Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    28/4/2009, 21:52

Les lois de l'industrie pharmaceutique





- Les principes importants gouvernants les "affaires" pharmaceutiques.





Il n'est pas dans l'intérêt financier de l'industrie pharmaceutique de prévenir les maladies courantes - la maintenance et l'expansion des maladies est une pré-condition à la croissance financière de cette industrie.



- 1 -


L'industrie pharmaceutique est une industrie d'investissement dirigée par les profits de ses actionnaires. Améliorer la santé humaine n'est pas la ligne directrice de cette économie.


- 2 -

L'industrie de l'investissement pharmaceutique a été artificiellement créée et stratégiquement développée sur une période d'un siècle entier, par les mêmes groupes d'investissement qui contrôlent globalement les industries pétrochimiques et chimiques.


- 3 -

Les énormes profits de l'industrie pharmaceutique sont basés sur la mise sous brevets des nouveaux médicaments. Ces brevets permettent essentiellement aux manufacturiers de médicaments de définir de façon arbitraire les profits pour leurs produits.


- 4 -


Le "marché" de l'industrie pharmaceutique est le corps humain - mais seulement tant et aussi longtemps que le corps est porteur de maladies. Ainsi, maintenir et faire progresser les maladies est une pré-condition à la croissance de l'industrie pharmaceutique.


- 5 -

Une stratégie clé pour accomplir ce but est le développement de médicaments qui ne font que masquer les symptômes tout en évitant la guérison ou l'élimination des maladies. Ceci explique pourquoi la plupart des médicaments sous prescriptions mis sur le marché de nos jours n'ont pas d'efficacité prouvée mais simplement des symptômes cibles.


- 6 -


Pour étendre davantage leur marché pharmaceutique, les compagnies de médicaments sont continuellement à la recherche de novelles applications (posologies) pour l'utilisation de médicaments qu'ils commercialisent déjà. Par exemple, les pilules pour la douleur Aspirine de Bayer sont maintenant consommées par 50 millions de citoyens Américains en santé, sous l'illusion que cela préviendra les attaques cardiaques.


- 7 -

Une autre stratégie clé pour étendre les marchés pharmaceutiques est de causer de nouvelles maladies avec les médicaments. Tout en masquant simplement les symptômes à court terme, la plupart des médicaments pris par des millions de personnes de nos jours causent une multitude de nouvelles maladies qui résultent de leurs effets secondaires à long terme, d'ailleurs connus. Par exemple, tous les médicaments réduisant le taux de cholestérol actuellement sur le marché sont reconnus pour augmenter le risque de développement du cancer - mais seulement après que le patient ait consommé le médicament pendant plusieurs années.


- 8 -

Les effets secondaires connus et mortels des médicaments sous prescriptions sont la quatrième cause principale de décès dans le monde industrialisé, surpassés seulement par le nombre de décès dus à des crises cardiaques, des cancers, et des embolies (Journal de l'Association Médicale Américaine, 15 avril 1998). Ce fait n'est pas surprenant non plus, puisque les brevets sur les médicaments sont émis d'emblée pour les nouvelles molécules synthétiques. Toutes les molécules synthétiques ont besoin d'être détoxifiées et éliminées du corps, un phénomène qui échoue fréquemment et résulte en une épidémie d'effets secondaires sévères et mortels.


- 9 -

Alors que la promotion et l'expansion des maladies fait augmenter le marché de l'industrie de l'investissement pharmaceutique - la prévention et le traitement des maladies à la racine diminuent la rentabilité à long terme; par conséquent, ces derniers sont évités ou même souvent obstrués par cette industrie.




- 10 -

Pire encore, l'éradication des maladies est dans sa nature même incompatible avec, et diamétralement opposée, aux intérêts de l'industrie de l'investissement pharmaceutique. L'éradication de maladies maintenant considérées comme des marchés pharmaceutiques détruirait des investissements de milliards de dollars et éliminerait éventuellement cette industrie entière.


- 11 -

Les vitamines et d'autres thérapies de santé naturelles et efficaces qui optimisent le métabolisme cellulaire menacent les "affaires" que l'industrie pharmaceutique fait avec les maladies puisqu'elles ciblent la cause cellulaire de la plupart des maladies communes d'aujourd'hui - et ces substances naturelles ne peuvent être brevetées.


- 12 -


Au cours des plus de cent ans d'existence de l'industrie pharmaceutique, les vitamines et les autres éléments nutritifs essentiels, avec des fonctions définies comme co-facteurs du métabolisme cellulaire, ont été les plus solides compétiteurs et la plus grande menace au succès à long terme de l'industrie de l'investissement pharmaceutique.


- 13 -

Les vitamines et d'autres thérapies de santé naturelles qui préviennent efficacement les maladies sont incompatibles avec la nature même des "affaires des maladies".


- 14 -

Pour protéger les développements stratégiques de son entreprise d'investissement contre les menaces des thérapies naturelles, efficaces, et non brevetables, l'industrie pharmaceutique a - au cours d'une siècle entier - utilisé les méthodes les moins scrupuleuses, telles que :

(1) Rétention d'informations de santé qui auraient pu sauver la vie à des millions de gens. Il est simplement inacceptable qu'aujourd'hui si peu de gens savent que le corps humain ne peut pas produire de vitamine C et de Lysine, deux molécules clé pour la stabilité des tissus connectifs et la prévention des maladies.

(2) Discréditer les thérapies naturelles. La façon la plus commune est à travers les campagnes de relations publiques globales, organisées par le cartel pharmaceutique, qui répandent des mensonges sur les soi-disant effets secondaires des substances naturelles - des molécules qui ont été utilisées par la nature depuis des millénaires.

(3) Bannir par la loi la dissémination d'informations sur les thérapies de santé naturelles. À cette fin, l'industrie pharmaceutique a placé ses lobbyistes dans des positions politiques clés dans les marchés principaux et les nations en tête des exportations de médicaments.



- 15 -


Les "affaires" pharmaceutiques sont la pire arnaque et fraude commerciale dans l'histoire humaine. Le produit "la santé" promis par les compagnies de médicaments n'est pas livré à des millions de patients. À la place, les "produits" les plus souvent livrés sont l'opposé : de nouvelles maladies et des morts fréquentes.


- 16 -

La survie de l'industrie pharmaceutique est dépendante de l'élimination de toute méthode de thérapie naturelle efficace. Ces thérapies naturelles et non brevetables sont devenues le traitement choisi par des millions de gens en dépit des oppositions économiques, politiques et médiatiques combinées de la plus grande industrie d'investissement au monde.






The Laws of the Pharmaceutical Industry
Dr. Rath, Dr Rath Health Foundation, 2003


Source : Advanced Health Plan http://www.advancedhealthplan.com
Traduction : Évolution Québec

source: http://www.evolutionquebec.com/site/sante/loipharm.html

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    28/4/2009, 23:02

Sanofi-aventis investit 100 millions €
pour construire une usine de vaccin grippal
saisonnier et pandémique au Mexique


- Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy - Mexico, Mexique, le 9 mars 2009 - Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.

Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.

« Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la
pandémie »
, (A mourir de rire avant de grippe Razz ) a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ». (Ils preparent bien leur coup, les bougres)

Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique.

Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics
au Mexique.

Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. ( scratch ) Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle. (Tu m'Eltone Jhone) Razz

La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine
vienne à être déclarée
et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

la suite et source: http://sd-1.archive-host.com/membres/up/47734894463091429/Sanofi-Aventis.pdf

PS: Qu'en pensez vous??? scratch

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: L'industrie pharmaceutique en forte baisse...   19/7/2009, 12:55

...Ou les raisons possibles d'une vaccination obligatoire pour renflouer les caisses:

Pourquoi l'industrie pharmaceutique,aidée par le lobby médical,veut vous imposer une vaccination?

"Après des années de croissance soutenue, avec un pic record de 6,6 % en 2005, le chiffre d'affaires de l'industrie pharmaceutique ne progresse plus que de 0,6 % en 2007."



tout sur :http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?ref_id=panorama-industrie&page=donnees-detaillees/panorama-industrie/C31_v.htm.

(Tous les tableaux de l'économie 2008 sur http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?reg_id=99&ref_id=panorama-industrie)
Revenir en haut Aller en bas
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    20/7/2009, 19:36

Un ami qui bosse à la Sécu m'a appris que celle-ci est "privée", elle ne dépend pas de l'état.
Le recrutement est fait sur concours mais tous le reste est plus d'ordre privé que public...
En interne, ils appellent les assurés DES CLIENTS !!! (véridique)
la sécu est une entourloupe maçonnique de plus qui ne sert que les intérets des labos...et des directeurs de caisse régionale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Azerty

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    23/7/2009, 12:19

Tout de même n'exagérons rien,je crois que nombre de pays dans le monde reverraient d'avoir notre système de santé.

Et ne ramenez pas tous au lobby pharmaceutiques,car l'homéopathie par exemple est remboursé également par la secu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contre-la-pensee-unique.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    28/7/2009, 09:09

...retour à l’année 1976. Dans un article du 28 avril dernier, le NouvelObs nous rappelait qu’en 1976 la grippe porcine avait terrorisé les U.S.A. (1). Le gouvernement américain avait lancé une vaste campagne de vaccination de l’ensemble de la population après l’apparition de la maladie dans la base militaire de Fort dix. “Le 11 octobre, alors que 40 millions d’Américains, sont déjà traités, soit approximativement 25% de la population, trois personnes âgées vivant à Pennsylvanie décèdent d’arrêt cardiaque quelques heures avoir été vaccinées. Plusieurs médias accusent alors le vaccin d’être responsable de ces décès, suscitant une vague de défiance de la population américaine et l’arrêt du programme de vaccination en Pennsylvanie. Selon plusieurs chercheurs, le vaccin pourrait en fait être dangereux pour les patients atteints du syndrome Guillain-Barré, un trouble paralysant le tissu neuromusculaire“ (2). Ce syndrome Guillain-Barré est une maladie neurodégénérative (3). Il existe actuellement une vidéo ....

La suite:http://www.levolontaire.fr/grippe-a-mexicaine-sarkozy/
Revenir en haut Aller en bas
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    28/7/2009, 09:41

la sécu est la création du conseil national de la résistance appliqué après la guerre 39-45

mais comme tu le dit des salauds de lobby ont pris les commande et est devenu un trou sans fond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Digipirate



Nombre de messages : 157
Age : 43
Localisation : nord
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Le cartel pharmaceutique ( Big Pharma )   31/3/2010, 10:07

Je remets ici les liens que j'avais mis en commentaire sous la vidéo " Primum Non Nocere " .

Commentaire que j'ai supprimé afin que mon pseudo ne couvres celui de LLP et que cette vidéo soit vue par le plus grand nombre .

http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/12/06/359


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
undercontrolimpossible



Nombre de messages : 292
Age : 34
Localisation : amsterdam
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    1/4/2010, 01:07

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    1/4/2010, 08:55

Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
pétale

avatar

Nombre de messages : 232
Localisation : planète terre
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    18/6/2011, 14:56

L'histoire du cartel pharmaceutique
Le rôle de Rockefeller*

15 mai 1911
La Cour suprême des États-Unis déclare John Rockefeller et son trust coupable de corruption, de pratiques illégales et de racketérisme. Par conséquent, la totalité du trust Rockefeller Standard Oil, la plus grande entreprise du monde à cette époque, est condamné à la dissolution. Mais Rockefeller était déjà au-dessus de la Cour suprême et ne se souciait guère de cette décision.
1913
Pour dissiper la pression publique et politique qu'il subit avec ses barons, Rockefeller trouve une nouvelle solution appelée "philanthropie" : il utilise les revenus de ses pratiques illégales sur le marché du pétrole pour créer la Fondation Rockefeller. Grâce à cette entité dont le statut équivaut à un paradis fiscal, il organise le contrôle stratégique du secteur de la santé aux États-Unis.
La Fondation Rockefeller est la façade d'une nouvelle entreprise globale gérée par Rockefeller et ses complices : les investissements dans le commerce pharmaceutique. Les dons de la Fondation Rockefeller supportent exclusivement des écoles médicales et des hôpitaux. Ces institutions sont devenues les missionnaires d'une nouvelle race d'entreprises: les fabricants de médicaments synthétiques brevetés.
C'est à cette époque que l'on découvre les vitamines. Il devient vite évident que ces molécules naturelles ont des propriétés curatives remarquables et qu'elles peuvent prévenir de nombreuses maladies chroniques. Ces nouvelles molécules présentent un inconvénient majeur : elles ne peuvent pas être brevetées.
Par conséquent, dès ses premières années d'existence, le commerce pharmaceutique est déjà confronté à un risque mortel: les vitamines et autres micronutriments promus par des programmes de santé publics rendraient impossible le développement de toute activité commerciale basée sur des médicaments brevetés. L'élimination de la concurrence indésirable des micronutriments naturels devient donc une question de vie ou de mort pour le commerce pharmaceutique.
1918
La Fondation Rockefeller profite de l'épidémie de grippe espagnole et utilise les médias (qui sont déjà contrôlées par les industries) pour lancer une chasse aux sorcières contre tous les médicaments qui échappent à ses brevets.
Au cours des 15 prochaines années, toutes les écoles médicales des États-Unis, la plupart des hôpitaux et l'American Medical Association deviennent des pions sur l'échiquier stratégique de Rockefeller pour mettre l'ensemble du secteur de la santé sous le monopole de ses entreprises pharmaceutiques.
Déguisée en "Mère Theresa", la Fondation Rockefeller sert également à conquérir des marchés étrangers et des continents, avec les mêmes méthodes que Rockefeller avait lui-même appliquées pour créer son empire pétrochimique au cours des précédentes décennies.
1925
De l'autre côté de l'Atlantique, en Allemagne, un premier cartel chimico-pharmaceutique est créé pour s'opposer à la conquête du marché mondial des médicaments par le seul Rockefeller. Dirigé par les multinationales allemandes Bayer, BASF et Hoechst, le cartel I.G. Farben émerge avec une force de travail comptant plus de 80.000 employés. La course pour le contrôle du marché mondial des produits pharmaceutiques est lancée.
29 novembre 1929
Le cartel Rockefeller (U.S.A.) et le cartel I.G. Farben (Allemagne) décident de diviser le monde en sphères d'intérêt. Cette pratique est exactement celle pour laquelle Rockefeller avait été condamné 18 ans plus tôt, lorsque son trust avait divisé les États-Unis en "zones d'intérêt".
1932 / 33
Le cartel I.G. Farben, tout aussi insatiable, décide de ne plus s'en tenir aux limites fixées en 1929. Ses dirigeants décident d'apporter leur soutien à un politicien allemand qui leur promet de conquérir le monde par la force des armes. Grâce aux millions de dollars investis en campagnes électorales, ce politicien prend le pouvoir en Allemagne, transforme la démocratie allemande en dictature et tiendra sa promesse de lancer une guerre de conquête. La deuxième guerre mondiale allait bientôt commencer.
Dans chaque pays envahi par l'armée d'Hitler, les premières actions consistent à piller les industries chimiques, pétrochimiques et pharmaceutiques et à les intégrer gratuitement à l'empire I.G. Farben.
1942 - 45
Pour renforcer sa domination mondiale des médicaments brevetés, le cartel I.G. Farben teste ses substances pharmaceutiques brevetées sur les prisonniers des camps de concentration à Auschwitz, Dachau etc. Les paiements de ces études inhumaines sont directement transférés des comptes bancaires de Bayer, Hoechst et BASF sur les comptes bancaires de la SS, organisation militaire responsable des camps de concentration.
1945
Le plan d'I.G. Farben pour dominer les marchés mondiaux du pétrole et des médicaments a échoué. Les forces alliées ont gagné la guerre. Mais ce conflit a coûté la vie à un nombre colossal de soldats américains et alliés. Pourtant les récompenses des forces alliées sont bien maigres comparées à d'autres. Les actions industrielles des perdants, I.G. Farben inclus, sont absorbées par le trust Rockefeller (U.S.A.) et Rothschild/ J.P. Morgan (R.U.).
1947
Le tribunal de Nuremberg a jugé 24 directeurs de Bayer, BASF, Hoechst et d'autres responsables du cartel I.G. Farben pour crimes contre l'humanité. Les chefs d'accusation incluaient: organisation de guerre d'agression, institution de l'esclavage, massacres collectifs. Au cours de son réquisitoire, le procureur général Telford Taylor (USA) a résumé les faits commis par ces entreprises criminelles : « Sans I.G. Farben, la deuxième guerre mondiale n'aurait pas été possible ».

Il est étonnant de constater que les plus faibles sentences du tribunal de Nuremberg ont été prononcées contre les vrais responsables des 60 millions de victimes de la deuxième guerre mondiale – les cadres supérieurs d'I.G. Farben. Même ceux qui étaient directement responsables des crimes commis à I.G. Auschwitz n'ont été condamnés qu'à un maximum de douze années d'emprisonnement. Surpris ? Vous ne devriez pas l'être.
En 1944, Nelson Rockefeller faisait déjà partie de la direction exécutive du gouvernement américain. Débutant comme Sous-secrétaire d'État, il est devenu en quelques années Conseiller spécial du Président Truman pour les Affaires spéciales. En d'autres termes, à chaque situation critique de l'histoire du vingtième siècle, les intérêts du conglomérat Rockefeller avaient déjà un rôle déterminant dans les décisions prises au plus haut niveau. Ils ont façonné le monde de l'après-guerre et organisé la distribution de ses richesses.
Ainsi, si l'on tient compte de l'influence du Département d'État américain, les sentences prononcées à Nuremberg contre les directeurs d'I.G. Farben trouvent une explication évidente. Outre la prise de contrôle des opérations industrielles d'I.G. Farben, et donc de leurs activités sur les marchés mondiaux du pétrole et des médicaments, Nelson Rockefeller s'est assuré que les vrais coupables ne seraient pas pendus. En effet, comme nous le verrons, il allait avoir besoin d'eux.
1949
La République Fédérale d'Allemagne est fondée. Pour la première fois dans l'histoire du monde, la constitution et la société d'une nation industrialisée pouvaient être planifiées et modélisées comme une forteresse spécifiquement adaptée aux intérêts du commerce pharmaceutique, une base transatlantique pour soutenir les projets commerciaux de Rockefeller.
Après seulement quelques années, les directeurs d'I.G. Farben jugés à Nuremberg sortent de prison et retrouvent leurs positions précédentes pour gérer les intérêts de Rockefeller. Fritz Ter Meer, par exemple, condamné à douze ans de prison pour ses crimes à Auschwitz, est redevenu en 1963 Président du conseil de Bayer, la plus grande entreprise pharmaceutique multinationale d'Allemagne !
1945 - 49
Le rôle des frères Rockefeller ne se limite pas au contrôle des monopoles mondiaux du pétrole et des médicaments. Ils doivent aussi créer une plate-forme politique pour supporter la croissance de leurs entreprises. Sous leur influence, les Nations Unies sont créées en 1945, à San Francisco. Pour prendre le contrôle politique du monde de l'après-guerre, trois pays – tous leaders de l'exportation de produits pharmaceutiques – prennent toutes les décisions, les 200 autres sont transformées en simples observateurs.
Alors qu'elles ont été créées dans le but de servir le bien-être des peuples du monde, les diverses organisations de l'ONU, comme l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), deviennent rapidement les agences politiques défendant les intérêts des industriels du pétrole et des produits pharmaceutiques.
1963
Au nom des intérêts des Rockefeller, le gouvernement de la république pharmaceutique bananière d'Allemagne a été le pionnier d'une des initiatives les plus tristement célèbres des Nations Unies. Sous prétexte de protection des consommateurs, il a mené pendant quarante ans une croisade visant à faire disparaître toutes les thérapies à base de vitamines et autres approches naturelles non brevetables dans tous les pays membres des Nations Unies. L'objectif consistait simplement à éliminer toute forme de concurrence pour garantir la croissance multimilliardaire des fabricants de médicaments brevetés. Le plan était simple : reproduire à l'échelle mondiale ce qui avait été réalisé aux USA pendant les années 1920 : un monopole complet des produits de santé contrôlé par les fabricants de produits pharmaceutiques brevetés.

Comme le marché pharmaceutique dépend de l'existence continue des maladies, ces produits de synthèse ne sont pas destinés à prévenir, guérir ou éliminer les maladies. L'objectif de cette stratégie globale est de transformer la santé de milliards de personnes en un monopole commercial grâce à des pilules qui couvrent les symptômes sans toucher aux causes réelles des maladies. Empêcher des milliards de personnes d'accéder à des informations vitales sur les avantages pour la santé, sur des méthodes naturelles, et simultanément développer un monopole basé sur des produits synthétiques largement inefficaces et toujours + ou – toxiques, iatrogènes (provoque des maladies), voire mortels dans des proportions considérables.
Linus Pauling et d'autres scientifiques éminents ont le mérite d'avoir maintenu ouvertes les portes de la connaissance sur les avantages réels des vitamines et d'autres approches médicales naturelles et efficaces. Sans eux, nous vivrions déjà dans une prison de pseudo santé, surveillés par les gardiens du commerce pharmaceutique avec la maladie, vigilants dans la médecine, la politique et les médias.
Il revient également à Linus Pauling d'avoir reconnu l'importance des premières recherches de Dr. Rath sur les vitamines et les maladies cardiovasculaires, et pour avoir invité Dr. Rath à se joindre à lui pendant les dernières années de sa vie afin de poursuivre son œuvre.
1990 - 92
De ces années, l'histoire retiendra qu'elles furent le début de la fin pour le commerce pharmaceutique avec la maladie. Dans une série de publications scientifiques, avec la participation de Linus Pauling comme co-auteur, Dr. Rath a identifié les déficiences en micronutriments comme cause principale des maladies. Elles incluent les troubles cardiovasculaires, l'hypertension, les problèmes circulatoires liés au diabète, le cancer et même des déficiences immunitaires, le sida inclus.
Comme un Sherlock Holmes scientifique, Dr. Rath remonte les causes réelles de ces maladies.
Il constate qu'elles ont été délibérément obscurcies ou même dissimulées à des millions de personnes dans un seul et unique but : l'avidité insatiable du commerce pharmaceutique avec la maladie.

pas de source Very Happy
je les ai pas notée geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    18/6/2011, 19:20

Article passionnant... Merci Pétale Smile

Pas de source...................... Nono ................. Fouet

http://sos-crise.over-blog.com/article-35933987.html

PDF à télécharger sur noslibertes.org

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pétale

avatar

Nombre de messages : 232
Localisation : planète terre
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    19/6/2011, 16:57

Merci pour les sources.
Mais maintenant moi j'ai plus confiance et comment se faire soigner ??
Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    19/6/2011, 18:01

Pétale, il n'est pas question dans ce post de jeter le bébé avec l'eau du bain et de nier l'utilité et les progrès de la médecine (pas plus que ses errements d'ailleurs). Il s'agit juste de comprendre la main-mise de l'oligarchie kazhar sur elle, sur un plan économique industriel mais aussi "philosophique", à cause du contrôle absolu qu'elle exerce sur son orientation et le fait que par sa nature et son influence, elle dénature l'objectif initial et le pervertit au point de faire de quelque chose censé améliorer la santé des hommes, un instrument de domination et de mort.




_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pétale

avatar

Nombre de messages : 232
Localisation : planète terre
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    19/6/2011, 18:47

'agit juste de comprendre la main-mise de l'oligarchie kazhar sur elle, sur un plan économique industriel mais aussi "philosophique",

oui mais une fois qu'on a compris !! moi j'ai un mal fou a faire confiance, sachant que meme si mon docteur est un chic type qui me voudrait que du bien Smile Smile , il est lui meme lobotomisé et au final il travaille pour cette industrie Suspect
De nombreuses fois dans ma vie je les ai pas écoutés ni suivi aucun de leurs (mauvais) conseils et je ne m'en suis pas trouvée mal, mais de nombreuses fois je suis tombée dans leur plans No

Voilà je vais jetter l'eau du bain et le bébé Beurk Beurk

En même temps quand on a besoin de truc lourd chimio et tous le reste,
pourquoi prolonger sa vie a tous prix, avec des moyens pire encore, pour continuer a participer a ce bordel ? Le final en fin de compte c'est la mort avec laquelle on nous fait beaucoup peur.

quant l'antéchrist va nous proposer la guérison de plein de maladie, comment va t-on faire ? la majorité va être folle de joie et nous les conscient ?

Ceci étant, je compte vivre au mieux autant que possible, mais posons nous la questions.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2429
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    19/6/2011, 21:38

En complément de l'article de pétale,sur la mafia Rockefeller et
l'empire pharmaceutique,interconnecté à l'empire pétrochimique et à
l'empire bancaire,sous l'emprise de cette dynastie satanique juive.

L’Empereur David Rockefeller

Par Nos Libertés    le dimanche  6 décembre 2009



Traduction par Antoine le 4 décembre 2009, pour le collectif "Nos Libertés"
Cette présentation a été réalisée par Chris Fairhurst au tribunal de La Haye, le 14 juin 2003
Article original publié au sein de La Fondation pour la santé du Dr Rath

Je vais parler des pratiques commerciales douteuses d’une industrie
mondiale (et en particulier de l’industrie pharmaceutique) et des
groupes d’intérêts financiers qui les soutiennent. Je me référerais
collectivement à cette industrie et ses financiers comme le «business de
la maladie», pour des raisons qui seront vite évidentes.

Dans le monde du «business de la maladie», chaque décision est prise en
fonction uniquement du profit et de l’augmentation des marges. Pour les
hommes contrôlant ces entreprises, l’important n’est pas la façon dont
ces profits (et donc la richesse) sont générés, mais simplement qu’ils
le soient.

Certaines des plus grosses sociétés dans le monde réalisent de vastes
profits à partir de domaines variés, comme les programmes informatiques,
le commerce de détail, l’assurance, le pétrole, voire même votre santé.
Plus précisément, je devrais dire votre mauvaise santé.

Dans le monde du «business de la maladie», et il n’y a pas de commerce
plus grand dans le monde que l’industrie pharmaceutique, votre bien-être
ne garantit pas de profits substantiels pour les actionnaires,
contrairement à votre mauvaise santé.



Considérez les éléments suivants : le «business de la maladie» fait plus
de profits que n’importe quelle autre industrie sur Terre (ndlr : ceci
est exact jusqu’en 2003, où l’explosion des prix du pétrole a changé un
peu la donne). En fait, il est plus rentable que l’automobile, la chimie
et l’aviation confondues. Et ces bénéfices sont réalisés au détriment
de votre santé. Pour expliquer pourquoi il en est ainsi, il est
nécessaire d’examiner brièvement l’évolution historique du «business de
la maladie».

Au début du 20e siècle, un certain nombre d’individus riches et
puissants qui possédaient ou géraient une part importante de la richesse
des entreprises des États-Unis, richesse qui avait été gagnée au cours
de la révolution industrielle de la dernière partie du 19e siècle, a
estimé que l'«industrialisation» des soins de santé leur offrirait de
nouvelles possibilités pour contrôler encore plus de richesse et de
puissance.

En "rationnalisant", comme ils l’ont décrit, la distribution des soins
de santé publics et en incorporant dans ce processus les développements
technologiques qui ont eu lieu dans la chimie au début du 20e siècle,
ces hommes ont développé les soins de santé comme un business, qui est
devenu, au fil du temps, l’industrie pharmaceutique d’aujourd’hui, basée
sur des brevets.

La vaste richesse de ces personnes leur a permis de mettre en place et
de perfectionner les institutions et les entreprises qui plus tard leur
garantiraient un contrôle total de la machine de l’offre de santé
publique.

En affinant en permanence, et en finançant, ces opérations tout au long
de la première moitié du 20e siècle, ces hommes ont réussi à développer
le modèle commercial de l’industrie pharmaceutique, que nous connaissons
aujourd’hui : un modèle qui consiste en l’exploitation financière des
droits de brevets sur la technologie utilisée et sur les médicaments
fabriqués synthétiquement.

La plus importante de ces personnes était un Américain du nom de John D.
Rockefeller. On peut lire l’histoire détaillée de sa volonté de créer
un système de soins de santé industrialisé sur le site de la Fondation
pour la santé du Dr Rath. Le livre décrivant la façon dont cet homme a
utilisé ses talents indéniables dans les affaires à la création d’une
nouvelle industrie, pour accroître sa richesse et son pouvoir déjà
énormes, est intitulé "Rockefeller Medicine Men" et vous le trouverez
sur la page ‘History of the ‘Business With Disease’' du site de la Fondation.



Rockefeller aimait être perçu comme un philanthrope, quelqu’un qui
utilise sa grande richesse pour le bénéfice de l’humanité mais, en fait,
il était probablement l’un des plus impitoyables avares d’Amérique.
Rockefeller’s Standard Oil Company a dominé l’industrie du pétrole
durant toutes les premières années du 20e siècle et la plupart des
grandes compagnies pétrolières d’aujourd’hui comme Exxon Mobil et Esso
sont des descendants directs de la Standard Oil. Je reviendrai sur cette
connexion plus tard.

Le banquier JP Morgan, représentant américain pour la famille de
banquiers Rothschild et la Banque d’Angleterre, faisait parti des
associés d’affaires de Rockefeller. Ensemble, ces deux hommes ont
contribué à créer la Federal Reserve Board des États-Unis, une
institution qui régit toutes les opérations financières dans ce pays et
qui existe encore aujourd’hui.

Vous êtes sans doute familiers avec le nom de JP Morgan, grâce au groupe
bancaire JP Morgan Chase. Dans le nom de ce groupe, on retrouve le nom
de Chase, pour Chase Bank, propriété de la famille Rockefeller, montrant
que ces premières associations ont été maintenues et survivent jusqu’à
ce jour. J’examinerai plus en détail la société JP Morgan Chase plus
loin dans cette présentation. À ce stade de cet exposé, il convient
d’examiner les faits suivants.



La famille Rockefeller, via la Chase Bank et la Standard Oil Company,
ainsi que JP Morgan via la Banque Morgan, étaient les principaux
soutiens financiers du troisième Reich nazi en Allemagne. En fait,
Standard Oil était le principal actionnaire de IG Farben qui était elle
aussi, avec la famille Rockefeller, le plus important actionnaire de la
Standard Oil.



Grâce à cette relation, et bien d’autres comme celle-ci, le modèle
industrialisé de santé publique consistait à gagner de l’emprise sur
tous les pays développés du monde. En investissant massivement dans la
recherche médicale, la formation des médecins, la fabrication et la
distribution de médicaments, ainsi que dans la politique de santé
publique, les systèmes de soin anciens, centrés sur le patient qui était
traité comme une personne, ont été progressivement engloutis ou
détruits.

Le modèle industrialisé, favorisé par les «médecins» de Rockefeller,
traite le patient comme un client et les médicaments qu’il produit comme
une marchandise. Tout est orienté vers la vente de produits chimiques,
et si les produits s’avèrent avoir des effets secondaires, cela crée un
marché pour d’autres produits nouveaux à vendre, c’est un marché sans
fin. Et c’est encore aujourd’hui le modèle utilisé.



Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, au cours de la
période allant de 1996 à 2000, les dépenses de l’industrie
pharmaceutique pour la promotion des médicaments délivrés sur ordonnance
sont passées de 9,2 milliards de dollars par an à 15,7 milliards de
dollars par an.

En raison de ces pratiques commerciales, le modèle industrialisé de la
santé exerce une contre-incitation intrinsèque à l’élimination des
maladies communes. Éliminer les maladies diminuerait les opportunités de
vendre d’avantage de médicaments et donc de faire plus d’argent,
qu’avec une mauvaise santé permanente.

Ce modèle industriel a été affiné et étendu pendant toute la seconde
moitié du 20e siècle, à tel point que l’industrie pharmaceutique a
dépassé l’industrie pétrochimique et est devenue l’industrie la plus
importante et le plus rentable au monde.



Comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessus, plus d’un quart des
50 plus grandes sociétés dans le monde aujourd’hui sont soit des
entreprises pharmaceutiques, soit des entreprises pétrochimiques. Le
modèle Rockefeller fonctionne manifestement très bien.

Les entreprises de ce tableau sont classées selon la valeur à laquelle
elles sont estimées, en milliards de dollars américains. Il faut ajouter
6 zéros aux chiffres du tableau pour arriver aux vraies valeurs.

Le seul autre secteur proche de ce niveau de production de richesses est
le monde de la finance internationale : banques, compagnies d’assurance
et groupes de gestion d’investissement. Je reviendrai sur ce groupe
plus tard dans ma présentation. Pour l’instant, je voudrais juste vous
demander de noter que JP Morgan Chase apparaît dans ce tableau, à la 50e
place. En troisième place dans le tableau on trouve Pfizer
Incorporated. Je vais à présent examiner de plus près leurs chiffres.



Pfizer est la plus importante entreprise pharmaceutico-pétrochimique et est actuellement évaluée à environ 265 milliards de dollars.L'entreprise détient les droits de brevet de 8 des 25 meilleures ventes mondiales de médicaments synthétiques (comme le Lipitor,le Viagrra,le Diflucan et le Zoloft par exemple) et ces droits de propriété ont permis à Pfizer de gagner 32 milliards de dollars en 2002 de la vente de leurs produits.

Pour mettre ces chiffres dans une certaine perspective, la valeur
marchande actuelle de Pfizer est supérieure à la richesse de plusieurs
grands pays prospères, d’après les mesures de la Banque mondiale.

En retournant à notre tableau, on trouve en quatrième place ExxonMobil,
la plus grande entreprise mondiale de produits pétrochimiques. Je me
suis référé à cette société au début de ma déclaration. C’est un
descendant direct de la Standard Oil Company, propriété de Rockefeller,
et cette liaison est la raison pour laquelle les entreprises
pétrochimiques font partie de mon analyse. Considérons maintenant la
situation financière d’Exxon.



Une fois encore, les chiffres sont presque au-delà de la compréhension.
Vous vous demandez peut-être pourquoi Exxon a une valeur de marché
légèrement inférieure à Pfizer, alors que son chiffre d’affaires est six
fois plus important.

C’est parce que l’activité pétrochimique a des coûts opérationnels plus
élevés que l’industrie pharmaceutique. En termes simples, comme nous
l’avons déjà vu, l’industrie pharmaceutique est beaucoup plus rentable.
La question à se poser est : qui contrôle ces immenses richesses ?

Toutes les entreprises mondiales dont les actions sont négociées sur les
marchés boursiers ont un conseil d’administration qui dirige la société
au nom des propriétaires, qui sont les actionnaires. Si vous détenez
des actions de l’une de ces sociétés, vous êtes copropriétaire de cette
entreprise.

Cependant, vos participations sont individuellement trop petites pour
vous donner de nombreux avantages en tant que propriétaire. Les
principaux actionnaires sont ceux qui ont ces droits et qui jouissent
des immenses richesses et du pouvoir que cela apporte.

Je voudrais maintenant examiner attentivement les administrateurs et les
actionnaires principaux des deux sociétés à l’étude. J’ai étudié le cas
du laboratoire Pfizer, et, après enquête, j’ai pu trouver les noms des
responsables clés de leur conseil d’administration.



Veuillez noter les autres mandats détenus par ces hommes, mis en
évidence dans le tableau ci-dessus, afin de vous en rappeler lorsque je
vais présenter les membres du conseil d’ExxonMobil.



Le même schéma d’interconnexion des conseillers d’administration est à
nouveau démontré dans le conseil d’Exxon. Comme ces gens se réunissent
régulièrement aux réunions du Conseil, aux comités d’investissement et
aux réunions des actionnaires, je les rassemble en un groupe.



Ce groupe, qui contrôle les opérations quotidiennes de deux des plus
grandes sociétés du monde, ne siège pas seulement aux conseils
d’administration des deux sociétés, mais aussi au conseil
d’administration de l’une des plus grandes institutions mondiales
d’investissement, une institution qui a d’énormes participations dans
des sociétés pharmaceutiques et pétrochimiques : JP Morgan Chase.

Rappelez-vous que ce sont les actionnaires qui détiennent les
entreprises et le contrôle des richesses donc, si vous êtes à la fois le
principal actionnaire et le directeur d’une entreprise, vous avez le
contrôle total de cette société.

Vous avez le contrôle de la façon dont la société fait de l’argent, mais
aussi ce qui est fait avec cet argent, et qui en profite. Dans le cas
du «business de la maladie», ces avantages financiers de plusieurs
billions de dollars sont tirés de la promotion systématique des maladies
au détriment de la bonne santé.

Je reviendrai à la personne mystère dans ce groupe, un peu plus loin. À
ce stade, il convient d’examiner le rôle de JP Morgan Chase dans le
«business de la maladie».

Le point commun ici, à part les conseils d’administration partagés, est
que, comme je l’ai mentionné il y a un instant, JP Morgan Chase est un
actionnaire important de sociétés pharmaceutiques et pétrochimiques.



Voici un échantillon de quelques-unes des vastes participations de JP
Morgan Chase. Mes recherches m’ont amené à me demander si le même modèle
d’administrateurs communs se répétait dans les autres sociétés. J’ai
donc analysé ensuite Merck. Voici les résultats de ces recherches :



Merck & Co Incorporated, une autre société pharmaceutique, dispose
également de deux administrateurs qui siègent au conseil
d’administration de JP Morgan Chase, dont l’un est non seulement
président de JP Morgan Chase, mais aussi un administrateur de la Bourse
de New York.

Serait-ce juste une coïncidence ? Hautement improbable. À mon avis, cela
témoigne d’une approche structurée pour le contrôle et la propriété de
certaines des plus grandes entreprises dans le monde.



Le groupe "Inner Circle" est maintenant un peu plus grand. Je n’ai pas
encore révélé l’identité de l’homme-mystère, parce qu’il est d’abord
nécessaire d’examiner à nouveau la société JP Morgan Chase.

Cette fois, j’ai regardé le Conseil Consultatif de la société. Les
sociétés d’investissement comme JP Morgan Chase ont des conseils
consultatifs qui contrôlent la politique d’investissement de la banque.
En d’autres termes, ils décident dans quels types d’entreprises il faut
investir et celles dont les actions sont à acheter.

Le JP Morgan International Council est le plus ancien conseil
consultatif, et après examen des membres de ce conseil, le personnage
clé, l’homme-mystère est enfin révélé :



C’est David Rockefeller, petit-fils de John D. Rockefeller, le créateur et la force directrice du «business de la maladie».

Le petit-fils de JD, David Rockefeller, fait du bon travail pour
consolider l’empire familial. En tant que propriétaire et ancien
président de la Chase Manhattan Bank (qui fait maintenant partie de JP
Morgan Chase) sa richesse, son pouvoir et son influence s’étend bien
au-delà du pétrole, des produits pharmaceutiques et de la banque - qui
reste la source première de la richesse Rockefeller - comme le
démontrent ses autres connexions.

Comme père fondateur de la Commission trilatérale, David Rockefeller a
bénéficié d’accès privés incomparables avec les dirigeants politiques du
monde pendant près de 30 ans, offrant à la dynastie Rockefeller la
possibilité de poursuivre son activité criminelle du «business de la
maladie» sans aucune opposition.



La famille a réussi à construire et à maintenir avec succès le «business
de la maladie» pendant plus de 60 ans, grâce à l’influence personnelle,
au contrôle des banques, à la propriété des sociétés pharmaceutiques et
pétrochimiques, à l’appui financier des hommes politiques favorables et
à une multitude d’autres pratiques développées à l’origine par le
patriarche John D Rockefeller. Comme le montre cet exposé, David
Rockefeller maintient les traditions.

Pour finir, je voudrais ajouter qu’en participant au tribunal de La Haye
vous contribuez à engager le processus par lequel le «business de la
maladie» sera finalement démantelé et traduit en justice. Les actes
criminels de cette industrie peuvent alors être remplacés par un système
de soins de santé qui se concentre sur des thérapies sûres, efficaces,
non brevetables et sans effet secondaire.

Le démantèlement de ce modèle d’entreprise pharmaceutique inspiré par la
Fondation Rockefeller va entraîner l’effondrement de l’empire financier
bâti sur ces pratiques illégales, et donc la libération de fonds
massifs pour le réinvestissement dans des changements qui mèneront à la
paix future, à la bonne santé et à la justice sociale pour nous tous.





Pour télécharger l'article : Article au format pdf

Pour aller plus loin :
- Les liens entre Standard Oil et : IG Farben (Bayer, BASF, Hoechst)
- L'histoire de l'empire pétrolier : L’Empire
- L'histoire du : cartel pharmaceutique
- L'industrie de : la chimie brevetée
- La suppression des thérapies naturelles  : contre le cancer
- La fable du tabagisme passif financée par  : Pfizer
- Le financement des « experts » autorisés à parler par : Pfizer
- L'invention du tabagisme passif par les : Nazis en 1939

Agir :
1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/12/06/359


Dernière édition par paralleye le 23/8/2015, 19:38, édité 52 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ForceTranquille

avatar

Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    19/6/2011, 21:51

En contrôlant le monde de la santé, ils contrôlent l'accès aux soins, pouvant le rendre efficace ou non. Ils contrôlent ainsi la vie et la mort.

Pour leur contrôle total du monde, il leur faut le contrôle des éléments essentiels de la vie : travail, économie, aliments, santé, culture, croyance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    22/6/2011, 07:02

Un post essentiel Paralleye Bien Ils font un vrai travail utile sur noslibertés.org, site à mettre dans ses favoris, j'en fais une sauvegarde d'ailleurs...

http://www.noslibertes.org/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panisse

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Les réseaux criminels veulent notre peau ?   24/6/2011, 22:42

Je ne sais pas si c'est l'endroit adéquat pour poster ce sujet. Je vous laisse juge.

Le professeur Nicoli, neurologue, spécialiste reconnu dans le monde entier pour le traitement des AVC, démissionne de son service à l’hôpital de la Timone de Marseille et dénonce les "réseaux" qui agissent comme des criminels en accaparant les subventions...
Vous avez dit franc-maçonnerie ? :

http://rutube.ru/tracks/4567029.html

L'interview par LCM avec la coupure comme par hasard dès que le profeseur Nicoli prononce le mot "Réseaux" (vers la 40ème seconde) :

http://www.wat.tv/video/marseille-grand-neurologue-3ujmb_3ki9n_.html

La réaction du réseau :
http://www.wat.tv/video/depart-professeur-nicoli-demission-3ujml_3ki9n_.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Rothschild, Rockefeller & Compagnie : Infiltration, subversion. (Maçonnerie marrane donmeh etc...)   7/7/2011, 17:05

Dans ce magma de références historiques il y a  des pistes intéressantes à creuser.

CO-MAITRES DU MONDE — connexions avec les Témoins de Jéhovah, les Mormons, et le Judaïsme

Il est dit que toutes les routes mènent à Rome. Pour ce livre, il pourrait être dit que tous les chemins d’investigation mènent aux Rothschild.

Charles T. Russell, dans une lettre de 1891 adressée au Baron Rothschild, de la Palestine, a présenté les possibilités d’action qui pourraient être prises pour établir les Juifs en Palestine. La lettre de Russell fait l’éloge de l’argent Rothschild qui avait établi des colonies Juives en Palestine.
Russell écrit à Rothschild,
« Ce dont on a besoin ici, donc, à côté de la propreté et de l’eau, est un bon gouvernement qui permettra de protéger les pauvres contre les affamés et les riches. Des institutions bancaires sur des bases saines, et faire du commerce honorablement, est aussi grandement demandé. »
Russell continue,
« Que le Dieu de Jacob vous dirige, mon cher Sir, et toutes les personnes intéressées avec vous dans la délivrance et la prospérité d’Israël, et bénis seront ceux qui, se livrent un tant soi peu, comme ses serviteurs dans l’accomplissement de sa volonté telle que prévue. » (14)


Quand l’Église Mormone avait besoin d’être financée à la fin du XIXè siècle, ils allèrent à Kuhn, Loeb Co. (15) Pour expliquer le contrôle Rothschild de Kuhn, Loeb Co. voila ici quelques informations de fond. La méthode que la Maison Rothschild utilisa pour gagner de l’influence, était la même que la Royauté utilisa pendant des siècles, le mariage. Les enfants Rothschild, fils et filles, ont eu leurs épouses choisies sur la base d’alliances pour les bénéfices de la Maison Rothschild, mais depuis la consolidation du pouvoir mondial ils se sont généralement mariés avec des cousins ces deux derniers siècles. (16)


Jacob Schiff grandit dans la maison que les Rothschild possédaient au 148 Judengasse, Frankfurt. Jacob Schiff arriva aux Etats-Unis avec le capital Rothschild et prit le contrôle d’une petite banque d’affaires juives fondées par deux marchants de mercerie de Cincinnati Abraham Kuhn et Solomon Loeb. Il maria même la fille de Solomon. En 1885, Loeb est parti à la retraite, et Schiff dirigea Khun, Loeb Co. pour les Rothschild jusqu’en 1920 quand il mourut. Durant l’enfance de Russell et de Brigham, le Baron Rothschild était considéré comme dirigeant laïc de la juiverie mondiale. (18)


Edmond Rothschild était le président de l’association de colonisation Juive, (19) qui était un groupe Sioniste Majeur. Amsel Rothschild indiqua que son grand père Amschel Mayer Rothschild a insisté dans la Clause 15 de son testament à ses enfants, « qu’eux et leurs descendants restent toujours vrais envers leur foi Juive ancestrale. » (20) Cependant, le testament était secret et il n’y a aucun moyen de savoir ce qu’il raconte. Les Rothschilds ne sont pas restés vrais envers la foi Orthodoxe. Si c’est actuellement ce que la Clause 15 raconte il manque quelque chose. Le monde Juif a comblé d’éloges les Rothschild, « Les Rothschilds gouvernent un monde Chrétien. Pas un seul cabinet ne marche sans leurs conseils. Ils tendent leur bras, de la même aise, de Saint-Pétersbourg à Vienne, de Vienne à Paris, de Paris à Londres, de Londres à Washington. Le Baron Rothschild, la tête de la maison, est le vrai roi de Juda, le prince de la captivité, le Messie tant attendu par ce peuple extraordinaire… .Le lion de la tribu de Juda, Baron Rothschild, possède plus de force réelle que David–plus de sagesse que Salomon. » (11) Le prieuré de Sion-Les Sages de Sion (22) parlent aussi des Rothschild et rapportent qu’ils servent à un conseil juif des Sages de Sion. (23) Les Rothschild ont « aidé » le peuple Juif de la propre manière des Rothschild. Pour ceux qui admirent les radins, vous pouvez observer les Rothschilds de près. Par exemple l’étendue de la charité James de Rothschild en France pour les Juifs pauvres était de 5 francs (l’équivalent d’1 $)??. Leur dynastie a détruit les juifs honnêtes avec les chrétiens. Aujourd’hui, peu de personnes osent critiquer les Rothschilds.



CO-MAITRES DU MONDE — connexions avec les sociétés secrètes


Les Rothschild ont joué un rôle majeur dans les Illuminati de Bavière, (25) et il est su qu’au moins un des fils d’Amsel en était membre. Alors que le lecteur se rappel, Amsel plaça ses fils dans les capitales majeures Européennes, où ils installèrent leurs banques principales. Par leur propre service secret de renseignement et leurs propres réseaux d’actualité ils pouvaient manœuvrer n’importe quel gouvernement Européen. (26) Les grandes quantités volumineuses de correspondance par courrier des Rothschild ont attiré l’attention, (27) mais personne n’arrêta leur renseignement personnel et services postaux. Après que les Illuminés de Bavière se sont fais exposer, le pouvoir occulte central des sociétés secrètes Européennes passèrent au Carbonarisme a.k.a l’Alta Vendita, (28) dirigée par un autre Rothschild puissant, Karl Rothschild, (29) fils d’Amschel. En 1818, Karl participa à un document secret qui fut envoyé aux quartiers généraux de la Franc-Maçonnerie depuis Alta Vendita. Les Maçons étaient alarmés quand une copie fut perdue, et offrirent des récompenses à celui qui ramènera la copie perdue. Le document est originellement en Italien. La lecture du titre donne, Instructions Permanentes, ou Code Pratique des Règles; Guide pour les Têtes des plus Hauts Degrés de la Franc-Maçonnerie. » (30) Le livre maçonnique de référence 10,000 Franc-Maçons Célèbres, Vol. 4, p. 74, indique que deux autres fils d’Amschel étaient franc-maçons, James Meyer Rothschild, et son frère Nathan Meyer Rothschild. James Rothschild à Paris était un Maçon 33è du Rite Écossais, et son frère Nathan à Londres était membre de la Loge d’Émulation. Et le Franc-Maçon Juif Katz indique que Solomon Meir Rothschild, un troisième membre des cinq frères, fut initié à la Franc-Maçonnerie le 14 Juin 1809. (31) Les Rothschild devinrent puissant à l’intérieur de la Franc-Maçonnerie. Nous trouvons les Saint-Simoniens, les occultistes millénaristes religieux précurseurs du communisme, faire l’éloge du Baron de Rothschild dans leur magazine Le Globe, « Il n’y a personne aujourd’hui qui représente le mieux le triomphe de l’égalité et du travail au dix neuvième siècle que Mr. le Baron de Rothschild… Ce Juif est-il né millionnaire? Non, il est né pauvre, et si seulement vous connaissiez quel génie, patience, et travail dur étaient demandés pour construire l’édifice Européen appelé la Maison Rothschild, vous l’admireriez plutôt que de l’insulter. »

Lionel de Rothschild (le de était ajouté par les Rothschild Français) était impliqué dans la première Internationale communiste. Le maçon Mazzini qui aida à démarrer le communisme faisait l’éloge de Rothschild, « Rothschild pourrait être le Roi de France s’il le désirait. » (32) Adolphe Crémieux, était un Franc-Maçon Juif (voir chap. 1.4 pour ses qualitifactions). Les Rothschild donnèrent au moins 1,000£ à Crémieux pour qu’il aille à Damas avec Salomon Munk et le Sir Moïse de Montéfiore pour arriver à libérer les Juifs emprisonnés là-bas, et à convaincre le Sultan Turc de déclarer que la charge de rituel meurtrier soit fausse. (33)

D’après trois auteurs Juifs de Dope, Inc. la B’nai B’rith était un dérivé de l’ordre de Sion et était organisée en tant que « couverture de front des renseignements » pour la Maison Rothschild. Il est très probable que la B’nai B’rith soit utilisée en tant que couverture des renseignements Rothschild.

Les Rothschid sont proéminent au rendez-vous Bilderberg aussi. Les Rothschild sont très proches du Council on Foreign Relations (CFR). Bien que plein de gens aujourd’hui ne perçoivent pas le CFR comme une société secrète, elle a été originellement lancée en tant que société secrète et était gardée secrète pendant plusieurs années, en dépit de sa puissance impressionnante. Carroll Quigley, professeur des Relations Internationales à l’Université Jésuite de Georgetown, exposa le Groupe de la Table Ronde avec son livre Tragedy and Hope. (34) Les Rothschild supportèrent Rhodes à former De Beers. (35) Plus tard, Rhodes fit sept volontés qui établirent une société secrète modelée d’après les Jésuites et la Franc-Maçonnerie pour aider à apporter Un Seul Gouvernement Mondial centre sur les études de Rhodes et de la Bretagne. (36)

Le groupe interne fut établi en Mars 1891 et consistait de Rhodes, Stead, Lord Esher (Brett), et le Maçon 33è Alfred Milner. (33bb) Un second cercle de « membres potentiels du Cercle des Initiés » consistait du Juif Lord Balfour, Sir Harry Johnson, Baron Rothschild, Lord Grey et autres. Initialement, le Baron de Rothschild faisait parti du groupe interne de la société secrète de Rhode, mais a été remplacé par son gendre Lord Rosebury qui n’était pas autant remarquable. Les Socialistes Fabiens dominèrent le staff à Oxford quand les étudiants de Rhodes commençaient à arriver. Ces étudiants étaient ensuite endoctrinés et préparés à devenir un morceau de ce Nouvel Ordre Mondial socialiste international. (38) Le Groupe de la Table Ronde se développa à partir d’un exécutif interne de la société secrète de Rhodes. Le cercle extérieur fut établit après le début du XXè siècle. Le Groupe de la Table Ronde s’est étendue après la Première Guerre Mondiale en organisation une organisation de front le Royal Institute of International Affairs. Le Council on Foreign Relations était le morceau Américain de ce front. Le cercle interne continu de diriger le cercle externe et ses deux organisations de front RIIA et le CFR. Le CFR ensuite met en place plusieurs fronts tel que le Institute of Pacific Relations (IPR).



CO-MAITRES DU MONDE — gestion de la richesse Catholique et du Tzar et la capture de la richesse de l’Église Orthodoxe.

Au tout début du XXIè siècle le Pape alla voir les Rothschild pour emprunter de l’argent. Les Rothschild étaient sympathiques avec le Pape, causant un journaliste à dire sarcastiquement « Rothschild a embrassé la main du Pape… L’ordre a finalement été ré-établie. » (39) En fait les Rothschilds au fil du temps ont été confiées de la plus grande partie des richesses du Vatican. L’Encyclopédie Juive, Vol. 2, p. 497 stipule, « Il s’agit d’une suite assez curieuse de tentative de mettre en place un concurrent catholique aux Rothschild qui à l’heure actuelle (1905) les derniers sont les gardiens du trésor papal. » Le chercheur Eustice Mullins écrit que les Rothschild ont prit le contrôle de toutes les opérations financières mondiales de l’Église Catholique en 1823. (40) Aujourd’hui les grosses affaires financières et bancaires de l’Église Catholique est un système important relié aux Rothschild et au reste du système Bancaire International. La grande richesse du Tsar Russe était confiée aux Rothschild, 35 millions de dollars dans la Banque d’Angleterre Rothschild, et 80 millions de dollars dans la Banque Rothschild de Paris. Les Rothschild financèrent la Révolution Russe qui confisqua de vastes portions de la richesse de l’Église Orthodoxe. Ils ont été capables de prévenir (grâce à leur pouvoir) que les héritiers légitimes de la fortune du Tsar puissent retirer un seul centime dans la variété de leurs banques. Les Mountbatten, qui sont reliés aux Rothschild, dirigèrent les batailles juridiques pour prévenir les demandeurs de pouvoir retirer leur fortune. En d’autres mots, l’argent qu’ils ont investi dans la Révolution Russe n’a pas uniquement été remboursée par les Bolchéviques par des millions de dollars or, mais en dérobant l’énorme dépôt de richesse du Tsar, les Rothschild gagnèrent ce qui est aujourd’hui estimé à 50 milliards de dollars. (41)

CO-MAITRES DU MONDE — CONTRÔLE SUR LE SATANISME ET LA SORCELLERIE

Le chapitre 2.11 donne les noms du Conseil de Sorcellerie des 13 qui est sous le contrôle Rothschild et à son tour donne les ordres à des groupes variés. Une des formes les plus pures du Satanisme peut être retracée à la secte Juive de Sabbataï et son dérivé Frankist. Les chefs de ce groupe jusqu’aux Rothschild étaient:

Sabbataï Tsevi (1626-1676)

Nathan de Gaza (16??-?)

Jacob Frank (1726-1791)

Les Rothschild

Trois connexions entre le Satanisme, le mal et l’argent.

L’argent attire naturellement au mal. Par exemple, si une femme se prostitue elle peut recevoir une grosse somme d’argent, mais qui va la payer pour garder sa virginité ou sa dignité? Si vous êtes un tueur à gage un gros pactole d’argent est pour vous si vous tuez votre cible, qui va vous payer si vous ratez votre cible?

Deuxièmement, les hommes maléfiques croient que là où il y a une volonté il y a un chemin, et ils sont près à vendre leurs âmes pour leur Dieu l’argent. Ils emploieront le mal pour obtenir de l’argent.

Alors que la plupart des gens sont plutôt conscients de ces deux dernières connexions, une troisième peut avoir échappée votre attention. Troisièmement, le groupe principal d’hommes qui ont remonté à la manivelle les Affaires Financières Internationales étaient des Satanistes depuis le début. Ces Satanistes maintenant sont ceux qui dirigent la Réserve Fédérale et qui sont responsables pour la création du billet U.S. de la Réserve Fédérale. En ayant juste le contrôle de l’approvisionnement en papier des U.S. cela leur donne presque l’avantage sur la finance mondiale, sans mentionner qu’ils contrôlent la banque mondiale. Ce n’est pas un accident donc, qu’une fois qu’ils établissent un contrôle financier mondial, ils feront tout en leur pouvoir pour diviser et conquérir et détruire à la fois la foi en Dieu des Chrétiens et des Musulmans. Ces puissants Banquiers ont autant foi envers Dieu que Caïn en avait envers son frère Abel. Qu’ils peuvent être connectés au peuple Juif, ne veut pas dire qu’ils ont les intérêts du peuple Juif dans leurs cœurs. A la base Sabbataï Tsevi était rejeté par plein de Juifs. Sa secte monta en puissance durant la deuxième moitié du XVIIè siècle dans le sud-est de la Pologne. (42) Entre 1759-1760, 500 Juifs Sabbatiens se sont convertis au Christianisme. (43) En 1715, 109 des 415 familles Juives à Francfort étaient engagé dans le prêt d’argent. Le reste était des marchants de différentes sortes. Le concept que le Satanisme tend à porter des chaussures normales pour justifier la plupart des banquiers Juifs le type de comportement avec lequel ils se sont engagés. » (44)

LONGUE-HISTOIRE

De nombreuses divisions et batailles entre éléments religieux dans le monde ont été encouragés et soutenus par la richesse du Pouvoir. Malheureusement, beaucoup ont été trompés en pensant que d’être pieux et fidèle à Dieu est la source de lutte religieuse. Dans certaines régions du monde, musulmans, chrétiens, et d’autres se sont entendus sans problèmes pendant des siècles. Les tensions religieuses surgissent jusqu’à certain degré à l’intérieur des religions elles-mêmes, mais le fuel pour garder ces feus bouillants et pour allumer des conflits provient souvent de la richesse du Pouvoir. Un autre exemple évident est la guerre Irak-Iran.



CO-MAITRES DU MONDE — contrôle sur le traité de la Première Guerre Mondiale

Quand l’Allemagne tomba, les agents Rothschild n’ont pas seulement pas fait le brouillon du traité, préparé l’idée de la société des Nations, mais Max Rothschild était l’un des 11 hommes qui ont prit le contrôle de la Bavière. Max Rothschild était un Franc-Maçon de la Loge numéro 11 de Munich, Allemagne.

CO-MAITRES DU MONDE — connexions avec MI5, les Rockefeller, J.P. Morgan, le CFR etc.

Victor Rothschild, travailla pour J.P. Morgan & Co., et était un morceau important de MI5 (Service de Renseignement Britannique). Victor Rothschild était aussi un communiste et membre du Club des Apôtres à Cambridge. (45) Le Baron de Rothschild était un des membres du Groupe de la Table Ronde de Rhode qui se développa en CFR. Ce sont les Rothschild qui ont financé Cecil Rhodes, commençant avec l’Afrique. Les Rothschild ont plusieurs agents dont leur argent a décollée et qui les servent bien, les Morgan et les Rockefeller. Les Rockefeller étaient des Juifs Marranistes. Le Rockefeller originel a fait fortune en vendant des narcotiques, (ils n’étaient pas légaux à l’époque). Après avoir accumulé un petit capital il se lança dans le pétrole. Mais c’est le capital Rothschild qui a rendu Rockefeller si puissant. « Ils ont aussi financé les activités d’Edward Harriman (chemins de fer) et Andrew Carnegie Steel. » (46)



CO-MAITRES DU MONDE — Pouvoir dans la Chrétienté


Les Rothschild exercèrent aussi beaucoup d’influence et de pouvoir pas seulement dans les Sociétés Secrètes, mais aussi dans les églises de la Chrétienté. L’Armée de la Rédemption sous l’influence des Rothschild adopta le Bouclier Rouge (Roth/Red/Rouge Schild/Shield/Bouclier) comme logo. Un historien des Rothschild remarque, « Les Rothschild s’étaient eux-mêmes rapidement propulsé dans une position de puissance financière et une immense influence politique. Ils ont été une force indépendante dans la vie de l’Europe, rendant des comptes à personne et, dans une large mesure, tributaire de personne. Des pamphlets populaires les dépeint comme les véritables dirigeants de la chrétienté … » (47) Certains des Rothschild ont été impliqués dans des campagnes pour affaiblir la morale publique. Le premier secrétaire du bureau du Forum national des étudiants était John Rothschild. Ce Forum national des étudiants a changé son nom comme des articles de vêtements. Parlant de vêtements, l’un des objectifs de ce groupe socialiste était de promouvoir la nudité en public, et l’amour libre. Cette organisation possédait les groupes constituants suivants Radcliffe Liberal Club, Union Theological Seminary Contemporary Club, Yale Liberal Club » (48) pour en citer quelques un. Un développement ultérieur de cette jeunesse pour la paix a été la Fédération qui se composait de League of Youth of Community Church, le méthodiste Epworth League, NY District, Young Judea, and Young People’s Fellowship of St. Phillip’s Parish49 pour n’en nommer que quelques-uns. Les hommes religieux Américains ont des liens avec les Rothschild en particulier à travers leurs différents agents.

Harry Emerson Fosdick, qui était pasteur de l’église de Rockefeller a également été parmi les présidents de la Fondation Rockefeller. John Foster Dulles, CFR, a été président du conseil de la Fondation Rockefeller, et marié à une Rockefeller, Janet Pomeroy Avery. Souvenez-vous de John Foster Dulles qui a été un fonctionnaire important du Conseil fédéral des Églises du Christ. (Voir chap. 2.9) Toutes les routes mènent aux Rothschild. Il y a beaucoup plus que tout ce qui a été mentionné ci-dessus reliant les Rothschild à différentes tentacules que les conspirationnistes ont mis en avant,—les Juifs, les Franc-Maçons, Les Renseignement de Communautés, les Banquiers Internationaux, le Prieuré de Sion, les Catholiques, la Commission Trilatérale, le CFR, le New Age, les Cultes—chacun se connectant au pouvoir des Rothschild.


L’ÉTENDUE DU POUVOIR ROTHSCHILD

D’après une source « il a été estimé qu’ils contrôlent la moitié de la richesse mondiale. » (50) La Banque de la Réserve Fédérale de New York a été contrôlée par cinq banques qui possédaient 53% de son stock. Ces cinq banques étaient contrôlées par Nathan M. Rothschild et Fils à Londres. Le contrôle sur la Réserve Fédérale U.S. est techniquement le contrôle de l’argent du monde. Ce simple fait montre combien le Pouvoir des Rothschild est immense. Si l’on examine qui a été nommé à la tête de la Fed, et pour exécuter, les connexions du système de la Réserve « Fédérale » pour les Rothschild peut encore être vu. Une autre entreprise privée qui utilise le nom « Fédéral » et que les Rothschild dirigent aussi est Federal Express (FedEx). N’importe qui pourrait être poursuivi en justice pour faire croire que les affaires sont gouvernementales, pas des Rothschild. Il est approprié pour eux de s’approprier le nom « Federal », parce que par le biais du MI6 via la CIA, ils instruisent le gouvernement des États-Unis. Les sénateurs sont achetés et payés par leur système, que les enquêteurs de la BCCI découvrent. Les Rothschild ont été intimement impliqué dans la sorcellerie et les Illuminati depuis le début de son histoire connue. L’Empereur d’Allemagne semblait se référer à eux quand il dit, « les pouvoirs magiques de l’argent comme exercé par le Seigneur de Lucre sont les pouvoirs de la magie noire à son plus noir. » (51)

Si seulement la moitié de la richesse est contrôlée par les Rothschild, cela indique que s’ils doivent faire parti de la direction du monde, ils doivent avoir des alliés.


LES ALLIES

Les Rothschild et Rockefeller sont seulement deux de treize familles Illuminati au contrôle. (52) Deux familles Juives qui semblent se détacher du lot sont les Oppenheim et les Oppenheimer. Les Oppenheimer étaient de jeunes membres des Illuminés de Bavière. La Bund der Gerechten (Ligue du Juste) était un front illuminati dirigé principalement par des Juifs qui étaient Satanistes. Cette ligue financée en parti par les Rothschild paya le Sataniste et Franc-Maçon Karl Marx à écrire le Manifeste du Parti Communiste. Le Juif Gumpel Oppenheim était dans le cercle intérieur de cette ligue. Un membre de sa famille Heinrich Oppenheim a dirigé la révolution communiste de 1848 en Allemagne. L’histoire officielle du Parti communiste, accepte même la ligue comme l’ancêtre du communisme.

Les Oppenheimer sont apparemment proches des Rothschild. J. Robert Oppenheimer du CFR a été exposé en tant que communiste. Harry Oppenheimer, un banquier international, est directeur du monopole international de diamant De Beers Juif, et directeur de l’Anglo-American Corp. Oppenheimer peut être trouvé dans des positions financières importantes aux USA. Ils aidèrent à diriger 10 grandes fondations, y comprit la Charité Hass de New York pour le soin d’enfants Juifs dans le besoin.

L’Encyclopédie Juive Vol. 2, p. 496 indique que d’autres familles Juives « adoptèrent le plan Rothschild. » Elles étaient les Lazard, Stern, Speyers, et Seligman. Le plan des Rothschild était de placer les membres de la famille dans les 5 plus grandes capitales européennes pour coordonner leurs activités. Un des magazines les plus important en Allemagne est le Stern, et Ernst Stern est le deuxième au commande à la Banque Mondiale. » (53) Les familles Juives qui ont établi la Loge Juive de Francfort (c’était la loge Maçonnique à laquelle les Rothschild appartenaient à Francfort) comprenait les Adler, Speyers, Reisse, Sichel, Ellison, Hanau, Geisenheimer, et Goldschmidt. Isaac Hildesheim, un Juif qui changea son nom en Justus Hiller est supposé être le fondateur de la loge de Francfort. Michael Hess, directeur de l’école juive réformée Philanthrope était aussi un personnage important de la loge, comme ce le fut au Dr Ludwig Baruch (plus tard Borne) qui l’a rejoint en 1808. La plupart de ces francs-maçons juifs de Francfort étaient engagés dans le commerce. (54) Ces franc-maçons étaient les chefs de la communauté Juive de 1817 à 1842. (55) Johann Christian Ehrmann un Gentil Maçon à Francfort commença à alerter le peuple Allemand que les Maçons Juifs de Francfort voulaient une république mondiale basée sur l’humanisme. En 1816 il sortit un pamphlet d’alter Das Judenthum in der M[aurere]y (Les Juifs dans la Franc-Maçonnerie). Un allié puissant de la juiverie mondiale peut être vu commençant par des hommes comme Oliver Cromwell, qui était considéré Franc-Maçon.

Cromwell était financé par les Juifs, et aida les Juifs à gagner le pouvoir en Angleterre. Cromwell était près à suivre les Juifs, car il était convaincu de l’Israélisme Britannique. Comme le noyau du pouvoir de la conspiration est Juive, l’attitude de ces alliés avec elle dépend de leur attitude envers le peuple juif.

L’idée religieuse que le peuple Britannique descend des tribus d’Israël ne place automatiquement pas les gens dans le camp de la conspiration. Quelques Israélites Britanniques réalisent que le soi disant peuple Juif en général n’a aucun droit sur ??les promesses de Dieu. Pour cette raison, ils réalisent que ce n’est pas le devoir Chrétien de s’agenouiller et de s’érafler à chaque mouvement. Quand les chrétiens peuvent être arrêtés et maltraités en Israël, et que les chrétiens ne se battront même pas pour leur propre espèce, nous pouvons voir combien l’idée de la théorie de la « Race élue » a de l’emprise sur la chrétienté. Certains des Israélites britanniques comme les Mormons, les familles riches de l’ancienne Nouvelle Angleterre, certains maçons et adeptes du Nouvel Age, et les membres non-juifs du Prieuré de Sion collaborent avec les Pouvoir de l’Ordre Mondial. L’église anglicane, qui est gérée par la franc-maçonnerie est fortement British Israélite.


DIFFÉRENCIER LES DIVERS GROUPES D’IDENTITÉS

En revanche, un méli-mélo de groupes qui sont opposés à la conspiration comme certains groupes néo-nazis, et sans rapport avec les différentes Églises avec eux sont aussi des croyants en l’israélisme britannique. Ces différents groupes sont parfois tous regroupés comme «l’identité» du mouvement, qui est trompeuse en raison de leurs immenses différences. Il est important de faire la différence entre ces groupes qui tentent d’aborder les choses dans une perspective chrétienne et de se placer sous l’autorité de Dieu, et ceux qui sont eux-mêmes la mise en place sous l’autorité de l’Ordre Nouveau, ou sous leur propre autorité.

http://whisleblower.googlepages.com/therothschildbloodline

Par Fritz Springmeier
Extrait de Bloodlines of the Illuminati
source : http://www.nouvelordremondial.cc/2011/04/07/le-pouvoir-des-rothschild/

Edit Bardamu : modif du titre pour faciliter les recherches ultérieures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    14/7/2011, 00:57


Belote,rebelote et Rockefeller !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    14/7/2011, 01:51

Malgré quelques courbettes d'usage aux ''élus'', le texte nous expose les techniques d'infiltrations satanistes.


"Ecris à l'ange de l'Eglise de Smyrne : Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie : Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan" (Apocalypse 2 :8-9).


Tout commence avec la naissance, justement à Izmir, en Turquie (l'antique Smyrne), le 9 Av 1626, un jour de Sabbat, de Shabbatai Zevi (d'où son prénom). Le 9 Av est une date tragique dans l'Histoire Juive, car c'est en ce jour qu'ont été détruits le Temple de Salomon et le Temple d'Hérode, ainsi que la forteresse Betar du résistant Bar Kokhba. Pourtant, selon certaines traditions juives, c'est aussi un 9 Av que devait naître le Messie.


A cette époque, dans toute l'Europe, l'attente de la venue proche du Messie d'Israël était très forte chez tous les Juifs. Ce Messie conquérant devait faire sortir les tribus d'Israël de leur exil, et, à la tête d'une puissante armée, être couronné Roi sur le Trône de David à Jérusalem.


Une série de catastrophes s'étaient abattues sur les Juifs d'Europe. En 1648, 100.000 Juifs de Pologne et d'Ukraine furent massacrés. Puis ce furent les Juifs de Russie qui furent massacrés par les Cosaques. Tous ces désastres poussèrent les Juifs d'Europe Centrale à désirer ardemment la venue du Messie. De puissants mouvements mystiques se développèrent, dans le but d'accélérer la venue du Messie, grâce à la piété et à la prière.


Shabbatai Zevi fut un étudiant prodige, et reçut très tôt le titre de "Sage". A l'âge de 24 ans, il étudia la Kabbale à Smyrne, aux pieds du célèbre Rabbin Isaac di Alba. A 30 ans, il fut l'élève de l'un des plus célèbres rabbins de son temps, Rabbi Joseph Eskapha.

Pourtant, dès l'âge de 22 ans, il avait commencé à manifester les symptômes de ce que l'on appellerait aujourd'hui une "psychose maniaco-dépressive". Il passait par des périodes successives d'exaltation intense et de profonde dépression. A certains moments, son comportement bizarre le poussait à violer ouvertement les commandements de la Torah. Il prononça un jour publiquement la Saint Nom imprononçable de l'Eternel, et décida de modifier les dates des trois grandes fêtes Juives, la Pâque, la Pentecôte, et la Fête des Tabernacles. Il organisa la cérémonie symbolique de son mariage avec un rouleau de la Torah. Il commença à proclamer que le temps de la venue du Messie était arrivé, et qu'il n'était donc plus nécessaire d'obéir aux commandements de la Torah. Comme beaucoup de mystiques, il voulait pratiquer et légitimer tout ce qui était interdit, en "bénissant Celui qui permettait à présent ce qui était interdit".

Entre 1651 et 1654, Shabbatai Zevi fut expulsé de Smyrne, de Salonique et de Constantinople. Il entreprit alors un long voyage dans les îles grecques, en Thrace, en Palestine, puis en Egypte. Mais il dut attendre 1665, dans un moment de dépression profonde, doutant de sa mission messianique, pour rencontrer à Jérusalem Nathan de Gaza, Kabbaliste, qui devint son prophète et son plus fervent soutien.

Doué de pouvoirs visionnaires et d'une faculté de persuasion hors du commun, Nathan de Gaza réussit à persuader Shabbatai Zevi que ses prétentions messianiques étaient authentiques, et qu'il était bien l'envoyé de Dieu. Il fit promener à cheval dans tout Gaza Shabbatai Zevi, revêtu d'habits royaux. Ce dernier nomma des ambassadeurs qui furent chargés d'aller dans le monde entier pour inviter les "tribus perdues d'Israël" à revenir en terre d'Israël.

Nathan de Gaza était un Kabbaliste réputé, un homme à l'intelligence brillante, capable d'inventer toutes sortes de faux raisonnements et de sophismes pour justifier ses interprétations de la théologie orthodoxe, afin de parvenir à réaliser ses prétentions messianiques apocalyptiques. Il représente tout le mal que peut provoquer une intelligence Juive, dès lors qu'elle entre en rébellion contre le Seigneur, comme le prouveront aussi Marx et Freud par la suite.

Au début de l'année 1666, Shabbatai Zevi proclama que le Messie d'Israël serait révélé le 15 Sivan de cette même année, c'est-à-dire le 18 juin 1666 (6+6/06/1000+666 !). Cette date porte clairement la marque de l'Antichrist. Il ajouta que cette année serait aussi l'année de la rédemption d'Israël. La nouvelle se répandit comme une traînée de poudre dans tout le monde Juif. Presque tout le peuple Juif reconnut en Shabbatai Zevi, non seulement un prophète et un enseignant, mais aussi l'Elu, le Messie promis, l'incarnation même du Dieu d'Israël. Dans toute l'histoire d'Israël, ce fut le seul mouvement messianique qui réussit à gagner tout le Judaïsme de son époque, qu'il soit Ashkénaze ou Sépharade.

Emporté par son élan, Shabbatai Zevi annonça aussi que le Sultan de Constantinople serait déposé et deviendrait son serviteur. La tension fut à son comble dans tout le bassin méditerranéen lorsqu'en février 1666, le navire sur lequel se trouvait Shabbatai Zevi pénétra dans les eaux territoriales de Constantinople. Le faux Messie fut intercepté, et maintenu dans une détention "honorable". Le fameux jour de la rédemption vint, et rien ne se passa. Les Juifs du monde entier ne furent pas délivrés.

Shabbatai Zevi fut convoqué par le Sultan devant le Conseil suprême de l'Empire Ottoman. Là, dissimulé derrière un paravent, le Sultan put entendre Shabbatai Zevi affirmer qu'il n'avait jamais proclamé qu'il était le Messie. Le Sultan lui offrit alors de choisir de se convertir à l'Islam, ou d'être mis à mort. Shabbatai accepta la largesse du souverain. Il se convertit officiellement à l'Islam, prit le nom d'Aziz Mehmed Effendi, et reçut une pension quotidienne de 150 piastres.

Les Juifs qui avaient placé tous leurs espoirs en Shabbatai Zevi furent effondrés. Leur Messie avait apostasié pour l'Islam ! Mais son prophète, Nathan de Gaza, en donna une interprétation différente. Il affirma que, "pour racheter les enfants perdus de l'Islam, Shabbatai Zevi avait fait le sacrifice de lui-même, pour pénétrer dans le monde déchu de l'Islam afin de le faire revenir à la lumière de l'Eternel" !

Shabbatai Zevi mourut en 1676, exilé dans un petit village de Serbie-Monténégro. Quatre ans plus tard, Nathan de Gaza mourut lui aussi à Skoplje, en Macédoine.

Comment se fait-il que Shabbatai Zevi ait pu être considéré comme le Messie par la plupart des Juifs de son époque, et même par beaucoup de Chrétiens et de Musulmans ? Selon un contemporain qui l'avait connu, le Rabbi Leib ben Ozer, "le visage de Shabbatai Zevi rayonnait comme celui d'un ange de Dieu. Quand il chantait les cantiques du Shabbat, ce qu'il faisait plusieurs fois par jour, il était impossible de le regarder en face, tellement son visage brillait d'un éclat divin… En outre, dans de nombreux endroits différents, en 1665, des centaines de prophètes se manifestèrent spontanément, hommes, femmes, et même jeunes enfants, pour prophétiser en pur Hébreu sacré, langue que la plupart ne connaissaient pas…" Manifestement, Shabbatai Zevi a manifesté des dons surnaturels, et a bénéficié de prodiges sataniques pour séduire les multitudes.

Il en sera de même quand l'Antichrist se manifestera.

"L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés" (2 Thessaloniciens 2 :9-12).



Jacob Frank, et l'alliance des faux Juifs avec les Rothschild et les Illuminati.

Le règne millénaire du Messie n'était pas venu ! Mais les œuvres de Shabbatai Zevi circulèrent sous le manteau, et son influence continua à s'étendre. Cinquante ans plus tard, naissait en Pologne Yakov Ben Judah Leib Frankovitch (1726-1791), fils d'un rabbin. Devenu négociant, il parcourut le Moyen-Orient. En Turquie, à l'âge de 29 ans, il fut pleinement initié aux rites secrets de la secte des Donmeh, héritiers de Shabbatai Zevi. De retour en Pologne, il changea son nom en celui de "Frank".

Les enseignements mystiques secrets de Shabbatai Zevi étaient complètement contraires aux commandements de la Torah et du Talmud. Frank transmit ces enseignements en Europe Centrale. Il fonda la secte hérétique Juive des Frankistes.

Frank prétendait recevoir des révélations directes du Seigneur. Il poussa ses partisans à se convertir au Christianisme (en fait, au Catholicisme), tout en continuant à suivre leur religion secrète. Comme Shabbatai Zevi et Nathan de Gaza, ils s'engageaient dans toutes les activités interdites par la Loi, en particulier sur le plan sexuel. Tout cela devait prouver qu'en abandonnant la Torah, ils pouvaient avoir accès à une sagesse divine plus élevée et à des connaissances mystiques plus profondes. En fait, leurs pratiques étaient du pur satanisme.

De cette manière, les disciples de Shabbatai et de Frank, en refusant de se soumettre à la Torah et d'obéir aux commandements de Dieu, avaient inventé une nouvelle loi qu'ils pouvaient librement contrôler. Tels la "petite corne" de Daniel, ils en étaient venus à se proclamer eux-mêmes Dieu.

Cette fausse conversion des Frankistes au Christianisme ne devait être, pour eux, qu'une étape pour atteindre leur future religion messianique mondiale.

Un grand nombre de Juifs Polonais se convertirent au Frankisme, ce qui attira l'attention de la noblesse polonaise. Devant l'ampleur du phénomène, l'Eglise Catholique fit juger Jacob Frank, qui fut emprisonné pendant 13 ans, de 1760 à 1773.

A sa sortie de prison, Frank émigra en Autriche, où Marie-Thérèse, l'Archiduchesse d'Autriche, l'engagea pour servir de porte-parole des Chrétiens auprès des Juifs. Fort de la protection de l'Archiduchesse, Frank commença à vouloir se faire passer pour le Messie. Mais, cette fois, à l'image de son maître Shabbatai Zevi qui s'était "sacrifié pour racheter l'Islam", ce nouveau faux Messie s'était "sacrifié pour racheter l'Eglise Catholique", en se convertissant au Christianisme. Frank en vint à nommer douze disciples féminins, qui étaient en fait ses concubines, ainsi que douze disciples masculins, qui étaient ses émissaires.

La cour de Vienne commença à douter de la conversion de Frank, et à penser qu'il n'était en fait qu'un Juif sous une apparence Chrétienne. Déjà excommunié par les rabbins Juifs, Frank fut expulsé de Vienne par les autorités Catholiques. A l'âge de 60 ans, en 1786, il vint se fixer dans le petit village d'Offenbach, en Hesse, près de Francfort, entraînant avec lui une véritable cour de 600 personnes. De mystérieux nouveaux bienfaiteurs avaient pourvu à ses besoins financiers.

A cette époque, Francfort était le quartier général d'un Jésuite, Adam Weishaupt, fondateur des Illuminati, ainsi que le siège des Rothschild, qui étaient en train de se tailler un empire financier. Il est important de comprendre que la ville allemande de Francfort a été le berceau à la fois des Illuminati et de l'empire Rothschild.

Quand Frank vint s'installer à Offenbach, dans la banlieue de Francfort, il avait déjà conclu une alliance avec Weishaupt et les Rothschild. Weishaupt apportait toutes les ressources de l'Ordre des Jésuites, et les Rothschild fournissaient les finances. Quant à Frank, il leur faisait bénéficier de tout le réseau de ses agents, dans le monde Chrétien comme dans le monde Islamique.

Plus tard, Weishaupt s'infiltra, avec les agents Frankistes, dans les Loges Maçonniques. Tous les rituels initiatiques furent modifiés. Par le moyen des loges maçonniques, le message secret anti-Torah de Shabbatai Zevi se répandit dans le monde entier.

Les Frankistes furent aussi très actifs pendant la Révolution française et l'Empire Napoléonien, dissimulés sous une apparence de bons et loyaux Catholiques.

On peut affirmer que Frank maintint en vie et développa les idées de Shabbatai Zevi, pour en faire l'un des mouvements les plus importants du 18e siècle. Selon de nombreux spécialistes, ce furent ces idées qui inspirèrent, entre autres, les Révolutions Américaine, Française et Turque. Elles contribuèrent aussi à créer les branches du Judaïsme Conservateur et du Judaïsme Réformé.

En 1994, le Rabbi Marvin Antelman, Président de la Cour Suprême Rabbinique d'Israël, publia deux ouvrages fondamentaux : "To Eliminate the Opiate, Vol. 1 and 2". Il explique dans ces livres de quelle manière certains responsables politiques Israéliens travaillent en fait à détruire le cœur et l'âme d'Israël. Ce fut ce même Rabbi Antelman qui excommunia Henry Kissinger.

Marvin Antelman n'est pas simplement rabbin. Il est aussi un scientifique réputé, conseiller principal de l'Institut Weizman en physique nucléaire. Il est l'auteur de plusieurs inventions et découvertes scientifiques importantes.

Marvin Antelman confirme dans son livre que Shabbatai Zevi avait déclaré que la venue de l'ère messianique libérait les Juifs de toute obéissance aux commandements bibliques, et que Dieu permettait à présent tout ce qui était auparavant interdit. La doctrine de Shabbatai Zevi était donc l'antithèse du Judaïsme. Le programme de Shabbatai Zevi était d'annuler tous les enseignements de la Torah, et de les remplacer par leurs contraires. Il est donc incroyable que plus de la moitié des Juifs de son époque l'aient accepté comme le Messie ! Shabbatai Zevi était clairement un type d'Antichrist, et un serviteur de Satan.

Dans son étude, Marvin Antelman démontre que ce sont des Illuminati, disciples de Shabbatai Zevi, qui ont inspiré la Révolution Française, puis le règne de Napoléon, ainsi que la révolution maçonnique des Etats-Unis contre l'Angleterre. Tous les fondateurs de la jeune République Américaine étaient des Francs-Maçons.

Plus tard, ce sont des Rothschild, inspirés par les idées de Shabbatai Zevi et de Jacob Frank, qui ont poussé à la création du Conseil pour les Relations Etrangères (Council on Foreign Relations, ou CFR). Le but réel du CFR est de détruire la Constitution Américaine et de donner aux Illuminati le contrôle de la politique étrangère des Etats-Unis, afin d'instaurer un Nouvel Ordre Mondial.

Sur le plan du Judaïsme, ce sont des disciples de Frank qui ont créé les Mouvements Réformé et Conservateur, dont le but était de diluer les croyances et les pratiques du Judaïsme Orthodoxe, tout en promouvant l'œcuménisme.



Les faux Juifs et la secte moderne des Donmeh.

Aujourd'hui encore, l'influence sinistre du faux Messie Shabbatai Zevi est toujours active, notamment dans la secte Turque des Donmeh. "Donmeh", en turc, signifie "converti", ou "apostat". Il s'agit d'un groupe de Juifs, disciples de Shabbatai Zevi, qui s'étaient convertis à l'Islam avec lui, en 1666. Apparemment Musulmans, les Donmeh sont restés secrètement Juifs. Toutefois, ce n'étaient pas des Juifs véritables. Ils continuaient à adorer Shabbatai Zevi comme le Messie et comme l'incarnation de Dieu. Ils s'efforçaient, tout en se disant secrètement Juifs, de détruire tout ce qui est véritablement Juif. Ils interprétaient la conversion de Shabbatai à l'Islam d'une manière kabbalistique : Shabbatai enseignait qu'il fallait "rassembler les différentes parcelles de Dieu éparpillées dans diverses religions, en se convertissant à ces religions". Certains Donmeh sont aussi des Musulmans qui se sont convertis aux doctrines de Shabbatai Zevi.

Plusieurs Donmeh faisaient partie des "Jeunes Turcs", ces intellectuels Turcs qui voulaient réformer l'Empire Ottoman. Ils ont fortement soutenu les réformes pro-occidentales de Kemal Atatürk. Ils se réunissaient dans une Loge Maçonnique du Grand Orient, fondée par les Rothschild. La Franc-Maçonnerie représentait un milieu idéal pour les Donmeh, en raison de son influence et de ses réseaux secrets. Les Donmeh ont également joué un rôle actif dans le génocide des Arméniens de Turquie, car ils étaient au pouvoir en Turquie lorsque ce génocide se produisit. A cette époque, peu avant la première guerre mondiale, les Turcs furent responsables de la mort de près de 1 million et demi d'Arméniens, de 500.000 Grecs, et de 500.000 Assyriens. Ces massacres furent perpétrés avec une barbarie inimaginable.

Selon le journaliste Israélien Barry Chamish, le génocide Arménien n'a été qu'une répétition préalable du génocide des Juifs par les Nazis. Car ceux qui ont planifié et exécuté ces deux génocides étaient les mêmes groupes, Illuminati et Francs-Maçons de haut niveau, au service du Nouvel Ordre Mondial. Ce sont aussi les mêmes groupes qui planifient un nouvel Holocauste des Juifs en Israël, en se servant, ruse suprême, de faux Juifs censés défendre les intérêts du peuple Juif.

Barry Chamish, enquêteur tenace et sérieux, est convaincu que la plupart des dirigeants actuels de l'Etat d'Israël, en particulier Ariel Sharon et Shimon Peres, quoique officiellement engagés dans la défense des intérêts de l'Etat Hébreu, conduisent leur politique comme s'ils voulaient détruire ce même Etat ! Il est facile de relever toutes les "anomalies" du "processus de paix", de la "feuille de route", ou du retrait actuel de Gaza, ainsi que tous les dommages souvent irréparables, causés au peuple Juif par des dirigeants qui se comportent en fait comme s'ils étaient des adeptes de Shabbatai Zevi !

Rabbi Antelman lui-même défend la thèse que certains des principaux dirigeants actuels du Judaïsme mondial sont en fait des adeptes secrets de Shabbatai Zevi et de Jacob Frank. Alliés depuis 1785 avec les Francs-Maçons, les Illuminati et le Vatican, tous ceux-là forment un groupe hautement influent de comploteurs qui mettent à sac toute la planète pour parvenir à leurs fins.

Le but des adeptes de Shabbatai Zevi est de mettre à mort tout Juif qui n'accepterait pas Shabbatai Zevi comme le Messie, ce qui signifie, aujourd'hui, presque tous les Juifs. Ils haïssent par-dessus tout les Juifs Orthodoxes qui respectent la Torah.



Les origines douteuses du Sionisme de Gauche.

Marvin Antelman soutient aussi que ce sont des adeptes de Shabbatai Zevi qui ont inventé le Sionisme de Gauche, comme un moyen de contrôler le Judaïsme. En tant que Messie autoproclamé, Shabbatai Zevi devait rétablir le Royaume d'Israël sur la Terre Promise, mais avec la volonté secrète de détruire tous les fondements du Judaïsme.

Par la suite, les Donmeh de Turquie furent, eux aussi, d'ardents Sionistes. Ils voyaient beaucoup d'avantages pour la Turquie dans l'installation d'implantations Juives en Palestine.

Il est curieux de constater que les premiers dirigeants de l'Etat d'Israël, les Premiers Ministres David Ben Gourion et Moshe Sharett, ainsi que Yitzchak ben Zvi, le second Président d'Israël, avaient des liens étroits avec la Turquie. Ils avaient vécu et étudié à Istanbul, et étaient assimilés dans l'Empire Ottoman. Sharett avait même servi dans l'armée ottomane pendant la première guerre mondiale. Ben Gourion avait renoncé à sa nationalité russe pour prendre la nationalité Ottomane, ce que beaucoup de Juifs vivant en Palestine n'auraient jamais fait.

Il est également curieux de constater que la Turquie est aujourd'hui le seul pays musulman à entretenir avec Israël de vraies relations de coopération économique et militaire, contrairement à l'Egypte et à la Jordanie, qui ont pourtant conclu un traité de paix avec Israël. Il existe donc des intérêts supérieurs aux intérêts nationaux de ces pays, qui les poussent à accepter les directives du Nouvel Ordre Mondial.



Ce Nouvel Ordre Mondial contrôle clairement le C.F.R. (Council on Foreign Relations).

Les deux objectifs actuels du C.F.R. sont le démantèlement de l'Irak, et le démantèlement d'Israël. Les groupes armés qui luttent en Irak contre l'occupation américaine luttent en fait, qu'ils le sachent ou non, contre les véritables ennemis d'Israël ! On comprend donc qu'il soit difficile de croire, pour les partisans de la Droite Israélienne, que les "terroriste Irakiens" combattent les mêmes ennemis objectifs que les leurs ! Car ils sont persuadés que les Etats-Unis sont leurs amis, et qu'ils servent les intérêts d'Israël en Irak.

Mais les Etats-Unis, malgré leur apparence, ne sont pas de véritables amis d'Israël. Le Président Bush n'est pas un véritable ami d'Israël ! Il est membre du C.F.R. et sert le Nouvel Ordre Mondial. Aucun des derniers Présidents américains n'a été un véritable ami d'Israël, car ils étaient tous aux ordres du Nouvel Ordre Mondial. Ils pouvaient être amis des dirigeants Israéliens, mais pas du peuple Juif ! Leur comportement actuel en est la preuve. Un véritable ami du peuple Juif ne peut avoir que la Bible comme référence.

L'évacuation de la bande de Gaza par Israël, si fortement combattue par les Juifs Orthodoxes, n'est qu'une première étape du démantèlement d'Israël par ses propres dirigeants, gagnés aux objectifs du C.F.R. et du Nouvel Ordre Mondial. Shimon Peres a écrit : "A l'avenir, il n'y aura plus de frontières. Il n'y aura qu'un gouvernement mondial unique !"

Voilà l'objectif secret réel : créer au Moyen-Orient un grand bloc politique, qui rejoindra les autres grands blocs mondiaux (Union Européenne, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Afrique, Asie, etc), sous l'égide d'un Gouvernement Mondial Unique aux ordres de Lucifer ! Rien n'arrêtera les Illuminati et leurs alliés, lointains disciples de Shabbatai Zevi !



Des connexions étonnantes.

Nicolas Sarkozy, nouveau chef de l'UMP au pouvoir en France, et candidat potentiel à la présidentielle de 2007, n'a jamais caché ses ambitions politiques. Toutefois, il est très discret sur ses origines familiales, qui peuvent avoir leur importance dans le contexte actuel.

Du côté paternel, Nicolas Sarkozy est allié à la vieille noblesse hongroise. Cela est assez connu. Toutefois, l'origine de la branche maternelle est moins connue. Son grand-père maternel, Benedict Mallah, Israélite, était né à Salonique, ville contrôlée à l'époque par l'Empire Ottoman. Il avait immigré en France au début du 20e siècle, et s'était "immédiatement" converti au Catholicisme. Selon Joseph Nahama, éminent historien, qui a écrit un livre sur "L'Histoire des Israélites de Salonique", la famille Mallah était originaire de Provence. Haïm Joseph Mallah, qui fut rabbin à Salonique, avait activement répandu les doctrines de Shabbatai Zevi en Ukraine et en Pologne. Il est décédé en 1720. Ce rabbin était membre des Donmeh de Thessaloniki (Salonique). Il appartenait à la secte des Karakash, groupe qui avait des relations avec Jacob Frank.

Cela signifie que M. Nicolas Sarkozy a des liens familiaux avec les Donmeh de Turquie. Nous ignorons s'il en a gardé les idées, nous espérons qu'il n'en est rien. Mais il s'agit d'un homme dont la carrière doit être suivie de très près.

Par ailleurs, voici un extrait de ce que nous avions publié dans notre article A195, "Billy Graham et les Illuminati" (article de Robert Howard et de Fritz Springmeier) :

"Il a existé dans le passé une secte satanique qui a exercé un puissant contrôle sur le peuple Juif. Le dirigeant de cette secte s'appelait Jacob Frank. C'est pour cette raison que ses adeptes ont été appelés les "Frankistes". Les théories de Freud, qui était obsédé par la sexualité, ont été influencées par les idées de Frank. Frank demandait à ses adeptes de se convertir faussement à d'autres religions, pour pratiquer le satanisme en cachette. L'un des livres écrits sur cette secte s'intitule "The Contemporary Faces of Satan" (Les visages contemporains de Satan). Son auteur s'appelle Ratobor-Ray M. Jurjevitch.

Quand la famille de Billy Graham est venue s'installer aux Etats-Unis, elle s'appelait Frank, et était apparentée à Jacob Frank. Par la suite, ils changèrent leur nom pour adopter celui de Graham, un nom écossais. Il faut savoir qu'au cours des 200 dernières années, deux groupes humains ont exercé dans le Nouvel Ordre Mondial une influence qui était bien supérieure à celle qu'ils auraient dû exercer, si l'on considère leur taille réelle. Ce sont les Ecossais, et les Juifs adeptes de la Cabale. Il est clair que tous les Ecossais et tous les Juifs ne sont pas impliqués dans le Nouvel Ordre Mondial ! Toutefois, plusieurs chercheurs ont découvert que l'héritage familial de Billy Graham venait d'une famille juive, la famille Frank. Fritz Springmeier avait déjà soupçonné que Billy Graham devait avoir une origine juive, en raison de tous les indices qu'il avait découverts. Par exemple, Billy Graham est très lié à beaucoup de dirigeants juifs, et à beaucoup de ministères juifs messianiques. Il leur répète constamment qu'ils sont le peuple élu de Dieu, un peuple "spécial". En privé, Billy Graham leur dit qu'ils n'ont pas besoin de se convertir à Christ, parce qu'ils font partie du peuple élu de Dieu. Springmeier a découvert cela "par hasard" en lisant des documents édités par la communauté juive.

Nous avons eu connaissance d'un rapport intitulé "Rapport C9 pour usage exclusivement interne". A la page 11 de ce rapport, on apprend que les filles de Billy Graham ont vécu en Israël, et que l'un de ses fils a combattu dans l'armée israélienne pendant la guerre des six jours. Gerald S. Strober, un auteur Juif, à la page 110 de son livre "American Jews Community in Crisis" (La communauté des Juifs américains en crise), rappelle que le Conseil National des Eglises, dans son congrès de Pittsburgh, en février 1973, n'avait pas pu empêcher le vote d'une résolution qui s'opposait à la conversion des Juifs. Le lendemain même, Billy Graham publia un communiqué affirmant que Dieu avait prévu une place spéciale pour les Juifs, et qu'il fallait rejeter tout effort d'évangélisation "coercitive" des Juifs. En privé, Billy Graham affirme qu'il est opposé à la conversion des Juifs à Christ. Le même Strober informe aussi ses lecteurs (page 111) que beaucoup de missions chrétiennes "d'évangélisation" des Juifs reçoivent leurs instructions de Billy Graham". En fait, ce que Strober voulait dire aux Juifs, c'est ceci : "Ne vous en faites pas, Billy Graham est avec nous. Il contrôle la plupart des organisations chrétiennes qui sont censées nous évangéliser". Les Juifs Messianiques sont d'ardents partisans de Billy Graham. Certains de ces groupes messianiques, après avoir vu leur nombre s'accroître, sont curieusement retournés au judaïsme. C'est ce qui s'est passé ici, dans notre ville de Portland, pour ne mentionner que cette ville. Nous pouvons à présent comprendre pourquoi les Juifs qui répondent à l'appel de Billy Graham, lors de ses croisades, ont toujours été dirigés par le personnel de la croisade vers des synagogues juives réformées".




Conclusion.

Toutes de ces informations nous permettent de dire ceci : nous ne devons pas juger selon les apparences, mais selon la vérité, même si elle est cachée ! L'apôtre Paul a écrit :

"Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors ; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement ; et la circoncision, c'est celle du cœur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu" (Romains 2 :28-29).

Nous savons que la meilleure tactique de notre ennemi, en temps de guerre, est de s'infiltrer dans nos rangs, pour nous faire croire qu'il travaille ardemment à notre salut, alors qu'il œuvre en cachette pour nous détruire ! Pour les satanistes, la meilleure tactique consiste donc à s'infiltrer inaperçus, partout où ils le peuvent. Comme nous sommes dans des temps d'apostasie et de compromis avec la Parole de Dieu, il est relativement facile à Satan et à ses partisans de s'infiltrer dans un monde corrompu par le péché, et dans une Eglise visible qui n'est plus fondée sur le roc.

Cette fausse Eglise donne la main au monde pour marcher avec lui là où il la mène, sans se douter que l'esprit qui anime ce monde prépare le règne de l'Antichrist et attirera les grands jugements divins finaux. Les émissaires de Satan ont déjà infiltré le Judaïsme, le Christianisme, l'Islam et toutes les grandes religions. Ils contrôlent la vie politique et diplomatique, les milieux des affaires, les forces armées…


source http://www.latrompette.net/post/A328_faux_juifs.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    18/7/2011, 01:14

Twisted Evil Billy Graham théologien du N.O.M.


En 1992, Billy Graham lança sur toute l'Amérique une émission radio appelée "Embrace America 2000". En Louisiane, nous avons pu l'écouter sur la station KJAM de la ville de Lafayette. Au cours de cette émission, Billy Graham avait dit au peuple américain que nous avions besoin "d'accepter le Nouvel Ordre Mondial".

Billy Graham a aussi déclaré dans les médias que les hommes peuvent être sauvés même s'ils restent dans le paganisme, ce qui n'est qu'un autre nom pour désigner la sorcellerie. Par exemple, dans le magazine McCall, en janvier 1978, pages 156-157, Graham a déclaré : "Je croyais auparavant que les païens qui vivent dans des contrées éloignées étaient perdus et allaient en Enfer. A présent, je ne le crois plus. Je crois qu'il y a d'autres moyens de découvrir l'existence de Dieu, par exemple en étudiant la nature". Les païens croient que la nature peut leur offrir le moyen d'être sauvés.


Je me suis procuré une copie de l'interview de Billy Graham réalisée par Robert Schuller, dans le journal Christian News de 1997, page 15. Les bibliothécaires me sont d'un grand secours pour me permettre de retrouver de telles sources ! C'est aussi de cette manière que j'ai retrouvé l'article du magazine McCall, qui s'intitulait : "I can't play God anymore" (Je ne peux plus jouer le rôle de Dieu). L'auteur de cet article était James Michael Beam.

J'ai aussi découvert dans une bibliothèque un livre que Billy Graham avait publié en 1961 (Word Books Publishers. Réf. 234.2G76). Le titre de ce livre est "How To Be Born Again" (Comment naître de nouveau). Aux pages 56 et 57, il laisse entendre que l'on peut être sauvé sans avoir la connaissance de Jésus-Christ, ni même de Son Nom, simplement en contemplant les attributs de Dieu dans la nature. J'ai photocopié ces pages et je les ai montrées à des amis chrétiens de mon église. Cela les a convaincus, et ils ont fini par admettre, avec une certaine réticence, que Billy Graham enseignait au sujet du salut des choses qui ne se trouvaient pas dans la Bible. Il est resté fidèle à ces croyances hérétiques, car ces documents datent de 1961, 1978 et 1997.

Il ne s'agit pas d'une histoire réjouissante. Billy Graham a été propulsé à la place de l'homme le plus populaire de l'Amérique. Personne n'aime découvrir qu'il a été séduit et trompé. Nous allons nous efforcer de vous donner des faits et des preuves. Que Dieu vous accorde Sa sagesse, à mesure que vous prendrez connaissance de ce dossier. Il ne s'agit nullement de propagande pour défendre des vues personnelles. Il y a des années, quand mon ami Fritz Springmeier a entrepris ces recherches, il ne voulait rien prouver au départ. Fritz n'éprouve aucun intérêt à cacher des faits. Nous n'avons aucun désir de blesser nos lecteurs, ni de fouler aux pieds leurs convictions. Nous voulons simplement clarifier de nombreux problèmes. Nous voulons aider ceux qui cherchent la vérité. Mais nous n'avons aucun combat personnel à gagner. Notre seul désir est de faire éclater la vérité.

Les enjeux ne sont pas minces. Sur le plan historique, l'opération séduction menée par Billy Graham est l'une des plus grandes qui aient jamais été montées. Certains prétendent même qu'il s'agit de la plus grande de toutes, surpassant celles de Benedict Arnold, de Quisling et du Cheval de Troie, histoires qui semblent bien pâles en comparaison de la sienne.

Auparavant, permettez-nous de vous présenter brièvement le monde des Illuminati. Tous les satanistes de très haut niveau doivent soigneusement cacher leurs activités. Ces Illuminati possèdent plusieurs personnalités. L'une de leurs personnalités (qui peut être perçue aussi comme l'une des facettes de leur personnalité) est celle qui sera présentée publiquement au monde extérieur. Tous ces Illuminati, qu'ils soient programmeurs, exécutants ou membres des conseils dirigeants, doivent prendre un soin extrême à masquer leurs activités secrètes. Il leur faut une "couverture" irréprochable. Ils aiment donc se présenter comme hommes d'église, mais aussi comme maires de grandes villes, avocats, médecins, etc…

Une psychiatre chrétienne qui a travaillé avec de nombreuses victimes du satanisme, qui manifestaient des troubles de la personnalité nommés "fractionnement de la personnalité" ou "personnalités multiples", a pu écrire ceci : "Certains satanistes ont envahi l'Eglise, car ils y trouvent une parfaite couverture. Ils se déguisent en anges de lumière, et s'efforcent d'atteindre des positions de direction, afin d'exercer une plus grande influence. Ils sont rarement détectés, parce que presque tout ce qu'ils disent est doctrinalement correct. La plupart des survivants avec lesquels j'ai travaillé avaient des parents satanistes qui occupaient des positions élevées dans les églises. Beaucoup d'entre eux étaient des pasteurs" (Docteur Loreda Fox, "The Spiritual and Clinical Dimensions of Multiple Personality Disorder" (Dimensions spirituelle et clinique des troubles de la personnalité multiple), Salida, CO : Books of Sangre de Cristo, page 196).

Je répète ce qu'a écrit le Docteur Loreda Fox : "La plupart des survivants avec lesquels j'ai travaillé avaient des parents satanistes qui occupaient des positions élevées dans les églises. Beaucoup d'entre eux étaient des pasteurs". Elle n'a pas dit "certains des survivants", mais "la plupart". Nous aussi, nous avons découvert la même chose. Les gens ne comprennent pas qu'un prédicateur capable de faire sincèrement un sermon "parfaitement biblique" peut aussi faire partie de la hiérarchie satanique ! Les Illuminati sont capables de "fabriquer" et de "programmer mentalement" des êtres humains qui possèdent plusieurs personnalités. Cela leur permet de produire de parfaits "prédicateurs chrétiens", qui sont aussi des membres secrets de la hiérarchie satanique. Certains de leurs sermons "parfaits" sont remplis de clichés, comme : "Les Chrétiens doivent accomplir leurs devoirs électoraux". Les Chrétiens aiment beaucoup entendre de telles choses. Cela leur chatouille les oreilles. Mais ils ne se doutent pas que tout le processus électoral est corrompu et aux mains des satanistes ! On a souvent pu prouver que certaines machines électorales avaient été truquées. Les médias sont contrôlés par les Illuminati. Et ce sont les démentis publics qui ont continué à faire croire aux Américains que c'est le vote populaire qui dirige notre nation ! Mais ce n'est qu'un mythe.

Fritz Springmeier a écrit en 1991 un livre intitulé "Be Wise As Serpents" (Soyez sages comme des serpents). Il y dénonce Billy Graham en prouvant qu'il est un luciférien. Il explique que le satanisme de haut niveau est un gnosticisme qui exige que la "force" de ces grands magiciens sataniques soit équilibrée. En d'autres termes, dans le satanisme de haut niveau, les bonnes œuvres des adeptes doivent équilibrer leurs mauvaises œuvres. Les gens croient à tort que si quelqu'un accomplit des "bonnes" œuvres, il ne peut pas être un sataniste de haut niveau. C'est pour cette raison que certains de nos plus grands philanthropes font aussi partie des principaux satanistes qui dirigent notre pays.

Le fait de voir Billy Graham accomplir quelque chose de "hautement recommandable" ne signifie pas qu'il ne puisse absolument pas être un sataniste. En fait, s'il fait partie des Illuminati, comme l'ont affirmé certains témoins oculaires, il est nécessaire qu'il accomplisse ces "bonnes œuvres".

C'est en travaillant sur son livre que Springmeier s'est vu proposer, par une ancienne victime des techniques de contrôle mental, de collaborer à la rédaction de cette partie de son ouvrage. Cette victime avait justement souffert entre les mains de Billy Graham. C'était donc un témoin oculaire direct qui lui offrait son concours. Ce qu'il a raconté ne faisait que confirmer tout ce qu'avaient déclaré un groupe assez important de témoins directs réunis par Springmeier en 1993. Mais ce dernier témoin est allé bien plus loin dans ses affirmations. Il a dénoncé le recours habile à des esclaves du programme Monarch, au cours des croisades de Billy Graham, pour blanchir l'argent de la drogue. (NDE : Il s'agit d'un programme de contrôle mental mis au point par la CIA)

Plusieurs responsables de la police ont affirmé que les officiers de police ne reçoivent aucune formation leur permettant de comprendre ce qui se passe dans le satanisme. Ils sont très bien formés dans de nombreux domaines, mais pas en ce qui concerne le satanisme. Ils ont donc du mal à enquêter dans des affaires de sévices sataniques impliquant des troubles de la personnalité multiple. Les rares enquêteurs spécialisés dans ce domaine sont considérés comme des "experts internationaux du satanisme" par leurs collègues ! Pourtant, ces enquêteurs reconnaissent eux-mêmes qu'ils savent bien peu de choses. Quels sont ceux qui savent comment fonctionnent les Illuminati ? Ou qui sont les Illuminati ? Aucune université n'enseigne cela ! Les meilleurs experts sont ceux qui ont réussi à s'enfuir des groupes d'Illuminati et à quitter le satanisme, et qui ont pu survivre assez longtemps pour parler.

Mais les contestataires diront toujours : "Mais comment peut-on vérifier tous les témoignages avancés par votre ami Fritz ?" Rappelez-vous ce qui est arrivé à plus de 100 personnes qui savaient quelque chose sur l'assassinat de Kennedy ! Dans son livre sur l'assassinat de Kennedy, Jim Marrs cite l'identité de 103 personnes qui savaient des choses importantes sur l'assassinat de Kennedy, et qui ont péri dans des circonstances qui prouvent qu'elles ont été assassinées.

Le dossier Billy Graham est tout aussi sensible pour l'élite gouvernante que celui de l'assassinat de Kennedy, parce qu'il touche à leur travail de préparation de la manifestation du faux Christ, que les Chrétiens appellent l'Antichrist. Ce sera lui le grand Maître Programmeur ! Si nous étions appelés à convoquer en justice ceux qui figurent sur notre liste de témoins directs, nous ne pourrions pas le faire, car cela signifierait sans doute la condamnation à mort de beaucoup d'entre eux. Voici toutefois ce que nous pouvons dire à propos de nos témoins. Ils comprennent :


Un membre du Conseil pour les Relations Extérieures (Council of Foreign Relations), qui est secrètement opposé au Nouvel Ordre Mondial.


Un membre de l'Agence de la Sécurité Intérieure (National Security Agency), qui est opposé au Nouvel Ordre Mondial.


Un dirigeant de haut niveau de la CIA.


Deux satanistes, toujours pratiquants, mais qui sont tellement malheureux qu'ils veulent parler.


Quatre anciens satanistes qui se sont convertis. Trois d'entre eux sont des témoins directs des agissements de Billy Graham.


Deux anciens hauts responsables du Nouvel Age, qui travaillaient pour la conspiration du Nouvel Ordre Mondial, et qui sont devenus Chrétiens.


Un ancien Franc-Maçon du 33e degré, qui est devenu Chrétien.


Un certain nombre de Chrétiens qui ont travaillé pour Billy Graham.


Des pasteurs.


Des médecins qui ont travaillé avec des victimes de sévices rituels sataniques.


Le responsable de la sécurité de la croisade de Sacramento organisée par Billy Graham.


Alice Braemer, ancienne secrétaire de Jeanne Dixon, célèbre voyante, astrologue et occultiste, qui a témoigné des relations de cette dernière avec Billy Graham.

A part quelques exceptions, aucun de ces témoins ne connaissait ce que les autres témoins avaient raconté. Ces témoins ne se connaissent pas entre eux et vivent dans différents endroits du pays. Pourtant, ce qu'ils racontent se recoupe parfaitement, et valide les autres témoignages.

Ceux qui ne connaissent pas Fritz Springmeier, ni nos témoins, doivent normalement se poser un certain nombre de questions : "Qui sommes-nous, simples lecteurs, pour savoir si ces témoins sont vraiment dignes de confiance ? Sont-ils honnêtes ? Ont-ils une bonne réputation personnelle ? Se peut-il qu'ils aient donné des faux témoignages dans le but de discréditer un grand homme de Dieu ?" Toutes ces questions sont naturelles quand on ne sait pas comment nous avons recueilli nos informations. Mais nous pouvons vous garantir que les témoignages que nous dévoilons proviennent de témoins oculaires, en qui nous pouvons avoir confiance. Quant à eux, ils ne se posent pas ce genre de questions.

Tout ce que Fritz Springmeier a découvert au sujet de Billy Graham, il l'a en général découvert alors qu'il faisait des recherches sur les Illuminati en général. Il n'a pas cherché à mener une enquête contre Billy Graham, mais il a réuni son dossier à partir des déclarations de nombreux témoins très divers, qui n'avaient rien à gagner en racontant ce qu'ils savaient. Ce ne sont pas eux qui ont contacté Fritz pour lui raconter des mensonges.

Si vous vous contentez de faire une recherche bibliographique sur Billy Graham, vous découvrirez déjà beaucoup de choses intéressantes. En général, nos témoins avaient déjà raconté ce qu'ils savaient à certains de leurs amis fidèles. Au départ, ces témoins ne se doutaient absolument pas que leurs révélations allaient être connues au-delà du cercle étroit de leurs amis les plus proches. Ce sont parfois ces amis proches qui m'ont permis de contacter les témoins pour vérifier leurs informations. Si nous pouvons dire que ces témoins sont dignes de confiance, c'est que leurs révélations pouvaient signer leur arrêt de mort. En outre, la manière dont toutes ces informations nous sont parvenues exclut absolument toute possibilité de monter délibérément un faux dossier pour nous le faire parvenir.

Nous devons clarifier les éléments de preuve que nous recherchons.

Trop de gens sont considérés comme coupables tant qu'ils n'ont pas été prouvés innocents. Cela signifie simplement que l'on n'a pas encore effectué une recherche complète de la vérité. Nous ne devons jamais oublier qu'une information restée secrète pendant des années peut complètement bouleverser la connaissance que nous avions d'un événement ou d'une personne, lorsque nous la découvrons. Nous pouvons être surpris par des circonstances exceptionnelles. Si certains éléments ne sont pas absolument irréfutables, s'ils présentent encore une incertitude quelconque, nous pouvons alors dire que la chose est "très probable" ou "presque certaine". Si l'enquêteur acquiert une certitude absolue, en fonction des faits et des éléments dont il dispose, il peut alors affirmer que la chose est "absolument certaine". C'est ainsi qu'une preuve peut être établie. Nous devons donc faire attention aux réserves exprimées, à la manière dont les faits sont qualifiés, et à la formulation des conclusions. Mais il est certain que nous voulons poursuivre nos recherches le plus loin possible, afin d'atteindre un maximum de conclusions absolument certaines.

Bien entendu, au moment où nous rédigeons cet article, nous avons achevé nos recherches et notre enquête, et nous sommes en mesure d'affirmer notre conclusion d'une manière absolument certaine, pour affirmer sans la moindre réserve que Billy Graham travaille pour la hiérarchie satanique. Nous voulons simplement introduire notre rapport d'une manière telle que vous puissiez vous rendre compte de la qualité de nos recherches, afin que vous n'acceptiez pas simplement nos conclusions, mais que vous puissiez juger d'une manière rationnelle et critique notre enquête sur Billy Graham, tout en faisant confiance à la direction du Saint-Esprit.

Pour faciliter une lecture objective de notre rapport, nous vous prions aussi de vous débarrasser de toute opinion préconçue et de toute idée reçue qui ne correspondrait pas à la vérité. Suspendez donc momentanément votre jugement sur Billy Graham, jusqu'à ce que vous ayez soigneusement étudié notre dossier, prié à ce sujet, et obtenu tout le discernement nécessaire. Il pourrait vous paraître intéressant de demander l'avis de certains Francs-Maçons qui ont pu dévoiler, mais d'une manière fortuite ou accidentelle, que Billy Graham faisait partie de leur organisation. Cela a pu parfois leur échapper, sans qu'ils se rendent réellement compte de ce qu'ils disaient. Mais je doute que ces hommes puissent être d'une valeur quelconque à la barre des témoins. Ils sont liés par de terribles serments maçonniques, et sont menacés de mort s'ils révèlent quoi que ce soit des secrets de la Franc-Maçonnerie. Jurer faussement sur la Bible leur coûterait moins cher, à leurs yeux, que révéler leurs secrets !

Pourtant, ces témoins "accidentels", qui se laissent aller à révéler fortuitement certains faits, peuvent être extrêmement précieux pour ceux qui les entendent. Mais ils restent hélas fidèles à leurs engagements maçonniques, et ne constitueraient que des témoins hostiles avec lesquels il serait impossible de coopérer.

Si les membres du personnel de Billy Graham étaient convoqués devant un tribunal, on pourrait toutefois se servir de leurs dépositions pour prouver à quel point ils ont pu mentir. En mettant le doigt sur leurs mensonges, il serait facile d'invalider leur témoignage. Les Chrétiens comprendraient alors à quel point le personnel employé par Billy Graham a joué un rôle important dans la séduction. Nous présenterons dans notre article des preuves suffisantes pour invalider le témoignage des membres de l'équipe de Billy Graham. Pour plus d'informations, nous demandons aux lecteurs de lire le livre de Fritz Springmeier "Be Wise As Serpents", ainsi que ses autres publications. Nous citerons aussi d'autres ouvrages.

Beaucoup de responsables chrétiens sont corrompus. Ils ont donc participé activement à une séduction de masse, visant à cacher aux yeux du monde entier ce que fait réellement Billy Graham, et qui il est réellement. En fait, si nous avions affaire à un tribunal, tous ces gens seraient cités à la barre comme témoins assermentés. Nous pourrions alors découvrir publiquement beaucoup d'autres choses que nous connaissons déjà.

Quelles sont nos motivations ?

Beaucoup de Chrétiens qui aiment Billy Graham prêtent de très mauvaises intentions à tous ceux qui veulent critiquer Billy Graham, ou dévoiler des secrets qui le concernent. Nous voulons citer un verset de la Bible : "Suis-je devenu votre ennemi en vous disant la vérité ?" (Galates 4 :16). Il ne nous a pas été facile d'écrire un article sur Billy Graham et sur sa longue carrière au service des Illuminati. Nous ne nous réjouissons pas d'écrire des choses négatives sur les gens. Mais nous nous réjouissons de pouvoir écrire des choses positives sur eux. Pourtant, personne, ni aucun serviteur de Dieu, n'est au-dessus de tout reproche. Nous pouvons toutefois affirmer que nous possédons la paix intérieure, et que nous savons que nous avons fait ce que nous devions faire. Il faut faire quelque chose, pour que les hommes se réveillent avant qu'il soit trop tard !

Nous avons choisi des témoignages que nous considérons comme acceptables. Qu'entendons-nous par là ?

Parfois, il suffit de consulter une encyclopédie pour régler un problème. Pour ce qui concerne les Illuminati et les hautes sphères du monde occulte, les enquêteurs doivent accepter les témoignages de témoins oculaires, sans quoi ils n'obtiendront pas grand-chose. Les Illuminati ne gardent pas beaucoup de traces écrites de leurs activités. Mais quelle confiance pouvons-nous accorder à des témoins oculaires ? On a beaucoup critiqué Fritz Springmeier pour avoir eu recours à des témoins oculaires. Rappelez-vous que, même si nous avons pu obtenir beaucoup d'éléments bibliographiques, ces éléments ne seraient pas retenus devant une cour de justice. Même s'ils étaient pris en considération, ils ne seraient pas aussi importants que des témoignages oculaires. Devant un tribunal, les témoignages écrits sont étudiés en même temps que la déposition des personnes qui les ont écrits. En d'autres termes, même s'il existe des documents écrits, un témoignage personnel est toujours plus important. Nos témoins sont des témoins qui ont personnellement pu constater que Billy Graham était engagé dans des activités sataniques de contrôle mental.

Il nous faut toutefois toujours nous rappeler que des témoins directs peuvent présenter des degrés divers de crédibilité, et que leurs informations sont d'un intérêt variable. La qualification personnelle des témoins est importante pour juger de leur témoignage. Mais si l'on écartait tous ces témoins, pour la seule raison qu'ils ne présentent aucune preuve écrite, ce serait nous priver de nombreuses sources d'informations valables. Lorsqu'il accumule les preuves, le chercheur rencontre en général deux types d'informations. L'une concerne les preuves qui résultent d'une enquête systématique, et l'autre concerne les preuves fortuites. Ces dernières sont celles qui semblent se produire "par accident". Par exemple, certains de mes amis ont rencontré quelqu'un qui leur était complètement inconnu, qui se trouvait être un Franc-Maçon, et qui se mit spontanément à dire que Billy Graham était un Franc-Maçon. Ces preuves fortuites nous sont fournies sans que nous les ayons recherchées.

Tomber sur des preuves fortuites peut en général être considéré comme "un coup de chance". En ce qui concerne Billy Graham, Fritz Springmeier a pu réunir de nombreuses preuves fortuites, pour la simple raison qu'il a toujours les yeux ouverts, et qu'il enquête dans ce domaine depuis plusieurs années. Mais, en raison de la situation actuelle de notre nation, nous avons peu de chances de nous faire écouter. En ce qui concerne l'avenir, il se peut que les contrecoups provoqués par cet article nous réduisent au silence.

Toutefois, la vérité subsistera, même si nous, et les autres témoins, nous ne devions pas subsister ! Si nous voulons aboutir à certaines conclusions sur la vie des canards, nous devons étudier des canards. Je ne peux pas étudier la vie des canards et en faire un livre sur les téléphones portables ! Je peux faire une étude sur les voitures américaines, mais je ne peux pas en tirer des conclusions en ce qui concerne les charrettes à bœufs de l'Inde ! Cela semble évident, mais pourtant il y a des gens qui veulent tirer des conclusions sur ceux qui sont satanistes depuis des générations, en étudiant le comportement de n'importe quel autre groupe social. Cela ne marche pas. Si vous essayez de comprendre ce qui se passe chez les Francs-Maçons en étudiant le fonctionnement de votre Rotary Club, cela ne marchera pas. Beaucoup de gens utilisent leurs propres expériences pour tirer des conclusions générales. Cela ne nous facilite pas la tâche si nous voulons nous faire entendre. Cela représente même un obstacle. Les gens n'ont aucune idée, s'ils s'appuient sur leurs seules expériences, de ce qui se passe chez les Illuminati, notamment chez ceux qui pratiquent la programmation mentale. Ces derniers sont des êtres complètement dégénérés sur le plan moral. Ce sont eux-mêmes des gens qui ont été programmés et qui ont des personnalités multiples. Ils sont prêts à tout, malgré leur belle apparence.

Je voudrais parler un peu de la politique de mensonge délibérément pratiquée par le personnel des croisades de Billy Graham. En 1992, un Chrétien nommé Richard Bennett, ami de Fritz Springmeier, est allé directement demander des explications au personnel de Billy Graham. Il était très préoccupé par la politique de Billy Graham pendant ses croisades, depuis les années 50. Billy Graham a toujours eu l'habitude de diriger vers des paroisses catholiques tous les Catholiques qui s'avancent pendant ses croisades. Nous avons même la preuve que la situation est encore pire que cela. Des nouveaux convertis, qui n'étaient jamais allés dans une église auparavant, ont été parfois aiguillés par les conseillers de Billy Graham vers des églises catholiques. Pourquoi Richard Bennet et Fritz Springmeier s'intéressaient-ils à l'Eglise Catholique ? Parce que Richard Bennet est un ancien prêtre irlandais, qui travaillait au Vatican avant de donner sa vie à Jésus-Christ. Il sait de quelle manière la hiérarchie catholique empêche les gens de comprendre ce qu'ils peuvent recevoir quand ils viennent à Christ ! Quant à Fritz, si vous lisez son livre, vous verrez qu'il s'inquiète beaucoup de voir des nouveaux convertis livrés à des organisations qui travaillent pour le Nouvel Ordre Mondial, qui ont recours aux techniques de contrôle mental et au programme Monarch de programmation mentale, programmation fondée sur des traumatismes répétés.

On ne peut pas dire que tout ce qu'il y a dans l'Eglise Catholique soit mauvais. Mais les croisades de Billy Graham n'auraient jamais bénéficié de tels soutiens, de la part des Chrétiens fondamentalistes et évangéliques, si les membres du personnel de Billy Graham ne mentaient pas délibérément sur les destinations où ils envoyaient les nouveaux convertis. Il est normal que Richard et Fritz se soient inquiétés de savoir si les nouveaux convertis étaient réellement envoyés dans des églises catholiques, sachant qu'elles enseignent à présent le bouddhisme zen et le Nouvel Age, au lieu d'expliquer en quoi consiste le salut par grâce, et de donner à ces nouveaux Chrétiens ce dont ils ont réellement besoin.

Certes, ces nouveaux Chrétiens sont capables d'infuser une nouvelle vie à l'Eglise Catholique. Mais un bébé en Christ est sans défense ! Il a besoin d'être correctement nourri pour avoir la possibilité de grandir. Il n'est pas bon, pour des nouveaux Chrétiens, d'être jetés à des loups !

Donc, au cours du printemps et de l'été 1993, Richard Bennet est allé trouver directement les membres du Comité Exécutif des croisades de Billy Graham, pour leur montrer les preuves de ce qui avait été prévu pour la prochaine croisade de Billy Graham, qui devait se tenir au mois de septembre suivant. Il faut dire que ce Comité avait déjà été confronté par d'autres personnes que Richard Bennet. Mais ce dernier dirige l'un des ministères les plus connus, en ce qui concerne les ministères auprès des Catholiques. Les membres du Comité Exécutif de Billy Graham ont affirmé à Richard Bennett qu'il n'avait aucun souci à se faire, qu'ils n'enverraient jamais aucun nouveau converti dans une église catholique, mais que si certains choisissaient eux-mêmes d'y aller, cela les regardait.

Quatre responsables catholiques figuraient parmi les membres du Comité Exécutif de la croisade de Portland, en 1992 : Mary Joe Telly, Chancelier de l'Eglise, un diacre et deux prêtres catholiques. Nous disposons d'un enregistrement de la radio catholique KVDM de Portland, sur lequel on entend cette même Mary Joe Telly, membre du Comité Exécutif de Billy Graham, accompagnée de l'évêque Wall Schmidt, dire à ses auditeurs Catholiques de ne pas s'inquiéter s'ils répondent à l'appel au cours de la croisade, car on leur garantissait qu'ils seraient dirigés vers une église catholique. Ils donnèrent cette assurance à quatre reprises au cours de l'émission !

Ils affirmèrent que la décision de diriger ceux qui répondent à l'appel vers des églises catholiques était ferme et irrévocable, car elle avait été prise au plus haut niveau. Cet enregistrement n'est que l'un des milliers de mensonges que les membres de l'équipe de Billy Graham ont racontés aux Chrétiens au fil des années. En fait, il semble que le personnel des croisades de Billy Graham dit ce qu'ils veulent bien dire, sans tenir compte de la vérité.

Le journal North Star Baptist de novembre 1964 a fait paraître un article écrit par Japheth Perez, qui s'était converti au cours de la croisade de New York, en 1957, et qui avait été dirigé vers une église catholique par le personnel de la croisade. Ian Paisley a écrit ce commentaire au sujet du personnel des croisades de Billy Graham : "Le Docteur Graham n'a pas répondu à notre lettre. Il ne répond jamais à ce genre de lettres. Il prétend qu'il ne veut pas se défendre. Il a pourtant du personnel qu'il paye pour le défendre, et qui n'est jamais gêné par les faits, ni par des questions d'éthique ou de logique, quand il s'agit d'accomplir son devoir. C'est l'un des membres du personnel de Billy Graham qui a répondu, George L. Edstrom. Même les Jésuites n'auraient pas pu donner de meilleur exemple de casuistique ! C'est de la pure malhonnêteté et de la tromperie délibérée… Le personnel de Billy Graham séduit les gens en les dirigeant au mauvais endroit, il refuse d'affronter les problèmes, et frise même le blasphème en disant que si Billy Graham fréquente, approuve et flatte si assidûment des infidèles, c'est parce qu'il se comporte comme le Seigneur envers les publicains et les gens de mauvaise vie… Une telle attitude est typique de l'organisation de Billy Graham".

Dans sa lettre de nouvelles de juin 1993, Fritz Springmeier a reproduit une lettre expédiée par l'Association Billy Graham, en démontrant point par point les mensonges qu'elle contenait. Les Chrétiens ne savent pas tout ce qui se passe pendant les croisades de Billy Graham. Voici un extrait d'une lettre écrite dans les années 50, déjà, par un pasteur qui était attristé des dégâts que provoquait Billy Graham dans le champ de mission : "Certains disent que si une seule personne se convertit au cours d'une campagne d'évangélisation, cela vaut la peine de la faire. Mais ce n'est pas vrai. L'évangéliste, le pasteur et l'enseignant, sont des dons de Dieu au Corps de Christ. Le vrai critère de la réussite d'une campagne d'évangélisation, ce n'est pas le nombre de convertis, mais l'état spirituel dans lequel elle laisse l'église qui l'a organisée".

On peut dire que Billy Graham a échoué si l'on considère le nombre de personnes qu'il a réellement conduites au Seigneur Jésus-Christ, en ces temps où les cœurs sont affamés, et où la plupart des gens sont effrayés de ce qui peut survenir à cette terre. Il est plus facile d'attirer une âme à Jésus-Christ aujourd'hui que cela ne l'était il y a quelques dizaines d'années. Mais Billy Graham s'emploie aussi à "scier les branches des arbres évangéliques", et le verger de l'Eglise est laissé dans un état pitoyable quand il s'en va. Nous l'avons souvent dit, le vrai critère de réussite d'un évangéliste n'est pas le nombre de convertis qu'il fait, mais l'état dans lequel il laisse l'Eglise après son passage, afin qu'elle continue à porter du fruit.

Le rôle actif de Billy Graham dans le domaine des sévices rituels sataniques.

Avant d'entrer dans les détails, examinons un peu la situation générale. Les satanistes ont soif de pouvoir. Satan aime donner du pouvoir à ses adeptes. Satan transporta Jésus-Christ sur une haute montagne, pour lui dire, en quelque sorte : "J'assurerai le succès de tes croisades, et je te donnerai beaucoup de convertis, si seulement tu te prosternes devant moi pour m'adorer". Christ a refusé, mais Billy Graham a accepté. Nous savons beaucoup de choses sur la manière dont les satanistes ont attiré Billy Graham dans leurs filets, lui qui était un petit vendeur de brosses, pour en faire l'évangéliste célèbre qu'il est devenu. Nous devons ajouter, d'après le témoignage d'anciennes victimes du satanisme, que Billy Graham est lui-même un sataniste. Comment est-ce possible, et comment pouvons-nous savoir cela ? L'un de nos meilleurs témoins est un survivant du programme de contrôle mental Monarch, qui a réussi à s'enfuir alors qu'il était un esclave de haut niveau au Pentagone. Ce survivant avait été le témoin direct du fait que Billy Graham travaillait pour les Illuminati. Ce survivant transmettait aussi des messages à des membres de la hiérarchie satanique. Il savait que Billy Graham servait aussi de messager à des Illuminati de très haut rang, et qu'il transmettait des messages à des Présidents et à des Chefs d'Etat. Les informations de ce témoin ont été confirmées par d'autres témoins indépendants. Un autre ex-sataniste se rappelle aussi avoir connu Billy Graham comme sataniste. Un autre ancien Illuminatus, qui souffre encore de personnalités multiples, a eu l'occasion de rencontrer personnellement Billy Graham et a observé ses yeux. Il a affirmé qu'il était évident pour lui que Billy Graham avait aussi plusieurs personnalités, ou une personnalité fractionnée en personnalités multiples, et qu'il pouvait changer de personnalité.

Par un heureux hasard, ou par la volonté de Dieu, Fritz Springmeier a reçu le témoignage d'une femme qui était à l'école avec Ruth Graham, la femme de Billy Graham. Elle a attesté qu'au cours d'une conversation, Ruth Graham lui avait révélé que son mari avait l'habitude étrange de dormir les yeux ouverts. Ceux qui souffrent de personnalités multiples, ou fractionnées, ont aussi l'habitude de dormir les yeux ouverts. L'une de leurs personnalités peut être celle d'un Chrétien très engagé, alors qu'une autre de leurs personnalités sera celle d'un sataniste. Tout cela au sein d'un même corps ! C'est assez fréquent.

En ce qui concerne Billy Graham, il est pleinement conscient de ce qu'il fait au service de l'ennemi dans toutes ses personnalités, bien que sa personnalité de Chrétien ne soit sans doute pas très heureuse de cette situation ! Le magazine de Billy Graham, "Decision", a un jour fait paraître en couverture ce titre : "Changé de l'intérieur à l'extérieur". A côté de ce titre, sur la même page, figurait le signe mathématique de l'infini (un 8 placé horizontalement). Beaucoup d'esclaves du programme Monarch sont passés par de nombreuses séances de programmation mentale, représentées par le signe de l'infini. Ce signe est utilisé par les Illuminati pour rappeler à ses esclaves qu'ils sont prisonniers de leur cycle incessant de programmations mentales. Nous avons remarqué un nombre incalculable de petits signes semblables à celui-là. Ce sont des preuves que Billy Graham joue un rôle important dans le programme satanique de contrôle mental mis au point par les Illuminati. Le Docteur Schefflin, expert en matière de contrôle mental, m'a dit qu'il avait examiné des documents internes à l'Association Billy Graham. Ces documents, datant des années 50, détaillaient des enseignements donnés par Billy Graham pour obtenir un réveil garanti. Il y instruisait les conseillers de ses croisades, en leur enseignant des techniques qui étaient typiques du contrôle mental. Il leur demandait par exemple d'empêcher les gens de s'approcher pour accepter Christ, et d'attendre le "moment prévu".

Vous vous demandez peut-être ce que Billy Graham sait réellement, et si les Illuminati lui ont tout dit. Je veux vous parler à présent d'un Chrétien nommé David Hill, qui était un ancien mafioso, un ancien adepte du Nouvel Age, et un ancien Franc-Maçon. Il était ami de Franklin Graham, le fils de Billy Graham, et il a vécu deux ans chez les Graham. Il n'avait pas réalisé que Billy Graham avait été aspiré par le Nouvel Ordre Mondial, jusqu'à ce qu'il ait une conversation personnelle avec lui. David Hill avait travaillé avec beaucoup de gens appartenant à l'élite mondiale. Il a passé 18 heures dans une chambre d'hôtel avec Billy Graham, le mettant en garde contre les dangers du Nouvel Ordre Mondial. A la fin de ces deux jours de conversation, Billy Graham finit par avouer à David Hill qu'il "était captif de cette organisation" du Nouvel Ordre Mondial. En d'autres termes, parce qu'il avait accepté l'argent et le soutien des Illuminati, dans les années 40, Billy Graham avait été placé devant le choix suivant : ou bien continuer à travailler pour eux, ou bien être détruit. Comme ce sont les Illuminati qui ont créé ce qu'est devenu Billy Graham, ils pourraient le détruire sans problème. Et il le sait. David Hill tenta par la suite de dénoncer le Nouvel Ordre Mondial. Ce fut au prix de sa vie. Quand il eut achevé d'écrire le manuscrit où il dévoilait tout ce qu'il savait, il fut assassiné. Même un Chrétien aussi bien informé que David Hill, qui avait tenté de mettre en garde Billy Graham, n'était pas pleinement conscient de l'étendue de la séduction exercée par les Illuminati, grâce à leur programme de contrôle mental. David ne savait pas qu'il était possible d'avoir des personnalités multiples. Avant sa conversion, David Hill était un Franc-Maçon de haut rang, dans le rite écossais, ainsi qu'une figure importante de la Maffia. Il avait même servi d'intermédiaire pour mettre en contact Billy Graham et Joe Banana, l'un des parrains de la Maffia. Ce fut David Hill, parce qu'il faisait naïvement confiance à Billy Graham, qui arrangea le rendez-vous entre les deux hommes.

David Hill savait que le magnat de la presse William Randolph Hearst faisait partie des Illuminati, et même de ce que l'on appelle le "sixième degré" des Illuminati. William R. Hearst était complètement plongé dans le paganisme. Il suffit pour cela de visiter sa propriété de Californie, qu'il a transformée en musée. Ce fut William R. Hearst qui finança les trois premières années des croisades de Billy Graham. La Société Stu Pak est associée à la "Stewart Title Company" (Compagnie des Titres Stewart). Stu Pak finance Billy Graham et d'autres ministères. Les dirigeants de Stu Pak sont amis de Billy Graham et de George Bush. Cette société est dirigée par de nombreux membres de la même famille. La famille Morris fait aussi partie de leurs associés. Les dirigeants de la Stewart Title Company sont impitoyables. La famille Van Duyn, qui fait aussi partie des Illuminati, a également aidé Billy Graham au début de son ministère. L'un des moyens utilisés par les Illuminati pour financer Billy Graham était un chèque mensuel déposé au bureau de Jeanne Dixon, la célèbre voyante, astrologue et occultiste, à l'intention de Billy Graham. L'un des membres du personnel de Billy Graham venait chercher ce chèque tous les mois. (NDE : Jeanne Dixon est morte en 1997, à l'âge de 79 ans).

Lorsque la secrétaire de Jeanne Dixon se convertit à Christ, elle tenta de dénoncer la relation que Billy Graham entretenait avec son ancienne patronne. Jeanne Dixon vendait des boules de cristal contenant des serpents. Elle faisait aussi partie des Illuminati. Billy Graham a écrit une lettre dans laquelle il affirma qu'elle était une "femme de Dieu". Après sa conversion, la secrétaire de Dixon a conservé une copie de cette lettre signée de Billy Graham.

En 1952, à Paris, Billy Graham et un autre évangéliste ont dîné avec deux prostituées. Chacun accompagna une prostituée chez elle. Billy Graham était marié et avait des enfants à cette époque. Toute cette affaire ne convenait certainement pas à un évangéliste, même si Billy Graham n'a pas eu de relations sexuelles avec cette prostituée. Il a raconté plus tard à son ami qu'il eut peur, lorsqu'il vit la prostituée ôter ses vêtements, et qu'il regagna sa chambre d'hôtel, qu'il partageait avec l'autre évangéliste. Lisez à ce sujet le livre de Marshall Frady : "Billy Graham, A Parable of American Righteousness" (Billy Graham, une parabole de la vertu américaine), édité par Little, Brown & Co., pages 169-170.

En 1954, le chef de la sécurité de la croisade de Sacramento aperçut une prostituée de luxe se glisser furtivement dans la pièce réservée à Billy Graham, juste avant qu'il se rende à la croisade. Billy Graham et cette prostituée de luxe restèrent seuls dans cette pièce.

Ce sont des choses de ce genre qui permettent aux Illuminati de faire chanter Billy Graham. Si ce dernier essayait de s'échapper du chemin tracé par les Illuminati, ils disposeraient d'une quantité suffisante de munitions pour le faire chanter. Vous vous demandez peut-être pourquoi ceux qui sont des satanistes depuis des générations ont besoin d'intimider et de menacer Billy Graham. Mais ne fait-il pas lui-même partie d'une famille de satanistes, depuis des générations ? La réponse est simple : tout le système de Satan repose sur la crainte. Les satanistes ont chaque jour recours à l'intimidation et à la crainte pour se protéger et accomplir leurs actions. Ne dit-on pas qu'il n'y a aucun honneur au sein d'une bande de voleurs ? Les membres de la hiérarchie satanique sont engagés dans des combats permanents pour obtenir plus de puissance, et ont toujours recours à l'intimidation.

Quand Billy Graham le désirait, il pouvait téléphoner au bureau d'Henry Kissinger, et dire : "Dites-lui de me rappeler dès qu'il sera là !" (Frady, page 451). Henry Kissinger est au cœur du plan des Illuminati. Henry Luce, ami des Baruch, est encore un autre Illuminatus avec lequel Billy Graham entretient des relations de travail. Luce et Billy Graham ont parfois passé plusieurs nuits à discuter ensemble jusqu'à une heure tardive. Connaissant la manière d'agir des Illuminati, on peut raisonnablement penser que ces derniers ont poussé Billy Graham à accomplir de nouveaux actes réprouvés. Ils ont sans doute fait tout ce qu'ils ont pu pour pervertir Billy Graham, de sorte que l'on se demande quels sont ses péchés sexuels qui ont pu rester secrets.

Kissinger est membre de la Franc-Maçonnerie P2. Même si nous pensions que Billy Graham n'en faisait pas partie lui-même (et nous savons pertinemment qu'il en fait partie), il suffit de connaître la tactique des Loges P2, telle qu'elle est décrite à la page 116 du livre "In God's Name" (Au nom de Dieu), pour comprendre que tous ceux qui ont la stature de Billy Graham, et qui fréquentent assidûment des Francs-Maçons P2, sont ciblés par ces derniers et forcés à se joindre à eux, au besoin en utilisant le chantage. Une fois qu'ils font partie de la "famille", les nouveaux membres sont obligés de compromettre d'autres "clients potentiels". Billy Graham fait partie de ceux qui utilisent le programme Monarch. Il s'agit d'un programme mis au point par les Illuminati et la CIA pour exercer un contrôle mental sur les gens. Nous savons aussi que Billy Graham bénéficie des services d'esclaves sexuels contrôlés par le programme Monarch. Il est très facile pour les Illuminati d'empêcher ces pauvres esclaves de parler. Il se peut donc que nous ne sachions jamais vraiment tout ce qui se passe réellement, du moins de notre vivant.

Un autre indice pouvant nous prouver que Billy Graham mène une double vie nous a été fourni par Billy Graham lui-même. Vous rappelez-vous comment Jimmy Swaggart avait l'habitude de se déguiser et de porter des lunettes de soleil, et que même son personnel l'aidait à accomplir une partie de ce qu'il a lui-même confessé ?

A Hollywood, non pas la ville de Californie, mais celle de Floride, Billy Graham a un jour déclaré qu'il "assistait souvent incognito à des festivals de rock, en mettant une fausse moustache et une fausse barbe". Il a ajouté qu'il trouvait même ces expériences "assez rafraîchissantes". Cette histoire a été publiée par le Chicago Daily News du 29 décembre 1969. Le but de cet article semble avoir été d'améliorer l'image de Billy Graham chez les jeunes et les foules d'adolescents adeptes du rock.

Billy Graham a aussi parlé lui-même de l'amitié qui le liait à Alan Dulles : "Je fais tous les efforts possibles pour lui prouver que je ne soutiens aucun parti au détriment d'un autre. Je considère le Secrétaire d'Etat Dulles comme un ami, mais le Sénateur Humphrey est aussi l'un de mes bons amis… Nous avons même nagé ensemble, nus, dans la piscine de l'YMCA à Minneapolis, lorsqu'il faisait campagne pour les élections du maire de cette ville…"

Billy Graham, ami d'Alan Dulles ? Ce dernier était à l'époque Directeur de la CIA. C'est lui qui a dirigé la mise au point de cet horrible programme de contrôle mental dont nous avons déjà parlé ! Quant au Sénateur Humphrey, il recevait aussi ses ordres de la hiérarchie satanique. Que faisaient donc Billy Graham et Humphrey dans cette piscine, nageant ensemble nus ?

Quand Billy Graham a organisé sa croisade de 1954, il a directement reçu de grosses sommes d'argent des Illuminati, des Whitney, des Vanderbilt, des Rockefeller, et de la Chase Manhattan Bank. Billy Graham a souvent assisté à des cocktails à Hollywood, en Californie. Je n'en citerai que deux : l'un organisé par Debbie Reynolds, et un autre organisé un dimanche soir par Richard Nixon à l'intention des stars de Hollywood, dans sa résidence de San Clemente, en Californie. L'emploi du temps de Billy Graham est rempli de ce genre d'événements. Il a l'habitude de jouer au golf avec des Illuminati ou des stars de Hollywood. La plupart des gens ne comprennent pas l'impact profond que finissent par exercer tous ces contacts avec ceux qui sont dans les ténèbres. Ils pensent que Billy Graham, en tant qu'évangéliste, doit aller là où se trouvent les pécheurs !

Un proverbe le dit pourtant : "Montre-moi qui tu fréquentes, et je te dirai qui tu es !" C'est une chose que de passer du temps avec un pécheur pour lui donner une occasion de se repentir et de venir à la lumière. Mais c'est autre chose que de fréquenter assidûment et de se lier d'amitié avec des gens qui vivent dans les ténèbres, sans leur donner l'occasion d'en sortir.

Je voudrais citer une source neutre. Il s'agit d'un groupe d'enquêteurs qui voulaient connaître l'influence que l'Eglise pouvait exercer sur l'Etat. Ils ont cherché à savoir, dans leur étude, quelle influence Billy Graham avait pu exercer sur les Présidents américains, depuis Eisenhower jusqu'à Clinton. Ils n'étaient pas pour ou contre Billy Graham, mais ils voulaient simplement tenter de déterminer quel impact avait pu avoir ce responsable religieux sur les dirigeants politiques. Billy Graham a passé beaucoup de temps avec tous nos Présidents. Les enquêteurs voulaient répondre à cette question : "Quelle a été l'influence exercée par Billy Graham sur ces Présidents ?" Ils ont publié leurs conclusions dans la revue "Journal of Church and State" (Journal de l'Eglise et de l'Etat). En voici un extrait : "Est-ce que Billy Graham était réellement en mesure de dire une parole de vérité au locataire de la Maison-Blanche, surtout si cette parole pouvait être critique ou tranchante, sachant qu'il se montrait en général aussi amical envers lui ? Si nous nous fondons sur les éléments de preuve dont nous disposons, notre réponse est claire : il ne le pouvait pas".

Il est intéressant de savoir ce qu'une personne fait pendant ses loisirs. C'est souvent très révélateur. Christ passait beaucoup de temps avec les pécheurs, mais Il les appelait à la repentance. Depuis le temps que je fais des recherches sur Billy Graham, je ne connais aucune star de Hollywood, ni aucun homme politique, qui ait changé son style de vie suite à sa fréquentation de Billy Graham. Toutefois, on a "fabriqué artificiellement" un certain nombre de conversions, auxquelles on a accordé une grande publicité dans la presse. (NDE : On a beaucoup parlé, lors de l'élection de George Bush junior à la présidence des Etats-Unis, du rôle qu'avait joué Billy Graham dans la conversion de ce dernier. On ne peut pourtant affirmer que George W. Bush soit un modèle de Chrétien véritable ! Voir notre article A 68 à ce sujet).

Le chanteur et acteur Pat Boone est aussi un ami proche de Billy Graham, et il est un bon exemple de l'influence réelle exercée par ce dernier. Pat Boone est apprécié du public. Billy Graham aimait bien le présenter lors de ses croisades. Toutefois, Pat Boone continuait aussi à se produire dans des night-clubs du genre Playboy, tout en chantant dans les croisades de Billy Graham. Pat Boone soutient les Juifs. Il se peut qu'il soit Juif lui-même, parce que l'Etat d'Israël lui a accordé certaines positions particulières. Il n'y a rien de mal à avoir "du sang juif", mais cela explique certaines de ses relations. La Banque Nugen Hand blanchissait l'argent sale de la CIA et faisait aussi beaucoup d'autres choses illégales. Pat Boone a été impliqué dans le scandale de la Banque Nugen Hand. On ne sait pas exactement jusqu'à quel point il était associé aux sales combines de la CIA. La fille de Pat Boone, Debbie Boone, a eu l'une de ses chansons au hit-parade. Il s'agissait de "You Light Up My Life" (Tu illumines ma vie). Les paroles de cette chanson ont été écrites par une femme qui rendait un culte à Lucifer, et qui a écrit cette chanson à la gloire de Lucifer.

Au cours de ses croisades, Billy Graham a toujours pris un grand soin à mettre à ses côtés, sur l'estrade, des hommes qui étaient des libéraux notoires, et même des prêtres catholiques. Quand donc Billy Graham passe-t-il du temps avec de vrais Chrétiens fidèles ? Chaque fois que Billy Graham s'est rendu à Moscou, il a évité de rencontrer des Chrétiens fidèles appartenant à des églises non déclarées, qui ont tenté sans succès de le rencontrer. En revanche, il a rencontré les responsables de l'Eglise Orthodoxe, connus pour être des agents du KGB soviétique. Nous nous doutons à présent de ce dont ils ont pu parler. Jusqu'à quand les Chrétiens seront-ils aussi naïfs ? Croient-ils vraiment que les Illuminati permettront à un véritable évangéliste, réellement oint de Dieu, de rencontrer leurs sbires ? Les Chrétiens ne comprennent pas que si Billy Graham était vraiment dangereux pour les Illuminati, s'ils avaient craint qu'il puisse conduire à la conversion les grands de ce monde, il y a longtemps qu'ils auraient cherché à l'assassiner ! Ils ne l'inviteraient pas à boire et à manger avec eux !

"Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits" (Matthieu 7 :15-16). " Partez ; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups" (Luc 10 :3).

Voici l'avertissement donné par l'apôtre Paul aux anciens de l'Eglise d'Ephèse : "Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Eglise du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang. Je sais qu'il s'introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau, et qu'il s'élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux" (Actes 20 :28-30).

Bill Clinton, quelques sénateurs, et Ned Graham, l'un des fils de Billy Graham, ont invité des dirigeants des églises de maison chinoises à participer à un petit-déjeuner de prière à Washington. Ils invitèrent trois délégués de l'église chinoise officielle, contrôlée par le pouvoir, et trois délégués des églises de maison : Lin Xian-Gao, Li Tian-En, et Yuan Xiang-Chen. Le Pasteur Ned Graham avait personnellement invité ces Chinois, pour leur transmettre l'invitation du gouvernement américain. Ned Graham dit à ces Chrétiens chinois que le gouvernement américain prendrait en charge tous les frais de ce déplacement. En retour, le gouvernement des Etats-Unis voulait que ces Chrétiens promettent de ne pas s'adresser à la presse américaine, et de ne faire aucun commentaire qui pourrait ternir l'image du gouvernement de la Chine Populaire. Le gouvernement chinois avait promis au gouvernement américain qu'il garantissait la sécurité et la liberté de circulation de ces responsables chrétiens. Après leur réunion à la Maison-Blanche, ces Chinois devaient se retrouver dans la maison de Billy Graham.

Mais ces Chrétiens chinois déclinèrent l'invitation de Ned Graham. Le Pasteur Lin déclara : "Si nous allons aux Etats-Unis, je veux dire la vérité, non des mensonges. Si nous disons la vérité, cela sera certainement considéré comme un acte dommageable à l'encontre du gouvernement chinois, qui l'utiliserait comme prétexte pour interdire mon retour en Chine. Dieu m'a demandé de Le servir fidèlement en Chine, et en Chine seulement. Je choisis donc de rester en Chine, et de ne pas me rendre à l'étranger".

Ned Graham tenta de persuader les Chrétiens chinois de changer d'avis. Il leur dit : "Je sais que vous aimez sûrement vos ennemis… Pourquoi ne voulez-vous pas accepter un compromis… ?" Le pasteur chinois répondit : "Oui, nous pouvons pardonner à nos ennemis de nous persécuter et de s'opposer à nous dans leur ignorance, mais nous ne pourrons jamais aimer les faux prophètes ni leurs hérésies". Ned leur avait aussi dit : "C'est une gloire et un grand honneur que d'être invité par le Président Clinton ! Beaucoup de gens voudraient être invités, mais n'y parviennent pas !" Heureusement que ces Chinois ne se sont pas laissé acheter ! (Vous pourrez lire le détail de cette histoire dans "China, The Untold Story" (Chine, l'histoire qui n'avait pas été racontée), par "The Voice of the Martyrs, Inc." (La Voix des Martyrs), 1995, pages 25-31).

Nous aimerions parler d'un autre domaine concernant Billy Graham. Dans l'une de ses lettres de nouvelles de 1992, Fritz Springmeier cite Billy Graham, qui avait déclaré qu'il pensait que les OVNIs étaient des anges de Dieu. Le 28 ou le 29 janvier précédent (voir Smyma de février 1993, page 3), Billy Graham avait été interviewé à la télévision par David Frost. Il avait déclaré qu'il croyait que des habitants du Ciel étaient envoyés par Dieu pour aider d'autres mondes à recevoir la rédemption et la vie. Cela ressemble beaucoup à ce qu'enseignent les Mormons, qui croient que les "Chrétiens" (c'est-à-dire les Mormons) recevront chacun une planète, dont ils seront les dieux. Dans une autre émission, Graham avait déclaré qu'il aimerait bien aller évangéliser d'autres planètes !

Fritz Springmeier a très souvent mis en garde les Chrétiens contre les nombreux dangers démoniaques associés au phénomène des OVNIs. Il a aussi démontré la relation existant entre les OVNIs et la hiérarchie satanique. La croyance de Billy Graham concernant les OVNIs, qu'il considère comme des "anges de Dieu", est donc très dangereuse.



http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=1720

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    28/7/2011, 03:18

Tous travaux de maçonnerie, ravalement de façades, enduits, colonnes, pyramides,etc...

Charles Taze Russell
fondateur des Témoins de Jéhovah
et ... franc-maçon?


La question semble saugrenue car les témoins de Jéhovah dénoncent dans leurs publications l'occultisme et la franc-maçonnerie. Cependant certains faits concernant Charles Taze Russell (le fondateur des Témoins de Jéhovah) sont troublants.


Des réunions dans des temples maçonniques


Lancer une nouvelle religion demande de la logistique. Il est étonnant de constater que la plupart des réunions des premiers Témoins de Jéhovah se tenaient dans des temples franc-maçons ou sociétés secrètes apparentées. Voici quelques exemples tirés de leurs propres publications:

8 mars 1903 Fort Wayne
Une réunion pour les amis intéressés se tiendra au Hall des "Maccabées"*, 917 Calhoun St. à 10h. Les réunions de l'après midi ... se tiendront au Temple Maçonnique, cor. Wayne and Clinton Sts.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1903 Convention générale à Atlanta
Toutes les autres réunions se tiendront au Hall des "Knights of Pythias"*, cor. Pryor and Unter Sts.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1904, Convention de Washington
La convention de Washington se tiendra au Hall des "Odd Fellows"*.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 240)

9 février 1908, Paterson
La session du matin se tiendra au Hall maçonnique.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 383)

11 octobre 1908, Chicago
La réunion matinale aura lieu au Drill Hall, Temple Maçonnique à 10 heures.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 320)

* Maccabées, Knights of Pythias, Odd Fellows: sociétés secrètes maçonniques.

On peut multiplier les exemples au cours de ces années. En général les réunions des "intéressés" ont lieu dans un temple franc-maçon tandis que les réunions ouvertes au public se tiennent dans un lieu plus neutre (Théatre, Opéra).

Il est particulièrement intéressant de constater que ces organisations maçonniques, d'habitude bien discrètes, aient ainsi ouvert leurs locaux à des réunions confidentielles d'une élite d'Etudiants de la Bible.


Un cimetière maçonnique?

Le cimetière où sont enterrés Russell et les premiers responsables de la société des témoins de Jéhovah est aujourd'hui au sein d'un immense complexe maçonnique à Pittsburgh, il n'y a pas de cloture entre les deux. Qu'en penser ? Pourquoi avoir choisi cet aménagement si Russell n'avait aucun lien avec la maçonnerie ? La franc-maçonnerie aurait voulu l'honorer, qu'elle n'aurait choisi meilleur lieu pour conserver à sa vue un mémorial de C.T. Russell. Une pyramide (un des principaux emblèmes maçonniques) de près de trois mètres de haut est dressée dans ce cimetière à la mémoire de Charles Taze Russell.


Tombe de Russell et complexe maçonnique
La Pyramide à la mémoire de Charles Taze Russell.
Dans le fond on aperçoit le "greater Pittsburg Masonic Center".




Tombe de Russell et symbole des Knights Templars


En s'approchant de la pyramide de Russell on y découvre le nom de l'organisation des témoins de Jéhovah (société de la tour de garde) mais aussi et surtout un étrange symbole dont la présence est inexpliquée.
La croix dans la couronne est le symbole des chevaliers templiers (KT ou Knights Templars):
le plus haut degré de la franc-maçonnerie.

Nota: les franc-maçons n'ont pas l'exclusivité de l'utilisation de ce symbole templier qui est aussi repris par d'autres organisations mystiques (comme la croix gammée n'est pas l'apanage d'Hitler. L'utilisation de symboles occultes doit quand même alerter)


Des symboles franc-maçons dans les publications


Ce même symbole se retrouve dans certaines publications de la société.



Un volume ancien de la tour de Garde, le magazine des témoins de Jéhovah.


symbole franc maçon dans Tour de Garde
Une vue en gros plan du symbole (en haut à gauche de la page).

De 1891 à 1931, Le symbole maçonnique des chevaliers templiers figura sur la couverture de la Tour de Garde.

Voici un exemple d'utilisation de ce même symbole dans la littérature des franc-maçons:


image issue du site du rite franc-maçon de York
( http://www.yorkrite.com/KTlinks.htm )


Voici ce même symbole de l'ordre des Chevaliers Templiers (la croix dans la couronne),tout au sommet (en haut à gauche) sur l'échelle des différents degrés d'une loge franc-maçonne.




Disque solaire ailé (ou "WINGES SUN DISK")

Sur plusieurs livres des témoins de Jéhovah se trouve un autre symbole occulte à la présence inexpliquée: le "Disque solaire ailé".




Les origines de ce symbole remontent à la magie de l'Égypte ancienne. Albert Churchward dans son livre "Signs and Symbols of Primordial Man, the Evolution of Religious Doctrines from the Eschatology of Anciant Egyptians" nous dit que le "Winged sun disk" est utilisé par les maçons du 33e degré (degré le plus élevé) et que eux seuls en connaissent le sens.





Dieu solaire RA

Dans le volume "Pratical Egyptian Magic", page 107, la description suivante est donnée: "L'emblème de l'élément de l'air consiste en un cercle de type disque solaire entre deux ailes. Dans un rituel de magie, il est suspendu au-dessus de l'autel en direction de l'est et est utilisé pour invoquer le sylphe (génie de l'air dans la mythologie gauloise et germanique), pour lui demander sa protection et sa coopération".

On ne peut que s'étonner de la présence de ce symbole maçonnique "magique" sur des livres à destination des "chrétiens".
Les funérailles du pasteur Russell

Plusieurs symboles occultes et maçonniques sont présents lors des funérailles du pasteur Russell, celles ci sont décrites en détail (mais probablement sans arrière-pensées) dans la Tour de Garde (Watchtower) du 1er décembre 1916, version anglaise:

Le pasteur Russell est mort enveloppé dans une "toge romaine" (NDE: qu'il avait lui même réclamée) le jour d'Halloween, le 31 octobre 1916.

Au pied du cercueil [de Russell] fut placé un pilier brisé ... tandis qu'à sa tête étaient une "croix et une couronne"
(Watchtower Vol XXXVII December 1, No 23 A. D. 1916--AM 6045)

Voici comment le "pilier brisé" est défini par le rite maçonnique de York:
Les maîtres maçons savent que la colonne brisée marque la tombe .. de quelqu'un qui était un responsable de la maçonnerie.
source: http://www.yorkrite.com/RAM/365.htm

Lieu d'inhumation d'un Maître maçon: une vierge pleure au-dessus d'une colonne brisée ... La colonne brisée est celle d'un des principaux protecteurs de la maçonnerie. sa mémoire est enregistrée dans le coeur de chaque maçon.
Illustrated History and Cyclopedia of Freemasonry, Robert Macoy. Masonic Publishing Co. New York: 1896. page 445.

Note: il est parlé de l'autre symbole maçonnique "la croix dans une couronne" plus haut.

Le déroulement des obsèques de Charles Taze Russell ne tient pas du hasard : dans ses dernières volontés publiées dans la Tour de Garde du 1° décembre 1916 Charles Taze Russell signale avoir donné à sa sœur M. M. Land et aux filles de celle-ci, Alice et May toutes les consignes qu'il voulait faire respecter.
La famille Russell
Charles Taze Russell n'est pas le seul de sa famille a avoir eu des liens avec les Knights Templars (KT) et la franc-maçonnerie. La famille de C.T. Russell comprend de nombreux membres éminents des Franc-Maçons et sociétés secrètes ... Voici quelques exemples tirés du livre "10,000 Famous Freemasons".

NDE: Le nom de famille "Russel" est relativement commun et le degré de parenté n'est pas indiqués dans cette liste de noms que nous reproduisons: il convient donc d'être prudent quant à son utilisation.

William Huntington Russell - fondateur de l'ordre des Skull & Bones (1) (société secrète occulte dont le nom légal est... "Russell Trust". Cette société maçonnique est sortie de l'anonymat depuis qu'il est devenu public que les 2 présidents George Bush étaient membres des Skull and Bones).
John Russell - fondateur de la fraternité des Soeurs d'Isabella (DOI) Mai, 1897 New Haven, Conn. (2)
Harvey D. Russell - Franc-Maçon et Knight Templar dirigeant de la loge de Pittsburgh, PA Beaver Valley Lodge No. 8412
William H. Russell - Franc-Maçon actionnaire du Pony Express (3)
George William Russell (1869-1935) - membre dirigeant de la loge Théosophe (Nouvel age) de Dublin. A écrit des articles dans le périodique theosophique "The Irish Theosophist". Initié dans la Loge d'Isis (rites sexuels). Ami de William Butler Yeat, dirigeant du "Golden Dawn" (4)
Archibald D. Russell (1811-1871) - Franc-Maçon diplomé de l'Univ. d'Edinburgh (écosse). Il fut actif pour créer diverses organisations aux USA.
Benjamin Russell (1761-1845)- Franc-Maçon et Journaliste. (5)
Charles H. Russell - Governeur du Nevada, 1950-58, Franc-Maçon du 32º, aussi membre du Rite de York , et Shriner. (3)
J. Stuart Russell - Franc-Maçon, éditeur de journaux, "deputy chairman" de la Fed. Reserve Bank in Chicago. (5)
Lee M. Russell (1875-1943) - Franc-Maçon and Lt. Gov. of Miss. 1916-20. (5)
Louis A. Russell (1854-1925) - Franc-Maçon, organiste d'une église Presbyteriene, Newark, N.J. (5)
Richard B. Russell (1861-1938) - Franc-Maçon, juge, editeur & businessman. (5)
Richard B. Russell, Jr. - Franc-Maçon et Gouv. de Georgie, 1931-33 et Sen. de Georgie depuis 1933. (5)

Sources:

Sutton, Antony. America’s Secret Establishment. Billings, MT: Liberty House Press, 1986, pp. 5,6,8,35, 86-67, 100, 212, 253.
Schmidt, Greenwood. Encyclopedia of American Institutional Fraternal Organizations. Westport, Conn. : Greenwood Press, 1980, p. 84.)
Denslow, 10,000 Famous Freemasons, Vol.4, p.82. et New Age Magazine (June, 1963) p. 45
Boylan, Henry. A Dictionary of Irish Biography. NY: St. Martins Press, 1988, p. 345; voir aussi Ancient Wisdom and Secret Sects, Time-Life, 1989, p. 154.
Denslow, 10,000 Famous Freemasons, p. 80


http://www.info-sectes.org/tj/russel.htm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben    15/8/2011, 23:59

De deux choses l'une:

-soit la création de l’ordre des Jésuites a pour but la destruction de l’église catholique par la profusion de sectes et la division.

-soit c'est une infiltration en bonne et due forme afin de contrôler l'autorité religieuse chrétienne.

Le reste n'est que littérature.

L’ordre des jésuites


Officiellement, L’ordre jésuite, ou La Compagnie de Jésus — abrégée s.j. : Societas Jesu — est une congrégation fondée par Ignace de Loyola et approuvée en 1540. On appelle ses membres les Jésuites. C’est l’un des trois ordres religieux numériquement les plus importants de l’Église catholique, avec 19 200 membres en 2007. Son actuel supérieur général est Adolfo Nicolás.

Les Jésuites peuvent être prêtres, frères ou étudiants (appelés également « scolastiques »). Comme les autres religieux catholiques, ils professent les trois vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance à leur supérieur, après leurs deux années de noviciat. Ils prononcent aussi un vœu qui leur est propre : l’obéissance au pape.

(d’après wikipédia)

Mais qu’en est-il réellement ? Pour beaucoup, il s’agit bien de la confrérie qui dirigent toutes les autres, avec à sa tête, le nommé pape noir, donnant directement ses ordres au pape, se gardant bien de trop apparaitre en public. Les chercheurs dits conspirationnistes ont tendance à souvent passer outre cet ordre. Il s’agit effectivement d’un des plus opaques, et l’information à son sujet est vraiment sous le sceau du secret. Historiquement, on sait qu’on leur doit tout de même un certains nombre de systême de notre société moderne, comme par exemple, les services secrets jésuites, sur lesquel beaucoup de gouvernement calqueront le fonctionnement, les plus proches dans la méthodologie de terrain étant surement les SS, le Soleil Noir.



Confessions de l’évêque Gérard Bouffard

L’ancien Evêque du Guatemala déclare que les Jésuites contrôlent le Vatican et sont les véritables contrôleurs spirituels du Nouvel Ordre Mondial.

L’Evêque Gérard Bouffard dit que le Général des Jésuites, Fr Peter Hans Kolvenbach, donne les ordres de marche au Pape. Il approuve aussi les accusations faites par le défunt Fr Alberto Rivera au sujet de l’Ordre diabolique des Jésuites.

Par Greg Szymanski – Le 25 septembre 2006

L’ancien Evêque Gérard Bouffard du Guatemala a dit que le Vatican est « le véritable contrôleur spirituel » des Illuminati et du Nouvel Ordre Mondial pendant que les Jésuites par l’intermédiaire du Pape Noir, le Général des Jésuites, Fr. Peter Hans Kolvenbach, contrôlent effectivement la hiérarchie du Vatican et l’Eglise Catholique Romaine.

L’évêque Bouffard, qui a quitté l’Eglise et est maintenant un Chrétien régénéré vivant au Canada, a basé sa conclusion après avoir travaillé six années comme un prêtre du Vatican, assigné à la tâche d’acheminer de la correspondance quotidienne et sensible entre le Pape et les dirigeants de l’Ordre des Jésuites qui résident à Borgo Santo Spirito 5, proche du Carré St-Pierre.

« Oui, l’homme connu comme le Pape Noir contrôle toutes les décisions majeures prises par le Pape et il contrôles en plus les Illuminati, » a dit l’Evêque Bouffard la semaine dernière sur les ondes radiophoniques de Greg Szymanski, The Investigative Journal, à www.gcnlive.com, où les archives de ces déclarations surprenantes peuvent être entendues intégralement.

« Je sais que ceci est vrai puisque j’ai travaillé pendant des années au Vatican et j’ai voyagé avec le Pape Jean Paul II. Le Pape prend ses ordres de marche du Pape Noir comme les Jésuites dirigent aussi les leaders du Nouvel Ordre Mondial, avec la tâche de s’infiltrer dans les autres religions et les gouvernements mondiaux afin de préparer le chemin pour la mise en place d’un gouvernement mondial fasciste et d’une seule religion mondiale basée sur le satanisme et Lucifer. »

« Les gens ne peuvent pas s’imaginer jusqu’à quel point ils peuvent être diaboliques et combien de destructions ils ont pu causer et en causeront encore, tout en utilisant en même temps la couverture parfaite de se cacher derrière des robes noires et en se proclamant des hommes de Dieu. »
L’importante connaissance de première main de l’évêque Bouffard au sujet du mal qui se cache dans la hiérarchie du Vatican et particulièrement l’Ordre des Jésuites confirme le témoignage d’autres chercheurs, y compris Bill Hughes, l’auteur des livres étonnants : L’Ennemi Démasqué (The Enemy Unmasked) et Les Terroristes Secrets (The Secret Terrorists), de même que l’éminent chercheur sur l’Ordre des Jésuites, Eric Jon Phelps, auteur de : Les Assassins du Vatican (Vatican Assassins).

En plus de dépeindre un tableau sombre du Pape Noir de Rome, l’Evêque Bouffard déclare que le pouvoir diabolique des Jésuites s’étend partout à travers le monde, y compris une solide infiltration du gouvernement américain, le Conseil sur les Relations Etrangères (CFR) et les principales organisations religieuses.

L’évêque Buffard déclare que les Jésuites agissent comme de parfaits caméléons, en prenant l’identité des protestants, des mormons, des baptistes et des juifs avec l’intention de provoquer la ruine de l’Amérique et d’amener le pays sous la domination d’une seule religion mondiale basée à Jérusalem et sous le contrôle de leur dirigeant, Lucifer.

« Je sais de bonne source que le Vatican contrôle et dirige tout ce qui se passe en Israël avec l’intention de détruire les juifs, » a dit l’Evêque Bouffard, ajoutant que le véritable objectif de l’Ordre des Jésuites est d’orchestrer et de contrôler tous les dirigeants du monde afin de provoquer un conflit mondial majeur qui détruira finalement l’Amérique, le Moyen-Orient et Israël. « Ils détruisent tout sur leur chemin et veulent provoquer la destruction de l’Eglise Catholique, aussi, afin de mettre en place une seule religion mondiale basée sur le satanisme. Ceci est aussi vu dans la manière que les prêtres adorent durant la messe, adorant en fait les morts. Aussi, les signes de satanisme sont présents dans beaucoup de symboles, de coutumes et dans les habits sacerdotaux affichés par l’Eglise. »

Après son service à Rome, l’Evêque Bouffard a passé du temps en Afrique et au Guatemala, s’élevant à une position de puissance dans l’Eglise. Cependant, avec ce pouvoir religieux, est venu l’affiliation et l’adhésion comme un Franc-maçon, devenant un membre maçonnique du 37ième degré, quelque chose de soi-disant détestable pour l’Eglise Catholique Romaine puisque, selon la Loi du Canon, l’adhésion dans une loge maçonnique amène une excommunication immédiate.

Selon l’Evêque Bouffard, la Franc-maçonnerie est utilisée par l’Eglise pour exécuter ses projets secrets, puisque d’autres prêtres aux fonctions élevées, des évêques, des cardinaux et même des papes ont rejoint des sociétés secrètes avec d’autres personnes dans des positions de pouvoir dans les autres religions et les gouvernements, beaucoup travaillant ensemble pour faire avancer l’agenda diabolique des Illuminati.
Et ses déclarations appuient des rapports qui ont fait surface dans des journaux italiens et français au début des années 1980, rapportant que plus de 150 prêtres de niveaux supérieurs étaient membres de la Franc-maçonnerie, y compris la loge maçonnique P2et les autres sociétés secrètes.

l'evèque Bouffard

« J’ai finalement été régénéré et dénoncé l’Eglise Catholique, » a dit l’Evêque Bouffard, qui est maintenant un chrétien pratiquant qui suit la Parole de Dieu dans la Bible. « Nous devons toujours prier pour nos dirigeants en dénonçant ouvertement le mal et en exposant les Jésuites pour ce qu’ils sont vraiment. »

Après avoir quitté l’Eglise, l’Evêque Bouffard s’est aussi racheté et a demandé au défunt prêtre jésuite, Fr. Alberto Rivera, de lui pardonner. Fr. Rivera était un des rares prêtres jésuites à avoir le courage de dénoncer les intentions diaboliques de la Société de Jésus, en se présentant pour révéler comment qu’il avait travaillé comme une des infiltrateurs de l’Ordre des Jésuite en Amérique avec le devoir d’infiltrer les Églises Protestantes et Baptistes avec l’intention de les détruire de l’intérieur.

« Lorsque j’étais un Évêque et toujours loyal à l’Eglise, j’avais écrit une lettre pour dénoncer le Fr. Rivera et recommander sa mort, » a dit l’Evêque Bouffard. « Quand je me suis rendu compte de la vérité, j’ai recherché le Fr. Rivera et lui a demandé pardon. Nous sommes devenus de bons amis et je sais qu’il disait la vérité. Il était parmi les honnêtes personnes qui ont aussi trouvé Dieu.

« Je sais que les Jésuites ont essayé de modifier la vérité, en disant qu’il n’avait jamais été un prêtre et en détruisant toutes les preuves à ce sujet. Ils ont essayé de faire la même chose pour moi, mais Fr. Rivera disait la vérité sans question. Je sais ceci pour être un fait et j’était même avec lui plusieurs semaines avant sa mort. Il souffrait terriblement après avoir été empoisonné avec de l’acide. Comme je l’ai déjà dit, vous ne pouvez pas imaginer les souffrances et les destructions qui ont été provoquées et seront provoquées par les Jésuites »

Dans un article intitulé : Alberto : Le Grand BrouHaHa, un écrivain inconnu qui a suivi la carrière de l’Evêque Bouffard et sa connexion avec le Fr. Rivera avait ceci à dire, incluant les difficultés du Vatican d’essayer de camoufler les accusations de Rivera et de Bouffard :

« Puis, il y a le témoignage corroborant fourni par le Fr. Gérard Bouffard. Il était un évêque de haut niveau né au Québec, Canada. Il s’est élevé des niveaux inférieurs de son ordre pour devenir un assistant pendant plusieurs années à des Papes comme Paul VI et Jean Paul II. Il s’est converti au protestantisme et déclare être celui qui avait reçu l’ordre d’éliminer Rivera. Dans un documentaire appelé : Révélant le Mystère Derrière les Symboles Catholiques (Unveiling the Mystery Behind Catholic Symbols), Bouffard montre un luxueux stylo plaqué en or de 18 carats qui contient une encre spéciale qui disparaît avec laquelle les autorités du Saint Office signent les documents classés top secret. Il réclame, « Avec ce stylo que j’ai dans la main, j’ai signé l’ordre d’exécuter le Dr Rivera ». Du matériel de manteau et de poignard assez dramatiques ! Son ancienne position de haut profil en ferait un cible assez facile à discréditer… Pourtant, le silence est assourdissant.

« Le Vatican a aussi ses propres problèmes de crédibilité à s’occuper. D’un contexte historique, les déclarations d’Alberto comme étant un Jésuite qui travaille clandestinement pour détruire les églises protestantes ne sont pas aussi insensées qu’il peut paraître. Les Jésuites ont été créés en 1541 par Ignace de Loyola dans ce seul objectif (bien que quelques Jésuites argumentent à ce sujet, naturellement). Ils se sont engagés dans des histoires sales, des assassinats, et des complots traîtres innombrables depuis leur création. Le Bureau de l’Inquisition était une excroissance de leur mission qui a eu pour résultat le meurtre et/ou torture de millions de gens innocents pour « hérésie ». Ce département a, depuis ce temps, été renommé Le Saint Office, mais les Jésuites ne se sont jamais embarrassé d’un changement de nom. Jusqu’à quel point leurs objectifs ont-ils changé avec le temps est aussi incertain. Aucune organisation n’est très transparente et les deux servent les intérêts du Pape. Les mauvaises réputations ne sont pas facilement oubliées. »

« Si l’histoire d’Alberto est un mensonge, c’est une brillante pièce de fiction avec une consistance stupéfiante. Il y a certainement d’autres conspirations qui ont été imaginées qui sont également vivides et intriguantes. La conspiration pour l’assassinat de JFK et la conspiration OVNI/Majestic 12 nous arrivent effectivement à l’esprit. Mais, ces conspirations ont été créées et améliorées par des centaines de personnes sur une longue période de temps, puis placées ensembles et réarrangées jusqu’à ce qu’elles forment un récit plausible. Après plus de vingt années de « données publiques » et de révisions, une version « semi-officielle » est adoptée. Si la moindre petite partie est prouvée être fausse, elle se métamorphose en une version légèrement différente sans les parties réfutées. »

« Alberto n’avait aucune de ces ressources. Sa propre histoire est venue seulement de lui. Son histoire n’a pas été révisée et repassée pendant des décennies par un comité avant la publication de Click. Au contraire, elle a été entièrement publiée, et puis sublimé avec des volumes supplémentaires (cinq comiques de plus) donnant plus de noms et plus de dates mais sans jamais aucune rétraction. S’il, en fait « avait tout inventé », alors il mériterait certainement un prix pour son génie littéraire. Surtout en ce qui concerne ses propres intrigues biographiques (surpassant le Baron von Munchausen ?). »

« Après vingt années d’investigations, toutes les ressources du Pape ont échoué pour « prouver » qu’Alberto était un faux. Bien sûr, Alberto n’a pas « prouvé » ses allégations contre le Vatican aussi. Donc, au mieux, le concours est toujours en cours. Peut-être que les développements futurs produiront quelque chose de dramatique. Mais, n’y comptez pas. Nous ne saurons probablement jamais si Alberto était réellement « vrai », à moins que le Pape sorte directement et s’en confesse. (Et il y a autant de chances que çà se produise qu’une soucoupe volante atterrisse sur la pelouse de la Maison Blanche.) C’est, sans aucun doute, de la nourriture délicieux pour l’esprit, cependant, et beaucoup plus effrayant que n’importe quelle émission de X-FILES.

Pour lire la défense d’Alberto sur le site de Click, voici l’adresse :
http://www.chick.com/reading/books/199/0199cont.asp

A travers l’histoire, l’Ordre des Jésuites a été engagé dans des guerres et des génocides, étant formellement expulsés de beaucoup de pays, y compris la France et l’Angleterre. Comme des chercheurs déclarent que les Jésuites sont les vrais contrôleurs spirituels du Nouvel Ordre Mondial, l’auteur Phelps a aussi exigé le bannissement de l’Ordre dans ce pays.

Cependant, avec plus de 28 universités majeures d’un océan à l’autre, l’Ordre a créé une puissante emprise politique et financière dans ce pays, y compris le contrôle secret du Conseil sur les Relations Étrangères (CFR) et le contrôle de beaucoup de banques comme la Bank of America et le système bancaire de la Réserve Fédérale, rendant l’appel pour un bannissement de Phelps une tâche difficile sinon improbable.

Greg Szymanski


Greg a aussi sa propre émission quotidienne sur Genesis Communications Network. Aller à www.gcnlive.com Greg Szymanski est un journaliste indépendant d’investigations et ses articles peuvent ont été vus à www.LewisNews.com. Il écrit aussi pour son propre site www.arcticbeacon.com

http://www.arcticbeacon.com/25-Sept-2006.html

Traduit par Oscar Blais


http://www.conspipedia.fr/?page_id=1428


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le cartel médical et pharmaceutique - Big Pharma - Rockefeller Rothschild J.P. Morgan I.G. Farben
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Certificat médical: j'en ai mon truck !!!
» Demander un congé médical
» Cabinet à louer au sein d'un centre médical et paramédical. TOULOUSE
» cabinet paramédical et GIE
» consultation du dossier médical d'accouchement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Information et conscientisation  :: Medecine alternative-
Sauter vers: