Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"   10/10/2010, 08:20

Très intéressant!

Rappelons que le concept de "théopolitique" vient du juif sioniste néocon Elliott Abrams, signataire du PNAC. Il est l'un des coupables de crimes de guerre pour la guerre en Irak (et le paquet de mensonges qui l'ont rendu possible).

Citation :
Sommet historique pour sceller l’Alliance des guerriers de Dieu
Posted by Équipe Futur Quantique on October 9, 2010

Réseau Voltaire, le 17 octobre 2003 (flashback)


L’image de la « Jérusalem Céleste » en présentation du Sommet de Jérusalem sur le site internet consacré à l’événement. Ce sommet historique des trois mouvements les plus bellicistes des États-Unis et d’Israël marque l’officialisation de la « théopolitique ».


Le Sommet de Jérusalem, qui s’est tenu du 12 au 14 octobre 2003 à l’hôtel King David de Jérusalem, a scellé l’alliance entre trois groupes bellicistes : les anciens de la Guerre froide à Washington, les fondamentalistes évangélistes et la mafia russe en Israël. Autour de Richard Perle et de ministres du gouvernement Sharon, ils ont célébré la « théopolitique » qui conduira à l’avènement de la « Jérusalem Céleste » après l’anéantissement de l’Islam. Réunis ensemble pour la première fois, ils ont fondé un organisme permanent pour coordonner leur politique commune.

« Israël est l’alternative morale au totalitarisme oriental et au relativisme moral occidental. Israël est le “Ground Zero” de la bataille centrale de notre civilisation pour sa survie. Israël peut être sauvé, et le reste de l’Occident avec lui. Il est temps de nous unir à Jérusalem. » Ainsi est rédigé l’appel du Sommet de Jérusalem, qui vient de se conclure à l’hôtel King David de Jérusalem.

L’alliance de trois fanatismes

Cette manifestation, réunissant les principaux leaders de l’extrême droite israélienne et des extrêmes droites religieuse et militaire états-uniennes, a permis de fonder un think tank international des amis d’Israël. Il sera composé de personnalités intellectuelles et de leaders spirituels capables d’opposer un discours enraciné dans des valeurs morales supérieures à celui des gouvernements représentant les masses sans conscience.

Il ne s’agit, ni plus ni moins, que d’unir enfin trois groupes différents :
Les « Guerriers froids » de Washington. Souvent formés au cabinet du sénateur démocrate Henry Scoop Jackson, ils ont appartenu au plus haut niveau à l’appareil d’État pendant la Guerre froide (CIA, état-major interarmes, Conseil national de sécurité). Ayant progressivement rejoint le Parti républicain et s’étant identifiés au lobby militaro-industriel, ils sont regroupés au sein du Center for Security Policy (voir notre enquête).
Les membres de « La Famille ». Un groupe de chrétiens fondamentalistes qui, pendant la Guerre froide, a fourni l’argumentaire idéologique contre le communisme athée, et dont les pasteurs Bill et Franklin Graham sont les porte-parole. Leur siège est situé dans la propriété des Cèdres à côté du Pentagone.

Le parti israélien d’Union nationale, composé du Ichud Leumi et du Yisrael Beiteinu, qui milite pour l’annexion des territoires occupés et la création du Grand Israël. Ce parti est financé par des « hommes d’affaires » d’origine russe.

Voici plusieurs années que ces trois groupes ont préconisé des politiques convergentes. Ils ont souvent collaboré par paires, mais c’est la première fois qu’ils travaillent tous les trois ensemble et se dotent des moyens nécessaires à la conduite d’une stratégie commune.

Sous le haut patronage de la mafia russe

Techniquement le sommet a été organisé par Dmitry Radyshevsky au nom de la Fondation Michael Cherney. M. Cherney est l’une des figures les plus controversées du monde des affaires. Parti de rien, il fit fortune en Russie sous l’ère Eltsine, « achetant » pour pas grand-chose les principaux combinats producteurs d’aluminium et créant le TransWorld Group. Rapidement considéré, à tort ou à raison, comme le « parrain des parrains de la mafia russe », Michael Cherney déplaça une partie de ses activités vers la Bulgarie où il devint le principal investisseur. Il développa la compagnie de téléphones cellulaires Mobiltel et sponsorisa la principale équipe de football bulgare. Cependant, en août 2000, il fut accusé de complot contre la sécurité de l’État et interdit de séjour en Bulgarie. Il se réfugia alors en Israël, où il avait déjà transféré une partie de sa subite fortune. Après avoir été poursuivi en justice pour son rôle supposé à la tête de la mafia russe, il fut brusquement réhabilité et devint le principal fournisseur de l’industrie d’armement israélienne.

Le Sommet de Jérusalem a été ouvert samedi 11 octobre 2003 par un dîner de gala présidé par Avigdor Lieberman, le ministre des transports du gouvernement Sharon et président du Yisrael Beiteinu. Ancien directeur de cabinet de Netanyahu, Lieberman fut le principal défenseur de Michael Cherney et de son ami Mark Rich, PDG de Glencore. Selon lui, les deux hommes d’affaires d’origine russe étaient « persécutés » par le directeur de la police judiciaire, le général Moshe Mizrachi, qui les accusait à tort d’être des patrons du crime organisé.

Sauver la civilisation face à la « faillite morale de l’ONU » et aux pacifistes « démoniaques »

Voici donc venu le temps de la « théopolitique », c’est-à-dire d’une politique prétendument d’inspiration divine, fondée sur une lecture fondamentaliste des « Écritures ». Elle n’est plus l’œuvre d’un clergé, mais d’un groupe de « sages » autoproclamés, les « néo-conservateurs », dans la ligne de leur maître à penser, le philosophe Leo Strauss.

Dimanche matin, une série d’orateurs a décrit la crise morale du monde moderne et préconisé de le régénérer en se tournant vers Israël. Outre trois ministres en exercice (Ehud Olmert, Benjamin Netanyahu, Uzi Landau), on a pu entendre les dirigeants des grandes organisations sionistes (Congrès juif mondial, Organisation sioniste américaine) et des sectes états-uniennes (Ambassade chrétienne internationale de Jérusalem, Centre d’éthique et de politique d’Elliot Abrams). Ils se sont appliqués à dénoncer la « faillite morale de l’ONU » et « l’entretien du problème des réfugiés » par l’Agence des Nations unies pour l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA).

L’après-midi a donné lieu à des débats hauts en couleurs sur l’immoralité de l’anti-sionisme, la haine du sionisme chez les musulmans, et le rôle « démoniaque » des pacifistes. La journée de lundi a été consacrée à démontrer que la menace pesant sur Israël est le paradigme du danger islamiste pesant sur le « monde libre ». Au cours des débats organisés par le Jewish Institute for National Security Affairs (JINSA), Yossef Bodansky (biographe de Ben Laden) et Daniel Pipes (le théoricien de l’islamophobie) ont apporté leur « expertise » en soutien aux analyses d’officiers supérieurs israéliens. Mardi, les congressistes ont étudié les moyens de placer les médias occidentaux « au service de la vérité ».

La nouvelle croisade : après l’URSS, l’Islam

C’est mercredi que se tenait le moment fort de ce sommet. On y a discuté de la paix. Frank J. Gaffney Jr., le coordinateur des faucons, avait fait le voyage de Washington pour dénoncer le péril islamique. Benny Elon, le ministre du Tourisme, est venu redire sa détermination à « effacer » Arafat. Advint alors le clou du spectacle avec standing ovation : la remise du Prix Henry Scoop Jackson à Richard Perle. Ce prix tient son nom de feu le sénateur démocrate Jackson (1912-1983), dont Perle fut l’assistant parlementaire. Il se rendit célèbre en cautionnant l’usage de la bombe atomique (dont le beau-père de Perle était le théoricien), en préconisant le premier le développement de la « guerre des étoiles », et en conditionnant les échanges agricoles avec l’URSS finissante au peuplement d’Israël par des juifs soviétiques.

Dans son allocution, M. Perle s’est longuement félicité de l’adoption par le gouvernement Sharon de la doctrine Bush de frappes préventives et de guerre contre les États qui soutiennent le terrorisme. Aussi a-t-il applaudi le raid israélien de la semaine dernière, présenté comme la destruction d’un camp terroriste en Syrie. Surtout, Richard Perle s’est employé à dénoncer l’Accord de Genève, conclu cette semaine entre l’OLP et un groupe de travaillistes réuni autour de Yossi Beilin avec le soutien de démocrates états-uniens et de travaillistes britanniques.

Il existe en effet une alternative à la théopolitique du Sommet de Jérusalem : la paix.


**************************************************************************

Citation :

Déclaration du sommet de Jérusalem (2003)

http://www.jerusalemsummit.org/eng/declaration_full.php

Traduction française de J.B.

Nous avons commencé cette conférence parce que nous réalisons que notre civilisation a atteint un tournant. Tandis que sa sécurité et ses valeurs humanistes fondamentales sont défiées par une nouvelle forme de totalitarisme appelée Islam radical, notre résolution à le combattre est simultanément sapée par la fausse philosophie du relativisme moral. Nous maintenons la lutte contre le totalitarisme, auparavant manifesté dans le communisme et le fascisme, ce qui constitue le plus grand test et défi de l’histoire contemporaine. L’islam radical est la troisième tentative en cent ans d’étrangler le monde libre, et les cyniques auteurs de ces tentatives exploitent la très grande ouverture des sociétés démocratiques pour tenter de les détruire. Nos opposants ont détourné des sujets, tels que les droits humains et le droit à l’autodétermination nationale, et les utilisent pour cacher la réelle idéologie du Jihad. Les organisations internationales existantes ne fournissent dans les faits aucune boussole morale. Nous devons trouver une nouvelle base pour unir les nations et l’utiliser pour développer une stratégie militaire, politique et une morale effective afin de défendre notre civilisation. Nous croyons que les principes dégagés dans cette déclaration aideront à définir cette stratégie et à servir d’appui pour toutes les forces unies dans la résistance contre le totalitarisme et la corrosion morale.

I. Le Conseil des Civilisations

L’Organisation des Nations Unies a trahi ses principes démocratiques, se transformant en une confédération tribale détournée par les dictateurs du tiers-monde, avides d’aider l’islam radical par tous les moyens. Alors que l’Occident est le fondateur et le principal soutien financier de l’ONU, cette organisation, dans sa présente forme, ne peut pas garantir la survie de notre civilisation. Des disparités radicales de maturité politique entre les pays membres a résulté un abus de la règle démocratique de la majorité simple. Depuis que l’impulsion jihadiste de l’islam radical a inévitablement mené au choc des civilisations, ce sont les principales civilisations – Europe, États-Unis, Amérique latine, etc. – qui devraient être représentées dans un nouveau type de conseil, dans lequel chaque groupe disposerait d’une voix. Cela faciliterait l’adoption de politiques communes contre l’islam radical qui ne bénéficierait pas d’une majorité comme c’est automatiquement le cas dans d’autres forums globaux. La principale mission de ce nouveau Conseil sera de trouver un accord sur des valeurs morales communes et d’y adhérer en promouvant la coexistence fraternelle des différentes nations de la Terre. Il soutiendra les lois internationales, favorisera la sécurité et défendra des politiques économiques et environnementales équitables. L’émergence du Conseil des Civilisations ne rendra pas l’ONU obsolète ; cette dernière peut toujours exécuter nombre de fonctions utiles, incluant les tâches humanitaires, bien que ce pouvoir ne doive pas être utilisé pour soutenir des régimes totalitaires dont l’existence est en contradiction avec la charte de l’ONU et les lois humanitaires.

II. Israël, clef de l’harmonie des civilisations

Des milliards d’individus pensent que l’importance spirituelle et historique a doté Israël d’une autorité spéciale pour devenir le centre de l’unité du monde. L’unique position historique et géographique qu’occupe Israël, au carrefour des civilisations, rend possible la résolution de leurs conflits. L’unique expérience spirituelle d’Israël permet de trouver le nombre d’or [1] entre les lignes de fracture divisant les civilisations : entre tradition et modernité, religion et science, autorité et démocratie. Nous appelons toutes les nations à choisir Jérusalem, l’éternelle et indivisible capitale d’Israël, comme centre d’une nouvelle unité à créer. Nous croyons que l’un des objectifs, divinement inspiré à Israël est d’en faire le centre de la nouvelle unité des nations, laquelle mènera à une ère de paix et de prospérité, prédite par les prophètes. La plupart des pays islamiques, c’est regrettable, ont juré de détruire Israël. Nous appelons tous les pays du monde libre à réaliser les choses suivantes : si le peuple d’Israël peut vivre en paix sur sa Terre promise, la paix aura une chance de régner dans le monde entier. Si l’Islam radical connaît le succès dans son entreprise de destruction d’Israël, il n’y aura jamais de paix, et la civilisation occidentale tombera également sous les coups du jihad. Pour le salut du monde, la terre d’Israël doit appartenir au peuple d’Israël.


III. Un État gouverné par l’OLP : une menace pour la paix

Soutenir la création d’un État gouverné par l’OLP en Judée et en Samarie est une injustice historique d’une dimension colossale. Une minuscule démocratie est pressée de concéder la seule chose dont elle manque, la terre, à des régimes totalitaires en échange de la promesse de la seule chose qu’ils ne peuvent pas fournir, la paix. En faisant pression pour atteindre cet accord suicidaire, le monde libre trahit les principes sur lesquels il est basé. Les attitudes anti-Israël et antisionistes, lesquelles cachent fondamentalement un antisémitisme, constituent une ère où l’hypocrisie en politique internationale est la plus visible. La genèse d’un État totalitaire gouverné par l’OLP représenterait une capitulation devant la fausse rhétorique de l’Islam radical et une capitulation face à la terreur. L’État totalitaire gouverné par l’OLP deviendrait un havre de sécurité pour le terrorisme international, un nouveau refuge talibanesque, déterminé à détruire à la fois Israël et l’Occident. Ainsi les générations futures du monde libre paieront-elles de leur sang l’aveuglement moral de leurs pères. Nous appelons le gouvernement d’Israël à fournir un leadership moral dans un monde en lutte contre la terreur à :

– cesser de négocier avec les terroristes et à continuer les libérations en masse de meurtriers capturés,

– éliminer les capacités de soutien au terrorisme de l’autorité palestinienne,

– libérer les Arabes vivant en Judée, Samarie et à Gaza de la machine de propagande jihadiste, laquelle les a transformés en individus moralement dépravés adorant le meurtre et la terreur,

– promouvoir une alternative humaniste viable afin d’instaurer une paix équitable et sécurisante au lieu de créer un État gouverné par l’OLP.


Nous appelons toutes les nations libres à :

– s’unir dans le but d’enlever les régimes islamiques despotiques du pouvoir et en vue de rééduquer une génération entière d’enfants musulmans pour embrasser les traditions démocratiques de l’Islam normatif,

– reconnaître l’OLP/autorité palestinienne comme l’organisation terroriste qu’elle est,

– cesser de forcer Israël à négocier avec des terroristes,

– encourager Israël à établir une pleine souveraineté sur la terre d’Israël.


IV. Les principes universels pour mener la guerre contre la terreur

Pour faire la guerre contre la terreur de manière cohérente et confidentielle, nous soulignons les aspects suivants :


A. Politique

Nous devons réaffirmer notre foi en nos valeurs et les vertus de notre cause. La civilisation occidentale doit assumer la responsabilité de millions d’individus qui vivent toujours sous des régimes despotiques et doit faire tout son possible pour les libérer. Les régimes qui refusent de combattre activement le terrorisme seront considérés comme terroristes et risqueront de faire l’expérience d’un changement de régime. Tous les cercles d’influence – gouvernement, clergé, média et les forces armées – seront tenus pour responsables des actes de terreur commis avec leur soutien. Le terrorisme devrait être considéré comme un crime contre l’humanité, et pas comme un phénomène criminel qui peut être résolu par des négociations politiques, des bénéfices sociaux ou des améliorations économiques. Finalement, l’idéologie du Jihad doit être déclarée comme une forme de racisme et de génocide.


B. Militaire

Nous devons rejeter la doctrine de réponse symétrique. La guerre contre le terrorisme doit être totale, l’objectif visé étant une complète élimination. Les régimes qui soutiennent les opérations de terreur et autorisent les terroristes à se cacher parmi les civils seront tenus pour responsables des dommages collatéraux provenant de représailles militaires ou d’opérations de liquidation de terroristes. Les terroristes ne devraient pas être soumis à des procédures judiciaires ordinaires. Leur cas requiert une législation d’urgence et un procès devant une cour militaire spéciale.


C. Économique

Toutes les nations devraient rejoindre les États-Unis pour mettre un frein aux opérations de charité qui servent de façade au terrorisme. Puisque les profits provenant du pétrole moyen-oriental sont devenus le moyen de soutenir le terrorisme, nous devons chercher à établir un trust international sur les réserves régionales de pétrole et à utiliser les bénéfices dégagés pour le bien-être et l’illumination des autochtones. Ces bénéfices devront également être utilisés pour démanteler les soi-disant camps de réfugiés, qui sont actuellement les foyers du terrorisme, et réimplanter leurs habitants. Les ressources d’énergie alternative doivent être encouragées et développées par, et pour, les nations démocratiques en tant que priorité urgente et globale.


D. Média

Nous sommes horrifiés par les tentatives médiatiques d’établir une équivalence morale entre le sang d’innocents assassinés par des terroristes et les blessés parmi les civils utilisés par les terroristes comme bouclier de protection. Nous devons tracer une ligne claire entre les actions terroristes et les mesures de contre-terrorisme. Nous devons démanteler l’habile machine de propagande jihadiste. Cela inclut le refus de publicité à l’égard des terroristes, et leurs apologistes, et la prise de sévères sanctions à l’égard des médias qui persistent à rationaliser la terreur. Nous devons trouver le moyen de dire, aux hommes et femmes décents du monde islamique, la vérité au sujet de l’état réel de corruption et de tyrannie au sein des pays islamiques et sous le régime de l’autorité palestinienne en particulier, les encourageant à renverser leur dictature autoritaire.


E. Académie

Nous devons rejeter le relativisme moral et le confronter à l’antisionisme rampant observé sur les campus occidentaux. Nous devons soutenir activement ceux qui souffrent des persécutions exercées par les régimes radicaux, en organisant des tournées sur les campus et des cours aux étudiants sur les réels objectifs de l’islam radical et les conséquences d’un échec à y résister.


Conclusion

La ligne de front dans la guerre que nous sommes en train de mener reste le lieu de naissance de la civilisation judéo-chrétienne. Les enjeux sont élevés : si Israël et Jérusalem sont fortifiés, ils deviendront le centre offrant à l’humanité l’entrée dans une ère de paix et de prospérité. Mais, à l’inverse, l’échec occidental à les sauver pourrait bien sceller le destin de la civilisation.

Comme dans le passé où le monde libre luttait face au communisme et au fascisme, aujourd’hui un troisième défi doit être relevé : combattre l’islam radical. Nous avons régné, et nous devons régner maintenant. Unis autour de Jérusalem et armés de nos valeurs éternelles, nous ne pouvons pas échouer.

[1]Le nombre d’or est une proportion géométrique, également appelée proportion divine ou dorée, couramment utilisée en peinture et en architecture pour ses qualités esthétiques. Ce nombre irrationnel est l’unique solution positive de l’équation x2 = x + 1. Il vaut exactement (1+ √5)/2 soit approximativement 1,618 033 989. Le nombre d’or correspond à une proportion selon laquelle le rapport existant entre la plus grande partie d’un segment coupé en deux et la plus petite de ces parties est équivalent à celui existant entre le segment entier et la plus grande des parties. On le calcule de la façon suivante : soit le segment AB, coupé de manière que le rapport entre AC et CB soit le même que celui existant entre AB et AC.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"   10/10/2010, 11:16

intéressant notre billy graham :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"   10/10/2010, 11:24

a écrit:
intéressant notre billy graham :


L'héritage familial de Billy Graham.

Il existe un rapport entre le marxisme et un groupe de satanistes appelés les "Frankistes". Il a existé dans le passé une secte satanique qui a exercé un puissant contrôle sur le peuple Juif. Le dirigeant de cette secte s'appelait Jakob Frank. C'est pour cette raison que ses adeptes ont été appelés les "Frankistes". Les théories de Freud, qui était obsédé par la sexualité, ont été influencées par les idées de Frank. Frank demandait à ses adeptes de se convertir faussement à d'autres religions, pour pratiquer le satanisme en cachette. L'un des livres écrits sur cette secte s'intitule "The Contemporary Faces of Satan" (Les visages contemporains de Satan). Son auteur s'appelle Ratobor-Ray M. Jurjevitch.

Quand la famille de Billy Graham est venue s'installer aux Etats-Unis, elle s'appelait Frank, et était apparentée à Jakob Frank. Par la suite, ils changèrent leur nom pour adopter celui de Graham, un nom écossais. Il faut savoir qu'au cours des 200 dernières années, deux groupes humains ont exercé dans le Nouvel Ordre Mondial une influence qui était bien supérieure à celle qu'ils auraient dû exercer, si l'on considère leur taille réelle. Ce sont les Ecossais, et les Juifs adeptes de la Cabale. Il est clair que tous les Ecossais et tous les Juifs ne sont pas impliqués dans le Nouvel Ordre Mondial ! Toutefois, plusieurs chercheurs ont découvert que l'héritage familial de Billy Graham venait d'une famille juive, la famille Frank. Fritz Springmeier avait déjà soupçonné que Billy Graham devait avoir une origine juive, en raison de tous les indices qu'il avait découverts. Par exemple, Billy Graham est très lié à beaucoup de dirigeants juifs, et à beaucoup de ministères juifs messianiques. Il leur répète constamment qu'ils sont le peuple élu de Dieu, un peuple "spécial". En privé, Billy Graham leur dit qu'ils n'ont pas besoin de se convertir à Christ, parce qu'ils font partie du peuple élu de Dieu. Springmeier a découvert cela "par hasard" en lisant des documents édités par la communauté juive.

Nous avons eu connaissance d'un rapport intitulé "Rapport C9 pour usage exclusivement interne". A la page 11 de ce rapport, on apprend que les filles de Billy Graham ont vécu en Israël, et que l'un de ses fils a combattu dans l'armée israélienne pendant la guerre des six jours. Gerald S. Strober, un auteur Juif, à la page 110 de son livre "American Jews Community in Crisis" (La communauté des Juifs américains en crise), rappelle que le Conseil National des Eglises, dans son congrès de Pittsburgh, en février 1973, n'avait pas pu empêcher le vote d'une résolution qui s'opposait à la conversion des Juifs. Le lendemain même, Billy Graham publia un communiqué affirmant que Dieu avait prévu une place spéciale pour les Juifs, et qu'il fallait rejeter tout effort d'évangélisation "coercitive" des Juifs. En privé, Billy Graham affirme qu'il est opposé à la conversion des Juifs à Christ. Le même Strober informe aussi ses lecteurs (page 111) que beaucoup de missions chrétiennes "d'évangélisation" des Juifs reçoivent leurs instructions de Billy Graham". En fait, ce que Strober voulait dire aux Juifs, c'est ceci : "Ne vous en faites pas, Billy Graham est avec nous. Il contrôle la plupart des organisations chrétiennes qui sont censées nous évangéliser". Les Juifs Messianiques sont d'ardents partisans de Billy Graham. Certains de ces groupes messianiques, après avoir vu leur nombre s'accroître, sont curieusement retournés au judaïsme. C'est ce qui s'est passé ici, dans notre ville de Portland, pour ne mentionner que cette ville. Nous pouvons à présent comprendre pourquoi les Juifs qui répondent à l'appel de Billy Graham, lors de ses croisades, ont toujours été dirigés par le personnel de la croisade vers des synagogues juives réformées.


Le problème de l'appartenance de Billy Graham à la Franc-Maçonnerie.

Comment Billy Graham peut-il être un Franc-Maçon du 33e degré ? C'est un problème important. Toutefois, même si Billy Graham n'était pas un Franc-Maçon du 33e degré, il a fait beaucoup de choses qui devraient montrer aux Chrétiens qu'il ne faut pas le soutenir.

Un certain nombre de personnes ont attesté, au cours de conversations "fortuites", que Billy Graham était un Franc-Maçon du 33e degré. Parmi ces personnes figurent un dirigeant de la CIA, un membre du Conseil National de Sécurité qui est opposé au Nouvel Ordre Mondial, et divers Francs-Maçons. Nous pouvons considérer les révélations "accidentelles" comme des preuves fortuites, car ceux qui les ont entendues ne devaient pas normalement les entendre. Ceux qui ont lu le livre de Fritz Springmeier ont souvent pu avoir des confirmations concernant ce qui était écrit sur Billy Graham, au cours de leurs contacts fortuits avec diverses personnes. Ces rencontres sont très importantes pour ceux qui les font, mais il est difficile de persuader les gens de leur importance. Je pense que les lecteurs de cet article qui recherchent la vérité auront l'occasion de faire leurs propres expériences, qui leur apporteront les confirmations nécessaires.

De nombreux anciens Francs-Maçons ou anciens satanistes convertis nous ont tous attesté que Billy Graham était un Franc-Maçon du 33e degré. Certains d'entre eux doivent encore comprendre que les loges maçonniques travaillent en étroite collaboration avec les Illuminati.

Pour que les adeptes du satanisme puissent progresser dans leur hiérarchie, ils sont obligés par leurs dirigeants de devenir Francs-Maçons. Ils reçoivent alors un enseignement sur les symboles des religions à mystères. Les loges maçonniques ont recours à des esclaves sexuelles du programme Monarch, pour certains rituels égyptiens de magie sexuelle.

Si votre femme vous dit le matin qu'elle vient de prendre une tasse de café, vous seriez capables de voir si elle vous dit la vérité, rien qu'en voyant l'expression de son visage. Il en est de même pour nous, dans notre travail d'enquêteurs. Nous savons que nos témoins disent la vérité, et qu'ils ne nous racontent pas des mensonges. Mais si ces témoins se rendent compte que les gens ne les croient pas, ils peuvent prendre des risques pour se rendre plus crédibles, notamment s'ils contactent des gens qui peuvent révéler l'endroit où ils se cachent.

Le dossier que nous vous présentons n'est pas fait à la légère. Il contient des perles de grande valeur. Nous ne souhaitons pas que ces perles soient jetées à des pourceaux. Certaines périodes ou certains aspects de la vie de Billy Graham ont été intentionnellement gardés secrets par les Illuminati, parce que Billy Graham est une personnalité essentielle pour les Illuminati, et pour leur plan satanique préparant la manifestation de l'Antichrist et du Nouvel Ordre Mondial. Quand Billy Graham a rejoint une loge maçonnique, en 1948, les Francs-Maçons ont délibérément caché cet événement, bien plus soigneusement que pour n'importe quelle autre personnalité. Pour quelle raison ? Normalement, les Francs-Maçons ne doivent pas se dévoiler. Mais cela devient absolument essentiel quand il s'agit d'un Illuminatus de haut rang. Pour les Illuminati, Billy Graham représente une clef importante, parmi toutes celles qui leur permettent de dominer et de contrôler le système religieux mondial.

C'est aussi pour cette raison que les Francs-Maçons ont gardé secrète l'appartenance à leur organisation de Charles T. Russel, le fondateur des Témoins de Jéhovah. Il en est de même pour l'appartenance à la franc-maçonnerie des prophètes Mormons. Les Francs-Maçons prennent un soin extrême à ne pas révéler l'identité de leurs membres les plus importants.

Nous préfèrerions disposer d'un certificat de membre, attestant que Billy Graham est bien un Franc-Maçon. Mais aucune preuve ne serait suffisante pour convaincre ceux qui ne veulent pas croire ! Nous pouvons aussi nous appuyer sur des faits qui sont bien documentés. Par exemple, les livres de Billy Graham font presque exclusivement référence à des Francs-Maçons. Billy Graham approuve le mouvement des jeunes Francs-Maçons, mouvement appelé "Programme DeMolay pour la jeunesse", et considère qu'il s'agit d'une œuvre inspirée par Dieu. Cette approbation de Billy Graham figure d'ailleurs dans un livre franc-maçon utilisé pour enseigner les jeunes dans la franc-maçonnerie. Ce livre s'intitule "The Clergy and the Craft" (Le clergé et la Franc-Maçonnerie). Ce livre précise que les personnalités qu'il mentionne sont des Francs-Maçons. A la page 127 de ce livre, il est écrit que Billy Graham a donné son approbation au programme maçonnique de formation de la jeunesse.

Nous connaissons certains témoins qui ont mis leur témoignage par écrit. Parmi eux figure Jim Shaw, un ancien Franc-Maçon du 33e degré. C'est le Franc-Maçon du plus haut rang qui se soit converti au christianisme. Il a écrit que Billy Graham avait assisté à la cérémonie où il avait reçu le 33e degré. Par la suite, la maison d'édition Huntington House refusa de publier son témoignage, à moins qu'il ne retire le nom de Billy Graham, qui figurait à la page 104 de son livre. Shaw a obtempéré, pour écrire qu'un "évangéliste célèbre" avait assisté à sa cérémonie.

Seuls des Francs-Maçons sont autorisés à assister à ces initiations. (Voir "The New Age", organe officiel du Suprême Conseil du 33e degré de Washington, dans sa publication d'octobre 1961, page 30). Certains Chrétiens ont tout fait pour ne tenir aucun compte du témoignage de Jim Shaw. Son ancienne loge maçonnique prétend même aujourd'hui qu'il n'a jamais été un Franc-Maçon du 33e degré. Pourtant, il est certain qu'il avait atteint ce rang.

Tout cela nous montre à quel point les Illuminati attachent de l'importance à tenir secrète l'appartenance de Billy Graham à la Franc-Maçonnerie. Le Dr Morey, qui a écrit un livre sur la Franc-Maçonnerie, m'a dit au téléphone que Billy Graham était bien un Franc-Maçon du 33e degré, et qu'il avait tenu en mains son dossier, dans la bibliothèque du quartier général du Suprême Conseil du 33e degré. Par la suite, il est revenu sur ce qu'il avait dit. Il a dit que c'était le bibliothécaire qui lui avait affirmé que ce dossier existait, mais qu'il ne l'avait pas tenu en mains propres. Il a pourtant écrit une lettre au rédacteur en chef de la revue "Christian News" pour lui dire que le Rite Maçonnique Ecossais possédait bien une fiche d'inscription au nom de Billy Graham. Nous nous en tenons à la déclaration originelle du Dr Morey, même s'il l'a modifiée par la suite, en laissant croire que nous avons inventé ce qu'il avait dit. Nous avons beaucoup de raisons de nous méfier du Dr Morey. Dans son livre, il prétend que la Franc-Maçonnerie était au début une organisation chrétienne. Ce livre a été imprimé par une société qui a pour logo le sigle de l'Ordre des Templiers, et dont le directeur est presque certainement un Franc-Maçon. Tout cela sent trop la franc-maçonnerie !

Bien avant que je sache que Billy Graham était un Franc-Maçon du 33e degré, je pensais que cela devait être l'explication la plus plausible pour comprendre tout ce que je découvrais sur lui. Qu'est-ce qui me faisait penser cela ? Tout ce que j'apprenais sur cet homme cadrait parfaitement avec ce que je savais du comportement des Francs-Maçons : sa manière de s'exprimer, ses amis et ses relations, etc… Je ne peux pas, dans le cadre de cet article, entrer dans les plus petits détails. Mais il me suffit de dire que les Francs-Maçons savent de quelle manière ils doivent faire comprendre aux autres Francs-Maçons qui ils sont. Je dois aussi ajouter que certains membres très influents des collaborateurs de Billy Graham étaient des Francs-Maçons. Je voudrais à ce sujet citer quelques exemples.

William M. Watson, Directeur de l'Association Billy Graham, est un Franc-Maçon. Il est aussi le Président de la société pétrolière Occidental Petroleum. Watson est aussi membre du Conseil de Direction de l'Université Baylor, qui est contrôlée par les Francs-Maçons. Cette université a participé au programme de contrôle mental Monarch. Watson a aussi fait partie du groupe de conseillers du Séminaire de Théologie des Baptistes du Sud, à Fort Worth au Texas. Ce séminaire comprend au moins trois Francs-Maçons dans son Conseil d'Administration, et sans doute davantage.

David M. McConnell, autre Directeur de l'Association Billy Graham, est aussi un Franc-Maçon. Il a aussi été Ambassadeur des Etats-Unis aux Nations Unies en 1968-1969. Il est associé dans les affaires à l'Illuminatus Charles Gambrell, qui dirige la Société Belk Stores à Charlotte, en Caroline du Nord. Arthur Lee Malory, Co-Président du Comité Consultatif des croisades de Billy Graham pour la croisade de St Louis en 1973, était un Franc-Maçon du 32e degré, et diacre dans l'Eglise des Baptistes du Sud.

Regardons à présent quels ont été les pasteurs qui ont le plus travaillé avec le Franc-Maçon du 33e degré Billy Graham.

Billy Graham a aidé d'autres Francs-Maçons du 33e degré à "entrer dans le ministère". Billy Graham a même mis son sceau officiel d'approbation sur presque tous les apostats célèbres en circulation ! Lorsque Billy Graham a tenu une croisade au Japon, le pasteur japonais qu'il avait auprès de lui sur l'estrade était bien connu pour être un Chrétien extrêmement libéral. Un Chrétien japonais engagé fut choqué de constater cela.

Billy Graham a également recommandé les livres et les ministères de ces apostats. Les trois plus grands ministères du monde Protestant sont sans doute Robert Schuller, Norman Vincent Peale, et Oral Roberts. Ce sont tous les trois des Francs-Maçons du 33e degré, en bonne compagnie avec leur "frère" Billy Graham. (Voir le livre d'Oral Roberts "Miracle of Seed Faith" (Le miracle de la semence de foi), page 9). Billy Graham a aidé chacun de ces "frères" dans leur ministère.

Robert Schuller enseigne un cours sur la croissance de l'Eglise dans un séminaire de théologie à Kansas City. Un Chrétien, qui faisait partie du personnel administratif de cet établissement, a déclaré que Robert Schuller savait parfaitement que des initiations lucifériennes étaient organisées dans ce séminaire, mais qu'il n'en avait cure. Robert Schuller, Franc-Maçon du 33e degré, a reçu l'aide de Billy Graham pour entrer dans le ministère. Schuller participe aussi au programme Monarch, et bénéficie des services d'esclaves sexuels fournis par ce programme.

Norman Vincent Peale est le grand promoteur de cette forme de pensée chrétienne appelée la "pensée positive". Ce n'est en réalité que de la magie blanche baptisée autrement. Peale n'est en fait qu'un sorcier "chrétien". C'est l'église de Norman Vincent Peale, Franc-Maçon du 33e degré, qui a reçu le plus gros de ceux qui se sont avancés lors de la croisade de New York. Norman Vincent Peale est aussi un Illuminatus du 6° degré, membre de la "Pilgrim Society".

Dans un article paru dans la revue occulte "Psychic Magazine" de San Francisco, Peale déclare à propos de l'occultiste Kreskin : "Tout ce qu'il fait, c'est, d'une manière plus théâtrale, exactement ce que je prêche depuis des années !"

Norman Vincent Peale contrôle aussi le Fonds Pastoral de l'Eglise Presbytérienne, qui "pèse" 200 millions de dollars. Il est aussi allé célébrer le 25e anniversaire des Nations Unies. Il était invité comme orateur principal à la cérémonie organisée pour l'anniversaire de Spencer W. Kimball, qui était alors le Prophète Mormon suprême, et qui est maintenant décédé. Kimball était aussi un Franc-Maçon secret. Peale a couvert d'éloges Kimball, disant qu'il était un vrai prophète de Dieu et un grand homme de Dieu. Peale pratique la sorcellerie, qu'il enseigne à des Chrétiens naïfs sous des appellations respectables.

Le faux mouvement d'unité chrétienne que l'on voit se développer aujourd'hui veut entraîner les Chrétiens fidèles à s'unir avec des hommes comme Norman Vincent Peale. Peale est un bon ami de Billy Graham, puisque ce dernier lui a envoyé la plus grande partie des "convertis" de sa croisade de New York !

Oral Roberts, lui aussi Franc-Maçon du 33e degré, a reçu l'aide de son frère maçon Billy Graham pour entrer dans le ministère. Des témoins ont vu Oral Roberts participer à des sévices rituels sataniques et au programme de contrôle mental. Un autre front important, pour les Illuminati, est représenté par le mouvement charismatique et par l'Université Oral Roberts. Le mouvement charismatique a été infiltré dès le début par des satanistes ayant une personnalité multiple.

Oral Roberts a des ancêtres Indiens Cherokee. Des Chrétiens se sont fondés sur certaines affirmations d'Oral Roberts pour dire qu'il avait reçu son don de guérison d'un vieil Indien, qui l'avait guéri pendant son enfance en utilisant ses pouvoirs de chaman. Il est vrai que parfois Oral Roberts emploie les mêmes méthodes utilisées par les médiums et les spirites dans leurs séances de guérison.

Certains esclaves Monarch "déprogrammés" ont témoigné qu'ils avaient participé à des rituels sataniques avec Oral Roberts. Certains pasteurs qui ont été associés à Oral Roberts ont déclaré qu'ils avaient pu constater d'énormes escroqueries dans son ministère de guérison. Son université est utilisée comme centre de programmation mentale par les Illuminati. L'un des sites de programmation est situé juste sous la tour de prière. L'équipe de basket de l'université a comporté des joueurs qui étaient des esclaves du programme Monarch. Nous ne savons pas si c'est encore le cas.

Billy Graham, qui est aussi un programmeur, a aidé à lancer l'Université Oral Roberts, puisqu'il est ami d'Oral Roberts. Pour les Illuminati, la ville de Tulsa, où se trouve l'Université Oral Roberts (NDE : entre autres institutions chrétiennes), est considérée par les Illuminati comme la "Cité Gardienne d'Apollon". Cette Cité de la Foi devait devenir un centre de guérison placé sous le contrôle d'Esculape, un démon associé à Apollon.

Les satanistes qui se sont infiltrés dans le mouvement charismatique, tout en se faisant passer pour des Chrétiens, sont passés par des cérémonies sataniques pour y recevoir des pouvoirs de guérison démoniaques. Tulsa est le centre principal de la campagne d'infiltration de la Chrétienté menée par les satanistes, par le moyen des mouvements charismatique et pentecôtiste. Les Illuminati y envoient leurs adeptes programmés à personnalité multiple.

G. Bromiey Oxnam, Franc-Maçon du 33e degré, président du Conseil National des Eglises Chrétiennes et ami de Billy Graham, a longtemps travaillé auprès des membres de l'élite. Les lecteurs intéressés pourront se reporter au livre de Fritz Springmeier, pour y apprendre en détail de quelle manière les dénominations chrétiennes ont été organisées, sur le plan national comme sur le plan mondial, pour être au service des Illuminati.

Le Nouvel Ordre Mondial infiltre aussi les églises par le moyen du mouvement écologique et du "Earth Stewardship Movement" (Mouvement de préservation de la terre). Un premier Sommet de la Terre, qui s'est tenu à Rio de Janeiro, a tenté de mettre au point une Charte de la Terre, mais il n'en a pas eu le temps. Il y avait là beaucoup de délégués du Nouvel Ordre Mondial, mais trop de monde à coordonner (4.000 délégués). On avait promis qu'il y aurait un autre Sommet de la Terre. Au lieu de cela, on préféra organiser un Forum sur l'Etat du Monde, en septembre-octobre 1995, sous les auspices de la Fondation Gorbatchev, à Presidio, en Californie.

Gorbatchev, ancien chef du KGB et dernier Président de l'URSS, est à présent établi à Presidio, où se trouve un centre très important de programmation mentale. C'est le "Chrétien" Ted Turner qui présidait ce Forum. Il fallait payer un droit de participation de 5.000 $, et seuls furent invités des participants triés sur le volet. Une centaine d'hommes politiques furent invités, mais aussi Billy Graham et Mère Thérésa. Tout cela fut coordonné avec le 50e anniversaire des Nations Unies, qui fut célébré dans le monde entier.

Comment tondre les brebis.

Bien que le mouvement charismatique prétende avoir reçu le Saint-Esprit d'une manière particulière, certains de ses membres semblent manquer complètement du discernement que devrait leur donner le Saint-Esprit. Il existe plusieurs livres qui dénoncent clairement certains grands ministères charismatiques. L'un d'eux a été écrit par un ancien pasteur des Assemblées de Dieu. Il reproduit dans son livre une photo utilisée par les Assemblées de Dieu pour promouvoir le "témoignage de J. Edgar Hoover". Oui ! Les Assemblées de Dieu ont mis en avant le "témoignage" de J. Edgar Hoover, alors qu'il était notoire que cet homme était assoiffé de pouvoir et pratiquait l'homosexualité. C'est ce genre de choses qui nous a conduits à prendre nos distances vis-à-vis du mouvement charismatique et de sa prétendue spiritualité.

Récemment, le "discernement" de Billy Graham et d'autres grands ministères chrétiens a été mis à rude épreuve, quand on s'est aperçu que ces grands ministères avaient été escroqués de 550 millions de dollars. L'auteur de cette escroquerie s'appelait John Bennett. Billy Graham avait présenté John Bennett à des milliers de personnes lors d'une croisade récente à Philadelphie en 1992. Bennett donna son témoignage à cette occasion. Comme ce Bennett était soutenu par Billy Graham, John Templeton et Laurance Rockefeller, d'autres "grands" ministères chrétiens lui firent confiance. Bennett affirma à tous ces grands ministères que pour tout million de dollars qu'ils lui confieraient, il leur en rembourserait deux ! C'est ainsi qu'il put collecter 550 millions de dollars auprès de ces grands ministères, et qu'il s'enfuit avec la caisse ! Parmi ses victimes figurent Pat Robertson, Bill Bright, Chick Colson, Luis Palau, le Séminaire de Théologie Westminster, l'Université Wheaton, l'Armée du Salut, et bien d'autres encore. Vous avez peut-être entendu parler de cette escroquerie de la Fondation New Era (Une Ere Nouvelle). C'est exactement ce qui s'est passé !

Cet argent avait été durement gagné par beaucoup de Chrétiens innocents, qui en avaient fait don à ces "grands" ministères. Il est à présent perdu. Mais les Chrétiens sont en partie responsables de ce gâchis, parce que l'Eglise a refusé de se débarrasser des loups ravisseurs qui sévissent sur les estrades. Par exemple, quand Billy Graham est venu à Portland, toutes les dénominations, depuis les plus libérales jusqu'aux plus conservatrices, l'ont soutenu. Douze églises seulement n'ont pas participé à la croisade, et une seule s'est activement efforcée de dénoncer Billy Graham. Pourtant, il existe une masse de documents publiés depuis déjà trente ans, qui dénoncent Billy Graham comme étant un loup ravisseur !

Mais quand l'Eglise refuse de suivre la Parole de Dieu, quand elle soutient même de tels hommes, elle doit être considérée comme en partie responsable du fait que ces hommes aient dilapidé ces millions de dollars chèrement gagnés, en les donnant à un artiste de l'escroquerie !

Des réactions inappropriées.

Beaucoup de gens, lorsqu'ils ont été mis en garde contre Billy Graham, réagissent en prenant contact avec un membre du personnel de l'Association Billy Graham. Si je pose à un biologiste une question concernant la biologie, je m'attends à une réponse crédible. Si j'interroge une mère de famille sur son fils, je m'attends aussi à une réponse crédible. Mais comment peut-on espérer attendre une réponse crédible de la part d'un membre du personnel salarié par Billy Graham, quand on lui demande s'il est vrai que ce dernier est un Franc-Maçon ? La personne qui vous répondra au téléphone est sans doute une secrétaire, qui ne connaît pas plus Billy Graham que le concierge. Qu'est-ce que cette secrétaire peut connaître de la Franc-Maçonnerie ? La Franc-Maçonnerie est une société secrète ! Il n'y a donc en général que deux catégories de personnes : les Francs-Maçons eux-mêmes, qui sont au courant, mais qui sont tenus par les terribles serments de sang qu'ils ont dû prononcer, et qui risquent leur vie s'ils parlent ; et ceux qui n'ont rien à voir avec la Franc-Maçonnerie, et qui n'y connaissent rien. Ceux qui ne sont pas des Francs-Maçons, et qui connaissent pourtant beaucoup de choses sur la Franc-Maçonnerie, sont relativement rares. Si vous demandez à une secrétaire de l'organisation de Billy Graham s'il est un Franc-Maçon, sa réponse n'aura que peu de valeur, car il est probable qu'elle ne sait pas grand-chose sur ce sujet. Aucun tribunal ne considèrerait la secrétaire d'une grande organisation comme un témoin valable pour régler un problème de ce genre.

En outre, un tel témoin ne sera sans doute pas impartial. On peut s'attendre à ce que le personnel de Billy Graham fasse front avec lui, quand il s'agit de questions qui risqueraient de lui faire une mauvaise publicité. Il ne s'agit pas là d'une spéculation. Nous avons des preuves que le personnel de Billy Graham a très souvent menti, depuis de longues années, pour empêcher toute publicité négative sur Billy Graham.

Lorsque Richard Nixon a réuni ses amis politiques, pour décider qui devait faire campagne avec lui comme candidat à la Vice-Présidence, le premier auquel il a posé la question, dans cette pièce enfumée, fut Billy Graham. Billy Graham lui suggéra le nom de son "frère" Maçon Mark Hatfield, qui était alors au 32e degré. (Il fut promu par la suite au 33e degré). Voici comment Frady décrit la scène : "Après la nomination de Nixon comme candidat à la Présidence, à la Convention de Miami, Billy Graham ne tarda pas à être associé aux décisions du futur Président. Il faisait partie de tous les conseillers de Nixon qui se réunirent dans l'appartement en terrasse de ce dernier, pour y délibérer jusque tard dans la nuit, dans une atmosphère enfumée, afin de choisir le candidat à la Vice-Présidence. Graham, une fois dissipé l'étonnement initial qu'il avait pu avoir de se retrouver dans une position politique aussi stratégique, se mêla bientôt aux débats, et recommanda chaudement Mark Hatfield : "C'est un grand dirigeant chrétien ! Il est presque pasteur ! Il a été dans l'enseignement, et il a pris une position plus libérale que vous dans de nombreux domaines. Je pense que votre candidature a besoin d'être rééquilibrée par celle d'un homme tel que lui…""

En 1992, Mark Hatfield, ainsi qu'un autre Franc-Maçon, Jessie Jackson, sont allés défendre à la télévision leur ami Billy Graham. Mark Hatfield, selon le témoignage d'une ancienne esclave Monarch déprogrammée, utilise les services d'esclaves sexuels Monarch.

L'Union Seminary de New York (Séminaire Union) a été fondé par les Rockefeller, qui continuent à le contrôler. Le Dr Henry Van Dusen a été Président du Séminaire Union. Billy Graham l'a mis en avant au cours de sa croisade de New York, en disant qu'il était un "exemple classique" de ceux qui se convertissent en masse au cours de ses croisades. Si un tel homme est un "exemple classique" des conversions obtenues par Billy Graham, nous, Chrétiens, nous devrions trembler !
La dénomination des Baptistes du Sud, à laquelle appartient Billy Graham, est contrôlée par les Francs-Maçons. Brook Hays, Président de la Convention des Baptistes du Sud, est un membre de haut rang de la Franc-Maçonnerie, et appartient aussi au CFR (Council of Foreign Relations - Conseil en Relations Extérieures). Aucun des différents présidents de la Convention des Baptistes du Sud n'a pris position contre la Franc-Maçonnerie. Le Président Bill Clinton, qui utilise aussi des esclaves Monarch, appartient officiellement à l'église Baptiste Emmanuel, une église Baptiste du Sud de Little Rock, en Arkansas.

Bill Moyers, à présent décédé, qui assurait la promotion des religions à mystères, était un Baptiste du Sud. Moyers était passé par le Séminaire de Théologie Baptiste du Sud-Ouest, qui est dirigé par l'un des membres de l'équipe de Billy Graham. John Buchanan (NDE : célèbre journaliste, écrivain et commentateur de la télévision) est aussi un Baptiste du Sud. Il est passé par un Séminaire de Théologie des Baptistes du Sud, puis a travaillé comme responsable de l'organisation "People for the American Way" (Le peuple pour la voie américaine). Cette organisation a été créée par Norman Lear, un Juif opposé aux Chrétiens. Vous seriez stupéfaits d'apprendre de quelle manière les églises Baptistes du Sud ont laissé pénétrer chez elles des hommes du Nouvel Age et leurs enseignements ! Le programme pour la jeunesse des Baptistes du Sud est fondé sur des idées maçonniques et comprend des rituels très maçonniques.
En conclusion.[u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"   10/10/2010, 12:10

Source SVP! Mad

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"   10/10/2010, 14:17

Article de Robert Howard, de Wake Up America, et de Fritz Springmeier.

L'original de cet article peut être consulté en anglais sur le site Internet :
http://web.archive.org/web/20011112094705/http:
http://hardtruth.topcities.com/deception_billy_graham.htm



Reproduction de la traduction française autorisée, pourvu qu'elle soit intégrale, et que les sources soient indiquées.

En 1992, Billy Graham lança sur toute l'Amérique une émission radio appelée "Embrace America 2000". En Louisiane, nous avons pu l'écouter sur la station KJAM de la ville de Lafayette. Au cours de cette émission, Billy Graham avait dit au peuple américain que nous avions besoin "d'accepter le Nouvel Ordre Mondial".

Billy Graham a aussi déclaré dans les médias que les hommes peuvent être sauvés même s'ils restent dans le paganisme, ce qui n'est qu'un autre nom pour désigner la sorcellerie. Par exemple, dans le magazine McCall, en janvier 1978, pages 156-157, Graham a déclaré : "Je croyais auparavant que les païens qui vivent dans des contrées éloignées étaient perdus et allaient en Enfer. A présent, je ne le crois plus. Je crois qu'il y a d'autres moyens de découvrir l'existence de Dieu, par exemple en étudiant la nature". Les païens croient que la nature peut leur offrir le moyen d'être sauvés.


Je me suis procuré une copie de l'interview de Billy Graham réalisée par Robert Schuller, dans le journal Christian News de 1997, page 15. Les bibliothécaires me sont d'un grand secours pour me permettre de retrouver de telles sources ! C'est aussi de cette manière que j'ai retrouvé l'article du magazine McCall, qui s'intitulait : "I can't play God anymore" (Je ne peux plus jouer le rôle de Dieu). L'auteur de cet article était James Michael Beam.

J'ai aussi découvert dans une bibliothèque un livre que Billy Graham avait publié en 1961 (Word Books Publishers. Réf. 234.2G76). Le titre de ce livre est "How To Be Born Again" (Comment naître de nouveau). Aux pages 56 et 57, il laisse entendre que l'on peut être sauvé sans avoir la connaissance de Jésus-Christ, ni même de Son Nom, simplement en contemplant les attributs de Dieu dans la nature. J'ai photocopié ces pages et je les ai montrées à des amis chrétiens de mon église. Cela les a convaincus, et ils ont fini par admettre, avec une certaine réticence, que Billy Graham enseignait au sujet du salut des choses qui ne se trouvaient pas dans la Bible. Il est resté fidèle à ces croyances hérétiques, car ces documents datent de 1961, 1978 et 1997.

Il ne s'agit pas d'une histoire réjouissante. Billy Graham a été propulsé à la place de l'homme le plus populaire de l'Amérique. Personne n'aime découvrir qu'il a été séduit et trompé. Nous allons nous efforcer de vous donner des faits et des preuves. Que Dieu vous accorde Sa sagesse, à mesure que vous prendrez connaissance de ce dossier. Il ne s'agit nullement de propagande pour défendre des vues personnelles. Il y a des années, quand mon ami Fritz Springmeier a entrepris ces recherches, il ne voulait rien prouver au départ. Fritz n'éprouve aucun intérêt à cacher des faits. Nous n'avons aucun désir de blesser nos lecteurs, ni de fouler aux pieds leurs convictions. Nous voulons simplement clarifier de nombreux problèmes. Nous voulons aider ceux qui cherchent la vérité. Mais nous n'avons aucun combat personnel à gagner. Notre seul désir est de faire éclater la vérité.

Les enjeux ne sont pas minces. Sur le plan historique, l'opération séduction menée par Billy Graham est l'une des plus grandes qui aient jamais été montées. Certains prétendent même qu'il s'agit de la plus grande de toutes, surpassant celles de Benedict Arnold, de Quisling et du Cheval de Troie, histoires qui semblent bien pâles en comparaison de la sienne.

Auparavant, permettez-nous de vous présenter brièvement le monde des Illuminati. Tous les satanistes de très haut niveau doivent soigneusement cacher leurs activités. Ces Illuminati possèdent plusieurs personnalités. L'une de leurs personnalités (qui peut être perçue aussi comme l'une des facettes de leur personnalité) est celle qui sera présentée publiquement au monde extérieur. Tous ces Illuminati, qu'ils soient programmeurs, exécutants ou membres des conseils dirigeants, doivent prendre un soin extrême à masquer leurs activités secrètes. Il leur faut une "couverture" irréprochable. Ils aiment donc se présenter comme hommes d'église, mais aussi comme maires de grandes villes, avocats, médecins, etc…

Une psychiatre chrétienne qui a travaillé avec de nombreuses victimes du satanisme, qui manifestaient des troubles de la personnalité nommés "fractionnement de la personnalité" ou "personnalités multiples", a pu écrire ceci : "Certains satanistes ont envahi l'Eglise, car ils y trouvent une parfaite couverture. Ils se déguisent en anges de lumière, et s'efforcent d'atteindre des positions de direction, afin d'exercer une plus grande influence. Ils sont rarement détectés, parce que presque tout ce qu'ils disent est doctrinalement correct. La plupart des survivants avec lesquels j'ai travaillé avaient des parents satanistes qui occupaient des positions élevées dans les églises. Beaucoup d'entre eux étaient des pasteurs" (Docteur Loreda Fox, "The Spiritual and Clinical Dimensions of Multiple Personality Disorder" (Dimensions spirituelle et clinique des troubles de la personnalité multiple), Salida, CO : Books of Sangre de Cristo, page 196).

Je répète ce qu'a écrit le Docteur Loreda Fox : "La plupart des survivants avec lesquels j'ai travaillé avaient des parents satanistes qui occupaient des positions élevées dans les églises. Beaucoup d'entre eux étaient des pasteurs". Elle n'a pas dit "certains des survivants", mais "la plupart". Nous aussi, nous avons découvert la même chose. Les gens ne comprennent pas qu'un prédicateur capable de faire sincèrement un sermon "parfaitement biblique" peut aussi faire partie de la hiérarchie satanique ! Les Illuminati sont capables de "fabriquer" et de "programmer mentalement" des êtres humains qui possèdent plusieurs personnalités. Cela leur permet de produire de parfaits "prédicateurs chrétiens", qui sont aussi des membres secrets de la hiérarchie satanique. Certains de leurs sermons "parfaits" sont remplis de clichés, comme : "Les Chrétiens doivent accomplir leurs devoirs électoraux". Les Chrétiens aiment beaucoup entendre de telles choses. Cela leur chatouille les oreilles. Mais ils ne se doutent pas que tout le processus électoral est corrompu et aux mains des satanistes ! On a souvent pu prouver que certaines machines électorales avaient été truquées. Les médias sont contrôlés par les Illuminati. Et ce sont les démentis publics qui ont continué à faire croire aux Américains que c'est le vote populaire qui dirige notre nation ! Mais ce n'est qu'un mythe.

Fritz Springmeier a écrit en 1991 un livre intitulé "Be Wise As Serpents" (Soyez sages comme des serpents). Il y dénonce Billy Graham en prouvant qu'il est un luciférien. Il explique que le satanisme de haut niveau est un gnosticisme qui exige que la "force" de ces grands magiciens sataniques soit équilibrée. En d'autres termes, dans le satanisme de haut niveau, les bonnes œuvres des adeptes doivent équilibrer leurs mauvaises œuvres. Les gens croient à tort que si quelqu'un accomplit des "bonnes" œuvres, il ne peut pas être un sataniste de haut niveau. C'est pour cette raison que certains de nos plus grands philanthropes font aussi partie des principaux satanistes qui dirigent notre pays.

Le fait de voir Billy Graham accomplir quelque chose de "hautement recommandable" ne signifie pas qu'il ne puisse absolument pas être un sataniste. En fait, s'il fait partie des Illuminati, comme l'ont affirmé certains témoins oculaires, il est nécessaire qu'il accomplisse ces "bonnes œuvres".

C'est en travaillant sur son livre que Springmeier s'est vu proposer, par une ancienne victime des techniques de contrôle mental, de collaborer à la rédaction de cette partie de son ouvrage. Cette victime avait justement souffert entre les mains de Billy Graham. C'était donc un témoin oculaire direct qui lui offrait son concours. Ce qu'il a raconté ne faisait que confirmer tout ce qu'avaient déclaré un groupe assez important de témoins directs réunis par Springmeier en 1993. Mais ce dernier témoin est allé bien plus loin dans ses affirmations. Il a dénoncé le recours habile à des esclaves du programme Monarch, au cours des croisades de Billy Graham, pour blanchir l'argent de la drogue. (NDE : Il s'agit d'un programme de contrôle mental mis au point par la CIA)

Plusieurs responsables de la police ont affirmé que les officiers de police ne reçoivent aucune formation leur permettant de comprendre ce qui se passe dans le satanisme. Ils sont très bien formés dans de nombreux domaines, mais pas en ce qui concerne le satanisme. Ils ont donc du mal à enquêter dans des affaires de sévices sataniques impliquant des troubles de la personnalité multiple. Les rares enquêteurs spécialisés dans ce domaine sont considérés comme des "experts internationaux du satanisme" par leurs collègues ! Pourtant, ces enquêteurs reconnaissent eux-mêmes qu'ils savent bien peu de choses. Quels sont ceux qui savent comment fonctionnent les Illuminati ? Ou qui sont les Illuminati ? Aucune université n'enseigne cela ! Les meilleurs experts sont ceux qui ont réussi à s'enfuir des groupes d'Illuminati et à quitter le satanisme, et qui ont pu survivre assez longtemps pour parler.

Mais les contestataires diront toujours : "Mais comment peut-on vérifier tous les témoignages avancés par votre ami Fritz ?" Rappelez-vous ce qui est arrivé à plus de 100 personnes qui savaient quelque chose sur l'assassinat de Kennedy ! Dans son livre sur l'assassinat de Kennedy, Jim Marrs cite l'identité de 103 personnes qui savaient des choses importantes sur l'assassinat de Kennedy, et qui ont péri dans des circonstances qui prouvent qu'elles ont été assassinées.

Le dossier Billy Graham est tout aussi sensible pour l'élite gouvernante que celui de l'assassinat de Kennedy, parce qu'il touche à leur travail de préparation de la manifestation du faux Christ, que les Chrétiens appellent l'Antichrist. Ce sera lui le grand Maître Programmeur ! Si nous étions appelés à convoquer en justice ceux qui figurent sur notre liste de témoins directs, nous ne pourrions pas le faire, car cela signifierait sans doute la condamnation à mort de beaucoup d'entre eux. Voici toutefois ce que nous pouvons dire à propos de nos témoins. Ils comprennent :



Un membre du Conseil pour les Relations Extérieures (Council of Foreign Relations), qui est secrètement opposé au Nouvel Ordre Mondial.


Un membre de l'Agence de la Sécurité Intérieure (National Security Agency), qui est opposé au Nouvel Ordre Mondial.


Un dirigeant de haut niveau de la CIA.


Deux satanistes, toujours pratiquants, mais qui sont tellement malheureux qu'ils veulent parler.


Quatre anciens satanistes qui se sont convertis. Trois d'entre eux sont des témoins directs des agissements de Billy Graham.


Deux anciens hauts responsables du Nouvel Age, qui travaillaient pour la conspiration du Nouvel Ordre Mondial, et qui sont devenus Chrétiens.


Un ancien Franc-Maçon du 33e degré, qui est devenu Chrétien.


Un certain nombre de Chrétiens qui ont travaillé pour Billy Graham.


Des pasteurs.


Des médecins qui ont travaillé avec des victimes de sévices rituels sataniques.


Le responsable de la sécurité de la croisade de Sacramento organisée par Billy Graham.


Alice Braemer, ancienne secrétaire de Jeanne Dixon, célèbre voyante, astrologue et occultiste, qui a témoigné des relations de cette dernière avec Billy Graham.
A part quelques exceptions, aucun de ces témoins ne connaissait ce que les autres témoins avaient raconté. Ces témoins ne se connaissent pas entre eux et vivent dans différents endroits du pays. Pourtant, ce qu'ils racontent se recoupe parfaitement, et valide les autres témoignages.

Ceux qui ne connaissent pas Fritz Springmeier, ni nos témoins, doivent normalement se poser un certain nombre de questions : "Qui sommes-nous, simples lecteurs, pour savoir si ces témoins sont vraiment dignes de confiance ? Sont-ils honnêtes ? Ont-ils une bonne réputation personnelle ? Se peut-il qu'ils aient donné des faux témoignages dans le but de discréditer un grand homme de Dieu ?" Toutes ces questions sont naturelles quand on ne sait pas comment nous avons recueilli nos informations. Mais nous pouvons vous garantir que les témoignages que nous dévoilons proviennent de témoins oculaires, en qui nous pouvons avoir confiance. Quant à eux, ils ne se posent pas ce genre de questions.

Tout ce que Fritz Springmeier a découvert au sujet de Billy Graham, il l'a en général découvert alors qu'il faisait des recherches sur les Illuminati en général. Il n'a pas cherché à mener une enquête contre Billy Graham, mais il a réuni son dossier à partir des déclarations de nombreux témoins très divers, qui n'avaient rien à gagner en racontant ce qu'ils savaient. Ce ne sont pas eux qui ont contacté Fritz pour lui raconter des mensonges.

Si vous vous contentez de faire une recherche bibliographique sur Billy Graham, vous découvrirez déjà beaucoup de choses intéressantes. En général, nos témoins avaient déjà raconté ce qu'ils savaient à certains de leurs amis fidèles. Au départ, ces témoins ne se doutaient absolument pas que leurs révélations allaient être connues au-delà du cercle étroit de leurs amis les plus proches. Ce sont parfois ces amis proches qui m'ont permis de contacter les témoins pour vérifier leurs informations. Si nous pouvons dire que ces témoins sont dignes de confiance, c'est que leurs révélations pouvaient signer leur arrêt de mort. En outre, la manière dont toutes ces informations nous sont parvenues exclut absolument toute possibilité de monter délibérément un faux dossier pour nous le faire parvenir.

Nous devons clarifier les éléments de preuve que nous recherchons.

Trop de gens sont considérés comme coupables tant qu'ils n'ont pas été prouvés innocents. Cela signifie simplement que l'on n'a pas encore effectué une recherche complète de la vérité. Nous ne devons jamais oublier qu'une information restée secrète pendant des années peut complètement bouleverser la connaissance que nous avions d'un événement ou d'une personne, lorsque nous la découvrons. Nous pouvons être surpris par des circonstances exceptionnelles. Si certains éléments ne sont pas absolument irréfutables, s'ils présentent encore une incertitude quelconque, nous pouvons alors dire que la chose est "très probable" ou "presque certaine". Si l'enquêteur acquiert une certitude absolue, en fonction des faits et des éléments dont il dispose, il peut alors affirmer que la chose est "absolument certaine". C'est ainsi qu'une preuve peut être établie. Nous devons donc faire attention aux réserves exprimées, à la manière dont les faits sont qualifiés, et à la formulation des conclusions. Mais il est certain que nous voulons poursuivre nos recherches le plus loin possible, afin d'atteindre un maximum de conclusions absolument certaines.

Bien entendu, au moment où nous rédigeons cet article, nous avons achevé nos recherches et notre enquête, et nous sommes en mesure d'affirmer notre conclusion d'une manière absolument certaine, pour affirmer sans la moindre réserve que Billy Graham travaille pour la hiérarchie satanique. Nous voulons simplement introduire notre rapport d'une manière telle que vous puissiez vous rendre compte de la qualité de nos recherches, afin que vous n'acceptiez pas simplement nos conclusions, mais que vous puissiez juger d'une manière rationnelle et critique notre enquête sur Billy Graham, tout en faisant confiance à la direction du Saint-Esprit.

Pour faciliter une lecture objective de notre rapport, nous vous prions aussi de vous débarrasser de toute opinion préconçue et de toute idée reçue qui ne correspondrait pas à la vérité. Suspendez donc momentanément votre jugement sur Billy Graham, jusqu'à ce que vous ayez soigneusement étudié notre dossier, prié à ce sujet, et obtenu tout le discernement nécessaire. Il pourrait vous paraître intéressant de demander l'avis de certains Francs-Maçons qui ont pu dévoiler, mais d'une manière fortuite ou accidentelle, que Billy Graham faisait partie de leur organisation. Cela a pu parfois leur échapper, sans qu'ils se rendent réellement compte de ce qu'ils disaient. Mais je doute que ces hommes puissent être d'une valeur quelconque à la barre des témoins. Ils sont liés par de terribles serments maçonniques, et sont menacés de mort s'ils révèlent quoi que ce soit des secrets de la Franc-Maçonnerie. Jurer faussement sur la Bible leur coûterait moins cher, à leurs yeux, que révéler leurs secrets !

Pourtant, ces témoins "accidentels", qui se laissent aller à révéler fortuitement certains faits, peuvent être extrêmement précieux pour ceux qui les entendent. Mais ils restent hélas fidèles à leurs engagements maçonniques, et ne constitueraient que des témoins hostiles avec lesquels il serait impossible de coopérer.

Si les membres du personnel de Billy Graham étaient convoqués devant un tribunal, on pourrait toutefois se servir de leurs dépositions pour prouver à quel point ils ont pu mentir. En mettant le doigt sur leurs mensonges, il serait facile d'invalider leur témoignage. Les Chrétiens comprendraient alors à quel point le personnel employé par Billy Graham a joué un rôle important dans la séduction. Nous présenterons dans notre article des preuves suffisantes pour invalider le témoignage des membres de l'équipe de Billy Graham. Pour plus d'informations, nous demandons aux lecteurs de lire le livre de Fritz Springmeier "Be Wise As Serpents", ainsi que ses autres publications. Nous citerons aussi d'autres ouvrages.

Beaucoup de responsables chrétiens sont corrompus. Ils ont donc participé activement à une séduction de masse, visant à cacher aux yeux du monde entier ce que fait réellement Billy Graham, et qui il est réellement. En fait, si nous avions affaire à un tribunal, tous ces gens seraient cités à la barre comme témoins assermentés. Nous pourrions alors découvrir publiquement beaucoup d'autres choses que nous connaissons déjà.

Quelles sont nos motivations ?

Beaucoup de Chrétiens qui aiment Billy Graham prêtent de très mauvaises intentions à tous ceux qui veulent critiquer Billy Graham, ou dévoiler des secrets qui le concernent. Nous voulons citer un verset de la Bible : "Suis-je devenu votre ennemi en vous disant la vérité ?" (Galates 4 :16). Il ne nous a pas été facile d'écrire un article sur Billy Graham et sur sa longue carrière au service des Illuminati. Nous ne nous réjouissons pas d'écrire des choses négatives sur les gens. Mais nous nous réjouissons de pouvoir écrire des choses positives sur eux. Pourtant, personne, ni aucun serviteur de Dieu, n'est au-dessus de tout reproche. Nous pouvons toutefois affirmer que nous possédons la paix intérieure, et que nous savons que nous avons fait ce que nous devions faire. Il faut faire quelque chose, pour que les hommes se réveillent avant qu'il soit trop tard !

Nous avons choisi des témoignages que nous considérons comme acceptables. Qu'entendons-nous par là ?

Parfois, il suffit de consulter une encyclopédie pour régler un problème. Pour ce qui concerne les Illuminati et les hautes sphères du monde occulte, les enquêteurs doivent accepter les témoignages de témoins oculaires, sans quoi ils n'obtiendront pas grand-chose. Les Illuminati ne gardent pas beaucoup de traces écrites de leurs activités. Mais quelle confiance pouvons-nous accorder à des témoins oculaires ? On a beaucoup critiqué Fritz Springmeier pour avoir eu recours à des témoins oculaires. Rappelez-vous que, même si nous avons pu obtenir beaucoup d'éléments bibliographiques, ces éléments ne seraient pas retenus devant une cour de justice. Même s'ils étaient pris en considération, ils ne seraient pas aussi importants que des témoignages oculaires. Devant un tribunal, les témoignages écrits sont étudiés en même temps que la déposition des personnes qui les ont écrits. En d'autres termes, même s'il existe des documents écrits, un témoignage personnel est toujours plus important. Nos témoins sont des témoins qui ont personnellement pu constater que Billy Graham était engagé dans des activités sataniques de contrôle mental.

Il nous faut toutefois toujours nous rappeler que des témoins directs peuvent présenter des degrés divers de crédibilité, et que leurs informations sont d'un intérêt variable. La qualification personnelle des témoins est importante pour juger de leur témoignage. Mais si l'on écartait tous ces témoins, pour la seule raison qu'ils ne présentent aucune preuve écrite, ce serait nous priver de nombreuses sources d'informations valables. Lorsqu'il accumule les preuves, le chercheur rencontre en général deux types d'informations. L'une concerne les preuves qui résultent d'une enquête systématique, et l'autre concerne les preuves fortuites. Ces dernières sont celles qui semblent se produire "par accident". Par exemple, certains de mes amis ont rencontré quelqu'un qui leur était complètement inconnu, qui se trouvait être un Franc-Maçon, et qui se mit spontanément à dire que Billy Graham était un Franc-Maçon. Ces preuves fortuites nous sont fournies sans que nous les ayons recherchées.

Tomber sur des preuves fortuites peut en général être considéré comme "un coup de chance". En ce qui concerne Billy Graham, Fritz Springmeier a pu réunir de nombreuses preuves fortuites, pour la simple raison qu'il a toujours les yeux ouverts, et qu'il enquête dans ce domaine depuis plusieurs années. Mais, en raison de la situation actuelle de notre nation, nous avons peu de chances de nous faire écouter. En ce qui concerne l'avenir, il se peut que les contrecoups provoqués par cet article nous réduisent au silence.

Toutefois, la vérité subsistera, même si nous, et les autres témoins, nous ne devions pas subsister ! Si nous voulons aboutir à certaines conclusions sur la vie des canards, nous devons étudier des canards. Je ne peux pas étudier la vie des canards et en faire un livre sur les téléphones portables ! Je peux faire une étude sur les voitures américaines, mais je ne peux pas en tirer des conclusions en ce qui concerne les charrettes à bœufs de l'Inde ! Cela semble évident, mais pourtant il y a des gens qui veulent tirer des conclusions sur ceux qui sont satanistes depuis des générations, en étudiant le comportement de n'importe quel autre groupe social. Cela ne marche pas. Si vous essayez de comprendre ce qui se passe chez les Francs-Maçons en étudiant le fonctionnement de votre Rotary Club, cela ne marchera pas. Beaucoup de gens utilisent leurs propres expériences pour tirer des conclusions générales. Cela ne nous facilite pas la tâche si nous voulons nous faire entendre. Cela représente même un obstacle. Les gens n'ont aucune idée, s'ils s'appuient sur leurs seules expériences, de ce qui se passe chez les Illuminati, notamment chez ceux qui pratiquent la programmation mentale. Ces derniers sont des êtres complètement dégénérés sur le plan moral. Ce sont eux-mêmes des gens qui ont été programmés et qui ont des personnalités multiples. Ils sont prêts à tout, malgré leur belle apparence.

Je voudrais parler un peu de la politique de mensonge délibérément pratiquée par le personnel des croisades de Billy Graham. En 1992, un Chrétien nommé Richard Bennett, ami de Fritz Springmeier, est allé directement demander des explications au personnel de Billy Graham. Il était très préoccupé par la politique de Billy Graham pendant ses croisades, depuis les années 50. Billy Graham a toujours eu l'habitude de diriger vers des paroisses catholiques tous les Catholiques qui s'avancent pendant ses croisades. Nous avons même la preuve que la situation est encore pire que cela. Des nouveaux convertis, qui n'étaient jamais allés dans une église auparavant, ont été parfois aiguillés par les conseillers de Billy Graham vers des églises catholiques. Pourquoi Richard Bennet et Fritz Springmeier s'intéressaient-ils à l'Eglise Catholique ? Parce que Richard Bennet est un ancien prêtre irlandais, qui travaillait au Vatican avant de donner sa vie à Jésus-Christ. Il sait de quelle manière la hiérarchie catholique empêche les gens de comprendre ce qu'ils peuvent recevoir quand ils viennent à Christ ! Quant à Fritz, si vous lisez son livre, vous verrez qu'il s'inquiète beaucoup de voir des nouveaux convertis livrés à des organisations qui travaillent pour le Nouvel Ordre Mondial, qui ont recours aux techniques de contrôle mental et au programme Monarch de programmation mentale, programmation fondée sur des traumatismes répétés.

On ne peut pas dire que tout ce qu'il y a dans l'Eglise Catholique soit mauvais. Mais les croisades de Billy Graham n'auraient jamais bénéficié de tels soutiens, de la part des Chrétiens fondamentalistes et évangéliques, si les membres du personnel de Billy Graham ne mentaient pas délibérément sur les destinations où ils envoyaient les nouveaux convertis. Il est normal que Richard et Fritz se soient inquiétés de savoir si les nouveaux convertis étaient réellement envoyés dans des églises catholiques, sachant qu'elles enseignent à présent le bouddhisme zen et le Nouvel Age, au lieu d'expliquer en quoi consiste le salut par grâce, et de donner à ces nouveaux Chrétiens ce dont ils ont réellement besoin.

Certes, ces nouveaux Chrétiens sont capables d'infuser une nouvelle vie à l'Eglise Catholique. Mais un bébé en Christ est sans défense ! Il a besoin d'être correctement nourri pour avoir la possibilité de grandir. Il n'est pas bon, pour des nouveaux Chrétiens, d'être jetés à des loups !

Donc, au cours du printemps et de l'été 1993, Richard Bennet est allé trouver directement les membres du Comité Exécutif des croisades de Billy Graham, pour leur montrer les preuves de ce qui avait été prévu pour la prochaine croisade de Billy Graham, qui devait se tenir au mois de septembre suivant. Il faut dire que ce Comité avait déjà été confronté par d'autres personnes que Richard Bennet. Mais ce dernier dirige l'un des ministères les plus connus, en ce qui concerne les ministères auprès des Catholiques. Les membres du Comité Exécutif de Billy Graham ont affirmé à Richard Bennett qu'il n'avait aucun souci à se faire, qu'ils n'enverraient jamais aucun nouveau converti dans une église catholique, mais que si certains choisissaient eux-mêmes d'y aller, cela les regardait.

Quatre responsables catholiques figuraient parmi les membres du Comité Exécutif de la croisade de Portland, en 1992 : Mary Joe Telly, Chancelier de l'Eglise, un diacre et deux prêtres catholiques. Nous disposons d'un enregistrement de la radio catholique KVDM de Portland, sur lequel on entend cette même Mary Joe Telly, membre du Comité Exécutif de Billy Graham, accompagnée de l'évêque Wall Schmidt, dire à ses auditeurs Catholiques de ne pas s'inquiéter s'ils répondent à l'appel au cours de la croisade, car on leur garantissait qu'ils seraient dirigés vers une église catholique. Ils donnèrent cette assurance à quatre reprises au cours de l'émission !

Ils affirmèrent que la décision de diriger ceux qui répondent à l'appel vers des églises catholiques était ferme et irrévocable, car elle avait été prise au plus haut niveau. Cet enregistrement n'est que l'un des milliers de mensonges que les membres de l'équipe de Billy Graham ont racontés aux Chrétiens au fil des années. En fait, il semble que le personnel des croisades de Billy Graham dit ce qu'ils veulent bien dire, sans tenir compte de la vérité.

Le journal North Star Baptist de novembre 1964 a fait paraître un article écrit par Japheth Perez, qui s'était converti au cours de la croisade de New York, en 1957, et qui avait été dirigé vers une église catholique par le personnel de la croisade. Ian Paisley a écrit ce commentaire au sujet du personnel des croisades de Billy Graham : "Le Docteur Graham n'a pas répondu à notre lettre. Il ne répond jamais à ce genre de lettres. Il prétend qu'il ne veut pas se défendre. Il a pourtant du personnel qu'il paye pour le défendre, et qui n'est jamais gêné par les faits, ni par des questions d'éthique ou de logique, quand il s'agit d'accomplir son devoir. C'est l'un des membres du personnel de Billy Graham qui a répondu, George L. Edstrom. Même les Jésuites n'auraient pas pu donner de meilleur exemple de casuistique ! C'est de la pure malhonnêteté et de la tromperie délibérée… Le personnel de Billy Graham séduit les gens en les dirigeant au mauvais endroit, il refuse d'affronter les problèmes, et frise même le blasphème en disant que si Billy Graham fréquente, approuve et flatte si assidûment des infidèles, c'est parce qu'il se comporte comme le Seigneur envers les publicains et les gens de mauvaise vie… Une telle attitude est typique de l'organisation de Billy Graham".

Dans sa lettre de nouvelles de juin 1993, Fritz Springmeier a reproduit une lettre expédiée par l'Association Billy Graham, en démontrant point par point les mensonges qu'elle contenait. Les Chrétiens ne savent pas tout ce qui se passe pendant les croisades de Billy Graham. Voici un extrait d'une lettre écrite dans les années 50, déjà, par un pasteur qui était attristé des dégâts que provoquait Billy Graham dans le champ de mission : "Certains disent que si une seule personne se convertit au cours d'une campagne d'évangélisation, cela vaut la peine de la faire. Mais ce n'est pas vrai. L'évangéliste, le pasteur et l'enseignant, sont des dons de Dieu au Corps de Christ. Le vrai critère de la réussite d'une campagne d'évangélisation, ce n'est pas le nombre de convertis, mais l'état spirituel dans lequel elle laisse l'église qui l'a organisée".

On peut dire que Billy Graham a échoué si l'on considère le nombre de personnes qu'il a réellement conduites au Seigneur Jésus-Christ, en ces temps où les cœurs sont affamés, et où la plupart des gens sont effrayés de ce qui peut survenir à cette terre. Il est plus facile d'attirer une âme à Jésus-Christ aujourd'hui que cela ne l'était il y a quelques dizaines d'années. Mais Billy Graham s'emploie aussi à "scier les branches des arbres évangéliques", et le verger de l'Eglise est laissé dans un état pitoyable quand il s'en va. Nous l'avons souvent dit, le vrai critère de réussite d'un évangéliste n'est pas le nombre de convertis qu'il fait, mais l'état dans lequel il laisse l'Eglise après son passage, afin qu'elle continue à porter du fruit.

Le rôle actif de Billy Graham dans le domaine des sévices rituels sataniques.

Avant d'entrer dans les détails, examinons un peu la situation générale. Les satanistes ont soif de pouvoir. Satan aime donner du pouvoir à ses adeptes. Satan transporta Jésus-Christ sur une haute montagne, pour lui dire, en quelque sorte : "J'assurerai le succès de tes croisades, et je te donnerai beaucoup de convertis, si seulement tu te prosternes devant moi pour m'adorer". Christ a refusé, mais Billy Graham a accepté. Nous savons beaucoup de choses sur la manière dont les satanistes ont attiré Billy Graham dans leurs filets, lui qui était un petit vendeur de brosses, pour en faire l'évangéliste célèbre qu'il est devenu. Nous devons ajouter, d'après le témoignage d'anciennes victimes du satanisme, que Billy Graham est lui-même un sataniste. Comment est-ce possible, et comment pouvons-nous savoir cela ? L'un de nos meilleurs témoins est un survivant du programme de contrôle mental Monarch, qui a réussi à s'enfuir alors qu'il était un esclave de haut niveau au Pentagone. Ce survivant avait été le témoin direct du fait que Billy Graham travaillait pour les Illuminati. Ce survivant transmettait aussi des messages à des membres de la hiérarchie satanique. Il savait que Billy Graham servait aussi de messager à des Illuminati de très haut rang, et qu'il transmettait des messages à des Présidents et à des Chefs d'Etat. Les informations de ce témoin ont été confirmées par d'autres témoins indépendants. Un autre ex-sataniste se rappelle aussi avoir connu Billy Graham comme sataniste. Un autre ancien Illuminatus, qui souffre encore de personnalités multiples, a eu l'occasion de rencontrer personnellement Billy Graham et a observé ses yeux. Il a affirmé qu'il était évident pour lui que Billy Graham avait aussi plusieurs personnalités, ou une personnalité fractionnée en personnalités multiples, et qu'il pouvait changer de personnalité.

Par un heureux hasard, ou par la volonté de Dieu, Fritz Springmeier a reçu le témoignage d'une femme qui était à l'école avec Ruth Graham, la femme de Billy Graham. Elle a attesté qu'au cours d'une conversation, Ruth Graham lui avait révélé que son mari avait l'habitude étrange de dormir les yeux ouverts. Ceux qui souffrent de personnalités multiples, ou fractionnées, ont aussi l'habitude de dormir les yeux ouverts. L'une de leurs personnalités peut être celle d'un Chrétien très engagé, alors qu'une autre de leurs personnalités sera celle d'un sataniste. Tout cela au sein d'un même corps ! C'est assez fréquent.

En ce qui concerne Billy Graham, il est pleinement conscient de ce qu'il fait au service de l'ennemi dans toutes ses personnalités, bien que sa personnalité de Chrétien ne soit sans doute pas très heureuse de cette situation ! Le magazine de Billy Graham, "Decision", a un jour fait paraître en couverture ce titre : "Changé de l'intérieur à l'extérieur". A côté de ce titre, sur la même page, figurait le signe mathématique de l'infini (un 8 placé horizontalement). Beaucoup d'esclaves du programme Monarch sont passés par de nombreuses séances de programmation mentale, représentées par le signe de l'infini. Ce signe est utilisé par les Illuminati pour rappeler à ses esclaves qu'ils sont prisonniers de leur cycle incessant de programmations mentales. Nous avons remarqué un nombre incalculable de petits signes semblables à celui-là. Ce sont des preuves que Billy Graham joue un rôle important dans le programme satanique de contrôle mental mis au point par les Illuminati. Le Docteur Schefflin, expert en matière de contrôle mental, m'a dit qu'il avait examiné des documents internes à l'Association Billy Graham. Ces documents, datant des années 50, détaillaient des enseignements donnés par Billy Graham pour obtenir un réveil garanti. Il y instruisait les conseillers de ses croisades, en leur enseignant des techniques qui étaient typiques du contrôle mental. Il leur demandait par exemple d'empêcher les gens de s'approcher pour accepter Christ, et d'attendre le "moment prévu".

Vous vous demandez peut-être ce que Billy Graham sait réellement, et si les Illuminati lui ont tout dit. Je veux vous parler à présent d'un Chrétien nommé David Hill, qui était un ancien mafioso, un ancien adepte du Nouvel Age, et un ancien Franc-Maçon. Il était ami de Franklin Graham, le fils de Billy Graham, et il a vécu deux ans chez les Graham. Il n'avait pas réalisé que Billy Graham avait été aspiré par le Nouvel Ordre Mondial, jusqu'à ce qu'il ait une conversation personnelle avec lui. David Hill avait travaillé avec beaucoup de gens appartenant à l'élite mondiale. Il a passé 18 heures dans une chambre d'hôtel avec Billy Graham, le mettant en garde contre les dangers du Nouvel Ordre Mondial. A la fin de ces deux jours de conversation, Billy Graham finit par avouer à David Hill qu'il "était captif de cette organisation" du Nouvel Ordre Mondial. En d'autres termes, parce qu'il avait accepté l'argent et le soutien des Illuminati, dans les années 40, Billy Graham avait été placé devant le choix suivant : ou bien continuer à travailler pour eux, ou bien être détruit. Comme ce sont les Illuminati qui ont créé ce qu'est devenu Billy Graham, ils pourraient le détruire sans problème. Et il le sait. David Hill tenta par la suite de dénoncer le Nouvel Ordre Mondial. Ce fut au prix de sa vie. Quand il eut achevé d'écrire le manuscrit où il dévoilait tout ce qu'il savait, il fut assassiné. Même un Chrétien aussi bien informé que David Hill, qui avait tenté de mettre en garde Billy Graham, n'était pas pleinement conscient de l'étendue de la séduction exercée par les Illuminati, grâce à leur programme de contrôle mental. David ne savait pas qu'il était possible d'avoir des personnalités multiples. Avant sa conversion, David Hill était un Franc-Maçon de haut rang, dans le rite écossais, ainsi qu'une figure importante de la Maffia. Il avait même servi d'intermédiaire pour mettre en contact Billy Graham et Joe Banana, l'un des parrains de la Maffia. Ce fut David Hill, parce qu'il faisait naïvement confiance à Billy Graham, qui arrangea le rendez-vous entre les deux hommes.

David Hill savait que le magnat de la presse William Randolph Hearst faisait partie des Illuminati, et même de ce que l'on appelle le "sixième degré" des Illuminati. William R. Hearst était complètement plongé dans le paganisme. Il suffit pour cela de visiter sa propriété de Californie, qu'il a transformée en musée. Ce fut William R. Hearst qui finança les trois premières années des croisades de Billy Graham. La Société Stu Pak est associée à la "Stewart Title Company" (Compagnie des Titres Stewart). Stu Pak finance Billy Graham et d'autres ministères. Les dirigeants de Stu Pak sont amis de Billy Graham et de George Bush. Cette société est dirigée par de nombreux membres de la même famille. La famille Morris fait aussi partie de leurs associés. Les dirigeants de la Stewart Title Company sont impitoyables. La famille Van Duyn, qui fait aussi partie des Illuminati, a également aidé Billy Graham au début de son ministère. L'un des moyens utilisés par les Illuminati pour financer Billy Graham était un chèque mensuel déposé au bureau de Jeanne Dixon, la célèbre voyante, astrologue et occultiste, à l'intention de Billy Graham. L'un des membres du personnel de Billy Graham venait chercher ce chèque tous les mois. (NDE : Jeanne Dixon est morte en 1997, à l'âge de 79 ans).

Lorsque la secrétaire de Jeanne Dixon se convertit à Christ, elle tenta de dénoncer la relation que Billy Graham entretenait avec son ancienne patronne. Jeanne Dixon vendait des boules de cristal contenant des serpents. Elle faisait aussi partie des Illuminati. Billy Graham a écrit une lettre dans laquelle il affirma qu'elle était une "femme de Dieu". Après sa conversion, la secrétaire de Dixon a conservé une copie de cette lettre signée de Billy Graham.

En 1952, à Paris, Billy Graham et un autre évangéliste ont dîné avec deux prostituées. Chacun accompagna une prostituée chez elle. Billy Graham était marié et avait des enfants à cette époque. Toute cette affaire ne convenait certainement pas à un évangéliste, même si Billy Graham n'a pas eu de relations sexuelles avec cette prostituée. Il a raconté plus tard à son ami qu'il eut peur, lorsqu'il vit la prostituée ôter ses vêtements, et qu'il regagna sa chambre d'hôtel, qu'il partageait avec l'autre évangéliste. Lisez à ce sujet le livre de Marshall Frady : "Billy Graham, A Parable of American Righteousness" (Billy Graham, une parabole de la vertu américaine), édité par Little, Brown & Co., pages 169-170.

En 1954, le chef de la sécurité de la croisade de Sacramento aperçut une prostituée de luxe se glisser furtivement dans la pièce réservée à Billy Graham, juste avant qu'il se rende à la croisade. Billy Graham et cette prostituée de luxe restèrent seuls dans cette pièce.

Ce sont des choses de ce genre qui permettent aux Illuminati de faire chanter Billy Graham. Si ce dernier essayait de s'échapper du chemin tracé par les Illuminati, ils disposeraient d'une quantité suffisante de munitions pour le faire chanter. Vous vous demandez peut-être pourquoi ceux qui sont des satanistes depuis des générations ont besoin d'intimider et de menacer Billy Graham. Mais ne fait-il pas lui-même partie d'une famille de satanistes, depuis des générations ? La réponse est simple : tout le système de Satan repose sur la crainte. Les satanistes ont chaque jour recours à l'intimidation et à la crainte pour se protéger et accomplir leurs actions. Ne dit-on pas qu'il n'y a aucun honneur au sein d'une bande de voleurs ? Les membres de la hiérarchie satanique sont engagés dans des combats permanents pour obtenir plus de puissance, et ont toujours recours à l'intimidation.

Quand Billy Graham le désirait, il pouvait téléphoner au bureau d'Henry Kissinger, et dire : "Dites-lui de me rappeler dès qu'il sera là !" (Frady, page 451). Henry Kissinger est au cœur du plan des Illuminati. Henry Luce, ami des Baruch, est encore un autre Illuminatus avec lequel Billy Graham entretient des relations de travail. Luce et Billy Graham ont parfois passé plusieurs nuits à discuter ensemble jusqu'à une heure tardive. Connaissant la manière d'agir des Illuminati, on peut raisonnablement penser que ces derniers ont poussé Billy Graham à accomplir de nouveaux actes réprouvés. Ils ont sans doute fait tout ce qu'ils ont pu pour pervertir Billy Graham, de sorte que l'on se demande quels sont ses péchés sexuels qui ont pu rester secrets.

Kissinger est membre de la Franc-Maçonnerie P2. Même si nous pensions que Billy Graham n'en faisait pas partie lui-même (et nous savons pertinemment qu'il en fait partie), il suffit de connaître la tactique des Loges P2, telle qu'elle est décrite à la page 116 du livre "In God's Name" (Au nom de Dieu), pour comprendre que tous ceux qui ont la stature de Billy Graham, et qui fréquentent assidûment des Francs-Maçons P2, sont ciblés par ces derniers et forcés à se joindre à eux, au besoin en utilisant le chantage. Une fois qu'ils font partie de la "famille", les nouveaux membres sont obligés de compromettre d'autres "clients potentiels". Billy Graham fait partie de ceux qui utilisent le programme Monarch. Il s'agit d'un programme mis au point par les Illuminati et la CIA pour exercer un contrôle mental sur les gens. Nous savons aussi que Billy Graham bénéficie des services d'esclaves sexuels contrôlés par le programme Monarch. Il est très facile pour les Illuminati d'empêcher ces pauvres esclaves de parler. Il se peut donc que nous ne sachions jamais vraiment tout ce qui se passe réellement, du moins de notre vivant.

Un autre indice pouvant nous prouver que Billy Graham mène une double vie nous a été fourni par Billy Graham lui-même. Vous rappelez-vous comment Jimmy Swaggart avait l'habitude de se déguiser et de porter des lunettes de soleil, et que même son personnel l'aidait à accomplir une partie de ce qu'il a lui-même confessé ?

A Hollywood, non pas la ville de Californie, mais celle de Floride, Billy Graham a un jour déclaré qu'il "assistait souvent incognito à des festivals de rock, en mettant une fausse moustache et une fausse barbe". Il a ajouté qu'il trouvait même ces expériences "assez rafraîchissantes". Cette histoire a été publiée par le Chicago Daily News du 29 décembre 1969. Le but de cet article semble avoir été d'améliorer l'image de Billy Graham chez les jeunes et les foules d'adolescents adeptes du rock.

Billy Graham a aussi parlé lui-même de l'amitié qui le liait à Alan Dulles : "Je fais tous les efforts possibles pour lui prouver que je ne soutiens aucun parti au détriment d'un autre. Je considère le Secrétaire d'Etat Dulles comme un ami, mais le Sénateur Humphrey est aussi l'un de mes bons amis… Nous avons même nagé ensemble, nus, dans la piscine de l'YMCA à Minneapolis, lorsqu'il faisait campagne pour les élections du maire de cette ville…"

Billy Graham, ami d'Alan Dulles ? Ce dernier était à l'époque Directeur de la CIA. C'est lui qui a dirigé la mise au point de cet horrible programme de contrôle mental dont nous avons déjà parlé ! Quant au Sénateur Humphrey, il recevait aussi ses ordres de la hiérarchie satanique. Que faisaient donc Billy Graham et Humphrey dans cette piscine, nageant ensemble nus ?

Quand Billy Graham a organisé sa croisade de 1954, il a directement reçu de grosses sommes d'argent des Illuminati, des Whitney, des Vanderbilt, des Rockefeller, et de la Chase Manhattan Bank. Billy Graham a souvent assisté à des cocktails à Hollywood, en Californie. Je n'en citerai que deux : l'un organisé par Debbie Reynolds, et un autre organisé un dimanche soir par Richard Nixon à l'intention des stars de Hollywood, dans sa résidence de San Clemente, en Californie. L'emploi du temps de Billy Graham est rempli de ce genre d'événements. Il a l'habitude de jouer au golf avec des Illuminati ou des stars de Hollywood. La plupart des gens ne comprennent pas l'impact profond que finissent par exercer tous ces contacts avec ceux qui sont dans les ténèbres. Ils pensent que Billy Graham, en tant qu'évangéliste, doit aller là où se trouvent les pécheurs !

Un proverbe le dit pourtant : "Montre-moi qui tu fréquentes, et je te dirai qui tu es !" C'est une chose que de passer du temps avec un pécheur pour lui donner une occasion de se repentir et de venir à la lumière. Mais c'est autre chose que de fréquenter assidûment et de se lier d'amitié avec des gens qui vivent dans les ténèbres, sans leur donner l'occasion d'en sortir.

Je voudrais citer une source neutre. Il s'agit d'un groupe d'enquêteurs qui voulaient connaître l'influence que l'Eglise pouvait exercer sur l'Etat. Ils ont cherché à savoir, dans leur étude, quelle influence Billy Graham avait pu exercer sur les Présidents américains, depuis Eisenhower jusqu'à Clinton. Ils n'étaient pas pour ou contre Billy Graham, mais ils voulaient simplement tenter de déterminer quel impact avait pu avoir ce responsable religieux sur les dirigeants politiques. Billy Graham a passé beaucoup de temps avec tous nos Présidents. Les enquêteurs voulaient répondre à cette question : "Quelle a été l'influence exercée par Billy Graham sur ces Présidents ?" Ils ont publié leurs conclusions dans la revue "Journal of Church and State" (Journal de l'Eglise et de l'Etat). En voici un extrait : "Est-ce que Billy Graham était réellement en mesure de dire une parole de vérité au locataire de la Maison-Blanche, surtout si cette parole pouvait être critique ou tranchante, sachant qu'il se montrait en général aussi amical envers lui ? Si nous nous fondons sur les éléments de preuve dont nous disposons, notre réponse est claire : il ne le pouvait pas".

Il est intéressant de savoir ce qu'une personne fait pendant ses loisirs. C'est souvent très révélateur. Christ passait beaucoup de temps avec les pécheurs, mais Il les appelait à la repentance. Depuis le temps que je fais des recherches sur Billy Graham, je ne connais aucune star de Hollywood, ni aucun homme politique, qui ait changé son style de vie suite à sa fréquentation de Billy Graham. Toutefois, on a "fabriqué artificiellement" un certain nombre de conversions, auxquelles on a accordé une grande publicité dans la presse. (NDE : On a beaucoup parlé, lors de l'élection de George Bush junior à la présidence des Etats-Unis, du rôle qu'avait joué Billy Graham dans la conversion de ce dernier. On ne peut pourtant affirmer que George W. Bush soit un modèle de Chrétien véritable ! Voir notre article A 68 à ce sujet).

Le chanteur et acteur Pat Boone est aussi un ami proche de Billy Graham, et il est un bon exemple de l'influence réelle exercée par ce dernier. Pat Boone est apprécié du public. Billy Graham aimait bien le présenter lors de ses croisades. Toutefois, Pat Boone continuait aussi à se produire dans des night-clubs du genre Playboy, tout en chantant dans les croisades de Billy Graham. Pat Boone soutient les Juifs. Il se peut qu'il soit Juif lui-même, parce que l'Etat d'Israël lui a accordé certaines positions particulières. Il n'y a rien de mal à avoir "du sang juif", mais cela explique certaines de ses relations. La Banque Nugen Hand blanchissait l'argent sale de la CIA et faisait aussi beaucoup d'autres choses illégales. Pat Boone a été impliqué dans le scandale de la Banque Nugen Hand. On ne sait pas exactement jusqu'à quel point il était associé aux sales combines de la CIA. La fille de Pat Boone, Debbie Boone, a eu l'une de ses chansons au hit-parade. Il s'agissait de "You Light Up My Life" (Tu illumines ma vie). Les paroles de cette chanson ont été écrites par une femme qui rendait un culte à Lucifer, et qui a écrit cette chanson à la gloire de Lucifer.

Au cours de ses croisades, Billy Graham a toujours pris un grand soin à mettre à ses côtés, sur l'estrade, des hommes qui étaient des libéraux notoires, et même des prêtres catholiques. Quand donc Billy Graham passe-t-il du temps avec de vrais Chrétiens fidèles ? Chaque fois que Billy Graham s'est rendu à Moscou, il a évité de rencontrer des Chrétiens fidèles appartenant à des églises non déclarées, qui ont tenté sans succès de le rencontrer. En revanche, il a rencontré les responsables de l'Eglise Orthodoxe, connus pour être des agents du KGB soviétique. Nous nous doutons à présent de ce dont ils ont pu parler. Jusqu'à quand les Chrétiens seront-ils aussi naïfs ? Croient-ils vraiment que les Illuminati permettront à un véritable évangéliste, réellement oint de Dieu, de rencontrer leurs sbires ? Les Chrétiens ne comprennent pas que si Billy Graham était vraiment dangereux pour les Illuminati, s'ils avaient craint qu'il puisse conduire à la conversion les grands de ce monde, il y a longtemps qu'ils auraient cherché à l'assassiner ! Ils ne l'inviteraient pas à boire et à manger avec eux !

"Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits" (Matthieu 7 :15-16). " Partez ; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups" (Luc 10 :3).

Voici l'avertissement donné par l'apôtre Paul aux anciens de l'Eglise d'Ephèse : "Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Eglise du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang. Je sais qu'il s'introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau, et qu'il s'élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux" (Actes 20 :28-30).

Bill Clinton, quelques sénateurs, et Ned Graham, l'un des fils de Billy Graham, ont invité des dirigeants des églises de maison chinoises à participer à un petit-déjeuner de prière à Washington. Ils invitèrent trois délégués de l'église chinoise officielle, contrôlée par le pouvoir, et trois délégués des églises de maison : Lin Xian-Gao, Li Tian-En, et Yuan Xiang-Chen. Le Pasteur Ned Graham avait personnellement invité ces Chinois, pour leur transmettre l'invitation du gouvernement américain. Ned Graham dit à ces Chrétiens chinois que le gouvernement américain prendrait en charge tous les frais de ce déplacement. En retour, le gouvernement des Etats-Unis voulait que ces Chrétiens promettent de ne pas s'adresser à la presse américaine, et de ne faire aucun commentaire qui pourrait ternir l'image du gouvernement de la Chine Populaire. Le gouvernement chinois avait promis au gouvernement américain qu'il garantissait la sécurité et la liberté de circulation de ces responsables chrétiens. Après leur réunion à la Maison-Blanche, ces Chinois devaient se retrouver dans la maison de Billy Graham.

Mais ces Chrétiens chinois déclinèrent l'invitation de Ned Graham. Le Pasteur Lin déclara : "Si nous allons aux Etats-Unis, je veux dire la vérité, non des mensonges. Si nous disons la vérité, cela sera certainement considéré comme un acte dommageable à l'encontre du gouvernement chinois, qui l'utiliserait comme prétexte pour interdire mon retour en Chine. Dieu m'a demandé de Le servir fidèlement en Chine, et en Chine seulement. Je choisis donc de rester en Chine, et de ne pas me rendre à l'étranger".

Ned Graham tenta de persuader les Chrétiens chinois de changer d'avis. Il leur dit : "Je sais que vous aimez sûrement vos ennemis… Pourquoi ne voulez-vous pas accepter un compromis… ?" Le pasteur chinois répondit : "Oui, nous pouvons pardonner à nos ennemis de nous persécuter et de s'opposer à nous dans leur ignorance, mais nous ne pourrons jamais aimer les faux prophètes ni leurs hérésies". Ned leur avait aussi dit : "C'est une gloire et un grand honneur que d'être invité par le Président Clinton ! Beaucoup de gens voudraient être invités, mais n'y parviennent pas !" Heureusement que ces Chinois ne se sont pas laissé acheter ! (Vous pourrez lire le détail de cette histoire dans "China, The Untold Story" (Chine, l'histoire qui n'avait pas été racontée), par "The Voice of the Martyrs, Inc." (La Voix des Martyrs), 1995, pages 25-31).

Nous aimerions parler d'un autre domaine concernant Billy Graham. Dans l'une de ses lettres de nouvelles de 1992, Fritz Springmeier cite Billy Graham, qui avait déclaré qu'il pensait que les OVNIs étaient des anges de Dieu. Le 28 ou le 29 janvier précédent (voir Smyma de février 1993, page 3), Billy Graham avait été interviewé à la télévision par David Frost. Il avait déclaré qu'il croyait que des habitants du Ciel étaient envoyés par Dieu pour aider d'autres mondes à recevoir la rédemption et la vie. Cela ressemble beaucoup à ce qu'enseignent les Mormons, qui croient que les "Chrétiens" (c'est-à-dire les Mormons) recevront chacun une planète, dont ils seront les dieux. Dans une autre émission, Graham avait déclaré qu'il aimerait bien aller évangéliser d'autres planètes !

Fritz Springmeier a très souvent mis en garde les Chrétiens contre les nombreux dangers démoniaques associés au phénomène des OVNIs. Il a aussi démontré la relation existant entre les OVNIs et la hiérarchie satanique. La croyance de Billy Graham concernant les OVNIs, qu'il considère comme des "anges de Dieu", est donc très dangereuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"   11/10/2010, 06:41

nonwo, j'aurais préféré que tu laisses les textes de Springmeier, d'ailleurs ce texte que tu as posté n'a aucun rapport avec le sujet de discussion et qui est de source questionnable.

Springmeier... un autre "patriote chrétien" dont il faut traiter les "révélations" avec la plus grande circonspection... Je suis très sceptique quant à la validité de ses infos. Ses révélations sortent de nulle part et ne sont corroborées par personne d'autre que lui même et d'autres sources des plus incestueuses... (Je veux dire par là que bien des patriotes se citent entre eux au lieu d'aller à la source.)

Il est associé aux révélations de Cathy O'Brien et d'autres "eesclaves sous contrôle mental". C'est bien beau, on sait que ça existe les manipulations mentales et la programmation mentale, sauf que le problème c'est que ces programmés disent souvent n'importe quoi, parfois même de la diffamation pure et simple. Par exemple, O'Brien a raconté des mensonge au sujet de Jim Traficant qui est un vrai héro de la cause antisioniste.

Comme de fait, elle répand des "révélations" qui salissent ceux qui - comme Jim Traficant - justement font le plus mal aux sionistes.

Traficant a combattu efficacement l'AIPAC et a réussi à faire en sorte que le persécuté John Demjanjuk (accusé à tort d'avoir été "Ivan le terrible", un garde brutal d'un camp de concentration nazi) soit reconnu non-coupable lors de son premier procès en Israel. Ensuite, le système de justice corrompu et le lobby sioniste s'en sont pris à lui et l,ont fait enfermer pour sous de fausses accusations de fraude fiscale. Un livre entier a été consacré à ces fausses accusations contre Traficant: le livre de Michael Colllins Piper "Target Traficant".

Par rapport aux esclaves sous contrôle mentale: comment savoir si ce qu'ils racontent lors de leur déprogrammation n'est pas qu'une couche supplémentaire de programmation, mise là exprès pour ceux qui tenteraient de défaire le programme? Comment peut-on croire un seul mot qui vient d'un personne qui a été soumise à des manipulations mentales? Comment savoir où s'arrête la programmation (mensonges) et où commence la vérité?

Je sais que je me répète, mais c'est parce que je suis constamment confronté à des gens qui répandent n'importe quoi écrit par n'importe qui comme s'il s'agissait de sources valides et d'infos dûment vérifiées... Ce qui est rare en ce bas monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"   11/10/2010, 08:23

Parenthèse sur Billy Graham: écoutez les enregistrements choc d'une conversation téléphonique de Nixon avec Graham: Nixon parle du contrôle juif des médias... et Graham de répondre que cette synagogue de Satan est derrière cette dégénérescence morale et toute l'industrie du divertissement
http://www.youtube.com/watch?v=fzF80OPxXrE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"   11/10/2010, 10:03


@druide, hors sujet? je donne juste des précisions sur une personne capitale que tu cites.
trop d'arrogance, trop sûr de toi (alors que tu mets en doute des paramètres que tu ne maitrises pas) , en attendant Fritz Springmeier se tape 9 ans de prisons pour son travail il n'est pas derrière son clavier à donner des bonnes notes ou des blâmes aux uns et aux autres .
ta réponse n'est pas nécessaire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Flashback (2003): le Temple et les vrais "sages de Sion"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temple de Sénitot (Manoir de Bévilliers - Gonfreville l'Orcher)
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère
» Montivilliers - Le Temple
» téléphones portables vrais dangers et fausses peurs
» Temple du Peuple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: