Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités economique sur l'apocalypse financier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 26  Suivant
AuteurMessage
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   5/11/2010, 13:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   8/11/2010, 11:57

FAUX JUGE, FAUX POLICIERS, FAUX TRIBUNAL, FAUSSES SOCIETES POUR SAISIR LES GENS
du 8 au 11 novembre 2010 : Génial: UNICREDIT America, collecteur de dettes ici leur site, a convoqué des gens dans un faux tribunal, avec du faux personnel pour saisir les maisons, voitures. C'est DINGUE !! AU SECOURS !!! Tout est faux, y compris le mobilier, sauf les gens convoqués, et tout a été vendu ensuite aux hedge funds, banques étrangères, etc. Je ne sais pas si vous imaginez où ils en sont arrivés... A FABRIQUER DES FAUX TRIBUNAUX... Lisez ici Pittsburgh Channel et voyez la video de la télé régionale... Là on dépasse le cadre de tout ce qui a été vu, c'est l'information LA PLUS FOLLE, LA PLUS EXPLOSIVE EN 3 ANNEES DE REVUE DE PRESSE. Les banques ont détourné les lois, les politiciens, la vie elle même... Il y a même un faux sheriff au tribunal qui a pris les clés et papiers des voitures des gens... ENVOYEZ CET ARTICLE A TOUS VOS MAILS, JE VOUS LE DEMANDE, la démocratie est volée en ce moment sous nos yeux par les banques et leurs sbires, les collecteurs de dettes. Ici le lien sur l'affaire du ministère de la justice de l'Etat de Pennsylvanie. POSTEZ, COLLEZ, AFFICHEZ, DIFFUSEZ AU MAXIMUM. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010


ps si quelqu'un peut récupéré les billet qu'a fait LLP dans sa dernière vidéo (de mémoire " stoppez les bankster ne leur laissez aucun répit ")

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   8/11/2010, 19:46

(ratman bien que tu ai été plus rapide que moi sur ce coup là, je reposte l'info avec les liens qui vont avec)

Trouvé sur le blog de Pierre jovanovic une info énorme ! les banques ont commencé par saisir les maisons de gens qui ne leur devaient rien, puis elles ont fabriqué des faux documents pour continuer ces confiscations maintenant un nouveau pas est franchi, elles ont carrément mis en place un faux tribunal avec de faux employés et un faux shériff.
Bienvenue à zombiland !

Au fait l'or, les matiéres premiéres et la nourriture flambent, des tas de banques sont sur le point de fermer, , bientôt la monnaie ne vaudra plus rien, c'est la crise puissance 2, nous vivons les derniers jours d'une ére faste, faites des stocks.


Citation :
FAUX JUGE, FAUX POLICIERS, FAUX TRIBUNAL, FAUSSES SOCIETES POUR SAISIR LES GENS
du 8 au 11 novembre 2010 :

Génial: UNICREDIT America, collecteur de dettes ici leur site, a convoqué des gens dans un faux tribunal, avec du faux personnel pour saisir les maisons, voitures. C'est DINGUE !! AU SECOURS !!! Tout est faux, y compris le mobilier, sauf les gens convoqués, et tout a été vendu ensuite aux hedge funds, banques étrangères, etc. Je ne sais pas si vous imaginez où ils en sont arrivés... A FABRIQUER DES FAUX TRIBUNAUX...

Lisez ici Pittsburgh Channel et voyez la video de la télé régionale... Là on dépasse le cadre de tout ce qui a été vu, c'est l'information LA PLUS FOLLE, LA PLUS EXPLOSIVE EN 3 ANNEES DE REVUE DE PRESSE. Les banques ont détourné les lois, les politiciens, la vie elle même... Il y a même un faux sheriff au tribunal qui a pris les clés et papiers des voitures des gens...

ENVOYEZ CET ARTICLE A TOUS VOS MAILS, JE VOUS LE DEMANDE, la démocratie est volée en ce moment sous nos yeux par les banques et leurs sbires, les collecteurs de dettes. Ici le lien sur l'affaire du ministère de la justice de l'Etat de Pennsylvanie. POSTEZ, COLLEZ, AFFICHEZ, DIFFUSEZ AU MAXIMUM.

http://www.thepittsburghchannel.com/r/25569199/detail.html
http://www.unicreditamerica.com/repossessions.shtm
http://www.attorneygeneral.gov/press.aspx?id=5763
http://www.jovanovic.com/blog.htm

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   9/11/2010, 23:55

La suite de l'affaire du faux tribunal sur le blog de Jovanovic, pour ceux qui s'imagineraient qu'en France de telles choses sont impossibles j'ai moi même vécu au moins 2 cas similaires, il s'agit de ce qu'on appelle pudiquement "délinquance en col blanc", personne n'est à l'abri.


Citation :

Une pancarte devant un bâtiment sur West 39th Street à Erie indique aux visiteurs que ce lieu est l’endroit pour la résolution de la dette d’Unicredit.

Une fois que les débiteurs entrent, ils sont trompés en leurs faisant croire qu’ils sont dans une salle d’audience avec un vrai juge. Tout cela était faux, selon une plainte déposée auprès du procureur général de Pennsylvanie.
Jim Parsons a indiqué que la société Unicredit est accusée de tromperie et d’avoir contrains des centaines de personnes à payer leurs dettes.

L’intérieur du bâtiment a une double portes en chêne verrouillées avec des poignées en laiton qui ressemblent à une véritable entrée de salle d’audience. Unicredit est accusé d’avoir construit un tribunal complet avec le banc d’un juge et la barre pour les témoins.

Mike Covatto président d’Unicredit refuse tout commentaire vendredi.
« Puis-je voir votre fausse salle d’audience ? » a demandé Parsons.
« C’est une allégation selon laquelle quelqu’un l’a dit, alors parlez-en à l’avocat »
«Bonne journée. C’est tout ce que j’ai à dire. »
Le Bureau du procureur général a déclaré à l’équipe 4, qu’Unicredit attiré les débiteurs par l’envoi d’employés dans leurs foyers qui semblaient être les adjoints du shérif, ce qui signifie qu’ils seraient placés en détention si ils ne comparaissaient pas aux audiences dans le tribunal bidon.

Erie County « C’est vraiment fou que l’on arrive à tomber aussi bas »
Le sherif Robert Merski « Cela semble clairement être une arnaque, c’est ennuyeux et dérangeant que l’on joue avec l’intégrité du bureau du shérif. Nous sommes ici depuis le début des Etats-Unis. »
La partie civile accuse Unicredit d’avoir intimidé les débiteurs pour que les gens révèlent leurs numéros de compte bancaire, et aussi pour avoir prit les papiers et les clefs de leurs voitures à l’intérieur du bâtiment.
Le Bureau du procureur général demande à un juge de geler tous les avoirs de l’entreprise et lui ordonner de cesser ses opérations.

Traduction par Minuit Moins Une via Jovanovic, Thepittsburghchannel

Ils sont vraiment rendu bien bas…Qu’est-ce que les autorités attendent pour intervenir?
Je lisais hier, que certaines banques on poussées l’audace jusqu’à ne pas comptabiliser les payements mensuel hypothécaire reçus des gens pour pouvoir saisir leur maison…Vous payez, et ils vous disent qu’ils n’ont pas reçu votre payement. C’est carrément du vol et personne ne semble réagir. Ça va finir très mal tout ça!!!!

Jo ^^

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=12783

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6050
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   14/11/2010, 11:33

Quels objectifs poursuit l’élite financière opérant au plan mondial?

par Richard C. Cook*

«Ils sèment la désolation et appellent ça la paix.» (Tacite)

Alan Greenspan était-il vraiment aussi idiot qu’il en avait l’air lorsqu’il provoqua la récente bulle immobilière qui menace de provoquer l’effondrement de toute l’économie occidentale fondée sur l’endettement?

Une chose aussi facile à prévoir que celle-là fut-elle l’élément déclencheur d’un effondrement qui pourrait détruire le système financier mondial?

Et si c’est le cas, pourquoi?

Tournons-nous vers ce personnage américain dont les théoriciens disent souvent qu’il se trouve à l’épicentre de tous les projets de l’élite. Il s’agit de David Rockefeller, le multimilliardaire de 92 ans, le parrain de l’élite financière mondiale.

Le très long article de l’encyclopédie Wikipedia qui lui est consacré reproduit le texte d’une célèbre déclaration qu’il aurait faite lors du discours d’ouverture de la Conférence de Bilderberg à Baden-Baden en juin 1991:

«Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au Time Magazine et à d’autres importants organes de presse dont les directeurs ont assisté à nos réunions et tenu leurs promesses de discrétion pendant près de quarante ans. Nous n’aurions pas pu développer notre plan pour le monde si nous avions été exposés aux regards de l’opinion publique pendant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus complexe et mieux préparé à s’acheminer vers un gouvernement mondial qui ne connaîtra plus jamais la guerre, mais seulement la paix et la prospérité pour l’humanité tout entière. La souveraineté supranationale d’une élite d’intellectuels et de banquiers mondiaux est certainement préférable à l’autodétermination pratiquée au cours des siècles passés.»

Ces paroles ont été prononcées il y a 17 ans. C’était le début du gouvernement Clinton. Rockefeller dit «nous». Les personnes désignées par ce «nous» ont tenu des réunions pendant près de 40 ans. Si l’on y ajoute les 17 ans qui nous séparent de la date du discours, cela fait 57 ans, c’est-à-dire deux générations.

Non seulement les personnes en question ont développé un «plan pour le monde» mais de toute évidence, cet essai a eu du succès. Leur objectif ultime est de créer la «souveraineté supranationale d’une élite d’intellectuels et de banquiers mondiaux». Selon Rockefeller, cela conduira à un «gouvernement mondial qui ne connaîtra plus jamais la guerre».

Supposons, à titre de pur exercice intellectuel, que David Rockefeller soit une personne aussi importante et puissante qu’il semble le penser. Accordons-lui quelque crédit et supposons que lui et les personnes désignées par «nous» ont réussi dans une certaine mesure. Cela signifierait que les principales décisions et les principaux événements depuis que Rocke­feller a prononcé son discours, en 1991, ont fait partie du plan ou qu’ils ont du moins représenté ses caractéristiques et révélé ses intentions.

Par conséquent, en examinant ces décisions et événements, nous pouvons établir si Rocke­feller a dit vrai en affirmant que l’utopie qu’il avait à l’esprit est en train de se réaliser ou du moins plus près de se réaliser. Voici, dans le désordre, quelques-unes de ces décisions et quelques-uns de ces événements.

L’application de l’Accord de libre-échange d’Amérique du Nord par les gouvernements Bill Clinton et George W. Bush a entraîné la disparition de millions d’emplois industriels et la destruction des exploitations agricoles familiales en faveur de l’agrobusiness global.
D’autres accords de libre-échange simi­laires, dont ceux conclus sous les auspices de l’Organisation mondiale du commerce, ont entraîné la délocalisation de millions d’autres emplois industriels vers la Chine et ailleurs.

Le revenu moyen par famille aux Etats-Unis n’a cessé de diminuer alors que la part de la richesse du pays détenue par les plus ­hautes tranches de revenus est montée en ­flèche. Certains gestionnaires de fonds spéculatifs de Wall Street gagnent 1 milliard de dollars par année alors que le nombre des sans-abri, dont des anciens combattants, frise le million.

La bulle immobilière a conduit à une énorme inflation des prix de l’immobilier aux USA. Des millions de maisons tombent entre les mains de banquiers à la suite de saisies. Le prix des terres et des fermages a en outre décimé l’agriculture familiale et le petit commerce.
L’augmentation des impôts fonciers basés sur la surestimation des terrains a contraint des millions de personnes à revenu ­faible ou moyen et de personnes âgées à abandonner leur maison.

Le fait que des banquiers contrôlent maintenant la totalité du système monétaire national sous des lois qui veulent que l’on ne crée de l’argent qu’en prêtant à intérêt a entraîné une pyramide de dettes considérable qui menace de s’effondrer. Ce système «monétariste» a été lancé par des économistes de l’Université de Chicago payés par la famille Rockefeller.

Le hic, c’est que quand la pyramide s’effondre et que tout le monde fait faillite, les banques, qui ont créé de l’argent «comme par magie», peuvent alors saisir des biens précieux pour une bouchée de pain, comme J-P. Morgan Chase s’apprête à le faire avec les commerces de Carlyle Capital. Le gouvernement a abandonné la régulation judicieuse de l’industrie financière et tout politicien qui essaie de s’y opposer, comme Eliot Spitzer, est brisé.

La charge fiscale totale des Américains (impôts fédéraux, impôts des Etats et impôts locaux) dépasse maintenant 40% du revenu et est en train d’augmenter. Aujourd’hui, au début d’une récession, le Congrès, contrôlé par les Démocrates, tout en soutenant le très faible rabais «stimulus», continue d’augmenter hypocritement les impôts, même ceux des revenus moyens. Les arriérés d’impôts, de même que les emprunts des étudiants, ne peuvent plus bénéficier de la protection de la loi sur les faillites.

Le prix de l’essence augmente alors que des compagnies comme Exxon-Mobil enregistrent des profits records. Les prix d’autres produits de base, dont ceux de l’alimentation, ne cessent d’augmenter et certains pays sont au bord de la famine. Aux Etats-Unis, 40 millions de personnes sont officiellement considérées comme «food insecure» (en situation de précarité alimentaire).

Les sociétés qui contrôlent l’eau et les ressources minières se sont emparées d’une grande partie de ce qui appartenait à la collectivité et la dérégulation de la production énergétique a entraîné d’importantes hausses du prix de l’électricité dans de nombreuses régions.
La destruction des exploitations agricoles familiales par l’Aléna (Accord de libre-échange américain entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique) s’est reflétée dans les politiques du FMI et de la Banque mondiale à l’égard d’autres pays. Dans le monde entier, en raison de la pression exercée par le «consensus de Washington», l’autosuffisance alimentaire locale a été remplacée par des cultures destinées avant tout à l’exportation. L’exode rural a considérablement augmenté la population des bidonvilles dans les pays sous-développés.

Depuis les années 1980, les Etats-Unis ont mené des guerres dans le monde soit directement soit par procuration. L’ex-Yougoslavie a été démembrée par l’OTAN. Sous prétexte du 11-Septembre et en se servant de projets déjà élaborés, les USA sont engagés maintenant dans la conquête et l’occupation militaire permanente du Moyen-Orient. L’encerclement mondial de la Russie et de la Chine par les forces armées des USA et de l’OTAN est en cours et de nouveaux efforts pour militariser l’espace ont commencé. Les puissances occidentales sont nettement en train de se préparer à l’éventualité d’une nouvelle guerre mondiale.

L’expansion de l’empire militaire américain à l’étranger se manifeste par la création d’un système totalitaire de surveillance à l’intérieur du pays: On espionne les activités des particuliers grâce à la technologie et à des systèmes mis en place au nom de la «guerre contre le terrorisme». On commence à utiliser des implants électroniques permettant de suivre à la trace les intentions des individus. Le complexe militaro-industriel est devenu l’industrie la plus important et la plus prospère du pays. Elle emploie des milliers de planificateurs qui planchent sur de nouveaux et meilleurs moyens, officiels ou secrets, d’anéantir les «ennemis» aussi bien indigènes qu’étrangers.

Cela dit, les Etats-Unis possèdent la plus importante population carcérale du monde. En outre, la vie quotidienne de millions de personnes constitue un fardeau écrasant: administrations, assurances, factures, paperasseries. Les plus simples transactions commerciales sont alourdies de frais occasionnés par des légions de comptables, d’avocats, de bureaucrates, de courtiers, de spéculateurs et d’intermédiaires.

Enfin, la dégradation de la vie quotidienne a provoqué une augmentation considérable des maladies liées au stress, telles les dépendances à l’alcool et aux drogues. Même les gouvernements de certains pays sont impliqués dans le trafic de drogue. Au lieu de faire en sorte que le travail soit moins stressant, la politique avantage la colossale industrie pharmaceutique qui s’enrichit grâce à la dégradation de la santé publique due au fait que l’on traite les symptômes plutôt que les causes. Un grand nombre de médicaments vendus à grand renfort de publicité ont des effets indésirables dévastateurs.

Cette liste devrait suffire à nous faire nous poser une difficile question. En supposant une nouvelle fois qu’il s’agit là d’éléments du plan élitiste que M. Rockefeller se vante d’avoir mis au point, n’est-il pas un peu étrange que les moyens choisis pour obtenir «la paix et la prospérité pour l’humanité tout entière» impliquent tant de violence, de mensonges, d’oppression, d’exploitation, de corruption et d’escroquerie?

Il me semble que «notre projet pour le monde» est fondé sur le génocide, la guerre mondiale, le contrôle policier des populations, l’accaparement des ressources mon­diales par l’élite financière avec ses marionnettes politiques et ses forces armées.

Existe-t-il un meilleur moyen d’obtenir tout cela que ce qui semble être un projet destiné à priver les peuples du monde entier de leur aptitude à produire eux-mêmes leur nourriture? Finalement, le génocide par la famine peut être lent, mais il est efficace, en particulier quand on peut l’attribuer aux ­«forces du marché».

Et se pourrait-il que le «nous» qui est à l’origine de tout cela, dont fait partie le grand David Rockefeller, soit tout simplement constitué de criminels qui ont pratiquement pris le pouvoir? S’il en est ainsi, ce sont des criminels qui ont fait tout leur possible pour protéger leurs arrières et effacer leurs traces, notamment en contrôlant le système scolaire et les principaux médias monopolistes dominants.

En tout cas, une chose est certaine: les électeurs américains n’ont jamais rien approuvé de tout cela sciemment.

Source: Global Research du 27/3/08
(Traduction Horizons et débats)

* Richard C. Cook est un ancien analyste du gouvernement américain. Il a notamment fait partie de la Civil Service Commission, de la Food and Drug Administration. Il a été conseiller du président ­Carter, de la NASA et du Ministère des finances. Ses articles sur l’économie, la politique et la politique spatiale ont paru sur de nombreux sites Web. Il prépare un ouvrage sur la réforme monétaire intitulé We Hold These Truths: The Promise of Monetary Reform. Il est également l’auteur de Challenger Revealed: An Insider’s Account of How the Reagan Administration Caused the Greatest Tragedy of the Space Age dont un critique a écrit que c’était le livre le plus important des vingt dernières années sur la navigation spatiale.
Son site: www.richardccook.com

Source : http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=891

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   15/11/2010, 17:34

http://ladettedelafrance.blogspot.com/2010/11/une-crise-de-leuro-la-semaine-prochaine.html


Une crise de l’euro la semaine prochaine ?
Ca se complique dangereusement, l’Irlande serait en discussion avec Bruxelles pour un plan de renflouement, tandis que le Portugal pourrait sortir de l’euro, selon son ministre des affaires étrangères. Rappelons que l’outil de la zone euro pour parer à une crise de la dette souveraine, le FESF (Fonds européen de stabilisation financière), est purement virtuel puisque les 440 milliards sensés être apportés par les pays européens n’ont pas été levés sur les marchés ! Imagine-t-on l’Allemagne, la France, et quelques autres pays (Autriche, Pays-Bas, Italie peut être, mais pas l’Espagne en difficulté), lever sur les marchés financiers des centaines de milliards d’euros, en plus de leurs propres programmes d’émissions, comme ça, sans risque sur leur notation ? Et, sur le fond, rajouter de la dette à de la dette ne constitue pas une solution. Les autorités européennes sont face à un dilemme : 1) renflouer les pays en difficultés, mais l’endettement public dans la zone euro atteint des limites dangereuses, ou 2) rééchelonner les dettes des PIGS (Portugal, Irlande, Grèce, Espagne), éventuellement en les sortant de l’euro, mais la dépréciation de leur dette provoquera une crise bancaire européenne (des centaines de milliards de bons du Trésor de ces pays se trouvent en effet dans les comptes d’institutions financières européennes, une dépréciation générerait des pertes très importantes). Dans les deux cas c’est la crise…

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/387381-panique-dans-la-zone-euro

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/reuters_00297913-le-portugal-pourrait-devoir-renoncer-a-l-euro.htm

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/11/15/04016-20101115ARTFIG00501-l-irlande-appelerait-a-l-aide-pour-ses-banques.php


http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/11/15/l-irlande-entretient-l-ambiguite-sur-un-plan-de-sauvetage-europeen_1440056_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   25/11/2010, 17:50

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/11/25/04016-20101125ARTFIG00418-l-etat-peine-a-payer-ses-fonctionnaires.php


Ah tiens, on est vachement surpris...
Ceux qui vivent aux crochets de l'Etat: Préparez vous à vivre avec rien.
A houa !!

ça fait mal.... même les plus bornés (fluorisés, macdonaldisés, aspartamisés, télévisés) devraient réaliser lentement l'ampleur des dégats ...


extraits :
La commission des Finances du Sénat s'inquiète : Bercy cherche 930 millions d'euros pour couvrir des dépenses de personnel en décembre.

On pensait que cela ne pouvait arriver que dans les pays les plus en difficultés de l'Union européenne. Mais c'est bien l'Etat français qui rencontrerait des difficultés à payer ses fonctionnaires en décembre. La commission des Finances du Sénat s'inquiète dans un communiqué publié mercredi soir de ce que Bercy cherche 930 millions d'euros pour régler ses factures de personnel à la fin de l'année. Huit ministères sont concernés, dont l'Éducation nationale, la Défense et le Budget.

Pas d'inquiétude, les salariés de l'Etat seront payés. L'Etat va ouvrir «en urgence» des «autorisations d'engagement» à hauteur de 1,39 milliard d'euros et des crédits de paiement pour 1,14 milliard, expliquent les sénateurs dans un communiqué, «dont 930 millions d'euros seront destinés à couvrir des dépenses de personnel». Ces dépenses seront compensées par des annulations de crédits dans d'autres postes du Budget et n'aggravent donc pas le déficit, précise la commission des Finances du Sénat. [...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6050
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   28/11/2010, 09:58

ça bouge en Irlande et même si tout cela est bien récupéré par les syndicats et les politiques, on sent une prise de conscience qui prend de l'ampleur...

Comme chez nous, le gouvernement ne représente plus le peuple !!!



_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   30/11/2010, 20:11

tout est dit !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   30/11/2010, 20:19

ratman a écrit:
tout est dit !!!

Je confirme.

Merci Ratamn pour le partage! Smile

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   30/11/2010, 22:31

En complément, un commentaire pertinent avec sources, trouvé ici:
http://sarkofrance.blogspot.com/2010/11/karachigate-les-auditions-comparees-de.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Sarkofrance+(SARKOFRANCE%2C+le+blog+politique+d%27un+citoyen+vigilant)&utm_content=Netvibes


Citation :
BA a dit…

Christine Lagarde et François Baroin nous expliquaient que le plan de sauvetage de dimanche allait "rassurer les marchés".

C'est exactement le contraire qui s'est produit :

- les bourses européennes se sont effondrées,

- les investisseurs ne veulent plus prêter un centime à l'Italie, à l'Espagne, au Portugal, à l'Irlande, à la Grèce

- les taux d'intérêt de ces cinq Etats explosent.

Lundi 29 novembre 2010 :

Les marchés internationaux n’ont plus aucune confiance dans la capacité de l’Espagne à rembourser ses dettes.

Les taux d’intérêt de l’Espagne sont en train d’exploser.

L’Espagne fonce vers le défaut de paiement.

Italie : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 4,638 %.

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

Espagne : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 5,427 %.

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPG10YR:IND

Portugal : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 7,033 %.

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND

Irlande : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 9,250 %.

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GIGB10YR:IND

Grèce : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 11,785 %.

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   1/12/2010, 02:15

C'est drôle, ont dirait presque que ce sont les pays les plus pauvres qui ont les taux d'intêrets les plus élevé Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6050
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   1/12/2010, 08:53

La fuite devant la réalité

On y voit plus clair dans le plan d’aide à l’Irlande, même s’il faudra attendre quelques semaines pour que les modalités précises soient établies entre Bruxelles et Dublin. On parle d’une aide totale de l’ordre de 90 milliards d’euros, mais au final le FESF (Fonds européen de stabilité financière) pourrait ne pas être sollicité, ou très peu. Le FESF est directement garanti par les grands pays européens (le FESF lève des fonds en son nom, mais si un pays auquel il a prêté fait défaut, l’Allemagne, la France, etc payent la note ! et c’est notre AAA qui saute au passage). L’Union européenne possède en effet une capacité à s’endetter de 60 milliards d’euros (par le MESF, Mécanisme européen de stabilité financière), le FMI interviendrait à hauteur de 50 % et le Royaume-Uni ferait un prêt bilatéral de 8 milliards d’euros ; ça pourrait suffire. De son côté, l’Irlande garderait son taux d’impôt sur les sociétés de 12,5 %, le plus bas d’Europe.

Tout est bien qui finit bien ?

Non car on parle maintenant de contagion vers le Portugal et l’Espagne, également empêtrés dans leur dette publique. Et on reparle de la Grèce, l’UE et le FMI doutent qu’elle puisse rembourser les 110 milliards du prêt européen en 2014 et 2015 (c’est évidemment impossible). En fait les dirigeants européens (hormis Berlin et Londres) refusent de prendre conscience des déséquilibres structurels de leurs comptes publics ainsi que d’admettre l’absence de toute reprise économique. Et ils espèrent passer ce mauvais cap en rajoutant de la dette publique européenne à de la dette publique nationale. Ou en essayant de bercer d’illusions les marchés, comme avec ces stress-tests sur les banques européennes réalisés en juillet dernier et que les banques irlandaises, aujourd’hui en faillite totale, passaient sans encombre.

Surtout pas de remise en cause, on apprend par exemple que le FMI vient d’embaucher, pour diriger son département européen, un ancien de Goldman Sachs qui a directement participé au maquillage des comptes publics de la Grèce… Et juste pour rire, le site France.fr dépense un demi-million d’euros pour fabriquer un spot niaiseux vantant les mérites de la France ; ceci dit on pourra toujours le recycler lorsqu’il faudra quémander une aide européenne.

Philippe Herlin
© La dette de la France .fr

Source : http://ladettedelafrance.blogspot.com/2010/11/la-fuite-devant-la-realite.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   1/12/2010, 16:52

http://www.france24.com/fr/20101201-espagne-zapatero-annonce-nouvelles-mesures-economiques

haa l'espagne et ses 2 million de logements vacants
tic tac .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6050
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   4/12/2010, 13:18

Paul Craig Roberts : Ça sent de plus en plus l’économie crevée chez l’Oncle Sam

Exclusivité de SOTT, Paul Craig Roberts, 26 novembre 2010

À la veille de Thanksgiving, les versions anglaises en ligne de China Daily et People’s Daily ont signalé que, pour leurs échanges bilatéraux, la Russie et la Chine ont conclu un accord d’abandon du dollar avec, à la place, leurs propres monnaies. Russes et Chinois ont dit avoir pris cette mesure pour protéger leurs économies contre les risques qui ont sapé leur confiance à l’égard du dollar comme monnaie de réserve mondiale.

Il s'agit d’une information importante, surtout pour l’actualité de la période engourdie des vacances de Thanksgiving, mais je ne la vois pas rapportée sur Bloomberg, CNN, le New York Times, ni nulle part ailleurs dans nos médias. L'autruche garde la tête dans le trou.

La Chine avait conclu plus tôt le même accord avec le Brésil.

Comme la Chine a un gros tas grandissant de dollars provenant de ses excédents commerciaux, elle signale préférer du rouble russe et du real brésilien à encore du dollar.

La presse financière zunienne trouve une consolation dans ces épisodes où la peur de la dette souveraine dans l'Union européenne envoie le dollar contre l'euro et la livre sterling. Mais ces aventures monétaires ne sont que des mesures d’acteurs financiers spéculant (shorting) sur la dette libellée en euros en difficulté. Il ne s’agit pas de mesures de renforcement du dollar.

Le rôle de monnaie de réserve mondiale du dollar est l'un des principaux instruments de notre domination financière. Nous n'avons pas dit combien de dégâts la fraude de Wall Street a infligé aux établissements financiers de l'Union européenne, mais ses pays n'ont plus besoin du dollar pour commercer entre eux, puisqu’ils partagent une monnaie commune. Dès que les pays de l'OPEP l’abandonneront pour les paiements du pétrole, l’influence du dollar périclitera.

Chaque fois qu'un pays ne peut honorer ses dettes et rembourser les banques zuniennes, le FMI se met en branle avec un plan d'austérité qui pressure la population du pays avec des impôts plus élevés et des coupes dans l’éducation, le médical et les rentes supportant les programmes, jusqu'à ce que les banquiers récupèrent leur argent.

C’est ce qui se trame actuellement en Irlande et c’est susceptible de s'étendre au Portugal, en Espagne, et même en France. La crise financière ayant été provoquée par la Zunie, le rôle du FMI comme outil de son impérialisme est de moins en moins acceptable. Il se pourrait que vienne le moment où les gouvernements ne seront plus en mesure de trahir leur peuple aux intérêts des banques.

Il existe d'autres signes montrant que certains pays se lassent de l’usage irresponsable du pouvoir zunien. Les gouvernements civils de la Turquie ont longtemps été sous la coupe d’une armée turque influencée par la Zunie. Pourtant, récemment, le gouvernement civil a manœuvré contre deux hauts généraux et un amiral soupçonnés d'implication dans la planification d'un coup d’État. Le gouvernement civil s’est en outre imposé le jour de Thanksgiving, quand le premier ministre a annoncé que la Turquie est prête à répondre à toute offensive israélienne contre le Liban. Voilà un allié d’un OTAN zunien en train de se libérer de la suzeraineté zunienne exercée à travers l'armée turque. Qui sait, l'Allemagne pourrait être le prochain.

Pendant ce temps-là, en Zunie, le peuple bêlant reste satisfait, ou aveugle à son rôle de bestiaux d’abattage destiné à repaître crésus. Le régime Obama a réussi à proposer à la Commission du déficit, dont les membres veulent bien payer de multiples billions de dollars pour des guerres qui enrichissent le complexe militairo-sécuritaire et de multiples billions de dollars pour le renflouage du système financier, de réduire l’augmentation du coût de sécurité sociale, relever l'âge de la retraite à 69 ans, supprimer la déduction sur les intérêts hypothécaires, mettre fin à la déduction fiscale pour employeur pourvu d'assurance maladie, imposer une TVA fédérale de 6,5%, tout en réduisant le taux d'imposition des cousus d’or.

Même les taux d'intérêt peu élevés de la Réserve fédérale sont voulus pour favoriser les banksters.

Les faibles taux d'intérêt privent de leurs revenus les retraités et ceux qui vivent de leur épargne. Les faibles taux d'intérêt tarissent aussi le financement les pensions corporatives. Pour combler ce trou les entreprises émettent des milliards de dollars en obligations de sociétés afin de financer leurs retraites. La dette des entreprises augmente, mais pas les usines et les équipements qui produisent les rentrées permettant d’honorer la dette. L’état de l'économie s’aggravant, le service de la dette supplémentaire sera un problème.

De surcroît, les gens âgés découvrent que de moins en moins de médecins les accepteront comme patients, car une réduction de 23% menace les remboursements de frais de docteur déjà faibles de l’assurance maladie. Le gouvernement n’a de ressources que pour les guerres d'agression et les renflouages de banksters friqués. Le citoyen est devenu un simple sujet à saigner pour les oligarchies.

Le comportement tyrannique de la TSA à l’égard des passagers aériens indique clairement que le Zunien n’est plus un citoyen doté de droits mais un sujet sans droit. Peut-être un jour viendra où les Zuniens opprimés descendront dans la rue comme les Français, les Grecs, les Irlandais et les Britanniques.



Paul Craig Roberts a été secrétaire adjoint au Trésor durant le premier mandat du Président Reagan et rédacteur en chef adjoint au Wall Street Journal. Il a occupé de nombreux postes universitaires et reçu la Légion d'Honneur sous François Mitterrand. Il est l'auteur de Supply-Side Revolution : An Insider's Account of Policymaking in Washington ; Alienation and the Soviet Economy et de Meltdown: Inside the Soviet Economy. Il est coauteur avec Laurent M. Stratton de The Tyranny of Good Intentions : How Prosecutors and Bureaucrats Are Trampling the Constitution in the Name of Justice. Son tout dernier livre est How The Economy Was Lost.

Original : http://www.sott.net/articles/show/218580-SOTT-Exclusive-The-Stench-of-US-Economic-Decay-Grows-Stronger

Traduction copyleft de Pétrus Lombard (http://www.lepost.fr/article/2010/11/28/2320667_ca-sent-de-plus-en-plus-l-economie-crevee-chez-l-oncle-sam.html)

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6050
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   7/12/2010, 02:24

Crise systémique : l’heure de vérité approche !

Le 8 novembre 2010 a eu lieu un événement d’une importance capitale qui a fait deux lignes dans la plupart des grands quotidiens. En effet, lundi 8 novembre, Ambac Financial, l’assureur obligataire américain, s’est inscrit sous protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux Etats-Unis. L’inscription en faillite du groupe devant l’U.S. Bankruptcy Court de Manhattan est le signe précurseur d’une catastrophe économique sans précédent à venir car Ambac est un réhausseur de crédit (ou monoline en anglais) qui est au coeur même du processus de titrisation basé sur une logique assurantielle. En effet, ils transforment par ce biais les dettes (créances) en titres financiers, une vaste pyramide de Ponzi !


Ils apportent ainsi leur garantie de paiement en cas de défaut ou de faillite de l’émetteur de ces titres. C’est donc tout notre système financier qui est en train de s’effondrer sous nos yeux et les montants en jeu sont si colossaux qu’aucun état ne pourra assumer ces pertes qui devront être prises en charge par une structure supranationale (FMI, BCE).


Par exemple, Ambac garantirait pour 700 milliards de dollars de ces instruments de dettes (CDS) ce qu’il faut comparer aux 400 milliards de dollars (selon les analystes d’IFR, un service de Thomson Reuters) de Lehman Brothers dont la faillite, le 15 septembre 2008 a donné le coup d’envoi de la crise actuelle.


Les produits dérivés


Il faut savoir que l’essentiel de ces produits financiers que l’on nomme produits dérivés sont des CDS (Credit Default Swap). Par exemple, 97,14 % des dérivés de crédits US sont des CDS comme indiqué page 8/35 du rapport OCC1 (Office of the Comptroller of the Currency, l’autorité gouvernementale US de tutelle des banques) publié le 27 septembre 2010. Les produits dérivés totalisent un montant de 223 376 milliards de dollars aux USA, soit 3,7 fois le PIB mondial !!!
Les CDS sont des contrats d’assurance côtés sur le marché et surtout hors bilan, c’est-à-dire qu’ils n’apparaissent pas dans les livres de compte de la société, des actifs fantômes !


En effet, en plaçant ces produits hors bilan, les organismes financiers évitent de constituer des réserves garantissant ces polices d’assurance. L’essentiel de ces produits dérivés sont adossés à des dettes et surtout à l’assurance contre le non remboursement de ces dernières et c’est là que le problème se pose car, en cas de défaillance d’un des acteurs, tous ces produits doivent apparaître sur les comptes des établissement financiers.
De plus, la plupart de ces CDS sont adossés à des crédits immobiliers (privés et commerciaux) et nous savons qu’aux USA, 12 866 procédures de saisies immobilières2 sont mises chaque jour en place, un effondrement sans précédent.
L’immobilier commercial connaît lui aussi une crise inégalée. Vous comprenez mieux mon obsession à analyser la situation de l’immobilier aux USA. Un gigantesque krach en perspective !


Les stress tests n’ont pas tenus compte de cela car ces produits sont hors bilan avec des montants en jeu dépassant l’imagination !
On essaie de rendre complexe la compréhension des CDS alors qu’ils ne sont pour résumer que des dettes transformées en produits financiers et donc in fine en argent, un vrai tour de passe-passe, de la magie ! Le débat des économistes sur la définition de l’argent vient de trouver une réponse cinglante : elle n’est qu’une information et les vieilles théories sur les relations travail /capital sont mortes et enterrées !
Les acteurs majeurs de cette crise sont d’ailleurs de grands pédagogues à l’exemple d’Alan Greenspan, l’ex président de la Fed, qui déclarait dans le journal Le monde du 9 juillet 1998 : « Si quelqu’un a compris quoi que ce soit à ce que je viens de dire, c’est que je me suis mal exprimé ».


Les produits dérivés (des métastases) sont donc au cœur du problème financier actuel et d’ailleurs, leur montant global mondial ne cesse de décroître passant de 690 000 milliards de dollars au début de l’année 2008 à 444 000 milliards de dollars au quatrième trimestre 2009 selon la BRI3.


Cependant, il convient de noter que le 30 juin 2008, l’OCC déclarait que les USA possédaient 182 100 milliards de dollars de produits dérivés (voir tableau du rapport de l’OCC1 page 11/35), puis 200 000 milliards au début de l’année 2010 et représentent désormais 223 376 milliards de dollars soit 3,7 fois le PIB mondial dont 211 850 milliards de dollars détenus par 4 banques : JP Morgan Chase, Bank of America, Citibank, et Goldman Sachs.
On a donc une progression de 20 000 milliards de dollars de produits dérivés tous les six mois qui sont concentrés dans les mains de quatre acteurs économiques, une gigantesque fuite en avant d’une finance sans contrôle !
Pour info, JP Morgan détient à elle seule 75 253 milliards de dollars de produits dérivés soit plus de 1,2 fois le PIB mondial !!!


Les conséquences de cette gabegie financière sont colossales et le pire est à venir. Le PIB mondial a d’ailleurs diminué de 2,2% en 2009 ce que déclare le centre d’actualité de l’ONU4.
Les chercheurs Jed Friedman et Norbert Schady ont par ailleurs démontré que 30.000 à 50.000 enfants seraient morts de malnutrition en lien direct avec la crise. Celle-ci a par ailleurs entraîné une explosion de l’extrême pauvreté avec 64 millions de personnes en plus.
Les retraites ainsi que la sécurité sociale disparaîtront elles aussi dans ce trou noir financier.
La crise systémique actuelle n’est que la mise en évidence du défaut structurel du capitalisme : la concentration de capitaux dans les mains de quelques acteurs (la loi de Pareto).
Je n’aurai de cesse de répéter que ce système qui fonctionne sur le travail basé sur la consommation à partir de dettes et la captation par quelques-uns de l’essentiel des intérêts impose au fil des ans d’élargir la base de crédits. Et, lorsque l’on commence à prêter à des gens qui ne peuvent rembourser (les pauvres), le système s’écroule.


Les pertes financières à venir seront colossales et telles le tonneau des Danaïdes qui ont été condamnées à remplir un tonneau sans fond en Enfer elles finiront par ruiner les Etats car tous les organismes financiers de la planète sont interreliés et le fameux effet domino est en action.
La dette de l’Irlande (qui illustre le mieux la situation !) passera de 28 à 93 % de 2007 à 2011 selon le FMI, celle de l’Espagne, de 42 à 74 % sur la même période et l’on assiste à La descente aux enfers des Etats-nations ! 5.
D’ailleurs, les 90 milliards d’aide à l’Irlande engloutis par sa finance ne seront rien comparés aux 500 milliards à venir de l’Espagne6.


Le Fonds européen de stabilité financière (FEFS), première étape du futur FME (Fonds monétaire européen) opérationnel depuis le 4 août 2010 et actuellement doté de 750 milliards d’euros verra sûrement son capital doubler prochainement pour sauver l’Espagne (quotidien allemand Die Welt) comme l’envisage Axel Weber, l’un des membres du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).
Aux USA, 110 milliards de dollars par mois sont créés par la Fed7, de l’argent qui n’alimente pas l’économie et qui, à peine créé, a déjà disparu dans le fameux tonneau des Danaïdes de la finance. Le problème est en effet mondial.
Bien sûr, une solution sera trouvée, une solution supranationale avec un FMI, une BCE (FEFS), qui deviendront les prêteurs en dernier ressort de ce système économique basé sur la consommation à partir de dettes.
Le dollar sera donc remplacé, la nouvelle monnaie mondiale arrive : les DTS.


La solution : une monnaie mondiale


Les Droits de Tirages Spéciaux (SDR en anglais pour Special Drawing Rights ) sont un panier de monnaie comprenant le dollar, la livre sterling, le yen et l’euro.
Le G20 qui doit redessiner le système monétaire mondial en raison de la faillite des Etats devra donc modifier le fonctionnement de cette monnaie appelée à remplacer le dollar dans les échanges mondiaux et surtout, à permettre au système de survivre (prêteur en dernier ressort).
Une première réforme consisterait à inclure d’autres monnaies pour ensuite l’adosser à un panier de matières premières (avec de l’or ?) ce qui serait la seule solution face à la chute du dollar en cours. Les DTS deviendraient donc aisément convertibles en monnaies nationales et résisteraient à l’inflation, le graal des monétaristes. Le fameux Terra ou Bancor est en train de naître et la seule vraie interrogation concerne la question du contrôle démocratique d’une telle monnaie.


Zhou Xiaochuan, le gouverneur de la banque centrale chinoise avait déjà annoncé cela en mars 2009. Vendredi 5 novembre 2010, Le Fonds monétaire international a multiplié par vingt son capital basé sur les DTS passant de 21,4 milliards à 204 milliards (300 milliards de dollars environ) en septembre 2009 puis doublant son capital le 5 novembre 20108. Il y a fort à parier que bientôt celui-ci doublera encore et encore, car, pour résoudre la crise de la dette, il faut de nouvelles dettes, un système à la Ponzi !
La seule véritable question est donc de savoir si la gouvernance mondiale sera de type démocratique ou oligarchique, dans les mains de la haute finance.


Economie de guerre aux USA


Redessiner le système monétaire mondial consistera ainsi à remplacer le dollar dans les échanges mondiaux par les DTS.
Cependant, la chute des USA, l’Empire romain contemporain, nous expose à de graves dangers. Effectivement, les USA fonctionnent depuis longtemps en économie de guerre.
Les délocalisations ont entraîné en effet une baisse des effectifs industriels dans la population active américaine passant de 32,6 % en 1974 à 18 % environ aujourd’hui. La finance US n’a fait que masquer cette débâcle.


Avec un PIB de 14 600 milliards de dollars, l’industrie US ne représente plus que 2993 milliards de dollars dont la majeure partie dépend de l’industrie de l’armement.
Barack Obama a d’ailleurs présenté pour l’année fiscale 2011 un budget de la défense de 768 milliards de dollars, à comparer aux 512 milliards de l’année 20099. Une hausse de 50 % !!!
30 % de l’armement dans le monde est vendu par les USA, ce qui représente 75 milliards de dollars, un chiffre en constante augmentation auquel il faut ajouter 768 milliards de dollars du budget 2011.


On le voit ici, la majeure partie des emplois industriels aux USA dépend directement de l’industrie de l’armement ce qui représente désormais 30 % de l’industrie US, le seul secteur qui ne connaît pas la crise et qui risque de nous plonger dans le chaos. Les événements en Corée ainsi que les tensions en Iran et au Venezuela sont à analyser en tenant compte de la situation économique catastrophique des USA.


Cependant, le problème posé par le krach sans précédent que nous connaissons aujourd’hui, une crise civilisationnelle, dépasse la sphère de l’économie. La crise systémique remet en question le fonctionnement "démocratique" du monde occidental. Le travail (à partir de dettes !), notre lien social fondamental est ainsi en cours de destruction.


Friedrich Wilhelm Nietzsche, dans son livre visionnaire « » (publié à compte d’auteur en 1886) a décrit le monde et l’homme, tels qu’ils fonctionnent réellement. Nous refusons encore et toujours de nous voir tels que nous sommes et nous assistons aujourd’hui à la levée du voile sur notre apparente démocratie.
Nietzsche pensait : « il y a des morales de maîtres et des morales d’esclaves » (Par-delà le bien et le mal page 266). Son rêve ainsi que celui de beaucoup d’autres était l’instauration d’un gouvernement mondial dictatorial. D’ailleurs, Nietzsche prédisait la fin de la démocratie :
« la démocratisation de l’Europe tendra donc à produire un type d’hommes préparés le plus subtilement du monde à l’esclavage, mais dans des cas isolés et exceptionnels, le type de l’homme fort ne pourra que devenir plus fort, plus prospère et plus riche qu’il ne l’a jamais été, grâce à son éducation libre de préjugés, grâce à la prodigieuse diversité de ses activités, de ses talents et de ses masques. » (pages 234-235).


Aldous Leonard Huxley, l’auteur du « Meilleur des mondes » nous livre cependant une clé fondamentale dans les dernières phrases (page 154) de son essai « Retour au meilleur des mondes » (Brave New World Revisited) publié vers la fin de sa vie en 1958 : « En attendant, il reste encore quelque liberté dans le monde. Il est vrai que beaucoup de jeunes n’ont pas l’air de l’apprécier, mais un certain nombre d’entre nous croient encore que sans elle les humains ne peuvent pas devenir pleinement humains et qu’elle a donc une irremplaçable valeur. Peut-être les forces qui la menacent sont-elles trop puissantes pour que l’on puisse leur résister très longtemps. C’est encore et toujours notre devoir de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous opposer à elles. »


Sources :
1 : http://www.occ.treas.gov/topics/capital-markets/financial-markets/trading/derivatives/dq210.pdf

2 : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19946

3 : http://www.bis.org/publ/qtrpdf/r_qt1003b_fr.pdf page 11

4 : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=21052&Cr=crise&Cr1

5 : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-descente-aux-enfers-des-etats-71462

6 : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/11/24/97002-20101124FILWWW00459-l-espagne-trop-grosse-pour-etre-sauvee.php

7 : http://www.washingtonpost.com/wpdyn/content/article/2010/10/29/AR2010102907404.html

8 : http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/sdrf.htm
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/11/06/97002-20101106FILWWW00381-le-fmi-double-son-capital.php

9 : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-02-01/en-2011-les-etats-unis-depenseront-plus-de-800-milliards-de/1648/0/419474

Source : http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkAEyZpkFpVLHXWOTo.shtml

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   9/12/2010, 13:27

Etat d'urgence en Espagne



Le dernier plan d'austérité du gouvernement espagnol, décrétant la privatisation de deux aéroports (Madrid et El Prat - Barcelona-), a déclenché, vendredi, une grève générale surprise des contrôleurs aériens, paralysant tout le trafic aéroportuaire et affectant quelques 600 000 usagers bloqués dans les terminaux.

Cette grève surprise survient au pire moment, durant les fêtes de l'inmaculada, l'une des périodes les plus intenses en termes de déplacements de voyageurs.

Ce matin, annonçant qu'il ne tolère aucun chantage, le gouvernement socialiste Espagnol a décrété l'état d'urgence, avec réquisition des forces armée, une première en 35 ans de démocratie Espagnole. L'état d'urgence oblige les grévistes à réintégrer leurs postes de travail sous peine de s'exposer à la loi martiale et encourir des peines d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à dix années.(chantage comme en France)

L'opposition, le PP (Partido Popular) par une conférence de presse ce matin, déclare que, bien que dénonçant l'action des grévistes, il condamne la réponse brutale et exagérée du gouvernement, ajoutant que ce dernier devait s'attendre à des mouvements sociaux suite à l'annonce des mesures de rigueur et s'étonne qu'il ait choisi la veille d'une fête si importante pour en faire l'annonce. Le PP s'inquiète d'ailleurs que le chef de gouvernement, Zapatero, n'ait pas encore daigné apparaître en public pour donner des explications quant à cette décision qualifiée d'irresponsable par l'opposition.

Côté presse, on qualifie d'inédit l'usage de l'état d'urgence et des forces militaires en réponse à un conflit social et on s'interroge quant à ce blocage par la force du droit de grève constitutionnel.

A 15h00, 30% des grévistes ont obtempéré à l'ordre de réquisition et les "résistants" sont identifiés par la guardia civil en vue d'éventuelles poursuite en cour martiale pour désobéissance. L'espace aérien Espagnol restera fermé à tout trafic jusqu'à au moins 19h ce soir.

En direct d'espagne - Philippe MEONI

http://www.come4news.com/etat-durgence-en-espagne-en-reponse-au-droit-de-greve-366801

Il est certains que si les gens ne prennent pas compte de leurs chantages gouvernemental et anticonstitutionnel l'état n'hésiterait pas à tiré des balles sur les gens, leurs lancer des grenades explosives pour persistence de grève.

Bien ce qu'il faut faire est claire :

- Retiré l'argent des banque

-Ne pas manifésté, mais rester tranquillement chez soit, ainsi il ne pourons que plus difficilement reprimer le peuple.

- Et avant ça faire de bonne provision.


Dernière édition par lorelianeGTQ le 9/12/2010, 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   9/12/2010, 14:37

c'est clair faites des stocks !!!!

40 % des produits alimentaires français, belge, allemand ....passent pas l'Espagne

de plus l'ONU a annoncé une hausse de 30 % sur l'alimentaire en 2011





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   9/12/2010, 15:03

ratman a écrit:
40 % des produits alimentaires français, belge, allemand ....passent pas l'Espagne

de plus l'ONU a annoncé une hausse de 30 % sur l'alimentaire en 2011

Tu veut dire par l'Espagne? les produits hydroponique cancerigene d'Almeria..d'Andalousie?

L'ONU? pourquoi il disent ça eux, il sont une autorité compétante pour déclaré ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   9/12/2010, 22:17

Grève : l'Espagne prendra des mesures

Le gouvernement espagnol "n'hésitera pas" à prendre de nouvelles mesures afin d'éviter une crise semblable à celle provoquée le week-end dernier par la grève des contrôleurs aériens, a déclaré jeudi le chef du gouvernement Jose Luis Rodriguez Zapatero. Le gouvernement "n'hésitera pas à utiliser tous les instruments de l'Etat de droit pour éviter ou mettre fin à une situation comme celle que nous avons vécue", a déclaré M. Zapatero.

"Personne, ni individuellement ni collectivement ne peut prendre en otage de ses revendications l'ensemble des citoyens", a-t-il ajouté en expliquant devant les députés les raisons qui ont conduit son gouvernement à décréter l'état d'alerte. Le gouvernement espagnol avait pris samedi cette mesure, sans précédent depuis la fin de la dictature franquiste en 1975, pour mettre fin à une grève sauvage des contrôleurs aériens qui a paralysé pendant 24 heures le trafic dans tout le pays.

En vertu de cette mesure, le contrôle aérien a été placé sous l'autorité de l'armée pour 15 jours. "Nous ne serons en état d'alerte ni un jour de plus ni un jour de moins que ce dont ont besoin le pays et les citoyens pour pouvoir circuler librement sans risquer d'être l'objet d'un chantage de la part des contrôleurs", a déclaré M. Zapatero. Les contrôleurs ont agi "en rébellion ouverte contre l'Etat de droit et ses institutions" et sont responsables d'un "affront à l'ordre constitutionnel qui devait être abordé comme tel", a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement a précisé que 190 militaires de l'armée de l'air avaient été mobilisés dans les tours de contrôle pour superviser le trafic aérien, ainsi que 2.000 policiers, des membres de la protection civile et de l'Unité militaire d'urgence, pour assurer la sécurité des aéroports. Il a ajouté que plus de 200.000 passagers avaient été affectés par cette grève sauvage.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/12/09/97002-20101209FILWWW00555-greve-l-espagne-prendra-des-mesures.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   10/12/2010, 12:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   10/12/2010, 20:36

Euronews - La FED va augmenter ses achats d'obligations


Citation :

06/12/2010 - Euronews
"La FED va augmenter ses achats d'obligations si..."

"Dans un entretien avec la chaine américaine CBS, le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke n’exclut pas d’augmenter les achats d’obligations du Trésor américain au-delà des 600 milliards de dollars annoncés pour faire baisser les taux d’intérêt de long terme. “Si la reprise reste faible et le chômage trop élevé, a expliqué Ben Bernanke, nous pourrions augmenter notre investissement au delà des 600 milliards de dollars."

Source :
http://fr.euronews.net/2010/12/06/la-federal-reserve-va-augmenter-ses-achats-d-obligations-si/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   11/12/2010, 16:48

Une dette largement odieuse (en Mds $)

Pays
Régime dictatorial
Période de la dictature
Dette odieuse (dictature)
Stock de la dette en 2007 (en Mds $)



Indonésie
Suharto
1965-1998
151
141

Irak
Saddam Hussein
1979-2003
122
81

Brésil
Junte militaire
1965-1985
104
237

Argentine
Junte militaire
1976-1983
37
128

Corée du Sud
Régime militaire
1961-1987
33
249

Philippines
Marcos
1965-1986
28
66

Turquie
Régime militaire
1980-1989
23
251

Maroc
Hassan II
1961-1999
23
20

Afrique du Sud
Apartheid
1948-1991
22
43

Thaïlande
Militaires
1966-1988
22
63

Chili
Pinochet
1973-1990
15
59

Tunisie
Ben Ali
1987-
13
20

Zaïre/RDC
Mobutu
1965-1997
12
12

Nigeria
Buhari/Abacha
1984-1998
12
9

Pakistan
Militaires

Pervez Musharraf
1978-1988

1999-2008
9

16
41

Pérou
Fujimori
1990-2000
9
32

Soudan
Nimeiry
1969-1985
9
19

Ethiopie
Mengistu
1977-1991
9
2,6

Kenya
arap Moi
1978-2003
5,7
7,4

Congo
Sassou
1979-
4,2
5,2

Iran
Shah
1941-1979
4,5
21

Bolivie
Junte militaire
1964-1982
3,3
4,9

Myanmar (Birmanie)
Régime militaire
1988-
3
7,4

Guatemala
Régime militaire
1954-1985
2,7
6,3

Mali
Traoré
1968-1991
2,6
2,0

Paraguay
Stroessner
1954-1989
2,4
3,6

Somalie
Siad Barre
1969-1991
2,4
2,9

Malawi
Banda
1966-1994
2,0
0,9

Togo
Eyadema
1967-
2,0
2,0

Cambodge
Khmers Rouges
1976-1989
1,7
3,8

Liberia
Doe
1980-1990
1,1
2,5

Rwanda
Habyarimana
1973-1994
1,0
0,5

Salvador
Junte militaire
1962-1980
0,9
8,8

Nicaragua
Anastasio Somoza
1974-1979
0,9
3,4

Haïti
Duvalier
1957-1986
0,7
1,6

Ouganda
Idi Amin Dada
1971-1979
0,4
1,6

Centrafrique
Bokassa
1966-1979
0,2
1,0


[La dette odieuse calculée est celle contractée durant la dictature, sans compter la partie contractée après la dictature pour rembourser une dette odieuse de la dictature.]

Ce tableau a été réalisé par Damien Millet et l’auteur sur la base d’un travail préliminaire de Joseph Hanlon (2002).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   14/12/2010, 17:45

La dette française "pourrait" inquiéter les marchés /Roubini



PARIS, 13 décembre (Reuters) - La dette publique française pourrait finir par inquiéter les investisseurs si les réformes structurelles promises ne sont pas engagées, estime l'économiste américain Nouriel Roubini dans un entretien au Monde.

La France n'a pas été touchée directement à ce jour par la crise de la dette dans la zone euro, qui a affecté ces derniers mois les dettes grecque, irlandaise, portugaise et espagnole.

Mais l'écart de rendement entre emprunts français et allemands s'est brièvement creusé ces dernières semaines en réaction à ces tensions.

"La dette de la France n'a pas été attaquée par les marchés alors que le déficit public atteint 8% du PIB. En Italie, ce ratio est d'un peu plus de 5%", a déclaré Nouriel Roubini au Monde daté de mardi.

Ce professeur d'économie est surnommé "Dr. Doom" (littéralement "Docteur Malédiction") depuis qu'il est présenté comme l'un des rares experts à avoir prédit la crise financière de 2008 et ses conséquences économiques.

"Si la France a des atouts - elle emprunte à des taux bas, et son secteur financier n'a pas les mêmes problèmes que dans certains pays périphériques - ce flux de dette pourrait un jour inquiéter les investisseurs", juge-t-il dans Le Monde.

"D'autant que Nicolas Sarkozy est arrivé en promettant des réformes structurelles qui n'ont pas été faites", ajoute-t-il.

"La colère de la rue, observée lors de la réforme des retraites, peut inciter à ne rien faire d'ici 2012 et la prochaine élection présidentielle. Mais il ne faut pas attendre trop. Un jour les marchés se réveillent et il est trop tard."

Interrogé sur la crise de la zone euro, il estime que la probabilité de voir certains pays en sortir "n'est pas de 100% mais pas de 0% non plus".

"Ce qui semble impensable aujourd'hui peut se révéler possible voire nécessaire dans cinq ans", ajoute-t-il.

Concernant les Etats-Unis, il estime que "la reprise est en marche" mais ajoute que "la croissance reste faible. Trop faible".

(Marc Angrand, édité par Yves Clarisse)

source: http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE6BC1AO20101213

PS: la cata se rapproche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités economique sur l'apocalypse financier.   16/12/2010, 10:21

Spéculation immobilière et fracture sociale

Statistiques affolées, Français incrédules ou sidérés, pouvoirs publics - locaux ou nationaux - sans voix : l'envolée des prix de l'immobilier tourne à l'absurde. Ou au scandale.

Il y a quelques semaines à peine, la chambre des notaires annonçait une hausse de près de 14 % du prix des logements anciens à Paris, entre l'automne 2009 et l'automne 2010 ; le seuil historique de 7 000 euros le mètre carré était franchi. De nouveaux chiffres, publiés le 9 décembre, attestent que la hausse continue à un rythme effréné : sur l'ensemble de l'année 2010, elle devrait être de l'ordre de 20 % dans la capitale.

Paris n'est pas toute la France ? Certes. Mais cette frénésie gagne la banlieue, avec des hausses de l'ordre de 10 %, et beaucoup plus dans les communes de la petite couronne. Elle touche également bon nombre des grandes villes de province, notamment Rennes, Nantes, Bordeaux, Lyon, Marseille, etc. La contagion est presque générale.

Tout contribue à cette folle flambée des prix. La pénurie de l'offre, évidemment, faute de réserves foncières. Mais aussi le fait que, face à l'incertitude des marchés financiers, l'immobilier est devenu une valeur refuge, pour ceux qui en ont les moyens. C'est particulièrement vrai pour des acheteurs étrangers fortunés, pour qui les prix parisiens restent attractifs, comparés à ceux de Londres ou New York. Enfin, le niveau très bas des taux d'intérêt à long terme favorise les comportements spéculatifs.

Peu importent les disputes d'experts pour savoir s'il s'agit, ou non, d'une "bulle immobilière". Le résultat est là : acheter son logement à Paris, et, à un moindre degré, dans les centres-villes des grandes métropoles régionales, devient un privilège réservé aux ménages les plus favorisés ou disposant déjà d'un patrimoine conséquent ; les jeunes, les étudiants, les classes moyennes et plus encore les familles populaires n'y ont plus leur place.

Cette fracture immobilière est redoutable. Elle témoigne de l'échec des "politiques de la ville" annoncées en fanfare depuis une trentaine d'années. Plus que jamais, les rêves de mixité sociale et de rapprochement entre lieux de résidence et de travail apparaissent comme des voeux pieux.

De même, l'ambition de Nicolas Sarkozy de faire de la France "un pays de propriétaires" - "Ma République est celle où chacun pourra accéder à la propriété de son logement", déclarait-il le 14 janvier 2007 - est à ranger au magasin des promesses de campagne. Tout comme l'objectif de construire 50 0000 logements nouveaux par an : on en est très loin, en particulier pour les logements vraiment sociaux.

Aux antipodes de ces dérèglements du marché immobilier, faut-il rappeler que l'on estime à 1 million le déficit de logements, accumulé depuis une vingtaine d'années ? Ou qu'en France, aujourd'hui, quelque 3,5 millions de personnes n'ont pas de logement digne, ou pas de logement du tout ? "République" ? Un vain mot, hélas ! quand le droit, élémentaire, au logement est à ce point bafoué.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/12/10/speculation-immobiliere-et-fracture-sociale_1451682_3232.html

l'Etat vend son patrimoine immobilier avant que la bulle éclate!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités economique sur l'apocalypse financier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» mort de l'euro
» Les tapisseries de l'Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Divers-
Sauter vers: