Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Flashback : Le crépuscule des psychopathes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   25/5/2010, 14:22

Citation :

La civilisation, telle que nous la connaissons, est largement la création des psychopathes. Toutes les civilisations, y compris la nôtre, ont été fondées sur l’esclavage et la « guerre ». Incidemment, ce dernier terme est un euphémisme pour massacre de masse.

La recette courante pour la civilisation est simple :

1) Utilisez les mensonges et le lavage de cerveau pour créer une armée de meurtriers de masse contrôlés et méthodiques.

2) Utilisez cette armée pour asservir de grands nombres de gens (c-à-d. prenez le contrôle de leur puissance de travail et ses fruits)

3) Utilisez cette puissance de travail asservie pour améliorer le processus de lavage de cerveau (en utilisant le surplus économique pour employer des scribes, des prêtres et des hommes de relations publiques). Puis revenez à l’étape n°1 et répétez le processus.

Les psychopathes ont joué un rôle disproportionné dans le développement de la civilisation, parce qu’ils sont câblés pour mentir, tuer, blesser et généralement infliger de grandes souffrances sur les autres humains sans ressentir le moindre remords. L’inventeur de la civilisation – le premier chef de tribu qui a réussi à laver le cerveau d’une armée de tueurs de masse contrôlés – était presque certainement un psychopathe génétique. Depuis cette découverte capitale, les psychopathes ont joui d’un avantage significatif sur les non-psychopathes dans la lutte pour le pouvoir dans les hiérarchies civilisées – surtout les hiérarchies militaires.

http://newsoftomorrow.org/index.php/www.globalresearch.ca/IMG/jpg/spip.php?article8205

Le livre du polonais (in english only) :
http://www.amazon.com/Political-Ponerology-Science-Adjusted-Purposes/dp/1897244258
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   25/5/2010, 14:52

Merci, plutôt d'accord avec cette analyse: nous avons à faire à des psychopathes...

Qu'ils le soient de naissance (sans âme ?), devenus à cause de traumatismes subit pendant l'enfance par des rituels conscient ou bien des actes inconscient de l'entourage.
Ou bien alors, à l'âge adulte par des pratiques repoussant les limites de l'acceptable toujours plus loin.

Voici un article traitant entre autre de ce sujet, dont la théorie prète à polémique: seulement la moitié de l'humanité aurait une âme... tongue

http://quantumfuture.net/fr/organicportals1_fr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   25/5/2010, 22:13

Si les puissants qui modèlent le monde sont des psychopathes, le problème le plus évident et le plus grave est celui de la contagion.

Pouvons nous échapper à cette corruption ?

Vivre dans cet environnement pensé et voulu par une élite qui nous l'impose par la toute puissance des moyens de diffusion et de répression dont elle dispose, c'est déjà une part de notre âme qui est souillée.

Même si l'on a pris conscience de la réalité des complots, de leurs effets, de leurs objectifs, chaque acte de notre vie sociale s'inscrivant dans le modèle pensé par ces esprits diaboliques, notre vision du monde totalement déformée par leur propagande vicieuse, nous restons des marionnettes entre leurs mains.

Apprendre, découvrir, dénoncer ne suffit pas. Il faut agir, prendre des risques, imaginer les moyens qui permettront de reconquérir le terrain que l'on a concédé, par ignorance, sous le poids terrible du formatage de nos esprits, à cette élite corrompue et corruptrice. Il faut dans chacun des actes de notre vie choisir celui qui adresse un message clair à ces dégénérés.

Un exemple parmi un million : j'ai acheté un PC, fabriqué à moindre cout par des entreprises délocalisées, qui fonctionne avec un OS créé dans une optique de monopole. Cet acte (l'achat de ce produit dont je n'ignore rien du potentiel de dangerosité et de ce qu'il représente, symboliquement, d'un système que je déteste) me classe d'office dans le troupeau de zombies que gèrent l'élite.
Maintenant, l'usage raisonné de ce PC, la possibilité qu'il m'offre de me dresser contre ce même système, celle d'accéder à un savoir via le Net, savoir que le système censure partout ailleurs, la possibilité qu'il m'offre de rencontrer virtuellement ou pas des personnes partageant ma révolte et mes idéaux, n'est-ce pas quelque part une façon de sortir du troupeau et de reprendre un peu de la liberté qu'on l'on m'a volée ?

Quelques idées en vrac comme elles me viennent :

Éteindre définitivement sa TV, ne plus écouter les radios débilitantes, refuser de lire la presse vendue, ou alors le faire avec recul, conscience et esprit critique (Et à doses homéopathiques Razz ).
Les médias officiels sont l'armement le plus efficace dont dispose l'élite pour nous assujettir. Les rejeter en bloc autant que possible, les discréditer dès que possible, dénoncer leurs manipulations, privilégier les médias alternatifs, sont des pré-requis ou des actions indispensables.

Employer le temps libre qu'offre la mort de son téléviseur à cultiver sa liberté de penser, réapprendre le bonheur de lire et celui d'écrire, réapprendre à créer du lien avec notre famille, dialoguer de façon constructive avec ses proches puis élargir cet échange autant que possible chaque fois que c'est possible en cercles concentriques de plus en plus larges passant par les collègues de travail, les voisins, les autres en général, le Net fait de chacun de nous un citoyen du Monde, profitons-en.

Sur un plan matériel, apprendre à se détacher, à s'alléger, à faire de l'acte d'acheter un arme par le biais du boycott et le choix raisonné, donner du sens à ce geste que nous pouvons encore accomplir quand c'est un problème pour plus des trois quarts des habitants de cette Terre.
Refuser de jouer le jeu des banksters, refuser le crédit et l'usure sous toutes leurs formes, privilégier l'économie locale au maximum ou à défaut, quand c'est impossible, favoriser autant que possible le commerce équitable.
Prendre soin de soi et de ceux qui dépendent de nous, ne pas négliger le corps en lui offrant une nourriture et des soins qui privilégient le bon sens, le respect de la Nature et de ses cycles. Apprendre patiemment mais avec constance à sortir des systèmes pensés et mis en place pour le seul profit de l'élite.

Prendre soin de son âme, chercher à comprendre le lien indéfectible et pourtant si fragile qui relie chacun de nous à une dimension spirituelle que ces âmes noires salissent ou nous cachent de toutes les façons possibles. Ne pas tomber dans le piège des schismes et des intégrismes qu'ils génèrent pour nous éloigner de l'essentiel qui est de se réapproprier une relation directe au Divin. Réapprendre à prier, à s'accorder quotidiennement un moment hors ou plutôt au dessus du fracas de ce monde et des contingences voulues par les psychopathes qui président à sa destinée.

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jayabs



Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 00:40

+1

Bardamu President !!

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 01:04

Il est important de préciser - et je crois que personne ne l'a fait - que cet article Le crépuscule des psychopathes a été écrit par la très noble et respectable équipe des Signes des Temps (Signs of the Times), dont le site web francophone est Futur quantique www.futurquantique.org

La source originelle de l'article est celle-ci:
http://www.futurquantique.org/?p=47

Il s'agit d'une traduction française d'un article de SOTT intitulé Twilight of the Psychopaths http://www.sott.net/articles/show/146708-Twilight-of-the-Psychopaths
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 01:24

Bardamu a écrit:
Si les puissants qui modèlent le monde sont des psychopathes, le problème le plus évident et le plus grave est celui de la contagion.

Cette contagion est à l'origine du fait de la sociopathie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 09:02

Yep tout à fait d'accord Bardamu.

Pour éviter la contagion, à mon avis il faut savoir distinguer les symptômes et apprendre à s'en prémunir :

http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/portrait-robot-du-psychopathe-33661

Les traits caractéristiques du psychopathe :
De beaux-parleurs
Charme, charisme, aura
Narcissisme
Absence d’empathie
Manipulateurs hors-pair
Gestion virtuose de leur image
La labilité logique
Prise de risque
Absence de remords
L’agressivité
La paranoïa
L’appétit de pouvoir
Ils connaissent la langue, mais pas la musique
Un style théâtral


En cherchant un peu je suis sûr que vous en connaissez plusieurs à des degrés plus ou moins sévères dans votre entourage plus ou moins immédiat affraid

Donc ça rejoint ce que disait Bardamu, le combat contre la psychopathie qui envahit notre société passe par l'empathie, le sentiment d'appartenance à la famille humaine, la compassion, le partage, la tolérance, la sincérité, l'humilité, l'humour, la tendresse, etc... bref toute ces bonnes choses qu'on aimerait se faire offrir de la part des "autres", offrons-les leur d'abord !

Même si cet "autre" n'est pas MON frère, MA mère, MON enfant, c'est le frère de quelqu'un, c'est la mère de quelqu'un, c'est l'enfant de quelqu'un, c'est juste le hasard qui a fait qu'il n'est pas de ma famille de sang, et donc finalement il mérite autant ma considération et mon amour que s'il faisait partie des miens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1412
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 09:44

fermetabush a écrit:

Donc ça rejoint ce que disait Bardamu, le combat contre la psychopathie qui envahit notre société passe par l'empathie, le sentiment d'appartenance à la famille humaine, la compassion, le partage, la tolérance, la sincérité, l'humilité, l'humour, la tendresse, etc... bref toute ces bonnes choses qu'on aimerait se faire offrir de la part des "autres", offrons-les leur d'abord !

Même si cet "autre" n'est pas MON frère, MA mère, MON enfant, c'est le frère de quelqu'un, c'est la mère de quelqu'un, c'est l'enfant de quelqu'un, c'est juste le hasard qui a fait qu'il n'est pas de ma famille de sang, et donc finalement il mérite autant ma considération et mon amour que s'il faisait partie des miens.
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 12:56

Fermetabush, quand tu écris :

Même si cet "autre" n'est pas MON frère, MA mère, MON enfant, c'est le frère de quelqu'un, c'est la mère de quelqu'un, c'est l'enfant de quelqu'un, c'est juste le hasard qui a fait qu'il n'est pas de ma famille de sang, et donc finalement il mérite autant ma considération et mon amour que s'il faisait partie des miens.


cela suppose que celui qui est en face de toi est habité par le même ressenti ou quelque chose d'approchant.

Ne perdons pas de vue que notre empathie ne peut pas s'adresser par exemple aux psychopathes évoqués dans ce sujet, du moins tant qu'ils ne sortent pas de leur mode de fonctionnement et donnent les preuves d'un changement et d'un repentir profondément sincère. Nous devons à leur égard faire preuve d'une rigueur absolue et sans aucune autre concession que celle d'un pardon possible et conditionnel.
Avancer dans la vie en étant le plus respectueux possible des valeurs que tu évoques ne signifie pas que nous sommes disposés à montrer la moindre faiblesse face à ceux qui nous veulent du mal. J'aime assez le terme de "Guerrier de Lumière" en la circonstance sunny

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stg45

avatar

Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 22/04/2010

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 14:41

rappelons que le besoin de controle absolu exercé dans les états policiers reléve en psychanalyse (envers laquelle je suis tres critique) du stade anal du nourisson qui doit apprendre a controler son sphyncter.

ces états sont généralement dirigés par des minables névrosés qui ont besoin de controler les autres pour se rassurer.



j'ai remarqué que les gens qui occupent le pourvoir sont généralement des pervers narcissiques:

abence totale d'emphatie, capacité de manipulation, capacité a simuler des émotions et des sentiments qu'ils sont a peu près incapables d'éprouver pour une cause qui ne les touche pas (pleurer sur commande par exemple) pour en provoquer en retour chez leur auditoire afin de les manipuler par les sentiments.


les pervers narcissiques sont extremements attirés par certaines professions qui permettent d'excercer un pouvoir a peu pres total sur l'autre, particulierement la magistrature.

http://pervers-narcissique.blogspot.com/


Citation :
Toute ressemblance avec un quelconque personnage existant est un fantasme que chacun se doit s'assumer.

Les pervers narcissiques n'éprouvent aucun respect pour les autres, qu'ils considèrent comme des objets utiles à leurs besoins de pouvoir, d'autorité, ou servant leurs intérêts. Ils font des promesses qu’ils ne tiendront pas, sachant que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Pris en flagrant délit de mensonge, ils sont capables de nier avec un aplomb hors du commun…

Charité bien ordonnée commençant toujours par soi-même, ils savent parfaitement et farouchement défendre leurs intérêts dont ils ont toujours une vision très claire. Ils essaient de profiter à chaque instant de toutes les opportunités, de toutes les personnes rencontrées, et ces personnes sont systématiquement instrumentalisées pour en tirer, autant que possible, avantage pour eux. Comme pour tous les narcissiques, tout leur est dû. Ils n'admettent aucune remise en cause et aucun reproche.

Les pervers narcissiques sont incapables d’aimer les autres. Dans leur immense majorité, ils n’ont aucune « humanité », aucun sentiment humain, aucun état d’âme, aucun affect. Ils sont froids et calculateurs, totalement indifférents à la souffrance d’autrui. Mais tout en étant, le plus souvent, incapable d’avoir des sentiments humains, ils simuleront le fait d’être emplis, en apparence, de bons sentiments et d’une sincère empathie pour autrui.

Les déceptions entraînent chez eux de la colère ou du ressentiment avec un désir de revanche. Cela explique la rage destructrice qui s'empare d'eux lors des séparations. Quand un pervers perçoit une blessure narcissique (défaite, rejet), il ressent un désir illimité d'obtenir une revanche. Ce n'est pas, comme chez un individu coléreux, une réaction passagère et brouillonne, c'est une rancune inflexible, implacable à laquelle le pervers applique toutes ses forces et ses capacités de raisonnement. Et alors, il n’aura de cesse d’assouvir son dessein de vengeance.

Les pervers narcissiques ont souvent besoin de haïr pour exister. La haine peut être chez eux un moteur très puissant.

Les pervers narcissiques ne sont jamais sincères, toujours menteurs. Ils peuvent aussi bien dire la vérité que mentir avec aplomb. Le plus souvent, ils effectuent de sensibles falsifications de la vérité, qu'on ne peut pas vraiment qualifier de mensonges, et encore moins de constructions délirantes. Mélanger le mensonge, la sincérité et la franchise —ce qui est, pour l'autre, très déstabilisant— fait partie de leur jeu.

Le déni (de leurs défauts, de l'autre) leur permet de « s'aimer » (et de s’aimer toujours plus). Ils se mentent à eux-mêmes, sur leur vraie valeur, sur ce qu’ils sont réellement. A certains moments, ils finissent par croire à leur mensonge, à d’autres, ils en ont conscience. C’est toute l’ambivalence de la pathologie mythomane. Le pervers narcissique est un « comédien né ». Ses mensonges à force d’entraînement sont devenus chez lui une seconde nature.

Sa palette de personnalités, de personnages, d’émotions feintes est étonnante. L’éventail de son jeu d’acteur est infini, sans cesse renouvelé.

Il donne le plus souvent l’image d'une personne parfaitement calme, ne s’énervant jamais.

Le pervers narcissique est le plus souvent doté d’une combativité extrême et d’une capacité de rebond remarquable. Sa mégalomanie, son narcissisme, voire sa paranoïa, renforcent cette combativité. Souvent immensément orgueilleux, voire mégalomane, le pervers narcissique aime gagner, à tout prix, sans fin, et ne peut admettre, une seule fois, de perdre. Il est prêt à tout, même aux coups les plus retors, pour ne jamais perdre. Le pervers est comme un enfant gâté. S’il ne rencontre pas de résistance, il ira toujours plus loin.

A la longue cette tendance, qui peut lui assurer une dynamique du succès pendant un certain temps, devient une addiction. Signe de sa mégalomanie, elle la renforce en retour, et l'amène à ne plus pouvoir tolérer la moindre frustration ou contradiction.

« Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ! » (Beaumarchais).

Le pervers narcissique a le talent de diffamer sans avoir l’air d'y toucher, prudemment, en donnant l’apparence de l’objectivité et du plus grand sérieux, comme s’il ne faisait que rapporter des paroles qui ne sont pas les siennes. Souvent il ne porte pas d’accusation claire, mais se contente d'allusions voilées, insidieuses. A la longue, il réussira à semer le doute, sans avoir jamais prononcé une phrase qui pourrait le faire tomber sous le coup d’une accusation de diffamation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 15:01

Oui tout à fait Bardamu, mais l'empathie et la compassion ne sont pas de la faiblesse, et ne veulent pas dire qu'on accepte l'inacceptable et qu'on se fait marcher sur les pieds.

Ca veut juste dire qu'on comprend la souffrance qui fait que le psychopathe est psychopathe, et qu'on ne rentre pas dans son jeu, qu'on ne prend pas ses simagrées au pied de la lettre et qu'on ne lui en veut pas, mais qu'on le prend pour ce qu'il est : un individu malade. Sans condescendance, sans mièvrerie, et avec fermeté on essaie de lui faire reprendre contact avec la réalité.

Même un bon coup de boule peut être donné avec compassion et sans méchanceté Very Happy

Bon bien sûr ça c'est la théorie, après la pratique évidemment c'est moins facile !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   26/5/2010, 15:31

Même un bon coup de boule peut être donné avec compassion et sans méchanceté Very Happy

lol! Tout à fait d'accord, mais lol! quand même !!

Ça me rappelle l'histoire vécue d'un ami proche convoqué avec moi devant un DRH harceleur et procédurier qui lui reprochait de ne pas avoir obéi strictement à une consigne émanant de lui.
Je n'oublierais jamais sa réplique et encore moins la tête du DRH :
"Moi désobéissant ? Si demain le patron exige votre tête, je vous la coupe, avec tendresse, mais je vous la coupe quand même !!!"

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   27/5/2010, 13:47

stg45 a écrit:
rappelons que le besoin de controle absolu exercé dans les états policiers reléve en psychanalyse (envers laquelle je suis tres critique) du stade anal du nourisson qui doit apprendre a controler son sphyncter.

ces états sont généralement dirigés par des minables névrosés qui ont besoin de controler les autres pour se rassurer.



j'ai remarqué que les gens qui occupent le pourvoir sont généralement des pervers narcissiques:

abence totale d'emphatie, capacité de manipulation, capacité a simuler des émotions et des sentiments qu'ils sont a peu près incapables d'éprouver pour une cause qui ne les touche pas (pleurer sur commande par exemple) pour en provoquer en retour chez leur auditoire afin de les manipuler par les sentiments.


les pervers narcissiques sont extremements attirés par certaines professions qui permettent d'excercer un pouvoir a peu pres total sur l'autre, particulierement la magistrature.

http://pervers-narcissique.blogspot.com/
(...)

Ce site est très informatif, merci pour la suggestion.

Ta description du psychopathe a l'avantage d'être écrite dans un langage familier, mais je trouve par contre que cette description peut s'appliquer à beaucoup de monde, qui ne sont pas forcément des psychopathes...

Il y a une grande différence entre les névrosés comme nous et les psychopathes, lesquels ne seraient pas tout à fait humains, enfin d'après ce que j'en comprends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stg45

avatar

Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 22/04/2010

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   28/5/2010, 01:27

je parlais des pervers narcissiques, ce n'est pas la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Flashback : Le crépuscule des psychopathes   28/5/2010, 23:23

Les pervers narcissiques ça reste quand même très proche des psychopathes, mais ok, je vois ce que tu veux dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Flashback : Le crépuscule des psychopathes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm glad to see you again ? [Lizzie] FLASHBACK
» Fleur du Mal - Flashback [- 07 ]
» [Flashback 13 janvier 2014] Cours d'aide en Potions {feat. Néron C. Zabani}
» Ninon Lenoir (Dusk / Crépuscule) [seconde correction terminée!]
» pierre de lune, quartz rose et rêve indésirable....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: