Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confusion à propos du nazisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Confusion à propos du nazisme   30/7/2010, 23:24

Les nazis sont dans la pensée collective les méchants ultimes, assimilés à des monstres horribles, et le nazisme est associé au terme national-socialisme. Mais ce qu'on reproche au régime nazi, est-ce le national-socialisme ?

Les nazis mettent au sommet la race allemande, et lui donne toute priorité. Or le nationalisme considère qu'il faut traiter de la même façon toutes les personnes de la nation. Le nazsime n'était donc pas du nationalisme mais du racialisme. D'autre part, le projet d'Hitler était de faire un empire de l'Eurasie, voire plus. Le projet nazi n'est donc pas nationaliste, il est impérialiste.

L'autre mot dans national-socialisme est socialisme. C'est une chose qu'on met peu en avant, mais à ces débuts, le nazisme était socialisant, ce qui a séduit les gens qui était dans la privation. Plus tard, les composantes socialistes, notamment certains leaders, ont été éliminées. Le peuple a été aussi séduit par l'idée nationaliste parce que l'Allemagne devait payer de lourdes réparations, et par réaction, le nationalisme était bien vu.

C'est au nom de la sécurité nationale qu'Hitler a justifié les guerres impériales, tout comme le fait la maison blanche pour l'impérialisme américain. En France, le nationalisme sert à recruter pour soutenir les dictatures, la stabilité des régimes permettant le bon fonctionnement des multinationales. Le nationalisme est donc une façon de recruter les gens pour des projets en réalité d'empire.

Pour résumer, le nazisme était racialiste-socialiste-impérialiste. Ce qu'on lui reproche, ce n'est pas le socialisme, mais le racialisme et l'impérialisme. Les nazis et ceux qui les soutenaient étaient viscéralement opposés aux communistes. Ils reprochaient aux bolchéviques d'avoir pourchassés et exécutés les riches russes et les intellectuels russes qui n'étaient pas bolchéviques. Mais s'agit-il d'une critique du communisme ?

En fait, les horreurs en URSS sont essentiellement l'oeuvre d'une minorité. La révolution de février était une révolution populaire, mais ce qu'on a appelé la révolution d'octobre était en fait un coup d'Etat, la prise de pouvoir par les bolchéviques qui ont pris les contrôle des conseils et ont supprimés les assemblées trop démocratiques. Cette centralisation dictatoriale du pouvoir est appelée léninisme. Ce n'est pas du communisme, le système était même très inégalitaire.

Il est étonnant que les deux régimes "nazis" et "communistes" se soient tellement reprochés des choses qu'il faisait chacun. Que ce soit l'élimination physique des opposants politiques, les prétentions socialisantes ou la création d'un homme nouveau... les points communs sont nombreux.

Les nazis étaient aussi opposés aux riches, mais ils confondaient riches et juifs. Pourtant, il est clair que parmi les riches, il y a des juifs et des non juifs, et parmi les juifs, il y a des riches et des pauvres. Ceux qui volent les pauvres, ce sont les riches ! N'est-ce pas aussi simple que cela ? Une telle vérité fait-elle tellement peur par ce qu'elle porte d'énergie révolutionnaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Confusion à propos du nazisme   30/7/2010, 23:43

Il faudrait que tu précises que ce que tu dis là sur les Ns relève d'une opinion, et non d'un exposé purement objectif. Il te reste beaucoup à apprendre des Ns, notamment au sujet de leur révolution économique qui a fait d'eux la cible des grands financiers. Churchill, un assassin de masse à la solde de Rothschild, a admis que la vraie raison de la 2e guerre était d'éradiquer le peuple allemand (en exterminer le plus possible, en bombardant des cibles civiles par exemple) parce qu'il était rendu trop fort économiquement. Rappelons aussi que c'est pas les NS qui ont tenté de créer la bombe atomique ou de l'anthrax, c'était ces ignobles alliés (Bronfman, un associé de Rothschild l'a fait produire au Canada pour le compte du gouvernement de fous de la Grande-Bretagne).

Une chose qui me répugne particulièrement, c'est toute l'indignation sélective visant les NS alors que les Alliés sont coupables de bien pire (incomparablement pire!) que tout ce qu'on a mis sur le dos des Allemands.

Et quotidiennement, on ne cesse de nous répéter ces mensonges dans les médias comme s'il s'agissait de nouvelles fraîches! Il y a longtemps que cette propagande de guerre aurait dû cesser tout simplement. On connaît tous ici sur ce forum, les vraies raisons de ce martèlement quotidien, de ce "bobardement" incessant: culpabilisation et protection d'un racket générant plusieurs milliards de dollars chaque année (malgré que cela fait plus de 60 ans!).

En tout cas, il faut accorder aux NS qu'ils ont foutu les Rothschild hors du pays, et toutes les nations devront faire cela si elles veulent survivre. Et comme les fascistes italiens, ils ont fait fermer les loges maçonniques. Une idée à considérer sérieusement...

Les Ns ont fait quelques bons films pour nous sensibiliser, notamment sur les Rothschild: voir le très bon film Rothschild's Shares in Waterloo (v.o.allemande, s-t ang.): http://holywar.org/TV-Radio.htm

Le problème que cela peut créer d'expulser nos ennemis est que nos ennemis pourront davantage concentrer leurs forces si on les expulse. Un peu comme les Esséniens chassaient les démons : c'est une vision à court terme qui ne règle rien en fait, car ils oublient que ces démons iront tout simplement ailleurs poursuivre leur oeuvre néfaste, s'attaquant à d'autres innocents...

Par exemple, quand les Ns ont favorisé la fuite des cerveaux (physiciens) juifs, ils se doutaient sûrement pas qu'ils allaient se regrouper aux USA pour créer cette ignominie qu'est la bombe atomique! Il ne faut jamais sous-estimer la menace que représente une concentration des forces ennemies. Je crois qu'il vaut mieux les tenir sous contrôle que les expulser, car lorsqu'ils quittent, ils échappent à notre surveillance.



Y en a-t-il qui croient encore que nous étions du côté des "bons" contre les "méchants" dans cette Seconde guerre? il faudrait être bien dupe pour continuer à le croire. Churchill a avoué avoir déclenché la guerre: "Nous sommes entrés en guerre de notre propre chef, sans avoir été directement attaqués." (discours de Guild Hall, juillet 1943) Il a aussi admis que les bombardements de cibles civiles allemandes n'étaient pas une thérapie anti-fasciste mais qu'il s'agissait de protéger les acquis de la haute finance! "Cette guerre n'était pas seulement pour éliminer le fascisme en Allemagne, mais plutôt de s'approprier les marchés allemands." (mars 1946) "Le crime impardonnable de l'Allemagne avant la seconde guerre mondiale a été d'avoir tenté d'extirper sa puissance économique du système d'échange mondial, ce qui enlèverait à la finance mondiale l'opportunité de faire des profits). (communication à Lord Robert Boothby, in "Sidney Rogerson, Propaganda in the Next War", préface à la seconde édition, 2001.) Il a même admis qu'il s'agissait de détruire la nation allemande! "Vous devez comprendre que cette guerre n'est pas contre Hitler ou le National Socialisme, mais contre la force du peuple allemand, qu'il faut écraser une fois pour toutes, sans égard au fait qu'il soit entre les mains d'Hitler ou d'un prêtre jésuite" (lu dans Emrys Hughes, "Winston Churchill - His Career in War and Peace", p. 145; propos rapporté par Adrian Preissinger, "Von Sachsenhausen bis Buchenwald", p. 23). "L'Allemagne est trop forte. Nous devons la détruire" (novembre 1936). Le 11 mai 1940, les bombardiers de la Royal Air Force (R.A.F.) sont les premiers à raser des cibles civiles, dans ce cas-ci contre l'Allemagne: "Churchill a ordonné une série de raids nocturnes sur Berlin dans le but précis d'éviter les attaques allemandes dans l'espace aérien londonien. Après que Berlin ait été attaqué six fois, l'aviation allemande a reçu l'ordre d'attaquer Londres, et, comme Churchill l'avait anticipé, la pression sur les frappes aériennes a été allégée. Alors ont commencé les blitz d'attaques" (Benjamin Colby, "Twas a Famous Victory", p.173). Le 8 juillet 1940, il affirmait que ce dont l'Allemagne a besoin, c'est d'une attaque absolument dévastatrice et exterminatrice sur le territoire allemand par de très gros bombardiers: "un attaque absolument dévastatrice, exterminatrice par de très lourds bombardiers sur le territoire allemand..." (cité par Geoffrey Wheatcroft, Spectator, 29 septembre 1979). "Je ne veux pas entendre de suggestions sur comment détruire l'économie et la machinerie de guerre; ce que je veux ce sont des suggestions sur comment nous pouvoir griller les réfugiés allemands en fuite de Breslau." (Cité dans Juan Maler, "Die Unvollendete", p. 27)

D'après le célèbre aviateur et patriote américain Charles Lindbergh, de l'America First Committee, ce sont "les Britanniques, les Juifs et l'administration Roosevelt" qui ensemble ont poussé de force les USA à se battre dans cette guerre injuste! (discours du 11 septembre 1941, v.f. ici à Des Moines, à propos de Pearl Harbor - discours qui s'appliquerait aussi bien parfaitement au 11 septembre et aux guerres qui en ont découlé) Le grand visionnaire Charles Lindbergh était pro-nazi et un grand ami et admirateur de Henry Ford (comme Hitler l'était). Le mouvement contre la guerre, non-interventionniste, était fortement ancré dans ces groupes patriotes tels que l'America First Committe, dont Lindbergh était l'une des têtes pensantes et militantes.


Dernière édition par Druide le 1/8/2010, 00:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Confusion à propos du nazisme   31/7/2010, 08:39

Citation :
le nazisme est associé au terme national-socialisme

Raisonnement étrange...

Les mots 'nazi' et 'nazisme' ont été inventés par les ennemis déclarés du national-socialisme. Depuis, le mot est entré dans l'usage courant. Ces mots n'ont jamais eu cours, à ce que je sache, au sein du mouvement et du parti Ns ni en Allemagne entre 1933 et 1945, à part bien sûr dans les discours des anti-Ns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Confusion à propos du nazisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A propos des noms des Magic Babies
» A propos des drogues
» a propos du sujet profite de sa grossesse......?
» j'ai frolé la confusion sein tétine
» Appli androïd confusion m/n

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: