Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Généralités sur les vaccins et la vaccination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   7/2/2011, 14:16

Lapsus de milliardaire ou aveux de tout puissant?






"reducing the population grows" traduction: "réduire la croissance de la population"...



_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3076
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   18/3/2011, 20:21

Plus de vaccins obligatoire en Belgique? (JT RTBF 16/03/11)




Citation :
http://www.initiativecitoyenne.be/

Depuis ce mercredi et l'acquittement d'un jeune couple de Lessinois au tribunal de Tournai, le vaccin contre la poliomyélite n'est plus obligatoire en Belgique.

La décision rendue, ce mercredi midi, par le tribunal de Tournai implique que le vaccin contre la poliomyélite n'est plus obligatoire en Belgique. Pour rappel, la justice reprochait à un couple lessinois de ne pas avoir fait vacciner leur enfant contre la polio. Le couple a été acquitté ce mercredi, ce qui a pour conséquence directe d'annuler la loi de 1966. Désormais, c'est la loi de 2002 qui prévaudra. Celle-ci donne le droit aux patients de se faire vacciner ou non. La décision rendue par le tribunal de Tournai pourrait également avoir des répercussions en France, désormais seul pays où le vaccin est obligatoire.

Info Sud Presse du 16 mars 2011:
http://www.sudpresse.be/regions/tournai/2011-03-16/le-vaccin-contre-la-poliom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
AldousOrwell

avatar

Nombre de messages : 485
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   17/6/2011, 19:42

Documentaire
Le Vaccin - Un geste anodin ?












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3076
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Culture de vaccins sur cellules humaines (foetus)   14/8/2011, 03:11

Après la cosmétique et les pillules de jouvences....... LA VACCINATION !!!!!


La plupart des gens ignorent que des cultures de cellules humaines provenant de foetus humains avortés ont été largement utilisées dans la production de vaccins depuis des décennies. Et les fabricants de vaccins sont heureux que la majorité du public est restée ignorante de ce fait, puisqu'une prise de conscience de cela pourrait leur exploser au visage.

C'est une ex-scientifique pour une compagnie pharmaceutique, Helen Ratajczak qui publie ces déclarations. C'est énOrme si cela est avéré !

Dossier de 10 pages:

PDF=http://www.megaupload.com/?d=W535FORY


http://www.lifecanada.org/html/science/Vaccins_antiviraux

http://desiebenthal.blogspot.com/2009/10/vaccins-embryons-avortes-ou-cellules.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
fleurdesprés



Nombre de messages : 482
Localisation : sud la france
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   14/8/2011, 10:15

un lien sur lequel on peut voir comment en pratique (vidéos) comment une cellule (embryonnaire) va devenir antigène pour vaccin
http://www.microbiologybytes.com/video/culture.html

Remarque :
à la fin de l'article vous trouverez la pub pour un bouquin. C'est que,
pour tenter de se racheter une bonne conscience, les scientifiques disent que grace à cette utilisation des cellules foetales en vaccin, le foetus accède à une "forme d'immortalité" sous la forme de vaccin !! qu'est-ce qu'il faut pas entendre comme coneries !!!
Alors un livre a même été édité pour nous faire rentrer çà dans le crâne: "the immortal life of Henrietta Lacks", dans lequel il est expliqué que la première femme dont les cellules ont servie à élaborer traitements et vaccins est "devenue immortelle"
ahhh qu'on est contents
youpi, entre le génocide des foetus et bientot l'euthanasie des vieux, on va être nombreux à "devenir immortels" sous une forme ou une autre je le sens.


Pratiques dignes de Mengele, suivies d'un rachat de conscience, intox des cerveaux et intox des corps: on a droit à la complète !!

http://www.nytimes.com/2010/02/07/books/review/Margonelli-t.html?pagewanted=all

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   20/10/2011, 12:26

Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   18/1/2012, 14:19

Décès suspect d'un bébé: lié au(x) vaccin(s)?





Marche à Bruxelles ce 20 janvier pour la liberté vaccinale et l'information


Nous sommes les parents de Stacy, décédée une semaine après ses premiers vaccins, nous créons cet évènement mondial en hommage à Stacy, Nova et toutes les autres victimes de vaccins. Nous convions chaque citoyen de chaque pays à suivre cette marche à partir de leurs communes et localités, les choses doivent changer! Pensez aussi à convoquer vos médias et des victimes ou parents de victimes prêts à témoigner. Et préparez vos panneaux et banderoles, LIBERTE VACCINALE ET INFORMATION

Lien évènement facebook pour rejoindre cette marche:

http://www.facebook.com/events/246380045433232/



Rejoignez le mouvement ce vendredi 20 JANVIER partout dans le monde.

Lieu et heure : Bruxelles gare du midi, avenues Fonsny en marche vers Place Victor Horta 1060 bruxelles. De 12h00 à 14h00

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   31/1/2012, 11:32

Expérimentation humaine sans consentement possible

avec la commission européenne !!


Ce sont plus des fous psychopathes contrôlés par les lobbys pharmaceutiques qu’autre chose, et pour envisager une telle chose, c’est que déjà il y a une possibilité que cela arrive, donc on peut s’inquiéter aussi de ce côté là non? Mais noooon, c’est juste préventif, c’est pour notre bien, c’est bien connu!




Une pétition publiée début novembre dernier par le Comité pour la Médecine préventive et le soin des patients, appelle les citoyens à stopper les propositions de la Commission Européenne destinées à permettre, dans des situations d’urgences, l’expérimentation humaine sans consentement.

La Commission Européenne propose l’expérimentation humaine sans consentement !

La Commission Européenne a en effet, selon ce texte comme projet, de modifier la Directive 2001/20/EC sur les bonnes pratiques cliniques et donc d’abolir le droit des patients de décider des produits qu’on peut leur administrer en cas d’urgence (par exemple en cas d’attaques ou d’autres accidents graves).


Il s’agit donc d’une pétition fondamentalement logique et dont les signatures seront envoyées au Parlement européen, au premier semestre 2012, lorsque ces propositions seront débattues.

Mais prenons surtout bien conscience qu’une telle proposition pourrait tout à fait être élargie à la vaccination au cours d’un « état d’urgence décrété », ce qui est tout à fait cohérent avec les récentes informations de l’AFP selon lesquelles le Commissaire européen à la Santé John Dalli a récemment formulé des propositions suite à la crise du H1N1 dont celle de « permettre à la Commission Européenne de déclarer une situation d’urgence sanitaire au niveau européen. »

De là, on voit qu’une étape de plus est en passe d’être franchie puisqu’après les propos-chocs de Madame Testori (DG Santé & Consommateurs, CE.) du 5 octobre 2010 qui appelait à une vaccination humaine à la façon d’un troupeau de bétail, on voit qu’on est ici ni plus ni moins en train de préparer le terrain pour le recours forcé à des produits expérimentaux dont les vaccins pandémiques font bien sûr partie comme en témoigne d’ailleurs le contenu des contrats que les fabricants ont conclu avec les États.

Cette situation doit vraiment nous amener à mieux « aiguiser » notre vigilance sans qu’il soit question de paranoïaque car même si c’est toujours au prétexte d’une « plus grande sécurité du consommateur », il est essentiel de percevoir sur un plan pratique que c’est ainsi, par paliers progressifs, que les droits fondamentaux s’érodent et s’étiolent et que, in fine, l’étau se ressert sans qu’on ait forcément la garantie que, le moment venu, on ait encore la possibilité d’échapper à des traitements ou à des produits produits indésirables.

SIGNER CETTE PÉTITION : ICI

Pour en savoir plus :

http://www.lefaitmedical.ch/fr/articles/experimentation-humaine-et-essais-cliniques-controles-36-141

http://www.grouperechercheactionsante.com/experimentationhumaine.htm

Source :
http://www.amessi.org/Experimentation-humaine-sans-consentement-dans-des-situations-d-urgences#.TyfDxoFVNby

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   11/2/2012, 15:02

Vaccination, la vérité indésirable - Michel Georget






Citation :
Vaccination, la vérité indésirable - Michel Georget par rikiai

L'expression "Majeur et vacciné" traduit parfaitement le fait que les vaccinations sont depuis longtemps entrées dans les moeurs.
Ces vingt dernières années, leur nombre s'est considérablement accru puisque le calendrier vaccinal officiel ne prévoit pas moins de quarante immunisations avant l'âge de 18 ans.
N'est-on pas allé trop loin ?
La récente campagne massive de vaccination contre l'hépatite B, en France, nous a donné l'impression désagréable que nous étions désinformés quant à l'authenticité de sa justification réelle. Malaise...

Quelles sont les clefs pour comprendre le problème des vaccinations ?
Quels sont les différents types de vaccins et comment sont-ils fabriqués ?
A quels risques nous exposent les vaccinations ?
Quels sont les accidents observés, vaccin par vaccin ?
L'éthique du marché des vaccins n'est-elle pas déficiente ?
Devons-nous réviser nos concepts ?

Luttons pour obtenir la liberté totale de choix comme c'est le cas dans la plupart des pays européens.





http://www.amazon.fr/Vaccinations-v%C3%A9rit%C3%A9s-ind%C3%A9sirables-Michel-Georget/dp/2703305079

Broché: 381 pages
Editeur : Dangles; Édition : 2e éd (11 mai 2000)
Collection : Collection médicale et paramédicale
Langue : Français
ISBN-10: 2703305079
ISBN-13: 978-2703305071

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   12/2/2012, 18:22

Un site qui parle du combat de parents dont les enfants ont été exclus de l'école parce que non vaccinés.

http://apartheid-ecole-allevard.dyndns.info/accueil

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oyagaelewee



Nombre de messages : 129
Age : 29
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   12/2/2012, 18:45

Quelques doc relatifs au sujet:

Pilette (Dr) Jean-Constituants des vaccins
http://jumbofiles.com/2vo6qqfrrzf5

Emery-Coderre Joseph - Étude sur les effets de la vaccination
http://jumbofiles.com/wsbqcd59pk90

Dr Todd ELSNER frenesie_vaccinale_par les_experts
http://jumbofiles.com/ybsmutvbtgxm

dr_hadwen_gloucester_sans_vaccin
http://jumbofiles.com/bv8nil1pjuso

médecins_biologistes_contre_vaccination
http://jumbofiles.com/3gpxct24s93z

Pack Témoignages
http://jumbofiles.com/lfh0557ovf2x

Pack divers
(en cours d'upload)

Livre sur les perturbateurs endocriniens
http://jumbofiles.com/yfe52n68f9we
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cruxsacrasitmihilux.wordpress.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   12/2/2012, 19:05

oyagaelewee a écrit:
Quelques doc relatifs au sujet:

Pilette (Dr) Jean-Constituants des vaccins
http://jumbofiles.com/2vo6qqfrrzf5

Emery-Coderre Joseph - Étude sur les effets de la vaccination
http://jumbofiles.com/wsbqcd59pk90

Dr Todd ELSNER frenesie_vaccinale_par les_experts
http://jumbofiles.com/ybsmutvbtgxm

dr_hadwen_gloucester_sans_vaccin
http://jumbofiles.com/bv8nil1pjuso

médecins_biologistes_contre_vaccination
http://jumbofiles.com/3gpxct24s93z

Pack Témoignages
http://jumbofiles.com/lfh0557ovf2x

Pack divers
(en cours d'upload)

Livre sur les perturbateurs endocriniens
http://jumbofiles.com/yfe52n68f9we

Merci pour cet excellent travail d'upload oyagaelewee Bien Documents très pertinents, certains ont déjà été diffusés ici mais une mise à jour est la bienvenue depuis la disparition de MU !

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oyagaelewee



Nombre de messages : 129
Age : 29
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   12/2/2012, 19:29

Pas de soucis, par contre je n' ai pas trop trié ce dossier.

pack divers (H1N1 -Vaccins)
http://jumbofiles.com/e6o186zxnlfn


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cruxsacrasitmihilux.wordpress.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   12/2/2012, 19:50

oyagaelewee a écrit:

Pas de soucis, par contre je n' ai pas trop trié ce dossier.

pack divers (H1N1 -Vaccins)
http://jumbofiles.com/e6o186zxnlfn


Pas trié !! C'est scandaleux de nous obliger à mettre la main à la pâte de cette façon !! Razz

Sérieusement, 65 documents tous aussi pertinents les uns que les autres pour ce que j'ai pu voir Bien Merci à toi pour ce beau travail de regroupement Wink

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   1/4/2012, 03:35

Vaccins et autisme : Le secret que vous n'êtes pas censé savoir



The American Dream, Michael Snyder, 29 mars 2012

Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le nombre d'enfants autistes a augmenté de 78 pour cent en Zunie au cours de la dernière décennie. On estime aujourd'hui qu’un enfant sur quatre-vingt-huit enfants est atteint d’une forme quelconque de trouble autistique. Nos écoles sont véritablement bondées d’enfants ayant des « besoins spéciaux », et des millions de parents tentent désespérément de comprendre pourquoi tant d'enfants ont ces graves problèmes de développement. Curieusement, la plupart des enfants autistes étaient au départ tout à fait normaux. La plupart d'entre eux se développent très bien pendant la première ou les deux premières années, et puis se produit une chose dramatique. Qu’est-ce donc que cela pourrait être ? Eh bien, il y a un secret que vous n'êtes pas censé savoir. Ce secret est que les vaccins sont l’une des causes principales de l'autisme. Le pourcentage de nos enfants atteints d'autisme a augmenté avec le nombre de vaccins qui leurs sont administrés. Aujourd'hui, dans certaines régions de Zunie, plus de 30 vaccins sont injectés aux jeunes enfants avant trois ans. Quand vous injectez tant de mercure et tant d'autres produits toxiques directement dans le sang des jeunes enfants vulnérables, des choses graves sont inévitables. Les preuves liant les vaccins à l'autisme continuent à affluer, et pourtant l'establishment pharmaceutique nie toujours avec vigueur qu'il pourrait possiblement y avoir un lien entre les deux.

Chaque année, des milliers et des milliers de parents amènent leurs bambins en parfaite santé chez le médecin pour le faire vacciner, et finissent plus tard par le regretter amèrement. Peu de temps après l’un de leurs trop nombreux vaccins, beaucoup d’enfants tombent malades, arrêtent de parler et ne se remettent jamais. Les parents de ces enfants restent complètement anéantis.

Si vous vous mettez à surfer sur Internet, vous pourrez trouver assez de témoignages de ce genre pour rester à les lire pendant des jours entiers.

Or, pour l'establishment pharmaceutique, aucun lien ne doit jamais être admis entre vaccins et autisme. Des centaines de milliards de dollars de profits sont en jeu, et reconnaître que les vaccins provoquent l'autisme aurait des implications juridiques absolument hallucinantes.

Jamais, jamais, jamais, jamais, les grandes compagnies pharmaceutiques ne reconnaîtront ce lien. Et puisque ces entreprises dépensent aussi des milliards de dollars en publicité dans les médias grand public, ceux-ci non plus ne reconnaîtront jamais ce lien.

C’est entièrement une question d'argent.

C’est pourquoi ils doivent se comporter d’une manière incroyablement intrigante quant à ce qui est à l'origine de la poussée dramatique des cas d'autisme en Zunie.

Et « poussée dramatique » est en réalité un euphémisme.

Il devient vraiment difficile de nier que l'épidémie d'autisme est ici absolument explosive. Ceci provient d’un article récent de CNN :

En 2000 et 2002, l'autisme était estimé toucher environ 1 enfant sur 150. Deux ans plus tard, à 8 ans, 1 enfant sur 125 était autiste. En 2006, ce rapport était de 1 sur 110, et les toutes dernières données – de 2008 – suggèrent qu’un enfant sur 88 est autiste.

Quelle en est donc la cause ?

Les mass medias lancent toutes sortes de théories bizarres.

Mais un nombre croissant de parents en arrivent à une conclusion. Malgré la propagande écrasante dans les médias grand public, selon laquelle les vaccins ne provoquent pas l'autisme, un sondage a révélé qu’un parent sur quatre pense désormais que les vaccins sont à l’origine de l'autisme.

De ce fait, pourquoi tant de parents ne sont pas écoutés par les « experts » ?

Eh bien, c'est à cause de ce qu'ils voient dans la vie réelle. Ce qui suit provient d'un article récent du Huffington Post :

C'est un fait que de nombreux enfants atteints d’un désordre du spectre autistique voient leur développement normal régresser juste au moment où on leur administre de multiples vaccins, lors de leurs visites habituelles chez le médecin. Les responsables de la santé estiment que le moment est purement fortuit.

La régression survient généralement entre 12 et 24 mois, bien qu’une étude ait découvert que certains enfants montrent des signes d'autisme dès six mois, mais jamais avant cet âge.

À l'âge de six mois, la plupart des enfants zuniens ont reçu environ 18 inoculations contenant 24 vaccins contre neuf maladies. Au cours des deux années suivantes, ils recevront encore neuf piqûres contenant 14 vaccins contre 12 maladies.

Ainsi, quand un enfant régresse à six mois, ou à 18 mois, cette tragédie arrive en période de vaccination intensive. Dans de nombreux cas, des parents signalent que leur enfant a eu une réaction anormale après avoir été vacciné (convulsions, poussées de fièvres, diarrhées, léthargie, cris aigus et/ou d'autres symptômes).

Si votre enfant cessait de parler dans les jours (voire les heures) suivant un vaccin, comment vous sentiriez-vous ?

Des grandes compagnies pharmaceutiques financent de nombreuses études pour essayer de montrer l’absence de lien entre vaccins et autisme, mais de nombreuses études indépendantes contredisent leurs conclusions. Ce qui suit est tiré d’un article de Paul Joseph Watson :

L’épidémiologiste Tom Verstraeten et le Dr Richard Johnston, immunologiste et pédiatre à l'université du Colorado, ont tous deux conclu que le thimérosal est responsable de la poussée dramatique des cas d'autisme, mais leurs conclusions ont été rejetées par le CDC.

En Zunie, les cas d'autisme ont maintenant bondi de plus de 2700 pour cent depuis 1991, qui est l’époque où les vaccins pour enfants ont doublé, et le nombre de vaccinations ne fait qu'augmenter. À peine un enfant sur 2.500 était diagnostiqué autistique avant 1991, alors qu’un enfant sur 91 est à présent atteint par cette maladie, contre un sur 150 il y a six ans.

Et si tout ce mal provenait du thimérosal ?

Eh bien, le thimérosal contient du mercure, l'une des substances les plus toxiques connues de l'humanité. Il a été prouvé que le mercure compromet gravement le développement neurologique. Ce qui suit vient directement du site Internet de l’EPA (Agence de protection environnementale) :

Chez le fœtus, le nourrisson et l’enfant, le principal effet sur la santé du méthylmercure est de nuire au développement neurologique. L'exposition au méthylmercure dans l'utérus, qui peut résulter de la consommation par la mère de poissons et crustacés contenant du méthylmercure, peut affecter le cerveau et le système nerveux en pleine croissance du bébé. Des conséquences sur la pensée cognitive, la mémoire, l’attention, le langage, l’adresse manuelle et l’habileté spatiale visuelle [capacité à focaliser, strabisme ? ndt] ont été observées chez les enfants exposés au méthylmercure dans l'utérus.

Pourquoi donc grand dieu voudrions-nous inoculer d’énormes doses de mercure à nos jeunes enfants, juste au moment où leur cerveau commence à se développer ?

C’est littéralement fou de faire un truc pareil !

Dans le monde entier, beaucoup d'autres pays ont reconnu cela et ont interdit le thimérosal dans les vaccins.

Ce qui suit provient d'un article de Dawn Prate :

« En 1977, une étude russe constata que des adultes exposés à l'éthylmercure, la formule mercurielle présente dans le thimérosal, souffraient de dommages cérébraux quelques années plus tard. Les études sur l'intoxication au thimérosal ont aussi décrit une nécrose tubulaire rénale et des lésions du système nerveux, dont la perte de sensibilité, le coma et la mort. La conséquence de ces constatations fut que la Russie interdit le thimérosal dans les vaccins des enfants en 1980. Le Danemark, l'Autriche, le Japon, la Grande-Bretagne et tous les pays scandinaves, ont également interdit cet agent de conservation. »

Dans ces conditions, pourquoi n'est-il pas interdit ?

Et pourquoi, chez nous, de si nombreux parents permettent toujours de l’injecter en quantité très élevée directement dans le sang de leurs précieux bambins ?

Des milliers et des milliers de parents sont prêts à témoigner qu'ils ne laisseraient jamais vacciner leurs enfants s'ils pouvaient revenir en arrière et recommencer.

Voici quelques témoignages sur les vaccins et l'autisme, qui ont été postés par des lecteurs d’Organic Health :

Katrina : Mon fils a développé de l'autisme à 15 mois, suite à ses vaccinations. Ce n'est guère surprenant puisqu'il avait eu 26 vaccinations à ce moment-là. Son organisme fragile ne pouvait supporter davantage de poison et son parler de 19 mots (régulièrement) lors de son bilan de santé à 15 mois avait régressé à 2 mots (rarement) lors de son bilan de santé à 18 mois. Je crois FERMEMENT que les médecins sont manipulés ou trompés à la faculté de médecine... et ainsi... n’en sortent que pour manipuler ou tromper leurs patients. 3 MOTS... NOUVEL ORDRE MONDIAL... Faites des recherches sur ça. Je suis heureuse de voir que beaucoup d’entre nous, les « moutons », commencent à se réveiller. Au fait, il s’agit intégralement de la révélation biblique. Dans l'Apocalypse, la ville de Babylone est dite « avoir trompé le monde avec sa SORCELLERIE » (la traduction grecque indique Pharmekia... ce qui veut dire Produits pharmaceutiques !!) Quand est-ce que les églises CHRETIENNES prendront conscience de cela ??

Anonyme : Eh bien, je n'ai pas un mais deux enfants atteints d'autisme suite aux vaccins infantiles. J'ai fait confiance aux médecins qui m'ont fait peur à ce propos. Ils m'en ont parlé et dit qu'il y avait relativement peu de chance que mes enfants aient une réaction. Eh bien, après les piqûres, mes enfants sont devenus si malades que j’ai dû les mettre tous les deux à l'hôpital sous perfusion pendant 4 jours. Leurs membres étaient flasques et ils étaient incapables de garder la tête droite – tout ce qu'ils pouvaient faire, c’était de rester couchés là, avec de la diarrhée et de la fièvre. Je pensais qu'ils allaient mourir. Après cela, ils ont été retardés et le diagnostic d’autisme est tombé. Maintenant, expliquez avec vos statistiques combien d'enfants étaient autistes avant les années 80... 1 sur 10.000 !! Récemment, cela a été évalué entre 1 sur 60 et 1 sur 90, en fonction de la source ou de l'État. Il n'existe pas statistiquement de chose comme une épidémie génétique. Vraisemblablement, une composante génétique [*] ou une faiblesse est déclenchée par quelque atteinte environnementale à l’organisme. Je dirais qu’un coupable probable est les vaccins combinés à notre régime moderne d'aliments crades, hautement transformés, et aux cochonneries en plus du manque de vrai soleil et de vitamine D3.
[* Ndt : Des médecins racontent que l’autisme est dû à un gène, comme si une chose pareille était possible. C’est pour ça que des parents de victimes répercutent sans réfléchir cette connerie d’hérédité génétique.]

Cindy : J'ai eu quatre enfants et on ne m’a jamais dit de me faire vacciner contre la grippe ni encouragée à le faire en obstétrique et gynécologie durant mes grossesses. Je vous en prie, refusez ce vaccin si vous êtes enceinte et rejetez le pour vos enfants ! Les vaccins provoquent de nombreuses maladies et même des décès. J'ai presque perdu ma fille autiste, elle s’éteignait, mais j’ai arrêté les vaccins et elle a retrouvé la santé. Pourquoi quelqu’un permettrait-il d’injecter ces poisons à son enfant nouveau-né. Ils sont la cause de beaucoup de maladies infantiles et de maladies d’aujourd'hui. Autisme, trouble déficitaire de l'attention, trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité, asthme, allergies et d'autres encore. Beaucoup d'informations sont disponibles pour en savoir plus. S'il vous plaît, découvrez la vérité pour vous-même...

Freddie : Lorsque notre fille avait 18 ans, elle a fait une grave réaction à sa vaccination – température extrêmement élevée, inconsolable, et cela a duré plusieurs jours après la piqûre – c’était affreux. Elle a même montré des signes d'autisme, ce qui nous a fait craindre à qu’il n’y aurait pas de fin, mais finalement ça s’est calmé. Nous avons commencé à nous méfier de tous les vaccins et regrettons maintenant ceux qui ont été faits à nos trois enfants. Bien sûr, le médecin nous a fait tous passer un épisode difficile. Nous avons pratiqué l’enseignement à domicile, et j'ai entendu dire que depuis qu’ils sont éduqués chez eux, les enfants ayant d’habitude moins de vaccins (les écoles exigent que tous les vaccins soient « à jour »), il y a moins de cas d'autisme. Je pense que de nombreuses personnes ont pris de mauvaises décisions en plus de s’enrichir beaucoup avec les vaccins. Dieu ne nous a pas destiné à nous faire injecter des poisons dans le sang. Au dos des dossiers de mes enfants il est dit « Baby Shots, A Healthy Dose of Love! » [Piqûres pour bébé, une bonne dose d'amour !] – PAS MOI.

DA : Avez-vous une idée du nombre de gens que je connais, surtout des petits garçons, qui ont développé de l'autisme après l’une de ces très petites piqûres inoffensives que l’on nous dit parfaitement sûres ? Près d'une douzaine ! Sans étudier chaque chose se passant dans notre corps, nous sommes des agneaux à l'abattoir. Notre vie et celle de nos enfants sont en jeu. Le jour où les compagnies pharmaceutiques vaccineront à l’œil, quand elles ne feront plus de fric avec ça, je leur ferai plus confiance. Jusqu'à ce jour, soyez très prudent car nous sommes tous manipulés au nom du monstrueux dollar !

AJD : L'autisme touche 1 enfant sur 91, avec 1 garçon sur 58 depuis le mois dernier. Les signes d'autisme ne sont pas visibles avant que l'enfant ait au moins 12 mois. Jusque-là, FAITES ATTENTION. Suivez le calendrier de vaccination de remplacement affiché sur GenerationRescue.org. Mangez des aliments bio, arrêtez le sucre et la malbouffe, prenez vos vitamines ou préparations multivitaminiques prénatales après la naissance et procurez-vous de la vitamine D et B12 certifiées après l'accouchement. ALLAITEZ VOTRE BÉBÉ LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE. Dans l'intervalle, des suppléments de vitamine A et C sont utiles pour le développement de son cerveau et de son système immunitaire. Des probiotiques peuvent aussi être donnés au nouveau-né. PRENEZ SOIN DE VOUS ET DE VOS ENFANTS MAINTENANT... Espérons que votre enfant ne rejoindra pas dans l'avenir l'épidémie d'autisme, d’allergies alimentaires graves, de maladies auto-immunes ou même de cancer. Je vous souhaite à toutes la meilleure maternité possible. Sincèrement, de la part d’une mère démolie par un vaccin il y a plusieurs années, vivant avec des maladies auto-immunes et deux enfants, dont l'un est autiste. Depuis lors, nous avons commencé un régime sans gluten ni caséine pour toute la famille, une intervention biomédicale pour mon fils autiste, à manger davantage d'aliments bio et à prendre des suppléments pour améliorer notre santé au quotidien. Dieu vous bénisse.

Mais ce ne sont pas seulement les jeunes enfants qui sont démolis par les vaccins.

Des milliers et des milliers de femmes enceintes ont perdu leurs bébés peu de temps après avoir été vaccinées [ce fut signalé partout en masse après la vaccination contre la fameuse grippe charcutière, ndt].

Des milliers et des milliers d'adultes ont contracté une incapacité permanente à la suite de vaccins, très peu de temps après.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez trouver des dizaines d'histoires d’épouvante vaccinale ici et là.

La bonne nouvelle est que, si votre enfant est atteint d'autisme, il y a de l'espoir.

Dès que vous avez compris que les vaccins peuvent provoquer l'autisme, il devient beaucoup plus facile à soigner. Ce qui suit est une citation du Dr Russell Blaylock :

Les études sur les enfants autistes ont souvent montré des concentrations très élevées de mercure, sans découvrir d’autres sources d’exposition que les vaccins. Ces concentrations sont égales à celles observées chez les adultes exposés à des poisons industriels. Des améliorations cliniques spectaculaires de l'autisme ont été plusieurs fois constatées grâce au comportement social et aux interactions sociales entourant les enfants dont le mercure a été chélaté. Les résultats dépendaient de la rapidité avec laquelle le mercure était retiré suite à l’exposition, mais des dommages permanents peuvent se produire si le métal n'est pas chélaté assez tôt. Pourtant, même en cas de graves dommages, du fait de la formidable capacité réparatrice du cerveau du nourrisson, des améliorations sont possibles. Le problème de l'autisme implique de nombreuses fonctions de l’organisme, notamment le système gastro-intestinal, immunitaire et nerveux ; en conséquence, nous voyons de nombreuses infections et l’amplification des effets de la malnutrition. Dans l’ombre, en dehors de l’establishment médian, en utilisant une approche scientifique multidisciplinaire totalement ignorée par l'orthodoxie, des spécialistes intrépides ont fait beaucoup de miracles avec ces enfants. Certains enfants ont même connu un retour complet à la normalité physiologique.

C’est pourquoi, si votre enfant est autiste, ne perdez pas l’espoir.

Il existe des choses qui peuvent être faites.

Malheureusement, partout dans le pays, les autorités répondent au mouvement anti-vaccin en devenant plus sévère que jamais avec les parents.

Par exemple, partout en Zunie, tout enfant n'ayant pas écopé de tous les « vaccins nécessaires » est interdit d'école.

Dans certains cas, des enfants sont réellement enlevés à leurs parents qui ne leur donnent pas les « bons » vaccins. Lors d’une affaire récente en Pennsylvanie, un travailleur social a pris la garde d'un bébé juste après sa naissance, simplement parce que sa mère ne consentait pas à ce que l'enfant soit vacciné.

C'est le comble de la démence pur jus.

Les parents ne devraient pas avoir le droit de décider s’il sera ou non injecté plein de mercure et d'autres substances toxiques à leurs jeunes enfants ?

Les parents ne devraient pas avoir le droit de se demander si c'est une bonne idée d'inoculer aux enfants des dizaines de vaccins avant l'âge de 3 ans ?

Mais ce n'est pas comme ça que marche notre système. Les grandes compagnies pharmaceutiques financent les campagnes électorales de nos politiciens, et elles achètent nos politiciens pour qu’ils nous intimident afin que nous nous fassions vacciner.

Pour en savoir beaucoup plus sur tout ça, vous pouvez consulter un article de Barbara Loe Fisher, intitulé « Autism & vaccines ».

Tellement de choses pourraient être écrites sur ce sujet, mais j'espère que cet article vous aidera à démarrer.

L'essentiel est de faire vos propres recherches. N’écoutez pas aveuglément les [réclames publicitaires des] compagnies pharmaceutiques ou de qui que ce soit d'autre.

Avant de vous décidez un jour à vacciner un enfant, renseignez-vous autant que possible sur les vaccins.

Encore une fois cette année, des milliers et des milliers d'enfants deviendront définitivement invalides pour des prunes.

Quelle catastrophe devra devenir l'autisme en Zunie avant que nous admettions enfin la vérité ?


Original : endoftheamericandream.com/archives/vaccines-and-autism-the-secret-that-you-are-not-supposed-to-know
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

http://www.alterinfo.net/Vaccins-et-autisme-Le-secret-que-vous-n-etes-pas-cense-savoir_a73901.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   5/4/2012, 16:16

Les vaccins, source d'autisme selon l'homme d'affaires Donald Trump


[quote]Donald Trump a choisi la 5° journée Mondiale annuelle de l’Autisme pour révéler à la chaîne FoxNews qu’il pense fermement que l’autisme est lié aux vaccinations infantiles. (cfr vidéo http://www.opposingviews.com/i/health/autism/video-donald-trump-claims-autism-caused-vaccines )

Dans une interview sur FoxNews ce lundi, Trump a déclaré: « J’ai vu des gens qui avaient un enfant en pleine santé, qui sont allés le faire vacciner et puis un mois après, qui n’avaient plus du tout un enfant sain. C’est arrivé récemment à quelqu’un qui travaillait pour moi. Ce que je veux dire, c’est qu’ils avaient un magnifique enfant, sans le moindre problème au monde et tout d’un coup, ils décident de faire vacciner et de donner cette monstrueuse injection. »

« Avez-vous déjà vu la taille de ces injections? C’est comme s’ils pompaient… vous savez, cette terrible quantité. Et ils injectent ça dans ce petit corps et tout à coup, comme par hasard, un mois plus tard, l’enfant n’est plus le même. Je crois fermement que c’est ça. »

Tout ceci démontre donc que Bill Gates n’est pas une fatalité et qu’il existe encore des hommes d’affaires et possiblement des mécènes qui puissent penser autrement et ne pas vouloir vacciner la terre entière avec des produits qu’ils considèrent comme dangereux. Expovaccins, les dangers des vaccins exposés

http://www.opposingviews.com/i/health/autism/video-donald-trump-claims-autism-caused-vaccines

Et pour ceux qui doutaient encore de l'extrème nocivité et inefficacité des vaccins, je vous invite à faire vos propres recherches internet sur les vaccins et leur face cachée.

Même Bill Gates admet publiquement que ses vaccins servent à réduire la population mondiale:



Rapport Jardé de l'Assemblé Nationale le 13 mars dernier sur les vaccins:
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rapport-jarde-sur-les-vaccins-113896











http://expovaccins.over-blog.com/article-les-vaccins-source-d-autisme-selon-l-homme-d-affaires-donald-trump-102777077.html

http://blogs.mediapart.fr/blog/deva68/050412/quand-les-puissants-de-ce-monde-craquent-et-disent-la-verite-revelations-de-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   7/8/2012, 11:07

Sondage ludique et didactique - Volet I

Pour votre bébé, votre enfant, votre jeune fille, pour vous, notamment si vous êtes enceinte, pour ceux que vous aimez… accepteriez-vous :


1) Que lui/vous/leur soit injecté du mercure, sachant que c’est un
métal lourd, particulièrement toxique, impliqué dans les cas d’autisme.
Que le mercure attaque les reins, le cerveau et le système nerveux. Que
le risque chez les femmes enceintes est aussi présent : cette toxine se
déplace facilement au travers du placenta pour atteindre le foetus et que
même après la naissance les risques perdurent puisque le lait maternel
est aussi contaminé. Que l'activité bactérienne en milieu aqueux convertit
une partie du mercure dissous, essentiellement en monométhylmercure,
et que sous cette forme, le mercure est très neurotoxique et
bioaccumulable. Que même à faible dose il a un effet cytotoxique sur les
cellules souches du système nerveux central. Que le mercure semble
toxique pour toutes les espèces vivantes connues. À titre d'exemple,
quelques-uns des impacts étudiés et démontrés sur la vie sauvage sont :
inhibition de la croissance des algues, des bactéries, des champignons
(l’ancien mercurochrome est un biocide efficace pour cette raison, il ne
contient plus de mercure pour en réduire la toxicité.) ; élévation de la
mortalité embryo-larvaire (étudiée par exemple chez les amphibiens) ;
moindre succès reproductif et pontes inhibées chez le poisson zèbre ou
d’autres espèces ; inhibition de la spermatogenèse (étudiée par exemple
chez le Guppy) ; inhibition de croissance chez la truite arc-en-ciel, avec
mortalité élevée des embryons et des larves ; moindre succès de
reproduction (couvées plus petites) et de survie des canetons chez les
oiseaux d'eau vivant en milieux pollués par le mercure. Mais que c’est
donc surtout un risque pour l'homme, en particulier pour les enfants et
les femmes enceintes ?

2) Que lui/vous/leur soit injecté du borate de sodium (borax),
sachant que c’est un biocide, utilisé comme « mort aux rats », comme
insecticide (blattes ou cafards, dont le système digestif sera
progressivement détruit), et comme stérilisant en usage vétérinaire.
Que son utilisation en tant qu'insecticide est également faite pour les
charpentes en bois : dilué dans l'eau, le borax pénètre dans le bois et
permet un traitement économique contre les insectes xylophages. Que
le borax est aussi reconnu comme un bon détergent. Qu’il s'agit d'un
agent chimique nocif, à manipuler avec des protections, car le borax peut
entraîner nausées, irritations cutanées, essoufflements, maux de tête et
de graves lésions des organes en cas d'empoisonnement sévère. Que
depuis le 6 novembre 2008, les sels de bore sont classés toxiques pour la
reproduction (catégorie 2) par la règlementation européenne et, comme
tels, sont étiquetés toxiques (logo à tête de mort), avec les mentions
suivantes qui doivent être clairement marquées sur les emballages :
R60 - Peut altérer la fertilité ; R61 - Risque pendant la grossesse d’effets
néfastes pour l’enfant ; S45 - En cas d’accident ou de malaise, consulter
immédiatement un médecin (si possible lui montrer l’étiquette) ; 53 –
Éviter l’exposition - se procurer des instructions spéciales avant
utilisation ?
  
3) Que lui/vous/leur soit injecté du formaldéhyde (formol),
sachant que c’est un biocide, nécrosant des tissus vivants, utilisé pour
conserver les tissus morts, y compris pour l’embaumement. Après avoir
d'abord été considéré comme « cancérogène probable », le formaldéhyde
a été classé en 2004 comme « cancérogène certain » par le Centre
international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de
l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est à l'origine de cancers du
nasopharynx ; son implication dans les cancers des fosses nasales et des
sinus est envisagée et son implication dans la survenue de leucémies est
fortement suspectée. L'Union européenne envisage une interdiction
complète de l'utilisation du formaldéhyde en tant que biocide (y compris
pour l'embaumement), en vertu de la Directive relative aux produits
biocides (98/8/EC) ?

4) Que lui/vous/leur soit injecté de l’aluminium (hydroxyde
d’aluminium), sachant que l’aluminium se comporte comme un métal
lourd, et qu’il est impliqué, sans aucun doute possible, dans la myofasciite
à macrophages (MFM)*. Histologiquement, on observe le développement
d’inflammations chroniques locales et de granulomes infiltrés par des
lymphocytes et des macrophages. Les macrophages sont envahis par une
matière étrangère composée d’aluminium et d’oxygène, suggérant une
réparation fibreuse anormale des tissus conjonctifs. L’aluminium se fixe
dans les ganglions, mais aussi dans le cerveau, et n’en ressort jamais.
C’est ainsi qu’il est directement lié à la maladie d’Alzheimer.
*La MFM (MyoFasciite à Macrophages) est une nouvelle affection
concernant l'enveloppe des muscles (inflammation, voire nécrose). Cela
se traduit par une grande fatigue chronique, due au fait que l'organisme
s'épuise à lutter en permanence contre lui-même. Mais cela va jusqu'aux
maladies auto-immunes gravissimes comme la sclérose en plaques.

Voici des études et reportage sur l’aluminium :
Monter le son pour les 2 premiers liens :
http://www.renovatiotv.com/blog/l-aluminium-poison-au-quotidien-jt-france3-6-decembre-2010.html
http://www.youtube.com/watch?v=fHehomQhIpg&feature=player_embedded
L'aluminium un produit hautement toxique et fluor, histoire d'une imposture :
http://www.dailymotion.com/video/xfv36a_l-aluminium-un-produit-hautement-toxique_news
L'aluminium et la maladie d'Alzheimer
http://www.dailymotion.com/video/xf9dan_l-aluminium-et-la-maladie-d-alzheim_news

Sachant tout cela, accepteriez-vous ?

  
5) Que lui/vous/leur soit injecté ce genre de produits :
Un éther de glycol (2-phénoxyéthanol), au fort pouvoir allergisant et qui
provoque des troubles neurologiques ; des organismes génétiquement
modifiés (OGM), ou issus d’OGM ; des fragments d’ADN non identifiés, du
phénol (fortement corrosif pour les organismes vivants) ; pour ne donner
que quelques exemples significatifs, mais non exhaustifs…
Accepteriez-vous ?

Merci pour votre participation* !

A présent, vous vous demandez peut-être où nous voulons en venir, et à quoi « rime »
toutes ces questions ? Lesquelles questions, peuvent vous paraître saugrenues, vu que l’on
se demande bien qui pourrait accepter ce genre d’injection pour son bébé, son enfant, sa
jeune fille, pour soi-même, notamment si l’on est une femme enceinte, pas plus que pour
ceux que l’on aime ? Vous peut-être ? Après tout, vous avez peut-être répondu OUI à
certaines questions, voire à toutes ? Mais alors, peut-être avez-vous mal lu ? A moins que
soyez dans le registre du masochisme, du mortifère ou du satanisme ?
Non, nous plaisantons…
C’est certain, vous prenez soin de vos enfants, vous veillez à leur donner de la nourriture
bio, à proscrire tout poison… C'est bien naturel, quelle mère ou père irait délibérément
donner des poisons, des produits cancérigènes avérés, ou d'autres, hautement toxiques ?
Pourtant…
Nous vous invitons fermement à lire le « Volet II » de cette trilogie, vous y trouverez les
explications… déconcertantes…
À bientôt !


Artémisia Collège
Association loi 1901 sans but lucratif, enregistrée le 11/10/1985 sous le n° 3357, le 27/12/04 sous le n° 1932 et
modification le 12/06/08 sous le n° W651000217, pour l’enseignement et la promotion des sciences et techniques
naturelles de santé physique et psychique, en particulier l’aromatologie ; pour le développement et la promotion
des produits biologiques, des énergies renouvelables ; pour la défense de l’environnement et l’écologie et pour
rechercher et défendre la vérité dans tous les domaines.
http://vivresansogm.org/topic/index.html

http://vivresansogm.org/vaccins-poisons/sondage-ludique-et-didactique.pdf

Explications du sondage ludique et didactique - Volet II

Dans le « Volet I », nous vous demandions si vous accepteriez, pour votre bébé, votre
enfant, votre jeune fille, pour vous, notamment si vous êtes enceinte, pour ceux que vous
aimez… une injection de différents produits. Il était question notamment de mercure, de
borate de sodium, de formaldéhyde, d’aluminium et quelques autres gâteries (c’est le mot),
comme un éther de glycol, des OGM, des fragments d’ADN non identifié, et du phénol…

Or, savez-vous que tous ces composants, et d’autres, se trouvent dans les produits que l’on
appelle… « vaccins » ? Vous n’y croyez pas, ce n’est pas possible… et pourtant… si !
Permettez-nous de vous apporter toutes les précisions, et… de vous reposer la question…

ACCEPTERIEZ-VOUS ?

C’est ainsi que, par exemple :

1) Concernant le mercure
, on le retrouve sous le nom de
« Thiomersal », « Timerfonate » ou « Mercurothiolat », dans au moins
30 % des « vaccins » commercialisés, dont des « vaccins » concernant la
grippe, mais aussi le TETRACOQ… pour ne citer que ces exemples.

Ce que le corps médical et les scientifiques en pensent :
« Vous voulez dire que depuis 1929 on a utilisé le Thiomersal (dans les
vaccins), et que dans la seule étude que vous mentionnez… tous ces gens
étaient atteints de méningite et qu’ils sont tous morts ? ».
Dan BURTON, auditions du Congrès Américain, 18/07/2009.
« Le Dr Maurice Hilleman de Merck avait attiré l’attention sur les
problèmes de sécurité du Thimérosal… Dans un mémorandum de mars
1991 adressé à ses collègues, le Dr Gordon Douglas ne s’est pas limité à
signaler ses inquiétudes mais a voulu faire comprendre qu’il estimait que
le taux de mercure reçu par un enfant américain complètement vacciné,
représenterait 57 fois la dose quotidienne autorisée en Suède. Dans son
mémorandum, il déplorait l’absence de toute forme de science qui aurait
pu mettre en valeur l’absence de danger du Thimérosal. Il semble qu’il ne
fut tenu aucun compte de ses avertissements. Le document clé de
Hilleman devait en fait rester enfermé dans les coffres de la compagnie. ».
Dr Andrew WAKEFIELD, M.D., FRCS, FRCPath
« Si vous injectez du Thimérosal à un animal, son cerveau sera perturbé
(deviendra malade). Si vous le mettez en contact avec du tissu vivant, les
cellules mourront. Si vous le mettez dans une boîte de pétri, la culture
meurt. À la lumière de cette information, il serait choquant d’injecter ce
produit à un bébé en espérant ne pas provoquer de dégâts. ».
Pr Boyd HALEY, Université du Kentucky
« Cette étude fournit les preuves épidémiologiques d’un lien entre
l’augmentation des taux de mercure dû aux vaccins qui contiennent du
Thiomersal, les troubles neurologiques du développement et les maladies
cardiaques aux États-Unis. ».
Dr Mark Grier, M.D., PhD.
« Le mercure est l’une des substances les plus dangereuses que l’on
connaisse. Le mercure ne devrait figurer dans aucun vaccin, pour qui que
ce soit, à quel âge que ce soit. ».
Dr Richard Halvorsen, M.D.

ACCEPTERIEZ-VOUS ?

  
2) Concernant le borate de sodium (borax), on retrouve ce biocide
stérilisant, essentiellement dans le « vaccin » GARDASIL, sensé lutter
contre le cancer du col de l’utérus. En vérité, il est tout au plus contre
15 souches de papillomavirus HPV (ce qui reste à prouver), présumé
générateur des « crêtes de coq », pouvant évoluer vers un peu probable
cancer (3%)… 40 ans plus tard ! Or, on connaît actuellement l’existence
de plus de 100 souches de HPV (transmissibles par voie sexuelle), mais
qui sont naturellement éliminées dans un délai de 8 à 13 mois sans le
moindre désagrément dans 90% des cas. Chaque dose de ce « vaccin »
transgénique (OGM), contient, en plus de la quinzaine de souches dites à
haut risque de HPV, 225μg d’aluminium, du polysorbate 80, et… du borate
de sodium. Voici quelques uns des effets graves constatés :
outre la stérilité, des paralysies de type Guillain-Barré, parfois
irréversibles, ainsi que des bronchospasmes, syncopes, faiblesse
généralisée, troubles cutanés, arthrite, migraines invalidantes,
inflammation du pelvis avec violentes douleurs abdominales, disparition
ou amoindrissement du flux menstruel, troubles de la vue, épilepsies
parfois irréversibles, décès par thrombose ou par arrêt cardiaque, fausses
couches, risque de maladies auto-immunes pouvant survenir jusqu’à
quatre ans après le « vaccin ».
Comment expliquer la présence de ce stérilisant notoire, utilisé en
médecine vétérinaire, ainsi que la volonté de « vacciner » aussi les
jeunes garçons « contre le cancer du col de l’utérus », alors que les effets
néfastes dépassent de loin les avantages hypothétiques ? D’autant qu’il
faut tout de même continuer les frottis pour les, environs 85 autres
souches de HPV… C’est le moment de bien réfléchir !

3) Concernant le formaldéhyde (formol), on le retrouve dans au moins
40 % des « vaccins » commercialisés, dont ceux concernant la grippe,
ainsi que le TETRACOQ, PENTACOQ… pour ne citer que ces exemples.
Ce que le corps médical et les scientifiques en pensent :
« Tous les ingrédients des vaccins sont soit toxiques (des poisons), soit
cancérigènes ou potentiellement nuisibles pour la peau, le système gastrointestinal,
pulmonaire, neurologique ou pour le système immunitaire.
Qu’en est-il par exemple du formaldéhyde ? Allons-nous attendre qu’un
nouveau médecin ou scientifique courageux publie une information sur les
effets négatifs du formaldéhyde sur le cerveau de nos enfants avant que
nous n’exigions son retrait ? Qu’en est-il aussi des problèmes associés au
polysorbate 80 que l’on trouve dans certains vaccins ? Le Polysorbate-80
est utilisé en pharmacologie pour permettre à certains médicaments ou
agents chimiothérapeutiques de traverser la barrière hémato-encéphalique.
Pourquoi des levures, des éléments bactériens, des métaux lourds ou
autres ingrédients de vaccins auraient-ils besoin de passer dans le
cerveau de nos enfants ? ».
Dr Lawrence Palevsky, M.D., Pédiatre

4) Concernant l’aluminium (hydroxyde d’aluminium), on le retrouve
dans au moins 60 % des « vaccins » commercialisés, dont des « vaccins »
concernant le TETRACOQ, PENTACOQ… pour ne citer que ces exemples.
Ce que le corps médical et les scientifiques en pensent :
« On sait que l’aluminium (un adjuvant courant dans les vaccins), est
toxique pour les reins. Il peut aussi être mis en relation causale avec
l’encéphalite, les troubles osseux et l’anémie… L’hydroxyde d’aluminium
entraîne une réaction inflammatoire des cellules du système immunitaire ».
Barbara BREWITT, PhD
…/…
ACCEPTERIEZ-VOUS ?

« L’hydroxyde d’aluminium des vaccins peut provoquer des allergies, des
anaphylaxies, la myofasciite à macrophages, ainsi que le syndrome
d’inflammation chronique. ».
Dr Mae Wan Ho, généticienne, biophysicienne, Institute of Science and
Society, London
Autres éléments : Les biopsies effectuées dans le deltoïde (zone où la
vaccination a été faite) mettent en évidence des inflammations des
muscles tout à fait caractéristiques, dans lesquelles on retrouve des
restes de l’hydroxyde d’aluminium. Les cas sont trop nombreux pour qu’il
s’agisse d’un hasard. Selon une étude menée aux États-Unis entre 1982
et 1993 dans 258 cliniques US, le nombre des cancers des animaux de
compagnie a été multiplié par 11. Or, on observe que le nombre de
sarcomes cutanés au point d’injection vaccinale a été multiplié par 18,4,
tandis que celui des sarcomes en dehors des points d’injection n’a été
multiplié que par 5,7 (cf.,Lester S & al.,Journal of american animal
hospital association, 1996).
Ces cas sont particulièrement intéressants pour deux raisons :
D’abord, ils prouvent que le facteur psychologique n’est pas le seul en
cause, ce qui détruit certaines croyances, ensuite, que le siège de la
pathologie se situe précisément au point d’injection du « vaccin » ! Dans
toutes ces tumeurs, il a été mis en évidence une relation nette entre les
dates des vaccinations, les points d’injection et la survenue des tumeurs.
Histologiquement, on observe le développement d’inflammations
chroniques locales et de granulomes infiltrés par des lymphocytes et des
macrophages à l’emplacement des vaccinations. Parmi les causes
actuellement étudiées, on trouve les adjuvants vaccinaux et
particulièrement l’hydroxyde d’aluminium, déjà identifié dans les
macrophages proches des tumeurs (cf.,S.Ryan in Singapore Veterinary
Journal, 22 : 65-73). Si l’on tient compte du fait que l’hydroxyde
d’aluminium a déjà été mis en cause, sans aucun doute possible, dans
l’apparition de la MFM, il est évident qu’il y a là de quoi s’inquiéter ;
d’autant que cet adjuvant est présent dans au moins 28 vaccins
commercialisés en France.
Alors pourquoi mettre de l’aluminium dans les « vaccins » ?
Et pas qu’un peu : Il faut savoir que la concentration d'aluminium dans le
sang, admise comme "normale", est de 15 μg/litre. Qu'à partir de 60 μg
on est face à un grave empoisonnement et qu'à 100 μg d'aluminium dans
les tissus nerveux, les lésions sont irréversibles (cas de l'ESB, de la
maladie de Creutzfeldt-Jacob, de l'Alzheimer et de la sclérose en plaques).
Or, à l'âge d'un an on en a déjà injecté à un bébé, 1250 μg sous forme de
vaccins... Et encore... un nourrisson ayant reçu 3 doses de Genhevac
(non obligatoire) et 3 doses de Tétracoq (obligatoire seulement pour la
partie DTPolio !), se retrouve avec (1250x3) + (65x3) soit 3945
microgrammes d'aluminium !
Aluminium il y a, tout simplement parce que sans lui, ces « vaccins », ne
provoqueraient pas (assez) de réponse immunitaire. Il faut comprendre
que, de même qu'il y a un "truc" en magie, il y a un "truc" pour ces
« vaccins » : c'est la toxicité à long terme de l'aluminium. Stocké dans
l'organisme, l'aluminium l’agresse durablement et induit la réponse
immunitaire présumée, mais illusoire. L'aspect toxique et durable est
indispensable, c'est aussi pour cela que l'on est passé d'une injection
sous-cutanée à une injection en intramusculaire, induisant une réponse
plus vite, plus forte et plus longue, mais beaucoup plus risquée...
Après, on pourra disserter sur le véritable but ultime de tout cela, c’est
dans le « Volet III » que nous aborderons cet aspect encore plus fou…
Merci de reformuler votre réponse :
…/…
ACCEPTERIEZ-VOUS ?

  
5) Concernant les autres produits (éther de glycol, organismes
génétiquement modifiés ou issus d’OGM, fragments d’ADN non identifiés,
phénol…), on les retrouve pratiquement dans TOUS les « vaccins » !
Témoignage d’un repenti :
Aux USA, un jour, un chercheur en vaccinologie, le Dr Mark Randall, a vu
son collègue perdre son enfant à la suite d’une vaccination. Le doute s’est
insinué, et la réalité a fait le reste. Aujourd’hui à la retraite, il dévoile les
dessous de l’une des plus grandes escroqueries de notre temps :
Une contamination omniprésente
« Dans le vaccin contre la rougeole (Rimavex), nous avons trouvé divers
virus aviaires ; dans le vaccin antipoliomyélitique, nous avons trouvé
l’acanthamoeba, qui est une amibe dite "dévoreuse de cerveau" ;
dans le vaccin antipoliomyélitique, le cytomégalovirus simiesque ; dans le
vaccin antirotavirus, le virus spumeux simien ; dans le vaccin ROR, des
virus de cancers aviaires ; dans le vaccin contre l’anthrax, divers
micro-organismes ; dans plusieurs vaccins, j’ai trouvé des inhibiteurs
enzymatiques potentiellement dangereux ; dans le vaccin contre la
rubéole, des virus de canard, de chien et de lapin ; dans le vaccin contre
la grippe, le virus de la leucose aviaire ; dans le vaccin ROR, un pestivirus.
Entendons-nous bien, il s’agit là de contaminants n’entrant pas dans la
composition des vaccins. Et si vous essayez de chiffrer les préjudices que
ces contaminants peuvent causer, eh bien, c’est difficile de le savoir parce
qu’aucun essai n’a été réalisé, ou alors très peu. C’est la roulette russe.
Vous prenez le risque. Par ailleurs, la plupart des gens ignorent que
certains vaccins antipoliomyélitiques, certains vaccins d’adénovirus et
certains vaccins contre la rubéole, l’hépatite A et la rougeole, ont été
fabriqués à partir de tissu de foetus humain avorté. Il m’est arrivé de
découvrir ce que je croyais être des fragments bactériens ainsi que le
virus de la polio dans ces vaccins, qui pouvaient très bien provenir de ce
tissu foetal. Lorsque vous recherchez des contaminants dans les vaccins,
vous pouvez tomber sur des choses qui sont étonnantes. Vous savez
qu’elles ne devraient pas se trouver là, mais vous ne savez pas
exactement de quoi il s’agit. J’ai trouvé ce que j’ai cru être un tout petit
"fragment" de cheveu humain et aussi du mucus humain. J’ai découvert
ce qui ne peut être appelé autrement que "protéine étrangère", ce qui
pourrait vouloir dire à peu près tout et n’importe quoi. Il pourrait s’agir
d’une protéine d’origine virale. ».

En résumé :
Tous ces poisons dans les « vaccins », y compris ces « choses »
qui ne devraient pas y être, entraînent le système immunitaire
humain dans un processus qui a tendance à affaiblir l’immunité.
Ils peuvent véritablement provoquer la maladie qu’ils sont censés
prévenir, ou faire un transfert vers une autre… plus grave...
Merci de reformuler votre réponse :

ACCEPTERIEZ-VOUS ?

  
Merci pour votre attention* !
A présent,
Nous vous invitons fermement à lire le « Volet III » de cette trilogie. Vous y trouverez
beaucoup plus d’informations… certaines déconcertantes… voire dérangeantes…
Mais restez-en là si vous ne voulez pas ouvrir les yeux sur ce qui pourrait vous amener à
voir le Monde différemment, en individu plus informé, donc plus responsable…
À bientôt… peut-être !


Le mythe vaccinal expliqué aux nuls - volet III

Vous prenez soin de vos enfants, vous veillez à leur donner de la nourriture bio, à proscrire tout
poison… C'est bien naturel, quelle mère ou père irait délibérément donner des poisons, des produits
cancérigènes avérés, ou d'autres, hautement toxiques ? Pourtant, en leur injectant (ce qui est bien
pire), ces mêmes poisons, cancérigènes et toxiques, là, votre comportement ne devient-t-il pas
illogique et irrationnel, curieux, non ?
Le marcher des vaccins est basé sur les mensonges les plus éhontés, les omissions, les manipulations
de chiffres, le chantage, les menaces, les persécutions et la radiation des médecins qui se révoltent...
voire plus…
C'est certain, si vous découvrez cet article, tout imprégné du mythe qui veut que les "vaccins" sont
efficaces et inoffensifs, que c'est une "affaire entendue" depuis longtemps et qu'il n'est même pas
question de revenir là-dessus, vous risquez d'avoir un choc, voire un traumatisme si vous poursuivez
la lecture avec un minimum d'ouverture d'esprit... Cela nous a fait ça, à nous aussi, sauf que c'était il
y a 40 ans et que nous étions chercheur dans l'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques du
Monde... Alors, le sol semble se dérober sous nos pieds, nos certitudes sont mises à mal, et dans un
premier temps, on a la tentation de tout rejeter d'un revers de manche : "Ce sont des foutaises, on ne
peut pas nous avoir trompé à ce point, tout ce monde médicale, c'est impossible... ça se saurait !".
Précisément, cela se sait, et nous, nous étions même "payés pour le savoir", mais c'est tellement
énorme... on refuse de voir ce qui est sous nos yeux... Mais posez-vous la question : Pourquoi les
"grands médias" ne parlent jamais de ça... et du reste ? Oui, céder à la facilité du rejet est très
tentant, c'est plus facile, on n'a pas à remettre en cause tant de choses... Et puis, on se croyait
protégé avec les vaccins, il va falloir assumer sa santé, on découvre qu'on se retrouve "tout nu"...
C'était si bon l'irresponsabilité, si confortable... Finalement, si vous manquez de courage, si vous êtes
encore dominé par la peur, si vous préférez la soumission, l'obéissance aveugle, le confort illusoire et
la fausse sécurité des croyances d'un autre âge, alors, passez votre chemin, cet article n'est pas
(encore) pour vous...

Constituants des vaccins-poisons :

Savez-vous, imaginez-vous, que ces produits que vous vous apprêtez peut-être à injecter à votre
bébé, peuvent contenir (selon le type de produit), du mercure (provoque notamment l’autisme,
sachant qu’aucun cas d’autisme n’est observé chez les enfants non vaccinés/empoisonnés), de
l’aluminium (migre dans le cerveau pour provoquer des troubles neurologiques), du formaldéhyde (dit
aussi formol, nécrosant,classé cancérigène notoire), du borate de sodium (connu sous le nom de
« mort aux rats », utilisé aussi comme stérilisant en médecine vétérinaire), des antibiotiques, des
germes multiples, des OGM, des fragments d’ADN non identifiés, de multiples autres contaminants
d’origine animales, la liste est longue et infinie, puisqu’il est impossible, vu les modes de production,
d’obtenir un produit à la composition parfaitement identifiée et reproductible.
Les produits que l’on nomme « vaccins », sont bien d’authentiques poisons, au sens premier et légal
du nom, c’est ainsi que si d’aventure, une personne les versait dans la nourriture d’un enfant, elle
pourrait être poursuivie pour tentative d’empoisonnement si cela se savait, aux termes de la loi, avec,
en prime, vu les germes contenus, le motif de contamination délibérée à l’aide d’agents bactériens et
viraux…

Les vaccins-poisons sont-ils efficaces ?

Tout l’argument consiste à nous faire croire que les épidémies ont disparu grâce à ces produits. En
premier, considérant les composants de ceux-ci, comment une personne sensée, ayant un minimum
de bon sens, peut-elle imaginer faire de la vie avec de tels poisons et contaminants ? Faire de la
maladie, rendre infirme, rendre stérile, tuer, propager des maladies, créer des épidémies, oui, mais
l’inverse… ?!?!
Eh bien, c’est exactement ce que l’on constate lorsque l’on oubli le formatage et l’endoctrinement
vaccinal depuis des décennies : les vaccins n’ont aucune efficacité, ils n’ont jamais fait
régresser les maladies ni les épidémies, pas plus qu’ils n’ont éradiqué la variole !

C’est même tout le contraire, les vaccins provoquent une baisse de l’immunité, des troubles
neurologiques plus ou moins sérieux, l’autisme, la maladie qu’ils sont sensés éviter (ou d’autres
maladies graves), des allergies, des maladies auto-immunes pouvant aller jusqu’à la sclérose en
plaques, et bien évidemment, la mort. A ce stade, nous vous avons certainement déjà beaucoup
étonné, vous êtes plus que dubitatifs, et pensez que nous disons n’importe quoi. Alors, si nous disons
là, que les véritables effets des vaccins sont en vérité le but recherché, vous risquez de refermer ce
dossier, si ce n’est pas déjà fait… C’est pourquoi, nous ne le dirons pas… cette fois-ci… Il va tout de
même falloir étayer un peu nos affirmations, car nous vous sentons particulièrement sceptiques…
Encore que : "Le sceptique, c'est celui qui ne se doute de rien...".

Démystification d'un dogme sectaire

Dr Jean-Michel Dubernard, chirurgien réputé et membre du collège de la Haute Autorité de Santé :
« Il n'existe pas de preuve scientifique sur l'utilité des vaccins ».
Télécharger le PDF des véritables statistiques qui brisent définitivement le mythe vaccinal qui veut que
ce sont les vaccins qui ont fait baisser les maladies. Or, c'est tout l'inverse : la baisse des maladies
c'est faite MALGRÉ la vaccination ! A consulter, c'est imparable :
http://vivresansogm.org/archivesartemisi/statistiques-vaccinations.pdf

L'effroyable imposture sur la polio !

Non seulement le vaccin-poison dit "contre" la polio, n'évite pas la maladie, mais il la provoque !
http://vivresansogm.org/vaccins-poisons/le-mythe-vaccinal-expliqu-aux-nuls.pdf

Les fondements de la théorie vaccinale s'effondrent :


"Comme l'a expliqué le Dr Russell Blaylock dans une interview récente avec Mike Adams,
non seulement les vaccins n'agissent pas comme annoncé, mais ils endommagent
réellement l'immunité innée de l'organisme. Au lieu d'enseigner à l'organisme comment
réagir aux infections, les vaccins inhibent en réalité la capacité du système immunitaire à
produire des cytokines de type Th2, et font disparaître l'immunité cellulaire, le moyen grâce
auquel l'organisme se protège contre les virus et les bactéries mortelles.".

http://www.alterinfo.net/Les-fondements-de-la-theorie-vaccinale-s-effritent-car-la-science-revele-linutilite-des-anticorps-pour-combattre-les_a73693.html
Ceci ne fait que confirmer ce que nous disons depuis près de 40 ans, pour ce qui nous concerne, et
cela va aussi dans le sens que nous avons compris depuis un certain temps, à savoir une volonté
délibérée de ruiner la santé, notamment dans le cadre d'une dépopulation massive voulue.
Rappelons notamment que le Gardasil n'est en rien destiné à lutter contre le cancer du col de l'utérus,
mais bien à rendre les jeunes filles stériles (sinon, comment expliquer la présence d'un stérilisant
notoire, utilisé en médecine vétérinaire, ainsi que la volonté de vacciner/empoisonner aussi les jeunes
garçons ?). Et de fait, de nombreux cas de stérilité ont été constatés chez les femmes ayant été
victimes du Gardasil... Comme déjà dit à plusieurs reprises : "Nous n'avons plus le droit à la connerie,
mais un devoir d'intelligence...".
Terminé le "tortillage" de croupion, le cul entre deux chaises... Il va falloir comprendre la situation,
comprendre à qui nous avons à faire, quels sont leurs objectifs... Ainsi, l'efficacité des vaccins/poisons
contre la grippe n'a jamais été prouvée, pire, on a prouvé que cette pratique provoquait la grippe (et d'
autres maladies), ce qui est conforme à la découverte récente ci-dessus. D'ailleurs, aucun
vaccin/poison n'a jamais éradiqué une maladie (la variole a juste été changée de nom, le
vaccin/poison terriblement dangereux a été retiré pour protéger les autres vaccins) ; aucun
vaccin/poison n'a jamais évité une maladie (toutes les courbes statistiques sont présentées
partiellement pour faire croire le contraire), ils sont même la cause de la propagation d'épidémies (ce
qui est conforme à la découverte récente ci-dessus).
Si les pro-vaccins et les médecins, prenaient le soin de vérifier les assertions péremptoires sur ceux-ci,
assénés à longueur de temps, comme le font les adeptes de sectes endoctrinés, ils constateraient
qu'ils se sont faits berner, comme nous tous*, par leurs professeurs, fussent-ils de médecine, et
comme ces derniers l'ont été par leurs professeurs aussi, avant... On a vu pour l'économie qu'Étienne
Chouard expliquait bien le processus de l'enseignement, qui éduque sans apprendre à mettre en
cause. Il faut rappeler qu'un professeur qui aurait l'audace de sortir des voies toutes tracées, serait
immédiatement remis à sa place, avec menace d'exclusion s'il persistait (cas précis d'un professeur
"d'histoires" au sujet du "11 septembre", qui en avait assez, précisément, de raconter des histoires et
aurait bien voulu revenir à l'Histoire vraie).
Quant à la recherche scientifique dite "fondamentale", il y a 40 ans qu'elle est officiellement "maquée"
avec l'industrie pharmaceutique (par contrat), qui oriente les recherches... fondamentales... (Rhône-
Poulenc à l'époque, Institut Pasteur-Mérieux !).
*Il n'y a pas de honte à ça, on a tous été assez cons pour croire au monde de bisounours que l'on a
voulu nous vendre, alors que TOUT, autour de nous, nous montrait en permanence que c'était faux !
Et on est tous encore un peu cons quelque part, pour ne pas voir ou comprendre à d'autres niveaux...
La recherche de la vérité est un chemin semé d'embûches, à nous de ne pas nous complaire dans
notre connerie. En prendre conscience est cruel (qui aime avoir été abusé à ce point ?)...
C'est pourtant un passage obligé pour une prise de conscience vers la liberté de l'esprit !

Aucun vaccin-poison n'a jamais éradiqué la variole
Par un tour de passe-passe, "ils" ont juste changé le nom...

http://vivresansogm.org/vaccins-poisons/variole-inde.pdf

Vaccinations : les vérités indésirables

La "Bible" scientifique sur les vaccins, que tout le corps médical devrait lire
avant de parler de ce qu'ils ne savent que par les fabricants de vaccins
(ou de leurs professeurs, eux-mêmes "formés" par les laboratoires).
Toute personne envisageant de se vacciner ou de vacciner ses enfants, et
qui ne s'est pas informée réellement, sans sectarisme, sur le dogme vaccinal,
est une adepte mystique de ce dogme.
A lire et consulter sans modération :

Attaques neurologiques des vaccins-poisons
Les vaccins expliqués par Andrew Moulden*
http://www.dailymotion.com/video/xcqcdb_l (4 mn 12)
*Dr Andrew Moulden, MD, PhD
Le Dr Moulden, médecin, spécialiste en neuropsychiatrie, neurologie comportementale, fait état des
preuves neurologiques, hématologiques et immunologiques qui permettent aujourd'hui de conclure
que TOUTES les vaccinations polluent le corps et peuvent provoquer des dégâts mamajeurs pour la santé,
pouvant conduire à des maladies chroniques ou à des troubles comme l'autisme.
Que faudra-t-il pour comprendre et cesser le massacre ?

Démonstration scientifique magistrale : les vaccins rendent malade !


Une étude scientifique allemande, très récente, sur un vaste échantillonnage d'enfants, montre sans
ambiguïté que vacciner c'est rendre malade. Vu la quantité de poisons et de germes injectés avec les
vaccins, cela n'a rien d'étonnant, mais la démonstration est pertinente, même si nous, nous
savions déjà tout cela, et plus... et depuis bien longtemps, extraits :
"La cause ici aussi, c'est le système immunitaire. Celui des enfants non vaccinés fonctionne
correctement et efficacement ". "C'est assez dérangeant, on nous dit que les vaccins doivent
aider le système immunitaire et, comme on vient de le voir, ça le fait plutôt devenir fou ou
ça le bloque. On voit que les vaccins endommagent le système nerveux et l'appareil
locomoteur".

http://www.dailymotion.com/video/xgnpiw_les-enfants-non-vaccines-en-meilleure-sante_webcam
(10 mn 42)

Confirmation avec cette autre étude : Les enfants vaccinés développent jusqu'à cinq fois
plus de maladies que les enfants non vaccinés

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2012/06/les-enfants-vaccines-developpent-jusqua.html

Prendre conscience que nous empoisonnons nos enfants !
Dr Suzanne HUMPHRIES
« Je suis docteur en médecine, spécialiste en néphrologie (reins). Je suis diplômée en
Physique Théorique (Université Rutgers). Pendant 2 ans, j'ai été technicienne en chef dans
un laboratoire de biochimie. J'ai enseigné la médecine interne et la néphrologie aux étudiants
en médecine. Comme beaucoup de médecins, j'ai, pendant des années, eu une foi aveugle
dans les vaccinations. Je croyais qu'elles étaient nécessaires, sûres et efficaces.
Comme beaucoup de médecins, je n'ai jamais ouvert le moindre document pour me faire
une opinion personnelle. Mais contrairement à beaucoup de médecins, je ne puis supporter
d'adhérer à de faux paradigmes et je ne dois rien au gouvernement.
Au cas où se présenterait le pire des scénarios et contrairement à la plupart des médecins,
j'ai la possibilité de gagner ma vie sans avoir besoin d'une licence médicale. Je ne crains pas
de clamer haut et fort la vérité que j'ai découverte. Les milliers de pages que j'ai consultées,
les centaines d'heures de travail que j'ai consacrées à la recherche m'ont permis de
découvrir l'horrible vérité par rapport à ce qui est fait aux gens, comme aux animaux, partout dans le monde, sous le
faux prétexte de "santé publique". Jusqu'à il y a deux ans, j'étais heureuse de faire mon travail de médecin et de
m'occuper de personnes souffrant de graves maladies des reins. Il y a deux ans tout a changé.
Suite à plusieurs cas de problèmes rénaux qui s'étaient produits à la suite de vaccinations chez des personnes qui,
auparavant, étaient en parfaite santé, j'ai commencé à creuser davantage le thème des vaccinations que, pendant
longtemps, j'avais cru ne pas être digne de quelque débat que ce soit. J'ai commencé à étudier les vaccins, leurs
composants, ainsi que la science qui affirme leur innocuité et leur efficacité. A partir de ce moment, je fus submergée
par une avalanche de vérités qui ont fait que je ne serai plus jamais la même. En fait tout ce que je verrai à partir de
maintenant ne sera plus jamais comme avant. Les maladies chroniques dégénératives, les troubles rénaux, les
maladies auto-immunes, de même que les autorités en place, plus rien ne sera plus jamais comme avant. Il y a
maintenant des choses que je puis dire sans avoir peur de me tromper.
Les vaccins n'ont pas sauvé l'humanité et ne la sauveront jamais….
[…] Les vaccins sont dangereux et ne devraient jamais être injectés à qui que ce soit pour aucune raison. Les vaccins
ne constituent pas la réponse adéquate aux maladies infectieuses. D'autres solutions sans danger existent…
Je supplie les médecins d'aborder ce thème des vaccins avec un esprit ouvert.
Je les implore pour qu'ils se documentent aux sources de la littérature alternative.
Je leur demande de comprendre que la littérature a censuré tout ce qui pouvait induire le doute quant à la sécurité
des vaccins… Je vous fais cette demande pour le véritable bien de l'humanité…
De grâce, parents et médecins faites votre devoir ; les corps et les esprits* des générations futures dépendent de ce
que vous pourrez faire. ».
*Psychotique ou devenu fou à la suite de "vaccins" : En 1990, l'historien de la médecine Harris Coulter a publié un
ouvrage remarquable "Vaccinations, Violence Sociale et Criminalité : l'Agression Médicale sur le Cerveau Américain".
Le livre traite d'une épidémie croissante d'encéphalites ou d'oedèmes cérébraux chez les enfants et les jeunes
adultes, provoqués par les "vaccinations".

Dr Sherri TENPENNY 15 février 2011 :
"Jusqu'à Mon dernier souffle, je ne parviendrai jamais à comprendre comment des gens s'obstinent à
défendre leur droit de se faire injecter à eux-mêmes et à leurs enfants des poisons, des virus et des
produits chimiques appelés " vaccins " sous prétexte que cette mixture serait sans danger et leur
assurerait la santé. Les médecins, les scientifiques et les chercheurs qui dénoncent les dommages
causés par les toxines vaccinales voient souvent leur carrière anéantie, non seulement par les
compagnies pharmaceutiques et les journaux médicaux, mais aussi par la FDA américaine et autres
agences gouvernementales comme le CDC, le HHS qui sont de mèche avec " Big Pharma " pour
promouvoir leurs vaccins malfaisants. Plus la science progresse, plus on découvre des liens entre le
diabète juvénile, les maladies chroniques de l'enfance et les vaccinations. Sur un plan mondial, les
vaccins mettent en péril la santé d'un nombre très important d'enfants et d'adultes, alors que la
presse, les médias aux États-Unis continuent de garder le silence sur les dommages, les décès qui
surviennent après les vaccinations en Australie, en Inde et dans les pays européens. Tout ceci est pour
moi criminel.".

Complot mondial contre la santé


Encore un petit effort et Claire, qui semble admettre implicitement la vraie réalité du but de tout
cela, et elle comprendra qu'au-delà de l'argent, qui n'est que la carotte pour faire avancer les
exécutants sans qu'ils se posent trop de questions, il y a un groupe qui tire les ficelles en
utilisant l'Humanité pour ses propres desseins... C'est vrai que c'est encore une marche
au-dessus de l'inconcevable...
Complot mondial contre la santé - Conférence de Claire Séverac (Marseille - LLP)
1 - http://www.dailymotion.com/video/xhy1nv_c (32 mn 54)
2 - http://www.dailymotion.com/video/xhycaa_c (32 mn 43)
Le déclencheur ça a été ce qui se passait sur la grippe H1N1 où j'ai trouvé que là, ils nous
prenaient vraiment pour des imbéciles et que ce n'était pas supportable. Mais il ne suffit pas
de crier, il faut aussi chercher les preuves. Donc je me suis embarquée dans quelque chose
que je croyais relativement simple et en fait c'est une pelote d'intrigues, c'est un vrai polar.
C'est une pelote d'intrigues de gens qui touchent, d'experts qui sont achetés, de politiques qui ferment les yeux, de
multinationales qui font leurs choux gras sur notre crédulité. Et donc quand on rentre là-dedans, c'est un truc
incroyable. Donc voilà, j'ai mis des mois et des mois à essayer de démêler une partie de l'écheveau.


Personnellement, j'ai trouvé la réponse qui fait que j'ai commencé, à mesure que j'écrivais ce livre, à changer
complètement de vie. Parce que, ce sont des prises de conscience qui font très mal, mais ce sont des évidences
parce que j'ai recherché tous les documents, les documents du Sénat, les documents de la Commission européenne,
les communiqués des laboratoires, les procès intentés par Monsanto et par les agrochimistes. J'ai retrouvé les
documents originaux. Donc effectivement quand tu as les preuves sous le nez... Au début, quand tu commences les
recherches, on se dit "c'est pas possible", "j'hallucine", "je suis folle", "j'ai pas compris", "c'est trop gros".
Il y a aussi beaucoup de gens sur le net qui parlent de complot et qui vont très très loin. Je ne peux pas aller aussi
loin, je ne sais pas s'il y a vraiment une velléité d'eugénisme et de tuer une partie de la population mondiale parce
qu'on est trop nombreux, ça c'est des thèses qui vont très loin. Je ne sais pas si c'est vrai, je n'ai aucune preuve làdessus
(NDLR : nous, oui, et multiples, mais cela devrait faire l’objet d’un article à part…).
Ce que je sais, c'est qu'ils se foutent royalement de ce qui peut nous arriver à partir du moment où ils remplissent leur
caisse, ça c'est clair. Ce qui fait que nous, quand on est citoyen normal, on ne comprend pas très bien, pourquoi telle
décision, pourquoi on nous pousse à la vaccination, pourquoi, quand on sait qu'un médicament est mauvais ou qu'un
pesticide est cancérigène, il continue à être vendu. On apprend des tas de trucs complètement aberrants. Le purin
d'orties est interdit en France. On peut avoir une amende et même de la prison si on fait du purin d'orties alors que
c'est un truc naturel et par contre les pesticides sont autorisés. Les OGM, ils ont fait passer une loi avant qui est
l'équivalence en substance qui fait qu'on a pas besoin d'étiqueter quelque chose quand il comprend un OGM, mais
par contre, si un agriculteur ou un éleveur, que son lait ne contient pas d'hormones, ou que sa semence ne contient
pas d'OGM, il se fait attaquer parce qu'on n'a pas le droit de le dire. C'est assez bizarre ! Toutes les lois sont faites
pour protéger les multinationales et pas les citoyens. [...] Oui, j'ai fini par reprendre le terme de complot, parce que je
pense qu'il y a RÉELLEMENT un complot, parce que, comme on le dit dans l'armée américaine, "une fois c'est un
hasard, deux fois c'est une coïncidence, trois fois c'est UN COMPLOT. Quand tu fais trois fois la même connerie, ce
n'est plus une connerie, c'est voulu, sinon tu ne la refais pas. Au bout du bouquin, on ne peut pas dire autrement, au
bout de l'enquête, on ne peut pas dire autre chose que : SI CE N'EST PAS UN COMPLOT, C'EST UNE BANDE
ORGANISÉE, PIRE QUE LA MAFIA qui organise TOUT de A à Z pour se faire du fric, à grande échelle.".
Je l'ai appelé sciemment le "complot" à la fin en sachant vraiment ce qui m'attendait parce qu'effectivement les
médias préfèrent rejeter en bloc la théorie du complot parce que c'est confortable de ne pas avoir à enquêter et de ne
pas avoir à se poser des questions. Et puis, il y a quand même aussi beaucoup de journalistes qui sont mouillés.
Ce n'est pas la majorité mais enfin, tu les vois très rapidement quand tu fais une enquête.
D'abord, ça ne se passe pas que dans les médicaments ou que dans la médecine, c'est la même chose avec les
pesticides, la même chose avec l'élevage... Enfin, c'est le même plan qui est appliqué PARTOUT. C'est-à-dire, "on
n'en a rien à foutre de détruire les écosystèmes, on n'en a rien à foutre de détruire la nourriture, la santé... De toute
façon, plus ils détruisent, plus on est clients de leurs substances. C'est un livre qui raconte simplement ce qui se
passe en s'appuyant sur des preuves irréfutables parce qu'elles sont à la portée de tout le monde, sur internet ou en
allant fouiller sur les sites des organisations et des institutions de santé. Il faut commencer à dire NON ! Non, on
n'achètera pas de produits contenant des pesticides, non on n'achètera pas des produits qui ont trois fois plus que
nécessaire de sel ou de sucre. [..] Ne pas se laisser avoir par leurs campagnes où ils viennent la main sur le coeur
nous dire "il faut absolument vous faire vacciner". En plus, c'est dégueulasse, parce que souvent ils disent "si ce n'est
pas pour vous, faites le pour protéger vos proches. Quelle est la mère qui n'a pas envie de protéger son enfant ?
Donc, c'est quand même limite, quoi ! Quand on regarde en plus ce qu'il y a dans les vaccins, etc. etc. etc.

Claire Séverac http://www.youtube.com/watch?v=YodoRH9S42A (9 mn)
« Il y a des gens qui délibérément nous rendent malades. Mais pourquoi veut-on volontairement
introduire dans nos corps des produits qui n'y ont pas leur place ? C'est comme si nous étions en
guerre ! Quand on est en guerre personne n'a envie de se faire tuer. Au cas où certains ne s'en
seraient pas encore rendus compte, nous sommes effectivement en guerre et cette guerre nous ne
pouvons pas nous permettre de la perdre. Qui sont exactement ces gens ? Je ne puis vraiment le dire.
Par contre, ce que je sais c'est que si vous vous renseignez, vous aboutirez à la notion de
dépopulation. J'ai passé 33 ans de ma vie à défendre tous nos droits, toutes nos libertés, toutes !
Et voici que maintenant des gens s'autorisent à faire des choix à ma place ! Je ne dispose plus des
mêmes libertés que jadis. »
. Général Major Albert STUBBLEBINE

« Au cours des 3 journées qu'a duré ce Congrès, j'ai interviewé personnellement une centaine de
familles et ai réalisé que tous ces cas se ressemblaient ; c'était toujours la même histoire qui se
reproduisait. Les enfants étaient en parfaite santé ; on les vaccinait et c'est alors que, souvent, de
graves réactions apparaissaient : ils ne pouvaient plus parler, perdaient toute dextérité et les
médecins les abandonnaient ne croyant pas à ces histoires. Les parents avaient alors souvent recours
à des médecines parallèles, très sérieuses et surtout sans danger. Ces techniques amélioraient la
santé des enfants. C'est alors que j'ai réalisé l'énorme mensonge du système médical américain.
J'ai vécu cette découverte comme un réel affront
personnel, affront aussi par rapport à tout ce que
j'avais appris de ce que je croyais être une
excellente médecine. Ce week-end-là, le monde
s'est littéralement écroulé autour de moi.
Je me suis senti trahi, humilié ! ».

Dr David AYOUB, M.D., Radiologue

Création : http://vivresansogm.org/

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3076
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   14/11/2012, 23:27

L'aluminium dans les vaccins, attention danger !

Interview du Pr Romain Gherardi sur France 5 le 12 novembre 2012.



http://www.initiativecitoyenne.be/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   28/2/2013, 23:51

Dr Saluzzo de Sanofi Pasteur:

"On ne sait pas comment marchent les vaccins"





Pour être un scoop, ça en est un (du moins pour ceux qui ne savaient encore rien sur les vaccins). Le Dr Jean-François Saluzzo, Directeur de Production des vaccins viraux et chef de projet Recherche & Développement pour les vaccins anti-SIDA, anti-dengue et contre le SARS chez Sanofi Pasteur mais également consultant pour l'OMS, a notamment déclaré dans une vidéo sur la fabrication et le contrôle des vaccins qu'ils ne savaient pas comment marchent les vaccins. Ils ne savent pas comment ça fonctionne mais il faut cependant qu'on continue absolument à vacciner sans savoir, dogme et idéologie obligent!!



Et cette vidéo, qui fait partie des cours de vaccinologie aux médecins (sic!), comporte bien sûr encore plusieurs autres belles perles que nous tenions à vous faire partager ci-dessous, histoire de ne franchement plus se faire vacciner idiot, comme on dit:




4’20’’



« Quels sont les éléments essentiels du vaccin ? Il y a d’une part les bactéries qui vont servir à produire les vaccins ; il y a aussi les virus, et un point important pour tout ce qui est en particulier les virus, ce sont des cellules eucaryotes, c'est-à-dire que les vaccins sont produits sur des cellules.



Tout ceci dans le cas des vaccins viraux. Il faut bien comprendre qu’il s’agit du vivant et tout ce qui va servir à cultiver un virus peut-être source de danger.



Quand vous utilisez par exemple des sérums de veau, et bien vous devez être sûrs que le sérum de veau n’apporte pas un virus de la BSE dans les vaccins (BSE= encéphalopathie spongiforme bovine ou maladie de la vache folle), car c’est du vivant ; vous allez l’incorporer dans votre vaccin et vous risquez de l’avoir au final…



Au cours de toute cette activité de production vivante, à tout moment il y a un risque d’introduction d’agent contaminant dans le vaccin par l’intermédiaire des techniciens…



Le risque potentiel qu’il y ait un problème au niveau d’un vaccin, ce n’est pas les effets secondaires ; ça, on connaît les effets secondaires, mais c’est l’accident bête qui serait l’introduction d’un virus à l’intérieur du vaccin final. – Nous avons eu dans les années ’60 un drame qui s’est produit, c'est-à-dire que des cellules de reins de singes étaient contaminées par un virus qui s’appelait le SV40 qui est un virus tumorigène, et on a découvert que ce virus contaminait les vaccins, et notamment les virus utilisés chez les enfants. 60 millions d’Américains ont reçu ce vaccin tumorigène. Par chance, il s’est avéré qu’il n’était pas adapté à l’homme, mais ça a été une grande crainte…ça s’est reproduit, ça se reproduira ! »



7’18’’



« Dans le cas des virus aviaires, il y a eu le problème avec la fièvre jaune qui était contaminé avec un virus de leucose aviaire ; ça a été également un drame. Par chance encore une fois, 400 millions de personnes ont reçu ce virus de la leucose aviaire vivant qui s’est multiplié chez l’homme, mais par chance, il n’était pas pathogène. »



[…] « les cellules hétéroploïdes ont constitué une étape essentielle, mais posent encore énormément de questions. C’est une réflexion qu’il faut avoir. Par exemple la cellule MDCK pourrait être utilisée pour la production du vaccin contre la grippe ; c’est un excellent support de production du virus contre la grippe, mais elle est tumorigène et le grand débat philosophique qu’il y a : peut-on utiliser une cellule tumorigène pour faire un vaccin destiné à des enfants ? 13.20 - C’est vous dire qu’au niveau des autorités c’est une énorme discussion et pour les industries aussi. Certains disent que les quantités d’informations génétiques, c'est-à-dire d’ADN sont extrêmement faibles et qu’il n’y a aucun risque ; certains disent « oui, mais attention », on vaccine des enfants de 1 an à 5 ans et… dans 50 ans, qu’est-ce qui va se passer ? Donc, avant d’accepter une cellule comme ça, le débat est très ouvert. C’est actuellement ce qui se passe aux Etats-Unis avec le vaccin de la grippe produit sur MDCK par la société Novartis. Le débat, je peux vous dire, au niveau de la FDA reste très élevé parce que c’est moralement un problème très important. Que vous vacciniez une personne de 75 ans, le risque est très faible, mais quand vous vaccinez des enfants, vous vous posez aussi des questions sur le long terme. »



(En riant) : « Je ne veux pas dire qu’avec le vaccin il faut éliminer les personnes de plus de 75 ans. »




« En 1955, le premier vaccin a été mis au point par Jonas Salk, premier vaccin produit sur des cellules de reins de singe. Malheureusement il y a eu un drame qui s’est produit quelque temps après : un vaccin produit par les laboratoires Cutter était mal inactivé et il y a eu plus de 270 enfants qui ont contracté la polio et plusieurs sont décédés. »



(En ce qui concerne les vaccins mal inactivés) :



« Pour le vaccin contre la rage ; c’est arrivé au Brésil où il y a eu plusieurs dizaines de personnes qui sont mortes de rage. »



(Concernant la fièvre jaune) 42’19’’




« Pendant la guerre, l’armée américaine avait décidé de vacciner tous ses soldats qui partaient, ainsi que les anglais. Donc, on a vacciné et malheureusement, il y a eu une dramatique épidémie d’hépatite B. Il y a eu 28.000 cas d’hépatite B suite à la vaccination contre la fièvre jaune. Parmi les vaccinés, il y en a eu un qui était très fameux : Churchill qui a été vacciné avec un vaccin contre la fièvre jaune contaminé par l’hépatite B. »



49’20’’



« Il n’y a pas de solution miracle pour produire un vaccin ; on ne sait pas vraiment comment. »



50’15’’



« Une des raisons essentielles de l’histoire des vaccins, c’est qu’on ne comprend pas comment marchent les vaccins. Tout simplement parce que quand un vaccin a été mis au point, plus personne ne s’intéresse au vaccin, si bien que de nos jours quand un nouveau virus apparaît, on ne sait pas comment les autres vaccins ont marché et est-ce qu’on peut s’inspirer d’autres vaccins ? Je pense que si on veut faire des progrès dans l’avenir dans le domaine de la vaccinologie et des vaccins nouveaux, c’est d’étudier d’abord la réponse immunitaire. »



51’

« …Jamais on n’a pu faire un vaccin avec une protection mucosale…tout simplement parce qu’on met toujours la charrue avant les bœufs… On ne connaît pas comment marchent les vaccins. »

http://www.initiativecitoyenne.be/article-dr-saluzzo-de-sanofi-pasteur-on-ne-sait-pas-comment-marchent-les-vaccins-114130498.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   21/3/2013, 12:47

Un article daté du 09 février 2012 mais dont je ne suis pas sûr qu'il ai été repris ici :


Merck admet l'inoculation du virus qui provoque le cancer




La division vaccin de Merck, admet l'inoculation du virus qui provoque le cancer par le biais de vaccins. L'interview choquante censurée menée par un médecin historien Edward Shorter pour la télévision publique de Boston WGBH et Blackwell Science a été coupée du livre “The Health Century” en raison de sa teneur - l'admission que Merck a traditionnellement injecté le virus (SV40 et d'autres) dans la population partout dans le monde.

Ce passage contenu dans le documentaire " In Lies We Trust: The CIA, Hollywood & Bioterrorism", produit et librement crée par les associations de protection des consommateurs et l'experts de santé publique, le Dr Leonard Horowitz, caractérise l'entrevue avec le plus plus grand experts en vaccins du monde, le Dr Maurice Hilleman, qui explique pourquoi Merck a propagé le sida, la leucémie et d'autres fléaux horribles à travers le monde:




Production des vaccins facultatifs et non facultatifs: On doit acquérir le germe de la maladie (mais ce n'est pas le germe qui produit la maladie), une bactérie toxique ou un virus « vivant »( il n'est pas possible d'avoir des virus «vivants» , puisque ce ne sont pas des êtres vivants), qui doit être atténué, ou affaibli pour un usage humain, avec une série d'étapes en passant les virus par les cultures de tissus d'animaux à plusieurs reprises pour réduire la potentialité pathogène; exemple: le vaccin associé à la rougeole, les oreillons et la rubéole est préparé dans l'embryon du poussin, le virus de la poliomyélite à travers les reins de singe vert africain, le virus de la rubéole à travers les cellules diploïdes humaines ou des organes disséqués de fœtus avortés.

Comment ils se produisent, c'est ce qu'explique le Dr Alain Scohl dans un article dans lequel sont présentés les éléments les plus significatifs, paru sur le n. 4/97 de Kairos où il affirme: "L'injection de vaccins est pratiquée en dépit de toutes les règles de sécurité habituelles recommandées pour les traitements médicaux". Les techniques de préparation des vaccins sont tenues secrètes. Normalement, même les grands professeurs ne les connaissent pas. Aujourd'hui, les vaccins viraux modernes sont préparés essentiellement sur des cultures de cellules humaines, fœtales ou animales, cancérisées artificiellement, pour les rendre littéralement immortelles ( elles se reproduisent toujours dans les corps vivants), et avoir une certaine "stabilité du produit", quand il ne s'agit pas de cellules déjà cancéreuses ( lymphomes ).

Pour accroître le rendement de la production, les cellules « immortelles » sont « nourries » avec du sérum sanguin de vache, qui possède un facteur de croissance particulièrement actif. C'est juste le liquide de culture de ces cellules cancérisées qui est inoculé, après filtration et traitement pour atténuer ou éliminer le virus. Il est absolument impossible d'obtenir un produit pur. L'OMS "s'attend " pudiquement à une pureté de 90%.

Quels sont les dangers? Avec ces vaccins sont inoculés dans notre organisme:

- Des substances cancérogènes certainement dans d'énormes quantités

- Certains outils (sur une échelle cellulaire) servis à la manipulation génétique (dans le cas des vaccins génétiquement modifiés), telles que les enzymes et les portions de l'ADN. Ce matériau peut déclencher à tout moment des variations du message génétique chez le vacciné, aussi bien que le virus connu.

Pour certains vaccins (polio et autres) sont utilisés des cultures de cellules de rein de singe vert africain ( lequel est préparé avec le vaccin contre la polio - le rein du singe contient un ancêtre du VIH, celui qui causerait le sida) le sérum du veau et l'embryon de poussin sont des protéines étrangères, de la matière biologique composée de cellules animales. Les virus appelés improprement «tués» Un virus ne peut pas être tué puisqu'il n'est pas un être vivant, mais seulement une protéine toxique contenant de l'ADN - il est rendu « inactif »- en réalité " affaibli "- avec la chaleur, des radiations ou des produits chimiques, mais dans certains cas, un état fébrile peut réactiver le virus. Le virus "affaibli" doit ensuite être renforcé avec des adjuvants ( boosters des anticorps ) et des stabilisants, en ajoutant des médicaments, des antibiotiques et des désinfectants toxiques à la base de la préparation: néomycine, streptomycine, chlorure de sodium, hydroxyde de sodium, hydroxyde d'aluminium, chlorhydrate d'aluminium, sorbitol, gélatine hydrolysée, formaldéhyde (produit cancéreux) et le thimérosal (partie du mercure).

Etant donné que cette "matière toxique organique" est injecté directement dans la circulation sanguine, en ignorant tous les mécanismes de défense immunitaire naturelle, elle peut aussi endommager notre structure génétique, ou immunodéprimer le sujet vacciné. Plusieurs chercheurs ont constaté que les vaccins « trompent » le corps en le stimulant pour se focaliser seulement sur un aspect (à savoir la production d'anticorps) des stratégies multiples et complexes normalement disponibles pour le système immunitaire. Les virus (protéines toxiques) des animaux utilisés dans les cultures de préparation des vaccins et inoculés avec eux, peuvent "sauter" la barrière de l'espèce de manière acculte et inobservable.

C'est exactement ce qui s'est passé pendant les années 50 et 70, quand des millions de personnes ont été infectées par le vaccin contre la polio (Sabin) et contaminées par le virus SV-40 (virus du singe) et est passé par les organes du singe utilisé pour préparer les vaccins.

Le SV-40 - contaminant - ( le 40ème virus de singe relevé depuis que les chercheurs ont commencé à les observer ), est considéré comme un suppresseur puissant du système immunitaire, un déclencheur puissant du VIH, le nom donné au virus du sida. Il se dit qu'il cause un état clinique similaire au SIDA et a été également trouvé dans les tumeurs du cerveau, dans la leucémie et autres cancers de l'homme.

Les chercheurs le considèrent comme un virus qui provoque le cancer de la plèvre: le mésothéliome.

Selon le Dr David Kessler, ex fonctionnaire de la Food and Drug Administration, "seulement environ 1% des événements graves (réactions indésirables aux vaccins) est signalé à la FDA. Par conséquent, il est tout à fait possible que chaque année des millions de personnes ont des réactions indésirables aux vaccins obligatoires". Le Dr Robert Mendelsohn, qui a souvent critiqué la médecine officielle pour sa doctrine bigote a soutenu que les médecins sont les prêtres qui distribuent de l'eau sainte sous la forme d'inoculations" pour donner l'initiation rituelle de la grande industrie médicale à notre consécration.

Le Dr Richard Moskowitz affirme: "Les vaccins sont devenus les sacrements de notre foi dans la biotechnologie. Leur efficacité et leur sécurité sont largement vues comme allant de soi et ne nécessitent pas d'autres preuves". Chaque année, la FDA reçoit des milliers de rapports de réactions indésirables dues aux vaccins. Ces données incluent des lésions cérébrales et des décès. Ces informations sont stockées dans une base de données secrète du gouvernement (États-Unis) à laquelle les citoyens américains peuvent accéder (avec certaines restrictions) en utilisant le Freedom of Information Act ( Loi sur la liberté d'information ). Elle est divisée en catégories qui incluent les vaccins administrés, les types de réactions, des informations sur les admissions et les décès, et plus encore.

http://seroposition.canalblog.com/archives/2012/02/09/23476895.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   25/4/2013, 18:08


Un nouvel adjuvant vaccinal cible les nouveau-nés


Il semble n’y avoir aucune fin à l’arrogance de la science médicale. C’est aujourd’hui la nature fondamentale du système immunitaire de chaque nouveau-né qu’ils ont dans leur ligne de mire. Le système immunitaire des bébés ne fonctionne pas comme ils veulent ; ils osent même déclarer qu’il est défectueux…puis, ils se sont mis à la recherche d’une méthode visant à « réparer » tout cela. Le VTX-294 est peut-être l’adjuvant vaccinal le plus effrayant qu’ils aient pu inventer.





Dans une manifestation criante d’arrogance, la science médicale a jugé qu’il y avait quelque chose d’intrinsèquement mauvais dans le système immunitaire des nouveau-nés. Etant donné que les nouveau-nés ne réagissent pas naturellement aux envahisseurs en créant des anticorps, ils supposent qu’il s’agit là d’un défaut inhérent, auquel leur science doit apporter un remède. Et maintenant, ils croient avoir trouvé un moyen de modifier le développement naturel du système immunitaire des nouveau-nés au moyen d’un adjuvant appelé le VTX-294.


Un adjuvant vaccinal est une substance qui augmente la réponse du système immunitaire à un antigène. Le système immunitaire d’un enfant fonctionne d’une manière différente de celui d’un adulte. Pour ceux qui font la promotion des vaccins, il s’agit ici d’un défaut. Ils saluent donc la découverte des chercheurs de l’hôpital pour enfants de Boston [1] qui ont découvert que les globules blancs des nourrissons réagissent fortement à un composé synthétique appelé VTX-294. Il en résulte le déclenchement d’un facteur de nécrose tumorale (TNF) et d’interleukine-1 bêta (IL-1β), qui représentent tous deux de fortes réactions du système immunitaire.


Le but d’un adjuvant est de déclencher une réponse immunitaire. Si le VTX-294 est utilisé dans les vaccins, il jouera le rôle d’adjuvant.



Le problème des vaccins chez les nouveau-nés


Le système immunitaire d’un nouveau-né ne ressemble pas du tout à celui d’un adulte ou même à celui d’un petit enfant. Au lieu de combattre les envahisseurs, il les accueille. La chose est logique parce que le fœtus est un peu comme un « invité » dans le ventre de sa mère. Le fœtus doit être en mesure d’accueillir tout ce qui passe au travers du placenta. Grâce à un processus qui n’est pas encore compris, peu de temps avant et après la naissance, le système immunitaire qui acceptait toutes les substances étrangères, se met maintenant à les rejeter. Il faut environ six mois après la naissance pour que ce processus soit terminé.



C’est la raison pour laquelle, les vaccins ont tendance à ne pas fonctionner chez les nouveau-nés. Cependant, en dépit d’une absence quasi-totale de compréhension du processus de conversion du système immunitaire (qui accepte puis rejette les substances étrangères), la médecine moderne a décidé que ce n’était pas comme cela que les choses devaient marcher ! Une recherche a donc été lancée pour tenter de contraindre le système immunitaire des nourrissons à développer des anticorps à la vaccination.



Ainsi, la découverte des effets du VTX-294 sur le sang des nouveau-nés (in vitro, donc en laboratoire et non sur un enfant) a été saluée comme une véritable percée. C’en est sûrement une, mais il reste à savoir si cette découverte permettra des développements positifs.



L’inflammation

L’inflammation au cours de la grossesse a été identifiée comme étant un facteur important dans le développement de l’autisme.[2] Le facteur de nécrose tumorale (TNF) et l’interleukine-1 bêta (IL-1β), sont des cytokines, et des taux excessifs de cytokines (tempêtes de cytokines) ont été liés à l’autisme. [3, 4, 5, 6, 7] Comment pourrait-on qualifier autrement que « tempêtes cytokines » la libération artificielle de cytokines TNF et de IL-1β, dans le sang des nouveau-nés ?



Ainsi, cette recherche en vue de trouver un moyen d’activer le système immunitaire du nouveau-né est contraire à la nature et pourrait constituer un des principaux facteurs déclenchants de l’autisme !




Le VTX-294

Le VTX est une benzazépine, un produit chimique proche des benzodiazépines qui comprennent le Diazépam et le Xanax. [8]… Le benzène est un produit toxique associé au cancer, ainsi qu’à des dommages neurologiques, développementaux et de troubles de la reproduction. [9, 10,11]



Il est difficile d’imaginer que l’on puisse sérieusement envisager d’injecter un produit dérivé du benzène, produit toxique connu, à des nouveau-nés, jusqu’à ce que nous ayons pris conscience que d’autres produits toxiques connus comme le mercure et le formaldéhyde sont déjà injectés avec certains vaccins.



Un orgueil médical démesuré

L’hypothèse de la recherche médicale moderne que, pour chaque bébé qui nait, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, semble bien relever de la pure arrogance.



C’est pourtant bien cela qui se passe avec les tentatives de contourner la nature fondamentale du système immunitaire du bébé. L’expérience nous montre qu’il n’y aura probablement pas de tests de sécurité du VTX-294.



Il semble que les adjuvants n’aient jamais été testés. Peu importe qu’ils soient ou non toxiques, une fois qu’ils sont ajoutés aux vaccins, ils sont généralement considérés comme étant sans danger.



C’est vrai du squalène dont on a récemment montré qu’il était la cause de la narcolepsie. Il faut aussi mentionner le formaldéhyde (cancérogène), le mercure (neurotoxique), le polysorbate 80 (perturbatreur endocrinien), l’aluminium (neurotoxique et peut-être cancérogène). Tous ces produits sont utilisés d’une manière routinière dans les vaccins en dépit de leur toxicité.



Si jamais le VTX-294 devait être utilisé dans les vaccins, il serait terrifiant d’envisager son potentiel de nuisance. Serait-il capable de perturber le développement normal du système immunitaire ? Pourrait-il provoquer le cancer ? L’autisme ? Des anomalies neurologiques ? Ou créer de nouvelles maladies, telles que la myofasciite à macrophages probablement induite par l’aluminium des vaccins ?



Que faudra-t-il encore pour que la médecine moderne puisse se débarrasser de ses œillères arrogantes ? Il semble que rien de moins que tous les dégâts provoqués par les vaccinations pourraient mettre fin à ces crimes. Ou continueront-ils de prétendre que toutes ces vies détruites sont encore de « pures coïncidences » ?

Références et sources sur la page source ici :
http://www.initiativecitoyenne.be/article-un-nouvel-adjuvant-vaccinal-cible-les-nouveau-nes-116951728.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neptunya

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Proche de Perpignan
Date d'inscription : 29/06/2013

MessageSujet: Seuls trois vaccins sont obligatoires en France. L'imposition de tout autre vaccin est illégale   30/6/2013, 00:21

http://wikistrike.com/article-seuls-trois-vaccins-sont-obligatoires-en-france-l-imposition-de-tout-autre-vaccin-est-illegale-118787357.html

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis médecin généraliste depuis 35 ans, et j'ai vacciné pendant 33 ans, sans état d'âme et en toute innocence coupable, oxymore seulement apparent : l'innocent ne sait pas, mais le médecin qui ne sait pas est coupable. Ma seule information a été la faculté (qui glissa joyeusement sur le sujet en 2-3 heures), et surtout la presse médicale et ses valets, les visiteurs médicaux ; jamais le dogme n'a été remis en question.

Il a fallu l'insistance et l'arrogance de Madame Bachelot à l'occasion de la grippe porcine pour que s'ouvre enfin ma machine à penser, à douter. Des ouvrages contestataires me sont tombés dans les mains comme par magie, et j'ai du non seulement remettre en question cette vaccination, mais l'ensemble des vaccins. Chaque nouveau bouquin m'a apporté des révélations, m'a appris le formidable mensonge entretenu depuis Pasteur, dont j'ai découvert qu'il n'était qu'un escroc, avec une nombreuse descendance. J'en parlerai plus tard peut-être.

Comprenez qu'un médecin qui refuse de vacciner prend quelques risques avec son Ordre, et compromet gravement ses revenus (en 7 ans, un enfant « rapporte » au moins 500 euros sous cet angle) : ce qui n'incite guère ni à la réflexion, ni à la remise en question. J'ai franchi ce pas, après bien d'autres confrères, dans la discrétion. De plus en plus de confrères et de moins en moins de discrétion, pour eux comme pour moi, car les mentalités évoluent. Nos détracteurs nous montrent qu'en fait ils n'ont jamais étudié la question, ou choisi de ne pas l'entendre. En principe, celui qui se donne la peine d'étudier vire sa cuti dans les mois qui suivent.

J'ai donc vacciné trois fois depuis un an (au lieu de 300), sous contrainte, au désespoir, et non sans avoir tout tenté pour expliquer (Je n'ai pas poussé la seringue à fond, pour me donner bonne conscience, mais c'est quand même trois échecs personnels). Cela ne se reproduira plus. Mon chiffre d'affaire n'a pas baissé, ce qui prouve qu'on peut le faire. Je vois moins d'enfants, et c'est dommage pour eux. Mais je vis, je vis bien, je vis mieux, et je vis avec la conscience de faire ce qu'il faut. Voici, par exemple, pourquoi j'agis ainsi (mais j'ai des centaines d'articles tout aussi convaincants).

Un dernier mot : seuls trois vaccins sont obligatoires en France (et aucun dans un grand nombre de pays): Diphtérie, Tétanos et Polio. L'imposition de tout autre vaccin est illégale, dans tous les cas de figure, et même punie par la loi, sauf dans certaines professions (médicale et militaire), ce qui est hautement discriminatoire et contestable.

Je recommande un petit livre de la collection Jouvence, écrit par un collectif de médecins suisses, très facile à lire, et qui ne vous coutera que 4,90 euros, mais vous amènera en douceur à la raison : « Qui aime bien, vaccine peu » qu'on peut commander sur editions-jouvence. De plus, on ne peut pas ne pas avoir vu le film « Silence on vaccine » (en bas de page)

Vaccins : accédez à l'entièreté des faits

Des médecins, des infirmières et des scientifiques engagés pour la protection de votre santé et celle de vos enfants :

Nicola Antonucci, MD David Ayoub, MD Nancy Turner Banks, MD Timur Baruti, MD Danny Beard, DC Françoise Berthoud, MD Russell Blaylock, MD Fred Bloem, MD Laura Bridgman, FNP, ND Kelly Brogan, MD Sarah Buckley, MD Rashid Buttar, DO Harold Buttram, MD Lisa Cantrell, RN Lua Català Ferrer, MD Jennifer Craig, PhD, BSN, MA Robert Davidson, MD, PhD Ana de Leo, MD Carlos de Quero Kops, MD Carolyn Dean, MD, ND Mayer Eisenstein, MD, JD, MPH Todd M. Elsner, DC Jorge Esteves, MD Edward « Ted » Fogarty, MD Jack Forbush, DO Milani Gabriele, CRNA, RN Sheila Gibson, MD, BSc Mike Godfrey, MBBS Isaac Golden, ND Gary Goldman, PhD Garry Gordon, MD, DO, MD(H) Doug Graham, DC Boyd Haley, PhD Gayl Hamilton, MD Linda Hegstrand, MD, PhD James Howenstine, MD Suzanne Humphries, MD Belén Igual Diaz, MD Philip Incao, MD Joyce Johnson, ND A. Majid Katme, MBBCh, DPM Tedd Koren, DC Alexander Kotok, MD, PhD Eneko Landaburu, MD Luc Lemaire, DC Janet Levatin, MD Thomas Levy, MD, JD Stephen L'Hommedieu, DC Paul Maher, MD, MPH Andrew Maniotis, PhD Steve Marini, PhD, DC Juan Manuel Martínez Méndez, MD Sue McIntosh, MD Richard Moskowitz, MD Sheri Nakken, RN, MA Christiane Northrup, MD Amber Passini, MD Ronald Peters, MD, MPH Jean Pilette, MD Pat Rattigan, ND Zoltan Rona, MD, MSc Chaim Rosenthal, MD Robert Rowen, MD Máximo Sandín, PhD Len Saputo, MD Michael Schachter, MD Viera Scheibner, PhD Penelope Shar, MD Bruce Shelton, MD, MD(H) Debbi Silverman, MD Kenneth « KP » Stoller, MD Terri Su, MD Didier Tarte, MD Leigh Ann Tatnall, RN Adiel Tel-Oren, MD, DC Sherri Tenpenny, DO Renee Tocco, DC Demetra Vagias, MD, ND Franco Verzella, MD Julian Whitaker, MD Ronald Whitmont, MD Betty Wood, MD Eduardo Ángel Yahbes, MD

Les signataires, ci-dessus, représentent une palette de professionnels comprenant des pédiatres, des médecins de famille, des neurochirurgiens, des professeurs de pathologie, de chimie, de biologie et d'immunologie. Tous ont, de façon indépendante, investigué l'ensemble des données scientifiques relatives à ce sujet et en arrivent aux conclusions que vous pourrez lire dans ce document.

MD, DO, MB, MBBCh indiquent tous une formation de doctorat en médecine ou de niveau équivalent.

ND indique une formation médicale du niveau d'un doctorat mais dans des domaines plus spécifiques de la pratique médicale.

FNP signifie une infirmière pratiquant à domicile.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les médecins n'arrivent pas à trouver la cause de beaucoup de maladies ? C'est parce qu'ils sont conditionnés à ignorer le lien existant entre les vaccins et diverses pathologies. Les maladies suivantes sont celles pour lesquelles il existe une association avec les vaccins, documentée dans la littérature médicale :

• Allergies et eczema
• Arthrite
• Asthme
• Autisme
• Reflux acide du jeune enfant nécessitant le cours aux inhibiteurs de la pompe à protons, des médicaments qui ont beaucoup d'effets secondaires
• Cancer
• Diabète juvénile
• Maladies rénales
• Fausses couches
• Longue liste de maladies neurologiques et auto-immunes
• Syndrome de la Mort Subite du Nourrisson (MSN)
• Et beaucoup, beaucoup plus

Il y a certains effets secondaires des vaccins qui sont documentés dans la littérature médicale et/ou dans les notices des fabricants :

• Arthrite, troubles sanguins, thromboses, attaques cardiaques, septicémie
• Infections des oreilles
• Evanouissements (avec rapports de fractures consécutives)
• Insuffisance rénale nécessitant une dialyse
• Convulsions/épilepsie
• Réactions allergiques sévères, comme l'urticaire ou l'anaphylaxie
• Mort subite
• Beaucoup de diagnostics habituellement donnés comme motifs d'hospitalisation
• Le programme national d'indemnisation des accidents post-vaccinaux (NVCIP) a octroyé plus d'1,2 milliard de dollars ($) d'indemnisation aux victimes, enfants comme adultes.

L'autisme est associé aux vaccins

L'autisme était rare avant les programmes de vaccination de masse qui ont été amplifiés en 1991, avec l'introduction des vaccins contre l'hépatite B et l'Hib (méningite). Des dizaines de milliers de parents peuvent attester que leurs enfants sont devenus autistes vraiment peu de temps après avoir reçu ces vaccins ou d'autres.

Prenez connaissance de l'information disponible sur le site fourteenstudies.org. Vous verrez que les études réfutant le lien entre vaccins et autisme, sont hautement contestables. Les compagnies pharmaceutiques, les compagnies d'assurance et le système médical vivent financièrement de vos maladies.

• Les vaccins ne procurent pas d'immunité à vie, ce qui signifie que des rappels sont recommandés.

• Chaque injection de rappel accroit le risque d'effets secondaires.

• Les effets secondaires des vaccins peuvent vous rendre malade pour le restant de votre vie. Et, fort opportunément, il existe beaucoup de médicaments pour traiter les effets secondaires provoqués par les vaccins.

• Aux Etats-Unis, vous ne pouvez pas poursuivre le fabricant ou votre médecin lorsqu'un accident survient après une vaccination. L'un et l'autre sont protégés par la loi nationale sur les dommages vaccinaux chez l'enfant (« National Child Vaccine Injury Act ») de 1986. Cette loi signée et rendue effective par le président Ronald Reagan stipule :

« Aucun producteur de vaccins ne pourra être rendu responsable, dans une action civile, des dommages ou des décès liés à un vaccin. » (Loi publique 99-660)
Beaucoup de médecins et de professionnels de la santé ne se vaccinent pas et ne font pas vacciner leurs enfants. Pourquoi ne le font-ils pas ?

• Ils savent qu'il n'est pas prouvé que les vaccins soient sûrs ou efficaces.

• Ils savent que les vaccins contiennent des substances dangereuses.

• Ils savent que les vaccins génèrent de graves problèmes de santé.

• Ils ont déjà eu à traiter des patients souffrant de graves effets secondaires de vaccins.
La seule personne qui retire avantage d'être en bonne santé, c'est vous et ceux sur qui vous veillez.

• Les compagnies pharmaceutiques ont infiltré et pris le contrôle du système médical dans son ensemble, incluant les écoles de médecines, les journaux médicaux, les hôpitaux, les cliniques et les pharmacies locales. Les revenus des médecins dépendent donc d'une foi aveugle, qui implique de ne jamais remettre en question le moindre aspect de la moindre vaccination. Même quand le médecin a sous les yeux les preuves évidentes d'un dommage vaccinal, il/elle est habituellement peu disposé(e) à envisager la vaccination comme en étant la cause. Malgré le fait que la science et la médecine non corrompues confortent l'abandon des vaccins, agir ainsi peut être considéré comme suicidaire pour sa carrière professionnelle. Les signataires de ce document assument définitivement et courageusement ces risques pour votre sécurité et celle de vos enfants.

• Les hôpitaux tirent financièrement avantage des hospitalisations et des examens.

• Les compagnies pharmaceutiques retirent des milliards de dollars des vaccins.

• Les compagnies pharmaceutiques gagnent des dizaines de milliards de dollars grâce à la vente de médicaments destinés à « traiter » les effets secondaires et les maladies chroniques à vie causées par les vaccins.

• Les vaccins sont la clé de voûte du système médical. Sans vaccins, les coûts des soins de santé diminueraient parce qu'au final, nous aurions une société plus saine dans son ensemble. Nous avons échangé la varicelle contre l'autisme, la grippe contre de l'asthme, des infections ORL pour du diabète,... et la liste pourrait encore continuer. En voulant frénétiquement éradiquer des microbes relativement bénins, nous avons troqué des maladies temporaires contre des maladies chroniques à vie, lourdes, insidieuses, des désordres, des dysfonctions, des inaptitudes et autres incapacités.

Combien y a-t-il de vaccins ?

Si les enfants américains reçoivent toutes les doses de tous les vaccins, ils se font administrer 35 injections qui contiennent 113 différentes sortes de particules microbiennes, 59 produits chimiques différents, 4 types de cellules ou d'ADN animal ainsi que de l'ADN humain issu de foetus avortés et de l'albumine humaine.

Si vous pensez que vous n'avez pas de souci à vous faire parce que vos enfants sont plus âgés, pensez-y à deux fois. Il y a pas moins de 20 vaccins supplémentaires qui sont actuellement dans le pipeline de développement de l'industrie pharmaceutique pour être mis sur le marché dans les quelques prochaines années, la plupart destinés aux adolescents et aux adultes.

Certains composants des vaccins : Comment est-il possible que les vaccins ne puissent pas faire de tort à votre santé avec ça ?

• Des virus ou bactéries adventices issues des milieux de culture à partir desquels les vaccins sont fabriqués

• Du mercure, un neurotoxique notoire, qui se trouve toujours dans les flacons multi-doses de vaccin contre la grippe utilisés dans le monde entier. En outre, le mercure se trouve toujours, à l'état de trace, dans plusieurs autres vaccins.

• De l'aluminium, un poison qui cause la dégénérescence des os, de la moelle osseuse et du cerveau.

• Des cellules animales de singes, de reins de chiens, de poulets, de vaches, et d'humains.

• Du formaldéhyde (utilisé pour l'embaumement des morts), un cancérigène notoire.

• Du polysorbate 80, connu pour causer l'infertilité chez la souris femelle et l'atrophie
testiculaire chez la souris mâle.

• De la gélatine, issue des porcs et des bovins, connue pour causer des réactions
anaphylactiques et que l'on retrouve en grande quantité dans les vaccins ROR et ceux contre
la varicelle et le zona.

• Du monosodium glutamate (MSG) dans les vaccins à inhaler contre la grippe, une substance
connue pour causer des perturbations métaboliques (par ex. diabète), des convulsions et d'autres troubles neurologiques.

Les conflits d'intérêts

• Les mêmes personnes qui font la réglementation et les recommandations en matière vaccinale tirent aussi avantage de la vente des vaccins. Par exemple, le Dr Julie Gerberding, qui a dirigé le CDC pendant 8 années est, à présent, présidente de Merck Vaccins. Le Dr Paul Offit, membre du Comité de Conseil en matière de pratiques vaccinales (ACIP) a développé et fait breveter son propre vaccin. Selon le CDC, pour un groupe moyen d'environ 10 pédiatres, la valeur approximative du stock de vaccins infantiles à écouler et disponibles dans leurs bureaux, avoisine les 100.000 $. Ces médecins s'enrichissent des visites au cours desquelles vos enfants sont vaccinés et aussi des visites de suivi, qui font suite aux effets secondaires de ces vaccins reçus.

Les pédiatres reçoivent des primes trimestrielles de la part des « mutualités » (« health maintenance organizations » - HMOs) avec lesquelles ils collaborent pour maintenir des taux élevés de couverture vaccinale dans leur clientèle et ils sont, semble-t-il, réprimandés par les compagnies d'assurance lorsque les taux de vaccination chutent.

Existe-t-il la moindre étude comparant la santé des enfants vaccinés à celle des non vaccinés ?

Une étude financée par Generation Rescue, appelée l' « étude Cal-Oregon » a questionné les parents d'enfants vaccinés vs. ceux d'enfants non vaccinés. Sur les 17.674 enfants inclus dans cette étude, les résultats ont montré :

• Les enfants vaccinés avaient 120% plus d'asthme.
• Les garçons vaccinés avaient 317% plus de troubles de déficit d'attention avec hyperactivité (TDAH)
• Les garçons vaccinés avaient 185% plus de désordres neurologiques
• Les garçons vaccinés avaient 146% plus d'autisme.

Les filles représentent seulement 20% du nombre total d'enfants repris dans cette étude. Pour lire la totalité de l'étude par vous-même, allez sur GenerationRescue.org pour lire un rapport sur la faible incidence de l'autisme parmi les enfants Amish non vaccinés, allez survaccinationcouncil.org.Plus d'études encore au sujet de l'autisme, voir ici, et ici.

Les exemptions vaccinales aux Etats-Unis

Vous avez le droit de refuser ! Utilisez-le. On ne peut pas obliger que votre enfant se fasse vacciner pour fréquenter une école publique. Chaque état rend possible des exemptions et vous avez le droit de refuser les vaccins que vous estimez indésirables (exemptmychild.com) Trouvez un dispensateur de soins qui est en phase avec votre choix de ne pas vacciner et qui vous respectera sur le site vaccinationcouncil.org

Beaucoup de gens choisissent la santé et la sécurité en disant NON aux vaccins.

Les groupes qui ne vaccinent généralement pas incluent les praticiens holistiques, les chiropracteurs, les parents qui donnent eux-mêmes les cours à domicile et ceux appartenant à certaines religions. Des milliers de témoignages écrits par des parents d'enfants non vaccinés au sujet de l'excellent état de santé de leurs enfants sont disponibles sur divers sites internet. Les décisions concernant la vaccination vous appartiennent à vous et à votre époux - (se)/partenaire. Personne d'autre n'a à s'en mêler. Ce n'est pas l'affaire des autres membres de votre famille, de vos voisins ou de votre belle famille !

Pour avoir une santé brillante, vous aurez besoin de vous investir pour apprendre certaines choses nouvelles.

• Le choix de santé sûr est de dire NON aux vaccins. Vous avez le contrôle des choix de santé que vous faites pour vous-même et pour vos enfants. Vous n'avez aucun contrôle sur les conséquences d'une vaccination.

• Vous n'avez pas besoin d'un « pédiatre attitré » pour simplement peser et mesurer votre enfant et faire les injections. Envisagez la possibilité de recourir à un praticien naturopathe, un chiropracteur pour enfants, un praticien en médecine orientale ou un homéopathe. Vous pourrez constater que les praticiens de la famille des ostéopathes sont plus ouverts en ce qui concerne les choix vaccinaux.

• Les enfants naissent avec de puissantes défenses naturelles. Si cela n'était pas le cas, ils mourraient tous, peu après la naissance. D'énormes cascades de réactions immunitaires complexes commencent dès les premiers cris de la naissance. Ces processus ont besoin de se dérouler naturellement, sans être interrompus par l'injection de substances toxiques.

• Informez-vous au sujet des maladies que les vaccins peuvent « prévenir ». Votre enfant n'entrera sans doute jamais en contact avec la plupart de ces microbes et si c'était le cas, quasiment tous les enfants sains et non vaccinés s'en remettent sans aucune séquelles avec à la clé, une immunité durable à vie. La santé ne peut pas « jaillir » de la seringue.

• Informez-vous au sujet de l'importance de la fièvre, comment en tirer profit chez soi à la maison et quand recourir à un médecin. La plupart des épisodes fiévreux se résolvent d'eux- mêmes en quelques heures quand on se soigne raisonnablement (drtenpenny.com)

• Comprenez que votre enfant peut être vacciné et malgré tout contracter la maladie que vous souhaitiez prévenir. Les vaccins ne peuvent pas assurer la protection qui leur est attribuée. La santé ne peut pas « jaillir » de la seringue, ce n'est pas quelque chose qui s'injecte.

• Prenez conscience que les principales clés de la santé sont une bonne alimentation, une eau pure, un sommeil adéquat, de l'exercice et de la joie de vivre.

• Apprenez aussi des informations basiques sur les vitamines, en particulier l'information vraiment cruciale au sujet de la vitamine D3. Apprenez comment utiliser les plantes essentielles et les bases de l'homéopathie pour entretenir sa santé et gérer les troubles mineurs.

• Informez-vous davantage sur les vaccins que votre médecin ne l'a fait. Votre médecin n'a probablement jamais rien lu sur les vaccins à part les publications sponsorisées par l'industrie qui en font évidemment l'éloge.

• Sachez que vous payez pour les soins de santé ; le traitement des maladies est remboursé par les compagnies d'assurance. Votre assurance payera les médicaments et les vaccins.

• Gérer votre budget de façon à pouvoir rester en bonne santé. Votre vie en dépend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neptunya.fr
hildegarde von b

avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   30/6/2013, 01:35

waouh !!!
merci de ton témoignage, il me conforte dans mes choix mais hélas un peu trop tard pour moi mais je vais faire suivre ;
ça fait du bien d'apprendre que pas mal de toubibs ont enfin pris conscience que notre santé est bien trop précieuse pour se la laisser voler !
et que les lobbies pharmaceutiques ne sont que des escrocs et des tueurs
et oui il faut vraiment se tourner vers la phyto et consœurs d'autant plus que ces médecines douces sont menacées

j'ai pas pris hildegarde en pseudo pour des quetsches !

merci et bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3076
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   30/6/2013, 02:34

_________________________________________

Hildegarde von b dit:
"waouh !!! merci de ton témoignage,"

C'est un copié-collé du site wikistrike/..paypal......

http://www.wikistrike.com/article-seuls-trois-vaccins-sont-obligatoires-en-france-l-imposition-de-tout-autre-vaccin-est-illegale-118787357.html

Posté en date du 29 juin 2013.... c'est un plagiat d'un article datant de 2011..... Sans aucune source citée. Ils se permettent même de renommer l'article.

Voici la source qu'ils ne citent pas:

http://legauloisdechaine.blog.lemonde.fr/category/actualite/science/

Il y a un an, wikistrike réclamait des sous publiquement pour un soutien face à une sois-disant attaque en justice/plainte de Jack Lang...(Affaire Emmanuel Verdin) sans donner aucun justificatif clair de plainte, un simple billet pleurnichard disant "c'est fini", pour réclamer de l'argent.....

http://www.wikistrike.com/article-wikistrike-ferme-106916089.html

Un an plus tard, wikistrike est toujours en ligne avec son paypal.... et bien sûr aucunes nouvelles de leurs "embrouilles judiciaires" ayant justifié des appels aux dons..... cheers 
___________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
hildegarde von b

avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Généralités sur les vaccins et la vaccination   30/6/2013, 14:30

merci nex ; bon si la forme est discutable le fond reste essentiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Généralités sur les vaccins et la vaccination
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Information et conscientisation  :: Medecine alternative-
Sauter vers: