Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3082
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   6/6/2010, 18:19

antipropagande a écrit:
Nouvelle flotille turque sous escorte militaire!!


Le premier ministre turc a l intention de se rendre a Gaza en bateau sous escorte militaire turque




What a Face What a Face What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Auda

avatar

Nombre de messages : 1414
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   6/6/2010, 18:57

Auda a écrit:
Sans une escadre de navires de guerre en escorte aucun convoi de ravitaillement ne passera jamais, pas plus le cargo Rachel-Corrie que la moindre planche à voile.
Attendons de voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Auda

avatar

Nombre de messages : 1414
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 12:05

Une recherche sur la piraterie israélienne me fait tomber sur le site ci-dessous :

http://bridge.over-blog.org/article-la-guerre-d-ahriman-51702064.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 12:22

Roland Dumas atomise Elisabeth Levy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3082
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 15:09

Le croissant rouge iranien va envoyer 3 bateaux et un avion d'aide à Gaza


TEHERAN - Le croissant rouge iranien a annoncé lundi son intention d'envoyer trois bateaux et d'un avion chargés d'aide humanitaire à Gaza, alors qu'Israël a averti qu'il empêcherait tout navire de briser le blocus imposé à l'enclave palestinienne.

La décision iranienne a été annoncée une semaine après l'arraisonnement le 31 mai d'une flottille d'aide humanitaire par l'armée israélienne dans les eaux internationales au large de l'enclave palestinienne de Gaza. Neuf passagers turcs ont été tués dans le raid condamné par la communauté internationale.

"Nous sommes en train de louer deux bateaux dont l'un transportera 70 travailleurs humanitaires, infirmiers et médecins et l'autre des médicaments et de la nourriture" pour la population de Gaza, a déclaré le directeur international du croissant rouge, Abdolrauf Adibzadeh, à la télévision d'Etat.

Il a ajouté que les deux bateaux partiraient "d'ici à la fin de la semaine" et que cet envoi se fera en "coordination avec le gouvernement turc. Nous allons également envoyer un bateau hôpital vers les côtes de Gaza dans un avenir proche".

Selon lui, le croissant rouge iranien va également "envoyer un avion chargé de 30 tonnes d'aides humanitaires à Gaza via l'Egypte".

"Les volontaires qui veulent aller à Gaza et aider le peuple opprimé de Palestine occupée peuvent s'enregistrer sur le site du croissant rouge", a-t-il ajouté.

La décision d'envoyer ces aides a été prise après des réunions avec les Affaires étrangères et le secrétaire du "comité iranien de défense du peuple palestinien", a poursuivi le responsable iranien.

"L'envoi de tels bateaux par différends pays sera transformé en un mouvement de protestation contre le blocus de Gaza et les crimes du régime sioniste. Ce sera un des plus grands échecs de ce régime", a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, Ramin Mehmanparast, à la télévision.

L'Iran a sévèrement critiqué l'assaut israélien du 31 mai contre la flottille internationale qui voulait briser le blocus imposé à la bande de Gaza contrôlée par les islamistes palestiniens du Hamas soutenus par Téhéran.

Samedi, les forces israéliennes ont encore arraisonné, sans violence, un cargo humanitaire pour Gaza, le Rachel Corrie, et ses occupants ont été expulsion par Israël.

En janvier 2009, l'Iran avait déjà tenté d'envoyer un bateau d'aide humanitaire à Gaza. Le navire, affrété par le croissant rouge et chargé de 2.000 tonnes de nourriture et de médicaments, avait été empêché par la marine israélienne d'accoster à Gaza et avait dû aller débarquer son chargement dans le port égyptien d'El-Arich.

L'Iran ne reconnaît par l'Etat d'Israël, son ennemi juré.

Les Gardiens de la révolution (Pasdaran), l'armée idéologique du régime iranien, ont fait savoir dimanche par la voix d'un proche du guide de la République islamique Ali Khamenei qu'il étaient prêts à escorter des flottilles d'aide destinée à Gaza.

Si les forces navales des Pasdaran en reçoivent l'ordre," elles prendront des mesures pratiques pour escorter des flottilles vers Gaza, en faisant usage de leurs capacités et équipements", a dit Ali Shirazi, représentant du guide au sein des Pasdaran.

(©AFP / 07 juin 2010 10h30)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6063
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 15:17

Grosse grosse surprise !!! Razz


Alain Finkielkraut et Bernard-Henri Lévy défendent Israël contre la "désinformation"

Les intellectuels français Alain Finkielkraut et Bernard-Henri Lévy réagissent vivement aux accusations portées contre Israël après l'arraisonnement de la flottille pour Gaza, lundi 31 mai. "Je vois la haine, soudain, se donner libre cours", a réagi Alain Finkielkraut à propos des réactions de la communauté internationale face à l'intervention israélienne, vendredi 4 juin sur la chaîne télévisée Public Sénat. Bernard-Henri Lévy s'élève, lui, dans une tribune dans le quotidien Libération contre la "désinformation" à propos du blocus de Gaza.

Les deux hommes, signataires de "l'appel à la raison", rédigé par des juifs français et exhortant Israël à reconsidérer sa politique envers les Palestiniens, disent ne pas soutenir l'opération israélienne contre la flotille. "Je continue de juger 'stupide' (...) l'assaut contre le Mavi Marmara", écrit Bernard-Henri Lévy dans sa tribune intitulée Pourquoi je défends Israël. Mais ils disent voir dans les réactions internationnales un déchaînement "délirant" contre l'État hébreu. "Je ne veux pas servir de caution juive à une haine, à une diabolisation d'Israël", explique Alain Finkielkraut.

Bernard-Henri Lévy tente tout d'abord de rectifier les explications du blocus données notament par les médias français. "Le blocus, il ne faut cesser de le rappeler, ne concerne que les armes et les matériaux pour en fabriquer", avance-t-il. Il s'attaque ensuite à la politique du Hamas à Gaza, selon lui passée sous silence, "en France comme ailleurs". "Qui se risque à expliquer que s'il y a à Gaza, un preneur d'otage, (...) ce n'est pas Israël, mais le Hamas ?" demande-t-il.

Les deux hommes s'en prennent directement aux organisateurs de la flottille. Une "épopée misérable", selon Bernard-Henri Lévy, "caricature" des actions symboliques comme les "bateaux pour le Vietnam", qu'il rappelle avoir contribué à créer. Pour Alain Finkielkraut, ce sont les organisateurs eux-mêmes les responsables des débordements du 31 mai. "Les Israéliens ne voulaient pas de ce bain de sang. Ils sont tombés dans un piège. Ce bain de sang a été délibérement provoqué par les organisateurs", estime-t-il, accusant directement la Turquie, "où Mein Kampf est un best seller", dit-il, de jeter de l'huile sur le feu.

Les deux hommes dénoncent enfin "les bataillons de tartuffes regrettant qu'Israël se dérobe aux exigences d'une enquête internationale", comme l'écrit Bernard-Henri Lévy. "Il y a dans cette attitude un mélange de mauvaise foi et d'angélisme qui me fait très peur", explique Alain Finkielkraut, alors que Bernard-Henri Lévy défend la position israélienne : "Ce que refuse Israël c'est l'enquête demandée par un conseil des droits de l'homme des Nations unies où règnent ces grands démocrates que sont les Cubains, les Pakistanais et autres Iraniens."



Oser cela : ...Une "épopée misérable", selon Bernard-Henri Lévy, "caricature" des actions symboliques comme les "bateaux pour le Vietnam", qu'il rappelle avoir contribué à créer affraid

Il faudra bien qu'un jour quelqu'un lui présente la facture Twisted Evil

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yougo



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 17:11

Sans remettre en cause l'action disproportionnée israëlienne et ses funestes consèquences, ce qui me gène ce serait le "résultat" de la réaction internationale.

Je me trompe peut-être, mais les différentes réactions internationales sur l'attaque renforce à mon avis Israël dans son aspect "de victime ". "Tout le monde est contre nous,bla-bla, renforcement de l'antisémitisme dans le monde , bla-bla...".SI vous voyez ce que je veux dire.De plus, si j'ai bien lu, des bateaux d'aide vont être envoyés vers la Palestine escortés de navires militaires et surement de plus en plus.Donc, et là j'espères me tromper, je penses qu'Israël n'interviendra pas mais attendra, ou provoquera, une "erreur" du pays envoyant de l'aide humanitaire pour attaquer ces bateaux. Ce qui entrainera une réplique du pays attaqué et une réaction en chaîne qui verra l'intervention des USA, de l'Otan mais aussi de l'Iran ect....

Donc pour faire simple , la mèche qui mettra cette région du monde à feu et à sang n'attends plus qu' à être allumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 18:22

Beeuuuark ils sont vraiment écoeurants de mensonge, d'hypocrisie et de renversement de la réalité ces Finkielkraut et BHL... honte à eux qui se prétendent intellectuels, ce ne sont que des roquets de l'Empire qui soutiennent les violeurs et les massacreurs d'innocents...

'faudrait que quelqu'un se dévoue pour leur écraser une tarte à la merde sur leur gueules de cons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6063
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 19:11

Très sympas ces photos du chantre de la Liberté lol! (Bien que le concernant, je parlerais plutôt de chancre !)
Merci FTB, excellent !!


Yougo a écrit:
Je me trompe peut-être, mais les différentes réactions internationales sur l'attaque renforce à mon avis Israël dans son aspect "de victime ". "Tout le monde est contre nous,bla-bla, renforcement de l'antisémitisme dans le monde , bla-bla...".SI vous voyez ce que je veux dire.

Pour moi, "tout le monde est contre nous", "le chantage à l'antisémitisme", "l'acharnement pathologique à nous rendre responsables de 2000 ans de pogroms et de la Shoahnanas", ç'est une entreprise qui ne peut pas aller plus loin qu'elle a été !

Regardez la marche arrière qu'ils ont fait quand à l'adoption d'une victime des camps par chaque écolier de France. Grisé par son succès aux élections, notre sioniste en chef est reparti avec la queue entre les jambes et cette manipulation ignoble a vite été abandonnée !

Le peuple de France est endormi, c'est un fait, mais ces dégénérés savent qu'il a le sommeil léger et plus encore, le réveil mauvais !

Je crois, contrairement à ce que tu crains, que les gens en ont marre de leur rengaine à sens unique et je crois aussi que les retombées de l'opération Plomb Durci et maintenant celles de l'attaque de la Flottille de la Liberté, aident à éveiller les consciences. Il suffit de parler avec les gens autour de nous, vous sentez bien comme moi les choses évoluer, la parole se libère, doucement, mais elle se libère !

Un peu d'optimisme Yougo bounce La vérité finira par émerger, c'est écrit.

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moham3d



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/06/2010

MessageSujet: Qui a sérieusement condamné?   7/6/2010, 21:45

Chavez me donne envie d'être vénézuelien! Lui il va pas de main morte à l'encontre d'israel :

http://www.achblog.com/Nouvel-ordre-mondial/Zappings/Zapping-N-3,547.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6063
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 22:30

Vidéo artisanale décousue à cause du mélange des genres mais ça fait toujours quelque chose de réentendre l'Abbé Pierre dire :

"Ceux qui ont pris tout le plat dans leur assiette, laissant les assiettes des autres vides, et qui ayant tout, disent : "Nous, nous qui avons tout, on est pour la paix !", Dieu sait que je dois leur crier à ceux là " Les premiers violents,les provocateurs de toutes violences, c'est vous ! Et quand le soir dans vos belles maisons, vous aller embrasser vos petits enfants avec votre bonne conscience, au regard de Dieu, vous avez probablement plus de sang sur vos mains d'inconscients que n'en aura jamais le désespéré qui a pris des armes pour essayer de sortir de son désespoir."

Pour ça, Merci et Bienvenue sur le forum Moham3d Very Happy

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moham3d



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/06/2010

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 22:42

Oui c'est un zapping, d'ailleurs je me suis planté ds le lien car c'est sur la page d'accueil qu'il y a la vidéo de chavez!

Et merci pour l'accueil! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alithos Anesti

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 23:05

Bonsoir, ne pensez vous pas que l'envoi de navires iraniens et turcs escortés de forces militaires à Gaza pourrait provoquer une troisième guerre mondiale?

Nous savons bien que les dirigeants d' Israël se foutent bien du sort de tous les israéliens lambda...

Ce qu'ils veulent, c'est l'accomplissement de certaines prophéties bibliques.

Vous connaissez sans doute l'interprétation juive (tiré du talmud) reprise par les protestants et d'autres confessions chrétiennes à tendance "millénariste" qui dit que toutes les nations se ligueront contre Israël à la fin des temps et lui feront la guerre?

Un exemple de toute beauté sur ce site évangélique fondamentaliste sioniste:
http://www.michelledastier.org/index.php/2009/01/13/1351-la-bible-nous-dit-que-dans-un-temps-proche-toutes-les-nations-se-rassembleront-pour-combattre-et-aneantir-le-peuple-d-israel-par-emmanuel-rodriguez

J'apprécie assez l'Iran dans sa manière de tenir tête à l'état sioniste d'habitude mais là je trouve qu'ils font n'importe quoi, nous savons très bien que seule la violence résultera de cette provocation, parce que envoyer un convoi humanitaire escorté de militaires c' est bien une provocation...
Franchement vous croyez que les sionistes vont se rendre à cause de ça?

Non, puisque leur but, c'est justement de mettre le monde à feu et à sang...

J'ai une certaine compassion pour Gaza mais il ne faudrait pas tomber dans le piège de ceux qui veulent importer le conflit israëlo-palestinien en Europe et dans le monde occidental...

Et si la Turquie et l'Iran étaient en fait de la partie?

Et si tout cela était déjà joué d'avance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   7/6/2010, 23:20

.


Dernière édition par tagada le 20/5/2011, 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
Alithos Anesti

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   8/6/2010, 00:58

N'oublions pas que des meurtres de masse, il s'en produit en ce moment même qui sont beaucoup plus conséquents que celui qui est perpétré à gaza. Un exemple: 4 MILLIONS de morts au Congo il y a quelques années, certains parlent de prés de 7 MILLIONS de morts et ça continue en ce moment même (avec la complicité de qui on sait), ne parlons pas des génocides au Rwanda ou au Darfour...etc

A chaque fois, ça se compte en millions de morts et personne ne proteste, ou si peu.

Alors compassion et soutien aux palestiniens oui tout à fait mais pas de hiérarchisation victimaire, c'est tout.

Ou alors la vie d'un palestinien aurait plus de valeur que celle d'un congolais?

Si tous les regards sont tournés vers Israël en ce moment, c'est parce que les peuples savent bien au fond, de manière plus ou moins consciente que les sionistes sont à la base de tous les mauvais coups, alors un tel intérêt est compréhensible.

Ces gens provoquent la haine autour d'eux, mais c'est là le piège selon moi car leur but est justement de propager la haine, qui engendre la violence, et c'est reparti pour une boucherie party géante juste pour le fun.

En ce qui concerne la participation de l'Iran à l'établissement du NWO encore une fois je n'en sais rien, j'apprécie assez les discours d'ahmadinejad qui me semble être un homme de paix, mais je n'en sais rien après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   8/6/2010, 01:33

.


Dernière édition par tagada le 20/5/2011, 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2286
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   8/6/2010, 01:56

Apparament ils lachent pas l'affaire, ils viennent d'ouvrir le feu sur une embarcation où se trouvaient des palestiniens.

Citation :
Une patrouille de la marine israélienne a tué au moins quatre palestiniens, lundi 7 juin, au large de la bande de Gaza, indiquent le Hamas et l'armée israélienne. Selon un porte-parole de l'armée israélienne, une patrouille israélienne a repéré une embarcation avec quatre hommes en tenue de plongée à son bord.

"Ils étaient sur le point de commettre un attentat", a-t-il poursuivi, sans en préciser la cible. Leur bateau a été attaqué par des vedettes et des hélicoptères israéliens. Des sources au sein de la sécurité du Hamas, qui contrôle le territoire palestinien, ont confirmé que quatre corps avaient été retrouvés. Un cinquième homme est porté disparu.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/06/07/quatre-palestiniens-tues-en-mer-par-l-armee-israelienne_1368621_3218.html

Je parie que c'étaient juste des pécheurs qui voulaient trouver de quoi se nourrir.
Et pour faire bonne mesure, aujourdhui, les sionisards ont tiré un missile sur Gaza causant de graves bléssures à un palestinien, comme ça, juste pour passer le temps.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jayabs



Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   8/6/2010, 08:38

[quote="jayabs"]
Alithos Anesti a écrit:
N'oublions pas que des meurtres de masse, il s'en produit en ce moment même qui sont beaucoup plus conséquents que celui qui est perpétré à gaza. Un exemple: 4 MILLIONS de morts au Congo il y a quelques années, certains parlent de prés de 7 MILLIONS de morts et ça continue en ce moment même (avec la complicité de qui on sait), ne parlons pas des génocides au Rwanda ou au Darfour...etc

A chaque fois, ça se compte en millions de morts et personne ne proteste, ou si peu.

Alors compassion et soutien aux palestiniens oui tout à fait mais pas de hiérarchisation victimaire, c'est tout.

Ou alors la vie d'un palestinien aurait plus de valeur que celle d'un congolais?

Si tous les regards sont tournés vers Israël en ce moment, c'est parce que les peuples savent bien au fond, de manière plus ou moins consciente que les sionistes sont à la base de tous les mauvais coups, alors un tel intérêt est compréhensible.

Ces gens provoquent la haine autour d'eux, mais c'est là le piège selon moi car leur but est justement de propager la haine, qui engendre la violence, et c'est reparti pour une boucherie party géante juste pour le fun.

En ce qui concerne la participation de l'Iran à l'établissement du NWO encore une fois je n'en sais rien, j'apprécie assez les discours d'ahmadinejad qui me semble être un homme de paix, mais je n'en sais rien après tout...

+5 !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1414
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   8/6/2010, 09:32

Bienvenue chez nous, Alithos anesti (Bien sûr qu' "IL est ressuscité" !...)

Alithos Anesti a écrit:

Vous connaissez sans doute l'interprétation juive (tiré du talmud) reprise par les protestants et d'autres confessions chrétiennes à tendance "millénariste" qui dit que toutes les nations se ligueront contre Israël à la fin des temps et lui feront la guerre?
Evite de te référer au Talmud : on trouve difficilement un recueil plus dégueulassement antichrétien que cette poubelle, et la pudeur me retient même de t'en donner des exemples.

Quant à l'Israel dont il est question ci-dessus, il n'a rien à voir avec celui dont nous nous préoccupons ici. Le premier correspond à la communauté spirituelle de tous ceux qui se réuniront un Jour dans le Christ, le second à sa caricature satanique juive.

Et que cela ne nous dispense pas de reconnaître ce que certains musulmans font de bien en ce monde : J'approuve hautement Ahmadinejad, comme certains Turcs aujourd'hui, de vouloir escorter militairement des convois de ravitaillement vers Gaza. Doit-on laisser ces gens crever sous prétexte de ne pas fâcher les Juifs d'Obama et tous leurs hommes de paille dans nos gouvernements européens ? Je connais Gaza et je devine trop bien quelle effroyable misère doit en ce moment régner là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2286
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   8/6/2010, 17:43

Citation :
Quant à l'Israel dont il est question ci-dessus, il n'a rien à voir avec celui dont nous nous préoccupons ici. Le premier correspond à la communauté spirituelle de tous ceux qui se réuniront un Jour dans le Christ, le second à sa caricature satanique juive.

Parfaitement d'accord, ce n'est pas parceque l'entité sioniste à pris le nom d'Israel que les prophéties vont se réaliser dans le sens où ils l'entendent.

En fait les nations ne vont pas se liguer contre eux, une fois que le fils de l'homme apparaitra, ils seront tout simplement soumis à un blocus qui les affamera (cf livre d'Ezéchiel), ceux qui voudront sortir le pourront, ne restera que les pires fanatiques religieux.

C'est la raison pour laquelle il a été prophétisé que parmi ce peuple, ce sont les non pratiquants qui les premiers prendrons part au Lamaba et que les religieux seront les esclaves de leurs serviteurs.
"Les premiers seront les derniers" disait Jésus, une phrase qui peut se comprendre de plusieurs façons.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auda

avatar

Nombre de messages : 1414
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   8/6/2010, 22:33

Citation :


Flottille de la liberté : le détail que Netanyahu ignorait
par Thierry Meyssan*

Comme souvent face à des enjeux importants, la presse distrait le public des vraies questions. Le traitement de l’attaque israélienne contre la Flottille de la liberté en est un nouvel exemple. Les grands médias cherchent à dire qui sont les bons et les méchants, pas à expliquer le rapport de force.
Thierry Meyssan analyse ici les vraies motivations de Tel-Aviv et d’Ankara, et dévoile le détail qui a transformé le coup de force israélien en désastre diplomatique.

Une semaine après l’attaque en haute mer d’un convoi humanitaire maritime par les troupes israéliennes de quels éléments nouveaux dispose t-on et quelles premières conclusions peut-on établir ?

Avant de répondre à cette double question, il convient de balayer le blabla médiatique qui obscurcit le sujet.

En premier lieu, la Flottille de la liberté n’entendait pas simplement apporter du secours matériel aux Gazaouites, mais aussi briser le blocus [1]. Cette donnée, après avoir été occultée durant deux jours, a soudain été ajoutée à l’argumentaire des porte-parole israéliens. Ceux-ci ont alors accusé les humanitaires d’être des crypto-politiques, bien que les associations aient toujours revendiqué palier à l’impuissance des Etats à faire respecter le droit international et humanitaire. Les militants embarqués sur la Flottille étaient des citoyens du monde venus appliquer la résolution 1860 des Nations Unies.
Les porte-parole israéliens ont reproché aux humanitaires d’avoir opposé une résistance aux soldats et d’avoir même utilisé des armes contre eux. Cela montrerait qu’il s’agissait en réalité de « terroristes ». Pour appuyer ce raisonnement, le ministère des Affaires étrangères a diffusé diverses photos de couteaux et d’armes par destination saisis sur le Mavi Marmara [2]. Or, les données EXIF de ces photos montrent que la plupart sont anciennes et ont été prises en d’autres circonstances [3]. Il s’agit là d’une technique classique de propagande, pendant que l’on discute de la véracité des photos, on masque que, au regard du droit international, non seulement la poursuite du blocus est illégale, mais Israël, puissance occupante a le devoir de veiller à l’acheminement de l’aide humanitaire. En outre, l’attaque de la flottille en eaux internationales étant illégale, les passagers avaient le droit de se rebeller, pourvu qu’ils aient —eux— un usage « proportionné de la force », ce qui fut le cas.

En second lieu, en termes de sécurité, Israël n’avait que faire de laisser passer cette flottille. Elle n’apportait pas d’armes à la Résistance palestinienne, uniquement de l’aide à la population. Certes, Tel-Aviv a imposé un embargo qui constitue, selon les termes du rapporteur des Nations Unies, « une punition collective », mais même au regard de cette punition imposée à 1,5 million de Gazaouites, 10 000 tonnes de marchandises ne représentent pas un enjeu significatif (cela fait moins de 7 kilos par habitant, ce n’est pas avec cela que l’on reconstruit sa maison et que l’on nourrit sa famille). Israël a d’ailleurs déjà laissé passer des convois terrestres et un convoi maritime, et il s’est engagé cette semaine à acheminer l’aide transportée par le cargo Rachel Corrie.
L’objectif israélien, ainsi que je l’ai indiqué dans ces colonnes dès le premier jour, était de « casser la crédibilité de la Turquie », au moment où elle se rapproche de la Syrie et de l’Iran –ou, de manière plus précise, de faire tomber le gouvernement Erdoğan— et de « revendiquer le leadership du mouvement sioniste en montrant que Tel-Aviv décide et Washington entérine » [4].
Les stratégies respectives

Ce neuvième convoi du collectif associatif a été encouragé par Ankara pour démontrer l’illégalité du blocus.

Lors de sa conférence de presse à New York, le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoğlu, a indiqué que son gouvernement avait multiplié les contacts préalables avec son homologue israélien pour l’informer du convoi et lui demander de laisser le passage ouvert.

Autant que l’on puisse savoir, Ankara avait envisagé trois scénarios :
- 1. Israël laisse passer le convoi qui est accueilli en fanfare par les Gazaouites. Dans ce cas, la Turquie démontre que, contrairement à la plupart des gouvernements arabes, elle est indépendante et ne se plie pas aux injonctions de Tel-Aviv.
- 2. Israël déroute le convoi et le fait accoster à Ashdod/Isdud. Les marchandises et les humanitaires rejoignent Gaza par la route où ils sont accueillis en fanfare. Tel-Aviv garde la tête haute, et le bénéfice politique est moindre pour Ankara.
- 3. Israël sabote la flottille ou l’arraisonne. Dans ce cas, Ankara internationalise l’incident et en profite pour remettre en cause la continuation du blocus. C’est le meilleur scénario, politiquement parlant.

Le gouvernement israélien a cru disposer d’une autre option : montrer à l’état-major turc que si le gouvernement civil vient aider les Palestiniens, Tel-Aviv peut en retour agiter les séparatistes kurdes ; et montrer une fois de plus, qu’adossé aux Etats-Unis, Israël est au dessus du droit international. Bref, le gouvernement Netanyahu pensait possible de pousser les militaires turcs à perpétrer un cinquième coup d’Etat.

Dans cette optique, le tandem Netanyahu-Barak a commandité à des mercenaires kurdes une attaque terroriste contre la base militaire navale d’İskenderun (au sud de la Turquie). Elle a été réalisée le 31 mai peu après 0 heures. Des roquettes ont été tirées lors de la relève la garde, tuant 7 soldats [5].

Par ailleurs, le gouvernement israélien s’est assuré d’être couvert par Washington [6]. Ainsi que l’a fait remarquer le leader libyen Mouamar Khadafi [7], il est impensable que les forces israéliennes aient lancé une opération de piraterie en Méditerranée sans en informer à l’avance la VIe flotte états-unienne, chargée de combattre la piraterie et le terrorisme dans cette zone, avec laquelle elles travaillent habituellement. L’idée était de saisir les marchandises et de les acheminer à Gaza pour montrer sa bonne foi, tout en arrêtant les militants et en les accusant de liens avec le « djihadisme » pour discréditer le gouvernement démocrate-musulman de l’AKP.

L’abordage de la flottille pouvait avoir lieu soit de nuit en haute mer, soit de jour dans les eaux palestiniennes. Le gouvernement israélien a choisi la première option de sorte que l’assaut ne soit pas commenté en direct sur les chaînes de télévision satellitaires par la soixantaine de journalistes embarqués par les associations. L’ordre a été donné au moment où se terminait l’attaque de la base navale d’İskenderun.

De fait, Israël a bien été couvert par les Etats-Unis, qui (avec la France) se sont efforcés d’empêcher toute décision contraignante du Conseil de sécurité. A l’issue d’une interminable session, celui-ci a accouché d’une indigente déclaration présidentielle [8]. On peut y lire une litanie de vœux pieux sur la libération des prisonniers, l’aide humanitaire aux Gazaouites, et la création d’un Etat palestinien.
En coulisses, le Conseil était divisé sur un point juridique particulier, que nous détaillerons dans un instant. Il s’est montré impuissant à clarifier lui-même les faits : au lieu de créer une Commission d’enquête, il s’est limité à demander « qu’il soit procédé [éventuellement par Israël] à une enquête prompte, impartiale, crédible et transparente, dans le respect des normes internationales ».

Certes, la Commission des droits de l’homme de l’ONU a, quant à elle, institué une mission pour établir les faits, mais sa compétence est limitée [9]. Au demeurant, Israël s’en moque comme il s’est moqué de la mission Desmond Tutu sur les crimes commis à Jenine, ou de la mission Richard Goldstone sur les bombardements de Gaza.
La confusion des territoires

Alors que les agences de presse avaient évoqué 16 morts, le bilan réel serait de 9 tués, sous réserve que les blessés graves ne succombent pas ultérieurement de leurs blessures. Selon la télévision publique turque, les commandos israéliens avaient une liste de personnes à éliminer, mais la résistance des passagers ayant perturbé le plan, seul le poète Raed Salah a été atteint. Il est probable qu’au moment de donner l’ordre de l’assaut, le gouvernement Netanyahu savait que le Mavi Marmara avait été enregistré aux Comores. Les commandos croyaient donc commettre des violences en territoire comorien.
Or, les organisateurs, politiquement soutenus par les autorités turques, avaient hissé le pavillon turc et non celui des Comores. En outre, ils avaient déployé un gigantesque drapeau turc sur le flanc du cargo. Selon la jurisprudence de la Cour permanente de Justice de La Haye [10], le bateau n’était donc pas territoire comorien, mais turc. Il avait d’ailleurs déjà changé de nationalité lorsqu’il avait rejoint le reste de la flottille et la République de Chypre lui avait refusé le mouillage à cause de cela.

Tous les débats sur l’échec du renseignement israélien ne portent que sur cela : comment le Mossad a-il pu ignorer le changement de nationalité du cargo ?
Toutes les déclarations gênées de chancelleries, à Washington, à Paris et ailleurs, demandant que les faits soient établis avant qu’elles ne se prononcent sur les conséquences juridiques, portent sur ce point jamais énoncé : au moment de l’assaut, le Mavi Marmara était-il territoire comorien ou turc ?

La réponse à la question est de la plus haute importance. En effet, la Turquie est membre de l’OTAN et l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord stipule :
« Les parties conviennent qu’une attaque armée contre l’une ou plusieurs d’entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d’elles, dans l’exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l’article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d’accord avec les autres parties, telle action qu’elle jugera nécessaire, y compris l’emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l’Atlantique Nord. »

Juste avant que ne se réunisse le Conseil atlantique, la Justice turque a procédé à un nouveau coup de filet pour arrêter des personnalités accusées d’avoir fomenté un complot contre le gouvernement constitutionnel. Parmi les suspects figure l’ancien ministre de la Justice, Seyfi Oktay. Ils auraient appartenu au réseau Ergenekon, version locale actuelle du Gladio… c’est-à-dire des services secrets de l’OTAN.


lire l'article complet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spfc441.blogspot.com/
antipropagande



Nombre de messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   8/6/2010, 23:40

Les sionistes se cachent derrière la Police




Actualisation suite à suppression de la vidéo sur dailymoSion


Dernière édition par antipropagande le 14/6/2010, 22:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/mehdi04000
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6063
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   11/6/2010, 12:42

Pourquoi Israël a t-il attaqué des civils en Méditerranée ?

Israël a pesé à l’avance les conséquences de l’attaque qu’il a lancée contre un convoi humanitaire maritime. Quels sont ses objectifs en déclenchant une crise diplomatique mondiale, pourquoi a t-il défié son allié turc et son protecteur états-unien ?

L'attaque conduite par trois patrouilleurs lance-missiles israéliens de classe Saar, le 31 mai 20101, contre la flottille de la liberté, dans les eaux internationales de Méditerranée illustre la fuite en avant de Tel-Aviv.

La flottille de la liberté est une initiative de militants des droits de l’homme [1] [2], soutenue par le gouvernement turc. Son objectif est à la fois de véhiculer de l’aide humanitaire jusqu’à Gaza et, ce faisant, de briser le blocus mis en place illégalement par l’armée israélienne à l’encontre d’1,5 million de Gazaouis.

La décision d’aborder des navires civils dans les eaux internationales constitue un « acte de guerre » au regard du droit international. Juridiquement parlant, il y a eu vol des navires et de leurs cargaison, enlèvement et séquestration de leurs passagers, meurtres ; voire assassinats, si l’on admet les informations de la télévision turque selon laquelle les commandos avaient une liste des personnalités à liquider au cours de l’assaut.

Cet acte de guerre, à l’encontre des pavillons grecs et turcs de ces navires, a été perpétré afin de consolider le blocus, lequel constitue en lui-même une violation du droit international.

En choisissant l’argument de la « légitime défense », les autorités israéliennes ont explicitement revendiqué leur souveraineté sur les eaux internationales à 69 miles nautiques au large de la Palestine ; cette annexion —temporaire ou durable— étant nécessaire à la poursuite du blocus, lequel serait nécessaire à la sécurité de l’Etat d’Israël.

En abordant un navire turc et en en tuant des passagers, Tel-Aviv a d’abord choisi de répondre militairement à la crise diplomatique qui l’oppose depuis janvier 2009 à Ankara. Cette initiative est censée provoquer une crise au sein de l’état-major turc et entre celui-ci et le gouvernement turc. Cependant, elle pourrait aboutir à une rupture complète des relations militaires entre les deux pays, alors même que la Turquie aura été pendant un demi-siècle le meilleur allié d’Israël dans la région. D’ores et déjà, les manœuvres conjointes turco-israéliennes ont été annulées sine die. En outre, cette crise pourrait aussi avoir des conséquences sur les relations commerciales entre les deux pays, alors même que la Turquie est un partenaire vital pour l’économie israélienne.

Cependant, Tel-Aviv se devait de casser la crédibilité de la Turquie au moment où elle se rapproche de la Syrie et de l’Iran, et ambitionne d’exercer avec ses nouveaux partenaires une autorité régionale [3].

Dans l’immédiat, Israël devait sanctionner le rôle d’Ankara dans la négociation du Protocole de Téhéran sur l’industrie nucléaire iranienne.
Côté turc, où l’on s’attendait à une intervention israélienne musclée mais pas létale, le moment est venu de se poser en protecteur des populations palestiniennes, selon la doctrine néo-ottomane théorisée par le ministre des Affaires étrangères, le professeur Ahmet Davutoğlu. Sans attendre le retour du Premier ministre Recep Erdoğan, en voyage en Amérique latine, l’ambassadeur Turc à Tel-Aviv a été rappelé à Ankara et une cellule de crise a été mise en place autour du vice-Premier ministre, Bülent Arınç. Elle est immédiatement entrée en contact avec les 32 gouvernements des Etats dont les passagers du convoi sont ressortissants. Tout le personnel diplomatique turc a été mobilisé pour saisir du problème le maximum d’Etats et d’organisations internationales. Dans une conférence de presse, M. Arınç a exigé la restitution immédiate des trois bateaux turcs volés et de leur cargaison, ainsi et surtout que la libération des centaines de citoyens turcs enlevés et séquestrés. Il a choisi de qualifier l’attaque d’acte de « piraterie » (et non de guerre), de manière à offrir au gouvernement Netanyahu la possibilité de présenter l’affaire comme une « bavure » et non comme une politique. Dans cette logique, le président Abdullah Gül, quant à lui, a exigé que les tribunaux israéliens jugent les responsables de cette tuerie.
Depuis le Chili, M. Erdoğan a déclaré : « Cette action est totalement contraire aux principes du droit international, c’est le terrorisme d’un Etat inhumain. Je m’adresse à ceux qui ont appuyé cette opération, vous appuyez le sang, nous soutenons le droit humanitaire et la paix ».

Dans l’après-midi, Ankara a saisi le Conseil Atlantique. La Turquie est membre de l’OTAN. Si elle ne trouve pas la réponse qu’elle attend du gouvernement israélien, elle pourrait qualifier l’attaque d’acte de guerre et requérir l’aide militaire des Etats membres de l’Alliance en vertu de l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord.

Le gouvernement Netanyahu a invité ses ressortissants à quitter la Turquie, tandis que des manifestations spontanées se multiplient devant les consulats israéliens où la foule réclame vengeance.

Côté états-unien, cette affaire rappelle celle de l’USS Liberty (8 juin 1967). Durant la guerre des Six jours, les Israéliens attaquèrent un bâtiment de surveillance électronique de l’US Navy, faisant 34 morts et 171 blessés. Tel-Aviv présenta ses excuses pour cette méprise sur le champ de bataille tandis que, tout en les acceptant officiellement, Washington y vu un outrage délibéré. Les Israéliens auraient voulu à l’époque sanctionner les critiques états-uniennes.

Cette fois, l’attaque de la flottille de la liberté pourrait être une sanction après le vote par Washington d’une résolution des Etats signataires du Traité de non-prolifération enjoignant Israël à déclarer ses armes nucléaires et à accepter les contrôles de l’Agence internationale de l’énergie atomique.


La décision israélienne d’attaquer des navires civils dans les eaux internationales intervient après l’assassinat aux Emirats d’un dirigeant palestinien par une unité du Mossad ; la découverte d’un vaste système de copie falsifiées de passeports au détriment d’Etats occidentaux ; et le refus d’assister à la conférence internationale de suivi du Traité de non-prolifération.

Cet ensemble de faits peut être interprété comme une succession de coups perpétrés par un Etat sûr de son impunité —et dans ce cas, il pourrait s’agir cette fois d’un coup de plus ou de trop—, ou comme une escalade après une courte friction publique avec l’administration US —il s’agirait alors de revendiquer le leadership du mouvement sioniste en montrant que Tel-Aviv décide et Washington entérine—.


Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, en voyage en Amérique du Nord, a décidé de terminer sa visite canadienne et d’annuler son rendez-vous à la Maison-Blanche. Il a été joint par téléphone par le président Obama qui lui a demandé des explications.


La Haut commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, Navi Pillay, a déclaré que l’opération israélienne ne pouvait avoir aucune justification juridique. Le Rapporteur spécial sur les Droits de l’homme dans les territoires occupés palestiniens, Richard Falk, a tenu à souligner qu’au delà de l’atteinte à la liberté de circulation sur les mers, le problème central reste le blocus. « À moins que des actions promptes et décisives soient prises pour mettre au défi l’approche israélienne sur Gaza, nous serons tous complices d’une politique criminelle qui menace la survie d’une communauté assiégée », a t-il affirmé. Le Conseil de sécurité a été convoqué en urgence, ce jour, à 18h TU. Le ministre turc des Affaires étrangères est parti à New York.


Notes :

[1] « Dr. Arafat Shoukri : "Les conditions sont réunies pour faire de cette flottille un point de rupture" », entretien avec Silvia Cattori, silviacattori.net, 23 avril 2010.
[2] Les principaux organisateurs de la flottille de la liberté sont : Mouvement Free Gaza, Campagne Européenne pour Arrêter le Siège de Gaza (ECESG), Fondation turque d’Aide Humanitaire (IHH), Fondation malaisienne Perdana et Comité International pour Lever le Siège de Gaza.
[3] « Basculement stratégique au Proche-Orient », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 15 mai 2010.

Source : Voltairenet.org (Thierry Meyssan)

http://nemesisnom.fr/politique-et-geopolitique/pourquoi-israel-a-t-il-attaque-des-civils-en-mediterranee/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edis_

avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   12/6/2010, 00:07

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antipropagande



Nombre de messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   12/6/2010, 00:40

Incroyable:La police Bruxelloise au service de l'ambassade d'Israel




Citation :
Depuis quand la police met-elle ses équipements financés par le contribuable au service d'ambassades étrangères ?

Les manifestants sont apparemment plus israéliens que BELGES, leur patrie de seconde zone la Belgique est semble t-il selon Mme l'ambassadrice une patrie de complaisance...

affraid affraid Suspect affraid affraid


PS: j'ai créé un topic spécial pour cette vidéo car c'est quand meme halucinant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/mehdi04000
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique de l'attaque de la flottille de la Liberté par Israel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passage à la tenue d'été à la Flottille 22F
» Rédaction d'une chronique - Tutoriel
» Regime Dukan phase d;attaque
» L'attaque du Yacht Capricorn racontée par son Captain !
» Une baleine attaque un voilier !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Divers-
Sauter vers: