Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cédric



Nombre de messages : 75
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 15:45

C'est une question que l'on peut se poser. Avant j'étais un bon zombie, vraiment très heureux de vivre dans ce monde, vraiment hein on peut être complètement joyeux malgré son état actuel.

Depuis que j'ai commencé à me renseigner, de Soral jusqu'au NWO, la première semaine j'ai eu une petite déprime, c'était vraiment pas bien psychologiquement, je n'avais plus le gout, l'impression d'avoir grandi de 10 ans d'un coup, à beaucoup réfléchir sur ce sujet tout le temps.

Etant donné ce qui se passe en ce moment, j'essaie de renseigner mon entourage, très zombifié, avec une difficulté ahurissante. La télévision a détruit tout esprit de compréhension, de recherche d'information, de bon sens et d'intelligence... Les gens n'ont même plus le temps d'aller se renseigner, et pensent avec une sincérité énervante, tout savoir sur tout rien qu'en regardant la boite de Pandore.

Enfin je me demande si l'être humain n'a ce qu'il mérite, un monde injuste, avec déjà notamment pour les enfants le gout de la guerre... On a tous aimé joué à des jeux de guerres étant jeunes et même aujourd'hui.

Regardez comme les gens sont attirés par uniquement le sexe, les morts, les histoires transgressives... Les histoires de spiritualité, de partage et d'aide au plus démunies qu'est ce qu'ils en ont à foutre !!

Camarades, on n'étais pas bien, bien zombie, bien insouciant...? Ne pensez-vous pas qu'il est naïf de croire que nous pourrions réveiller ces zombies...? Devrions-nous s'occuper chacun de sa propre vie et trouvant le bonheur et la tendresse d'une femme.......? J'ai besoin de réponse! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bruno



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: bruno   10/9/2009, 15:59

Shocked hotep mon frere de misère si tes yeux se sont ouvert s'est de bonne grâce, tu continueras a vivre avec vigilance , je suis comme toi un ancien zombie j'ai la peur au ventre mais je m'en accommode, on doit gagner au bout compte c'est fatal hotep...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldbi



Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 16:07

Je crois que mon expérience est sensiblement semblable à ce que tu racontes, à la différence que je l'ai vécu plus jeune.

Quand j'étais très jeune, j'étais heureux et insouciant, après j'ai toujours eu l'impression d'être en rejet par rapport à la masse, je n'étais pas seul et rejeté, j'avais des amis comme moi, mais je ne me sentais pas à ma place, un besoin de toujours expliquer ce que je n'arrivais à comprendre, ce sentiment que les autres ne partageaient pas avec moi et ne partagent toujours pas .

Avec le temps, je me suis rapproché de ce sentiment, mes intuitions d'antan étaient devenu applicable à tant de choses grâce à internet, la ou certains ne l'utilisent que pour discuter, écouter de la musique ou des films et se masturber, moi j'utilisais internet pour trouver des réponses, ou des idées, la ou il n'y avait eu que le vide de mes congénères.

Donc oui je partage ce que tu ressent, les déprimes passagèrent, le sentiment d'être plus sages que les autres, d'avoir pris bien plus que 10 ans, quand je vois la maturité de certaines personnes qu'on qualifie d'adultes...
Ce qui fait mal, ce n'est pas d'être comme ça, mais d'être seul à l'être, ce qui est difficile c'est que l'une fois que l'on est dans cet état d'esprit on ne peut plus en sortir, quand on a vu une part de vérité, on ne peut plus jamais vivre dans le mensonge et l'ignorance.
Alors on se fixe un but, ramener d'autres personnes avec soit dans la lumière, dans la vérité, les sortir du mensonge, mais c'est dure, très dure, le conditionnement est énorme, les gens avancent tête baissé droit dans un mur qu'on a construit pour eux.

Alors j'ai envie de dire que non, il ne faut pas désespéré !
Rien n'est perdue, l'amour du prochain doit être notre clé de voute pour les accueillir dans la lumière.
Rassembler les hommes est la cause la plus noble que je connaisse, elle est difficile, car les gens sont axées sur des causes beaucoup plus simple et accessible ( maison,famille,boulot ) comme tu dis la spiritualité, et l'unité de l'homme ils s'en moquent, tant qu'ils peuvent se vanté auprès du voisin pour leur nouvelle voiture !

Je ne crois pas qu'il soit possible pour nous de revenir en arrière, ce serait une erreur énorme, rien que pour nos enfants, nous n'avons pas le choix que de nous battre, avec en tête l'amour qui doit tous nous unir, un jour j'espère, j'espère qu'il arrivera ce foutu jour, ou l'homme aura accomplit ce pourquoi il est la, enfin c'est mon idée, je suis ouvert à toutes les discutions à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 16:12

Citation :
Camarades, on n'étais pas bien, bien zombie, bien insouciant...? Ne pensez-vous pas qu'il est naïf de croire que nous pourrions réveiller ces zombies...? Devrions-nous s'occuper chacun de sa propre vie et trouvant le bonheur et la tendresse d'une femme.......? J'ai besoin de réponse!
A la question de reveiller des zombies, je conseille d'y aller avec tact, de donner quelques pistes mais surtout de ne pas insister.
Chacun à le droit de connaitre la vérité, s'il la refuse quand elle s'offre à lui alors c'est son probléme plus le vôtre.

A la question de la recherche du bonheur la réponse est oui, le probléme c'est que la situation empire de jour en jour, dans quelques années aprés les guerres, les épidémies et les famines, le monde aura changé de visage.
Si l'on survit à toutes ces épreuves, on a toutes les chances de se retrouver dans un univers post apocalyptique à la mad max avec des riches réfugiés dans des cités-états entourées de barbelés.

Alors quitte à se prendre une femme autant en choisir une qui ne soit pas zombifiée et qui sache manier les armes.
Une de ce genre, le seul qui soit utile à notre époque : lol!


_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou679

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 38
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 16:33

aurelien1818 a écrit:
Citation :
Camarades, on n'étais pas bien, bien zombie, bien insouciant...? Ne pensez-vous pas qu'il est naïf de croire que nous pourrions réveiller ces zombies...? Devrions-nous s'occuper chacun de sa propre vie et trouvant le bonheur et la tendresse d'une femme.......? J'ai besoin de réponse!
A la question de reveiller des zombies, je conseille d'y aller avec tact, de donner quelques pistes mais surtout de ne pas insister.
Chacun à le droit de connaitre la vérité, s'il la refuse quand elle s'offre à lui alors c'est son probléme plus le vôtre.

Exactement, c'est ce que je fais j'y vais avec tact comme tu le dis aurelien1818 et ça marche, c'est peut-être long mais c'est la meilleure façon de répandre la vérité autour de sois et pour ma part ça marche! j'ai beaucoup d'amis et collègues de boulot maintenant réveillé et beaucoup d'entre eux n'allume même plus leurs télé Very Happy

même si certains esprits sont vraiment mais vraiment fermé ça ne me décourage pas pour autant.

que dieux vous garde mais frères et sœurs. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 17:11

Citation :
Exactement, c'est ce que je fais j'y vais avec tact comme tu le dis aurelien1818 et ça marche, c'est peut-être long mais c'est la meilleure façon de répandre la vérité autour de sois et pour ma part ça marche! j'ai beaucoup d'amis et collègues de boulot maintenant réveillé et beaucoup d'entre eux n'allume même plus leurs télé

Ce que tu dit est étonnant, moi je n'ai jamais réussi à reveiller qui que ce soit.
Il est vrai que je ne prend pas de gants, j'annonce une grosse crise, une famine, que Bush et Cie sont des satanistes, et pour finir que la fin du monde est proche.

Ce qui m'intérresse c'est de les choquer et de voir leurs réactions à chaud, c'est de cette maniére que j'essaie de comprendre ce qu'il y a dans leur tête. Ce qui est bizarre, c'est qu'à 90% ils me tiennent le même discours.
J'ai déja rencontré des gens qui se posaient des questions et qui étaient en train de se reveiller mais ce n'est pas moi qui en était à l'origine.
Je pense que ceux qui se déclarent ex zombies se sous estiment, ils étaient juste ignorants, quand on est un zombie c'est pour la vie.

En tout cas, si tu a réussit à reveiller des gens, je vais peut être changer de méthode pour voir...

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 18:51

Il faut se mettre à la place des gens que tu veux "réveiller" et repenser à la façon dont tu t'es "réveillé" toi même...

Si on t'annonce que la fin du monde est proche, que c'est un complot qui dure depuis plus de 100 ans, que les gens en qui tu avais confiance (état, médecin, ...) te mentent et te nuisent depuis toujours, refuser l'info d'un bloc est un moyen normal de se protéger.

Alors que si tu distilles l'info petit à petit, que tu laisses le temps d'intégrer et de comprendre les mécanismes de ce qui se prépare, tu donne une chance à l'info de passer.

J'imagine que comme moi, quand tu as commencé à découvrir tout ce qui se trame en ce moment, tu as commencé par un bout, puis tu es remonté progressivement vers plus d'info, puis un peu plus, etc, jusqu'à avoir une vue à peu près globale de la situation.

C'est à mon avis comme ça qu'il faut procéder. Par exemple, je suis en train d'essayer de créer un tract. Je commence par ce qui intéresse le plus les gens : La grippe A et le vaccin. J'explique les dangers de se faire vacciner et en fin de texte, j'ouvre sur le pourquoi du besoin de faire vacciner toute la population en donnant quelques pistes de recherches, des mots clés qui permettront aux gens d'aller chercher la suite de l'info par eux même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psychosnake

avatar

Nombre de messages : 14
Localisation : Est
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 18:59

Non je ne regrette pas non plus, ca fait depuis + de 2 ans que je me posais des questions et la depuis quelques mois j ai les reponses,c est tres violent mais tu voit la vie differament apres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la_force

avatar

Nombre de messages : 477
Age : 106
Localisation : TATOUINE
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 19:37

Je me pose la question de plus en plus sur le besoin de réveiller les gens, car même s'ils sont à l'écoute la question qu'ils se poseront c'est le problème du choix, la fameuse dualité Système ou pas système?

Même s'ils choisissent pas système la démarche sera artificielle et pas sincère car ils se diront si les choses tournes mal qu'ils pourront retourner leur veste et revenir en arrière.

La démarche doit venir de sois même, déjà de changer sa propre personne pour être en adéquation avec la création histoire que nous soyons des guides pour les zombis sans les juger ou leur faire la morale car automatiquement leur mental se mettra en mode défense.


Ils faut qu'ils fassent la constatation par eux même qu'il y a quelque chose qui cloche.

Devant le zombi soyons nous même (le contraire du zombi) celui-ci se moquera de nous mais il se posera la question cela le titillera "pourquoi la personne en face de moi était plein d'amour?" "alors que je suis complètement le contraire, comme la masse?" etc...

Puis une personne comme moi il en rencontrera une autre, puis deux autres et ainsi de suite jusqu'à se poser encore plus de questions pour qu'il fasse de lui même la démarche de s'informer.

Avec tact, remettons en cause avec eux, même nos propres convictions sous forme de questions, étant donné que nous les connaissons déjà cela se fera peut être de manière plus douce et plus efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la_force

avatar

Nombre de messages : 477
Age : 106
Localisation : TATOUINE
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 19:41

Sinon heureux oui mais sans difficultés majeure étant donné que je le savais au fond de moi même de manière viscérale.

La fameuse petite voie biennn.......pas biennnnnn.......... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cédric



Nombre de messages : 75
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 20:10

J'ai déjà réussi a renseigner des amis, paradoxalement c'est à ma famille qu'il est le plus difficile, mon frère est un zombi croyant la télévision, mes parents la télévision leur a tourné la tête je ne veux plus leur renseigner ils sont heureux de vivre bon bref...

En réalité, j'ai remarqué que le sujet qui fait définitivement tourner la balance est le 11 septembre. Une fois qu'on a réussi à renseigner la personne avec les preuves sur le complot, il est carrément plus ouvert et le reste va tout seul. Je l'ai remarqué avec ma famille, c'est vraiment le sujet ou ils s'arrêtent et ne veulent plus écouter.

J'avais déjà en tête que si l'on gagne la bataille de la communication sur le 11 septembre, c'est là que nous gagnerons. Regardez ceux qui essayent de brouiller notre message, les Jean Robin etc ils savent bien que c'est ce sujet précis qui est à risque. C'est pourquoi en ce moment ils donnent toute leur énergie sur ça.

Le 11/9 est la lui seul la preuve du complot mondial :

- Tuer ses propres citoyens.
- Contrôle de l'information par les élites pour justifier des guerres ou autres mesures liberticides.
- Contrôle des multinationales, des sionistes et des banques sur les élections.

C'est vraiment de ce côté là que l'on peut tout renverser, parler des Francs-maçons, Illuminatis, Bilderberg, Rockfeller, Rothschild c'est bien mais c'est pas ce qui éveille vraiment.

Par exemple parler de futures évènements, j'avais prévenu mon entourage très à l'avance sur la vaccination obligatoire qui allait venir en automne, afin de masquer l'aggravation de la crise, du chômage, là les gens vont se dire "tiens, comment le savais-tu, c'était imprévisible, tiens-là ça m'intéresse!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spank

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 20:45

J'ai personnellement été "réveillé" il y a un peu moins d'un an. C'était durant la période de Noël et toute l'agitation consumériste que l'on connait bien commençait profondément à me dégouter. D'ailleurs je commençai à développer des idées plus ou moins anarchiste, ou tout de moins je commençai à remettre peu à peu certaines choses en question. Puis arriva Zeitgeist, ce film m'a fait un drôle de choc et a bouleversé pas mal de certitudes que j'avais bien ancrées en moi. Durant quelque temps je suis resté accroché à l'idéologie Zeitgeist, l'exposant à qui voulait bien l'entendre. A ce moment je ne croyai déja plus ni en la politique ni en les médias, mais j'étais encore bien loin de me douter que ce n'était que l'infime partie de l'iceberg. Ce n'est que après des recherches plus enfouies que j'ai commencé à découvrir le coté beaucoup plus conspirationniste que je ne l'avai pensé au départ, et par la suite le coté obscur voire satanique de la conspiration, et son énorme étendue. En fait c'est comme un puzzle, ça se découvre peu à peu, pièce par pièce. A ce moment là, Zeitgeist, son anti-christianisme (qui m'avait auparavant séduit, mon athéisme étant resté accroché plus longtemps que le reste), et son utopie néo communiste basée sur la technologie... tout ça paraissait de plus en plus louche, surtout mis en relation avec les plans du nouvel ordre mondial qui se dévoilaient au fur et à mesure des articles et des pages web. J'ai donc abandonné Zeitgeist, qui à mon avis est soit une manigance (vu la médiatisation et les moyens), soit une récupération de bonne foi mais basée sur une idéologie douteuse. Et puis, plus récemment l'HODM m'asséna un nouveau coup de masse en pleine tête. Tout cela pouvait donc aller bien plus loin que ce que je m'imaginai en m'engageant dans cette voie. Le but de la conspiration ne serait pas simplement l'argent ou le pouvoir... L'idée de la connaissance cachée des illuminati est devenue primordiale dans ma façon d'appréhender le problème. Si le monde entier est régi par des êtres qui veulent nous cacher quelque chose, le but le plus évident est donc de chercher à savoir de quoi il s'agit ! D'autant plus s'il s'agit de la véritable nature de l'Homme et du monde. Je suis donc dans une phase particulièrement floue où je ne crois plus en grand chose et où je cherche des réponses. Malheureusement, comme le reprochait Morpheus à Néo, "J'ai les yeux d'un homme qui est prêt à tout croire car il s'attend à être éveillé à tout moment". J'entend par là que je suis peut-être un peu trop influençable et cela m'énerve. Je compte tenter de combler ce défaut en absorbant un maximum d'informations différentes afin de m'obliger à en faire la synthèse. En effet, même si je suis désormais convaincu de la conspiration qui se trame, je ne suis pas aussi sûr d'en connaitre la vraie nature et les raisons. je constate aisément la manipulation dont nous sommes victimes dans notre societé, et le matérialisme extréme doit être voulu, il sert à cacher autre chose c'est presque certain. Mais alors quoi, les reptiliens, les djinns, le dajjal, les extraterrestres, la spiritualité esoterique occulte ou je sais pas quoi ? A vrai dire je suis proie ces derniers temps à une énorme confusion... je ne sais plus où donner de la tête tellement des visions de la réalité s'offrent à mes yeux, et ne correspondent à rien de ce que j'ai pû appréhender durant le reste de ma vie. En ce sens, oui je regrette peut-être de m'être reveillé, c'était tellement plus simple avant, et vivre avec les autres était plus facile sans que je me lamente sans arrêt intérieurement de l'ignorance et du conditionnement de mes amis ou de ma famille lors de discutions (heureusement 2 amis à moi ont été reveillés en même temps que moi, cela facilite un peu les choses, j'aurai déja explosé en miette sinon). Mais en réalité ce n'est pas de l'ignorance d'autrui donc je me complaint, c'est de leurs certitudes. Ce que j'ai vraiment découvert en réalité, c'est que je suis ignorant. J'ignore ce qu'est le monde, j'ignore qui je suis. Et l'imminence de cette chose dont j'ignore tout autant la nature (crise majeure, guerre, apocalypse, fin du monde, nouvel ordre mondial etc...) m'inquiète de plus en plus, comme si il fallait que je découvre la verité avant que cela arrive. De plus je ne me sens pas prêt aussi bien matériellement (aucune réserve de bouffe ni rien d'autre) que physiquement ou mentalement. Je suis d'ailleurs surement plus faible qu'auparavant, car aucune certitude (même illusoire) ne me maintient en place. Au final de tout ceci il semble ressortir quelque chose, c'est que la verité n'est pas matérielle, et je commence à sentir qu'une verité spirituelle est là et qu'elle m'attend. Mais par où ? Christianisme, Islam, Esoterisme ? J'ai tellement de questions que ça en devient oppressant, et j'ai bien peur d'être de la chair à paté pour n'importe quelle religion ou secte voudra bien y répondre. En fait j'ai l'impression d'être une page blanche, ce qui signifie que je n'ai plus aucue certitude sur Dieu, l'âme, l'esprit, le sens de la vie et tout ce qui s'en suit. ce que je considère déja comme une évolution sachant qu'auparavant tout cela m'apparaissait comme des foutaises (j'éxagère peut-être, mais il est souvent difficile de se souvenir de l'opinionexacte que l'on avait d'un sujet une fois que celle ci a radicalement changée). Je crois que je m'égare un peu dans mon écriture... Un dernier point que j'ai oublié concernant la conspiration et qui me dérange particulièrement. C'est tout le coté "symboles", dans le sens où une partie d'entre vous (et j'en suis atteint tout autant, d'où mon agacement) trouvent (cherchent ?) des symboles de la conspiration illuminati partout. Je ne nie pas l'importance du symbolisme (ce serait d'ailleurs une des caracteristique de l'Homme ?), mais je pense que c'est une attitude très très dangereuse. Je m'explique. Dans le domaine de l'occulte/satanisme que l'on attribue à nos chers illuminatis, de nombreuses entités et symboles sont présents. Or il suffit qu'une seule des caractéristiques (j'insiste sur ce mot) soit trouvée quelque part pour que l'on l'associe à ce à quoi on veut bien l'associer. Crier au diable dès qu'on voit un triangle ou un oeil ou que quelqu'un fait un "cornuto" ou un "666"est une absurdité, et le problème se situe dans le fait que vos symboliques personnelles tournent essentiellement autour de la conspiration (ce n'est pas le sujet mais je serait ravi d'en discuter plus longuement).

Donc pour répondre finalement au sujet, je ne regrette pas d'avoir été éveillé, mais j'espère que cela me mènera quelque part et ne me laissera pas dans une confusion durant tout ma vie. c'est pourquoi je commence à beaucoup lire et à m'informer en maximum study

Voila, j'espère n'avoir pas été trop confus dans mes propos, j'ai la flemme de me relire entièrement. Et je vous remercie si vous m'avez lu, ou pas en fait. Je crois que j'avais juste besoin de me décharger un petit peu.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 21:28

A vrai dire à 4 ans j'avais compris que quelque chose n'allais pas dans le systéme en regardant les info à la télé (croyant que s'était vrai). Je posais la question à mes parent de s'était quoi qui n'allait pas, Ils me répondait je ne sais plus exactement : "Cherche par toi même abruti" ou imbécile je ne sais plus". Ces des année plus tard que j'ai découvert L'anarchisme-Chrétien (un courant anarchiste trés rare) et le conspirationisme. A l'âge 4 ans les autre enfant me rejetait comme il me trouvait anormal et ces toujours le cas aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
papou679

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 38
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 21:48

aurelien1818 a écrit:
Citation :
Exactement, c'est ce que je fais j'y vais avec tact comme tu le dis aurelien1818 et ça marche, c'est peut-être long mais c'est la meilleure façon de répandre la vérité autour de sois et pour ma part ça marche! j'ai beaucoup d'amis et collègues de boulot maintenant réveillé et beaucoup d'entre eux n'allume même plus leurs télé

Ce que tu dit est étonnant, moi je n'ai jamais réussi à reveiller qui que ce soit.
Il est vrai que je ne prend pas de gants, j'annonce une grosse crise, une famine, que Bush et Cie sont des satanistes, et pour finir que la fin du monde est proche.

Ce qui m'intérresse c'est de les choquer et de voir leurs réactions à chaud, c'est de cette maniére que j'essaie de comprendre ce qu'il y a dans leur tête. Ce qui est bizarre, c'est qu'à 90% ils me tiennent le même discours.
J'ai déja rencontré des gens qui se posaient des questions et qui étaient en train de se reveiller mais ce n'est pas moi qui en était à l'origine.
Je pense que ceux qui se déclarent ex zombies se sous estiment, ils étaient juste ignorants, quand on est un zombie c'est pour la vie.

En tout cas, si tu a réussit à reveiller des gens, je vais peut être changer de méthode pour voir...

Je n'engage pas la conversation avec ces sujets mais quand l'occasion se présente je leurs donne mes points de vu et ma propre opinion, la façon la plus facile de commencer à les réveiller c'est quand une conversation sur Le 11 septembre s'engage y a pas plus facile rien que leur raconter la version officielle permet de leur mettre un doute sur ce qui se passe vraiment, et puis par la suite les envoyer sur d'autre pistes sans jamais insister c'est vraiment le plus important je pense, je les laisse chercher les informations tout seul, c'est très long mais je pense que c'est la seule façon de leur faire prendre conscience dans quel monde ils vivent réellement.

Maintenant même au boulot on commence à parler de la puce rfid,la grippe de laboratoire et les dangers du vaccin,du 11 Septembre, des illuminati, franc-maçon,du sionisme, bilderberg etc...

La première fois que j'ai pris conscience de tout ça j'ai eu moi aussi beaucoup de mal à m'en remettre mais je me suis dis que le savoir est aussi une arme et c'est pour cette raison que je continue d'informer même si c'est long.

Je pense encore à la première personne à qui je passais les informations venir me voir et me dire:" Tout ce que tu me dit, tout ce que tu m'a fait voir comme document et vidéo m'a vraiment mit mal pendant quelques jours j'étais vraiment pas bien!"

Ca m'a fait mal aussi de le voir dans cet état que j'ai connu quelques temps avant,ça m'a fait mal mais pourtant j'étais content en même temps, je me suis dit que ça valait la peine de continuer d'informer et qu'il y a peut-être encore un espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira930

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 21:58

Moi personnellement, je suis plutôt neutre, je trouve que c'est bien de connaitre la vérité, même si j'avais déjà depuis l'age de 15 ans, grâce a mon grand père, comprit le sionisme etc ...

mais, quand j'ai était confronté au nouvel ordre mondial, j'ai vraiment changer de façon de pensé, au début (enfin même maintenant) j'ai perdu goût a la vie, je me dit que sa sert a rien d'étudier etc ... puisque c'est une perte de temps, mais bon, je prend un peu de recul (j'évite de regarder les montages ultra flippant), mais sans tous autant, nier la vérité et a me préparé psychologiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 22:03

Cédric a écrit:
Camarades, on n'étais pas bien, bien zombie, bien insouciant...? Ne pensez-vous pas qu'il est naïf de croire que nous pourrions réveiller ces zombies...? Devrions-nous s'occuper chacun de sa propre vie et trouvant le bonheur et la tendresse d'une femme.......? J'ai besoin de réponse! scratch

Je pense qu'il ne faut en aucun cas se prendre la tête. Certains sont éveillés depuis des dizaines d'années, d'autres dorment encore et d'autres encore ne se réveilleront jamais (par choix ou par ... destin). Je suis d'un avis similaire à quelques uns, laissez venir un peu, tâtonner un peu le terrain, si ça n'accroche pas, comme il a été dit "se frotter les pieds sur le paillasson et les laisser où ils sont." Déjà parce qu'il est utopique de vouloir "sauver" tous le monde, et en plus ça serait un blasphème religieux, c'est essayer de faire mieux que D. ou A. peu importe le nom, qui compte bien faire un tri.

Perso, quand les copains de classe se bagarraient "pour de vrai" ou "pour de faux" je restais à l'écart, j'ai jamais pris de plaisir à arracher la queue d'un lézard, jeter les cahiers de quelqu'un pour le faire chier, toujours détesté le foot, sa mise en avant et leurs idolâtres qui viennent pour se battre, comme dans les jeux du cirque. Je ne ne suis pas quelqu'un de mieux que la masse, mais sûr que je suis né différent et quand les moutons tombent dans le vide, je suis sur le coté, je les préviens du danger et je les regarde tomber.
Revenir en haut Aller en bas
offset97



Nombre de messages : 270
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 23:12

Citation :
Je pense que ceux qui se déclarent ex zombies se sous estiment, ils étaient juste ignorants, quand on est un zombie c'est pour la vie.
vrai, il y a zombis, et humains pris dans le système zombificateur, les deux pouvant parfois se confondre en apparence, mais on distingue les sincères et ceux qui se rendent compte que le système est pas super, des malintentionnés et des aveugles complets hypocrites à fond dans le système.
Sans moyen de s'informer (pas internet, pas le temps à cause du travail, aucune raison de s'intéresser à la "politique"...) les premiers peuvent rester dans cet état d'ignorance et de préjugés des dizaines d'années, il ne faut donc pas les confondre avec les seconds et leur donner le diplôme Zombie.

Sinon comme Asca j'ai toujours détester la société depuis tout petit et ça s'est beaucoup aggravé au collège et surtout lycée. Dès que j'ai eu internet j'ai cherché autre chose que ce chaos ambiant sans me douter une seconde de ce que j'allais découvrir, c'était inespéré et fabuleux, découvrir ce que signifie vérité... Depuis je comprend pourquoi je détestais tout, c'est la société qui est anormale et voulue comme ça, pas nous flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldbi



Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 23:26

@kira930 :

Je comprend ce que tu dis, j'ai moi même vécu la même chose il y a maintenant trois ans. J'étais en échec scolaire, je me disais que l'école et étudier ne servait à rien... pendant cette période ou je n'ai rien foutu à l'école, j'étais constamment sur mon ordinateur, grâce à ça j'ai parlé avec pas mal de monde ayant l'habitude de fréquenté les forums depuis très longtemps il y a au moins 6 ans. Un jour je suis donc tombé sur syti.net enfin bref trois ans après me voila.

J'ai envie de te dire que l'école est plus qu'utile surtout à notre age, tu as 15 ans, j'en ai 19 , j'en avais 16 quand j'ai découvert le complot, 15 quand j'ai compris la vérité sur le 11 septembre.

L'école c'est l'endroit ou tu dois te battre pour en apprendre le maximum, même si parfois des matières ne t'intéressent pas, il faut s'y intéresser. J'ai pris conscience de ça, il y a seulement 10 mois...
J'ai commencé a raconté mes récits sur le nouvel ordre mondial, mais personne ne voulait entendre ce que je disais, j'ai donc décidé d'amasser le plus de connaissances pour pouvoir être crédible, et cela commence à l'école. Résultat après presque un an d'effort, les gens m'écoutent beaucoup plus qu'avant, ils cherchent même des réponses par eux même, j'ai réussi a obtenir une certaine validité dans mes propos, et cela passe par les connaissances, l'école est valorisante, comme elle peut être dévalorisante .

Après je suis conscient, que plein de jeunes pensent qu'il s'agit d'une perte de temps, mais au lieu de se dire qu'on perd son temps, il faut se dire qu'on gagne en connaissance, en maturité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   10/9/2009, 23:31

C'est une thérapie de groupe ou quoi ici ?
La vérité n'est pas bonne entendre mais elle est bonne a dire.

c'est un cheminement, c'est votre vie, a quoi bon regarder derrière?
Il n'y a rien a remettre en question, surtout pas vous.
La démarche est bonne, même si la voie est difficile.
C'est pas des pauvres hères lobotomisé qui vont vous faire douter de vous bon sang!
On a une vérité, notre vérité. Elle a accoucher dans la douleur, mais elle a eux le mérite de nous rendre riche de savoir, et ça c'est irremplaçable.

Alors a la question de savoir si tu dois retourner vers ta femme, je dirais que oui, car ton principale rôle ici bas c'est d'avoir des enfants et répendre la vie.
Par contre je vois pas en quoi cela effacerai tes acquis.

Enfin pour conclure, le meilleur moyen de lutter contre le now c'est
de ne pas sombrer dans un pessimisme morbide, mais en sachant le pire.
Le pire c'est leur domaine, il se le garde. Moi je veux une femme, une famille, une maison et si dieu le veut qu'il m'offre la sagesse de pouvoir m'épargner le plus possible la bétise des autres.
C'est ça ma mission. Et c'est ça la votre.
les zombies qu'il reste dans leur enfer. Vous oubliez quand même un truc vachement important quand même, c'est que vous savez déjà tout ce qu'il y a savoir pour vous protéger le mieux possible.
Ensuite, il adviendra ce qui doit advenir. Votre vie ne sera jamais un enfer si elle n'est pas rongé par le regret. Et c'est la voie qu'on a tous décider d'emprunter, celle de ne rien regretter.

Alors entre nous le confort virtuel des zombies, je m'en contre fout.
Cela les regardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   11/9/2009, 00:21

Citation :
C'est une thérapie de groupe ou quoi ici ?
Un peu et pourquoi pas ?
C'est quand même intérressant de confronter nos expériences qui d'ailleurs semblent similaires.
Moi aussi je détestais l'école, et mes camarades me prenaient pour quelqu'un de zarbi parce que je ne cherchais pas à tout prix à m'intégrer à eux (ni baskets ultrachéres, ni fringues à la mode, ni rap, ni rock, ni foot etc...), ils m'ont fait croire que c'était moi le taré alors que maintenant je sais que c'est l'inverse et que j'avais raison de ne pas participer à leur culture de dégenerés.

Aujourd'hui, ce sont surement des couillons qui travaillent 12 h par jour pour payer leurs impots et leurs crédits en attendant de se faire pucer et vacciner comme des moutons tandis que leurs banques vont couler (et leurs économies avec).
Bien fait pour vous bande de nazes ! Twisted Evil

C'est vrai qu'au début quand j'ai compris que le 11 septembre était une farce et que les gens étaient de vrais zombis, j'ai été déprimé pendant 6 mois, puis un jour j'ai décidé de lutter quel qu'en soit le prix non seulement contre les satano-sionistes mais aussi contre les zombis que je définit avant tout comme de laches hypocrites.

C'est alors que je senti une force nouvelle affluer en moi, puis j'ai eu la vision dans un réve que je réussirais ce projet (je sais que ça fait hyper prétentieux geek ).
Depuis lors, je suis gonflé à bloc, satan et son faux messie peuvent débarquer, détruire toutes les capitales, séduire la foule avec leurs cadeaux artificieux, je resterais debout et j'aurais de quoi leur répondre.
Et ça fait quand même du bien de savoir que l'on ne sera pas le seul...

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Morane



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   11/9/2009, 00:36

J'en peux plus des soirées entre amis à parler de secret story, du cul de Beyonce photographié dans public ou de la qualification des boeufs pour le Mondial (et pourtant je joue au foot).

Mais j'en peux plus non plus d'essayer d'élever le niveau de discussion en vain.
Et après tout qui suis-je pour le faire?
A une époque cette tache me prenait beaucoup d'énergie pour trop peu de résultats. Les gens écoutent quelques minutes puis retombent très vite dans la médiocrité et les shémas de pensée tout faits.
Si on insiste trop on passe pour un dingue même si on dit des choses censées! En effet ça met mal à l'aise de parler de tout ça.
Les sujets sérieux ennuient souvent les gens qui ont une vie ennuyeuse et qui ont tout sauf envie de se prendre la tête le seul soir de la semaine où ils sortent de la routine de leur travail.
Ils préfèrent parler toute la soirée de leur travail justement, c'est beaucoup plus intéressant et valorisant et ça casse la routine...

lol!


Personnellement j'ai arrêté de "diffuser l'information" autour de moi de manière active. J'estime que chacun a les moyens techniques à sa disposition pour s'intéresser au monde qui l'entoure.
Comme beaucoup d'entre nous, j'ai énormément de mal à parler de l'actualité sans passer soit pour un extrémiste soit pour un détraqué donc je préfère la mettre en sourdine désormais.
Mieux vaut intervenir rapidement quand une discussion murit un peu et balancer 2 ou 3 bombes comme le probable "trou de 9000 milliards de dollards" dans les comptes de la FED ou la réalité du vaccin contre la grippe A qui contient officiellement des substances toxiques...

Shocked ah bon? c'est diiiiiingue...mais t'as vu ça où? lol!

A une époque, parler de tout ça m'a causé du tort auprès de mes amis.
Car même s'ils ont globalement admis qu'il y avait un gros travail de recherche (pour pouvoir argumenter et citer des sources et être crédible c'est très important), ils ont préféré rester dans leur confortable ignorance et dans leur minable routine.

Il faut dire qu'il est difficile de remettre en question le conditionnement de quelqu'un sans éveiller chez cette personne un sentiment d'infériorité. Cette réaction de l'ego est très difficile à contrer et risque de bloquer tout débat constructif.
C'est pourquoi il vaut mieux y aller pas à pas comme certains l'ont dit plus haut : macher le travail en quelque sorte pour que chacun aille vérifier par lui même et éviter les détours inutiles.


J'ai ainsi perdu beaucoup d'amis mais je m'en suis fait d'autres plus intéressants avec qui je peux avoir des discussions qui dépasse le niveau de la ceinture (ça devient rare).
Je n'ai rien contre l'humour (au contraire il est vital) et les blagues salaces mais au bout d'un moment il faut savoir dire stop à la connerie et parler un peu sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la_force

avatar

Nombre de messages : 477
Age : 106
Localisation : TATOUINE
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   11/9/2009, 01:20

Allez pour remonter le moral à ceux qui se pose des questions un peu d'humour par les Monty Phyton et "prenez toujours le bon coté de la vie" Wink

http://www.youtube.com/watch?v=WlBiLNN1NhQ

Always Look On The Bright Side Of Life (Regarde Toujours Le Bon Côté De La Vie)

Some things in life are bad, Des choses sont mauvaises dans la vie,
They can really make you mad, Elles peuvent vraiment te rendre fou.
Other things just make you swear and curse, Les autres te font juste jurer et maudire,
When you're chewing life's gristle, Quand tu mâches le tendon de la vie,
Don't grumble, give a whistle ! Ne râle pas, siffle un coup !
And this'll help things turn out for the best. Et les choses tourneront au mieux.
And... Et?

Always look on the bright side of life. Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the light side of life. Regarde toujours le côté illuminé de la vie !
[whistle] [Sifflements]

If life seems jolly rotten, Si la vie semble une plaisante pourriture,
There's something you've forgotten, Il y a quelque chose que tu as oublié,
And that's to laugh and smile and dance and sing. Et c'est de rire et sourire et chanter et danser,
When you're feeling in the dumps, Quand tu te sens dans la merde (1)
Don't be silly chumps. Ne soit pas idiot.
Just purse your lips and whistle. Compresse juste tes lèvres et siffle
That's the thing. C'est le truc.
And... Et...

Always look on the bright side of life. Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the right side of life, Regarde toujours le vrai côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]

For life is quite absurd Car la vie est assez absurde
And death's the final word. Et la mort le dernier mot.
You must always face the curtain with a bow. Tu dois toujours faire face au rideau en saluant.
Forget about your sin. Oublie ton péché.
Give the audience a grin. Offre aux spectateurs un sourire.
Enjoy it. It's your last chance, anyhow. Amuse toi de ça. C'est ta dernière chance de toute façon.
So, ... Donc...

Always look on the bright side of death, Regarde toujours le bon côté de la mort !
[whistle] [Sifflements]
Just before you draw your terminal breath. Juste avant que tu tires ton dernier souffle
[whistle] [Sifflements]

Life's a piece of shit, La vie est merdique (2),
When you look at it. Quand tu la regardes.
Life's a laugh and death's a joke it's true. La vie est un rire et la mort une blague c'est vrai.
You'll see it's all a show. Tu verras tout est un spectacle.
Keep 'em laughing as you go. Continue à les faire rire comme tu veux.
Just remember that the last laugh is on you. Rappelle-toi juste que le dernier rire est sur toi.
And... Et...

Always look on the bright side of life. Regarde toujours le bon côté de la vie !
Always look on the right side of life. Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]

Always look on the bright side of life ! Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the bright side of life ! Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the bright side of life ! Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the bright side of life ! Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the bright side of life ! Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the bright side of life ! Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the bright side of life ! Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]
Always look on the bright side of life ! Regarde toujours le bon côté de la vie !
[whistle] [Sifflements]

[Repeat to fade... ] [Répéter jusqu'à la fin... ]

(1)littéralement : les ordures

(2)littéralement : un morceau de merde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la_force

avatar

Nombre de messages : 477
Age : 106
Localisation : TATOUINE
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   11/9/2009, 01:37

allez une autre et notez bien les paroles à la fin... Very Happy

http://www.youtube.com/watch?v=buqtdpuZxvk&feature=channel

Galaxy Song (Chanson De La Galaxie)

[Spoken] [Parlé]
Whenever life gets you down Mrs. Brown, A chaque fois que la vie vous déprime, Mrs Brown,
And things seem hard or tough, Et que les choses paraîssent difficiles ou pénibles
And people are stupid, obnoxious or daft Et que les gens sont stupides, odieux ou toqués,
And you feel that you've had quite enough... Et que vous en avez vraiment marre...

Just remember that you're standing on a planet that's evolving Souvenez-vous seulement que vous êtes sur une planète qui évolue
And revolving at nine hundred miles an hour, Et tourne à neuf cent miles par heure,
That's orbiting at nineteen miles a second, so it's reckoned, Elle tourne à dix-neuf miles par seconde, c'est ce qu'on a calculé,
A sun that is the source of all our power. Autour d'un soleil source de tout notre pouvoir.
The sun and you and me and all the stars that we can see Le soleil, vous et moi, et toutes les étoiles que l'on voit
Are moving at a million miles a day Se déplacent à un million de miles par jour
In an outer spiral arm, at forty thousand miles an hour, Dans un bras en spirale, à quarante mille miles par heure,
Of the galaxy we call the 'Milky Way'. De la galaxie du nom de " Voie Lactée ".

Our galaxy itself contains a hundred billion stars, Notre galaxie elle-même contient cent billions d'étoiles,
It's a hundred thousand light years side to side ; Ce qui donne mille années lumiere côte à côte ;
It bulges in the middle, sixteen thousand light years thick, Elle est bombée au milieu, épaisse de seize mille années lumière,
But out by us it's just three thousand light years wide. Mais sur les bords elle n'est large que de trois mille années lumière
We're thirty thousand light years from galactic central point. Nous sommes à trente mille années lumière du centre de la galaxie.
We go round every two hundred million years, Dont nous faisons le tour tous les deux millions d'années,
And our galaxy is only one of millions of billions Et notre galaxie est seulement une des millions de billions
In this amazing and expanding universe. De cet étonnant univers en expansion.

The universe itself keeps on expanding and expanding L'univers lui-même ne cesse de s'étendre et de s'étendre
In all of the directions it can whizz Dans toutes les directions qu'il peut
As fast as it can go, the speed of light, you know, Aussi vite qu'il peut le faire, la vitesse de la lumière
Twelve million miles a minute and that's the fastest speed there is. Douze millions de miles par minute, c'est la vitesse la plus rapide.
So remember, when you're feeling very small and insecure, Alors rappelez-vous, quand vous vous sentez très petite et en danger
How amazingly unlikely is your birth, A quel point votre naissance est étonnement invraisemblable,
And pray that there's intelligent life somewhere up in space, Et priez pour qu'il y ait une forme de vie intelligente, quelque part dans l'espace,
'Cause there's bugger all down here on Earth. Parce qu'ici sur Terre, y'a que dalle. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldbi



Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   11/9/2009, 14:38

Non ce n'est pas la vérité, s'il y a une seule femme qui n'est pas comme dans le cas que tu as décrit, tu ne peux pas les qualifier de la même façon.

Les hommes et les femmes ont les mêmes soucis, la société s'amuse sans cesse à nous diviser, nous homme et femme.
Dans quel but ?
L'amour devrait nous rassembler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M0mo-X

avatar

Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?   11/9/2009, 15:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Camarades, regrettez-vous de.... connaître la vérité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» A mes Camarades, à mes Amis et à tous ceux qui se reconnaissent comme tels.
» que pensez vous de ces sourcils ?
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Connaissez-vous celle-là?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: