Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les rats quittent le navire ou sa va faire encore plus mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: les rats quittent le navire ou sa va faire encore plus mal   11/1/2010, 07:20

Troublante liquidation des stock-options chez les grands patrons français
Article rédigé le 07 jan 2010, par Agata Kovacs

Agata Kovacs, pour Mecanopolis

Un article de la dernière livraison de l’hebdomadaire Le Canard enchaîné relève une situation pour le moins troublante. En pleine euphorie boursière, alors que l’année se termine sur une hausse de 22% du CAC 40 et qu’une nouvelle progression de 10 à 15 % est prévue par une majorité des analystes en 2010, la plupart des grands patrons se sont empressé de lever leurs stock-options afin de les revendre. Plusieurs fonds d’investissement, qui ont observé ces mouvements, ont fait de même. Ces manœuvres pourraient bien indiquer que nous sommes à l’aube d’un nouveau crash boursier.

large_5336021
L’empressement des patrons français à liquider leurs stock-options est-il annonciateur de l’imminence d’un crash boursier ?

Il s’agit en effet d’un indicateur qui vaut bien les avis d’experts et les plus savantes analyses économiques. Les patrons des société cotées en bourse sont obligés de déclarer à l’Autorité des marchés financiers (AMF) et aux instances dirigeantes de leurs sociétés les achats ou ventes d’actions auxquelles ils ont procédé.

Ainsi, Jean René Fourtou, administrateur de Sanofi-Adventis, et par ailleurs président de Vivendi a, le 11 décembre dernier, acheté 234′782 actions auxquelles lui donnent le droit ses stock-options, et les revend dans la même journée avec un faible bénéfice.

Le président du groupe Danone (et patron le mieux payé de France selon le palmarès du magazine « Challenge ») lève 329′310 stock-options le 14 décembre qu’il revend lui aussi le même jour.

Les dirigeants de la BNP semblaient pressé eux-aussi. Michel Pébéreau, président de la banque, lève 79′000 stock-options le 15 décembre. Il s’empresse d’en revendre 62′000 cinq jours plus tard. Son bras droit, Baudoin Prot revend 80% de ses 47′300 stock-options quatre jours après les avoir touché.

Chez Thales, un membre du comité exécutif a revendu, dans la journée, les 10′500 titres qu’il venait d’acquérir.

Chez Christian Dior (groupe Arnault-LVMH), le directeur général et un administrateur ont, eux aussi, cédé plus de 80% des actions achetées quelques jours plus tôt.

Idem chez Bouygues, où deux administrateurs ont liquidé illico 90% de leurs options. Ou encore chez Total, dont un membre du « comité exécutif » s’est défait, en cinq jours, de la totalité des 40′000 actions qu’il venait de se voir attribuer.

Tout cela dans un ensemble inquiétant, durant la deuxième quinzaine de décembre. Est ce que cette précipitation est annonciatrice de l’imminence d’un nouveau crash boursier ? Il n’est vraiment pas impossible que les analystes optimistes qui, comme l’indique le Canard « sont aussi bien payé quand ils se trompent », soient une fois de plus dans l’erreur, et que les patrons d’entreprises aient déjà senti le vent tourner.

Agata Kovacs, pour Mecanopolis

Avec les informations du Canard enchainé du 6 janvier 2010, dont nous vous conseillons vivement la lecture

Agáta Kovacs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: les rats quittent le navire ou sa va faire encore plus mal   11/1/2010, 07:31

L’année 2010 pourrait sonner le glas de votre compte courant, de vos livrets, pour ceux qui en ont encore !


En effet, les banques sont truffées d’actifs « pourris », suite à l effondrement financier de 2008, il y en a pour des milliards d’euros. Les quantités gigantesques de liquidités, déversées par les gouvernements, les banques centrales, ont empêché, dans un premier temps, la faillite de toutes vos banques. Ces dernières ont donc accaparés toutes ces liquidités afin d’essayer de se recapitaliser. Les banques, étant conscientes de leur état de délabrement, ne se prêtent même plus d’argent entre-elles, elle ne se font plus aucune confiance ! Cela explique l’état catastrophique du crédit, où les particuliers, mais surtout les entreprises, se retrouvent complètement étranglées au niveau de leur trésorerie. En particulier en France, où ce manque de trésorier est structurel. Les grosses entreprises, paient les petites à 90 jours minimum, ce qui oblige les PME, artisans à jouer les banquiers du « CAC40 ».

Les banques, devenues incapables de financer les « trous » de trésorerie des PME, laminent littéralement nos entreprises, artisans et petits commerces. D’où les faillites exponentielles auxquelles nous assistons, ainsi que leurs conséquences : l’explosion du chômage, la précarité, la misère.

Le renflouement planétaire des organismes financiers continue, grâce à l’argent public. L’endettement des états devient colossal, hors de tout contrôle. N’oubliez-pas que l’Etat c’est vous, il vous faudra donc payer cette gabegie d’argent, organisée par nos gouvernants. D’ailleurs, vous commencez déjà, à travers les lois permettant l’augmentation artificielle des infractions routières, la taxe carbone, ainsi que toutes celles qui se préparent (http://www.newsoftomorrow.org/spip.php ?article7170).

Profitant de l’état de crise, nos gouvernants en profitent pour liquider toutes les institution sociales, Poste, EDF, etc, les démantèlent et les revendent aux « amis », qui ont financé leur accès au pouvoir. Donnant donnant. Les pays ne sont plus dirigés par des représentant du peuple, œuvrant pour le peuple, mais par des pantins, au service des multinationales, des consortiums. Ils ne cachent même plus leur allégeance à leurs maîtres (http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-gouvernement-brade-le-social-67657).

Liste des 30 premiers organismes financiers au bord de la faillite (http://www.newsoftomorrow.org/spip.php ?article7175) :

EUROPE : UBS, Crédit Suisse, Société Générale, BNP, Santander, BBVA, Unicredit, Banca Intesa, Deutsche Bank et ING.

ANGLETERRE : HSBC, Barclays, RBS, Standard Chartered.

AMERIQUE DU NORD : Goldman Sachs, JP Morgan, Morgan Stanley, Bank of America-Merrill Lynch, Royal Bank of Canada.

JAPON : Mizuho, Sumitomo Mitsui, Nomura, Mitsubishi.

ASSUREURS : Axa, Aegon, Allianz, Aviva, Zurich, Swiss Re.

Les banques augmentent et inventent maintenant toutes sortes de frais, d’intérêts. Elles virent leurs clients au moindre prétexte : découverts, manque de rotation sur le compte, etc…( http://www.newsoftomorrow.org/spip.php ?article7188) La seule banque qui fait encore son travail « humainement » est la Banque Postale (https://www.labanquepostale.fr/index.html), ouvrez-y un compte.

Actuellement, de grands patrons d’organismes financiers, liquident leurs propres actions des banques qu’ils dirigent ! (http://www.tradingsat.com/actu-bourse-137765-BNP.html) Si ces personnes, au courant de la réalité de leurs banques « zombies » se sauvent, ne soyez-pas les dindons de la farce(http://www.alterinfo.net/La-Societe-Generale-indique-a-ses-client-comment-se-preparer-a-un-effondrement-global_a39509.html). Quittez les banques à risque, elles le sont pratiquement toutes, ouvrez un compte à la Poste, la seule banque ou existe encore 2 doigts d’humanité. Ne laissez que le minimum d’argent sur votre compte, payez en espèce, videz vos livrets, achetez ce que vous avez à acheter maintenant, des pièces d’or (20F or), du terrain, faites des réserves de nourriture, de combustible…

La loi de Murphy précise que si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira infailliblement par mal tourner. Un autre adage indique que si il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu’au moins l’une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu’un quelque part pour emprunter cette voie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: les rats quittent le navire ou sa va faire encore plus mal   11/1/2010, 07:39

la crise est toujours en cours, figée temporairement grâce la planche à billets.

Quand à la reprise, vu le nombre colossal des chômeurs qui arrivent tous les jours, si ce n’était pas si sérieux, on en rigolerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les rats quittent le navire ou sa va faire encore plus mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand ce ne sont pas les rats qui quittent le navire... (Vermine)
» LES RATS !
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Pavillon marine et commissionement du navire
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: