Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nationalisme, par Le Libre Penseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Nationalisme, par Le Libre Penseur   28/9/2009, 07:56

Du Nationalisme, par Le Libre Penseur

Après avoir reçu plusieurs courriers concernant une mauvaise compréhension de la vidéo diffusée sur internet concernant mon avis sur le nationalisme, il était nécessaire de faire ce texte afin de m’expliquer plus longuement sur la question, la clarifier dans ce contexte mondial troublé.

Je tiens à préciser que la Nation est la partie temporelle de la gestion des affaires humaines. La gestion spirituelle est clairement plus globale et universelle dans le sens étymologique du mot Catholicisme ou celui de Oumma. On peut aussi remplacer le mot nationalisme, faussé par l’histoire officielle, par le mot « patriotisme » très en vu aux USA. Eux ont le droit de l’être, pas vous… D’un point de vue général, la nation est la réunion de personnes habitant un même territoire et qui se réclament toutes de la même unité géographique, historique, culturelle, linguistique, économique, … etc.

D’un point de vue politique, c’est l’ensemble des habitants d’un même pays, soumis à un même gouvernement et aux mêmes lois.

Or, qui dit pays, dit naturellement frontières ; des frontières qui assurent sa sécurité physique et économique.

Le nationalisme est une doctrine qui place l’intérêt de la nation au-dessus des intérêts particuliers d’individus ou de groupes d’individus, à l’intérieur-même de la nation. A l’extérieur, sur le plan international, le nationalisme prône la prééminence de la nation sur toutes les autres. La nation française par exemple, ne devrait être liée au reste du monde que par les accords qu’elle a elle-même signés et ratifiés en toute souveraineté. D’ailleurs, il est connu de tout un chacun que les textes juridiques de ces accords ont une force supérieure aux lois internes, aux lois nationales ; mais là devrait s’arrêter cette supériorité. Comment peut-on imaginer une seconde avoir les mêmes intérêts que la Suède concernant la politique agricole commune par exemple ?

Etre nationaliste, c’est donc être viscéralement attaché aux racines de sa nation. C’est être jaloux de son intégrité géographique et de son indépendance politique et économique. C’est aussi être attaché à son patrimoine culturel et linguistique. Nié la diversité des peuples et tribus du monde est une idéologie gauchiste naïve et contre productive, voire néo-ordo-mondialiste. Le concept du village planétaire est erroné.

Etre nationaliste à mon sens, ce n’est évidemment pas s’enfermer et se lover dans un cocon étanche, à l’abri et coupé du monde extérieur. Non, certes pas. Il ne s’agit pas de développer un chauvinisme étroit qui inclinerait vers un nombrilisme béat et stupide.

Mais il est hors de question de faire concession sur concession dans différents domaines, jusqu’à la dissolution pure et simple de notre habitus et de notre personnalité nationale. Le nationaliste, c’est celui qui aime sa langue et la protège en évitant autant que faire se peut, d’utiliser les expressions et locutions étrangères. Certes, notre langue s’est enrichi, au fil du temps, des nombreux apports extérieurs ; mais ces apports ont été francisés et intégrés à notre langue. Un nationaliste verrait ses oreilles écorchées s’il venait à entendre un français utiliser par exemple l’expression «uploader » à la place de « télécharger » qui veut dire exactement la même chose. Les exemples de ce genre foisonnent. Comment accepter une ministre de l’économie travailler avec ses collaborateurs par des notes en anglais ? Peut-on imaginer une milliseconde un Elvis Presley changer de nom en « Raymond Petit » et chanter en français ? Alors que penser de Johnny Halliday alias J.-P. Smet ? La soumission à une culture est une extinction.

A force de céder du terrain, nous risquons de perdre tout ce qui fait le particularisme et le charme de la façon d’être français. La culture dans son expression la plus large est la première à avoir été sacrifiée sur l’autel d’un mondialisme effréné. La pénétration dans les foyers de l’image numérique véhiculée par les médias ; je dirais pour ma part, l’effraction, voire la violation des foyers français par des chaînes qui véhiculent un message totalement étranger à la manière d’être naturelle des français.

Un matraquage publicitaire à la solde de multinationales mercantiles et déshumanisées fait la promotion de la nouvelle façon de manger, de s’habiller, de se coiffer, voire « d’aimer » et inocule sournoisement aux téléspectateurs abêtis et zombifiés, passifs et totalement réceptifs, le germe de la soumission. La généralisation des grandes surfaces avec pour corollaire, l’appauvrissement voire la ruine des petits commerçants, la multiplication des établissements de restauration rapide du type « fast-food », la mode vestimentaire frisant parfois le ridicule, le règne du jean, l’éclosion de groupes de musique d’inspiration atlantiste, ont conduit petit à petit, à l‘américanisation de notre société. Une défaite cinglante sans même une mini guerre. Le nivellement par le bas : échanger un « canard à l’orange » contre une Big Mac sauce BBQ… Peut-on garder les bras croisés devant un spectacle aussi affligeant ?

C’est que les politiques ne font rien pour y remédier ; bien au contraire.

Le secteur de l’éducation connaît une faillite alarmante. Lorsque le ministre de l’éducation ne sait pas conjuguer un verbe simple au futur antérieur ni même appliquer une règle de 3, comment pouvez-vous en vouloir à des écoliers de CM2 qui s’expriment dans le langage SMS et arrivent à cumuler plusieurs fautes dans un même mot ?

L’ouverture des frontières, après les traités de Rome, Maastricht et Lisbonne, ont conduit au démantèlement de notre souveraineté. Notre souveraineté a été purement et simplement confisquée par nos valeureux politiques qui ont délibérément ignoré le vote-sanction historique du peuple français. Haute Trahison !

Hélas, notre nation en tant que telle, n’existe plus. Elle a été dissoute dans un magma d’entités sans âmes, réduite à la portion congrue d’un ensemble européen asservi à l’Amérique.

Pour celles et ceux que cette expression aurait pu choquer, pourraient-ils soutenir qu’une nation qui ne bat plus sa monnaie est une nation ?

Pourraient-ils soutenir qu’une nation qui ne prend plus ses décisions en toute souveraineté est une nation ? Tout se décide à Bruxelles qui nous ruine chaque année un peu plus. L’Europe est un véritable gouffre financier et nous n’avons rien à y gagner. Nous sommes devenus les prostitués des banksters.

La monnaie unique, l’euro, née du renoncement honteux à notre monnaie nationale n’a apporté que désillusions et malheurs aux Français. Les prix ont été multipliés par 3 voire 4 pour certains produits de première nécessité et c’est bien sûr le peuple qui est pénalisé. C’est pourquoi, il faut revenir au nationalisme qui est un rempart naturel contre le démantèlement de notre pauvre nation.

Le nationalisme nous appelle à retourner à notre bon vieux franc français, outil de notre indépendance économique. Il nous appelle à refermer nos frontières et à développer notre industrie, non pas en délocalisant les sites, mais au contraire en les rapatriant pour offrir à notre main d’œuvre orpheline et paralysée les moyens de s’épanouir à l’intérieur de nos frontières.

C’est très justement à ce paragraphe que les internationalistes apatrides yankeesés vont crier à l’arriération, au sectarisme… et bla bla bla….

bla bla bla… Je vais laisser le peuple apprécier leurs travaux de destruction minutieuse de la France en observant les résultats concrets de leurs choix catastrophiques depuis des décennies.

Le nationalisme est un sentiment naturellement partagé par tous les hommes de notre bonne vieille terre. Quand on part en vacances quelque part au bout du monde, on est tout content du dépaysement au début. Mais au bout de quelque temps, on est envahi par la nostalgie et au retour, on éprouve une joie particulière et indicible à fouler le sol national et à retrouver les senteurs de notre terroir. C’est aussi un peu cela, le nationalisme.

On peut opposer au « nationalisme » un autre concept très destructeur qui est tout simplement l’ « internationalisme », l’ « Apatrie ». Je crois qu’après les résultats définitifs et historiques de la crise financière actuelle (50.000 milliards de dollars volatilisés !!!) et de l’ultralibéralisme mondialisé sauvage, tout esprit sain prendrait les conclusions qui s’imposent à ceux qui cherchent la Vérité.

Au total, c’est en développant et en exaltant le sentiment nationaliste que l’on pourra contrecarrer les effets pervers de la mondialisation. Le peuple a tôt perçu cette évidente vérité ; mais les hommes politiques qu’il a élus, ont trompé sa confiance et trahi ses attentes en signant un traité international à l’encontre de la volonté populaire.

La souveraineté doit revenir au peuple qui doit se débarrasser des dirigeants indignes qui ont abusé de sa confiance et trahi l’idéal national.

C’est en reprenant en mains leur destin, que les français pourront sauver leur nation d’une dissolution annoncée voire accomplie.

LeLibrePenseur

http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=4437&Itemid=116
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domino



Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Nationalisme, par Le Libre Penseur   28/9/2009, 10:20

un article complet concernant la pollution organisée de la langue française: http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkulpuEEuZCSZnqWla.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nationalisme, par Le Libre Penseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» eau libre
» nouvelle poudre libre HD
» presse libre, l'appel de la colline
» Lecture libre et gratuite
» Normandie vol libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Reponse de LeLibrePenseur-
Sauter vers: