Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   7/10/2010, 09:45

.


Dernière édition par tagada le 20/5/2011, 11:31, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   7/10/2010, 09:46

.


Dernière édition par tagada le 20/5/2011, 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   7/10/2010, 09:47

.


Dernière édition par tagada le 20/5/2011, 11:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   7/10/2010, 09:47

.


Dernière édition par tagada le 20/5/2011, 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
Druide



Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   8/10/2010, 00:16

Ouais ce Jim Marrs... Il est amplement cité par nos amis conspirationnistes les moins avertis.

Ce type a reçu plus de 200 000 dollars (pour financer son livre) de Arnon Milchan, le plus grand marchand d'arme israélien qui fut aussi le producteur du film JFK d'Oliver Stone.

L'une des pires choses est que Marrs affirme que nous sommes en train de voir apparaître nu 4e Reich américain...

Et selon lui, les grands patriotes américains Henry Ford et Charles Lindbergh, étaient de méchants nazis (donc du côté de l'ennemi comploteur mondialiste!).

Marrs ment-il consciemment pour polluer le puits de l'information, ou bien est-il particulièrement nullissime?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   8/10/2010, 00:56

.


Dernière édition par tagada le 20/5/2011, 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
Druide



Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   8/10/2010, 03:03

Je doute pas que JFK devait avoir en tête qu'une fois qu'il aurait sécurisé ses arrières en éliminant ses ennemis au sein du gouvernement, dans les services secrets et la mafia, il pourrait ensuite, éventuellement, s'attaquer au système monétaire. Mais ç'aurait été du suicide d'entamer une telle réforme aussi hâtivement. Raison de plus pourquoi cette histoire des "JFK Greenbacks" est difficile à avaler.

À part Lincoln et Jackson, il y a Jefferson qui a fait la vie dure aux banquiers.

Citation :
The Barnes Review

Jefferson Lambastes the Bankers
Why Thomas Jefferson Opposed The Creation of a Central Bank
http://www.barnesreview.info/thomas-jefferson-lambastes-the-bankers-marchapril-p-298.html?cPath=22_57
A Founding Father’s Opinion Concerning the Constitutionality of a Federal Bank, 1791

Jefferson se disait un disciple de Jésus (donc chrétien) et considérait celui-ci comme étant "le plus grand réformateur de la religion dépravée de son pays". Vous aurez compris à quelle religion dépravée il faisait ici allusion.

Jefferson aimait tellement le Coran et l'Islam qu'il a même appris à lire la langue Arabe pour être capable de lire le Coran dans sa forme originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide



Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   8/10/2010, 03:59

Michael C. Piper, l'auteur de Final Judgment (sur l'assassinat de JFK), a reçu un jour une grande enveloppe étrange avec un tout petit bout de papier sur lequel il était écrit (en gros) merci d'avoir écrit ce livre, vous êtes très courageux, ce livre est très apprécié, svp prenez bien soin de vous et Dieu vous bénisse. Piper a vérifié l'adresse de l'expéditeur et l'a reconnue, puisqu'il l'avait écrite une bonne dizaine de fois lorsqu'il a envoyé des copies de son livre à divers directeurs de magazines, journaux, politiciens, etc. Ça venait de la revue 'George', le magazine de John F. Kennedy Jr. Ça se passe d'explications.

Fait étrange: l'avion de JFK Jr s'est écrasé le jour même de l'anniversaire de Piper. De nombreux indices montrent qu'il est pas mal certain qu'il y a eu complot pour assassiner JFK Jr, qui voulait réouvrir l'enquête sur l'assassinat de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide



Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)   9/4/2012, 05:03

Je poste à nouveau le texte, Piper apprécie qu'on répande ses articles. (Aucun droit d'auteur et on a la permission à condition de ne rien modifier et ne rien supprimer):


Les faits réfutent le mythe
des 'billets verts de JFK'


By Michael Collins Piper

Page 15, AMERICAN FREE PRESS * 29 décembre 2008 * No 52


Ci-dessus un billet des États-Unis de 1966. Son existence prouve, au-delà de tout doute, que c'est un pur mythe qu'aucun billet des États-Unis n'a été émis après l'assassinat de JFK et réfute la théorie selon laquelle JFK a été tué parce qu'il aurait ordonné que les Notes des États-Unis soient retirés de la circulation et que, à sa mort, son successeur, Lyndon Johnson, aurait renversé l'ordre de JFK. Final Judgment démontre que l'ordre de JFK n'avait rien à voir avec les billets des États-Unis. Bien que la famille Kennedy se soit opposée à la Réserve fédérale et visait, finalement, à contester ce monopole, le mythe des "Greenbacks (billets verts) de JFK" a brouillé les pistes dans le débat sur le complot de JFK et c'est d'ailleurs un mythe (dans lequel tant de personnes ont investi tellement de pieuses pensées) qui refuse tout simplement de disparaître, malgré les faits.



La légende selon laquelle John F. Kennedy aurait défié la Réserve fédérale et les banquiers internationaux qui la contrôlent en émettant des billets des Etats-Unis dans l'économie américaine en 1963 -- et l'aurait donc payé de sa vie -- est un mythe qui ne veut pas disparaître. Même s'il est vrai que que des billets américains sans charge d'intérêt ont été émis au cours de l'administration JFK -- aucun doute là-dessus, il y a en fait beaucoup plus derrière cette histoire.

Premièrement, le contexte: en 1994, le livre de cet auteur, Final Judgment documentait un plan de la famille Kennedy en vue d'agir contre la Fed, tel que décrit par le père de JFK, l'Ambassadeur Joe Kennedy, a cours d'une réunion privée en 1957 entre l'ambassadeur et un de mes amis, homme d'affaires international DeWest Hooker, un critique virulent de la Fed.

Lorsqu'ils discutaient des plans de la famille, Kennedy envisageait cela à long terme, sachant qu'il serait impossible de détrôner la Fed du jour au lendemain. C'est pourquoi l'objectif de la dynastie des Kennedy était de consolider leur pouvoir pour ensuite se retourner contre l'élite mondiale. Les Kennedy étaient assez astucieux pour savoir que JFK ne pouvait pas prendre de mesures sérieuses contre la Fed au cours de son premier mandat en faisant face à une réélection difficile.

En dépit de ces révélations, immédiatement après la sortie de Final Jugement cet auteur a reçu plusieurs lettres disant en substance ceci:

Citation :
Pourquoi n'annoncez-vous pas que JFK a émis un décret par lequel il a inséré de l'argent sans intérêt (parfois appelé "billets verts") dans l'économie américaine, contournant ainsi le monopole inconstitutionnel de la réserve fédérale contrôlée par des banquiers internationaux? Ce faisant JFK a vraiment taillé une encoche profonde dans l'armure de la Fed. C'est certainement la principale raison pour laquelle il a été assassiné, mais vous ne mentionnez la Fed qu'en passant. Même Jim Marrs mentionne cela dans son livre Crossfire.

Avec ces préoccupations en tête, nous répétons ici ce que dit Marrs pour ensuite expliquer «l'histoire derrière l'histoire» de ce sur quoi Marrs avait incorrectement écrit. Marrs a écrit:

Citation :
Un autre aspect souvent négligé de la tentative de Kennedy de réformer la société américaine concerne l'argent. Kennedy a apparemment réalisé que par le retour à la Constitution, qui stipule que seul le Congrès peut émettre la monnaie et réglementer l'argent, l'énorme dette nationale pourrait être réduite en ne payant aucun intérêt aux banquiers de la Réserve fédérale, qui impriment le papier-monnaie [et] le prêtent au gouvernement à intérêt.
Il a fait son premier pas dans ce sens le 4 juin 1963, en signant le décret 11110, qui a appelé à l'émission de 4,292,893,815 $ de billets des États-Unis par l'intermédiaire du Trésor des États-Unis plutôt que par le système traditionnel de la Réserve fédérale. Le même jour, Kennedy a signé un projet de loi changeant les provisions des billets de un et deux dollars de l'argent à l'or, renforçant ainsi le dollar américain affaibli. . . Un certain nombre de "projets de loi Kennedy" ont effectivement été délivrés -- l'auteur a un billet de cinq dollars en sa possession avec comme en-tête "Billet des États-Unis" -- mais ils ont été rapidement été retirés après la mort de Kennedy.

Les lecteurs attentifs constaterons que Marrs a cité le numéro du 31 octobre 1988 du respecté journal populiste, The Spotlight, comme la source de ses données.

Toutefois, ce que Marrs ne ignore apparemment, c'est que dans le numéro suivant, notre journal a publié une correction, expliquant qu'un employé subalterne avait trouvé cet article dans un autre bulletin d'information -- la rumeur circulant dans la presse populiste depuis des années -- et l'avait ensuite glissé dans une colonne présentant un assortiment de nouvelles brèves. Pourtant, comme notre rédacteur en chef l'a indiqué, cette histoire a été étudiée et prouvée fausse.

Mais Marrs a raté la correction et a cité l'histoire originale dans son best seller du New York Times et, en conséquence, des milliers -- peut-être des millions -- l'ont accepté comme un fait, et Marrs a été maintes fois cité par d'autres auteurs. Maintenant, avec Internet et les émissions de radio alternative, cette fausse histoire a littéralement pris vie. Le personnel du Spotlight a mené une enquête sur la légende et a constaté les faits suivants:

Citation :
La question était de savoir si le décret (EO) 11110 -- signé par JFK le 4 juin 1963 et censément abrogé par LBJ quelques heures de l'assassinat de JFK a approuvé plus de 4 milliards de dollars de billets des États-Unis, délivrés directement par le Trésor, à la place des billets de la Réserve fédérale qui rapportent des intérêts aux banques de la Réserve fédérale.
En fait, EO 11110 concernait l'octroi au secrétaire du Trésor du pouvoir d'édicter des règles et règlements relatifs à la compétence du secrétaire d'agir sans l'approbation du président sur les ventes de lingots d'argent. En tant que président, JFK a révoqué ces deux éléments avec EO 11110.
Qui plus est, ce fut l'administration Reagan -- et non pas LBJ -- qui a finalement abrogé EO 11110. Et ce EO concernait des certificats d'argent -- pas des billets verts -- quand Reagan a signé EO 12608, qui a révoqué plusieurs décrets dépassés, y compris celui dont il est ici question. Je le répète, l'émission de billets US n'était même pas l'objet du EO 11110 de JFK.
En outre -- et cala est très important -- les prétendus "billets verts de JFK" ont été émis conformément à la très ancienne législation fédérale exigeant qu'un certain nombre de billets US soient toujours en circulation par le Trésor. Cela n'avait rien à voir avec un quelconque décret (ordre exécutif) ou secret mesure particulière de la part de JFK.
En d'autres termes, les "billets verts de JFK" émis en 1963 seraient entrés en circulation de toute manière, peu importe qui était dans la Maison Blanche à ce moment-là.
Le fait est qu'une loi du Congrès qui a été adoptée le 31 mai 1878 déclarait que le Trésor américain est tenu de conserver 322 539 016 $ de billets américains en circulation à tout moment.

Ainsi, l'émission des billets US de JFK a été fait en vertu d'une loi existant depuis longtemps dans les livres.
Ceux qui citent un décret de JFK, qui fait plutôt référence à tout autre chose, font une erreur, et rendent un mauvais service à des chercheurs sérieux.
Un dernier point: dans la dernière édition de Final Judgment, on trouve une illustration d'un billet US de 1966. Il est authentique, en la possession d'un critique vétéran de la Fed. Les négociants en devises américaines vendent fréquemment des billets US de l'ère post-JFK.
Ils peuvent vérifier l'authenticité de ces billets des États-Unis. Le fait que ce billet des États-Unis de 1966 existe est la preuve que c'est un mythe qu'aucun billet des États-Unis n'a été émis après 1963, que LBJ a retiré les billets US de la circulation au moment d'assumer la présidence après la mort de JFK.



(No #52, 29 décembre 2008, AMERICAN FREE PRESS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les "greenbacks" de JFK - La fausse rumeur du mobile de la Fed dans l'assassinat de Kennedy (décret 11110)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hoax killer: stop aux fausses rumeurs sur internet
» Diversification par l'enfant
» Fausse illusion !
» Fausse couche, je culpabilise
» Vraie fausse manif de droite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: