Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucifer et le pouvoir occulte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GodWeLife



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Lucifer et le pouvoir occulte   21/11/2009, 18:57

Bonjour à tous,
Mes frères de lutte pour la propagation de la vérité sur la face obscure de ce monde gouverné par lucifer, je souhaite vous faire partager le fruit de mes récherches dans un premier temps en vue de vous prouver que le pouvoir à la tête de ce monde est satanique. Mes recherches constituent une petite pierre à l’immensité des informations apportées dans ce forum :

Source : MARQUIS de laFRANQUERIE, 1984, Lucifer & et le pouvoir occulte : la Judéo-Maçonnerie, les Sectes, le Marxisme, la Démocratie, Synagogue de lucifer & contre-Eglise, (ouvrage nom mis dans le commerce, réservé seulement aux amis de l’auteur) Ouvrage hors commerce tiré à 2000 exemplaires Exemplaire, N° 000753.

Au surnaturel, Divin s’oppose le prénaturel Luciférien

Une étude approfondie de la situation actuelle du monde prouve que le Pouvoir occulte, la Franc- Maçonnerie, les sectes, la démocratie, le marxisme et la révolution ne sont que les bras de la pieuvre incarnant la Synagogue de Satan, c’est-à-dire la Contre-Église, et que tous aboutissent très réellement au culte luciférien et en dépendent.
Dans cette étude, il y a un principe essentiel, fondamental, qui ne doit jamais être oublié sous peine de ne rien pouvoir comprendre au grand drame et à l’histoire du monde :
De même qu’il y a le Surnaturel Divin, il y a son principe contraire : le préternaturel luciférien.
Pourquoi ce terme : luciférien plutôt que préternaturel démoniaque ou préternaturel satanique puisque le démon, Satan et Lucifer sont le même archange déchu ? C’est à dessein, car c’est plus spé¬cialement sous le nom de Lucifer que le chef des milices infernales s’attaque à l’intelligence des hom¬mes pour la séduire d’abord, la pervertir ensuite, et lui inculquer la haine de Dieu. Lucifer, l’Archange de Lumière et le premier dans la création angélique par le rang, l’intelligence et la beauté, est l’ancien Archange — déchu depuis lors — mais qui, tout déchu qu’il soit, conserve sa super-intelligence d’Ar¬change de Lumière d’avant la chute, donc aussi d’archange de la séduction, parce que toute lumière ne peut qu’attirer et séduire ...
Lucifer, séduit lui-même par sa propre splendeur, perdu par son orgueil voulut se faire l’égal de Dieu et refusa d’accepter la Volonté divine et de s’incliner devant l’Incarnation du Verbe Fils de Dieu, Dieu Lui-même, dans le sein d’une créature humaine, Marie, la Femme et la Mère par excellence, restée Vier¬ge parce que Mère de Dieu.
Toute l’histoire du monde n’est donc, en réalité, que celle de la lutte acharnée de Lucifer et de ses suppôts contre Dieu et les enfants de Dieu, du mal contre le Bien, de la Révolte contre l’Obéissance, du mensonge contre la Vérité. Lucifer le père de l’orgueil, du mensonge et de la haine, le chef des milices infernales, l’archange déchu devient l’incarnation et le chef des ténèbres.
Le Révérend Père Monsabré, dans un discours en date du 28 Mai 1894, parlant de Lucifer, après avoir critiqué très justement ceux qui parmi certains catholiques — libéraux ou modernistes bien en¬tendu — nient l’existence ou l’action et la puissance du démon, disait : Partout et en tout on reconnaît son orgueilleuse domination et l’ambition qui le tourmente de s’égaler à Dieu et de se mettre à Sa place ... On reconnaît son orgueil jaloux et son incurable ambition de s’égaler à Dieu dans ces antres et ces temples de l’occultisme où le vrai Dieu s’appelle le mal, où Lucifer est adoré sous le nom du Dieu bon, où d’abominables sectaires provoquent ses apparitions et l’hono¬rent par les plus horribles blasphèmes, profanations et cruautés ... »(1

L’universalisme satanique :

Il est évident qu’à mesure que le corps mystique de Satan devient plus visible, son universalité organisée se dresse plus largement face à celle de l’Église. Non pas qu’il entre toujours en lutte ouverte officielle, mais en essayant tout simplement de se substituer à elle, en offrant à son tour à l’humanité en désarroi une idéologie salvatrice sans dogme, sans hiérarchie qui lui permette donc de l’accepter facilement car il ne lui est demandé en fait ni obéissance, ni sacrifice, ni humilité foncière, mais seule¬ment l’exaltation des valeurs humaines, des vertus humanitaires, le tout avec un spiritualisme vague qui propose le recours au Dieu impersonnel des philosophes dont chacun peut interpréter les conseils de direction qu’il soit chrétien, musulman, juif, bouddhiste, soufiste ou fétichiste, selon les lumières de la « Guidance » ... : Armature rêvée pour le Gouvernement Mondial qui se prépare et devra, au jour espéré par les forces sataniques, soumettre la destinée des hommes au « Princeps hujus mundi », le règne du Prince de ce monde s’opposant à ce qui devrait être le Règne de Notre Seigneur Jésus-Christ en vue d’obtenir la fusion des religions, ou plutôt un humanitarisme teinté de religiosité et donc la destruction de l’Église de Jésus-Christ. Lucifer, se voulant roi du monde, ne se contente pas d’exiger et de recevoir de l’homme un culte religieux. Pour que son triomphe soit total, il veut régner sur tous les domaines de l’activité humaine. Pour y parvenir, il doit donc très spécialement régner sur la politique des nations, car tous les autres en découlent. Il va donc tout faire pour diriger les hommes d’État afin d’amener les peuples sous son joug et de les soustraire en même temps au Règne du Créateur. C’est ce que nous allons constater.

LA MISSION DU PEUPLE JUIF DANS LE PLAN DIVin, LE REFUS DE SES CHEFS TALMUDISTES ETKABBALISTES EN A FAITLE SOLDATDE LUCIFER ; SON PLAN D’ASSER¬VISSEMENTDU MONDE PAR LES HÉRÉSIES, LES SECTES ETLA RÉVOLUTION

Dans le plan divin, sous l’Ancien Testament, le peuple Juif devait être, par excellence, le Peuple de Dieu comme la France sous le Nouveau était destinée à être Son Royaume privilégié.
C’est au regard de la théologie qu’il faut étudier le problème, ainsi que l’a fait — après tant d’autres — le Père Menvielle, car « il est aussi fondamental que l’Histoire elle-même ... Le peuple Juif est un peuple sacré, choisi par Dieu d’entre les peuples, pour accomplir la mission salvatrice de l’humanité, qui est de nous apporter dans sa chair le Rédempteur ».
« Unique lignage sacré de la terre. Et parce que lignage sacré, le seul qui doive se perpétuer à travers l’Histoire comme un témoignage charnel de Celui en qui sont bénis tous les lignages de la terre ... Le lignage Juif est le mystère de grandeur et de misère. Parce que ce lignage nous a apporté le Rédempteur, mais le Rédempteur placé comme pierre d’achoppement au monde, le Christ a été aussi (ce qui est juste) achoppement pour ce lignage qui apporta son Sang. Aussi, ceux de ce lignage qui ont cru en Lui sont devenus tronc et racine de l’olivier frondescent qui est l’Église. Ceux de ce lignage qui ont rejeté le Christ sont devenus cep et racine de la vigne qui ne porte plus que des raisins sauvages. (Isaïe, V, 4) »
« Ce peuple, devenu grand (uniquement) par Celui qui sort de ce lignage, se changera en misérable par le rejet volontaire qu’il fera du Christ ; pire encore : logiquement, théologiquement ce peuple juif, infidèle dans sa majorité à sa raison d’être — du fait et comme conséquence de cette infidélité — devait avoir pour mission nouvelle sacrée et diabolique (tout à la fois) de corrompre et de dominer tous les peuples ... et de devenir inéluctablement le soldat par excellence de Lucifer auquel, par son reniement, il s’était livré.
« Il importe de nous pénétrer de ce Mystère de Grandeur et de Perfidie du Juif. Le Juif qui n’adhère pas au Christ est (fatalement) un être d’iniquité, il est un être de perfidie et ne peut faire autre chose dans le cours de l’Histoire que de persécuter le Christ ... C’est son destin.
Parce que la raison d’être de cette race, c’est le Christ ».
Il s’en suit donc que, depuis le Calvaire, « le monde a été livré à deux forces véritablement opposées : la force juive et la force chrétienne ... Tout ce qui n’est pas du Christ et pour le Christ se fait en faveur du Judaïsme. De là vient que la déchristianisation du monde va de pair avec sa judaïsation.
« Pourquoi ne peut-il y avoir que ces deux modes ? Parce que ce sont les seuls voulus par Dieu. Ce sont les seuls théologiques » (5).
Le Juif qui s’est refusé à reconnaître le Christ comme le Messie devait donc inéluctablement tomber sous le joug démoniaque, luciférien, et devenir son plus puissant auxiliaire, son soldat le plus actif et le plus haineux. Tel est le problème.
« Nul ne peut nier le fait qu’il a existé et qu’il existe toujours un problème juif. Depuis la répudiation d’Israël, il. y a mille neuf cents ans, les juifs ont été disséminés dans toutes les directions et, en dépit de toutes les difficultés et de toutes les persécutions dont ils ont été l’objet, ils se sont établis comme une puissance effective au sein de toutes les nations » (6).
Il est donc normal qu’à partir de sa chute, le Juif se soit trouvé à l’origine de toutes les hérésies, com¬me à celle de toutes les sectes. L’Histoire le montre indubitablement et lui-même est le premier à le reconnaître.
Lors du Concile Vatican II, il a été distribué aux Pères Conciliaires une plaquette — à eux seuls réservée, L’Action Judéo-Maçonnique dans le Concile. Cette plaquette, cite des conversations tenues au cours d’une réunion secrète des B’nai B’rith, à Paris, vers 1935, et publiées à l’époque en Angleterre. Rappelons que l’Ordre des B’nai B’rith est un ordre maçonnique exclusivement composé de Juifs et qu’il est l’émanation directe du Pouvoir Occulte qui veut diriger le monde et, pratiquement, n’y a que trop réussi.
Citons cette plaquette, ou du moins ces conversations des B’nai B’rith :
« Tant que subsistera parmi les gentils une quelconque conception morale de l’ordre social, et tant que toute Religion, tout Patriotisme, toute dignité n’auront pas été liquidés, notre règne sur le monde ne pourra venir ... Nous avons encore un long chemin à suivre avant de pouvoir détruire notre principal opposant : l’Église Catholique.
« Nous devons graver en nos esprits que l’Église Catholique est l’unique institution qui s’est dressée et se dressera sur notre chemin aussi longtemps qu’elle existera. Par son travail méthodique et par ses enseignements éducatifs et moraux, l’Église catholique va maintenir chez ses fils une mentalité telle qu’elle les rendra beaucoup trop respectueux d’eux-mêmes pour qu’ils se soumettent à notre domina¬tion et au futur Roi d’Israël.
« Pour cette raison, nous nous sommes attachés à trouver le meilleur chemin pour attaquer effica-cement l’Église dans ses fondements mêmes. Nous avons répandu l’esprit de la Révolution et du faux libéralisme parmi les nations des gentils afin de parvenir à les convaincre de s’éloigner de leur Foi et de les amener à avoir honte de professer les préceptes de leur religion et d’obéir aux commandements de leur Église. Nous avons amené bon nombre de ceux-ci (les gentils) à se transformer en athées, et qui plus est, à se glorifier de descendre du singe (les Darwinistes). Nous leur avons inculqué de nouvelles théories, en réalité impossibles à réaliser, telles que le communisme, le socialisme et l’anarchisme, qui, maintenant, servent nos projets. Les gentils, stupides, les ont acceptées avec grand enthousiasme, sans même se rendre compte que ces théories sont nôtres et qu’elles constituent notre plus puissant instrument contre eux-mêmes ...
« Nous avons couvert l’Église catholique des plus abominables calomnies. Nous avons falsifié son histoire et sali ses plus nobles activités. Nous lui avons imputé la méchanceté de ses ennemis et nous avons attiré ces derniers plus près, à nos côtés ... Nous avons transformé son clergé en objet de haine et de ridicule ... Nous avons réussi à faire considérer la pratique de la religion catholique comme un ana¬chronisme et une perte de temps ...
« Et les gentils, dans leur stupidité, ont prouvé être plus bêtes que ce que nous pensions et espé¬rions ... ils ne valent pas mieux qu’un troupeau de brebis. Laissons-les paître dans notre champ jusqu’à ce qu’ils soient assez gros pour être sacrifiés à notre futur roi du monde ...
« Nous avons fondé de nombreuses associations secrètes qui travaillent pour notre finalité, sous nos ordres et direction. Nous avons fait un honneur, un grand honneur aux gentils en leur permettant de se joindre à nous dans nos organisations qui, grâce à notre or, sont aujourd’hui plus florissantes que jamais. Maintenant, il reste dans notre secret que ces gentils qui, en s’unissant à nous, trahissent leurs propres et plus précieux intérêts, ne doivent jamais savoir que de telles associations sont de notre création et servent nos projets ...
« L’un des triomphes de notre franc-maçonnerie est que ces gentils qui arrivent à être membres de nos loges, ne peuvent jamais soupçonner que nous les utilisons pour construire leurs propres prisons sur les terrasses desquelles nous allons ériger le trône de notre roi universel d’Israël ; et jamais ils ne doivent savoir que nous leur faisons forger les chaînes de leur propre servitude à notre futur roi du monde ».
Et le rapport B’nai-B’rith continue :
« Nous allons maintenant exposer la façon dont nous avons avancé dans notre oeuvre pour accélérer la ruine de l’Église catholique et comment nous avons pénétré dans ses plus intimes cercles, amenant même une partie de son clergé à se transformer en pionniers de notre cause ... »
... Nous avons pris des mesures pour provoquer une scission au sein de l’Église catholique. Permet¬tez-moi de vous expliquer comment ceci fut réalisé.
« Nous avons poussé quelques-uns de nos fils à s’intégrer au corps catholique avec la mission expli¬cite de travailler beaucoup plus efficacement pour la désintégration de l’Église catholique, en créant en son sein des situations scandaleuses. En cela nous avons suivi le conseil de notre prince des Juifs qui dit si sagement : Faites de quelques- uns de nos fils des cardinaux et des évêques pour qu’ils détruisent l’Église ...
« Nous sommes les pères de toutes les révolutions, y compris de celles qui parfois se tournèrent contre nous. Nous sommes les maîtres suprêmes de la guerre et de la paix. Nous pouvons nous enor¬gueillir d’être les créateurs de la Réforme ; Calvin fut l’un de nos fils ; il était d’origine juive et fut habilité par l’autorité juive et stimulé par la finance juive pour remplir son rôle dans la Réforme. »
« Martin Luther fut influencé par ses amis juifs, et son complot contre l’Église se vit couronné de succès, grâce au financement juif ... »
« Grâce à notre propagande, à nos théories du libéralisme et à nos fausses interprétations de la liberté, les esprits de nombreux gentils furent préparés pour embrasser la Réforme ; ils se séparèrent de l’Église pour tomber dans notre piège. Et de ce fait l’Église catholique fut sensiblement affaiblie et son autorité sur les rois des gentils a pratiquement été réduite à rien. »
« Nous sommes reconnaissants aux Protestants ... , de l’admirable appui qu’ils apportèrent dans no¬tre lutte contre la puissance de la civilisation chrétienne et dans nos préparatifs pour l’avènement de notre suprématie sur le monde entier et sur les royaumes des gentils. »
« Nous avons réussi à détruire la majorité des trônes européens. Le reste suivra dans un très proche avenir. La Russie a déjà accepté notre règne. La France avec son gouvernement maçonnique se trouve en notre pouvoir. L’Angleterre dépendante de notre finance se trouve sous nos talons ; et notre espoir pour la destruction de l’Église catholique se trouve dans le protestantisme. L’Espagne (7) et le Mexique sont deux instruments en nos mains. De nombreux autres pays, y compris les États Unis d’Amérique, sont déjà soumis à nos plans.
« Mais l’Église catholique est toujours vivante ... Nous devons la détruire sans merci et sans le moin¬dre retard. La plus grande partie de la presse mondiale est sous notre contrôle ; faisons en sorte qu’elle excite violemment la haine du monde contre l’Église catholique. Intensifions nos activités pour em¬poisonner la moralité des gentils ; ceux-ci doivent êtres amenés à détester le patriotisme et l’amour de leurs familles, à considérer leur foi comme une honte, leur obéissance à l’Église comme une servitude dégradante, de façon à ce qu’ils deviennent sourds aux appels de l’Église et aveugles à ses avertissements contre nous ... »
« Rappelons-nous que tant que nos ennemis de l’Église catholique seront actifs, nous ne pourrons jamais devenir les maîtres du monde ... et rappelons-nous également que le futur Roi d’Israël ne règnera jamais sur le monde tant que le pape de Rome ne sera pas détrôné, de même que tous les autres monar¬ques des gentils régnants sur la terre » .

Le plan juif de domination connu depuis des siècles

Sans doute, certains mettront en doute qu’il existe un plan du Pouvoir Occulte pour dominer le monde et détruire l’Église de Jésus-Christ. Ce plan est pourtant connu depuis des siècles par des docu¬ments juifs ; citons la réponse du Prince des Juifs de Constantinople, en date du 21 de Casleu 1489, aux Juifs d’Arles, envoyant l’avis des grands satrapes et rabbins, dont voici quelques passages : (Revue des études Juives, 1880) ;
« Faites vos enfants marchands, afin que, peu à peu, ils dépouillent les chrétiens des leurs (leurs biens) ... « Faites vos enfants médecins et apothicaires, afin qu’ils ôtent aux chrétiens leur vie ...
« Faites vos enfants chanoines et clercs, afin qu’ils détruisent leurs églises ...
« Faites en sorte que vos enfants soient avocats et notaires, et que toujours ils se mêlent des affaires des États, afin que, en mettant les Chrétiens sous votre joug, vous dominiez le monde, et vous puissiez vous venger d’eux.
« Ne vous écartez pas de cet ordre que nous vous donnons, parce que vous verrez par expérience que, d’abaissés que vous êtes, vous arriverez au faîte de la puissance ».
Lutostansky, dans son ouvrage, aujourd’hui quasi introuvable, Le Talmud et les Juifs, publie le dessein du Serpent symbolique qui indique la réalisation progressive du plan juif d’asservissement du monde. Bostunic, à son tour, dans La Vérité sur les Protocols Sionistes, complète Lutostansky ; enfin Monseigneur Jouin, dans Les Protocols de 1901, (9) le reproduit à son tour ; il modifie simplement une des dates, l’arrivée à Londres :
Parti de Jérusalem, le serpent arrive successivement :
à Athènes en 429 avant Jésus-Christ,
à Rome, sous Auguste,
à Madrid, en 1552,
à Londres, sous Cromwell en 1648,
à Paris, en 1789, 1801 avec la révolution,
à Berlin, en 1871 avec l’établissement de l’empire allemand,
à Petrograd, en 1881,
à Moscou, Kiev et Odessa en 1905,
à Constantinople, en 1910 avec les Jeunes Turcs
enfin son retour à Jérusalem, en 1920, enserrant ainsi l’Europe, et par elle le monde, pour les mieux asservir et les étouffer dans ses anneaux lucifériens.
Monseigneur Landrieux, Évêque de Dijon, a publié en 1921 chez Lethielleux, un ouvrage fort docu¬menté, L’Histoire et les Histoires dans la Bible. Il écrit :
« Deux faits sont avérés : d’une part, le peuple juif est le seul qui ait survécu, avec l’Église, à toutes les révolutions, à tous les cataclysmes, indestructible, insubmersible comme elle ; d’autre part, à toutes les époques, on a vu l’Anti-christianisme agriffé aux flancs de l’Église.
« Ce cheminement parallèle, à travers les siècles, de l’Antichristianisme et du Juif ne nous permet pas d’en inférer, sans autre preuve, que l’Antichristianisme est l’oeuvre du Juif ; mais il donne pour le moins à réfléchir, surtout depuis que l’Histoire est sur la piste d’une influence occulte permanente, que trahis¬sent partout son style et sa facture, dans une curieuse unité d’esprit, de plan et de méthode, et qu’il ne s’agit plus que de lui enlever son masque pour connaître son nom ... »

La Kabbale

« La Kabbale de gauche, citée plus haut, est la base de la doctrine des Maçons, de même que de toutes les sociétés secrètes appelées à la vie par l’infiltration des Juifs dans les milieux chrétiens. Le but symbolique de la Maçonnerie est la reconstitution du Temple de Salomon, mais le but secret, qui est sous-entendu, est la destruction de l’Église Chrétienne et de tous les États Chrétiens, afin de remplacer la lumineuse foi chrétienne par les mystères obscurs de la Kabbale, et de soumettre tous les peuples chrétiens au joug kabbalistique des Juifs. Pour arriver à ces fins, la Maçonnerie, dès son installation dans tous les pays, pénètre par l’intermédiaire de ses agents, toutes les couches de la société, parvient à faire occuper les plus hauts postes de l’État (ajoutons aujourd’hui : et de l’Église, de toutes les Égli¬ses Chrétiennes) par ses membres ... et provoquer chez tous les peuples de l’Univers des émeutes, des insurrections, des révolutions. Elle propage, par tous les moyens, le mépris du devoir et de la Patrie ; la négligence envers la famille, envers la foi. La Maçonnerie s’efforce également d’obtenir, pour les Juifs, l’égalité des droits et l’établissement du gouvernement constitutionnel, sous l’étiquette duquel elle pro¬met aux nations des bienfaits de toutes sortes ; ces bienfaits ne sont en réalité, que l’asservissement du peuple, de l’État, de l’Église enfin à cette Constitution Maçonnique, légalisée à Londres en 1720, par les statuts d’une société secrète anglo-juive, ayant pour but le culte du diable » (14).
Et très justement Butmi ajoute (ceci dès 1901)
« Le sens du mot gauche, en latin sinistra, sinistre, macabre, est également digne d’attention, car le Christ a dit qu’au jour du jugement dernier, le Fils de Dieu mettrait à sa droite les brebis, c’est-à-dire ceux qui auront suivi Ses commandements, et à gauche, les boucs c’est-à-dire ceux qui auront rejeté Sa divine doctrine (Matt. XXV, 33) ; ainsi, la gauche signifie ceux qui rejettent le Christ, qui Lui sont hos¬tiles, de même qu’à la vérité. Les partis conduits par les juifs, les Maçons ou autres hérétiques judaïsants se font appeler les gauches, afin de souligner aux initiés des mystères de la Kabbale leur hostilité envers le Christ et la Vérité, et leur adhésion au culte du diable et du mensonge. C’est de !à que provient l’hostilité de tous les partis de gauche pour l’Église et leur adhésion aux Juifs, de même que la fausseté de leurs promesses et leur haine pour les partis de droite, partisans du Christ et de la Vérité »(15)
A très bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucifer et le pouvoir occulte   21/11/2009, 19:49

S'il vous plait, utilisez le terme Satan et non Lucifer. Ces 2 personnages n'ont aucun absolument rapport et sont totalement antagoniste ...

Lucifer=porteur de lumière, porteur de connaissance
Satan= aliénateur de l'humanité, porteur de la division
Je ne vois pas comment certains parviennent à relier ces 2 personnages symboliques! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
GodWeLife



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Ne pas dissocier Lucifère de Satan, il sont Un   21/11/2009, 20:35

Qui est Lucifère
Sans remettre en doute tes connaissances en la matière Jay, je ne vois pas de dissociation entre Satan et Lucifère sauf les écrits publiés par les Illuminatistes en vue de semer le doute dans nos esprits :

Au début de cette étude, il a été dit qu’il était impossible de rien comprendre à la réalité du Pouvoir occulte si on ne remontait pas à sa source : LUCIFER.
Les Lucifériens et les Kabbalistes juifs le reconnaissent en lui rendant un culte.
Lucifer, le vieux serpent de la Genèse, l’avait dit à Eve pour la tenter et l’amener à manger du fruit défendu :
« Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, vos yeux seront ouverts et vous serez comme des Dieux, connaissant le bien et le mal ». (Genèse III, 15)
Oswald Wirth, le fondateur du SYMBOLISME maçonnique — dont le successeur est le Frère Ma-rius Lepage — qui a reçu le Père Riquet à la loge Volney, écrit :
« Le serpent inspirateur de désobéissance, d’insubordination et de révolte, fut maudit par les anciens théocrates alors qu’il était en honneur parmi les initiés. Rendre semblable à la divinité, tel était l’objet des anciens mystères. De nos jours le programme n’a pas changé » (159).
Kadmi-Cohen, le Kabbaliste, proclame nettement qu’il veut l’homme égal à Dieu :
« Quelle joie ineffable, surhumaine, divine, d’être soi qui s’égale à Dieu, qui lutte avec Lui, qui L’ab¬sorbe. C’est Israël, c’est Ismaël qui fournissent ces hommes au monde ».
Grand-Maître de la Franc-Maçonnerie internationale luciférienne, Albert Pike, déclare le 14 juillet 1889 aux chefs de la Franc-Maçonnerie universelle, à l’occasion du Centenaire de la Révolution :
« Ce que nous devons dire au vulgaire, c’est ceci : Nous adorons un dieu, mais c’est un dieu qu’on adore sans superstition. A vous, Grands Inspecteurs Généraux, nous dirons ceci que vous pouvez répé¬ter aux frères des 32° 31°et 30° degrés : La religion maçonnique devrait être maintenue, par nous tous initiés des hauts grades, dans la pureté de la doctrine luciférienne » (160).
Après avoir cité ce passage, très justement Monsieur Rémy de Laon, dans sa conférence, Significa¬tions et perspectives de l’aggiornamento, constate :
« A la suite de quoi, A. Pike, exprimant ce qu’on peut appeler le summum de la subversion, résume en peu de mots la vieille doctrine luciférienne, celle même qui avait provoqué la condamnation de l’Or¬dre du Temple, la doctrine des gnostiques et des Manichéens, la doctrine dualiste suivant laquelle il y a en Dieu deux principes divins ; l’un le dieu bon est Lucifer, l’autre le dieu mauvais est celui des chrétiens. Et il reprend la citation d’Albert Pike :
« Si Lucifer n’était pas dieu, est-ce qu’Adonaï, le dieu des chrétiens ; dont les actes prouvent la per¬fidie, la haine des hommes, la barbarie et la répulsion pour la science, est-ce qu’Adonaï et ses prêtres le calomnieraient ? Oui, Lucifer est dieu et l’infortuné Adonaï est aussi dieu. Les intelligents disciples de Zoroastre, aussi bien qu’après eux les gnostiques, les manichéens, les Templiers, ont admis comme la seule logique conception métaphysique, le système des deux principes divins se combattant éternelle¬ment : l’on ne peut croire que l’un est inférieur à l’autre en puissance. Donc la véritable et pure religion philosophique est la foi en Lucifer l’égal d’Adonaï ».
Dans Morals and Dogma, Albert Pike avait écrit :
« La divinité de l’Ancien Testament est partout représentée comme l’auteur direct du mal, dépêchant aux hommes des esprits mauvais et trompeurs ... Le Dieu de l’Ancien Testament et de Moïse est ravalé au niveau des passions humaines ... C’est une divinité violente, jalouse, vindicative, autant qu’on¬doyante et irrésolue ; elle commande des actes odieux et révoltants de cruauté et de barbarie ... »
Domenico Margiotta, ancien haut dignitaire de la Maçonnerie, converti depuis lors, reconnaît :
« Le secret des secrets de la haute maçonnerie est la déification de Satan dissimulé sous le titre de Grand Architecte de l’Univers » (161).
La haine du Christ est poussée si loin — il le reconnaît — que les hosties consacrées sont volées dans les tabernacles pour la célébration de messes noires où les Saintes Espèces sont sacrilègement offertes « en holocauste à Satan avec des cérémonies horribles » des femmes infâmes s’adonnent à ces sacrifices iniques et les profanations les plus ignobles sont perpétrées « sur le corps de femmes nues » car le pa¬roxysme de leur haine exige des hosties consacrées, ce qui est la reconnaissance implicite de la Présence réelle de Notre Seigneur !
Diana Vaughan, la grande prêtresse de Lucifer — dont l’ancêtre, Thomas Vaughan, dit Philalète, avait été l’un des grands organisateurs de la franc-maçonnerie moderne — avait fondé la revue du Palladium régénéré et libre. Dès le premier numéro de la revue, (21 mars 1895) elle y expose, à son tour, la doctrine luciférienne, dans l’article 5 :
« Les deux dieux se combattent depuis des temps antérieurs, très antérieurs à la création — organi¬sation des mondes matériels. Lucifer est le principe de l’intelligence et de la vie ; Adonaï (le dieu des chrétiens) le principe de la matière et de la mort. Il suffit de jeter un regard autour de soi, de contempler la nature et de scruter par la raison tout ce qui est visible ; alors on contemple l’action incessante des deux principes contraires.
« D’où : esprits de deux ordres opposés. Nous appelons daimons les esprits de Lucifer, Dieu-bon, esprit du feu ; maleakhs, les esprits d’Adonaï Dieu-Mauvais, esprit de l’eau.
« Lucifer, intelligence suprême est le Très-Haut, le plus haut. La plus élémentaire logique indique qu’il est supérieur au Très-Haut Adonaï, matière suprême. Pour ce, nous nommons Lucifer : l’Excelsus-Excelsior, ou encore Deus Optimus Maximus.
« De même : les esprits du feu, les daimons, sont des esprits intelligents et bienfaisants, tandis que, par opposition facile à comprendre, les esprits de l’eau, les maleakhs, sont des esprits bruts et malfai¬sants. Au royaume divin de Lucifer sont les deux sexes, le Dieu-Bon étant le principe de la vie féconde ; au royaume divin d’Adonaï, les esprits sont exclusivement insexuels, le Dieu-Mauvais, destructeur mor¬tifère, étant l’essence même de l’improduction et de la stérilité.
« L’homme a pour auteur Adonaï et Lucifer : l’Adam-brute d’Adonaï a reçu de Lucifer l’intelligence et le droit de reproduction ... »

god Bless World
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucifer et le pouvoir occulte   21/11/2009, 20:56

Tu devrais penser par toi-même au lieu de te rattacher à des doctrines altérées.
La connaissance fait parti du divin, et donc en aucune manière la figure de Lucifer ne peut être assimilée au mal incarné puisque c'est un manque de connaissance, de lumière, qui engendre l'ignorance, le ressenti, la haine, la division et la figure du mal absolu.
Revenir en haut Aller en bas
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Lucifer et le pouvoir occulte   21/11/2009, 21:31

.


Dernière édition par tagada le 19/5/2011, 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucifer et le pouvoir occulte   21/11/2009, 22:12

tagada a écrit:
Est ce que Lucifer ce n'est pas plutôt la figure de l'orgueil et de la rébellion contre Dieu?

Esaie:
14.12 Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations!
14.13 Tu disais en ton coeur: Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, A l'extrémité du septentrion;
14.14 Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très Haut.
14.15 Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, Dans les profondeurs de la fosse.

Ces versets décrivent la figure de l'Etoile du Matin, Vénus, l'astre "Lucifer" lorsqu'il perturbait le cycle cosmique il y a quelques milliers d'années.
J'évoquais pour ma part la symbolique liée au personnage de Lucifer, le serpent instructeur de l'Humanité, le Prométhée grec.
Revenir en haut Aller en bas
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Lucifer et le pouvoir occulte   21/11/2009, 22:16

.


Dernière édition par tagada le 19/5/2011, 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
GodWeLife



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Créature de dieu donc être de lumière   21/11/2009, 23:06

Jay,
par moi mème et remontant à la Genèse au jardin d'éden: le créateur tout puissant avait si je m'en souviens bien crée Adam puis Eve, il leur avait bien stipulé:
de ne pas touché et croquer au fruit de l'arbre, tout simplement sans trop leur donner d'explicquation.
De plus, je te rappele que en cette periode, ces deux être étaient constitués de sorte qu'ils avaient la vie éternel, et pouvèrent mener une existence à l'abri de tous les maux.

lucifer, sous forme de serpent, à tout simplement exploiter la crédulité des hommes en jouant sur l'orgueil et en développant l'égo.
Regarde: je cite Lucifer s'adressant à eve et à adam: vous savez pourquoi le créateur ne souhaitent pas que vous mangez le fruit de l'arbre de la connaissance (Ah Jay la connaissance, qu'elle connaissance?, l'homme était pur et parfait à cette époque), la connaissance du bien et du mal. je cite: lorsque vous mangerez ces fruits, vous serez l'égal de dieu (objectif ultime de la Kaballe et de la Franç maçonnerie), vous connaitrez le bien et le mal, etc.. votre dieu veut vous e cachez et vous controler.
Ainsi, c'est comme cela que le fameux LCfer a trompé les créatures de dieu.
ainsi, après avoir mangé le fruit, lorsque Dieu revint, il n'eut pas besoin de demander ce qui s'était passé car Adam et Eve eurent conscience qu'ils étaient nus et se cachèrent.

la connaissance est un mot possédant une grande source vibratoire et énergétique, qu'il faudrait s'en méfier, il y a connaissance et connaissance. connaissance de ce qui s'est passé, et se passe dans notre monde en se référant à Dieu.
De nos jours encore, c'est avec ce mot Connaissance que les esclaves de Lucifer trompent des honnètes gens: "vous accéderez à la connaissances des secret du monde, etccc".

Jay, quelque chose d'incroyable qui m'a bleuffé et quand je l'ai lu, ma foi en dieu tout puissant c'est agrandit encore plus. je l'ai lu dans : un livre sur la Kabbale carrément, oui dans un livre de la Kabbale à la première page sans être hors sujet:
Le premier Néphilim à apréhender les différemment les champs magiiques, à organiser le contact symbolique entre les forces cachées de la nature et son pentacle fut le néphilim Melkisedek. Ce néphilim fut frappé par la notion de chute originelle, de de faute envers les forces cosmiques et envers les champs magiques.
Sa longue retraite du monde physique l'entraina dans des sentiers inconnus et cachés. Pourtant lorsqu'il revient, il délivra un méssage important à ses congénères:

Les Champs magiques n'étaient que le reflet d'un être tout puissant, inconnaissable et intouchable qu'il fallait adorer selon des rituels différents.
(rituels différents: le christiannisme, l'islam etc... et cet être tout puissant et le Dieu tout puissant le véritable Grand architecte de l'univers).
et Mélkisedek poursuit: les néphilims ne devraient qu'être que les servitures de cette force. deplus, Mélkisedek décréta:
que la magie devaient cesser d'être une pratique régulière pour être remplacée par une vénération et une Foi métaphysique.
(lorsque j'ai lu cela pour la première foi, j'en ai eu les larmes aux yeux tu te rend pas compte Jay, venant d'un pur Kabbaliste, il a fait le tour du monde et il en ai arrivé a admettre qu'il y a un Dieu suppérieur au dessus de toute choses et que nous devons simplement l'adorer, pas chercher à être son égal).
Melkisedek fut rejeté par l'ensemble de ses congénères.
Pour info: les néphilim kabbaliste pensent que les champs magiques peuvent être matérialisés sous la formes d'esprits magiques possédant une personnalité. Vous voyez maintenant la relation entre ondes, les ondes electromagnétiques, etcc le soleil et ses millions d'ondes qu'ils envoit sur la terre, ondes visibles et invisibles, pourquoi de nous jours les armés souhaitent controler les ondes, Harp etc.
les néphilim arrivent par le biais de pentacles à à emprisonner ces créatures magiques et à ls commander.
Tout ces exemples pour te faire comprendre Jay quenous devons adorer, croire et avoir la foi, louer, etc. Mais le principe de recherche la connaissance, la lumière divine, être éclairé est un principe exploité par les Luciférien.
Car, même maintenant, malgré le péché originel, nous somme toujours éclairé, nous somme toujours des créatures de Dieu, pourquoi recherché la connaissance, nous l'avons déjà. en mettant en pratique les commandements de Dieu, humilité, etc tous seul les portes s'ouvrent et oui, sans pratiques, les portes s'ouvrent et c'est ainsi que comme moi parfois se produit: la synchronicité, des rêves prémonitoires, j'arrivez à perçevoir des informations à l'avance, je regarde un film, je pense par exemple à Mike jagger et quelque minute après dans ce film que je regarde, on parle de mike jagger, c'est la synchronicité.


GodweLife
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jig



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: Lucifer et le pouvoir occulte   22/11/2009, 02:29

tu peut nous faire un résumé stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GodWeLife



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: il n'y a qu'une seul vérité, et elle dérange les illuminati   22/11/2009, 09:18

Dieu, le véritable Grand architecte de l'univers est une énergie, la grosse entité energie vibratoire à l'origine de la vie, des planète, (le vide quantique, le big bang). et çi tout ceci n'était que des représentation métaphorique et physique de l'existence de Dieu (le Dieu soleil, énergie)

Toute l'existence des être ne se résume qu'à une seul vérité, et cette vérité dérange les illuminatti. Nous sommes tous des créatures divines crée à l'image de Dieu (nous possèdons tous une charge d'ondes, énergie vibratoire, corps ethérique, corps astral). Nous possédons tous des capacités enfouis en nous de l'ordre du divin, elles sont cachés. (ce détail, les occultistes le savent très bien, et ils exploitent la crédulité des honnètes gens naifs, en les faisant vendre leur ames a lucifer)
Ce n'est qu'en applicquant les recommandation de Dieu, principes de comportements censés permettre une vie entre être humains paisible, sans querelles, jalouie ni haine que l'homme retrouvera sa grandeure enfouis en lui.
La terre et au delà l'univers tout entier vivent, tout comme l'homme ce sont des être vivant, oh oui , elle peut se détruire et se reconstruire, elle a la capacité de se regénérer (la rémanence, et la résilience terme scientifique).
voir le lien suivant: http://www.dailymotion.com/video/x84pk9_la-terre-apres-les-humains-premiere_news
(c'est pourquoi les illuminatti veulent la controler à tous pris, et ont crée des bombes atomiques, etc, Haarp, les ondes ).
GodWeLife
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucifer et le pouvoir occulte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucifer et le pouvoir occulte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pouvoir écrire en rose ...
» instauration d'une indemnité dite de garantie individuelle du pouvoir d'achat
» Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. — Mat. 28:18.
» 1/3 des pères français aimeraient pouvoir porter un enfant
» pouvoir des pierres, ça marche vriament?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: - Livres/Archives/Documents etc...-
Sauter vers: