Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’ARGATHA Luciférien occulte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GodWeLife



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: L’ARGATHA Luciférien occulte   21/11/2009, 21:26

Source: MARQUIS de laFRANQUERIE, 1984, Lucifer & et le pouvoir occulte : la Judéo-Maçonnerie, les Sectes, le Marxisme, la Démocratie, Synagogue de lucifer & contre-Eglise, (ouvrage nom mis dans le commerce, réservé seulement aux amis de l’auteur) Ouvrage hors commerce tiré à 2000 exemplaires Exemplaire, N° 000753.

L’Agartha est peut-être l’un des centres les plus secrets et les plus influents du Gouvernement occulte du monde. Voici ses prétentions :
« Pour jouer son rôle civilisateur et transmettre des traditions cent fois millénaires, il était préférable que l’Agartha laissât ignorer son existence à l’Europe jusqu’au XIXème siècle ...
« L’Inde a pour mission d’apporter à l’Europe LA SAGESSE et LA SCIENCE des cultes bouddhi¬ques et brahmaniques. La caractéristique du culte bouddhique est la sagesse, celle du culte brahmani¬que est la science universelle. La mission de la race blanche ne consiste donc nullement à enseigner les sciences en Asie. C’est l’inverse qui est vrai, car les réalisations bruyantes et encombrantes de notre science matérialiste ne supportent pas la comparaison avec celles des centres initiatiques d’Orient. Là-bas, tous les résultats que l’Occident recherche sont obtenus depuis longtemps par des procédés infini¬ment plus savants et plus simples harmonieusement conformes aux lois qui régissent le monde visible et LE MONDE INVISIBLE.
« Les temps approchent où la vérité doit sortir de son puits et où il faudra que s’accomplissent les Écritures : « il n’est rien de caché qui ne sera révélé, rien de secret qui ne sera connu ».
« C’est pourquoi, depuis 1875, c’est à dire vingt cinq ans avant la fin de l’ère astronomique des Pois¬sons, les Initiés d’Asie ont commencé à révéler leur existence à la race blanche, avec une sage lenteur. Madame Blavatsky fut une des premières à écrire des livres mentionnant l’existence de Maîtres de la Sagesse contemporaine. L’ensemble du mouvement Théosophique et de ses publications confirme leur influence ...
« Les bibliothèques qui renferment depuis 55.700 ans la véritable synthèse de tous les arts et de tou¬tes les sciences sont inaccessibles aux profanes. Elles se trouvent dans les entrailles de la terre.
« Le jour où l’Europe aura fait succéder la Synarchie Trinitaire à son gouvernement général anarchi¬que, toutes ces merveilles et bien d’autres deviendront accessibles ... La Sainte Agartha ... n’attend qu’un geste synarchique de la race blanche pour lui donner peu à peu la communication fraternelle de tous les arts et de toutes les sciences qu’elle pratique, avec le secret de tous les mystères » (64).
Et les volontés synarchistes et occultes de l’Agartha sont révélées dans une lettre au Pape, en date du 17 juillet 1949 :
« En 1870, un dernier Concile pontifical s’est senti impuissant à rénover la doctrine catholique. Il s’est alors abdiqué lui-même en votant l’INFAILLIBILITÉ pontificale ... Autrement dit, vous avez reçu des évêques latins un blanc-seing absolu qui vous libère de tout sectarisme, afin de libérer Vous-même votre clergé de son impuissance sociale ...
« Aujourd’hui vous pouvez décider que tous les évêques seront reçus dorénavant à l’Examen et que les candidats n’appartiendront pas nécessairement au culte catholique. Vous pouvez prendre les disposi¬tions voulues pour que des examens initiatiques ouverts se poursuivent jusqu’à votre Haute Fonction et que Vos successeurs soient nécessairement des Initiés. Enfin, Vous pouvez décider de changer le Siège de la Papauté. Rome est suspecté à cause de son impérialisme sanglant, de son monopole italien et de sa politique.
« Supposez que vous vous installiez à Jérusalem, universellement aimée et respectée. Il vous serait plus facile d’internationaliser le Conseil Directeur qui préside aux destinées catholiques, et de jouer réellement le rôle de Souverain Pontife de la race blanche. Si vous accomplissiez ce redressement, d’ac¬cord avec l’Agartha, ne croyez-vous pas que Vous rallieriez immédiatement tous les Chrétiens du mon¬de occidental Protestants et Orthodoxes compris ? ... »
Et cette lettre au Pape se termine par la menace luciférienne :
« Si vous ne faites pas ce geste en pleine lumière, et en pleine sincérité, votre gouvernail Vous sera retiré par les grands initiés. La pression mondiale montante de la conscience universelle deviendra trop forte pour que votre Église puisse y résister ...
« En vain lutterez-Vous contre le Communisme ... Le Communisme est outillé pour submerger un monde non synarchique. Donnez-leur un idéal à l’échelle mondiale, intégrez-les dans une véritable Église Universelle, c’est-à-dire mettez-les en place comme partie intégrante d’une Synarchie.
« Le monde exige absolument une religion scientifique. Si Vous n’êtes pas en mesure de la lui donner, demandez le secours de l’Agartha qui s’empressera de Vous aider si Vous amorcez une Synarchie sincère. Si votre carence est intentionnelle, d’autres que Vous donneront cette science au monde »

SYNARCHIE
Nous avons vu les liens étroits existant entre l’Agartha et la Synarchie en vue du même but. Ce but suprême de toute l’action du Pouvoir Occulte n’a jamais varié : la destruction de l’Église Catholique et de la civilisation chrétienne plus spécialement incarnée dans l’Occident chrétien, en vue d’aboutir à un gouvernement mondial destiné à promouvoir le triomphe d’une socialisation technocratique synarchi¬que qui est d’assurer le règne de Lucifer.
« Les hautes instances synarchiques peuvent utiliser des sectes maçonniques ou para-maçonniques diverses ou opposées et, suivant les besoins de la cause, provoquer l’essor ou le dépérissement après usage de telle ou telle Société, secrète ou discrète, de tel groupe d’influence ou école philosophique, lorsque la dite Société a fait son temps ou rempli son office. Ajoutons qu’à des fins de contrôle, les So¬ciétés supérieures installent toujours certains de leurs membres au sein des Sociétés inférieures, dans les points stratégiques, et cela sans dévoiler leur appartenance supérieure, bien entendu ... » (66).

LA ROSE-CROIX & L’ORDRE ROSICRUCIEN A.M.O.R.C.

Le fondateur de la Rose-Croix serait le juif J. Valentin-Andréa.
Le siège mondial de l’Ordre Rosicrucien A.M.O.R.C. est aux États-Unis : Rosicrucian Park — San José — Californie. Ouvrons la plaquette, abondamment et richement illustrée, destinée à la propagande de l’Ordre : « La Maîtrise de la vie — Documentation privée publiée sous l’égide de l’ancien et mysti¬que ordre ROSÆ CRUCIS — 1966 — publié sous le sceau de l’archiviste suprême ».
Tout d’abord une remarque, car les signes ont une grande importance surtout dans ces sortes de so¬ciétés de pensée : on peut constater que le sceau de l’archiviste contient un triangle dont la pointe est en bas — triangle qui est donc l’inversion du triangle divin et est donc démoniaque. En outre la plaquette se termine par une image symbolique où, sous les bras de la croix se trouvent deux triangles contenant une croix : dans celui inversé pointe en bas, donc luciférien, la croix est placée normalement du fait que le triangle est inversé ; dans l’autre, pointe en haut, la croix est la tête en bas. C’est donc bien, dans l’un comme dans l’autre le signe de l’inversion luciférienne ...
Dans cette plaquette, les Rose-croix revendiquent comme des leurs ou de leurs amis : saint Albert le Grand, Dante, l’alchimiste Cornelius Agrippa, Francis Bacon, Descartes, Newton, Leibnitz, Sweden¬borg, l’alchimiste et père de la médecine hermétique Paracelse, Benjamin Franklin, le romancier Balzac, le révolutionnaire italien Mazzini, etc. ...
La Rose-Croix, qui prétendait remonter au XlVème siècle, fut certainement très active à partir de 1604 en Allemagne. En 1619, un pamphlet anonyme Rosas Cruels frater, prouve son existence à ce moment, et Campanella dans son De Monarchie Hispanica discursus, publié à Amsterdam en 1640, dénonce la confrérie des Rose-Croix comme poursuivant systématiquement « le bouleversement de la Société » (page 537 et suite).
Pour attirer les orgueilleux et les curieux
« Cette brochure vous montrera comment vous mettre à l’unisson de ceux qui en édifiant avec per¬sévérance leur existence sur une connaissance initiatique transmise d’âge en âge, ont pris place parmi l’élite du monde ».
L’auteur de la plaquette expose, à sa manière, « comment il y a — dit-il — plusieurs millions d’an¬nées, l’homme commença à étudier les mystères qui l’environnaient ».
Certains « se groupèrent donc en écoles de mystères pour étudier de façon approfondie les arcanes de la connaissance et se rendre ainsi maîtres des forces vitales et naturelles dont ils constatèrent l’ac¬tion.
« Dans les temples imposants de la région du Nil, les membres de la fraternité se rencontraient secrè¬tement, formant une école d’arcane sagesse.
« Une grande partie de l’étonnante sagesse ainsi acquise fut résumée par eux sur leurs tablettes de pierre ou sur leurs papyri ; mais une autre partie non moins importante fut secrètement transmise de l’un à l’autre de bouche à oreille. (p. 10)
« Les révélations de ces anciens chercheurs sont surprenantes même pour le monde scientifique d’aujourd’hui. Les vérités éternelles qu’ils découvrirent, les faits et les lois naturelles inconnus jusqu’alors dont ils pénétrèrent les secrets ... tout cela fut à l’origine des légendes qui nous sont parvenues à ce jour sur ces anciens faiseurs de miracles ». (p. 12)
La brochure devient alors alléchante pour le lecteur par l’indication de possibilités quasi infinies :
« Certains psychologues disent aujourd’hui que l’homme n’utilise que dix pour cent des pouvoirs dont il est doué en tant qu’être humain. Il y a des siècles que les fraternités secrètes savent comment contrôler et utiliser les quatre vingt dix centièmes de ces pouvoirs pour améliorer la vie, la rendre plus riche et plus belle. La plupart des prétendus mystères sont des lois universelles dont l’explication est à la portée de toute intelligence humaine et que peut mettre à profit celui qui a la connaissance ésotérique ». (pp. 13 et 14)
Alléchés ainsi, vous vous attendez à ce qu’on vous découvre le secret de vérités si importantes et si profondes ... mais la plaquette avec une outrecuidante assurance déclare alors :
« Cette connaissance ne peut non plus être donnée même maintenant à tout venant ... Elle a été ce¬pendant sauvegardée jusqu’à nos jours grâce à la vigilance, au travail et aux soins désintéressés des écoles de mystères et de certaines sociétés fraternelles.
« La plus ancienne de ces sociétés qui se sont dévouées au bien de l’humanité est l’ordre rosicrucien A.M.O.R.C. et il est répandu dans le monde entier. Ce n’est pas une secte religieuse. Il vous offre cette connaissance aussi vieille que le monde ... libre de toute intolérance religieuse ou politique, et de tout préjugé ». (p. 14)
« ... Les traditions rosicruciennes qui se sont transmises de bouche à oreille ... disent que l’ordre tire son origine de l’une de ces écoles de mystères de sagesse secrète de l’ancienne Égypte à l’époque de la dix-huitième dynastie, sous le règne d’Amenhotep IV vers 1350 avant l’ère chrétienne. Son symbolisme et ses rituels d’un intérêt puissant le rattachent indiscutablement à la sagesse éclairée des égyptiens et des grands centres d’études des anciens pays orientaux ... La tradition nous relate aussi que les premiers disciples de ces écoles de mystères se rencontraient dans les chambres secrètes de la grande Pyramide. Ils étaient initiés dans des temples magnifiques comme postulants aux grands mystères. » (67)(p. 15)
Et la plaquette conte « également comment les adeptes, les grands maîtres, les instructeurs firent profiter les constructeurs du splendide et symbolique temple de Salomon, d’une partie de leur sages¬se ». (p. 16)
Sous le titre « L’ordre rosicrucien A.M.O.R.C. n’est pas un culte », elle poursuit :
« Depuis sa naissance l’ordre rosicrucien A.M.O.R.C. est resté libre de toute affiliation religieuse ou sectaire ... et a toujours lutté, de façon systématique contre la superstition, l’ignorance ... Nous tenons à préciser que nous n’avons aucun lien avec la franc-maçonnerie. Nous sommes d’ailleurs strictement indépendants de tout autre mouvement quel qu’il soit ... » (p.17)
La chose est possible, vraisemblable même car, par son origine et son action l’A.M.O.R.C. se situe très au-dessus de la Franc-Maçonnerie comme nous le verrons.
« L’ordre est connu actuellement sous son titre traditionnel et complet d’ancien et mystique ordre rossæ crucis, dont une abréviation a été tirée qui donne, pour plus de simplicité : A.M.O.R.C. » (p.17)
Sous le titre : « Signes de reconnaissances » :
« Vous recevrez une carte de membre établissant votre affiliation à l’ordre rosicrucien A.M.O.R.C. Vous serez informé des signes traditionnels de reconnaissance et des mots de passe qui vous donneront, le cas échéant, le droit d’admission dans les divers groupements de l’ordre dans le monde entier. Où que vous alliez vous y serez reconnu par ces signes et salué comme frater ou soror de l’A.M.O.R.C.. De même vous y pourrez recevoir de très impressionnantes et symboliques initiations aux divers degrés de l’ordre. Ces belles mais simples cérémonies auront un effet spirituel, moral et psychique qui restera longtemps dans votre mémoire comme une heureuse et unique expérience ». (pp. 25 et 26)
« Vous aurez également l’occasion d’une association personnelle ... avec d’autres membres lorsque vous aurez atteint un certain stade dans les enseignements de l’ordre ». (p.28)
Et niant effrontément l’un des dogmes fondamentaux de l’Église catholique, la plaquette déclare : « L’ignorance est le vrai péché originel ». (p.30)
Ajoutons que, pour entrer dans l’A.M.O.R.C., le récipiendaire doit obligatoirement signer l’engage¬ment suivant :
« Je prends l’engagement formel de considérer comme confidentiels les enseignements qui me seront envoyés et je m’engage en outre, sans aucune restriction, au cas où pour quelques raisons, il serait mis fin à mon affiliation, à renvoyer immédiatement au siège de l’ordre rosicrucien A.M.O.R.C., Domaine de la Rose-Croix (94) Villeneuve Saint Georges France, les monographies, les messages, les leçons, les bulletins mensuels et d’une manière générale tous les documents qui auront pu m’être adressés pendant le temps qu’aura duré mon affiliation ».
Pourquoi tant de secrets si tous les enseignements étaient clairs et ... avouables ? Léon XIII, dans son Encyclique Humanum genus, du 20 avril 1884 écrit :
« Il existe dans le monde un certain nombre de sectes qui, bien qu’elles diffèrent les unes des autres par le nom, les rites, la forme, l’origine, se ressemblent et sont d’accord entre elles par l’analogie du but et des principes essentiels ... Si l’on va au fond des choses, on peut voir qu’elles appartiennent à la famille des sociétés clandestines et qu’elles en gardent les allures. Il y a en effet, chez elles, des espèces de mys¬tères que leur constitution interdit avec le plus grand soin de divulguer, non seulement aux personnes du dehors, mais même à bon nombre de leurs adeptes ...
« Vivre dans la dissimulation et vouloir être enveloppé de ténèbres ... ce sont là de monstrueuses pratiques condamnées par la nature elle-même. La raison et la vérité suffisent donc à prouver que la Société dont nous parlons est en opposition formelle avec la justice et la morale naturelle ».
Cette condamnation sans appel de Léon XIII s’applique d’une manière très grave et opportune à l’ordre rosicrucien A.M.O.R.C. ainsi que nous allons le constater sans discussion possible.
Il convient d’ajouter que l’AMORC s’intéresse actuellement très spécialement à la jeunesse pour l’attirer et la dominer. Il déclare dans Les Maisons Secrètes des Rose-Croix, pp. 62, 63 : sectaire ... et a toujours lutté, de façon systématique contre la superstition, l’ignorance ... Nous tenons à préciser que nous n’avons aucun lien avec la franc-maçonnerie. Nous sommes d’ailleurs strictement indépendants de tout autre mouvement quel qu’il soit ... » (p.17)
La chose est possible, vraisemblable même car, par son origine et son action l’A.M.O.R.C. se situe très au-dessus de la Franc-Maçonnerie comme nous le verrons.
« L’ordre est connu actuellement sous son titre traditionnel et complet d’ancien et mystique ordre rossæ crucis, dont une abréviation a été tirée qui donne, pour plus de simplicité : A.M.O.R.C. » (p.17)
Sous le titre : « Signes de reconnaissances » :
« Vous recevrez une carte de membre établissant votre affiliation à l’ordre rosicrucien A.M.O.R.C. Vous serez informé des signes traditionnels de reconnaissance et des mots de passe qui vous donneront, le cas échéant, le droit d’admission dans les divers groupements de l’ordre dans le monde entier. Où que vous alliez vous y serez reconnu par ces signes et salué comme frater ou soror de l’A.M.O.R.C.. De même vous y pourrez recevoir de très impressionnantes et symboliques initiations aux divers degrés de l’ordre. Ces belles mais simples cérémonies auront un effet spirituel, moral et psychique qui restera longtemps dans votre mémoire comme une heureuse et unique expérience ». (pp. 25 et 26)
« Vous aurez également l’occasion d’une association personnelle ... avec d’autres membres lorsque vous aurez atteint un certain stade dans les enseignements de l’ordre ». (p.28)
Et niant effrontément l’un des dogmes fondamentaux de l’Église catholique, la plaquette déclare : « L’ignorance est le vrai péché originel ». (p.30)
Ajoutons que, pour entrer dans l’A.M.O.R.C., le récipiendaire doit obligatoirement signer l’engage¬ment suivant :
« Je prends l’engagement formel de considérer comme confidentiels les enseignements qui me seront envoyés et je m’engage en outre, sans aucune restriction, au cas où pour quelques raisons, il serait mis fin à mon affiliation, à renvoyer immédiatement au siège de l’ordre rosicrucien A.M.O.R.C., Domaine de la Rose-Croix (94) Villeneuve Saint Georges France, les monographies, les messages, les leçons, les bulletins mensuels et d’une manière générale tous les documents qui auront pu m’être adressés pendant le temps qu’aura duré mon affiliation ».
Pourquoi tant de secrets si tous les enseignements étaient clairs et ... avouables ? Léon XIII, dans son Encyclique Humanum genus, du 20 avril 1884 écrit :
« Il existe dans le monde un certain nombre de sectes qui, bien qu’elles diffèrent les unes des autres par le nom, les rites, la forme, l’origine, se ressemblent et sont d’accord entre elles par l’analogie du but et des principes essentiels ... Si l’on va au fond des choses, on peut voir qu’elles appartiennent à la famille des sociétés clandestines et qu’elles en gardent les allures. Il y a en effet, chez elles, des espèces de mys¬tères que leur constitution interdit avec le plus grand soin de divulguer, non seulement aux personnes du dehors, mais même à bon nombre de leurs adeptes ...
« Vivre dans la dissimulation et vouloir être enveloppé de ténèbres ... ce sont là de monstrueuses pratiques condamnées par la nature elle-même. La raison et la vérité suffisent donc à prouver que la Société dont nous parlons est en opposition formelle avec la justice et la morale naturelle ».
Cette condamnation sans appel de Léon XIII s’applique d’une manière très grave et opportune à l’ordre rosicrucien A.M.O.R.C. ainsi que nous allons le constater sans discussion possible.
Il convient d’ajouter que l’AMORC s’intéresse actuellement très spécialement à la jeunesse pour l’attirer et la dominer. Il déclare dans Les Maisons Secrètes des Rose-Croix, pp. 62, 63 : « La jeunesse radicalement différente de ses aînés et libérée de nombreux tabous et interdits ...
« Jamais il n’y eut avec le passé une rupture APPARENTE aussi considérable ... Cette situation est due au changement d’Ere opéré le 5 février 1962 (Cycle cosmique nouveau). La jeunesse ne se satisfait plus des principes religieux de ses Pères. Ils ne correspondent pas aux besoins intérieurs qu’elle ressent. Elle aspire à autre chose qui lui permettrait de comprendre les anciens principes et peut-être de les accepter grâce à une compréhension nouvelle. C’est là, précisément, que des organisations tra¬ditionnelles et l’Ordre rosicrucien AMORC au tout premier rang ont leur responsabilité fondamentale vis à vis du cycle actuel. Ces organisations ne peuvent plus être réservées. Elles doivent montrer à la jeunesse qu’elles constituent pour elle l’alternative et que ce qu’elle recherche existe déjà. Cela est si vrai qu’une masse de plus en plus grande de jeunes se presse aux portails de l’Ordre rosicrucien AMORC et tous reconnaissent que c’était bien là la voie dont ils avaient besoin et qu’ils cherchaient inconsciemment ».
Le Grand Maître de l’AMORC, Raymond Bernard, approuve et recommande les ouvrages de Ro-bert Charroux, notamment Le Livre du mystérieux inconnu, et il ajoute :
« Le moment est venu où l’occulte doit être désocculté avec prudence » (68).
Maha, le fameux Roi du Monde, écrit à son tour :
« Certains auteurs extrêmement rares, recherchent une solution aux plus grands problèmes. Ils re¬fusent de s’enliser dans les marécages obscurs du conformisme ou, au contraire, de l’incontrôlable ... Ce qui les guide, c’est d’abord le « pourquoi pas » et pour ce « pourquoi pas », ils font usage de leurs observations et de leur intuition, tout autant que de leur raisonnement. Il en résulte des oeuvres valables où le problème est posé et où la réponse est suggérée, sinon incluse. Parmi tous les auteurs actuels, Robert Charroux dans ce domaine se situe au premier plan ... Il est sincère et il est vrai ... Il fait oeuvre utile ».
Or, qu’écrit ce Robert Charroux ?
« Lucifer, le dieu ami et initiateur des hommes, celui qui leur apporte la sagesse et la science, celui qui sous le déguisement du serpent murmura à Eve, première mortelle initiée, le bon Conseil d’où sortit l’homo-sapiens et toutes les civilisations.
« Calomnié, vilipendé, sali, diabolisé, le Bon Lucifer, qui perdit son paradis par amour pour les hom¬mes (don de lui- même) devint par une injustice scandaleuse une sorte de démon.
« Or les connaissances qu’il apporta d’une autre planète vont miraculeusement ressurgir par la magie des drogues hallucinogènes » (69).
Cette citation montre ce qu’est réellement la Rose-Croix et l’A.M.O.R.C ! Légitimement, on peut se demander si cela ne recouvre pas des pactes avec Lucifer ... Certainement cela relève du culte luciférien

GodWeLife
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’ARGATHA Luciférien occulte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai rien compris, et vous?
» Se bricoler un composteur avec trois fois rien
» Rien à dire de plus ! - Lepicadurien
» A l'abri de rien/ Olivier Adam
» J'ai honte de n'avoir rien fait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: - Livres/Archives/Documents etc...-
Sauter vers: