Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   8/11/2011, 08:38

Les folies de Monsieur Blabla



C’est entendu, Nicolas Sarközy est le sauveur de la France, de l’Europe, voire de la Planète, s’il faut en croire son interview du 26 octobre 2011, lorsque Calvi et Pernaud lui ont servi la soupe présidentielle.

Et pourtant, à lire la presse allemande, il jouit d’un autre qualificatif, bien moins flatteur celui-là : « monsieur Blabla ».

Au dire du journal « Taz », s’il faut en croire Von Rudolf Balmer, c’est Angéla Merkel qui l’a affublé de ce patronyme peu glorieux, faisant apparaitre que la côte du président français ne serait pas au plus haut, outre-Rhin. Malgré les sourires de façade, depuis 2007, le torchon brûle entre les deux dirigeants : de la libération des infirmières Bulgares, pour laquelle le rôle de l’Allemagne a été volontairement occulté, http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-enq/r0622.asp aux menaces françaises qui demande à l’Allemagne de ne pas abandonner le nucléaire, en passant par les critiques justifiées de la chancelière qui reproche à son partenaire français de manquer souvent d’exactitude, les sujets d’affrontement ne manquent pas. http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20110721.OBS7425/sarkozy-merkel-je-t-aime-moi-non-plus.html


Mais revenons à « l’accord » du 26 octobre 2011.




L’Allemagne a bien compris que si la France faisait pression sur elle pour obtenir des faveurs supplémentaires, c’est justement parce que les banques françaises ont investi 56 milliards en Grèce, et que si la Grèce coule, elle entrainera la France dans sa chute.http://www.20minutes.fr/economie/768230-combien-banque-detient-elle-dettes-grecque-italienne-espagnole

Même si Sarközy essaye de faire croire qu’Angela et lui fonctionnent comme un couple, c’est maintenant l’allemande qui « porte la culotte », la parole de la France n’étant plus crédible, et Merkel ayant repoussé la demande française de renforcement de ses fonds propres. http://www.taz.de/Nach-dem-EU-Gipfel/%2180781/

La presse allemande s’en fait l’écho et le Frankfurter Allgemeine titrant « moi Tarzan, toi spectateur » conclu : « il apparait très clairement que l’Allemagne peut diriger sans la France (…) le couple Merkel-Sarközi (…) se trouve devant la séparation après un dernier « pas de deux » ». http://www.faz.net/aktuell/politik/europaeische-union/euro-gipfel-in-bruessel-angstfrei-die-freiwilligkeit-erzwungen-11508535.html

Déjà, il y a quelques mois, le magazine Bild s’était autorisé une publicité insolente, représentant notre autocrate en champion de patinage artistique. http://medias.lepost.fr/ill/2008/12/07/h-20-1349297-1228643401.jpg

La chancelière allemande a toujours trouvé assez pesante l’arrogance de notre coq présidentiel : récemment elle s’est déclarée blessée par une anecdote que celui-ci est allé raconter à d’autres chefs de gouvernement en se moquant d’elle. http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/belgium/8843652/Eurozone-summit-despair-and-backbiting-in-the-corridors-of-power.html

Il aurait répété qu’Angela prétend être au régime…et se ressert du fromage. http://elysee.blog.lemonde.fr/2011/10/22/les-europeens-entre-eux-a-propos-de-sarkozy-tu-me-dis-les-mechancetes-quil-a-dites-sur-moi-ou-cest-moi-qui-commence/

Il faut reconnaitre que Sarközy a quelques lacunes en matière de diplomatie.
D’ailleurs les autres responsables européens jugent que l’entente entre les deux est factice : « ils se parlent mais ne se comprennent pas. Ils chuchotent. Mais les chuchotements entre deux sourds n’ont jamais donné de résultats ». http://elysee.blog.lemonde.fr/2011/10/22/les-europeens-entre-eux-a-propos-de-sarkozy-tu-me-dis-les-mechancetes-quil-a-dites-sur-moi-ou-cest-moi-qui-commence/

Le bilan du conseil européen serait donc bien moins brillant que les communicants de l’Elysée ont bien voulu nous faire croire.
Entre Copé qui salue « le courage du président de la république qui s’est impliqué sans compter pour obtenir cet accord essentiel », et Dati qui affirme que « les français peuvent être fiers d’être dirigé par un président qui s’engage au quotidien pour les protéger », on s’auto-congratule manifestement en vain à tour de bras. http://actu.orange.fr/politique/accord-europeen-cocorico-a-l-ump-la-gauche-craint-l-ombre-chinoise-afp_287188.html

La réalité est plus grise et le locataire de l’Elysée a bien compris le danger qui le guettait, car même s’il a montré un visage de vainqueur lors de son intervention récente, comme l’écrit « le Canard Enchaîné » dans son dernier numéro, Sarközy aurait dit « si nous perdons la notation AAA, je suis fini », car au fond, ce qui semble l’inquiéter, c’est plus son propre sort, que celui de la France.

L’économiste Nicolas Baverez s’est fendu dans les colonnes du journal « Le Point » d’un éditorial plutôt saignant : « pour avoir écarté la rigueur et négligé le risque de dégradation financière, la France va cumuler l’austérité et la perte de sa notation AAA » ajoutant « pour avoir basculé sous influence allemande, l’Union reste sans tête ni projet ». (Le Point, n°2041, p49)

« Arrêt sur Image » enfonce le clou titrant « Sarközy : « empereur de l’excès », va-t-il couler la France ? Sarkozy à un jet à 300 millions de livres (avec son four pour cuire des baguettes)…La corruption est rampante ». http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=12362

La popularité de notre représentant bat aussi de l’aile en Suisse, et un journal helvète « Sontag Zeitung » a réalisé une publicité pour le moins caustique sur le couple présidentiel.


Plus grave, après avoir offensé Berlusconi, ( http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=12331 ) notre énervé président a réussi à se fâcher avec le premier ministre anglais en lui déclarant « tu as perdu une bonne occasion de te taire ». http://www.guardian.co.uk/politics/2011/oct/23/cameron-sarkozy-euro-debt-crisis

L’impopularité de notre autocrate présidentiel n’est pas une nouveauté, et avant même qu’il soit élu, les médias étrangers suggéraient qu’il pouvait être une menace pour la démocratie.
Une radio suédoise se demandait s’il ne représentait pas un « risque de dictature », le « Suddeutsche Zeitung » le dépeignait comme « un macho sans scrupule et brutal qui joue avec la peur des gens », dénonçant « son luxe vulgaire », « El Pais » voyait en lui « un héritier populiste des régénérationnistes de la droite espagnole de la fin du 19ème siècle » ( http://www.lesmotsontunsens.com/sarkozy-vu-par-la-presse-etrangere-detonnant-ridicule-janvier-2008 ) et la presse italienne dénonçait « sa proximité avec la droite post-fasciste de la péninsule ». http://droitemoderne.blogmilitant.com/index.php?post/2007/04/23/les-medias-etrangers-pensent-que-sarkozy-est-une-grave-menace-pour-la-democratie

Le NRC-Handeslblad, aux Pays-Bas, racontait « ce qui se déroule vraiment à l’Elysée où l’on semble tourner un remake de Louis de Funès ».
Il faut avouer qu’il met du sien pour s’attirer les critiques : D’Obama, à qui il reprochait un manque d’expérience, à Zapatero, sur qui il a dit « il n’est peut être pas très intelligent… »

En passant par Merkel dont il a affirmé « elle n’a pas d’autre choix que de se rallier à ma position », notre omni président, de retour d’un G20 en 2009 n’a cessé de s’en prendre à la plupart de ses partenaires, suscitant régulièrement une levée de bouclier. http://www.lefigaro.fr/international/2009/04/17/01003-20090417ARTFIG00359-la-presse-etrangere-s-offusque-des-propos-de-sarkozy-.php

Ce « clip qui déchire » illustre assez bien cette situation.


Le clip qui déchire 2 : The King of the World



Des Etats Unis à la Chine, en passant par la Russie, les états s’agacent de son obnubilation à tout vouloir ramener à lui, tout autant que de ses nombreux dérapages.

Régis Labeaume, maire de Québec lui trouve un « manque de cohérence »


Sarkozy inspire "la misère" (Québec)



les Tchèques et les Polonais lui reprochent d’ouvrir la bouche avant que les diplomates n’aient réfléchi ( http://www.rue89.com/comment/558804 ), il énerve les responsables américains qui reprochent « au maître de l’univers » de vouloir toujours gonfler son rôle ( http://www.nytimes.com/2008/11/20/business/worldbusiness/20iht-global.1.17989006.html ), Medvedev se moque de lui allant jusqu’à l’imiter ( http://www.youtube.com/watch?v=ACflMRlvQ3w ) et Simon Johnson, un ancien économiste du FMI à déclaré « il dit que les Etats Unis ont accepté tout un lot de négociations sur des régulations. Mais en réalité, il est arrivé les mains vides, et rien de tout cela n’a été abordé ». http://www.nytimes.com/2008/11/20/business/worldbusiness/20iht-global.1.17989006.html

En Argentine, Terra Magazine, titre « Sarközy ou la politique de l’érection permanente ». Razz

Jacques Verges, dans son dernier livre (Sarközy sous BHL http://livre.fnac.com/a3699392/Roland-Dumas-Sarkozy-sous-BHL ) fait un bilan assez cruel des méfaits de la présidence française en Afrique, dénonçant « la nouvelle république bananière française », le retour accéléré du colonialisme, et le choix discutable du président français qui préfère traiter avec des affairistes douteux qu’avec des diplomates.
Il affirme : « on a l’impression que tout est fait pour embraser le Proche-Orient ».
Il a une phrase définitive au sujet du « sauveur de l’humanité » : « Mr Sarközy est irresponsable, il est capable désormais de toutes les folies, à moins que le peuple français ne lui passe une camisole de force auparavant ». http://www.afrique-asie.fr/index.php/category/accueil/actualite/article/sarkozy-sous-bhl-interview-de-jacques-verges-et-roland-dumas

Jean François Khan avait été l’un des premiers à évoquer la question de la folie (vidéo) mais d’autres avant lui, dénonçait son comportement lorsqu’il se permettait de « claquer » la fesse d’une Hillary Clinton un peu surprise. http://www.meltybuzz.fr/sarkozy-il-met-la-main-aux-fesses-d-hillary-actu53626.html

N’est-il pas surprenant de l’entendre déclarer que la pédophilie et le suicide des adolescents seraient d’origine génétique, ou lorsqu’il veut repérer chez des enfants de 2 ans les prémices de la délinquance. http://www.temoignages.re/la-polemique-qui-gene-sarkozy-d,21583.html

On pourrait aussi évoquer sa fureur enragée, aux dires de l’intéressé, ( http://poly-tics.over-blog.com/categorie-1071738.html ) lorsqu’il avait menacé en 2005 de casser la gueule d’Azouz Begag, lui hurlant « qu’il n’était qu’un connard, un salaud, et qu’il ne voulait plus jamais le voir sur son chemin », tout ça parce que ce dernier lui avait assuré qu’il ne s’appelait pas « Azouz Sarközy ». http://www.lemonde.fr/societe/article/2007/04/07/nicolas-sarkozy-accuse-azouz-begag-de-mensonge-ehonte_893118_3224.html

Horace prétendait que la colère était une courte folie, et Cecilia a affirmé : « il a un problème de comportement ». http://www.dailymotion.com/video/x40iue_cecilia-sarkozy-denonce-un-probleme_news

Il aurait aussi un coté puéril et immature et Lobaczewski, dans son ouvrage (ponérologie politique) http://livre.fnac.com/a2715234/Andrew-Lobaczewski-La-ponerologie-politique évoque les « troubles de la personnalité antisociale » : « lorsque les dirigeants sont des psychopathes, leur façon de penser et de raisonner, leur « moralité » devient la culture des populations qu’ils gouvernent, ces dirigeants ayant tendance à croire que le mal provient des autres : ils n’ont pas besoin de l’adhésion de large population, mais seulement d’une minorité puissante qui puisse à la fois orienter la population pour mieux la contrôler et dans ce cas, le mécontentement populaire ne compte pas ». http://poly-tics.over-blog.com/categorie-1071738.html

Comme dit mon vieil ami africain : « quand le sage montre la lune, le fou regarde le doigt ».
Merci à Corinne Py pour sa collaboration efficace.


Olivier Cabanel

http://sos-crise.over-blog.com/article-les-problemes-de-comportement-de-sarkozy-ce-qu-en-pense-l-etranger-88242093.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   9/11/2011, 08:37

G20. La nuit à 37 000 € de Sarkozy



En pleine crise économique, et alors que le gouvernement racle les fonds de tiroirs à la recherche des milliards manquants, le prix de la nuit d'hôtel de Nicolas Sarkozy à Cannes, la semaine dernière pour le sommet du G20, frise la provocation.

En dépensant un peu plus de 37 000 € pour une nuit dans une suite de l'hôtel Majestic de Cannes, le Président français se hisse sur la plus haute marche du podium des dirigeants peu regardants à la dépense.

Il devance Barack Obama et Silvio Berlusconi, hébergés au Carlton voisin, pour respectivement 35 000 € et 29 000 € la suite.

Le président chinois Hu Jintao, objet de toutes les attentions, a payé trois fois moins cher sa chambre au Gray d'Albion, soit 11 600 €.

Sans pour autant dormir dans un Formule1, le Premier ministre anglais David Cameron peut s'enorgueillir d'avoir été le plus économe des dirigeants présents à Cannes. Il n'aura déboursé « que » 1950€ pour une nuit au Marriott. C'est toujours 300 € de plus que le salaire mensuel médian en France.

On est loin de la « République irréprochable » du candidat Sarkozy en 2007. Il ne suffira pas de geler le salaire du Président et des ministres pour y parvenir.*






http://fr.sott.net/articles/show/5964-G20-La-nuit-a-37-000-de-Sarkozy

* : Un peu légère la conclusion de cet article !! Il me semble plus approprié de rappeler l'augmentation du salaire de Président de 140% qu'avait votée le Parlement quelques mois après l'élection de Sarkozy. http://www.lemonde.fr/politique/article/2007/10/30/les-deputes-votent-en-faveur-d-une-hausse-de-140-du-salaire-du-chef-de-l-etat_972645_823448.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   10/11/2011, 13:08

"Sarkozy nous a déclaré la guerre"

Lorsque, au détour d'une phrase en sortant du G20, le président français a cité l'Uruguay comme étant un paradis fiscal à bannir, il n'imaginait pas que ce petit pays lointain, dirigé par un président atypique, en ferait une affaire d’État...



La petite phrase prononcée par Nicolas Sarkozy à l'issue du sommet du G20 à Cannes, le vendredi 4 novembre, citant l'Uruguay comme faisant partie des paradis fiscaux qui doivent être mis au ban de la communauté internationale, n'a pas été très appréciée des Uruguayens. Elle a provoqué non seulement une petite crise diplomatique – le gouvernement uruguayen a démenti le fait et aussitôt rappelé son ambassadeur à Paris tout en convoquant l'ambassadeur de France à Montevideo pour obtenir des explications –, mais aussi l'indignation des hommes politiques, des médias, et tout un tas de commentaires plutôt désobligeants pour Nicolas Sarkozy, accusé au mieux d' "ignorance", de "folie" ou, au pire, d'être "un néocolonialiste" ou "un barbare".

"C'est une grave accusation faite par un président. Même si l'on peut penser qu'il s'agit d'un coup de folie de Sarkozy, écrasé par la crise de l'euro et la corruption des banques, c'est à prendre au sérieux", écrit Raúl Legnani dans La República. Dans son article intitulé "Cruauté coloniale : Sarkozy ne passera pas", le même éditorialiste poursuit : "Cela représente presque une déclaration de guerre à un petit bout de terre où vivent trois millions d'habitants, dont le principal sport est d'aller en jogging au supermarché ou de voir les matchs de baby-foot de leurs enfants."

La commission politique du Frente Amplio (FA), la coalition de partis de gauche au pouvoir, a publié un communiqué pour rejeter les déclarations "à tendance colonialiste" de Sarkozy, rapporte El Observador. Pour le gouvernement uruguayen, les propos de Sarkozy "représentent des exagérations et des excès inadmissibles", d'autant, rappelle La Diaria, que la France et l'Uruguay avaient signé un traité bilatéral d'échange de renseignements fiscaux fin 2009. L'opposition, pour sa part, a tenté de mettre les pieds dans le plat et d'amplifier la crise en accusant le Brésil et l'Argentine – membres du G20 – d'être responsables de ces accusations.

"Mais nous ne déclarerons pas la guerre à la France", a ironisé le président José Mújica, le mardi 7 novembre, dans un entretien à El Observador, ajoutant : "Je pense que Sarkozy a eu une petite brouille avec sa jolie épouse, il était dans une mauvaise passe. Ça arrive à tout le monde."

L'Uruguay, ce petit pays lointain, avait certes dans les années 1950 la réputation d'être la "Suisse de l'Amérique". De l'eau a coulé sous les ponts depuis : une dictature (1973-1984), le retour de la démocratie en 1985, la gauche au pouvoir depuis 2004 et l'élection en 2010 de l'ancien guérillero José Mujica. Après un bref passage sur la "liste noire" des paradis fiscaux établie par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l'Uruguay figure depuis avril 2009 sur la "liste grise", constituée par les pays qui n'ont pas mis en œuvre toutes les normes internationales de transparence fiscale. Selon le ministre de l'Economie uruguayen, "le pays a signé dix des douze accords en matière de transparence fiscale demandés par l'OCDE" (La Diaria). Le gouvernement s'est engagé à entreprendre des négociations sur le sujet avec ses voisins, le Brésil et l'Argentine. Le président actuel, José Mujica, est un dirigeant atypique : il vit toujours dans sa fermette de la banlieue de Montevideo et verse les trois quarts de son salaire de président à des organismes d'aide au logement social.

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2011/11/09/sarkozy-nous-a-declare-la-guerre

Citation :
Le président actuel, José Mujica, est un dirigeant atypique : il vit toujours dans sa fermette de la banlieue de Montevideo et verse les trois quarts de son salaire de président à des organismes d'aide au logement social.

Elle ferait bien d'en prendre de la graine notre demie portion nationale !!! Twisted Evil Cabrón !!!


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makoto

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   12/11/2011, 06:07

je ne sais si cela a déjà été posté ici ...



l'article original ici: http://www.voltairenet.org/Operation-Sarkozy-comment-la-CIA-a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thezog.wordpress.com/
Julian



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Sarkozy reforme le RSA: Obligation de travailler 7 heures / semaine   15/11/2011, 15:16

Nicolas Sarkozy, en déplacement à Bordeaux, a annoncé ce mardi qu'une obligation de travail de sept heures par semaine assortirait désormais l'octroi du RSA. Le secrétaire général adjoint de l’UMP et ancien ministre des Solidarités actives, Marc-Philippe Daubresse, avait préconisé cette mesure dans un rapport rendu au mois de septembre. «Le mot devoir n'est pas un gros mot» a jugé Nicolas Sarkozy.

lefigaro.fr/flash-eco/2011/11/15/97002-20111115FILWWW00448-rsa-une-obligation-de-travail-de-7-heures.php

Et bhé... Il a bien sombré mon pays Rolling Eyes

Citation :
Edit paralleye : message fusionné dans le sujet adéquat.Julian,pense à utiliser la fonction de recherche avant de poster,merci Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   22/11/2011, 08:42


Quand les Sarko-trafiquants de haut vol s’indignent de la petite fraude


La méthode est toujours la même : désigner Pierre pour que Paul lui casse la figure, pendant que les escrocs amis, masqués et protégés par leurs industries florissantes et en dégraissage lucratif, bardés de fiscalistes rompus à toutes les ficelles de lois qu’ils peuvent contourner, vident les caisses de l’État, déshabillent Pierre et Paul, et même femmes et enfants.

Après les immigrés, les Roms, les sans-papiers, les étudiants étrangers, les petits voyous des cités livrés à eux-mêmes, les associations caritatives (sauvées in extremis pour deux ans), les fainéants d’enseignants, de fonctionnaires et les malheureux Indignés, bien esseulés dans cette France qui s’aveugle, chassés à la matraque et aux lacrymogènes, voici, comme il était prévisible, l’intrépide avocat d’affaires qui nous ressort sa potion fielleuse et stigmatise à présent les pauvres auprès de celles et ceux qui ne le sont pas encore tout à fait.

On les désigne à la vindicte populaire, tous ces “profiteurs” du système, ces malades qui ne le sont qu’à moitié, ou même simplement fatigués de leurs ignobles conditions de travail, ces parents isolés qui ne le sont en fait pas tant que ça – un UMP imaginera-t-il des tests pour vérifier les heures et la fréquence des rapports sexuels des allocataires ? –, ces expatriés qui profitent de la carte Vitale et se font rembourser des soins alors qu’ils ne cotisent même plus – rendez-vous compte ! –, ces faux chômeurs qui bidouillent des bulletins de paie, ces travailleurs au noir parce qu’ils n’ont pas le choix pour vivre décemment, ces fraudeurs du droit au logement social et du RSA.

La voici, cette armée de gueux et de mendiants censée ruiner la France et contraindre ses pauvres gouvernants à fliquer davantage chaque délinquant potentiel, pardon, chaque citoyen !

Sur les 20 milliards de fraude ainsi martelés avec sa bonhomie d’assureur franc-maçon, Xavier Bertrand oublie de dire que seul le dixième de cette somme concerne les particuliers qui se débrouillent, qui essaient de survivre comme ils peuvent, les 18 milliards restants concernant la fraude de certains médecins, chirurgiens, pharmaciens, de certaines structures hospitalières et, bien entendu, massivement, celle des belles entreprises françaises qui négligent les cotisations patronales et salariales et sont des spécialistes de la fraude fiscale…

Mais il oublie aussi de dire que ces 2 milliards – le prix de 15 avions Rafale vieillissants que l’on n’arrive pas à fourguer aux armées étrangères, et pour cause – ne sont rien à côté des sommes colossales offertes en cadeau à des entreprises comme Total, Areva, EDF et tant d’autres, qu’elles ne sont rien non plus en regard des centaines de milliards détournés chaque année par les banques spéculatives dirigées par les grands amis et recapitalisées avec l’argent public du peuple sacrifié.

Les escrocs du capitalisme ont fabriqué la crise, et ils en profitent toujours plus – escroquer plus pour gagner plus ! – sur le dos des citoyens qui, eux, s’appauvrissent chaque jour davantage et cherchent des solutions pour pouvoir simplement survivre, simplement manger et avoir un toit, ces droits basiques inscrits dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, cette Déclaration que la France, signant sa mort dans les mains des marchés, sur les traces de la Grèce, de l’Espagne, du Portugal ou de l’Italie, piétine vaillamment de son plus beau cynisme.
La politique des sarko-trafiquants, c’est de tondre les pauvres pour tricoter des pulls designs à ses bandes de riches frileux, c’est de les persécuter par tous les moyens pour leur prendre le peu qu’il leur reste. Et quand ils ne peuvent pas payer, on les incite, on les pousse au surendettement, on les harcèle de tous côtés pour qu’ils prennent des crédits immobiliers, des crédits à la consommation, renouvelables sans fin, avant naturellement de les mettre à la rue quand ils ne pourront plus rembourser. Et je sais de quoi je parle.

Cette mode de l’expulsion brutale à l’américaine est en train de gagner toute l’Europe ! En ce moment à Madrid, il y a 200 expulsions par jour de petits propriétaires surendettés ! Partout les mêmes images ignobles et violentes de ces banquiers voraces, de ces escrocs, flanqués d’huissiers et de policiers en nombre, qui viennent récupérer brutalement des biens vendus à des clients qu’ils savaient à l’avance, tôt ou tard, insolvables !

Les médias n’en parlent pas, forcément, c’est moins vendeur que les frasques de DSK, mais la France n’est pas épargnée, loin de là, et demain, à force de ne vouloir rien voir, elle sera frappée de plein fouet, dès le prochain plan de rigueur, inévitable, car les marchés n’en ont et n’en auront jamais assez ! Ils détruisent notre humanité et construisent “leur civilisation”.

Aujourd’hui, tout est bon pour arnaquer et dépouiller les pauvres. Même les malades de l’amiante dans le Pas-de-Calais, doivent rembourser, par décision de Justice – quelle Justice ? –, une grande partie des indemnités qu’ils avaient touchées il y a des années… La Justice des sarko-trafiquants sera donc même impitoyable avec des pauvres gens qui ont attrapé le cancer en travaillant trente ans dans une usine française qui, comme toujours, se moquait éperdument de leur santé et de leur vie ? Va-t-on, eux aussi, les déloger de chez eux, ces “vieux profiteurs”, à coups de matraque et de lacrymogènes pour récupérer la maison qu’ils ont restaurée avec cet argent qui leur était dû, oh combien, et que la bande de voyous a décidé à présent de récupérer ?

Chaque jour, les exemples sont là pour montrer que la France est gouvernée par des crapules cyniques et des profiteurs de misère, gouvernée par l’indécence et la folie du capitalisme.
Aujourd’hui, on traque les petits fraudeurs, les plus pauvres que vous, les premières victimes du système, les gratteurs de survie. Hier, c’était moi. Si personne ne se lève, si l’on se contente de subir ce coma paisible, résigné, bien français, demain, ce sera vous !

http://surfacelibre.blogspot.com/2011/11/quand-les-sarko-trafiquants-de-haut-vol.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wiilwaal

avatar

Nombre de messages : 327
Age : 34
Localisation : Points vitaux
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   30/11/2011, 11:47

Le vrai Sarko ?


Non , enfaite il s'agit d'un montage vidéo qui nous montre comment c'est facile de manipuler une interview.

N'empêche que ce Sarko m'a l'air plus vrai que nature.

Ça nous donne aussi une petite idée de la manip des interview des "dissidents" que peuvent parfois faire les jourlaneux en plus du traficotage des traductions.

Attention Hollande contre-attaque Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=sN8Cq5HEBug
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   2/12/2011, 13:41

Excellent ce montage Wiilwaal !! Merci Razz

Un déplacement d’une matinée en France de Sarkozy peut coûter jusqu’à 284 614 euros…


La Cour des comptes, dans son dernier rapport sur le budget de l’Elysée, a chiffré plusieurs déplacements en province du chef de l’Etat.

284 614 euros pour une matinée en Haute-Marne, 129 544 euros pour une visite en Dordogne, sans compter la mobilisation de centaines de gendarmes et de CRS.

Visite à Toulon en fin d’après-midi

En fin de journée, Nicolas Sarkozy se rendra à Toulon (Var) pour y prononcer un « grand discours » sur l’avenir de l’Europe, au moment où Paris poursuit d’intenses tractations avec l’Allemagne pour tenter d’éviter une propagation dramatique de la crise de la dette. Le Zénith de la ville et ses 5 000 places ont été réservées.

La polémique a commencé sur les frais de déplacement du chef de l’Etat, assimiliés à « des actes de propagandes électorales » par l’entourage de François Hollande, candidat socialiste à la Présidentielle. Il a d’ailleurs porté plainte hier auprès de la commission nationale des comptes de campagne sur les frais de déplacement du président de la République.

« Une injustice »

Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande, pense que Nicolas Sarkozy est « à la fois dans l’injustice puisqu’un candidat est favorisé par rapport aux autres, dans l’immoralité parce qu’il se sert des fonds publics qui ne sont pas fait pour ça, et aussi dans l’illégalité. »

Notre confrère de Libération rapporte ce matin la réponse du président de la commission nationale des comptes de campagne ! « Au sens du code électoral Nicolas Sarkozy n’est pas entré en campagne. La commission ne peut se fier à une impression. On ne peut pas faire le reproche à Monsieur Sarkozy d’exercer sa fonction auprès des Français. »

http://lesmoutonsenrages.fr/2011/12/02/un-deplacement-dune-matinee-en-france-de-sarkozy-peut-couter-jusqua-284-614-euros/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   3/12/2011, 06:01

Sarkozy le caniche à la mèmerkel…


Sarkozy a parlé, Sarkozy a menti comme d’habitude et maintenant Sarkozy veut faire de la France un länder allemand.

Sarkozy a menti sur les origines de la dette. La dette ne vient pas de l’état providence social mais des INTERETS! Sur 1700 milliards de dette pour la France, 1400 viennent des intérêts que nous payons aux marchés financiers depuis 1973! Voilà d’où vient la dette des états. Avant 1973 nous ne connaissions pas la dette. Renseignez-vous avant de vous laisser avoir par le supermenteur.
Voici une analyse juste d’Emmanuel Todd qui est trournée en dérision par tout le monde sur le plateau TV tant la propagande est à fond pour l’euro:


TODD - Crise, une aubaine pour les riches

Emmanuel Todd chez Taddei remet les choses au point.
Ce ne sont pas les peuples qui sont coupables de cette crise créée de toute pièce pour voler les peuples européens. Notre PIB européen est énorme, et on nous fait croire que c'est la merde. Il faut casser cette europe, et reprendre notre souveraineté pour mener des politiques cohérentes et réalistes

Que nous promet le sarkoshow? Un monde encore plus libéral, l’austérité pour les peuples et, pire encore, une fusion avec l’Allemagne qui serait le modèle de vertu européen. Mais l’Allemagne, Mr Sarkozy, peut s’appuyer sur une monnaie, l’euro, qui est le mark déguisé ce qui a eu des conséquences positives pour l’économie allemande puisque celle-ci a pu se servir de la zone euro pour vendre ses produits au prix fort! Et oui aucun autre pays européen concurrent n’a pu dévaluer pour vendre ses produits alors l’Allemagne qui avait déjà une industrie forte c’est trouvée en position de force. Comprenez bien qu’avant l’euro l’industrie italienne pouvait concurrencer l’allemande par une différence de coût lié à une plus faible monnaie. Ce système permettait à l’Italie de vendre des poduits tout en prenant le risque de renchérir ses importations. C’était un juste équilibre à trouver. Maintenant on ne peut même plus se servir de la dévaluation compétitive ce que font TOUS les états du monde de la Chine aux USA pour vendre leurs produits! L’euro est un piège allemand tout simplement.

Alors voilà donc que le sieur Sarkozy entend dorénavant que notre budget soit lié avec celui de l’Allemagne et faire comme lui avant son discours de Toulon, demandez l’avis à Mâme Merkel sur l’orientation budgétaire de la France. On croit halluciner!

Mais ne nous y trompons pas le parti socialiste a beau jeu de rouspéter il pense pareil! Lui aussi il est pour le fédéralisme européen et l’euro, lui aussi il fera tout pour sauver cette construction satanique contre les peuples. Et si le PS veut sauver leur construction débile européenne et bien il n’y aura pas d’autre moyen que celui employé par Sarkozy! La seule chance de garder cette construction en place est d’enlever la souveraineté aux peuples et la remettre entre les mains des marchés financiers! Comme ça plus de problème! Et vous croyez encore en l’UMPSEE vous?

Je vous mets l’interview de Marine Lepen sur le discours de Toulon et surtout je vous enjoins d’écouter le propagandiste Guillaume Durand pour comprendre comment pense cette élite décérébrée et apatride:


http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2011/12/02/sarkozy-le-caniche-a-la-memerkel/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   10/12/2011, 07:42

Le policier était en état de mort cérébrale avant la visite présidentielle

L’ignoble mascarade funèbre de Sarkozy

Citation :


Révélation plumedepresse et, attention, c’est du très lourd !

Pour se faire réélire, Nicolas Sarkozy est vraiment prêt à tout – mais qui en doutait ? Il était aujourd’hui en visite à Marseille et La Provence consacre plusieurs dépêches à l’événement.

« Le président de la République vient tout juste d’arriver à l’Hôtel de police de Marseille, peut-on lire à 10h34 . Nicolas Sarkozy a salué le patron de la Police judiciaire, Roland Gauze et le préfet de police, Alain Gardère. Pour rappel, ce crochet du chef de l’Etat (il est dans la ville pour participer au congrès du Parti populaire européen) est lié aux derniers événements dans la cité phocéenne. Notamment l’agression d’un policier, toujours entre la vie et la mort, qui a reçu plusieurs balles de kalachnikov lors d’une course-poursuite.

« Deuxième dépêche à 10h59, qui titre Fusillade : Nicolas Sarkozy s’est rendu au chevet du policier gravement blessé : « Avant de se rendre à l’Hôtel de police de Marseille, ce matin Nicolas Sarkozy est allé à l’hôpital Nord, au chevet du policier gravement blessé et qui lutte toujours entre la vie et la mort. Pour rappel, le sous-brigadier Éric Lales, 37 ans, du commissariat d’Aix, a été victime d’une rafale de kalachnikov après une course-poursuite, à hauteur de Vitrolles sur l’A7. »

La troisième dépêche annonce 36 minutes plus tard en titre Fusillade de l’A7 : le policier Éric Lales est mort : « Au terme de sa visite à l’Hôtel de police de Marseille, le président de la République a annoncé ce matin, à l’issue de sa rencontre avec les forces de l’ordre, le décès du policier Éric Lales, 37 ans, du commissariat d’Aix, qui a été victime d’une rafale de kalachnikov après une course-poursuite, à hauteur de Vitrolles sur l’A7 dans la nuit de dimanche à lundi 28 novembre. Le président de la République s’était rendu au chevet du sous-brigadier quelques heures auparavant. » La Provence consacre enfin une dernière dépêche à la visite du président-candidat, titrée Sarkozy annonce l’attribution de 150 fusils à pompe pour les Bac : « Au cours de sa rencontre avec les policiers marseillais (à l’Hôtel de ville de Marseille), Nicolas Sarkozy a annoncé l’attribution, pour les Brigades anti-criminalité (Bac) des Bouches-du-Rhône, de 150 fusils à pompe d’ici la fin de cette année. Le président de la République a , par ailleurs, affirmé qu’une réflexion va être menée – avec les constructeurs automobiles – sur le renforcement des pare-brise des véhicules de police afin qu’ils soient plus résistants aux balles. » Plus question du policier décédé, mais un rapport tout de même : le sous-brigadier appartenait justement à la Bac. Et entre parenthèses, la Bac est déjà équipée de fusils à pompe.

Pour en savoir davantage, voyons l’article publié par Le Point à 11h58 : « Le président Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi matin à la presse, lors d’une visite à l’hôtel de police de Marseille, le décès d’un policier grièvement blessé dans une fusillade fin novembre, après s’être rendu à son chevet à l’hôpital Nord. « Je vous annonce le décès du policier Eric Lales, abattu froidement », a déclaré le chef de l’Etat, expliquant qu’il venait d’« assister aux derniers instants de sa vie ». « Il laisse une jeune femme veuve et deux petites filles », a-t-il ajouté. »

Le problème, ce sont les réseaux sociaux. Et que lit-on sur Twitter sous la plume du journaliste de La Marseillaise, Philippe Pujol : « Un flic m’avait glissé que le #policier, déjà en mort cérébrale, serait « débranché » après la venue de #Sarkozy. Je ne l’ai pas cru. A tort. » Confirmation via Facebook, sur le mur de l’écrivain et ancien policier, Marc Louboutin, qui publie avant l’annonce de la funeste nouvelle un mystérieux message : « il semblerait, une fois encore, que le passage du Styx soit engagé pour l’un de nous. Charon ne sera pas payé encore de paroles, de discours, mais de notre tristesse à tous. Et peut-être un jour, de notre colère. » Dans la mythologie, le Styx est le fleuve qui sépare le monde des vivants du royaume de la mort, et Charon l’homme qui fait traverser les défunts… Puis il précise : « Je ne peux évidemment pas en dire plus, sans recoupement ni annonce confirmée, par simple respect de la famille, des proches et des amis et collègues du policier gravement blessé à Vitrolles puisqu’il ne vivent chaque minute, aujourd’hui, qu’accrochés à l’espoir. » Et puis tombe l’annonce : « L’État peut-il décider de l’heure officielle de décès d’un policier de terrain mort en service ? Question pas si anodine qu’il peut sembler… », réagit Louboutin. Et sa consoeur Bénédicte Desforges, elle aussi ex-flic et auteure, de commenter : « Depuis hier, un même homme est mort deux fois, et il ne s’est rien passé (j’espère que les gentils fonctionnaires en deuil ont fait leur petit chi-chiffre du jour pour fêter ça). » Louboutin parle ailleurs, au détour d’un commentaire, du « décès du Sous brigadier Eric Lalès que je connaissais depuis l’aube ».

Il se trouve que nous connaissons Marc Louboutin, par blogosphère, mails et téléphone.

Un coup de fil pour avoir le fin mot de l’histoire.

L’accueil est direct :

« Ce que je te dis, c’est en mon nom, tu peux me citer, je me suis toujours battu à visage découvert. Vas-y, ouvre les guillemets. » Voilà donc les révélations annoncées :

« Tu veux savoir si, pour des raisons de communication politique, Sarkozy a décidé de l’heure de la mort d’un homme ? Eric Lalès était dans un état désespéré depuis hier après-midi. Après une discussion avec les médecins, sa femme a demandé à ce qu’on le débranche. Il était en état de mort clinique, de mort cérébrale. L’annonce de sa mort est tombée en même temps que celle de la visite de Sarkozy : tu imagines que ça tombait mal… Les réseaux sociaux de policiers ont pleuré sa mort hier soir à partir de 23h. Comment se fait-il que le président de la République puisse « partager les derniers instants » de ce policier 20 heures plus tard ? Les politiques ont demandé à ce que la nouvelle ne soit pas annoncée. Sarkozy n’a pas vu Eric Lalès vivant. » A l’hôpital, un membre du personnel, qui craint pour sa place, confirme anonymement. Voilà donc un président-candidat en mal de voix sécuritaires qui vient danser sur un cadavre en s’appropriant littéralement son agonie, qu’il prétend avoir partagée. Jusqu’où l’indécence peut-elle donc être repoussée ?


Nicolas Sarkozy annonce le décès d'Eric Lales


Citation :

PS : question subsidiaire, croyez-vous que l’histoire sortira dans les médias ? Nous l’espérons, mais sommes loin d’en être sûr. Comme Marc Louboutin, sceptique lui aussi à ce sujet. Il y en a pourtant, du monde au courant, de ces policiers qui ont appris la nouvelle avant l’ignoble mascarade funèbre. Et s’il ne s’agit pas là d’un énorme scandale… A voir si notre humble publication peut faire avancer les choses, mais surtout à nos confrères rémunérés par les grands médias d’enquêter, d’interroger l’épouse d’Eric Lalès…

source
http://www.plumedepresse.net/mort-du-policier-blesse-a-vitrolles-une-ignoble-manipulation-sarkozyste/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   13/12/2011, 11:34

La France de Guéant et Sarkozy

Encore aujourd'hui, quand je la relis, je n'arrive pas à croire ce qui y est dit », témoigne Hernando Calvo Ospina.


Hernado Calvo Ospina


Par courrier, le ministère de l'Intérieur a rejeté la demande de naturalisation de ce journaliste-écrivain colombien exilé en France.
Justification : « Votre loyalisme à l'égard de notre pays et de ses institutions n'est pas avéré. »

Hernando Calvo Ospina, 50 ans, est exilé politique en France depuis mars 1986. Il parle le français et habite aujourd'hui à Clichy (Hauts-de-Seine). Sa première fille, 28 ans, est Colombienne et a vécu douze ans en France. Hernando a fondé ici un foyer avec une Française : ils ont deux enfants de 11 ans et 4 mois. En 2006, il envoie sa première demande de naturalisation française.


Spécialiste de la région latino-américaine, il collabore notamment au Monde Diplomatique et a écrit de nombreux ouvrages pour dénoncer la situation en Colombie, la politique de son gouvernement ou les exactions des paramilitaires.


« No fly list » aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, Hernando Calvo Ospina est considéré comme une personne non grata : en avril 2009, le journaliste apprend qu'il fait partie de la « No fly list » (personnes interdites de vol), parmi les milliers de personnes soupçonnées de terrorisme.
Alors qu'il est à bord d'un vol Paris-Mexico pour un reportage au Nicaragua, laTransport Security Administration (TSA, autorité de sécurité aérienne) interdit au pilote du vol 438 de pénétrer dans l'espace aérien des Etats-Unis et l'oblige à dévier sa route.



« Propos virulents » tenus contre la France

VOIR LE DOCUMENT
(Fichier PDF) pdf
http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2011/12/lettre_de_la_prefecture.pdf

La présence dans la « No fly list » est la première remarque avancée dans la lettre d'une page datée du 22 septembre.
Le ministère de l'Intérieur liste les éléments du dossier justifiant le rejet de naturalisation :

relations avec la représentation diplomatique cubaine à Paris ainsi que sa « proximité avec l'idéologie castriste » ;
relations avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), groupe « qualifié de terroriste », avec une « sensibilité envers le combat mené par les Farc », ajoutant qu'il a rencontré plusieurs membres « à l'occasion de [ses] activités de journaliste » ;
« propos virulents » tenus contre la France :

« En 2003, vous avez ainsi écrit dans un quotidien cubain que “la diplomatie française joue avec le feu”, critiquant sévèrement la politique étrangère de la France dans son alignement sur les mesures de rétorsion prises par l'Union européenne envers le régime castriste. »



« Je ne savais pas qu'on était en guerre contre Cuba »

VOIR LE DOCUMENT
(Fichier PDF) pdf
http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2011/12/recours_gracieux.pdf

Epaulé par son avocat William Bourdon, Hernando Calvo Ospina a envoyé au ministre un recours gracieux le 28 novembre 2011.
Dans une lettre de deux pages, le journaliste écrivain détaille l'absurdité de la décision et se justifie.
Sur l'appartenance à la « No fly list », le journaliste se dit « surpris » que l'Etat français puisse se reposer sur la mesure d'un Etat tiers. D'autant qu'elle fait l'objet de « nombreuses controverses ». Il cite le cas de Nelson Mandela, encore inscrit sur la liste en 2008. Hernando Calvo Ospina écrit :

« D'autre part, je m'étonne que ce soit une lettre de votre ministère qui m'apprenne les raisons exactes de ma présence sur la liste, alors que celles-ci ne m'ont jamais été notifiées par les Etats-Unis. »

Deuxième reproche : ses relations avec la diplomatie cubaine. Hernando Calvo Ospina n'a jamais caché sa « solidarité » envers la révolution cubaine. Il dit s'y être rendu pour « des conférences ou des recherches professionnelles ». Et ironise :

« Je ne savais pas que l'on était en guerre contre Cuba. »




Il n'a jamais défendu de position pro-guérilla

Sur ses relations avec la diplomatie de Cuba comme avec les Farc, le journaliste assure dans sa lettre qu'elles ne mettent absolument pas en danger « la sûreté de la France ».
Dans le cadre de son métier (ce que reconnaît le ministère), Hernando Calvo Ospina a notamment interviewé en 2008 Jaime Guaracas, fondateur et ancien dirigeant des Farc ou Raul Reyes. Hernando Calvo Ospina atteste ne jamais avoir défendu de position pro-guérilla.
Le journaliste est catégorique sur les « propos virulents » tenus « contre la France » : il fait référence au droit à la libre critique de la presse, « consacré et protégé par le droit constitutionnel français ».
Léa Forestier, avocate dans le cabinet de maître Bourdon, ajoute :

« Il critique une action de la diplomatie française en un lieu précis. Il ne remet pas en cause des valeurs fondamentales propres à la France. Et ça voudrait dire que tout ceux qui ont acquis la nationalité doivent se taire ? »


« Une honte politique pour la France »

Pour Léa Forestier, « ce courrier ne permet pas de comprendre sur quoi se fonde le refus ». En cas de demande de naturalisation, une enquête porte sur la conduite et le loyalisme. Des principes flous, qui figurent sur les conditions de recevabilité d'un dossier.
Comportement violent, condamnation pénale ou trouble à l'ordre public : les motifs d'opposition à ce principe doivent se reporter à des faits répréhensibles et graves. Ce qui n'est pas le cas des reproches du ministère, juge l'avocate.
Guillaume Beaulande, proche du journaliste, utilise les mots « infondée » et « injuste » pour qualifier la décision du ministère de l'Intérieur français :

« L'esprit critique, le talent d'investigation et la liberté de penser de Hernando Calvo Ospina ne semblent pas au goût du gouvernement français actuel, traitant comme un “terroriste potentiel”, un homme qui n'a toujours eu pour seule arme que la pointe de son stylo. »



Une décision politique

Maurice Lemoine, ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique et spécialiste de l'Amérique latine, a eu lui aussi des contacts avec l'ambassade de Cuba ou les Farc, en tant que journaliste. Pour lui, cette décision « absolument scandaleuse » est politique :

« Le vrai problème d'Hernando, c'est qu'il est colombien et qu'il critique la politique de son pays : ça le fragilise. Le pouvoir colombien s'efforce de faire taire les voix dissidentes dont Hernando, qui gêne beaucoup le pays – et les Etats-Unis. C'est extrêmement choquant que la France s'aligne sur ces politiques qui consistent à intimider les journalistes. »

Contacté à plusieurs reprises par Rue89, le ministère de l'Interieur n'a pour l'instant pas répondu à notre demande d'interview.

Une pétition est en ligne pour soutenir le journaliste.
http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N17671


Hernando Calvo Ospina conclut, encore incrédule :

"Nous allons dénoncer ce cas insolite qui constitue une honte politique pour la France et les Français"

http://au-bout-de-la-route.blogspot.com/2011/12/la-france-de-gueant.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   13/12/2011, 17:56

Bardamu a écrit:

Une pétition est en ligne pour soutenir le journaliste.
http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N17671


une pétition... comme si les institutions en avaient quelque chose a foutre de cette pétition qui sera signé par 3 pelos et comme ci cela allait changer quelque chose dans la vie de ce type.

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   13/12/2011, 18:37

C'est tout ce que t'inspire cet article ?

Même si effectivement on peut se poser la question de l'efficacité réelle d'une pétition, à qui profite à priori et vraiment le genre d'attitude négative que tu adoptes et dont tu te fais le prosélyte ?

3116 personnes se sont sentis concernées par cet appel. OK !! C'est peu !! Mais de mon point de vue, dont j'admets que tu ais le droit de te foutre, il me semble qu'il y a plus de conscience chez ces 3116 là que chez ceux qui zappent ou pire encore, comme toi, incitent à l'indifférence.






_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c.isme

avatar

Nombre de messages : 2511
Age : 37
Localisation : terre
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   15/12/2011, 09:05

Alain Minc (né Minckowsky*) nommé président des autoroutes françaises Sanef

Le Point.fr - Publié le 14/12/2011 à 13:40 - Modifié le 14/12/2011 à 13:41
L'économiste est l'un des plus proches conseillers du président de la République.

Citation :

L'économiste français Alain Minc, un des proches conseillers du président Nicolas Sarkozy, a été nommé président des autoroutes Sanef, a annoncé, mercredi, le groupe espagnol d'infrastructures et de services Abertis, maison mère de Sanef.

"Le conseil d'administration de Sanef, filiale française d'Abertis, a donné aujourd'hui (mercredi) son feu vert à la nomination d'Alain Minc comme nouveau président de la société, en remplacement de Pierre Chassigneux, qui prendra sa retraite après avoir occupé ce poste depuis 2003", a précisé le groupe dans un communiqué.

Alain Minc est déjà présent au conseil d'administration de deux entreprises espagnoles, la banque catalane CaixaBank et le groupe de médias Prisa, qui édite notamment le quotidien El País. Sanef (Société des autoroutes du nord et de l'est de la France) appartient à Abertis depuis sa privatisation en 2006.
http://www.lepoint.fr/economie/alain-minc-nomme-president-des-autoroutes-francaises-sanef-14-12-2011-1407272_28.php

(Merci à EVHEE compte dailymotion)

*
Citation :
Il est fils de Joseph (1908-2011) et Lisa. Son père, dentiste de profession, né au sein de la communauté juive de Brest-Litovsk, adhère au Parti communiste polonais (qu'il quitte en 1967) et est contraint à l'exil en France. Il combat pendant l'Occupation au sein des FTP-MOI2.

Alain Minc est ingénieur diplômé de l'École nationale supérieure des mines de Paris (promo 1968)3, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (promo 1971), puis de l'École nationale d'administration (promo 1975), d'où il sort major4 de la promotion Léon Blum, voie d'administration économique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Minc


Dernière édition par c.isme le 25/9/2013, 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thunderbolts.info/wp/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   15/12/2011, 11:11

L’État va ficher 45 millions de Français


Sous prétexte de lutte contre l’usurpation d’identité, la loi sur la « protection de l’identité », défendue par Claude Guéant, a été votée par les députés ce 13 décembre. Si certains amendements ont été retirés, comme la possibilité de la reconnaissance faciale via la vidéosurveillance, cette loi va instaurer, dès 2012, le fichage généralisé des Français de plus de 15 ans.

La création du fichier des « gens honnêtes », contenant les données biométriques de 45 millions de Français, a été adoptée par l’Assemblée nationale, le 13 décembre, en deuxième lecture. La loi sur la « protection de l’identité » prévoit, à partir de 2012, la mise en place d’une carte d’identité contenant des informations biométriques, munie d’une puce « commerciale » facultative, et la création d’un fichier d’une ampleur jamais égalée en France. Un projet qui suscite de nombreuses questions et critiques (lire notre enquête).

Pour défendre son projet, dont l’objectif affiché est la lutte contre l’usurpation d’identité, Claude Géant, ministre de l’Intérieur, évoque « ces Français empêchés de voyager, de louer un appartement ou d’inscrire leurs enfants à l’école parce qu’un fraudeur a accaparé leur identité », et qui parfois « plongent dans la dépression en voyant (…) leur vie paralysée ». « Le législateur ne saurait laisser à leur triste sort les quelque 100 000 victimes de fraude à l’identité [1] en adoptant un système volontairement dégradé », poursuit Philippe Goujon, rapporteur de la loi, qui défend la mise en place d’un fichier centralisé « à lien fort ». Un lien entre fichier et données biométriques qui permettrait non seulement l’authentification du porteur de la carte (et la lutte contre l’usurpation d’identité), mais aussi l’identification de n’importe quel Français répertorié dans le fichier à partir de ses seules empreintes digitales.

Face aux réserves de la gauche (et des sénateurs UMP qui ont refusé en masse de valider les propositions de Claude Guéant en juillet), le gouvernement a fait des concessions, souligne le ministre de l’Intérieur : l’exclusion des processus de reconnaissance faciale de la loi, la limitation à deux empreintes digitales prélevées et enregistrées, l’interdiction de croiser la base de données avec les autres fichiers administratifs. « Vous prétendez bâtir un fichier administratif, mais vos amendements successifs visent, avec constance, à en permettre une utilisation judiciaire », assène à l’Assemblée le socialiste Jean-Jacques Urvoas. Selon les amendements votés, le fichier pourra être utilisé par les forces de l’ordre en cas d’usurpation d’identité, d’escroquerie, d’atteinte aux services spécialisés de renseignement, de fraude au permis de conduire, d’entrave à l’exercice de la justice, de mention d’une fausse adresse aux agents assermentés des… Bien loin, donc, d’un banal outil administratif.

Sans compter que le remède préconisé pourrait être pire que le mal : un piratage de ce fichier aux données hautement sensibles pourrait entraîner un regain d’usurpations d’identité. Mais qu’importe ! « Souhaitons-nous entraver le travail de la justice ? Certes non ! », martèle le député UMP Philippe Goujon. Pour les libertés publiques, on repassera plus tard. Une commission paritaire mixte sera chargée de trouver un compromis entre le Sénat, qui a voté contre le « lien fort » entre fichier et données, et l’Assemblée nationale, dans les prochaines semaines.

Agnès Rousseaux


Notes

[1] Un chiffre fortement contesté, puisque la police et la gendarmerie ont constaté 14 000 faits en 2009, et le problème concernerait chaque année 13 900 personnes, selon l’Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale. Source : Rapport au Sénat.

http://www.bastamag.net/article1994.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   23/12/2011, 22:10

LOOKING FOR NICOLAS SARKOZY




Chronique du "règne" de Nicolas Sarkozy à travers le témoignage de 18 journalistes étrangers en poste à Paris.

Visionner le documentaire: diffusé le 21/12/2011
http://www.arte.tv/fr/Looking-for-Nicolas-Sarkozy/4300264.html

(Si quelqu'un arrive à sauvegarder la vidéo.... le troll n'aime pas ce genre de choses)

___________________________________________


Looking for Nicolas Sarkozy a passionné les téléspectateurs (1 290 000 téléspectateurs soit une bonne audience pour Arte) mais énervé Lionnel Luca, député des Alpes-Maritimes et proche du président de la République. Dans ce documentaire, le réalisateur William Karel (Mais qui a tué Maggie ?, Gallimard, le roi Lire) avait demandé à dix-huit correspondants de la presse étrangère en poste à Paris de juger Nicolas Sarkozy et son quinquennat.

« Durant 1h30, de propagande anti-Sarkozy, ces petits procureurs néostaliniens n'ont eu de cesse de critiquer, dénigrer, ridiculiser le chef de l'État », a expliqué le député du collectif UMP la Droite Populaire. Il a stigmatisé des « journalistes étrangers soigneusement choisis, dont un russe et un chinois sûrement moins bavards chez eux ». Selon lui, « ce documentaire-réquisitoire rappelle les grandes heures de la télévision soviétique. »

Arte « outrage des téléspectateurs qui participent à son financement et de déshonore avec une émission à sens unique » lâche Lionnel Luca avant de demander « comment le CSA compte comptabiliser ce temps ». William Karel, actuellement en tournage en Israël, n'a pas souhaité s'exprimer.


SOURCE:
http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/information/66641/l-ump-en-colere-contre-arte.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   26/12/2011, 22:11

LOOKING FOR NICOLAS SARKOZY



=http://www.megaupload.com/?d=1GS4WVLX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Aurelien

avatar

Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   28/12/2011, 00:57

En Israël, une publicité montre Sarkozy en laveur de vitres !




Citation :
Se souvenant sans doute de Nicolas Sarkozy traitant le premier Ministre israélien Netanyahu de menteur, une société israélienne, Nicole, qui fabrique des essuie-glaces pour voiture, a fait paraître des pleines pages couleurs dans plusieurs magazines, qui montrent Nicolas Sarkozy en train d’essuyer un pare brise de voiture avec sa cravate son costume
et sa chemise. Le texte de la pub, juste quelques mots, suggère à peu près ceci : « votre voiture mérite mieux que Nicolas (Sarkozy), achetez des essuie-glaces Nicole ».

Voilà quelqu’un qui n’a pas apprécié qu’un ami d’Israël se permette de critiquer le chef du gouvernement israélien, et qui s’est donné les moyens de le faire savoir.

http://www.israel-actualites.tv/?p=1129

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   29/12/2011, 21:17

Sarkozy le sioniste s'aplatit un peu plus devant le CRIF

Le président de la République Nicolas Sarkozy a remis au directeur général du CRIF Haïm Musicant les insignes d’officier dans l’Ordre du Mérite, mercredi 21 décembre 2011 à l’Elysée.

« Vous avez œuvré auprès de Richard Prasquier pour faire entendre la voix des Français juifs dans le débat public et les représenter dans l’espace public ». Le chef de l’Etat a ajouté : « Vous savez très bien que pour la France, la sécurité d’Israël n’est pas négociable. Si Israël est menacé, la France sera à ses côtés. Les perspectives actuelles dans la région sont bien peu encourageantes. Mais la France ne renonce pas au dialogue. »

http://jacobdemeknes.blogspot.com/

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   6/1/2012, 19:58

Exclusif : Carla Bruni au cœur d’un scandale international



Elle n’a pas Nicolas Sarkozy comme mari pour rien, au moins on en est sur! Quand aux présidentielles de 2012, voilà un nouveau coup qui risque de faire mal pour les prochains votes…

Lorsqu’on entend parler de la Fondation Carla Bruni-Sarkozy, c’est surtout au sujet de sa fondatrice, mais qu’en est-il de ses activités ? Marianne publie cette semaine une grande enquête de Frédéric Martel : à y voir de plus près, l’action de la première Dame de France soulève quelques questions et prend même des allures de scandale international…



Si l’on connaît bien Carla Bruni, on connaît mal Carla Bruni-Sarkozy. Depuis 2008, la Première Dame de France fait beaucoup parler d’elle, mais personne ne sait vraiment comment elle agit. A la tête de la Fondation Carla Bruni-Sarkozy, elle est plus que discrète et aucune enquête sérieuse n’a été faite à ce sujet. On ne sait pas, par exemple, que la fondation ne s’intéresse qu’à la culture et à la lutte contre l’illettrisme – et pas du tout à la lutte contre le sida, dont Carla Bruni-Sarkozy parle pourtant souvent.

C’est qu’elle est aussi, et officiellement, ambassadrice de la lutte contre le sida, nommée à ce titre, bénévolement, par les Nations Unies (au titre du Fonds mondial de lutte contre le sida, d’ONU-sida et de l’Unicef). Enfin, Carla Bruni-Sarkozy entretient tout un réseau d’amitiés, ce qu’on peut appeler le « petit monde de la villa Montmorency », la résidence ultra luxueuse du XVIème arrondissement de Paris, où se trouve son hôtel particulier dans lequel elle vit, durant la semaine, le plus souvent avec le président Sarkozy.

Au terme d’une enquête de plusieurs mois aux Nations Unies et dans plusieurs pays, Frédéric Martel révèle dans Marianne les dysfonctionnements et le mélange des genres auxquels aboutit l’action – et l’inaction – de Carla Bruni-Sarkozy dans sa fondation et son comportement en tant qu’ambassadrice de la lutte contre le sida.

En devenant philanthrope d’État en 2009, à la tête de sa fondation contre l’illettrisme et comme ambassadrice contre le sida, Carla Bruni-Sarkozy avait de bonnes intentions. Et semblait sincère, surtout en matière de lutte contre le sida (son frère aîné est mort de la maladie). Mais deux ans après sa création, sa fondation est dans l’impasse. Ses actions concrètes contre le sida sont rares. Pire, Carla Bruni-Sarkozy, révèle Marianne, est au centre d’un scandale international : 3,5 millions de dollars ont été versés par le Fonds mondial de lutte contre le sida, en marge de la légalité, et sans appel d’offre, à la demande de la première Dame, à plusieurs sociétés d’un de ses amis. Le musicien et chef d’entreprise Julien Civange est à la fois le principal conseiller de Carla Bruni-Sarkozy, il est officiellement dans l’organigramme de sa fondation et a un bureau à l’Élysée (où Marianne a pu joindre et être rappelé par sa secrétaire). Il fut le témoin de mariage de Carla Bruni-Sarkozy.

Révélée au conseil d’administration du Fonds mondial à Accra, au Ghana, fin novembre 2011, cette affaire vient de coûter sa place à un ambassadeur français, le professeur Patrice Debré, qui vient d’être démissionné par Sarkozy. Le directeur général du Fonds mondial de lutte contre le sida, Michel Kazatchkine, vient d’être officiellement écarté aussi, à la demande d’Hillary Clinton même si sa démission réelle ne devrait intervenir que les 21 et 22 mai 2012 – soit après le deuxième tour des présidentielles. Nicolas Sarkozy est intervenu en ce sens, au plus haut niveau à Washington.

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/01/06/exclusif-carla-bruni-au-coeur-dun-scandale-international/#more-19374

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   17/1/2012, 10:13

Agence de notation
Le triple tacle de Sarkozy à un journaliste

A Madrid, Nicolas Sarkozy a refusé à trois reprises lundi de répondre à un journaliste qui l'interrogeait sur la perte du triple A. "Vous n'avez pas eu les dernières informations", a-t-il dit pour clore la discussion, alors que Moody's a maintenu jusqu'à nouvel ordre le triple A français.
Le troll dans ses œuvres, dans ce qu'il a de plus insupportable !!


http://videos.tf1.fr/infos/2012/agence-de-notation-le-triple-tacle-de-sarkozy-a-un-journaliste-6936554.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al_ankabout

avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : Médine
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   18/1/2012, 18:04

Faudra lui ressortir très rapidement, histoire de lui rafraîchir la mémoire,

Quand Sarkozy proposait aux Français de le sanctionner s'il ne parvenait pas à 5% de chômeurs



Bien



(Je n'arrive décidément plus (ou pas) à intégrer la vidéo directement, n'hésitez pas à modifier)


Salut Al ankabout, Merci pour la vidéo qui est de circonstance !!

A study pour tes posts à venir Wink
http://novusordoseclorum.discutforum.com/entraide-f24/comment-poster-une-video-dailymotion-youtube-t5847.htm
Bardamu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   24/1/2012, 08:59

Le mur du con



Le grand jour des soldes est arrivé. Sous couvert d’une campagne qui tait son nom, avec l’argent du contribuable, pépère du haut de son perchoir médiatique nous ressort ses cancaneries et ses promesses de jadis, tout comme son prédécesseur nous avait gavé avec ses pommes et sa fracture sociale. Droit sur ses talonnettes, sa pauvre face de Droopy dodelinant au rythme de ses oscillations claviculaires, il nous jure la main sur le cœur, que lui seul peut sauver ce pays qu’il aime tant mais qu’il a foutu dans une merde innommable en moins de cinq ans (Mais ça faut pas le dire parce que c’est de la faute à la crise…) La maison UMP brûle. L’Attila du Fouquet’s (Brasserie réputée pour ses jambons beurre), a décidé de tout bazarder avant l’arrivé des pompiers et de la fermeture quinquennale pour cause de réfection totale. Une meute servile, de députés et de ministres, tel des cafards devant une bombe Baygon (Verte ou jaune, je ne sais plus…) oeuvre dans l’urgence pour se trouver à chacun un placard doré (Mairie, conseil général, régional etc…) où ils pourront, avec la capacité de nuisance qu’on leur connaît, continuer à vivre dans l’opulence avec les deniers publics avant l’hallali sonné par des électeurs au bord de la crise de nerfs...


500 milliards de déficit supplémentaire, 15 millions de personnes dans la précarité ou à sa limite, services publics agonisants, démocratie et liberté bafouées, un nombre de casseroles judiciaires impressionnant, police d’état mise au service d’un seul homme etc etc… Nous avons là, depuis l’avènement de la cinquième république, le champion toutes catégories confondues du président qui à le plus menti à ses électeurs et qui a le plus trahi son pays en le vendant une fois à l’Europe et une fois à l’Otan.


Les valises remplies par mamie Zinzin et par les affaires Africaines ou Pakistanaise, les comptes en banque garnis par les remerciements des divers amis auxquels, il a soldé la gestion des autoroutes, les droits médiatiques, l’autorisation des jeux en ligne, les cadeaux fiscaux, l’obtention de postes dans la justices ou dans la police, les décorés de la légion d’honneur etc etc… il peut donc, financièrement s’entend, partir tranquille et dormir sur ses deux oreilles du sommeil de l’injuste, étant donné son absence totale de morale, d’équité et de conscience.

Il n’est cependant pas exclu, face à la machine à perdre socialiste (parti politique composé d’ego surdimensionné), qu’il ne soit pas réélu par une bande de zombis sous perfusion de TF1 et abonnés au Figaro (Notre Pravda nationale) ajouté à une défection massive d’électeurs boudant les urnes.

Pour les autres choix, concernant les verts, autant l’idée d’écologie est louable et vitale, autant ceux qui la représentent sont une catastrophe médiatique. Caricaturaux à l’extrême et incapable de gouverner car composé de structures complètement aléatoires incapables de s’entendre entre elles, dommage ! Les centristes, ou plutôt devrais je dire le centriste Bayrou ou comment faire du neuf avec du vieux ? Quelles nouveautés, quelles différences avec la politique faite depuis 20 ans et qu’il a cautionné de nombreuse fois ? Le FN ou la droite de la droite car c’est bien comme cela qu’ils sont positionnés, il ne faut pas se renier, ne peut faire, malgré ses beaux discours, qu’une politique de droite et je n’ai pas souvenir aux travers de l’histoire qu’un parti de droite et encore moins d’extrême, est fait quoi que ce soit pour les classes moyennes et petites. Le parti de gauche, c’est peut-être celui qui a les meilleurs idées de justice et quitte à mettre un coup de pied dans la fourmilière, me tente un peu je l’avoue mais c’est aussi un pari sur des paroles et cela, on ne peut plus se le permettre.


Quoi qu’il en soit, vous l’avez compris, quelque soit notre choix à tous, si nous n’exigeons pas une profonde refonte des institutions de la république pour plus de démocratie, nous retomberons dans les travers d’un système pervers qui fait qu’un homme ou une femme fera ce qu’il ou elle veut pendant cinq ans avec ses petits copains sans avoir plus aucun compte à rendre aux électeurs (Merci on a déjà donné !). Il ne faut pas oublier que les personnes élues, le sont par le peuple et pour le peuple, que les sièges et les fonctions qu’ils occupent appartiennent aux citoyens. Qu’ils sont les serviteurs de la nation et non le contraire comme l’ont cru les dirigeants de ses dernières années. Aussi pour éviter que nos libertés et notre démocratie soient reprises en otage par ce genre de politiciens, il faut exiger de nouvelles structures. Par exemple : La mise en place de jurys populaires, renouvelables annuellement, pour contrôler les élus (Sur leurs promesses, leurs dépenses et leurs relations avec la finance). Possibilité de juger et de condamner n’importe quel élu (Du maire au président) pendant sa mandature en cas de faute juridique avérée. Interdiction du cumul des mandats. Mis en place d’une démocratie participative (Referendum) au niveau national, régional et local. Droit au pays de frapper sa monnaie (indépendance vis-à-vis de la BCE).


Si cela n’est pas fait, il en sera fini de notre démocratie agonisante et de nos libertés déjà très abîmées par ces cinq années écoulées. Le dernier représentant de la nation a volé si bas et si vite qu’il nous a fait plusieurs fois traverser le mur du con, il serait dommage d’en prendre l’habitude (Ça rend sourd !) …

« Le pouvoir corrompt. Le pouvoir absolu corrompt absolument ». Lord Acton

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-mur-du-con-108598

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3072
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   26/1/2012, 21:57

La liste cachée de Sarkozy:



Ensemble, tout est possible.
La République irréprochable et quelques uns de ses acteurs :


Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

Alain Carignon (UMP) 1999, condamné pour corruption, abus de biens sociaux et subornation de témoins.

Alain Ferrand (UMP) 2006, condamné pour faux et usage de faux. 1998, condamné pour prises illégales d’intérêts et condamné pour fraude fiscale.

Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt.

Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale, pour avoir préempté les biens immobiliers que voulait acheter des personnes d’origines étrangères dans sa commune.

Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

Brice Hortefeux (UMP) 2010, condamné pour atteinte à la présomption d’innocence. Il a également été condamné pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine. Le Parquet Général a requis sa relaxe, la décision a été mise en délibéré au 15 septembre.

Brigitte Barèges (UMP) 2011, condamnée pour refus de mariage.

Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

Charles Fabre (UMP) 2010, mis en examen pour favoritisme.

Charles Pasqua (UMP) 2009 à 2010, condamné pour trafic d’influence, pour favoritisme, pour faux, financement illégal de campagne et abus de confiance. Il est cité dans l’affaire de recel d’abus de biens sociaux pour l’association France Afrique Orient. Il également mentionné dans l’affaire du financement occulte du ministère de l’Intérieur et de l’Union des groupements d’achats publics.

Christian Vanneste (UMP) 2006 et 2007, condamné pour propos homophobes, condamnation confirmée par la Cour d’Appel puis annulée par la Cour de Cassation. Il avait déclaré l’homosexualité inférieure à l’hétérosexualité et que l’homosexualité était une menace pour l’humanité.

Claude Polony (UMP) 2001-2009, reconnu coupable de prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournements de fonds.

Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Il avait déjà été condamné pour harcèlement moral.

Damien Meslot (UMP) 2010, condamné pour outrage à magistrat, mis en examen pour atteinte ou tentative d´atteinte à la sincérité d´un scrutin.

Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.

Denis Jacquat (UMP) 2011, condamné pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.

Didier Schuller (RPR-UMP) 1994, il s’enfuit aux Bahamas après la révélation d’une tentative de déstabilisation du juge Éric Halphen puis il continue sa cavale en Dominique Républicaine où il bénéficie d’une protection diplomatique, avant de revenir en France.
2005, condamné pour financement illégal de sa campagne.
2007, condamné pour avoir fait financer de façon occulte des activités politiques.

Dominique Paillé (UMP) 2004, condamné pour abus de confiance.

Frédéric Chazal (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

Gaston Flosse (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

Georges Tron (UMP) 2011, mis en examen pour harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.

Gérard Dezempte (UMP) 2006, condamné pour discrimination.

Gérard Larrat (UMP) 2011, condamné pour constitution de partie civile abusive ou dilatoire dans le but de nuire à son adversaire socialiste.
2011, mis en examen pour complicité d’atteinte à la sincérité du scrutin, complicité de faux administratif et usage et complicité de manœuvre frauduleuse tendant à l’exercice irrégulier du vote par procuration, son élection a été annulée.

Gilles Forray (UMP) 2006, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

Guy Drut (UMP) 2005, condamné pour avoir bénéficié d’un emploi fictif.

Guy Wildenstein (UMP) 2011, mis en examen pour recel d’abus de confiance.

Henry Chabert (UMP) 2002, condamné pour recel d’abus de biens sociaux.

Jacques Blanc (UMP) 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.

Jacques Masdeu-Arus (UMP) 2006 à 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

Jacques Myard (UMP) 2009, condamné pour diffamation.

Jean Reynaud (UMP) 2004, condamné pour prise illégale d’intérêt. 2006, condamné pour harcèlement moral et dégradation des conditions de travail.

Jean Tiberi (UMP) 2009, condamné pour occupation illégale des locaux de sa permanence et fraude aux électeurs.

Jean-Louis Garnier (UMP) 2011, condamné pour coups et blessures.

Jean-Louis Masson (UMP) 1997, condamné pour avoir financé la campagne d’un concurrent afin d’affaiblir sa rivale à droite.

Jean-Paul Alduy (UMP) 2008, son élection est annulée pour fraude.

Jean-Paul Fournier (UMP) 2009 à 2010, condamné pour prise illégale d’intérêt.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud condamnée (UMP) 2006, condamnée pour diffamation et complicité de diffamation.

Joëlle Ferrand (UMP) 2010, condamnée pour prise illégale d’intérêt et malversations.

Laurence Spicher-Bernier (UMP) 2010 à 2011, condamnée pour exercice illégal de la profession d’avocat et escroquerie.

Lionel Cressiot (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.

Lucette Michaux-Chevry (UMP) 2002, condamnée pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics.

Manuel Aeschlimann (UMP) 2009, condamné pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public.

Marie-Jeanne Bozzi (UMP) 2002, condamnée pour proxénétisme aggravé, association de malfaiteurs et dissimulation de travail clandestin.
2007, condamnée pour soustraction au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale.
2009, mise en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un homicide en bande organisée.

Maurice Gutman (UMP) 2010, condamné pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.

Michel Buillard (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

Michel Habig (UMP) 2006, condamné pour avoir fait incendier 14 caravanes appartenant à des Roms installées sur un terrain municipal.

Nicolas Bazire (UMP) 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.

Olivier Rey (UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradation grave du bien d’autrui à raison de la religion.

Pascal Buchet (UMP) 2007-2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide.

Patrick Balkany (UMP) 2003, condamné pour injure publique et pour diffamation. 1999, condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny.

Philippe Brun (UMP) 2011, condamné pour fraudes et multiples abus de biens sociaux.

Pierre Bédier (UMP) 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Philippe Pemezec (UMP) 2010, condamné pour injures. 2007, condamné pour irrégularités lors de sa campagne, son élection sera annulée.

Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) 2004, condamné pour blanchiment d’argent.
2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

René Vestri (UMP) 2009, condamné pour travail dissimulé.
2010, mis en examen pour blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d’influence et association de malfaiteurs.

Richard Cazenave (UMP) 1999, condamné pour abus de biens sociaux.
2004, condamné pour recel et complicité d’abus de biens sociaux.

Serge Dassault (UMP) 1998, condamné pour corruption. 2010, condamné pour procédure abusive.
2009, condamné pour avoir acheté des voix lors des municipales.

Thérèse Aillaud (UMP) 2002, condamnée pour détournement de fonds publics.

Thierry Gaubert (proche de l’UMP, collaborateur de Sarközy) 2008, mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie.
2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

Thierry Leprince (UMP) 2007, condamné pour viol sur une mineure de 12 ans.

Vincent Toni (UMP) 2008 et 2011, condamné pour corruption passive.

Xavier Dugoin (UMP) 1997, condamné pour trafic d’alcool, salaires fictifs et corruption.
1999 à 2000, condamné pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêt.
2001, mis en examen dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs du conseil général de l’Essonne, cette procédure sera annulée pour vice de forme.
2010, un cadre de l’UMP dont le nom n’a pas été diffusé a été mis en examen pour vol de carte bancaire d’un ancien dirigeant et pour le piratage, lors de la guerre interne à l’UMP 31, de l’ordinateur de l’ex-présidente Christine de Veyrac.
Les policiers ont retrouvé des objets acquis frauduleusement au domicile du jeune homme.
L’UMP condamnée pour atteinte au droit à l’image avec son LipDub en diffusant pour le clore la photo d’une jeune femme n’y ayant pas consenti.
L’UMP, à l’origine de la loi Hadopi, condamnée pour piratage d’une musique de MGMT utilisée lors de leurs meetings et pour illustrer plusieurs vidéos diffusées sur Youtube.

Source- Résistance Inventerre
http://resistanceinventerre.wordpress.com/2012/01/25/la-liste-cachee-de-sarkozy/

PS: la liste du P.S. ne doit guère être mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6066
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.   30/1/2012, 09:59

TVA, flexibilité, logement...:

Les mesures annoncées par Sarkozy




Hausse de 1,6 point du taux de TVA, accords de compétitivité, augmentation de 30% des possibilités de construction, création d'une banque de l'industrie... Retrouvez les principales annonces du chef de l'Etat ce dimanche à la télévision.



TVA

Le taux normal de TVA augmentera au 1er octobre de 1,6 point, passant de 19,6% à 21,2%, et la CSG sur les revenus financiers sera relevée de deux points, afin de compenser 13 milliards d'euros de baisses de charges patronales, a annoncé dimanche soir le président Nicolas Sarkozy.

Le chef de l'Etat a défendu cette "TVA sociale", déjà très contestée, au nom de la compétitivité de l'industrie française, tout en refusant d'employer ce nom. Les taux réduits de TVA à 5,5% et 7% n'augmenteront pas, a-t-il assuré.

Les entreprises bénéficieront d'une exonération totale des charges familiales patronales sur les salaires compris entre 1,6 et 2,1 fois le Smic, a-t-il dit lors d'une interview diffusée sur plusieurs chaînes de télévision. Ces allègements de charges seront ensuite dégressifs, et s'arrêteront au-delà de 2,4 fois le Smic, a-t-il ajouté.

Le chef de l'Etat a confirmé que les charges salariales ne baisseraient pas, puisque cette réforme du financement de la protection sociale vise à "réduire le coût du travail" et à doper la "compétitivité".

Interrogé sur un risque d'inflation et de baisse du pouvoir d'achat lié à la hausse de la TVA, il a dit ne croire "en rien à une augmentation des prix". "La concurrence maintiendra les prix", a-t-il insisté.

Accords de compétitivité

"Le Premier ministre écrira aux partenaires sociaux dès demain (lundi) matin pour leur demander de négocier ces accords de compétitivité-emploi dans les deux mois qui viennent" et cet accord "s'imposera à la loi et aux contrats individuels", a dit le président de la République lors d'une intervention télévisée.

Ces accords s'appliqueront "si une majorité de salariés se met d'accord dans une entreprise, pas une branche" pour "décider d'un délai de travail, pour décider de privilégier l'emploi sur le salaire ou le salaire sur l'emploi", a-t-il expliqué.

A la question de savoir si c'était une façon de tourner la page des 35 heures, Nicolas Sarkozy a répondu "exact".

Le président a précisé qu'il proposerait au Parlement "une disposition pour gérer la période transitoire en attendant l'accord".

Taxe sur les transactions financières

Le président a annoncé dimanche, lors d'une interview télévisisée que la taxe sur les transactions financières serait de "0,1%", "applicable au mois d'août".

"Nous avons pris enfin la décision de créer une taxe sur les transactions financières, qui sera d'application au mois d'août", a déclaré M. Sarkozy ajoutant que ce dispositif permettrait "d'éviter les délocalisations". En année pleine, a estimé le président, l'Etat espère encaisser un milliard d'euros de cette taxe.

Apprentissage

"Dès février", une loi sera votée pour faire qu'entre 2012 et 2015 le quota de jeunes en apprentissage dans les entreprises de plus de 250 salariés soit élevé à 5%, avec sanctions aggravées pour les contrevenantes.

Logement

"Nous avons donc décidé que pour les trois ans qui viennent, et l'application se fera dès que le Parlement aura voté ce texte, tout terrain, toute maison, tout immeuble verra ses possibilités de construction augmenter de 30%", a-t-il dit lors d'une interview télévisée.

"Cela aura l'avantage suivant: cela va donner un travail formidable à l'industrie du logement. Ce ne sont pas des emplois délocalisables", a assuré le chef de l'Etat.

"Deuxièmement, cela va augmenter considérablement le nombre de logements, donc cela fera pression sur les prix", a-t-il ajouté. "Et enfin les prix de l'immobilier à l'achat, à la vente, et les prix à la location vont pouvoir baisser".

"Vous avez un pavillon en banlieue, et en grande banlieue, vous aurez le droit de construire 30% de plus sur ce pavillon", a-t-il détaillé. "Vous êtes une collectivité, vous avez un terrain où il y a 1000 m2 de droit à construire, et bien vous aurez le droit de construire 1300 m2".

Industrie

Va être créée dès février "une banque de l'industrie, filiale d'Oséo, dotée d'un milliard d'euros de fonds propres. Une banque pour "l'économie réelle".

Déficit

"Il y a trois facteurs de déficit", a souligné le chef de l'Etat: "l'Etat, on s'en occupe, la sécurité sociale qui a fait des efforts considérables, sur la réforme des retraites. Reste les collectivités territoriales", a-t-il dit, alors qu'il doit rencontrer leurs représentants en février.

Il a regretté que communes, départements et érgions aient créé "un demi-million d'emplois" depuis 2007 alors que l'Etat avait réduit de 167 000 le nombre de fonctionaires.

"Nous envisageons un certain nombre de mesures. Peut-être même faudra-t-il jusqu'à se demander si on ne devrait pas moduler les dotations" de l'Etat aux collectivités "en fonction de leur sagesse en la matière", a-t-il poursuivi, "pour que personne ne puisse s'exonérer d'un effort de discipline".

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/tva-flexibilite-logement-les-mesures-annoncees-par-sarkozy_1076721.html




Petite histoire en lien à méditer :

De la TVA sociale, ou comment faire rentrer le dentifrice dans le tube avec un marteau piqueur


La TVA est un impôt collecté par les entreprises, qui doivent régulièrement, et selon leur régime réel ou simplifié, reverser à l'état la différence entre celle qu'ils auront perçue de leur clients, et celle que leur auront facturé les fournisseurs.

Les entreprises sont donc des percepteurs invisibles, qui possèdent également l'immense avantage, car vivant au merveilleux pays de la concurrence libre et non faussée, de pouvoir fixer le prix de vente de leurs prestations ou de leurs marchandises comme bon leur semble.


Imaginons donc une entreprise spécialisée dans la peinture de pots de fleurs, que nous appellerons Floradeko.
Chaque pot brut est acheté 2€HT à un grossiste, et revendu transformé, 8€HT aux fleuristes.
Qui les revendent 18€ TTC en boutique.

La peinture est réalisée par une ouvrière, seule employée (pour simplifier), et que nous appellerons Josette.
Josette est capable de peindre et vernir très joliment 6 pots par heure.
Chaque mois, elle voit inscrit sur sa fiche de paie, 1500€ brut, 1180€ net, pour 150h de travail.
Les charges patronales s'élevant à 620€, le coût global du travail est donc de 1800€.
Coût donc rapporté au pot de fleur : 2€.
Reste 4€ par pot pour faire tourner la boutique et pour remplir la poche de Monsieur Floradeko.

Imaginons maintenant l'effet de la mise en place de cette fameuse TVA sociale :

Admettons d'abord, que les cotisations patronales de sécurité sociale correspondant à la maladie (+ maternité + invalidité), passent de 12,8% à 6,8% (chiffre dont bon nombre d'économistes libéraux patentés rêvent pour la France)
Ne touchons évidemment pas aux ponctions directes de l’état, comme la CSG, et admettons également que les autres cotisations ne soient pour l'instant pas ébranlées, sachant que par exemple, toucher aux allocations familiales en France déclencherait immédiatement un tsunami revendicatif.
L'économie mensuelle sera donc pour l'entreprise de 90€, la part de travail contenue dans le pot de fleur baissant ainsi de 10 centimes.

Monsieur Floradeko se retrouve alors en proie à une abominable perplexité.

Car 5 choix contradictoires s'offrent alors à lui, que nous classerons ici selon une probabilité psychologique décroissante :

Augmenter son prix, car la TVA a augmenté, et oui tout augmente, mon cher Monsieur, alors pourquoi pas moi,
Laisser son prix inchangé, en pleurant comme l'avaient fait les restaurateurs, après le petit cadeau de 15 points de marge que leur avait fait Nicolas Sarkozy, car c'est si dur d'entreprendre dans ce monde de brutes,
Baisser son prix de vente de 10 centimes, ce qui le rendrait honnête citoyen, mais risquerait de le faire paraître un peu mesquin vis à vis de son client,
Augmenter son salarié, au risque de friser le contresens total vis à vis de cette mesure, qui ne parle essentiellement que de préservation économique, et de se faire exclure du Medef.
Retourner voir son banquier pour lui demander de financer sur 5 ans l'achat d'une machine allemande, fabriquée pour l'essentiel en Roumanie, et permettant de peindre 500 pots de fleurs par jour, tout en gardant l'illusion de la peinture manufacturée. Avec le risque immense de se prendre encore un vent, au regard de ses derniers bilans, de la maigreur de sa surface financière, et de la frilosité de son interlocuteur, si perplexe on le comprendra, en ces terribles moments de crise.

D'un autre côté, la valse des étiquettes aura déjà commencé.
La TVA ayant augmenté de 3 points, le fleuriste, peu féru d'arithmétique exacte, et copiant placidement l'attitude de ses concurrents, aura mis une nouvelle étiquette sur le pot de fleur. Passant son prix à 19€, puis à 20€ ou 22€, selon les éléments psychologiques accompagnant l'effet dévastateur de l’augmentation globale des prix.

Trois mois plus tard, un ingénieux petit patron chinois, que nous appellerons Mr Tchang, entre en scène.
Ayant construit brillamment un clone de la machine Allemande, il décide sereinement d'envahir le marché Européen de ses pots de fleur façon "peint à la main".
Le prix de revient de chaque pot de fleur, amortissement de la machine, expédition, taxes douanières, et salaire de l'ouvrier contrôlant la machine inclus, est de 1.5$.
Ne connaissant pas bien notre langue maternelle, et peu à l'aise dans le métier de grossiste, Monsieur Tchang décide de contacter Monsieur Floradeko.

La suite de l'histoire, vous la connaissez par cœur...

Probable petit bilan un an plus tard :

Mr Floradeko est très content, et il a décidé de se mettre à apprendre le chinois.
Mr Tchang va bientôt commercialiser des machines en kit permettant aux fleuristes de peindre leurs pots eux-mêmes, avec le soutien de la fédération des fleuristes qui assurera la formation.
Josette est bientôt à la fin de ses allocations chômage, et galère pour trouver un stage pour les seniors à moins de 200km de chez elle.
Les pots de fleur peints à la main sont maintenant à 30€, mais ils sont devenus très à la mode, et on en trouve même avec la tour Effel, et qui font radio-réveil.
Notre cher président doit faire bientôt un discours présentant le formidable intérêt de la TVA sociale, et de la nécessité d'en renforcer le dispositif...


Petite fable macro-économique rédigée sans aucune aménité bien sûr vis à vis de cette merveilleuse profession de fleuriste.

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/de-la-tva-sociale-ou-comment-faire-107419

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités de Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pétition en ligne : Mettre Monsieur Nicolas Sarközy de Nagy Bosca en examen
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Personnalités-
Sauter vers: