Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 questions sur l' Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   21/8/2009, 06:41

Bouddhisme et islam - Le choix du dialogue
http://fr.wikipedia.org/wiki/Relations_entre_l'islam_et_les_autres_religions (malheureusement le système de lien de reprenant pas les caractères spéciaux, il faut copier toute l'url et la coller dans la barre d'adresses)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   21/8/2009, 15:54

Bon Ramadan à tous les fidèles ! cheers

Une petite question à ce sujet,

D'après ce que j'ai appris, le jeûne du ramadan est en autre pour prendre conscience de ce qu' a endurer le Prophète...également en respect aux frères et soeurs qui n'ont pas à manger ou à boire.

C'est surement aussi un nettoyage du corps et de l'esprit...et là est ma question:

La nuit, doit on manger des rations modérées ou bien peut on se remplir le ventre à volonté...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
offset97



Nombre de messages : 270
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   21/8/2009, 16:02

Merci Nex, la Paix sur toi flower

Extrait de 70 points à propos du Ramadhân (http://www.aslim-taslam.net/article.php3?id_article=355#quand) :

« le souhour comporte de la nourriture bénite et c’est ce qui nous différencie des autres gens du Livre. Un bon souhour pour le croyant est de manger des dattes. »
Hadith rapporté par Abu Dawoud, no. 2345 dans Sahih al-Targhib, 1/448.

Il faut rompre le jeûne à la manière qui nous est décrite par Anas dans le hadith. Dans ce dernier, Anas nous raconte que le Prophète saws rompait son jeûne avec des dattes fraîches avant de faire sa prière. S’il n’avait pas à sa disposition des dattes fraîches alors il prenait des dattes sèches. Et s’il n’avait pas de dattes sèches, alors il buvait de l’eau à toutes petites gorgées. »
(Hadith rapporté par al-Tirmidhi, 3/79 et d’autres. D’après lui, il s’agit d’un hadith quasiment hasan. Il a été classé comme sahih dans al-’Irwa’, no.922.)

et: Si une personne n’a pas de quoi rompre le jeûne, il dit en avoir l’intention dans son cœur...

Cependant il y a des gens qui prennent un vrai petit déj.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   21/8/2009, 16:59

hibernatus a écrit:
Bouddhisme et islam - Le choix du dialogue

Je met en favoris en attendant d'avoir le temps de le commander et le lire. Wink

-----------

Gracias nex !

A ma connaissance (et comme l'a précisé offset), le prophète conseillait à ses compagnons de se contenter de peu en ce qui concerne le sommeil et la nourriture (que ce soit en période de ramadan ou pas d'ailleurs).

Citation :
La nuit, doit on manger des rations modérées ou bien peut on se remplir le ventre à volonté...?

"Un homme corpulent (grand mangeur et buveur) arrivé au jour du jugement, ne pèsera pas davantage qu'une aile de mouche." [Muslim & Boukhari]

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   21/8/2009, 18:47

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: "l'infidéle"   26/8/2009, 19:30

il y'a de cela quelques temps,dans le post intitulé:
"question à gauche national",j'avais expliqué que j'etais proche de gens animés d'une haine envers les "étangers" surtout d'origine magrébine,et en géneral envers les musulmans.
bref,voici une lettre dont je ne connais pas la provenance,mais avec laquelle ils aiment se monter le bourrichon.
on me la envoyée à moi par provocation,néanmoins,ils arrivent toujours à lever un truc qui dérange,qui fait chier...
donc,pour mes amis musulmans du forum,aprés lecture de cette"lettre",que pouvez vous rétorquer à cette bande d'abrutis,car moi je suis à court d'arguments.



"l'infidéle"


Bonjour,
Comme le démontrent les lignes qui suivent, j’ai été contraint de prendre conscience de l’extrême difficulté à définir ce qu’est un « infidèle ». Choisir entre Allah ou le Christ, alors que l’Islam est de loin la religion qui progresse le plus vite au Royaume Uni.
Le mois dernier, je participais au stage annuel de remise à niveau, nécessaire au renouvellement de mon habilitation de sécurité dans les prisons. Il y avait dans le cursus une présentation par trois intervenants représentant respectivement les religions Catholique, Protestante et Musulmane, expliquant les fondements de leurs
doctrines respectives. C’est avec un intérêt tout particulier que j’attendais l’exposé de l’Imam.
La prestation de ce dernier fut remarquable, assortie d’une projection vidéo. A l’issue des présentations, vint le temps des questions/réponses, et lorsque ce fut mon tour, je demandais : « Je vous prie de me corriger si je me trompe, mais j’ai cru comprendre que la majorité des Imams et autorités religieuses ont décrété le Jihad (guerre sainte), à l’encontre les infidèles du monde entier, et que en tuant un infidèle (ce qui est une obligation faite à tous les musulmans), ceux-ci sont assurés d’aller au paradis.Dans ce cas, pourriez vous me donner la définition de ce qu’est un infidèle ? Sans rien objecter à mon interprétation et sans la moindre hésitation,l’Imam répondit « un non croyant ».
Je rétorquais : alors permettez moi de m’assurer que j’ai bien compris. L’ensemble des adorateurs d’Allah doivent obéir au commandement de tuer quiconque n’appartient pas à votre religion, afin de gagner leur place au paradis, n’est-ce pas ? Son visage qui affichait jusqu’alors une expression pleine d’assurance et d’autorité se transforma soudain en celui « d’un garnement surpris la main dans le pot de confiture ».
C’est exact rétorqua-t-il dans un murmure. Je repris : « Eh bien, j’ai beaucoup de mal à essayer de m’imaginer le Pape Benoît XVI exhortant tous les Catholiques à massacrer vos coreligionnaires ou le Pasteur Stanley en faisant autant pour garantir aux Protestants une place au paradis. » L’Imam se retrouva sans voix !
Je poursuivis : « J’ai également des difficultés à me considérer comme votre « ami », lorsque vous-même et vos confrères incitez vos fidèles à m’égorger ! Juste une autre question ; Choisirez vous de suivre Allah qui vous ordonne de me tuer afin d’obtenir le paradis, ou le Christ qui m’incite à vous aimer afin que j’accède, moi aussi au paradis, parce qu’Il veut que j’y sois en votre compagnie. ? » On aurait pu entendre une mouche voler, tandis que l’Imam demeurait silencieux. Inutile de préciser que les organisateurs et promoteurs du séminaire de formation à la « Diversification » n’ont pas particulièrement apprécié cette façon de traiter le ministre du culte Islamique et d’exposer quelques vérités à propos des dogmes de cette religion. Au cours des vingt années à venir, il y aura suffisamment d’électeurs musulmans au Royaume Uni pour installer un gouvernement de leur choix, avec l’application de la Sharia en guise de loi. Il m’apparaît que tous les citoyens de ce pays devraient pouvoir prendre connaissance de ces lignes, mais avec le système de justice et de médias libéraux combinés à la mode démente du politiquement correct, il n’y a aucune chance que ce texte soi largement publié.
C’est pourquoi je vous demande de le diffuser à tous les contacts de votre carnet d’adresse internet.

John Harrison Master of Business Education . !
Revenir en haut Aller en bas
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   26/8/2009, 19:47

Salut Berrurier,


Je ne suis certainement pas le meilleur pour repondre à ta question. Mais une chose est sûr c'est que, dans cette lettre, la traduction du Jihad est completement fausse.
La plupart des Musulmans que je connais définissent le Jihad contre un combat contre sois même et non contre les autres.
En ce qui concerne la xénophobie de certain passage du texte, c'est particulièrement de bas niveau, ras des paquerettes.
Si l'Islam est la deuxième religion la plus importante pratiqué en France, on ne peut oublier que la France et l'Europe en général est une terre de Chretienté.
Une seul phrase peut résumer cette lettre:
On a souvent peur de ce que l'on ne connait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xamjahwah

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 31
Localisation : Paname City
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   26/8/2009, 20:18

D'accord avec Simon.

Et dans la lettre, rien que de lire : "Choisir entre Allah ou le Christ" est assez marrant si l'on peut s'exprimer ainsi:
Choisir entre Dieu ou un prophète...
Apparemment, pour des Chrétiens le Christ est Dieu.

Après est-ce que ce stage annuel est vrai et est-ce que cette lettre est digne de foi ? Si ceci s'avérait véridique, l'Imam n'en est pas un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   26/8/2009, 20:21

Ne vous prenez pas la tête à répondre, je prépare une réponse (ça va etre un peu long le temps de trouver les versets et hadiths).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antipropagande



Nombre de messages : 1691
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   26/8/2009, 21:26

Salut Bérurier.

Personnellement, ca devient lassant de toujours devoir etre sur la défensive. Mais vu que ce n"'est pas toi et que toi tu es de bonne foi, je cite quelques versets:

Sourate 4 : Les femmes (An-Nisa')

89. Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier de Dieu. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

90. excepte ceux qui se joignent à un groupe avec lequel vous avez conclu une alliance, ou ceux qui viennent chez vous, le coeur serré d'avoir à vous combattre ou à combattre leur propre tribu. Si Dieu avait voulu, Il leur aurait donné l'audace (et la force) contre vous, et ils vous auraient certainement combattu. (Par conséquent,) s'ils restent neutres à votre égard et ne vous combattent point, et qu'ils vous offrent la paix, alors, Dieu ne vous donne pas de chemin contre eux.

91. Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les pousse vers l'Association, (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent,) s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors saisissez-les et tuez les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné autorité manifeste.

La famille d'Imran (Al-Imran) - 3:64. Dis : "Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n'adorions que Dieu, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors de Dieu". Puis, s'ils tournent le dos, dites : "Soyez témoins que nous, nous sommes soumis". ...afficher

Al-Ankabut - 29.46. Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du livre (juifs et chrétiens), sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. Et dites : “Nous croyons en ce qu'on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même , et c'est à Lui que nous nous soumettons”.

Al-Maidah - 5.8. ô les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

Al-Furqan-25.63. Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s'adressent à eux, disent : “Paix”

Al-Kafirun
109.1. Dis : "Ô vous les infidèles !
109.2. Je n'adore pas ce que vous adorez.
109.3. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
109.4. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.
109.5. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
109.6. A vous votre religion, et à moi ma religion”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/mehdi04000
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   26/8/2009, 21:59

merci antipropagande.

Sourate 4 : Les femmes (An-Nisa')

90. excepte ceux qui se joignent à un groupe avec lequel vous avez conclu une alliance, ou ceux qui viennent chez vous, le coeur serré d'avoir à vous combattre ou à combattre leur propre tribu. Si Dieu avait voulu, Il leur aurait donné l'audace (et la force) contre vous, et ils vous auraient certainement combattu. (Par conséquent,) s'ils restent neutres à votre égard et ne vous combattent point, et qu'ils vous offrent la paix, alors, Dieu ne vous donne pas de chemin contre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   27/8/2009, 00:02

I) Introduction

Bon déjà, qu'est-ce que le Jihad

Premièrement, n'importe quel imam sait que même en temps de guerre, tuer une femme, un enfant, un moine est interdit... Je doute donc fortement de la véracité de cette lettre et de cet "échange". Mais contrairement à eux, je vais apporter preuves et sources.

Citation :
et que en tuant un infidèle (ce qui est une obligation faite à tous les musulmans), ceux-ci sont assurés d’aller au paradis.

Pourquoi dans ce cas un musulman peut épouser une juive ou une chrétienne ? Ou alors il l'épouse et ensuite il l'égorge pendant la nuit de noces et bingo le paradis ? Laughing

Franchement si c'était le cas comment pourrait-il rester des millions de chrétiens à travers le monde arabe au bout de 1400 ans ? Non mais sérieusement ?!!! Et pourquoi les musulmans après la prise de la Syrie au 7e siècle n'ont pas butés tous les chrétiens ? Pourquoi se sont-ils contentés de partager avec eux la grande eglise de Damas avant de finalement la racheter ? Je ne dis pas que tout a toujours été rose (trèèèès loin de la, ex : ottomans, almoravides, barbaresques, etc) mais si c'était du devoir de chaque musulman de buter le 1er chrétien venu à quoi servirait le statut de dhimmi ? Pourquoi le Prophète aurait pris 2 femmes juives et une femme chrétienne ? Si il était de notre devoir de buter tout non-musulman, les coptes auraient disparus quelques années après la prise de l'Egypte...

"Quiconque aura tué un tributaire (chrétien ou juif ayant le statut de dhimmi) protégé par un pacte, ne sentira pas l'odeur du Paradis, et pourtant cette odeur se fait sentir à la distance de 40 ans de marche."

Le hadith que je viens de placer juste au dessus répond à lui tout seul à tout le texte que tu as reçu par mail. Mais je vais tout de même développer...


II) Le sort des non-combattants en temps de guerre

Le Prophète a spécifié que les non combattants ne doivent pas être tués lors d’un conflit armé :
A. "Partez au nom de Dieu… Ne tuez aucun vieillard épuisé, ni enfant, ni petit, ni femme. Ne volez pas de butin, rassemblez le butin et faites le bien. Soyez bienfaisants car Dieu aime les bienfaisants."
B. Ayant vu une femme tuée, il a dit : “Comment celle-ci a-t-elle été tuée alors qu’elle ne combat pas ?”

Il y a des exceptions à cette règle. L'exception étant la participation au combat, par exemple avec l'histoire de Duraid Ibn Sumah qui malgré son age (120 ans selon ce que j'ai lu... what ?! bref...) participait à l'élaboration des tactiques de guerre et qui donc a été tué. Les ulémas disent la même chose a propos des femmes et enfants, si jamais il y en avait qui participaient à la bataille, il ne serait pas illicite de les combattre.

Nous avons aussi un hadith qui dit : Lorsqu'il a été interrogé sur les femmes et les enfants qui avaient étés tués lors de combats de nuit, le Prophète a répondu : "Ils en font partie" (Muslim). Bien évidemment, les personnes malveillantes ne citent que ce hadith en disant que l'Islam permet et encourage le meurtre des femmes et enfants. Le problème est que cette situation parle bien de raids/combats nocturnes et donc de savoir si celui qui a atteint une personne innocente du camp ennemi sans l'avoir prémédité sera considéré comme un meurtrier ou non au jour du jugement dernier. Le prophète a répondu "Ils en font partie" pour faire savoir qu'il comprennait qu'en plein combat nocturne au milieu de combattants il était compréhensible qu'il y ait des confusions et des accidents si hommes et femmes étaient mélangés.

Maintenant, regardez bien ce que dit un site internet à propos de la situation que je viens d'exposer : "Mahomet est censé avoir interdit de tuer un moine en prière, ou les femmes et les enfants. Mais il aurait aussi fait des déclarations antagonistes, selon lesquelles l’ennemi est à considérer comme un ensemble compact, indifférencié"

La personne dit que Muhammad parlait "d'ensemble compact" etc alors qu'en réalité il est question de COMBAT DE NUIT (ce qui fait qu'on est dans l'impossibilité de distinguer les personnes), ce qu'évite habillement de préciser cette personne... C'est exactement ce dont je parlais avec hibernatus la dernière fois, à savoir le plaisir que prennent certains à exposer des versets/hadiths parlant de situations particulières et faire croire à leurs lecteurs qu'il est question ici de règles générales...

En ce qui concerne les hommes il y a eu divergence d'opinion (vous pouvez cliquer sur le lien pour toutes les lire) mais voici celle à laquelle l'auteur de l'article (et moi-même) adhère :

Citation :
Une autre synthèse existe qui ressort de plusieurs avis : cette synthèse part du constat qu’il existe d’autres hadîths encore qui interdisent de tuer (parmi les ressortissants du pays ennemi) l’homme employé par le combattant pour le servir, moyennant salaire, durant ses déplacements ; de même, il est une parole de ‘Omar qui interdit de tuer le paysan ; enfin, il est un hadîth (cependant dh’aïf) qui interdit de tuer les “gens des monastères” , interdiction que des ulémas ont appliquée au moine en général. Dès lors, les ulémas tenants de cette synthèse disent que la règle d’interdiction de tuer concerne, parmi les ressortissants du pays ennemi, non pas seulement les femmes et les enfants, non pas seulement les hommes dont on est définitivement à l’abri d’un quelconque mal de leur part (comme le vieillard, l’handicapé et l’aveugle), mais également les hommes qui ne sont pas, en actes, des combattants : c’est le cas de l’homme engagé par le combattant pour le servir, moyennant salaire, durant ses déplacements (‘assîf) ; c’est également le cas, lorsque c’est une cité ennemie qui est investie, du moine et du paysan. Ibn Rushd écrit ainsi que selon certains mujtahids, ne doivent pas être tués : “celui qui n’est pas capable de combattre, ou qui ne s’est pas posé en combattant, comme le paysan et l’employé”.

VIDÉO À VOIR : La sharia et le meurtre de civils


III) Le sort des combattants en temps de guerre

Après la bataille de Badr, voila ce qu'il en a été des hommes faits prisonniers : le Prophète décida – après consultation de ses Compagnons – de les garder, acceptant leur rachat. De fait, les Qoraïchites envoyèrent de l'argent pour libérer leurs prisonniers. La rançon de l'homme variait entre mille et quatre mille dirhams, selon sa classe sociale. Les prisonniers qui n'avaient pas pu se racheter devraient apprendre à lire et à écrire à dix enfants pour obtenir leur liberté.

Ici l'histoire d'un homme qui a réussi à s'infiltrer dans le campement des musulmans et qui a surpris le prophète en plein sommeil. L'homme lui place le sabre sous la gorge et lui dit "Et maintenant, qui va te sauver de moi maintenant ?..." Le Prophète répond "Allah !" et réussi à récupérer le sabre, puis lui dit de s'en aller... Vidéo

Donc en suivant la sunna du Prophète, il est évidemment légitime de tuer un ennemi combattant, mais il est aussi possible de libérer et de pardonner si l'on en a la possibilité. En somme un musulman peut se montrer miséricordieux : « Jamais une aumône n’a diminué le capital de son auteur. Allah n’a jamais accordé au serviteur qui pardonne aux autres qu’une grande considération. Nul ne s’humilie devant Allah sans qu’il ne l’élève »


IV) Exemple de remise en contexte d'un verset guerrier

Je vais juste donner un exemple de verset qu'on expose pour faire croire qu'effectivement les musulmans doivent aller égorger tout ce qui bouge :

9:5 : Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade.

Flippant non ? Mais en montrant maintenant ce que dit le verset qui précède et ceux qui suivent on se rend compte du contexte :

9:4 : A l'exception des associateurs avec lesquels vous avez conclu un pacte, puis ils ne vous ont manqué en rien, et n'ont soutenu personne [à lutter] contre vous: respectez pleinement le pacte conclu avec eux jusqu'au terme convenu. Allah aime les pieux.
9:5 : Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade.
9:6 : Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas.
[...]
9:13 : Ne combattrez-vous pas des gens qui ont violé leurs serments, qui ont voulu bannir le Messager et alors que ce sont eux qui vous ont attaqués les premiers? Les redoutiez-vous? C'est Allah qui est plus digne de votre crainte si vous êtes croyants!

Dans son film "Fitna", Geert Wilders nous a fait une fabuleuse démonstration de la technique que je viens ici de montrer. Sauf qu'en plus de sortir les quelques versets du Coran pouvant devenir ambigus sans leur contexte, il y juxtapose des images de meurtre, de terrorisme, etc... Bref, on tombe carrément dans le conditionnement psychologique.

Voila une vidéo reprenant point par point les manipulation de Wilders en remettant les versets dans leur contexte et en surtout en montrant qu'ainsi, le sens du verset peut changer du tout au tout : Réponse à "Fitna"


V) Musulmans, Chrétiens, Juifs, etc... Forcément ennemis ?

Exégèse de quelques versets par l'exégète le plus reconnu, Ibn Kathir (1301-1373). Je précise à quelle période il vécu pour qu'on ne s'imagine pas qu'on a ici à faire a un musulman "light" voulant faire plaisir aux occidentaux. Au contraire il a vécu pendant la période de la reconquista en Espagne, de la fin des croisades en Palestine, et des conquêtes Ottomanes dans les Balkans :

Souvent certains citent le verset : "O les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes." [5:51]

Mais ce verset parle bien d'alliance et de rapport de protection/dépendance mais pas d'amitié. Une autre section dans le Quran parle d'amitié et de sentiments :

"Il se peut qu'Allah loge de l'affection (ou "établisse de l'amitié" dans d'autres traductions) entre vous et ceux d'entre eux dont vous avez été les ennemis. Et Allah est Omnipotent et Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux." [60:7] "Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables." [60:8]

Exégèse des versets (en gras Ibn Kahir / en italique le Quran) :

Après avoir ordonné aux croyants de se declarer ennemis des dénégateurs, Dieu leur adresse cela. Le segment "Il se peut qu'Allah loge de l'affection entre vous et ceux d'entre eux dont vous avez été les ennemis." : peut etre que plus tard Dieu établira entre vous et vos ennemis affection après haine, amitié après séparation. Le segment "Et Allah est Omnipotent" : Dieu est capable de faire tout ce qu'il veut, y compris unir les choses contradictoires, les coeurs séparés par la haine. [...]
Le segment "Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables." : Dieu ne vous interdit pas de bien agir et de faire preuve d'équité avec les dénégateurs qui ne vous combattent pas, tels que les faibles et les femmes d'entre eux. Asma ibn Abu Bakr a raconté : "Ma mère, qui était associante lors de la trêve de Quraych, arriva. Alors je suis allé trouvé le Prophète et je lui ai dit : "Ô Envoyé de Dieu, ma mère vient d'arriver, et elle désire rétablir les liens. Est-ce que j'établis les liens avec elle ?" Il a dit : "Oui, établis des liens avec ta mère"

A noter que dans son exégèse, Muhammad Asad (1900-1992) se base sur les travaux de Zamakhshari (1075-1114) pour préciser qu'au segment "Allah ne vous défend pas..." il faut y voir une exhortation positive à l'encontre du musulman.

VI) Quelques hadiths :

"Piqué par une fourmi, l'un des prophètes donna l'ordre de brûler la fourmillière. Alors Dieu lui révéla : « Une [seule] fourmi t'a piqué et tu brûles toute une communauté qui glorifie Dieu ? »"

"Les [délits de] sang seront la première chose jugée entre les gens [Le Jour de la Résurrection]."

"Celui qui n’est pas miséricordieux envers les gens, Dieu ne lui fera pas miséricorde."

"« Quiconque aura tué un tributaire (chrétien ou juif ayant le statut de dhimmi) protégé par un pacte, ne sentira pas l'odeur du Paradis, et pourtant cette odeur se fait sentir à la distance de 40 ans de marche. »"

"Le Prophète (qpssl) envoya Khâlid Ibn Al-Walîd chez les Béni Jadhîma. Ces derniers, n’ayant pas su dire : [Nous embrassons l’islam] « Aslamnâ », ils se mirent à dire : [Nous sommes Sabéens = nous apostasions] « Saba’nâ, saba’nâ ». Et Khâlid de se mettre à les abattre et à faire des prisonniers parmi eux. Il remit à chacun d’entre nous son prisonnier, en lui ordonnant de le tuer. « Par Dieu ! -Opposai-je- je ne tuerai jamais mon prisonnier ; et aucun de mes compagnons ne tuera le sien ! » A notre retour, nous mîmes le Prophète (qpssl) au courant de la chose. « Ô Dieu ! -S’écria-t-il alors par deux fois- en levant les mains, je ne suis pas responsable de ce qu’à fait Khâlid ! »"


VII) Conclusion

Pour conclure je cite la plus haute autorité sunnite du monde, le Dr. Youssef al-Qardawi : « Le Jihad sur le sentier d'Allah sert uniquement à la défense de la terre, de l'honneur et des choses sacrées… Ici, nous adoptons ce qu'ont adopté les savants musulmans de cette époque : cheikh Abu Zuhra, cheikh Rachîd Ridâ, cheikh Chaltut, cheikh Abdallah Darâz, cheikh Al-Ghazâli : tous sont d'avis que le Jihad en Islam sert uniquement à la défense de la religion, de l'Etat, des choses sacrées, de la terre, de l'honneur…et ne sert pas à la conquête du monde comme le décrivent certains ».

Liens pour eclaircir tous les points évoqués et même au-delà :
*Lors d’un conflit armé, il n’est pas autorisé de viser des non-combattants
*La paix est ce que nous souhaitons
*Les versets demandant de tuer les polythéistes : couper des textes de leur contexte ?
*Le concept islamique du “jihad” n’est pas celui de “guerre sainte”
*Pays du monde : Dar ul-islam, Dar ul-harb, Dar ul-’ahd, Dar ud-da’wa ?
*Ne pas confondre “repousser l’envahisseur d’un des pays formant la Dâr ul-islâm”, et “attaquer cet envahisseur sur son territoire à lui”


Dernière édition par Nourdine le 29/8/2009, 01:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   27/8/2009, 19:21

merci nourdine
Revenir en haut Aller en bas
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 01:34

De rien (et désolé pour la corvée de lecture que je t'ai infligé, mais au moins maintenant tout est clair). Je viens tout de même de rajouter à mon post du dessus une section que je conseille à tous de lire :


V) Musulmans, Chrétiens, Juifs, etc... Forcément ennemis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achozen

avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 12:30

J'ai du mal a croire qu'un imam, puisse perdre sa voix sur une question d'un non musulman, surtout quand la question est tellement débile, ca sent le fake un peu nan?
Depuis quand on doit tuer des infidèles pour aller au paradis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 12:37

Merci Nourdine poue ces eclaircissements.
Pour:

"Pourquoi dans ce cas un musulman peut épouser une juive ou une chrétienne ? Ou alors il l'épouse et ensuite il l'égorge pendant la nuit de noces et bingo le paradis ?"

Et l'inverse ??
Si un Homme Chretien se mari à une Musulmane ?
Connais tu des Hadiths qui parlent de cette éventualité.

Et toi que penses tu de cette mixité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 16:13

Citation :
J'ai du mal a croire qu'un imam, puisse perdre sa voix sur une question d'un non musulman, surtout quand la question est tellement débile, ca sent le fake un peu nan?


C'est bien ce que je disais.

Citation :
Si un Homme Chretien se mari à une Musulmane ? Connais tu des Hadiths qui parlent de cette éventualité. Et toi que penses tu de cette mixité ?


Apparement pas de verset ou de hadith interdisant le marriage d'une musulmane à un chrétien/juif. Les juristes se seraient basés sur un verset donnant permission aux hommes musulmans d'épouser une chrétienne/juive pour en déduire que cette autorisation formulée uniquement à l'encontre de l'homme sous entendrait une interdiction de cette situation pour la femme musulmane.

"Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous..." [5:5]

Ce verset ne concerne pas les polythéistes, les non-croyantes, ou les musulmanes "fornicatrices" non repenties qui sont toutes illicites à l'homme musulman. Il n'est question ici que des chrétiennes et des juives. Mais Ibn Kathir précise pour ce verset que certains sont d'opinions qu'il n'est pas non plus permis à l'homme musulman de se marier avec une chrétienne (pour résumer la raison avancée : les chrétiens sont théologiquement trop éloignés des musulmans, contrairement aux juifs).

Pour le fait que les Gens du Livre soient illicite à la femme musulmane, je comprends que certains trouvent cela en quelque sorte injuste, mais je comprends aussi le raisonnement des juristes de l'époque :

1. Le mari en tant que chef de famille

Je pense que ça peut constituer une sorte de protection face à la grande majorité des sociétés à travers l'histoire où l'homme était/est le chef de famille et avait le pouvoir d'empêcher sa femme et ses enfants de pratiquer leur religion ; le contraire n'étant pas possible (la femme pouvant difficilement contraindre physiquement son mari). Les Espagnols l'avaient d'ailleurs bien compris lors de l'expulsion des maures au début du 17e siècle : les femmes morisques mariées à un chrétien pouvaient rester mais pas les hommes morisques ayant une épouse chrétienne. Ils devaient partir seuls sans les enfants." source.

Je précise que le musulman mariée à une chrétienne/juive est tenu de respecter la religion de sa femme (ne pas l'empecher d'aller à l'eglise, etc.).

2. Le respect du Prophète Muhammad

L’une des difficultés était que si les musulmans honorent tous les Prophètes que les juifs et les chrétiens honorent, eux, n’honorent pas Muhammad. Cela mettrait par conséquent la femme musulmane dans une position où son prophète risquerait de n’être pas respecté et/ou insulté. Pour les raisons cités dans le 1er point (patriarcat), l'homme est moins menacé par cette situation

A noter que certains théologiens sont aujourd'hui d'avis que le mariage d'une musulmane avec un chrétien ou juif est possible. Par contre je connais pas vraiment leur légitimité dans la communauté... Volonté de faire plaisir à l'occident ou véritable ijtihad (<- le terme ressemble à "jihad" mais ça veut simplement dire "effort de reflexion et d'interprétation des textes" donc n'ayez pas peur Laughing ) ?

PS : je fusionne le sujet de berurier avec celui-ci pour éviter de multiplier les topics sur l'Islam Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 17:29

Intéressant ce débat.

Mais qu'en est-il de la conversion d'une Musulmane au Christianisme en terre d'Islam ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 19:09

Tu veux parler de l'apostasie Auda ? Car que la personne soit une femme ou un homme ne change rien. EDIT : apparement pour certains la peine de mort s'appliquait à l'homme mais pas à la femme (position d'Abu Hanifa).

Pour ceux qui ont la flemme de lire le pavé ci-dessous, regardez la vidéo Sami Zaatari sur la question de l'apostasie. Je crois qu'elle résume tout. Il explique ici le contexte du hadith qui dit "celui qui change de religion, tuez-le", à savoir la tactique qu'avaient les mecquois de venir à Médine et dire qu'ils voulaient devenir musulmans, puis apostasier et revenir à la Mecque fournir tous les plans de la ville de Médine, les noms des musulmans, et prévoir ainsi une prochaine offensive.




Personnellement je pense que la sanction contre l'apostat a été une fabuleuse opportunité pour les détenteurs du pouvoir à travers l'histoire du monde musulman. Plus que pour punir le musulman se convertissant au christianisme ou autre, l'utilité s'est trouvé dans les batailles sunnites/chiites/motazilites : "Au début du règne du calife Al-Mahdî (775-785) apparut le premier muhtasib dont la mission consistait à traquer les apostats et autres hérétiques. Curieusement, étaient déclarés comme tels les opposants du calife comme le prouve l'impunité accordée par le calife Harun ar-Rachid (786-809) à un hérétique comme Abu al-'Atâhiya tandis qu'il évinçait la puissante famille des Barmécides à l'aide de cette accusation. Autrement dit, il aurait utilisé ce prétexte à des fins politiciennes…"

Ma position c'est que :

1. Cela va à l'encontre du Quran :

"Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Donc, quiconque mécroît au Rebelle tandis qu'il croit en Allah saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient." [2:256]

Les critiques de l'Islam reprochent aux musulmans de citer ce verset car ils affirment qu'il est abrogé par le verset de l'épée. En effet, je vois qu'Ibn Kathir dans son exégèse précise que certains ont été d'avis qu'il était abrogé tandis que d'autres non : "Ce verset, pensent d'autres savants, est plutot abrogé par le verset du combat..." (<- remarquez le "pensent d'autres" ou "est plutot").

Mais regardons ce que dit Ibn Kathir à propos du segment "Nulle contrainte en religion" :

Ce segment siginifie n'obligez personne à embrasser l'Islam. Car l'Islam est clair et explicite, grace à ses preuves, ses signes. Et puis, la guidance est de Dieu : si Dieu ouvre le coeur d'une personne à Sa lumière, cette personne se convertit avec conviction, et s'Il met un sceau sur le coeur d'une personne, sur ses yeux, ses oreilles, pour la plonger dans un aveuglement, la contrainte n'est en rien utile pour cette personne.

Toujours à propos de "Nulle contrainte en religion", voici ce que dit Muhammad Asad dans son exégèse :

The term din denotes both the contents of and the compliance with a morally binding law; consequently, it signifies "religion" in the widest sense of this term, extending over all that pertains to its doctrinal contents and their practical implications, as well as to man's attitude towards the object of his worship, thus comprising also the concept of "faith". The rendering of drn as "religion", "faith","religious law" or "moral law" depends on the context in which this term is used. - On the strength of the above categorical prohibition of coercion in anything that pertains to faith or religion, all Islamic jurists, without any exception, hold that forcible conversion is under all circumstances null and void, and that any attempt at coercing a non-believer to accept the faith of Islam is a grievous sin: a verdict which disposes of the widespread fallacy that Islam places before the unbelievers the alternative of "conversion or the sword".

2. Les hadiths cités sont pris hors de leur contexte :

Le hadith en question : "Quiconque change sa religion, tuez-le." (2 ou 3 autres hadiths existent sur le même thème, tous ayant le même sens)

Je vais citer ce très bon article :

Citation :
"Les Musulmans étaient, à l’époque du Prophète - paix et bénédiction sur lui -, en état de guerre. Celui qui apostasiait de l’Islam ne se contentait pas de rester chez lui : il rejoignait les ennemis de l’Islam et combattait dans leurs rangs. Ainsi, l’ordre donné par le Prophète d’exécuter ces apostats était dû non pas à leur apostasie mais bel et bien à leur entrée en guerre contre les Musulmans. Ceci est corroboré par le fait que le Prophète n’ordonna pas d’exécuter les hypocrites qui apostasièrent pourtant de l’Islam. En effet, ceux-là ne prirent pas part au combat contre les Musulmans. Bien au contraire, il leur arrivait parfois de combattre à leurs côtés. En outre, on ne peut pas dire que le Prophète n’était pas au courant de leur apostasie, car il connaissait parfaitement l’hypocrisie d’un grand nombre d’entre eux. On en déduit alors que la distinction entre les apostats opérée par le Prophète s’explique par leur participation ou non au combat contre les Musulmans. Celui qui porte les armes après avoir apostasié doit être tué. Celui qui ne porte pas les armes n’est ni combattu ni tué. Nous pensons que cet avis est celui qui concilie au mieux les divergences des juristes sur cette question."

Vous pouvez voir ici d'autres vidéos des conférenciers Shabir Ally et Abel Hakim Murad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 19:51

I don't speak english... Dommage...

Comment transposerais tu, à notre époque, la vie commune d'un Chrétien et d'une Musulmane, ou d'un Musulman avec une Chrétienne ?

Je m'explique, comment à ton avis cohabiter, sans renier son hisoire, dans un couple mixte de religion mais uni par l'Amour ? L'Islam autorise t il se type d'union ?

Connais tu un livre de qualité qui explique le Quran ? Personnellement les images employés par le Livre sont parfois dur à comprendre et à remettre dans le contexte. Bien que les directions idéologiques du Quran soit clairs, je n'y trouve pas toujours toutes mes réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 20:26

Nourdine a écrit:
Tu veux parler de l'apostasie Auda ? Car que la personne soit une femme ou un homme ne change rien. EDIT : apparement pour certains la peine de mort s'appliquait à l'homme mais pas à la femme
Merci Nourdine.

C'était, en réalité, de ma part, une question-piège si l'on veut, car je connaissais la réponse qui m'avait été fournie alors que je séjournais à Fuheis, seule ville chrétienne de Jordanie. J'avais été suffoquée de la réponse...

Les lettrés ont beau tenter d'expliquer ce type d'exécution en la reportant aux nécessités des guerres mecquoises, il faut tout de même reconnaître qu'en dépit des différentes jurisprudences embarrassées qui traitent de ce sujet, les textes d'origine sont plutôt... "raides" (et c'est un euphémisme !) Parce que pour la fille concernée lynchée dans un coin du village, c'était une assez maigre consolation de mourir en se disant que c'était ou non contraire à l'esprit du Qoran. (Je pourrais en dire autant d'un cas de genre récent qui m'a été rapporté de chez les Yezidis, mais nous sortirions de l'Islam).

Enfin bref, ç'avait été un souvenir "brutal" pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   29/8/2009, 21:53

@simon

Citation :
Comment transposerais tu, à notre époque, la vie commune d'un Chrétien et d'une Musulmane, ou d'un Musulman avec une Chrétienne ?

J'ai rien à transposer du tout, il y en a plusieurs dans ma famille Wink . J'ai même un oncle marié à une chrétienne pratiquante depuis 40 ans.

Citation :
Je m'explique, comment à ton avis cohabiter, sans renier son hisoire, dans un couple mixte de religion mais uni par l'Amour ?

Mon oncle et ma tante au bout de 4 décennies n'ont renié ni leur religion ni leur culture respective.

Citation :
L'Islam autorise t il se type d'union ?

Tout est possible ! :



Citation :
Connais tu un livre de qualité qui explique le Quran ? Personnellement les images employés par le Livre sont parfois dur à comprendre et à remettre dans le contexte. Bien que les directions idéologiques du Quran soit clairs, je n'y trouve pas toujours toutes mes réponses.

Disons que découvrir la vie du Prophète à travers sa biographie est, je pense, essentiel. Après tout, c'est l'homme censé avoir le mieux compris et appliqué les enseignements du Quran. J'ai lu plusieurs de ses bio en anglais sur le net et regardé les avis et je crois bien que la meilleure est celle ecrite par Martin Lings : Le Prophète Muhammad, sa vie d'après les sources les plus anciennes.

Personnellement, je comprends beaucoup mieux le Quran maintenant que je connais la vie du Prophète.

@Auda

Citation :
Parce que pour la fille concernée lynchée dans un coin du village, c'était une assez maigre consolation de mourir en se disant que c'était ou non contraire à l'esprit du Qoran.

Je précise que la position de Jamal Badawi, Maudoodi, Shabir Ally, et les autres n'est pas seulement de dire que cette pratique est contraire au message du Quran et en contradiction avec les agissements du Prophète mais bien de l'arreter. Mais j'imagine ce que tu peux ressentir (en tout cas j'essaie...).

Citation :
Enfin bref, ç'avait été un souvenir "brutal"

Je n'aurais pas réagi d'une manière différente de la tienne. Neutral Mais je pense que pour se débarasser des interprétations bien arrangeantes pour les pouvoirs en place, il faut se pencher sur les agissements du Prophète. Et nous avons des cas d'apostasie de son vivant, et les seuls apostats qui ont étés combattus sont ceux ayant rejoint les troupes mecquoises. Les autres n'ayant pas étés inquiétés : "Ceci est corroboré par le fait que le Prophète n’ordonna pas d’exécuter les hypocrites qui apostasièrent pourtant de l’Islam. En effet, ceux-là ne prirent pas part au combat contre les Musulmans. Bien au contraire, il leur arrivait parfois de combattre à leurs côtés." Cheikh Abd al-Muta'al al-Saidi (source)

Bref, t'as du en voir des choses (et pas que des belles j'imagine) pendant tes séjours au moyen orient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   30/8/2009, 13:07

Nourdine a écrit:

@Auda

Citation :
Parce que pour la fille concernée lynchée dans un coin du village, c'était une assez maigre consolation de mourir en se disant que c'était ou non contraire à l'esprit du Qoran.
Je précise que la position de Jamal Badawi, Maudoodi, Shabir Ally, et les autres n'est pas seulement de dire que cette pratique est contraire au message du Quran et en contradiction avec les agissements du Prophète mais bien de l'arreter. Mais j'imagine ce que tu peux ressentir (en tout cas j'essaie...).
En dépit de toute l'injustice et l'imperfection qui envahissent ce monde, et indépendamment des confessions religieuses, une chose pourtant devient perceptible : c'est la lente évolution des consciences de plus en plus de gens, en même temps que la rapide involution vers l'animalité d'une autre partie de l'humanité. Cela se fait en dehors des dogmes et des doxas laïques, comme une lente germination vers le Mal ou vers le Bien dans l'inconscience des hommes : les germes spirituels de Dieu (que tu le traduises par Al Lah ne me gêne pas), et de Satan, l'Adversaire voulu par Dieu. Tout se passe comme si cette double Force emportait aujourd'hui le monde de plus en plus vite au delà même des anciennes Ecritures – et c'est dans le cœur des hommes, plus que dans la poussière des Livres, que cette lutte a lieu. On sent cela très fort lorsque l'on ne se barricade pas derrière son petit ego.

Citation :
Je n'aurais pas réagi d'une manière différente de la tienne. Neutral
C'est très possible. Je dois dire que sur cette question de la charia, le passif (aussi bien sunnite que chiite) me semble lourd. Je ne parle pas de la peine de mort pour les criminels, les violeurs ou ceux qui souillent les enfants, mais la lapidation (savamment sadique) des adultères, par ex., me paraît dépasser de très loin le "crime" réel. Le fouet peut-être, mais sans plus. Il y a, dans l'Evangile chrétien, un passage où il est dit : "Quiconque convoite une femme en son cœur a déjà consommé l'adultère avec elle." C'est dire que s'il fallait supplicier tous les hommes et toutes les femmes coupables d'adultère (ne serait-ce que par intention) dans ce monde, il ne resterait plus beaucoup de vivants sur terre ! Un autre passage (Jean 8, 1-11) de l'Evangile décrit une scène où des Juifs demandent au Christ de juger une jeune femme surprise en flagrant délit d'adultère et qui s'entendent répondre :
"Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre." Pas un n'osera le faire et la fille reste seule.

Tu me diras que je suis chrétienne et que je suis partiale, mais ce serait faux, car j'ai, moi aussi, apostasié, non pas le Christianisme, mais le catholicisme, et je suis bien placée pour savoir que les crimes des Eglises n'eurent rien à envier aux horreurs que purent commettre les Turcs, les Arabes ou les Barbaresques sous l'étendard de l'Islam. Et pourtant je t'affirme que s'il prenait l'idée à un évêque aujourd'hui de faire brûler vive une de ces néo-sorcières wiccanes si à la mode en ce moment sur le Net, il pourrait bien finir avec un fer rouge aux fesses !

Le monde change, et la conscience des hommes avec.

Nourdine a écrit:
Bref, t'as du en voir des choses (et pas que des belles j'imagine) pendant tes séjours au moyen orient...
Le pire a certainement été l'Iraq – et encore, mon visa étant expiré, j'ai dû partir juste avant l'arrivée des troupes US. C'est, comme d'habitude, après leur arrivée que l'horreur a pris possession du pays. Parce que quand on se souvient de ce que fut l'Iraq du temps de Saddam (avant le blocus), on prend conscience de ce qu'ont voulu les Judéo-américains. Ensuite il fallut en arriver à remplacer le sparadrap par du plâtre dans les maternités...

Ce que l'on sent quand on côtoie les gens là-bas, c'est la différence entre le bien qui vit dans leur cœur et le mal qui les domine.

C'est une bien longue réponse, une fois n'est pas coutume, mais c'est dimanche... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Achozen

avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   30/8/2009, 13:19

Auda a écrit:


C'est très possible. Je dois dire que sur cette question de la charia, le passif (aussi bien sunnite que chiite) me semble lourd. Je ne parle pas de la peine de mort pour les criminels, les violeurs ou ceux qui souillent les enfants, mais la lapidation (savamment sadique) des adultères, par ex., me paraît dépasser de très loin le "crime" réel. Le fouet peut-être, mais sans plus. Il y a, dans l'Evangile chrétien, un passage où il est dit : "Quiconque convoite une femme en son cœur a déjà consommé l'adultère avec elle." C'est dire que s'il fallait supplicier tous les hommes et toutes les femmes coupables d'adultère (ne serait-ce que par intention) dans ce monde, il ne resterait plus beaucoup de vivants sur terre !

Salut,
je voulais juste réagir sur ça, en islam aussi on apprend, que la fornication ou l adultère commence par le regard, et qu'il y a différent degré dans ce pêché, d'où le devoir des femmes de se couvrir.

Et tu parle de lapidation pour une personne coupable d'adultère, mais connais-tu les conditions?
La personne doit être pris en flagrant délit par 3 personnes (ou 4 désolé je me renseignerais sur le chiffre).
Flagrant délit, ca veut dire que l'ont doit voir la pénétration, même voir l'homme sur la femme de dos et nue ne remplis pas les conditions pour la lapidation, même si l'on devine ce qui se passé, ceci est une miséricorde de plus de la part de notre Seigneur, pour nous laisser l'opportunité de nous repentir.

Je t'avoue que ça fait froid dans le dos ce mot, voir quelqu'un se faire lapider doit être très dur a voir, mais apparemment pas assez pour ceux qui s'adonne a ce pêché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   30/8/2009, 13:34

Achozen a écrit:
Je t'avoue que ça fait froid dans le dos ce mot, voir quelqu'un se faire lapider doit être très dur a voir, mais apparemment pas assez pour ceux qui s'adonne a ce pêché.
J'entendais bien un adultère caractérisé, et pas seulement "par le regard", parce qu'en ce cas-là, je le repète, c'est quasiment toute la planète qui devrait être considérée comme telle, y compris le bourreau...

Fais bien attention à tes regards, Achozen, quand tu croiseras une jolie fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
 
questions sur l' Islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» logiciel impot expert...petites questions
» Islam et Coran
» Questions sur la vie apres la mort
» questions sur les garderies en milieu familial
» questions sur la prématernelle et les garderies privées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: