Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spiritualités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Spiritualités   18/8/2009, 13:35

Mon cheminement personnel m'a amené sur une voie qui ne nécessite pas de Dieu pour établir ma confiance.
Cette confiance qui amène à une sérénité propre à engranger un certain discernement, demande un réceptacle pour être accueillie. Car on met toujours sa confiance EN quelqu'un ou quelque chose...
S'il faut que ce soit en Dieu pour certains, je le comprends parfaitement...
Chacun fait son propre cheminement...
Ma confiance, je l'ai placée en moi... Même si ce n'est pas toujours évident, tant les indices de mes propres limitations tentent à me démontrer à quel point je peux être un ennemi pour moi-même...
D'éducation judéo-chrétienne, je me suis vite lassé de sa répression dogmatique sur ma liberté de penser, sur ma curiosité... Pouf! me voilà catapulté athée... dans le plus pur esprit scientifique, empiriste même.
Mais si la science est un outil formidable pour étudier et comprendre la matière, elle devient vite obsolète concernant l'esprit.
Or mon intuition me porte à penser que l'esprit est autre chose qu'un agglomérat fortuit d'activités bio-électriques dans le cerveau. C'est réduire la vie à bien peu de chose...
La voie vers le Bouddhisme était toute tracée...
Je ne veux convertir personne... Cette philosophie répond à ma propre sensibilité.
Ce qui m'a tout de suite séduit dans l'enseignement bouddhiste, c'est l'introduction: "Ne crois pas en ma parole par respect pour moi, mais éprouve-la... Expérimente et vérifie par toi-même la véracité de mes propos..."
Voilà une philosophie qui me plaît!
L'enseignement n'est pas prédigéré... Il ne suffit pas de citer quelques phrases en les brandissant en tant que Vérité émanant d'ailleurs, d'un endroit inaccessible à mon appréhension, de l'Invisible...
Ma compréhension du Bouddhisme est limitée à l'expérience de ce que j'ai pu vérifier par moi-même... c-à-d pas grand chose pour l'instant... Mais au moins, cette connaissance ne m'est dictée par rien d'autre que ma propre expérimentation, et je peux donc y établir une confiance inébranlable...
De surcroît, un des piliers de cette philosophie repose sur la démystification du principe de dualité (bien/mal, et tous opposés) sur lequel repose notre appréhension habituelle de la réalité. Réussir à cerner la notion d'interdépendance permet d'accéder à la compréhension de la non-dualité, et renvoie vers plus de relativisme, moins de contradiction, moins de tension ,moins de violence, plus de compassion, plus de paix, plus de sérénité....
Ici, pas de Dieu qui énonce des lois et qui punit ceux qui ne les suivent pas...
Juste un élève qui entend un enseignement dont le but est d'apprendre à connaître qui est l'élève qui apprend... Smile
Je pense que la plus grande des libertés, c'est de se connaître soi-même.

Pourtant, je ne rejette pas le fait que certains trouvent leur épanouissment dans les grandes religions. Mais pour ces gens de bonne foi, je constate souvent que leur intégrité morale, leur sagesse, leur compassion,... tient moins de la stricte observance des lois de Dieu que de leur aptitude à être en confiance dans le lien d'empathie (conscience de l'interdépendance) qu'ils entretiennent avec leur environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitjean

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Spiritualités   18/8/2009, 15:55

Pas de Dieu ou plutot une autre interpretation de qui est Dieu?
Moi j' ai un autre probleme, je crois en Dieu depuis longtemps (je suis même sur) mais j' ai jamais pratiqué de religion (repression dogmatique surement).
Des 3 religions du Livre, je choisirai l' Islam, mais j' ai toujours voulu savoir ce que je fait et pourquoi je le fait avant de me lancer.
Je connais l' efficacité des prières, le pouvoir des pensées, et les bienfaits d' un jeûn, mais il y a encore des choses qui me bloquent! (voir mon post sur l' Islam)
Prier Dieu pour moi, c 'est appeller la collectivité, tout ce qui vit.
Si ta voie ne nécessite pas de Dieu, elle a surement besoin de ton entourage, de personnes que tu aime, des plantes, des animaux, etc
Sachant que chacun possède une étincelle Divine, ce serai un peu la jouer solo que de se passer de Dieu.
Peut etre que tu ne prie pas pour toi-même, mais si tu veux prier pour les autres, qui pourrai établir la liaison entre les êtres, si ce n' est Dieu?
Je me suis interessé au bouddhisme aussi, mais pour moi, tout est question d' interpretation!
Pour finir sur les religions, il faut prendre en compte qu' elles sont nées à un moment de l' histoire qui n' est pas trop dans le même contexte qu' aujourd' hui. Et quand bien même l' Islam serait né avec Adam ou Abraham (que la bénédiction d' Allah soit sur eux), qu' en est- il des peuples isolés géographiquement, comme les indiens d' Amérique? N' avaient-ils pas droit a la Vérité eux aussi?
Je crois qu' il faudrait remonter à l' Atlantide pour en savoir plus, mais qu' en sait on? pas grand chose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Spiritualités   18/8/2009, 16:38

Citation :
Je crois qu' il faudrait remonter à l' Atlantide pour en savoir plus, mais qu' en sait on? pas grand chose!

Je t'invite à te renseigner sur la mythologie sumérienne et les incroyables coïncidences avec la genèse biblique.
Je rappelle que la civilisation sumérienne est la plus ancienne connue à ce jour...

En ce qui concerne le lien qui unit chaque chose et chaque être (ce que les bouddhistes appellent l'interdépendance), je ne suis pas contre la dénomination de Dieu. Pourtant bouddhiste "convaincu", il m'arrive d'adresser mes prières à une sorte de "présence" chaleureuse... et j'accepte sans conteste qu'on l'assimile à Dieu...
A un certain degré, j'ai pu constater avec émerveillement l'interaction esprit/matière. J'ai déjà pu constater que certains mots choisis, avec une attitude intègre et une motivation sincère, pouvaient accomplir certains miracles... comme sortir quelqu'un de la tourmente, le ramenant à une perspective de sa vie plus heureuse. Je conçois cela comme de petits miracles...
Je pense qu'une attitude intègre et empreinte d'honnêteté est capable d'illuminer la vie des plus démunis...
S'il faut y voir l'intervention de Dieu... pourquoi pas...
Personnellement, mon cheminement s'est fait sans Lui... ou du moins sans religion (< religare = relier à)...
Quant aux "vrais" miracles, ceux qui contreviennent aux lois naturelles, je ne peux m'empêcher de me rappeler que la Mécanique Quantique a mis en évidence des propriétés de la matière à l'échelle microscopique qui échappent à la physique classique.
Dès lors, par le jeu de l'intuition, et des indications propres à l'enseignement bouddhiste, je considère que la nature fondamentale de ce que je suis (être d'esprit/matière) ne diffère pas de la nature fondamentale de Dieu....

Donc, dieu ou pas, quelle importance... Ce qui compte, c'est de comprendre l'interdépendance, et l'unicité de la nature fondamentale de toute chose. Faire la guerre à autrui, c'est se faire la guerre à soi-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitjean

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Spiritualités   18/8/2009, 16:59

La je suis tout a fait d' accord!
Mais a ta phrase: Dieu ou pas, quelle importance?
je répondrai l' importance d' être reconnaissant pour la vie qu' Il nous a donné.
C' est pour ca que je veux pratiquer, mais a défaut de trouver la religion qui me correspond, je vais ptetre finir par inventer la mienne! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Spiritualités   18/8/2009, 22:02

petitjean a écrit:
Et quand bien même l' Islam serait né avec Adam ou Abraham (que la bénédiction d' Allah soit sur eux), qu' en est- il des peuples isolés géographiquement, comme les indiens d' Amérique? N' avaient-ils pas droit a la Vérité eux aussi?
Je crois qu' il faudrait remonter à l' Atlantide pour en savoir plus, mais qu' en sait on? pas grand chose!

Bien sur qu'ils avaient le droit eux aussi à la vérité. Selon l'Islam, tous les peuples/tribus/communautés ont reçu la vérité à travers les prophètes. Les prophètes bibliques ne sont qu'une infime partie de ceux qui ont été envoyés auprès des hommes (qui se comptent par miliers)... Simplement, certains n'ont pas été suivis, d'autres oubliés ou encore tués. D'autres encore ont vus leur message se modifier au cours du temps en raison de la transmission orale de leurs enseignements.

Exemple : certains considèrent que la personne appelée "Dhul Kifl" dans le coran n'est autre que Bouddha (entre autre en raison du fait qu'il avait demandé à ne pas etre représenté et les 1ères représentations anthropomorphiques de Bouddha ne datent que de plusieurs siècles après sa mort.)*

D'ailleurs, la raison à elle seule peut fournir un outil majeur pour atteindre la vérité. C'est ce qu'a essayé de démontrer le philosophe andalou Ibn Tufayl (1110-1185) dans son ouvrage "Le philosophe autodidacte". Ouvrage dont s'est inspiré l'histoire de Robinson Crusoe, alors autant lire l'original (3.80€ sur amazon!).

*J'espère ne pas t'insulter hibernatus en parlant de Bouddha de la sorte. Il n'est pas ici question de récupérer la figure de cet homme mais d'illustrer mon propos (d'ailleurs l'opinion que Dhul Kifl est Bouddha reste minoritaire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibernatus

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Spiritualités   18/8/2009, 22:42

Citation :
J'espère ne pas t'insulter hibernatus en parlant de Bouddha de la sorte

Je ne me sens nullement insulté... Qui que soit bouddha, quelle que soit sa personne, je ne retiens que l'enseignement qui lui est attribué...
J'aime la démarche laquelle correspond à mes aspirations.
Je pense aussi que la raison à elle seule peut déjà fournir un outil majeur pour atteindre la vérité.
Mais je pense que l'outil le plus perfectionné que l'homme ait en sa possession pour appréhender la vérité, c'est le bon-sens né de son intuition....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Spiritualités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maternité et spiritualité
» Mylène F. et la spiritualité
» TESTER sa Spiritualité
» spiritualité et esotérisme
» Santé Humaine et Spiritualité : pourquoi le handicap ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: