Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 indispensable : L homme cet inconnu Carrel Alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: indispensable : L homme cet inconnu Carrel Alexis    6/8/2010, 18:20

Décédé en 1944, Alexis Carrel était un grand chercheur français, lauréat du prix Nobel de médecine en 1912. Il a publié "L'homme, cet inconnu", en 1935, en tant qu'ouvrage de vulgarisation. Le livre est scientifiquement complètement dépassé. Il serait tombé dans l'oubli depuis longtemps s'il ne contenait plusieurs passages enthousiastes sur l'amélioration de la race, l'élimination des handicapés mentaux et autres concepts épouvantables . Carrel a été un pétainiste convaincu, admirateur à une époque de Hitler, adhérent du Parti populaire français. L'ouvrage en lui-même peut se lire, pour appréhender par exemple le climat intellectuel des années trente.

je vais tenter de faire un commentaire plus objectif de ce livre majeur (diffusé dans le monde entier), qui a été l'objet d'une campagne politicienne particulièrement malhonnête.

L'objet central du livre est d'établir un lien entre les caractère 'psychologiques' et 'physiologiques' de l'être humain: en clair, la dualité corps/esprit ; complémentarité que Carrel met en relation avec les structures sociales. S'inscrivant dans son époque, il conclut que la société de consommation qui s'affirmait alors ne pouvait aboutir qu'à la dégénérescence de l'homme, à la fois physiquement, et intellectuellement. On le voit, ce livre est tout à fait actuel.

Quant aux passages sur l'eugénisme, sur lesquels on a énormément glosé (en se fiant d'ailleurs plus à des vulgates militantes qu'à l'ouvrage lui-même...), soyons honnête en disant que cette question n'occupe que quelques pages (à peu près une dizaine, selon les éditions) sur près de 400. Pour résumer sa position, il propose la stérilisation des individus dangereux, en ce qu'il croit à l'hérédité des humains (thèse faisant certes débat), mais accepte bien les limites de cette politique.
De plus, il plaide pour un eugénisme 'positif' (et non 'négatif'), c'est à dire sur la favorisation des personnes les plus saines, et ce sur la base du volontariat. Ce qui n'a rien à voir avec une quelconque élimination fanatique, que l'on peut voir fantasmée dans certaines publications militantes et mal informées, qui imaginaient Carrel proposant une tyranie de doux dingues en blouse blanche...

Pour conclure en revenant à l'objet central du livre (totalement occulté par la polémique sur une petite dizaine de pages...), cet ouvrage, qui met en lumière l'importance de l'hygiène des populations dans le destin des civilisations, est tout à fait actuel, en ce qu'il permet une relecture de l'américanisation de notre société: la malbouffe MacDonalds et l'abrutissement général des masses, Carrel l'avait analysé bien avant les altermondialistes d'aujourd'hui...


study study study study scratch scratch study study study sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Suite ... les rue alexis carrel rebaptisées !   6/8/2010, 18:28

Débaptisation de la rue Alexis Carrel à Tours
Mardi, 12 Mars 1996


A l’initiative de la LICRA-TOURAINE, un débat était organisé à la Mairie de Tours afin d’engager des échanges sur les mérites et les défauts du cher Alexis Carrel, prix Nobel et chantre de l’eugénisme.

"Entretenir la mémoire n’est jamais une perte de temps, surtout lorsqu’elle permet de combattre les thèses aussi nauséabondes que l’eugénisme". En disant cela, Jean-Pierre Cambier, ce pharmacien, docteur en philosophie, invité de la LICRA-TOURAINE, ne parlait pas au hasard, lui qui a consacré sa thèse à la biopolitique et qui a constaté que certaines idées du prix Nobel de médecine, étaient aujourd’hui reprise par l’extrême droite.
"C’est vrai, d’autres que lui ont tenu des propos racistes, mais ils n’ont jamais suggéré des modèles de société » insistera-t-il. « Or en écrivant le livre "L’homme, cet inconnu", Alexis Carrel a fait œuvre politique, à tel point qu’il est régulièrement republié depuis 1936".

Il faut croire d’ailleurs que son contradicteur, Claude Croubois, Conseiller Municipal à la Mairie de Tours et historien, partageait cet avis, lui qui a passé pratiquement une heure lors d’une précédente séance de conseil municipal, pour convaincre ses collègues de ne pas débaptiser la rue Alexis Carrel, au nom des bienfaits scientifiques.

L’un et l’autre se firent tour à tour procureur puis avocat d’Alexis Carrel, non sans que Martine Strohl, présidente départementale de la LICRA, eût expliqué pourquoi son association avait demandé au Maire de Tours, de débaptiser cette rue de Tours-Nord.

Après avoir expliqué que le livre du prix Nobel était sorti dans un contexte général de racisme, Jean-Pierre Cambier citera un florilège de phrases cités par Alexis Carrel et traitant notamment de "la supériorité de la race blanche et de la nécessité, pour la société, de se débarrasser des tarés, des médiocres, des vieillards, des faibles, des êtres humains de mauvaise qualité. La race ne peut chercher à s’améliorer que par la reproduction des forts". A ce tableau peu flatteur, Jean-Pierre Cambier ajoutera les liens tissés par Carrel avec Pétain ou Doriot et son Parti Populaire Français.

Claude Croubois trouvera le procès intenté au prix Nobel "injuste et anachronique". Injuste si l’on veut bien admettre que par ses inventions, Alexis Carrel, a permis de sauver la vie de milliers de personnes pendant la guerre 14-18. Anachronique si l’on accepte de replacer les déclarations d’Alexis Carrel dans une époque où tout le monde craignait la dégénérescence de la race.

Contrairement à la séance du conseil municipal du 20 décembre 1995 où l’idée de débaptiser la rue Alexis Carrel provoqua un long débat, il n’y eut lors de la séance du 18 mai 1998, aucune discussion.
Le 20 mai 1999, la rue Alexis Carrel à Tours fut donc remplacée par la rue Marcel Rabache.
En octobre 1998, après de multiples interventions auprès des riverains et élus de JOUE-LES-TOURS, seconde commune du département ayant une rue Alexis Carrel, la LICRA-TOURAINE faisait, à nouveau, débaptiser la rue.

www.licra.org/.../1801-debaptisation-de-la-rue-alexis-carrel-a-tours -

et aussi :

La Ville d’Orléans France, à l’issue d’un vote au Conseil Municipal du 27/01/06 , change le nom de la Rue Alexis Carrel en Rue Hubert Curien ( pour les mêmes raisons ) voir Wikipedia Carrel http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexis_Carrel#Sites_d.C3.A9favorables

ou directiement sur le Site de la Ville d’Orléans
http://www.ville-orleans.fr/download/conseil-municipal/cr270106.pdf

mon avis :

Juger les hommes du passé selon les préjugés actuels du politiquement correct, c’est une façon de faire table rase du passé.

Ce serait dommage de s’arrêter en si bon chemin. Il faut rebaptiser les voies portant les noms de défunts sexistes, homophobes, partisans de la peine de mort, esclavagistes, aristocrates, rois, empereurs et princes.

Et, de préférence, veiller à ce que leurs noms ne soient plus jamais prononcés. Qui contrôle le passé contrôle l’avenir (Orwell, 1984).



Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
indispensable : L homme cet inconnu Carrel Alexis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droit de l'homme et démocratie
» L'eau potable art31 déclaration univers droits l'homme
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Qu'est-ce qu'un homme bon ?
» [test]Découvrez votre type d'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: