Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   19/6/2008, 10:57

Les USA renforcent leur stock de vaccins H5N1


Observé pour la première fois à Hongkong en 1997, le virus H5N1 y a sévi durant 2 ans, avant de refaire son apparition à la mi-décembre 2003 en Corée puis, plus particulièrement, dans 3 pays : la Thaïlande, la Chine et le Vietnam. C’est également à cette même époque que les premières contaminations humaines ont été détectées, les 4 enregistrées officiellement en 2003 ayant eu une issue fatale.
Le développement du virus H5N1 à l’échelle planétaire, l’Australie et l’Amérique du Sud demeurant les 2 seules grandes zones indemnes de contamination, a rapidement conduit les laboratoires à s’intéresser à la mise au point d’un vaccin. Or, le virus H5N1 de la grippe aviaire présentant diverses souches, une formulation unique et efficace dans tous les cas de figure est illusoire selon les laboratoires, lesquels travaillent à mettre au point plusieurs compositions pour couvrir le spectre complet des souches connues du virus aviaire.

Cette dernière caractéristique n’empêche pas certains Etats de tenter de se prémunir en achetant d’importantes quantités de vaccin ou de Tamiflu (un antiviral qui permet de combattre certaines souche du H5N1). Parmi les premiers à l’avoir fait, on compte la Suisse et les Etats-Unis. Ces derniers viennent ainsi de réceptionner un second lot de vaccin H5N1, correspondant à environ 6,4 millions de doses.
A noter que ce lot a la particularité d’avoir été élaboré pour être efficace contre la première souche à avoir touché des oiseaux migrateurs, et que celle-ci prédomine actuellement chez les oiseaux migrateurs d’Europe, du Proche Orient et d’Afrique.

Alors qu’aucun pays industrialisé n’a eu pour le moment à déplorer de contamination humaine, le virus de la grippe aviaire H5N1 aurait causé la mort de 240 personnes selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Aussi, sachant que le virus circule actuellement dans certaines des régions les plus pauvres du monde, le laboratoire Sanofi Pasteur, à l’origine du vaccin le plus répandu contre le H5N1, vient de s’engager à donner 60 millions de doses à l’OMS, ceci pour prévenir tout risque d’irruption d’une grippe pandémique dans des zones où les populations n’ont qu’un accès limité, voire aucun, aux vaccins.

1- Voir notre dossier complet sur la Grippe aviaire H5N1:
http://www.univers-nature.com/dossiers/grippe-aviaire-virus-H5N1-2.html

PS: Preparez vous dans les mois ou années a venir a une belle pandemie concoctée par nos "amis" les enculliluminatis!
Une des solution pour echaper a ce fleau, serait de partir vivre dans les pays du nord. La densité de population etant faible et le froid qui y regne, limiteraient la propagation du virus. (source de cette strategie d'evitement: LIESI)

source article: http://www.univers-nature.com


Dernière édition par ziril le 25/4/2009, 11:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   19/6/2008, 11:41

une bonne excuse pour nous implanter la puce, qui comme par miracle detecte l'infection du H5N1 !
si vous refuser vous serez potentiellement contaminer ou contaminable donc ont vous internera dans un
endroit ou vous ne risquerez rien, pour vous, comme pour les autres, C'EST POUR VOTRE BIEN !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarooman

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : paname et sa region
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Le virus H9N2 de la grippe aviaire inquiète des chercheurs   17/8/2008, 10:22

WASHINGTON (Reuters) - Les pays du monde entier se préparent à un risque d'épidémie provoquée par le virus H5N1 de la grippe aviaire mais une autre souche de la maladie, appelée H9N2, pourrait également représenter une menace pour la population, rapportent des chercheurs.
Des analyses pratiquées sur cette souche du virus ont montré qu'il était capable de se transmettre et de se propager avec un nombre limité de mutations, a révélé une équipe de chercheurs du Saint Judes's Children Research Hospital de Memphis et de l'université du Maryland.
"Nos résultats suggèrent que l'existence et la prévalence des virus H9N2 chez des volailles constituent une menace conséquente pour les humains", écrivent les chercheurs dans le Public Library of Science journal.
La plupart des spécialistes du virus de la grippe estiment qu'une pandémie à l'échelle mondiale est inévitable. En revanche, personne ne peut prédire quelle souche du virus en particulier en sera responsable bien que le H5N1 fasse actuellement figure de principal suspect.
Le virus H5N1 de la grippe aviaire a contaminé 358 personnes et fait 243 victimes humaines depuis 2003. Il a également entraîné l'abattage de 300 millions de volailles.
Avec un nombre limité de mutations, il pourrait se transformer en un virus se transmettant facilement à l'homme et se propageant rapidement de personne à personne. Mais certains experts soulignent que le H5N1 n'est pas le seul virus à disposer de ces caractéristiques.
Le H9N2, qui existe principalement chez les volatiles, a contaminé au moins quatre enfants à Hong Kong, provoquant des symptômes sans gravité. Il a été retrouvé chez des oiseaux, des cochons et d'autres animaux en Europe et en Asie.
Une seule mutation rend le H9N2 plus virulent et plus pathogène et facilite également sa transmission d'un furet à un autre, constatent les chercheurs dans leur étude.
Toutefois, il ne semble pas se transmettre dans l'air, ce qui pourrait limiter sa propagation.
Il existe des centaines de souches des virus de la grippe aviaire mais seulement quatre - le H5N1, le H7N3, le H7N7 et le H9N2 - ont contaminé des humains.

source:http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080813/tsc-grippe-aviaire-recherche-011ccfa.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conscience



Nombre de messages : 365
Age : 31
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Pandémie de grippe aviaire annoncé comme inévitable   16/10/2008, 17:55

ce soir sur France info une personne déclare à l'antenne qu'une pandémie de grippe aviaire en France est inévitable ce qui confirme les informations révélé depuis longtemps par le blog http://revelations4.blogs.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.netvibes.com/conscience
mireille

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: anticiper une pandémie de grippe aviaire..   22/10/2008, 16:29

Perso je refuse le vaccin, je ne consulte pas et je n'enrichis plus les pharmacies..

Ce serait une erreur de conseiller à quiconque de faire comme moi..

Toutes les annonces d'épidémies de grippes qui poussent à la vaccination ont toujours joué avec la peur.

Les remèdes naturels pour soigner une grippe simple peuvent être listés, mais suffiront-ils pour une pandémie d'un nouveau virus ?

D'autant plus qu'il faut se préparer à un virus avec probablement des complications bactériennes sur nos immunités affaiblies par les poisons de l'eau, des aliments, des métaux lourds, etc..

Je refuse, de plus, de rechercher les super-remèdes naturels et donc fort chers de tout un commerce dit bio-éthique.

Sur le site : http://www.infovaccin.fr/ , j'ai trouvé un texte qui rappelle Hippocrate au bon souvenir des médecins, et un autre qui date de 1995, dans lequel remonte le souvenir de la grippe espagnole :

"Non assistance à personne en danger
Categories: Edito
Auteur: webmaster
Date: Vendredi 21 avril 2006
L’actualité nous avait fait oublier la grippe aviaire, mais le virus H5N1 n’est pas resté longtemps dans l’ombre. Il est signalé partout et la fièvre gagne la planète. Bien que la rumeur de l’épidémie – savamment entretenue – progresse plus rapidement que les oiseaux migrateurs censés transmettre le virus, il n’y a aucune raison de douter de la réalité de la menace.
Les virus influenza de type A qui infectent les oiseaux sauvages sont en effet imprévisibles et non sélectifs. N’ayant pas de mécanisme de correction, ils subissent constamment des petits remaniements génétiques. Cette stratégie du virus, connue sous le nom de glissement, ou dérive antigénique, lui permet d’échapper durablement aux défenses immunitaires. Celles des hommes comme celles des oiseaux. Ce serait aussi le cas de la souche responsable de la pandémie de grippe espagnole dont plusieurs études récentes laissent penser que le virus était d’origine aviaire.
Face à la menace, réelle, les autorités sanitaires, l’institution médicale et les industriels nous disent avoir les choses sous contrôle, mais de quels outils disposent-ils en fait ? Ils ont en main les données chiffrées concernant les grandes pandémies grippales du XXe siècle (« espagnole » en 1918, « asiatique » en 1957 et « de Hongkong » en 1968) et y appliquent frénétiquement différents modèles mathématiques. Mais ce n’est pas cette modélisation qui va nous protéger : elle permet au mieux d’optimiser la gestion des stocks de médicaments !
Il y a aussi les antiviraux (Tamiflu et Relenza) qui ont déjà assuré un pactole providentiel aux laboratoires, ils n’ont toutefois pas encore fait la preuve de leur efficacité. On parle également d’un vaccin prometteur ! Prometteur pour qui ? Si quelques géants de la pharmacie mondiale se frottent les mains, ceux qui craignent la maladie, eux, n’ont pas de quoi être rassurés.
Tandis que des milliers de patients ont profité de l’action positive des huiles essentielles dans le traitement de l’ensemble des maladies virales (hépatites, sida, herpès), ce type de traitement demeure complètement ignoré par les pouvoirs publics, les universitaires, les médecins et les politiques. D’où vient cet ostracisme ridicule, voire meurtrier, face à ces molécules naturelles dont on reconnaît pourtant l’efficacité dans le domaine de l’infectiologie.
Les lobbies, les incrédules patentés et les lâches décideurs devraient toutefois prendre garde. Car d’ici peu, on peut parier, par exemple, que les 100 000 Réunionnais qui sont atteints par le virus du chikungunya leur demanderont des comptes dès qu’ils verront les premiers résultats, dans leur île, des traitements employant les huiles essentielles à phénols et monoterpénols.
Lors de sa thèse, chaque jeune médecin prononce le serment d’Hippocrate dans lequel il jure, main levée : « dans toute la mesure de mes connaissances, je conseillerai aux malades la thérapie la meilleure, capable de les guérir ou de les soulager ». Si la pandémie de grippe aviaire survient effectivement, combien de médecins et d’universitaires mériteront alors d’être condamnés pour non-assistance à personne en danger ?"

"Grippe aviaire : la vaccination est la seule solution ?
Depuis plusieurs jours, on entend parler de grippe aviaire H5N1 et de ses risques, de la prévention par le vaccin, "la grippe espagnole" de 1918/1920 étant souvent prise en exemple. A l’époque, certains s’en sont sorti sans dommage. Voyons comment.
Le virus H1N1, qui a causé la grippe espagnole, a disparu de la population humaine vers 1957, étant toujours présent chez le porc. Il est réapparu chez l’homme en 1977. Ce sous-type étant toujours présent dans une population animale, si un animal infecté entre en contact avec un être humain, il pourrait le lui transmettre.
Dans d’autres cas, un nouveau sous-type peut très bien infecter quelques personnes mais s’avérer être très peu infectieux d’un homme à un autre. Ce fut le cas de la « grippe du poulet de HongKong » en 1997, de sous-type H5N1 présent dans la volaille, qui a pu infecter des humains. Ce virus s’est par la suite avéré non infectieux d’un homme à un autre.
L’épidémie de grippe espagnole : 20 millions de morts.
Que s’est-il donc passé entre 1918 et 1920, pour provoquer une telle catastrophe ? Deux facteurs ont joué un rôle, mais un seul des deux nous est réellement connu. Premièrement, le virus était d’un sous-type nouveau : les virus circulant chez l’homme jusqu’en 1918 étaient de sous-type H2N8 et H3N8, ce virus-là était un virus H1N1, très proche du virus de la grippe porcine. Deuxièmement, ce nouveau sous-type H1N1 était 10 fois plus mortel que tout autre virus documenté ces 150 dernières années, et était principalement mortel pour les 20-50 ans (la tranche d’âge subissant normalement le taux de mortalité le plus faible lors d’une infection à influenza). On ne sait pas exactement pourquoi, même si l’on soupçonne que cela provienne d’une mutation dans une de ses protéines. Afin de mieux comprendre les raisons de ce 2e facteur, les chercheurs sont actuellement en quête de corps de personnes mortes de cette infection, à partir desquels ils pourraient isoler le virus et l’étudier.
Les pandémies de grippe sont-elles un fait nouveau ?
On dénombre pas moins de 28 pandémies de grippe depuis 1173/1174 jusqu’à nos jours, plus ou moins décrites. Pour celle de 1889/1891, on connaît aujourd’hui le virus déclencheur de cette pandémie le H2N8 qui toucha le monde entier. Il avait une forte incidence, mais une mortalité faible.
Expérience originale aux Etats-Unis face à la grippe espagnole
Un article publié dans The Journal of the American Institute of Homœopathy de 1921 sur la grippe espagnole regroupe les constatations d’une cinquantaine de médecins homéopathes américains après l’épidémie grippale. La constatation de ces médecins est quasiment toujours la même, par exemple :
• Dean W. A. Pearson of Philadelphia a recensé 26 795 cas de grippe traités par des praticiens homéopathes avec une mortalité de 1,05 % alors que la mortalité moyenne était de 30 % chez les tenants de la vieille école.
• 1 500 cas ont été rapportés à la Société Médicale Homéopathique du District de Colombia avec seulement quinze décès. Les guérisons à l’Hôpital Homéopathique National étaient de 100 %. -E. F. Sappington, M. D., Philadelphia.
Je pourrais continuer comme cela avec plus de cinquante témoignages, qui ne convaincront pas ceux qui pensent que c’est impossible, mais qui sont superflus pour plus de 60 % des Français qui se soignent de cette manière et qui ont expérimenté sur eux-mêmes ou leur entourage l’efficacité de cette médecine, même dans des cas graves.
Un message d’espoir !
C’est donc par l’homéopathie, bien connue de la majorité des Français, qu’il faudra se soigner au cas où une pandémie surviendrait.
De toute façon, la majorité d’entre nous ne sera pas parmi les personnes prioritaires pour obtenir un vaccin, si tant est que ce dernier soit efficace, ce à quoi je ne crois guère. Les résultats médiocres des vaccins contre la grippe des années précédentes ne m’incitent pas à l’optimisme pour ce mode de prévention.
Etude sur la vaccination contre la grippe, par la CPAM de Nantes
Une des rares études menées sur le sujet par la CPAM de Nantes aboutissait à un résultat surprenant. Cette étude a été menée sur 12 034 personnes vaccinées et 31 757 personnes non vaccinées. On dénombre parmi les personnes vaccinées plus d’atteintes de grippe que parmi les personnes non vaccinées. Même si ce pourcentage n’est pas statistiquement significatif (1 %) on aurait pu s’attendre à ce que le groupe des personnes non vaccinées soit mieux protégé et c’est pourtant l’inverse qui s’est produit. Autant dire que vacciné ou pas, le résultat est quasiment le même.
Et demain que faire, si .... ?
Commencez dès aujourd’hui à rechercher un homéopathe compétent pour que vous ne soyez pas démuni lorsque la grippe arrivera, si toutefois le scénario catastrophe se produit, ce qui n’est pas sûr du tout.
Etude de l’incidence de la vaccination antigrippale sur la consommation de soins ambulatoires des personnes âgées de 60 à 69 ans CPAM de Nantes Peter C. et Fremont C.. Communication au congrès de ADELF 3/6 juillet 1995 à Nancy"

Et pour finir cette introduction, infovaccin propose un lien que j'ai bien aimé parcourir : http://soignez-vous.com/ flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conscience



Nombre de messages : 365
Age : 31
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   22/10/2008, 18:25

C'est dans le cadre de la réduction de la population mondiale, alors je me demande si les vaccins seront efficaces (admettons qu'ils visent plutôt des pays comme la chine et qu'a eux ils ne leur donne pas de vaccin).
Ou alors est-ce qu'il ont prévu des vaccins pour tout le monde mais qu'il ne marcheront pas ou pire encore, il aggraveront la sensibilité envers la maladie.
C'est la question que je me pose en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.netvibes.com/conscience
Syak



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   28/10/2008, 17:57

Pas de panique, ils ont déjà tout prévu...

http://www.grippeaviaire.gouv.fr/monquotidienenpandemie/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paulu

avatar

Nombre de messages : 174
Age : 25
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   28/10/2008, 19:05

mdr pathétique ces règles d'hygiènes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conscience



Nombre de messages : 365
Age : 31
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   28/10/2008, 22:04

Ouais c'est sur. Ca m'empêche pas de chopper le crève l'hiver. On a vraiment du souci à se faire les gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.netvibes.com/conscience
Mister Hope

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   28/10/2008, 22:08

Conscience a écrit:
Ouais c'est sur. Ca m'empêche pas de chopper le crève l'hiver. On a vraiment du souci à se faire les gars.

J'abonde en ton sens Conscience. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3021
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   30/10/2008, 16:59

on en revient encore à l'argent colloidal...éspèrons que ce virus n'y résiste pas!
sinon renforcer ses défense immunitaires au maximum sera deja une aide precieuse,
sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3021
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   1/11/2008, 19:05

si pandémie il y a , ils risquent de sauter sur l'occasion pour nous implantés !

Arrow http://www.dailymotion.com/jfkdjfkjdfjdkfj/video/x5bg6b_bientot-micropuce-anti-grippe-aviai_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Paulu

avatar

Nombre de messages : 174
Age : 25
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   1/11/2008, 19:18

ce serait en effet une bonne occasion pour eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3021
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   3/11/2008, 15:37

le risque d'une epidemie grave n'as jamais ete aussi élevé qu'aujourd'hui.
plusierurs facteurs devraient nous inquièter:

1: le virus a muté depuis qq mois (2007) en une forme plus facilement transmissible aux etres humains. tous les oiseaux atteints par la grippe aviaire en afrique et en europe ces derniers temps étaient porteurs de cette nouvelle souche virale. le virus se developpait jusqu'ici plus facilement chez les oiseaux en raison de leur temperature corporelle élevée (41°). il peut maitenant résister à des températures plus basses.

2: Les differents traitements proposes aujourd'hui par les labo n'ont toujours pas prouvés leur efficacité. des chercheurs suedois avancent meme qu'en cas d'emploi massif, le principe actif du Tamiflu, medicament développé par le labo Roche, serait tres rapidement dispersé dans toutes les eaux usées et qu'il ne faudrait que qq semaines au virus pour développer une résistance.

3: les stocks de medicaments achetés à prix d'or par les gouvernements lors de l'apparition des premiers cas humains ne vont pas tarder à atteindre la date de peremption.il faudra les détruire et en acheter d'autres.

4: la plupart des chercheurs estiment que l'épidemie prendra son essor à partir de l'indonésie ou 87 personnes ( fin 2007, aujourd'hui??)sont deja mortes à cause du virus. or , l'indonésie ne participe que tres mollement au suivis de l'epidemie. le gouvernement indonesien a meme menacé de ne plus rapporter les nouveau cas à l'OMS s'il n'etait pas aider financierement.
les responsables de ce pays estiment que le virus détecté sur leur territoire leur appartient et qu'ils devraient percevoir des royalties sur tous les traitement elaborés à partir de la souche indonesienne.

les huiles essentielles anti-virales represente une solution serieuse.
à titre de precaution,procurez vous un diffuseur et un ou deux flacons de l'une des huiles essentielles suivantes: NIAOULI, ROMARIN à CINEOLE, CAJEPUT, RAVINTSARA...
en diffusion ou en huile de massage, cela devrait tenir le virus éloigné un bon bout de temps. valable aussi pour la grippe commune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   22/1/2009, 19:04

3 décès en Chine dus à la grippe aviaire depuis le début de l’année



L’année 2009 s’annonce sous de sombres auspices pour la Chine. Pour preuve, mardi matin, un jeune étudiant de 16 ans, dénommé Wu, succombait au virus H5N1 de la grippe aviaire dans la province du Hunan (centre-Sud du pays). Or, ce jeune homme n’est malheureusement pas la première victime du virus recensée au sein de l’Etat chinois depuis le passage à la nouvelle année. En effet, deux autres cas de décès humains consécutifs à la contraction de la grippe aviaire ont déjà été enregistrés depuis début 2009. Ils concerneraient une jeune femme de 19 ans, nommée Huang Yanqing, morte samedi dernier dans la province de Shandong (Est du pays), ainsi qu’une autre femme de 27 ans, répondant au nom de Zhang, décédée dans le district de Chaoyang, à Pékin, le 5 janvier.

Point commun aux trois victimes, toutes ont été en contact avec des volailles avant de développer les symptômes de la maladie. Ce constat laisse planer un danger réel d’épidémie sur la Chine, laquelle s’avère être une grande consommatrice de volailles pour répondre aux besoins de sa population démesurée. Des craintes encore exacerbées alors qu’approchent à grands pas les festivités organisées à l’occasion du Nouvel An chinois. Générant simultanément un pic élevé de consommation de volailles ainsi que de considérables déplacements à travers le pays, ce dernier accroît nettement les risques de voir se développer une vague épidémique.

Cécile Cassier



source: http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3562

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   14/2/2009, 19:48

Panasonic rappelle des familles

AFP
10/02/2009


Le groupe d'électronique japonais Panasonic a demandé à ses employés expatriés dans plusieurs régions du monde de renvoyer leurs familles au Japon, expliquant vouloir les protéger contre une éventuelle pandémie liée au virus H5N1 de la grippe aviaire.

Les familles de salariés japonais présents dans plusieurs pays d'Asie, d'Amérique du Sud, du Moyen-Orient, d'Afrique, en Russie et dans d'anciennes républiques de l'URSS vont devoir rentrer au Japon d'ici la fin septembre, a déclaré un porte-parole de Panasonic.

Le groupe a affirmé au quotidien économique Nikkei que cette décision n'avait rien à voir avec un plan d'austérité annoncé la semaine dernière, par lequel Panasonic prévoit de supprimer 15.000 emplois dans le monde et fermer 27 usines.

Le groupe s'attend à subir une perte nette annuelle de plus de 3 milliards d'euros, dans un contexte de crise économique mondiale et de montée du yen qui pénalise ses ventes à l'étranger.

Selon un porte-parole interrogé par l'AFP, Akira Kadota, Panasonic a décidé de rapatrier les familles de ces salariés pour "anticiper une possible pagaille en cas de pandémie mondiale".

source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/02/10/01011-20090210FILWWW00308-panasonic-rappelle-des-familles.php

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 37
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   1/3/2009, 00:15

Baxter confirme qu'elle a fabriqué un produit contaminé par le virus H5N1





TORONTO — La compagnie Baxter a confirmé, vendredi, qu'elle a fabriqué un vaccin expérimental qui a accidentellement été contaminé par le virus H5N1de la grippe aviaire.

Dr Roberta Andraghetti, une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a affirmé que l'OMS suivait de près l'enquête qui retrace le fil des événements ayant mené à cette bévue.

"A ce stade-ci du processus, nous pouvons affirmer que les risques pour la santé publique et pour les professionnels ayant été mis en contact avec le virus sont à un très bas niveau", a-t-elle déclaré.

L'erreur, que les autorités de santé publique ont décrite comme étant "grave", a eu lieu au laboratoire de recherche de Baxter International à Orth-Donau, en Autriche. Mais les circonstances entourant l'incident sont encore floues.

Le produit contaminé, un mélange de virus de la grippe humaine H3N2 et de virus de la grippe aviaire H5N1 qui n'étaient pas correctement identifiés, a été envoyé à l'entreprise Avir Green Hills Biotechnology, une firme autrichienne. Celle-ci a par la suite transmis des portions du mélange à des sous-traitants en République tchèque, en Slovénie et en Allemagne.

C'est le sous-traitant tchèque qui s'est rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond, lorsque des furets auxquels il avait injecté le mélange sont morts. Ceux-ci ne devraient pas mourir après une exposition au virus H3N2, ce qui signifiait donc qu'ils avaient également reçu le virus actif du H5N1.

Christopher Bona, porte-parole de Baxter, a confirmé l'information vendredi. Mais la compagnie n'a livré que peu de détails entourant l'incident.

Des spécialistes en biosécurité se sont montrés fort préoccupés du fait que le virus de grippe humaine H3N2 ait été mélangé avec le virus de la grippe aviaire H5N1. Il s'agit d'une pratique dangereuse qui devrait être interdite, ont signifié plusieurs experts.

Une propagation accidentelle du mélange de H5N1 et de H3N2 aurait pu mener à des conséquences désastreuses.

Le H5N1 ne contamine pas facilement les humains, mais le H3N2 si. Dans l'éventualité où une personne exposée au mélange était infectée simultanément par les deux souches, elle pourrait servir d'incubateur à un virus hybride capable de se propager facilement d'un humain à un autre.

Ce mélange de souches, appelé réassortiment, est l'une des deux manières de créer un virus pandémique.

Mais rien ne laisse croire qu'un tel phénomène se soit passé dans ce cas-ci.

"Nous n'avons aucune information nous portant à croire qu'il y a eu un quelconque réassortiment", a dit Dr Roberta Andraghetti.


source: http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5jSLxrciY2MCwSd0LRF1UTXFXneRQ

confused confused
Si quelqu'un a plus d'infos, je suis preneur... Smile

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   14/3/2009, 08:40

Veillons à ne pas tomber dans le piège: la grippe aviaire ne se transmets pas à l'homme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jayabs



Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   14/3/2009, 12:16

Druide a écrit:
Veillons à ne pas tomber dans le piège: la grippe aviaire ne se transmets pas à l'homme!

Tant qu'elle n'évolue pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   15/3/2009, 00:05

À mon avis, c'est ce que les contrôleurs occultes veulent que nous pensions.

Car si elle "évolue", ce sera l'oeuvre des labos secrets américains.

Notez que tous les médias sans exception nous présentent les nouvelles sensationnelles relatives à la grippe aviaire comme si celle-ci représentait un danger pour l'homme! Cela contribue à une psychose globale, rampante.

La chose la plus probable, à mon humble avis, est qu'une fausse épidémie sera déclarée (un autre "false flag"), justifiant ainsi la vaccination forcée de la population. (Fausse épidémie de grippe aviaire ou de quelque autre arme biologique, la différence importe peu. Ajoutez à cela la "menace des changements climatiques" et la crise économique, et vous avez tous les ingrédients nécessaire pour la mise en place rapide du gouvernement mondial.)

Je ne sais pas en ce qui concerne la France, mais le Canada possède déjà deux doses de vaccins pour chacun des millions de Canadiens et Canadiennes (incluant ceux qui ne sont pas encore nés et qui sont néanmoins comptés dans leurs prévisions statistiques).

Comment peuvent-ils prévoir quelle sera la souche du virus et le vaccin approprié??

Pour moi, c'est la preuve que les dirigeants et les médias responsables de cette psychose sur la grippe aviaire sont complices de ce qui se prépare à notre insu.

Druide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balao

avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: La Grippe Aviaire arrive   17/3/2009, 23:19

Je ne fais que transmettre ce message :

Une “pandémie” de grippe aviaire se met en place
(il y a déjà 2 ou 3 ans que le autorités sanitaires savent qu’elle va se produire
et a envoyé des millions de “kits de protection” pour les médecins, personnel soignant
et thérapeutes) !!!..
Donc cette pandémie programmée semble se préciser..
Avec cette contamination “accidentelle” !!!!!!!!!! Des lots de vaccins !

Je ne fais, comme d’habitude, que relayer l’information, à vous de faire les recherches qui
vous semblent utiles pour créditer ou non ce communiqué.
Dans tous les cas de figure, “ne craignez rien, les autorités veillent sur votre santé”,
Les lots n’ont pas été rappelés en priorité... La contamination sur l’humain est à l’étude...
Les vaccinés sont tous des cobayes, depuis le début de l’acte vaccinal !

Dormez sur vos deux oreilles ! Gardez confiance ! Tout est sous contrôle !
Et... Surtout, pensez à vous faire vacciner,
“pour votre bien et celui de vos enfants” et tout simplement parce que c’est obligatoire !!!!!!"

et celui-ci :

"27 février 2009
http://www.torontosun.com/news/canada/2009/02/27/8560781.html
La Presse Canadienne

TORONTO — La compagnie Baxter a confirmé, vendredi, qu'elle a fabriqué un vaccin
expérimental qui a accidentellement été contaminé par le virus H5N1de la grippe
aviaire.

Dr Roberta Andraghetti, une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé
(OMS), a affirmé que l'OMS suivait de près l'enquête qui retrace le fil des
événements ayant mené à cette bévue.

"A ce stade-ci du processus, nous pouvons affirmer que les risques pour la santé
publique et pour les professionnels ayant été mis en contact avec le virus sont
à un très bas niveau", a-t-elle déclaré.

L'erreur, que les autorités de santé publique ont décrite comme étant "grave", a
eu lieu au laboratoire de recherche de Baxter International à Orth-Donau, en
Autriche. Mais les circonstances entourant l'incident sont encore floues.

Le produit contaminé, un mélange de virus de la grippe humaine H3N2 et de virus
de la grippe aviaire H5N1 qui n'étaient pas correctement identifiés, a été
envoyé à l'entreprise Avir Green Hills Biotechnology, une firme autrichienne.
Celle-ci a par la suite transmis des portions du mélange à des sous-traitants en
République tchèque, en Slovénie et en Allemagne.

C'est le sous-traitant tchèque qui s'est rendu compte que quelque chose ne
tournait pas rond, lorsque des furets auxquels il avait injecté le mélange sont
morts. Ceux-ci ne devraient pas mourir après une exposition au virus H3N2, ce
qui signifiait donc qu'ils avaient également reçu le virus actif du H5N1.

Christopher Bona, porte-parole de Baxter, a confirmé l'information vendredi.
Mais la compagnie n'a livré que peu de détails entourant l'incident.

Des spécialistes en biosécurité se sont montrés fort préoccupés du fait que le
virus de grippe humaine H3N2 ait été mélangé avec le virus de la grippe aviaire
H5N1. Il s'agit d'une pratique dangereuse qui devrait être interdite, ont
signifié plusieurs experts.

Une propagation accidentelle du mélange de H5N1 et de H3N2 aurait pu mener à des
conséquences désastreuses.

Le H5N1 ne contamine pas facilement les humains, mais le H3N2 si. Dans
l'éventualité où une personne exposée au mélange était infectée simultanément
par les deux souches, elle pourrait servir d'incubateur à un virus hybride
capable de se propager facilement d'un humain à un autre.

Ce mélange de souches, appelé réassortiment, est l'une des deux manières de
créer un virus pandémique.

Mais rien ne laisse croire qu'un tel phénomène se soit passé dans ce cas-ci.

"Nous n'avons aucune information nous portant à croire qu'il y a eu un
quelconque réassortiment", a dit Dr Roberta Andraghetti.

http://www.google.com/hostednews/can...0LRF1UTXFXneRQ"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   18/3/2009, 06:10

J'aime ton ironie, j'ai failli croire que t'étais vraiment en faveur des vaccins!

Il y a déjà un sujet sur l'actualité/propagande sur la prétendue menace de la grippe aviaire
http://novusordoseclorum.discutforum.com/actualites-f10/actualites-h5n1-grippe-aviaire-t574.htm#15512
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eusebes

avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   18/3/2009, 08:58

La Grippe aviaire... Je n'y croyais plus du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   7/4/2009, 16:15

Bonjour,

Je vous laisse lire ce document qui me semble assez interessant, surtout le dernier paragraphe:

Groupe Histoire des Hôpitaux de Rouen

La grippe espagnole dans les Hôpitaux de Rouen (résumé) –
Dr Feltgen (séance du 25 octobre 2006)


La grippe est une maladie très ancienne qui fut responsable d’épidémies régulières et de grandes pandémies tout au long de l’histoire humaine.
Le XXe siècle connut trois grandes pandémies : celle, terrible, de 1918-1919, dite grippe espagnole, qui fit probablement plus de 40 millions de morts; celle de 1957 dite grippe asiatique (1 million de morts) et celle de 1968 ou grippe de Hong Kong (1million de morts).
Dès 1918, le Dr Charles Nicolle démontra que l’agent responsable de la grippe n’était pas une bactérie mais un « virus filtrant » qui ne sera isolé qu’en 1933 : myxovirus influenzae.
Depuis décembre 2003 une souche virale de type A (H5N1) est responsable d’une épizootie de grippe aviaire. Le risque de voir ce virus se transformer et s’adapter à l’homme avec installation d’une transmission inter-humaine, a amené tous les services de santé à se préparer à une
nouvelle pandémie grippale. Dans ce contexte la grippe dite espagnole de 1918-1919 nous revient en mémoire et il n’est pas inutile de se pencher sur son histoire pour mieux affronter le futur.
Probablement originaire de Chine, l’épidémie de 1918 s’étendit avec rapidité à travers le monde, n’épargnant aucun pays, favorisée par les importants déplacements de populations liés au conflit mondial. Elle évolua en trois phases. La première, au printemps, débuta en mars-avril 1918. La deuxième vague qui débuta à la fin août, avec un pic en septembre et octobre fut la plus sévère en termes de mortalité. La troisième, au début de 1919, prit fin en avril.
En France, la grippe dite « espagnole » aurait été responsable de 200 000 morts pour une population de 36 millions. La plus grande mortalité fut observée dans la tranche des 20-40 ans, alors que la grippe fait habituellement la majorité de ses victimes parmi les jeunes enfants et les personnes âgées. Rouen, qui connaissait alors une intense activité portuaire et où s’était implantée une très importante base britannique, ne fut pas épargnée par la pandémie. Il est cependant difficile d’en apprécier la morbidité réelle car la grippe n’était pas une maladie à déclaration obligatoire. Par contre les déclarations de décès montrent une forte surmortalité dans le second semestre de 1918 liée à la grippe ou à ses complications. Les relevés sanitaires de la ville donnent 515 décès par grippe en 1918 dont 56% parmi les 20-40 ans. Pour le seul mois d’octobre 1918, on comptabilisa jusqu’à 206 décès par grippe à Rouen sans compter la surmortalité par maladies
respiratoires, y compris la tuberculose.
En 1919, on relève encore 158 décès liés à l’épidémie de grippe, qui prit fin en avril. Le point culminant de l’épidémie paraît s’être produit durant la deuxième quinzaine d’octobre 1918 avec 78 décès par grippe déclarés entre le 16 et le 23 octobre pour la seule ville de Rouen. Globalement, on peut estimer que cette épidémie fut responsable à Rouen d’une surmortalité de près de 2000 décès. Dans les deux hôpitaux de Rouen, les grippés ne manquèrent pas d’affluer. La majorité d’entre eux étaient envoyés à l’Hospice Général.


Pour le dernier trimestre de 1918, on comptabilisa 657 admissions pour grippe et 174 décès. Le maximum de l’épidémie ayant eu lieu en octobre avec 424 admissions et 106 décès. Pour la seule période du 12 au 22 octobre, on dénombra jusqu’à 205 entrées et 56 décès avec parfois plus de 20 entrées quotidiennes.
Les grippés étaient hospitalisés dans les services de médecine mais, à la mi octobre 1918, le Secrétaire-Directeur décida l’ouverture de deux des pavillons du quartier d’isolement de
l’Hospice-Général. La forte mortalité posa rapidement le problème de l’encombrement du quartier mortuaire de cet hôpital. Les services des pompes funèbres de la ville étaient eux-mêmes débordés.
Pour lutter contre l’extension de l’épidémie, la Commission Administrative, prit la décision d’interdire provisoirement les visites publiques dans les Hôpitaux. En effet, les dimanches et jeudis, jours de visite, on pouvait compter jusqu’à 500 visiteurs dans chaque hôpital :
« Alors que les recommandations des hygiénistes conseillent en temps d’épidémie d’éviter les agglomérations de personnes, une pareille affluence est nécessairement dangereuse et il y a à redouter l’apport des contages provenant de l’extérieur autant et plus que la contamination des
visiteurs dans l’enceinte même de l’hôpital. »
Dans les services, les soignants ne ménagèrent pas leur peine auprès des malades mais la mortalité n’en fut pas moins importante. Ainsi s’éleva-t-elle à 25% des cas traités dans le service médical de l’Hospice-Général. Même si de nombreux traitements furent essayés, ils ne pouvaient être que symptomatiques : l’antipyrine et l’aspirine furent largement prescrits.
Si les témoignages rouennais nous manquent, cette description d’un hôpital parisien nous aide à imaginer la situation :
« Des malades cyanosées, dyspnéiques, angoissées, parfois mourantes ne pouvaient être refusées, il fallait les coucher sur des matelas par terre, dans les couloirs ou à l’entrée des salles en attendant un lit. Un certain nombre d’entre elles mouraient après plusieurs heures de séjour à l’hôpital. (…) Nous nous trouvions vraiment en face d’une grande épidémie devant laquelle nous
nous sentions impuissants. »
En récompense de leur dévouement pendant cette épidémie, la Commission Administrative des Hospices de Rouen attribua, en janvier 1919, au Dr Louis Née, faisant fonction de Chef de service et à ses deux élèves internes, M. Adrien Delamare et M. Jean Dubois, « qui a contracté dans le service une affection grippale dont il a été dangereusement malade », la médaille d’honneur des épidémies.

Pour conclure, on peut s’étonner du peu de traces laissées par la grippe « espagnole » dans les archives alors qu’il s’est agi d’une des plus grandes pandémies de l’histoire de l’humanité. Mais il faut rappeler qu’en France elle ne fit « que » 200 000 morts, soit beaucoup moins que la guerre elle-même (près de 1,5 millions de décès) qui occupait alors toutes les pensées et qui imposait
une stricte censure de la presse tant généraliste que médicale. De plus le pic de l’épidémie coïncida avec la fin de ce conflit dévastateur. En d’autres temps elle aurait marqué profondément les esprits. Mais la question se pose alors de savoir si sans le conflit mondial et l’exceptionnel brassage de populations qui l’accompagna, la pandémie aurait trouvé les conditions nécessaires
à son développement.



http://www3.chu-rouen.fr/NR/rdonlyres/2A2FB353-636E-4219-BF15-5663A9C2921D/0/2006_feltgen.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine   11/4/2009, 23:48

Tout ça encore pour nous faire peur et nous faire croire à la fausse grande épidémie que nous prépare le gouvernement occulte...

Je ne félicite pas ceux qui contribuent naïvement à cette campagne de peur et de désinfo...

On vous l'a assez expliqué, maintenant je me tais.

Que ceux qui ont des oreilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités Pandémies - Grippe aviaire - Grippe porcine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» GRIPPE AVIAIRE: Que faire face à un oiseau mort
» grippe aviaire
» Grippe ?
» vaccin contre la grippe
» la fameuse grippe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Divers-
Sauter vers: