Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités - Tunisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    22/1/2011, 22:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stg45



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 22/04/2010

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    23/1/2011, 13:05


Citation :
Le plus irritant dans ces campagnes de désinformation menées conformément à un agenda machiavélique est la collaboration étroite d'agents complices ou consentants qui, par calcul, intérêt ou malveillance, exaltent leur lectorat et glorifient les actes réprimandés, de destruction de biens publiques, d'agression physique des personnes en charge de la sécurité, et plus grave, l'immolation.


je suis totalement d'accord avec l'article ci dessus, le suicide est une aberation. et on les qualifie de martyrs ?

si qu'elqu'un est desesperé, autant mourrir au combat c'est plus constructif.



Citation :
d'agression physique des personnes en charge de la sécurité

les chiens de garde du regime s'en tirent tres bien jusque la, il n'y a pas eu d'epuration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    23/1/2011, 18:41

Article de l'analyse de Thierry Messan qu'il vient juste de publier sur la situation de la Tunisie

http://www.voltairenet.org/article168223.html#nh6

"Le 13 janvier, il ordonne à l’armée de tirer sur la foule, mais le chef d’état-major de l’armée de terre s’y refuse. Le général Rachid Ammar, qui a été contacté par le commandant de l’Africom, le général William Ward, annonce lui-même au président que Washington lui ordonne de fuir."

Plus, article sur "La technique du coup d’État coloré " (révolution du jasmin ..etc..)

http://www.voltairenet.org/article163449.html

Se serait donc une action corroboré par Washigton...Soutenue du moins, donc le vecteur MAM s'effondre et passe en mode subjectif et trompeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    24/1/2011, 13:55

Je viend de recevoir un coup de fil d'un fonctionnaire tunisien, selon lui il aurait été décidé que dorénavant les militaires dirigent le pays.
Une info qui reste à confirmer, google actualité reste muet sur le sujet.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferrel



Nombre de messages : 100
Localisation : savoie
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    24/1/2011, 17:52

aurelien1818 a écrit:
Je viend de recevoir un coup de fil d'un fonctionnaire tunisien, selon lui il aurait été décidé que dorénavant les militaires dirigent le pays.

Ah, si c'est le cas cela va changer la vie de tous les Tunisiens. Mais quand tu dis que les militaires dirigeraient le pays, c'est à dire ? plus de président, plus de conseils de ministres ou de députés ?

ferrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    24/1/2011, 19:24

Cela veut dire suspension de l'ordre constitutionnel, dans le cadre de l'état d'urgence l'armée gouvernerait directement par décrets, donc plus de parlement, ni de ministres (faudrait qu'un juriste se penche sur cette question, en France on a l'article 16).

Comme les membres du gouvernement se font quotidiennement conspués par la population, c'est la seule solution qui reste pour faire marcher le pays en attendant de nouvelles élections.

Les tunisiens ont raison de poursuivre la lutte et de renier les ministres de Ben Ali, le probléme c'est que le pays a besoin d'une certaine stabilité.

Mais comme les médias n'en parlent toujours pas, cette info ne pourrait être qu'une rumeur.


Edit : En fait les chéfs de l'armée ont averti les membres du gouvernement que s'ils n'arrivaient plus à gérer la situation c'est l'armée qui allait reprendre les choses en main et diriger le pays

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.


Dernière édition par aurelien1818 le 26/1/2011, 00:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 00:27



La Véritable Histoire à l'Origine de l'Actuel Phénoméne des Torches Humaines.


A l'heure où j'écris, la révolution tunisienne a fait boule de neige, l'Egypte s'embrase à son tour et les manifestations ont repris en Algérie tandis que chaque jour dans tout le monde arabe des désépéres s'immolent comme le jeune de Sidi Bouzid.

Nous avons affaire à une démonstration par l'absurde du fameux "effet papillon" où comment un incident minime, un banal fait divers en l'occurence, peut avoir d'énormes répercussions.
Aujourd'hui, l'ordre géopolitique est troublé, tous les stratéges sont pris au dépourvu et certains musulmans se mettent à réver au retour du califat, une chose absolument impensable il y a encore quelques semaines.

Cependant on aurait tort de croire que le point de départ de tout ceci remonte au suicide du jeune Bouazizi.
En effet il y a eu un précédent quelques mois auparavant, cela se passait à Monastir (toujours en Tunisie), une banale station balnéaire qui a cependant le privilége notable d'être la ville où les 2 présidents tunisiens avaient leurs racines familiales.

C'est là bas, qu'il y a quelques mois, un marchand ambulant qui s'était vu refuser le renouvelement de son autorisation municipale a eu pour la premiere fois la bonne idée de jouer à la torche humaine.
C'est donc lui le véritable précurseur de ce phénoméne planétaire, et à ce titre il mérite qu'on lui rende hommage qu'il mérite.

Néanmoins comme je suis sur place et que j'ai accés à des sources de premiere main, je crois qu'au nom de la vérité quelques précisions s'imposent.

Ce vendeur ambulant s'est effectivement présenté devant la mairie et a aspergé ses vétements d'essence puis s'est mis a haranguer un briquet à la main les fonctionnaires qui lui avaient refusé sa patente, mais le probléme c'est qu'il n'avait nullement l'intention de mettre sa menace à éxécution, il voulait juste leur faire peur afin de les faire revenir sur leur décision.

Quand il a allumé le briquet qu'il tenait à la main en fanfaronnant "voyez comme je suis sérieux", il ne savait pas qu'une l'étincelle suffirait à enflammer les vapeurs d'essence qu'éxalaient ses vétements.

Il s'agissait d'une simple étourderie qui néanmoins devait entrainer sa mort quelques jours plus tard.
La mairie fut aussitôt fermée, des renforts étaient dépéchés sur place afin de parer à tout soulévement et le préfet fut même démis de ses fonctions mais rien ne se passa et 1 semaine plus tard la situation repassa à la normale.

Il est probable que par le biais du telephone arabe, une version déformée de cette histoire vint aux oreilles du jeune vendeur ambulant de Sidi Bouzid qui malgré ses diplomes de second cycle, decida de suivre le même exemple que l'analpha-béte de Monastir.
On connait tous la suite, l'effet de mode qui s'ensuivit, l'internationnalisation du phénoméne ainsi que d'incalculables perturbations au niveau de l'échiquier géopolitique.

Quand les oufs écrivent les pages de l'histoire...

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le_tout_puissant



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 07:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferrel



Nombre de messages : 100
Localisation : savoie
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 10:03

Merci pour les précisions Aurélien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tounsfree



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 13:28

Merci pour vos précisions !

C'est malheureux pour cet homme qui ne l'a pas fais exprès !
Quel est son nom ?

Au sujet de la vidéo de "tout puissant" de Thyerry Mayssan Le Ghanouchi il est en effet bien vissé il veut pas partir !
Je me demande ce qu'ils vont faire les US, si le peuple reste sur sa position et ne lâche pas prise ?
Là ils seront obligé de se dévoiler un peu plus à moins qu'ils aient d'autres stratagèmes obscures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 14:03

Très intéressant article publier ce matin même sur E&R.


On nous ment sur la révolution tunisienne


Par Pierre Dortiguier





Tout ce qui nous a été dit sur la Révolution française est tombé en cendre, au feu de la critique. Ce qu’on appelait « le peuple » répondait à quelque maigre pourcentage de la population, le reste formant la majorité silencieuse, terrorisée. Un révolutionnaire professionnel aussi connu que Marat était stipendié par le Duc d’Orléans qui avait acheté les piques brandies par les Sans-culottes !

Et dans cette révolution tunisienne, tout y est pareillement et artificiellement disposé : un vent de liberté soufflant des Etats-Unis, du reste installés dans les lieux avec leurs bureaux du F.B.I. à Tunis, et autres gentilles organisations servant au financement des intrigues, mais veillant toujours au salut de la démocratie, comme chez nous depuis « le frère » La Fayette ; puis un monarque louis XVI-Ben Ali qui conspire contre le peuple, tire sur le peuple, veut mettre son pays à feu et à sang ; une femme aussi belle et autoritaire que Marie-Antoinette ; une armée exemplaire, aussi propre qu’une loge maçonnique qui arrête la tyrannie. Bien sûr des pillages, des incendies que les contre-révolutionnaires appelleront des émeutes, et qui frappent toujours en premier la classe moyenne, les petits commerçants, les artisans… tous ces gens qui parlent d’ordre, vivent de l’ordre, fortifient l’ordre naturel, tout comme la paysannerie ; et « on sait où cela conduit », aux heures les plus sombres…

Mais justement parlons-en : la Tunisie est sortie par l’effort de Bourguiba - persécuté par le Front populaire et emprisonné par le colonialiste Léon Blum et le régime de Vichy jusqu’en 1942 - d’un chaos politique. Son parti le néo-Destour a dégagé le pays en 1969 de la collectivisation catastrophique voulue par Ben Salah, réfugié en Algérie, et le pays a acquis un niveau d’instruction, de formation supérieure incontestable.

Le niveau de vie de la population a-t-il chuté ? Je pose la question. On répondra : progrès oui, mais sans démocratie. Et une démocratie sans le peuple qu’est-ce ? Est-ce que la démocratie est une affaire de partis politiques ? Un république sans peuple, selon saint Augustin, dans son livre La Cité de Dieu, est une idée satanique, vide, un songe creux. Mais la révolution a bien eu lieu ? Non, et voici comment…

Tous les quotidiens, les médias mondiaux ont repris le mensonge que l’ancien Président Ben Ali avait cherché, pendant trois heures de vol, à venir en France, que notre gouvernement avait tergiversé puis, par crainte de réaction de l’immigration tunisienne sur notre sol, refusé, par une sorte de volte face de l’accueillir. Nous savons, au contraire, par BFMTV que le gouvernement américain a fait transporter, en menaçant sa sécurité, l’ancien élève tunisien de Saint-Cyr à bord d’un hélicoptère militaire américain pour l’amener à Malte et de là le transporter, selon un dispositif mis en place, par avion militaire américain en Arabie Saoudite. Alors pourquoi mentir si l’on a la conscience tranquille ?

Le Canard Enchaîné cite un propos de la ministre Alliot-Marie qui déclare que les Américains ont fait pression sur le général-président Ben Ali pour qu’il quitte la Tunisie : « Nous sommes restés tout le temps dans un brouillard total. (…) Ce sont les Américains qui ont pris les choses en main. Les militaires américains ont parlé avec leurs homologues tunisiens, et Ben Ali a été prié de quitter, sans plus attendre, le territoire. »

Ce n’est donc pas l’armée qui a refusé de tirer sur le peuple, et qui a affronté le général Ben Ali, c’est l’Amérique qui a menacé de tirer sur la Tunisie si son chef, sa tête ne se détachait pas du tronc. Pourquoi la France n’a-t-elle rien vu venir ? C’est qu’elle a été mise au pied du mur par les Américains et que l’émeute, locale et entretenue par des éléments troubles, s’est muée en révolution par la volonté impérialiste des Etats-Unis. Parce qu’une véritable révolution populaire n’incendie pas des épiceries, des échoppes d’artisans, ne brûle pas ses grands magasins, non, ce n’est pas une révolution qui s’est produite, et qui aurait la fleur tunisienne au bout de son fusil. Cette révolution est un montage, un piège pour les peuples arabes, c’est la nouvelle version de la révolution de velours. Et le terme est bien choisi : une main de fer dans un gant de velours. Si vous trouvez le propos pessimiste, alors la question se repose : pourquoi nous cacher la vérité, nous refaire le coup de Nicolae Ceauşescu ? Quand un dictateur roumain réussit à rendre son pays non débiteur du FMI, alors il faut le liquider. Car telle était la situation financière heureuse du pays.

Et maintenant ? Ben Ali était l’homme des Américains, rétorquera-t-on, pourquoi alors ne l’est-il plus ? Si vraiment le Département d’Etat est devenu aussi sensible aux besoins populaires, alors les Palestiniens peuvent arborer le drapeau étoilé. Je vous conseille de lire en version arabe le petit chaperon rouge, c’est la situation des peuples arabes, s’ils se laissent ainsi abuser, comme leurs ancêtres en 1915, au moment de « la révolte arabe ». Comment se terminera la révolution tunisienne ? Comme cette même révolte arabe par un « foyer » de nouveaux immigrants en Tunisie ?

Le pays est inconnu aux Français mal informés. Il y a une rancune des Communistes, des démocrates professionnels contre ce pays dont la Quatrième République avait fait exiler le bey Moncef à Pau en mai 1946. Pourquoi ? Parce qu’il avait collaboré avec les « Allemands » disait-on. Mais toute la Tunisie tunisienne avait eu cet instinct et Bourguiba devait parler à la Radio de Bari qui était tenue par des orateurs palestiniens, jusqu’au débarquement des « Alliés » en Italie méridionale. Le célèbre médecin chirurgien et homme de lettres Saïd Mestiri décrit dans son bel ouvrage sur le bey* : « Le groupe de patriotes qui avaient quitté la Tunisie à l’arrivée des alliés en 1943 […] comprenait notamment Habib Thameur, T. Slim, Rachid Driss, H.Triki, noms très connus en Tunisie, faisant l’objet de condamnations à mort. Ils s’étaient d’abord réfugiés dans la région parisienne puis avaient quitté la capitale française pour fuir en toute hâte en Espagne peu avant la Libération. Ils avaient quitté le territoire français dans des conditions très pénibles. Certains avaient même traversé la Bidassoa à la nage ».

Et la famille de Ben Ali était une famille du Sahel restée relativement pro-française, modérée, pas aussi fanatiquement patriote que Bourguiba qui visitait le forum romain après sa libération de prison en France par les Allemands entrant en zone libre. Horreur, direz-vous, mais son jeune rival, qui sera son premier ministre en 1970, le meilleur financier de la Tunisie d’alors, Eddi Nouïra, s’était avec les plus radicaux, lui réfugié à Berlin, car il était moins conservateur, moins accommodant ! Et c’est sur ce modèle politique que le néo- Destour a voulu forger une politique nationale, par une sorte de verticalité du pouvoir. C’est la Tunisie qui s’est développée ainsi. En 1941, loin de là en Iran, Reza Shah avait voulu conserver ses conseillers allemands qui avaient depuis 1930 causé le boom économique du pays, un débarquement démocratique s’était opéré contre lui, anglo-américano-soviétique. Et son fils l’a remplacé et Reza est mort en exil. Un Ben Ali avant l’heure. Mais aujourd’hui, on parle encore de Reza Shah, en bien ou en moins bien, les religieux plutôt en mal, et c’est normal car il imitait la Turquie, mais on en parle encore. Mais on ne parlera jamais plus des bavards des partis politiques. Et contre les hommes forts, contre un peuple fort et uni, l’Amérique multiplie ses efforts, une révolution du jasmin est appelée à être contagieuse contre le Baas en Syrie, contre le nationalisme iranien sous les couleurs d’une révolution verte. Les U.S.A. sont devenus un caméléon qui prend la couleur de l’arbre sur lequel il se trouve.

La couche bourgeoise affairiste de Téhéran et d’Ispahan reprend espoir, regarde, depuis la querelle des élections et la « révolution verte », avec sympathie le nouveau La Fayette américain Obama encourager la révolution tunisienne, ou plutôt cette escroquerie pour nouveaux riches qui porte ce nom et affuble son affreuse nudité de drapeaux communistes ou islamistes. Tout sauf l’unité nationale réelle, celle impulsée par Moncef bey et Bourguiba et que représentait avec sa touche personnelle et un changement de génération le système du RDC du général sahélien Ben Ali. Car ce n’est pas un parti unique mais un rassemblement de nationalistes, avec des corrompus évidemment, mais aussi des gens honnêtes et compétents, dont un de mes élèves que j’estime. Cette organisation avait des impératifs sociaux et populaires, où les femmes étaient les plus actives. Maintenant le fantôme de la révolution va parler contre la majorité du peuple et quand celui-ci résistera, on lui dira que ce sont des meurtriers qui le dirigeaient, car incendier, violer et voler, briser des maisons, c’est selon la finalité. Si c’est pour aspirer à plus de démocratie reconnue par Washington, alors c’est le sens de l’Histoire.

Avec l’exil forcé des Ben Ali, et non pas la fuite voulue, finie la rumeur de Leila Ben Ali emportant de l’or de la Banque, ce qu’a démenti formellement le directeur de celle-ci remplacé quelques jours après par un ancien de la Banque Mondiale pour le Proche-Orient. Tout l’échafaudage tombe, et on ramasse un mort, non pas un ouvrier tunisien, mais l’indépendance tunisienne. Il y a un Mai 68 arabe, bravo. Il sera contagieux. Et derrière, les vrais raisons de la destitution de Ben Ali par Washington, du complot contre Ben Ali, contre l’Etat vertical tunisien, contre le nationalisme tunisien, seront ignorées. Et tous les efforts de la Tunisie d’échapper à l’emprise américaine et de s’appuyer sur d’autres forces économiques et politiques, comme récemment sur la Turquie qui venait d’acquérir des concessions, seront couverts par les mêmes cris qui accompagnent la chute des dictateurs désignés par l’étranger. Et on vous parlera du fascisme de Bourguiba, de ses discours à Radio Bari qui était aussi une station palestinienne, de sa libération de la prison de Clermont par Klaus Barbie, bien évidemment, et le livre se refermera sur une Tunisie libérée d’elle-même, célébrant le culte d’Obama, le nouveau frère de Washington, libérateur accusant les Ben Ali de quasi mafia, sur la lancée du livre sur la régente de Tunis, préparation psychologique à la décapitation de l’œuvre bourguibiste.

Deux publicistes d’âges différents mais qui comblent l’espace des générations par un talent et une perspicacité reconnue de leurs adversaires, le journaliste égyptien Heykal, confident du colonel Nasser, et notre compatriote Meyssan s’accordent pour dénoncer le rôle des États-Unis dans les mouvements brefs et violents qui ont accouché de l’exil forcé du général Ben Ali. Le premier expose que les Américains se sont défaits d’un allié encombrant et le second va plus loin en montrant que des infiltrations du mouvement populaire par des éléments de la C.I.A, notamment « allemands » et serbes ont guidé les émeutes, avec l’aide de médias américanisés provoqué le désordre et appliqué ainsi la doctrine du chaos minimum pour paralyser l’énergie nationale. Nous estimons qu’une vérité vaut mieux qu’une semi-vérité, et que l’enjeu économique, comme cela filtre partout, a été le premier moteur de cette affaire artificielle. Derrière les slogans contre Ben Ali et sa famille politique se cache la volonté manifeste de briser le mouvement du neo-destour, ce que la rue appelle « cinquante ans de dictature ».

* « Moncef bev » tome II, p.193, édité à Arcs Éditions en 1990, à Tunis,

Pierre Dortiguier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferrel



Nombre de messages : 100
Localisation : savoie
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 14:42

Après avoir visionné la vidéo de LLP, je constate que, beaucoup sur le forum ou ailleurs ont l'avis d'une machination globale concernant les faits actuels de la Tunisie.
LLP quant à lui, pense que ce n'est pas le cas ( pas de cia ou autres...)
Habituellement, je suis assez d'accord avec lui toutefois sur ce coup ci, je n'arrive pas le rejoindre sur ces propos là.

Ca reste quand même bien flou, en ts cas à ce stade des évènements.
----------------------------------------------------------------------------------------------------
petite info rapide de ce mercredi 26 janvier 2011:

"Boris Boillon, ex ambassadeur de France en Irak a été nommé ambassadeur de France en Tunisie"

source : actualités tunisie

Edit : Mandat d’amener international contre Zine El Abidine Ben Ali

Un mandat d'amener international a été émis contre le président déchu Zine El Abidine Ben Ali, annonce, le ministre de la justice, mercredi matin, lors d'une conférence de presse.

(TAP)


source : info tunisie

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour le mandat d'amener concernant l'ancien président, je commence à avoir une vague idée du "festival clownesque" de l'audience si il y est présenté.

ferrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferrel



Nombre de messages : 100
Localisation : savoie
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 14:57

N'hésitez pas à visiter ce lien du nouvel obs concernant M NABLI de la BCT, je suis tombé dessus en regardant les nouvelles de ce début de semaine, intéressant : Nouvels obs


petit cv rapide sur le Monsieur (il a fait beaucoup de voyage au states ce personnage) M. Mustapha Kamel Nabli, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) est né le 10 Février 1948, à Téboulba.

Il est titulaire d'une maîtrise en Sciences économiques et d'un Doctorat en Sciences économiques de l'UIiversité de Californie. Il est, aussi, diplômé de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA).

M. Nabli a été Maître Assistant en Sciences économiques à la Faculté des Sciences Politiques et Economiques (1975-1980) et Professeur Agrégé en Sciences économiques, depuis 1980.

Le nouveau Gouverneur de la BCT a assumé plusieurs responsabilités à l'Université tunisienne (1978-1986) en tant qu'enseignant, chercheur et professeur visiteur dans différentes universités, notamment, en France, aux Etats-Unis d'Amérique, au Canada et en Belgique.

Il a, d'autre part, publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques en Tunisie et à l'étranger. Il a, aussi, occupé le poste de président de la Bourse des Valeurs Immobilières, en décembre 1988.

Par ailleurs, M. Nabli a été expert des questions économiques, auprès de la Communauté économique européenne et de la Ligue des Etats arabes.

Il a été nommé, en mars 1990, ministre du Plan et du Développement régional puis ministre du Développement Economique (Janvier 1995-Septembre 1995).

Il a dirigé la direction Moyen-Orient/Afrique du Nord à la Banque Mondiale.

Edit : source du cv et la liste du nouveau gouvernement union nationale dont M NABLI fait parti.
ferrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 15:06

ferrel a écrit:
Après avoir visionné la vidéo de LLP, je constate que, beaucoup sur le forum ou ailleurs ont l'avis d'une machination globale concernant les faits actuels de la Tunisie.
LLP quant à lui, pense que ce n'est pas le cas ( pas de cia ou autres...)
Habituellement, je suis assez d'accord avec lui toutefois sur ce coup ci, je n'arrive pas le rejoindre sur ces propos là.

Bah tout le monde peut se tromper et la situation n'était pas encore très claire à ce moment, il n'empeche que LLP a parler d'un soulèvement populaire ce qui est le cas, mais suite à un montage politique (obligation de fuite de Ben Ali) et le mouvement est, bien que les tunisiens tiennent le coup, pas mal recupéré depuis le debut..(révolution coloré..)

Un bon moyen de savoir ce qu'il se passe et dans quelle orientation les élites de l'empire veulent aller et de voir les presse, ce que l'ont constate c'est que toutes les couverture de magazines ou journaux font de grande Une style "la Révolution tunisienne" "Révolution du Jasmin" "La Révolte du monde Arabe" etc..

Les preuves nous montre que l'inteligensia mondialiste à beaucoup oeuvré et qu'il ont un plan.

Un mot à ne pas oublier "AFRICOM"

ferrel a écrit:
Edit : Mandat d’amener international contre Zine El Abidine Ben Ali

Un mandat d'amener international a été émis contre le président déchu Zine El Abidine Ben Ali, annonce, le ministre de la justice, mercredi matin, lors d'une conférence de presse.

Mandat d’amener. Définition et conditions

http://www.admin.ch/ch/f/rs/131_234/a15.html


Dernière édition par lorelianeGTQ le 26/1/2011, 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jayabs



Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 15:09

Je pense également qu'un "fait divers" ( cf article d'Aurélien) a engendré une série d'évènements non-prévue (retournement de l'armée et départ de Ben Ali). Cependant si complot il y a c'est bel et bien dans la récupération de cette révolte, le terme de révolte de Jasmin sonne effectivement comme un produit made in CIA.

La grande question est de savoir maintenant qui va contrôler l'après Ben Ali, la diplomatie mondiale est en effervescence en ce moment.L'Égypte, l'Algérie ou encore le Gabon (qui ne veut pas d'Ali bongo le FM...) font face a un réveil du peuple dont les dirigent tente de contenir tant bien que mal.

La force des gens qui contrôlent ce monde est dans la récupération de ce genre d'évènements. Ils ont souvent des plan B C voir D pour mener à bien leur programme...

Ce n'est pas encore gagné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 15:41

Mandat d'arrêt international contre Ben Ali


Un mandat d'arrêt international est lancé contre le président déchu Ben Ali, sa femme et d'autres membres de sa famille. Ils sont poursuivis pour "acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers" et "transferts illicites de devises à l'étranger". L'ancien chef d'Etat tuinisien a fui le 14 janvier la Tunisie, sous la pression d'une révolte populaire et a trouvé refuge en Arabie Saoudite.

France 24


Que se passe t'il réellement au Magreb? là est la question..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonwo



Nombre de messages : 1007
Localisation : rue cache cache numero macache
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 21:14

Digne d'une cour de récréation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    26/1/2011, 22:18

@ tousfree
Il s'appellait "Abd Sellem Trimeche", c'était un pére de famille qui vendait des "bricks au thon" , il s'est immolé au mois de Mars 2010.
Certains tunisiens ne l'ont pas oublié.



Citation :

Abdessalem Trimèche, (citoyen tunisien, vendeur de bricks à ses heures perdues et dont le suicide, ultime acte désespéré de bravoure et de refus de l’ordre établi des saisies arbitraires, a soulevé les masses, attisé les passions) git à ce moment même dans un cimetière de Monastir en ayant l’insoutenable crainte de se voir refuser le permis d’être enterré là, de voir se pointer les services municipaux pour lui saisir la pierre tombale le dévêtant de sa dignité pour la énième fois.

Des responsables municipaux monastiriens n’ont pas sommeil.
Des responsables municipaux monastiriens baillent mais ne dorment pas.
Ils damnent, insultent et pleurent cette minable invention qu’on appelle communément « conscience » qui peut dormir pendant des dizaines d’années pour revenir nous hanter tout à coup.

Des bricks au thon gisent dans un réfrigérateur Arthur Martin. A ces bricks on donne de l'importance. Ces bricks ont le droit de séjour, le droit d'exercer, le droit d'avoir des enfants, le droit à la dignité, le droit à la vie, le droit au mariage, le droit de s'exprimer, le droit de se téléporter à Haïti de constater les dégâts du dernier séisme et de revenir aussitôt dans le réfrigérateur.
Contrairement à certains êtres humains... Dont on bafoue parfois même le droit de respirer, sans se brûler les ailes, sans être enterré aux suites de funérailles grandioses mais ô combien inutiles...
Ah si seulement, les bricks pouvaient témoigner...

http://h-lifois.blogspot.com/2010/03/les-delires-de-minuit-et-abdessalem.html

http://www.mestir.net/t1340-tout-est-commence-a-monastir-mai-2010-un-jeune-pere-monastirien-a-verse-de-l-essence-sur-son-corps-et-mis-le-feu-en-plein-municipalite

http://www.tunivisions.net/tunisie-le-suicide-par-le-feu-en-tant-que-nouveau-rituel-contestataire,11048.html


_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    27/1/2011, 00:19

Tunisie : la Maison Blanche tente de canaliser le soulèvement populaire à son avantage



Thierry Meyssan décrit la tentative US de canaliser la colère populaire tunisienne.

En complément : http://www.voltairenet.org/article168223.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    27/1/2011, 00:24

Les puissances étrangères qui menacent la révolution tunisienne


Outre les questions que le peuple tunisien est en droit de se poser après l’annonce de la formation du nouveau gouvernement, il faut aussi se demander quel est l’avenir de ce pays sur le nouvel échiquier régional et international.

A l’heure où tous les peuples, et particulièrement les peuples arabes, expriment leur soutien à la révolution tunisienne, certains gouvernements, malgré des déclarations positives, restent sceptiques quant aux conséquences de ce raz de marée autant formidable qu’inattendu qui a balayé à jamais l’une des dictatures les plus répressives et les plus sanglantes de notre monde actuel.

L’Italie, comme la France ont refusé à l’avion de l’ancien président d’atterrir à Cagliari ou à Paris (sur leur sol respectif) alors que l’Arabie Saoudite a accepté de l’accueillir.

A l’exception de la France, les deux autres pays ne font pas partie de ceux vers lesquels le regard doit se porter pour préserver la transition démocratique et veiller à son bon déroulement.

Quatre noms sont à retenir : la Lybie, la France, les Etats-Unis et Israël


Suite & source :

http://www.mecanopolis.org/?p=21534
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    27/1/2011, 03:01

On vient à l'instant de m'avertir d'une info qui pourrait-être très importante, je n'ai pas eu le temps de tout vérifié mais il faudrait creuser.

Il s'agirait d'un bateau rempli de materiel militaire en direction de la Tunisie.



http://pt.wikipedia.org/wiki/NRP_Bartolomeu_Dias_%28F333%29

bateau portugais.. les français n'en ont pas..

http://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Karel_Doorman

le F333 des portugais.. racheté aux hollandais nommé a la base F833
regardez les photos de l'opération phœnix express 2010..

http://www.facebook.com/pages/Phoenix-Express-2010/106529662724760

sur leur groupe facebook les photos s arrêtent le 29mai et ce bateau a été photographié ce jour la aussi dans la méditerranée par eux même.. et l étape ultime était du 31mai au 2juin avec une réunion a la fin......

http://www.djazairess.com/fr/horizons/10055

vidéo de l aprés midi du 1er juin 2010..

http://www.youtube.com/watch?v=SDnT-CyPIrk

chemtrails blacklines etc 30 mai 2010

http://www.youtube.com/watch?v=YvqL4ZRvyYw

chemtrails et manifestation contre le sommet France-Afrique avec Sarkozy et les chéfs d états afriquains 30 mai 2010..

http://www.youtube.com/watch?v=RXGV816yaqs

d autres vidéos a venir..


"Le tout 1er exercice multinational qui n'ait jamais eu lieu dans un pays du sud de la méditerranée est actuellement en cours au Maroc. Cette opération de 2 semaines, intitulée "Phoenix Express 10" et qui réunit l'Algérie, le Sénégal, la Turquie, les Etats-Unis et plus d'une dizaine d'autres pays, prendra fin le 2 juin à Kénitra. Cet exercice a pour objectif de renforcer les partenariats et d'améliorer la stabilité dans la région."



PHOENIX EXPRESS ????


voici un article sur l édition 2011

Le vice-amiral, commandant de la 6e flotte américaine et commandant adjoint des forces navales en Europe et en Afrique, Hary Harris, a déclaré que des préparatifs étaient en cours pour organiser des manœuvres conjointes à caractère militaire. Ces manœuvres qui porteront le nom de "Phœnix Express » en Méditerranée et dont le commandement militaire sera en Tunisie, se dérouleront du 23 mai au 15 juin prochain avec la participation de pays européens méditerranéens, ainsi que l'Algérie, le Maroc et la Tunisie. Le responsable américain a démenti, au cours d'un point de presse organisé à l'ambassade américaine à Tunis en marge de sa visite en Tunisie, l'existence d'une quelconque idée ou plan d'établissement d'une base militaire en Afrique du Nord, soulignant la volonté de son pays de renforcer le partenariat avec les pays concernés tout en encourageant le dialogue atlantico-méditerranéen conformément à l’initiative d’Istanbul. Répondant aux questions des journalistes, le responsable militaire américain a indiqué qu"'Al Qaïda représente un véritable danger pour l’Europe et les Etats-Unis dans la région. Il s’est dit persuadé que cette organisation terroriste était en possession d’un agenda basé sur la violence avec l'objectif de nuire à la région. Le plus grand danger qui menace le monde, a-t-il poursuivi, "réside dans les organisations et groupes extrémistes", précisant qu"Al Qaida" demeurait "la source du danger pour l'occident et les pays amis en Afrique". Il a fait remarquer que les opérations d'Al Qaida étaient en recrudescence dans la région ce qui requiert davantage de coopération pour y faire face.

A une question de savoir si Washington était en train de gagner la guerre contre le terrorisme, l'amiral Harris s'est dit convaincu que la stratégie actuelle marquait des points et que le temps confirmera ces développements positifs, ajoutant que la guerre contre le terrorisme n’était pas seulement une guerre américaine mais concernait plusieurs pays amis.
Quant aux retombées du scandale de Guantanamo, le responsable américain a dit avoir appelé depuis 2006 à la fermeture de cette prison dans les plus brefs délais "mais il existe un grand défi" celui de définir le sort des ennemis des USA dont les pays d'origine ont refusé de les admettre sur leur territoire et qu'il est impossible de libérer, a-t-il précisé.

Source : http://www.elmoudjahid.com/fr/flash-actu/1984

articles du 25 janvier 2011 :

http://www.lapresse.tn/25012011/21240/soutien-americain-a-la-revolution-du-peuple-tunisien.html

http://www.lapresse.tn/25012011/21235/lavenir-de-la-tunisie-doit-etre-bati-par-tous-les-tunisiens-sans-exclusive.html

http://www.nicematin.com/article/cote-dazur/une-menace-de-disparition-plane-sur-nos-hirondelles

Publié le mercredi 02 juin 2010 ( aprés le fameux sommet france-afrique )
Les observateurs bénévoles de la Ligue dans les Alpes-Maritimes ont relevé, ces dernières semaines, un nombre anormal de ces oiseaux morts de faim, de froid et d’épuisement.

___________

Il faut faire le point très vite car des évenements très grâve pourrait se produirent d'ici peu. Donc attention renforcer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tounsfree



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    27/1/2011, 16:27

Merci Aurelien,

Pour Abd Sellem Trimeche Paix à son âme. Il a été malgré lui le déclencheur de cet révolte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    27/1/2011, 23:16

Photo souvenir, a Tunis, un ouf fait mine de viser les forces de l'ordre avec son pain geek


_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    28/1/2011, 02:08

Bon après un peu de recherche concerant le post d'infos fournit en vrac, et tentative de synthèse, conclusions préliminaires :

concérant la photographie, il ne s'agit ni d'un F333 ni du Karel Doorman F827, ni des autres présenter, la photographie est tiré de la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=SDnT-CyPIrk

Elle est prise à Nice, aucun doute que ce soit une frégate étrangère, dans les eaux française se sont des frégate française, de plus il n'y à pas trop lieu de faire le lien avec "l'opération phoenix express 2010" et la photo.

Donc, pièces à mettre de coté, maintenant concernant les épandages, bien c'est autres chose, mais une des explications serait de brouillage radio, mais encore là ne pas speculer.

Bon, concernant Phoenix Express 2010

symbolique assez claire, l'encerclement de la rive sud de la mediterranée par l'aigle imperial (phoenix idem).

http://www.facebook.com/pages/Phoenix-Express-2010/106529662724760

Déjà j'ai du mal avec l'anglais mais il s'agirait bien d'opérations meditéranéen americaine, et le liens avec l'article Al Moujahid est sourcé, dont ça il faut en parler et chercher de ce coté, le reste peu avoir des liens mais je ne vois pas encore, pas la peine de s'emeller les pinceaux.

Donc, receuillir des infos au maximum concérnant phoenix express 2010.

Je reposte ici les liens vraiment utiles au travail de synthèse pour cette hypothetique operation militaire US:

http://www.facebook.com/pages/Phoenix-Express-2010/106529662724760

http://www.lapresse.tn/25012011/21240/soutien-americain-a-la-revolution-du-peuple-tunisien.html

http://www.lapresse.tn/25012011/21235/lavenir-de-la-tunisie-doit-etre-bati-par-tous-les-tunisiens-sans-exclusive.html

http://www.elmoudjahid.com/fr/flash-actu/1984

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    28/1/2011, 19:53

Un gouvernement provisoire pour réaliser la transition démocratique

Ajouté le : 28-01-2011

Le gouvernement s'engage pour les prochaines élections, à travers les orientations décidées, à ce que cette échéance se déroule sous la supervision d'une commission indépendante et en présence d'observateurs internationaux, afin que le scrutin soit un scrutin transparent et crédible

• M. Mohamed Ghannouchi : Premier ministre
• M. Abdelkarim Zebidi : ministre de la Défense nationale
• M. Ahmed Ouneies : ministre des Affaires étrangères
• M. Farhat Rajhi : ministre de l'Intérieur
• M. Lazhar Karoui Chebbi : ministre de la Justice


M. Mohamed Ghannouchi, Premier ministre, a annoncé, hier soir, lors d'une intervention à la télévision nationale, la nouvelle composition du Gouvernement d'union nationale, qu'il a considérée comme étant le fruit de concertations approfondies et intenses effectuées entre l'ensemble des parties politiques nationales et les différentes composantes de la société civile, et qui ont abouti à un consensus autour d'une nouvelle formation gouvernementale.
Après avoir donné lecture de la composition complète des membres du gouvernement, le Premier ministre a indiqué qu'il ressort de cette nouvelle formation gouvernementale le maintien de neuf portefeuilles ministériels contre le renouvellement de 12 autres, par rapport à la composition précédente, affirmant que la détermination était grande pour que les ministres choisis soient compétents, expérimentés et capables de relever les défis et de gagner les paris qui se posent au pays.
Il a indiqué que le gouvernement annoncé est un gouvernement transitoire et provisoire, dont la mission consiste à permettre au pays de réaliser la transition démocratique et à réunir les conditions nécessaires pour l'organisation de la prochaine présidentielle, qui offrira au peuple l'opportunité de s'exprimer en toute liberté et avec toutes les garanties afin que cette élection puisse refléter la volonté du peuple tunisien.

M. Ghannouchi a fait observer que le gouvernement s'engage pour les prochaines élections, à travers les orientations décidées, à ce que cette échéance se déroule sous la supervision d'une commission indépendante et en présence d'observateurs internationaux, afin que le scrutin soit un scrutin transparent et crédible.
Le Premier ministre a relevé que la principale mission du gouvernement transitoire demeure l'introduction des réformes politiques requises, sur la base de la participation de l'ensemble des parties du paysage politique et civil et des compétences aux travaux de la Commission supérieure de réforme politique.

Des réformes majeures

Il a ajouté que l'objectif consiste à parvenir à introduire des réformes majeures et de qualité qui toucheraient les différentes législations régissant la vie publique, notamment le Code de la presse, le Code électoral, la loi relative à la lutte contre le terrorisme et la loi relative aux partis, afin de parvenir à une révision de l'ensemble des législations anti-démocratiques et d'élargir le cercle et les garanties de la liberté et du pluralisme.
Le Premier ministre a relevé qu'il a été procédé, dans le cadre des concertations intenses, tenues en vue de constituer la nouvelle composition du gouvernement, à l'écoute des différentes visions et positions, de même qu'il y a eu recours à toutes les potentialités nationales connues pour leur crédibilité, leur expérience, leur compétence scientifique et leur rayonnement à l'échelle nationale et internationale.
M. Ghannouchi a exprimé, dans ce contexte, sa considération à toutes les personnalités et compétences qui ont répondu favorablement à l'appel de la patrie, et accepté de faire partie de la composition de ce gouvernement, en dépit de leurs engagements internationaux, avec pour seul objectif de servir la Tunisie et de promouvoir la nation.
Partant d'une profonde prise de conscience du caractère difficile et délicat de la situation, le Premier ministre a indiqué que le devoir commande, aujourd'hui, la conjugaison de tous les efforts et de toutes les énergies pour sauver le pays et assurer le retour à la normale dans les plus brefs délais, de manière à faire face aux répercussions des événements survenus durant la dernière période et à reprendre le rythme normal à tous les niveaux, notamment la reprise par les enfants de la Tunisie, parmi les élèves et les étudiants des cours, soulignant que le gouvernement est au service de tous les Tunisiens et de toutes les Tunisiennes ainsi que de l'intérêt de la patrie.
Il a insisté sur le rôle vital dévolu aux trois commissions nationales constituées récemment et qui ont déjà, a-t-il précisé, commencé leurs travaux, dès lorsqu'ils seront à la base de l'introduction de réformes radicales et profondes propres à permettre au pays d'engager une nouvelle étape, durant laquelle les libertés et la démocratie seront confortées, et les garanties des droits de l'Homme enracinés.

Le Premier ministre a mis en relief, à cet égard, la mission cruciale qui incombe, tout particulièrement, à la commission supérieure de réforme politique, qui comprend dans sa composition l'ensemble des sensibilités de la scène nationale, partis reconnus et non reconnus, organisations de la société civile et compétences, ce qui ne manquera pas de faire en sorte que les conclusions de ses travaux soient le couronnement du consensus de l'ensemble des Tunisiens et Tunisiennes, en cette étape décisive de la marche du pays.
M. Mohamed Ghannouchi a affirmé que la logique exige, actuellement, d'être sincère avec les Tunisiens en leur indiquant que la situation est très délicate, qu'il existe d'innombrables difficultés dans plusieurs domaines et que cette situation nécessite le retour de tous au travail et à la persévérance, faisant remarquer que le monde entier observe la révolution du peuple tunisien avec estime et considération et aspire à voir les Tunisiens se consacrer au travail pour relever les défis qui se posent.

Il a déclaré que la Tunisie et son peuple sont aujourd'hui au rendez-vous avec l'histoire et qu'ils sont tous appelés, à tous les niveaux, à s'acquitter convenablement de leurs missions, partant en cela du devoir de fidélité aux martyrs de la patrie, au premier rang desquels figure le regretté Mohamed Bouazizi, ce qui est de nature à hisser la Tunisie, dont les enfants aspirent à l'ériger en modèle pour un peuple qui exerce sa souveraineté dans la liberté et la démocratie.


L’UGTT appuie un gouvernement présidé par M.Mohamed Ghannouchi

Ajouté le : 28-01-2011

Une source bien informée auprès de l'Union générale tunisienne de travail (Ugtt) a déclaré que la commission administrative nationale de l'Organisation syndicale, réunie, hier, a accepté d'appuyer le gouvernement provisoire, sous la présidence de M. Mohamed Ghannouchi, en tant que Premier ministre, et de maintenir MM. Nouri Jouini et Afif Chelbi, en tant que membres de ce gouvernement.
La même source a indiqué à l'Agence Tunis-Afrique Presse (TAP) que la commission administrative de l'Union a revendiqué dans sa déclaration finale la révision de la composition des trois commissions nationales constituées récemment dans le sens d'y faire participer l'Ugtt.

http://www.lapresse.tn/28012011/21410/lugtt-appuie-un-gouvernement-preside-par-m.mohamed-ghannouchi.html


Logo de l'UGTT, franc-maçonnique d'ordre Shrine




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités - Tunisie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» "Pasqua Siciliano "à Hammam-Lif (Tunisie)
» cherche site de jouets livrant en Tunisie
» (AFRIQUE DU NORD) Forum de Généalogie sur le Maroc, l'Algérie et la Tunisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Pays-
Sauter vers: