Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM   15/6/2010, 08:53

Libre à vous de pouffer de rire, je ne vous en tiendrai pas rigueur! Wink
J'explore ici une avenue de recherche sur laquelle je en suis pas encore fixé.

L'extrait qui suit, tiré du texte de Bradley (premier message de ce fil), a attiré mon attention et ça m'a rappelé les mises en garde de Jean Robin concernant une importante déviation liée à la contre-initiation: le soucoupisme et les théories du complot impliquant les extraterrestres semble converger inexorablement, selon Robin, vers une condamnation du judaïsme et même des juifs comme étant rien de moins que... des descendants des Anges déchus, dits "les Elohim" (sic)! J'ai déjà mentionné cette mise en garde dans le sujet sur les reptiliens, l'année dernière.

Citation :
L’inondation avait forcé les Néanderthals à migrer hors de leur bassin enserré des montagnes de la mer Noire (...)

L’ami de Gilgamesh, « l’homme sauvage » Enkidu, est d’ailleurs et de toute évidence un caractère fortement néanderthalesque. L’histoire de Cain et d’Abel dans la Bible semble également être une mémoire de cette époque.(...)

Étant donné l’agression connue, et mes propres arguments au sujet de l’agression psychosexuelle parmi les Néanderthals, je pense qu’il doit y avoir eu une extermination considérable d’hommes Cro-Magnon là où les Cro-Magnons et les Néanderthals s’étaient rencontré – avec le viol répandu et simultané des femmes Cro-Magnon. Les habitudes des Nephilim de la Bible font probablement référence à cette conquête néanderthale. Au moins, je préférerais penser que l’expression biblique « ceux venus de haut » (texte de Jérusalem) se rapporte aux Néanderthals des montagnes plutôt qu’aux étrangers extraterrestres venus de l’espace de Von Daniken.

J’ai traité de ceci en très grand détail, en me basant sur les traductions correctes faites par le rabbin Yonah ibn Ahron de New York City des plus anciens textes hébraïques connus de la Bible. J’ai choisi d’employer les traductions d’Ibn Ahron dans Chosen People from the Caucasus parce qu’il est un linguiste accrédité par les Nations-Unies ainsi qu’un rabbin. Ibn Ahron avait été sélectionné pour travailler à la traduction de certains des fragments bibliques les plus anciens pour le fameux « sanctuaire du livre » de l’État d’Israel moderne.

Il doit également être un des quelques linguistes ou rabbins à avoir une formation en anthropologie. Il avait étudié la zoologie et l’anthropologie sous Ivan T. Sanderson de Cambridge. Les traductions de la Genèse par Ibn Ahron, particulièrement l’histoire de Cain et d’Abel et l’histoire de la déception pratiquée par Jacob auprès de son père Isaac pour acquérir le droit d’aînesse d’Esau, supportent fortement cette élaboration.

Ibn Ahron a lui-même mentionné qu’Esau semblait être un caractère très « néanderthalesque ». En fait, les traductions d’ibn Ahron ont inspiré, en partie, Chosen People from the Caucasus. Et, évidemment, personne ne pourrait m’accuser de me rapporter à une opinion « experte » douteuse.(...)

Mais lorsque ces nombreux enfants issus des viols, devenus sexuellement matures, se seraient accouplés surtout entre eux, les gènes des Cro-Magnons seraient devenus prépondérants dans la population et ceux des Néanderthals seraient rapidement devenus moins représentés sur une base démographique. Dans l’espace de quelques générations, les Néanderthals purs auraient pratiquement « disparu ».(...)

Les Néanderthals ne pouvaient être restés relativement purs, ou « plus purs », que parmi les tribus qui attachaient une grande valeur à leur identité génétique. La manière évidente d’assurer la pureté génétique, ou d’au moins ralentir la dilution génétique inévitable, était de ne reconnaître que les enfants dont les mères étaient Néanderthales ou étaient acceptablement néanderthalesques comme membres de la tribu. Peu importe combien de femmes non-néanderthales l’homme était parvenu à violer.

Cette valeur tribale supposerait également des injonctions strictes contre le marriage avec des partenaires sexuels potentiels en dehors de la tribu. Les enfants des femmes cro-magnon malchanceuses et violées seraient des exclus de la tribu et seraient sans valeur à la tribu, sauf peut-être comme esclaves et jouets sexuels. Cette attitude est très bien reflétée dans l’histoire biblique d’Abraham et Agar et de leur fils Ismaël, par opposition à Abraham et Sara et leur fils Isaac.
(Source: premier message de ce fil.)

Notons que la tradition biblique nous dit que les "fils des Dieux" (descendance de Seth, selon certains) auraient transgressé un interdit (ils tenaient à préserver leur "pureté" et leur exclusivité) en s'unissant aux "femmes des hommes" (femmes de Caïn, selon certains).

Comme je disais, le guénonien Jean Robin nous met en garde contre la diffusion soigneusement programmée, sous couvert de simples théories sur les extraterrestres, d'une idée-force liant les juifs aux descendants des Anges déchus .
Citation :
Les circonstances m’ont placé dans un haut lieu de ces
spéculations en relation avec la fameuse théorie des
« extra-terrestres » quand un ancien Préfet niçois du nom de Moatti
réédita les célèbres « Protocols » en leur assignant de nouveaux
auteurs, à savoir des « Elohims » dont les juifs seraient les
principaux descendants.
L’on doit donc à Jean Robin d’avoir mis
l’accent sur un emploi possible de ces fameux « extra-terrestres » qui
ne sont autres que de vieux démons recyclés à la mode du temps.
Malheureusement, cet auteur n’a pu s’empêcher de tout compliquer
non seulement dès le départ mais également et surtout dans son
dernier livre, Le Royaume du Graal déjà cité où il assigne plusieurs
sources aux « Ovnis », certaines étant humaines et non pas
seulement démoniaques. La seule idée à retenir est celle d’une mise
en scène trompeuse qui devrait mettre en concurrence des « faux
bons extra-terrestres », lesquels viendraient nous délivrer des
« mauvais » censés intervenir les premiers. La population est certes
quasiment mûre pour sombrer dans ce « panneau » grossier mais
puisque les élus eux-mêmes risquent d’être abusés, n’est-ce pas un
peu trop simple ? Notons que « l’hypothèse démoniaque » n’est
point de Robin mais de Bertrand Méheust qui l’a formulée le
premier et ce qui est remarquable à cet égard, c’est que l’on peut la
crier sur les toits sans que personne daigne l’entendre et je me
rappelle à ce sujet d’une intervention télévisée des plus
remarquables quant à la « surdité » dont elle s’est accompagnée...
Enfin notons pour clore le débat que A.-D. Grad ne fut point le
seul à se méprendre sur la geste des « Anges » rescapés du chapitre
VI de la Genèse
. C’est l’occasion de rappeler que cette thèse qui en
fait des civilisateurs et les ancêtres des juifs avait été illustrée par un
« intégriste » du nom de Marc Dem (cf Les juifs de l’espace...).
Curieusement, on pourrait dire que c’est un point sur lequel les
sionistes et leurs adversaires paraissent, contre toute attente,
s’entendre à merveille
...

http://signes.coza.net/forum/index.php?topic=118.msg682#msg682

Notons que le très populaire Zechariah Sitchin promeut depuis longtemps cette théorie néo-gnostique assez tordue selon laquelle les Hébreux descendraient des Annunakis et que les Elohim seraient en fait les Annunakis...

Voilà un autre fouillis à démêler: quelle est la nature réelle de cette symbolique union entre les anges déchus et les femmes des hommes? Serait-ce tout simplement un symbole de la trahison de certains secrets occultes élevés, à l'origine de ce que Guénon appelle la contre-initiation? J'ai une référence anthroposophique à ce sujet, mais en anglais, qui se trouve dans le livre Les dangers d'une occultisme matérialiste (dernière conférence, sur des pratiques déviées issues de l'Atlantide décadente). Si je comprends bien, Steiner suggère que les formes humaines aberrantes et grotesquement difformes, telles que les géants, seraient nées de pratiques occultes déviées permettant la "transformation de l'homme (...) en ce qui concerne le corps physique et le corps éthérique" (source).

Et justement, dans ces théories nouvel âgeuses sur les complots extraterrestres, on nage en pleine confusion matérialiste mêlant la fantaisie à des faits spirituels réels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM   15/6/2010, 10:33

Druide a écrit:
J'ai une référence anthroposophique à ce sujet, mais en anglais, qui se trouve dans le livre Les dangers d'une occultisme matérialiste (dernière conférence, sur des pratiques déviées issues de l'Atlantide décadente). Si je comprends bien, Steiner suggère que les formes humaines aberrantes et grotesquement difformes, telles que les géants, seraient nées de pratiques occultes déviées permettant la "transformation de l'homme (...) en ce qui concerne le corps physique et le corps éthérique".
Il parle, en effet, dans cette conférence, de l'évolution du corps éthérique qui deviendrait de moins en moins plastique au fil des prochains siècles et millénaires : ce qui amènerait précisément cette durcification "raciale" progressive au sein de cette double Race dont il parle, et dont la confrontation culminera lors de la "Guerre de tous contre tous". En d'autres termes le mauvais (et le bon, bien sûr) s'inscriront de manière de plus en plus durable dans la physionomie humaine. (On ne peut s'empêcher de songer aux Orques et aux Elfes de Tolkien).

En ce qui concerne les Géants, il semble qu'il ait distingué ceux de nature humaine (comme les Réphaïm), de ceux de nature élémentale (comme les Thurses nordiques par ex.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM   15/6/2010, 13:12

Auda a écrit:
En ce qui concerne les Géants, il semble qu'il ait distingué ceux de nature humaine (comme les Réphaïm), de ceux de nature élémentale (comme les Thurses nordiques par ex.)

Ces géants naturels seraient-ils des êtres élémentaires liés aux végétaux, par exemple, mais en quelque sorte "sortis de leur élément", sortant de leurs limites naturelles, prenant ainsi des proportions gigantesques et causant le gel et parfois des déchaînements de vents froids, du blizzard, etc.?

Quant aux Rephaïm, peut-on les rapprocher des Rakshasas (hindous je crois)? Étaient-ils incarnés dans des corps physiques humains ou plus dans une sorte de corps physique plus ou moins invisible et immatériel? Déjà on sait que le corps humain était fort différent à l'époque atlantéenne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM   18/6/2010, 04:07

En entrevue, le révisionniste Ray Goodwin explique la chose différemment de Michael Bradley:

Il dit que ces barbares néandertals ont créé le monothéisme pour être plus forts, unis par un seul culte super fanatique de l'unité (comme les mongols, race dégénérée atlantéenne héritière d'un monothéisme atlantéen). Ce qui leur permettra de vaincre les peuples qui sont divisés en l'adoration d'une multitude de dieux. Et en fait, les juifs qui vénèrent leur unité, vénèrent leur unité comme peuple/race (en fait Néandertal serait même pas humain! ils sont vraiment pas "comme nous", malgré le monologue de Shylock). Le fait d'être tissés serrés et possédés par le même esprit totémique unitaire absolutiste les rend très forts (comme les Huns qui était qualifiés de "fléau de Dieu", apportant le feu destructeur de la "colère divine"). Et dans les autres peuples, ils imposent un culte de l'unité qui les rend plus faible, comme par exemple l'égalité comme principe faussement unificateur mais aussi uniformisant et appauvrissant. D'un côté, ils ont l'unité monothéiste exclusive par séparation du reste du monde, et d'un autre côté, ils nous imposent une unité monothéiste homogénéisante et affaiblissante, ce qui rejoint la thèse de MacDonald qui dit que les juifs promeuvent la dilution des peuples par l'immigration et l'homogénéisation de l'humanité en imposant le monothéisme absolu de l'égalité et de l'abolition des frontières ("on est tous pareils, tous égaux"), cet absolutisme qu'on a vu s'instaurer avec la Révolution française, qui a perverti dès le départ l'idéal social tripartite* en absolutisant l'État et en inculquant l'égalité des enfants de la République (défenseur de la fraternité et de la liberté).


*idéal social tripartite: égalité politique, liberté culturelle, fraternité économique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM   1/7/2010, 09:55

stg45 a écrit:
un égrégore ?

stg m'envoie ceci: à méditer.
J'enlève les extraits où il n'est pas question d'égrégore. Sachez qu'il est question du communisme et du communisme capitaliste des quelques familles milliardaires qui mènent le monde depuis les derniers siècles.
Citation :
... Comme elle portait une Étoile de David, je lui ai demandé si elle était croyante. Elle a répondu " oui et non ", ajoutant qu'elle croyait au dieu des juifs qui servait les juifs plutôt que se faire servir par eux. J'ai immédiatement demandé si elle parlait d'une égrégore ... Sa seule réponse a été " oui " et elle a rompu la conversation. Jamais plus nous n'avons reparlé de ce sujet. »
Selon Wikipedia, « L'égrégore » [2] est un concept occulte représentant une « forme pensée » ou « l'esprit collectif d'un groupe », une entité psychique autonome constituée par les pensées d'un groupe de gens et qui influence leurs pensées. Le rapport symbiotique entre une égrégore et son groupe a été comparé au concept plus récent et non-occulte de la compagnie [au sens de firme, NDT] (en tant que personne morale), et au [concept de] meme [3]

George spécule que l'élite juive a créé le Dieu juif comme leur « égrégore, » c'est-à-dire comme un instrument de sa volonté collective, c'est-à-dire son désir de vaincre les païens, et de son autorité absolue.
« Pourrait-il être possible que les anciens prêtres lévites aient trouvé le moyen de créer une entité surnaturelle de l'esprit collectif de la tribu de Juda ? Une entité née d'une pensée collective que les lévites formaient dans l'isolationnisme et le ségrégationnisme, alias l'ethnocentrisme extrême ? ... Une entité conçue pour aider " le peuple élu " à détruire les nations " étrangères " et pour lui fournir des bénéfices matériels ? Une entité résultant de la magie noire des prêtres lévites qui, en tant que premiers athées endoctrinés, qui niaient le Dieu universel de Moïse parce qu'ils ne voulaient pas se soumettre au " Seigneur et Maître " mais devenir plutôt eux-mêmes les " Seigneurs et Maîtres " grâce à leur servile dieu " égrégore " ? »(...)

L'ESPRIT DÉPRAVÉ DE NOTRE ÉPOQUE
Puisque l'égrégore juive est aussi derrière le Nouvel Ordre Mondial, nous devrions nous rappeler que selon cette mentalité, seuls les souscripteurs (les « croyants ») sont humains ; tout autre est un animal à exploiter et/ou à abattre.

Dans son brillant essai sur l'holocauste ukrainien, Nicholas Lysson fournit des exemples de ceci : « Nous contre eux » pensons par le Talmud et l'Ancien Testament. Par exemple : Isaïe 60:12 (« ... Car la nation et le royaume qui ne te [Israël] serviront pas périront ; ces nations-là seront exterminées ») ; Isaïe 61:5-6 (« Des étrangers seront là et feront paître vos troupeaux...Vous mangerez les richesses des nations, ... »)

Lysson poursuit :
« L'hostilité ethnocentrique des Juifs -- constamment commentée par les peuples qui les ont rencontrés sur le millénaire -- peut être en fin de compte retracée jusqu'aux origines du Judaïsme, commençant dans la Torah, par exemple, dans Genèse 9:25 (" Et il dit : Maudit soit Canaan ! qu'il soit l'esclave des esclaves de ses frères ! ") ; Exode 17:14-16 et 34:12-13 ; Nombres 24:8 (" Dieu ... Il dévore les nations qui s'élèvent contre lui, Il brise leurs os, et les abat de ses flèches. "), 25:6-13 (dans lequel Dieu fait l'éloge de Phinées pour son initiative en faisant passer un javelot à travers les parties d'un ménage d'un juif et d'une gentille), 31:7-19 et 33:50-56 ; et Deutéronome 2:33-35 (" [sur l'ordre de Dieu] Nous.... Complètement détruit les hommes, les femmes, et les petits enfants, de chaque ville, sans en laisser échapper un seul "), 3:4-7, 7:1-5 (" Tu dois... complètement les détruire "), 7:14-26 (" Ton œil n'aura aucune pitié "), 20:10-17 (" ... Tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire ") »

L'« ANTISÉMITISME »
Il n'y a pas besoin d'être un génie pour savoir que cette « égrégore » est la cause de l'antisémitisme. Les chefs juifs utilisent l'antisémitisme pour manipuler les juifs à qui il est enseigné qu'ils sont injuriés sans raison. Les vraies raisons de l'antisémitisme leurs sont cachées. (...)
Les juifs ont toujours dits que ces pogroms étaient dus à la haine gratuite. Ainsi l'égrégore dynamique est perpétuée pendant que les juifs ordinaires soutiennent les politiques sionistes. Par exemple, ils vocifèrent de bombarder l'Iran, indépendamment des conséquences désastreuses pour l'humanité.
(Pour cette forme de manipulation, servant aussi à contrôler les étasuniens, voir « Les racines sionistes de la guerre contre le terrorisme » [7] et « Le racket à la protection sioniste » [8])
Dans l'essai mentionné ci-dessus, Nicholas Lysson discute du comment la direction juive provoque activement l'antisémitisme parce qu'il est indispensable à la cohésion et à la survie de la communauté juive. Les juifs reconnaissent cela [9]. Disent-ils que, sans son « égrégore » c'est-à-dire son ordre du jour prédateur, le Judaïsme n'aurait aucune raison d'être ? Bien sûr ce secret est préservé des simples soldats, comme dans la Franc-maçonnerie que Rakowsky a déclaré [4] être conçue pour entraîner « le triomphe du Communisme. »(...)

« Se considérant eux-mêmes comme Dieu au premier jour, ils créaient un nouveau monde dans une frénésie d'un rouge ardent... » (Staline : La cour du Tsar rouge, p. 40, 45)

CONCLUSION
Les Soviétiques n'ont pas rasé les synagogues parce que le Communisme était une expression de « l'égrégore juive. » Les chrétiens et les juifs apparemment n'adorent pas le même Dieu. Le Dieu chrétien représenté par Jésus est amour et fraternité universels. Le Dieu juif exprime l'impitoyable pulsion psychopathe de l'élite financière juive pour l'autorité mondiale. Le même égrégore -- le désir de supplanter Dieu -- anime le Nouvel Ordre Mondial.
Le juif ou le non-juif communiste moyen était une dupe idéaliste. Le Marxisme, l'égalité etc., étaient juste un décor pour cacher le vrai programme : la destruction de la race, de la religion, de la famille et de la nation ; l'accumulation de toute la richesse et l'asservissement de l'humanité. Les méthodes ont changé mais pas l'ordre du jour.
Le sioniste moyen est aussi une dupe idéaliste. Autant réaliser maintenant que, « la patrie juive » était simplement une étape vers le gouvernement mondial, « une péripétie dans un plan de grande envergure » pour employer les mots du banquier Louis Marshall. Les sionistes chrétiens sont les plus grandes dupes de tous.
Le même ersatz d'idéalisme insuffle le mouvement du gouvernement mondial, qui est plein de pieux opportunistes qui ont vendu leur héritage pour un siège au banquet mondial.
Dans de nombreux cas, l'accusation « d'antisémitisme » et de « haine » sont des tentatives tordues pour mettre hors la loi l'opposition à la tyrannie. Ne soyons pas enfants nous-mêmes.
Nous faisons face à un mal diabolique, impitoyable, haineux et rusé aussi.
http://islamic-intelligence.blogspot.com/2007/02/le-dieu-qui-sert-llite-juive.html


Pour ma part, je recommande à tous la lecture de ce livre: La Controverse de Sion, Douglas Reed. Version française en ligne: http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM   1/7/2010, 11:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Des Neanderthaliens   21/10/2010, 19:44

Bonsoir tout le monde,

Je vient de tomber sur le site d'un personnage, John de Nugent pour ne pas le cité, semblant être un adepte de la thèse des arabes/juifs neanderthaliens, ne parlons pas des noirs qui doivent être à leurs yeux des singes.

Je ne vais pas poser la question, qui par ailleurs resterait insoluble, et quand même assez insultante, à savoir que pensez vous de cette "théorie". Ma question sera la suivante :

Que pensez vous de de ce genre de personnages, et leurs doctine si je puis dire, aryenne ?

http://johndenugent.org/news/french-les-juifs-et-arabes-sont-litteralement-des-neanderthaliens/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM   22/10/2010, 05:42

Je recommanderais plutôt de lire les livres et les articles de Michael Bradley, ou encore le numéro spécial de The Barnes Review, au lieu de s'intéresser aux croyances de JdN, qui n'a pas une crédibilité très forte dans le "mouvement" mais qui s'est néanmoins fait voir à de nombreuses conférences patriotes américaines, comme par exemple No More Wars for Israel, aux USA -- c'était en 2007, si ma mémoire est bonne. À cette occasion, il a donné une conférence - à mon avis très plate - sur les psychopathes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: "Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM   22/10/2010, 15:20

Merci Druide. Je vient de me rendre à l'évidence, entre les loubavitchs peuple élu de Dieu et les aryens race supérieur il n'y à pas beaucoup de différence, le culte de la supérorité, l'esprit de division, en termes religieux, une forme de satanisme.

Et dire que ces gens ce définisent chretiens, ou juif.

Pour information, les Papes depuis la conquète du nouveau monde, l'Amerique, avait bien préciser que les indigènes, qui furent par ailleurs abominablement massacré par les Espagnols et surtout les Portugais, avait bénéficier, après le rapport de ces choses par le dominicain Bartolomé de Las Casas lors de la Controverse de Valladoid, d'une bulle affirmant leurs statut d'être humain à par entière, descandant d'Eve et d'Adam, disposant d'une âme et d'un esprit.

Le Souverain Pontifical Paul III fut le précurseur de plusieurs bulle à cette effet, étant surtout donner que la situation l'éxigeait, entre autres succédante, les bulles Veritas ipsa et Sublimis Deus.

Ceci afin que les chretien catholique sache quelle a toujours été la position de l'Eglise.

Le reste irais mieux dans la section théorie de l'évolution darwinienne.

Ce que je cherchait surtout à savoir c'est comment parvient ont à un tel niveau de blasphème intellectuel et humain, car que ce soit scientifiquement, ou humainement, c'est vide de sens comme pensée, et quelque par, les idéaux aryens ont montré, peut-importe leurs responsable, à quelle point elle peuvent engendré de la haine de l'autre.

Ceci est personnel, mais je pense que en cela est supérieur l'Islam, tous égaux devant Dieu, la superiorité n'est que dans le coeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Terre sainte" ou "Losange toxique"? Néandertal du Caucase au NOM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Congeler des purées qui contiennent de la pomme de terre?
» Placki kartoflane = galettes de pommes de terre
» Soupe crémeuse au munster et pommes de terre à la bière
» 1847 - Train Rouen-Le Havre, PAILLETTE, Tremblement de terre ...
» Les ressources naturelles de la Terre pour 2010 épuisées le 21 août

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: "Archivisme"-
Sauter vers: