Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une note d'appréciation de la part des riches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Une note d'appréciation de la part des riches   23/3/2010, 19:57

source : http://www.namebase.org/richnote.html



Soyons honnêtes : vous ne gagnerez jamais au loto.

En revanche, il y a de bonnes chances que vous restiez esclaves d'un boulot misérable pour le restant de votre vie. C'est parce que de toute évidence vous êtes né dans la mauvaise classe
sociale. Regardons les choses en face : vous êtes membre de la caste des travailleurs - désolé !

En conséquence, vous n'avez pas l'éducation, l'instruction, les
relations, les manières, l'allure ni le bon goût pour un jour être des
nôtres. En fait il vous faudrait un livre de la taille d'un annuaire
pour faire la liste de tous les avantages injustes que nous avons sur
vous. C'est pour ça que nous sommes tellement soulagés de savoir que
vous continuez toujours à croire à tous ces histoires ridicules de
"justice" et d'"égalité des chances" dans ce pays.

Bien sûr, dans un système social hiérarchique comme le nôtre, il n'y a d'abord jamais eu beaucoup de place au top niveau. Et puis c'est déjà occuppé par nous - et ici nous aimons tellement ça
que nous comptons bien rester ainsi. Mais heureusement, dans la
hiérarchie sociale il y a toujours quelqu'un d'inférieur par rapport à
vous, dont vous vous sentez supérieur et que vous pouvez maltraiter de
temps en temps. Même un laveur de carreaux insignifiant peut facilement
trouver un pauvre minable plus bas que lui dans l'ordre social, pour se
moquer de lui et lui cracher dessus. Alors ayez de la reconnaissance
pour les travailleurs immigrés, les prostituées, et les sans abris.

Souvenez-vous bien que si quelqu'un comme vous avait la sécurité
économique et les privilèges sociaux que nous avons, il n'y aurait plus
personne pour faire ces boulots ennuyeux, dangereux et mal payés qui
font tourner notre économie. Et personne pour combattre dans nos
guerres à notre place, ou pour suivre aveuglément les ordres dans nos
institutions corporatistes totalitaires. Et personne non plus pour
aller docilement à la tombe, sans avoir vécu une vie pleine et
créatrice. Alors s'il vous plaît, continuez de faire du bon boulot !

Probablement vous n'avez pas non plus la même pulsion vorace et
compulsive que nous avons de posséder des richesses, du pouvoir et du
prestige. Et même si vous pouvez sincèrement vouloir changer votre
façon de vivre, vous êtes aussi effrayés par le changement que vous désirez, ce qui vous maintient vous et
d'autres comme vous dans un état nerveux d'attente et de doute. Ainsi
vous coulez à travers la vie mécaniquement, jouant votre rôle social
assigné, terrifié à l'idée de ce que les autres penseraient si vous
osiez jamais "sortir du moule".

Bien sûr, nous essayons de vous monter les uns contre les autres à
chaque fois que cela sert nos intérêts : hauts salaires contre bas
salaires, syndiqués contre non-syndiqués, noirs contre blancs, hommes
contre femmes, travailleurs français contre polonais contre japonais
contre chinois... Nous réduisons continuellement vos salaires en
invoquant la "compétition internationale", la "loi de l'offre et de la
demande", la "sécurité nationale", le "déficit budgétaire énorme". Nous
vous jetons sur le tas d'ordures du chômage si vous dépassez la ligne
ou si vous compromettez nos profits. Et pour vous faire faire une pause
dans la monotonie de notre propagande économique quotidienne, nous vous
permettons de participer à nos jeux truqués de coquille vide
électorale, mieux connues par vous, peuple ordinaire, comme "élections".
Heureusement, vous n'avez pas idée de ce qui se passe *réellement* - à
la place vous vous en prenez aux "aliens", aux "écolos extrémistes",
aux noirs, aux juifs, à l'état providence, et des milliers d'autres
choses pour changer votre inconfortable situation.

Nous sommes aussi très content que nombreux d'entre vous soient
toujours fidèles à l'"éthique du travail", même si la plupart des
emplois dans l'économie dégradent l'environnement, déteriorent votre
santé physique et émotionnelle, et aspire littéralement votre seule et
unique vie hors de vous. Nous ne connaissons évidemment pas grand chose
au travail, mais pour sûr nous sommes heureux que vous, oui !

Bien sûr, la vie pourrait être différente. La société pourrait être organisée intelligemment pour satisfaire les besoins réels de toute la population. Vous et d'autres que vous pourriez vous battre collectivement, pour vous libérer vous-mêmes de notre domination. Mais vous n'êtes pas conscients de ça. En fait, vous ne pouvez même pas imaginer qu'une autre façon de vivre soit possible.
Et c'est probablement le plus grand, le plus significatif succès de
notre système - dérober votre imagination, votre créativité, votre
capacité de penser et d'agir par vous-mêmes.

Alors nous aimerions vraiment vous remercier du fond de nos coeurs sans
coeurs. Votre sacrifice loyal rend possible notre luxe corrompu, votre travail fait tourner notre système. Merci beaucoup de "savoir tenir votre place" - sans même le savoir !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Digipirate



Nombre de messages : 157
Age : 43
Localisation : nord
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Une note d'appréciation de la part des riches   23/3/2010, 20:20

Je viens justement de lire un texte de Rouge Le Renard :

Citation :
Heh, grand fou !... Dis moi, j'ai raté un épisode ou quoi ?... C'est quoi ces putains de férus du taf, du job, de la carrière, putain ! Quand ils te parlent de travail, t'as l'impression que ce sont des intégristes... En vérité, je crois que... Je viens de réaliser en parlant. En fait, ce sont des intégristes du devoir salarial ! Voilà ! Ils sont presque volontaires, bénévoles... Dingue, non ?... Si encore ils disaient que c'est pas bon, pas goûteux, ça irait. Mais non, ils aiment ça, c'est leur vie, et ils aiment tellement ça qu'ils le veulent pour tous, et faut voir... Avec quel bolchévisme !... Oh, y en a bien sur le volet qui doivent être dans leur élément... Mais moi, ce que j'y ai vu dans les tafs... Ce sont les coups d'esbroufes, les traficotages de plannings pour s'inventer des "récups", des tire-au-flancs qui chargent les mules qu'ont pas la côte avec le boss... Des menteurs... Des balances. Des coups de putes... Dès que t'as le dos tourné ça sécrète du venin plein la langue... Tout ça pour un smic.

Les patrons, ils ont même pas à avoir de l'imagination, les travailleurs leur donne tout le scénario... les boss n'ont plus qu'à tourner le film !... Ah, ça, ils aiment le travail, surtout quand c'est les autres qui se tapent les taches ingrates, pas eux... Puis, le matin ils veulent pas y aller, et quand ils y sont ils ne pensent qu'à une chose, se barrer... Mais à part ça, paraît que c'est le top... Travailler onze mois sur douze pendant plus de quarante ans, abominable-way-of-life n'est-ce pas !?... Que du bonheur... Puis quand ils te lâchent la bride, t'es plein de rides, tout assommé par cette vie de labeur. Quand t'avais la force de vivre tu l'avais mise au travail... Et quand t'as la force de mourir on te propose de reposer en paix, et le plus tôt sera le mieux...

http://rouge-le-renard.blogspot.com/

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une note d'appréciation de la part des riches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne d'appréciation 2013
» Sondage: Votre appréciation du site
» Appréciation du site
» Départ anticipé
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: