* Stade 5 : Vertus humaines classiques


Les priorités post-effondrement : nourriture, logement, transport et sécurité
En ce moment l’équipe de stimulation économique de Washington est en train de passer son scaphandre et de plonger jusque dans la salle des machines pour essayer d’inventer une façon de faire marcher un moteur diesel sous la mer. Ils parlent de changement, mais en réalité ils sont terrifiés par le changement et s’accrochent de toute leur force au statu quo. Mais ce jeu sera bientôt terminé, et ils n’ont pas la moindre idée de ce qu’ils vont faire ensuite.
Alors, que pourraient-ils faire ? Oublier la croissance, oublier les emplois, oublier la stabilité financière. Que devraient être leurs nouveaux objectifs réalistes ? Et bien les voilà : nourriture, logement, transport et sécurité. Leur tâche est de trouver une manière de fournir toutes ces commodités dans l’urgence, en absence d’une économie en fonctionnement, avec le commerce au point mort, avec peu ou pas d’accès aux importations, et de les rendre disponibles à une population largement sans le sou. S’ils réussissent, la société demeurera largement intacte, et sera capable d’entamer un lent et douloureux processus de transition culturelle, et finalement de développer une nouvelle économie, une économie se désindustrialisant graduellement, à un niveau bien plus bas de dépense des ressources, caractérisée par beaucoup d’austérité et même de pauvreté, mais dans des conditions sûres, décentes, et dignes. S’ils échouent la société va graduellement être détruite dans une série de convulsions qui laisseront un pays défunt composé de beaucoup de petits fiefs misérables. Compte-tenu de sa base de ressources grandement épuisée, de son infrastructure dysfonctionnelle en train de s’effondrer, et de son passé de conflits sociaux irrésolus, le territoire des ex-États-Unis subira une dégénérescence régulière ponctuée par des cataclysmes naturels et artificiels.
Nourriture. Logement. Transport. Sécurité. Quand il s’agit de fournir ces nécessités vitales, l’exemple soviétique offre beaucoup de précieuses leçons. Comme je l’ai déjà mentionné, lors d’un effondrement de nombreux négatifs économiques deviennent des positifs, et vice versa. Considérons chacun de ces points un par un.


Comment se préparer ?
J’ai couvert ce que je pense être fondamental, en me basant sur ce que j’ai vu fonctionner et ce qui, je pense, pourrait fonctionner raisonnablement bien ici. Je présume que nombre d’entre vous pensent que tout cela est très loin dans l’avenir, si jamais en fait cela devient aussi mauvais. Vous pouvez évidemment vous sentir libre de penser ainsi. Le danger ici est que vous manquerez l’opportunité de vous adapter à la nouvelle réalité avant l’heure, et ensuite vous serez piégé. Comme je le vois, il y a un choix à faire : vous pouvez accepter l’échec du système maintenant et changer de cap en conséquence, ou vous pouvez décider que vous devez essayer de maintenir le cap, et alors vous devrez probablement accepter votre propre échec individuel plus tard.
Alors, comment se prépare-t-on ? Récemment, j’ai beaucoup écouté des gens puissants et brillants parler de leurs divers associés puissants et brillants. Habituellement, l’histoire se déroule à peu près comme ceci : Mon a) conseiller financier, b) banquier d’investissement, ou c) officier de commandement a récemment a) converti son argent en or, b) acheté une cabane en rondins dans les montagnes, ou c) construit un bunker sous sa maison garni de six mois de nourriture et d’eau. Est-ce normal ? Et je leur dis, oui, bien sûr, c’est parfaitement inoffensif. Il fait juste une crise de milieu d’effondrement. Mais ce n’est pas vraiment de la préparation. C’est juste être pittoresque à contretemps, d’une manière contre-culturelle.
Alors, comment se prépare-t-on vraiment ? Passons en revue une liste de questions que les gens me posent typiquement, et je vais essayer de répondre brièvement à chacune d’entre elles.
Bon, première question : que penser de tous ces scoubidous financiers ? Que se passe-t-il bon sang ? Les gens perdent leur emploi à gauche et à droite, et si nous calculons le chômage de la même manière qu’on le faisait durant la Grande Dépression, au lieu de regarder les chiffres truqués dont le gouvernement essaie de nous abreuver maintenant, alors nous nous dirigeons vers vingt pour cent de chômage. Et y a-t-il la moindre raison de penser que cela va s’arrêter là ? Croyez-vous par hasard que la prospérité est au coin de la rue ? Non seulement les emplois et la valeur immobilière s’évaporent, mais les fonds de retraite aussi. Le gouvernement fédéral est fauché, les gouvernements des États sont fauchés, certains plus que d’autres, et le mieux qu’ils puissent faire est d’imprimer de l’argent, qui va rapidement perdre de la valeur. Alors, comment pouvons nous nous procurer l’essentiel si nous n’avons pas d’argent ? Comment fait-on cela ? Bonne question.
Comme je l’ai brièvement mentionné, l’essentiel est la nourriture, le logement, le transport, et la sécurité. Le logement pose un problème particulièrement intéressant en ce moment. Il est encore beaucoup trop cher, avec beaucoup de gens payant des crédits et des loyers qu’ils ne peuvent plus se permettre tandis que de nombreuses propriétés restent vacantes. La solution, bien sûr, est d’arrêter les frais et de cesser de payer. Mais alors il se pourrait que vous deviez bientôt vous reloger. Ce n’est pas grave, car, comme je l’ai mentionné, il n’y a pas de pénurie de propriétés vacantes par ici. Trouver un bon endroit pour vivre deviendra de moins en moins une difficulté à mesure que les gens cessent de payer leur loyer et leur crédit et se trouvent saisis ou expulsés, parce que le nombre de propriétés vacantes ne fera que croître. Le meilleur plan d’action est de devenir gardien, occupant légitimement une propriété vacante sans loyer, en gardant un œil sur les choses pour le propriétaire. Que faire si vous ne pouvez pas trouver un poste de gardien ? Et bien, vous pourriez alors devenir squatteur, tenir à jour une liste d’autres propriétés vacantes où vous pouvez aller ensuite, et garder votre matériel de camping sous la main au cas où. Si vous êtes viré, il y a des chances pour que les gens qui vous ont viré pensent alors à embaucher un gardien, pour tenir éloigné les squatteurs. Et que faire si vous devenez gardien ? Et bien, vous prenez soin de la propriété, mais vous veillez aussi sur tous les squatteurs, car ils sont la raison pour laquelle vous avez un endroit légitime pour vivre. Un tiens squatteur vaut trois proprio-absent-tu-l’auras. Le logeur absent pourrait finalement arrêter les frais et s’en aller, mais vos amis squatteurs resteront vos voisins. Avoir des voisins est tellement mieux que de vivre dans une ville fantôme.
Et si vous avez encore un emploi ? Comment se préparer alors ? La réponse évidente est : soyez prêt à démissionner ou à être licencié à n’importe quel moment. Cela n’a vraiment pas d’importance que ce soit l’un ou l’autre ; l’important est de subir zéro dommage psychologique dans le processus. Rapprochez votre rythme de dépense aussi près de zéro que vous le pouvez, en dépensant aussi peu d’argent que possible, afin que lorsque cet emploi se sera envolé, peu de choses aient à changer. Au travail, faites-en le moins possible, parce que toute cette activité économique n’est qu’un fardeau terrible pour l’environnement. Laissez-vous juste porter jusqu’à un arrêt et sautez.
Si vous avez encore un emploi, ou si vous avez encore quelques économies, que faire de tout cet argent ? La réponse évidente est : accumulez de l’inventaire. L’argent ne vaudra plus rien, mais une boite de clous en bronze sera toujours une boite de clous en bronze. Achetez et entreposez des choses utiles, particulièrement des choses qui peuvent être utilisées pour créer diverses sortes de systèmes alternatifs pour produire de la nourriture, procurer du logement, et procurer du transport. Si vous ne possédez pas clairement et nettement un bout de terre où vous pouvez entreposer des choses, alors vous pouvez louer un espace de stockage, payer quelques années d’avance, et rester simplement assis dessus jusqu’à ce que la réalité reparte à nouveau et qu’il y ait quelque chose d’utile pour vous à faire avec. Certains d’entre vous sont peut-être effrayés par l’avenir que je viens de décrire, et à juste titre. Il n’y a rien qu’aucun d’entre nous puisse faire pour changer le chemin sur lequel nous sommes : c’est un énorme système avec une inertie formidable, et essayer de changer son chemin est comme essayer de changer le chemin d’un ouragan. Ce que nous pouvons faire est nous préparer nous mêmes, et les uns les autres, principalement en changeant nos attentes, nos préférences, et en diminuant nos besoins. Cela peut signifier que vous passerez à côté de quelques derniers petits plaisirs incertains. D’un autre côté, en se refaçonnant en quelqu’un qui pourrait avoir une meilleure chance de s’adapter aux nouvelles circonstances, vous serez capable de vous donner, et de donner aux autres, une grande quantité d’espoir qui autrement n’aurait pas existé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités economique sur l'apocalypse financier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 26Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» mort de l'euro
» Les tapisseries de l'Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Divers-
Sauter vers: