Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités - Palestine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   6/12/2012, 18:39

La Palestine obtient le statut d'Etat observateur à l'ONU

Le vote a été acquis ce jeudi à une nette majorité de 138 voix pour, 9 contre, dont les Etats-Unis et Israël, et 41 abstentions à l'Assemblée générale des Nations unies.

C'est une victoire diplomatique pour Mahmoud Abbas. La Palestine est devenue jeudi 29 novembre un Etat observateur aux Nations unies, lors d'un vote historique à l'Assemblée générale de l'ONU qualifié par le président palestinien d'"acte de naissance" et accueilli par une explosion de joie à Ramallah.
...
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121130.OBS0946/la-palestine-obtient-le-statut-d-etat-observateur-a-l-onu.html

Mahmoud Abbas : "Maintenant, nous avons un Etat" palestinien

"La Palestine a réussi quelque chose d'historique aux Nations unies", a déclaré le président palestinien devant des milliers de partisans.
...
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121202.OBS1118/mahmoud-abbas-maintenant-nous-avons-un-etat-palestinien.html



Le spectacle continue. Ce scénario sorti tout droit des cerveaux sionistes va leur permettre de faire croire à la masse zombifiée que les gouvernements occidentaux sont majoritairement pro-palestiniens. On va certainement voir arriver les meilleurs chialeurs sionistes sur les plateaux TV.

Et surtout, cette mascarade permet à l'entité sioniste de relancer les constructions :

Citation :
Le chef du gouvernement Benjamin Netanyahu a confirmé le projet de construire 3.000 logements supplémentaires en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée, en représailles à la démarche palestinienne à l'ONU.

"La réponse à l'attaque contre le sionisme et contre l'Etat d'Israël doit nous conduire à augmenter et à accélérer la mise en oeuvre des plans de construction dans toutes les zones où le gouvernement a décidé de bâtir", a affirmé M. Netanyahu.

"Aujourd'hui, nous bâtissons et nous continuerons de bâtir à Jérusalem et dans tous les lieux qui sont inscrits sur la carte des intérêts stratégiques de l'Etat d'Israël"
, a-t-il souligné.
http://www.20minutes.fr/monde/1054160-palestine-a-onu-israel-bloque-argent-du-palestiniens

Débat "équilibré" de deux ordures démoniaques face à une marionnette et Pascal Boniface (chevalier de la Légion d'honneur, directeur de l'IRIS, éditorialiste pour La Croix et Al-Ittihad (Émirats arabes unis) et membre du comité scientifique de la Fondation Lilian Thuram pour l'éducation contre le racisme).




_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   11/12/2012, 00:10

Israël n’est plus qu’un tigre de papier


par Thierry Meyssan

La célébration du 25ème anniversaire du Hamas correspondait à la célébration de la victoire après la récente attaque israélienne. Or, cette brève guerre a profondément modifié la situation stratégique de l’État hébreu et a ressoudé une partie des combattants palestiniens.

Ainsi, le Hamas a autorisé les partisans du Fatah a manifester à Gaza lors de la reconnaissance de la Palestine comme État observateur à l’ONU, et vice-versa : le Fatah a autorisé les militants du Hamas à manifester en Cisjordanie. Plus encore, les quatre courants internes du Hamas semblent s’être rabibochés autour de Khaled Mechaal. Cette soudaine évolution traduit une prise de conscience. Les Palestiniens n’ont plus peur d’Israël et se reprennent à espérer en l’avenir.

Signe de cette confiance retrouvée, ils étaient des centaines de milliers à s’être rassemblés pour écouter les discours de leurs leaders, sans crainte de bombardements israéliens.

Durant cette guerre, la Résistance palestinienne a testé de nouveaux missiles d’une portée de 120 km (au lieu des 8 km de leurs habituels projectiles artisanaux). Ils ont sans difficulté passé la barrière du Dôme de fer, qui n’est capable d’intercepter que des roquettes primitives. Si l’on met en perspective cette capacité avec celle du Hezbollah depuis le Liban, c’est désormais la totalité du territoire israélien qui est à portée de frappe. Par conséquent, la défense israélienne basée sur la « profondeur stratégique » est caduque. Israël n’est plus défendable.

À Tel-Aviv, les services de renseignement assurent que la capacité de bombardement du Hezbollah a été multipliée par 400 depuis la guerre de 2006 (oui, ce n’est pas une faute de frappe, vous avez bien lu « multiplié par quatre cent »). En cas de guerre régionale, le territoire israélien serait donc ravagé en quelques mois.

Ce nouveau rapport de force apparaît lorsque l’on compare les agressions israéliennes. L’attaque du Liban en 2006 a duré 33 jours, celle de Gaza en 2009 a duré 22 jours, la récente n’en a duré que 8. Lors de la guerre de 2006, 200 000 Israéliens ont été contraints de se réfugier dans des abris pour échapper à la riposte du Hezbollah. Cette fois-ci, ils ont été 2 000 000 à se protéger des missiles des Palestiniens.

JPEG - 82.5 ko
A la mi-novembre 2012, des soldats israéliens tentent de se mettre à l’abri à Kiryat Malachi, dans le sud d’Israël, après l’annonce d’un tir de fusées.

Pour la première fois, les Palestiniens, le Hezbollah et Téhéran ont revendiqué que ces nouveaux missiles sont de technologie iranienne. Or, dans le même temps, l’Iran a fait la démonstration de sa supériorité technique dans le domaine, certes limité, mais néanmoins crucial, des drones. Un gros avion sans pilote, télécommandé par le Hezbollah, a été capable de traverser tout Israël, du Liban jusqu’à Dimona, sans être repéré. Il n’a été vu et détruit que lorsqu’il survolait la centrale atomique. Tandis que lorsqu’un drone US a été vu au dessus de l’Iran, les Gardiens de la Révolution ont été capables d’en prendre le contrôle et de le faire atterrir, plutôt que de le détruire.

Les perspectives de Tel-Aviv ont complétement changé. Durant 64 ans, Israël avait intérêt à la guerre et espérait à chaque fois grignoter un peu de territoire. Désormais, Tel-Aviv doit éviter d’entrer en conflit à tout prix, car il n’y survivrait pas.

Dès lors, on comprend pourquoi la rhétorique du Hamas a changé. Durant son discours, pour la première fois, Khaled Mechaal a déclaré : « La Palestine est à nous, de la rivière (Jourdain) à la mer (Méditerranée) et du sud au nord. Nous ne ferons aucune concession, nous n’abandonnerons pas un seul pouce de notre terre ». En d’autres termes, il revendique non seulement Gaza et la Cisjordanie, mais toute la Palestine mandataire, y compris l’actuelle Jordanie. Prenant au mot la reconnaissance de la Palestine par l’ONU et l’abandon par Mahmoud Abbas du « droit au retour », le Hamas récuse la solution à deux États et revendique un État unique là où il y en a trois ; une position qui correspond précisément à celle de l’Iran depuis la Révolution de 1979.

« Nous ne reconnaîtrons jamais la légitimité de l’occupation israélienne (...) Israël n’a aucune légitimité et n’en aura jamais » a poursuivi Khaled Mechaal.

A contrario, cette nouvelle donne pousse Tel-Aviv à appuyer sans réserve le projet de Paris, Londres et Doha de saboter avant février l’accord de paix USA-Russie et d’attaquer la Syrie. C’est en effet la dernière fois qu’Israël pourra se lancer dans une aventure militaire.

http://www.voltairenet.org/article176898.html

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incassable



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Palestinienne voilée de 124 ans bat le record mondial de longévité   2/1/2013, 23:03

Hommage à une palestienne voilée de 124 ans, detentrice du record mondial de longévité prouvé non reconnu par le guiness des records en raison de son voile et décédée le 22/12/2012
Née en 1888, Maryam Hamdan Ammash allait officiellement être reconnue nouvelle détentrice du record mondial de longévité humaine prouvé avant que le Guiness des records ne lui demande de retirer son hijab.

Maryam a eu dix enfants. Elle aurait eu selon les estimations près de 600 descendants. Durant sa vie, la vieille dame palestinienne a accompli à 5 reprises le pèlerinage ( hajj ) et 10 fois la ‘omra. Elle conseillait les gens sur la manière de protéger leur santé et améliorer leur vie. Une vie qu’elle vivait simplement loin de tout superflu. Ses proches témoignent ne jamais l’avoir vu manger un plat préparé (industriel). Au quotidien, elle mangeait des légumes frais et faisait bouillir l’eau avant de la laisser reposer et de la boire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   18/2/2013, 11:57

Vendredi 15 février : Les Palestiniens manifestaient en solidarité avec les prisonniers grévistes de la faim


Les militants ont lancé via les pages du Facebook le slogan: "Vendredi de briser le silence", le vendredi 15/2, soulignant qu'il sera la journée de colère globale dans toutes les villes palestiniennes.

Ils ont assuré la nécessité de sortir dans toutes les places publiques et les points de contact avec l'occupation après la prière de vendredi pour envoyer un message que le martyre de tout captif dans ses prisons ouvrira les portes de l'enfer sur elle.

L'appel des militants palestiniens vient au même temps où un certain nombre de captifs palestiniens poursuivent leur grève de la faim depuis longtemps, y compris le captif Samer Issawi qui poursuit sa grève depuis plus de 7 mois, alors que des sources juridiques ont parlé sur la détérioration très grave de son état de santé, en raison de la continuation de la grève de la faim, selon les avocats qui l'ont rendu visite dernièrement.

Dans le même contexte, des dizaines de citoyens ont manifesté la nuit dernière dans le centre de la ville de Jénine, en solidarité avec les prisonniers grévistes de la faim, brulant les bougies dans une scène de sit-in organisé jour après jour dans le cadre des activités de la solidarité avec les prisonniers à Jénine.

Les manifestants ont hissé le drapeau palestinien et les photos des prisonniers, en plus des panneaux condamnant la continuation de leur détention, en particulier les captifs grévistes de la faim.

Ils ont, enfin, appelé toutes les Organisations humanitaires et juridiques à intervenir pour sauver leur vie.

http://w41k.info/76900



Manifestations de masse et prières dans toute la Cisjordanie en soutien aux grévistes de la faim




15.02.2013 - Les Palestiniens ont protesté en masse aujourd'hui en Cisjordanie occupée et exprimé leur solidarité avec les prisonniers en grève de la faim et ont affronté les forces armées de l'occupation israélienne. Des centaines de citoyens se sont rassemblés devant la prison d'Ofer, près de Ramallah, en soutien aux héroïques grévistes de la faim Samer Issawi, Ayman Sharawna, Tareq Qa'adan, Jaafar Azzedine et Fadi Washha. Les forces d'occupation sont venues comme d'habitude provoquer la foule pacifique et des jeunes palestiniens ont riposté avec des jets de pierre. 156 Palestiniens ont dû être traités pour les effets nocifs de l'inhalation des gaz lacrymogènes.

Manifestation en soutien à Samer Issawi à Issawiya, Al-Qods occupée - photo Afif Emera/Wafa. D'autres photos à Issawiya ici :


http://www.wafaimages.ps/album.aspx?id=9061


Il y a eu également plusieurs blessés par balles caoutchouc-acier, dont plusieurs journalistes. Les hôpitaux qui ont reçu les victimes ont confirmé que deux étaient blessées par des balles réelles.


Devant la prison Ofer (photo Ahmad Al-Nimer)


Le journaliste Shadi Hatem vient d'être blessé, devant la prison Ofer (photo Samer Nazzal)

Nombreuses photos prises devant la prison sioniste Ofer, 15.02.2013, ici :

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.566349246708717.131059.136633479680298&type=3

Le député palestinien Mustafa Barghouthi, le membre palestinien du parlement sioniste "Knesset" Ahmad Tibi et le chef du Mouvement islamique en Palestine 48 Sheikh Raed Salah ont participé aux prières devant la prison.

Près de Bethléem, les manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens à l'entrée de la colonie sioniste illégale Efrat.



Manifestation à Bethléem (photo Wafa)

D'autres photos de Bethléem ici :

http://www.wafaimages.ps/album.aspx?id=9067


Les forces d'occupation ont attaqué les journalistes Samer Hamad, Ahmad Mizher et le caméraman de Ma'an, Luai Sababa, ainsi que les militants palestiniens Moath al-Laham, Mahmud Alaa al-Din et Marwan Hamoud.

Des affrontements ont éclaté également entre les manifestants et les forces de l'occupation au checkpoint Jalama, près de Jenin, au nord de la Cisjordanie occupée (ci-dessous).


Dans une lettre adressée à sa soeur Sheerin, Samer Issawi, en grève de la faim depuis 206 jours consécutifs et agonisant, a demandé à sa famille d'empêcher que l'occupation procède à l'autopsie de son corps, en cas de martyre dans la prison.

"Je demande expressément à l'Autorité et la direction égyptienne, s'ils ne peuvent pas me libérer, d'empêcher l'occupation de faire l'autopsie de mon cadavre, de prier pour moi à la mosquée d'al-Aqsa et de m'enterrer à côté de mon frère, le martyr Fadi."

"Ma grève de la faim fait partie de la bataille de la fidélité pour le sang des martyrs, une bataille pour la survie et l'existence."

"Ma liberté fait partie de la liberté du peuple palestinien, c'est une question nationale et non pas personnelle ; je suis arrivé à la fin du tunnel et je ne vois que la lumière de la liberté ou celle du martyre."




Manifestation à Qalqilia (photo Wafa)

D'autres photos de Qalqilia ici :


http://www.wafaimages.ps/album.aspx?id=9065





Manifestation à AlKhalil/Hébron (photo Wafa)

D'autres photos de AlKhalil/Hébron ici :


http://www.wafaimages.ps/album.aspx?id=9063



http://w41k.info/img/newsnet_76913_265869sheikhjarrah1.jpg
Manifestation à Sheikh Jarrah, Al-Qods (photo Afif Amira/Wafa)

http://w41k.info/76913
http://www.palestine-info.cc
http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=565545
http://www.ism-france.org//temoignages/Manifestations-de-masse-et-prieres-dans-toute-la-Cisjordanie-en-soutien-aux-grevistes-de-la-faim-article-17892



Vidéo prise ce jour là à Al-Isawya



_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   4/3/2013, 13:40

Dernières news de l'apartheid

Des bus « Only Arabes » dès lundi en Israël


A partir de lundi, plusieurs lignes de bus reliant la Cisjordanie et la bande de Gaza au centre d’Israël sépareront leurs passagers juifs et arabes. Concrètement, la compagnie Afikim interdira aux Arabes de monter dans certains bus réservés aux Juifs.




Haaretz relève que les autorités publiques ne parlent pas « officiellement » de ségrégation. En novembre dernier, le quotidien rapportait déjà que le ministre des Transports étudiait un projet similaire, sous la pression de représentants de colonies qui se plaignaient que les Palestiniens empruntant leurs bus représentaient un danger.


http://www.haaretz.com/news/national/as-israel-s-separate-bus-lines-start-rolling-some-palestinians-don-t-seem-to-mind.premium-1.507114

http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2013/03/dernieres-news-de-lapartheid.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   19/4/2013, 12:15

"Plus jamais ça !"
Conformément aux priorités énoncées par le gouvernement,
Cloaque-Info se joint activement à la lutte contre l'antisémitisme
fléau toujours tristement présent, y compris à l'autre bout de la planète.
Pour preuve cette insupportable discours de David Shoebridge, sinistre
député australien a qui il est permis de répandre sa Haine en plein parlement.
C'est pas en France qu'un député pourrait tenir de tels propos nauséabonds !
Non, vraiment pas ...



Israël-Palestine... David Shoebridge remet les pendules à l'heure




http://blogobluj2.blogspot.fr/2013/03/rid-off-israel.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   11/5/2013, 18:33

nonwo a écrit:


Du lourd!...




_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   12/6/2013, 10:02

En Palestine, acquérir une maison est très simple...



Citation :
Publiée le 20 mai 2013

Les israéliens prennent de force les maisons des palestiniens, s'y installent, puis chassent leurs occupants. Imaginez qu'on fasse ça chez vous...

Faites tourner la vidéo !


Un sioniste s'introduit de force chez un palestinien !




Citation :
Publiée le 20 mai 2013

Un sioniste rentre dans la propriété d'un palestinien de force et ne veut pas partir. Si le palestinien le touche ou lui fait quoi que ce soit, il se fera lynché. Alors il appelle un soldat d'occupation pour lui demander de le faire partir. Mais avant de partir, il crache sur le palestinien qui film la scène. Les gosses qui sont derrière le soldat d'occupation disent : "ici c'est israël , c'est à nous". Imaginez qu'on fasse ça chez vous...

_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   3/7/2014, 15:43

Il y a déjà beaucoup de billets "fichier collabo" pour en faire en plus, alors je mets cette petite analyse ici qui en dit long sur les journalistes d' I-télé.

Citation :

Israël/Palestine : les inepties du « spécialiste » d’i>Télé, Olivier Ravanello

par Julien Salingue, le 18 juin 2014

Depuis quelques jours, une opération militaire israélienne de grande ampleur est en cours en Cisjordanie, avec pour objectif affiché de retrouver les trois jeunes Israéliens enlevés dans la région d’Hébron le 12 juin 2014. Même si elle ne fait pas les gros titres, cette intervention donne toutefois lieu à quelques reportages et éditoriaux, dont celui, le 17 juin, d’Olivier Ravanello, « spécialiste des questions internationales » sur i>Télé [1]. Un véritable modèle du genre, qui donne à voir – en à peine quatre minutes – à quel point les « experts » des « questions internationales », qui aiment s’écouter gloser sur tout et n’importe quoi, peuvent multiplier les erreurs, imprécisions, et raccourcis, quitte à sacrifier l’information sur l’autel de leur statut de « spécialiste » autoproclamé.

Suite ici:
http://www.acrimed.org/article4382.html
article court net et précis

Pour le kidnapping des 3 israeliens retrouvé morts, 30 juin, certains parlent d'une opération du shin beth (en tout cas c'est le shin beth qui a retrouvé les corps, ils disent qu'ils sont mort peu après l'enlèvement), ils ont été retrouvé près de l'endroit de l'enlèvement à ce que j'ai pu lire. Ce qui là encore pose beaucoup de questions. L'enlèvement est donc clairement non politique mais crapuleux, aucune revendication ni demande de rançon alors qu'officiellement personne ne savait qu'ils étaient morts. Je n'ai aucune information sur les familles des 3 garçons, à mon avis il faut creuser dans cette direction.

Les opérations israeliennes ont fait 5 morts et des centaines d'arrestations arbitraires. (netanyahu n'a jamais montré "ces preuves".)
Indirectement la propagande Netanyahu à fait aussi un autre mort, une dite "vengeance". J'imagine que quelques personnes plus renseignées feront un tableau pour montrer la disproportion habituelle du régime sioniste. Une ombre plane sur cette affaire, qui en est véritablement responsable?
Un indice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   3/7/2014, 20:54

c.isme a écrit:
Pour le kidnapping des 3 israeliens retrouvé morts, 30 juin, certains parlent d'une opération du shin beth (en tout cas c'est le shin beth qui a retrouvé les corps, ils disent qu'ils sont mort peu après l'enlèvement), ils ont été retrouvé près de l'endroit de l'enlèvement à ce que j'ai pu lire. Ce qui là encore pose beaucoup de questions. L'enlèvement est donc clairement non politique mais crapuleux, aucune revendication ni demande de rançon alors qu'officiellement personne ne savait qu'ils étaient morts. Je n'ai aucune information sur les familles des 3 garçons, à mon avis il faut creuser dans cette direction.

Les opérations israeliennes ont fait 5 morts et des centaines d'arrestations arbitraires. (netanyahu n'a jamais montré "ces preuves".)
Indirectement la propagande Netanyahu à fait aussi un autre mort, une dite "vengeance". J'imagine que quelques personnes plus renseignées feront un tableau pour montrer la disproportion habituelle du régime sioniste. Une ombre plane sur cette affaire, qui en est véritablement responsable?

Merci pour l'info, ils nous gavent depuis quelques jours avec le battage médiatique habituel et hypocrite,véritablement infect.

Il y a toujours une logique élémentaire permettant de répondre à une question de ce genre (la responsabilité) dans ce type d'affaire véreuse.

Celui à qui profite le crime est responsable.

En l'occurrence les sionistes qui avait besoin de se fabriquer un énième "prétexte" (grand classique chez ce type d'escrocs manipulateurs, il suffit de creuser le passé et on tombe ainsi sur toutes leurs attaques sous fausses bannières,leur entuberie généralisée,leurs mensonges etc,au fil de l'histoire,aux quatre coins de la planète) pour justifier aux yeux de l'opinion publique leurs rapines et leurs bains de sang.

Il suffit de creuser ce sujet pour comprendre ce qu'est le "Sionisme",sa nature maléfique et quel est son but :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t1944p255-l-entite-sioniste-cette-colonie-appellee-israel-n-a-plus-la-cote?highlight=sioniste

Il faudrait être dégénéré pour s'imaginer que le "Hamas" peut être responsable d'un tel acte de non-sens absolument contre-productif,alors qu'ils savent pertinemment qu'ils ont tout à y perdre,leurs vies,celles de leurs familles,de leurs enfants etc.

On peut juger du foutage de gueule général et des petites "bizarreries" de cette histoire, rien qu'à ce passage,d'ailleurs trouvé sur une organe de propagande tout ce qu'il y a de plus médiocrement "officiel" (donc attention à la manipulation pro-sioniste contenu dans le texte si cela vous tente de lire l'article complet) :


Citation :
Eyal Yifrah, Gilad Shaar et Naftali Frenkel, tous trois scolarisés dans des séminaires talmudiques de Cisjordanie, avaient disparu près du bloc de colonies du Gush Etzion alors qu'ils faisaient de l'autostop pour rentrer chez eux. Déjouant la surveillance de leurs ravisseurs, l'un des trois jeunes gens était parvenu à signaler l'enlèvement à la police, qui avait cependant tardé à réagir. Le premier ministre israélien avait presque aussitôt accusé le Hamas.

http://www.lefigaro.fr/international/2014/06/30/01003-20140630ARTFIG00421-le-hamas-accuse-du-meurtre-des-trois-jeunes-israeliens.php

Etrange incompétence des soi-disant "ravisseurs",étrange passivité et non moins étrange lenteur de la "police",mais par contre quelle remarquable réactivité dans l'accusation. Laughing

Un montage aussi absurde rappelle direct le dessin de la petite bombe iranienne sorti par Nethanyahu à l'O.N.U.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-ligne-noire-de-Netanyahu-14209.html

C'est d'une bêtise et d'un vice insondable.


Mais un veau shooté 24h/24 à TF1 cANAL+ etc ,à-t-il encore des neurones pour réagir ?

Non bien évidemment et ces gens-là le savent, donc ils ne se compliquent même plus la vie, ils balancent de la propagande 100% dégénéré étant certains du résultat escompté sur leurs ouailles béates.

Ce qu'il y a de tout aussi "remarquable" dans cette histoire "très médiatisé" d'enlèvement et de meurtre,c'est la symphonie de réaction des mondialistes un peu partout, à répéter en coeur, et sur une parfaite longueur d'ondes, les mêmes petites phrases toutes stratégiques :


Citation :
Le premier ministre britannique, David Cameron, a dénoncé des meurtres «effroyables et inexcusables».

Sitôt les trois corps découverts, François Hollande a «condamné fermement» le «lâche assassinat» des trois adolescents.

Le président américain Barack Obama a condamné «un acte de terreur insensé»

Le meurtre de trois adolescents israéliens est un « acte barbare du terrorisme », précise le texte d’un télégramme de condoléances que Vladimir Poutine a envoyé au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

« Nous condamnons fermement cet acte terroriste barbare. Nous espérons que les organisateurs et les auteurs seront retrouvés et punis », souligne Poutine. « Je vous prie de transmettre mes sincères condoléances et mon soutien aux familles des victimes et à tout le peuple d'Israël ».

http://www.lefigaro.fr/international/2014/06/30/01003-20140630ARTFIG00421-le-hamas-accuse-du-meurtre-des-trois-jeunes-israeliens.php

http://www.alterinfo.net/notes/La-Russie-a-condamne-le-meurtre-de-trois-garcons-israeliens_b6772753.html

Il est bien évident que ce genre de crimes est,en lui-même, à condamner le plus fermement possible,de même que doivent être condamnés les véritables auteurs de ces meurtres.

Il est très révélateur néanmoins, de voir les complaintes bruyantes de nos mondialistes dans un exemple comme celui-là,tous en coeur,eux-mêmes qui sont si "curieusement discrets" sur les carnages répétées et inhumains de l'entité sioniste d'Israël depuis quasiment 70 ans maintenant, contre ce peuple de Palestine. (des milliers et des milliers de morts et de destructions,de terreurs et de terrorismes,d'humiliations,de persécutions,de carnage d'enfants aux armes prohibés tel le phosphore blanc qui les calcines jusqu'aux os,sans compter tout le reste...)

Ce deux poids deux mesures et ce silence complice est la preuve même du complot messianique à laquelle tous ces gens se rattachent :

http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7927-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   6/7/2014, 01:28

Citation :

Haaretz dévoile de nouveaux détails sur l’affaire d’Hébron

Jérusalem occupée - CPI


Le journal sioniste Haaretz a déclaré que les enquêtes menées par les dispositifs sécuritaires de l’occupation concernant la prise d’otage et qui ont été achevées lundi dernier avec la découverte des cadavres des trois soldats enterrés dans une zone près d’Hébron, ont dévoilé que la ligne du soldat qui a contacté les services de sécurité est restée allumé jusqu’à l’incendie de la voiture.

Le journal a déclaré dans un communiqué : « Si la communication avait été traitée convenablement il aurait été possible de suivre le téléphone et de le localiser rapidement. Le journal déclare que les résultats des recherches ont indiqué que les téléphones portables des deux autres otages se sont éteints à 23h20 quand les batteries ont été retirées, c’est-à-dire 55 minutes après l’appel au commissariat de police »

Le rapport ajoute que le  troisième appareil, qui est celui duquel a été effectué l’appel à la police a fonctionné jusqu’à 23h50. Le lieu où la dernière signalisation a été envoyée du téléphone a été localisé à l’endroit où la voiture a été brulée près du village Doura à Hébron. Il semble que le téléphone n’émettait plus de signal suite à l’incendie du véhicule.

Les recherches montrent que pendant ce temps, les ravisseurs sont arrivés à Khirbet Arnaba et se sont rapidement débarrassés des corps. Selon le suivi des appareils, les ravisseurs se sont arrêtés à cet endroit pendant 24 minutes, c’est à ce moment que les cadavres ont  été jetés dans la fosse et recouverts de pierres.

Les enquêtes prouvent qu’avec la grande quantité de pierres qui recouvrait les cadavres et vu leur taille, il est possible qu’il y ait eu des complices qui ont aidé les ravisseurs à se débarrasser des corps et à les enterrer en si peu de temps. (pourtant en 24 minutes on peut en faire des choses)

La communication avec la police a duré plus de deux minutes, soit le double de la bande qui a été diffusée. Selon le rapport, un ravisseur dit, en langue arabe, à une tierce personne « nous t’en avons apporté trois », ce qui laisse penser qu’il y avait d’autres complices pour l’exécution de cette opération.

Selon les preuves découvertes dans le véhicule de marque Hyundai qui a été utilisé pour l’opération puis brulée, il semblerait que les soldats se sont fait tiré dessus à une courte distance. On entend aussi des coups de feu dans l’enregistrement, ce qui indique que les ravisseurs ont décidé de se débarrasser des otages dès les premiers instants de l’opération.

Selon le rapport « il est possible que les ravisseurs aient remarqué le téléphone et qu’ils aient décidé de se débarrasser des  otages. Ils sont peut-être même arrivés à conclure qu’ils ne pourront pas contrôler trois jeunes, vivants, dans un véhicule même s’ils n’étaient pas armés »
Le rapport ajoute « dans l’enregistrement nous pouvons entendre une séquence du programme télévisé qui était diffusé pendant l’opération par la chaine Reshet Bet. C’est une partie de l’interview avec Chili Yachimovich, les enquêteurs se sont rendus au siège de la chaine et ont écouté l’enregistrement original. »

Il poursuit : « Il semble que les ravisseurs écoutaient une chaine hébreu pour attirer les trois soldats en leur faisant croire que le véhicule était israélien. Le véhicule avait des plaques d’immatriculation avec des chiffres jaunes donc des plaques israéliennes. »

http://www.palestine-info.cc

De plus en plus n'importe quoi. On est dans un gloubiboulga à la Anders Breivik pour ce qui est de l'incompétance de la police plus un délire d'attaque sur des soldats pendant une prise d'otage, histoire rocambolesque. Et pour finir une voiture à plaque israélienne et écoute d'émission en hébreux mais ça serait des arabes quand même qui auraient enlevé les 3 gosses. Ils étaient caché où et comment dans cette voiture ces gosses ?
Bref ces arabes seraient aussi intelligents que les pilotes israeliens qui diffusèrent des comunications en perse pendant l'attaque d'Osirak*.
Pourquoi pas, faut-il encore que j'entende moi même cet enregistrement. On verra après et puis les médias israeliens faut les prendre avec des pincettes. De plus y'a pas la source directe vers l'original. Les 3 soldats "attirer" attirer des soldats pendant un envèlement, sérieux, et ça choque personne, les kidnappeurs auraient donc un coffre pour y mettre 6 personnes ?


*voir la vidéo "Ben Laden ou Kyoto ? Entretien avec Bernard Cornut"
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8255-actualites-_-iraq-irak-des-guerres-sans-fins

________________


Citation :
...
Des examens médicaux en externes ont été pratiqués sur les corps des trois victimes. Aucune autopsie n’a été réalisée pour des considérations religieuses, a précisé Walla.
...

Suite à la réception d’informations du Shin Bet à cet égard, l’armée et des équipes de bénévoles ont commencé à concentrer leurs efforts de recherche dans le secteur nord de la ville de Halhoul jusqu’à ce qu’ils soient parvenu à un tas de pierres à à Khirbet Arnaba et les corps ont été retrouvés en-dessous.
Moins de 24 heures après l’enlèvement, le Shin bet a estimé que les otages n’étaient plus certainement en vie. Selon les premières informations rendues publiques, les trois adolescents israéliens ont été abattus de sang froid sur la banquette arrière de la voiture ayant servi au kidnapping avant que celle-ci ne soit brûlée et transportés dans une seconde voiture.
http://www.lemondejuif.info/mort-des-trois-adolescents-israeliens-un-des-otages-sest-violemment-oppose-aux-ravisseurs

Si ils ont été tué par balles "Aucune autopsie n’a été réalisée" cela voudrait dire qu'ils sont enterrés avec les balles dans leurs corps. Ces délires contre les autopsies sont vraiment cocasse quand on repense au trafiquants d'organes israelites arrêté ces dernières années. On aimerait bien savoir où dans la Thora est écrite ce genre d'interdiction ?

Article sur Meyer Habib, si des juifs comme Habib cautionne la vengence alors il faut bien dire qu'avant le kidnapping ultra médiatisé il y a eu 2 meurtres à Betunia*.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Comandirej



Nombre de messages : 1282
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   8/7/2014, 12:25

Une vidéo d'une très grande richesse. A ne pas manquer.



_________________
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» [S.39 - V.9]

«Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte
de leurs propres âmes et celles de leurs familles».
C'est bien cela la perte évidente. [S.39 - V.15]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   8/7/2014, 18:06

"Une vidéo d'une très grande richesse. A ne pas manquer." effectivement je l'avais vu chez LLP. Merci.


RT. Un ado Américano-palestinien tabassé par les
 Israéliens S/T



Citation :
RT. 7/7/14
Les tsahalopes ont tabassé jusqu'à l'inconscience un adolescent américano-palestinien, cousin de l'adolescent brûlé vif par des juifs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   15/7/2014, 00:49

Citation :
dimanche 13 juillet 2014
Le monument à la mémoire du jeune Palestinien brûlé vif vandalisé deux fois

Pendant que Benjamin Netanyahou livre sa guerre raciale contre Gaza avec l'assentiment de Flanby 1er à qui il a dicté la prise de position honteuse publiée sur le site de l'Elysée, la même guerre raciale est en cours à Jérusalem avec des bandes de Juifs qui quadrillent le centre ville à la recherche d'Arabes à agresser.
Et ils le font sans être inquiétés par la police qui veille au contraire sur leur sécurité .
Voilà qui rappelle bien des choses aux Algériens en particulier.

Mohammed Abu Khdeir est mort brûlé vif par des tueurs sionistes. Il n'avait que 16 ans, mais faisait moins que son âge



On rapporte à nouveau des agressions contre des Arabes à Jérusalem, avec des groupes dextrémistes qui arpentent la capitale en scandant « Mort aux Arabes »
par Nir Hasson, Haaretz (Sionistan) 12 juillet 2014 traduit de l'anglais par Djazaïri


Pour la deuxième fois en une semaine, un monument à la mémoire de Mohammed Abu Khdeir, l'adolescent assassiné à Jérusalem-Est a été vandalisée.
Le monument, sur le lieu où le corps du jeune de 16ans a été découvert dans la forêt de Jérusalem le 2 Juillet, a été construit mardi dernier par plusieurs dizaines d'habitants de Beit Zayit et de Jérusalem, qui ont spontanément organisé le mémorial. Ils se sont recueillis sur le site, ont construit le monument avec des roches environnantes et disposé des guirlandes de fleurs en mémoire du jeune habitant de Shoafat [quartier de Jérusalem] assassiné.
Le mémorial a été construit sur la portion de terrre carbonisée où Abu Khdeir a été brûlé vif par ses meurtiers. Trois personnes ont été arrêtées sur la présomption d'avoir tué le garçon pour des motifs nationalistes.
Le mémorial avait été vandalisé une première fois par des assaillants non identifiés le jour même de sa construction. « Quelqu'un a fait usage d'un peu de force pour le détruire, » explique Yoav Laff, un habitant de Beit Zayit et un des initiateurs du monument.
Deux jours après, jeudi, des membres de Hoar HaOved VeHalomed et de Dror Israel, deux mouvements de jeunesse, ont reconstruit le site et se sont brièvement recueillis en mémoire d'Abu Khdeir.
Après une visite sur place samedi, il semble bien que quelqu'un a àde nouveau vandalisé le monument, retiré certains blocs de pierre qui le constituent et éparpillé les guirlandes de fleurs.
Dans le même temps, on rapporte de nouvelles agressions contre des Arabes, et d'agresions contre des Arabes motivées politiquement à Jérusalem. Jeudi, un chauffeur de bus arabe a été agressé dans la ville, et samedi une bagarre motivée politiquement a éclaté entre Juifs – l'un d'eux ayant dit qu'il y a des Arabes innocents et a alors été attaqué à coup de bouteille et hospitalisé.
D'autres témoins rapportent que des militants et des adolescents d'extrême droite continuent à arpenter le centre ville en criant « Mort aux Arabes » à la recherche d'Arabes à agresser. Des organisations de gauche dans la capitale ont organisé plusieurs équipes dont le but est de protéger les passants palestiniens, soutenant que la police a été négligente dans la prise en charge de ce phénomène.
L'avocat Avner Pinchuk, de l'association pour les droits civiques en Israêl a écrit au procureur général Yehuda Weinstein pour exiger qu'il ordonne à la police de traiter ce problème avec fermeté. « Nous avons du mal à imaginer une situation dans laquelle un groupe de ruffians arabes quadrillerait une ville dans laquelle des Juifs vivent et travaillent en criant « Mort aux Juifs », avec une police qui les escorterait tant qu'ils n'agresseraient pas physiquement des Juifs. La différence de traitement quand il s'agit d'émeutiers arabes donne l'impression d'un parrainage par la police, et pour cette raison il faut l'empêcher, » a écrit Pinchuk.

http://dzmounadill.blogspot.fr/2014/07/le-monument-la-memoire-du-jeune.html

Trop d'articles à lire sur cette nouvelle "guerre", mais celui-là est le bienvenue pour rappeler que l'entitée sioniste rase des cimetières musulmans et fait exprès de cacher les corps de certains palestiniens (à leurs familles) pour qu'ils ne puissent avoir une sépulture (un reportage d'il y a quelques années que j'avais vu parlait de ces choses), le tout étant dans la politique d'effacement des traces d'un peuple ou plutôt de différentes tribues non juives en ce pays sous occupation.


BESOIN DE PERSONNE POUR COMPRENDRE GAZA
mereedrante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   17/7/2014, 02:49

Citation :
Tout cela peut changer en un instant: une fusée peut atterrir dans un hôpital ou une école, à Gaza ou en Israël et beaucoup plus susceptibles d'Israël, parce que les roquettes du Hamas ne sont pas guidées.

Elliott Abrams du 09 juillet 2014
http://novusordoseclorum.discutforum.com/t1011-cfr-conseil-des-relations-etrangeres#86821



RT. Israël vise les hôpitaux S/T


RT.15 JUILLET 2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   18/7/2014, 21:00

Sammy Ghozlan nous disait bien:
"la liberté d'expression aux USA est dangereuse pour les juifs" ICI

Arrow
http://www.islametinfo.fr/2014/07/18/la-journaliste-de-cnn-menacee-car-choquee-de-voir-les-israeliens-applaudir-les-bombardement-a-gaza

Tout le monde peut comprendre que le politiquement correcte médiatique ou la censure du web est avant tout un objectif de certains "juifs" qui ne sont juste que des ********.


Pas le temps d'y ajouter des photos de cadavres palestiens dont des enfants, à chacun de voir, de plus ça serait aussi chose morbide. Autant faire plus morbide pour le sionisme en déterrant son arme de point de destructuration massive de l'histoire:

avec le monstre du loch ness
http://robertfaurisson.blogspot.com

La vérité est définitivement "antisémite" étant donné que la censure est elle pro-israelienne.
Les sionistes étant bien entendu non les seuls à aimer la censure de certaines vérités, car on pourra encore trouver des juifs plus honnêtes* que certains musulmans, ou visiblement plus honnêtes par rapport à un Erdogan quand on sait se qu'il fait en parallèle avec la Syrie. (En cela suis tout à d'accord avec la vidéo d'Aldo Sterone du 11 juil. 2014)
http://www.rtl.fr/actu/international/syrie-90-personnes-massacrees-par-les-jihadistes-7773287114

*Michèle Sibony sur LCI le 16 juillet 2014 à 22h 57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   18/7/2014, 23:07

Incidents synagogue : nouvelles révélations


Citation :
Ajoutée le 16 juil. 2014

L'Esprit d'actu spécial Gaza avec comme invités, Michèle Sibony, membre de l'Union Juive Française pour la Paix, et Youssef Boussoumah, membre du «Parti des Indigènes de la République» (PIR), qui reviennent notamment sur les incidents de la synagogue avec de nouvelles révélations.


Un pogrom imaginaire à la rescousse de la LDJ et de leurs partisans d'europe-israel.org

Citation :
Une description plus objective ferait état d’attaque à l’aide de battes de base-ball et de barres de fer (les outils naturels d’une manifestation pacifique, bien sûr, sans aucune préméditation d’agression), de Juifs terrés dans la synagogue pour ne pas se faire lyncher, des passants insultés, des membres de la LDJ empêchant les émeutiers d’investir la synagogue, des brigades d’émeutiers avec barres de fer se baladant rue des Rosiers ou rue de Turenne pour tenter de casser les « magasins juifs »


sauvegarde

Citation :
Pogrom à Paris : le silence des médias français par Jean Szlamowicz
juil 14, 2014





Pogrom à Paris : le silence des médias français
Par Jean Szlamowicz, Professeur des Universités, linguiste, auteur de Détrompez-vous ! Les étranges indignations de Stéphane Hessel décryptées (éditions Intervalles)
La narration des événements construit leur perception et la terminologie utilisée permet de manipuler la vision des faits. En France, quand des centaines de jihadistes veulent casser du Juif, il s’agit de « tensions » ou de « heurts ». Face à des émeutes anti-juives à Paris, comme d’habitude pour les médias officiels, il n’y a rien à signaler. Suite aux manifestations jihadistes contre Israël du 13 juillet à Paris et à l’attaque de la synagogue de la rue de la Roquette, le schéma narratif habituel des médias français s’est mis en place : atténuation des faits, justification des attaques et retournement de l’accusation contre les Juifs.
Le caractère volontariste de cette narration mensongère, aisément démontable par l’analyse de texte, constitue un véritable scandale qui met en péril les principes républicains et le droit à une information qui rende véritablement compte de la situation d’insécurité existant en France, pour les Juifs comme pour toute personne s’opposant aux islamistes.
De l’atténuation à la falsification
L’article de l’AFP, recopiée littéralement par Libération (http://www.liberation.fr/societe/2014/07/13/des-heurts-a-paris-a-l-issue-d-une-manifestation-pro-palestinienne_1063299) ou 20 minutes, a servi de base à la plupart des compte-rendu. Cette dépêche construit minutieusement une version expurgée de la tentative de pogrom. A lire ce texte lénifiant, on croirait qu’il ne s’est rien passé : cette atténuation même contribue à présenter les Juifs comme des paranoïaques.
L’article ne cesse de rappeler le caractère innocent de la manifestation, ce qui en sauvegarde les revendications :
- « Dimanche, des heurts ont émaillé la fin de la manifestation parisienne. ». On remarque la poétisation (avec le cliché journalistique que constitue la métaphore de l’émail) et le rejet des heurts comme appendices non définitoires de la manifestation. Rappelons que le défilé a constitué un véritable appel à la guerre sainte en brandissant des effigies de roquettes à envoyer sur Israël (que les manifestants embrassaient !) et en criant « Allahou Akbar », « Mort aux Juifs », « Sales Blancs », « On va vous cramer », « Hitler avait raison ».
- L’auteur de l’article ne cesse de minimiser les faits :
« Des heurts limités avec les forces de l’ordre ont éclaté dans certaines rues. »
« Des dégâts légers ont été causé à des devantures de commerces. »
« Les échauffourées n’ont pas duré très longtemps et ne se sont pas propagées au reste de la manifestation »
« Selon la préfecture de police, ces heurts étaient dus à de petits groupes de jeunes gens qui ont été «facilement contenus». Il n’y a pas eu de blessés. Il y a eu six interpellations. »
« Samedi, des manifestations similaires avaient eu lieu dans le calme à Bordeaux […] et à Marseille. »
 « Limités », « légers », « pas très longtemps », « petits groupes », « pas de blessés », « calme »… il s’agirait en somme d’un non-événement. Pourtant, les vidéos abondantes qui ont été prises par des riverains donnent une autre image de ce qui a bel et bien été l’assaut d’une synagogue. Une description plus objective ferait état d’attaque à l’aide de battes de base-ball et de barres de fer (les outils naturels d’une manifestation pacifique, bien sûr, sans aucune préméditation d’agression), de Juifs terrés dans la synagogue pour ne pas se faire lyncher, des passants insultés, des membres de la LDJ empêchant les émeutiers d’investir la synagogue, des brigades d’émeutiers avec barres de fer se baladant rue des Rosiers ou rue de Turenne pour tenter de casser les « magasins juifs ».
En présentant les faits à sa manière, l’article établit une version officielle qu’il sera très difficile de remettre en cause sans paraître avoir une position de parti pris subjective. Précisons que, dans la gestion du récit, l’anonymat du texte de l’AFP contribue à son effet d’autorité : il n’est pas attribuable à une personne spécifique, mais émane d’une autorité, ce qui tend à présenter son contenu comme factuel et objectif.
- ‘Dans le calme, la foule, très jeune et féminine, a scandé des slogans comme: «Nous sommes tous des Palestiniens!», «Israël assassin!» ou «Une seule solution, fin de l’occupation!».’
L’innocence féminine est invoquée par le journaliste afin de dédouaner le cortège de toute accusation de violence. Comme si les femmes ne pouvaient pas être militantes et comme si leur mise en avant ne faisait pas partie d’une stratégie de communication. La réalité du défilé n’était d’ailleurs pas sa féminité et une telle présentation est d’emblée une falsification.
- « En marge de la manifestation, «certains individus ont provoqué des troubles et ont essayé de pénétrer par la force dans deux synagogues situées rue des Tournelles et rue de la Roquette» mais «en ont été empêchés par les forces de l’ordre», a dénoncé dans un communiqué la maire de Paris Anne Hidalgo, appelant «au calme face aux tensions» au Proche-Orient.
Le recours insistant aux mêmes techniques rhétoriques pour minorer les faits est à l’œuvre : « en marge de la manifestation » permet une nouvelle fois de dissocier l’attaque de la synagogue des positions politiques exprimées par la manifestation. La notion d’« individu » permet de souligner le caractère isolé de l’initiative alors qu’une bonne centaine de personnes a investi la rue de la Roquette.
- Dans sa construction même, l’article manipule le récit. En donnant d’abord la parole à la version « pro-palestinienne », le texte construit une narration première que l’ajout d’une parole juive en fin d’article ne viendra pas modifier. C’est une tactique narrative classique : on établit une version des faits avec des termes virulents et, pour donner l’impression d’un équilibre des positions, on donne ensuite la parole à une autre version, quantitativement moins importante, stylistiquement moins percutante et augmentée de soupçons (« Le président du Consistoire central, Joël Mergui, a affirmé que […] » revient à donner à ses propos une valeur strictement subjective).
Que de telles manifestations soient autorisées malgré leur risque évident pour l’ordre public en dit long sur la peur des pouvoirs publics vis-à-vis d’une entité désormais bien réelle en France, à savoir « la rue arabe », facteur d’émeute latent. Cette peur est prolongée par le retrait critique des médias qui préfèrent « comprendre » les manifestants que les fustiger pour ce qu’ils sont, à savoir des islamistes antisémites violents.
Justification
- L’article reproduit avec une gourmandise patente les slogans de la manifestation qui présentent Gaza comme victime d’Israël (‘Au lendemain de la «petite finale» du Mondial de football, une pancarte indiquait «Brésil-Pays-Bas 0-3, Israël-Gaza 0-125 tués. Qu’attend le monde pour réagir?»’). L’article décide de faire l’impasse sur les « Allahou Akbar » et les « Morts aux Juifs » qui ne sont pas mentionnés.
- « De nombreux manifestants portaient à bout de bras des pancartes sur lesquelles ils avaient collé des photos, tirées de sites web, représentant des enfants palestiniens tués ou blessés, des maisons rasées ou des champignons de fumée montant de quartier de Gaza bombardés. »
L’auteur de l’article n’exprime aucun recul sur la réalité décrite par ces pancartes qui sont présentées comme décrivant des faits. On sait pourtant (même Libération l’a reconnu !) que ces images proviennent pour la plupart de Syrie.
- Le texte cite les propos des manifestants avec une neutralité de complaisance qui revient à promouvoir le discours ainsi reproduit sans aucune distance critique et sans correction des faits : «Je suis venu pour dire non à ce massacre», a dit à l’AFP Amid Hamadouch, 30 ans, un autocollant «Boycott d’Israël, Etat raciste» sur son blouson. «Ils bombardent des innocents. Il y a certes des missiles lancés du côté du Hamas, mais la riposte israélienne est disproportionnée. Ils attaquent la population civile et non les responsables du Hamas.»
En reproduisant les arguments des manifestants, l’article abonde dans le sens de leur discours et justifie les appels à la violence auxquels ils participent. Le procédé stylistique de l’hypotypose contribue à rendre vivante l’horreur de la guerre (portraits d’enfants tués, bombardements, etc.) : cet appel à l’émotion est cependant largement biaisé puisqu’il ne montre jamais d’autre point de vue que celui du Hamas. On ne verra donc pas les morts arabes causés par les propres roquettes du Hamas, les opposants politiques assassinés, les civils forcés de servir de boucliers contre les frappes envers les maisons des dirigeants du Hamas, les enfants dans des camps d’entraînement militaire. Aucun remarque des journalistes pour souligner que la population est otage du Hamas, que le Hamas se glorifie des ses propres morts qu’il cherche à provoquer (sa devise : « Nous aimons la mort plus que les Juifs n’aiment la vie »). Aucun journaliste pour préciser que les images évoquées viennent en réalité de Syrie. Aucun journaliste pour décrire comment Tsahal prévient la population des frappes ultra-ciblées (tract, appels et sms, frappes d’avertissement pour laisser le temps d’évacuer). Aucun journaliste pour rappeler que 120 morts en 500 raids aériens, c’est justement la preuve de la retenue israélienne (Nuremberg, en janvier 1945, c’est 1700 morts en 40 minutes ; Dresde, en février 1945, c’est 25 000 morts en deux jours). Aucun journaliste pour rappeler ce qu’est le Hamas, organisation jihadiste terroriste suprémaciste avec Hitler comme référence militaire.
Accusation
En présentant les faits de manière aussi bancale, les médias — qui, farce tragique, se croient « de gauche » — reprennent en fait à leur compte la version du Hamas, de l’OLP et, plus globalement, de l’Organisation de la Coopération Islamique. Le retournement moral auquel on assiste depuis une dizaine d’années consiste pour cette frange de l’opinion à présenter les jihadistes comme des résistants à l’oppression israélienne. Rappelons que le programme du Hamas est la destruction d’Israël, ce qui n’a rien d’une raison sociale humaniste ni d’une réaction à une injustice.
Ce qu’ils ne veulent pas voir, c’est qu’une partie de la population musulmane en France accepte de promouvoir un antisionisme de façade qui se transforme dès le moindre mouvement de foule en antisémitisme spontané.
Le dévoiement moral de ce genre d’article, malheureusement quotidien, aboutit à un retournement radical faisant des Juifs les responsables des attaques dont ils sont victimes. C’est ainsi qu’après l’agression de la synagogue d’Aulnay, un conseiller fédéral écologiste a pu considérer qu’attaquer une synagogue est un acte de guerre normal et compréhensible. (http://www.europe-israel.org/2014/07/un-conseiller-federal-deurope-ecologie-les-verts-juge-pas-etonnantes-les-attaques-de-synagogues-en-france/). De même, la députée européenne EELV Malika Benarab Attou se dresse-t-elle pour défendre le Hamas comme mouvement « élu » par son peuple… Il est vrai que le communautarisme arabo-musulman ne se cache plus et que même des élus PS s’y adonnent sans cacher leur antisémitisme naturel (Ahmed Chekhab à Vaulx-en-Velin, sources : Le Progrès, 06/07/14 ; http://www.leprogres.fr/rhone/2014/07/06/vaulx-en-velin-emoi-apres-les-propos-antisemites-de-l-adjoint-aux-sports).
La complicité médiatique
L’impunité morale qui accompagne les émeutes constitue le fait marquant des récits médiatiques. En ne cessant d’alimenter par leur présentation des faits anti-israélienne une haine anti-juive, ces journalistes sont coupables d’incitation à la violence. Ils ont beau jeu ensuite de jouer les vierges effarouchées en déplorant « les violences » avec un pacifisme pudibond et hypocrite.
Comment ces prétendus intellectuels peuvent-ils défendre les hordes armées de barre de fer ? Peut-être croient-ils que prendre leur parti au nom d’une compassion imbécile et jeter les Juifs en pâture à la hargne islamique les détournera de s’attaquer aux gentils gauchistes ?
A côté des synagogues, on sait déjà que les églises sont quotidiennement saccagées. Invoquera-t-on aussi Gaza pour expliquer ces violences ? A cet égard, le plus effrayant reste la passivité de la population, pétrifiée par la peur et débordée par la foule islamique. La mollesse des discours et des actions politiques révèle une impuissance alarmante pour l’ensemble de la population française.
Les loups sont entrés dans Paris et ils ont faim.
Reproduction encouragée avec la mention suivante:
© Jean Szlamowicz pour www.europe-israel.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   23/7/2014, 11:48

Citation :
Liste des 519 Palestiniens, y compris des familles entières,
tués depuis le mardi 8 juillet 2014


Posté le Mardi 22 juillet 2014
Toutes les victimes ci-dessous sont des victimes des frappes sur Gaza depuis le 8 juillet 2014 :

Le 16 juillet, à la morgue de Gaza-Ville, la douleur insoutenable de la mère d’un des quatre enfants palestiniens de la famille Bakr, ciblés et tués par les tirs répétés d’un navire de guerre israélien. (REUTERS/Finbarr O’Reilly).


Voici les noms confirmés par des sources médicales à Gaza.
Plus de 3.300 personnes ont été blessées, dont 822 enfants et 572 femmes ; certains ont perdu des membres et d’autres sont handicapés à vie.

Tués le lundi 21 juillet 2014
1. Shahinaz Walid Mohammad Abu Hamad, 1 an, Khan Younis.
2. Husam Abu Qneiss, 5 ans, Khan Younis.
3. Somoud Nassr Siyam, 26, Gaza City.
4. Bader Nabil Siyam, 25, Gaza City.
5. Ahmad Ayman Mahrous Siyam, 17, Gaza City.
6. Mustafa Nabil Mahrous Siyam, 12, Gaza City.7. Ghaida’ Nabil Mahrous Siyam, 8, Gaza City.
8. Dalal Nabil Mahrous Siyam, 8 months, Gaza City.
9. Kamal Mahrous Salama Siyam, 27, Gaza City.
10. Mohammad Mahrous Salaam Siyam, 25, Gaza City.
11. Shireen Mahmoud Salaam Siyam, 32, Gaza City.
12. Jowdat Tawfiq Ahmad Abu Jame’, 24, Khan Younis.
13. Tawfiq Ahmad Abu Jame’, 5, Khan Younis.
14. Haifa Tawfiq Ahmad Abu Jame’, 9 ans, Khan Younis.
15. Yasmin Ahmad Salama Abu Jame’, 25, Khan Younis.
16. Soheila Bassam Abu Jame’, Khan Younis.
17. Rosann Tawfiq Ahmad Abu Jame’, 14, Khan Younis.
18. Ahmad Suleiman Abu Saoud, 34, Khan Younis.
19. Manwa Abdul-Baset as-Sabe’, 37, Beit Hanoun.
20. Bilal Jabr Mohammad al-Ashab, 22, Gaza City.
21. Raed Ismail al-Bardawil, 26, Rafah.
22. Manwa Abdul-Baset as-Sabe’, 37, Beit Hanoun.
23. Kamal Balal al-Masri, Beit Hanoun.
24. Bilal Jabr Mohammad al-Ashab, 22, Gaza City.
25. Raed Ismail al-Bardawil, 26, Rafah.
26. Zakariya Masoud al-Ashqar, 24, central Gaza.
27. Abdullah Matroud Abu Hjeir, 16, central Gaza.
28. Ahmad Salhoub, 34, central Gaza.
29. Raed Issam Daoud, 30, Gaza City.
30. Younis Ahmad Younis Sheikh al-Eid, 23, Rafah.
31. Raja’e Hammad Mohammad, 38, Gaza.
32. Ahmad Khale Daghmash, 21, Gaza.
33. Mahmoud Hasan an-Nakhala, Gaza.
34. Resident Saleh Badawi, 31, Gaza.
35. Kamal Mas’oud, 21, Gaza.
36. Majdi Mahmoud al-Yazeji, 56, Gaza.
37. Mohammad Samih al-Ghalban, Gaza.
38. Mayar al- Yazeji, 2 ans, Gaza.
39. Anas al- Yazeji, 5 ans, Gaza.
40. Tamer Nayef Jundiyya, 30, Gaza.
41. Kamel Jundiyya, 32, Gaza.
42. Rahma Ahmad Jundiyya, 50 ans.
43. Mohammad Mahmoud al-Maghrebi, 24 ans.
44. Ibrahim Sha’ban Bakron, 37 ans.
45. Yousef Ghazi Hamdiyya, 25, Gaza.
46. Mo’taz Jamal Hamdiyya, 18, Gaza.
47. ‘Aaed Jamal Hamdiyya, 21. Gaza.
48. Mo’taz Jamal Hamdiyya, 18, Gaza.
49. ‘Aaed Jamal Hamdiyya, 21. Gaza.
50. Yasmin al-Qisas, Gaza City.
51. Lamia Eyad al-Qisas, Gaza City.
52. Nismaa Eyad al-Qisas, Gaza City.
53. Arwa al-Qisas, Gaza City.
54. Aya Yassr al-Qisas, Gaza City.
55. Aisha’ Yassr al-Qisas, Gaza City.
56. Aliya Siyam, Gaza City.
57. Fayza Sabr Siyam, Gaza City.
58. Samia Siyam, Gaza City.
59. Fadi ‘Azmi Buryam, Deir al-Balah.
60. Ayman Salaam Buryam, Deir al-Balah.
61. Salaam Abdul-Majeed Buryam, Deir al-Balah.
62. Karim Ibrahim ‘Atiya Barham, 25, Khan Younis.
63. Nidal Ali Daka’, 26, Khan Younis.
64. Nidal Jamaa’ Abu ‘Asy, 43, Khan Younis.
65. Fatima Ahmad al-Arja, Rafah.
66. Atiya Yusef Dardouna, 26, Jabalia.
67. Mahmoud Shoeban Mohammad Derbas, 37, Gaza City.
68. Ibrahim Deib Ahmad al-Kilani, 53 (père de Yassr et Elias), Gaza City.
69. Yassr Ibrahim Deib al-Kilani, 8 ans, Gaza City.
70. Elias Ibrahim Deib al-Kilani, 4 ans, Gaza City.
71. Susan Ibrahim Deib al-Kilani, 11 ans, Gaza City.
72. Reem Ibrahim Deib al-Kilani, 12 ans, Gaza City.
73. Taghrid Shoeban Mohammad al-Kilani, 45, Gaza City.
74. Aida’ Shoeban Mohammad Dirbas, 47, Gaza City.
75. Fadi Bashir al-Ablala, 22, Khan Younis, Gaza City.

Tués le dimanche 20 juillet 2014
1. Salem Ali Abu Sa’ada, Khan Younis.
2. Mohammad Yusef Moammer, 30, Rafah.
3. Hamza Yousef Moammer, 26, Rafah.
4. Anas Yousef Moammar, 16 ans.
5. Hosni Mahmoud al-Absi, 56, Rafah.
6. Suheib Ali Jom’a Abu Qoura, 21, Rafah.
7. Ahmad Tawfiq Mohammad Za’noun, 26, Rafah.
8. Hamid Soboh Mohammad Fojo, 22, Rafah.
9. Najah Sa’ad al-Deen Daraji, 65, Rafah.
10. Abdullah Yusef Daraji, 3, Rafah.
11. Mohammed Raja’a Handam 15, Rafah.
12. Yusef Sha’aban Ziada, 44, Al Bureij.
13. Jamil Sha’aban Ziada, 53, Al Bureij.
14. Shoeban Jamil Ziada, 12, Al Bureij (fils de Jamil).
15. Mohammad Mahmoud al-Moqaddma, 30, Al Bureij.
16. Raed Mansour Nayfa, Shuja’eyya (Gaza City).
17. Fuad Jaber, Medic, Shuja’eyya (Gaza City).
18. Mohammad Hani Mohammad al-Hallaq, 2 ans, al-Rimal (Gaza City).
19. Hani Mohammad al-Hallaq, 29, al-Rimal (Gaza City).
20. Suad Mohammad al-Hallaq, 62, al-Rimal (Gaza City).
21. Saje Hasan Akram al-Hallaq, 4, al-Rimal (Gaza City).
22. Hala Akram Hasan al-Hallaq, 27, al-Rimal (Gaza City).
23. Samar Osama al-Hallaq, 29, al-Rimal (Gaza City).
24. Ahmad Yassin, al-Rimal (Gaza City).
25. Aya Bahjat Abu Sultan, 15, Beit Lahia.
26. Rayan Taysir Abu Jame’, 8, Khan Younis.
27. Fatima Mahmoud Abu Jame’, 3, Khan Younis.
28. Suleiman Abu Jame’, Khan Younis.
29. Ibrahim Salem Jom’a as-Sahbani, 20, Shuja’eyya – Gaza.
30. ‘Aref Ibrahim al-Ghalyeeni, 26, Shuja’eyya – Gaza.
31. Osama Khalil Ismael al-Hayya, 30, Shuja’eyya – Gaza. (père d’Umama et Khalil)
32. Hallah Saqer Hasan al-Hayya, 29, Shuja’eyya – Gaza. (mère d’Umama et Khalil)
33. Umama Osama Khalil al-Hayya, 9, Shuja’eyya – Gaza.
34. Khalil Osama Khalil al-Hayya, 7, Shuja’eyya – Gaza.
35. Rebhi Shehta ‘Ayyad, 31, Shuja’eyya – Gaza.
36. Yasser Ateyya Hamdiyya, 28, Shuja’eyya – Gaza.
37. Esra’ Ateyya Hamdiyya, 28, Shuja’eyya – Gaza.
38. Akram Mohammad Shkafy, 63, Shuja’eyya – Gaza.
39. Eman Khalil Abed ‘Ammar, 9 ans, Shuja’eyya – Gaza.
40. Ibrahim Khalil Abed Ammar, 13, Shuja’eyya – Gaza.*
41. ‘Asem Khalil Abed Ammar, 4 ans, Shuja’eyya – Gaza.
42. Eman Mohammad Ibrahim Hamada, 40, Shuja’eyya – Gaza.
43. Ahmad Ishaq Yousef Ramlawy, 33, Shuja’eyya – Gaza.
44. Ahmad Sami Diab ‘Ayyad, 27, Shuja’eyya – Gaza.
45. Fida’ Rafiq Diab ‘Ayyad, 24, Shuja’eyya – Gaza.
46. Narmin Rafiw Diab Ayyad, 20, Shuja’eyya – Gaza.
47. Ahmad Mohammad Ahmad Abu Za’nouna, 28 ans.
48. Tala Akram Ahmad al-‘Atawy, 7, Shuja’eyya – Gaza.
49. Tawfiq Barawi Salem Marshoud, 52, Shuja’eyya – Gaza.
50. Hatem Ziad Ali Za’bout, 24, Shuja’eyya – Gaza.
51. Khaled Riyadh Mohammad Hamad, 25, Shuja’eyya – Gaza. (Journaliste)
52. Khadija Ali Mousa Shihada, 62, Shuja’eyya – Gaza.
53. Khalil Salem Ibrahim Mosbeh, 53, Shuja’eyya – Gaza.
54. ‘Adel Abdullah Eslayyem, 2 ans, Shuja’eyya – Gaza.
55. Dina Roshdi Abdullah Eslayyem, 2, Shuja’eyya – Gaza.
56. Rahaf Akram Ismael Abu Jom’a, 4, Shuja’eyya – Gaza.
57. Shadi Ziad Hasan Eslayyem, 15, Shuja’eyya – Gaza.
58. Ala Ziad Hasan Eslayyem, 11, Shuja’eyya – Gaza.
59. Sherin Fathi Othman Ayyad, 18, Shuja’eyya – Gaza.
60. ‘Adel Abdullah Salem Eslayyem, 29, Shuja’eyya – Gaza.
61. Fadi Ziad Hasan Eslayyem, 10, Shuja’eyya – Gaza.
62. ‘Ahed Sa’ad Mousa Sarsak, 30, Shuja’eyya – Gaza.
63. Aisha Ali Mahmoud Zayed, 54, Shuja’eyya – Gaza.
64. Abed-Rabbo Ahmad Zayed, 58, Shuja’eyya – Gaza.
65. Abdul-Rahman Akram Sheikh Khalil, 24, Shuja’eyya – Gaza.
66. Mona Suleiman Ahmad Sheikh Khalil, 49.
67. Heba Hamed Mohammad Sheikh Khalil, 13, Shuja’eyya – Gaza.
68. Abdullah Mansour Radwan ‘Amara, 23, Shuja’eyya – Gaza.
69. Issam Atiyya Sa’id Skafy, 26, Shuja’eyya – Gaza.
70. Ali Mohammad Hasan Skafy, 27, Shuja’eyya – Gaza.
71. Mohammad Hasan Skafy, 53, Shuja’eyya – Gaza.
72. ‘Ala Jamal ed-Deen Barda’, 35, Shuja’eyya – Gaza.
73. Omar Jamil Sobhi Hammouda, 10, Shuja’eyya – Gaza.
74. Ghada Jamil Sobhi Hammouda, 10, Shuja’eyya – Gaza.
75. Ghada Ibrahim Suleiman ‘Adwan, 39, Shuja’eyya – Gaza.
76. Fatima Abdul-Rahim Abu Ammouna, 55, Shuja’eyya – Gaza.
77. Fahmi Abdul-Aziz Abu Sa’id, 29, Shuja’eyya – Gaza.
78. Kenan Hasan Akram al-Halaq, 6, Shuja’eyya – Gaza.
79. Ghada Sobhi Sa’adi Ayyad, 9, Shuja’eyya – Gaza.
80. Mohammad Ashraf Rafiq Ayyad, 6, Shuja’eyya – Gaza.
81. Mohammad Ra’ed Ehsan Ayyad, 6, Shuja’eyya – Gaza.
82. Mohammad Rami Fathi ‘Ayyad, 2, Shuja’eyya – Gaza.
83. Mohammad Ra’ed Ehsan ‘Akeela, 19, Shuja’eyya – Gaza.
84. Mohammad Ziad Ali Za’bout, 23, Shuja’eyya – Gaza.
85. Mohammad Ali Mohared Jundiyya, 38, Shuja’eyya – Gaza.
86. Marah Shaker Ahmad al-Jammal, 2, Shuja’eyya – Gaza.
87. Marwan Monir Saleh Qonfid, 23, Shuja’eyya – Gaza.
88. Maisa Abdul-Rahman Sarsawy, 37, Shuja’eyya – Gaza.
89. Marwa Salman Ahmad Sarsawy, 13, Shuja’eyya – Gaza.
90. Mos’ab el-Kheir Salah ed-Din Skafi, 27, Shuja’eyya – Gaza.
91. Mona Abdul-Rahman Ayyad, 42, Shuja’eyya – Gaza.
92. Halla Sobhi Sa’dy Ayyad, 25, Shuja’eyya – Gaza.
93. Younis Ahmad Younis Mustafa, 62, Shuja’eyya – Gaza.
94. Yousef Salem Hatmo Habib, 62, Shuja’eyya – Gaza.
95. Fatima Abu Ammouna, 55, Shuja’eyya – Gaza.
96. Ahmad Mohammad Azzam, 19, Shuja’eyya – Gaza.
97. Fatima Abu Ammouna, 55, Shuja’eyya – Gaza.
98. Ahmad Mohammad Azzam, 19, Shuja’eyya – Gaza.
99. Ismael al-Kordi, Shuja’eyya – Gaza.

Tués le samedi 19 juillet 2014
1. Yahia Bassam as-Serry, 20 ans, Khan Younis.
2. Mohammad Bassam as-Serry, 17, Khan Younis.
3. Mahmoud Rida Salhiyya, 56, Khan Younis.
4. Mustafa Rida Salhiyya, 21, Khan Younis.
5. Mohammad Mustafa Salhiyya, 22, Khan Younis.
6. Waseem Rida Salhiyya, 15, Khan Younis.
7. Ibrahim Jamal Kamal Nassr, 13, Khan Younis.
8. Rushdi Khaled Nassr, 24, Khan Younis.
9. Mohammad Awad Faris Nassr, 25, Khan Younis.
10. Ahmad Mahmoud Hasan Aziz, 34, Beit Hanoun
11. Sa’id Ali Issa, 30, Juhr ed-Deek, Central Gaza.
12. Raed Walid Laqan, 27, Khan Younis.
13. Mohammad Jihad al-Qara’, 29, Khan Younis.
14. Rafat Ali Bahloul, 36, Khan Younis.
15. Bilal Ismail Abu Doqqa, 33, Khan Younis.
16. Mohammad Ismail Sammour, 21, Khan Younis.
17. Eyad Ismael ar-Raqab, 26, Khan Younis.
18. Mohammad Atallah Odah Sa’adat, 25, Beit Hanoun.
19. Mohammad Rafiq ar-Rohhal, 22, Beit Lahia.
20. Mohammad Ziad ar-Rohhal, 6, Beit Lahia.
21. Mohammad Ahmad Abu Za’nouna, 37, Gaza Ville.
22. Mahmoud Abdul-Hamid al-Zweidi, 23, Beit Lahia.
23. Dalia Abdel-Hamid al-Zweidi, 37, Beit Lahia.
24. Rowiya Mahmoud al-Zweidi, 6, Beit Lahia.
25. Naghm Mahmoud al-Zweidi, 2, Beit Lahia.
26. Mohammad Khaled Jamil al-Zweidi, 20, Beit Lahia.
27. Amr Hamouda, 7 ans.
28. Mohammad Riziq Mohammad Hamouda, 18 ans.
29. Mo’men Taysir al-‘Abed Abu Dan, 24, District Central.
30. Abdul-Aziz Samir Abu Za’itar, 31, District Central.
31. Mohammad Ziad Za’bout, 24, Gaza Ville.
32. Hatem Ziad Za’bout, 22, Gaza Ville.
33. Fadal Mohammad al-Bana, 29, tué à Jabalia.
34. Mohammad Abdul-Rahman Abu Hamad, 25, Beit Lahia.
35. Ma’ali Abdul-Rahman Suleiman Abu Zeid, 24, District Central.
36. Mohammad Ahmad as-Saidi, 18, Khan Younis.
37. Abdul-Rahman Mohammad Odah, 23, District Central.
38. Tariq Samir Khalil al-Hatou, 26, District Central.
39. Mahmoud al-Sharif, 24, District Central.
40. Mohammad Fathi al-Ghalban, 23, Khan Younis.
41. Mahmoud Anwar Abu Shabab, 16, Rafah.
42. Ahmad Abu Thurayya, 25, District Central.
43. Abdullah Ghazi al-Masri, 30, District Central.
44. Ayman Hisham an-Na’ouq, 25, District Central.
45. Aqram Mahmoud al-Matouq, 37, Jabalia.

Tués le vendredi 18 juillet 2014
1. Majdi Suleiman Jabara, 22 ans, Rafah.
2. Faris Juma’ al-Mahmoum, 5 months, Rafah.
3. Omar ‘Eid al-Mahmoum, 18, Rafah.
4. Nassim Mahmoud Nassier, 22. Beit Hanoun.
5. Karam Mahmoud Nassier, 20, Beit Hanoun.
6. Salmiyya Suleiman Ghayyadh, 70, Rafah.
7. Rani Saqer Abu Tawila, 30, Gaza Ville.
8. Hammad Abdul-Karim Abu Lehya, 23, Khan Younis.
9. Mohammad Abdul-Fattah Rashad Fayyad, 26, Khan Younis.
10. Mahmoud Mohammad Fayyad, 25, Khan Younis.
11. Amal Khader Ibrahim Dabbour, 40, Beit Hanoun
12. Ismail Yousef Taha Qassim, 59, Beit Hanoun.
13. Ahmad Fawzi Radwan, 23, Khan Younis.
14. Mahmoud Fawzi Radwan, 24, Khan Younis.
15. Bilal Mahmoud Radwan, 23, Khan Younis.
16. Monther Radwan, 22, Khan Younis.
17. Hani As’ad Abdul-Karim Shami, 35, Khan Younis.
18. Mohammad Hamdan Abdul-Karim Shami, 35, Khan Younis.
19. Husam Musallam Abu Issa, 26. Gaza.
20. Ahmad Ismael Abu Musallam, 14, Gaza Ville.
21. Mohammad Ismael Abu Musallam, 15, Gaza Ville.
22. Wala’ Ismael Abu Musallam, 13, Gaza Ville.
23. Naim Mousa Abu Jarad, 23, Beit Hanoun.
24. Abed Mousa Abu Jarad, 30, Beit Hanoun.
25. Siham Mousa Abu Jarad, 26, Beit Hanoun.
26. Raja’ Oliyyan Abu Jarad, 31, Beit Hanoun.
27. Haniyya Abdul-Rahman Abu Jarad, 3, Beit Hanoun.
28. Samih Naim Abu Jarad, 1, Beit Hanoun.
29. Mousa Abul-Rahman Abu Jarad, 6 months, Beit Hanoun.
30. Ahlam Mousa Abu Jarad, 13, Beit Hanoun.
31. Husam Musallam Abu Aisha, 26, Jahr al-Deek.
32. . Mohammad Sa’ad Mahmoud Abu Sa’da , Khan Younis.
33. Ra’fat Mohammad al-Bahloul, 35, Khan Younis.
34. Wala’ al-Qarra, 20, Khan Younis.
35. Abdullah Jamal as-Smeiri, 17, Khan Younis.
36. Ahmad Hasan Saleh al-Ghalban, 23, Khan Younis.
37. Hamada Abdullah Mohammad al-Bashiti, 21, Khan Younis.
38. Hamza Mohammad Abu Hussein, 27, Rafah.
39. Ala’ Abu Shabab, 23, Rafah.
40. Mohammad ‘Awad Matar, 37, Rafah.
41. Bassem Mohammad Mahmoud Madhi, 22, Rafah.
42. Ahmad Abdullah al-Bahnasawi, 25. Um An-Nasr.
43. Saleh ‘Zgheidy, 20, Rafah.
44. Mahmoud Ali Darwish, 40, Nusseirat, Central Gaza.
45. Yousef Ibrahim al-Astal, 23,Khan Younis.
46. Imad Hamed E’lawwan, 7, Gaza.
47. Qassem Hamed E’lawwan, 4, Gaza (frère d’Imad)
48. Sarah Mohammad Bustan, 13, Gaza.
49. Rezeq Ahmad al-Hayek, 2, Gaza.
50. Mustafa Faisal Abu Sneina, 32, Rafah.
51. Imad Faisal Abu Sneina, 18, Rafah.
52. Nizar Fayez Abu Sneina, 38, Rafah.
53. Ismail Ramadan al-Loulahi, 21, Khan Younis
54. Ghassan Salem Mousa Abu ‘Azab, 28, Khan Younis.
55. Ahmad Salem Sha’at, 22, Khan Younis.
56. Mohammad Salem Sha’at, 20, Khan Younis
57. Amjad Salem Sha’at, 15, Khan Younis.
58. Mohammad Talal as-Sane’, 20, Rafah.

Tués le jeudi 17 juillet 2014
1. Mohammad Mahmoud Al-Qadim, 22 ans, Deir al-Balah.
2. Mohammad Abdul-Rahman Hassouna, 67, Rafah.
3. Zeinab Mohammad Sa’id al-‘Abadla, 71, Khan Younis.
4. Ahmad Reehan, 23, Beit Lahia.
5. Salem Saleh Fayyad, 25, Gaza City.
6. Abdullah Salem al-Atras, 27, Rafah.
7. Bashir Mohammad Abdul-’Al, 20, Rafah.
8. Mohammad Ziyad Ghanem, 25, Rafah.
9. Mohammad Ahmad al-Hout, 41, Rafah.
10. Fulla Tariq Shuhaibar, 8, Gaza Ville.
11. Jihad Issam Shuhaibar, 10, Gaza Ville.
12. Wasim Issam Shuhaibar, 9, Gaza Ville.
13. Rahaf Khalil al-Jbour, 4, Khan Younis.
14. Yassin al-Humaidi, 4, Gaza Ville (décédé de blessures antérieures)
15. Ismail Youssef al-Kafarneh, Beit Hanoun.
16. Hamza Hussein al-’Abadala, 29, Khan Younis.
17. Abed Ali Ntheir, 26, Gaza Ville.
18. Mohammad Shadi Ntheir, 15, Gaza Ville.
19. Mohammad Salem Ntheir, 4, Gaza Ville.
20. Salah Saleh ash-Shafe’ey, Khan Younis.

Tués le mercredi 16 juillet 2014
1. Mohammad Ismael Abu Odah, 27 ans, Rafah.
2. Mohammad Abdullah Zahouq, 23, Rafah.
3. Ahmed Adel Nawajha, 23, Rafah.
4. Mohammad Taisir Abu Sharab, 23, Khan Younis.
5. Mohammad Sabri ad-Debari, Rafah.
6. Farid Mahmoud Abu-Doqqa, 33, Khan Younis.
7. Ashraf Khalil Abu Shanab, 33, Rafah.
8. Khadra Al-Abed Salama Abu Doqqa, 65, Khan Younis.
9. Omar Ramadan Abu Doqqa, 24, Khan Younis.
10. Ibrahim Ramadan Abu Doqqa, 10, Khan Younis.
11. Ahed Atef Bakr, 10, Gaza-Plage.
12. Zakariya Ahed Bakr, 10, Gaza-Plage.
13. Mohammad Ramiz Bakr, 11, Gaza-Plage.
14. Ismail Mahmoud Bakr, 9, Gaza-Plage.
15. Mohammad Kamel Abdul-Rahman, 30, Sheikh ’Ejleen, Gaza Ville.
16.Husam Shamlakh, 23, Sheikh ’Ejleen, Gaza Ville.
17.Usama Mahmoud Al-Astal, 6, Khan Younis. (décédé de blessures antérieures infligées à la mosquée).
18. Hussein Abdul-Nasser al-Astal, 23, Khan Younis.
19. Kawthar al-Astal, 70, Khan Younis.
20. Yasmin al-Astal, 4, Khan Younis.
21. Kamal Mohammad Abu ’Amer, 38, Khan Younis.
22.Akram Mohammad Abu ’Amer, 34, Khan Younis. (frère de Kamal)
23. Hamza Raed Thary, 6, Jabalia (blessé quelques jours plus tôt quand plusieurs enfants jouant sur la plage de Jabalia ont été tués)
24. Abdul-Rahman Ibrahim Khalil as-Sarhi, 37, Gaza Ville.

Tués le mardi 15 juillet 2014
1. Abdullah Mohammad al-‘Arjani, 19 ans, Khan Younis.
2. Suleiman Abu Louly, 33, Rafah.
3. Saleh Sa’id Dahleez, 20, Rafah.
4. Yasser Eid al-Mahmoum, 18, Rafah.
5. Ismael Fattouh Ismael, 24, Gaza Ville.
6. Khalil Sh’aafy, Juhr Ed-Deek – Gaza.
7. Sobhi Abdul-hamid Mousa, 77, Khan Younis.

Tués le lundi 14 juillet 2014
1. Adham Abdul-Fattah Abdul-‘Aal, 27 ans.
2. Hamid Suleiman Abu al-‘Araj, 60, Deir al-Balah.
3. Abdullah Mahmoud Baraka, 24, Khan Younis.
4. Tamer Salem Qdeih, 37, Khan Younis.
5. Ziad Maher an-Najjar, 17, Khan Younis.
6. Ziad Salem ash-Shawy, 25, Rafah.
7. Mohammad Yasser Hamdan, 24, Gaza.
8. Mohammad Shakib al-Agha, 22, Khan Younis.
9. Ahmed Younis Abu Yousef, 22, Khan Younis.
10. Sara Omar Sheikh al-Eid, 4, Rafah.
11. Omar Ahmad Sheikh al-Eid, 24, Rafah.
12. Jihad Ahmad Sheikh al-Eid, 48, Rafah.
13. Kamal Atef Yousef Abu Taha, 16, Khan Younis.
14. Ismael Nabil Ahmad Abu Hatab, 21, Khan Younis.
15. Boshra Khalil Zo’rob, 53, Rafah.
16. Atwa ’Amira al-’Amour, 63, Khan Younis

Tués le dimanche 13 juillet 2014
1. Ezzeddin Bolbol, 25 ans, Rafah.
2. Rami Abu Shanab, 25, Deir al-Balah.
3. Fawziyya Abdul-al, 73, Gaza Ville.
4. Mo’ayyad al-‘Araj, 3, Khan Younis.
5. Husam Ibrahim Najjar, 14, Jabalia.
6. Hijaziyya Hamed al-Hilo, 80, Gaza Ville.
7. Ruwaida abu Harb Zawayda, 30, Gaza.
8. Haitham Ashraf Zo’rob, 21, Rafah.
9. Laila Hassan al-‘Odaat, 41, al-Maghazi.
10. Hussein Abdul-Qader Mheisin, 19, Gaza.
11. Qassem Talal Hamdan, 23, Beit Hanoun.
12. Maher Thabet abu Mour, 23, Khan Younis.
13. Mohammad Salem Abu Breis, 65, Deir al-Balah
14. Moussa Shehda Moammer, 60, Khan Younis.
15. Hanadi Hamdi Moammer, 27, Khan Younis.
16. Saddam Mousa Moammer, 23, Khan Younis.

Tués le samedi 12 juillet 2014
1. Anas Yousef Qandil, 17 ans, Jabalia.
2. Islam Yousef Mohammad Qandil, 27, Jabalia.
3. Mohammad Edrees Abu Sneina, 20, Jabalia.
4. Abdul-Rahim Saleh al-Khatib, 38, Jabalia.
5. Husam Thieb ar-Razayna, 39, Jabalia.
6. Ibrahim Nabil Hamada, 30, at-Tuffah – Gaza Ville.
7. Hasan Ahmad Abu Ghush, 24, at-Tuffah – Gaza Ville.
8. Ahmad Mahmoud al-Bal’awy, 26, at-Tuffah – Gaza Ville.
9. Ali Nabil Basal, 32, at-Tuffah – Gaza Ville.
10. Mohammad Bassem al-Halaby, 28, Gaza Ville.
11. Mohammad Sweity (Abu Askar), 20, Gaza Ville.
12. Khawla al-Hawajri, 25, camp de réfugiés de Nuseirat.
13. Ola Wishahi, 31, Centre Mabarra pour personnes invalides à Jabalia.
14. Suha Abu Saade, 38, Centre Mabarra pour personnes invalides à Jabalia.
15. Mohammad Edrees Abu Sweilem, 20, Jabalia
16. Rateb Subhi al-Saifi, 22, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
17. Azmi Mahmoud Obeid, 51, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
18. Nidal Mahmoud Abu al-Malsh, 22, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
19. Suleiman Said Obeid, 56, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
20. Mustafa Muhammad Inaya, 58, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
21. Ghassan Ahmad al-Masri, 25, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
22. Rif’at Youssef Amer, 36, al-Saftawi.
23. Rif’at Syouti, ouest Gaza Ville.
24. Nahedh Na’im al-Batsh, 41, Khan Younis.
25. Baha’ Majed al-Batsh, 28, Khan Younis.
26. Qusai Issam al-Batsh, 12, Khan Younis.
27. Aziza Yousef al-Batsh, 59, Khan Younis.
28. Ahmad No’man al-Batsh, 27, Khan Younis.
29. Mohammad Issam al-Batsh, 17, Khan Younis.
30. Yahia ‘Ala’ Al-Batsh, 18, Khan Younis.
31. Jalal Majed al-Batsh, 26, Khan Younis.
32. Mahmoud Majed al-Batsh, 22, Khan Younis
33. Majed Sobhi al-Batsh, Khan Younis.
34. Marwa Majed al-Batsh, 25, Khan Younis.
35. Khaled Majed al-Batsh, 20, Khan Younis.
36. Ibrahim Majed al-Batsh, 18, Khan Younis.
37. Manar Majed al-Batsh, 13, Khan Younis.
38. Amal Hussein al-Batsh, 49, Khan Younis.
39. Anas Ala’ al-Batsh, 10, Khan Younis.
40. Qusai Ala’ al-Batsh, 20, Khan Younis.
41. Mohannad Yousef Dheir, 23, Rafah.
42. Shadi Mohammad Zo’rob, 21, Rafah.
43. Imad Bassam Zo’rob, 21, Rafah.
44. Mohannad Yousef Dheir, 23, Rafah.
45. Mohammad Arif, 13, GazaVille Est.
46. Mohammad Ghazi ‘Arif, 35, eastern Gaza Ville.
47. Ghazi Mustafa Arif, 62, eastern Gaza Ville.
48. Ahmad Yousef Dalloul, 47, Gaza.
49. Fadi Ya’coub Sukkar, 25, Gaza.
50. Qassem Jaber Odah, 16, Khan Younis.
51. Mohammad Abdullah Sharatha, 53, Jabalia.
52. Mohammad Ahmed Basal, 19, Gaza Ville.
Tués le vendredi 11 juillet 2014
1. Wisam Abdul-Razeq Hasan Ghannam, 31 ans, Rafah.
2. Mahmoud Abdul-Razeq Hasan Ghannam, 28, Rafah.
3. Kifah Shaker Ghannam, 33, Rafah.
4. Ghalia Thieb Ghannam, 57, Rafah.
5. Mohammad Munir ‘Ashour, 26, Rafah.
6. Nour Marwan an-Ajdi, 10, Rafah.
7. Anas Rezeq abu al-Kas, 33, Gaza Ville (un médecin).
8. Abdullah Mustafa abu Mahrouq, 22, Deir al-Balah.
9. Mahmoud Waloud, 26, Jabalia
10. Hazem Ba’lousha, Jabalia.
11. Ala’ Abdul Nabi, Beit Lahia.
12. Ahmed Zaher Hamdan, 24, Beit Hanoun.
13. Mohammad Kamel al-Kahlout, 25, Jabalia.
14. Sami Adnan Shaldan, 25, Gaza Ville.
15. Salem al-Ashhab, 40, Gaza Ville.
16. Raed Hani Abu Hani, 31, Rafah.
17. Mohammad Rabea Abu- Hmeedan, 65, Jabalia.
18. Shahrman Ismail Abu al-Kas, 42, Al-Bureij.
19. Mazin Mustafa Aslan, 63, Al Bureij.
20. Mohammad Samiri, 24, Deir al-Balah.
21. Rami Abu Mosa’ed, 23, Deir al-Balah.
22. Saber Sokkar, 80, Gaza Ville.
23. Hussein Mohammad al-Mamlouk, 47, Gaza Ville.
24. Nasser Rabah Mohammad Sammama, 49, Gaza Ville.
25. Abdul-Halim Abdul-Mo’ty Ashra, 54, Deir al-Balah.
26. Sahar Salman Abu Namous, 3, Beit Hanoun.
27. Odai Rafiq Sultan, 27, Jabalia.
28. Jom’a Atiyya Shallouf, 25, Rafah.
29. Bassam Abul-Rahman Khattab, 6, Deir al-Balah

Tués le jeudi 10 juillet 2014
1. Mahmoud Lutfi al-Hajj, 58 ans, Khan Younis. (père de 6 enfants tués)
2. Bassema Abdul-fatteh Mohammad al-Hajj, 48, Khan Younis. (mère de 6 enfants tués)
3. Asma’ Mahmoud al-Hajj, 22, Khan Younis.
4. Fatima Mahmoud al-Hajj, 12, Khan Younis
5. Sa’ad Mahmoud al-Hajj, 17, Khan Younis.
6. Najla’ Mahmoud al-Hajj, 29, Khan Younis.
7. Tareq Mahmoud al-Hajj, 18, Khan Younis.
8. Omar Mahmoud al-Hajj, 20, Khan Younis.
9. Baha’ Abu al-Leil, 35, Gaza Ville.
10. Suleiman Saleem Mousa al-Astal, 17, Khan Younis.
11. Ahmed Saleem Mousa al-Astal, 24, Khan Younis (frère de Suleiman)
12. Mousa Mohammed Taher al-Astal, 50, Khan Younis.
13. Ibrahim Khalil Qanan, 24, Khan Younis.
14. Mohammad Khalil Qanan, 26, Khan Younis (frère d’Ibrahim).
15. Ibrahim Sawali, 28, Khan Younis.
16. Hamdi Badea’ Sawali, 33, Khan Younis.
17. Mohammad al-‘Aqqad, 24, Khan Younis.
18. Ismael Hassan Abu Jame’, 19, Khan Younis.
19. Hussein Odeh Abu Jame’, 75, Khan Younis.
20. Abdullah Ramadan Abu Ghazal, 5, Beit Hanoun.
21. Mohammad Ehsan Ferwana, 27, Khan Younis.
22. Salem Qandil, 27, Gaza Ville.
23. Amer al-Fayyoumi, 30, Gaza Ville.
24. Ra’ed az-Zourah, 32, Khan Younis

Tués le mercredi 9 juillet 2014
1. Hamed Shihab, Journaliste – Gaza.
2. Salima al-‘Arja, 53 ans, Rafah.
3. Miriam ‘Atiya al-‘Arja, 9, Rafah.
4. Rafiq al-Kafarna, 30 ans.
5. Abdul-Nasser Abu Kweik, 60 ans.
6. Khaled Abu Kweik, 31ans.
7. Mohammed Mustafa Malika, 18 mois.
8. Hana’ Mohammed Fu’ad Malaka, 28 (mère de Mohammed), 27 ans.
9. Hatem Abu Salem, Gaza Ville.
10. Mohammad Khaled an-Nimra, 22 ans.
11. Sahar Hamdan (al-Masry), 40, Beit Hanoun.
12. Mohammad Ibrahim al-Masry, 14, Beit Hanoun.
13. Amjad Hamdan, 23, Beit Hanoun.
14. Hani Saleh Hamad, 57, Beit Hanoun.
15. Ibrahim Hani Saleh Hamad, 20, Beit Hanoun.
16. Mohammed Khalaf Nawasra, 4, al-Maghazi.
17. Nidal Khalaf Nawasra, 5, al-Maghazi.
18. Salah Awad Nawasra, 24, al-Maghazi. (père de Mohammed et Nidal).
19. ‘Aïcha Najm al-Nawasra, 23, al-Maghazi (mère de Mohammed et Nidal, enceinte de 4 mois).
20. Naifa Mohammed Zaher Farajallah, 80, al-Mughraqa.
21. Amal Yousef Abdul-Ghafour, 20, Khan Younis.
22. Nariman Jouda Abdul-Ghafour, 18 mois, Khan Younis.
23. Ibrahim Daoud al-Bal’aawy.
24. Abdul-Rahman Jamal az-Zamely.
25. Ibrahim Ahmad ‘Abdin.
26. Mustafa Abu Murr.
27. Khaled Abu Murr.
28. Mazin Faraj Al-Jarba.
29. Marwan Eslayyem.
30. Ra’ed Mohammed Shalat, 37, al-Nussairat.
31. Yasmin Mohammad Matouq, 4, Beit Hanoun.

Tués le mardi 8 juillet 2014
1. Mohammad Sha’ban, 24 ans, Gaza.
2. Amjad Sha’ban, 30, Gaza.
3. Khader al-Basheeleqety, 45, Gaza.
4. Rashad Yassin, 27, Nusseirat.
5. Mohammad Ayman ‘Ashour, 15, Khan Younis.
6. Riyadh Mohammad Kaware’, 50, Khan Younis.
7. Bakr Mohammad Joudeh, 50, Khan Younis.
8. Ammar Mohammad Joudeh, 26, Khan Younis.
9. Hussein Yousef Kaware’, 13, Khan Younis.
10. Bassem Salem Kaware’, 10, Khan Younis.
11. Mohammad Ibrahim Kaware’, 50, Khan Younis.
12. Mohammad Habib, 22, Gaza.
13. Ahmed Mousa Habib, 16, Gaza.
14. Saqr ‘Aayesh al-‘Ajjoury, 22, Jabalia.
15. Ahmad Nael Mahdi, 16, Gaza.
16. Hafeth Mohammad Hamad, 26, Beit Hanoun.
17. Ibrahim Mohammad Hamad, 26, Beit Hanoun.
18. Mahdi Mohammad Hamad, 46, Beit Hanoun.
19. Fawziyya Khalil Hamad, 62, Beit Hanoun.
20. Donia Mahdi Hamad, 16, Beit Hanoun.
21. Soha Hamad, 25, Beit Hanoun.
22. Suleiman Salam Abu Sawaween, 22, Khan Younis.
23. Siraj Eyad Abdul-‘Aal, 8, Khan Younis.
24. Abdul-Hadi Soufi, 24, Rafah.


Sahar Salman Abu Namous avait 4 ans, il a été décapité par un obus israélien (palestine-info.co.uk)




http://www.lelibrepenseur.org/2014/07/22/liste-des-519-palestiniens-y-compris-des-familles-entieres-tues-depuis-le-mardi-8-juillet-2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   27/7/2014, 14:55

Majed Bamya sur France 24


Petit retour en arrière:

Citation :
Fin de la grève de la faim pour 80 prisonniers palestiniens


Nadir Dendoune pour le Courrier de l’Atlas jeudi 26 juin 2014


80 prisonniers palestiniens, en grève de la faim depuis le 24 avril dernier, ont suspendu leur mouvement hier mercredi 25 juin. Certains d’entre eux se trouvaient dans un état très critique. Après plus de deux mois à cesser de s’alimenter, un accord a été conclu entre les détenus et l’administration pénitentiaire israélienne.



Les prisonniers grévistes dénonçaient leur placement en détention administrative. Une mesure, héritée du mandat britannique sur la Palestine, qui permet d’emprisonner une personne sans inculpation ni jugement pour une période de six mois, renouvelable indéfiniment : certains prisonniers sont enfermés arbitrairement depuis plus de huit ans.

Sur les onze membres du parlement palestinien actuellement en prison, six sont en détention administrative. Eux aussi participaient à ce mouvement de contestation. Cette grève de la faim était la plus longue jamais connue dans les prisons israéliennes. Mais son arrêt laisse un goût amer : les prisonniers souhaitaient interdire l’usage de la détention administrative. Ils n’ont pas gagné sur ce point.

Hier, mercredi 25 juin, à Ramallah, Shawqi Issa, le ministre palestinien des Affaires sociales venait d’annoncer la fin de la grève de la faim des 80 prisonniers en avouant que la première des revendications, la fin des détentions administratives, ne faisait pas partie des concessions israéliennes. « C’est vrai que ce point n’a pas été remporté avec cette grève de la faim, a-t-il précisé. Mais nous n’avions que peu d’espoir là-dessus. Les grévistes avaient de nombreuses demandes. Dans toute lutte, toutes les revendications ne peuvent pas être satisfaites. Mais nous continuons notre combat pour mettre fin à cet usage de la détention administrative par Israël. »

De son côté, Randa Wahbe, avocate et membre de l’ONG de défense des prisonniers palestiniens Adaameer, veut retenir le côté positif de cette mobilisation : « Cette grève de la faim a montré le courage des prisonniers palestiniens malgré toutes les violations qu’ils subissent quotidiennement, en particulier pendant cette grève de la faim : placement à l’isolement, violences, interdiction des visites des familles, interdiction des visites d’avocats... Donc pour moi, on ne peut pas dire que cette grève de la faim a été un échec ! ».

Selon les organisations de soutien aux prisonniers palestiniens, actuellement au nombre d’environ 5600, 340 sont en détention administrative, dont plus de 140 arrêtés à la suite de l’enlèvement le 12 juin de trois colons en Cisjordanie occupée.

Pour empêcher d’autres grèves de la faim, le gouvernement israélien veut faire adopter une loi autorisant l’alimentation de force des détenus. Le texte dénoncé par les organisations des droits de l’Homme, doit être voté lundi prochain (le 30 juin) à la Knesset, le parlement israélien.
Le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, Juan Mendez, a même exhortéIsraël hier, mercredi 25 juin, dans un communiqué à « ne pas légaliser "la nutrition forcée, cruelle et inhumaine », à l’encontre « d’individus qui ont choisi le recours extrême à la grève de la faim pour protester contre leur détention sans jugement et leurs conditions d’emprisonnement ». Israël ne devrait pas en tenir compte…..

Nadir Dendoune

Source : http://www.lecourrierdelatlas.com/741726062014Fin-de-la-greve-de-la-faim-pour-80-prisonniers-palestiniens.html

http://www.plateforme-palestine.org/Fin-de-la-greve-de-la-faim-pour-80,4008
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   10/12/2014, 23:11

La « reconnaissance » de la Palestine : Une arnaque de l’Occident

Tout le monde ou presque, surtout ceux qui se sentent proches du combat palestinien, se sont réjoui de la "reconnaissance" de l’État de Palestine par le parlement français.

Cette "reconnaissance » me paraît être une immense arnaque.

1er point. Qu'ont fait les gouvernements occidentaux depuis 1967 alors que l'armée sioniste venait de s'emparer de ce qui restait de la Palestine et avait commencé immédiatement à "nettoyer" les environs de Jérusalem de leurs occupants arabes pour y installer les 1ers colons sionistes? Qu'ont fait ces gouvernements lorsque le régime sioniste a annexé juridiquement la partie palestinienne de Jérusalem en violation de toutes les résolutions internationales? Qu'ont fait ces gouvernements lorsque les hordes sionistes, 650 000 depuis 67, se sont répandues sur la Cisjordanie, détruisant des milliers de maisons et de villages pour s'y installer en conquérants, et réduisant à néant toute possibilité de solution pacifique à 2 Etats qu'ils appellent hypocritement de leurs vœux?

Il serait inutile de refaire l’historique de ces dernières décennies en détaillant les appuis inconditionnels que l’Occident a offert au régime sioniste, sur les plans militaire, économique, financier, diplomatique. Israël est l’allié rêvé, le chien de garde idéal, et l’Occident ne lui fera de la peine que s’il est véritablement acculé. Ce n’est pas pour demain.

2e point. La stratégie de l’Occident, et donc de la France, colle à celle de l’Etat sioniste. Du moment qu’on n’a pas pu éliminer d’une façon ou d’une autre le nationalisme palestinien, qui gêne tout le monde et en particulier les dirigeants arabes, on allait l’apprivoiser, le corrompre, le vider de son sens. D’où la création de l’Autorité palestinienne qui a cédé en 1993, à Oslo, pour prix de sa soumission préalable, la souveraineté de 60% de la Cisjordanie à l’occupant sioniste et renoncé à exiger la création d’un État indépendant et la récupération de Jérusalem.  Les « négociations » pouvaient commencer. Elles durent depuis 21 ans. 21 ans. Et ce n’est pas fini. Entre-temps les alliés d’Israël déversent près de 1 milliard de dollars par pour engraisser la nomenklatura palestinienne et lui faire oublier le rêve d’indépendance auquel elle n’a jamais cru.

Mais il importe d’entretenir la comédie. Car la population palestinienne de temps en temps s’énerve et le Hamas gagne du terrain.

3e point. Il est nécessaire de choyer l’Autorité palestinienne, de lui donner l’illusion de quelques « victoires » toutes symboliques. Par exemple faire admettre la Palestine à l’UNESCO ou lui accorder un strapontin à l’ONU. Mais le temps presse et le ton monte. Alors l’Europe, pour se dédouaner, pour faire durer la pièce, pour se donner des airs, et surtout pour donner encore un peu de temps à son allié sioniste de terminer le travail, c’est-à-dire avaler la Cisjordanie, a inventé un nouveau jeu, une manière de renvoyer aux calendes la création d’un vrai Etat palestinien. Elle va le reconnaître du bout des lèvres. Ça ne coûte rien, ça donne une fausse victoire à l’Autorité palestinienne et ça renvoie la solution à plus tard, beaucoup plus tard.
La « reconnaissance » de l’État de Palestine par le parlement français n’est qu’une diversion sans aucune portée. Et pour les socialistes, ça permet de soigner leur image auprès de la population musulmane.

Une illustration ? Quand on reconnaît un Etat, la moindre des choses est d’y établir une ambassade. Or aucun pays qui a reconnu l’État de Palestine n’a osé franchir ce pas et subir les foudres de l’État sioniste.

Mais alors, me direz-vous, pourquoi cette mobilisation hystérique d’Israël et du lobby judéo-sioniste ? Ça fait partie de la comédie. Il faut donner l’illusion aux Palestiniens qu’ils ont remporté une victoire considérable malgré l’opposition farouche du camp sioniste. Cela va les calmer pendant quelque temps. Le temps que les sionistes y installent d’autres colons. Et d’ici-là on trouvera bien une autre arnaque.

N’oubliez pas ! L’Etat sioniste est le meilleur allié dont l’Occident dispose dans cette région. Il mérite bien les 3 à 4 milliards de dollars que l’Empire lui verse chaque année.

Jacob Cohen
4 décembre 2014

http://jacobdemeknes.blogspot.fr/2014/12/la-reconnaissance-de-la-palestine-une.html



_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme



Nombre de messages : 2511
Age : 36
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   12/12/2014, 12:31

Bardamu a écrit:




Un bonus:

Citation :
Le GlooGloo
2 décembre 2009 a 16:26
Israël devrait envisager une opération de type « Masada ». Si le monde ne reconnait pas la souveraineté du peuple Juif sur ses terres historique, avec Jérusalem comme capitale d’un état Juif, et bien personne n’en profitera. Le peuple Israélien veillera à rendre la terre sainte inaccessible et ce pour des millions d’années en la rendant stérile en la contaminant avec les produit radioactif à cycle de demi vie de plusieurs millions d’années.
http://jssnews.com/2009/12/02/israel-pret-a-lancer-loperation-samson

http://www.france-palestine.org/L-operation-secrete-SAMSON-Comment

http://pascasher.blogspot.fr/2009/09/loption-samson-contre-rome.html

Un thème qui devrait normalement intéresser Zemmour pour un prochain livre ?: "le suicide nucléaire israélien" (sous titre: "ground zéro à kippa city", idée de couverture: image de Samson tout vert comme Hulk et de Jakin et Boaz  en train de s'écrouler)....

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   18/1/2015, 11:27

Et pendant ce temps en Palestine...


Israël «satisfait» du rejet de la résolution palestinienne à l'ONU



Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman le 28 décembre 2014 à Jérusalem - Gali Tibbon AFP


Israël s'est dit «satisfait» mercredi du rejet par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une résolution palestinienne réclamant la fin de l'occupation israélienne des Territoires palestiniens d'ici deux ans.

«Tout Israélien qui souhaite une paix avec nos voisins ne peut être que satisfait des résultats de ce vote», a affirmé à la radio publique le vice-ministre des Affaires étrangères Tzahi Hanegbi.

Dans la nuit, la résolution palestinienne prévoyant un accord de paix israélo-palestinien d'ici un an et le retrait d'Israël des Territoires occupés avant fin 2017 a recueilli 8 voix alors qu'elle devait en réunir 9 sur les 15 du Conseil, pour être adoptée.

La France, la Chine et la Russie, tous trois membres permanents du Conseil, ont voté pour, l'Australie et les Etats-Unis, proches alliés d'Israël, ont voté contre. Le Royaume-Uni s'est abstenu.

«L'échec de la résolution doit apprendre aux Palestiniens que les provocations et les tentatives d'imposer des mesures unilatérales à Israël ne les mèneront nulle part», a pour sa part estimé le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman.

«Ce vote a porté un coup aux efforts (du président palestinien) Mahmoud Abbas pour nous plonger dans l'embarras et nous isoler», a ajouté Tzahi Hanegbi, un proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

«C'est également une victoire pour l'approche israélienne qui consiste à dire que seules des négociations directes sans conditions préalables peuvent permettre, à supposer que cela soit possible, un compromis historique», a-t-il poursuivi.

Pour un commentateur de la radio publique, «Israël a évité un fiasco, mais il ne s'agit que d'une victoire à court terme» car «les pressions internationales vont se poursuivre».

Les Palestiniens ont prévenu qu'en cas de rejet de leur résolution ils chercheraient notamment à rejoindre la Cour pénale internationale afin d'y mettre en accusation les responsables israéliens pour «crimes de guerre» à Gaza.

http://www.juif.org/go-news-201935.php

Gaza : Israël a assassiné 2310 Palestiniens et fait 10626 blessés



Le petit Ali Daif, âgé de 7 mois et le fils du commandant militaire du Hamas, Mohammed Daif, est pleuré par les siens lors des funérailles de l’enfant et sa mère à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, le 20 août 2014 - Photo : AFP/Roberto Schmidt

Durant 51 jours cet été, Israël a pilonné la bande de Gaza - par air, terre et mer - avec l’objectif officiellement déclaré de mettre fin à des tirs de roquettes depuis l’enclave côtière sous blocus.

L’offensive israélienne a pris fin le 26 août avec un accord de cessez-le feu parrainé par l’Égypte.

Les premiers rapports ont indiqué que plus de 2160 habitants de la bande de Gaza, dont 70 pour cent d’entre eux étaient des civils, ont été tués - et que plus de 10 000 ont été blessés - au cours des attaques israéliennes ininterrompues sur la bande assiégée cet été.

Toutefois, selon le ministère de la santé de Gaza, un nombre de victimes recalculé fait grimper le nombre de Gazaouis assassinés à 2310 et à 10 626 le nombre de blessés.

Depuis août, des dizaines de Palestiniens sont morts dse blessures reçues lors de l’agression israélienne ou à la suite d’explosions de munitions israélienne restées au sol.

En outre, les corps de Palestiniens qui avaient disparu ont été tirés des décombres dans la bande de Gaza à la suite de l’accord de cessez le feu.

Des familles entières massacrées

Le ministère a également déclaré que 145 familles palestiniennes ont perdu trois membres ou plus en une seule frappe israélienne, avec des familles qui ont été entièrement rayées de l’état civil.

Selon les Nations Unies, sur les 505 enfants tués lors de l’assaut, 138 étaient inscrits dans des écoles de l’UNRWA.

Le porte-parole de l’UNRWA Christopher Gunness, a déclaré que 814 étudiants de l’UNRWA ont en plus été blessées et que 560 sont devenus orphelins à cause de l’attaque israélienne.

« La vie de famille pour beaucoup d’entre eux a été dévastée », a déclaré Gunness, ajoutant que 241 000 enfants avaient besoin d’un soutien psychosocial.

32 médecins et infirmiers assassinés et des hôpitaux détruits


Dans le même temps, 32 médecins et infirmiers ont été tués et 102 ont été blessés dans l’offensive, a affirmé le ministère, ajoutant que 36 ambulances et véhicules de la protection civile ont été complètement détruites ou endommagées lors de l’agression.

Les frappes israéliennes ont ciblé 13 hôpitaux publics, 17 hôpitaux privés, dont l’hôpital al-Wafa qui a été complètement détruit, 23 centres gouvernementaux de santé, dont quatre ont été complètement détruits, et quatre centres de santé privés, dont la clinique Khalil al-Wazir qui a été complètement détruite.

Toujours selon des estimations basées sur des informations préliminaires, plus de 80 000 maisons palestiniennes ont été endommagées ou détruites pendant les jours de bombardement, un chiffre plus élevé qu’on ne le pensait précédemment. Au moins 20 000 d’entre ces maisons sont à présent inhabitables.

La majorité des 110 000 sans-abri de Gaza sont des enfants.

Suite à l’offensive d’été d’Israël contre Gaza, de nombreux sites antiques dans le territoire assiégé, dont des lieux de culte, des tombeaux et cimetières, ont été laissés en ruines.

Des lieux de culte bombardés et détruits

Les mosquées historiques de Gaza, remontant à l’époque des premiers califes islamiques et de l’Empire ottoman, étaient les plus touchées.

Selon le ministère palestinien des Affaires religieuses, Israël a ciblé délibérément les lieux de culte, endommageant partiellement 130 mosquées et en détruisant complètement 73.

La destruction des anciennes mosquées de Gaza ont porté le total des pertes subies par le ministère des affaires religieuses à environ 50 millions de dollars.

Trois églises de Gaza ont également été endommagées au cours du dernier conflit, y compris la plus ancienne église dans la bande de Gaza, l’Église orthodoxe de Saint Porphyre, qui remonte aux années 1150.

http://www.info-palestine.eu/spip.php?article15134



Quand les engins Caterpillar deviennent des machines à tuer



11 août 2014 - Un bulldozer de l’armée israélienne détruit la maison de Zakaria Al-Aqra, 24 ans, après l’avoir abattu dans le village de Qabalan près de Naplouse dans la partie occupée de la Cisjordanie - Photo : ActiveStills/Ahmad Al-Bazz

Le ’Times of Israel révèle que les forces israéliennes ont utilisé la technique dite de « la cocotte-minute » pour tenter de forcer Zakaria Al-Aqra à sortir. Les soldats ont fait feu sur les murs de sa maison et utilisé le bulldozer Caterpillar pour endommager le bâtiment. Zakaria Al-Aqra a été abattu, six de ses proches ont été blessés, et certaines parties de sa maison ont été détruites au cours de l’assaut qui a duré huit heures.

Un rapport récent publié par le centre de recherches de l’organisation Who Profits atteste de l’utilisation par Israël d’engins de chantier pour détruire des habitations mais aussi pour la construction des colonies, du mur de Cisjordanie, de postes de contrôle, de barrages routiers et pour le contrôle des foules.

La plupart des engins de chantiers vendus en Israël sont fabriqués en Europe (Volvo et JCB), aux États-Unis (Caterpillar), au Japon (Hitachi), en Corée du Sud (Hyundai) et en Turquie (Hidromek). Les représentants israéliens distribuent les équipements importés et en vendent une partie à l’armée israélienne et aux autorités gouvernementales.

La technique de la « cocotte-minute »

Le rapport de Who Profits décrit la technique bien connue de la « cocotte-minute », conçue à l’origine pour gérer les prises d’otage dont on présume que les auteurs sont barricadés dans un bâtiment. Au cours de la deuxième Intifada au début des années 2000, elle a été modifiée et utilisée à l’encontre de Palestiniens abrités dans des bâtiments et que les forces israéliennes souhaitaient arrêter.

Les forces d’occupation commencent par encercler le bâtiment et utilisent un mégaphone ou un haut-parleur pour ordonner à ses occupants d’évacuer le bâtiment immédiatement. Si ceux-ci demeurent à l’intérieur du bâtiment, les soldats se mettent ensuite à faire feu sur ce dernier, d’abord avec des armes légères, puis avec des mitrailleuses et des grenades propulsées par fusée, et, enfin, avec des obus tirés par des chars.

Si les occupants survivent et continuent de refuser de se rendre aux forces d’occupation, un bulldozer blindé ou une pelleteuse sont envoyés sur place. Le bulldozer commence par secouer la maison puis arrache progressivement les murs de l’étage auquel les personnes sont réfugiées, et finit par détruire la maison en ensevelissant les victimes dans les décombres.

Des meurtres illégaux

La technique dite de la « cocotte-minute » peut ainsi s’achever par des assassinats ciblés.


Les médias israéliens ont rapporté la mort de plusieurs Palestiniens à l’issue de cette procédure brutale.

L’organisation Who Profits rappelle le meurtre de Muataz Washaha, 24 ans, dans le village de Birzeit près de Ramallah et que l’armée israélienne voulait arrêter.

Le 27 février 2014, les forces d’occupation israéliennes ont pénétré dans le village pour arrêter Muataz Washaha qui a refusé de se rendre, tout comme Zakaria Al-Aqra. Au bout de plusieurs heures, les forces d’occupation israéliennes ont abattu une partie du bâtiment à l’aide d’une pelleteuse blindée avant de faire feu. L’attaque s’est soldée par la mort de Muataz Washaha.

Lorsque les autorités d’occupation ont des preuves tangibles que certaines personnes résidant dans les territoires occupés sont impliquées dans des activités criminelles, elles peuvent, en vertu des conventions internationales régissant l’occupation militaire, les poursuivre et les soumettre à un procès équitable.

Les Palestiniens placés sous le joug l’occupation israélienne n’ont jamais fait l’objet de procédures équitables. Au contraire, ils ont pour la plupart été soumis au système extrêmement injuste de tribunaux militaires israéliens. En outre, Israël considère de nombreuses formes de résistance légitimes et légales à son occupation comme « criminelles ».

Cependant, dans le cas de la technique dite de la « cocotte-minute », les forces d’occupation israéliennes se débarrassent de leur simulacre d’opportunité judiciaire et procèdent à une exécution par étapes.

L’utilisation d’un bulldozer Caterpillar D9 en tant qu’arme dans le cadre de la procédure brutale ayant abouti au meurtre de Zakaria Al-Aqra souligne le fait que Caterpillar doit demeurer la cible de la campagne Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS).

Nouveaux camions Volvo pour l’armée israélienne

Dans ce rapport, Who Profits étaye également le rôle du groupe Volvo dans un profil d’entreprise détaillé. Les engins Volvo sont par exemple utilisés pour la démolition des maisons des Palestiniens en Cisjordanie, y compris à Jérusalem Est, et pour la construction de colonies de peuplement israéliennes illégales et du mur.

Les chargeuses sur pneus de l’entreprise ont été utilisées à de nombreuses reprises pour essayer d’évincer la communauté bédouine de Al-Araqib de ses territoires du Naqab. Le groupe Volvo et sa filiale Merkavim fournissent également des prestations au Service pénitentiaire israélien (IPS), notamment des bus pour le transport de prisonniers.

Les liens de Volvo avec les forces d’occupation israéliennes sont dévoilés en détails par le site Internet israélien d’information Ynet, qui a révélé le 15 août que Volvo livrera l’année prochaine une centaine de camions à l’armée israélienne pour le transport des chars.

Après avoir assisté une fois encore à la destruction bouleversante à Gaza, l’ensemble des livraisons et aides adressées à l’armée israélienne devraient être immédiatement suspendus.

Le rapport récent de Who Profits constitue un avertissement direct pour Caterpillar, Volvo, Hidromek, Hitachi, Hyundai et JCB. Leurs profils d’entreprise fournissent des informations détaillées concernant l’utilisation de leurs équipements par les forces d’occupation israéliennes et l’oppression des Palestiniens, y compris leur utilisation potentielle au cours du dernier massacre de masse à Gaza.

La campagne BDS continuera de militer contre ces entreprises tant qu’elles seront impliquées dans ces crimes.

http://www.info-palestine.net/spip.php?article14881

Adri Nieuwhof, auteure de cet article, est avocate, conseiller et défenseur des droits de l’homme, travaillant en Suisse.

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin


Nombre de messages : 6002
Age : 58
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Palestine   2/6/2016, 21:15

Génial2

Ken Loach 'Palme d'or à Cannes' appel au Boycott de l'État Sioniste






A mettre en balance avec ce qui se passe effectivement en France :



Manuel Valls et Meyer Habib sur le boycott d'Israël





cheers Youpi

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio                                                                    
Info importante: Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site http://www.lelibrepenseur.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités - Palestine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Pays-
Sauter vers: