Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
macrosoft'



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 08:59

La commission des Finances du Sénat s'inquiète : Bercy cherche 930 millions d'euros pour couvrir des dépenses de personnel en décembre.

On pensait que cela ne pouvait arriver que dans les pays les plus en difficultés de l'Union européenne. Mais c'est bien l'Etat français qui rencontrerait des difficultés à payer ses fonctionnaires en décembre. La commission des Finances du Sénat s'inquiète dans un communiqué publié mercredi soir de ce que Bercy cherche 930 millions d'euros pour régler ses factures de personnel à la fin de l'année. Huit ministères sont concernés, dont l'Éducation nationale, la Défense et le Budget.

Pas d'inquiétude, les salariés de l'Etat seront payés. L'Etat va ouvrir «en urgence» des «autorisations d'engagement» à hauteur de 1,39 milliard d'euros et des crédits de paiement pour 1,14 milliard, expliquent les sénateurs dans un communiqué, «dont 930 millions d'euros seront destinés à couvrir des dépenses de personnel». Ces dépenses seront compensées par des annulations de crédits dans d'autres postes du Budget et n'aggravent donc pas le déficit, précise la commission des Finances du Sénat.

Ce dérapage résulte, selon les sénateurs, «de départs en retraite inférieurs aux anticipations, mais aussi de surcoûts associés à des mesures catégorielles dont la multiplicité conduit à douter de la consistance réelle des efforts de maîtrise de la masse salariale de l'État». Et les élus de la chambre haute de dénoncer la répétition «très préoccupante» de ce genre de dérives budgétaire, à cause d'une sous-estimation des besoins financiers de l'État.

Le ministère du Budget, contacté par Le Figaro.fr, n'était toujours pas en mesure de commenter ces informations en fin de journée. L'Éducation nationale a récemment été épinglée par la même commission des Finances du Sénat qui a retrouvé 20.359 emplois supplémentaires.

François Baroin a annoncé le 17 novembre que le déficit de l'État serait ramené à 149,7 milliards d'euros en 2010,au lieu de 152 milliards initialement prévus.


Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/11/25/04016-20101125ARTFIG00418-l-etat-peine-a-payer-ses-fonctionnaires.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 09:27

Merci pour l'info Macrosoft Smile Ça sent le roussi !!

Ce dérapage résulte, selon les sénateurs, "de départs en retraite inférieurs aux anticipations"
Razz
Mais ces guignols ne viennent-ils pas d'allonger l'âge de départ à la retraite ?

L'Éducation nationale a récemment été épinglée par la même commission des Finances du Sénat qui a retrouvé 20.359 emplois supplémentaires.
On se garde bien de dire ce que sont ces emplois ! Des contractuels sous-payés en emploi précaire pour faire à moindre coût le travail des fonctionnaires dont les postes ont été supprimés sans tenir compte des besoins réels des établissements scolaires et des administrations qui s'en occupent !

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 10:16

C'est pas dans l'éduc. que l'ont fait fortune, sauf quelques provos qui entretiennent des relations $$$$, avec un GRETA et certains profs agrégés, qui donnent des cours supplémentaires.

Sinon un fonctionnaire, c'est rentable ! et oui !

Perso : je fais 42h/semaines (car annualisé), je suis administrateur réseau dans un lycée de 1200 éléves (la un taf de fou, du délire au moment du BAC) + maintenance et mise en oeuvre de l'audiovisuel + le suivi de la reprographie + de l'éléctricité car j'ai une habilitation d'éléctricien. Avec souvent une ambiance pourri, le cul entre 2 chaises avec des "supérieurs hiérarchiques" qui savent tout, mais qui n'y connaisse rien !

le tout pour ... peut pas le dire à cause du droit de réserve, et puis Merde !
1488€/mois avec 13 ans de boutique.

Sachant que dans le privée un simple déplacement coute env. 80€ + le cout de l'intervention. je pense être "amorti" en 10 interventions !

ALORS ! pas rentable les fonctionnaires ?

De plus je peut ouvrir ma gueule, car avant d'être fonctionnaire, j'étais intermittent du spectacle et encore avant réparateur de HIFI. Donc le privé je connais Basketball


Dernière édition par MOBY37 le 26/11/2010, 10:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 10:18

Les voyous qui sont à la tête du pays (FM:.) pourrissent la situation financière des "salaires moyens" afin de les sacrifier dans les grands troubles inter-classes puis inter-ethniques qu'ils sont en train de préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 11:54

ceux qui vivent aux crochets de l'état préparez vous a vivre avec rien !!!

dans mon département le 95 au moi de mai cette année "ils" ( l'état ) a fait une campagne d'information en affichant sur les abris bus des affiches en format A0 ( histoire que vous les aurez pas vu ! ) que l'état devais des financement au conseil régional

et deveniez quel étaient les choses ou il y a plus rien

CAF , APL , CHOMAGES , EDUCATION, ROUTES ...




que va t'il se passé ?

il ne faudrait pas oublier que BNP Paribas est exposée à hauteur de 15% de son capital sur la zone (à forte activité sismique) Portugal-Irlande-Grèce-Espagne. Et si l'on rajoute la Belgique et l'Italie, on atteint les 75%. Mais heureusement que ses actifs dépassent le PIB de la france

quand on sait que tous les départements français sont en faillite et que l'Europe elle même va implosé

sachant que 40% des produits alimentaires en France passent par l'Espagne je vous laisse réfléchir

écouté bien sont intervention a delamarche




(pour ceux qui ont lu le dernier et l'avant dernier LIESI je pense que c'est plus que clair )


donc dés la chute de l'Espagne guerre civiles


Dernière édition par ratman le 26/11/2010, 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 12:08

ratman a écrit:
ceux qui vivent au crochet de l'état préparez vous a vivre avec rien !

Tu peux préciser Ratman ? Tu as des infos que nous ne connaissons pas sur l'état des finances publiques ? Et puis qui désignes-tu par "ceux qui vivent au crochets" ? Es-tu conscient de ce que cette expression peut avoir de péjoratif, voire insultant ?

Perso ce genre de banalité agressive pour un tas de gens qui sont piégés par le système et leur condition (handicapés, chômeurs, personnes âgées, ...), je ne pense pas que ce soit compatible avec l'esprit de ce forum.

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 12:19

ok excusez du termes ceux qui vivent aux crochets...

c'est pas de leur fautes

je l'est utilisé sans vouloir donné de sens péjoratif


juste pour rajouté a l'édit de mon post au dessus


croyez vous vraiment que l'idée qui fait sont chemin du "travail gratuit sinon pas de chômage" va arrangé les choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 12:44

Salut Ratman Smile Smile Je pense que tu voulais simplement souligner le fait que la situation des gens qui survivent grâce à l'aide sociale allait se dégrader de façon spectaculaire prochainement ? C'est déjà le cas non ? En tout cas aucun doute qu'Ils sont capables de faire encore pire !!

Travail gratuit sinon pas de chômage ? Si tu fais abstraction des stagiaires qui travaillent sans autre contrepartie que l'acquisition d'un métier, on en est pas encore là tout à fait mais c'est sûr que cette possibilité sera imposée un jour, de même que l'emploi massif de main d'œuvre étrangère à très bas salaires, on peut voir les prémisses de ce qui nous attend dans le discours du guignolo gominé de la vidéo suivante :



_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 12:58

oui voila je voulais le souligné a la facon attali ( genre perçu de façon d'en haut )

je parlais de l'idée qui a fait son chemin en belgique et en angleterre et qui se discute actuellement en catimini dans l'assemblé française actuellement

le travail gratuit pendant la période d'inactivité (donc a la recherche d'un emploi ) sinon pas droit aux allocations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 12:58

oui voila je voulais le souligné a la facon attali ( genre perçu de façon d'en haut )

je parlais de l'idée qui a fait son chemin en belgique et en angleterre et qui se discute actuellement en catimini dans l'assemblé française actuellement

le travail gratuit pendant la période d'inactivité (donc a la recherche d'un emploi ) sinon pas droit aux allocations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 13:14

Affaire à suivre de près !! Si tu avais un lien vers cette info, ce serait bien. Ta vidéo de Delamarche est parlante, jai trouvé celle ci qui est plus récente :


_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Admin
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 13:32

Au Royaume-Uni les chômeurs devront effectuer quatre semaines de travail non rémunéré s’ils ne veulent pas perdre leurs allocations

- Mesures drastiques contre les 190 milliards de livres de dépenses sociales
- L’allocation chômage pourrait être suspendue pendant trois mois

Projet du gouvernement britannique: obliger les chômeurs à travailler gratuitement pendant quatre semaines ou perdre leurs indemnités.Les chômeurs seront dans l’obligation d’effectuer des périodes de travail à plein temps s’ils ne veulent pas se voir retirer leur allocation chômage selon le projet à l’américaine controversé de réduire drastiquement le nombre de personnes sans emploi.

Ces propositions, figurant dans le projet de réforme de la protection sociale qui doit être dévoilé cette semaine, font partie d’un programme radical du gouvernement destiné à réduire les dépenses sociales actuellement de 190 milliards de livres et de mettre un terme à ce que la coalition appelle « l’habitude de ne pas travailler ».


Ces mesures, qui seront annoncées au parlement par le Secrétaire d’Etat au Travail et aux Retraites, Iain Duncan Smith, feront partie de ce qu’il appellera l’établissement d’un nouveau « contrat » avec les 1,4 millions de personnes qui perçoivent des allocations chômage. De son côté, le gouvernement promet un nouveau « crédit universel », qui remplacera toutes les allocations existantes, et qui veillera à démontrer qu’il est toujours plus payant de travailler que de toucher le chômage.

En contrepartie, les conseillers estimant que les demandeurs d’emploi tireraient profit de la "routine" de la vie active, les chômeurs devront accepter une « activité obligatoire » d’au moins 30 heures par semaine pendant 4 semaines d’affilée. S’ils refusent ou s’ils abandonnant avant la fin de cette période, leurs indemnités chômage, actuellement de 50.95 livres par semaine (env. 60 €) pour les moins de 25 ans et 64,30 livres (env. 75 euros) pour les plus de 25 ans, pourraient ne plus être versées pendant au moins trois mois.

Le Département du travail et des retraites compte sous-traiter à des compagnies privées le placement des chômeurs dans des organisations caritatives, des organismes de travail bénévole et des entreprises privées. Quelqu’un qui a assisté aux discussions a déclaré :

Nous savons que certains demandeurs d’emploi ont encore besoin qu’on les pousse un peu à s’engager dans le monde du travail et qu’on leur donne la possibilité d’en faire l’expérience.

Il faut leur redonner le goût de travailler, ce qui, en outre, est bien plus intéressant pour les employeurs qui cherchent à recruter, et leur donne bien plus d’assurance dans le monde du travail. L’idée, c’est de rompre avec l’habitude de ne pas travailler.

Des sanctions – parmi lesquelles la suppression des indemnités - existent déjà si les chômeurs refusent d’effectuer des stages ou ne se rendent pas aux entretiens d’embauche, mais elles sont rarement utilisées. Le projet ne va pas jusqu’à proposer les mesures qui existent aux Etats-Unis depuis les années 90, où les indemnités chômage peuvent être « limitées dans le temps », à savoir que les allocations cessent d'être versées à l'issue d’une période donnée, mais il s’inspire de la volonté aux Etats-Unis de changer les mentalités sur la protection sociale et de les empêcher de s’imaginer qu’ils peuvent bénéficier d’aides sociales jusqu’à la fin de leur vie .

La nuit dernière, Douglas Alexander, le secrétaire d’état au travail et aux retraites du gouvernement fantôme, déclarait que la politique du gouvernement en matière de créations d’emplois réduisait les chances des chômeurs de retrouver un emploi :

« Les conservateurs viennent de supprimer le Future Jobs Fund – aides à la création d’emplois (qui s’adresse aux jeunes chômeur/-euse-s et aux chômeur/-euse-s longue durée, NDT) - qui offrait un véritable emploi et représentait un véritable espoir pour les jeunes.

Si vous étudiez ce projet de budget, vous constaterez que des changements tels que des réductions de crédits d’impôts pour ceux qui travaillent découragent les gens de se remettre à travailler. Ce qu’ils ne semblent pas saisir en ce qui concerne leur programme sur la protection sociale, c’est que s’il n’y a pas de travail, leur système ne peut pas fonctionner.>

Anne Begg, députée travailliste et présidente de la commission parlementaire spéciale sur le Travail et les Retraites de la Chambre des Communes, a déclaré que beaucoup de chômeurs avaient déjà une expérience professionnelle et qu’effectuer des stages leur laisserait moins de temps pour la recherche d’emploi.

« Le problème, c’est de trouver du travail » ajoute-telle. Une des raisons pour lesquelles le gouvernement précédent a renoncé aux stages pour privilégier des mesures comme le Future Jobs Fund, c'est que c’était en réalité un obstacle pour rechercher du travail ».

Les ministres ont également supprimé la Social Exclusion Taskforce, le groupe de travail contre l’exclusion sociale qui dépendait du Cabinet ministériel et qui coordonnait les activités avec tous les ministères pour lutter contre la marginalisation sociale. Des documents indiquent que cette unité fait désormais partie du programme « Big Society, Policy and Analysis”.

Jon Trickett, ministre du cabinet fantôme qui s’occupe d’exclusion sociale a réagi violemment, disant que les ministres devraient « baisser les yeux de honte ». Selon certaines sources à Whitehall, le travail se poursuivrait, mais il y en aurait davantage au département du travail et des retraites.

Naomi Eisenstadt, qui dirigeait la Social Exclusion Taskforce jusqu’à l’an dernier et qui enseigne actuellement à l’université d’Oxford, dit que ce changement est inquiétant.

« Je ne pense pas que ce soit une question d’intitulé – on peut l’appeler tout aussi bien banane, si on veut. Mais, ce qui m’inquiète, c’est la raison pour laquelle, ils ne se sont pas adressés aux fonctionnaires qui s’étaient investis dans cette tâche dans le groupe de travail du Cabinet ministériel et pourquoi ils n’utilisent pas leurs compétences », dit elle.

Eisenstadt ajoute que ce serait inquiétant si le gouvernement pensait que cette "Big Society", la société civile, pouvait se substituer à l’intervention gouvernementale. « Si on demande à n’importe quel ministre, je suis sûre qu’il serait d’accord pour dire que la société civile est une des parties de la solution, mais pas toute la solution ». (…)

(NB: la seconde partie de l'article concerne autre chose: les futures dispositions judiciaires).



http://minuit-1.blogspot.com/2010/11/travailler-gratuitement-la-solution-de.html

_________________
Mon passé, Ô Seigneur, à Ta Miséricorde, mon présent à Ton Amour, mon avenir à Ta Providence.  Padre Pio

Or, si les rituels sont les vêtements du croyant, sa véritable religion ne se situe que dans son cœur. Rahma Alayoubi
                                                                   
Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 15:05

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemandi

avatar

Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 15:24

ratman a écrit:
le travail gratuit pendant la période d'inactivité (donc a la recherche d'un emploi ) sinon pas droit aux allocations

On a déjà ça en France. Ça s'appelle les E.M.T., évaluation en milieu de travail.
Où en plus de faire travailler les chômeurs gratuitement, l'État paie les entreprises qui utilisent ces chômeurs...

Extrait de "confessions d'une taupe à pôle-emploi" de Gaël Guiselin et Aude Rossigneux, chez Calmann-Lévy, pages 68-69. ISBN: 978-2-7021-4084-05182746

" ...La palme de la bonne affaire est indiscutablement attribuée à "l'évaluation en milieu de travail", l'EMT. Il fallait y penser. De même qu'un acheteur veut tester la marchandise avant d'investir, on considère que l'employeur peut souhaiter éprouver les compétences d'une éventuelle recrue. Pôle-Emploi lui propose donc d'en juger par lui-même en mettant à sa disposition un demandeur d'emploi pendant 10 jours. Aucun coût pour l'entreprise, elle ne verse pas de rémunération au chômeur, qui continue de percevoir ses prestations. Mieux, l'entreprise est rémunérée: environ 2€ par heure pendant la durée de l'EMT. Pour 80 heures maximum, l'employeur touchera jusqu'à 160€ en bout de course. Il n'y a pas de petit profit. Cette période terminée, le supposé embaucheur peut évidemment décider d'en rester là. Le candidat, lui, aura travaillé pour le même prix que son chômage, dans les mêmes conditions matérielles que ses très provisoires collègues, et souvent engagé des frais de garde d'enfants, de transports ou de restauration.
De son côté, le chef d'entreprise toujours à la recherche de main-d'œuvre pourra récidiver et proposer de nouveau à un chômeur de travailler plus, pour ne rien gagner. C'est ainsi que certains emplois saisonniers sont pourvus grâce aux EMT. De quinzaine en quinzaine, ni vu ni connu, aux frais de Pôle-Emploi..."

C'est vrai qu'il n'est pas annoncé que les chômeurs vont travailler gratis et être radiés, ou suspendus de leurs droits, s'il refusent.
Mais à bien y regarder, avec l'EMT et leur offre d'emploi raisonnable, et l'idée qu'au bout de 3 refus, on est radié; ben on est dans le même genre qu'en Angleterre.
Sauf qu'en France, c'est fait de façon détournée; ce que je trouve encore plus vicieux qu'outre-manche!
Et donc pire car on ne dit pas vraiment ce qu'on fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nemandi
nex
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)   26/11/2010, 19:26

La Belgique bientôt sur la liste des pays en faillite ?



Selon un article du journal britannique The Guardian, la Belgique serait la prochaine sur la liste des pays connaissant la plus forte crise économique, derrière l'Irlande, la Grèce, l'Espagne et le Portugal. Pourtant les chiffres de fin d'année s'annoncent plutôt bons.


Selon The Gardian, actuellement, on parlerait moins du marché de Noel et du chocolat chaud à Bruges que de la crise économique. Dans un article paru mercredi 24 novembre, le journal met l'accent sur la crise politique que connait notre pays et ses conséquences sur l'économie, particulièrement sur la gestion de la dette publique.

Pourtant, s'il est vrai que la Belgique a une dette colossale de 340 milliards d’euros et que la prime de risque augmente légèrement, le pays ne semble pas si affecté que ne le prétend le journal britannique. Pour le moment, la Belgique n'a été épinglée par aucune agence de notation, alors que la France l'a été durant les manifestation contre la réforme des retraites, à cause de l'affaiblissement de Nicolas Sarkozy.

Une croissance de 2%

Cette année, la croissance de la Belgique devrait se situer entre 1,3% et 1,8%, selon les prévisions, alors qu'en Espagne elle est nulle (0%) et qu'en Grèce, elle est négative (-4%). De même, selon le dernier rapport de la Banque nationale de Belgique, les entrepreneurs belges seraient particulièrement confiants ces temps-ci. Pour le cinquième mois consécutif en novembre, cette confiance s'améliore avec un indice établi à +0,8 points. Le moral des chefs d'entreprise est donc à son plus haut niveau depuis mars 2008, et ce dans tous les secteurs sauf la construction.

Au top de l'UE en matière d'emploi

La Belgique figurerait, avec l'Allemagne et l'Autriche, dans le peloton de tête des Etats membres de l'Union europénne qui ont le mieux résisté à la crise sur le front de l'emploi, a affirmé jeudi le commissaire européen à l'emploi Laszlo Andor, commentant un rapport de la Commission à ce sujet.

Il parle de bonnes pratiques de "flexicurité" permettant désormais à ces pays d'être "en première position" en ce qui concerne la reprise de l'emploi.

L'Agence de la dette prend de l'avance


En ce qui concerne la dette publique, on apprenait mercredi, à l’occasion d’une intervention en commission des Finances et du Budget du ministre des Finances Didier Reynders, que le Trésor vient d’annuler des swaps de taux d’intérêt (les swaps sont des contrats qui permettent d’échanger des intérêts à taux fixe contre des intérêts à taux variable), ce qui lui rapportera 2,16 milliards d’euros. Enfin, l’Agence de la dette a aussi profité du contexte de taux bas pour prendre de l’avance sur le programme de refinancement de 2011. Elle a émis 8 milliards d’euros d’obligations linéaires de plus que ce qui était prévu cette année. Elle prend ainsi de l'avance sur le calendrier de refinancement de la dette des prochaines années.



source: http://www.rtbf.be/info/belgique/economie/la-belgique-serait-elle-la-prochaine-sur-la-liste-des-pays-en-faillite-279229


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mk-polis2.eklablog.com/
 
L'État peine à payer ses fonctionnaires (info)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» combien payer de frais de garde par mois?
» 14 JUILLET 2010 INFO TV
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» Payer pour sa santé
» Payer sa retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: