Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La surpopulation est un mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: La surpopulation est un mythe   11/11/2010, 17:48



La surpopulation est un mythe

Petit extrait du site http://overpopulationisamyth.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druide

avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   13/11/2010, 06:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
newbraves

avatar

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   13/11/2010, 19:06

classe merci Moby Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   17/11/2010, 05:37

Je ne suis pas sûr de comprendre si tu veux dénoncer cette vidéo, MOBY37, ou tenter de nous convaincre avec. Dans les deux cas, voici ce que je pense de la question.

Courbe de la population mondiale en fonction du temps :


Est-ce que la surpopulation est vraiment un mythe ?

D'après l'ONU, nous serons 9 milliards en 2050. Ajoutons cela sur le graphique. A cette échelle, 50 ans c'est 2 pixels sur l'axe du temps. Voici ce que ça donne :



Cette courbe est à croissance exponentielle. Autrement dit, ça va grimper de plus en plus vite. A cette allure là, dans une poignée de siècles, nous serons des milliers de milliards. Puis encore quelques siècles après, des millions de milliards. Puis encore quelques siècles après, des milliards de milliards.

Vous me direz sans doute qu'on ne pourra jamais atteindre un tel chiffre, car il sera impossible de nourrir autant de monde avec la quantité de ressources disponibles sur Terre. C'est vrai, mais je ne vois pas en quoi c'est une bonne nouvelle de savoir qu'on va crever de faim.

Ceci dit, je fais confiance à notre société pour pousser le vice jusqu'à la dernière limite possible, pour construire des villes verticales (certains projets existent déjà), pour se nourrir avec des aliments de synthèse, ou ce genre de chose.

Il n'est donc pas étonnant de voir ce genre de vidéo, et le site web qui va avec, nous disant que tout va bien, pas de problème, la surpopulation est un mythe, allant même jusqu'à dire que "certaines populations sont en danger de disparition".

Quand le danger réel arrivera, celui causé par le trop grand nombre de personnes, nous pouvons être sûrs que le problème sera résolu à la manière moderne, c'est-à-dire une manière à la con. Par exemple : créer une taxe pour les couples qui font plus d'un enfant, ou les priver d'allocations à partir du 2ème enfant. Ou bien faire la promotion de l'euthanasie pour les retraités. Par contre, la vraie solution qui consiste à laisser la nature faire son boulot, et en finir avec la médecine, l'hygiénisme, le sur-confort, etc., ça on le fera jamais. C'est bien trop efficace (ça marchait parfaitement depuis 200 000 ans avant qu'on ne bousille tout) pour être appliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mech

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 35
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   17/11/2010, 13:59

Robert Gros, les animaux se gerent eux meme quand ils sont en surnombre, il faut etre profondement vide dans sa tete, sans vouloir t'attaquer, pour se rendre compte que se genre de courbe parait logique mais totalement controlé dans sa finalité.

C'est ce vers quoi ont veut nous tourner pour approuver les taxes et technologies de régulation et controle des masses .

Un site sentimentaliste et manipulateur loing d'etre faux mais qui dénonce toujours le peuple au lieu de remettre en cause le moindre fondement du systeme capitaliste, pollueur, usurpateur et dictatorial et qui utilise les fondements économiques et écologiques actuels (comme nos élus quoi!).

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2486.php

c'est ce genre de site qui te propose d'évaluer ton "empreinte écologique" en donnant ton email et autre encore (autodénonce volontaire)
http://earthday.net/footprint2/flash.html

Moi j'appel ça : Le sentimentalisme du NOM ou le NOM par consentement !!!!

exemple : les revolutions vertes et patati et patata , tous des usurpateurs qui cherchent le pognon la ou il est.
Voit bien que cette courbe est là pour légitimer tous les poisons qu'on nous fait ingerer de gré et de force .

Je veux pas faire des si et encore des si , mais si ont utilisait l'énergie libre (largement métrisé) , la permaculture pour amener des cultures dans les terres mortes et si ont limitait l'éxploitation de petrole , l'uranium et les gaz plutot que de vouloir limiter les CO2 , la planete irai bien mieux et ce genre de courbe ne serai pas un souci.

Les problemes du NOM sont pas les miens .
A chacun de vivre suffisement proprement afin de ne pas culpabiliser dès le premier tableau ou autre qui surgit.
Jamais je ne culpabiliserais pour l'écologie tel qu'on veut nous la faire croire.
Y'a qu'a regarder qui pollut vraiement et que font-ils contre ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   17/11/2010, 14:05

Faire confiance au statistique de l'ONU ... c'est une blague franchement !
Là c'est se reposer uniquement sur l'opinion du nouvel ordre mondiale...
Le monde a connus une explosion démographique certes, cela grâce au progrès de la médecine et au développement des techniques industriel (ne vous en déplaise).
Donc que ce passe t'il après une explosion démographique ?

Une stabilisation de la population. Ça tombe bien bien cette explosion démographique était mondiale, donc la stabilisation sera mondiale.

Faire confiance a se genre de graphique c'est comme faire confiance a la courbe de température / CO² de Al Gore, se sont des donnés statistique qui ont pour unique but de légitimer des politiques eugénique et de faire assimilé dans la psychés collective la justification des guerres .

Maintenant petite question a ceux qui pensent qu'on est trop sur terre :
Qui est en trop ?
Vous comptez vous parmi ceux qui sont en trop ?
êtes vous capable d'aller au bout de vos idées et de montrer l'exemple en commençant par vous même en vous sacrifiant ?

C'est tout de même marrant car quand ces gens disent "on est trop nombreux", ils ne se comptent jamais dans se "on".
A la limite j'aurais plus de respect si ces derniers disaient "vous êtes trop nombreux ".

P.s : faire confiance en la nature c'est aussi se passer des moyen de contraception... là faut faire un choix .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   17/11/2010, 18:48

Mech a écrit:
Robert Gros, les animaux se gerent eux meme quand ils sont en surnombre, il faut etre profondement vide dans sa tete, sans vouloir t'attaquer, pour se rendre compte que se genre de courbe parait logique mais totalement controlé dans sa finalité.
Controlé par qui ou quoi ?
Les animaux ne se gèrent pas eux-mêmes, pour la simple bonne raison qu'ils ne font pas de recensement pour savoir combien ils sont. Ils ne prennent pas de décisions différentes selon qu'ils sont nombreux ou rares (sinon donne-moi un exemple). Dans la nature, il y a un équilibre de fait qui a mit longtemps à s'établie. Si une espèce se reproduit trop, d'autres en subiront les conséquences. C'est ce qui est en train de se passer en Polynésie Française, où une plante est en train de remplacer littéralement toutes les autres formes de végétation. Si une espèce ne se reproduit pas assez (exemple réel : les requins dont le taux de mortalité a augmenté à cause de l'homme), alors ses proies vont se démultiplier.

Mais dans la société humaine, on outrepasse les lois de la nature. Dans la nature, un animal handicapé meurt, soit tout seul parce qu'il ne peut se déplacer et se nourir, soit tué par ses parents. Dans la société humaine, un handicapé peut mourir de vieillesse sans aucun problème. Dans la société humaine, une crise d'appendicite n'est qu'une simple formalité alors que dans la nature, c'est mortel.

Mech a écrit:
C'est ce vers quoi ont veut nous tourner pour approuver les taxes et technologies de régulation et controle des masses .
Ils veulent réduire le nombre de gens pour percevoir plus de taxes ? C'est contradictoire. Il vaut mieux 9 milliards de gens qui paient des taxes que 1 milliards. Pourquoi crois-tu que les grandes fortunes du monde moderne sont inédites dans l'histoire ? Si Bill Gates est devenu un des plus riches du monde en vendant des produits dont le prix est de quelques dizaines ou centaines d'euros maximum, c'est parce qu'il en vend à la Terre entière, dans tous les pays sans exception. Lui, il n'a pas intérêt à ce qu'on divise la population par 10. Il aurait du mal à vendre son Windows pour 1000 euros (auquel cas l'ordinateur le moins cher couterait au moins 1000 euros, donc ça serait moins répandu encore, etc). Pour la même raison, les banques ont intérêt à ce qu'on soit nombreux.

Mech a écrit:
Moi j'appel ça : Le sentimentalisme du NOM ou le NOM par consentement !!!!

exemple : les revolutions vertes et patati et patata , tous des usurpateurs qui cherchent le pognon la ou il est.
Voit bien que cette courbe est là pour légitimer tous les poisons qu'on nous fait ingerer de gré et de force .
Cette courbe est réelle, on est vraiment 7 milliards sur Terre. Ce n'est pas un faux pour nous faire croire qu'on est nombreux. De plus, tous les médias dominants disent que la surpopulation n'est qu'un mythe. En 2008, le journal Le Monde a consacré la une de son supplément à ce thème, et le contenu c'était du genre "il faut être bête pour croire à la surpopulation".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   17/11/2010, 19:04

adeq a écrit:
Faire confiance au statistique de l'ONU ... c'est une blague franchement !
Et ton niveau de compréhension, c'est une blague ? Il s'agit de l'extrapolation d'une courbe, il ne s'agit pas de faire des statistiques. Que ce soit l'ONU ou le Père Noël, tu ne peux pas extrapoler cette courbe et obtenir un chiffre de 1 milliard pour 2050. Fais-le toi-même si tu ne me crois pas.

adeq a écrit:
Là c'est se reposer uniquement sur l'opinion du nouvel ordre mondiale...
Ca doit être ça.

adeq a écrit:
Le monde a connus une explosion démographique certes
Là le terme "statistiques" est le bon. Mais alors, sur les stats de qui te bases-tu pour dire que le monde a connu une explosion démographique ?

adeq a écrit:
, cela grâce au progrès de la médecine et au développement des techniques industriel (ne vous en déplaise).
Le progrès technique, soit la nouvelle religion des pro-NWO.

adeq a écrit:
Donc que ce passe t'il après une explosion démographique ?

Une stabilisation de la population. Ça tombe bien bien cette explosion démographique était mondiale, donc la stabilisation sera mondiale.
Tu ne comprends pas le mot "statistiques", mais tu comprends ça. Je doute. Tu prends en compte les "progrès" tous récents tels que les cellules souches ou les thérapies géniques, qui promettent de mettre une raclée à bon nombre de maladies et de diminuer encore notre taux de mortalité ? Tu prends quoi en compte à part le fait que la démographie explose depuis des siècles ? C'est pour quand la stabilisation ? Parce qu'encore quelques siècles de plus et on sera autrement plus nombreux. On a pas le temps de voir loin avec une courbe à croissance exponentielle.

adeq a écrit:

Faire confiance a se genre de graphique c'est comme faire confiance a la courbe de température / CO² de Al Gore, se sont des donnés statistique qui ont pour unique but de légitimer des politiques eugénique et de faire assimilé dans la psychés collective la justification des guerres .
Si tu connais une source fiable, fais-en profiter les gens. Affirmer sans appuyer par aucun argument ni source, ce n'est certainement pas une meilleure technique.

adeq a écrit:

Maintenant petite question a ceux qui pensent qu'on est trop sur terre :
Qui est en trop ?
Vous comptez vous parmi ceux qui sont en trop ?
êtes vous capable d'aller au bout de vos idées et de montrer l'exemple en commençant par vous même en vous sacrifiant ?
C'est ridicule, il ne s'agit pas de tuer un surplus, ce qui reviendrait à traiter la conséquence et non la cause, ce que font systématiquement nos hommes politiques modernes.

adeq a écrit:

C'est tout de même marrant car quand ces gens disent "on est trop nombreux", ils ne se comptent jamais dans se "on".
A la limite j'aurais plus de respect si ces derniers disaient "vous êtes trop nombreux ".
C'est juste que tu comprends pas qu'on veuille traiter une cause plutôt qu'une conséquence. Sans traiter la cause, on pourrait tuer la moitié de la Terre que ça ne retarderait le problème que de quelques décennies seulement.

adeq a écrit:
P.s : faire confiance en la nature c'est aussi se passer des moyen de contraception... là faut faire un choix .
Ah merde alors, si on peut plus s'en remettre à l'idéologie consumériste de la baise sans conséquences, celle-là même qui nous est vendue à longeur de temps, où va-t-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   17/11/2010, 19:18

Pour information, voilà la couverture du journal "Le Monde" dont je parlais :



On lit mal, mais le texte dit :
Citation :
La surpopulation est de plus en plus souvent accusée de tous les maux de la planète. Des démographes relativisent ce catastrophisme.

Traduction : ne nous inquiétez pas, nos spécialistes vont vous expliquer que bien naïf est celui qui s'inquiète de la surpopulation. "LOL le catastrophisme", tout va bien, continuons comme ça.

Le Monde n'est pas vraiment le genre de journal qu'on pourrait qualifier de subversif, il participe avec les autres du même acabit à consolider la pensée pro-NOM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mech

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 35
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   17/11/2010, 23:35

Avant tout, je ne tient pas a nier la courbe, elle est totalement réelle, mais ce que je veux dire c'est que cela n'est pas un réel probleme si le monde change de comportement.
C'est le fait de s'en servir à toutes les sauces, de façon, je le répete, sentimentaliste et permettant de légitimer tous les poisons ainsi que la biometrie qu'on veux à tous prix nous faire ingèrer.

Apres je suis d'accord avec toi dans l'ensemble mais il n'y aura que le temps qui nous éclairera un peu sur le sujet .

Robert Gros a écrit:
Controlé par qui ou quoi ?
Les animaux ne se gèrent pas eux-mêmes, pour la simple bonne raison qu'ils ne font pas de recensement pour savoir combien ils sont. Ils ne prennent pas de décisions différentes selon qu'ils sont nombreux ou rares (sinon donne-moi un exemple).

quelques extraits de Boris CYRULNIK Mémoire de singe et paroles d’homme, éd Hachette Littératures, 1983 ICI



Robert Gros a écrit:
Dans la nature, il y a un équilibre de fait qui a mit longtemps à s'établie. Si une espèce se reproduit trop, d'autres en subiront les conséquences. C'est ce qui est en train de se passer en Polynésie Française, où une plante est en train de remplacer littéralement toutes les autres formes de végétation. Si une espèce ne se reproduit pas assez (exemple réel : les requins dont le taux de mortalité a augmenté à cause de l'homme), alors ses proies vont se démultiplier.

Oui et non.
Personnellement pour la polynesie je ne me suis pas renseigné mais en général cela est plus dû aux erreures de l'hommes que celles de la nature.
(exemple: les algues apportés par les bateaux de peches, les frelons asiatiques en europe qui d'ailleurs n'ont aucuns prédateurs en europe, les plantes et animaux tropicaux apportés ou braconés par les touristes, peches abusives, .......)

Apres il ne faut pas sousestimer la force de la nature qui sans elle, il n'y aurait rien.
Certe l'homme est en surnombre dans cette façon capitaliste et irresponcable de se comporter, mais en est très loing si il tire les bonnes ficelles.

Théorie interessante de la terre en croissance.
http://www.ubest1.com/index.php?option=com_seyret&Itemid=27&task=commentaire&nom_idaka=18163&anarana=video&ecrit=Rikiai#null

Robert Gros a écrit:

Mech a écrit:
C'est ce vers quoi ont veut nous tourner pour approuver les taxes et technologies de régulation et controle des masses .
Ils veulent réduire le nombre de gens pour percevoir plus de taxes ? C'est contradictoire. Il vaut mieux 9 milliards de gens qui paient des taxes que 1 milliards........


Déjà, à voir le nombre de taxes et d'impots qu'on nous ajoute, les fortunes sont déja faites et de plus maintenant, toutes ces fortunes touchent à tous nos quotidiens (choses qu'ils n'avaient pas avant) ex: la privatisation de tout (absoluement tout), re-exemple : bill gates qui stock avec monsanto et rockfeller les graines naturelles (l'arche de Noé vegétale en Arctique), et tous ces gens sont soit maçons soit illuminés ou je ne sait quoi encore.
Mais pour le coup je sais de memoire qu'ils sont un peu moins d'une quainzaine de familles à quaziment tout se partager avec virulance.
Entre 1% et 20% possede 80% des richesses selon les pays qui en général se ne sont pas les otoctones .

Donc il est plutot dans leurs interets de nous dépeupler un peu, afin qu'ils puissent "profiter de leurs planete" entre eux en gardant quelques poignées d'eslaves ou de larbins dégénérés .

De toutes manieres c'est en route depuis un moment, à voir la fertilité qui baisse à vu d'oeil, les malformations dû à l'uranium, et j'en passe !

C'est mon opinion à ce sujet en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
Invitée



Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 18:43

Ce thème me fait penser à une video sur les temps exponentiels... ça donne le vertige. what does it mean ???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 20:06

Citation :
adeq a écrit:
Faire confiance au statistique de l'ONU ... c'est une blague franchement !

Et ton niveau de compréhension, c'est une blague ? Il s'agit de l'extrapolation d'une courbe, il ne s'agit pas de faire des statistiques. Que ce soit l'ONU ou le Père Noël, tu ne peux pas extrapoler cette courbe et obtenir un chiffre de 1 milliard pour 2050. Fais-le toi-même si tu ne me crois pas.

Ou ai je dis que je ne te croyait pas ?
Ou ai je nié tes chiffres ?
Mais je dois néanmoins me corriger, c'est l'interprétation de ces statistiques qu'il faut remettre en cause, et écouté leur conseil bien veillant pour l'humanité qui est une blague grotesque.


Citation :
adeq a écrit:
Le monde a connus une explosion démographique certes

Là le terme "statistiques" est le bon. Mais alors, sur les stats de qui te bases-tu pour dire que le monde a connu une explosion démographique ?

Sur toutes les courbe d'accroissement démographique mondiale que j'ai étudier dans mes courts d'économies, mais également sur la tienne.

Explosion démographique :

Augmentation, au cours d'une période de temps, du nombre d'individus vivant dans une région ou un pays.

Citation :
adeq a écrit:
, cela grâce au progrès de la médecine et au développement des techniques industriel (ne vous en déplaise).

Le progrès technique, soit la nouvelle religion des pro-NWO.

Le progrès technique était là avant le nouvel ordre mondiale, et il s'est toujours accompagné d'accroissement démographique.
Je vais pas te refaire l'histoire de l'humanité, mais pour te donner un exemple, quand l'homme c'est mis à cultiver, cela c'est accompagné d'un accroissement démographique naturel.De plus je tiens a préciser que l'accroissement démographique se fait toujours suite a un progrès technique, par exemple la mise en place de procédé sanitaire s'appuyant sur l'hygiène lors des accouchement a fait que le taux de mortalité en couche a décru de façon notable, ce qui a engendré un accroissement démographique.

Citation :
adeq a écrit:
Donc que ce passe t'il après une explosion démographique ?

Une stabilisation de la population. Ça tombe bien bien cette explosion démographique était mondiale, donc la stabilisation sera mondiale.

Tu ne comprends pas le mot "statistiques", mais tu comprends ça. Je doute. Tu prends en compte les "progrès" tous récents tels que les cellules souches ou les thérapies géniques, qui promettent de mettre une raclée à bon nombre de maladies et de diminuer encore notre taux de mortalité ? Tu prends quoi en compte à part le fait que la démographie explose depuis des siècles ? C'est pour quand la stabilisation ? Parce qu'encore quelques siècles de plus et on sera autrement plus nombreux. On a pas le temps de voir loin avec une courbe à croissance exponentielle.

Oui c'est vrai, la médecine avance, elle avance surtout dans les pays ou la population vieilli et ou leur croissance naturel est négative, comme la plus part des pays Européen.

http://europa.eu/abc/keyfigures/sizeandpopulation/home/index_fr.htm

Citation :
adeq a écrit:

Faire confiance a se genre de graphique c'est comme faire confiance a la courbe de température / CO² de Al Gore, se sont des donnés statistique qui ont pour unique but de légitimer des politiques eugénique et de faire assimilé dans la psychés collective la justification des guerres .

Si tu connais une source fiable, fais-en profiter les gens. Affirmer sans appuyer par aucun argument ni source, ce n'est certainement pas une meilleure technique.

Je me suis corriger plus haut, ton graphique est bon, c'est l'interprétation qu'on en fait qui est mauvaise.
Et contrairement a beaucoup de monde je ne me base pas que sur des sources internet, ou c'est des gens comme toi et moi qui livre leur avis ou le fruit de leur recherche. Je m'appuie aussi sur ce que j'ai lus dans des livres mais également sur mon intellect, alors si tu veux des sources va les puiser dans des livres traitant d'économie aux chapitre de la croissance démographique, une fois que tu auras vus le développement démographique humain et les cause de son accroissement ou de ça décroissance, tu n'auras plus a me demander mes sources.
Ça doit être du niveau de la première SES, c'est totalement vide d'opinion politique, ça relève de la science économique, c'est basé sur des faits.

Citation :
adeq a écrit:

Maintenant petite question a ceux qui pensent qu'on est trop sur terre :
Qui est en trop ?
Vous comptez vous parmi ceux qui sont en trop ?
êtes vous capable d'aller au bout de vos idées et de montrer l'exemple en commençant par vous même en vous sacrifiant ?

C'est ridicule, il ne s'agit pas de tuer un surplus, ce qui reviendrait à traiter la conséquence et non la cause, ce que font systématiquement nos hommes politiques modernes.

Un surplus ? Un surplus par rapport a quoi ? Par rapport au ressource qui sont et qui resteront suffisante pour tout le monde si on se donne la peine de les répartir convenablement ?
Tant qu'il y aura des groupes économique surpuissant qui s'achèteront le monopole des matières premières sur terre pour les stocker dans des greniers afin de spéculer sur leur valeur, alors oui on peut dire qu'on est déjà trop nombreux, mais là on ne parle pas des capacités réelle de la planète.

Citation :
adeq a écrit:

C'est tout de même marrant car quand ces gens disent "on est trop nombreux", ils ne se comptent jamais dans se "on".
A la limite j'aurais plus de respect si ces derniers disaient "vous êtes trop nombreux ".

C'est juste que tu comprends pas qu'on veuille traiter une cause plutôt qu'une conséquence. Sans traiter la cause, on pourrait tuer la moitié de la Terre que ça ne retarderait le problème que de quelques décennies seulement.

Il faudrait déjà mieux définir la nature du problème.
Peut être estimes tu que baisser la population mondiale a 500 millions d'individu contribuerait a régler les problème de l'humanité?
On a déjà été 500 millions ici bas et pourtant il y a toujours eut des guerres de territoires pour s'approprier les ressources ennemis, le monde a régulièrement croisé des famines également.
J'ai pris 500 million juste a titre d'exemple (juste pour préciser).
Il y a de nombreux facteurs que tu ne prends pas en compte, comme par exemple celui du nombre de cerveaux. Plus on est nombreux et plus le nombre de découvertes technique s'accroient, là je te parle pas des entrepreneurs qui développent les techniques sur lesquels ils peuvent faire du profit (le nouvel ordre mondiale ne créer rien, il s'accapare les idées et développe celles qui lui sert), mais de gens qui ont un potentiel d'imagination suffisamment puissant pour résoudre des problèmes. Et la vie est bien faite, puisque plus on est nombreux et plus se potentiel est grand.



Citation :
adeq a écrit:
P.s : faire confiance en la nature c'est aussi se passer des moyen de contraception... là faut faire un choix .

Ah merde alors, si on peut plus s'en remettre à l'idéologie consumériste de la baise sans conséquences, celle-là même qui nous est vendue à longeur de temps, où va-t-on ?

Et bien oui, les pays a fort taux de croissance démographique on t ils accès aux contraceptif ?
Non ils sont trop pauvres pour se le permettre, mais la révolution industriel a déjà fait son avancé là bas, c'est pourquoi leur taux de natalité a explosé.
Schéma classique et typique de ce que tout les pays industriel on traversé, cela c'est toujours terminé par une stabilisation de l'accroissement naturel , voire même d'un accroissement naturel négatif .
Alors on peut dire qu'actuellement l'humanité rencontre un pic de croissance démographique, c'est tout.

maintenant imaginons qu'on se mette tous a vivre comme des hippies et que l'on sorte de se schéma consumériste, la nature réglera le problème avec des taux de mortalité plus élevé et la population resterai stable... et moi j'ouvrirai des pompes funèbre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 21:18

Mech a écrit:
C'est le fait de s'en servir à toutes les sauces, de façon, je le répete, sentimentaliste et permettant de légitimer tous les poisons ainsi que la biometrie qu'on veux à tous prix nous faire ingèrer.
Là-dessus je suis d'accord, mais nous le sort-on vraiment à toutes les sauces ? Je n'en ai pas l'impression. Le gouvernement nous sort le réchauffement climatique à toutes les sauces. Par contre, dit-il qu'on est trop nombreux ? Je n'ai jamais entendu ça de sa part.

Pour ma part, je n'accepterai jamais les poisons, la biométrie, et autres conneries modernes sous prétexte de surpopulation. Je raisonne toujours comme ceci : la surpopulation est-elle apparue lorsqu'on a cessé les poisons et la biométrie ? Non bien sûr (puisqu'on a rien arrêté, au contraire), donc ces choses ne sont pas la solution au problème.

Sinon, merci pour tes liens qui semblent intéressants, je vais regarder un peu plus.

Merci aussi à Lilas pour ta vidéo. Bien que je n'aime pas la façon dont c'est présenté (le côté plus hollywoodien que documentaire donne un peu l'impression qu'on nous fait la publicité de la quantité, or j'aurais préféré qu'on nous parle aussi de la qualité, qui peut avoir tendance à baisser quand la quantité croit, en témoigne le fait qu'une amitié sur Facebook c'est quand même pas la même chose qu'une amitié en vrai, même si certains comptes Facebook ont 300000 "amis"), ces chiffres, ou une partie d'entre-eux, nous permettent de nous rendre compte de certaines choses.

adeq a écrit:
Ou ai je dis que je ne te croyait pas ?
Ou ai je nié tes chiffres ?
Mais je dois néanmoins me corriger, c'est l'interprétation de ces statistiques qu'il faut remettre en cause, et écouté leur conseil bien veillant pour l'humanité qui est une blague grotesque.
Quand tu dis que c'est une blague d'accorder de la confiance à ces chiffres, j'ai bêtement cru que tu ne leur accordait pas de confiance. Quant à l'interprétation, je ne dis pas qu'il faut suivre les conseils de ceux qui dénoncent la surpopulation. Quand bien même il n'y aurait pas surpopulation, je suis du genre à désirer un retour à l'ordre naturel.

adeq a écrit:
Le progrès technique était là avant le nouvel ordre mondiale, et il s'est toujours accompagné d'accroissement démographique.
Si le progrès technique ne s'arrête pas, cela veut-il dire que la courbe démographique ne s'arrêtera pas de monter ?

adeq a écrit:
Un surplus ? Un surplus par rapport a quoi ? Par rapport au ressource qui sont et qui resteront suffisante pour tout le monde si on se donne la peine de les répartir convenablement ?
Le problème de cette courbe démographique, ce n'est pas son caractère croissant, mais le caractère exponentiel de cette croissance. Tu sais peut-être ce que signifie exponentiel, mais alors pourquoi ne pas craindre une catastrophe en voyant cette courbe ?

Exemple de phénomènes exponentiels :

- il suffit de plier une feuille de papier 22 fois pour obtenir une épaisseur qui dépasse la hauteur de la Tour Eiffel, soit 327 mètres. 22 pliures d'une feuille d'un dixième de millimètres d'épaisseur.

- si tu places une pièce de 1 centime sur la première touche de ton clavier d'ordinateur, 2 centimes sur la touche d'à côté, 4 centimes sur la touche d'â côté, et que tu continues en doublant à chaque touche, tu vas obtenir 405648192073033408478945025720 euros sur la dernière touche... et la moitié de ça sur la précédente.

Sur la courbe démographique dont nous parlons, on peut voir que la croissance n'a jamais été exponentielle, sauf depuis quelques siècles. Ce seul caractère exponentiel devrait nous faire réfléchir et prendre des mesures en conséquence. Une exception historique dans 200 000 ans d'histoire, on peut pas se dire "oh c'est surement rien". Ce n'est pas le chiffre de 7 milliards de gens en 2010 qui est alarmant. Ca c'est pas du tout alarmant. C'est le caractère exponentiel. Combien de gens dans seulement 100 ans ?

Il vaut mieux 50 milliards de gens sans croissance exponentielle que 1 million de gens avec une croissance exponentielle. SAUF bien sûr si on peut prévoir que le caractère exponentiel va cesser très vite. Mais qui peut prévoir quand il va cesser ?

Peut-on se permettre de prendre le risque de se dire « c'est bon, le caractère exponentiel aura cessé d'ici 100 ans » ?

Et est-ce d'ici 100 ans, c'est pas déjà trop tard ? Tu me diras peut-être "ben non, dans 100 ans c'est demain". Ben oui, et il faut plier une feuille de papier 22 fois pour faire 327 mètres.

C'est un sacré risque. Tout risque s'évalue en fonction du gain et de la perte potentielle. Quand une personne joue au loto, la perte potentielle c'est 2 euros, et le gain potentiel plusieurs millions. Elle a une chance sur 14 millions de gagner, soit presque rien, mais elle s'en fiche parce que le risque c'est de perdre 2 euros.

Quand une personne joue à la roulette russe, elle a 5 chances sur 6 de gagner, soit 11,6 millions de fois plus de chances de gagner qu'au loto. Pourquoi tout le monde ne joue pas à la roulette russe ? Parce que l'enjeu, c'est pas une mise de 2 euros, c'est sa propre vie.

Et là, 5 chances sur 6 de gagner, c'est ridiculement faible. Personnellement, en dessous de 9999 chances de gagner sur 10000, je ne songe même pas à essayer la roulette russe. Même si le gain c'est un milliard d'euros.

Donc il faut estimer combien de chances on a de se débarasser du caractère exponentiel de la croissance démographique avant que ça ne provoque une catastrophe (ce qui, par définition de "croissance exponentielle", est forcément très proche de nous, chronologiquement parlant). Et définir l'enjeu. Bien malin est celui qui peut définir ces données.

Tu crois que c'est simple d'estimer l'evolution d'un phénomène auquel on est confronté pour la première fois de notre histoire ?

En dessous de quelle probabilité on ne songe même pas à tenter le diable ?

Un type qui fait le con à jouer à la roulette russe, ça le regarde. Mais là il s'agit de la Terre entière. Il faudrait peut-être être vraiment, vraiment, vraiment sûr de notre coup. Mais alors vraiment sûr et certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 22:03

La contraception est le seul moyen donné a la population de pouvoir contrôler ça natalité, les pays dis développé ont les moyens de l'utilisé, c'est ce qui a stabiliser leur explosions démographique.
Ta courbe a une apparence exponentiel car les pays les plus peuplé de la terre (chine et inde en particulier) on connu un développement technique lié a l'industrialisation.
La chine a opté pour une politique dénataliste en appliquant la politique de l'enfant unique, l'inde quand a elle pourras certainement bientôt accédé a la contraception grâce a son taux de croissance élevé qui atteint presque les 9%.
Quand les pays ont accès a la contraception les développements technique n'influe plus sur ça croissance naturel.

Mais pour te répondre, la véritable question est :
Quelle est le véritable potentiel démographique humain pour que celui ci n'en vienne plus a pouvoir subvenir au ressource première?
Le jours ou la terre sera surpeuplé il deviendra alors rentable d'appliquer des programmes de colonisations d'autre planètes.
Ce que tu n'arrives pas a comprendre, c'est le potentiel de solutions que l'homme peut apporter pour ça survie et son développement.
Plus il y a de cerveau et plus il y a de solutions.

Je m'engagerai personnellement a dire que le potentiel de développement démographique humain est illimité, tout en réussissant a assuré ça survie.

Quand a la terre, pour l'instant la seul chose qu'elle n'arrive pas a rassasié c'est l'égoïsme sans fond de certain d'entre nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mech

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 35
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 22:07

Le gouvernement ne nous le sort pas autant que pour le h1n1 mais tout de meme, la communication autour du documantaire "HOME" de Yann Arthus Bertrand par les médias, les médias qui sont tout de meme controlés/supervisés en grande partie par la politique ou des "think tank" , Sarko qui sur son facedebook nome "HOME comme son film préferé (c'est peut-etre des liens que je me fais, mais c'est assez parlant).

Le coté exponentiel de la courbe est assez flipant vu l'état de la conscience générale actuelle, je te l'accorde "Robert Gros", mais comme je le disais un peu avant, (ca reste mon point de vu) il faut se faire un peu confiance, et se dire que meme si ont va dans le mur sur les courbes, c'est pas dit qu'on y aille vraiement, certainne personnes vont se restreindre, d'autres non, trouver des solutions ou pas, n'est-ce pas le mystere de la vie ?

Difficile à dire, à vrai dire . Embarassed

Mais je tournerais tout de meme à dire qu'on s'en va vers une conscience bien plus réaliste que jamais auparavant.
Avec internet, les informations passent plus vite, les gens ont des doutes, ils ont la reponse en quelques minutes, ils n'ont pas besoin d'attendre parfois toutes une vie pour avoir la réponse. Les gens sont des moutons, ils suivent le mouvement, donc quand le sens des choses sera bien éxposé, bien clair pour tout le monde, les montons suiveront les bons (un jour !!!!)

Il y a un audio de Michel Serre sur ce sujet qui apparement a été beaucoup censuré sur DM : "le Darwinisme numérique" que j'ai brievement entendu, que j'écouterai ce soir.(bien que je n'appuis pas entierement les théories de Darwin)
Peut-etre un prochain topic pour les connaisseurs?
l'audio:
http://www.tacticalfm.com/wp/archives/exo-darwinisme
l'article:
http://www.oezratty.net/wordpress/2007/exo-darwinisme-numrique/

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 22:35

adeq a écrit:
La contraception est le seul moyen donné a la population de pouvoir contrôler ça natalité, les pays dis développé ont les moyens de l'utilisé, c'est ce qui a stabiliser leur explosions démographique.
Je te rappelle que la croissance de la courbe n'a jamais été aussi rapide que depuis qu'on a inventé la contraception. Conclusion : c'est bien en théorie, mais il faut se fixer une limite de temps. Question :

Au bout de combien de temps se dit-on « Bon, on a inventé la contraception, on a tout fait pour la diffuser, y'a moult associations qui se battent pour la contraception libre et gratuite pour tous, mais on observe pas le moindre début de ralentissement. Au contraire, c'est de pire en pire. Faut-il changer de stratégie ? »

Tu me diras « oui mais la contraception est récente, laissons-lui le temps de se répandre dans les moeurs et dans tous les pays ».

D'accord, mais on dispose de combien de temps ? Et surtout, quelle est la probabilité que ce plan fonctionne ?

Même 999 chances sur 1000, c'est encore trop peu. Parce que l'enjeu, c'est pas une pièce de 2 euros.

L'Histoire nous indique une méthode qui fonctionne, parce qu'elle a fonctionné à la perfection pendant 200 000 ans. Ca, c'est pas du presque sûr, c'est du sûr.

adeq a écrit:
Mais pour te répondre, la véritable question est :
Quelle est le véritable potentiel démographique humain pour que celui ci n'en vienne plus a pouvoir subvenir au ressource première?
Le jours ou la terre sera surpeuplé il deviendra alors rentable d'appliquer des programmes de colonisations d'autre planètes.
Ce que tu n'arrives pas a comprendre, c'est le potentiel de solutions que l'homme peut apporter pour ça survie et son développement.
Plus il y a de cerveau et plus il y a de solutions.
Le truc, c'est qu'on est pas capable de coloniser d'autres planètes. On le sera peut-être en 2050, ou peut-être en 2100, ou peut-être en 2500.

L'Homme cherche des solutions, mais ne les applique pas. Regarde ce que disent les chercheurs dans les universités. Certains prévoient la fonte du permafrost pour dans 10 ans, ce qui est susceptible de supprimer l'humanité toute entière. Et on fait quoi ? Rien.

Voici une citation d'un des sociologues les plus célèbres de la planète, Guy Debord :
Citation :
Le spectacle ne cache pas que quelques dangers environnent l’ordre merveilleux qu’il a établi. La pollution des océans et la destruction des forêts équatoriales menacent le renouvellement de l’oxygène de la Terre ; sa couche d’ozone résiste mal au progrès industriel ; les radiations d’origine nucléaire s’accumulent irréversiblement. Le spectacle conclut seulement que c’est sans importance. Il ne veut discuter que sur les dates et les doses. Et en ceci seulement, il parvient à rassurer ; ce qu’un esprit pré-spectaculaire aurait tenu pour impossible.

Il le dit, l'humanité ne cherche qu'à se rassurer. Tout comme tu te rassures en disant "ça ira, dans le futur on trouvera des solutions".

adeq a écrit:
Je m'engagerai personnellement a dire que le potentiel de développement démographique humain est illimité, tout en réussissant a assuré ça survie.
On a pas le temps de coloniser l'univers. Même la Lune ou Mars ne sont pas à notre portée. On envoie pas 7 milliards de gens comme ça dans l'espace, quand on a déjà du mal à en envoyer 5 sans les tuer.

Autre citation, cette fois d'un phycisien, Albert A. Bartlett :
Citation :
Une des plus grandes faiblesses de la race humaine, c’est son incompréhension de la fonction exponentielle

Cette citation est faite dans le film "l'argent dette". Qui nous apprend que la dette, du fait de sa croissance exponentielle, va très vite devenir astronomique. Rappelle toi, en partant de 1 centimes sur ton clavier, tu peux arriver très vite à 405648192073033408478945025720 euros. Que fait-on contre ça ? Rien. On cherche à se rassurer avec des conneries du genre « oui mais l'argent dette c'est un film antisémite » (véridique, c'était le thème d'un article du site rue89.com).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 22:48

Mech a écrit:
Le coté exponentiel de la courbe est assez flipant vu l'état de la conscience générale actuelle, je te l'accorde "Robert Gros", mais comme je le disais un peu avant, (ca reste mon point de vu) il faut se faire un peu confiance, et se dire que meme si ont va dans le mur sur les courbes, c'est pas dit qu'on y aille vraiement, certainne personnes vont se restreindre, d'autres non, trouver des solutions ou pas, n'est-ce pas le mystere de la vie ?

Si c'est flippant, comme tu le dis, alors il est anormal de ne pas flipper. La peur n'est pas un phénomène qui ne sert à rien, ça sert à nous inciter à nous bouger les fesses encore plus qu'en temps normal. Ca me semble très optimiste de dire "certaines personnes vont se restreindre" ou "certaines personnes vont trouver des solutions".

Dans notre société, qui a peur ? Les gens font du shopping, ils regardent la télé, ils discutent de qui a gagné la Star Ac. Si tu connais quelqu'un qui a connu la guerre ou qui a frôlé la mort, demande lui ce que c'est que la peur, et s'il pensait à faire du shopping ou au gagnant de la Star Ac. On a plus peur. Comme dit Guy Debord, on cherche à se rassurer, c'est tout. Et quand tout le monde se dévoue à une tâche, ça marche. On est vraiment très très bien rassurés. Trop même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert Gros



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 22:59

Je voudrais ajouter une précision. Ce sujet montre un peu en quoi la science est devenue une nouvelle religion.

Les gens se disent « la science va nous sauver ». On attend plus Jésus pour venir nous sauver. On attend la science.

En science, normalement, on ne valide rien qui n'est pas prouvé. Toute théorie est considérée comme fausse jusqu'à ce qu'une démonstration soit faite. On se dit jamais "ça a l'air crédible, allez on va dire que c'est vrai". Ca ne serait pas scientifique.

Mais là, plus besoin de preuve, on tombe dans la croyance. « La science va nous sauver ». Quand, comment, qui ? Bah, ça à l'air crédible, on va dire que c'est vrai.

On a foi en la science. Pourtant ce n'est pas une religion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitée



Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 23:19

http://www.cieletespaceradio.fr/ou_allons_nous_vivre_demain__.152.RENC_001


un document intéressant, entretien avec un astrophysicien Alfred Vidal-Madjar, Directeur de recherche au CNRS

c'est vrai que ça laisse pantois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagada



Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 23:39

.


Dernière édition par tagada le 21/5/2011, 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/
antizioniste972



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   18/11/2010, 23:59

salam a tous .


la population actuelle flirte avec les 7 milliards d'individus,a ma naissance nous étions que 4 milliards,l'augmentation a été de 3 milliards en 30 ans !!!!
vu que ca a pratiquement doublé en 30 ans nous serions au moins 10 milliards dans 20 ans (en comptant les guerres les maladies les accidents)toutes les ressources que nous exploitons n'ont pas été prevu pour tous sa de monde(c'est pour ca qu'ils nous tuent)ca va péter dans pas longtemps c'est une certitude !!!
sans parler du chomage ils nous font tt un cinema !!mais ils ont calculé sa depuis des decenies c'est pour ca qu'ils sont crées les guerres les maladies ect...
verifiez par vous mémes 4 milliard en 80,bientot 7 en 2010,avec l'allure de la consommation on va pas faire long feu ils vont nous exterminer!!
mais dieu est grand; tous ca a été prevu bien avant leur stratageme gardons la foi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antizioniste972



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   19/11/2010, 00:12

http://www.worldometers.info/fr/

voila quelque reference !!!
il'ya 150 personnes dans le monde en plus a chaque minute qui passe !!
faite le calcul.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeq



Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   19/11/2010, 03:34

Citation :
Je te rappelle que la croissance de la courbe n'a jamais été aussi rapide que depuis qu'on a inventé la contraception. Conclusion : c'est bien en théorie, mais il faut se fixer une limite de temps. Question :

Au bout de combien de temps se dit-on « Bon, on a inventé la contraception, on a tout fait pour la diffuser, y'a moult associations qui se battent pour la contraception libre et gratuite pour tous, mais on observe pas le moindre début de ralentissement. Au contraire, c'est de pire en pire. Faut-il changer de stratégie ? »

Tu me diras « oui mais la contraception est récente, laissons-lui le temps de se répandre dans les moeurs et dans tous les pays ».

D'accord, mais on dispose de combien de temps ? Et surtout, quelle est la probabilité que ce plan fonctionne ?

Même 999 chances sur 1000, c'est encore trop peu. Parce que l'enjeu, c'est pas une pièce de 2 euros.

L'Histoire nous indique une méthode qui fonctionne, parce qu'elle a fonctionné à la perfection pendant 200 000 ans. Ca, c'est pas du presque sûr, c'est du sûr.

Je parle dans le vide on dirait, il n'y a que les pays industrialisé qui ont accès au contraceptif actuellement, pas les pays en voit de développement.

Ensuite oui il y a des problèmes, il y a des choses qui sont détruite de manière irrémédiable.
Quand a des solutions de colonisations extra planétaire il y en a, seulement c'est pas rentable aujourd'hui de les mettre en place, par contre avec une demande plus élevé dut a une surpopulation, dans un contexte particulier c'est envisageable.
Et la je ne parle pas pour les dix ans a venir, on va plus compter 100 ans.
mais puisque d'ici 15 ans les populations en vois de développement auront accès a la contraception, la question ne se posera pas.
entre nous, nous avons a faire a des périls bien plus graves qu'un hypothétique surpopulation.
Et arête de me prendre pour un idiot je sais ce qu'est une suite exponentiel, al gore a bien appuyer sur le péril exponentiel du CO² avec son graphique température / CO². Pourtant ici la plupart d'entre nous savons bien que c'est une grosse marrade.

Vous avez peur de la famine, ce n'est pas parce que l'on est trop, c'est parce que les ressource sont stockée a des buts spéculatifs et ça toujours été le cas.

Sinon la science n'est pas une religion pour moi, déjà elle n'a rien de spirituel, elle apporte uniquement des solutions a des problèmes donné.
Elle peut être aussi utilisé pour effrayé les populations, les faire rêvé, en gros les manipulé a des buts propagandiste.
D'ailleurs la théorie de l'évolution a bien aidée le régime marxiste et nazi, est a l'origine également du mouvement eugénique.
Tout comme on utilise l'argument climatique pour appuyer encore des thèses eugéniques.

Vous voulez flipper, et bien flippez, vous en redemander (c'est une drogue pour vous? ):
Là ce que je vois avant c'est une bonne crise économique qui risque de se terminer en boucherie, ça règlera le problème de surpopulation, on sera bien traumatisé, et une fois qu'on se sera prit la grosse claque dans la gueule on pourra enfin se demander ce qui est vraiment important et de quoi nous avons vraiment besoin .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitée



Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   19/11/2010, 11:39

adeq a écrit:


02
entre nous, nous avons a faire a des périls bien plus graves qu'un hypothétique surpopulation.

Vous voulez flipper, et bien flippez, vous en redemander (c'est une drogue pour vous? ):
Là ce que je vois avant c'est une bonne crise économique qui risque de se terminer en boucherie, ça règlera le problème de surpopulation, on sera bien traumatisé, et une fois qu'on se sera prit la grosse claque dans la gueule on pourra enfin se demander ce qui est vraiment important et de quoi nous avons vraiment besoin .


je flippe pas moi Smile je suis plutôt de l'avis que cette histoire de courbe exponentielle peut surtout être utilisée pour justifier des solutions sordides. Je suis de l'avis de ce qui est écrit au dessus.

En fait je m'inquiète plus de la courbe exponentielle qui voudrait que tous les humains veulent suivre un modèle de vie à l'occidental, à suivre le mondialisme, je crois que le danger il est là. C'est le système qui fait du mal à l'humanité assorti à la connerie généralisée et l'avidité. on ne se poserait pas la question de la surpopulation, si nous n'étions pas empétrés là dedans. Je ne sais pas dans quelle mesure une planète peut supporter un nombre précis d'individus, par contre je doute qu'elle puisse supporter même 7 milliards de personnes avec ce modèle de vie, en sachant que ce modèle est chapronné par ceux qui nous veulent du bien. J'aimerais bien voir une courbe exponentielle des déchets liés à l'industrie et au consumérisme, et du taux d'abrutissement collectif aussi, et aussi une courbe montrant avec quelle rapidité Mosanto s'octroie des brevets sur le vivant, entre autre, ou le nombre de restaurant ouvert par Mcdo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mech

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 35
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   19/11/2010, 18:24

Merci Lilas !!
Ce qui compte c'est la façon dont on se comporte, le reste c'est de la mandoline. lol!
Tant qu'on aura des élites et des multinationales qui dirigent nos gouvernements, sans oublier les banksters, bien sure, nous irons droit dans le mur.
Dès l'instant où nous serons suffisement disciplinés et responsables, sans l'apatie ambiante, le probleme se resoudra par lui même.
Sans utiliser la science comme religion et sans craindre quoi que ce soit, juste avec attention et conscientisation.

Et honnetement la courbe ne me fait pas peur au contraire, elle va tous nous pousser à trouver des solutions, plutot que se soit uniquement reflechit par les élites dans leurs coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La surpopulation est un mythe   

Revenir en haut Aller en bas
 
La surpopulation est un mythe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pléiadiens mythe ou réalité ??
» La fourragère noire mythe ou réalité.......???
» Pouvoir des pierres, mythe ou realite ?
» Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.
» j'ai peur de casser le mythe !! aidez moi !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Debats/Divers-
Sauter vers: