Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La reprise economique selon Azerty.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
thetruthwillsetufree

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 21/12/2008

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   1/8/2009, 00:06

http://www.incapabledesetaire.com/predict.htm

(Sommaire du 31 juillet)

"Je vous ai déjà avisé sur le fait qu'une autre vague économique se produira avant la fin septembre. Depuis les dernières semaines, les banquiers canadiens passent à la caisse et liquident leurs options. La dernière fois que ceci s'est produit, c'était à l'été 2008, immédiatement avant la grande débandade, ce qu'ils ont tous appelé sans vergogne, « la tempête parfaite ».



« La tempête parfaite » ne signifie pas, qu'ils ne sont pas au courant qu'elle approche, elle signifie qu'ils possèdent une excuse professionnelle pour se défendre de n'avoir pu la prévoir. La Réserve Fédérale Américaine n'a jamais dépassé 10 milliards pendant le dernier demi-siècle et depuis 2006 elle a augmenté, pour atteindre 700 milliards.



Comme connaisseur de la politique et de la finance, le politicien Lyndon Larouche estime de son point de vue qu'un effondrement aura lieu, et qu'il devrait se situer autour du 12 octobre. [...]"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azerty

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   1/8/2009, 08:52


La Bourse de Paris au-delà des 3 400 points !


Posté le 31 juillet 2009

Ce n’était plus arrivé depuis novembre 2008 : la Bourse de Paris a de nouveau franchi le pallier psychologique et technique des 3 400 points. cette bonne nouvelle s’inscrit dans une dynamique globale qui a vu les résultats trimestriels des grandes entreprises s’envoler des deux côtés de l’Atlantique. Même si la séance d’aujourd’hui à clôturer sur une quasi-stabilité (- 0.26 %), les résultats sont encourageants pour la suite de l’année et surtout pour la rentrée.

Côté français, on enregistre surtout les bonnes performances de certains ténors tels que France Telecom (+ 3.32 % hier), EDF ( + 5.43 %) et de Renault (+ 1.47 %) qui malgré ses pertes historiques du premier semestre parvient malgré tout à tirer son épingle du jeu en misant sur une politique agressive et la volonté de gagner de nouvelles parts de marché.

Outre-Atlantique, les bonnes nouvelles sont venues des acteurs du crédit ou plus précisément de la carte de crédit. Comme le soulignent Les Echos dans leur éditorial, “le secteur des cartes de crédit était au coeur des préoccupations” ces dernières semaines et les résultats de Visa et de Mastercard ont rassuré les investisseurs désireux de se convaincre que la reprise est à leur porte. Pourvu que ça dure…

http://www.surf-finance.com/la-bourse-de-paris-au-dela-des-3-400-points-398.html


cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contre-la-pensee-unique.org/
Azerty

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   1/8/2009, 08:57

Le pire est passé aux USA mais la reprise sera lente, dit le FMI


REUTERS | 31.07.2009 | 17:55

WASHINGTON (Reuters) - La forte baisse de l'activité économique aux Etats-Unis "semble prendre fin" mais la reprise sera vraisemblablement lente et progressive en raison des incertitudes qui continuent de peser sur l'emploi et l'immobilier, estime vendredi le Fonds monétaire international.

Le conseil d'administration de l'organisation internationale appelle les pouvoirs publics américains à achever la stabilisation de l'économie, à développer des stratégies de sortie de crise, à renforcer la régulation du secteur financier et à réduire les déficits publics à moyen terme.

"Grâce à des décisions politiques qui ont gagné en puissance et en ampleur, la forte baisse de l'activité économique semble prendre fin et la confiance dans la stabilité du secteur financier s'est renforcée", estime le FMI dans un rapport publié à l'issue de ses consultations annuelles avec les autorités et les institutions américaines.

"Toutefois, avec des tensions financières qui demeurent élevées, la reprise va probablement être graduelle et les risques sont orientés à la baisse", ajoute le FMI.

David Lawder, version française Gwénaelle Barzic

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20090731.REU7930/le_pire_est_passe_aux_usa_mais_la_reprise_sera_lente_di.html

afro

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contre-la-pensee-unique.org/
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   1/8/2009, 10:35

azerty = lagarde

on ta démasqué sale agent du NWO

va rejoindre ton troll en chef en vacance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   1/8/2009, 13:31

Azerty a écrit:
..., dit le FMI

Là tu éxagères quand même Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azerty

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   3/8/2009, 16:42

Bourse : les marchés attendent les signes durables d'une reprise

03/08/09

Le mois de juillet a été faste. Les principales places boursières ont bouclé leur meilleur mois depuis le début de la crise. Les investisseurs ont salué une salve de résultats meilleurs qu'attendu. Leur attention se tourne aujourd'hui vers les chiffres de l'emploi et de la consommation.

Le généreux plan de relance américain a redonné l'appétit aux investisseurs. Rassurés par une salve de résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, ceux-ci ont porté la plupart des grands indices boursiers à des rythmes record en juillet, si bien que le mois qui vient de s'achever pourrait rester dans les annales comme celui du grand retour de l'optimisme sur les marchés actions. A New York, le Dow Jones a terminé le mois à 9.171,61 points, soit un bond de 10,75 % par rapport à juin. Pour égaler cette performance, il faut remonter à octobre 2002. En quatre semaines, l'indice composite Nasdaq a décollé de 7,2 %, pour atterrir à 1.978,50 points. Le S&P 500 a augmenté de 6,9 % sur la même période. Plus tempéré mais tout aussi significatif, le Nikkei 225 a progressé de 4,2 % en juillet, sa plus belle embellie en près de neuf mois, et a clôturé le 31 juillet à 10.356,83 points. Le CAC 40 n'a pas été en reste, puisque l'indice vedette de la place parisienne s'est adjugé 6,5 % de hausse en un mois pour s'établir à 3.426,27 points vendredi soir. Le même enthousiasme a emporté le marché des matières premières, avec un cuivre à son plus haut en dix mois sur le London Metal Exchange (LME) et un baril de pétrole proche des 71 dollars à New York.

L'immobilier en hausse

Confirmant les espoirs d'un retour prochain de la croissance, le Bureau d'analyse économique aux Etats-Unis a publié en fin de semaine un PIB trimestriel en recul de 1 % en rythme annuel, un résultat moins mauvais que prévu et un signe fort que la récession commence à relâcher sa brutale étreinte. Les ventes de logements, plus nombreuses que prévu, allaient dans le sens d'une reprise de l'activité dans l'immobilier, premier des secteurs touchés par la crise. Toute la question aujourd'hui est de savoir si les bons chiffres publiés par les grandes entreprises et institutions financières ces dernières semaines seront relayés à court terme par la demande. Rien n'est moins sûr. Proche des 10 %, le taux de chômage est loin d'avoir entamé sa décrue aux Etats-Unis. A ce titre, le rapport sur l'emploi publié ce vendredi par le département du Travail américain sera regardé avec une particulière attention, soulignent les économistes de Natixis. Il donnera des indications cruciales quant à l'état de frilosité des entreprises sur le front des embauches. Sur le versant européen, les investisseurs écouteront avec intérêt le discours de Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne (BCE). Le consensus des analystes table sur un maintien des taux directeurs à 1 %. Dans l'attente de ces données, les investisseurs pourraient bien être tentés par les prises de bénéfice. L'ampleur des gains plaide pour cette thèse, avancent plusieurs analystes. " Il va de soi que le marché corrigera, lance Robert Hagstrom, gestionnaire de portefeuille chez Legg Mason Capital Management. Toutefois, l'amélioration des fondamentaux, conjuguée à l'abondance des volants de liquidités, devrait permettre de limiter les corrections dans une fourchette comprise entre - 10 % et - 15 %. "Parmi les premiers concernés, le S&P 500, proche aujourd'hui de la barre psychologique des 1.000 points.

Un enthousiasme fragile


L'évolution de l'indice dépendra en partie des résultats attendus cette semaine. Un peu moins d'un tiers des sociétés du S&P 500 n'ont pas encore publié leurs trimestriels. La fragilité de l'enthousiasme des marchés a trouvé sa meilleure illustration dans les forts mouvements qu'ont connus les places chinoises en milieu de semaine dernière. Le régulateur bancaire de l'empire du Milieu avait fait part de son intention de restreindre les conditions d'octroi de prêts pour limiter les risques de spéculation, provoquant la soudaine chute des principaux indices de référence de Shenzhen de Shanghai. La banque centrale chinoise s'est trouvée dans l'obligation d'intervenir en réaffirmant qu'elle conserverait une politique monétaire accommodante sur la seconde moitié de l'année.

http://www.lesechos.fr/patrimoine/bourse/300367280-bourse-les-marches-attendent-les-signes-durables-d-une-reprise.htm


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contre-la-pensee-unique.org/
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   3/8/2009, 16:50

DANGER: TAUX BANCAIRE -0,25 %

banque suédoise fait dans le taux d'intérêt négatif ???!!! J'ai vérifié et surprise horrible, en effet, la république de Weimar en avait rêvé, mais la RiksBank l'a vraiment fait : "Sweden Cuts Deposit Rate to NEGATIVE 0,25%". !!! Respirez... Expirez... Fermez les yeux, videz-vous la tête, et concentrez-vous juste sur ce que cela veut dire, un taux négatif. Cela oblige les gens à dépenser immédiatement plutôt que thésoriser. Cela force les banques à prêter. C'est tout ce qu'ils ont trouvé ! Surréaliste, et cela montre bien que les banques ne veulent prêter sous aucun pretexte. Génial. Cela veut dire que les banquiers suédois en sont arrivés à la dernière extrémité, se tirer une balle dans chaque pied. Et si le premier pays à tomber était en fait la Suède avec ses milliards de remboursements mensuels coincés dans les pays baltes et en Russie. Un taux négatif ? c'est comme si vous alliez voir un médecin et qu'il vous donnait des médicaments pour que vous soyiez encore plus malade que vous ne l'êtes ! Je vous le dis, ils sont désespérés. Lien sur la Riksbanket sur le papier de Global Economic Analysys. Revue de Presse par Pierre Jovanovic


ACH, LA PANZER DIVISION D'IMPAYES VA ENVAHIR LE MOOONDE !


du 3 au 5 Août 2009 : Le grand fuhrer von die Deutsche Bank AG, Herr Joszef Ackermann, a fait une sehr gross deklaration: "les mauvais prêts commerciaux sont la prochaine vague qui va toucher les banques". Vague ? Tsunami oui ! "Cette crise est une série de tremblements de terre avec des épicentres changeants, und die banques qui ont tenu le choc jusqu'à présent seront affectées par celle-ci". Et Herr Ackermann a expliqué qu'il mettait de côté de 1 milliard d'euros pour parer au "11e Choc"... Lire Bloomberg pour connaître l'heure des marées économiques. C'est le moment de surveiller les phases de la lune. On devrait mettre une sirène à chaque emprunt commercial, comme ça, quand ils piquent du nez, ça va faire comme les Messerschmidt. Revue de Presse par Pierre Jovanovic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   3/8/2009, 16:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azerty

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   4/8/2009, 14:30

La Bourse de Tokyo clôture à un plus haut de dix mois

La Bourse de Tokyo a terminé mardi à son niveau le plus haut depuis dix mois après l'annonce d'une nouvelle amélioration du secteur manufacturier américain en juillet qui a conforté l'optimisme du marché concernant le rétablissement de l'économie mondiale




L'indice Nikkei a fini en hausse de 22,54 points, ou 0,22%, à 10.375,01 points, sa clôture la plus élevée depuis le 6 octobre, après être monté en cours de séance jusqu'à 10.479,19 points, également son niveau le plus haut depuis le 6 octobre. Le Topix, plus large, a pris 1,46 point (0,15%) à 959,02 points.

Les valeurs japonaises ont réduit leurs gains en cours de séance, une réaction naturelle après les gains importants des dernières séances, estiment les analystes, selon lesquels les investisseurs attendaient également les résultats de Toyota, annoncés après la clôture.

Le climat d'optimisme a profité aux exportatrices. Le spécialiste des semi-conducteurs Advantest a gagné 2,89% et Tokyo Electron, qui fabrique des équipements pour les fabricants de semi-conducteurs, a pris 2,07%.

Parmi les autres valeurs, Elpida Memory a fini en léger recul de 0,09% après avoir annoncé mardi être en discussions pour le rachat des activités du groupe en faillite Qimonda dans les mémoires DRAM graphiques.

Panasonic a gagné 0,33% après avoir publié la veille, après la clôture, une perte inférieure aux attentes au titre du premier trimestre de son exercice. Le groupe a également revu en nette hausse ses prévisions pour le premier semestre tout en laissant inchangée sa projection d'une nouvelle perte nette annuelle.

Version française Gwénaelle Barzic

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-08-04/la-bourse-de-tokyo-cloture-a-un-plus-haut-de-dix-mois/916/0/366687

cyclops

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contre-la-pensee-unique.org/
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   4/8/2009, 15:57

Perrette, sur sa tête ayant un pot au lait...

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azerty

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   4/8/2009, 17:08

Citation :
Perrette, sur sa tête ayant un pot au lait.

Bien posé sur un coussinet,
Prétendait arriver sans encombre à la ville.
Légère et court vêtue elle allait à grands pas ;
Ayant mis ce jour-là, pour être plus agile,
Cotillon simple, et souliers plats.
Notre laitière ainsi troussée
Comptait déjà dans sa pensée
Tout le prix de son lait, en employait l'argent,
Achetait un cent d'oeufs, faisait triple couvée ;
La chose allait à bien par son soin diligent.
Il m'est, disait-elle, facile,
D'élever des poulets autour de ma maison :
Le Renard sera bien habile,
S'il ne m'en laisse assez pour avoir un cochon.
Le porc à s'engraisser coûtera peu de son ;
Il était quand je l'eus de grosseur raisonnable :
J'aurai le revendant de l'argent bel et bon.
Et qui m'empêchera de mettre en notre étable,
Vu le prix dont il est, une vache et son veau,
Que je verrai sauter au milieu du troupeau ?
Perrette là-dessus saute aussi, transportée.
Le lait tombe ; adieu veau, vache, cochon, couvée ;
La dame de ces biens, quittant d'un oeil marri
Sa fortune ainsi répandue,
Va s'excuser à son mari
En grand danger d'être battue.
Le récit en farce en fut fait ;
On l'appela le Pot au lait.

Quel esprit ne bat la campagne ?
Qui ne fait châteaux en Espagne ?
Picrochole, Pyrrhus, la Laitière, enfin tous,
Autant les sages que les fous ?
Chacun songe en veillant, il n'est rien de plus doux :
Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes :
Tout le bien du monde est à nous,
Tous les honneurs, toutes les femmes.
Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi ;
Je m'écarte, je vais détrôner le Sophi ;
On m'élit roi, mon peuple m'aime ;
Les diadèmes vont sur ma tête pleuvant :
Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même ;
Je suis gros Jean comme devant.

Jean de La Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contre-la-pensee-unique.org/
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   4/8/2009, 17:57

Un mort s'en allait tristement
S'emparer de son dernier gîte ;
Un Curé s'en allait gaiement
Enterrer ce mort au plus vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice

avatar

Nombre de messages : 3147
Age : 50
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   4/8/2009, 19:22

Allez pour Azerty une information toute fraiche.

BNP Paribas s'apprête à distribuer à ses traders un milliard d'euros de plus ( DE PLUS) en 2009 qu'en 2008

Dans un contexte de reprise des marchés financiers, les politiques s'indignent que les banques se remettent à distribuer des bonus importants. Et bien voilà de quoi nourrir leur réflexion. Selon ses comptes semestriels, BNP Paribas s'apprête à distribuer à ses traders un milliard d'euros de plus en 2009 qu'en 2008 (le montant total des bonus distribués n'est en revanche pas indiqué). La banque ne le crie pas sur les toits, mais, du fait de ses bonnes performances de début d'année, elle a fortement augmenté ses provisions pour payer à ses traders des rémunérations variables faramineuses au début de l'année prochaine.

Interrogé lors de la présentation des résultats sur le montant exact qu'il comptait distribuer, Baudoin Prot, le directeur général (photo), a refusé de répondre, se contentant d'indiquer que le seul ratio à retenir était le coefficient global d'exploitation des activités de marché (le rapport entre le chiffre d'affaires et les coûts) qui était à un niveau historiquement bas, à 43,8%.

Mais il ne faut pas aller chercher très loin pour trouver les montants exacts. Lors du premier semestre, le montant des frais de gestion du pôle Corporate and Investment Banking (CIB) a été de 3,237 milliards d'euros. Contre 2,208 milliards lors du premier semestre 2008. Soit une différence de 1,029 milliards, qui représente une augmentation de 46,6%. En ligne avec l'augmentation des résultats des activités de marché, même si les pourcentages d'augmentation ne sont pas équivalents (2,3 milliards d'euros de bénéfice avant impôt au premier semestre 2009 contre 843 millions pour les six premiers mois de 2008).

Et l'évolution des bonus constitue la principale explication de cette augmentation. Ce n'est pas moi qui le dit, mais la banque. Du moins dans ses comptes du premier trimestre (à un moment où aucune polémique n'avait encore éclaté sur le sujet du retour des bonus). La banque écrivait alors:

"Les frais de gestion du pôle s'élèvent à 1 770 millions d'euros contre 952 millions d'euros au premier trimestre 2008. Ils sont impactés essentiellement par la hausse des provisions pour rémunérations variables dans les activités de marchés de capitaux du fait de la très bonne performance du trimestre, ainsi que, dans une moindre mesure, par des coûts de restructuration et l'effet périmètre de l'intégration des activités de prime brokerage acquise de Bank of America."

Il y a trois mois, la banque assumait le fait que la presque totalité de l'augmentation des frais de gestion soit due à la hausse à venir des bonus.

Pour les comptes du deuxième trimestre, elle est beaucoup plus elliptique, écrivant:

"Les frais de gestion du pôle, à 1 467 millions d'euros, sont en hausse de 16,8% par rapport à une base faible au deuxième trimestre 2008, base adaptée au niveau de revenus d'alors. A périmètre et change constants et hors rémunération variables, ils sont en baisse de 1,5%, conformément au plan d'adaptation mis en place début 2009 et déjà réalisé à plus de 50%. Par rapport au premier trimestre 2009, ils baissent de 17,1%. Ces évolutions témoignent à nouveau de la flexibilité des frais de gestion de CIB."

Flexibilité à la hausse, comme à la baisse! Car l'addition est fort simple à faire, ainsi que la comparaison avec 2008. D'un côté, BNP Paribas a diminué ses effectifs (ce qui diminue ses charges fixes), de l'autre, elle voit ses charges exceptionnelles exploser.

Les traders de BNP Paribas peuvent dire "merci la crise". Les résultats exceptionnels de la banque s'expliquent en effet par une moindre concurrence des établissements américains ainsi que par la politique de taux très accomodante des banques centrales... tous deux conséquence de l'effondrement des marchés fin 2008.

Seul un retournement des marchés empêcherait les traders de se gaver. Et voilà qu'on se prend à rêver d'un nouveau krach...

Précision supplémentaire (à 19h): une porte-parole de la banque, interrogée, ne dément pas le milliard, mais refuse de donner le moindre chiffre, car "c'est une donnée non publique".

http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/cori/2009/08/un-milliard-deuros-provisionn%C3%A9-pour-les-traders-de-bnp-paribas.html

Preuve que la bourse est effectivement au beau fixe....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   5/8/2009, 11:46

est ce réellement utile de rappeler tout les articles négatifs et tout les articles positif ?
Il manque 55 000 000 000 000 $ dans les caisses du monde.
c'est argent n'alimentera pas l'économie réelle, elle a et aura donc un impacte réelle.
C'est une crise systémique, et c'est la suite logique du système monétaire actuel.
L'argent dette ruinera forcement le monde a cause de la notion d'intérêt.
A l'heure actuel les intérêts qui ne peuvent être perçus s'élève a 55 trilliard de dollars, donc autant de perdant a se jeu de chaise musical.

A chaque tours de piste il y a des perdants et des gagnants, mais surtout, a chaque tours de piste il y a toujours plus de perdant.

On peut ralentir se processus par le biais de l'innovation et l'ouverture de nouveaux marcher.
Mais depuis que l'économie est mondial, elle est saturée.
Se processus touche donc a ça fin, et c'est une question de temps pour en observer les conséquences.
A moins d'une innovation majeur dans le domaine énergétique la situation est catastrophique.
Je ne vois pas de bonne nouvel, je vois juste des nouvelles moins pire que ce qu'il était annoncé.
Alors de la a parlé d'une reprise ...

C'est tout simplement illusoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   6/8/2009, 00:46

Effets de la crise > France > Emploi

Cette rubrique présente la situation de l'emploi en France suivant divers paramétres.
- L'évolution trimestrielle des créations/Destructions d'emploi depuis le T1 1970
- L'évolution annuelle des créations/destructions d'emploi depuis 1970
Mais aussi...
- La définition du chômage pour le BIT (Bureau International du Travail)
- Les catégories du pôle emploi


Intitulé Période Trimestres Bilan en emploi
Premier choc pétrolier Du T3 1973 au T3 1975 4 288 500
Second choc pétrolier Du T2 1980 au T3 1985 18 744 000
Crise des années 90 Du T1 1991 au T4 1993 12 527 300
Crise des dot com T2 2002 au T3 2003 5 92 600
Crise actuelle Du T2 2008 au T1 2009 * 4 435 000


A la fin du T4 2008, nous disposons d'éléments de comparaison d'un point de vue du coût en emplois par rapport aux autres crises survenues depuis 1970.



Pour ceux qui ne comprenne pas le graphique, la courbe noir est la courbe de la crise que l'on traverse actuellement, et on peux constater que la situation de l'emploi se dégrade encore plus vite que pour la crise du premier choc pétrolier.

Je trouve se graphique réellement effrayant. Reprise vous avez dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la_force

avatar

Nombre de messages : 477
Age : 106
Localisation : TATOUINE
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: La reprise economique selon Azerty.   6/8/2009, 00:54

en ce moment c'est le piège à con, une remontée pour gruger les naïfs avant l'effondrement total.........

Vive Bear Grylls.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La reprise economique selon Azerty.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Le Politique selon Platon
» Allaitement et reprise du travail : comment faire accepter les biberons ?
» reprise du travail/Allaitement
» sevrage partiel , diversification alimentaire reprise de travail
» La cuisine selon Juliette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: