Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA MARCHE IRRESISTIBLE VERS LE CAPITALISME VERT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thetruthwillsetufree

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 21/12/2008

MessageSujet: LA MARCHE IRRESISTIBLE VERS LE CAPITALISME VERT   12/12/2009, 19:12

"Paul Ariès, nous dévoile dans cet entretien une stratégie politique bien rodée et qui s’appuie sur ce que la recherche fait de mieux dans le domaine des technologies de pointe destinées à soumettre l’être humain et la planète aux appétits financiers de quelques transnationales."

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4101



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: LA MARCHE IRRESISTIBLE VERS LE CAPITALISME VERT   14/12/2009, 14:18

Quand on y regarde de plus pret, le projet de taxe carbone rentre dans le cadre d'un projet clairement eugeniste, qui vise a reduire la population mondiale insidieusement, parmis d'autres moyens comme les vaccins daubesques, les OGMs, les chemtrails, la fluorisation de l'eau, la guerre contre les fantomes barbus...et voir tout ces imbeciles manifester pour leur propres destruction est franchement surrealiste, ces gens ne comprennent pas que le but n'est pas de preserver la biosphere, ils sont tellement endoctrines qu'il seraient prets a tuer leur semblables, comme l'ont pu faire les jeunesses hitleriennes, les maoistes de la revolution culturelle chinoise ou les chemises noires de Mussolini, ca devient dangereux tout ca, et le pire c'est que l'on observe la complicite des gouvernements, des banquiers et de leur larbins des medias, tout cela demontre l'etat pitoyable des societes occidentales, abruties, ignorantes et deconnectees de la realite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6063
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: LA MARCHE IRRESISTIBLE VERS LE CAPITALISME VERT   14/12/2009, 15:21

Couecac a écrit : tout cela démontre l'état pitoyable des sociétés occidentales, abruties, ignorantes et déconnectées de la réalité.

Tout à fait d'accord avec ton analyse, sans oublier de préciser qu'une fois de plus, on retrouve encore et toujours les mêmes derrière tout ce qui conduit notre société à la catastrophe : nos amis du CRIF!!
J'ai relevé ceci... On dirait qu'entre deux diners annuels pour forcer la main au sarkonain et à sa clique, le CRIF prépare déjà ses manipulations de demain!!
P....!! ça me fait enrager que ces pourris aient toujours deux tours d'avance sur nous !!

A lire donc juste pour savoir ce qui se trame !! Toutes mes pensées vont au peuple palestinien ! Avant même d'avoir le pouvoir, nos dirigeants à venir sont d'ores et déjà formatés à ignorer sa souffrance et ses justes aspirations... C'est à vomir !

Source : http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=17754&returnto=accueil/main&artyd=2

Le Crif en action


Lorsque le CRIF et les Verts se disent les choses…


Une délégation du CRIF, conduite par son président Richard Prasquier, et une délégation des Verts, conduite par Cécile Duflot, secrétaire nationale, se sont rencontrés mardi 8 décembre 2009, au siège des Verts.

D’emblée, Cécile Duflot a soutenu que les deux parties devaient dialoguer, car le dialogue est nécessaire et utile, surtout après que des malentendus ont eu lieu ces dernières années. Elle a rappelé à ce sujet que, lors d'un dîner annuel du CRIF, le 27 janvier 2003, l’ancien président, Roger Cukierman avait dénoncé une « alliance brun-vert-rouge » antisémite, provoquant le départ de la salle de Gilles Lemaire, secrétaire national des Verts. « Les amalgames peuvent froisser et blesser », a-t-elle indiqué. Elle a dit par ailleurs regretter l’absence d’invitation des Verts au dernier dîner du CRIF (2 mars 2009). Richard Prasquier a rétorqué que les amalgames ne manquent pas lorsque l’on parle des positions du CRIF. Il a aussi expliqué que, durant le conflit entre Israël et le Hamas, la communauté juive avait mal vécue cette période. Il a raconté qu’il se trouvait à Sdérot à ce moment là. « La ville était quotidiennement bombardé par le Hamas, depuis de nombreuses années, alors que les israéliens s’étaient désengagés de ce territoire. Les habitants étaient traumatisés. Sdérot, c’était invivable. La population se demandait ce qui se passait ». « Quel gouvernement au monde accepterait que ses villes soient bombardées, ses habitants terrorisés, sans que personne ne réagisse et ne bouge ? », s’est exclamé alors le président du CRIF. Richard Prasquier a également rappelé qu’en France, tout au long du mois de janvier, des manifestations violentes ont été organisées où l’on scandait « Israël assassin ! » dans les rues de Paris. Il a ajouté qu’un certain nombre d’agitateurs ont provoqué des violences et ont voulu marcher sur des synagogues, pour en découdre avec les Juifs. « Les prises de position dans les moments difficiles, cela compte, si on a le courage de parler contre soi-même » a-t-il indiqué, faisant allusion à l’absence de communiqué des Verts, pour condamner les dites violences.

Tout en confirmant l’absence de communiqué, Cécile Duflot a répondu que « lors des manifestations, il n’y a eu aucune complaisance avec les violences... On a essayé de ne pas se mélanger, de repousser les gens et il y avait une crainte très forte. » « Il est blessant que l’on ait pu imaginer qu’il ait pu avoir une complaisance à ce niveau-là » a-t-elle dit à Richard Prasquier. Puis, elle a parlé du Hamas. « Le Hamas est préjudiciable à la population de Gaza, c’est une évidence. Il est dangereux, notamment pour les femmes. » Elle a regretté par ailleurs que le Hamas ait progressé dans une situation sociale extrêmement difficile et « d’oppression des Palestiniens ». Puis, elle a ajouté « bien sûr que les roquettes c’est scandaleux, mais les moyens utilisés (par Israël) sont tout aussi dangereux et ne résolvent rien. » Néanmoins, elle a ajouté que les Verts « n’ont pas de position exclusivement centrée sur Israël et les Palestiniens. » Richard Prasquier lui alors répondu : « quelle armée au monde prévient les civils par des largages incessant de tracts, que des bombardements vont avoir lieu ? » Richard Prasquier a rappelé, par ailleurs, que les terroristes du Hamas ont utilisé les civils, se sont mélangés à eux, se servant d’eux comme de boucliers humains. « Etant donné les conditions de l’opération et la façon dont les choses se sont déroulées, l’armée israélienne a fait le moins de mal possible. »

Dans le cours de la conversation, Cécile Duflot a indiqué que « l’on peut avoir de l’amitié pour les Juifs, une aversion profonde pour l’antisémitisme, et devoir être vigilant contre l’antisémitisme, on peut être d’une fermeté totale et ne pas confondre (cela) avec la politique israélienne. » « Comment construit-on la paix ? Quel rôle pouvons nous jouer, nous qui ne vivons pas là-bas ? Quel rôle jouons-nous ? (ce d’autant plus) que les questions du mur et des colonies compliquent les choses »

Marc Knobel, chercheur au CRIF a alors pris la parole : « Quel rôle jouer ? Pourquoi n’iriez-vous pas en Israël, pourquoi ne rencontreriez-vous pas des politiques, des diplomates, le peuple, à la place d’appeler au boycott des produits israéliens ! » « Lorsque les Verts décident de soutenir, le 6 octobre 2009, l’appel au BDS (boycott, désinvestissement, sanctions contre Israël), ils commettent une faute. Pensez-vous que la stratégie qui consiste à empêcher que le salon du Livre se tienne en mars 2008, sous le prétexte qu’Israël en fut l’invité d’honneur, soit une bonne stratégie ? Pensez-vous que le boycott d’universitaires, de scientifiques ou d’universités israéliennes ait un sens ? Pensez-vous que vous ferez progresser la paix en boycottant Amos Oz, David Grossman et d’autres écrivains israéliens, alors qu’ils encouragent la continuation du processus de paix ? Pensez-vous que les vociférations et les gesticulations des militants d’Europalestine, notamment à l’intérieur de supermarchés, pour empêcher la vente de produits israéliens, soit une bonne méthode ? Et que penser des sites Internet qui appellent au boycott ? Tout cela est illicite, discriminatoire et honteux », a affirmé Marc Knobel. Cécile Duflot lui a répondu que le boycott était pacifique et qu’il ne fallait pas faire d’amalgames. « Les intrusions dans les supermarchés, ce n’est pas nous », a-t-elle déclaré, ajoutant que les Verts se limitent aux produits israéliens qui sont cultivés dans les territoires. « Dans les territoires ? Mais, on vous ment lorsque l’on vous incite à appuyer le BDS et lorsque l’on vous dit que le boycott vise essentiellement les produits des territoires. Omar Barghouti, le théoricien du boycott a définit la stratégie : il veut qu’Israël soit traité comme l’Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid. Et nombre d’initiateurs du boycott veulent détruire l’Etat d’Israël », a répondu Marc Knobel. « Nous savons, a-t-il poursuivi, ce que l’on fait pour stigmatiser Israël. Les associations pro-palestiniennes raffolent de ce genre de vocables (‘Apartheid’, ‘génocide du peuple palestinien…’) et de comparaisons, tant elles aiment utiliser mots et concepts qui catégorisent le conflit ou diabolisent l’Etat d’Israël ! » Richard Prasquier a surenchérit : « Vous n’avez pas conscience du niveau de haine (des Juifs) qui existe depuis Nasser ! »

Jean-Marc Brûlé, maire de Cesson, conseiller régional (Vert) d’Ile de France a rétorqué que « le dialogue est très utile. Mais, nous savons ce que nous devons faire en tant que pacifistes. » Il a reconnu qu’il y a une « tentation dans un certain nombre de composantes d’utiliser des moyens pour nourrir la haine des Juifs et vouloir la destruction d’Israël. C’est inqualifiable. Utiliser le terme de ‘génocide’ est extrêmement grave, il faut être extrêmement vigilant pour faire notre devoir en tant que parti politique et par conséquent pouvoir critiquer une politique… je pense que lorsque l’on parle du boycott, c’est une arme non-violente mais, la chose est plus sensible, lorsqu’il est question d’Israël. « Le boycott n’est pas une arme, il est une discrimination, le code pénal est très clair », a répondu Marc Knobel.
Bernard Gahnassia, président de la commission des relations avec les élus locaux et membre du comité directeur du CRIF a conclu la réunion en ces termes : « Ces échanges me renforcent dans l’idée qu’il faut se parler. » Il a proposé que Cécile Duflot soit invitée par le CRIF et rencontre les membres du Conseil. La secrétaire nationale a accepté le principe d’une rencontre ultérieure.

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
offset97



Nombre de messages : 269
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: LA MARCHE IRRESISTIBLE VERS LE CAPITALISME VERT   18/12/2009, 16:56

"Lavage de cerveau niais au possible n°3" en jaune pour attirer l'oeil sur les bouteilles :

"En choisissant Cristalline, vous faites le choix d'une grande eau de source régionale au plus proche de chez vous avec peu de transport et contribuez à réduire les émissions de gaz carbonique.
Ensemble allons plus loin : Trions et Recyclons"

Prochainement en chanson dans les écoles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6063
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Massacrons, massacrons, mais en protégeant la planète !!   19/12/2009, 09:01

Ça fait un bon moment que cet article est paru mais il me semble coller au sujet...

Une balle une bombe ou une grenade à main peut –elle être écologiquement « amicale » ? Les environnementalistes semblent le penser. Ayant « verdi » leurs maisons, leurs habitudes alimentaires et leurs choix en matière de mode, ceux qui font campagne pour l’écologie veulent maintenant « verdir » aussi la guerre.

Ils veulent oblitérer militairement la vie humaine, détruire des familles, des maisons des villes par le feu et la furie, avec un objectif plus « amical «écologiquement, mais qui continuera de tuer et d’handicaper des personnes, bien sûr, mais qui ne causera pas trop de dommage aux terres et arbres environnants.

La semaine dernière, le groupe de campagne10 :10 a accueilli en son sein la société de construction de systèmes de missiles MBDA.

Fondée par la réalisatrice de film Franny Armstrong et soutenu par le quotidien The Guardian, 10 :10 a pour mission d’encourager les individus et organisations à réduire leurs émissions de CO2 de 10% en 2010.

Des écoles, musées, équipes de football se sont engagés et maintenant l’un des plus importants fabricants mondial de systèmes de missiles l’a fait aussi. Il gagne environ 2.7 milliards de $ par an, fabrique plus de 3000 missiles à l’année, et a des contrats avec environ 90 armées de par le monde.

Les organisateurs de 10 :10 disent qu’ils ont eu un long et dur débat pour accepter ou non MBDA. Finalement ils ont décidé qu’ils devraient l’accepter car la chose importante c’est que MBDA « réduise ses émissions de 10%... Ce qu’ils font le reste du temps est un autre sujet sur lequel nous ne nous autorisons pas à faire de commentaire ».

En d’autres termes, ce qui les intéresse c’est seulement la réduction d’émissions de CO2. On peut fabriquer des armes mortelles ; on peut les expédier partout dans le monde ; on peut les vendre dans des zones de guerre où elles seront utilisées pour faire exploser des choses et des gens, mais que ce soit fait de manière éco-responsable. Détruisez les vies humaines par tous les moyens mais s’il vous plaît faites le de manière durable.

Les systèmes de missiles MBDA ne sont pas les seuls concernés. Ces dernières années, il y a eu un grand débat sur comment faire la guerre de façon écologiquement « amicale ».

Aux US, le Pentagone pompe des millions de dollars pour développer des balles sans plomb respectueuses de l’environnement avec un noyau de composite en tungstène, étain ou nylon, de sorte que lorsqu’elles sont tirées que ce soit en zone d’entraînement ou sur le champ de bataille il n’y ait pas de plomb pour contaminer le sol ou empoisonner les réserves d’eau.

Un porte parole du Pentagone a dit que le but c’est de fabriquer une nouvelle sorte de balle « qui peut vous tuer ou descendre une cible mais qui ne présente pas de risque environnemental. »

Ici, BAE systems soutenu par le département de la défense a développé des balles et des roquettes plus vertes. Son objectif c’est de cesser d’utiliser des balles contenant du plomb des munitions toxiques qui « font du mal à l’environnement ».Il ont fabriqué des véhicules blindés émettant moins de CO2, des armes comprenant moins de « composants organiques volatiles » et des explosifs qui peuvent être transformé en compost une fois utilisés. Ainsi donc, les gens dont le village vient juste d’être détruits par un explosif fabriqué par BAE seront sans aucun doute reconnaissants pour le compost laissé sur place. Ils pourront faire pousser des carottes.

Le département de la défense insiste sur le fait que « le concept de munitions vertes ne contient pas de contradiction dans les termes «. Dans son manuel « Sustainable Development and Environment » (Développement Soutenable et Environnement) publié en 2005, il affirme que «tout système, quelque soit son but ultime, peut être conçu pour minimiser l’impact sur l’environnement. »

Le développement de la guerre verte révèle vraiment les fausses priorités et la misanthropie interne du mouvement environnementaliste.

Ils ont élevé ces supposées préoccupations bien au dessus des intérêts des personnes de sorte qu’actuellement on se trouve dans une situation ou on accepte que des personnes puissent être tuées tant que le sol, l’eau ou les insectes sont protégés.

Bienvenue à la barbarie verte.

Brendan O4Neill 301109

http://www.thefirstpost.co.uk/56728,news-comment,news-politics,how-to-kill-and-maim-but-keep-it-eco-friendly

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA MARCHE IRRESISTIBLE VERS LE CAPITALISME VERT   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA MARCHE IRRESISTIBLE VERS LE CAPITALISME VERT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Écouter son intuition: un avantage considérable dans une démarche santé vers le mieux-être
» Quelles sont les étapes charnières de votre démarche santé vers le mieux-être?
» 3e marche commémorative de la Bataille de Bure (Belgique)
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Démocratie, Humanisme et Capitalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: