Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   8/4/2016, 12:15

Hypnose et double personnalité dormante ? 06/04/2016

Hier soir, la chaîne Numéro 23 a diffusé un reportage de sa série "Dossiers surnaturels", intitulé "Hypnose, mentalisme : Peut-on contrôler notre esprit ?" - Voici un court extrait dans lequel Pascal de Clermont, un mentaliste, nous expose rapidement mais clairement (sans la nommer) la programmation MK-Ultra. Selon lui, "un dormant est une personne qui a été hypnotisée, travaillée, programmée..." ayant une personnalité de façade et une personnalité dormante pouvant être activée par une "stimulation" (déclencheur).


Citation :
"Et elle (l'autre personnalité) ne se révèlera que sous stimulation bien précise d'une hiérarchie ou d'un autre agent"

Mais l'hypnose, en tant qu'outil, suffit-il à programmer ainsi des individus adultes ? L'extrait est très court et si l'on en croit le mentaliste Pascal de Clermont, ce genre de programmation peut se faire sur un individu lambda, l'homme de la rue, grâce à des drogues hypnogènes qui vont créer chez lui une double personnalité..... Ce monsieur qui décrit ici clairement la programmation MK-Ultra oublie que les fous furieux qui ont mené les recherches sur le contrôle mental et la programmation utilisaient les traumatismes pour créer des états dissociatifs ; abusant d'électrochocs et autres tortures sur les victimes. Le but étant de créer un trouble dissociatif de l'identité, et cela principalement sur de jeunes enfants. L'hypnose fait partie des outils servant au MK.... mais suffit-il a créer un véritable fractionnement de personnalité avec des murs amnésiques ?

Lors d'une conférence S.M.A.R.T. en 2003, la survivante Carole Rutz a expliqué que sa programmation basée sur les traumatismes pouvait être accessible et déclenchée avec de l'hypnose : "Toutes les programmations qui ont été faites sur moi par la CIA et les 'illuminati' étaient basées sur les traumas comme les électrochocs, la privation sensorielle et les drogues. Plus tard, les traumas n'étaient plus nécessaires, l'hypnose seule, combinée avec les déclencheurs implantés et parfois des mises à jours pouvait suffire." - "Healing From Ritual Abuse and Mind Control, a Presentation to the Sixth Annual Ritual Abuse, Secretive Organizations and Mind Control Conference", Rutz, C., 2003, S.M.A.R.T. Conférences

Voici ce qu'écrit la thérapeute canadienne Alison Miller concernant l'image médiatique du contrôle mental basé sur le T.D.I. : "La représentation populaire du contrôle mental par les mass-médias implique généralement des espions ou des assassins qui travaillent pour la CIA ou d'autres groupes militaires, politiques ou même des entreprises privées, sans qu'ils en aient conscience. Cela parce qu'ils ont d'autres "personnalités" qui agissent dans ces activités. Prenons par exemple Jason Bourne, le héros du film "Complots", ou Echo dans la série "Dollhouse", parmi d'autres productions américaines. Ces fictions qui mettent en scène des agents spéciaux suggèrent au public qu'ils ont été recrutés à l'âge adulte, faisant même un choix délibéré pour participer à ces choses là. Une fois qu'ils ont été recrutés, l'histoire commence, leurs anciennes mémoires sont effacées et une nouvelle personnalité avec des compétences spécifiques est alors créée. Cependant, il n'y a qu'une seule étape de la vie durant laquelle les programmeurs peuvent créer un individu pouvant pratiquer de telles activités sans en avoir aucune conscience, sans avoir aucune résistance… Il n'y a qu'une seule façon de le faire et c'est par les abus et la torture sur un jeune enfant. L'affreuse réalité est qu'il n'existe aucun adulte qui s'engagerait volontairement dans de telles choses, il n'y a que des petites victimes." - "Becoming Yourself: Overcoming Mind Control and Ritual Abuse" - Alison Miller, 2014, p.15

Source : http://mk-polis2.eklablog.com/hypnose-et-double-personnalite-dormante-06-04-2016-a125607842
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   8/5/2016, 21:34

Jérôme Menez sur le MK-Ultra et le contrôle mental de masse


Jérôme Menez est l'auteur de l'ouvrage "La valse des irresponsables". Lors de son passage sur MetaTV le 25 avril, il a abordé pendant quelques minutes le sujet du contrôle mental, autant individuel que collectif.


Entretien intégral : http://metatv.org/jerome-menez-la-valse-des-irresponsables-2

Extraits du livre de Naomi Klein "La Stratégie du Choc"

Documentaire : "La Stratégie du Choc : lorsque le contrôle mental est global"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   21/5/2016, 01:35

Retour sur Sirhan Sirhan (assassin de Robert Kennedy) et le MK-Ultra

Voici un extrait du documentaire "Evidence of Revision" qui nous parle de Sirhan Sirhan, l'assassin officiel du frère de JFK, Robert Francis Kennedy. La question soulevée est : "est-ce que Sirhan était sous contrôle mental lorsqu'il a commis le crime ?" Ce documentaire tente d'y répondre... Mais nous constatons que la question de la traumatisation d'enfants afin de fractionner une personnalité n'est absolument pas abordée dans cet extrait. On y parle pas de "personnalité multiple", alors qu'en matière de contrôle mental, c'est un sujet majeur.

Source : https://www.youtube.com/watch?v=MbXQTXwt-NQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   1/6/2016, 14:08

PINK: "Just like fire" = 100% Disney MK-Monarch
(Alice de l'autre côté du miroir, 2016)



Le clip vidéo du morceau Just Like Fire de PINK est un des plus explicite en matière de MK-Ultra.

Associé avec la sortie du film Alice de l'autre côté du miroir (2016) nous avons la confirmation du sérieux penchant de Disney pour le contrôle mental Monarch.

Ce clip et sa symbolique affiche de manière flagrante le contrôle mental basé sur les traumatismes. Il suit le même récit et utilise les mêmes symboles que d'innombrables autres clips blockbusters. Une fois de plus, cela prouve qu'il y'a un effort soutenu pour exposer à la jeunesse ce monde de malades.


http://vigilantcitizen.com/musicbusiness/pinks-just-like-fire-another-blatant-video-monarch-mind-control/

➤➤ http://mk-polis2.eklablog.com/sortie-du-livre-mk-abus-rituels-et-controle-mental-alexandre-lebreton--a125810924
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
stg45

avatar

Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 22/04/2010

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   14/6/2016, 23:34

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gunslinger_Girl

Citation :
Synopsis

Pour combattre le crime organisé et le terrorisme, le gouvernement italien a pris une mesure extrême : combattre le mal par le mal. Il a monté une Agence d'Assistance Sociale, qui, sous couvert d'activités sociales et médicales, assure en fait la logistique pour une équipe de professionnels chargés d'éliminer les chefs de clan, les ennemis de l'État ou d'assurer la protection de témoins-clefs. La mesure est d'autant plus extrême que les porte-flingues de l'agence sont toutes des jeunes filles, en partie cybernétisées et conditionnées psychologiquement après divers accidents (maladies ou traumatismes graves).

Placée sur la tutelle rapprochée d'un superviseur adulte membre de l'agence, chacune de ces enfants forme un "fratello" avec son superviseur, et devient une véritable machine à tuer, d'une efficacité redoutable, tuant sans hésitation sur ordre de son superviseur, ou sans cette autorisation quand elles sentent celui-ci en danger.



Citation :
Henrietta

Henrietta a été choisie à contre-cœur par son fratello José dans un hôpital qu'elle a intégré après que sa famille ait été massacrée et qu'elle-même ait été violée. Personnage principal au début de l'histoire, Henrietta est une des meilleures tueuses de l'organisation, bien que son amour pour José lui fasse parfois désobéir aux ordres de l'agence.



Rico

Camarade de chambre d'Henrietta, elle est sous la tutelle de Jean. C'est une petite fille avec un caractère très doux qui contraste avec le caractère violent et froid de son tuteur. On apprend qu'elle a été intégrée dans l'agence car elle avait la maladie de la fatigue chronique: elle avait passé toute sa vie dans un lit d'hôpital (car elle ne pouvait pas bouger ses membres), et ses parents, ne souhaitant plus la prendre en charge, ont signé des papiers avec l'agence et lui en ont donné la charge. Depuis, elle prend tout avec le sourire et vérifie chaque matin le fonctionnement de ses membres avec joie.




Triela

Triela est la plus âgée des cyborgs. Elle est sous la tutelle de Hilscher avec qui elle a beaucoup de mal à communiquer. Elle ne sait pas comment se comporter avec lui car contrairement aux autres cyborgs, elle comprend que l'amour qu'elles ressentent pour leur fratello est artificiel, créé par la drogue (le "remède"). Au fil de l'histoire son attachement et même son amour pour Hilscher deviendront naturels. On apprend dans le tome 12 qu'elle est d'origine tunisienne. Elle a été victime d'un trafic d'enfants organisé par la mafia italienne qui l'a fait atterrir à Amsterdam. Là-bas, elle a été utilisée pour un snuff-movie et sauvée in-extremis par Hilscher.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   24/6/2016, 21:48

"L’Exposé Greenbaum" - Part 1 : La Conférence
(Dr. Corydon Hammond - 1992)

Voici l’audio VOSTFR du célèbre « Exposé Greenbaum » , jusqu'alors uniquement publié sur le web sous forme de retranscription.

Cette conférence a été tenue au quatrième congrès annuel de la Région Est sur les sévices rituels et les personnalités multiples, le jeudi 25 juin 1992, à l’hôtel Radisson Plaza, Mark Center, à Alexandria, Virginie (USA).
Elle fut organisée avec l’aide du Center for Abuse Recovery and Empowerment (Centre pour le rétablissement et la réhabilitation des victimes de sévices), et du Psychiatric Institute de Washington, D.C.

La deuxième partie à venir concernera les questions/réponses...

(Cette conférence était destinée à un public de professionnels de la santé mentale, certains passages peuvent donc être parfois difficilement compréhensibles pour une personne n'ayant pas les notions de base en matière de troubles dissociatifs sévères)


Citation :
Sources :
Audio VO : https://www.youtube.com/watch?v=9FUersarZuo
Sous-titrage : http://mk-polis2.eklablog.com/l-expose-greenbaum-part-1-la-conference-dr-corydon-hammond-a126190260
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   14/7/2016, 21:21

Marie Drucker amnésique sur ses tournages de clips sexy avec Carlos ?

La journaliste Marie Drucker, nièce de Michel Drucker, a dès sa jeunesse intégré le milieu du show-business ; et quel milieu…


Sources :

http://mk-polis2.eklablog.com

https://www.youtube.com/user/generationclubdo

http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/christine-bravo-reine-des-mythos-aux-grosses-tetes-7781649888

__________________________

"MK : Abus Rituels et Contrôle Mental" - Alexandre Lebreton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
stg45

avatar

Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 22/04/2010

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   22/7/2016, 19:42

http://www.leparisien.fr/faits-divers/cannibale-presume-des-pyrenees-la-viande-dans-l-assiette-etait-bien-humaine-25-11-2013-3348667.php


Cannibale présumé des Pyrénées : la viande dans l'assiette était bien humaine


«Ce sont des morceaux de chair humaine qui ont été retrouvés dans l'assiette» près du corps d'un vieil homme. Cette confirmation a été apportée lundi par le procureur, Chantal Firmigier-Michel, qui dirige l'enquête sur le crime commis le 15 novembre à Nouilhan, un petit village des Hautes-Pyrénées dont Jérémy R., un ancien soldat, est suspecté.

Toutes les investigations ont conforté les déclarations de l'ancien militaire qui dit avoir mangé le coeur et la langue d'un vieil homme dans les Pyrénées, mais le mystère reste entier sur ce qui a fait basculer le caporal sans reproche dans le cannibalisme. Le meurtrier présumé lui-même n'est pas d'un grand secours.

Les enquêteurs n'ont pas pu l'entendre depuis le 15 novembre : il est est interné en psychiatrie dans une unité spécialisée à Cadillac (Gironde) parce qu'il est «dans un état psychiatrique tel qu'il nécessite des soins, mais aussi (parce) qu'il présente incontestablement une grande dangerosité», a estimé Chantal Firmigier-Michel.

L'ancien soldat a-t-il ingéré la chair ?

Les explications dont les gendarmes disposent de sa part consistent donc dans ses déclarations faites immédiatement après les faits et son arrestation, dans la nuit du 14 au 15 novembre. Jérémy R., 26 ans, leur avait posément rapporté s'être introduit chez Léopold Pédèbidau, 90 ans, à Nouilhan. Il «lui avait fracassé le crâne avec un outil métallique, avait improvisé un bûcher pour le brûler, avait prélevé son coeur et sa langue avec un Opinel et les avait mangés», déclarait-il. Il obéissait alors, disait-il, «à un message d'origine supérieure».

Après l'autopsie qui a confirmé l'extraction d'une partie du cœur et de la langue de la victime, une nouvelle analyse a corroboré que le morceau de viande retrouvé dans une assiette de haricots près de la dépouille était bien de la chair humaine, a indiqué le procureur. Reste à vérifier que Jérémy R. a bien consommé cette chair. Une trace qui ressemble à une morsure sur la viande achèverait d'accréditer sa version, même si ces analyses sont toujours en cours.




«Aucune explication»

Les enquêteurs n'ont jamais vraiment douté de la véracité des déclarations du meurtrier. En revanche, ils n'ont toujours «aucune explication» à son acte, a dit la magistrate. Jérémy R. a quitté fin octobre le Régiment d'infanterie chars de marine (RICM) de Poitiers après y avoir servi pendant cinq ans, y compris en Afghanistan. Il n'avait posé «aucun problème», dit son ancien commandement. Il a refusé une prolongation de contrat et une offre de reconversion.

Il a ensuite erré plusieurs jours, sans manger et peut-être sans dormir, entre Pau et Tarbes où il est né. C'est a priori le hasard qui l'a conduit à Nouilhan.L'enquête, pour l'instant, n'a décelé aucun élément déclencheur, a dit le procureur. «Rien en l'état ne permet de faire le lien entre son passage à l'armée et l'acte. Rien n'est exclu, mais rien n'est établi. Il va falloir travailler sur sa personnalité dès que cela sera possible», a-t-elle dit. Pour l'heure, Jérémy R. est entre les mains des médecins, et la justice ne détient même pas un diagnostic psychiatrique.

Une mise en examen n'est pas exclue

Le procureur devait clore lundi l'enquête de flagrance et transmettre le dossier au pôle de l'instruction de Pau où le parquet devrait ouvrir une information judiciaire, probablement pour homicide volontaire (sur Léopold Pédèbidau) et tentative d'homicide volontaire, sur un autre homme agressé la même nuit.

Il appartiendra alors au juge d'instruction de déterminer la responsabilité pénale de l'ancien soldat au moment des faits, mais aussi d'envisager la faisabilité de sa mise en examen. «Pour qu'il soit mis en examen, il faut que son état permette qu'il le soit et il faut qu'il comprenne qu'on le met en examen», a dit le procureur, «ça peut prendre du temps»


Dernière édition par stg45 le 22/7/2016, 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stg45

avatar

Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 22/04/2010

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   22/7/2016, 19:54

Pau : déclaré irresponsable, le «cannibale des Pyrénées» ne sera pas jugé

http://www.leparisien.fr/faits-divers/videos-pau-declare-irresponsable-le-cannibale-des-pyrenees-ne-sera-pas-juge-20-07-2016-5981769.php



L'ancien militaire qui avait prélevé et mangé le coeur et la langue du nonagénaire (avec des haricots), a évoqué "des forces extérieures", disant "avoir reçu des ordres par des voix".


Pau (Pyrénées-Atlantiques), le 20 décembre 2013. Jérémy Rimbaud avait été mis en examen pour assassinat et atteinte à l'intégrité d'un cadavre.


Citation :
Jérémy Rimbaud, le «cannibale» des Pyrénées qui avait sauvagement assassiné un nonagénaire en novembre 2013 à Nouilhan (Hautes-Pyrénées), a été déclaré irresponsable de ses actes au moment des faits.

«La chambre de l'instruction de Pau a rendu une ordonnance mardi constatant l'irresponsabilité pénale au moment des faits de Jérémy Rimbaud. Il ne sera pas jugé», explique un magistrat de la Cour d'appel de Pau. «Cette ordonnance va être transmise au préfet des Pyrénées-Atlantiques qui prendra la décision qu'il estime utile, comme une hospitalisation d'office judiciaire», ajoute le magistrat, précisant que «M. Rimbaud est déjà hospitalisé».

Des expertises psychiatriques transmises par la juge d'instruction, le 21 avril dernier, à la chambre de l'instruction avaient unanimement considéré que Jérémy Rimbaud «était atteint d'un trouble psychiatrique ayant entièrement aboli son discernement». Mis en examen pour assassinat, tentative d'assassinat et atteinte à l'intégrité d'un cadavre, l'ancien militaire avait reconnu avoir tué, le 15 novembre 2013, un retraité de 90 ans en lui fracassant le crâne avec un outil métallique. Jérémy Rimbaud, âgé de 26 ans au moment des faits, avait le même jour agressé un autre homme avec le même objet, une agression au sujet de laquelle une autre expertise a été demandée mardi par la chambre de l'instruction afin «de mesurer l'ampleur du préjudice subi», précise le magistrat.

L'ancien militaire disait «avoir reçu des ordres par des voix»

L'ancien militaire avait également soutenu avoir prélevé et mangé le coeur et la langue du nonagénaire, au domicile duquel il s'était introduit à la faveur de la nuit. Près du corps de la victime, de la chair cuite avait été retrouvée dans une assiette de haricots. Des analyses ont par la suite révélé qu'il s'agissait de tissus humains. Jérémy Rimbaud a évoqué «des forces extérieures», disant «avoir reçu des ordres par des voix».

Le jeune homme avait servi pendant cinq ans dans le régiment de l'infanterie de chars de marine (RCIM) de Poitiers et avait été engagé en Afghanistan en 2011 et 2012. Aucun problème psychique n'avait été détecté dans son dossier militaire *

* non sans déconner ?  Laughing


Dernière édition par paralleye le 23/7/2016, 14:21, édité 2 fois (Raison : Redimension de l'image au format du forum)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   4/8/2016, 21:21

Un film, une histoire - La trilogie « Jason Bourne » (2008)

Incarné au cinéma par Matt Damon dans La Mémoire dans la peau, La Mort dans la peau et La Vengeance dans la peau, Jason Bourne est un parfait agent secret. Amnésique, il a subi un lavage de cerveau, avant d'être programmé pour assassiner sur commande. De tels individus existent-ils réellement ? Tentant de démêler la fiction de la réalité dans cette trilogie adaptée des romans de Robert Ludlum, le réalisateur s'interroge, entre autres, sur les facultés des vrais agents, les manipulations mentales ou encore sur la capacité des gouvernements à mener des opérations secrètes pour assassiner des leaders gênants.

Un documentaire intéressant mais qui reste dans le "politiquement correct" car n'abordant pas la question du trouble dissociatif de l'identité, ne pouvant être provoqué que chez les très jeunes enfants (une personnalité multiple avec des murs amnésiques). Voici ce qu'écrit la thérapeute canadienne Alison Miller à ce propos :

Citation :
"La représentation populaire du contrôle mental par les mass-médias implique généralement des espions ou des assassins qui travaillent pour la CIA ou d'autres groupes militaires, politiques ou même des entreprises privées, sans qu'ils en aient conscience. Cela parce qu'ils ont d'autres "personnalités" qui agissent dans ces activités. Prenons par exemple Jason Bourne, le héros du film "Complots", ou Echo dans la série "Dollhouse", parmi d'autres productions américaines. Ces fictions qui mettent en scène des agents spéciaux suggèrent au public qu'ils ont été recrutés à l'âge adulte, faisant même un choix délibéré pour participer à ces choses là. Une fois qu'ils ont été recrutés, l'histoire commence, leurs anciennes mémoires sont effacées et une nouvelle personnalité avec des compétences spécifiques est alors créée. Cependant, il n'y a qu'une seule étape de la vie durant laquelle les programmeurs peuvent créer un individu pouvant pratiquer de telles activités sans en avoir aucune conscience, sans avoir aucune résistance... Il n'y a qu'une seule façon de le faire et c'est par les abus et la torture sur un jeune enfant. L'affreuse réalité est qu'il n'existe aucun adulte qui s'engagerait volontairement dans de telles choses, il n'y a que des petites victimes." ("Becoming Yourself : Overcoming Mind Control and Ritual Abuse" - Alison Miller, 2014, p.15)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
mayah

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Localisation : 3eme plan astral
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Australie mind controle dans les prisons pour enfants   25/8/2016, 00:30

Coucou (ça fait longtemps Smile

J'ai trouvé cet article qui fait froid dans le dos sur le site d'Agence Info Libre  No  :
http://www.agenceinfolibre.fr/australie-une-video-montre-un-enfant-de-14ans-en-train-detre-gazes-et-frappes-dans-un-centre-de-detention-pour-enfant/

Citation :


Australie : Une vidéo montre un enfant de 14 ans en train d’être gazé et frappé dans un centre de détention pour enfants.



Le gouvernement australien vient de lancer une enquête visant les centres de détention pour enfants. Cette enquête intervient suite à l’apparition de vidéos montrant des enfants en train d’être battus, gazés (gaz lacrymogène) et visiblement obligés de se mettre nus. Le tout sous les rires des gardiens.

La vidéo obtenue par l’émission « Four Corners » montre un enfant de 14ans en train d’être cagoulé, frappé et attaché à une chaise pendant presque deux heures, ce qui peut être considéré comme étant un cas de torture si l’on se base aux conditions fixées par l’ONU en la matière.
Malcolm Turnbull, le premier ministre australien, s’est dit choqué par les pratiques en cours au sein du centre de détention pour jeunes Don Dale.
Lors du lancement de l’enquête par la « commission royale » avec le concours du gouvernement des territoires du Nord, il a déclaré :  « Tous les australiens ont été choqués et consternés par les images de mauvais traitements sur les enfants du centre de détention ».
« Dans notre système judiciaire, tous les enfants doivent être traités avec humanité et respect. Et ce tout le temps ».
M. Turnbull a réclamé une enquête approfondie afin de savoir exactement ce qu’il s’était passé et « pourquoi ces faits sont restés cachés pendant si longtemps », même si, il est vrai, des associations de protection des droits de l’homme ont depuis plusieurs années dénoncé des mauvais traitements dans les prisons haute sécurité pour jeunes.
Mais une nouvelle vidéo, filmée entre 2010 & 2015, contredit en tout cas la version officielle des faits vu que nous y constatons des faits de tortures précédents.
Lorsque les six enfants de Don Dale ont été gazés en Août 2014, les représentants du gouvernement avaient alors dit que les gardes avaient été contraints d’en arriver là car les enfants concernés cherchaient à organiser une émeute afin de s’échapper.
Mais les vidéos prises alors par les équipes de gardes montrent qu’un seul enfant était alors dans la cellule, en train de briser une lampe et d’enfoncer des fenêtres.
Les cinq autres garçons concernés étaient alors maintenus dans leurs cellules fermées lorsqu’ils ont été gazés par du gaz lacrymogène. La vidéo montre des gardes morts de rire alors que les enfants s’étouffaient et criaient. Un des enfants disant même qu’il n’arrivait plus a respirer.
On y entend un des gardes insulter l’enfant de 14 ans qui a essayé de s’échapper de « p… de crétin », le menaçant même de « pulvériser le petit merdeux » et d’appeler enfin ses collègues « à les gazer collectivement »
Dans une autre vidéo, on voit nettement un garde attraper un enfant de 13 ans et le jeter à travers la pièce dans son lit.
Le même enfant que l’on peut voir dans une autre vidéo être mis nu, maintenu face contre terre violemment par trois gardes d’un autre centre de détention après que ce dernier ait menacé de se faire du mal.
Dans une troisième vidéo, l’adolescent agé de 14 ans, fut contraint de rester en confinement attaché à une chaise avec une cagoule sur la tête.
La majorité des enfants impliqués semblent être des enfants autochtones australiens ou aborigènes. Ces derniers représentant même 97% des enfants détenu dans le Territoire du Nord.
Julian Cleary, représentants les droits des indigènes au sein d’Amnesty International Australie a déclaré que son organisation avait à de nombreuses reprises dénoncer ces abus et montré que ce ne sont donc pas des cas isolés.
Nigel Scullion, ministre australien aux affaires autochtones a demandé à ce que les officiers fassent face à ces accusations criminelles.
« Ils savaient… que leur comportement n’était pas clair du tout, et c’est mal, mais ils savaient également qu’ils ne risquaient rien » a t’il dit. « Telle est la culture de l’omerta, telle est la culture de la violence ».
L’agence pour l’enfant de l’ONU s’est déclarée « très concernée » par ce qu’elle nomme un traitement inhumain.
Une déclaration de l’UNICEF déclare que l’utilisation de périodes de confinement solitaire, les fouilles à nu et l’utilisation injustifiée de la force peuvent être considérées comme étant des cas de torture par le gouvernement, gouvernement chargé justement de leur protection.
Un spécialiste a déclaré que ce traitement peut amener anxiété, dépression, insomnie, psychose, une extrême paranoïa et des retards cognitifs et psychologiques.
« Les enfants ayant maille à partir avec la Justice doivent malgré tout être traité en enfant en premier et avant tout autre chose » a t’il ajouté.
En tant que signataires de la convention des droits de l’enfant et de la Convention Internationale pour les droits civils et politiques, le gouvernement australien est contraint par les textes internationaux à n’avoir recours à la détention d’enfants qu’en dernier recours et ces derniers devront être traités avec dignité et respect.
L’année dernière déjà, le Centre de Détention pour jeunes de Don Dale avait, lors d’un audit commandé par la commission à l’enfance du territoire du Nord, fait l’objet d’accusations d’utilisations excessives des mesures de confinements et d’usage inapproprié de la rétention.

Traduction effectuée par l’équipe de l’AGENCE INFO LIBRE.

source : http://www.independent.co.uk/news/world/australasia/video-torture-tear-gas-beating-assault-chair-child-prisoners-juvenile-don-dale-youth-detention-a7156101.html


Lorsque j'ai lu cet article, je n'ai pas pu m’empêcher de me dire que les exactions commises sur ces enfants ne sont pas de simples bévues comme on pourrait nous le faire penser. Tout cela ressemble à de la torture organisée, mise en place par l’encadrement de la prison (gardiens, voir plus). Il y a forcément des complices hauts placés qui laissent commettre de telles horreurs, surtout si des suspicions de longues dates planent sur cette prison concernant des cas de "mauvais traitements", et c'est peu dire ... on refait la liste? isolations sensorielles ("confinement attaché à une chaise avec une cagoule sur la tête."), humiliations(nudité forcée), acte de violence dans le but de provoquer de la souffrance physique ( coups, emploi de gaz lacrymogène, ...)
Ces gardiens ne savent-il pas que ces tortures provoques de grave troubles du comportements, spécialement sur les plus jeunes? Ces tortures me font réellement penser aux tortures infligées pour briser un individu et le soumettre au contrôle mental.

De plus, il est spécifié que la plus part des victimes proviennent d'une même catégorie de la population australienne, la plus vulnérable et la moins représentée:
Citation :
La majorité des enfants impliqués semblent être des enfants autochtones australiens ou aborigènes.Ces derniers représentant même 97% des enfants détenu dans le Territoire du Nord.
Julian Cleary, représentants les droits des indigènes au sein d’Amnesty International Australie a déclaré que son organisation avait à de nombreuses reprises dénoncer ces abus et montré que ce ne sont donc pas des cas isolés.

Je deviens totalement parano ou ces jeunes pourraient être soumis à du contrôle mental délibéré, voire organisé? Où s’arrête la torture, et où commence le mindK? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   27/9/2016, 14:43

Trouble Dissociatif de l’Identité :
témoignages de Gloria Hass et du Dr Nick Bendit (2016)

Il y a Camille, Dee Dee, Dina, Julie, Lori, Maria, Marta, Matthew, une femme appelée Mrs Hastings, Patricia, Patrick, Peter, Stephanie, Tom and Wendy.

Ils vivent dans une tête de 60 ans, mais ils vivent tous ensemble depuis très récemment. À présent, Mrs Hass vit seulement avec Maria et Martha. L'une est hypersensible, l'autre est une tyran. Les 13 autres ont fusionné avec sa personnalité principale, dit-elle. Mais cela n'a pas été facile.


Lors de son récent entretien avec news.com chez elle en Arizona, Mrs Hass a déclaré qu'il était temps de grandir pour que ses personnalités alter reprennent totalement son corps.

"Dans ma trentaine, Julie prenait le relais et allait à mes rendez-vous."

"J'allais me coucher en pensant que tout était normal, et je me réveillais le lendemain matin dans le lit d'un étranger."
"Je me levais, je m'habillais et j'y allais. Souvent, je me retrouvais dans un coin de la ville que je ne connaissais pas, devant alors m'arrêter pour demander ma direction."

"D'autres fois, au Collège, je perdais des "morceaux de temps". Des choses que je pensais avoir rêvé, ce sont avérées être ce qu'une autre personnalité alter faisait. Certaines fois, c'était comme de regarder un film."

"Les amis disent que vous avez agi étrangement ou ils vous appellent par le mauvais nom et je ne sais pas de quoi ils parlent."

Mrs Hass dit que son trouble est apparu lorsqu'elle était petite fille, dans les années 60. Une époque où les problèmes de santé mentale n'étaient pas diagnostiqués et ceux qui en souffraient restaient dans le silence.

Elle dit que sa mère avait bien remarqué qu'elle parlait "à d'autres" dans sa chambre.

"J'étais en maternelle lorsque je me souviens avoir parlé pour la première fois à mes amis intérieurs et j'ai alors entendu une voix en retour" dit-elle.

"Maman est venue et m'a demandé à qui je parlais. À une occasion, elle a rencontré un de mes alter, ne sachant pas comment faire face à cela."

Elle a déclaré que ses parents lui mettaient la pression pour qu'elle soit "normale", même si cela signifiait la battre avec une ceinture.

Son père a aussi abusé d'elle sexuellement lorsqu'elle était toute petite. Elle pense que ce sont les abus sexuels qui ont développé chez elle des personnalités protectrices.

"Si je ris, je suis dans le pétrin. Je ne suis pas autorisée à avoir des sentiments. Mon cerveau a développé une armée pour me protéger."

Pendant 59 ans, elle n'a pas été diagnostiquée. L'année dernière, un thérapeute lui a expliqué que ce qu'elle avait était à la fois diagnosticable et traitable. Depuis, elle travaille pour faire taire les voix.

"J'ai combiné dix d'entre-elles en quelques mois" explique-t-elle.

"Mon thérapeute me fait parler avec celles qui sont prêtes. Nous leur demandons : Quel est votre rôle ? Lorsqu'elles me disent ce qu'elles sont, nous travaillons pour leur développement afin que je n'ai plus besoin d'elles."

Sa routine comprenait de l'EMDR (Eye Movement Desensitisation and Reprocessing), un traitement de psychothérapie conçu pour accéder aux mémoires traumatiques et travailler sur la détresse qu'elles peuvent causer.

Elle pense que cela fonctionne ; mais Maria et Martha ne sont pas tout à fait prêtes à fusionner. "J'aimerais bien" dit Mrs Hass, "Elles sont persistantes".

Mrs Hass a écrit un livre intitulé "Navigating Life with Multiple Personality Disorder". Depuis sa publication en juillet dernier, d'autres personnes lui ont tendu la main pour partager des histoires similaires.

Elle dit que certaines personnes veulent se débarrasser de ce trouble, tandis que d'autres sont parfaitement heureuses avec cette vie là, même si cela signifie le partage d'un seul esprit avec de multiples alter.

"Les personnes ayant un T.D.I. ne souhaitent pas forcément intégrer/fusionner leurs alter, elles veulent les garder auprès d'elles. Lorsque vous les intégrez, votre vie devient très différente. Aujourd'hui, c'est le calme dans ma tête."

Après être passée par là, son message pour les autres est simple : "Tout écrire et chercher de l'aide."

"Cela ne va pas se produire en une nuit, cela peut prendre cinq ans (pour faire taire les voix), tout comme cela peut prendre deux ans. L'essentiel est de continuer à aller de l'avant."


Source : http://www.news.com.au/lifestyle/real-life/gloria-hass-used-to-wake-up-in-strangers-beds-she-says-its-all-part-of-her-disorder/news-story/079950963ea949bd33a8fbbd326eb4e6
Traduction : http://mk-polis2.eklablog.com/


Le Dr. Nick Bendit sur le Trouble Dissociatif de l'Identité

Le 4 septembre dernier, l'émission australienne 60 Minutes a diffusé un reportage de Peter Stefanovic consacré à Marcela Del Sol. Une femme vivant avec sept personnalités différentes ; ce que l'on nomme aujourd'hui le Trouble Dissociatif de l'Identité. C'est en 2013 que Marcela a été diagnostiquée avec un T.D.I. par le Dr. Nick Bendit. Voici un court extrait du reportage dans lequel il nous explique ce qu'est ce trouble de la personnalité :


http://mk-polis2.eklablog.com/le-trouble-dissociatif-de-l-identite-tdi-trouble-de-la-personnalite-mu-p634661
http://mk-polis2.eklablog.com/sortie-du-livre-mk-abus-rituels-et-controle-mental-alexandre-lebreton--a125810924
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   24/1/2017, 22:20

"Les cobayes de la CIA"

MK-Ultra sur la rtbf (Janvier 2017)

Nos voisins belges de la rtbf (radio télévision belge francophone) viennent de diffuser un documentaire exposant les programmes occultes de contrôle mental de la CIA ; aujourd'hui connus sous le nom de Bluebird, Artichoke, MK-Delta ou MK-Ultra. Merci à Olivier Pighetti, réalisateur de l'excellent "Un Village empoisonné par la CIA ? Pont Saint-Esprit 1951", dont voici en introduction un entretien radiophonique concernant son nouveau documentaire : "Les cobayes de la CIA"


Les cobayes de la CIA est un film historique, accusateur, et documenté sur la face occulte de ce qui s'est passé dans les années 50, 60 et 70 aux Etats-Unis. Sous prétexte de recherches sur le cerveau humain, des dizaines de milliers de personnes vont servir de cobayes non volontaires et devenir des rats de laboratoires au service d'un programme de recherche top secret de la CIA. Ces cobayes étaient recrutés parmi les indigents, les déshérités, dans les prisons, les hôpitaux, les casernes et même les orphelinats. But de la manoeuvre : effacer la mémoire, trouver un moyen pour avouer un ennemi, fabriquer une machine humaine prête à tuer contre son gré. Avec un cynisme froid et une volonté sans limite, dans une ambiance de guerre froide, les Américains ont tout tenté pour trouver " l'arme parfaite " qui permettrait d'asservir des individus ou des populations entières. Cette course à l'arme idéale a ainsi mené à des manipulations les plus folles et les plus terrifiantes afin de s'assurer la suprématie sur les autres pays du monde.

À l'aide d'images d'archives fortes, de témoignages de survivants, de documents secrets déclassifié ou encore d'interviews de membres retraités de la CIA ou de l'armée, le documentaire montre d'une façon rigoureuse comment la CIA a mis en place une politique de la terreur, en se servant avant tout du LSD, qui semblait la drogue la plus " prometteuse ", mais aussi des électrochocs, des lobotomies, de l'hypnose... Tout citoyen pouvait un jour se retrouver " cobaye " non volontaire de la CIA. Ce documentaire démontre l'implication forte des services américains pour infiltrer, financer et recruter des chimistes qui étaient pour la plupart de brillants éléments la société civile. Il montre enfin comment les hommes de la CIA et de l'armée ont pu agir sans aucune considération pour la vie d'autrui.


http://mk-polis2.eklablog.com/les-cobayes-de-la-cia-mk-ultra-sur-rtbf-be-janvier-2017-a128122742
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2436
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   27/3/2017, 23:45

Lupin III, Fujiko Mine : une série japonaise 100% MK-Monarch

Par Alexandre Lebreton le 15 Mars 2017 à 22:49


Lupin the Third: The Woman Called Fujiko Mine (峰不二子という女) est une série japonaise créée par l'artiste de manga japonais Monkey Punch, sous la direction de Sayo Yamamoto.

La série a été diffusée sur Nippon TV en 2012. Elle met en scène une héroïne nommée Fujiko Mine, multipliant les opérations d'infiltrations et de cambriolages. La série très orientée sur le sexe, représente la jeune femme comme une bombe sexuelle utilisant ses charmes autant qu'elle le peut, tout en étant une intelligente et redoutable guerrière.

Comme nous allons le voir, cette série expose sans détours les pratiques de programmation mentale basées sur les traumatismes ; visant à fractionner la personnalité de la victime afin de pouvoir la contrôler et l'exploiter. Elle nous montre la jeune femme ayant des mémoires/amnésies traumatiques avec des flashbacks concernant son enfance volée. Nous la voyons, enfant, aux mains d'une caste élitiste, sorte de noblesse noire, représentée par d'inquiétants personnages avec des têtes de chouettes... faisant des expérimentations traumatiques sur la fillette. Bien que le terme ne soit pas directement utilisé dans cette série, la présence récurrente du papillon Monarch est ici une référence claire aux protocoles de programmation MK-MONARCH.

 Voici quelques paroles du générique :


- Il n'y a pas plus grand plaisir que de voler sans cesse
- C'est une prison de sensualité dont elle ne peut s'échapper
- Son fondement psychologique est... inconnu
- Qui est l'esclave ?
- Qui est le maître ?
 
La chouette est constamment présente dans cette série, autant pour représenter la "noblesse noire" qui pratique le contrôle mental basé sur les traumatismes que comme un oeil perçant surveillant en permanence l'esclave Monarch. Il s'agit de la chouette de Minerve (terme repris dans la série), symbole connu du très élitiste Bohemian Club.
"Le désespoir et l'extase font partie des éléments qui composent une personne"

Dans le contexte de la série, désespoir et extase correspondent à la dualité servant à programmer l'esclave avec l'alternance entre punitions et récompenses ; douleurs/traumas extrêmes (désespoir) entrainant les profonds états dissociatifs (extase).

Lorsqu'une production comporte des scènes d'abus et d'expérimentations mentales sur de jeunes enfants, la présence du papillon Monarch n'est absolument pas dû au hasard, c'est le triste clin d'oeil au programme du même nom : MK-Monarch... Ici, le papillon revient sans cesse comme un fil conducteur...
 Dans cette scène nous voyons Fujiko se fixer dans la glace tandis que des mémoires traumatiques remontent à la surface :
Elle se rappelle avoir été attachée et torturée par un groupe d'individus, une scène évoquant certains témoignages d'abus rituels. Cette mémoire traumatique lui étant insupportable, nous la voyons ensuite briser le miroir devant lequel elle se trouve.
La symbolique du miroir est très forte dans la programmation Monarch, ici son image brisée représente son propre  fractionnement d'identité mais aussi sa tentative pour briser la programmation :
Dans cette autre scène de mémoire traumatique, nous voyons l'obscur programmeur à tête de chouette la préparer à recevoir des électrochocs... en la "couronnant d'une tiare" : l'enfant Monarch est un élu, selon la noblesse noire...
La petite fille est représentée ici d'une manière hyper-dualiste : elle est entourée de jouets, de peluches, de ballons, dans une sorte de cocon moelleux telle une petite princesse, tout en étant assise... sur une chaise électrique lui envoyant des décharges de la tête aux pieds, visant à la faire se dissocier de la réalité. Le sol en damier vient appuyer la notion de dualité.

l'extase du décor sucré et rassurant VS le désespoir de la douloureuse chaise électrique...
 

Une autre scène montre le "monde intérieur" de la victime dissociée. Ici nous retrouvons un décors évoquant Alice au Pays des Merveilles ou encore le Magicien d'Oz, deux scripts classiques en matière de programmation MK.
Pour sortir de ce "monde parallèle", la fillette conseille d'utiliser une chose liée à la réalité comme par exemple la douleur...
Ici encore le papillon Monarch vient voltiger dans tous les sens...

Les captures suivantes montrent des scènes mettant en avant des petites poupées et autres inquiétants mannequins désarticulés symbolisant les différentes personnalités alter de l'esclave MK-Monarch, ici en l'occurrence Fujiko Mine :
Ici nous voyons une pince soulever une des poupées...
Puis, la retournant, nous constatons qu'elle change totalement d'aspect : la double personnalité de la fillette.
Nous voyons également cette petite poupée attachée à un lit, subissant des tortures :
Dans quel but ? Créer les états dissociatifs nécessaires à la programmation MK.
Ici encore des mannequins symbolisant la multitude d'alter de Fujiko Mine. Deux choses importantes à noter : ils sont tenus par des ficelles, telles des marionnettes sous contrôle... et la présence de globes oculaires symbolisant "l'oeil" qui surveille en permanence l'esclave dans son monde intérieur.
 
_____________________________________
 


MK-Polis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3066
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH   15/4/2017, 11:15

Trouble dissociatif de l'identité : le témoignage de Kallena
(ABC Australie 02/2017)

Citation :
Kallena est une australienne de 52 ans qui vit à Melbourne. C'est une travailleuse sociale, aujourd'hui conseillère et avocate pour les survivants de traumatismes de l'enfance. Elle a été diagnostiquée en 2002 avec un trouble dissociatif de l'identité après avoir été tout d'abord diagnostiquée avec un trouble Bipolaire en raison de ses brusques changements d'humeur. C'est son enfance traumatique vécu au sein d'une famille extrêmement dysfonctionnelle qui était à l'origine de son fractionnement de la personnalité, aujourd'hui fusionnée. En février 2017, au moment de la sortie du film "Split", elle a été invitée à venir témoigner dans les studios de ABC Radio National (Australian Broadcasting Corporation) dans l'émission "All In The Mind" au micro de Lynne Malcolm. Étaient également présents le Dr Cathy Kezelman, présidente de la Fondation Blue Knot, et le Pr. Warwick Middleton, président sortant de la Société Internationale pour l'Étude du Traumatisme et de la Dissociation (ISSTD) et directeur de l'unité de traumatologie et dissociation de l'hôpital Belmont de Brisbane.


Sources :
http://www.abc.net.au/news/2017-03-01/what-its-like-to-live-with-dissociative-identity-disorder/8312076
http://mk-polis2.eklablog.com/trouble-dissociatif-de-l-identite-le-temoignage-de-kallena-abc-austral-a129787240
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
 
Programmation Mentale MK-Ultra-MONARCH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Recettes ultra rapides.
» crayons levres ultra -vinyle???
» Sauce crudités ultra légère
» Poussette ultra compact plié
» ultra design ! les antiquités .... partagez vos trouvailles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: - Affaires de Pédocriminalité-
Sauter vers: