Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités - Tunisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    28/1/2011, 20:07

PS : article déjà posté à ce lien http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6159p45-emeutes-en-egypte-actualite#53530 que je reproduit ici étant donné son importance dans ce post également,pour la compréhension des évènements,les deux sujets étant liés.

Maghreb,des « E-Révolutions colorées » au service de l'agenda mondialiste



Depuis la courageuse révolte tunisienne qui a renversé le « rempart
contre l’islamisme » Ben Ali, et qui semble se propager au Maghreb,
voire à l’ensemble de l’arc arabo/musulman méditerranéen,
certains éléments peuvent laisser craindre une opération téléguidée
depuis les ambassades US. Une nouvelle génération de « révolutions
colorées » qui maîtrise à merveille les nouveaux outils du web, tels que
Twitter, Facebook, Wikileaks. Le tout mixé avec les bonnes vieilles
méthodes à la Soros et une bonne dose de spéculation sur les denrées de
base. Les médias du Système se chargeant d’aboyer les ordres au
public avec un pilonnage intensif dont ils ont le secret n’oubliant
pas l’indispensable étiquette marketing : « révolution de Jasmin ». A
vrai dire, il ne manquait plus que les indignations rituelles de
Bernard Henri Lévy. Si nous avons les yeux fixés sur le Maghreb, il
ne faut pas oublier que la ligne de front est aussi en Afrique Noire,
tandis que de la Côte d’Ivoire au Soudan, les forces
« démocratiques » oeuvrent inlassablement à des partitions ou OPA
hostiles americano/mondialistes. Dans une Afrique, où la Chine progresse
à vitesse grand V, la doctrine Obama tente de contenir l’influence
chinoise par tous les moyens. Et cela passe sans doute par
le limogeage de bons et loyaux pions au service de l’Empire, remerciés
avec le cynisme habituel. Après l’approche « militaire » des néos-cons,
l’heure est au soft power, au psy ops, et peut être à une
« Obamamisation »(voir Alassane Ouatarra) des nouveaux pions qui seront
amenés à gérer les territoires « démocratisés ». Cette affaire aura
également eu le mérite de faire tomber un peu plus le masque sur le vrai
rôle de Wikileaks, qui est le vrai initiateur de la révolte
tunisienne. En tout cas, les mondialistes changent de pions, abattent
de nouvelles cartes. Au final, les blocs continentaux unifiés
s’ébauchent tels que définis par le Club de Rome et réaffirmés dans le
livre de Huntington. (Voir cartes)

La Tunisie a t elle été « Wikilixée » ?



Le Wikiputsch tunisien ». C’est l’expression employée par Webster Tarpley, qui
ajoute : « la CIA veut un tsunami de coups d’Etats en Méditerranée ».
Pour cela, la Tunisie aurait été choisie comme point de départ à
l’éxpérience. Considérée comme un pays de moindre importance sur le plan
stratégique, sans doute le « maillon faible » idéal pour tester la
nouvelle génération de révolution colorée destinée à faire tâche
d’huile chez les voisins. Si les médias ont pointé le rôle important de
Facebook et Twitter dans la révolte, l’impact des révélations de
Wikileaks est plus significatif encore. Selon le quotidien mondialiste
Le Figaro ; « En revanche, s’il y a eu un indéniable coup de
boutoir de la part des Américains, il est venu des révélations du site
WikiLeaks décrivant la corruption du régime en place. «Ces propos ont
fait forte impression en Tunisie», relève un haut diplomate français,
pour lequel «Julian Assange (le cofondateur du site Internet, NDLR) a
eu plus d’influence que Hillary Clinton». »

L’opération « Wikileaks » (Opération Cyclone 2 selon un journal russe)
aura donc été un franc succès pour échauffer les esprits. « Agiter le
peuple, avant de s’en servir », comme le veut l’adage. Histoire de
l’agiter un peu plus, la spéculation fait rage sur les denrées de base,
histoire de pousser au desespoir les habitants de pays démunis face à
ces attaques financières en règle . Cette crise alimentaire va frapper
de plein fouet les pays du Sahel, avant de devenir un problème
mondial. « Dans un rapport publié en janvier, la FAO a prévenu que
les prix alimentaires avait atteint en décembre leur plus haut niveau
depuis 2008, quand la hausse des prix avait donné le coup d’envoi
d’une série d’émeutes dans plusieurs pays. »
(La FAO met en garde contre une crise alimentaire majeure). Il faut noter que cette crise n’est pas due à une pénurie, mais est aussi une conséquence de l’essor des bio-carburants :
« Aux Etats-Unis, la part de la production de maïs destinée à l’éthanol
sera cette année de 38,3%, contre 30,7% en 2008. Dans le contexte
actuel, c’est complètement irresponsable de continuer ainsi ! Les
stocks mondiaux de céréales - toutes céréales confondues -seront en
2011 de 427 millions de tonnes, contre 489,8 en 2009. Cette perte de
près de 63 millions de tonnes est imputable pour plus des deux tiers
aux Etats-Unis et à l’Union européenne. C’est là que les stocks sont
les plus restreints. Et c’est notamment dû à la diversification des
productions de céréales vers les agrocarburants… » (
Olivier de Schutter : «Vers une nouvelle crise alimentaire»). Vive le « réchauffement climatique », prétexte à affamer la planète en culpabilisant les bobos occidentaux !
Rien dans la révolte tunisienne ne semble être le fruit du hasard. Ce
qui n’élève rien bien sûr au courage et au mérite des tunisiens qui
semblent d’ailleurs bien partis pour ne pas se laisser voler leur
révolution. Assange déblaie le terrain, chauffe le peuple, Wall Street
l’affame, et le régime vermoulu et crapuleux de Ben Ali, grand allié
de l’Occident s’écroule, avec un coup de pouce de la diplomatie US.
(voir : Les USA derrière la fuite de Ben Ali)
Soral fut l’un des premiers à envisager cette hypothèse impopulaire
et à priori paradoxale. Comme il le souligne dans l’émission « Ce
soir ou jamais », c’est l’armée qui a joué un rôle décisif dans la
destitution ». A ce sujet, un article du Figaro, « Dans les coulisses du départ précipité de Ben Ali », est plus qu’instructif. Notamment ce passage : « Les Américains ont ils joué un rôle actif dans cette exfiltration ? Selon un diplomate tunisien, interviewé par Le Figaro, l’ambassade américaine à Tunis aurait appelé le général Ammar, lui donnant son feu vert pour renverser le régime. » L’hebdomadaire Le Canard Enchaîné relaie lui aussi l’info, soulignant encore plus le rôle servile et soumis des français face aux américains, « les américains n’ont pas pris la peine de nous tenir au courant », se lamente les diplomates français.
Cette intervention américaine est contestée par ceux qui pensent que
l’Empire n’ a pas intérêt à renverser son propre pion. Pourtant, les
pions qui se croient indispensables et qui « sautent » brutalement sont
nombreux (Saddam Hussein, Milosevic, Gbagbo, Ben Ali… le prochain ?).
Pion de l’Empire n’est pas une situation durable, même quand on est
un « rempart contre l’islamisme » qui a rendu des services du temps ou
il suffisait de prononcer le mot terrorisme pour bénéficier des
faveurs et de la bienveillance des Etats Unis … Mais il est vrai que
la « menace terroriste » a maintenant du plomb dans l’aile et peine à
effrayer les foules. L’heure est venue ou les pays musulmans vont
recevoir la démocratie maçonnique en guise de liberté.

Un mondialiste à la tête de la Banque Centrale tunisienne

Signe qui ne trompe pas, à peine Ben Ali parti, une des première
décision fut de placer un frère mondialiste à la tête de la Banque
Centrale Tunisienne, comme nous l’indique cette depêche à priori anodine
de l’AFP reprise dans Le Figaro :

« Le gouvernement de transition à peine formé aujourd’hui en Tunisie a annoncé ce soir
le limogeage du gouverneur de la Banque centrale de Tunisie
(BCT). Thoufi Baccar, a été remplacé par Mustapha Kamel Nabli, ancien
économiste en chef du département Moyen-Orient de la Banque Mondiale
(BM), a annoncé le gouvernement, qui n’a pas fourni d’explication
officielle à ce changement. » (Le Figaro 17/01/2011)

Il n’y a bien sûr pas d’explication a donner, les faits parlent d’eux mêmes…

Vers la contagion révolutionnaire au Maghreb et Moyen Orient ?

Depuis l’exemple tunisien, les révoltes de la faim et les immolations
par le feu semblent se répandre comme une traînée de poudre. Algérie, Yémen, Egypte, Jordanie… Le Maroc
et la Lybie, tous s’inquiètent d’une éventuelle contagion. Toujours
les mêmes armes sont à l’oeuvre et le président Égyptien ne s’y est
pas trompé en prenant la décision de fermer Facebook
et Twitter… Sites Internet qui sont en fait les « loges » de la
subversion « démocratique » en terre islamique. C’est manifestement
l’objectif de cette nouvelle vague de révolutions colorées web 2.0, les
analystes US comptant sur l’effet domino pour changer « en douceur »
les pions à la tête de ces pays. Ces jolies « révolutions colorées »
aux noms fleuris (jasmin pour la Tunisie, tulipes au Kirghizstan,
roses en Géorgie, cèdre au Liban…) sont sensées amener la démocratie
dans leur sillage. Ce sont avant tout des subversions mondialistes.
La crise est bien partie pour durer, au vu de la hausse continue annoncée des prix alimentaires. Selon Bruno Le Maire, ministre de l’agriculture : « La volatilité des cours des matières premières est »un problème pour
tous les paysans, mais elle est [aussi] un problème pour nous
consommateurs », a-t-il rappelé, en pronostiquant que les
Français verront »dans les prochains mois le prix de la baguette de
pain, des pâtes, de la farine, de l’huile, de tous les produits de
première nécessité, de la viande, bien entendu augmenter »
. M. Le Maire a fait valoir que cette volatilité faisait peser un grand danger sur toute la planète, confrontée à »un
risque considérable d’émeutes de la faim, à nouveau cette année ou
l’année prochaine », sachant que »les pays en développement ne peuvent
pas payer le blé au prix auquel il est parvenu ».


Les habitants des pays en voie de développement seront
donc délibérément affamés afin de provoquer des révoltes, prélude à une
pleine intégration dans le giron mondialiste. Cela passe bien sûr par
la création de blocs continentaux unifiés (voir les travaux de Pierre
Hillard à ce sujet), en l’occurence le Bloc 7 (Afrique du Nord et
Moyen Orient), et le Bloc 8 (Afrique). Blocs amenés ultérieurement à
former le coeur du futur Gouvernement Mondial. Comme pour l’Union
Transatlantique, la date butoir pour l’Union Continentale Africaine
semble être 2015 (voir : Un gouvernement continental d’ici à 2015?).
Dans cette perspective, on comprend mieux l’intérêt de l’Empire de
bouleverser l’ordre établi et de renverser ses pions sur des cartes en
pleine recomposition.

Bloc 7 et Bloc 8

Les termes définis par le Club de Rome sur les 10 blocs continentaux se
superposent parfaitement avec les objectifs définis par Huntington
dans son livre Le Choc des Civilisations, voir les cartes:





http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_clubrome10.htm

Suivant la sinistre logique maçonnique « Ordo Ab Chao », le Nouvel
Ordre Mondial se dessine à travers ces crises provoquées, de la Côte
d’Ivoire, au Soudan, en passant par la Tunisie et l’Egypte, certains
initiés ont décidé que les priorités et les « pions » avaient changé.
Les régimes dinosaures survivants de la guerre froide et qui avaient pu
se maintenir en jouant le jeu de la mascarade de la guerre contre le
terrorisme sont en train d’être liquidés au profit d’une nouvelle
recomposition, dont il y a fort à parier qu’elle ressemble aux cartes
ci-dessus.

http://www.alterinfo.net/Maghreb-des-E-Revolutions-colorees-au-service-de-l-agenda-mondialiste_a54441.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    28/1/2011, 20:11

Tunisie : Ghannouchi (.Smile se dit prêt à dialoguer avec les manifestants
(mais les maniféstants le veulent-ils?)



IRIB - Vendredi, 28 Janvier 2011 20:33

Le Premier ministre tunisien de transition, Mohammed Ghannouchi, s'est dit prêt à rencontrer les manifestants qui font le siège du gouvernement, pour discuter de leurs demandes, a indiqué, vendredi, Abdessalam Jrad, le patron de la puissante centrale syndicale UGTT. Le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) a ajouté avoir parlé avec Mohammed Ghannouchi qui a accepté le principe d'une rencontre avec ces manifestants, sans préciser quand elle interviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tounsfree



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    28/1/2011, 20:50

@ Paralelle

Tout est dit.

http://www.youtube.com/user/watawasaw?feature=mhum#p/u/4/aSRhDYa5ya4

Quelqu'un pourrait me faire la description de l'écusson tunisien ? Est ce que c'est franc-maçon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    28/1/2011, 21:57

Tout les pays avec l'étoile sont des pays maçonnisé, infiltré...La lune, qui n'a pas grand chose d'islamique est à mettre en hypotetique lien de l'Ordre Shrine, branche ""musulmane"" de la FM :. dont la symbolique est présente dans le petit montage d'image que j'ai fait plus haut (UGTT)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    28/1/2011, 22:12

La nouvelle composition du gouvernement ( .: ) de transition



Voici la nouvelle composition du gouvernement d'union nationale, annoncée, hier soir, par M. Mohamed Ghannouchi, Premier ministre :




• M. Mohamed Ghannouchi : Premier ministre
• M. Abdelkarim Zebidi : ministre de la Défense nationale
• M. Ahmed Ouneies : ministre des Affaires étrangères
• M. Farhat Rajhi : ministre de l'Intérieur
• M. Lazhar Karoui Chebbi : ministre de la Justice
• M. Laroussi Mizouri : ministre des Affaires religieuses
• M. Ahmed Néjib Chebbi : ministre du Développement régional et local
• M. Taieb Baccouche : ministre de l'Education
• M. Ahmed Brahim : ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
• Mme Habiba Zéhi Ben Romdhane: ministre de la Santé publique
• M. Mehdi Houas : ministre du Commerce et du Tourisme
• M. Mohamed Naceur : ministre des Affaires sociales
• M. Mokhtar Jalleli : ministre de l'Agriculture et de l'Environnement
• M. Mohamed Nouri Jouini : ministre de la Planification et de la Coopération internationale
• M. Mohamed Afif Chelbi : ministre de l'Industrie et de la Technologie
• M. Jelloul Ayed : ministre des Finances
• M. Ezzedine Bach Chaouech : ministre de la Culture
• Mme Lilia Laâbidi : ministre des Affaires de la femme
• M. Yacine Ibrahim : ministre du Transport et de l'Equipement
• M. Saïd Aydi : ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi
• M. Mohamed Aloulou : ministre de la Jeunesse et des Sports
• M. Elyes Jouini : ministre auprès du Premier ministre, chargé des Réformes économiques et sociales et de la Coordination avec les ministères concernés

http://www.lapresse.tn/28012011/21409/la-nouvelle-composition-du-gouvernement-de-transition.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    28/1/2011, 22:27

Concernant l'article posté par Paralleye, je confirme qu'au mois de décembre dernier les tunisiens étaient trés intérréssés par Wikileaks, ils m'ont même posé des questions sans préciser (prudence oblige) le fond de leur pensée, c'est à dire les "fuites" sur le clan Ben Ali/Trabelsi.

Pour ce qui est du blason tunisien, je ne sais pas si c'est un FM qui l'a déssiné mais j'ai remarqué que les contours du lion correspondent plus ou moins à la ligne des côtes de la Tunisie.
D'autres part, je sais aussi que d'autres blasons ou peintures anciennes ont étés crées de maniére à rendre visible une ligne cotiére (voir site de Pierre de Chatillon).

PS: Bourguiba et probablement Ben Ali étaient FM.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paralleye
Admin


Nombre de messages : 2274
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    29/1/2011, 00:12

Ah là là c'est ça le blason tunisien ?

C'est un joli talisman dis-donc.

Très intéressant. Wink

Des fois les symboles parlent plus que les mots comme on dit...

Il me semble qu'il s'agit-là des anciennes armoiries de la Tunisie,symbolisant l'affirmation du principe maçonnique qui s'élève sur les cendres de la monarchie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    29/1/2011, 05:47

Comment Ben Ali tentait d'identifier les utilisateurs de Facebook


Pour la première fois, Facebook détaille comment, au plus fort de la contestation qui a conduit à la chute du régime de Ben Ali, celui-ci a essayé de mettre la main sur les identifiants des utilisateurs tunisiens du célèbre réseau social.



"Nous n’avions jamais rencontré de problème de sécurité de l’ampleur de celui qui a eu lieu en Tunisie." Facebook a détaillé, ce week-end, la bataille qu'il a menée pour contrer les tentatives du régime de Zine El-Abidine Ben Ali de récupérer les identifiants des utilisateurs tunisiens du célèbre réseau social durant l'agitation qui a
conduit à la fuite de l'ancien président. Une opération de communication qui confère, certes, le beau rôle à la star du Web 2.0, mais jette aussi une lumière crue sur la façon dont le pouvoir tentait de contrôler l’accès au Net.

Dans un entretien accordé, ce lundi, au mensuel culturel américain "The Atlantic", Joe Sullivan, le responsable de la sécurité au sein de Facebook, revient sur l'incident. Tout a commencé pendant les fêtes de fin d’année, explique-t-il. Plusieurs utilisateurs tunisiens se plaignent alors d’avoir vu leur compte Facebook effacé.

Les internautes tunisiens, en ébullition à la suite de l'immolation du jeune Mohamed Bouazizi, à Sidi Bouzid, le 17 décembre, craignent une censure. Dans un premier temps, Facebook n’arrive pas à identifier le problème.

Posture apolitique

Au final, il faudra une dizaine de jours à l’équipe de Joe Sullivan pour comprendre ce qui se trame dans le pays. "Le principal fournisseur
d’accès à Internet (FAI) [tunisien] avait mis en place un système sans précédent pour récupérer les identifiants et les mots de passe des Tunisiens inscrits sur Facebook", explique celui-ci. Le réseau social accuse, sans la nommer, l’Agence tunisienne d’Internet (ATI) de s’être adonnée au plaisir du piratage informatique.

L'organisme, qui dépenddu ministère des Télécommunications, a injecté sur la page de connexion à Facebook un mouchard permettant d’enregistrer l'adresse électronique et le mot de passe que les utilisateurs écrivaient en se connectant.

Codes malicieux en ligne
Pour contourner le problème, Facebook a mis en place une page de
connexion sécurisée (une adresse "https" au lieu de "http") pour tous les Tunisiens. L’internaute qui voulait accéder à son compte devait en outre confirmer son identité en répondant à une question de sécurité. Deux mesures qui, d’après Joe Sullivan, ont suffi à éviter que le régime de Ben Ali puisse effacer ou modifier leurs comptes Facebook. La firme de Mark Zuckerberg s’est donc vue entraînée dans un événement politique majeur. "Nous avons décidé de traiter cela comme un simple problème technique et de garder une posture apolitique", explique cependant Ted Sullivan. C’est pourquoi le groupe américain a attendu que l’ex-président Ben Ali quitte le pouvoir pour révéler l’histoire.

Cet épisode confirme, quoi qu'il en soit, le contrôle étroit sur le
Net tunisien dénoncé depuis plusieurs mois aussi bien par les Tunisiens que par des organisations internationales de défense de la liberté d'expression. En juillet 2010, le réseau internet Global Voices
s’était ainsi ému d’une tentative des autorités de récupérer les identifiants des abonnés à Gmail, la messagerie électronique de Google.

Le 3 janvier, les codes malicieux censés permettre au pouvoir tunisien de contrôler l’accès à Gmail, Yahoo Mail et Facebook ont même été publiés sur Internet.

http://www.france24.com/fr/20110124-facebook-ben-ali-censure-tunisie-revolution-internet-sidi-bouzid-ammar-confidentialite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tounsfree



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    29/1/2011, 20:32

Merci pour vos réponses !

Je connaissais pas "l'Ordre de shrine" la FM des pseudos muslims.

Une autre question qui me taraude depuis un moment, quand j'aborde le sujet avec des arabophones je ne sais pas comment dire F.M en arabe, et c'est pas évident à expliquer en plus.

Quelqu'un connait comment sa ce dit donc : Ordre de shrine ou FM (en phonétique) ? scratch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    29/1/2011, 20:56

A ma connaissance, ça se dit simplement "Franc maçon", quand les arabes n'arrivent pas à traduire un nom, ils l'empruntent au vocabulaire étranger.
J'ajoute que la plupart connaissent ce théme, "les Protocoles des Sages de Sion" est le livre le plus imprimé dans le monde arabe aprés le Coran.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    30/1/2011, 14:35

tounsfree a écrit:
Quelqu'un connait comment sa ce dit donc : Ordre de shrine ou FM (en phonétique) ?
['ORDRDEUCHRIINOUéFéME]
bom clown

L'opposant Rached Ghannouchi est arrivé à Tunis



30/01/2011

L'opposant tunisien Rached Ghannouchi est arrivé dimanche à Tunis après plus de 20 ans d'exil sous le régime du
président Ben Ali, accueilli par des centaines de partisans surexcités, ont constaté des journalistes de l'AFP.

L'avion qui arrivait de Londres s'est posé vers 12H30 (11H30 GMT) à l'aéroport de Tunis où les forces de l'ordre se faisaient très discrètes.

Rached Ghanouchi est apparu peu après à la foule et lancé un vibrant "Allahu Akbar" (Dieu est le plus grand) les bras tendus vers le ciel.

Autour de lui, un cordon de sécurité de membres de son parti en casquettes blanches tentait de le protéger de la bousculade en criant "ne le touchez pas!".

Dans la cohue les militants du mouvement Ennahda (Renaissance) entonnaient un chant très symbolique en islam, celui qui évoque le départ du prophète Muhammed (saws) de la Mecque vers Médine (Hégire) .

Dans le hall du terminal, des centaines de partisans d'Ennahda avaient attendu plusieurs heures, agglutinés devant la porte de sortie du vol British Airways. A pleins poumons la foule alternait l'hymne national et de vibrants "Allahu Akbar".

Quelques corans et rameaux d'olivier émergaient de la masse compacte, mais surtout des appareils photos et des téléphones portables.


Rached Ghannouchi, qui a quitté Londres dans la matinée en compagnie notamment d'une de ses filles, s'était déclaré "très heureux" juste avant son départ.

http://www.almanar.com.lb/newssite/NewsDetails.aspx?id=171730&language=fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    30/1/2011, 20:13

Rached Ghannouchi, le chef du mouvement Musulman tunisien Ennahda de retour à Tunis

(j'ai repris le titre car le leurs est vraiment indécent)


REPORTAGE - Notre reporter accompagnait Rached Ghannouchi, le leader d'Ennahda, qui rentrait d'un exil de vingt-trois ans à Londres.

Envoyé spécial À Londres et Tunis

DANS L AVION

Rached Ghannouchi rentre chez lui, après vingt-trois ans d'exil. Dans le Boeing de British Airways, le leader islamiste à la barbe blanche, âgé de 70 ans, dit adieu à la Grande-Bretagne, où il avait obtenu l'asile politique. Le fondateur du parti Ennahda («la renaissance»), interdit par Ben Ali, contemple son passeport vert tout neuf, obtenu en quelques minutes à l'ambassade tunisienne de Londres. «On m'a même offert le café. C'était intéressant de découvrir l'intérieur d'un bâtiment devant lequel j'ai manifesté pendant tant d'années…» Une pointe d'humour britannique prononcée en arabe et traduite par Soumeya, l'une de ses filles, docteur en philosophie coiffée du hidjab, le voile islamiste (islamique psa islamiste imbecile! de plus c'est quoi ce detail? ont t'à demander si tu avais une plume dans le c..?). «Oui, continue Ghannouchi, j'ai été surpris par l'ampleur et la rapidité du changement.» Mais pas par le changement lui-même, qu'il avait « prévu ».

[...]

Rached Ghannouchi, pour sa part, a bien l'intention de s'installer. Les jeunes révoltés tunisiens attendent-ils le retour de cet exilé au long cours ? Quelle place occupera le parti islamiste dans des élections ouvertes ? Rached Gannouchi se dit prêt à affronter une situation inédite. «Les dirigeants d'Ennhada en Tunisie, sortis de la clandestinité, ont préparé le dossier de demande d'enregistrement de notre parti ; il sera soumis aux autorités lundi ou mardi.»

Ghannouchi a cependant déjà exclu de se présenter lui-même à la présidentielle, et il ne prévoit pas la candidature d'un autre membre d'Ennahda. «Nous soutiendrons celui qui nous paraîtra le mieux à même de diriger la Tunisie dans ce moment exceptionnel de son histoire.» Le mouvement présentera «peut-être » des candidats aux prochaines législatives, ajoute-t-il. Ennahda, un parti «normal» ? Rached Ghannouchi a jadis exprimé son intérêt pour les régimes du Soudan ou de l'Iran, tout en les qualifiant d'«expériences» et non de modèles. Est-il prêt à intégrer dans son propre pays un éventuel système politique démocratique ? «Nous allons former un parti politique comme tous les autres», assure le vieux dirigeant, qui se réfère aujourd'hui à la formation islamiste élue en Turquie, l'AKP. «C'est d'eux que nous nous sentons le plus proche intellectuellement.» Les destins de la Tunisie et de la Turquie sont similaires, explique-t-il. «Ces deux pays ont été soumis à une laïcité imposée, une laïcité qui n'était pas neutre, mais qui cherchait à exclure une partie de la population. Les mouvements nés en Tunisie et en Turquie dans les années 1980 ont cherché à réconcilier l'islam et la modernité.»

[...]

SORTIE D AVION

L'avion touche le sol. À peine débarqué, Rached Ghannouchi embrasse le tarmac. Dès sa sortie de la zone internationale, il lance un vibrant «Allaho Akbar» (Dieu est le plus grand) répété en boucle par les quelques milliers de personnes qui l'attendent, hommes barbus et femmes voilées. Un homme pleure. Kamel Benromdhan, ingénieur membre d'Ennahda, a passé douze ans en prison. «Les islamistes sont une des composantes de la société tunisienne. Nous ne voulons pas imposer la charia, nous voulons seulement que notre identité islamique soit respectée.» Après le départ de Ghannouchi, des débats s'improvisent entre ses opposants, qui craignent de se voir imposer la charia, et ses partisans qui cherchent à les convaincre que le dirigeant est en faveur de la pluralité politique.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/01/30/01003-20110130ARTFIG00167-le-chef-des-islamistes-est-de-retour-a-tunis.php


Tunisie: Rached Ghannouchi, de retour au pays

IRIB - Dimanche, 30 Janvier 2011 21:38

L'opposant tunisien, Rached Ghannouchi, leader du Parti islamique «Ennahdha» est rentré, en Tunisie, après 22 ans d'exil.
Il est arrivé, dimanche, à Tunis, accueilli, par plusieurs milliers de personnes. Condamné, en 1991, à la perpétuité, Rached Ghannouchi a assuré, il y a quelques jours, qu’il ne briguerait aucun poste politique et qu'il souhaitait être un citoyen ordinaire.

http://french.irib.ir/info/afrique/item/108384-tunisie-rached-ghannouchi-de-retour-au-pays




Dernière édition par lorelianeGTQ le 30/1/2011, 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    30/1/2011, 21:34

Le parquet suisse ouvre une enquête, pour blanchiment d'argent, sur les fonds de Ben Ali

IRIB - Dimanche, 30 Janvier 2011 21:44

Le ministère public suisse a ouvert une enquête, pour blanchiment d'argent, à l'encontre de l'ex-Président tunisien, Ben Ali, et de sa famille, dont les avoirs ont été gelés.
Le parquet a, en effet, reçu des annonces du Bureau de communication, en matière de blanchiment d'argent, concernant le clan Ben Ali, explique Walburga Bur, le Porte-parole du ministère public, qui confirmait une information du quotidien suisse "NZZ am Sonntag". Selon les informations du journal, les plaintes porteraient sur quelque 13 millions de francs suisses. Les avoirs du clan Ben Ali ont été bloqués, par le Conseil Fédéral, par voie d'ordonnance, le 19 janvier.

http://french.irib.ir/info/international/item/108386-le-parquet-suisse-ouvre-une-enqu%C3%AAte-pour-blanchiment-dargent-sur-les-fonds-de-ben-ali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    31/1/2011, 02:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    31/1/2011, 03:00





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tounsfree



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    31/1/2011, 15:37

@ Loreliane

['ORDRDEUCHRIINOUéFéME sa doit être sa en effet lol!

Le protocole de sion c'était pas interdit à un moment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    31/1/2011, 19:11

tounsfree a écrit:
@ Loreliane

['ORDRDEUCHRIINOUéFéME sa doit être sa en effet lol!

Le protocole de sion c'était pas interdit à un moment ?

En France je crois, en tout cas comme le rappel Aurelien, au Moyen & Proche Orient ça se vend comme des petits pains Surprised

Bon je poste quelque brèves de la ripoulitique qui se réorganise en Tunisie.

Montasser Ouaili présente sa démission de ses fonctions de PDG de Tunisie Telecom

Dans une lettre adressée lundi matin au Ministre de l’Industrie et de la Technologie, M. Montasser Ouaili, a présenté sa démission de ses fonctions de PDG de Tunisie Telecom, « compte tenu du climat social qui règne au sein de l’entreprise » et « dans l’intérêt de Tunisie Telecom. »

http://www.leaders.com.tn/article/montasser-ouaili-presente-sa-demission-de-ses-fonctions-de-pdg-de-tunisie-telecom?id=3891

Harlem Désir à la tête d’une délégation du Parti Socialiste Français jeudi à Tunis

Le Parti Socialiste français dépêchera jeudi à Tunis une délégation conduite par le numéro 2 pour exprimer le soutien du PSF "au processus démocratique".

Cette délégation qui sera conduite par Harlem Désir, accompagné notamment de Pouria Amirshahi, secrétaire national du PS à la coopération, rencontrera des personnalités et des organisations politiques, ainsi que les organisations de défense des droits de l'Homme.

Le Parti Socialiste français entend apporter "son soutien au processus démocratique ouvert par la révolution tunisienne, et au peuple tunisien dans son combat pour la liberté", précise le communiqué.

La semaine dernière, deux dirigeants de partis de la gauche française, Eva Joly (Europe Ecologie-Les Verts) et Olivier Besancenot (Nouveau parti anticapitaliste), ont visité la Tunisie pour exprimer leur soutien à la révolution du peuple.

http://www.leaders.com.tn/article/harlem-desir-a-la-tete-d-une-delegation-du-parti-socialiste-francais-jeudi-a-tunis?id=3894

Eric Hayat (Medef) : La Tunisie, repartie !

«Ce qui s’est passé en Tunisie est formidable, un changement aussi radical, en si peu de temps et peu de perturbations dans l’appareil de production : la Tunisie est repartie, bien repartie. » Eric Hayat, fondateur du groupe Steria et co-Président, avec Tarek Cherif, du Conseil de chefs d’entreprise France-Tunisie, créé par le Medef et l’Utica, n’a pas cessé de suivre, minute après minute, ce qu’il qualifie d’’’admirable révolution.‘’ A ses yeux, celle-ci est « le fruit de l’instruction généralisée, de l’émancipation de la femme et de la maturité politique des Tunisiens ».

http://www.leaders.com.tn/article/eric-hayat-medef-la-tunisie-repartie?id=3889

Jalloul Ayed, Mehdi Houas, Yassine Brahim et Nejib Karafi prêtent serment

Cérémonie officielle ce lundi matin, au cours de laquelle quatre nouveau membres du gouvernement provisoire ont prêté serment devant M. Foued Mebazaa, président de la République par intérim.

Il s'agit de MM. Jelloul Ayed, ministre des Finances, Mehdi Houas, ministre du Commerce et du Tourisme, Yassine Ibrahim, ministre du Transport et de l'Equipement et Néjib Karafi, secrétaire d'Etat, auprès du ministre du Développement régional et local.

http://www.leaders.com.tn/article/jalloul-ayed-mehdi-houas-yassine-brahim-et-nejib-karafi-pretent-serment?id=3899

http://www.leaders.com.tn/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    2/2/2011, 03:35

j'ai publié ce billet dans la rubrique actualités diverses, je le repost pour ceux qui auraient loupé l'info

bon je crois qu'il faudrait envisager de créer un Fil sur les faux cul et les hypocrites . Dernier fait en date, MAM, oui je sais vous allez me dire encore elle, le canard vient de révéler encore une casserole sur cette femme décidément écœurante et répugnante .

Michèle Alliot-Marie a profité de l'avion d'un proche de Ben Ali

Michèle Alliot-Marie n'en finit pas d'être embarrassée par ses relations avec le clan Ben Ali. Le Canard enchaîné affirme, dans son édition du mercredi 2 février, que la ministre des affaires étrangères, accompagnée de son compagnon Patrick Ollier, ministre des relations avec le Parlement, et de ses parents, a profité à titre gracieux d'un jet privé appartenant à Aziz Miled, homme d'affaires proche du clan Ben Ali-Trabelsi, et Belhassen Trabelsi, beau-frère du président déchu Ben Ali.

Interrogée par l'hebdomadaire, la ministre a reconnu avoir fait ce
voyage, durant les vacances de Noël, entre Hammamet et Tabarka, pour se rendre dans un hôtel appartenant également à Aziz Miled. L'entourage de Mme Alliot-Marie répond cependant au Canard enchaîné que ce dernier n'est "pas, mais alors pas du tout un proche de Ben Ali". Une affirmation bien hardie : d'une part, l'homme d'affaires était associé au beau-frère de l'ex-président tunisien. Ensuite, comme le prouve cette liste (.pdf),
l'homme a vu ses avoirs en Suisse gelés par la Confédération helvétique à la suite de la chute de l'ex-homme fort du pays. Selon le Canard, il était l'un des bailleurs de fonds des campagnes de M. Ben Ali et a signé un appel pour que ce dernier se représente en 2014 (un texte encore disponible ici).

Toujours selon l'hebdomadaire, la ministre affirme avoir "payé ses vacances", mais n'est pas en mesure de préciser à quel nom a été établie la note de l'hôtel de M. Miled. Et admet avoir profité de l'avion privé de ce dernier à titre gracieux.

L'information tombe d'autant plus mal que Michèle Alliot-Marie a
choqué en proposant, à l'Assemblée nationale, quelques jours avant la fuite de M. Ben Ali, d'apporter à l'Etat tunisien le "savoir-faire" français en matière de maintien de l'ordre. Des propos qui ont, selon elle, été "mal interprétés".

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/02/01/michele-alliot-marie-a-profite-de-l-avion-d-un-proche-de-ben-ali_1473785_823448.html#xtor=RSS-3208

Annexe:Téléchargez
le pdf du 19.01.2011, Ordonnance instituant des mesures à l’encontre de
certaines personnes originaires de la Tunisie
http://www.admin.ch/dokumentation/gesetz/00068/index.html?lang=fr

http://www.businessnews.com.tn/Aziz-Miled-remplace-Belhassen-Trabelsi-%C3%A0-la-t%C3%AAte-de-Nouvelair-%28mise-%C3%A0-jour%29,520,23276,1

http://webcache.googleusercontent.com/search?sourceid=chrome&ie=UTF-8&q=cache:m.leaders.com.tn/article/l-appel-des-65-au-president-ben-ali-pour-un-nouveau-mandat-presidentiel-a-l-horizon-2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    2/2/2011, 21:24

Je post ici l'info similaire à celle ci - dessus, mis avec vidéo et autres sources en doublons du topic actu vidéo.

Les socialistes réclament la démission de MAM


BFMTV - February 02, 2011

La chef de la diplomatie française, Michèle Alliot-Marie, accusée d'avoir profité des largesses d'un homme d'affaires lié au clan Ben Ali et déjà critiquée pour des propos controversés sur la Tunisie, a rejeté toute démission, réclamée par l'opposition socialiste.

Autre information :

France : la ministre française des Affaires étrangères nie avoir profité des facilités mises à sa disposition par des proches de Ben Ali

IRIB - 2 Février 2011

Michèle Alliot-Marie, la ministre française des Affaires étrangères a répondu aux critiques de membres de l'opposition, sur l’utilisation de facilités que certains proches de Ben Ali, le Président tunisien déchu, auraient mis à sa disposition, en niant d’en avoir profité.
Selon l’IRNA, des membres de l’opposition, en France, en accusant, ces derniers jours, la ministre française des Affaires étrangères d’avoir soutenu Ben Ali et d’avoir profité de certaines facilités mises à sa disposition par des proches du président tunisien déchu, ont réclamé sa démission. Le journal satirique le «Canard enchainé», publié, à Paris, dans son dernier numéro, a accusé la ministre française des Affaires étrangères d’avoir utilisé un avion privé appartenant à des proches de Ben Ali, le président déchu tunisien. Rappelons que Ben Ali, suite aux protestations populaires, a été obligé de fuir la Tunisie, pour se réfugier en Arabie saoudite.

http://french.irib.ir/info/international/item/108528-france-la-ministre-fran%C3%A7aise-des-affaires-%C3%A9trang%C3%A8res-nie-avoir-profit%C3%A9-des-facilit%C3%A9s-mises-%C3%A0-sa-disposition-par-des-proches-de-ben-ali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solstice



Nombre de messages : 3147
Age : 49
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    2/2/2011, 21:45

Il faut tondre cette trainée...............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    2/2/2011, 23:27

Tunisie: des forces étrangères seraient à l'origine des émeutes (diplomatie)


CHARM EL-CHEIKH (Egypte), 18 janvier - RIA Novosti

La commission spéciale instituée pour enquêter sur les causes et les conséquences des troubles sociaux en Tunisie examinera la thèse de l'implication de forces étrangères dans ces événements, a annoncé mardi Kamel Morjane, chef de la diplomatie et de la délégation tunisiennes au sommet arabe de Charm el-Cheikh.

"Des soupçons de ce genre existent en effet, mais seule l'instruction pourra répondre à cette question", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse dans cette ville égyptienne, soulignant que les véritables causes de la révolution qui a mis fin aux 23 ans de règne du président Ben Ali résident dans les conditions sociales tunisiennes.

Cependant, estime le ministre, il convient d'établir qui a tenté de précipiter le pays dans le chaos et qui est responsable des violences perpétrées après la fuite de Ben Ali en Arabie saoudite dans la nuit du 14 au 15 janvier.

La présidence par intérim a été assumée par le premier ministre, Mohammed Ghannouchi, puis par le président du parlement, Foued Mebezza.

Lundi dernier, un gouvernement d'union nationale comprenant des leaders de l'opposition a été formé. L'élection présidentielle anticipée doit se tenir dans un délai de deux mois au maximum.

Initiées en décembre dernier, des manifestations massives dénonçant les mauvaises conditions de vie, le chômage et la corruption ont provoqué des troubles dans la capitale du pays, Tunis, faisant plus de 70 morts et des centaines de blessés. Le préjudice total causé à l'économie du pays est évalué à 1,6 milliard d'euros.

http://www.fr.rian.ru/world/20110118/188368645.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ



Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    3/2/2011, 23:14

Des mesures restrictives contre les responsables


Appui du Conseil de l’Union européenne à la Tunisie et aux Tunisiens pour la mise en place d’une démocratie stable

Le Conseil de l'Union européenne a adopté «des mesures restrictives ciblées» à l'encontre de personnes responsables de détournements de fonds publics, en consultation avec les autorités tunisiennes.
Ces mesures ont été adoptées lors de la 3065e session du Conseil des affaires étrangères, réunie lundi 31 janvier 2011 à Bruxelles, selon un communiqué de presse parvenu à l'agence TAP hier.
Le Conseil de l'UE a adopté des conclusions sur la Tunisie et se dit «prêt à mobiliser l'ensemble de ses instruments pour mieux accompagner le cours des réformes politiques, économiques et sociales en Tunisie, pour renforcer ses institutions démocratiques et soutenir davantage la société civile du pays».
En ce qui concerne la politique européenne de voisinage, l'UE prévoit d'actualiser sa stratégie et son assistance vis-à-vis de la Tunisie, et «la conclusion avec le gouvernement issu des prochaines élections démocratiques, des discussions sur le statut avancé», précise le communiqué du Conseil de l'UE.
Le Conseil «réaffirme sa pleine solidarité et son appui à la Tunisie et aux Tunisiens dans leurs efforts en vue de la mise en place d'une démocratie stable», soulignant que le partenariat entre la Tunisie et l'UE «est appelé à être renforcé afin d'appuyer l'affirmation de la démocratie, ainsi que les réformes économiques et sociales».

http://www.lapresse.tn/02022011/21759/des-mesures-restrictives-contre-les-responsables.html

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ça sens très mauvais Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    6/2/2011, 17:36


Tunisie: nouvelles violences au Kef, le siège de la police en flammes


TUNIS - La ville du Kef, dans le nord-ouest de la Tunisie, a
connnu dimanche une deuxième journée de violences avec l'incendie du siège de la police, selon des sources syndicales, qui ont précisé que l'armée avait été déployée après des attaques menées par des "bandes dejeunes".

"C'est la panique en ville. L'immeuble (des) forces de sécurité du district est en feu", a affirmé à l'AFP Raouf Hadaoui, un syndicaliste joint au Kef par téléphone."Plusieurs voitures de police ont été
incendiées et le feu menace des habitations" voisines, a-t-il
poursuivi, décrivant un incessant ballet d'ambulances mais sans être en mesure de dire si ces nouvelles violences avaient fait des victimes.

Des bandes de jeunes ont ensuite tenté d'attaquer la prison du Kef pour libérer des détenus et ont été repoussés par l'armée, ont affirmé à l'AFP Raouf Hadaoui et un autre syndicaliste, Abdelatif Bouguera.

Le Kef avait vécu samedi des affrontements violents entre policiers et manifestants venus réclamer le départ du chef de la police locale, accusé d'abus de pouvoir. Une source autorisée du ministère de l'Intérieur a donné dimanche un bilan de deux morts et 13 blessés dont quatre policiers, sans détails sur les circonstances.

Samedi des sources syndicales avaient fait état de quatre morts et une quinzaine de blessés.

Des centaines d'habitants avaient "incendié le commissariat" et "saccagé" le siège local du RCD (ex-parti au pouvoir) et la résidence du commissaire Khaled Ghazouani, qui avait été le premier à tirer sur les manifestants, selon plusieurs témoins joints par l'AFP.

http://www.romandie.com/ats/news/110206152954.fw6dvpe6.asp

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    8/2/2011, 19:34

Revenir en haut Aller en bas
Aurelien



Nombre de messages : 2288
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Actualités - Tunisie    10/2/2011, 21:53

Derniéres nouvelles du front :

Les tunisiens restent mobilisés et poursuivent sans relache les sbires de Ben Ali, ils ont pris goût aux manisfestations, les autorités ont peur.
Au niveau des faits divers, aujourd'hui, une femme s'est immolée par le feu devant la préfecture de Monastir.
Elle voulait à tout prix qu'on lui donne un travail à la préfecture, elle s'est aspergée d'essence et s'est fait flamber, puis elle a supplié qu'on l'éteigne.

Le brave type qui s'est dévoué pour éteindre le feu avec sa veste a fait tomber son portefeuille qui contenait argent et passeport, celui qui l'a ramassé n'a pas voulu le rendre.

La femme survivra, mais il faudra bien que quelqu'un se dévoue pour dire aux gens que l'immolation (et le suicide) sont des péchés graves au regard de l'islam, sinon à ce rythme cela deviendra un acte tout à fait banal.
La faute en revient à ceux qui ont fait de Mohamed Bouazizi un martyr.

_________________
"si vous n'etes pas prets à mourir pour cela retirez le mot "liberté" de votre vocabulaire."
Malcolm X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Actualités - Tunisie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» "Pasqua Siciliano "à Hammam-Lif (Tunisie)
» cherche site de jouets livrant en Tunisie
» (AFRIQUE DU NORD) Forum de Généalogie sur le Maroc, l'Algérie et la Tunisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Pays-
Sauter vers: