Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités - Palestine

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6105
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Actualités - Palestine   30/12/2009, 20:43

Gaza : Marche pour la liberté
publié le lundi 28 décembre 2009

Communiqué de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS)

Gaza : Marche pour la liberté

Un an après l’offensive meurtrière israélienne contre la population palestinienne dans la bande de Gaza, celle-ci continue à vivre un siège israélien insupportable.

L’adoption du rapport Goldstone par les Nations unies (Conseil des Droits de l’Homme et Assemblée générale) n’a pas abouti à des sanctions contre Israël, qui continue à violer les droits humains les plus élémentaires et le droit international en toute impunité.

Plus de 1300 citoyens de 43 pays entier se sont faits les porte-parole des citoyens du monde entier épris de paix de justice et de liberté pour témoigner sur place notre solidarité au peuple palestinien et singulièrement à la population de Gaza.

Les participants à la Marche de la liberté ont un message essentiel : il faut contraindre Israël à lever le siège.

Jusqu’à présent, le gouvernement égyptien continue à refuser le passage de la frontière aux marcheurs. C’est une position inique, qui contribue à l’isolement inhumain de la population de Gaza.

Les participants à la Marche multiplient cependant depuis l’Egypte les initiatives de solidarité : marches aux bougies, lancers de fleurs, chants, manifestations diverses. Plusieurs centaines d’avocats égyptiens ont eux aussi marché pour Gaza le 27.

La France, elle, ne peut laisser faire le crime que constitue le siège de Gaza. Avec ses partenaires européens, elle doit prendre toutes les mesures utiles, pressions économiques, sanctions, qui s’imposent contre Israël pour contraindre le gouvernement de Tel-Aviv à cesser ce blocus inhumain et illégal.

Paris, le 28 décembre 2009 ».

Source : http://www.france-palestine.org/article13627.html


Une lettre ouverte aux « élites » de France par Nicole Guillaumé et lisible sur son blog à cette adresse : http://www.france-palestine.org/article13627.htmlhttp://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-lettre-ouverte-aux-diplomates-fran-ais-pour-qu-ils-s-impliquent-dans-la-marche-pour-la-liberte-de-gaza-42048107.html


Lettre ouverte aux diplomates français pour qu'ils s'impliquent dans la marche pour la liberté de Gaza

La Marche pour la Liberté de Gaza
De Nicole Guihaumé
Envoyé le mer. 30/12/09 15:37
A : bernard.kouchner@diplomatie.gouv.fr; michele.roccoz@diplomatie.gouv.fr; antoine.anfre@diplomatie.gouv.fr; philippe.errera@diplomatie.gouv.fr

Madame, Messieurs,

Ce n'est pas de gaîté de cœur que je m'adresse à vous. Je désapprouve en totalité votre politique, et s'il se trouve que je suis française, cette nationalité ne me procure que de la honte et du dégoût. Ce qui s'est passé à Gaza me donne envie de vomir, et quand je vois les photos de dirigeants français et israéliens réunis, j'ai des nausées. Il se trouve qu'aujourd'hui je suis française, que c'est ce pays dans lequel j'ai fait l'erreur de naître qui fait ses coups en douce, envoie Helios 2B en mission, et bloque la presse pour que nous ne soyons pas informés de ce que la France projette de participer à l'édification d'un mur inqualifiable avec l'Egypte. Se tait sur le nucléaire israélien, et menace de sanction l'Iran sans preuve.

Gaza a pu advenir du fait de votre complicité. Si demain, j'étais jurée dans un tribunal qui se prononce sur votre culpabilité, je dirais coupable, sans la plus petite circonstance atténuante. Je ne vous soutiendrais en rien. Si demain votre descendance vous rejetait, je serais heureuse pour elle du seul fait qu'elle aurait au moins accès à cette liberté de pensée, et par là même à un minimum de dignité, ce qui semble vous faire défaut.

Vous le savez très évidemment, la marche pour Gaza rencontre des difficultés. Je vous désapprouve, mais je suis, aujourd'hui, française, et c'est depuis cette position que je sollicite de vous quelques instants de réflexion, que vous mesuriez la gravité dont est entachée toute entrave à cette marche. C'est tout simplement ignoble.

Je vous demande en clair de vous ressaisir et de faire en sorte qu'elle aboutisse. Le livre paru cette année "Sarkozy, Israël et les Juifs" a rencontré beaucoup de difficultés, et cependant, il les a dépassées et se vend très bien. Certes vous pouvez le diffamer comme font les sayanims sur tous les forums de discussion accessibles. Ca ne changera rien. Le public est de plus en plus éduqué, de plus en plus critique, et soutient les Juifs opposés au sionisme, refusant catégoriquement l'assimilation de l'antisionisme à l'antisémitisme, proche en cela de Neve Gordon, se réjouissant de l'entendre hier chez Riz Khan.

Je ne sais pas si vous m'entendrez. Je publie en tout cas cette demande sur mon blog et la communique aux Juifs opposés au sionisme avec lesquels je suis en contact.

Je vous prie d'agréer, Madame, Messieurs, l'expression de mes sentiments distingués,

Nicole Guihaumé

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.


Dernière édition par Bardamu le 15/2/2010, 08:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6105
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   31/12/2009, 16:09

Gaza: marches internationales contre le blocus israélien

Des centaines de militants pacifistes ont manifesté jeudi des deux côtés de la frontière entre Israël et la bande de Gaza pour protester contre le blocus imposé par les autorités israéliennes à l'enclave palestinienne.
"Il s'agit d'une (démarche) pacifiste et non violente dont l'objectif est d'exprimer la solidarité de la communauté internationale avec le peuple (palestinien) qui souffre à Gaza", a déclaré à l'AFP Amjad al-Shawa, un des organisateurs de la manifestation, basé à Gaza.

Un groupe de 84 militants anti-blocus d'ONG internationales est arrivé mercredi soir à Gaza via l'Egypte pour une marche de solidarité marquant le premier anniversaire de l'offensive israélienne contre l'enclave palestinienne.

Initialement, 1.400 militants d'ONG internationales venus de 43 pays devaient participer à la marche, mais l'Egypte n'a autorisé qu'une centaine d'entre eux à se rendre à Gaza.
Ces militants, accompagnés par quelques centaines de Palestiniens, se sont rendus au terminal d'Erez, le principal point de passage entre Israël et la bande de Gaza, réservé aux malades, journalistes, diplomates et membres d'organisations humanitaires.

Parmi eux, se trouvait un petit groupe de juifs ultra-orthodoxes anti-sionistes tenant une banderole avec ces mots: "Oui au judaïsme, non au sionisme. L'Etat d'Israël doit disparaître".

Du côté israélien du terminal d'Erez, des dizaines de manifestants israéliens et étrangers ont brandi des drapeaux palestiniens et des banderoles sur lesquelles était écrit "Stop au siège" et "Liberté pour Gaza".
Ces manifestants étaient pour la plupart venus en autobus du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-est (annexée en 1967), une zone de frictions fréquentes entre Palestiniens et militants de gauche israéliens, d'une part, et colons juifs d'autre part.
M. Shawa a précisé que les deux marches entendaient symboliser ainsi la communauté de destin entre la bande de Gaza et la Cisjordanie occupée.
Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, s'est félicité de la venue des militants pro-palestiniens internationaux.
"Nous ne sommes pas seuls à Gaza. Nous avons beaucoup d'amis en dehors de Palestine qui sont venus aujourd'hui manifester contre le siège (de Gaza), contre l'occupation israélienne, contre les crimes israéliens à Gaza et dans toute la Palestine", a déclaré le porte-parole du Hamas à Gaza, Taher al-Nounou.
Au Caire, des policiers égyptiens s'en sont pris jeudi à coups de pied et de poing à des militants d'ONG internationales venus participer à une "marche de liberté pour Gaza", blessant un manifestant, ont affirmé les organisateurs.
le 27 décembre 2008, Israël avait déclenché une meurtrière offensive militaire de 22 jours contre la bande de Gaza, qui a fait plus de 1.400 morts côté palestinien et 13 côté israélien, afin de faire cesser les tirs de roquettes contre son territoire.
La bande de Gaza est soumise à un strict blocus par Israël depuis la prise de pouvoir du Hamas dans ce territoire en juin 2007 lors d'un coup de force contre l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.Source :
http://www.aujourdhui-en-france.fr/flash-actualite-monde/gaza-marches-internationales-contre-le-blocus-israelien-31-12-2009-761400.php

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antipropagande



Nombre de messages : 1682
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   31/12/2009, 18:19

La marche pour Gaza attaquée par la police égyptienne


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/mehdi04000
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   31/12/2009, 19:14

d'autres vidéos sur :
https://www.youtube.com/user/SamHusseini
Revenir en haut Aller en bas
antipropagande



Nombre de messages : 1682
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   9/1/2010, 00:11

06/01/2010 Egypt-Gaza Palestiniens contre policiers égyptiens terrorisés !!!



La tension est montée mercredi à la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza, où un policier égyptien a été tué et cinq Palestiniens blessés lors d'un échange de tirs.

L'incident a eu lieu à la suite à .......


http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-01-06/tirs-entre-l-egypte-et-gaza-1-policier-egyptien-tue-5-palestinien/924/0/410938
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/mehdi04000
antipropagande



Nombre de messages : 1682
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   10/1/2010, 22:18

Courage d'un jeune turc


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/mehdi04000
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6105
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   20/1/2010, 18:50

Des français participant à la Marche pour Gaza ont réussi à déployer un drapeau palestinien sur une des pyramide de Gizeh.

J'y vois un message clair au gouvernement égyptien. Pour paraphraser Bonaparte : "Egyptiens, songez que du haut de ces monuments, un peuple martyrisé et une partie du monde contemplent votre lâche complicité"



J'ai remis le drapeau à l'endroit, dans leur précipitation ils l'avaient posé à l'envers Mad


Gaza Freedom March : des marcheurs lyonnais témoignent

Mercredi 20/01/2010 | Posté par Rafika Bendermel Source : http://yahoo.lyon.bondyblog.fr/news/gaza-freedom-march-des-marcheurs-lyonnais-temoignent

Fin décembre 2009, la Gaza Freedom March réunissait, au Caire, des centaines de marcheurs. Leur objectif ? Se rendre dans la bande de Gaza pour soutenir les gazaouis, alerter le monde sur leurs conditions de vie et apporter une aide matérielle. De retour d’Egypte, sans avoir finalement pu entrer dans Gaza, des marcheurs lyonnais ont livré à Rafika leur témoignage.

Le 27 décembre dernier, rendez-vous est pris au Caire pour près de 1400 marcheurs, venus des quatre coins du monde. Ces derniers doivent se rendre à Rafah, à la frontière avec la bande de Gaza, pour tenter par la suite d'aller à la rencontre des Gazaouis. Mais les bus réservés n’arriveront jamais et la nouvelle tombe comme un coup de massue : les autorités égyptiennes interdisent la Gaza Freedom March. « Le gouvernement égyptien savait pourtant depuis septembre que nous allions venir. Il possédait même la liste des marcheurs ainsi que des hôtels où nous allions dormir. » explique Lila, marcheuse lyonnaise et membre de l’association Europalestine.

La réaction des marcheurs français est alors immédiate. « Nous avons décidé d’occuper la rue de l’ambassade de France en organisant un sit-in pour réclamer nos bus. L’ambassade se situant dans une très grande avenue du centre du Caire, la circulation s’est vite retrouvée bloquée. La police anti-émeute est alors arrivée avec un interprète ».

Une grande mobilisation

Des dizaines de policiers encerclent les marcheurs qui se replient sur le trottoir de l’ambassade. Les 1400 marcheurs n’étant pas autorisés à entrer dans Gaza, Code Pink, l’association américaine qui a lancé l’appel cet été, tente alors de négocier avec le gouvernement. Une centaine de personnes est finalement autorisée à entrer. « Les Gazaouis l’ont très mal pris. Ils ont en assez de recevoir des délégations qui rendent visite et qui s’en vont. », note, avec une pointe d’amertume, Lila. Pour Afifa Zenati, membre su Collectif 69, cela reste tout de même positif: « N’oublions pas que les actions menées ont eu un grand écho dans les médias, en particulier dans le monde arabe. Trois cents Français qui campent devant l’ambassade pendant six jours, en plein centre du Caire, ça attire l’attention ! »

Des actions inédites

Le revers rencontré par les marcheurs n’a pas entamé leur motivation. « Certains ont décidé de monter sur la pyramide de Gyseh avec un drapeau palestinien caché sous leurs vêtements. C’était très risqué. Au début, ils se sont même trompés et l’ont mis à l’envers comme on le voit sur la photo.» rapporte Lila. Parmi les autres actions menées, les marcheuses me font part d’une manifestation devant l’ambassade d’Israël, d’un marathon dans les rues du Caire ainsi que d’une marche depuis le Musée national, lieu hautement touristique. « Au départ, il n’y avait pas de contact avec la société civile. Mais comme beaucoup parmi les français parlaient arabe, la communication s’est alors très vite établie avec les Egyptiens qui nous ont réellement soutenus.» ajoute Afifa Zenati.

Encerclés par des barrières

Houda Afsouni, travailleuse sociale à Villeurbanne et engagée en tant que simple citoyenne, se souvient, quant à elle, des conditions de vie particulières des marcheurs français : « Nous étions encerclés par des barrières et cela 24 heures sur 24 pendant six jours avec autour de nous près de 500 policiers. C’était parfois très dur, physiquement et mentalement. Nous dormions par terre sur un trottoir. Les toilettes de l’ambassade étaient le seul endroit où trois cents personnes se lavaient. Mais au bout de trois jours, il fallait montrer ses papiers pour entrer. C’était dur de ne pas craquer ».

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6105
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   21/1/2010, 08:00

Sayed Nasrallah: "Nous changerons la face de la région, et l'occupation disparaitra".

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé ce vendredi un discours à l'ouverture du congrès annuel de "La Rencontre internationale et arabe pour le soutien à la résistance", au palais de l'UNESCO à Beyrouth. Et ce en présence de centaines d'intellectuels, d'hommes politiques et de presse, arabes et étrangers, militants pour la résistance.



En voici les principaux extraits :

Le Liban a rejeté une fois pour toute cette fausse croyance qui prône que "la force du Liban réside dans sa faiblesse" et l'a remplacée par "la force du Liban réside dans la solidarité entre son armée, son peuple et sa résistance". Le Liban a réussi à chasser l'occupant de sa terre, et à mettre son peuple et sa nation sur la nouvelle voie avancée de la victoire décisive.


Je vais évoquer le côté brillant du conflit actuel: Lorsque les forces de l'arrogance ont créé "Israël" en tant qu'entité usurpatrice et caserne militaire avancée, elles aspiraient à une forte entité coloniale et expansionniste qui garantit en permanence leurs intérêts dans la région, sous le slogan du grand "Israël".

Les sionistes croyaient qu'ils étaient proches de la concrétisation du projet du grand "Israël", jusqu'à la guerre d'octobre 1973 qui fut un tournant important dans le conflit israélo-arabe. Les deux armées syrienne et égyptienne ont tracé une épopée héroïque et historique inoubliable, et ont mis fin aux aspirations sionistes expansionnistes.

Quelques années plus tard, le régime égyptien a retiré l'Égypte du conflit contre "Israël", et ceci fut le plus grand revirement dans l'histoire du conflit. Mais Dieu a permis à l'Iran, à travers l'Imam Khomeiny, de s'introduire dans le conflit, formant ainsi le deuxième tournant historique.

Lorsqu'Israël a réussi à envahir le Liban en 1982, ceci a ressuscité son rêve d'établir le grand "Israël", mais la résistance l'a chassé d'une façon humiliante le 25 mai 2000, date de l'annonce de l'échec de la théorie du grand "Israël".

S'en est suivi un autre slogan, celui du fort "Israël". Mais le déclenchement de l'intifada en Palestine a créé un sentiment de faiblesse chez les sionistes, qui ont commencé à parler de "la bataille de l'existence". Ainsi, la résistance à Gaza a chassé l'occupation. Les sionistes souhaitaient noyer Gaza en mer mais c'est Gaza qui va les faire noyer.

"Israël" a ensuite mené une guerre offensive contre le Liban en 2006 dans le but d'éliminer la résistance, mais cette dernière est restée efficace et est devenue plus forte. Israël avait voulu par cette guerre restaurer sa force dissuasive perdue, mais il a n'a fait que dilapider le reste de sa force.

Les rêves du fort Israël se sont écroulés à Maroun elRas et Bent Jbeil, ainsi qu'à Gaza en 2008.

"Israël" passe aujourd'hui par une véritable crise, la crise de l'armée invincible, celle du commandement, et de la confiance aux institutions et à l'avenir. Il tente aujourd'hui de restaurer le tout en battant les tambours de la guerre et en proférant des menaces quotidiennes, des menaces qui ne font peur qu'aux lâches et aux vaincus, alors que ceux qui ont expérimenté les champs de bataille, aspirent à la lutte pour offrir à leur nation une nouvelle victoire.


Pour contrecarrer la résistance, Israël a recours à la Communauté internationale, au Conseil de sécurité, à certains régimes arabes et aux murs d'acier, mais en revanche, il fait plein de calculs concernant un possible affrontement militaire. Pour la première fois, Israël cherche des garanties pour sa victoire dans la prochaine guerre.

Les forces hégémoniques mondiales ont profité de leur domination pour agresser nos peuples. Elles ont occupé l'Afghanistan et l'Irak, menacé l'Iran et la Syrie, essayé de contrôler le Liban, soutenu les guerres contre le Liban et Gaza… Leur objectif était de frapper les mouvements de résistance opposés au projet de l'hégémonie qui tente d'imposer une solution à la cause palestinienne selon les conditions israélo-américaines, pour entrainer définitivement la région dans l'ère américano-sioniste.

Le titre de cette bataille était "le nouveau Moyen-Orient" dont a parlé Condoleezza Rice, mais le projet de la résistance a pu effectuer des exploits historiques.

Les mouvements de résistance ont fait preuve de ténacité dans tous les champs de bataille aussi bien que dans les tentatives de liquidation et d'assassinats physiques et moraux.
Ils ont persévéré devant les pressions et les isolements. Nos peuples sont restés attachés à la culture de la dignité et de la liberté, entrainant ainsi le processus de paix dans un coma et provoquant l'effondrement du projet du nouveau Moyen-Orient, et ce, grâce à la lutte des combattants et au sang des femmes, des enfants et des vieux.

Nous pouvons au moins parler aujourd'hui de l'échec, du fiasco et du recul du projet américain, et tous ces facteurs constituent un prélude à la fin de ce projet belliciste contre notre nation.

Le meilleur dans tous ces développements c'est que les victoires de la résistance ont eu lieu dans les pires circonstances arabes et internationales, dans un contexte de blocus et de trahison de la part de nos proches arabes. Nous disons ceci pour confirmer à nos peuples que le choix de la résistance est un choix réaliste, rationnel, logique et victorieux, disposant de larges perspectives pour survivre et n'est pas une modique vague de colère.

Le projet de résistance et ses mouvements ont besoin de toute forme de soutien et d'appui, surtout face à la guerre psychologique.
D'autres dangers menacent également les mouvements de résistance, à leur tête la guerre de la "manipulation et de désinformation" qui s'adresse au conscient collectif, en portant atteinte à la crédibilité de la résistance, à la confiance en ses partisans et de la nation en elle, en débattant aussi de son efficacité et de son impact sur les sociétés malgré ses victoires tangibles, en l'accusant de commettre des crimes qui n'ont rien à voir avec elle, en l'accusant de vices moraux comme le trafic des drogues, en l'accusant de liens avec des pays régionaux comme l'Iran et la Syrie (que nous remercions continuellement pour leur soutien inconditionnel), en la qualifiant de terroriste, en l'assimilant à la culture de la mort, en l'entrainant dans des conflits internes qu'elle rejette, en faisant pression pour que les mouvements de résistance changent de priorités, en empêchant la voix de la résistance de prendre part aux congrès, et en imposant des lois injustes sur ses médias à l'instar du projet de loi américain qui veut faire taire les deux chaines Al Manar et Al Aqsa.

Je vous appelle donc à soutenir la résistance en premier lieu face à cette immense guerre psychologique qu'ils appellent "la guerre douce", une guerre qui était à l'origine de la chute de l'Union soviétique comme le prétendent les Américains. Mais je vous assure que cette guerre ne nous ébranlera pas et nous allons y faire face par tous les moyens.

Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=4850&Itemid=108

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   24/1/2010, 10:42

Pétition pour traduire Israël en justice !!!!!!!!!!!!




[size=16]L'ONU exige 500.000 signatures pour pouvoir traduire l'état d'Israel en justice; voici le lien : http://www.france-palestine.org/article11097.html

A faire passer !




NB: Bien que tout le monde sait que l'ONU est dirrigée par les responsables du massacre à Gaza, je me suis dit qu'il faut quand même tenter, et faire les chose, comme on dit "Qui ne tente rien n'a rien!"
Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6105
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   24/1/2010, 13:51

Merci oum_ibrahim13 ! On peut être triste je crois quand on voit le nombre de personnes ayant signé cette pétition !!

Je propose d'envoyer le lien de cette dernière à chacun de nos contacts de messagerie (envoi groupé), même s'ils ne signent pas tous, c'est toujours ça et puis utiliser les outils de Big Brother pour une juste cause ça a du bon !!

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   25/1/2010, 13:12

Bien sur Bardamu, c'est une trés bonne chose ce que tu propose.
N'hésite pas à l'envoyer aux membres du forum et les inciter aussi à ce qu'ils diffusent le message autour d'eux!

Merci de m'avoir demander avant, cette politesse me surprend en ces temps de "barbarerie"!
Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6105
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   25/1/2010, 22:30



Bombes au phosphore sur Gaza
Le texte et le lien que je poste ce soir ne parlent pas directement de la marche pour la liberté de Gaza bien que l'attaque de l'année dernière soit clairement évoquée, c'est juste pour vous parler d'un homme courageux et qui va au bout de ses convictions. Il s'agit de Gidéon LEVY, israélien, journaliste à Haaretz.


Je suis un « bon garçon » typique de Tel Aviv, un produit banal du système éducatif israélien. Je ne viens pas d’une famille engagée et j’ai fait mon service militaire quand j’ai eu l’âge. J’ai même fait pire que ça : j’ai travaillé pour Shimon Perès pendant quatre ans... Pendant tout ce temps, on m’a dit que les Arabes étaient mauvais et cherchaient à nous détruire, qu’Israël était David et faisait face au Goliath Arabe. J’ai écouté Golda Meir quand elle disait qu’après la Shoah, les Israéliens pouvaient tout se permettre. J’aurais dû rester dans cet état d’esprit, normalement. Mais voilà, je suis allé dans les territoires palestiniens, j’y ai rencontré des gens, et j’ai évolué du tout au tout. Depuis 25 ans j’essaye de raconter au peuple israélien une histoire qu’il ne veut pas entendre.


La suite ici : http://www.article11.info/spip/spip.php?article671

Un article de Levy écrit après l'attaque de Gaza :

La guerre de Gaza s’est terminée
sur un échec cuisant pour Israël

Gideon Levy *

Nous publions ci-dessous un article de Gideon Levy, publié dans le quotidien israélien Haaretz, le 23 janvier 2009. Il est difficile d’établir le «bilan» que fait Gideon Levy, entre autres à l’aune des «destructions» humaines – avec les traumas profonds qui s’ensuivent, sur la durée – et matérielles infligées par l’armée israélienne à la population de Gaza (quelque 1,6 million d’habitants enfermés dans le canton d’Obwald, pour «faire image» à destination d’un lecteur helvétique). Toutefois, prendre connaissance de cette précieuse voix qui s’exprime en Israël est une nécessité. (réd.)

Au lendemain du retour du dernier soldat israélien de Gaza, on peut affirmer avec certitude qu’ils [les soldats] s’y sont tous rendus en vain. Cette guerre s’est terminée par une défaite cuisante.

Cela dépasse de loin un profond échec moral – qui relève déjà d’un grave problème en tant que tel –, cela renvoie à l’incapacité d’atteindre les objectifs affichés. En d’autres termes, la désolation n’est pas complétée par un insuccès. Nous n’avons rien gagné dans cette guerre, si ce ne sont des centaines de tombes, certaines minuscules, des milliers de personnes mutilées, beaucoup de destructions et une dégradation de l’image d’Israël.

Ce qui semblait de devoir être des pertes qui ne seraient infligées qu’à une poignée d’individus [les «combattants du Hamas»], au début de la guerre, est progressivement apparu comme un massacre de beaucoup d’autres, une fois les trompettes de la victoire baissant de ton.

L’objectif premier de la guerre était présenté ainsi : mettre fin aux tirs de roquettes Qassam. Ils n’ont pas cessé jusqu’au dernier jour de la guerre, seulement après qu’un cessez-le-feu a été déclaré. Les représentants du ministère de la Défense estiment que le Hamas détient toujours un millier de roquettes.

Le second objectif présenté, la prévention de la «contrebande» [par l’utilisation des tunnels en direction de l’Egypte], n’a pas été atteint. Le chef du service de sécurité du Shin Bet [service de sécurité israélien] a estimé que la «contrebande» reprendra dans les deux mois.

La plus grande partie de cette contrebande est destinée à ravitailler en nourriture une population assiégée, pas à obtenir des armes. Néanmoins, même si nous admettons la campagne visant à stimuler la peur, à propos de la «contrebande», avec ses exagérations, cette guerre a servi à prouver qu’uniquement des armes de mauvaise qualité, rudimentaires, passaient par les tunnels de contrebande entre la bande de Gaza et l’Egypte.

La capacité d’Israël à atteindre son troisième objectif déclaré est de même marquée par le sceau du doute. Dissuasion? Mon œil ! La capacité dissuasion que nous devions avoir obtenue lors la Seconde Guerre du Liban [2006] n’a eu aucun effet sur le Hamas. La dissuasion proclamée obtenue aujourd’hui ne fonctionne pas mieux : les tirs sporadiques de roquettes depuis la bande de Gaza se sont poursuivis au cours des derniers jours.

Le quatrième objectif, resté inavoué, n’a pas été rempli. Les «Forces de défense israéliennes» (IDF) n’ont pas retrouvé leurs capacités. Cela ne pouvait pas être le cas au cours une «presque-guerre» contre une faible organisation, équipée de manière primitive, qui s’appuie sur des armes improvisées, avec des combattants qui n’ont quasiment pas engagé le combat.

Les récits héroïques et les poèmes de victoire conjugués au « triomphe militaire » ne permettront pas de modifier cette réalité. Les pilotes ont effectué des missions de formation et les forces terrestres ont été engagées dans des exercices qui impliquaient des systèmes de coordination [reconnaissance, coordination entre les divers éléments : aérien, infanterie, chars, forces navales, aviation] et usage de la force de frappe.

Présenter l’opération comme une « réussite militaire », comme l’ont fait différents généraux et analystes qui voulaient donner leur avis sur l’opération, est tout simplement ridicule.

Nous n’avons pas affaibli le Hamas. La grande majorité de ses combattants n’ont pas été blessés et le soutien populaire à l’organisation s’est en fait renforcé. Leur guerre a accru l’esprit de résistance et renforcé leur endurance. Un pays comme le nôtre – qui a élevé une génération entière dans l’esprit de se battre seuls contre tous – devrait être capable de saisir cette réalité à l’heure actuelle. Aucun doute ne peut exister à propos de la question : qui était David et qui était Goliath dans cette guerre ?

La population de Gaza, avec ces coups si durs qu’elle a encaissés, ne va pas devenir plus modérée maintenant. Au contraire, le sentiment national va se tourner plus que jamais contre la partie qui a porté ces coups : l’Etat d’Israël. Tout comme l’opinion publique en Israël vire à droite après chaque agression contre nous, il en ira de même à Gaza après l’attaque géante que nous avons lancée contre eux.

Si quelqu’un a été affaibli avec cette guerre, c’est le Fatah, dont la fuite et l’abandon de Gaza prennent aujourd’hui une importance particulière. Dans la série d’échecs de cette guerre, il faut ajouter, c’est l’évidence, l’échec de la politique de blocus [de Gaza]. Un moment, nous avions déjà compris qu’elle était inefficace. Le monde a boycotté, Israël a assiégé, et le Hamas a gouverné (et il est toujours au pouvoir).

Mais le bilan de cette guerre, pour ce qui a trait à Israël, ne se limite pas à l’absence de toute réussite. La guerre nous a imposé un lourd handicap : il continuera à peser sur nous durant longtemps. Lorsque viendra le moment d’évaluer la position internationale d’Israël, nous ne devrons pas nous laisser tromper par la manifestation des soutiens des dirigeants d’Europe. Ils sont venus le temps d’une séance de photos avec le Premier ministre Ehud Olmert.

Les actions d’Israël ont porté un coup sérieux à l’appui de l’opinion publique à l’Etat d’Israël. Bien que cela ne se traduise pas toujours dans la situation diplomatique immédiate, l’onde de choc va nous arriver un jour. Le monde entier a vu les images. Elles ont choqué tous les êtres humains qui les ont regardées, même si elles ont laissé froids la plupart des Israéliens.

Ce qu’ils en concluent, c’est qu’Israël est un pays violent et dangereux, dépourvu de toute modération et faisant fi ouvertement des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies, tout en ne respectant aucunement le droit international. Des enquêtes sont en cours.

Plus grave encore est le dommage que cela infligera à notre moral. Il y aura des questions difficiles sur ce que les IDF ont effectivement fait à Gaza. Elles s’imposeront malgré les tentatives de brouiller les choses par les médias recrutés [par le pouvoir].


Puisse le courage et la clairvoyance de cette homme ouvrir les yeux d'un grand nombre de ses compatriotes en Palestine occupée mais aussi dans le monde.

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antipropagande



Nombre de messages : 1682
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   29/1/2010, 21:09

antipropagande a écrit:
Courage d'un jeune turc




Petite traduction:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/mehdi04000
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   30/1/2010, 02:18

Merci antipropagande pour cette vidéo trés émouvante.

Sait-tu à qui il parle?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   30/1/2010, 20:18

Trafic d'organes palestiniens: "Israël" est le seul qui confisque les cadavres
<TABLE border=0 cellSpacing=0 cellPadding=0 width="100%">

<TR>
<td class=Author>Leila Mazboudi </TD>
<td align=right> </TD></TR></TABLE>
<TABLE border=0 cellSpacing=0 cellPadding=2 width=200 align=left>

<TR id=ctl00_ContentPlaceHolder1_imgRow>
<td></TD></TR>
<TR id=ctl00_ContentPlaceHolder1_imgCaptionRow>
<td style="PADDING-LEFT: 5px; PADDING-RIGHT: 5px" class=PictureCaption>Le cadavre de Bilal Ghanem (19ans) après sa restitution </TD></TR></TABLE>22/08/2009 L'article du journaliste suédois Donald Boström "Nos fils pillés de leurs organes" fait toujours parler de lui.

Évoquant l'implication de soldats israéliens dans un trafic d'organes de Palestiniens tués durant les guerres et lors de leur détention dans les prisons israéliennes, il le lie au réseau découvert aux États-Unis, impliquant plusieurs rabbins, dont le Grand rabbin de la communauté juive syrienne aux États-Unis Saul Kassin, et le fils d'un rabbin séfarade, Salomon Dwek, et surtout un résident de Brookline, un certain Levy Izhak Rosenbaum.

C'est ce dernier qui est soupçonné d'être le responsable des ramifications de ce trafic jusqu'en Israël.

Comme prévu, cet article s'est attiré les foudres de l'entité sioniste, voire par extension, de certaines voix juives de par le monde.
Après avoir en vain tenté d'interdire la publication de cet article, voire sa condamnation par le gouvernement suédois, c'est directement l'accusation traditionnelle d'antisémitisme qui a été brandie contre ce pays.

Le chef de la diplomatie Avigdor Liebermann a donné le ton. D'autres voix ont suivi. Pour sa part, le ministre de la guerre Ehud Barak a menacé de porter plainte contre le journal.
Or, le récit du journaliste suédois du quotidien Alfonbladet est bien étayé.
Il fournit dans son papier le témoignage d'un professeur de Harvard en chirurgie de transplantation, Francis Delmonici qui assure qu'il est connu dans le milieu que ce genre de trafic est exercé en Israël (comme dans d'autres régions du monde) .

Il rapporte également les récits de plusieurs familles palestiniennes, les Khaled de Naplouse, les Raed de Djénine et autres, dont les fils, des activistes œuvrant contre l'occupation, ont été tués à bout portant, et dont les cadavres ont été restitués quelques jours plus tard, disséqués.


Selon le chercheur et ancien détenu palestinien Abdelnasser Farawné, les accusations du journal suédois sont très plausibles.

"Les mécanismes d'assassinats exercés depuis des décennies sur les Palestiniens pourraient très bien avoir eu pour but ce trafic", estime –t-il lors d'un entretien accordé au journal palestinien en ligne, " Arabs 48".


Donnant comme exemple les cadavres de milliers de Palestiniens et d'Arabes, tués dans des conditions ambigües, qui n'ont jamais été restitués à leurs proches, et seraient enterrés dans les cimetières numérotés.

Farawné assure qu'Israël est la seule entité dans le monde qui adopte la politique de confiscation des cadavres des Palestiniens et des Arabes morts durant leur détention dans ses prisons, et ce depuis 1967.
Signalant que lorsqu'il se résigne à les restituer, comme ceci a eu lieu en 2008 dans le cadre d'un accord indirect avec le Hezbollah, ce sont les dépouilles des cadavres désagrégés qui sont restitués, voire leurs squelettes, de sorte que personne ne puisse rien soupçonner.

En plus, des centaines d'autres Palestiniens et Arabes sont portés disparus. Soupçonnés d'avoir été enlevés par les autorités de l'occupation, celles-ci ont sans cesse nié leur présence dans leurs centres de détention.
Ceux-là aussi auraient pu faire l'objet de trafic d'organes, conclut-il.

Dernier épisode de cette affaire: l'ambassadeur israélien à Stockholm a été convoqué au ministère suédois des affaires étrangères pour régler la crise qui a éclaté entre les deux parties.
Aucune enquête n'a été ordonnée. Aucun suivi ne devrait survenir. Même les médias peinent à l'évoquer.
Il faut s'attendre à ce qu'elle soit classée, comme les nombreuses affaires similaires dont souffre le peuple palestinien.



source: http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=100247&language=fr


Revenir en haut Aller en bas
antipropagande



Nombre de messages : 1682
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   30/1/2010, 21:00

oum_ibrahim13 a écrit:
Merci antipropagande pour cette vidéo trés émouvante.

Sait-tu à qui il parle?

Il parle aux policiers égyptiens qui les empêchaient d' emmener des vivres (dont des médicaments) en Palestine. C'est vrai qu'elles font quelques choses au coeur les paroles de ce juste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/mehdi04000
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6105
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   30/1/2010, 21:12

Il est clair que si un jour le lien est prouvé entre les criminels arrêtés à New York et Israël, ce qui reste à ce jour une rumeur prendra un tout autre sens, mais je doute que l'on parvienne un jour à connaître la vérité (Ce serait vraiment étrange et paradoxal que la justice de l'Empire mette à mal la réputation de son allié le plus proche, pour ne pas dire son mentor!!).

Je précise que personnellement, je pense que ce sujet, tant qu'il n'est pas révélé au grand jour preuves à l'appui, dessert plutôt que l'inverse la seule cause palestinienne dans la mesure où, si grande est l'horreur qu'il insinue, il ressemble à une rumeur propagandiste que l'esprit se refuse à envisager.
Ceci dit, quand on sait à quel degré de perfection l'état sioniste a porté le mensonge, quand on connait la teneur de certains passages du Talmud et qu'on sait avec quel infini mépris certains juifs considèrent tous ceux qui n'appartiennent pas au peuple élu, on est en droit de se poser la question de l'éventualité de ce trafic ignoble...



Concernant le jeune turc qui apostrophe les policiers ou les soldats égyptiens, je me dis que les mots profondément justes et plein d'humanité qu'il a prononcés vont rester gravés dans l'esprit de ceux qui les auront entendus...

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poussin

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   7/2/2010, 17:40

Quelques chiffres que je ne connaissais pas, cela donne une vision plus precise en ces temps de propagande de la situation actuel des palestiniens