Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 questions sur l' Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 04:42

C'est pas parce qu'on est macho,qu'on est un pseudomusulman.Mais c'est quoi cette façon de juger -_-?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antipropagande



Nombre de messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 10:42

[quote="Cannelle"]
antipropagande a écrit:
Canelle, c'est ce que j'ai dit qui t'a fait réagir?[/q

Désolée antipropagande, juste cette parti t étais destinée:

Citation :
Les hommes les vrais! Pas n importe lequel attention !
Car malgré tout, en ce qui concerne l homme et sa supériorité,
je pense qu une femme ne peut se soumettre à un homme en tout cas elle ne le ressentira jamais de cette manière si elle à comme compagnon un homme un vrai pas un pseudo musulman,macho, ect ect.

C'est sur que si le mari a un mauvais comportement envers sa femme, la femme ne voudra pas avoir un bon comportement envers lui voire meme de l'animosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/mehdi04000
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 12:14

Sans vouloir offenser personne, je voudrais apporter ici une petite réflexion:

Il a été évoqué des versets parlant de prédominance de l'homme sur la femme.
Il en a été rapporté d'autre démontrant une notion de respect des deux parties.
In fine, une attitude réfléchie l'emporte, le bon-sens l'emporte, et amène peu à peu à la sagesse.
J'ai lu qu'on ramenait souvent en avant les versets ou sourates (désolé je suis vraiment néophyte question Islam) soumis à critique par l'occident, notamment en ce qui concerne la place de la femme. J'ai lu en réponse à cela qu'on oubliait d'évoquer ceux qui parlaient d'amour et de tolérance.
J'en conclus que le même Coran peut amener à points de vue et des actes fanatiques et violents ou à une profonde et sincère envie de se réaliser en tant qu'être humain.
J'en déduis aussi que le Coran ou tout autre livre saint n'est pas utile pour obtenir le même résultat.
A mes yeux, il n'y a pas de bons ou mauvais musulmans, ni de bons ou mauvais chrétiens... il n'y a pas ceux qui ont compris les saintes écritures et ceux qui ne les ont pas comprises...
Mais il y a des humains guidé par leur bonne volonté, et à l'écoute d'eux-mêmes et des autres: les humains accompli (ou s'accomplissant)
Et il y a les humains qui restent dans l'obscurité de leur ignorance, se laissant guider par des émotions névrotiques... Eux aussi sont en train de s'accomplir. Mais ils se sont perdus en chemin... Je conçois que pour ceux-ci des "écrits de guidance" (bible ou Coran ou autre) soient salutaire. Et même si ce sont ceux-là même qui ont le pouvoir aujourd'hui, ce sont ceux-là même qui sont le plus à plaindre, car si loin d'eux-mêmes, si loin des autres, si loin de Dieu...

Je ne rejette pas l'idée de Dieu.
Mais l'homme sensé, accompli, intègre, sage, n'a pas besoin de brandir Dieu pour revendiquer ses actes. Il ne parle pas de Dieu... Au contraire, Dieu, tel un ami, se tient en son coeur, et émane de lui par ses actes et sa parole.

Toutes les paroles sensées de la part de mes amis musulmans sur ce forum ne proviennent pas de textes sacrés, mais de l'émanation de Dieu qui est en eux...

Je vous laisse méditer sur cela mes amis... Smile Inch Allah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 12:23

Ce qui a fait sortir adam et eve du paradis c'est le diable, ni l'homme, ni la femme, mais très peu se rappel.

Tant que l'homme et la femme se renverrons la balle stupidement, en accusant chacun leur tour l'autre les choses n'évolueront pas d'ailleurs le diable, je dirais même LES diables doivent se moqués du genre humain!!!

Y'a autant de femme méchante que d'hommes qu'on arrête de vouloir sacralisé la femme, la divinisé elle n'a rien de divine elle est une femme et l'homme n'a rien du créateur il n'est que sa créature.

De par mon expérience personelle, je peut dire que ce n'est pas le respect ou ceci ou cela qui créé la discorde, c'est que certains prétendent a ce qu'ils n'ont pas, la sagesse, la piétée, certains sont de grands désobéisseur au créateur journalièrement se complaise dans les défauts, dans l'arrogance, l'hypocrisie hommes et femmes, donc comment obtenir un comportement de ces gens que ce soit du mari par sa femme ou de la femme par son mari??? et même si ils se prétendent "Musulmans" ce ne sont que des prétentions que de l'apparat !!!!

Donc qu'on arrête un peu de parler de gens qui n'ont rien avoir avec l'islam pour parler d'islam, celui qui croit en Allah de par la crainte du chatiment de l'infime a l'éternel, usera d'un comportement décent que ce soit la femme envers son mari ou l'homme envers sa femme.

Pour finir je ne citerai pas le coran car je pourrais m'étendre, mais avant de parler d'interprétation du coran, le lire peut être aiderai a comprendre Smile beaucoups ne le lisent pas, ne le méditent pas, ne cherche pas et se braque en prenant des exemples qui n'ont rien de pieux.

Bonne journée a vous. Salam
Revenir en haut Aller en bas
Inconnuu



Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 12:28

hibernatus a écrit:
Sans vouloir offenser personne, je voudrais apporter ici une petite réflexion:

Il a été évoqué des versets parlant de prédominance de l'homme sur la femme.
Il en a été rapporté d'autre démontrant une notion de respect des deux parties.
In fine, une attitude réfléchie l'emporte, le bon-sens l'emporte, et amène peu à peu à la sagesse.
J'ai lu qu'on ramenait souvent en avant les versets ou sourates (désolé je suis vraiment néophyte question Islam) soumis à critique par l'occident, notamment en ce qui concerne la place de la femme. J'ai lu en réponse à cela qu'on oubliait d'évoquer ceux qui parlaient d'amour et de tolérance.
J'en conclus que le même Coran peut amener à points de vue et des actes fanatiques et violents ou à une profonde et sincère envie de se réaliser en tant qu'être humain.
J'en déduis aussi que le Coran ou tout autre livre saint n'est pas utile pour obtenir le même résultat.
A mes yeux, il n'y a pas de bons ou mauvais musulmans, ni de bons ou mauvais chrétiens... il n'y a pas ceux qui ont compris les saintes écritures et ceux qui ne les ont pas comprises...
Mais il y a des humains guidé par leur bonne volonté, et à l'écoute d'eux-mêmes et des autres: les humains accompli (ou s'accomplissant)
Et il y a les humains qui restent dans l'obscurité de leur ignorance, se laissant guider par des émotions névrotiques... Eux aussi sont en train de s'accomplir. Mais ils se sont perdus en chemin... Je conçois que pour ceux-ci des "écrits de guidance" (bible ou Coran ou autre) soient salutaire. Et même si ce sont ceux-là même qui ont le pouvoir aujourd'hui, ce sont ceux-là même qui sont le plus à plaindre, car si loin d'eux-mêmes, si loin des autres, si loin de Dieu...

Je ne rejette pas l'idée de Dieu.
Mais l'homme sensé, accompli, intègre, sage, n'a pas besoin de brandir Dieu pour revendiquer ses actes. Il ne parle pas de Dieu... Au contraire, Dieu, tel un ami, se tient en son coeur, et émane de lui par ses actes et sa parole.

Toutes les paroles sensées de la part de mes amis musulmans sur ce forum ne proviennent pas de textes sacrés, mais de l'émanation de Dieu qui est en eux...

Je vous laisse méditer sur cela mes amis... Smile Inch Allah!

Amen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1414
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 12:50

yacin-9 a écrit:
Ce qui a fait sortir adam et eve du paradis c'est le diable, ni l'homme, ni la femme
Il y a aussi des enseignements qui disent que si c'est bien le Diable qui fut à l'origine du fait que l'Homme chuta dans la matière (= quitta l'état paradisiaque), ce fut avec la permission de Dieu, à toutes fins qu'il goutât de l'Arbre du Bien & du Mal et pût ainsi conquérir sa liberté. Car il ne saurait y avoir d'Amour sans liberté d'aimer, de même qu'il ne saurait y avoir de Liberté sans choix d'opter entre le Bien et le Mal. En ce sens le Diable, créature de Dieu, s'inscrit pleinement dans le plan divin.

Je ne sais si cela rejoint l'enseignement islamique, c'est du moins celui de l'Esotérisme chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 13:13

yacin-9 a écrit:
Ce qui a fait sortir adam et eve du paradis c'est le diable, ni l'homme, ni la femme, mais très peu se rappel.

A-t-on besoin de cette notion pour vivre sa vie, ou pour faire preuve de discernement?

Citation :
Tant que l'homme et la femme se renverrons la balle stupidement, en accusant chacun leur tour l'autre les choses n'évolueront pas d'ailleurs le diable, je dirais même LES diables doivent se moqués du genre humain!!!

Si le diable c'est l'ignorance, je suis tout à fait d'accord.

Citation :
Y'a autant de femme méchante que d'hommes qu'on arrête de vouloir sacralisé la femme, la divinisé elle n'a rien de divine elle est une femme et l'homme n'a rien du créateur il n'est que sa créature.

la "divinisation" de la femme... Je suppose que tu fais référence à certaines de ces tendances New Age qui mettent la femme en avant en tant que "sauveurs" (ou plutôt sauveuses) de l'humanité, grâce à ses qualités de douceur, de "maternisation"; en opposition aux violences guerrières de l'homme.
Un auteur (que je ne saurais citer de mémoire) disait: " l'avenir de l'homme passe par la femme."
Quelle lecture conviendrait à cette déclaration? Pour ma part, je suis le premier à reconnaître que nous vivons dans un système social phallocrate (dans lequel bien des femmes s'y sentent à l'aise). Ce système d'homme - en apposant une vision schématique - a apporté tout au long de l'histoire, guerres sur guerres, dans lesquelles femmes et enfants ont soufferts.
C'est pourquoi, je comprends que certains penseurs imaginent qu'une société guidée par la femme serait moins guerrière, et plus salutaire.
Mais je suis plus en faveur d'un rapport égalitaire... même si chaque partie joue un rôle différent, en fonction des qualités propres à son genre (et encore, c'est discutable)...

Citation :
De par mon expérience personelle, je peut dire que ce n'est pas le respect ou ceci ou cela qui créé la discorde, c'est que certains prétendent a ce qu'ils n'ont pas, la sagesse, la piétée, certains sont de grands désobéisseur au créateur journalièrement se complaise dans les défauts, dans l'arrogance, l'hypocrisie hommes et femmes, donc comment obtenir un comportement de ces gens que ce soit du mari par sa femme ou de la femme par son mari??? et même si ils se prétendent "Musulmans" ce ne sont que des prétentions que de l'apparat !!!!

Ce paragraphe montre que tu n'es pas dupe... que tu es capable de distinguer le vrai du faux prophète (en référence aux versets y afférant).
Celui qui se clame sage et inspiré de Dieu, de celui-là il faudra te méfier.
Seul ton discernement te permettra de reconnaître la valeur de ses paroles.
En te montrant révolté face aux dissensions, aux hypocrisies, à l'arrogance, à tout ce qui est vilain, tu ne fais qu'attiser la flamme de ce qui sépare l'homme de la sérénité et de l'accomplissement.
Au contraire, en cultivant calme et sérénité, ton discernement se verra
amplifié... et de ton corps émanera un sentiment de sérénité bénéfique pour tous ceux qui t'entourent.

Citation :
Donc qu'on arrête un peu de parler de gens qui n'ont rien avoir avec l'islam pour parler d'islam, celui qui croit en Allah de par la crainte du chatiment de l'infime a l'éternel, usera d'un comportement décent que ce soit la femme envers son mari ou l'homme envers sa femme.

Je ne crois pas qu'avoir peur d'un châtiment divin soit la meilleure manière de s'épanouir en tant qu'être humain. Il se peut que ce soit efficace pour certains.
En tant que père d'un petit garçon de 9 ans, je remarque que j'obtiens bien plus de résultat en usant de compassion qu'en le menaçant.
Lorsqu'il agit en rapport à une menace de châtiment, par peur, il n'a pas compris le sens de ce que je lui demandais d'accomplir (même si c'est dans son propre intérêt, pour son propre épanouissement).
Alors qu'en expliquant où je veux en venir, et qu'il arrive à comprendre, il a la satisfaction d'avoir accompli un pas en avant dans sa propre évolution. Du coup, il se met à réfléchir... et plus, il réfléchit, plus il évolue... Ce mécanisme de réflexion ne s'enclenche pas avec la peur. La seule réaction qu'engendre la peur, c'est la frustration.

Citation :
Pour finir je ne citerai pas le coran car je pourrais m'étendre, mais avant de parler d'interprétation du coran, le lire peut être aiderai a comprendre Smile beaucoups ne le lisent pas, ne le méditent pas, ne cherche pas et se braque en prenant des exemples qui n'ont rien de pieux.

Il se peut que le Coran ou autres écritures sacrées recèlent de conseils splendides pour s'accomplir dans la vie. Mais sans "guide intérieur", ces écrits ne valent pas plus qu'un manuel de cuisine...

N'y vois aucune offense.
Tout ce que je partage avec toi, c'est en vue de la paix.


Dernière édition par hibernatus le 19/8/2009, 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 13:28

Auda a écrit:
Car il ne saurait y avoir d'Amour sans liberté d'aimer, de même qu'il ne saurait y avoir de Liberté sans choix d'opter entre le Bien et le Mal. En ce sens le Diable, créature de Dieu, s'inscrit pleinement dans le plan divin.

Je ne sais si cela rejoint l'enseignement islamique, c'est du moins celui de l'Esotérisme chrétien.

Je crois que nous nous rejoignons.

Hadith (dont je ne trouve pas la référence) :
Moïse critiqua Adam et lui dit: "Tu es notre père, tu nous as déçu, tu nous as fait sortir du Paradis! N'es-tu pas Moïse, dit Adam, auquel Dieu a parlé et lui écrit la Torah de Sa Main ? Tu me critiques pour un fait auquel j'étais prédestine 40 ans avant ma création?"

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 14:02

Je crois qu'il est dangereux de manipuler les notions de "diable" ou de "dieu", car n'importe qui peut se revendiquer du camp de l'un ou de l'autre et agir en son nom.
Jésus a dit: "que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre".
Alors qui peut réellement se revendiquer de l'un ou de l'autre?
Que ce soit les Templiers ou les Inquissiteurs (ou d'autres), combien n'ont pas commis les pires atrocités au nom de Dieu? C'est facile après coup de dire qu'il s'agissait de l'acte du diable.
A l'époque beaucoup pensait vraiment, sincèrement agir au nom de dieu, et pour le bien des hommes.

Par contre, là où je veux bien rejoindre Auda, c'est le cadeau merveilleux de la liberté qu'on possède. Qu'il soit attribué à Dieu ou au diable, je m'en fiche royalement.
Mais de savoir qu'il me permet de faire le choix de réfléchir à un moyen d'élever ma conscience, de susciter l'émerveillement, et la joie d'être vivant... j'en suis comblé, et satisfait.
Dieu n'est jamais venu me parler dans un rêve pour comprendre cela.
C'est le fruit d'une volonté de ne pas s'arrêter à une représentation figée de mon environnement et moi-même. C'est le fruit d'une lente maturation.
Maintenant, il se peut que ma destinée (créée par dieu) ait été de ne pas avoir besoin de dieu pour retourner à dieu... Pourquoi pas.... Mais alors, cela signifierait que personne n'est libre (pauvre Adam)....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 14:29

je préfère arrêtez le débat il est telment facile pour les uns d'expliqués des propos en n'en soulignant qu'une partie celle qui leur plait pour asseoir et conforté leurs visions du monde, donc a vous vôtre vision a moi la mienne, cependant je ne m'enferme pas hypocritement en pensant m'auto-suffire, je n'ai pas eu besoin que le créateur me parle de vive voix pour comprendre son existence sa présence et pour les ruses de nôtre ennemi commun je n'ai pas eu besoin qu'on me fasse de déssin, mes erreurs mon apprit a comprendre sa stratégie et aujourd'hui ça me fait sourire de voir a quel point le stratagème du diable est faible et a quel point il est voué a l'echec après il n'y a qu'a observé les choses Smile

Et quand a ceux qui pensent se suffire, qu'il s'épargne la mort Smile et j'ajouterais aussi si ils se suffisent ils n'ont pas besoin des autres pour asseoir leurs auto-satisfaction ou alors c'est qu'ils ne se suffisent plus d'eux même mais qu'ils veulent s'auto suffire des autres....

on ne peut prétendre être juste en n'étant juste qu'envers les autres et en délaissant sa personne et c'est pareil pour l'équitée, donc si il y'a des témoins de la création c'est bien pour eux moi je n'ai pas été témoin de la création, j'ai mes convictions et n'est pas besoin des convictions des autres pour les expliqué ni les rassuré Smile je n'ai aucune frustration, je ne suis pas sans défauts, mais j'accepte le poids et le prix de la véritée ce n'est pas faire des erreurs qui est grave et qui sera grave quand nous serons jugés pour nos actes, c'est le refus de les corrigé
après la comparaison entre le chatiment divin et la punition d'un père ne se compare pas il faut comparé ce qui est comparable et pour pouvoir comparé il faut avoir connaissance hors comment comparé ce qu'on ne connait pas??? Personellement le jour ou chacun aura rétribution de ce qu'il aura acquis je ne veut pas avoir a me dire mince pourquoi j'ai suivit le cerveau d'untel ou untel au lieu d'avoir utilisé le mien?

Et aussi la guidée n'appartient pas a l'homme, c'est l'éducation de l'âme et la reconnaissance envers le créateur qui aide et s'humilié devant le créateur c'est reconnaitre son inférioritée personnelle reconnaitre ses erreurs, sinon que ceux qui aimerait contredise ça n'ai plus aucun négoce qu'avec eux même Smile

Bonne journée salam.
Revenir en haut Aller en bas
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 14:45

Je respecte tes choix spirituels Yacin.

Je ne faisais qu'exposer mon point de vue concernant la position de crainte face à Dieu dans la religion musulmane, et pourquoi je n'y adhérais pas.

Si ça se trouve, tu as raison, le jour du jugement dernier, le con se sera moi, et tous les incroyants...

Mais, dans ma vie d'homme, sur terre, mon expérience m'indique que la crainte n'a jamais suscité autre chose que de la confusion et de la tristesse, voire de l'involution, ou de la régression...

Maintenant, j'admets que mon expérience d'homme est incomplète. Il se peut que je n'ai pas saisi le sens de la crainte de Dieu.
Ce topic parle bien de "questions sur l'Islam"...
Donc, voici ma question: "en quoi la crainte de Dieu est-elle salutaire pour vivre ma vie d'homme?"

Citation :
s'auto suffire des autres
sans vouloir donner de leçon, cette formulation est un non-sens... on ne peut se suffire à la fois de soi-même et en même temps des autres.
Mais j'imagine qu'en parlant d'auto-satisfaction, tu parlais de complaisance, voire d'arrogance...
Certes, j'ai longtemps cru que me taire était un acte de sagesse...
Mais aujourd'hui, face aux événements du monde, je cherche dans les autres un écho à ma propre nature humaine, quelles que soient leurs préférences religieuses, ou idéologiques.
Au-delà de toute formulation religieuse, l'homme, par essence, naît, vit, souffre, et meurt. Tous nous sommes faits pareils...
L'écho que j'attends chez autrui, je ne veux pas qu'il soit le fruit d'un savoir hors de lui (écritures saintes, héritage culturel, sciences,...), mais un son d'humain à humain, comme un regard silencieux qui pourfend l'obscurité de l'ignorance par la lumière de la présence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitjean

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 15:50

Perso, j' entend par crainte de Dieu le fait de n' avoir peur de personne sauf de Dieu!
Il vaux mieux craindre le jugement que l' on se fera soi meme en pleine conscience, car lorsqu' on retournera au Créateur, c' est nous même qui jugerons nos propres actes, mais j' entend par "nous même" nous dans l' Esprit universel, pas notre ego!
Tout dépend encore une fois de la conception que l' on a de Dieu! Malgré que des potes musulmans ont du mal a prétendre qu' Allah n' est pas forcement que a l' exterieur de nous-meme, mais qu' Il est aussi en nous, je serai toujours d' avis que c 'est Nous-Les-Dieux.
Et franchement il vaux mieux craindre Dieu que le diable et les partisans du nouvel ordre mondial.
Quand j' entend la derniere vidéo de LLP, il parait que, ca y est, c ' est la fin, 9000 milliards de dollars ont disparu, quelque chose se prépare, c' est la fin du monde. Il l' a dit en ces termes!
A qui veut il faire peur? aux moutons? Il ferai bien de méditer un peu au lieu d' installer une psychose.
Informer c est bien, mais y' a des limites!
Les messages d' amour sont très rares chez LLP, c' est regrettable!
Bon je vais pas dévier du sujet, mais a tous ceux qui flippent, je leur conseille d' avoir peur de Dieu plutot que des djinns.
Je vais quand même pas me planquer dès que je vois un chat noir non plus! lol! Tape du pied et il détale ^^
satan c est la même! c' est un rigolo! ptdr
Qu' il retourne a ses orgies et qu' il nous lache la grappe!
Que la paix soit sur vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 16:25

petitjean a écrit:
Perso, j' entend par crainte de Dieu le fait de n' avoir peur de personne sauf de Dieu!
Il vaux mieux craindre le jugement que l' on se fera soi meme en pleine conscience, car lorsqu' on retournera au Créateur, c' est nous même qui jugerons nos propres actes, mais j' entend par "nous même" nous dans l' Esprit universel, pas notre ego!
Tout dépend encore une fois de la conception que l' on a de Dieu! Malgré que des potes musulmans ont du mal a prétendre qu' Allah n' est pas forcement que a l' exterieur de nous-meme, mais qu' Il est aussi en nous, je serai toujours d' avis que c 'est Nous-Les-Dieux.
Et franchement il vaux mieux craindre Dieu que le diable et les partisans du nouvel ordre mondial.
Quand j' entend la derniere vidéo de LLP, il parait que, ca y est, c ' est la fin, 9000 milliards de dollars ont disparu, quelque chose se prépare, c' est la fin du monde. Il l' a dit en ces termes!
A qui veut il faire peur? aux moutons? Il ferai bien de méditer un peu au lieu d' installer une psychose.
Informer c est bien, mais y' a des limites!
Les messages d' amour sont très rares chez LLP, c' est regrettable!
Bon je vais pas dévier du sujet, mais a tous ceux qui flippent, je leur conseille d' avoir peur de Dieu plutot que des djinns.
Je vais quand même pas me planquer dès que je vois un chat noir non plus! lol! Tape du pied et il détale ^^
satan c est la même! c' est un rigolo! ptdr
Qu' il retourne a ses orgies et qu' il nous lache la grappe!
Que la paix soit sur vous!


En disant, c'est nous les dieux ou dieu est en nous, ou c'est nous-mêmes qui jugeons nos propres actes... j'adhère à 100 % avec ce que tu dis...
C'est étonnant que tu parles d'ego... En parle-t-on dans le Coran?
Dans le bouddhisme, il me semble que l'ego est comparé à Bramha (une sorte d'équivalent du diable), une fausse image de nous-mêmes, une image corruptible...
En cultivant l'attention (qui est un exercice grandement conseillé dans le bouddhisme), il apparaît que peu à peu notre discernement s'affûte au point de reconnaître les actes et pensées construits par l'ego.
Le danger serait de croire qu'il se crée une dissociation de personnalité.
En fait, en reconnaissant l'ego pour ce qu'il est, càd, une manifestation conditionnée (par les sensations et les sens, et le mental) de l'esprit, il devient plus aisé de dompter cet égo.
En fait si l'ego n'est pas soi, il n'est pas différent de soi. Il serait une émanation trompeuse de soi.
Les caractéristiques de l'ego l'amène à se laisser emporter par l'attachement à toutes sortes de sensations et de croyances, cultivant le champ des émotions, mais sans en donner le fruit...
L'ego est donc très manipulable.
Lorsque tu dis qu'il vaut mieux craindre dieu que les djinns, je comprends cela d'un point de vue bouddhiste.
Il est dit que l'esprit parfaitement dompté (considérant que l'ego en est une manifestation indomptée), cet esprit ne peut plus souffrir d'aucune manipulation... il a atteint sa véritable nature, stable équilibrée et éveillée... même les pires fléaux de l'enfer ne peuvent le déstabiliser.
Cet esprit s'set débarrassé de la peur ou de la crainte... il est établi dans la confiance de sa pleine réalisation.

Donc, au contraire de LLP, j'invite les gens à s'inscrire dans la confiance d'eux-mêmes, dans le calme, la sérénité et le discernement.
Il advient qu'aujourd'hui, à notre époque, chaque homme et chaque femme vont être amené à se regarder les uns les autres... car la technologie y amène...
Il convient de se regarder sans se juger, mais de reconnaître notre nature humaine identique et d'essayer de nous comprendre sur cette base simple.
Il y a beaucoup de peurs dans le monde... Beaucoup de gens sont en proie à la confusion et ne savent plus quoi croire.
Chacun s'accroche à sa paroisse... pointant les différences de l'autre...
Pourtant, hommes et femmes, vous êtes tous identiques une fois dépouillés de vos attributs sociaux...
Pour entrer dans cette nouvelle ère (car il est indéniable qu'elle est à notre porte), il convient de se débarrasser de tout embarras, de revenir à l'essentiel de soi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monkeyjimbeybee

avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 17:57

Allah-qu'II soit exalté!- a dit:
"N'est-ce pas à Allah que toute chose retournera ?" (Cor. 42: 53)
"C'est à Lui que tout reviendra" (Cor. 11: 123)
"Et vous serez ramenés à Lui" (Cor. 10: 56)
"C'est à Lui que vous reviendrez" (Cor. 6: 60)

C'est étonnant que tu parles d'ego... En parle-t-on dans le Coran?
Dans le bouddhisme, il me semble que l'ego est comparé à Bramha (une sorte d'équivalent du diable), une fausse image de nous-mêmes, une image corruptible...
En cultivant l'attention (qui est un exercice grandement conseillé dans le bouddhisme), il apparaît que peu à peu notre discernement s'affûte au point de reconnaître les actes et pensées construits par l'ego.


le Prophète Mouhamed a dit - sur lui la Grâce et la Paix !-
"Mourez avant de mourir." Celui qui meurt de cette mort volontaire, la résurrection pour lui est accomplie. Ses affaires reviennent à Dieu et ne sont plus qu'une. Celui-là est revenu à Dieu et il Le voit par Lui.
"Celui qui meurt, pour lui le jour de la Résurrection s'est déjà levé."
"Vous ne verrez pas votre Seigneur avant d'être morts"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur de thé

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 18:10

Salam aleykoum, Bonjour !

Je profite de ce sujet pour apporter ma "première" réponse (je suis nouvelle venue parmi vous ;-P).

Je me suis convertie à l'Islam il y a maintenant 17 ans mashAllah wal hamdouliLlah!
Je me souviens de mes premières lectures du Coran où j'avais été moi aussi assez "surprise" parfois par certains versets.

Donc, je peux totalement comprendre que certains soient déroutés par ce qu'ils lisent.
Il faut déjà savoir avant toute chose que le Coran que nous lisons en toute autre langue que l'arabe n'est qu'une traduction du texte original. L'arabe est une langue très complexe avec une grammaire et un vocabulaire très riche !

Ensuite, je pense que si de nombreux savants se penchent sur l'interprétation des versets, etc... c'est que c'est beaucoup plus complexe que ça en a l'air !
On ne peut pas venir avec un verset et dire "j'ai lu ça, donc c'est comme ça", non, il faut d'abord chercher le "tafsir" c'est à dire l'interprétation, le sens, pouvoir replacer le verset dans son contexte historique, etc...

Par exemple, quand on dit que la femme est impure, il faut comprendre par celà qu'elle est en état d'impureté rituelle, elle n'est donc pas une pestiférée, mais elle est juste dispensée de sa prière et du jeûn, rien de plus !

Aussi, on ne parle pas de "prédominance de l'homme sur la femme", mais de complémentarité, chacun ayant une place et un rôle bien spécifique.
Mais la femme n'est vraiment pas une esclave dans notre religion, bien au contraire !!!
Je pourrai en parler pendant des heures, mais, bon... je n'ai pas envie de saouler tout le monde lol !


Voici un lien vers pleins d'audios : http://www.mosquee-argenteuil.com/site/
L'imam Abou Omar est qq'un qui est plein de bon sens et j'aime son parlé "jeune", lol !
Ses sources sont fiables, ce n'est pas un "ouf", ce qu'il dit est plein de bon sens mashAllah !
Je pense que l'on peut déjà en apprendre un peu plus en écoutant ses audios inchAllah !!!


Je pense vraiment que la religion est un mode d'emploi de la vie, de la vie spirituelle, de la vie en société, mais aussi de la vie avec soi-même...
Elle permet, quand elle est bien pratiquée, d'être le plus juste possible avec soi-même et autrui !

PS. Attention aussi aux sectes !!! Car beaucoup de "courants" se revendiquent musulmans alors qu'en fait il n'en est rien !!!
D'où la nécessité de bien connaître les bases de la religion, à savoir le Tawhid, en français : L'unicité de Dieu.
Le reste à mon sens en découle naturellement !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 18:24

Citation :
Donc, je peux totalement comprendre que certains soient déroutés par ce qu'ils lisent.
Il faut déjà savoir avant toute chose que le Coran que nous lisons en toute autre langue que l'arabe n'est qu'une traduction du texte original. L'arabe est une langue très complexe avec une grammaire et un vocabulaire très riche !

Ensuite, je pense que si de nombreux savants se penchent sur l'interprétation des versets, etc... c'est que c'est beaucoup plus complexe que ça en a l'air !
On ne peut pas venir avec un verset et dire "j'ai lu ça, donc c'est comme ça", non, il faut d'abord chercher le "tafsir" c'est à dire l'interprétation, le sens, pouvoir replacer le verset dans son contexte historique, etc...

Je suis séduit par le beauté et la complexité de cette langue, dont les sonorités sont très agréables à entendre.
Seulement, je trouve regrettable que pour une religion qui se veut être un mode d'emploi de la vie, que ce soit sociale ou spirituelle, il faille une telle érudition.
Ou alors, faudrait-il que nous fussions tous éduqué à sa maîtrise dès notre plus jeune âge?
Je pense que le minimum de sagesse qu'on puisse demander d'un dieu, c'est de comprendre que, parmi les hommes, il n'y a pas que des scientifiques de la langue, mais aussi des gens simples, parfois illettrés...
Pourquoi les textes qui sont censés guidés tous les hommes devraient passer par une interprétation que seuls les élites et initiés peuvent appréhender? C'est donner bien du pouvoir à ces gens-là... Serait-ce une épreuve de Dieu (ou Allah) pour nous obliger à nous instruire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 18:53

hibernatus a écrit:
Je ne crois pas qu'avoir peur d'un châtiment divin soit la meilleure manière de s'épanouir en tant qu'être humain. Il se peut que ce soit efficace pour certains.
En tant que père d'un petit garçon de 9 ans, je remarque que j'obtiens bien plus de résultat en usant de compassion qu'en le menaçant.
Lorsqu'il agit en rapport à une menace de châtiment, par peur, il n'a pas compris le sens de ce que je lui demandais d'accomplir (même si c'est dans son propre intérêt, pour son propre épanouissement).
Alors qu'en expliquant où je veux en venir, et qu'il arrive à comprendre, il a la satisfaction d'avoir accompli un pas en avant dans sa propre évolution. Du coup, il se met à réfléchir... et plus, il réfléchit, plus il évolue... Ce mécanisme de réflexion ne s'enclenche pas avec la peur. La seule réaction qu'engendre la peur, c'est la frustration.

D'accord et pas d'accord... Je vais citer le psychologue Jean Piaget (Extrait du Jugement moral chez l'enfant) :

Citation :
"A l'age où les enfants appliquent le moins bien la règle, il présentent le maximum de respect pour elle, et à l'age où ils savent fort bien l'appliquer, ils ne la considèrent plus comme sacrée et intangible. Il y a donc 2 types de respect. [...] Jusque vers 7 à 8 ans, l'enfant est incapable de se plier à une règle quelconque. Il est donc enfermé dans son moi tout en croyant participer de la vie du groupe. De 8 à 10 ans, l'enfant commence à rechercher l'accord et à se plier à certaines règles communes, mais cet effort n'est guère courroné de succès. [...] Vers 11 ans, au contraire, la règle devient fixe et minutieusement arretée dans tous les détails.

Chose curieuse, les petits, jusque vers 10 ans, sont presque unanimes à considérer la règle comme sacrée et intangible, quoique, en fait, ils la pratiquent fort mal. Quand bien même tous les enfants adopteraient une nouvelle règle et oublieraient l'ancienne, celle-ci demeurerait la seule "juste". La règle a une vérité intrinsèque, indépendante de l'usage. Au contraire, les grands, après 10 à 11 ans, qui pourtant sont seuls à pratiquer vraiment la règle, ne la considèrent plus comme sacrée.

En bref, il y a là tout au moins l'indice de deux types de respect. Le petit, qui est dominé par le respect unilatéral, a, pour la règle qu'il reçoit du dehors, le même sentiment mystique que l'Australien, cher aux sociologues, pour la tradition des ancetres. Le grand, qui est libre, ne connait plus que le respect mutuel et considère les règles qu'il pratique avec la mentalité de l'intellectuel civilisé [...] Cette enquete nous apprend du même coup à quels facteurs sont dus ces 2 types de respect. Le respect unilatéral est dû aux rapports de contraite morale : contraite de l'ainé sur le cadet, ou de l'adulte sur l'enfant. Le respect mutuel est lié à la coopération entre enfants du même âge."

Ainsi, le respetc mutuel et la compréhension du sens des règles ne se met en place que tardivement pendant l'enfance... Je ne peux m'empecher de faire le parallèle entre respect unilatéral/mutuel et crainte/amour de Dieu en Islam (petite pirouette mystico-psychologique). La crainte de Dieu est essentielle, mais contrairement à ce que tu peux croire, ce sentiment n'est que le reflet de la crainte de nos mauvaises actions (à travers son omniscience) : ... Et craignez Allah, et sachez qu'Allah est Omniscient. (Sourate Al Baqarah, 231)

La "crainte" que l'on mentionne n'implique pas d'entrer en depression mais s'exprime par l'humilité envers son créateur et le respect de ses commandements. Cette humilité allant de pair avec l'amour en Dieu :

Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (Sourate Al 'Imran, 31)

Citation :
Maintenant, il se peut que ma destinée (créée par dieu) ait été de ne pas avoir besoin de dieu pour retourner à dieu... Pourquoi pas.... Mais alors, cela signifierait que personne n'est libre (pauvre Adam)....

Tu sous-entends ici que le principe de prédestination entre en conflit avec le libre arbitre et nous fait tendre vers un sentiment de fatalité. Le terme "predestination" est employé pour illustrer la toute puissance, la connaissance, l'omniscience de Dieu.
Si je te vois avachi dans ton canapé 24h/24 je sais qu'au bout d'un moins tu n'auras pas gagné de muscle ou amélioré ton endurance. Cela ne veut pas dire que je t'ai personellement empeché magiquement de gagner du muscle. Quelques explications (en anglais) :



Citation :
Pourquoi les textes qui sont censés guidés tous les hommes devraient passer par une interprétation que seuls les élites et initiés peuvent appréhender?

Fleur de thé parlait de la profondeur du texte qui permet aux hommes de continuer à travailler dessus bien des siècles après sa révélation (il en est de même pour la Torah). Les traductions sont pour la plupart valables et bonnes (les exegeses balayant de plus les mauvaises compréhension de certains mots ou expression comme l'a montré ma réponse à petitjean en page 1 de ce post), mais les dimensions, la rythmique du texte, les rimes ne peuvent etre retranscrites dans une autre langue, d'où l'interet de l'apprentissage de la langue de la révélation. En aucun cas il n'est question d'un texte où seuls les élites y auraient accès (en dehors de la petite secte des Chams Bani au Vietnam dont les membres n'ont pas le droit de lire le coran, cela étant reservé à leurs "guides religieux").

Citation :
Ou alors, faudrait-il que nous fussions tous éduqué à sa maîtrise dès notre plus jeune âge?

Quelques mois d'apprentissage offrent apparement une bonne base :




PS : Salam et Benvenuto fleur de thé !


Dernière édition par Nourdine le 19/8/2009, 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 19:04

Citation :
L'imam Abou Omar est qq'un qui est plein de bon sens et j'aime son parlé "jeune"

J'ai écouté son discours sur la sincérité (page d'accueil).
C'est la première fois que j'entends un imam parler d'ego...
Je trouve ses paroles très profondes, très inspirées... avec cet humour du sage... Smile

Merci Fleur de thé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 19:24

Citation :
D'accord et pas d'accord... Je vais citer le psychologue Jean Piaget (Extrait du Jugement moral chez l'enfant) :

Excuse-moi de ne pas prendre les propos de Jean Piaget pour paroles d'évangiles.
Je parle de mon expérience personnelle et empirique avec mon fils. Lorsqu'il commencera à tuer des animaux pour le plaisir ou autre chose de même nature, je remettrai en doute ma façon d'envisager son éducation.
Pour l'instant, même si mon expérience ne vaut pas celle d'un psychologue, je pense que mon bon-sens m'a aidé à ne pas en faire ni un idiot, ni un monstre...
Pour moi, se référer à un auteur pour appuyer ce qu'on avance dénote soit d'une incapacité à développer une opinion par soi-même, soit un copier-coller intellectuel... sans vouloir te vexer... Même si je sais par expérience que c'est ce qui risque de se passer...
La sagesse, à mon sens, ne s'acquiert pas par une saisie intellectuelle ou conceptuelle d'une notion spirituelle, mais par une véritable réalisation intérieure, une expérience personnelle.

Je sais que je vais sembler agressif, et je m'en excuse d'avance...
Mais ce qui m'a toujours désolé en regardant l'Histoire de l'humanité, c'est de voir avec quelle facilité les hommes peuvent brandir les idées d'autrui pour valider leurs actes...


Dernière édition par hibernatus le 19/8/2009, 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 19:29

Citation :
La "crainte" que l'on mentionne n'implique pas d'entrer en depression mais s'exprime par l'humilité envers son créateur et le respect de ses commandements. Cette humilité allant de pair avec l'amour en Dieu

D'accord pour l'humilité...
Encore une fois, personnellement, je suis incapable de suivre des "commandements"... Car, suivant cette logique, ce serait reconnaître que je sois incapable de m'éveiller par moi-même. Ce serait aussi remettre en question ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 19:38

Citation :
sans vouloir te vexer... Même si je sais par expérience que c'est ce qui risque de se passer...

Non non aucun problème Wink

Si j'ai cité Jean Piaget c'est parce qu'il avançait des hypothèses et des résultats sur des thèmes interessants. Bien évidemment je comprends l'importance de l'expérience personnelle, mais comme tu le dis ça n'est que ton expérience, et c'est en cela qu'elle est imparfaite (je ne sous entend pas que Piaget est parfait Very Happy ). Mais je ne remettais pas en cause la façon dont tu éduque ton garçon (dsl si c'est ce que j'ai laissé paraitre)... Je ne faisait que papoter sur la capaciter des enfants à intérioriser/comprendre/respecter des règles.

Citation :
Pour moi, se référer à un auteur pour appuyer ce qu'on avance dénote soit d'une incapacité à développer une opinion par soi-même, soit un copier-coller intellectuel...

Un peu des 2. Pour des questions générales (la suite de la phrase dépend de ce qui est souligné et ne s'applique pas au travail sur soi par exemple), je préfère me fier à des érudits en la question ayant observé un nombre important d'individus avec des outils fiables (et vérifier si tout ça se confirme dans les expériences futures) plutot qu'à ma propre expérience. Mais je ne me vois pas énoncer des principes généraux en me basant sur ce que j'ai vécu sans vouloir le remettre en question quand d'autres ont vécu autre chose. Par contre, là où je trouve la chose interessante c'est lorsque l'on confronte son expérience personnelle avec ce type d'études.


Dernière édition par Nourdine le 19/8/2009, 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 19:39

Citation :
Fleur de thé parlait de la profondeur du texte qui permet aux hommes de continuer à travailler dessus bien des siècles après sa révélation (il en est de même pour la Torah). Les traductions sont pour la plupart valables et bonnes (les exegeses balayant de plus les mauvaises compréhension de certains mots ou expression comme l'a montré ma réponse à petitjean en page 1 de ce post), mais les dimensions, la rythmique du texte, les rimes ne peuvent etre retranscrites dans une autre langue, d'où l'interet de l'apprentissage de la langue de la révélation. En aucun cas il n'est question d'un texte où seuls les élites y auraient accès (en dehors de la petite secte des Chams Bani au Vietnam dont les membres n'ont pas le droit de lire le coran, cela étant reservé à leurs "guides religieux").

Il faut qu'on m'explique: n'existe-t-il pas des pays musulmans entiers soumis au régime tyrannique de fanatiques brandissant le Coran comme validateur de leurs actes criminels?
Il y a là un gros problème à mon sens.
On entend, dans les pays occidentaux, parler de Djihad, de "guerre sainte" contre les infidèles...
Ne serait-il pas temps dans la communauté musulmane, apparemment si soudée, de remettre les pendules à l'heure?
Qui est le BON lecteur du Coran? celui qui appelle à la haine ou l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 19:52

Citation :
Un peu des 2. Pour des questions générales (la suite de la phrase dépend de ce qui est souligné et ne s'applique pas au travail sur soi par exemple), je préfère me fier à des érudits en la question ayant observé un nombre important d'individus avec des outils fiables (et vérifier si tout ça se confirme dans les expériences futures) plutot qu'à ma propre expérience. Mais je ne me vois pas énoncer des principes généraux en me basant sur ce que j'ai vécu sans vouloir le remettre en question quand d'autres ont vécu autre chose. Par contre, là où je trouve la chose interessante c'est lorsque l'on confronte son expérience personnelle avec ce type d'études.

Il est certain que cette attitude démontre à la fois de l'humilité et du discernement. Donc, à mon sens, de la sagesse.
Cependant (pour revenir à ce que j'ai mis en gras), le fait de vérifier dans le futur la fiabilité des observations faites par les érudits qui t'inspirent, ont nécessité que tu fasse appel à ton expérience personnelle. En dernier recours, c'est TOUJOURS à toi-même que tu te fies pour valider une nouvelle connaissance... C'est une règle naturelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 20:02

Citation :
Il faut qu'on m'explique: n'existe-t-il pas des pays musulmans entiers soumis au régime tyrannique de fanatiques brandissant le Coran comme validateur de leurs actes criminels?

Certains passages pris hors de leur contexte (pouvant du coup justifier ce que ce même passage en ralité dénonce). Et tous les musulmans du forum, je crois, rejettent ces tyrans (Saouds, Boutef, Ben Ali, etc etc).

Citation :
On entend, dans les pays occidentaux, parler de Djihad, de "guerre sainte" contre les infidèles...

Au bout de quelques millions de morts, c'est vrai que les irakiens/afghans ne sont plus tellement d'humeur à méditer. Terrain propice pour radicaliser et dépasser les limites de l'Islam. De l'autre côté on instrumentalise la vision d'une menace islamique pour continuer à installer bases militaires en terre musulmane. Les pourris des 2 camps instrumentalisent les populations innocentes (et du coup tu te retrouve à me reprocher des actes que je n'ai pas commi, et en réponse je vais me mettre à te reprocher les croisades des yankees en Irak, Afghanistan, etc)

Exemple : Al Qaeda contredisant les plus grands exegètes de l'histoire du monde musulman :



Citation :
Ne serait-il pas temps dans la communauté musulmane, apparemment si soudée, de remettre les pendules à l'heure?

Raison de notre présence à tous sur ce forum (que nous soyons chrétiens, musulmans, etc... on essaie justement de remettre les pendules à l'heure).

Citation :
Qui est le BON lecteur du Coran? celui qui appelle à la haine ou l'autre?

Celui qui refuse l'apporche atomistique, donc "l'autre" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   19/8/2009, 20:06

hibernatus a écrit:
Cependant (pour revenir à ce que j'ai mis en gras), le fait de vérifier dans le futur la fiabilité des observations faites par les érudits qui t'inspirent, ont nécessité que tu fasse appel à ton expérience personnelle. En dernier recours, c'est TOUJOURS à toi-même que tu te fies pour valider une nouvelle connaissance... C'est une règle naturelle...

+1 ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: questions sur l' Islam   

Revenir en haut Aller en bas
 
questions sur l' Islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» logiciel impot expert...petites questions
» Islam et Coran
» Questions sur la vie apres la mort
» questions sur les garderies en milieu familial
» questions sur la prématernelle et les garderies privées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: