Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour les inflitrés de ce forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   9/10/2009, 23:42

Atwan : Attention, le temple de Salomon prend forme







Il semble que nous nous approchons de la dernière ligne droite avant Armageddon.


Abdul-Bâri Atwan dans al-Quds al-Arabi de ce vendredi (http://www.alquds.co.uk/index.asp?fname=today�8z50.htm&storytitle=ffاحذروا: هيكل سليمان يتبلورfff&storytitleb=عبد الباري عطوان
&storytitlec=) met en garde contre la construction du troisième Temple sur les esplanades de la Mosquée al-Aqsa.



Il rappelle que la stratégie de Netanyahu qu’il accomplit dans le silence quasi-total des régimes arabes et « musulmans », est de :



1. poursuivre la colonisation, ce qu’il fait,

2. imposer l’entité comme état à caractère juif, ce que Obama a reconnu dans son dernier discours devant l’ONU,

3.
la judaïsation d’al-Quds et la construction du temple. La première partie est en cours et pratiquement réalisée, et reste le temple avec la destruction d’al-Aqsa.




Atwan raconte une histoire intéressante inconnue que lui a rapporté Farih Abu-Madeen ministre de la Justice de la Palestine sous feu président Yasser Arafat, et qui se serait déroulée lors de la rencontre à Gaza en janvier 2001 (21 janvier) de Yasser Arafat avec Ismail Cim alors ministre des affaires étrangères de la Turquie dans le gouvernement du DSP (Parti démocratique de la gauche) de Bulent Ecevit (en janvier 2001). Une rencontre privée à la demande de Cim et dont Abu-Madeen était le seul témoin.

Ismail Cim aurait proposé à Arafat une offre de création d’un état palestinien avec des aides financières alléchantes, une reconnaissance US et internationale, une solution à toutes les question ; des refugiés, des colonies, d’al-Quds... Seule condition, qu’Arafat accepte la construction d’un tout petit temple sur les esplanades de la Mosquée al-Aqsa au nom du « Temple de Salomon », et peu importe quel drapeau flotterait dessus.


Abu-Madeen rapporta qu’Arafat avait accepté l’offre mais à une condition aussi. Il a demandé au ministre turc de consulter le peuple turc, et en cas de son accord, il n’y aurait pas de problème. Le visage d’Ismail Cim aurait changé de couleur, il demanda alors à Arafat d’oublier l’offre et de ne pas en parler et il s’était retiré.


Il est aussi intéressant de savoir que cet Ismail Cim (décédé en 2007), de la gauche laïque, avait quitté le parti DSP en 2002 pour former le Parti de la Nouvelle Turquie (YTP) en 2002, dans le but de s’opposer aux partis conservateurs (islamiques) comme l’AKP ou le parti du Bonheur (SP). Le journal turc Milli Gazete a rapporté (http://www.islamonline.net/Arabic/news/2002-07/22/article31.shtml) que ce parti était soutenu par l’association des hommes d’affaires turcs contrôlés par des hommes d’affaires de confession juive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   10/10/2009, 15:06

Israël impose de nouvelles restrictions sur la liberté religieuse musulmane






La mesure drastique a semble-t-il pour but d’obliger les Musulmans à quitter la Mosquée aussi rapidement que possible, et qu’ils ne s’installent pas sur le site pour repousser les intrus juifs qui cherchent à obtenir « le droit de prière » dans le lieu saint islamique.

Des groupes juifs ont ouvertement appelé à la destruction des lieux saints islamiques de Jérusalem pour construire un temple juif, ce qui, selon certains cercles théologiques juifs, accélèrerait l’avènement d’un messie juif, ou rédempteur, qui dirigerait le monde depuis Jérusalem.

Auparavant, les autorités israéliennes d’occupation avaient décidé d’interdire l’accès à la Mosquée Al-Aqsa aux Musulmans de moins de 50 ans. Les plus jeunes, dont les détenteurs de la citoyenneté israélienne, n’étaient pas admis dans le voisinage du Haram Al-Sharif (le Noble Sanctuaire).

Une centaine de Musulmans ont été arrêtés pour « désobéissance aux ordres de la police » et « trouble à l’ordre public ».

Sheikh Ra’ed Salah, chef du mouvement islamique de l’autre côté de la Ligne Verte (Israël) et son adjoint Sheikh Kamal Al-Khatib, ont été assignés à résidence et interdits d’entrer à Al-Quds pendant un mois.

La mesure draconienne coïncide avec les dernières menaces de quelques responsables juifs d’interdire le mouvement islamique et de retirer à ses dirigeants leur citoyenneté.

Un bon moral

Entre temps, les centaines de Musulmans qui maintiennent depuis deux semaines une présence ininterrompue dans la Mosquée Al-Aqsa, ressentent un certain sentiment de victoire, puisqu’ils ont réussi à contrarier l’entrée des intrus juifs sur l’esplanade Al-Aqsa, et également à mettre en lumière les desseins juifs hostiles contre le lieu saint islamique.

« Il est incontestable que notre moral est très bon, et la raison est simple. Notre cause est juste et notre lutte est motivée par un sens profond de la justice. C’est une question de foi profonde. C’est la raison pour laquelle notre peuple reste déterminé dans sa conviction inébranlable que ce que nous faisons est juste, » dit Sheikh Ikrema Sabri.

Sabri confirme que de plus en plus de Musulmans dans le monte entier sont maintenant conscients des dangers qui hantent les lieux saints islamiques à Jérusalem, à cause des complots juifs.

« Notre but était, depuis le tout début, d’attirer l’attention du monde musulman, les gouvernements comme les populations, sur ce qui se passe ici. Et je pense que nous avons atteint cet objectif. Je ne dis pas que la bataille est terminée, elle ne le sera qu’avec la fin de l’occupation. Mais nous avons au moins envoyé un message à Israël et au monde que toute attaque contre ce sanctuaire déclenchera un énorme incendie. »

C’est un message que les responsables religieux et du Wakf (donations) musulmans ne sont pas les seuls à essayer de faire passer.

Les leaders de la communauté arabe en Israël, forte de 1,5 million de personnes, essaient aussi, plutôt énergiquement, d’envoyer le même message « à tous ceux qui sont concernés ».

Mercredi dernier, une importante délégation du « comité de suivi » représentant les chefs de conseils locaux, les membres arabes de la Knesset et des responsables civils, s’est rendue sur l’Esplanade des Mosquées.

Pendant leur visite de solidarité, les dirigeants de la communauté arabe de l’autre côté de la Ligne Verte ont juré de « sacrifier le sang et le sol pour la Mosquée Aqsa. »

Ils ont également décidé de former une « première ligne de défense » contre les intrigues sionistes-juives ourdies pour démolir les lieux saints islamiques et construire un temple juif à l’intérieur de l’esplanade.

« C’est notre destin d’être les plus proches défenseurs de la première Qibla de l’Islam (la direction vers laquelle se tournent les Musulmans pendant les prières). Nous ferons ce que nous avons à faire, avec la plus grande sérénité, la plus grande conviction et la plus grande détermination, » a dit Muhammed Zeidan, éminent dirigeant politique et communautaire.

Une lutte continue

La lutte pour protéger le troisième lieu saint de l’Islam des tentatives israéliennes récurrentes de s’en emparer, probablement en découpant le lieu saint, va vraisemblablement continuer et s’amplifier.

C’est l’analyse de presque tous les Musulmans de Jérusalem et de Palestine occupée, qu’ils soient de simples citoyens, des intellectuels ou des dirigeants.

Ibrahim Abu Ghush est le secrétaire personnel de Sheikh Muhammad Hussein, une des personnalités religieuses au rang le plus élevé du Conseil suprême musulman, l’organe qui supervise la Mosquée Al-Aqsa.

Il a déclaré au Centre Palestinien d’Information que les responsables ne se faisaient aucune illusion sur le fait qu’Israël prenne des mesures empêchant les juifs extrémistes de provoquer les Musulmans en donnant l’assaut à l’esplanade Aqsa pour y pratiquer les rites talmudiques juifs.

« Nous devons être constamment sur le qui-vive. Nous devons maintenir une présence constante et importante. Nous devons leur montrer que peu importe ce qu’ils font pour nous faire peur, nous resterons déterminés à défendre et à protéger cet endroit, même au prix de nos vies. Notre volonté de défendre notre mosquée est inflexible. »

Abu Gush a qualifié de « stupides et ridicules » les déclarations israéliennes disant que « les Musulmans font des histoires pour rien, et que la police israélienne est là pour le maintien de la paix et de la sécurité. »

« Ce sont bien sûr des mensonges minables et les Israéliens sont très fort pour ce qui est de mentir. »

« Comment peuvent-ils prétendre que c’est nous qui créons des troubles alors qu’ils autorisent tous ces fanatiques à profaner le lieu saint ? Ce ne sont pas de simples touristes ou visiteurs. Un touriste qui visite un lieu saint, ou un lieu historique, ne demande pas sa destruction, comme le font ces malades. Au fond, ce sont vraiment des terroristes. Ils n’attendent que l’occasion pour mener à bien leurs desseins infâmes. »

Sheikh Sabri et d’autres responsables musulmans à Jérusalem et en Palestine occupée ont applaudi l’appel de Sheikh Yousuf Al-Qaradawi, l’éminent savant musulman basé au Qatar, dans lequel il déclarait le vendredi 9 octobre « jour de colère » pour protester contre les complots israéliens contre la Mosquée Aqsa.

« Nous sommes confiants que l’appel du vénérable savant sera repris dans tout le monde musulman. Nous espérons aussi que les Etats musulmans lanceront une campagne politique et diplomatique pour obliger le régime israélien à mettre fin aux provocations juives contre la Mosquée Aqsa, » a dit Sabri.

Le gouvernement jordanien a prévenu Israël cette semaine que toucher au « statu quo » du Haram Al-Sharif à Jérusalem aurait de graves conséquences.

Quelques officiels égyptiens et de la Ligue arabe ont fait des déclarations similaires. Cependant, Israël semble hautement perturbé par ces déclarations largement inoffensives, ce qui suggère que la situation à Jérusalem va vraisemblablement se détériorer encore davantage, en particulier si les autorités d’occupation continuent d’encourager les extrémistes juifs à mettre un pied sur le lieu le plus controversé au monde.

Le 8 octobre, le quotidien israélien Ha’aretz rapportait qu’un rabbin influent a dit à Shimon Peres que les Juifs ne devaient pas faire de pèlerinage au « Mont du Temple » pour ne pas provoquer un scandale mondial.

L’article cite le rabbin Yosef Shlomo Elyashiv disant que les Juifs ont l’interdiction de gravir le Mont du Temple : « Selon la Halacha (la loi religieuse talmudique), il est interdit de gravir le Mont du Temple. Je l’ai déjà dit par le passé, et je le répète encore une fois, les Juifs ont l’interdiction de monter à ce site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   10/10/2009, 17:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   10/10/2009, 17:45

M0mo-X a écrit:

ROH PUNAISE !!!!!!!!!!! Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   10/10/2009, 19:08

lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   11/10/2009, 09:22




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiwass

avatar

Nombre de messages : 59
Localisation : Méridion
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   11/10/2009, 14:42

Roh Philippe Val ce drogué, non mais regardez sa tête...

je voudrais poser une question : si jamais l'armaggeddon n'a pas lieu, serez-vous déçus ?

D'une part c'est très triste si ils détruisent Al-Quods, d'autre part celà signera probablement le début de la fin pour Israel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiwass.over-blog.com
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   11/10/2009, 16:58

C'est quoi l'armaguédon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   11/10/2009, 17:28



très intérréssante vidéo Very Happy hihihihi ça montre bien la haine de certains
Revenir en haut Aller en bas
Aiwass

avatar

Nombre de messages : 59
Localisation : Méridion
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   11/10/2009, 18:16

Tus ne lis pas tes posts Momo ?

"Il semble que nous nous approchons de la dernière ligne droite avant Armageddon."

je te félicite pour ta maîtrise des religions comparées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiwass.over-blog.com
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   11/10/2009, 18:28

Désolé,y'a que l'Islam qui m'intéresse dans la vie.Si par Armaguedon tu entends la fin des temps,oui elle aura lieu,de notre vivant ou pas,et seul Notre Créateur en a la connaissance exacte de la date.

Ps:merci yacin-9 pour ta vidéo,comme je dis,le chien aboie,les caravanes passent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannelle

avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   12/10/2009, 02:37

Aiwass a écrit:
Roh Philippe Val ce drogué, non mais regardez sa tête...

je voudrais poser une question : si jamais l'armaggeddon n'a pas lieu, serez-vous déçus ?

D'une part c'est très triste si ils détruisent Al-Quods, d'autre part celà signera probablement le début de la fin pour Israel...

Et si les sionistes voulaient détruire la Vatican au nom de je ne sais quel ancien vestige dessous ce serait normal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiwass

avatar

Nombre de messages : 59
Localisation : Méridion
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   12/10/2009, 16:41

j'ai jamais dis que c'était normal. Je dis que si il font tomber Al-Quôds, c'est finit pour eux, ce serait un très mauvais calcul géopolitique. bien sûr je plaint les gens de voir leurs symboles détruits.

Enfin bon, c'est pas avec des posts qu'on combat les fusils de Tsahal. ceux qui se sentent vraiment concernés ou "qui ne s'interesse qu'à l'islam" devraient aller s'engager au Hezbollah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiwass.over-blog.com
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   12/10/2009, 17:16

La tension monte contre Al-Aqsa : une troisième Intifada ?






Les attaques israéliennes contre Al Aqsa pourraient bien être l’élément déclencheur d’une nouvelle et large insurrection populaire [Intifada] palestinienne dont ces jeunes lanceurs de pierres seraient les précurseurs -

Les dix jours d’affrontements sanglants sporadiques entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes dans Jérusalem ont amené les officiels palestiniens à lancer des mises en garde contre Israël qui était en train de « mettre le feu » à la cité. Le quotidien israélien Jerusalem Post s’est demandé également si une troisième Intifada n’était pas imminente.

Israël de son côté a déployé 20 000 policiers pour assurer la protection de la marche annuelle de Jérusalem, où l’on attend une foule de 70 000 personnes, et qui va traverser les quartiers palestiniens sensibles proches de la Vieille Ville.

Le conflit est causé apparemment par les fêtes religieuses d’Israël qui ont fait venir des fidèles juifs au Mur occidental situé près d’Haram al-Sharif, mur considéré traditionnellement dans le judaïsme comme le plus important lieu saint. Le mur est le seul vestige du temple juif détruit par Hérode en l’an 70 de notre ère.

A un degré plus profond pour les Palestiniens cependant, la facilité avec laquelle les juifs peuvent accéder aux sites dans et autour de Jérusalem - alors que la ville est interdite à l’immense majorité des Palestiniens - souligne à quel point le contrôle palestinien sur Jérusalem et ses lieux saints a été érodé par quatre décennies d’occupation.

Cette situation s’est encore aggravée dimanche quand les portes de la mosquée ont été fermées par la police israélienne qui disait s’inquiéter pour la sécurité des 30 000 juifs qui priaient au Mur occidental pour Souccot (fête juive).

Le chef de la police de Jérusalem, Aharon Franco, a également mis en rage les Palestiniens lundi en les accusant d’être des « ingrats » après qu’Israël les ait autorisés à prier à Al Aqsa durant le Ramadan.

En réalité, seule une petite proportion de Palestiniens a pu arriver à la mosquée. Les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza ne peuvent passer le mur de séparation d’Israël, et les un million et demi de Palestiniens d’Israël et de Jérusalem ont les pires difficultés pour venir y prier. Cette semaine, la police n’a autorisé à entrer que les femmes et les hommes palestiniens ayant une carte d’identité qui prouvait qu’ils avaient au moins 50 ans.

Tant l’Autorité palestinienne que la Jordanie ont publié une déclaration cette semaine prévenant que les groupes juifs, y compris les extrémistes qui veulent faire sauter les mosquées, devaient être interdits d’accès à Haram.

C’est dans ce contexte que le chef du Mouvement islamique en Israël, Sheikh Raed Salah, a appelé les citoyens palestiniens d’Israël à « faire un bouclier de leur corps pour protéger la mosquée Al Aqsa ».





Les citoyens palestiniens d’Israël ont été appelés à
« faire un bouclier de leur corps pour protéger la mosquée Al Aqsa »

Préoccupé par l’impossibilité qu’ont la plupart des Palestiniens d’accéder aux mosquées, Salah a pris sur lui de mener campagne contre les manœuvres israéliennes sous la bannière « Al-Aqsa est en danger », exhortant la minorité palestinienne d’Israël à protéger les mosquées en multipliant leurs visites et en assurant une forte présence islamique sur le site.

Dans une dernière provocation de la part d’Israël hier, Salah a été arrêté sur l’accusation d’incitation et de sédition. Un juge l’a relâché quelques heures plus tard mais seulement sous condition qu’il se tienne éloigné de Jérusalem.

Les préoccupations palestiniennes à propos des intentions israéliennes vis-à-vis d’Haram ne sont pas sans fondement. Les dirigeants religieux et laïcs d’Israël ont manifesté des revendications toujours plus pressantes sur la souveraineté du quartier depuis le début de l’occupation, et ce, malgré un accord initial pour un contrôle avec les autorités islamiques.

Sur le terrain, cela est vu comme faisant partie des efforts d’Israël pour restructurer la géographie de la cité.

Cela a commencé par la destruction hâtive d’un quartier musulman proche du Mur occidental où vivaient 1 000 Palestiniens. En lieu et place de leurs maisons, un immense espace de prière a été créé.

Puis, un réseau de colonies juives a été construit coupant Jérusalem-Est du reste de la Cisjordanie et plus récemment, des extrémistes juifs ont pris le contrôle de quartiers limitrophes à la Vieille Ville, tels que Sheikh Jarrah, Ras al-Amud et Silwan.

Avec un appui officiel, les colons juifs ont également saisi et acheté des maisons palestiniennes dans le quartier musulman de la Vieille Ville, notamment à proximité des mosquées, pour établir des cantonnements armés.

Ils ont encore été aidés par des archéologues israéliens qui font des fouilles importantes dans le sous-sol du quartier. Les tensions du fait de ces fouilles se sont aiguisées de façon spectaculaire en 1996 quand Benjamin Netanyahu, alors Premier ministre, a approuvé le percement de tunnels sous les mosquées. Dans la violence qui en a suivi, au moins 70 Palestiniens ont été tués.

En outre, les officiels israéliens et les rabbins ont redéfini la signification de l’enceinte dans la pensée religieuse juive, ou du Mont du Temple, nom sous lequel elle est connue par les juifs.

Le consensus rabbinique considérait depuis le Moyen Age que les juifs ne devaient pas pénétrer sur l’enceinte de peur de profaner le site du sanctuaire intérieur du temple, dont l’emplacement n’est pas connu. Par contre, les juifs religieux sont censés vénérer le site sans y entrer ni chercher à en prendre possession en aucune façon.

Ce point de vue a évolué depuis qu’une vague de nationalisme religieux a été soulevée par la nature apparemment miraculeuse de la victoire d’Israël dans la guerre des Six-Jours. Alors que l’armée israélienne s’emparait de la Vieille Ville en 1967, par exemple, son grand rabbin, Shlomo Goren, se précipitait à Haram pour y lire la Bible et sonner du chofar (corne de bélier), comme les prêtres du temple antique le faisaient autrefois.

Lors des négociations de Camp David avec les Palestiniens en 2000, Ehud Barak, Premier ministre de l’époque, avait demandé - contre tout enseignement du judaïsme - que toute l’enceinte soit déclarée « Saint des Saints », un statut qui est réservé au sanctuaire interne du temple. Son conseiller, Moshe Amiray, a déclaré que Barak s’était servi de cette condition pour « faire échouer » les négociations.

L’échec de Camp David a conduit à une explosion de violence à Haram al-Sharif quelques mois plus tard, et au déclanchement de la deuxième Intifada.

La souveraineté islamique a de nouveau été contestée en 2003 quand la police israélienne a décidé, unilatéralement, d’ouvrir l’enceinte aux non musulmans. En pratique, cela a donné l’accès, sous la protection de la police, à des cultes messianiques qui veulent la destruction des mosquées pour faire la place à un troisième temple.

Ce sont précisément des rumeurs selon lesquelles des extrémistes juifs étaient entrés dans l’enceinte la veille de Yom Kippur, jour le plus vénéré du judaïsme, qui ont mis l’étincelle à la dernière série d’affrontements.

Il parait qu’un nombre croissant de rabbins colons veulent que soit levée l’injonction contre les juifs qui prient dans l’enceinte, ajoutant ainsi aux craintes des Palestiniens que les officiels israéliens, les rabbins, les colons et les fondamentalistes soient en train de conspirer et de manigancer une prise de contrôle définitive sur Haram al-Sharif.


source: http://www.alterinfo.net/La-tension-monte-contre-Al-Aqsa-une-troisieme-Intifada_a37866.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   12/10/2009, 17:45


Une occupation insidieuse, rampante et omniprésente






Première chose, le sentiment étrange qu'on ressent de retour en Europe, même si je n’ai passé que 7 semaines en Palestine. L’expérience fut tellement intense, elle m’a semblé plutôt durer 7 mois, bien que mon séjour là-bas me semble, en même temps, comme une espèce de rêve, ou hallucination !

Je ne vais pas raconter tout ce que j’ai vu. Il est probable que vous avez déjà une connaissance de la situation, et même si vous n’en avez pas, il n’est pas trop difficile de trouver des comptes-rendus sur l’internet, etc. Raconter des épisodes de l’agression israélienne, ça ne servirait à rien. Pour comprendre tout ça, il faut y aller. Et malheureusement, je ne peux rien dire à propos de Gaza, ce qui serait plus intéressant actuellement puisque personne ne peut y entrer.

Mais je peux donner une idée, brièvement, de la vie sous l’occupation. Actuellement, les Israéliens sont en train d’asphyxier la Palestine et les Palestiniens, au point de la faire disparaître, mais ils le font tellement subtilement et sournoisement que personne en dehors de Cisjordanie ne peut le savoir.

En 2000-2006, il y a eu la deuxième intifada – la résistance palestinienne à main armée – et, alors, les chars israéliens étaient dans les rues arabes, les F-16s lançaient des missiles sur des villes palestiniennes, et le monde était choqué. Plus ou moins. Encore plus important était le fait que les Palestiniens pouvaient voir, clairement, leur ennemi. Il était dans le char, là.

La résistance, bien sûr, (était) a été écrasée. Et depuis de ce moment-là, les Israéliens sont été en train de construire leur mur en Cisjordanie. Ce mur était censé suivre la Ligne Verte – la limite du territoire palestinien comme il existait (suivant) avant la guerre de 1967. Mais le mur suit un chemin qui annexe des domaines palestiniens énormes ; à Bil’in, où j’ai travaillé pendent 5 semaines, ils ont annexé plus de 60% de la terre appartenant aux habitants du village.

Et sur cette terre volée, les Israéliens ont construit des colonies – ce qui est illégal selon la loi internationale. On ne peut pas transférer une population civile dans un territoire sous une occupation militaire. C’est il-lé-gal.

Aujourd’hui, il y a à peu près 400.000 colons en Cisjordanie. Ils ont le droit de porter des armes, et ils l’exercent, bien sûr. Normalement les colons sont les Israéliens les plus extrémistes (à Tel-Aviv, par exemple, j’ai rencontré pas mal de gens qui pensent que les colons sont complètement fous, et ils ont raison) et il est habituel de trouver des groupes de colons en train de tirer sur un groupe de Palestiniens, ou au moins jeter des pierres, même aux enfants palestiniens sur le chemin de l’école…

Un boulot qu’on fait à Hébron est d’accompagner les enfants à l’école car c’est trop dangereux pour eux et même pour leurs parents sans une présence internationale. La situation à Hébron est incroyable… C’est le seul endroit où les colons et les Palestiniens habitent la même ville. La tension est insupportable, et là j’ai vu des atrocités commises par les colons. Trois jeunes ont donné des coups de ceintures à une mère qui était avec son enfant. Nous avons dû appeler l’armée israélienne pour les disperser. L’armée a arrêté la Palestinienne.

Au-delà des colonies, les israéliens sont en train de classer toutes les rues et régions de Cisjordanie. On a zone A, zone B et zone C. Les zones classées ‘A’ sont dirigées par l’Autorité palestinienne et (in) habitées par les Palestiniens. ‘B’ (égal) équivaut à une région dirigée par l’armée israélienne mais habitée par les Palestiniens, et ‘C’ désigne les colonies. En classant une région ou une rue en ‘C’, les Israéliens découpent la Palestine en petits cantons. Ils diront, par exemple, qu’ils ont trouvé des tombes juives sur la route principale d’une ville et, par conséquence, cette route est maintenant classée en ‘zone C’. Une fois qu’un endroit est classé ‘C’, aucun Palestinien n’a le droit d’y aller, d’y être. C’est exactement ce qui arrive à Naplouse, et à Hébron, où il y a de vastes quartiers où les Palestiniens ne peuvent jamais aller.

Avec les 400.000 colons déjà installés sur le territoire palestinien, et la taille de ce territoire en train de se réduire chaque jour grâce aux petits actes bureaucratiques comme la reclassification des rues/régions, les Israéliens sont en train de rendre impossible un Etat palestinien à l’avenir. Et ce processus est appelé « l’occupation invisible » ; il n’y a pas de chars, pas de F-16s, pas de guerre. Mais la vie pour les Palestiniens devient plus en plus difficile, voire impossible. Cette occupation invisible est bureaucratique ; c’est ça qui est ingénieux de la part des Israéliens. Tout le monde en Europe se fiche de la reclassification d’une rue à Naplouse, mais l’effet pour les habitants est énorme ; ils ne peuvent plus aller à leur magasin, leur école ou université, ni voir leur famille. Et, ce qui est vachement important, c’est que les Palestiniens ne voient pas leur ennemi. Il est trop vague, nébuleux… c’est difficile d’entourer, de soutenir une résistance contre une occupation qui est largement cachée, bureaucratique. Un problème considérable est la désunion palestinienne. La résistance est devenue sans gouvernail, on pourrait dire.

Et, bien sûr, chaque jour apporte des actes brutaux de la part des militaires israéliens. Mais parce qu’il n’y a pas de combat, il n’y a pas d’histoires à raconter dans les journaux en Europe. Par exemple, il y a quinze jours un petit garçon de 14 ans est tué par l’armée. Vous en avez entendu parler ? Il était devant son école à Jenin quand il a été renversé par 4 soldats dans une jeep. Vous imaginez si c’était arrivé de l’autre coté, si un garçon israélien avait été tué comme ça ? Voilà ce qui se passe chaque jour en Cisjordanie. Les enfants sont régulièrement interpellés (c’est la loi militaire pour les Palestiniens, pour que les Israéliens puissent arrêter qui ils veulent et les garder en prison pendant 6 mois sans charge), ils écrasent des manifestations non-violentes avec des gaz lacrymogènes et même des munitions réelles, et les Palestiniens n’ont pas le droit de traverser leur territoire librement ou de travailler sur leur terre.

Les forces israéliennes ont lancé à Bil’in une campagne de terreur contre les habitants car l’armée ne parvient pas à réprimer la résistance ingénieuse des Bil’iners. Il y a 4 mois, l’armée israélienne a commencé une série de raids nocturnes dans le village. Une trentaine, une quarantaine, même quelquefois une centaine de soldats viennent au village pendant la nuit, tous armés, pour arrêter les leaders de la résistance et des enfants. Ils prennent des enfants pour les forcer à écrire des « confessions » qui reconnaissent que les leaders de la résistance leur ont demandé de jeter des pierres pendant les manifestations. Les leaders sont tous contre les manifestations violentes et, chaque vendredi, pendant la manifestation, ils préconisent aux jeunes de ne pas jeter de pierres. Mais ces « confessions » servent à condamner ces leaders ; c’est l’excuse employée par l’armée pour justifier ces raids.

Les raids servent à terrifier la population du village et à saper la force de la résistance ; les Bil’iners sont moins prêts à rejoindre la lutte, étant donnée l’ampleur de la terreur occasionnée par ces raids.

Voilà, c’est tout pour l’instant. Malgré tout, malgré le désespoir, j’ai passé 7 semaines formidables en Palestine. J’ai travaillé avec des gens incroyablement inspirants, surtout du côté palestinien, mais aussi quelques activistes internationaux, et c’est sans doute l’expérience la plus impressionnante, et touchante, de toute ma vie.



source: http://www.alterinfo.net/Une-occupation-insidieuse,-rampante-et-omnipresente_a37863.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   14/10/2009, 19:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRoger

avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   14/10/2009, 20:22

C'est évident que ce forum est déjà infiltré. Ou en tout cas, il est probablement observé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   14/10/2009, 20:34

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
JollyRoger

avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   14/10/2009, 20:41

yacin-9 a écrit:
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Il faut toujours envisager le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   14/10/2009, 21:07

JollyRoger a écrit:
yacin-9 a écrit:
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Il faut toujours envisager le pire.

LOL au risque de te decevoir JollyRoger mon commentaire faisait suite au visionnage de la vidéo que Momo-X à poster, j'ai pas fait attention que tu avais poster un commentaire désolé.

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Vidéo choquante !!!! documentaire bien tartiné pour les moutons qui ne connaissent pas et ne cherchent pas a connaitre le dessous des cartes.....................m'enfin malgré tout jouissance éphémère qu'ils emporteront en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   14/10/2009, 21:18

Qu'on vienne pas me dire qu'ils combattent pas l'islam ces sionnard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRoger

avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   14/10/2009, 23:04

M0mo-X a écrit:
Qu'on vienne pas me dire qu'ils combattent pas l'islam ces sionnard.

Ils veulent probablement recruter auprès de l'extrême droite.
Du reste, on sent que ça commence à basculer. Quand kassovitz a soit-disant dérapé chez taddei, on a bien vu la police de la pensée à l'oeuvre. On a le droit d'évoquer un complot arabo-musulman mondial mais pas un complot de USrael.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
berserk14

avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : Thulé
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   15/10/2009, 00:58

JollyRoger a écrit:
M0mo-X a écrit:
Qu'on vienne pas me dire qu'ils combattent pas l'islam ces sionnard.
C'est évident, mais pas que l'Islam, le sionisme ou plus exactement le talmudisme (car on parlerait plutôt de néo-sionime a dimension mondiale, ce qui recoupe etrangement les protocoles et le talmud, a l'intention de détruire tout ce qui lui pose barrage .
L'Islam est la cible du 21è siècle, les musulman trop nombreux, trop croyans, trop présents, devenu trop génants pour eux, ça a commencé en Palestine, le moyen orient, le pétrole, trop d'entente et d'antisémitisme là bas ....
En d'autres temps ça a été le NS allemand, le tsarisme russe, le monarchisme français, ils font s'écrouler les dominos quitte à en créer eux même, suivant un plan longuement muris mais constamment réactualisé pour s'adapter, ils avancent toujours depuis les temps barbares...

Ils veulent probablement recruter auprès de l'extrême droite.
Ce n'est pas qu'ils le veulent, ils le font depuis un moment .
FN et Identitaires, je ne parle même pas du MPF et autres tellement c'est évident ...
il y a bien entendu une extrème droite qui résiste, pas fondamentalement islamophobe, antisioniste par nature, muselé, inerdite, poitns godwin, pas touche, pas mentionné, les heures les plus sombes voyez vous ... vraiment trop extrème
bouh pas bien, ils disent qu'il faut s'en méfier, ont il raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://berserk14.skyrock.com/
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   21/10/2009, 19:43

Chapeau à Erdogan, chapeau à la Turquie




Les officiels et les médias sionistes ont cherché à atténuer l’impact de cette décision sur les relations de plus en plus difficiles avec la Turquie en prétendant qu’elle n’avait que de lointains rapports avec l’attaque génocidaire lancée par l’armée israélienne pendant l’hiver dernier contre la bande de Gaza.

Toutefois, le premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, ainsi que d’autres officiels turcs ont dit très franchement que l’annulation de l’exercice militaire répondait aux sentiments de la majorité de l’opinion publique turque à l’égard des atrocités de type nazi commises dans la Bande de Gaza.

Cette semaine, Erdogan a fait allusion une fois de plus au massacre de centaines d’enfants palestiniens perpétré par l’armée israélienne au moyen d’obus au phosphore blanc et d’autres engins de mort.

Le premier ministre a insisté sur le fait que l’opinion publique a un rôle influent en Turquie et qu’il incombait au gouvernement de la prendre en considération.

Ces paroles ont effectivement réduit au silence les prétentions des sionistes, essayant de se persuader que la Turquie céderait sous leur pression.

Assurément, il est peu probable qu’Israël se soumette à la nouvelle réalité des relations turco-israéliennes, à savoir que le leadership quasi islamique de la république turque ne se contentera pas de faire le sourd et de se taire et de détourner la tête si le régime sioniste continue à commettre ses crimes génocidaires contre les civils sans défense et innocents en Palestine occupée.

Les milieux sionistes, furieux de ne pas arriver à intimider ou à harceler les dirigeants turcs vont probablement trouver le moyen de se venger de la Turquie.

Ils pourraient par exemple inciter le congrès des USA, dominé par des juifs, à déclarer que la campagne anti-arménienne de 1915 était un « génocide » voire un « holocauste ». Chose plus importante, Israël et ses cercles sionistes vont probablement redoubler d’efforts pour inciter l’établissement militaire turc, traditionnellement séculier, de renverser le gouvernement démocratiquement élu.

Israël est connu pour avoir monté l’armée turque contre les gouvernements civils qui ont osé s’écarter de la ligne sioniste.

L’exemple classique est le coup tenté par les sionistes contre le premier ministre islamique de la Turquie moderne, Necmittin Erbakan en 1997 [...].

Le sionisme a joué un rôle pivot dans la chute de l’Etat ottoman après que le sultan Abdul Hamid II eut rejeté avec fermeté des demandes répétées pour la création d’un foyer national juif en Palestine.

Néanmoins, Israël devrait se garder de toute ingérence provocatrice dans les affaires intérieures turques qui risquerait de lui valoir un retour de bâton et pourrait compromettre irrémédiablement les relations avec la Turquie.

En outre, comme les relations entre le gouvernement et l’établissement militaire turc se stabilisent davantage, il sera sans doute plus difficile que jamais de faire aboutir les conspirations inspirées par les sionistes. L’exclusion d’Israël des exercices militaires de l’Aigle anatolien est une mesure populaire parmi la plupart des Turcs inquiets des efforts répétés déployés par les extrémistes juifs, avec le soutien du gouvernement, pour mettre le pied dans la mosquée Al Aqsa à Jérusalem occupée, un des sanctuaires les plus saints de l’Islam.

En outre, la décision est manifestement justifiée d’un point de vue moral. Après tout, quel pays, et encore moins un pays islamique, accueillerait les avions de guerre qui il y a quelques mois seulement ont fait pleuvoir la mort sur des enfants sans défense et non protégés dans toute la Bande de Gaza, tuant, mutilant et carbonisant des milliers de personnes innocentes, et détruisant complètement des milliers de maisons, des mosquées et d’autres bâtiments civils ?

Les Sionistes essayeront toujours de défendre ou de dissimuler, par des mensonges obscènes, leurs crimes néfastes, maintenant mis au grand jour par le rapport Goldstone.

Ils prétendront, comme l’a fait cette semaine l’ancienne ministre israélienne des affaires étrangères, Tzipi Livni, que le génocide virtuel de Gaza n’était pas un acte anti-palestinien, mais plutôt « un acte anti-terroriste. » De telles affirmations sont rien moins qu’une fornication du langage.

Après tout, il est bien établi que la grande majorité des victimes de l’attaque éclair contre Gaza ont été des civils innocents. Ce fait est reconnu par des groupes de défense des droits de l’homme tels qu’Amnesty International, Human Rights Watch et même B’tselem, groupe israélien qui contrôle les crimes perpétrés par l’armée israélienne dans les territoires palestiniens occupés.

Se pourrait-il donc que le monde entier se trompe sur ce qui s’est passé à Gaza et que les voyous judéo-nazis de Tel-Aviv aient raison ?

Le leadership turc doit donc être félicité de son engagement moral à l’égard des Palestiniens sans défense, dont beaucoup ont des ancêtres turcs, et qui souffrent sous une occupation militaire brutale de type nazi.

L’approche adoptée par la Turquie à l’égard d’Israël, entité dont l’existence même constitue un énorme crime de guerre, ou un crime contre l’humanité, est le moins que tout pays musulman peut faire pour empêcher un génocide possible des Palestiniens.

C’est pourquoi, d’autres pays musulmans (et non-musulmans) ayant des liens diplomatiques avec le régime israélien devraient tirer la leçon de l’attitude de la Turquie et cesser de mener leurs affaires comme d’habitude avec les nazis de notre temps.

Je dis ceci parce que n’est-ce pas un acte nazi par excellence que d’utiliser une technologie létale de pointe pour exterminer des civils innocents auxquels on refuse l’accès à la nourriture et au carburant ainsi qu’à quelques commodités essentielles de la vie, sous prétexte que des projectiles primitifs ont tué et blessé quelques colons israéliens ; ceux qui les ont tirés, des combattants de la résistance palestinienne désespérée se trouvent dans une situation très analogue à celle des résistants antinazis en Europe pendant la seconde guerre mondiale

Je suis sûr que les personnes intègres à travers le monde, notamment beaucoup de juifs, savent au plus profond d’eux-mêmes que ce qu’Israël a fait à Gaza il y a 10 mois et ce qu’il inflige aux Palestiniens depuis des décennies, le place dans la même catégorie morale que les coupables des atrocités nazies.

Il est donc moralement impératif que toutes les personnes dotées de conscience et d’honnêteté, indépendamment de leur religion et de leur race condamnent , démasquent et isolent ce régime néfaste qui essaye de remplacer le droit international par la loi de la jungle.



Faute de quoi, à Dieu ne plaise, c’est la loi de la jungle qui l’emportera.



source: http://www.alterinfo.net/Chapeau-a-Erdogan,-chapeau-a-la-Turquie_a38235.html
Faute de quoi, à Dieu ne plaise, c’est la loi de la jungle qui l’emportera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Pour les inflitrés de ce forum   21/10/2009, 21:27

Goldstone: la guerre sioniste était une punition collective contre les habitants de Gaza



Le président du comité international des droits de l'homme à l'ONU, Richard Goldstone, a refusé les accusations et les critiques de l'entité sioniste à son rapport autour des crimes de guerre perpétrés par les forces occupantes lors de la guerre contre la bande de Gaza au début de l'année 2009.


Il a critiqué les prétentions des leaders de l'occupation que ce rapport va paralyser les processus de paix au Proche-Orient.



En commentaire aux déclaration du ministre sioniste des affaires étrangères, Avigdor Libermann, que ne peut pas réaliser la paix dans la région durant cette étape, Goldstone a dit, le mardi soir 20/10, qu'il n'y pas des processus de paix et que Libermann ne veut jamais la paix.



"Où les processus prétendus de paix?" a-t-il ajouté Goldstone.



Enfin il a dit qu"'Israël" voulait punir les habitants de la bande de Gaza collectivement à travers son offensive militaire.



Le rapporte de Goldstone adopté par le conseil des droits de l'homme de l'ONU accuse l'occupation de perpétrer des crimes de guerre et contre l'humanité durant ses dernières agressions contre la bande de Gaza au début de l'année 2009.



L'entité sioniste: De fortes inquiétudes face aux recommandations du rapport de Goldston adopté.




"Le gouvernement de l'occupation israélienne a été heurté par une coriace défaite diplomatique, suite de l'adoption, à une large majorité, vendredi à Genève, le rapport du haut Juge juif Richard Goldstone sur les crimes israéliens, au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU", ont rapporté des médias.

Des sources proches à la Knesset ont souligné que le Premier ministre de l'occupation israélienne, Benjamin Netanyahu a demandé, hier, le mardi 20/10, à son gouvernement d'accéder à des idées biens appréciées pour amender les lois internationales de la guerre, en contestation à l'adoption du rapport Goldstone qui condamne les forces armées sionistes d'avoir commis, l'hiver dernier, d'horribles crimes de guerre, contre la population civile de Gaza.

"Aucune discussion n'a été tenue pour la création éventuelle d'une commission d'enquête sur la campagne de l'armée israélienne, dans la bande de Gaza, mais le cabinet de sécurité israélien s'est réuni pour débattre des conséquences du rapport Goldstone", ont affirmé les sources officielles sioniste, en niant la propagande des médias à propos de la création d'une commission d'enquête sioniste.
En outre, les médias ont propagé, selon le communiqué du cabinet sécuritaire sioniste que le Premier ministre a exigé aux organes gouvernementaux compétents d'évaluer une initiative pour amender la législation internationale sur la guerre.

"Netanyahu a pris considération d'attribuer à cette initiative, pour l'adaptation à l'expansion du terrorisme mondial", ont rapporté les sources, en faisant allusion aux ennuis réels des dirigeants sionistes face aux recommandations du rapport de Goldstone, affirmant qu'il tente par tous les moyens de le paralyser, afin qu'il ne soit pas approuvé encore au Conseil de sécurité de l'ONU, ni transmis à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, pour poursuivre les criminels dirigeants israéliens.



L'assemblé générale de l'Onu : le rapport de Goldstone va être bientôt examiné




"L'assemblée générale décide d'examiner, avant la fin de cette année, le rapport du Juge Richard Goldstone, sur les crimes de l'occupation israélienne qu'avait commis au sein de la population civile de Gaza", a révélé le porte parole de l'assemblé générale de l'Onu.

Le porte- parole Onusien"Jean Victor Knolo" a souligné le lundi 19/10 que le chef de l'assemblé général "Ali Al Triki" a reçu le rapport du conseil mondial des droits de l'homme, suite de l'approbation des recommandations de ce rapport le vendredi passé, sur les crimes de guerre sionistes contre l'humanité.

"Triki va contacter les membres et côtés concernés pour une date fixe, afin d'examiner le rapport juridique sur les crimes des forces armées israéliennes perpétrés à Gaza", a dévoilé le porte- parole onusien.


Gaza : un enfant malade assiégé meurt en élevant le nombre à 360 victimes




Le ministre palestinien de la santé a annoncé, ce lundi 20/10, la mort de l'enfant Tamer Jamil Sakani, 13 ans, en confirmant que les forces occupantes l'ont interdit de voyager pour se soigner à l'étranger, en élevant le nombre à 360 victimes, tués à cause du blocus arbitraire sioniste.


L'état sanitaire de l'enfant Sakani, qui souffrait d'un cancer du sang, est détérioré dernièrement après l'épuisement des médicaments, faute du sévère blocus sioniste imposé contre la bande de Gaza depuis plus de 3 ans successifs.


http://www.alterinfo.net/Goldstone-la-guerre-sioniste-etait-une-punition-collective-contre-les-habitants-de-Gaza_a38238.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pour les inflitrés de ce forum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» des idées cadeaux pour le noël de ma puce (30 mois)?
» La décoration du forum
» Yahoo nouvelles de l'Anti-Theft application pour iPhone
» Nombres de culottes en laine pour la nuit?
» Quel couffin souple pour Maclaren XT ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: