Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leap Geab et Liesi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
neofeel



Nombre de messages : 304
Age : 39
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   4/6/2008, 15:48

Une crise systémique concerne l'ensemble de la finance.
Le crash et donc l'effondrement total du système, est l'effet final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UdKblink

avatar

Nombre de messages : 96
Localisation : La Réunion
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   4/6/2008, 16:58

Salut.
Salut personnellement, je ne pense pas à un crash total du système.

Je pense que d'ici quelques temps, 6 mois, 1 ans, 10 ans <plus, personne ne sait, même ceux qui font les prévisions savent que c'est trop alléatoire pour en rpéciser une date.
Il ne faut pas oublier que le système est quand même complexe et même si tout est lié, il métra beacoup de temps avant de disparaître.
Il est même probable que l'injection du nwo se fera avant le crash du système.

Surement que ce sera le prétexte pour que les gens ne se révoltent pas et choisissent la facilité et le confort plutôt que la peur, la famine et la rue.
Par contre, je pense que tout les pays pauvre et moyennement pauvre, vont connaître une détresse sans précédant. Ils seront les exemples pour que les pays occidentaux acceptent le NWO pour ne pas finir comme eux.
En gros ce sera la détresse des pays pauvres qui enmèneront le monde à accepter le NWO.

C'est du moins ce que je pense, mais cela n'engage que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   4/6/2008, 18:54

UdKblink

c'est ce que t'en penses,

mais ça a l'air plausible en terme de manipulation psychologique, car cette technique marche très bien.

N'a ton pas vu dans les années 70 et 80 en pleine crise, récession, et rigueur de l'occident, dans les médias et partout montrer la misère en Afrique et le tiers monde.

Du coup les gens disaient faut pas se plaindre y a des gens qui crèvent de faim dans le monde ! Ils avaient bien apprit la leçon !!!!!!

et du coup, les dominants ont bien profité de cette léthargie générale pour privatiser et instaurer un système néo libéral.

Enfin, il me semble que ça s'est passé comme ça.

Donc

pourquoi pas générer l'horreur ailleurs pour justifier une refonte totale des valeurs, des systèmes de pensées, et bien entendu des rapports de productions et le "droit" qui va avec !

C'est atroce, tu m'a foutu le cafard !

je me dis seulement, peut être peut il y avoir un accident du système, car ne l'oublions pas, le crash de 1929 a généré des crises qui ont elles même généré un parti ouvrier fort fait de Front populaire et un PCF puissant qui ont conditionné le droit des travailleurs très favorable à l'employé !

Mais je sais que contre ça ils ont une arme terrible : la guerre génocidaire.

c'est ce qu'ils ont fait : 39-45 , n'oublions pas que Hitler haïssait les communistes et souhaitait leur éradication, bizarrement en ce point ils rejoignaient les états-unis hantés par le nombre croissant de communistes aux USA , et en europe de l'ouest !

Je pense que la guerre s'est faite essentiellement contre les peuples devenus trop dignes et socio-économiquement armés.
Revenir en haut Aller en bas
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   4/6/2008, 19:58

BabyloneMustDie a écrit:
Ziril,

si j'ai bien compris,

la crise systémique est une étape plus ou moins longue faîte de faillites à la chaîne et elle aboutit au crash ?

oui ?

ou non ?

merci.

En faite non!

Le crash exemple simple:

Un marchand de bien construit une maison.

Apres avoir acheté le materiel, payé les employés, les frais de dossiers etc... La maison lui reviens a 100000euros.
C'est un commercant gourmand, donc il applique un coef de 2.
Il met en vente la maison a 200000euros.
Mais voila, il sait aussi qu'il y a 10 acheteurs pour ce produit.
Donc il specule et met la maison a 600000 euros.

Aucuns des 10 acheteurs n'est pret a metter autant d'argent dans une maison sur-evaluée.

Rentre en jeux nos amis les "banqsters".
Lui le banqster pretera l'argent sur 30ans a taux variables au plus "cretin" des 10.

Ils concluent donc la vente.

Le reel prix est de 200000euros. Apres speculation et pret, la maison est vendu 600000euros.
Il y a donc eu une creation de richesse virtuel de 400000 euros.

Ces 400000euros n'ont aucune contre valeur physique. (etalonnage de l'or n'existant plus depuis 1971).

Le crash, c'est quand le marché se rend compte de la sur-evaluation d'un produit financier.
Donc il se reajuste sur la valeur reel de la maison qui est de 200000euros.
400000euros disparaissent dans la nature, la ou ils n'aurraient jamais du bouger).

Consequence sur les marchés financiers: La chute des actions de se secteur (au moins 10% me demandez pas pourquoi, c'est la definition).

Des Crashs, il y en a eu donc pour le dernier en Aout 2007 avec les subprimes. Celui d'avant etait en 2002 avec les start-up. Ainsi dessuite jusqu'au plus marquant celui de 1929.

Maintenant la crise systemique:

Meme histoire que precedamment, a quelques details pret:

Remplacez maison par Monde.

Remplacez "Cretin" par Etats nations.

Remplacez banqster par banqster. (oui eux par contre ne changent pas Wink )


Et vous vous retrouvez dans une crise systemique global.
Le mieux pour comprendre un phenomene, c'est de pouvoir le comparer a des evenements similaires dans l'histoire.
Le probleme avec celui la, c'est qu'il ne s'est jamais produit auparavant!

Donc soyez heureux brave gens, vous allez vivre une periode historique! cheers cheers cheers

Bien sur, c'est hyper simplifier comme explication.

Il faut prendre en compte, que depuis 1945 toute l'economie mondialisée, est basé sur le dollar (valeur refuge et monnaie d'echange) et le moteur economique est l'Amerique.
D'autres facteurs importants:
Energie peu chere.
PLus d'etalonnage de la monnaie papier ou electronique sur l'or.
Une dette des Etats-Nations historique (avec pour la plupart impossibilité de rembourser/ Afrique/France/Amerique etc...)
Des guerres. (tres chere)
Des Etats Nations possedant de grande reserves de dollars. (Japon en tete)
Une devaluation historique du dollar. (Parité euro/dollar)
Des-industrialisation massive de l'Occident Amerique en tete. (delocalisation)

et j'en passe et des meilleurs.

Y'a pas besoin de sortir de l'ENA (surtout pas d'ailleur, trop formatant) pour comprendre que malheureusement, le reajustement de l'economie virtuel sur l'economie physique va faire des degats.
Et quand je vois le nombre d'indicateurs qui passent au rouge et l'inertie total des institutions qui sont normalement faites pour nous eviter ce genre de situation et bien...je commence a voir se dessiner devant moi le plan diabolique des illuminatis de Baviere. Ordo Ab Chao tel est leur devise. Je vous confirme avec du materiel solide que nous y allons tout droit et que ce n'est pas pour la generation suivante ni pour quand on sera vieux. Desolé pour ceux qui essaient de se refugier derriere ce genre d'excuses. Cela ne tient pas face a une annalyse rigoureuse et sans faux semblant de la realité economique actuel!

Maintenant, ceux qui comprennent, tant mieux. Car anticiper, c'est prevoir!
Pour les autres,,, bonnes nuit!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   4/6/2008, 20:34

MERCI BEAUCOUP,

je te suis reconnaissant d'avoir prit le temps, et d'avoir cherhé à rendre accessible ce savoir,

je dois tout de même relire, j'y reviendrai donc.

salut.
Revenir en haut Aller en bas
mars72



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   12/6/2008, 08:11

Bonjour,
je ne pense pas à une crise systémique, le LEAP va se planter en beauté. Vous pensez vraiment que si des experts prévoyaient une catastrophe économique, les gouvernements ne réagiraient pas ?
Bien au contraire, ils ont tout intérêt à garder les peuples sous leur joug, et ainsi continué à profiter de la vie, comme des princes.
Ainsi ils vont trouver le moyen de maintenir l'inflation juste ce qu'il faut, pour éviter une révolution populaire.
Alors n'espérait rien, l'Euro de football est le principal souci des français aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   12/6/2008, 09:11

Mars72, je ne comprends pas ton petit jeux?

Tu as ecrit exactement le meme message dans le sujet: "organisation d'une rencontre pour cet ete".

Je vais imaginer que tu es sincere et que tu crois vraiment a ton analyse.
Il y a un contre sens dans ce que tu dis:

"Vous pensez vraiment que si des experts prévoyaient une catastrophe économique, les gouvernements ne réagiraient pas ?"

Il faudrait que tu comprenes que les gouvernements Occidentaux n'ont plus grand chose a voir avec "le pouvoir de reagir ou non".
Pour pouvoir lutter contre une crise economique, il faut des outils economiques. Or, ces outils (taux d'interets; fabrication de liquiditées) ne sont plus dans les mains des gouvernements, mais dans celles des banques central (BCE, banque Federal, banque mondial).
Et je te rappel que ces institutions sont privées!

Ensuite tu dis:
"Bien au contraire, ils ont tout intérêt à garder les peuples sous leur joug, et ainsi continué à profiter de la vie, comme des princes."
La aussi, il faut garder en tete, l'objectif final des veritables maitres du monde qui n'ont soit dit en passant pas grand chose a faire des "princes" aux reines du pouvoir des etats nations, c'est: l'imposition au monde, d'un nouvel ordre economique; politique; philosophique et religieux.
Et pour arriver a atteindre leur but, ils ont besoin de faire coïncider differentes crises pour affaiblir les etats nations et donc les peuples, pour enfin pouvoir imposer leur nouvel ordre mondial!
Ils pourront enfin se montrer au grand jour et n'aurront plus besoin de se cacher derriere des institutions: banques; ONU; FMI; CFR; OTAN etc... pour subsister.

La ou je suis totalement d'accord avec toi c'est: "Alors n'espérait rien, l'Euro de football est le principal souci des français aujourd'hui."
C'est claire que je n'espere rien. Et dans rien il y a: aucunes reaction de la part de nos etats pour nous proteger face a la crise systemique qui se profile a l'horizon et la guerre avec l'Iran!

Maintenant, libre a toi de croire que rien ne va changer. Si ca peux te rassurer, tu sais moi je ne suis pas contrariant! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   15/9/2009, 18:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   14/11/2009, 16:48

Dans le dernier LIESI (193), on trouve cette photo pour illustrer les épandages de Chemtrails.


C'est pas pour faire mon rabat joie, mais sur ce coup ils se sont plantés, ces equipements servents en fait de lest afin lors de l'homologation de chaque appareil comme en témoigne le site spécialisé sur ce sujet :
http://www.chemtrails-france.com/photos/photos_bidons/pages/photos_bidons_001.htm
Donc il n'y a pas d'avions chargés de répandre des futs toxiques, les chemtrails utilisent les vols commerciaux sans que le personnel navigant et les équipes de maintenance soient au courant.

Cela ne remet pas en cause la pertinence des analyses de LIESI, mais il fallait que ce soit dit, voilà qui est fait.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   17/11/2009, 13:25

le dernier geab DU 15 NOV 2009


dl.free.fr/remqGbibR


Dernière édition par ratman le 17/11/2009, 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bolivar



Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   17/11/2009, 13:32

ratman a écrit:
le dernier geab

dl.free.fr/oux8NMqrY

merci ratman ?
BOBO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dagibso35

avatar

Nombre de messages : 23
Localisation : rennes
Date d'inscription : 09/10/2008

MessageSujet: geab 47   21/9/2010, 23:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apbif.org
pierrus83



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: GEAB 51   7/2/2011, 13:01



GEAB N°51 est disponible! Crise systémique globale - 2011 : L'année
impitoyable, à la croisée des trois chemins du chaos mondial




- Communiqué public GEAB N°51 (15 janvier 2011) -

Ce numéro 51 du GEAB marque le cinquième anniversaire de la publication du Global Europe Anticipation Bulletin. Or, en Janvier 2006, à l'occasion du GEAB N°1, l'équipe de LEAP/E2020 indiquait à l'époque qu'une période de quatre à sept ans s'ouvrait qui serait caractérisée par la « Chute du Mur Dollar », phénomène analogue à celui de la chute du Mur de Berlin qui entraîna dans les années suivantes l'effondrement du bloc communiste, puis celui de l'URSS. Aujourd'hui, dans ce GEAB N°51 qui présente nos trente-deux anticipations pour l'année 2011, nous estimons que l'année à venir sera une année charnière dans ce processus s'étalant donc entre 2010 et 2013. Elle sera en tout état de cause une année impitoyable car elle va en effet marquer l'entrée dans la phase terminale du monde d'avant la crise (1).

Depuis Septembre 2008, moment où l'évidence de la nature globale et systémique de la crise s'est imposée à tous, les Etats-Unis, et derrière eux les pays occidentaux, se sont contentés de mesures palliatives qui n'ont fait que masquer les effets de sape de la crise sur les fondements du système international contemporain. 2011 va, selon notre équipe, marquer le moment crucial où d'une part ces mesures palliatives voient leur effet anesthésiant s'évanouir tandis que, au contraire, vont brutalement surgir au premier plan les conséquences de la dislocation systémique de ces dernières années (2).

En résumé, 2011 va être marquée par une série de chocs violents qui vont faire exploser les fausses protections mises en place depuis 2008 (3) et qui vont emporter un à un les « piliers » sur lesquels reposent depuis des décennies le « Mur Dollar ». Seuls les pays, collectivités, organisations et individus qui ont réellement entrepris depuis trois ans de tirer les leçons de la crise en cours pour s'éloigner au plus vite des modèles, valeurs et comportements d'avant la crise, traverseront cette année indemnes ; les autres vont être emportés dans le cortège de difficultés monétaires, financières, économiques, sociales et politiques que réserve 2011.

Ainsi, comme nous considérons que 2011 sera globalement l'année la plus chaotique depuis 2006, date du début de nos travaux sur la crise, notre équipe s'est concentrée dans le GEAB N°51 sur les 32 anticipations de l'année 2011, qui comportent également nombre de recommandations pour faire face aux chocs à venir. C'est ainsi une sorte de carte prévisionnelle des chocs financiers, monétaires, politiques, économiques et sociaux des douze prochains mois qu'offre ce numéro du GEAB.

Si notre équipe estime que 2011 sera l'année la plus terrible depuis 2006, date du début de notre travail d'anticipation de la crise systémique, c'est parce qu'elle est à la croisée des trois chemins du chaos mondial. Faute de traitement de fond des causes de la crise, depuis 2008 le monde n'a fait que reculer pour mieux sauter.

Un système international exsangue
Le premier chemin que la crise peut prendre pour générer un chaos mondial, c'est tout simplement un choc violent et imprévisible. L'état de délabrement du système international est désormais tellement avancé que sa cohésion est à la merci de toute catastrophe d'envergure (4). Il suffit de voir l'incapacité de la communauté internationale à efficacement aider Haïti depuis un an (5), des Etats-Unis à reconstruire la Nouvelle Orléans depuis six ans, de l'ONU à régler les problèmes du Darfour, de la Côte d'Ivoire depuis une décennie, des Etats-Unis à faire avancer la paix au Proche-Orient, de l'OTAN à battre les Talibans en Afghanistan, du Conseil de Sécurité à maîtriser les questions coréenne et iranienne, de l'Occident à stabiliser le Liban, du G20 à mettre fin à la crise mondiale qu'elle soit financière, alimentaire, économique, sociale, monétaire, … pour constater que sur l'ensemble de la palette des catastrophes climatiques et humanitaires, comme des crises économiques et sociales, le système international est désormais impuissant.

En fait, depuis le milieu des années 2000 au moins, l'ensemble des grands acteurs mondiaux, au premier rang desquels se trouvent bien entendu les Etats-Unis et son cortège de pays occidentaux, ne fait plus que de la communication, de la gesticulation. Dans la réalité, rien ne va plus : la bille des crises tourne et chacun retient son souffle pour qu'elle ne tombe pas sur sa case. Mais progressivement la multiplication des risques et des thèmes de crise ont transformé la roulette de casino en roulette russe. Pour LEAP/E2020, le monde entier commence à jouer à la roulette russe (6), ou plutôt à sa version 2011 « la roulette américaine », avec cinq balles dans le barillet.


Evolution mensuelle de l'indice Alimentation de la FAO (2010) et des prix des principales denrées alimentaires (2009/2010) (base 100 : moyenne 2002-2004) - Source : FAO/Crikey, 01/2011

L'envolée des prix des matières premières (alimentaires, énergétiques (7),...) doit nous rappeler 2008 (Cool. C'est en effet dans le semestre précédant l'effondrement de Lehman Brothers et de Wall Street que s'est situé le précédent épisode de fortes hausses des prix des matières premières. Et les causes actuelles sont de la même nature que celles d'hier : une fuite hors des actifs financiers et monétaires en faveur de placements « concrets ». Hier les gros opérateurs fuyaient les crédits hypothécaires et tout ce qui en dépendaient ainsi que le Dollar US ; aujourd'hui ils fuient l'ensemble des valeurs financières et les bons du Trésor (ç) et autres dettes publiques. Il faut donc s'attendre entre le Printemps 2011 et l'Automne 2011 à l'explosion de la quadruple bulle des bons du Trésor, des dettes publiques (10), des bilans bancaires (11) et de l'immobilier (américain, chinois, britannique, espagnol, … et commercial (12)) ; l'ensemble se déroulant sur fond de guerre monétaire exacerbée (13).

L'inflation induite par les Quantitative Easing américain, britannique et japonais et les mesures de stimulation des mêmes, des Européens et des Chinois va être l'un des facteurs déstabilisant de 2011 (14). Nous y revenons plus en détail dans ce GEAB N°51. Mais ce qui est désormais évident au regard de ce qui se passe en Tunisie (15), c'est que ce contexte mondial, notamment la hausse des prix des denrées et de l'énergie, débouche dorénavant sur des chocs sociaux et politiques radicaux (16). L'autre réalité que dévoile le cas tunisien, c'est l'impuissance des « parrains » français, italien ou américain pour empêcher l'effondrement d'un « régime-ami » (17).

Impuissance des principaux acteurs géopolitiques mondiaux
Et cette impuissance des principaux acteurs géopolitiques mondiaux est l'autre chemin que la crise peut utiliser pour générer un chaos mondial en 2011. En effet, on peut classer les principales puissances du G20 en deux groupes dont le point seul point commun est qu'ils ne parviennent pas à influencer les évènements de manière décisive.

D'un côté on a l'Occident moribond avec, d'une part, les Etats-Unis, dont l'année 2011 va démontrer que le leadership n'est plus qu'une fiction (voir dans ce GEAB N°51) et qui tentent de figer tout le système international dans sa configuration du début des années 2000 (18) ; et puis on a l'Euroland, « souverain » en gestation qui est actuellement essentiellement concentré sur son adaptation à son nouvel environnement (19) et son nouveau statut d'entité géopolitique émergente (20), et qui n'a donc ni l'énergie, ni la vision nécessaire pour peser sur les évènements mondiaux (21).

Et de l'autre côté, on trouve les BRIC (avec en particulier la Chine et la Russie) qui s'avèrent incapables pour l'instant de prendre le contrôle de tout ou partie du système international et dont la seule action se limite donc à saper discrètement ce qui reste des fondements de l'ordre d'avant la crise (22).

En fin de compte, c'est donc l'impuissance qui se généralise (23) au niveau de la communauté internationale, renforçant non seulement le risque de chocs majeurs, mais également l'importance des conséquences de ces chocs. Le monde de 2008 a été pris par surprise par le choc violent de la crise, mais le système international était paradoxalement mieux équipé pour réagir car organisé autour d'un leader incontesté (24). En 2011, ça n'est plus le cas : non seulement il n'y a plus de leader incontesté, mais le système est exsangue comme on l'a vu précédemment. Et la situation est encore aggravée par le fait que les sociétés d'un grand nombre de pays de la planète sont au bord de la rupture socio-économique.


Evolution du prix de l'essence aux Etats-Unis (2009-2011) - Source : GasBuddy, 01/2011

Des sociétés au bord de la rupture socio-économique
C'est en particulier le cas aux Etats-Unis et en Europe où trois ans de crise commencent à peser très lourd dans la balance socio-économique, et donc politique. Les ménages américains désormais insolvables par dizaines de millions oscillent entre pauvreté subie (25) et rage anti-système. Les citoyens européens, coincés entre chômage et démantèlement de l'Etat-providence (26), commencent à refuser de payer les additions des crises financières et budgétaires et entreprennent de chercher des coupables (banques, Euro, partis politiques de gouvernement, …).

Mais parmi les puissances émergentes aussi, la transition violente que constitue la crise conduit les sociétés vers des situations de rupture : en Chine, la nécessité de maîtriser les bulles financières en développement se heurte au désir d'enrichissement de secteurs entiers de la société comme au besoin d'emploi de dizaines de millions de travailleurs précaires ; en Russie, la faiblesse du filet social s'accommode mal de l'enrichissement des élites, tout comme en Algérie agitée par des émeutes. En Turquie, au Brésil, en Inde, partout la transition rapide que connaissent ces pays déclenche émeutes, protestations, attentats. Pour des raisons parfois antinomiques, développement pour les unes, appauvrissement pour les autres, un peu partout sur la planète nos différentes sociétés abordent 2011 dans un contexte de fortes tensions, de ruptures socio-économiques qui en font donc des poudrières politiques.

C'est sa position à la croisée de ces trois chemins qui fait ainsi de 2011 une année impitoyable. Et impitoyable elle le sera pour les Etats (et les collectivités locales) qui ont choisi de ne pas tirer les difficiles leçons des trois années de crise qui ont précédé et/ou qui se sont contentés de changements cosmétiques ne modifiant en rien leurs déséquilibres fondamentaux. Elle le sera aussi pour les entreprises (et pour les Etats (27)) qui ont cru que l'embellie de 2010 était le signe d'un retour « à la normale » de l'économie mondiale. Et enfin elle le sera pour les investisseurs qui n'ont pas compris que les valeurs d'hier (titres, monnaies, ….) ne pouvaient pas être celles de demain (en tout cas pour plusieurs années). L'Histoire est généralement « bonne fille ». Elle donne souvent un coup de semonce avant de balayer le passé. Cette fois-ci, elle a donné le coup de semonce en 2008. Nous estimons qu'en 2011, elle donnera le coup de balai. Seuls les acteurs qui ont entrepris, même laborieusement, même partiellement, de s'adapter aux nouvelles conditions générées par la crise pourront tenir ; pour les autres le chaos est au bout du chemin.

Notes :
(1) Ou du monde tel qu'on le connaît depuis 1945 pour reprendre notre description de 2006.

(2) La récente décision du ministère du Travail américain d'étendre à cinq ans la mesure du chômage de longue durée dans les statistiques de l'emploi US, au lieu du maximum de deux ans jusqu'à maintenant, est un bon indicateur de l'entrée dans une étape nouvelle de la crise, une étape qui voit disparaître les « habitudes » du monde d'avant. D'ailleurs, le gouvernement américain cite « la montée sans précédent » du chômage de longue durée pour justifier cette décision. Source : The Hill, 28/12/2010

(3) Ces mesures (monétaires, financières, économiques, budgétaires, stratégiques) sont désormais étroitement connectées. C'est pourquoi elles seront emportées dans une série de chocs successifs.

(4) Source : The Independent, 13/01/2011

(5) C'est même pire puisque c'est l'aide internationale qui a apporté le choléra dans l'île, faisant des milliers de morts.

(6) D'ailleurs Timothy Geithner, le ministre américain des Finances, peu connu pour son imagination débordante, vient d'indiquer que « le gouvernement américain pouvait avoir à nouveau à faire des choses exceptionnelles », en référence au plan de sauvetage des banques de 2008. Source : MarketWatch, 13/01/2011

(7) D'ailleurs l'Inde et l'Iran sont en train de préparer un système d'échange « or contre pétrole » pour tenter d'éviter des ruptures d'approvisionnement. Source : Times of India, 08/01/2011

(Cool L'indice FAO des prix alimentaires vient de dépasser en Janvier 2011 (à 215) son précédent record de Mai 2008 (à 214).

(9) Les banques de Wall Street se débarrassent actuellement à très grande vitesse (sans équivalent depuis 2004) de leurs Bons du Trésor US. Leur explication officielle est « l'amélioration remarquable de l'économie US qui ne justifie plus de se réfugier sur les Bons du Trésor ». Bien entendu, vous êtes libres de les croire comme le fait le journaliste de Bloomberg du 10/01/2011.

(10) Ainsi l'Euroland avance déjà à grand pas sur le chemin décrit dans le GEAB N°50 d'une décote en cas de refinancement des dettes d'un Etat-membre ; tandis que désormais les dettes japonaise et américaine s'apprêtent à entrer dans la tourmente. Sources : Bloomberg, 07/01/2011 ; Telegraph, 05/01/2011

(11) Nous estimons que d'une manière générale les bilans des grandes banques mondiales contiennent au moins 50% d'actifs-fantômes dont l'année à venir va imposer une décote de 20% à 40% du fait du retour de la récession mondiale avec l'austérité, de la montée des défauts sur les prêts des ménages, des entreprises, des collectivités, des Etats, des guerres monétaires et de la reprise de la chute de l'immobilier. Les « stress-tests » américain, européen, chinois, japonais ou autres peuvent toujours continuer à tenter de rassurer les marchés avec des scénarios « Bisounours » sauf que cette année c'est « Alien contre Predator » qui est au programme des banques. Source : Forbes, 12/01/2011

(12) Chacun de ces marchés immobiliers va encore fortement baisser en 2011 pour ceux qui ont déjà entamer leur chute ces dernières années, ou dans le cas chinois, va entamer son dégonflement brutal sur fond de ralentissement économique et de rigueur monétaire.

(13) L'économie japonaise est d'ailleurs l'une des premières victimes de cette guerre des monnaies, avec 76% des chefs d'entreprises des 110 grandes sociétés nippones sondées par Kyodo News se déclarant désormais pessimistes pour la croissance japonaise en 2011 suite à la hausse du Yen. Source : JapanTimes, 04/01/2011

(14) Voici quelques exemples édifiants rassemblés par l'excellent John Rubino. Source : DollarCollapse, 08/01/2011

(15) Pour rappel, dans le GEAB N°48, du 15/10/2010, nous avions classé la Tunisie dans les « pays à risques importants » pour 2011.

(16) Nul doute d'ailleurs que l'exemple tunisien génère une salve de réévaluation parmi les agences de notation et les « experts en géopolitiques » qui, comme d'habitude, n'ont rien vu venir. Le cas tunisien illustre également le fait que ce sont désormais les pays satellites de l'Occident en général, et des Etats-Unis en particulier, qui sont sur le chemin des chocs de 2011 et des années à venir. Et il confirme ce que nous répétons régulièrement, une crise accélère tous les processus historiques. Le régime Ben Ali, vieux de vingt-trois ans, s'est effondré en quelques semaines. Quand l'obsolescence politique est là, tout bascule vite. Or c'est l'ensemble des régimes arabes pro-occidentaux qui est désormais obsolète à l'aune des évènements de Tunisie.

(17) Nul doute que cette paralysie des « parrains occidentaux » va être soigneusement analysée à Rabat, au Caire, à Djeddah et Amman par exemple.

(18) Configuration qui leur était la plus favorable puisque sans contrepoids à leur influence.

(19) Nous y revenons plus en détail dans ce numéro du GEAB, mais vu de Chine, on ne s'y trompe pas. Source : Xinhua, 02/01/2011

(20) Petit à petit les Européens découvrent qu'ils sont dépendants d'autres centres de pouvoir que Washington. Pékin, Moscou, Brasilia, New Delhi, … entrent très lentement dans le paysage des partenaires essentiels. Source : La Tribune, 05/01/2011 ; Libération, 24/12/2010 ; El Pais, 05/01/2011

(21) Toute l'énergie du Japon est concentrée sur sa tentative désespérée de résister à l'attraction chinoise. Quant aux autres pays occidentaux, ils ne sont pas en mesure d'influer significativement sur les tendances mondiales.

(22) La place du Dollar US dans le système mondial fait partie de ces derniers fondements que les BRIC érodent activement jour après jour.

(23) En matière de déficit, le cas américain est exemplaire. Au-delà du discours, tout continue comme avant la crise avec un déficit en gonflement exponentiel. Pourtant même le FMI tire désormais la sonnette d'alarme. Source : Reuters, 08/01/2011

(24) D'ailleurs même MarketWatch du 12/01/2011, se faisant l'écho du Forum de Davos, s'inquiète de l'absence de coordination internationale, qui est en soi un risque majeur pour l'économie mondiale.

(25) Des millions d'Américains découvrent les banques alimentaires pour la première fois de leur vie, tandis qu'en Californie, comme dans de nombreux autres états, le système éducatif se désagrège rapidement. En Illinois, les études sur le déficit de l'Etat le comparent désormais au Titanic. 2010 bat le record des saisies immobilières. Sources : Alternet, 27/12/2010 ; CNN, 08/01/2011 ; IGPA-Illinois, 01/2011 ; LADailyNews, 13/01/2011

(26) L'Irlande qui est face à une reconstruction pure et simple de son économie est un bon exemple de situations à venir. Mais même l'Allemagne, aux résultats économiques pourtant remarquables actuellement, n'échappe pas à cette évolution comme le montre la crise du financement des activités culturelles. Tandis qu'au Royaume-Uni, des millions de retraités voient leurs revenus amputés pour la troisième année consécutive. Sources : Irish Times, 31/12/2010 ; Deutsche Welle, 03/01/2011 ; Telegraph, 13/01/2011

(27) A ce sujet, les dirigeants américains confirment qu'ils foncent tout droit dans le mur des dettes publiques, faute d'anticiper les difficultés. En effet la récente déclaration de Ben Bernanke, le patron de la FED, dans laquelle il affirme que la Fed n'aidera pas les Etats (30% de baisse des revenus fiscaux en 2009 d'après le Washington Post du 05/01/2011) et les villes qui croulent sous les dettes, tout comme la décision du Congrès d'arrêter l'émission des « Build American Bonds » qui ont évité aux Etats de faire faillite ces deux dernières années, illustrent un aveuglement de Washington qui n'a d'équivalent que celui dont Washington a fait preuve en 2007/2008 face à la montée des conséquences de la crise des « subprimes ». Sources : Bloomberg, 07/01/2011 ; WashingtonBlog 13/01/2011





Source : http://www.leap2020.eu/GEAB-N-51-est-disponible-Crise-systemique-globale-2011-L-annee-impitoyable-a-la-croisee-des-trois-chemins-du-chaos_a5769.html





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ForceTranquille

avatar

Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   19/3/2011, 15:40

Je place ici un extrait du dernier LIESI qui analyse la situation actuelle du Moyen-Orient. Il a l'air, en plus de tout ce que nous avons pu dire sur ce forum, d'avoir un lien entre les révolutions et le développement des banques Islamiques.

"Tant que les taux d’intérêt restent bas, la situation est sous contrôle, mais dans la perspective (prochaine) de leur hausse, le système de la banque islamique (il y a 1 500 milliards de dollars de richesse privée à capter dans le Golfe) devient une menace évidente pour le cartel bancaire. Or, justement, c’est en Tunisie que fut créée la première banque islamique de l’Afrique du Nord ! La Zitouna Bank fut en effet ouverte le 26 mai 2010 par Sakher El Materi, gendre de l’exprésident tunisien Ben Ali ! The Telegraph du 19 octobre 2010 affirmait que « le président Ben Ali soutenait un projet consistant à faire de la Tunisie un centre régional de la finance islamique pour l’ensemble de l’Afrique du Nord ». Le journal britannique révélait que des financiers saoudiens, impliqués dans ce projet, espéraient que ce dispositif pourrait permettre à la Tunisie de tirer profit de sa position stratégique au sein de la Méditerranée et devenir de fait un pont entre
l’Union européenne et les économies à croissance forte de l’Afrique du Nord et de l’Afrique subsaharienne.

Depuis le développement de ce processus, et craignant un effet boule de neige, il y eut des discussions serrées au sein du cartel bancaire. La finance islamique représente mille milliards de dollars américains sur le marché financier international. En outre, selon un haut responsable de Zitouna Banque, certains pays arabo-musulmans auraient même exprimé leur intérêt pour y investir, dont les Emiratis, les Qataries, les Koweïtiens et bien entendu les Saoudiens. Face au succès du système financier islamique, à son développement, à ses principes (« Vous ne pouvez pas faire de l’argent à partir de rien »), le cartel bancaire a conclu que le réseau des banques occidentales classiques était menacé. D’où l’urgence d’une décision. Le problème a été étudié d’autant plus sérieusement qu’en 2009, les actifs bancaires de la finance islamique atteignaient déjà 400 milliards de dollars. En novembre 2010, The Banker publiait un document listant les 500 institutions financières islamiques « faisant référence ». En tête, des banques iraniennes (sept des dix premières banques du classement) ! Finalement, l’exécutif du cartel bancaire décida de donner une leçon aux dirigeants et banquiers islamiques, comme on l’avait fait avec Saddam Hussein dans un autre domaine, lorsque ce dernier avait annoncé ne plus vendre le pétrole d’Irak en dollar US.

Notre source fréquentant l’exécutif du cartel bancaire indiquait récemment que les financiers musulmans du Bahrein, qui ont l’intention d’attirer les investissements de l’ensemble du monde musulman en se présentant comme les gardiens scrupuleux de la bonne gouvernance de la finance islamique, sont en pleine réflexion… (Note personnelle : regardez ce qui se passe au Bahreïn en ce moment!)

Plus, le 28 mai 2010, un peu plus de sept mois avant le coup d’état du cartel bancaire contre Ben Ali, Business Time signalait : « L’Afrique du Nord a commencé à adopter les règles de la finance islamique après l’avoir étudiée durant des années. […] La Tunisie est une des économies les plus ouvertes de la région et elle attire déjà de nombreux capitaux de l’Union européenne. Un phénomène qui va s’amplifier à partir de 2014, puisque le gouvernement de Ben Ali a affirmé qu’il ferait de sa monnaie (le dinar tunisien) une devise entièrement convertible ». Dans la foulée, Finance News du 31 mai 2010 indiquait : « Zitouna Bank cherche à donner une dimension régionale à ses activités, tout particulièrement dans la région du Maghreb, d’autant plus qu’elle est la première banque spécialisée n’appartenant pas à un groupe bancaire étranger. […] La banque, pratiquant le modèle de la finance islamique, cherchera à établir des relations solides avec les banques du Maghreb et celles de la Méditerranée pour assurer une évolution satisfaisante des opérations financières de ses clients ». « L’institution financière est en train d’établir des relations très solides avec douze banques islamiques proche de l’Institut bancaire du Bahrein ». Il ne fait aucun doute que le développement de cette pratique de la charia au niveau bancaire, constitue une menace pour les profits des banques centrales contrôlées par le cartel bancaire. D’ailleurs, quelques semaines après le limogeage de l’ancien agent de la CIA Ben Ali, la presse financière internationale posait cette question : « Le départ brutal de Sakher El Materi et la mise sous séquestre de toutes ses possessions sonneraient-ils le glas de la finance islamique grand public en Tunisie ? » Commentaire de la presse tunisienne au moment où nous rédigeons : « Dans cette période d’ambiguïté dans laquelle baigne le pays, on va certainement transiter par des situations où les appréciations générales restent tributaires du bon
vouloir de certaines personnes qui veulent se préserver et protéger leurs intérêts ».

Le 20 janvier 2011, la Zitouna Bank était saisie par la Banque centrale tunisienne, sous le contrôle des Rothschild, les leaders du cartel bancaire. Tous les pions politiciens de l’Occident, sous la coupe du cartel bancaire, ordonnèrent à l’unisson le gel des
« méchants tunisiens ».

Il faut maintenant suivre de près l’évolution des banques islamiques en Egypte où les pions du cartel bancaire feront tout pour les mettre en difficulté ; ce, afin de montrer leur vulnérabilité et de nuire ainsi à la
confiance qu’elles inspirent dans le monde islamique et même en Occident. Les financiers des révolutions spontanées en Tunisie et en Egypte sont tellement généreux qu’ils se disent prêts à offrir la « démocratie » aux peuples concernés. Cette démocratie qui permet à un dirigeant arabe d’être un bon démocrate s’il obéit gentiment à Washington, et peu importe alors s’il ordonne de faire tirer sur la foule
et de tuer des gens, comme c’est aujourd’hui le cas en Arabie saoudite ou au Bahrein ! Ces démocrates arabes seront toujours reçus avec tapis rouge par les chantres de la religion démocratique en Occident.
Curieusement, l’un des hommes qui s’apprête, en Egypte, à offrir les services du cartel bancaire, est El Baradei. Ce que les médias cachent soigneusement est qu’El Baradei est administrateur de l’International Crisis Group, organisme chapeauté par les Rothschild… Un autre membre de ce groupe est Z. Brzezinski, le mentor d’Obama. G. Soros est aussi de la partie comme
membre du comité exécutif.

Comme cela fut fait pour l’Occident, le cartel bancaire veut imposer ses propres règles bancaires d’usure et de servage aux autres peuples. Les musulmans doivent emprunter aux banques du cartel et Ben Ali a commis une grave erreur : penser un seul instant qu’il pourrait faire de la Tunisie le centre financier de l’Afrique du Nord et promouvoir les règles de la finance islamique. Il a oublié qu’il n’était qu’un pion sur un jeu d’échiquier où les joueurs sont capables de
sacrifier une pièce pour la remplacer."

Source : LIESI numéro 226 (je suis abonné)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   11/7/2011, 15:56

Bonjour à tous,

Je voulais savoir si un des membres du forum serait un abonné de LIESI ou LEAP; et qui aurait la gentillesse de faire partager....

Merci d'avance Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   28/7/2011, 19:59

Citation :
simon Lun 11 Juil - 15:56

--------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à tous,

Je voulais savoir si un des membres du forum serait un abonné de LIESI ou LEAP; et qui aurait la gentillesse de faire partager....

Merci d'avance





Question Bide Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   3/9/2011, 14:44






RE Bide

Question Question Question
Citation :
simon Jeu 28 Juil - 19:59

--------------------------------------------------------------------------------

Citation:
simon Lun 11 Juil - 15:56

--------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à tous,

Je voulais savoir si un des membres du forum serait un abonné de LIESI ou LEAP; et qui aurait la gentillesse de faire partager....

Merci d'avance








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etherwold



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 23/09/2010

MessageSujet: Conseil Liesi : qu'en pensez-vous?   18/11/2011, 17:47

Je lis aujourd'hui dans le numéro 242 de Liesi que cette lettre, tout en donnant les noms de banques à éviter, conseille d'ouvrir un compte au ... Crédit Mutuel de Bretagne.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   18/11/2011, 18:12

Que c'est très drôle Razz Il y a une rubrique humour maintenant dans la LIESI Question

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   19/11/2011, 18:31

Bonjour à tous,

Il y a quelques années certains membres du forum mettaient gracieusement à disposition certain numéro de LIESI ou GEAB. Par la suite une association de membre mutualisaient leur moyens financiers et matériels pour permettre un abonnement commun à ces revues ainsi qu'a d'autres.

Il y a quelques mois, pour des raions que je n'évoquerais pas sur ce fil de discussion, cette action concrète s'est vu torpillé...

Aujourd'hui je souhaitais savoir si de nouveaux membres aurait envie de remettre le couvert, sortir du virtuel, pour une action concrète de mutualisation de nos moyens. Les admins en ont beaucoup fait, peut être certain nouveau serait il prêt pour reprendre le flambeau. Au passage merci Bardamu qui à l'air de faire un gros travail ces dernier temps Wink

Bonne fin de semaine,
Au plaisir de vous lire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   19/11/2011, 19:41

simon a écrit:

Aujourd'hui je souhaitais savoir si de nouveaux membres aurait envie de remettre le couvert, sortir du virtuel, pour une action concrète de mutualisation de nos moyens.

Bonjour Simon Smile

Merci pour tes encouragements Wink

Concernant cette mutualisation des moyens, pour des raisons personnelles et propres à chacun de nous, les admins ne souhaitent plus pour l'instant s'impliquer dans une démarche de ce type, je prends le risque de le dire sans l'avis de mes "collègues" mais nous en avons parlé ensemble il y a peu. Si je me trompe ils rectifieront.

Je relaye ton appel car je trouve ta proposition intéressante.

J'encourage vivement tous les membres du forum intéressés à y participer activement, excellente occasion de créer du lien entre vous, de sortir un peu du virtuel et accessoirement de vous libérer de l'emprise scandaleuse et abusive des admins Razz

Une seule condition cependant, communiquez exclusivement par MP à ce propos.

Si vous avez besoin de conseils d'ordre technique ou de ressources liées à la structure du forum (création d'un espace spécifique de type Spartacus), n'hésitez pas à me contacter par MP à ce propos.


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   20/11/2011, 11:40

Salut à tous et à Maître Bardamu,

Citation :
Concernant cette mutualisation des moyens, pour des raisons personnelles et propres à chacun de nous, les admins ne souhaitent plus pour l'instant s'impliquer dans une démarche de ce type, je prends le risque de le dire sans l'avis de mes "collègues" mais nous en avons parlé ensemble il y a peu. Si je me trompe ils rectifieront.

C'est bien dommage... mais depuis le temps qu'il n'y avait plus de nouvelles de "Spartakus", je me doutais un peu. Tant pis pour nous, et en tout les cas cela a été un plaisir de pouvoir partager ces lectures avec toi et les autres. Je sais que Ziril en avait fait beaucoup pour le groupe... et n'a pas forcement eut la reconnaissance.

Pour le reste c'est d'accord, je ne vois pas bien pourquoi cela devrait se passer exclusivement par MP, mais bon le maître a parlé Laughing , ce choix est sans doute justifié...

Donc perso je suis motivé, le seul hic, c'est ma nullité quand a l'outil informatique et mon absence de scan... pour le reste pas de souci vous pouvez me contacter par MP.

Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   20/11/2011, 13:04

Simon, je te donne les raisons de cette consigne....................................... par MP Razz


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2481
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Leap Geab et Liesi   22/11/2011, 21:42

Etherwold a écrit:
Je lis aujourd'hui dans le numéro 242 de Liesi que cette lettre, tout en donnant les noms de banques à éviter, conseille d'ouvrir un compte au ... Crédit Mutuel de Bretagne.

Qu'en pensez-vous?

Preuve avec citation STP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etherwold



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 23/09/2010

MessageSujet: le conseil de Liesi pour une bnque sûre   23/11/2011, 09:11

Moi aussi j'ai été surpris que Liesi nous conseille une banque régionnale. Numéro 242, dernier paragraphe :"C'est pourquoi Liesi vous donne maintenant un conseil très explicite, du même style que celui que nous vous avions confié en 2001 (en achetant du Napoléon à 60 € et qui vaut 280 €) ; en juillet 2007, juste avant les subprimes ; en avril 2011, juste avant l'effondrement des bancaires : dégagez rapidement tous vos avoirs des banques suivantes : STE GENERALE, CREDIT AGRICOLE et BNP. Ouvrez un compte au CREDIT MUTUEL DE BRETAGNE [ARKEAS qui veut dire Arche]. Petite information : plusieurs hauts cadres des trois banques citées ont récemment ouvert un compte au CMB (non côté en bourse - NB. Nous précisons bien "Bretagne" !)... les rats quittent le navire ! Iceberg droit devant ..."


Surprenant n'est-ce pas? Les fidèles de Liesi ont-ils lu la même chose que moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Leap Geab et Liesi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Transports a Dublin - Leap card

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: