Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une autre vision des rapports Hommes/Femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Âmi du monde

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 01:40

Rencontre
avec un homme
qui se définit comme
un "pro-féministe radical".



"on n’a jamais tué au nom du féminisme"




Pamela Messi : Ce titre, La Domination masculine, c’est un hommage à Bourdieu ?

Patric Jean : Rien à voir. « La domination masculine », c’est une expression très ancienne dans la littérature. Je voulais parler exactement de ce sujet là : pas des combats des femmes mais de ce qu'est la domination masculine aujourd’hui en Occident. Le titre m’a donc sauté aux yeux.

Pamela Messi : Qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser à ce sujet ?
Patric Jean : J’ai choisi de travailler sur ce sujet pour des raisons politiques. De la même manière que je fais des films sur les pauvres parce qu’il y a des pauvres, j’ai eu envie de faire un film sur la domination masculine parce que nous vivons dans une société patriarcale où les femmes ne peuvent pas occuper la même place que les hommes. Or, si tout le monde est conscient de l’existence de la pauvreté dans le monde et donc de la nécessité de faire des films sur ce thème, la question du rapport entre hommes et femmes et de l’injustice de genre ne saute pas aux yeux.
Dans l’idéal, ma démarche ne devrait donc surprendre personne.

Pamela Messi : Pourquoi avoir consacré une grande partie du film au Québec ?
Patric Jean : Parce qu’en matière de relations hommes-femmes, c’est une société qui a vingt ans d’avance sur la Belgique et la France où se déroule le reste du film. Il y a eu des combats de femmes et des raisons politiques et historiques complexes qui ont fait que c’est une société déjà beaucoup plus égalitaire que la nôtre. L’égalité n’est pas parfaite, mais c’est déjà un grand pas en avant.
Sur la question de la violence conjugale par exemple, le Québec a clairement vingt ans d’avance, au moins. Mais ça c’est le côté positif. Le revers de la médaille, c’est que cette avance entraîne ce qu’on appelle le «ressac» ou «backlash» : le système réagit et on observe un contre-mouvement émancipatoire de la part d’hommes qui ne veulent pas perdre leurs privilèges et qui s’organisent pour que les femmes progressent le moins vite possible, voire qu’elles régressent.

Pamela Messi : Est-ce le début d’une guerre des sexes ?
Patric Jean : Pas d’une guerre des sexes mais d’une guerre politique. Côté féministe, vous avez évidemment une majorité de femmes mais aussi quelques hommes. Et du côté du backlash, vous avez une large majorité d’hommes, mais également une association de femmes qui militent pour que les femmes retournent à leurs casseroles et que les hommes gardent le pouvoir.
La question est donc clairement politique : il s’agit de décider si on va continuer à progresser en essayant d’aller vers plus de justice et d’équité ou si l’on reste dans une société archaïque où les femmes font la popote pendant que les hommes partent à la chasse. Je caricature à peine…

Pamela Messi : Au cours du tournage, avez-vous eu des surprises ?
Patric Jean : Ma grande surprise a été de voir à quel point les femmes victimes de violences conjugales racontent toutes exactement la même histoire. Et ce, dans tous les pays où j’en ai rencontrées. Comme si elles s’étaient téléphonées pour se donner le mot. Même les mots qu’elles emploient pour décrire leur ressenti sont souvent les mêmes.
Ce phénomène de violences conjugales n’est pas une suite d’histoires personnelles particulières, c’est un phénomène social. La preuve : ça se reproduit toujours de la même manière et dans toutes les classes sociales. Ça commence toujours par une forme de violence psychologique, par la dévalorisation de l’autre, par l’insulte. Et puis les coups arrivent…

Pamela Messi : Vous parlez peu de religion alors qu’habituellement, le sujet est mis sur le tapis dès que l’on aborde la place de la femme dans la société. Pourquoi ?
Patric Jean : Effectivement, quand on parle des femmes, la question de la religion revient sans cesse, parce qu’on parle de l’Islam et qu’on veut toujours nous expliquer que le musulman est un méchant macho qui bat sa femme. Ce faisant, on oublie que toutes les 55 heures, en France, un homme tue sa femme. Or, ils ne sont pas tous musulmans. Certains le sont peut-être, mais ils ne sont pas surreprésentés.
Par ailleurs, toutes les classes sociales sont concernées : des médecins, des avocats... Il y a peu de temps, c’est un député qui a tué sa maîtresse. J’ai pensé à parler de religion, mais j’aurais dans ce cas parlé des trois religions et pas seulement de l’Islam, évidemment. Car la question de la femme dans la chrétienté et dans le judaïsme n’est pas abordée de façon plus brillante.

Pamela Messi : Comment votre mise en scène, très sobre, devait-elle servir votre propos ?
Patric Jean : C’est mon style : j’aime travailler sur le silence. Sur ce film en particulier, je souhaitais fournir au spectateur une matière brute. Lui livrer des faits et voir ce qu’il en tire plutôt que lui tenir la main avec un commentaire.

Pamela Messi : Tout le film est ponctué de scènes où vous recouvrez un mur d’images de symboles phalliques. Que cherchiez-vous à montrer ?
Patric Jean : C’est un côté un peu ridicule très masculin et qui me faisait plutôt rire : il semble que dans toutes les cultures, consciemment et inconsciemment, nous les hommes, nous ressentions ce besoin de réaffirmer notre pouvoir sur la société à travers des symboles et, notamment, le symbole phallique. Quand on regarde bien, il y en a absolument partout. Les plots anti-stationnement par exemple, correspondent exactement à la manière dont un enfant dessinerait un sexe en érection.
J’ai beaucoup ri il y a quelques années à Bruxelles quand la ville a installé de nouveaux plots, dans une belle pierre de taille. Leur forme était rectangulaire – on ne pouvait donc pas y voir un symbole phallique – mais, à la base, ils avaient ajouté deux boules. J’aurais rêvé d’assister à la réunion chez le maire, d’écouter les gens discuter pour savoir si leur choix était conscient ou inconscient, s’ils avaient trouvé ça très drôle ou si personne ne s’était posé de question.

Pamela Messi : Vous avez participé à des débats à l’issue des projections en avant-premières de votre film. Les gens se sont-ils disputés autant que vous le souhaitiez ?
Patric Jean : Quand j’ai dit que je voulais qu’on se dispute à la fin du film, c’était évidemment une boutade. Mais j’ai tout de même entendu des couples ou même des hommes ou des femmes entre eux, discuter ferme. Plusieurs femmes ont pris la parole dans la salle, très émues. Elles avaient l’impression que le film parlait d’elles. J’ai également reçu une tonne de messages d’insultes anonymes écrits par des hommes beaucoup moins courageux.
Pour vous donner une idée, je vous conseille de lire les commentaires sur les blogs et sites internet qui parlent du film. C’est affolant…
A la fin du documentaire, je filme des masculinistes. On me demande souvent combien ils sont : dix ? Douze ? Eh bien non, ils sont des millions car leur idéologie est toujours dominante. Tendez l’oreille au coin de la rue ou dans le métro et vous entendrez des hommes discourir et lancer des généralités sur « les nanas», «les gonzesses», «les bonnes femmes»… Toujours ce même vieux discours misogyne. La différence avec les masculinistes, c’est que ces derniers théorisent leurs propos et en font un combat politique.
Mais quand on voit combien d’hommes bavent de colère à l’idée même qu’on puisse faire un film dénonçant la domination masculine, on voit combien les idées masculinistes sont présentes dans notre société.

Pamela Messi : Comment vous situez-vous par rapport au mouvement féministe ?
Patric Jean : Je me considère comme un pro-féministe radical. Radical ne voulant pas dire extrémiste. On a souvent et volontairement entretenu la confusion. Il existe un féminisme radical et un certain nombre d’hommes ont voulu faire croire que c’était un féminisme extrémiste. Or, on n’a jamais tué au nom du féminisme. Le féminisme et le pro-féminisme radicaux le sont dans le sens du mot latin qui renvoie à la racine. Cela signifie que l’idée n’est pas de trouver des solutions qui, en surface, vont aplanir les choses, mais de prendre le mal à la racine. En se demandant notamment ce que l’on dira aux enfants, dans le cadre de leur éducation, sur ce que c’est qu’être un homme ou une femme. Autrement dit, je suis un pro-féministe radical parce que je m’interroge sur la racine de ce mal qui structure notre société.

Propos recueillis par Pamela Messi

SOURCE & compléments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensionfraternelle.blogspot.com/
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 01:55

.


Dernière édition par tagada le 19/5/2011, 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
Âmi du monde

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: "C'est pas bien" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!   8/12/2009, 08:06

tagada a écrit:
Bien sûr les hommes qui tapent leur femme c'est pas bien.

"C'est pas bien" !!!
Certes il y a des dérives au féminisme, mais celui de Patric Jean n'a vraiment rien à voir - si on lit bien ce qu'il décrit de sa longue recherche et de son côtoiement des femmes avec ce discours occultant.
Honneur aux femmes d'abord.
Qu'elles soient partout établies dans leurs mérites !
On débattra après sur les détails et les exagérations, si vraiment il n'y a rien de mieux à faire.
Pour l'heure, les violences continuent.
HONTE à l'homme dominant !







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensionfraternelle.blogspot.com/
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 10:10

.


Dernière édition par tagada le 19/5/2011, 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
Auda

avatar

Nombre de messages : 1414
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 10:57

tagada a écrit:
Le féminisme, c'est la négation, et la dégradation à la fois de l'homme et de la femme, en tant que réalités biologiques, pour récupérer la capacité de travail de la femme, et non plus de l'homme seul
En Occident, seul le Catharisme a pu parvenir à la résolution sociale de cette question, de par sa connaissance du processus des réincarnations humaines alternativement féminines /masculines. C'est de cela qu'était née cette société occitane où la règle de chevalerie intégrait l'Amour Courtois et la prise en considération de la double nature de l'âme – y compris cette connaissance fondamentale que si le corps éthérique d'un homme est féminin, celui d'une femme est mâle. Seule la prise en compte de ces choses permet de résoudre le sujet en question, sinon tout à fait insoluble.

Le féminisme n'est qu'un sous-produit du matérialisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 11:18

Divisé pour mieux régner !
On montre bien du doigt les hommes qui frappent leurs femmes, mais les hommes qui sont battus par leur femmes on les ridiculisent, on tourne ça a la dérision, on l'amoindrie.

http://www.paraexodus.com/faits-divers-actualites-f24/elle-arrache-les-testicules-de-son-mari-infidele-t1627.htm

Je vous rassure une femme peut être aussi abjecte qu'un homme, alors si l'idée ne serait pas plutôt de laisser tout le monde a ça place et a la limite de dénoncer les violence conjugales en général plutôt que de pointé tout le temps les hommes du doigt.
Il faut également arrêter de dénoncer un monde patriarcal. Je pense qu'aujourd'hui ce n'est plus le père de famille qui commande. C'est les enfants, puis viens ensuite la mère puisque le père est divorcé et vit dans un 25 m² miteux pour pouvoir payer les pensions alimentaire. Mais ils l'ont forcement mérité puisque ils ne correspondent pas a au canon de morale schizophrène inculqué par les livres de psychologie a deux balles que ces mesdames lisent assidument .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geranium

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 11:41

Bjour tout le monde

un homme est viril parce qu'il bat sa femme ????

J'appéle cela de la lacheté, le dernier recours pour dire j'explose, j'en peut plus alors on s'en prend à Madame si on épargne les gosses c'est déjà pas si mal !

arf la violence dans le couple est un non sens !
elle a pas sa place ...

Alors ou femme maltraité physiquement ou moralement c'est poa beaucoup mieux dans un sens comme d'en l'autre ça reste pittoyable !

Mais que chacun occupe sa place et tienne son role non d'une pipe ...
C'est poa si compliqué à comprendre !!!

je ne m'offusque pas de préparer ou de servir le repas à Monsieur c'est normal et ça me fait plaisir !
si suis crevée il le fait y a poa d'atteinte à sa dignité ...

Après que professionnellement on rende à chacun le même salaire à travail égal est semble t'il logique si on tient compte des capacités, il s'agit d'un salarié pas de porte de toilette avec dame ou monsieur !!

Maintenant je vous l'ai déjà dit je bosse par nécessité pour donner de l'air au quotidien et pas voir monsieur sur les rotules à 40 ans !
car la maladie le handicap regarde pas si c'est male ou femelle avant de s'abattre !

600€ mensuel je reste chez moi ! je me reproduis et je les élève et les éduque avec le plus grand plaisir ...

maintenant mai 68 et les groupes feministes ont apporté bien peu en rapport aux dégats qu'ils ont engendré
va bruler un soutien gorge aujourd'hui au prix que ça coute ...

Faut arreter de tomber dans l'extremiste et remettre chaque chose en place !!

on peut plus s'en sortir comme ça ! Même à la maison faut être polyvalent ...
Et faites donc les choses ensembles le bricolage la vaisselle les repas ça remet les choses à plat !!
et ça permet de communiquer ...

Car il est là le vrai problème non ? !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âmi du monde

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 11:50

Ah là là...

Si les larmes ne suffisent pas, il y a les chiffres.

Le rapport 2006 de l’Observatoire national de la délinquance (OND) vient donner raison aux professionnels de santé lorsqu’ils affirmaient que le chiffre, fourni par le ministère de l’intérieur, de six femmes tuées chaque mois par leur conjoint – seule statistique dont on disposait jusqu’ici – était une estimation a minima. Recoupant les renseignements fournis par la police et la gendarmerie nationales, le rapport fait état de 162 cas de violences mortelles contre des femmes au sein du couple au cours de l’année 2004 (180 en 2003), soit plus de 13 cas par mois.

Quant aux violences non mortelles, en 2004 (34 848 cas), elles ont augmenté de 13,6 % par rapport à 2002. Il ne faut pas exclure la possibilité que cet écart soit dû, au moins en partie, au fait que les femmes, grâce aux campagnes de prévention, portent plainte davantage qu’auparavant. La hausse spectaculaire des condamnations à des peines de prison (avec ou sans sursis) pour violences conjugales n’ayant pas entraîné d’incapacité totale de travail (ITT), + 364,9 % entre 1998 et 2003, témoigne d’une tolérance bien moindre face au phénomène.

D’après les chiffres de la gendarmerie, qui a constaté en 2004 plus de 10 000 « violences entre conjoints non mortelles », la femme était victime dans 85 % des cas. Plus de 75 % des homicides et tentatives d’homicides entre conjoints concernaient également des femmes. La police nationale, elle, n’a collecté d’entrée que les données concernant les femmes victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensionfraternelle.blogspot.com/
geranium

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 11:55

Oki tu réponds avec des chiffres !
poa de blem !

ils sont justes un coup de bol ...

Mais je me permets de te faire savoir que là c'est le résultât et non la causalité !!

Alors les chiffres c'est bien mais le pourquoi il est où !!!

Chercher donc les récits de ces hommes et femmes qui arrivent aux urgences ensanglantés !

Je dis pas de chercher des excuses il n'y en a poa à lever la main sur l'autre ...
Mais la source qui a engendré cela ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âmi du monde

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 12:58

La source de la domination ?

Elle est en chacun(e) de nous depuis l'aube des temps.

Voici comment cela a commencé selon l'évangile Donné à Arès :

Je suis Celui Qui a parlé par Adam, Mon Premier Fils, qui a choisi
d'être maître de la terre
et de M'en payer tribut
en passant par les plaies de Job
et par la fosse,
2. qui a choisi d'être maître des arbres et de leurs fruits, décidant
souverainement lequel sera planté, lequel sera abattu, quels fruits seront récoltés,
lesquels seront mangés par ses enfants,
lesquels seront mangés par ses troupeaux,
3. qui, de compagnon d'Ève, a choisi de devenir son maître, lui imposant ses ruts,
sans plus partager les joies que J'ai réservées aux époux,
faisant d'Ève une chamelle toujours grosse
pour grossir les rangs de ses armées et de ses serviteurs, pour pourvoir à ses cuisines et à ses adultères,
4. qui a voulu être maître du fer, qu'il a forgé pour ouvrir la terre, sa sujette,
au grain et aux sources, pour armer ses guerriers, pour abattre ses arbres,
maître de l'or, de la laine des brebis, des couleurs des roches, pour en parer ses plus belles femmes, en faire saillir leurs formes qui mettent en joie son regard et ses basses entrailles, pour les corrompre et corrompre tous ceux dont il tire profit et joie, puissance et obéissance,
5. qui a choisi d'être maître des pierres,
qu'il a érigées pour s'abriter, vivant ou mort, dans son humidité mouvante
et tiède
comme dans le vêtement d'os secs et froids qu'il a voulu pour M'attendre au
creux de la terre.

EA, 2/1-6

Voir sur Adam et Eve (+ Lilith !) :
Icha/Ich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensionfraternelle.blogspot.com/
Auda

avatar

Nombre de messages : 1414
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 14:21

Âmi du monde a écrit:

Voici comment cela a commencé selon l'évangile Donné à Arès :

Et moi qui croyais qu'il n'y en avait que 4 Rolling Eyes
Il est vrai que les "arèsiens" rejettent l'Evangile de Jean (comme de bien entendu le plus profond), sans doute destiné à être remplacé par celui d'Arès dans les prochaines éditions...

Si n'importe quel quidam peut aujourd'hui fabriquer son petit évangile personnel et en empocher les droits d'auteur il va vite y avoir bousculade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Ruun

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 14:46

Faites le lien avec l'absence de femmes dans les loges maçonniques.

C'est une idéologie qui nous a été imposée, celle qui veut que l'homme domine : le couple, la société... Pourtant, l'harmonie repose, tel le Ying et le Yang, sur la stricte égalité entre ces deux sexes.

Je ne suis absolument pas féministe, je rejette ce schéma de penser, d'autant que l'émancipation des femmes délaisse nos enfants aux institutions de notre société, corrompues.

Pour moi, la clé du respect des femmes se trouve dans l'éducation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âmi du monde

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 15:56

Auda a écrit:


Si n'importe quel quidam peut aujourd'hui fabriquer son petit évangile personnel et en empocher les droits d'auteur il va vite y avoir bousculade...

En voilà un argument !
Très amusant vraiment !
J'attends la bousculade !

Personne et certainement pas "n'importe quel quidam" n'est capable aujourd'hui d'écrire un livre d'une telle force, voilà la réalité
Et si en plus c'est pour faire du fric, c'est pire encore ; c'est ce qu'on appelle manquer vraiment du sens des affaires !
Voyons ! Il y a de fait toutes sortes de "prophéties", 'révélations", etc., écrites de nos jours dans ce but : y'a pas photo !

Allons, un enquêteur sérieux, un vrai journaliste, mettrait facilement en évidence, en suivant chronologiquement les publications de Michel Potay sur trois décennies, sa propre évolution dans la compréhension du Message, mettrait en évidence les étapes clés de cette évolution, les interprétations religieuses du début, etc.
Bref, outre qu’il y a nettement mieux à écrire pour s’enrichir, l’Excellence de ce Livre demande bien l’excellence de l’Auteur, excellence que n’a visiblement pas reçue simultanément le témoin.


Je ne vous prendrais pas comme coach en affaires, ça c'est sûr (rassurez-vous, quoiqu'avant moi-même pas mal écrit, je n'ai jamais fait d'argent avec et reste pauvre comme Job).

Mais au fait, sur le contenu du passage donné plus haut (Adam...), c'est tout ce que vous aviez à dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensionfraternelle.blogspot.com/
Auda

avatar

Nombre de messages : 1414
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 16:30

Âmi du monde a écrit:
Personne et certainement pas "n'importe quel quidam" n'est capable aujourd'hui d'écrire un livre d'une telle force
Un personnage qui crée son propre évangile en récusant celui de Jean ne maîtrise que le vent qu'il sème et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Âmi du monde

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 16:39

Auda a écrit:

Un personnage qui crée son propre évangile en récusant celui de Jean ne maîtrise que le vent qu'il sème et rien d'autre.

??????????
Pas compris.

Mais quant au Vent, c'est sûr qu'il s'est re Levé à Arès !
Le Vent fou même, la Trombe qui traverse la Terre éperdument.


Bis (histoire de revenir au sujet) :
Euh, mais au fait, sur le contenu du passage donné plus haut (Adam...), c'est tout ce que vous aviez à dire ?
albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensionfraternelle.blogspot.com/
geranium

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 16:49

Citation :
Faites le lien avec l'absence de femmes dans les loges maçonniques.

Bjour Ruun

Juste l'histoire de corriger une petite cacahuéte
il existe des femmes en franc maçonnerie !!!

http://www.glff.org/internet/fr/presentation.htm

et elles ont aussi leur grande loge !!!

Suis désolée de te reprendre sur ton premier post
Oh j'ai honte pardon !

T'en fait poa j'aurai bien l'occasion de dire une anerie et je me laisserai épingler avec plaisir

Sans rancune
Embarassed

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruun

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 17:13

Bonjour géranium.

J'ai pris connaissance de ce fait, mais si l'on étudie la franc-maçonnerie en général, dans son histoire et ses traditions, les femmes ne sont que peu acceptées. (elles ne le sont que depuis peu de temps et ce fait est loin d'être généralisable à l'ensemble du monde et des loges!)

Et la majorité des francs-maçons sont contre, au point que certains ont quitté l'ordre lorsque les femmes ont été tolérées Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geranium

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 17:20

Coucou

oki je te l'accorde !

nous sommes poa appréciées d'où les deux branches distinctes !
mais y a pas de mystère ...

Bien à toi


flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 19:45

.


Dernière édition par tagada le 19/5/2011, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
geranium

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 19:47

Bsoir Tagada

en effet seulement regardes qui est franc maçon !
et quelle place ils occupent dans notre société tu comprendras mieux d'où le vent vient ...

Très peu de monsieur et madame tout le monde ...



Ajout d'un petit lien ...

euh deux !!!

http://www.guigue.org/guimacel.htm
http://www.lepost.fr/portfolio/2008/02/20/1101608_des-francs-macons-celebres.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 20:24

.


Dernière édition par tagada le 19/5/2011, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
geranium

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 20:45

Coucou

j'entends bien Tagada
mais il n'empèche qu'ils donnent la cadence sans compter ceux qui assument poa !!!

mais bon y a poa de secret ...

http://www.barruel.com/info2.html

l'histoire de remettre les choses en place et de repartir sur le sujet de l'ami

Après on s'étonne plus du clivage homme/ femme et de la différence de traitement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 22:49

Âmi du monde, si j'ai bien compris ton sujet, tu désigne les hommes, comme étant responsables des violences conjugale.
Si j'ai souligné les hommes c'est bien pour montrer ici qu'il était question de tout les hommes puisque il sagit ici de dénoncer le "pouvoir patriarcal".
Ensuite tu nous sort des statistiques qui ne tiennent pas compte des violences conjugales faite a l'encontre des hommes, mais c'est normale car les victimes masculine de violence conjugale ne se retrouve pas aux urgence, mais en HP, et oui il y a des victimes mortel aussi puisqu'ils se suicident. Par contre je te mets au défi de nous sortir des statistique la dessus, forcement les femmes sont des victimes des hommes selon les féministes.
Je te passe ton passage mystique obscure, je crois qu'il n'y a que toi qui les comprends.

Enfin bref, imaginons que je dise, il y a du chômage, c'est a cause des arabes. On me fera remarqué que c'est raciste (a juste titre d'ailleurs, car ce n'est pas ici nullement d'une analyse de fond).
Maintenant tu me dis il y a des femmes battus c'est a cause des hommes, et bien moi je dis que c'est du misandrisme.
Tu me dirais que le processus de création monétaire serait responsable des violences conjugale, car l'appauvrissement des classes moyenne engendre des tentions au sain des foyers, je te dirai qu'il est ici question d'une analyse de fond .

Diviser pour mieux régner.

Alors par pitié, ne viens pas me dire que les hommes d'aujourd'hui on trop de pouvoir, surtout dans une société qui prône l'enfant roi.

Aussi je me permettrai cette réflexion : Pourquoi croyez vous qu'il n'y a pas d'égalité de salaire entre les hommes et les femmes ?

C'est vrai après tout, pourquoi ? Cela serait facile pour eux de régler cette inégalité, cela fait trente ans que l'on en parle. En trente ans ils ont pas réussi a régler le problème ?!
Car si on en venait a régler se problème, on ne pourrais plus montrer se "pouvoir patriarcal" du doigt comme étant responsable des maux conjugaux.
Et je vais même rajouté qu'il est là le nœud du problème, car si on décrédibilise le père au seins de foyer, il n'y a plus de cohésion familiale, le foyer devient une zone remplie d'individu n'ayant que pour seul relation les liens du sang, et ayant chacun des intérêts différent.

Le "pouvoir patriarcale" c'est ni plus ni moins cela, la cohésion familiale.
Alors tes bons sentiments moralisateur a grands coup de chiffres et d'image choc tu les remballes s'il te plais, et vas réfléchir un peu sur quel est le véritable rôle du père au sain du foyer car se genre de manipulation me laisse un gout amère dans la bouche et je trouve cela ni plus ni moins puant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geranium

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 23:01

peux poa te donner tort !

Quand la mère disait je vais en causer à ton père ce soir on se faisait pipi dessus !
Et quand il lachait "du respect pour ta mère" ça calmait net !

mais voilà le père est absent surbooké et moman peut poa avoir les deux casquettes en rentrant à 19H !

alors ! bah y a plus rien tout fout le camps
monsieur et madame peuvent poa se consacrer à la vie de famille avec leurs blems de boulot et on s'envoit les délicatesses et les baffes ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monkeyjimbeybee

avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   8/12/2009, 23:13

Allez bandes de moutons suivez le cet abrutis qui post un sujet qui n'a aucun rapport avec la spiritualité, le gars il se fout de votre gueule l'ami du monde c'est pas un ami faudrait arrêter de répondre à tord et a travers histoire de faire mousser les émois surtout lorsque il est question d'une actualité concernant la violence conjugale reprise lamentablement
a bon entendeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une autre vision des rapports Hommes/Femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une autre vision des rapports Hommes/Femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Bouddhisme et l'égalité, hommes femmes : fait-il mieux ou c'est pareil ?
» sens de rotations du crital pour différents chakras
» Une autre vision des remontées acides....
» Paroles d'ados sur Hommes/Femmes
» Parité hommes-femmes aux législatives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: