Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   30/3/2010, 01:51

Je reproduis ici un texte de William Milton Cooper, un vétéran du "conspirationisme" qui fut exécuté par les forces de l'ordre peu après le 11 Septembre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Milton_Cooper
http://www.karmapolis.be/pipeline/cooper.htm

C'est à lui que l'on doit le fameux "Armes silencieuses pour guerres tranquilles"
http://www.scribd.com/doc/17224552/Cooper-Willams-Armes-Silencieuses-ToP-SECRET

Certains prétendent qu'il était manipulé par la CIA au sujet des extraterrestres, néanmoins le travail qu'il a fourni pour analyser le film cultissime "2001 l'Odyssée De l'Espace" mérite d'être salué.
Il a tout de suite compris qu'il existait un sens ésotérique à cette œuvre magistrale.

De mon côté j'essaierai d'approfondir sa réflexion ultérieurement.
Quoi qu'il en soit, il parait évident que Kubrick était un initié de haut rang, ce qui rend troublant les circonstances de son décés brutal pendant le montage de son dernier film "Eyes Wide Shut" tourné dans un château des Rothshilds et qui traite des cérémonies sataniques. cyclops
------------------------------------------------------------------------------------------




Quand j’ai vu le film 2001 pour la première fois, j’étais absolument stupéfié, ce film est pour le moins étrange !

La portée de ce film est écrasante, et pour la plupart des personnes sur Terre, déroutante. Tout le monde, ou presque, n’y a rien compris du début jusqu’à la fin.

Mais tout le monde sentait que quelque chose de profond était communiqué directement aux sombres replis de leur conscience. Quelque chose qui, en effet, leur était impossible à comprendre.

Voyez-vous, le film n’était pas destiné aux profanes, comme nous appellent les adeptes, les initiés ou les prêtres des écoles des Mystères.

Ce film était un message pour les initiés qui connaissent les symboles de l’Ancienne Religion toujours pratiquée de nos jours en secret.

Je vais vous parler du sens de la symbologie présente dans le film 2001. Chacun devrait aller se procurer le film, et le revoir du début jusqu’à la fin, avant d’aborder ceci.

Ce film est l’histoire de toute la race humaine selon la religion des Mystères, de l’ancienne Babylone.

Je peux vous assurer que vous n’allez rien comprendre à ce que vous allez entendre ici sans une ample préparation et une compréhension basique des symboles de l’ancienne religion.

Vous allez le comprendre dans cette série d’émissions qui durera des heures avant d’être achevée.

Parlons rapidement avec vous de la symbologie du film 2001, avant de revenir au début, où l’on voit des hommes primitifs, mangeant des végétaux, regardant le soleil se lever à l’est.

Au début du film 2001, la plupart des gens étaient frappés par les images qui leur étaient présentées.

Car nous voyons d’abord un horrible monde noir et sombre.

Et au fur à mesure qu’il descend derrière l’écran, on voit derrière lui une lune. Et lorsque la lune se met à décliner, avec le monde qui sombrait dans la partie basse de l’écran, vous pouviez voir apparaître derrière le soleil.

Ce que vous voyiez alors, c’était une éclipse du soleil, une éclipse partielle. Et tandis que la lumière du soleil se répandait au-dessus de la lune, elle prenait la forme de la barque d’Isis, et le soleil bien sûr, pour quiconque ayant étudié le cycle osirien, devenait Osiris.

La symbolique est celle d’Osiris naviguant dans le ciel sur la barque d’Isis. Cela fera beaucoup plus sens pour vous au fur et à mesure de votre apprentissage des écoles à Mystère. C’est connu sous de nombreux termes différents dont nous parlerons après.

Il s’agit de la création de l’univers et du monde.

Puis nous voyons après une étendue où rien ne pousse, où il y a juste des pierres, un désert, et nous voyons le soleil qui nait à l’Est à l’horizon, ce qui signifie la naissance du monde.

Et avec le levé du soleil, le vent se lève à la surface de la terre, ce qui veut dire que quelque chose se passe...

Quand le soleil atteint le zénith, nous voyons des buissons, de petites plantes vertes qui se mettent à pousser.

Le trajet du soleil dans le ciel ne représente pas, bien sûr, une journée, il s’agit d’un âge.

Enfin, lorsque le soleil s’installe plus longuement au cours de l’après midi, nous voyons apparaître la vie animale, des oiseaux chanter, des animaux, et puis, des hommes primitifs, sous formes de singes.

Ils déambulent parmi les animaux, personne ne fait de mal à personne, ils vivent dans un état d’innocence.

Et nous voyons les hommes manger seulement des plantes, et des racines. Même lorsqu’il y a de la compétition pour la nourriture entre les hommes et les animaux, aucun mal n’est fait. Juste des cris, des gestes, jusqu’à ce que l’autre s’en aille.

La signification de tout ceci, c’est l’âge de l’innocence. Lorsque l’homme vivait dans le jardin d’Éden, innocent, avec les animaux. Il était végétarien.

Au fur et à mesure de la progression du soleil vers l’Ouest, l’homme commence à se retirer, dans le ventre maternel.

Car tout au long du passage du soleil dans le ciel, depuis le levé à l’Est, c’est-à-dire la naissance du monde, puis l’apparition de la vie lorsque le soleil est au zénith, les plantes, les animaux et les hommes primitifs vivent dans un état d’innocence. C’est la symbolique du film.

Durant ce processus, on voit alors une formation rocheuse en forme d’organe mâle, de pénis. C’est un symbole des écoles des Mystères, de la force génitrice de la création.

Quand vous revoyez le film, faites attention à la symbolique du film.




Le soleil progresse encore vers l’Ouest et les hommes primitifs se rendent à un point d’eau et rencontrent un autre groupe d’hommes primitifs, ayant une forme de singe.

Il y a une confrontation mais vous remarquez que personne n’est blessé ou tué. Beaucoup de bruit, de gestes de bras, de cris et de sauts, jusqu’au départ du groupe qui se trouvait auparavant au point d’eau.

Puis ils arrivent dans le ventre maternel, symbolisé par la grotte. Il y a encore une symbolique ici, puisqu’ils s’assoient tous dans le noir, leurs yeux ouverts, effrayés. Un singe femelle nourrit un enfant au sein.

Vous voyez les hommes se transformer de singes en hommes. Les hommes primitifs évoluent jusqu’au point où ils se mettent à penser.

Puis on entend, à l’aurore, un bourdonnement, le son de millions d’abeilles. Les ruches et abeilles sont un symbole important dans les écoles des Mystères.

Elles symbolisent la cohésion sociétale.

C’est l’industrie. Pas l’industrie que nous connaissons, fabriquant des voitures, mais l’industrie comme le regroupement d’individus qui travaillent ensemble sous forme de société. Ici, une société très basique.

Et le soleil se lève de nouveau à l’Est, signifiant la naissance du nouvel homme.

Puis les spectateurs voient un obélisque, un monolithe, devant la grotte (ou le ventre maternel) des singes.

Le bourdonnement des abeilles semble provenir de cette pierre.

J’ai dit trois mots : monolithe, obélisque, pierre. Ce sont tous les trois des symboles importants dans l’ancienne religion des Mystères.

Vous voyez que ce n’était pas Dieu, car la Création avait déjà eu lieu avant l’apparition de d’obélisque. Le monde, les plantes et animaux, les singes primitifs avaient déjà été créés auparavant.

C’est aussi la pierre que vous avez vu auparavant, la force génitrice du pénis. Ne soyez pas troublé par cette terminologie, vous la comprendrez au fur et à mesure - il m’a fallu des années d’étude pour comprendre ce que je vous transmets maintenant.

Vous voyez des singes très excités, dans la confusion générale, les uns encouragés par les autres, ce qui représente Adam et Eve, celle encourageant : Ève, celui encouragé : Adam. Et ce jusqu’à ce qu’il touche la pierre, qui lui apporta l’intellect.

Vous pouviez dire que quelque chose d’important s’était passé car le volume de la musique changea.


Puis les autres singes se mirent à toucher la statue. La plupart des gens que je connais attribuaient ce qu’il était arrivé à une force extraterrestre. Ils avaient l’interprétation exotérique destinée au profanes.

Ceux qui ne sont pas illuminés ne peuvent comprendre ce qui est montré ici. Mais les initiés y voient la création du monde par Dieu et l’apport de la connaissance interdite à l’homme par Lucifer.

Les écoles des Mystères pensaient que les hommes étaient retenus prisonniers dans le jardin d’Éden par un Dieu vindicatif et injuste, et que ce dieu vindicatif et injuste n’enseignait pas aux hommes qu’ils pouvaient avoir le même pouvoir.

Et les hommes furent libérés des chaines de leur ignorance par Lucifer ou Satan - beaucoup croient que ce sont les mêmes, et c’est OK parce que peut-être le sont-ils.

Avec le don de l’intellect, l’homme lui-même pourra devenir Dieu. Pour ceux qui comprennent ce que je vous apporte ici, cela vous explique tout ce qu’il est arrivé dans l’histoire de l’homme, tout ce qu’il arrive aujourd’hui, et tout ce qu’il arrivera dans le futur.

Ensuite, vous voyez le premier homme primitif, former la première pensée que lui apporte son intellect, qui est de ramasser un os dans la poussière, l’envoyer en l’air, réfléchir, recommencer, frapper avec l’os, encore et encore, et briser le crâne d’un animal mort devant lui.

Ce que vous avez vu était exact, car ce qu’il se passe ensuite, c’est que ce nouveau don de l’intellect, et la première pensée, conduit à la mort d’un autre être primitif.

Dans le cas présent, il s’agit d’une autre tribu qui n’avait pas le don de l’intellect et qui ne pouvait pas utiliser l’os comme arme parce qu’ils n’avaient pas fait le lien entre les deux.

La symbolique du film est ici le meurtre d’Abel par son frère Caïn.

Vous voyez alors l’os, projeté dans l’air, qui ouvre sur la station spatiale orbitant autour de la Terre. Et alors commence l’histoire de l’homme, son voyage vers l’illumination.

Et tout dans ce film symbolise quelque chose d’autre. Les spectateurs assis devant le film, que les adeptes ou initiés appellent profanes, ne comprirent pas de quoi il s’agissait.

Ils pensaient vraiment qu’il s’agissait du voyage dans l’espace d’un astronaute, ou d’un groupe d’astronautes, et des choses malencontreuses qui arrive à certains d’entre eux qui ne survivent pas, mais personne ne comprenait le sens des obélisques, des monolithes, l’un sur la Lune, l’autre autour de Jupiter, et la transformation ultime de l’astronaute en un fœtus géant flottant dans l’espace.

Et pour vous dire la vérité, quand j’ai vu le film pour la première fois, je n’ai pas non plus compris, mais j’ai vu qu’il y avait là quelque chose de si important qu’il fallait que je le sache.

Et je n’ai jamais arrêté d’étudier avant de trouver. Bien sûr, chaque découverte en apporte une autre, et à chaque fois que je répondais à une question des centaines d’autres apparaissaient.

J’ai finalement réalisé que si j’étudiais jusqu’à la fin de ma vie, je n’aurais pas assez de temps pour savoir ce qu’il me faut savoir. Mais sur le chemin j’ai suffisamment appris pour vous apprendre certaines de mes connaissances, et peut-être pourriez-vous m’aider à trouver la vérité ultime, que nous tous - nous tous - apprenons ultimement à chercher.

Nous tous ne réalisons pas que nous cherchons, et la plupart d’entre nous ne comprenons jamais ce que nous cherchons, mais certains d’entre nous comprenons que nous cherchons.

Les adeptes, les initiés et les prêtres des écoles des Mystères croient qu’ils ont trouvé et qu’ils savent tout cela mais je ne suis pas sûr qu’ils ont trouvé.

Car dans ma recherche de l’illumination ultime - car oui, je suis devenu, dans une certaine mesure, illuminé - j’ai découvert que j’étais plus illuminé que nombre de ceux qui sont passé par le processus de l’initiation des écoles des Mystères et qui pensent qu’ils en savent plus que moi, mais ce n’est pas vrai, je les ai dépassé de loin. Et ils croient qu’ils sont très loin devant moi.

Il m’est devenu difficile de me situer dans toute sorte de progression logique, sur une voie que je suis, et sur laquelle je ne sais où elle mène ultimement.

Mais je sais que beaucoup ont été trompé sur cette voie par le culte de l’ange déchu que nous connaissons sous le nom de Lucifer. Beaucoup pensent que Lucifer et Satan sont les mêmes, beaucoup pensent qu’ils sont totalement différent, que Satan est mauvais et que Lucifer ne l’est pas, mais Lucifer se rebelle contre Dieu selon la Bible, et fut expulsé du ciel pour être le maître du monde matériel - le maître de la Terre.

Si Lucifer est bien Satan, quand est-ce que la transformation s’opéra ? Je ne sais pas. S’ils sont différents, alors je n’ai pas encore trouvé d’où vient Satan - si Lucifer n’est pas Satan.

Certaines personnes professent avoir les réponses ; asseyez-vous nous pouvons en parler des heures, et je ne sais toujours pas s’ils ont raison ou s’ils ont tort. Mais je cherche toujours la réponse à cette question.

Je sais pourtant que - les anciens hommes ont vu quelque chose qu’ils ont décrit dans leur tradition orale, puis dans leurs écrits. On pourrait appeler cela la première observation d’OVNI dans l’histoire du monde.

Lucifer est appelé le "fils de l’étoile du matin", on l’appelait aussi "l’étoile du matin". Et il y a un grand mystère ici, car le Christ se nommait aussi le "l’étoile du matin". Comment tout cela concorde ? Je ne sais pas. Mais je sais que les gens qui ont été initiés dans les écoles des Mystères m’ont dit que le Christ et Lucifer étaient les mêmes. Je ne peux pas m’y résoudre.

Ce que vous croyez évidemment, est votre propre affaire, pas la mienne ; ce n’est pas mon but de vous faire croire quoi que ce soit, mais de vous apprendre ce que j’ai appris durant mes nombreuses années d’étude sur ceux qui rendent un culte à l’ancienne religion, en secret, depuis des milliers d’années.

Voyez-vous, le singe qui cassait le crâne avec l’os dans le désert, était le premier "prêtre des école des Mystères". Et c’est ce premier prêtre qui commença à initier les autres aux secrets.

Ce sont eux qui sont responsables, selon mes recherches, de la plupart des découvertes et du développement scientifique, ainsi que du cours du monde et du progrès matériel de la race humaine.

Car ce sont eux qui ont appris, ce sont eux qui ont développé les sciences, ce sont eux qui ont dissimulé puis utilisé leur science, leur connaissance, et leurs secrets, pour gouverner les autres. En général, pas en étant roi, mais en tant que conseillers et prêtres des rois, en étant le pouvoir derrière le trône, dans les temps anciens, et même aujourd’hui.

Ils ont gouverné dans l’ombre, et se disent être les gardiens des secrets des âges. Leur première religion s’appelle l’astrothéologie, ou le culte des cieux.

Le premier objet de culte fut le soleil, le second, la lune. Et partout où il y a les écoles des Mystères ou la religion des Mystères, vous verrez le symbole du soleil et de la lune, connu aussi sous le nom d’Osiris et Isis, et de l’enfant Horus, dont j’expliquerai le sens plus tard.

[Pause musicale]

L’intellect nouvellement trouvé par l’homme, l’emporte dans une quête qui, selon ceux qui disent savoir, ne s’est jamais achevée, et ne l’est toujours pas aujourd’hui.

L’équivalent moderne de cette religion des Mystères s’appelle L’Ordre de la Quête, et vous la verrez reflétée dans leurs nombreuses branches exotériques, dans lesquelles ils répandent des informations au public, manipulent le public ou trompent le public, qui sont pour eux les profanes, et rien de plus que du bétail qu’il faut diriger et parfois mener aux pâturages.

Dans le film 2001, la quête mène finalement dans l’espace, dans le Lune, où une connaissance est apportée par Lucifer une fois encore, sous la forme de l’obélisque, du monolithe, de la pierre, du pénis, vous comprendrez ce que cela veut dire plus tard lorsque nous en viendrons au cycle osirien, ou la légende d’Isis et Osiris et de l’enfant Horus.

Après cette nouvelle connaissance apportée une fois encore, sur la Lune, cela les a mené à une autre quête, jusqu’à la planète Jupiter, sur laquelle ils ont trouvé un énorme, gigantesque obélisque, monolithe, pierre, force génitrice du pénis, flottant dans l’espace, orbitant autour de Jupiter.

Le voyage de la Lune jusqu’à Jupiter est important, car les astronautes à bord du vaisseau spatial représentaient la totalité de la race humaine, et cela montrait que certains évolueraient, et que ceux qui ne peuvent pas, n’auront pas le droit d’aller dans le futur.

C’était un message de ceux qui gouvernent, à tous les initiés du monde. C’était un message avertissant de la naissance d’un nouvel âge.

Et vous voyez qu’à un moment du voyage entre la Lune et Jupiter, les hommes sont représentés par les astronautes formant le microcosme, qui entrent en conflit avec leur propre technologie.

La technologie de la race humaine est représentée par l’ordinateur appelé HAL. Et pour ceux qui ont eu l’esprit de faire glisser chaque lettre du terme HAL d’une lettre dans l’alphabet, H devient I, A devient B, et L devient M.

IBM. Il s’agissait alors, au moment du tournage du film, de la plus grosse compagnie informatique à la pointe de la technologie.

Il est important de voir que les hommes qui ont adopté HAL dans leur vaisseau ont oublié de mettre un interrupteur sur la machine pour l’éteindre à volonté. Vous devez comprendre que tout cela est symbolique.

HAL représentait de nombreuses choses : la bombe atomique, la bombe H, la guerre chimique, la guerre bactériologique, la technologie dernier cri, qui devient si compliquée que personne ne peut être expert. Un homme peut donc sans le savoir participer à la construction d’une technologie qui peut le détruire, bien qu’il n’ait travaillé qu’à une partie ou portion de celle-ci, dont la connaissance ne lui indique pas que le produit final pourrait être dangereux.

Et nous voyons cela arriver aujourd’hui. Tout le monde doit se spécialiser dans une petite portion de la technologie car l’ensemble est simplement si compliquée et si éloignée de notre compréhension que nous voyons que la prédiction faite dans le film 2001 se réalise vraiment devant nos yeux.

Dans ma vie, j’ai vu des automobiles que l’ont pouvait démonter et remonter les yeux fermés soi-même, puis des automobiles dont on ne peut rien reconnaitre sous le capot. Je sais juste qu’il y a là un moteur, et je sais qu’il y a du carburant qui y entre, et un système qui brûle le carburant, mais la technologie a dépassé ma capacité à tout démonter et tout remonter sans des mois ou années d’apprentissage spécialisé.

Car je vous l’ai dit avant, ce que vous percevez comme la pointe de la technologie pour le public, la technologie vraiment dernier cri, n’est rien par rapport à la technologie qui dans le secret, a au minimum 30 à 100 ans d’avance. La science-fiction n’est plus de la fiction depuis un certain temps - c’est devenu de la science.

A la fin de la bataille, il ne restait plus qu’un seul astronaute dans le vaisseau contre HAL, capable de faire ce saut dans sa conscience évolutive, capable de tromper HAL et éteindre l’ordinateur. Ce faisant, il savait qu’il avait réalisé une séparation permanente par rapport à ses frères humains sur Terre.

Le message n’est pas qu’il est allé dans l’espace pour effectuer cette séparation, l’espace est juste le moyen par lequel ce fut présenté dans le film, le message est que le nouvel homme ira dans le futur et le reste d’entre nous périrons - n’aurons pas le droit d’aller dans le futur.

Si c’est le cas, ce sera sous la forme de travailleurs esclaves jusqu’à ce que nous ne soyons plus utiles, nous serons alors simplement exterminés.

Le message envoyé à la vaste armée d’initiés des écoles des Mystères était : nous sommes au seuil du nouvel âge, et dans ce nouvel âge ne marchera qu’un seul - UN seul - homme. C’est le nouvel homme, l’homme illuminé, l’homme capable d’effectuer le saut évolutif - vers l’absence de guerre, l’absence de viols, de pillages,... vers le niveau dans les écoles des Mystères connu sous le nom de 666.

C’est le nombre d’un homme - l’homme illuminé des écoles des Mystères. Pour les chrétiens, c’est le symbole de la marque de la Bête, l’indication que l’antéchrist est arrivé, et le début des temps prédits dans l’Apocalypse sous le nom de temps des tribulations.

Tout cela, que je pensais savoir si bien, et comprendre, c’est devenu encore plus mystérieux pour moi maintenant, car je sais que je me bats contre quelque chose de quasiment incompréhensible, et j’ai dû le faire seul, par moi-même, sans croire quiconque, sans les laisser entrer, par peur qu’ils corrompent mon esprit et m’emmènent sur une mauvaise voie.

Et je ne connais toujours pas les réponses, mais j’ai quantité d’indices et quantités de faits que j’ai appris, et peut-être que je suis plus troublé maintenant que jamais je ne le fus dans ma vie.

Après avoir entendu les résultats de ce que j’ai appris, pour la première fois depuis que j’ai appris tout cela je le communique à d’autres êtres humains, et vous dis combien je suis troublé, et peut-être que nous tous, troublés, pourront rassembler les pièces du mystère et découvrir les réponses dont nous avons besoin pour former un futur que nous pourrons TOUS apprécier.

Sans peurs, sans guerres, sans mensonges et tromperies, sans manipulations, sans élites, terroristes et criminels, sans menteurs, car je vais vous montrer durant [toutes ces émissions] que les prêtres de l’ancienne religion sont ceux qui ont causé la plupart des souffrances de l’histoire humaine.

Car s’ils n’avaient pas appris cette connaissance, ce secret des âges, qu’ils tiennent loin de nous pour nous manipuler, peut-être aurions-nous pu avoir la paix dans ce monde, il y a des centaines d’années,... je n’ai pas vraiment la réponse à cela, mais je pense que la plupart des choses qui se sont passés dans l’histoire du monde, qui ont été douloureuses et horribles, ne seraient pas arrivées - sans ces gens.

Mais peut-être ai-je tort. Et comme toujours dans ces émissions, ne croyez en rien de ce que vous entendez si vous ne pouvez pas le soutenir par votre propre recherche.

A la fin du film que vous avez vu, l’astronaute qui vieillit, est le symbole de l’acquisition de la sagesse et connaissance, et quand il se regardait il se voyait plus jeune, puis plus vieux, puis encore plus vieux, puis plus jeune à nouveau, puis finalement... apparait cette vision incroyable, stupéfiante, époustouflante, du fœtus - fœtus humain - flottant dans l’immensité de l’univers, signifiant la naissance du nouvel âge et du nouvel homme qui ira dans le futur.


Vous voyez que l’astronaute qui a fait ce saut est revenu parler à quelques personnes choisies - c’est donc devenu un enseignant pour nous autres, et quand on lui a demandé ce qu’il lui était arrivé, il a répondu : "quelque chose de merveilleux". C’était supposé dire aux initiés capables de comprendre la symbolique du film que s’ils étaient capables d’accomplir cette transition, le futur serait une utopie.

Je ne peux pas vous dire si ce le sera ou pas. Je peux juste vous dire que les prêtres de l’ancienne religion sont aux commandes aujourd’hui, et que nous devrions mieux trouver - et vite - car le nouvel âge est l’âge du verseau, dont la date exacte peut être déterminée astrologiquement - et je ne vais pas vous dire quelle est la date, car je l’aurais sur un bout de papier devant moi, je veux juste que vous m’aidiez tous dans cette recherche - Dieu sait que j’ai besoin d’aide.

Je ne peux pas vous sauver tous - tout seul. Il y a toujours la possibilité, que puisque je suis humain, je fasse les mauvaises décisions, ou les mauvaises interprétations. C’est pourquoi, si nous travaillons tous ensemble, cherchant les informations, nous avons bien moins de chance de faire une erreur qu’un homme travaillant seul.

Retournons maintenant au début - lorsque l’homme faisait les premiers pas de son évolution, sur l’échelle de développement évolutif. L’homme était seul - seul dans le sens où il n’avait pas toute l’aide et la connaissance que nous avons aujourd’hui, qui nous permet de survivre.

L’homme était alors en proie au froid, aux bêtes sauvages, il n’avait pas de maison, pas d’air conditionné l’été, pas de chauffage l’hiver, pas de docteurs s’il tombait maladie ou se blessait - il mourrait alors certainement.

Il n’a pas fallu très longtemps aux anciens hommes de décider que dans ce monde le plus grand ennemi à craindre était l’obscurité de la nuit, et tous les dangers inconnus qui y sont associé. Le plus grand ennemi de l’homme est l’obscurité.

En comprenant cela, on voit que le compagnon des hommes en lesquel il peut faire le plus confiance, étaient, de loin, le plus grand cadeau du ciel au monde, cet astre glorieux du jour que nous appelons le soleil.

Ce fut le début du combat entre la lumière et l’obscurité, et ce fut la première compréhension de l’homme, de la naissance et la mort, et la renaissance, d’une déité. Car le soleil nait le matin, voyage dans le ciel jusqu’au zénith, ce qui explique pourquoi tant de choses arrivent à midi, ou vers midi, puis vieillit lorsqu’il sombre dans l’Ouest, puis finalement meurt.

L’homme était sujet aux rigueurs et dangers du froid de la nuit, jusqu’à ce que son dieu renaisse à nouveau le lendemain.

Je n’invente rien de tout cela, il m’a fallu de nombreuses années d’études pour le comprendre.

L’homme a réalisé que la Lune aussi, s’élevait dans le ciel, vivait une vie autre que le soleil, puis se couchait, mourrait, et renaissait. Le soleil, à cause de sa brillance, devint le maitre ou la plus grande des déités, et la Lune prit un aspect féminin car le Lune reflète la Lumière de son maitre.

Vous comprendrez tout cela peu à peu car chaque émission que je ferais sera consacrée à l’explication de l’ancienne religion des Mystères, et il est important que nous le comprenions tous car il s’agit des gens qui sont au pouvoir !

Et ne me demandez pas de discuter des vérités de la religion, car je crois vraiment en la Constitution, et au fait que nous avons tous le droit d’adorer notre propre dieu de notre propre manière. Et que personne n’a le droit de dire à quiconque, sauf si c’est demandé, ce qui doit être cru.

Vous savez que je suis chrétien, mais je en suis pas un chrétien dans le sens où je ne suis pas le dogme d’une église ou la prédication d’un prédicateur, et je ne suis pas nécessairement mot pour mot la Bible.

Je me réfère strictement aux paroles attribuées à Jésus-Christ et j’essaye de suivre ces paroles dans ma vie quotidienne. Cela n’a pas d’importance pour moi, que quelqu’un prouve qu’il ait vécu, ou qu’il n’ait pas vécu, j’ai trouvé que ces paroles étaient les enseignements les plus profonds de tous, parmi tous ceux que j’ai lu dans les livres dans ma vie. Et tant que personne ne me dit quelque chose de mieux, c’est ce à quoi j’adhérerais toujours.

Je ne vous suggère pas ce que vous devez croire ou ne pas croire, mais je vous suggère que nous devons tous apprendre le plus possible sur tout ce que nous pouvons, parce qu’une chose que j’ai apprise dans ma vie, est que la plupart des choses qu’on nous a apprises sont des mensonges.

Qui que soient ces gens - et je sais qui ils sont, je vous apporterai cette connaissance, les prêtres, les adeptes, les initiés des écoles des Mystères - ils sont au contrôle, ils définissent le futur, et ce futur nous affecte tous. Nous devrions mieux apprendre tout ce qu’il est possible d’apprendre sur eux.

Vous ne pouvez pas identifier l’ennemi sans connaître l’ennemi, vous ne pouvez pas le combattre si vous ne connaissez pas les tactiques de combat de l’adversaire. Et quand vous comprenez que Lucifer est le fils de l’Étoile du matin, ou l’Étoile du matin elle-même - la création des écoles des Mystères - cela commence à tomber sous le sens.

Analyse complémentaires:
http://www.matiere-esprit-science.com/pages/breves/2001.htm
http://skildy.blog.lemonde.fr/2007/09/19/kubrick-signification-du-monolithe-de-2001/

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitée



Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   7/9/2010, 18:42

merci pour cette analyse. là comme ça c'est marrant, ça me fait penser à une chanson du groupe Paris Combo... N'empêche que si je l'avais en face de moi le lucifer, je lui collerais une droite de Dieu le père. Pour voir qu'il fait noir, pas besoin d'être une lumière, pas besoin d'être illuminé pour être une personne de bien ! grrrr cette école des mystères, ceux qui aiment l'humanité détestent les personnes !

voilà les paroles de la chanson http://www.youtube.com/watch?v=2_T7WY0bVwc un peu de zic.
Living-room
by Paris Combo
Nous tous nés d'amour dans ce vieux pays
Où seuls de vieux, de très vieux singes sont assis
Aux commandes de nos libertés
Aux manettes de nos intégrités

Alors, tapons-nous sur le nez
Ça les fait toujours rigoler
Allez oui, tapons-nous, entre nous
Ça leur fera toujours de gros sous
Quand ils nous vendront des canifs
Et des idées malsaines
Pour que nos petites vies s'enfouissent
Dans la violence et la haine
Alors quoi, on va coucher dehors
Sous les ponts, sous des ponts d'or
Que d'autres auront construits pour aller de leur cuisine
A leur living...

Leur living-room
C'est pas du flan, c'est pas du vent
C'est le living-room des vieux singes savants
Living... Living... Living...room

Nous sommes tous nés, mon ami
Nous sommes tous vivants, c'est inscrit
Dans notre œil, tu vois, au fond ça luit
D'une envie de vivre, d'une envie

De parcourir le monde
Cette bonne terre si gironde
Mais non, mais non, voilà qu'on nous gronde !
Car sans laisser-passer
Faut pas se laisser aller

A rêver d'une autre vie, mon ami,
Non, faut pas rêver
Car pour rêver, faut des «laisser-passer»
Du papier, pour passer sa vie

De l'autre côté du pont, des ponts d'or, dehors
Y'en a des tonnes, c'est pas qu'on les ignore
Car on les voit souvent passer de leur cuisine
A leur living...

{au Refrain}

Voilà comment, quand on y pense
Nous sommes tous devenus des éléphants
Des gnous, des girafes, des orangs-outangs
Dans nos réserves sous surveillance
Et qu'on n'aille pas s'égarer
En troupeau ou bien tout seul, isolé
Dans les réserves d'à côté
On est sûr de tomber sur un os

Un ostéopathe de première

Qui vous démembrera, c'est son affaire !
De vous faire passer l'envie
Des voyages interdits

Interdits dans nos vieux pays
Où seuls de vieux, de très vieux singes sont assis
Dans leur cuisine, ils gambergent
Pour améliorer leur living...

{au Refrain}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cropz



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   25/9/2010, 20:35

chose intéressante dans le film, ce sont les personnes cryogénisées. Elles sont dans une sorte d'habitacle qui ressemble étrangement à des sarcophages égyptiens..

Aussi autre chose, au moment du saut dans l'évolution spirituelle on aperçoit clairement l'alignement des astres. Pourquoi ? ça me fait beaucoup penser à ce qui se dit sur 2012, l'alignement et l'évolution spirituelle...Peut-être que je me trompe..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   26/9/2010, 01:49

Désolé cropz mais je n'ai pas trouvé le temps d'expliciter le film de Kubrick.
En deux mots il concerne l'évolution de l'homme, chaque monolithe est comme une borne kilométrique représentant une étape dans les âges de l'humanité à partir des primates.
La derniére étape étant celle où l'homme se libére du monde terrestre et réussi à atteindre les sphéres divines (la fameuse illumination). Mais pour cela il doit auparavant déconnecter son intellect ( l'ordinateur HAL) qui constitue le dernier maillon d'un héritage maléfique qui commença avec le premier outil (l'os en forme de tibia).

le probléme c'est que pour bien expliquer ce film il faut exposer un certain savoir ésotérique comme le sens du péché originel, la finalité de l'illumination et des pratiques méditatives qui visent à court circuiter l'intellect.
Dans ce contexte, Il faudra aussi expliquer ce que signifient les alignements planétaires dans ce film.

Ce qui fait beaucoup de travail...

Sinon il y a un film que je viens de voir et qui constitue l'exact opposé de "2001", il s'agit de "contact" avec Jodie Foster, là aussi il est question de voyage spatial mais c'est de l'illumination satanique dont il est question.

Qui l'eu crut ?


Film dispo sur Megaupload.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   9/3/2012, 23:46

Article intéressant, comme toujours l'auteur se protège en ajoutant un zeste d'ufologie.

Jay Weidner : Que savait Kubrick ?

« le: 04 Août 2011 à 18:26:56 »









''Jay Weidner, écrivain et cinéaste est l'auteur et le producteur du film Kubrick's Odyssey : Secrets Hidden in the Films of Stanley Kubrick . A ce jour, seul le premier opus de la trilogie est achevé. Kubrick's Odyssey, Part 1 : Kubrick and Apollo

D'après Jay Weidner et les preuves qu'il apporte, Kubrick est l'homme qui dirigea les alunissages d'Apollo. 2001 : A Space Odyssey n'était pas uniquement le film produit à partir de la nouvelle de Arthur C. Clarke. C'était également un projet de recherche  & développement dont l'objectif était d'aider Kubrick à produire les séquences filmées de la capsule Apollo sur la lune. A la lumière de cette révélation, Weidner explore le film The Shining et démontre que ce film est aussi l'histoire du travail personnel de Kubrick pendant qu'il travaillait secrètement aux séquences Apollo pour la NASA.''

Que savait Stanley Kubrick ?

Interview de Jay Weidner pour le show Veritas.   
Juin 2011


1/3 Kubrick et la NASA

M.Fabregas : ''J'ai toujours pensé que Kubrick voulait nous dire des choses avec ses films mais je ne savais pas à quel point jusqu'à ce que je regarde la première partie de votre trilogie ! Qu'est-ce qui vous a poussé à faire ces recherches ? A quel moment vous êtes-vous dit : ''Ah... il y a de l'information ici et je vais tout passer au peigne fin.''
Jay Weidner : C'est arrivé moins d'un mois après la mort de Stanley, en 1999. J'étais en France à l'époque et très attristé par cette nouvelle. J'étais un fan et aurait aimé pouvoir regarder d'autres films de lui.  Je suis rentré à la maison, c'était un samedi matin et tout d'un coup, alors que ma femme et moi prenions le café dans la cuisine, j'ai commencé à lui parler de 2001 : A Space Odyssey et comme dans un flash de révélations, je lui ai expliqué le film pendant 2 heures, le vrai sens de ce film. Quand j'ai eu fini, elle m'a dit : C'est la chose la plus étonnante que j'ai jamais entendue ! Tu dois écrire tout ça avant de l'oublier.

J'ai dit d'accord mais avant je veux revoir le film, c'était du temps des VHS, je suis donc allé au magasin vidéo de location de notre petite ville, le film passait sur l'écran quand je suis entré. Le jeune qui travaillait là le regardait pour la énième fois, en me disant je l'ai déjà vu au moins 10 fois mais j'arrive toujours pas à piger... Je l'ai emporté et visionné et quelques jours plus tard j'ai écrit mon article Alchemical Kubrick . C'était avant la sortie de Eyes Wide Shut Kubrick est mort en mars et ce dernier film est sorti quelques mois plus tard, le 20 juillet.

Mon article sort sur le web, un million de vues, et tous mes amis le critiquent en disant qu'il n'y a pas de preuves dans le travail de Kubrick démontrant qu'il s'intéressait à l'occultisme, donc ... non vraiment Jay, je ne vois pas comment tu peux tirer une interprétation alchimique de son travail. etc... A ce moment là, je devais bien accepter le fait que je n'avais pas beaucoup de preuves, mais l'impression était que la symbolique de 2001 était si alchimique, avec le monolithe noir représentant la pierre philosophale ; la transmutation de Bowman l'astronaute qui devient l'enfant des étoiles, ça imite  exactement la transmutation alchimique. J'étais plutôt sûr de moi, puis Eyes Wide Shut est sorti et là, toutes les critiques cessèrent. Personne ne me dit plus que j'avais tord et que Stanley ne s'intéressait pas au monde occulte.Tout cela me conduit à visionner tout ce qu'il avait fait. Je travaillais déjà avec Richard Hoagland depuis les années 90 sur la recherche lunaire. D'ailleurs, j'ai passé une grande partie de ma vie a étudier la lune et à lire tout ce que je pouvais trouver, je suis complètement obsédé par ce sujet. Je suis certainement ce qu'on appelle un vrai lunatique.

Hey bien comment cela m'a pris ? Je me souviens de ce qui a tout déclenché comme si c'était hier :

Pendant que je regarde avec attention, la scène dans 2001 avec les grands singes, je vois qu'elle a été filmée avec un écran de projection frontal  parce que je m'y connais en prises de vues cinéma  et d'ailleurs j'admire son utilisation incroyable de cette technique pour cette scène. Puis tout d'un coup, des années de visualisation de photos et de films de la NASA remontent à la surface et je comprends d'un coup d'un seul comment les prises lunaires avaient été faites.  Et pourquoi nous trouvons tant d'anomalies dans ces images lunaires. Je ne parle pas des prises faites au-dessus de la Lune, ni de celles de Lunar Orbiter, ou de Pionner, mais je parle des prises faites par les astronautes pendant les missions Apollo.

Dans un premier temps je décide de ne rien dire là-dessus mais j'en touche un mot à Richard Hoagland et sa réponse est des plus surprenantes, venant de sa part.  Je continue à la fermer mais quand Dark Mission sort ...-- et j'adore le livre et j'adore Richard et Mike Bara –  je sens qu'il faut redresser tout ça une bonne fois pour toutes, il faut s'assurer que le public comprenne bien que ce que l'on voit sur les photos prises par les astronautes sur la surface de la Lune est un mensonge complet garanti 100%.

Pour Richard Hoagland, ce que nous voyons dans le fond, sont des structures de cristal et vous, vous dites que c'est la projection d'un écran frontal.
C'est un écran. Ça s 'appelle Scotchlite screen. C'est fabriqué par 3M. Et ce sont des centaines de milliers de minuscules perles de verre qui reflètent magnifiquement la lumière à l'envers, je veux dire à 90°. Donc lorsqu'il actionne son spectrographe, la machine dit toujours que c'est du verre, ok ? C'est pourquoi il en arrive à ces conclusions. L'analyse spectrale vous dira que c'est du verre. C'est du verre...donc ce doit être des tours de verre ce qui explique pourquoi on ne les voit pas, parce qu'elles sont en verre. Bien sûr, je ne me demande même pas pourquoi la poussière lunaire ne se dépose pas sur les tours de verre mais...

Pour Richard c'est donc devenu un vrai paradigme de travail, paradigme que je ne partage pas mais je suis toujours aussi intéressé par les anomalies qu'il trouve parce qu'elles existent sans aucun doute et je trouve intéressant  la façon dont la Nasa ne répond jamais sérieusement à ce qu'il dit sur ces anomalies. Ils auraient pu le discréditer de façon à ce qu'il disparaisse à jamais des médias mais ils ne le font pas. Et la raison en est qu'ils préfèrent que les gens pensent que ces anomalies sont des cités alien plutôt que des prises de vues faites en studio !

C'est une bonne explication pour eux car c'est tellement hors de la boite que personne ne le croira. Quiconque est sain d'esprit ne s'intéressera pas à une telle théorie. Alors, okay, il trouve ces trucs et dit que ces villes de verre font 20 miles de haut et qu'on ne peut pas les voir à l’œil nu. Okay, mettons, mettons...mais l’artefact vient d'un procédé cinématographique nommé front screen projection au moyen duquel les scènes d'arrière plan sont réfléchies hors de l'arrière plan pour donner l'effet qu'il y a des montagnes et des paysages au delà de l'endroit où se tiennent les astronautes.

Et c'est ce que Kubrick essaie alors de produire quand il tourne la scène des singes dans  2001. Il ne  veut pas aller filmer en Espagne où quelque part... Il ne veut pas faire de travail en extérieur. Il aime retrouver son propre lit tous les soirs si bien qu'il décide de filmer avec ce procédé. Seules, des petites scènes avaient été tournées avec ces écrans auparavant. Son but est de filmer ces scènes en les faisant paraître immenses et c'est exactement ce qui est utilisé sur les sets lunaires.

Ensuite, je commence à faire des recherches sur l'histoire de Kubrick tournant en front screen projection : Il y a 8 scènes et nous découvrons qu'il a commencé par ces scènes là ainsi que  celles de 2001 sur la surface lunaire. Il filme donc de 1964 à 1966 toutes les scènes relevant de ce procédé, soit un total de vingt minutes pour un fim de deux heures quarante. Il lui faudra la moitié des 4 ans passés pour faire 2001 juste pour filmer ces 8 scènes en front screen projection. Il essaie tout ce qu'il peut pour que ça marche avec l'immensité nécessaire pour son film. Le studio qu'il utilise pour ce travail, le studio Boreham Wood à Londres n'est pas le studio qui a servi pour le reste du film. Autrement dit, il utilise deux studios à la fois. Il a un studio qui sert pour toutes les prises qui ne sont pas en front screen projection et puis il a un autre studio, où presque personne ne va pour l'utilisation de cette méthode.

Bien entendu, c'est le studio utilisé pour les séquences d'alunissage. Il sépare les deux de façon à ce que personne ne voit ce qui s'y passe réellement. A l'époque, il a quelques techniciens à qui il fait confiance et ces techniciens n'ont même peut-être jamais compris ce qu'ils filmaient. Peut-être qu'après avoir enfin vu les prises Apollo, se sont-ils dit ah mais attends...on dirait..., il se peut aussi qu'ils n'aient pas vécu au delà de leur tournage. Je ne le sais pas. Mais c'est là qu'il a tout filmé, assemblé et le reste fait partie de l'histoire. Je pense que j'ai tout bon. Les gens peuvent discuter avec moi si oui ou non Stanley Kubrick l'a fait, je ne peux pas vous donner de preuves irréfutables à part pour The Shining, qui prouvent que c'est lui qui a tourné ça. Mais les coïncidences commencent à s'accumuler et les coïncidences sont qu'il tourne 2001: Odyssée de l'Espace de 1964 à 1968, le Programme Apollo commence en 1964 pour culminer en 1969, un an après la sortie de 2001 et bien sûr, ils ne feront que 6 vols et tout le truc part au placard et ils n'y retournent jamais.

De plus il faut savoir que Fred Ordway, l'un des meilleurs scientifiques de la Nasa, ne cesse de faire des allers et retours de Houston à Londres afin de travailler sur 2001,et là, vous vous demandez pourquoi la NASA paie ce type un énorme salaire pour qu'il aille  travailler sur un film d'Hollywood ? C'est très étrange. Et enfin, tout le générique original qui a disparu maintenant, dans lequel il remerciait de leur aide pour 2001: Odyssée de l'Espace  toutes les compagnies impliquées dans l'alunissage !

Reprenons avec ce qui s'est passé dés le début. Lorsque Dr Strangelove sort en salle (début des années 60), le gouvernement, qui ne lui avait rien prêté, voit le film. Or, Kubrick a réussi à fabriquer un B52, si bien qu'ils se sont dit : Voilà notre type, il pourra produire quelque chose ! C'est ainsi qu'ils l'ont contacté n'est-ce pas ?
Oui.  Kubrick envoie le script au Pentagone, un script sarcastique et bien fendart co-rédigé avec Terry Southern ; (Il demandait un B52 pour le filmer) ils lisent le script, ce qui les rend fous de colère. Leur réponse sera sans appel : Non. Nous ne vous aiderons pas, oubliez-nous. Alors il commande 600 magazines militaires, tout ce qu'il peut trouver, il prend toutes les photos des B52, fait des collages jusqu'à créer un véritable B52 aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, le donne à son directeur artistique en lui disant : Construis-le...

Le Pentagone pensait plutôt refroidir ce type...mais le film sort et on y voit un B52 qui n'est pas seulement semblable à un vrai B52 mais qui est filmé en vol ! C'était au début des années 60 et donc très étonnant. Ce fut la porte ouverte pour la suite. Kubrick est approché et il déménage tout en Angleterre pour commencer à travailler sur 2001 avec Arthur C. Clarke. Ce dernier n'est pas seulement le consultant scientifique de Walter Cronkite pour les émissions Apollo sur CBS (Richard Hoagland étant l'un des assistants),  il traîne aussi avec Herman Oberth, Werner von Braun et toutes les huiles scientifiques allemandes dont nous ne connaissons pas les noms et qui sont encore plus incroyables que les deux cités.

Tout ce monde fait la navette Houston-London, essayant d'obtenir que la NASA travaille sur le programme lunaire. Tous ces événements sont concomitants. Kubrick se rend chez Clarke pour bosser sur le script et il y rencontre Fred Orway , Herman Oberth, W.von Braun, tous ces types et leurs conversations...Une fois que vous comprenez vraiment qui sont ces gens et ce qu'ils font véritablement, vous avez une idée de ce que les conversations ont dû être... Plus que passionnantes ! Je ne sais pas jusqu'où ça va, si vous tenez compte du travail de Joseph Farrel , nous avons affaire aux nazis, les allemands qui avaient inventé un vaisseau qui pouvait aller loin dans l'hyperespace, dans le système solaire et sur Terre, avec les expériences Bell.

On peut donc supposer qu'ils en savaient beaucoup en 1963, plus que ce que nous pourrions croire aujourd'hui. Même beaucoup plus que ce que nous savons aujourd'hui. Je pense qu'ils savaient déjà que Phobos est probablement artificiel. Je pense aussi qu'ils savaient déjà que Iapetus est artificiel. C'est pourquoi Arthur C. Clarke a mis le monolithe sur la lune de Saturne, Iapetus, dans l'histoire de 2001 : Odyssée de L'Espace. Dans le roman, Bowman ne va pas à Jupiter mais vers Saturne. Et pas seulement Saturne, il va sur Iapetus.

L'histoire dit qu'ils n'ont pas pu reproduire les anneaux de Saturne, vous le croyez ?

Il y a longtemps, oui. Mais après avoir examiné ces allemands et les sociétés secrètes auxquelles ils adhéraient je me suis rendu compte d'une énorme obsession avec Saturne. Ils étaient en fait membres de sociétés Saturniennes, de groupes occultes   dédiés à Saturne. Saturne est aussi Chronos, ou le temps, qui est un autre nom pour La Faucheuse. Saturne sacrifie également des enfants afin de leur voler leur ki, vous comprenez ce que je veux dire. Cela le rend jeune de nouveau. Le vieil homme Saturne redevient l'homme jeune Saturne après le sacrifice. J'ai commencé à lire tout ce folklore au sujet de Saturne, à l'étudier en détail car je voulais comprendre pourquoi ils avaient nommé les fusées Saturn5 et pourquoi ce nom pour des fusées qui allaient sur la Lune. Ça n'avait pas de sens.
Puis j'ai compris bien sûr qu'on avait ordonné à Kubrick de changer le nom de Saturne et Iapetus à quelque chose de plus commun : Jupiter.

D'après vous, comment se sont poursuivies les négociations entre Kubrick et le gouvernement US pour la direction des séquences de la Mission Apollo ?  Que lui a-t-on offert ?
Ce qu'on lui a offert ? C'est évident. Jusqu'à 2001 il peinait pour survivre, ses films lui rapportaient peu. Il reçut un gros chèque pour diriger Spartacus, finalement Dr. Strangelove lui a rapporté un peu plus mais c'était toujours très insuffisant. A ce stade il a toujours besoin des accords des studios pour faire des films. Après 2001 il n'a plus aucun problème ! Grande maison, plus de soucis financiers, il peut tourner tous les films qu'il veut, le studio lui donne carte blanche. Le fait est publiquement reconnu : Kubrick a un contrat de style indéterminé avec Warner Brothers qui l'autorise à faire n'importe quel film  avec le budget qu'il désire, et c'est ce qu'il fait.

C'est pourquoi ses films, même Eyes Wide Shut, ont plus de 60, 80 prises, il grille de la pellicule comme personne et quand on connait le prix que cela représente...environ 100 dollars la minute. Il tourne des heures et des heures et des heures de pellicule chaque jour. Les coûts sont gigantesques et silence total...personne ne dit Hey Stanley, cool it ! Personne ne supervise ses projets. Habituellement vous avez sur place un producteur consultant qui vient des studios, il passe tout au crible et le studio voit pour les décisions importantes si c'est ok ou non. Rien de tout ça avec Kubrick. Il pouvait avoir tout ce qu'il voulait et il l'avait. Il pouvait tourner n'importe quel film s'il le voulait.

Les gens disent qu'il devait faire un film sur Napoléon, alors pourquoi ne l'a t-il pas fait ? C'est très simple, ce n'est pas le studio qui a reculé devant le projet, c'est Kubrick lui-même parce que Rod Steiger avait fait un navet nommé Waterloo, l'un des pires films jamais faits qui a zigouillé Napoléon au cinéma pour au moins 50 ans ! Kubrick voulait plus y toucher après ça. Ses films étaient rebelles, sombres et ont toujours révélé un coté de la nature humaine que la plupart des cinéastes ne veulent pas dévoiler.

C'était un tel perfectionniste que pour The Shining il avait près de 400 ki-lo-mè-tres de pellicule et Shelley Duval était très agacée, pour certaines prises, c'était de l'ordre d'une centaine de fois alors qu 'elle était habituée à 2 ou 3 prises !
Recevez-vous du courrier injurieux de la part de travailleurs de la Nasa de l'époque, des contractants comme Lockheed etc … suite à vos découvertes?

Vous n'avez pas idée ! Ils sont très en colère après moi. Une fois qu'ils en ont terminé avec les insultes, ils en viennent aux preuves, ce sont des allers et retours difficiles entre nous mais j'en ai converti quelques uns. Les premiers chocs passés, ils font :Hmm...humm... C'est bizarre car il y a beaucoup de choses étranges qui ne sont jamais discutées, tout le sujet de la Lune pourrait faire des heures et des heures. Je ne vais pas dire ça à ces gens là mais je suppose qu'ils travaillent sur des trucs, oui. Et ces trucs sont utilisés. Des ordinateurs et tous les trucs qu'ils construisent mais ils ne travaillaient pas sur Apollo, ils travaillaient sur ce que j'appelle gentiment le Secret Space Program.

Cela dure depuis...j'en suis certain, depuis la fin des années 50 mais maintenant je commence même à reculer jusqu'en 47 quand le ''National Security State'' fut créé avec la CIA et tout ça. Je pense que c'est cette année là qu'ils ont mis en route un plan avec les scientifiques allemands pour investir massivement (financièrement) dans les expériences de type Bell. Je ne sais pas où ils étaient quand ils ont préparé ça, en Antarctique ou bien au nord du Canada peut-être, un endroit très très éloigné de tout.

Ils ont construit une base et ont commencé à bosser sur un vaisseau, ils l'ont perfectionné. J'ai eu quelques conversations avec des gens en Allemagne qui m'ont confié qu'ils travaillaient sur des Ovnis avec ces types et que les engins étaient vraiment très développés à la fin de WWII ; encore plus développés que ne le suppose Farrell. Comme Hoagland, je pense que le programme spatial secret ...tout ce qui lui suffisait de faire c'était de s'installer sur une structure artificielle comme Phobos ou la Lune ou Iapetus et  de rétroconcevoir ce qu'ils avaient. S'ils l'ont fait, alors ils ont maintenant environ 1000 ans d'avance sur nous, même plus probablement.

Et pas besoin d'apporter ces technologies ici parce que ça leur rapporte tellement de garder nos  avions voler n'est-ce pas ?

Ça et nous n'avons pas le droit d'avoir quoi que ce soit pour nous. Je vais dire une chose...au sujet de tout ça, il semble que ces gens ont décidé de se débarrasser de nous tous. Je ne vois pas d'autre conclusion. Et les managers qui sont laissés derrière par ces gens sont aussi stupides qu'il est possible de l'être et leurs enfants mourront aussi avec nous. Alors s'il y a un complot Rockefeller/Rothschilds, ils sont dans le même pétrin que nous maintenant.

Ils sont donc induits en erreur. On leur a donné carte blanche en leur laissant penser qu'ils seraient sauvés alors qu'à la fin ils mourront aussi.
J'ai bien peur que cela soit exactement ce qui se passe. Ils ont quitté la planète et ils attendent jusqu'à ce que nous soyons tous cuits. Et c'est la seule explication à laquelle je puisse penser pour ce qui se passe au Japon. Je ne trouve pas une seule raison qui me dise pourquoi le monde entier n'envoie pas tous nos ingénieurs et nos scientifiques dans ce pauvre pays pour aider ce peuple. Mais non, personne...ils ne parlent même pas d'y envoyer des équipes.

[Suite à une discussion surThe Event ]
Vous savez je ne pensais jamais que j'en arriverais là. Je suis un type plutôt conservateur et j'ai résisté longtemps devant tout ce qui concernait les aliens, les intelligences hors de notre planète et j'utilisais le rasoir d'Occam pour me prouver  que c'était terrestre. J'ai participé à des débats et les gens m'en voulaient parce que je n'y croyais pas et vous savez quoi ? Après tout ce temps, je suis maintenant convaincu et je n'ai aucun doute. J'ai des preuves béton pour soutenir ce que je dis. Il existe définitivement des intelligences au delà de notre planète et elles interagissent avec notre planète d'une façon choquante. D'ailleurs Kubrick le savait et ce sera dans la deuxième partie de mon film : Kubrick le Magicien. J'y montre ce qu'il pensait de cette situation actuelle et j'en arrive à la conclusion qu'il avait parfaitement compris.

J'en reviens à Saturne. Donc il se peut que Saturne ne soit même pas une planète, difficile à dire mais c'est une planète tellement bizarre  si vous y pensez, ça vous rend dingue.


Si le système solaire...imaginez un donut toroïdal avec le Soleil au centre de ce système solaire universel, ce champ électromagnétique ayant la forme d'un donut. Son centre est le soleil et son périmètre externe est l'orbite de Saturne et Saturne, par son orbite, contient le champ et le garde réglé. Saturne était aussi appelé Seth dans l’Égypte ancienne . Il règle le temps, il crée la fausse idée du temps linéaire qui prend la place du temps que j'appelle polychronique qui est celui avec lequel nous devrions vivre. Saturne crée un faux, que j'appelle le temps monochronique. Celui-ci nous fait croire que le temps a un commencement, un milieu et une fin. Et nous courons tous à la poursuite de cette fin. Nous le faisons tous, chaque jour et à chaque instant de nos vies. Ce n'est pas une idée exacte. C'est un dispositif que nous avons inventé et que nous utilisons afin de créer la civilisation, mais ce n'est pas réel. Nous sommes maintenant tombés dans un monde où nous sommes piégés par le temps et Saturne est ce temps. C'est Chronos. Nous sommes esclaves du temps, nous sommes esclaves d'un stratagème.

Cette idée monochronique n'est rien d'autre qu'une fin terrifiante. Tout le monde absorbe cette idée et cela incite les gens à utiliser tout maintenant parce que tout va bientôt finir de toutes façons. Cela accélère les notions apocalyptiques et nous courons vers le néant. Il y a une raison à tout cela et je ne parviens pas à  trouver pourquoi nous nous faisons ça en tant qu'espèce alors que nous pourrions vivre une vie beaucoup plus heureuse, une vie avec le temps polychronique. Comme les peuples des pays qui n'ont pas été civilisés ou industrialisés, dans certaines régions d'Indonésie vous dites : Ok, retrouvons-nous pour le dîner à 19 heures ... et ils arrivent à 22 heures. C'est cool, personne n'y prête attention parce que c'est ainsi que la vie est vécue là-bas alors qu'ici ce serait une hérésie.
Voilà donc ce que fait Saturne. C'est Seth, Satan, La Faucheuse, c'est l'être qui sacrifie des enfants afin de se renouveler, Saturne a un motif hexagonal et son pôle nord se cache sous des nuages.

C'est quoi cet hexagone ?
Eh bien c'est pour ça que je ne pense pas que ce soit une vraie planète parce qu'il doit y avoir quelque chose qui bouge sous ces nuages qui les cause à prendre la forme d'hexagones. Cela signifie que c'est artificiel. Quand vous examinez Iapétus et la Lune vous voyez sur toutes leurs surfaces des cratères hexagonaux. C'est incroyable. Vous vous dites : Comment un météoroïde peut laisser un cratère hexagonal ? Je parle de cratères qui ont la forme parfaite d'un hexagone. La réponse est donc que ce n'est pas la chute qui a causé ça. C'est plutôt un météoroïde qui en tombant a dispersé ce qu'il y avait au-dessus  et ce faisant en révélait la structure sous-jacente.

La structure sous-jacente de Saturne apparaît comme des formes hexagonales. Autrement dit, une gigantesque étoile à 6 branches, comme l'étoile de Salomon qui tournoie en créant un immense vortex. Celui-ci nous donne la mesure du temps linéaire et garde tout en ordre. Un ordre au sein duquel nous avons peu de choix. C'est probablement la même chose avec la Lune. Elle gouverne et empêche le champ terrestre d'aller de travers. Elle crée une stabilité dans les champs temporels. Je sais que parler du temps est très abstrait. Le temps est comme une rivière ou une onde avec un flux et un déclin, disons comme une spirale qui se resserre sur elle-même. Si bien qu'une année dans la vie d'un enfant de 10 ans est très différente de l' année d'une personne de 60 ans, là le temps s'écoule beaucoup plus rapidement. C'est une des qualités du temps. Chacun de nous a son propre champ temporel et ceux-ci sont pris dans la toile du champ temporel immense que sont les planètes , leurs orbites et le soleil qui se déplacent dans la galaxie entière à très grande vitesse.''

A suivre …

Source


Que savait Stanley Kubrick ?

2/3 : Pédophilie & Beauty Queens 

''Vous avez mentionné les enfants avec Saturne, y a-t-il un rapport avec avec le monde occulte et les réseaux de l'enfer, ce ne serait pas uniquement pour le plaisir  mais pour accomplir un rituel ?
Vous savez c'est l'une des choses les plus évidentes de notre monde que personne ne veut voir  ni même en parler. Il y a des années je lisais un livre d'Alistair Crowley, je ne dirais pas lequel car je ne désire pas qu'un auditeur y pense...Je ne veux pas encourager de telles pensées. Mais dans le livre il y a un chapitre explicite sur la façon d'acquérir une grande quantité de qi ce qui vous permet d'accomplir des actes de magie extraordinaires. Il donne la formule et la formule consiste à faire périr un garçon pré-pubère et à absorber son qi. J'avais des amis qui lisaient et suivaient Crowley à l'époque alors je leur ai demandé ce que cela voulait dire. Oh, c'est une allégorie...une métaphore... Il ne voulait pas dire ça... Ok, je veux bien mais c'est une métaphore plutôt étrange, je ne la comprends pas  mais puisqu'ils me disent que je n'en sais pas assez pour comprendre, c'est que je ne suis pas si intéressé que ça et j'ai laissé tomber.

Puis quand je me suis intéressé au travail de Kubrick, ce qui m'a conduit à étudier Saturne, je suis tombé sur des textes sumériens, des descriptions de Seth, Typhon et tous ces dieux-serpents mexicains, perses ou africains. Tous ceux-ci mangent des enfants. La tête d'abord. Je pensais que l'idée de Saturne, avaleur d'enfants, venait vraiment de loin, des milliers d'années. Et nous avons aussi notre propre mythe de Saturne qui se nourrit d'enfants et redevient jeune à la fin de chaque année en janvier.

L'étape suivante m'a conduit à examiner les cultes saturniens en Allemagne, je cherchais une connection avec de jeunes enfants. Dans un premier temps je n'ai rien trouvé, puis un ami, Adam Parfrey,  m'a prêté un livre. A la première lecture, vous pensez que tout est fantaisie, ce sont des descriptions de ce qui se passe dans ces sociétés secrètes et c'est ouvertement de la pédophilie et des sacrifices d'enfants.

Vous pensez au Franklin Scandal n'est-ce pas ?
Oh oui. C'est l'un d'eux, ils sont nombreux. Il y en eut un également pendant l'administration Reagan, tous les gens qui en ont parlé ont été assassinés. Je me suis dit que c'était très bizarre, ce culte saturnien a  une obsession avec la pédophilie...et puisque c'est le plus grand des tabous, ce doit être pratiqué au sein d'une société secrète parce qui si vous êtes découvert c'en est fini de vous. Vous voulez garder cela secret. Vous allez donc en chercher d'autres pour vous aider puis vous instaurez des groupes secrets qui s'occuperont du kidnapping des enfants que vous allez utiliser.

Ce n'est pas qu'ils soient attirés vers les jeunes enfants, le but est d'apaiser leur qi. C'est de la magie sexuelle. C'est pourquoi les enfants doivent être pré-pubères car le qi, n'importe quel maître de qi qong vous le dira, est très dense jusqu'à la puberté, moment où il commence à diminuer.

En 2000 je vivais à Boulder et j'enquêtais sur le meurtre de Jon-Benet Ramsey Vincent Bridge et moi-même avions écrit un article qui eut des millions de vues, ce qui fit éclater l'affaire.  Nous en étions venus à cette seule conclusion possible : Le meurtrier n'avait jamais été retrouvé (malgré le grand nombre de preuves qui portaient sur le coupable) parce que la police, les juges, le procureur, tout le monde était dans une société secrète ou une autre, chacun était protégé.

Puis en me trempant dans le travail de Kubrick, j'ai compris qu'il essayait d'avertir le public, de façon subliminale et parfois plus ouvertement, qu'il y a des prédateurs qui cherchent des enfants et qu'ils sont partout, absolument partout.

Quel film ? Vous parlez de Lolita ?     
Si vous visionnez Lolita attentivement vous vous rendrez compte que Peter Sellers et le personnage féminin qui l'accompagne essaient en fait d'attirer Lolita et James Mason dans un culte pédophile secret. Vous verrez que ce couple est à la recherche d'enfants pour une société secrète . C'est tout à fait étonnant parce que ça vous échappe totalement si vous n'y pensez pas. Qui sont-ils vraiment ? Pouvez-vous me dire ce qu'ils font dans ce film ? ? Puis vous comprenez....Ils avaient aperçu Lolita et voulaient l'emmener dans leur culte.

Ensuite, après Dr. Stangelove Il a commencé à travailler avec Arthur C.Clarke et vous savez...je gougueule tout alors j'ai  tapé Arthur C.Clarke et pédophile et...vlan. Il y a un article du London Times dans lequel il était en faveur de la légalisation de la pédophilie.

Il a dit qu'il ne touchait pas aux enfants. Il avait des relations avec des garçons pubères. Il pensait que ce n'était pas la même chose.
Yeah, ok...

J'aime pas avoir à dire ça parce que les gens vont dire ''Oh, mon dieu vous attaquez Arthur C. Clarke mais écoutez... Il vous suffit de faire les recherches et de lire l'information.
J'adore Arthur C. Clarke, il est l'un de mes auteurs de SF préférés. Je n'ai rien contre lui, je dis les faits. Les faits sont qu'il était en faveur de la pédophilie.

Attends, attends Jay. Il faut que ce soit bien clair. A un moment le prince Charles allait au Sri Lanka pour anoblir Arthur C. Clarke et il a dû changer ses plans parce qu'ils ont entendu aux nouvelles qu'A. C. Clarke serait pédophile. Il a été anobli l'année suivante.
Ah...je ne savais pas.

Je dois dire quelque chose ici. Le sujet de l'un de mes shows les plus forts portait sur le ''Franklin Scandal'' avec le chercheur Nick Bryant. Nous avons reçu tant de mails du public nous disant qu'ils ne voulaient pas voir cette réalité en face ! Si vous voulez savoir la vérité sur ces réseaux et comment les gens placés aux postes les plus importants du gouvernement US sont corrompus ou détruits, écoutez cette émission avec courage et soyez prêts à être surpris.
Ça touche même l'administration Bush. C'est bien connu, les agences découvrent les prédilections des présidents et  trouvent des gens pour les aider ...disons à rester concentrés.
Il y a cette histoire tordante de la CIA qui choisissait des femmes canons, de véritables beautés et qui les envoyaient au Bureau Ovale  pour qu'elles fassent passer du bon temps à Nixon afin de le calmer car d'après eux il était en manque …. Nixon ne comprenait pas ce qui se passait ou alors il comprenait mais ne voulait rien savoir...alors il montrait des albums de photos de famille à ces superbes créatures en leur passant de la musique classique, elles riaient jusqu'à pas d'heure car il ne comprenait pas !

Et tout cela arrive tout le temps. Ça se passe en ce moment même. Je le garantis.  Il y avait ce grand gangster de New-york, j'ai oublié son nom...un type qui a rejoint la mafia, le meilleur ami de Bugsy Siegel. Un type extrêmement intelligent, brillant. Voici ce qu'il a fait au début des années 50:

Il réunit tous les mafieux. Il leur explique que tuer des gens n'est pas correct parce que ça nous donne une mauvaise réputation, et nous devons trouver une autre solution car ils ne cesseront de venir nous arrêter.... Il suggère alors que tous les chefs gèrent leurs organisations comme des sociétés et que au lieu de tuer les gens, il a trouvé une arme bien plus efficace. Il ouvre alors un rideau resté fermé et derrière...se cache une caméra de 16mmm, une Bolex sur un trépied. Ils établissent des maisons dans chaque ville avec des miroirs sans teint et commencent à filmer tout le monde. A partir de ce moment là , le monde leur appartient. C'est ce qui se passe et ils utilisent cette méthode. Autrement dit, tous les gens bien placés ont été compromis. C'est pourquoi ils ne font jamais ce qu'on leur demande et jamais ils ne le feront.

Oui, ils sont compromis ou détruits. Ils sont invités à des fêtes, Ils sont déjà ivres quand la fête prend fin et là, ils commencent à faire entrer les mannequins, puis les jeunes enfants et ce qui se passe ensuite est filmé et plus tard, ils peuvent venir voir le député ou autre en disant quelque chose comme '' Au fait, ce projet de loi...vous allez bien voter en sa faveur n'est-ce pas ?  -Non, ce n'est pas mon intention. - Bien. Je vais vous montrer cette petite vidéo, et vous voterez bien en faveur n'est-ce pas ?''
Oui. C'est le modus operandi. C'est comme ça que le monde fonctionne maintenant.

   

Dans ''The Shining'' quand Shelley Duval entre et lit les feuilles de la machine à écrire de Jack Nicholson, elle se rend compte de ce qu'il fait. Pensez-vous  que c'est ce qui est réellement arrivé un jour avec la femme de Kubrick et qu 'elle aurait compris dans quoi il mettait les pieds ?
Oui. Je pense qu'elle est tombée sur quelque chose, une chose sur laquelle il travaillait, elle a regardé, et regardé et finalement elle a vu que c'était ça, elle l'a confronté, il s'est effondré et lui a demandé de ne jamais en parler à qui que ce soit. Elle a menacé de le quitter et d'emmener les enfants. Tout le drame qui se joue dans The Shining, c'est l'angoisse existentielle de Stanley et Christiana Kubrick.  Il était surmené et travaillait dur tout en devant en garder 30% complètement secret. Vous voyez sur les photos de l'époque à quel point cela le minait. Je pense que The Shining évoque bien la contrainte sous laquelle il se trouvait.

J'adorerais parler à Stephen King là-dessus car je pense que çà résoudrait tous les problèmes que l'auteur  a eu avec le film de Kubrick, comme que se passe-t-il soudain pour ce tournant dans l'histoire etc... Chaque fois que le film s'est détourné du livre nous apporte une nouvelle explication, un autre code symbolique pour ce que Kubrick traversait quand il tournait les missions Apollo pour la NASA. Il faut comprendre toute cette déconstruction de The Shining. C'est très convaincant. Souvenez-vous dans le film quand vous voyez le petit gamin qui porte le chandail ''Apollo 11 '', il entre dans la chambre 237 et vous apercevez le ''A11 '' ou ce qui y ressemble.

J'aimerais parler de ''Clockwork Orange''. Kubrick nous parle bien de ''Mind Control'' dans ce film ? Il y a deux ans j'ai interviewé le Dr. Edgar Mitchell. Il pouvait à peine parler, des coupures de micro, de liaison, il ne souvenait pas, n'avait pas entendu la question etc... cela n'arrêtait pas, impossible de conduire une interview potable.
Il était probablement mind controlled. J'étais ami avec Robert Masters, un grand hypnothérapeute. Lors d'une conversation privée il m'a confié qu'Edgar Mitchell était venu le voir à la fin des années 70 en lui demandant s'il pouvait se faire hypnotiser par Bob Masters afin de pouvoir se souvenir de ce qui lui était arrivé sur la Lune. A cause de mon intérêt pour tout ce qui est lunaire j'étais très intrigué, je lui ai donc demandé ce qui s'était passé. Réponse : Rien. Nada. Zip. Nous avons passé plus de 200 heures en hypnose profonde et n'avons pas réussi à faire remonter quoi que ce soit.

Je lui ai demandé s'il était possible qu'il n'y ait aucun souvenir ? Il me regardait en faisant Humm Hmm... jamais songé à cela.

Une autre fois, j'étais à une fête, une fête de la NASA, on était toujours potes à l'époque ils me parlaient encore, et quelqu'un a dit : Hey, la psy qui a débriefé tous les astronautes d 'Apollo est là ce soir ! Je me dis Whoaaaa...et ils m'emmènent vers cette femme, la cinquantaine environ (il y a 20 ans de ça) et  je lui demande si elle les a vraiment débriefés.
 
Elle me répond : Oui, c'était formidable.

Je lui demande :Ils vous ont dit quelque chose ?

Elle m'a regardé droit dans les yeux en disant : Vous savez, c'est vraiment bizarre mais pour je ne sais quelle raison je ne me souviens absolument pas de ce qui s'est passé pendant ces sessions.

J'ai insisté : Vous voulez dire que vous ne pouvez rien dire, ils vous l'ont dit, vous ne pouvez pas parler et c'est pourquoi vous me dites ça ?     

Elle répond : Non, non. Je ne suis pas sous une clause de silence, rien de ce genre. Je ne peux pas me souvenir, c'est la chose la plus folle qui me soit arrivée, je ne peux pas me souvenir de ce qui s'est passé pendant ces sessions.

Je n'en revenais pas, Richard Hoagland était là aussi ce soir là  et je lui dis : Richard, elle se souvient de rien ! Il m'a regardé en disant : Et tu la crois ? Et oui je la croyais, je sentais qu'elle disait la vérité.
Je pense que nous devons admettre qu'ils ont de sérieux outils de ''mind control''. Kubrick le savait et il a fait Clockwork Orange à une époque où nous ne savions même pas ce qu'était MK ULTRA, en 1971. 

Je me suis toujours demandé pourquoi les astronautes ont souvent l'air un peu désaxés, comme Aldrin qui ne cesse de changer son histoire ou bien ils deviennent extrêmement reclus. Dr. Greer m'a raconté qu'il devait recevoir Neil Amstrong pour une interview et Amstrong lui a répondu :  ''Dr. Greer, si j'accepte de faire cette interview, ma famille et mes enfants seront tués et je serais tué.'' Pourquoi ce silence ? Le secret est si énorme que le dévoiler compromettrait la façon dont les États-Unis sont perçus dans le monde entier ?
Oui. C'est tout à fait ça. Ils ne peuvent rien lâcher. Tout doit rester contenu. Et les gens comme Richard Hoagland qui pensent qu'ils divulgueront à un moment ou à un autre, qu'ils lâcheront bientôt la technologie hyperdimensionnelle se font des illusions. Ça n'arrivera jamais, period. Ça doit rester caché quel qu'en soit le prix. Le plus difficile sera quand les gens se rendront compte que tout l'argent des black ops, peut-être pas tout mais une bonne partie, probablement la plupart des sommes gagnées par les cartels de la drogue depuis ces 30-40 dernières années, l'argent pour Apollo, et celui de plein d'autres projets, tout cet argent est parti dans le Secret Space Program qui est un podium de technologies sérieusement avancées qui ont permis à ces élites (quel qu’elles soient) d'avoir du pouvoir, un pouvoir au sujet duquel nous pouvons seulement commencer à nous étonner. C'est la vérité.

Vous vous souvenez du 10 septembre, la veille de ground zéro, lorsque Donald Rumsfeld annonçait que 2.3 billions de dollars avaient disparu...puis, quand l'administration Obama a débuté nous avons eu le bail-out, c'était la transition entre Bush et Obama, des billions de dollars pour les soi-disant bail-out des banques. Pensez-vous que cet argent soit parti dans les blacks projets ou dans le secret space program ?
Je répondrai par une bonne analyse, bien détaillée de tout ça. Jusqu'en 1992, la NASA était une organisation qui devint différente à partir de cette date. Avant 92, la Nasa était une couverture concertée avec des gens qui laissaient passer des informations, ce qui nous permettait de nous demander  mais que se passe t-il exactement là dedans ?. C'est après 92 qu'il y eut une fermeture totale de tout et plus personne pour parler de quoi que ce soit. Quelles que soient les découvertes, c'est motus et bouche cousue. L'équipe qui a suivi celle de la NASA d'avant 92 ne s'intéressait qu'à une chose et c'était de s'assurer que personne ne découvre jamais le secret space program.
 
Après 92, la nouvelle équipe a commencé à entrevoir le vaisseau, des instruments, des choses...et au lieu de dire comme avant oh, ce sont des conneries....du folklore ... parce l'habitude était de tout vouloir cacher, cette nouvelle génération dit plutôt heuh... faites voir... qu'est-ce... et ces nouveaux sont en train de virer les vieux. Ils essaient de trouver à quoi ils travaillent, ils essaient de rétroconcevoir tout ce qu'ils peuvent trouver. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de présence alien. Il y en a. Je parle juste d'une petite lutte intestine.

Maintenant la NASA est presque une boite ridicule parce qu'elle ne peut vraiment rien faire. Obama est en train de la vider totalement. Fini le Space Shuttle. Nous n'allons plus dans l'espace car il y a tellement de trucs là-haut qui appartiennent au secret space program, celui-ci serait trop facilement identifié. Tout est donc fait en ce moment pour détruire tous les moyens de découvrir ce qui se passe, de trouver la moindre chose. Et nous n'aurons pas ces vidéos prises des navettes où l'on voit toutes sortes de trucs étranges. Tout ça va disparaître bientôt. SOHO sera éventuellement supprimé aussi et nous n'aurons plus d'images du Soleil grâce à SOHO. Je peux garantir que nous allons vivre l'effondrement de tout ça. Dans 10 ans il n'y aura plus rien de ce que nous avons eu depuis ces 40 dernières années. 

Quelqu'un m'a envoyé une vidéo du shuttle ''Endeavor'' et vous savez comment la NASA tient ses caméras prêtes, et 3 Ovnis, 3 lumières clignotantes s'approchent et s'arrêtent...et immédiatement vous entendez une voix qui vient du contrôle au sol, une voix de femme qui dit :''Endeavor stoppez la vidéo maintenant''
Vous vous souvenez de la première conférence de presse après le retour sur Terre des 3 astronautes ? A la place du comportement attendu, une joie indescriptible, nous avons vu 3 zombies, sérieux ...disons plutôt sous l'emprise d'une manipulation mentale.
   
Ah ! C'était d'un ridicule....c'est toujours sur Youtube, toute la conférence. Un enterrement. Pour quelque chose qui n'a jamais été accompli auparavant...avoir touché le sol d'une autre planète. Faire atterrir doucement une fusée pour la première fois. Décoller d'un autre corps céleste dans une fusée pour la première fois. Avoir rapporté des cailloux alien et toutes sortes de trucs cool...et ces types qui ont l'air d'avoir perdu leur chien et leur femme...c'est déconcertant. Ça fait mal à regarder, La NASA devrait s'en débarrasser.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 16/03/2012

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   16/3/2012, 19:31

Salut,
j'ai été questionné par ce topic.
Il est important de constater que selon Kubrick, tout ce qui a trait à l'éveil se fait par la violence et non par l'harmonie, c'est à dire dans la souffrance physique qui est un thème récurrent chez Kubrick (1), comme si l'Initiation - ou le rapport au Très Haut - devaient s'établir en premier lieu par un rapport à l'épiderme, au sensible-spectaculaire, ce qui serait dans cette affirmation une imposture manifeste, et c'est chez lui récurrent (2).
Ainsi dans 2001, dans un évitement phobique, la conscience apparait chez lui dans le sacrifice animal d'abord, puis humain, numérique enfin, non dans une offrande désintéressée offerte à l'Universel, dans une relation d'amour, d'osmose ou d'identité, mais dans une offense permanente générée selon des rapports de force technologiques grandissants, niant la Transcendance : l'os violemment jeté vers le ciel est l'archétype ayant marqué les foules et tout le reste en découle. Cet os vaut pour lui le prépuce qu'Abraham livre à Allah.
Selon Kubrick tout s'obtient par la mort. Le progrès aussi quand il parle de l'extinction nécessaire de l'ego - le nôtre, pas le sien - Kubrick ne cesse de dresser à titre mortifère sa subjectivité en avant plan en nous imposant sa vision.
Tout porte à croire que Kubrick est luciférien et non Adepte, car selon lui rien ne s'obtient, ne s'accorde selon la Paix globale, mais d'après des rapports de violences matérielles et d'extinction du naturel, pour en faire une question d'exploration spatiale, de presque colonisation (monde physique) et jamais au-delà (monde métaphysique), et s'il était éventuellement question d'une sublimation, Kubrick n'en ferait pas moins l'apologie de la NASA au regard de ses s(p)ectateurs de l'époque, obnubilés par un message peu interprété. Ou bien il aurait misé sur une capacité spirituelle, interprétative, peu développée dans les conditions où nous vivons actuellement, ce qui revient au même : prendre le ciel d'assaut ou de force sans une once d'humilité, dans les salles de cinéma : nouvelle religion.
La Vie éternelle ou le sens de l'Eternité n'intéressent pas Kubrick ; celui-ci ne cesse de nous livrer sa vision immédiate et momentanée qui procède essentiellement du matérialisme dont il est issu. C'est regrettable. On peut donc plaindre ceux qui ont vu à tort en lui un des témoins de la Tradition Pérenne, on peut donc louer ceux qui ont cherché (en vain ?) à le dépasser.
Au plan strictement moral comme indiqué ci-dessus, il y a chez Kubrick une fascination du mal que cache secondairement une dénonciation de celui-ci, tout comme on aurait peine à considérer valablement les confessions d'un pervers comme une repentance...

(1) tout comme elle l'est dans la sphère judéo-protestante qui nie d'emblée toute spiritualité au bénéfice immédiat d'une pseudo affectivité sentimentale-victimaire, digne des colonies américano-sionistes, appelant ainsi spectaculairement à de nouveaux génocides et d'autres profits.
(2) Kubrick nous livre là son fantasme de la circoncision, qui n'est jamais pour lui une métaphore, une alliance mais un sacrifice douloureux, mortel qu'il cherchera par tout moyen à exorciser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   17/3/2012, 02:01

@ Nemrod

C'est intéressant ce que tu dit et il est vrai que l'oeuvre de Kubrick révèle une fascination pour le Mal. D'ailleurs la plupart de ses films peuvent être compris comme l'exploration des diverses manifestations du Mal en tant qu'entité absolutiste.

On pense bien sûr à "Orange Mécanique" (la violence), "Full Métal Jacket (les horreurs de la guerre) , "Dr "Folamour" (l'armageddon nucléaire) , "Shining" (la possession démoniaque) et bien entendu à "Eyes Wide Shut" (le culte satanique).

Quand à "2001", il me parait évident que l'épisode des primates et du monolithe raconte comment à l'aube du monde, l'apparition des facultés intellectuelles et de leur corollaire, la technologie, ont constitué une étape de l'évolution de l'homme, évolution marquée par les diverses bornes que sont les monolithes.
Évident aussi, le fait que ces facultés soient placés sous le signe du Mal. Ainsi, le primate utilise le premier outil pour fracasser le crane de son semblable et pour instaurer des rapports de domination sur ses congénéres.

A l'aube d'une nouvelle ère (l'an 2001 marque la fin du Kali Yuga), la technologie ayant amené l'homme dans l'espace, une nouvelle borne se présente à lui dans son parcours évolutif. Il doit éteindre le colosse technologique (HAL) qui représente symboliquement son mental et son ego et qui comme on l'a vu précédemment n'est qu'une extension du péché
originel, pour se consacrer à l'acquisition de facultés supra-rationnelles.

En d'autres termes, son parcours évolutif se termine en réintégrant l'être essentiel dont il est dérivé. Cet "'être total" dont parlais Réné Guénon et qui peut se concevoir comme l'intégrale mathématique de ses divers stades d'existences (l'enfant, l'adulte et le vieillard).

A la fin de ce périple, l'homme nouveau, symbolisé par le foetus, reviendra sur Terre, c'est à dire qu'une nouvelle humanité émergera. Le fait que le foetus puisse voyager dans le vide de lui même et sans vaisseau spatial signifie que cette nouvelle humanité n'aura plus besoin de la technologie et qu'elle sera donc désormais affranchie de la souillure du Mal.

Selon cette grille d'analyse, le Mal ontologique est nécessaire puisqu'il est à l'origine de l'intellect et qu'il amène l'homme à un certain degré d'évolution.
Mais ce dernier doit être capable de l'éteindre et le dépasser afin de pouvoir renouer avec la dimension métaphysique de son être.

Tel est le message du film de Kubrick. Pour ma part, je ne pense pas que cela suffise à faire de lui un luciférien.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.


Dernière édition par Aurelien le 17/3/2012, 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   17/3/2012, 02:30

Tout ça est intéressant Nemrod mais il faut prendre en compte se qu'est devenu l'art et bien plus les artistes dans ces temps de chaos dernièrement.

Sans parler du cinéma qui est bien sous contrôle il faut se dire que l'artiste avant d'être un magicien qui pourrait "illuminer" les autres fait son propre désenvoûtement à travers le placage de lui même sur sa matière de prédilection (ou de ce qu'il refuse et extirpe de lui même pour s'en défaire définitivement ) et le plus grand vice dans tout ça est de STARifier les "oeuvres" des plus grands malades afin de boucler la boucle, et de démultiplier la souffrance au lieu de l'éliminer.

Un bon artiste doit d'abord savoir cacher son art et en découpler de ce qui est de son propre problème intérieur ou du lavage de cerveau qu'il a subit de ce qui est réellement son message et son être propre dans tous les sens du terme.
Un bon artiste aujourd'hui peut être critique bien sur et montrer les problématiques mais au fond un bon artiste devrait savoir que si il devient une STAR ou célèbre c'est surement là le signe qu'il n'est plus rien.
C'est valable pour toutes les matières artistiques modernes mais c'est encore un problème de déracinement au final. C'est un phénomène général mais les exceptions existent..Ou tente de l'être.... Nez en moins ou néant moins............Ici..............

.......L'être en bouteille est la lettre liquide, l'alarme vu et entendu par l'oeil et l'oreille tandis que le coeur n'y est plus sans le papier déraciné.
Le sens de sentir nez en moins c'est l'interné honnête qui parle de soleil virtuel et d'odeur de lumière.

titre:
J'ondule sur un clavier de plastique, monde de merde.


Dernière édition par c.isme le 17/3/2012, 17:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Nemrod

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 16/03/2012

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   17/3/2012, 15:49

Bonjour,

je souscris entièrement à vos deux analyses :

Aurelien a écrit:

En d'autres termes, son parcours évolutif se termine en réintégrant l'être essentiel dont il est dérivé. Cet "'être total" dont parlais Réné Guénon et qui peut se concevoir comme l'intégrale mathématique de ses divers stades d'existences (l'enfant, l'homme et le vieillard).
c.isme a écrit:

au fond un bon artiste devrait savoir que si il devient une STAR ou célèbre c'est surment là le signe qu'il n'est plus rien.
Peut-être que Kubrick se batait-il inconsciemment et j'oserais dire "surconsciemment" contre un ego envahissant chez lui, parait-il...
Cette seconde citation me fait justement penser à Guénon : "le double sens de l'anonymat" dans Le Règne de la Quantité, dont le texte est chez esprit universel :
[Les nouveaux membres ne sont pas autorisés à poster de liens externes ou des emails pendant 7 jours. Veuillez contacter l’administrateur du forum pour plus d’informations.]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   28/7/2013, 14:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   15/2/2014, 01:02

Depuis quelques jours, il est possible de découvrir un étonnant documentaire qui enflamme les réseaux sociaux de tous les cinéphiles. Son nom ? Kubrick & The Illuminati. Se penchant sur Eyes Wide Shut, celui-ci décortique le dernier film du maître pendant une demi-heure et multiplie les théories qui éclairent nouvellement une œuvre dont on découvre certains secrets.
Bien évidemment, on pense à Room 237, sorti il y a quelques semaines chez nous, et aux nombreuses similitudes entre les deux projets. Mais ici, Gasface (derrière lequel se cachent Mathieu Rochet et Nicolas Venancio) part d’un texte signé Laurent Vachaud publié dans Positif en janvier dernier, et met de côté les thèses les plus fantaisistes du film de Rodney Ascher. Mieux, certains points abordés ici permettent d’étayer de nouvelles théories que l’on se plaît à avancer. Non, l’œuvre de Stanley Kubrick n’en a pas fini de livrer tous ses secrets…

Contacté par nos soins, le co-réalisateur Nicolas Venancio a accepté de répondre à quelques questions. Si vous n’avez pas vu le documentaire, c’est ci-dessous que ça se passe.


Question un peu classique pour commencer, pourriez-vous décrire Gasface, et son lien avec la revue éponyme. Il s’agirait d’une « signature cross-media », comme j’ai pu le lire. Cela vous convient-il comme définition ? Avec Mathieu Rochet êtes-vous les deux seuls membres ou y en a-t-il d’autres ?

Gasface c’est Mathieu et moi, et c’est le nom du magazine, fait à deux aussi, entre 2006 et 2008, pour 6 numéros qui sont devenus cultes, avant que la revue ne soit interdite. C’est le nom avec lequel on signe tous nos projets (concerts, mixtapes, tee-shirt).
Sauf erreur, il s’agit du troisième projet autour de l’image et de la vidéo du collectif après New York Minute et Lookin4Galt ?

C’est ça. New York Minute est une miniserie qui a été diffusée sur Arte en 2011, et qui était dispo auparavant sur Arte.tv. Et Lookin4Galt est un 52 minutes sur le sample coproduit par Dailymotion.
Ces deux projets cités ci-dessus tournent autour de la culture Hip-Hop, comme la revue, si je ne me trompe. Peu de rapport sur le papier avec Kubrick et les Illuminati…

La revue s’intéressait au monde en général avec un background Hip Hop. On y a parlé cinéma avec Alain Corneau, Nicolas Boukhrief, Jacques Audiard, Chris Tucker… Ou même Isaac Hayes qui nous a parlé de Lino Ventura avec lequel il a joué dans Les Durs. Le Rap est aujourd’hui une pop musique comme les autres, mais l’alphabet avec lequel il s’exprime a été créé par une secte, la Five-Percent nation.

C’est un genre où les théories complotistes sont très présentes, je te conseille d’écouter Don Killuminati de Tupac Shakur ou HNIC 2 de Prodigy.
L’origine de Kubrick & The Illuminati est floue : il y a un texte de Laurent Vachaud paru dans Positif. C’est celui-ci qui vous a donné envie d’aller plus loin ?

Il y avait l’envie de partager cette gourmandise de cinéma… en lisant Positif, je me suis dit, comme Christoph Waltz, « c’est un bingo ! ».
On ne peut s’empêcher de penser à Room 237, qui possède des similitudes. Quelle a été son influence sur votre projet ?

J’ai découvert ce projet en cherchant les documentaires autour de Kubrick. J’ai adoré ça. Je me suis dit qu’il fallait faire pareil en coupant le côté décalé de certaines scènes de Room 237. Je trouvais que ça n’apportait rien de plus, que ça atténuait la fascination des images de Shining.
Malgré des similitudes, on peut dire que Kubrick & The Illuminati est une sorte d’antithèse, car moins fantaisiste que certaines théories parfois fumeuses de Room 237. Est-ce que ça n’a pas été un obstacle à la conception du projet, un écueil à éviter ? Et si oui, comment vous y êtes-vous pris ?

L’interview, puis la vidéo ont été construites à partir de l’article de Positif, avec une conclusion sur le goût du cinéma pour les thèses complotistes. On a pris un morceau de Ligeti pour chacune des parties, avec des fondus au noir comme respiration, pour que le flux d’infos soit facile à digérer.


Comment avez-vous approché les deux membres de Positif pour votre film ? N’avez-vous pas eu la tentation d’apporter plus de participants à votre film ?

Pour l’auteur de l’article par twitter, pour Michel Ciment par la rédaction de Positif, dont certains membres sont à Lyon. Deux, ça nous paraissait suffisant. Le livre de Michel Ciment, qui comprend d’excellents entretiens, est la référence lorsqu’on évoque le cinéaste. En gros on convoquait l’orthodoxie et la version iconoclaste.
Le film fonctionne par la fluidité des paroles de Laurent Vachaud, mais aussi (et surtout) par un gros travail de montage. Comment vous êtes-vous réparti les rôles, combien de temps cela a-t-il duré ?

J’ai réalisé l’interview en posant peu de questions. A la fin on avait un bon entretien, restait à faire un bon doc. On a pris cinq jours en visant le 26 juillet pour célébrer l’anniversaire de Stanley Kubrick (qui aurait eu 85 ans, ndlr).
Vous avez choisi de mettre le documentaire en ligne, tout comme Lookin4Galt. Pourquoi vous tourner vers le web et non vers des chaînes de télévision ? Autre média, avez-vous essayé les festivals ?

On n’avait pas envie de faire le tour des producteurs pour en trouver un qui sait faire correctement son travail. Au niveau des droits, là c’est injouable en si peu de temps. Comme c’est la jungle sur le web, ça nous permettait de mettre ce bootleg dehors. On l’a fait pour le fun, comme une récréation, même si on sait que ça a plus de potentiel… Si c’était un projet « officiel », on aurait procédé autrement pour un format différent à la fin. C’est la même situation qu’un rappeur qui a un bon morceau mais qui ne veut pas se prendre la tête avec les droits, et qui le donne sur une mixtape…
Enfin, quels sont vos autres projets ?

Une mixtape de Green Giant, et une rencontre avec Docteur Swag à Bourg-la-reine.



Le site de Gasface est accessible ici. Un immense merci à Nicolas Venancio pour avoir répondu à nos questions.

Notons aussi qu’un numéro de l’émission Pendant les travaux le cinéma reste ouvert sur France Inter était consacré à Room 237 et les analyses autour de l’oeuvre de Stanley Kubrick. Laurent Vachaud était invité à cette occasion. Vous pouvez retrouver facilement cette émission en podcast via iTunes.
http://www.1kult.com/2013/08/01/itw-gasface-kubrick-the-illuminati/
Room 237 : les mystères et théories autour de Shining
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   1/9/2014, 22:23

"Montre la lune à un imbécile il ne voit que le doigt"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: 2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.   14/4/2015, 00:16

Le titre est un peu racoleur mais la vidéo est intéressante .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
2001 l'Odyssée De l'Espace, L'illumination Selon Kubrick.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus de 1.000 soldats étrangers morts en Afghanistan depuis 2001
» l'odyssée de la vie
» Un espace brocante et troc
» La première photo de la Terre entière vue de l'espace a 45 ans
» Évolution du prix de 10 produits de base entre 2001 et 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Spiritualité-
Sauter vers: