Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nourdine

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   23/12/2008, 13:44

Faut-il supprimer l’impôt sur le revenu ? Oui ! répond sans hésiter Jean Fuerxer. Mais par quoi le remplacez-vous ? En supprimant la Dette de l’Etat ! Pourquoi ? L’auteur montre que les seuls intérêts de la Dette de l’Etat absorbent la totalité de l’impôt sur le revenu. Jamais un économiste n’avait présenté un tel plan d’une implacable logique : plus de Dette, donc plus d’intérêts à payer, donc l’impôt devenu sans objet ! Mais peut-on supprimer la Dette ? Oui ! il suffit de rendre à l’Etat le pouvoir de monnayeur naturel qu’il a perdu au traité de Maastricht. La Dette et donc l’impôt peuvent être éteints en dix ans. Donc en cinq ans, 50 % de l’impôt auront disparus (c’est plus que les 33 % promis par Jacques Chirac sans plan de financement). Séduisant… n’est ce pas ? Ah !

http://www.amazon.fr/limp%C3%B4t-Comment-supprimer-totalement-revenu/dp/2748118561

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saladain

avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: APRES AVOIR REFUSE DE PAYER LA DETTE ILLEGAL ?LE NOM A ESSAYER DE TUER EVO MORALES   24/12/2008, 00:41

Une tentative d'assassinat du chef d'Etat déjouée en Bolivie


2008-12-23 13:16:44


LA PAZ, 22 décembre (Xinhua) -- Le gouvernement bolivien a annoncé lundi dans un communiqué avoir déjoué un complot fomenté par des extrémistes de droite du pays visant à assassiner le président Evo Morales.

Selon une information obtenue il y a plusieurs semaines par les services de renseignement du pays, les extrémistes avaient l'intention d'assassiner le chef d'Etat lors d'un rassemblement public à Pare, dans la province de Cochabamba, a indiqué à la presse locale le ministre bolivien de l'Intérieur, Alfredo Rada.

Les autorités ont renforcé la protection du président Morales et ouvert une enquête sur cette affaire, a ajouté M. Rada.

Le président vénézuélien, Hugo Chavez, a révélé dimanche que M. Morales l'avait informé de cette tentative d'assassinat lors d'une conversation téléphonique.

M. Chavez a affirmé que l'opposition bolivienne envisageait une telle démarche parce qu'elle sait ne pouvoir remporter les prochaines élections générales et le référendum.


http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-12/23/content_784755.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   24/12/2008, 01:02

Je ne dirais pas que le NOM veut sa mort car il sert le futur nouvel (dés) ordre mondial avec l'UNASUR

http://novusordoseclorum.discutforum.com/information-et-conscientisation-f12/l-union-sud-americainefusion-en-travaux-avec-l-ue-t1300.htm

au mieux un conflit d'égo

le cirque de boblutionnaires latinos au service du mondialisme continue...
642 tentatives d'assassinats déjoués par ces deux clowns !

Quand on gêne le NOM,on signe son arrêt de mort ou la fin dans la foulé comme JFK ou Aristide quand il s'agit de l'argent des banksters

ps : modifies la faute d'orthographe dans le titre
Revenir en haut Aller en bas
Solstice

avatar

Nombre de messages : 3147
Age : 50
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: La dette publique, une affaire rentable...   12/2/2009, 17:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLP
Admin


Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Courbe Dette / Pas de Dette ! GRAVISSIME   21/10/2009, 23:53

Bonsoir à tous Very Happy

Voici l'image Dette/Pas Dette très importante :



Image primordiale pour comprendre l'arnaque du millénaire des banksters agioteurs.


bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleem

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 28
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   27/10/2009, 17:37

En effet, plus de 1300 milliards d'euros en un peu moins de 30ans c'est assez impressionnant, pour le reste de ton graphique, perso' je m'y attendait un peu tout d'même. :'p


Dernière édition par Sleem le 29/10/2009, 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cédric



Nombre de messages : 75
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   27/10/2009, 19:14

Le plus grave en réalité c'est qu'en fait, on pourrait facilement éliminer la pauvreté partout si nous sortions de ce système vers des états indépendants et garants de leur prospérité.

C'est bien pour cela que la parole politique est très énervante, ces gens savent très bien que l'on vis dans une totale inégalité, défendre ce système c'est criminelle, et d'y vivre simplement l'est tout autant.

Le zombi complètement aveuglé dans le moule, voulant la paix et la prospérité partout, est complice du système, et c'est bien la différence entre nous, qui avons eu les informations selon laquelle comment fonctionnait réellement le monde, et ceux qui ignorent ou parfois se laissent dans leur cerveau semblant d'ignorer et qu'au fond, il pense à profiter de la vie, à quel vêtement acheter, a comment se comporter pour attirer la femme qu'il aime, et voilà, sans aucun sens...

C'est très difficile de vivre correctement en connaissant la vérité, on peut déprimer beaucoup, on voit le gâchis et franchement, si Dieu existe vraiment, supporter un tel spectacle devrait lui être insoutenable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   27/10/2009, 21:45

Sleem a écrit:
En effet, plus de 13000 milliards d'euros en un peu moins de 30ans c'est assez impressionnant, pour le reste de ton graphique, perso' je m'y attendait un peu tout d'même. :'p

Wouop pop pop n'en rajoute pas, 1300 Milliards c'est déjà trop ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
aryo-romain



Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   28/10/2009, 22:35

LE DEFICIT DE L ETAT FRANCAIS

Avec 140 milliards d'euros prévus pour le déficit de l'état en 2010,cela veut dire , pour etre clair, que la moitié des dépenses de l'état sera financée à crédit (les dépenses du budget général représentant quelques 280 milliards ),alors que le gouvernement tablait encore , en juillet, sur un déficit entre 125 et 130 milliards.La loi des finances initiale faisait meme état d'un "simple" déficit de 52,1 milliards.En empruntant ces sommes colossales,l'Etat,qui préfère payer ses fonctionnaires et rembourser les seuls intérets des emprunts, draine autant de la part d'épargne disponible, ce qui empeche évidemment tout retour au plein emploi, et ne peut que favoriser le chomage.C'est ainsi que 106800 pertes nettes d'emploi salariés ont été comptabilisées au deuxième trimestre 2009, ce qui ramène le nombre de salariés ( hors agriculture et emplois publics) à 17,87 millions.Au total de juin 2008 à juin 2009 , 380900 postes ont été détruits.Dans le meme temps, le nombre d'emplos temporaires a chuté de 177700.Dans le meme temps, alors que les dépenses de l'état ont augmenté de 3,2 % sur un an, les recettes fiscales ont diminué de 23,3%, démontrant, s'il le fallait, que la crise est là pour longtemps.Et que son cout réel sera réglé par les jeunes générations actuelles et les futures.

SOURCE :Faits et Documents, lettre d'informations confidentielles d'Emmanuel Ratier no 284 (15 au 31 octobre 2009) BP 254-09 75424 PARIS cedex 09 ISSN 1268-5690
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sniper ol59

avatar

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   29/10/2009, 00:20

la moitié des dépenses financées à crédit !! et à qui vont -ils devoir demander crédit ?? à nos amis les banksters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleem

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 28
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   29/10/2009, 22:05

Asca a écrit:
Sleem a écrit:
En effet, plus de 13000 milliards d'euros en un peu moins de 30ans c'est assez impressionnant, pour le reste de ton graphique, perso' je m'y attendait un peu tout d'même. :'p

Wouop pop pop n'en rajoute pas, 1300 Milliards c'est déjà trop ! lol!

Oups j'ai rajouté un zéro en trop lawl. x')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
macrosoft



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Vous souvenez vous du temps où les associations françaises dénonçaient la dette des pays d'Afrique ?   19/11/2009, 14:15

Vous souvenez vous du temps où les associations françaises dénonçaient la dette des pays d'Afrique ?

Je créer ce topic car je suis tombé sur un vieux papier qui traitait de la dette des pays africains comme quoi elle était odieuse, ce qui est, certes une vérité indégniable.

Alors là je me demandais mais où sont allez se planquer ces associations françaises qui se militaient avec force pour les pays d'afrique (ce qui est une cause noble là n'est pas la question) pour la réduction de la dette, quand il s'agit maintenant de leur propre pays ?

Dette attribuable aux dictateurs (en milliards $)


Indonésie Suharto 126
Brésil Junte 100
Argentine Junte 65
Philippines Marcos 40
Syrie Assad 22
Afrique du Sud Apartheid 22
Pakistan Junte 19
Soudan Nimeiry / al-Mahdi 17
Thaïlande Junte 14
Nigeria Buhari / Abacha 14
Chili Pinochet 13
Zaïre/ RDCongo Mobutu 13
Algérie Junte 5
Iran Shah 5
Kenya Moi 4
Ethiopie Mengistu 4
Bolivie Junte 3
Somalie Siad Barre 2
Paraguay Stroessner 2
Malawi Banda 2
Salvador Junte 1
Libéria Doe 1
Haïti Duvalier 1
TOTAL 495

source: http://www.dette2000.org/data/File/DetteOdieuse.pdf

A cette liste on pourrait ajouter la France

http://cluaran.free.fr/dette.html




En page 22 du papier (http://www.dette2000.org/data/File/DetteOdieuse.pdf) il y a une pétition a envoyer aux chef d'Etat qui meriterait qu'on l'envoie à Bruxelles et à l'Elysée.


cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: argent dette 2   13/1/2010, 09:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   14/1/2010, 15:31

Ah là là, grosse déception, j'avais bien aimé le premier, mais là, ouch...

Même s'il explique très bien le mécanisme de création / destruction d'argent par la dette, la folie du système qui court forcément à sa perte dans un monde fini, et qu'il intègre bien dans cette perspective la crise actuelle et la contraction de la masse monétaire, je trouve que ce nouveau "Money As Debt" a deux défauts de taille :


- alors que dans la version 1 il y avait de nombreuses citations (Rockefeller & co) qui montraient pourquoi c'est comme ça, cette nouvelle version occulte totalement le pourquoi de la situation : qui a mis ce système en place et par quels tours de force et conspirations, qui continue à le faire tourner et surtout qui en profite réellement au lieu d'accuser de façon généraliste "les banques".


- ensuite la proposition de réforme : l'argent numérique !!!!!!!!!! même recommandation que celle du patron de Visa (cf Jovanovic) !! Il se fout de la gueule de qui ?

Citation :

http://www.bankster.tv/
Merci de ne pas commenter avant d'avoir compris le concept de données perpetuelles qui est une technologie récente de réseautage.
Ca peut paraitre étonnant, mais des données perpetuelles sont comme des "choses", elles "existent", elles ne peuvent pas être copiées/dupliquées/falsifiées ou altérées.
Mieux elles peuvent être programmées !

Exemple: Imaginons que le peuple vote une loi qui interdit à un individu de possèder plus de 1000x la richesse du plus pauvre ou qui interdit de thésauriser plus de X milliers/millions/milliards/... une fois la loi passée, les données perpetuelles vont automatiquement déprécier la valeur détenue par les plus riches et se redistribuer d'elle même vers les plus pauvres.

Non seulement il propose un système informatique complexe en ignorant une loi absolue : il n'y a pas de système parfait, TOUT système est crackable, et son gentil programme permettra la fraude massive généralisée au bénéfice de qui vous savez, y'a qu'à voir comment ça se passe chez Clearstream et Swift par exemple.

De plus l'argument de la redistribution automatique est sûrement séduisant pour les jeunes filles crédules, mais si ce système est capable de voler automatiquement les riches, à mon avis il est bien plus capable de saisir votre argent pour payer les impôts, les factures et les amendes, et vous voler sans que vous ne puissiez rien y faire. De plus, une valeur qui modifie elle-même automatiquement sa mesure est pour moi virtuellement sans valeur.

Dans ce document page 235 on voit qu'il a lu "The creature from Jekyll Island" de Griffin, et pourtant aucun des éléments qui y sont exposés et qui montrent le complot monstrueux qui sous-tend ce système ne sont repris dans la version 2. (coïncidence ? sur cette page 235 il recommande de regarder "The secret"...)

Comme si la situation actuelle catastrophique d'esclavage par la dette était seulement dûe au mécanisme de création monétaire, et qu'il n'y avait aucune cabale secrète derrière. Comme si, grâce à l'argent numérique, le fait de pouvoir acheter partout dans le monde, ne pas déposer d'argent dans un coffre, et avoir un argent intelligent qui calcule tout seul sa valeur et empêche la spéculation allait changer quelque chose au problème de fond qui est qu'une minorité cachée possède secrètement la majorité des institutions qui structurent le réseau social, et qu'elle mène le monde à sa perte pour son propre intérêt, en réduisant les populations à l'ignorance, la misère et l'esclavage et en entravant ainsi le développement harmonieux de l'humanité et de la conscience.

Enfin bon, y'a des bonnes idées et des bonnes références, mais grosse déception par rapport au premier, et l'impression que le message a été perverti !!! au lieu de dénoncer Rockefeller il appelle à une réforme monétaire mondiale pour l'argent numérique ! au secours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   14/1/2010, 18:43

ils en croquent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fermetabush

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 41
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   14/1/2010, 20:53

Bin la version 1 dénonce vraiment l'oligarchie qui tient le système, mais à mon avis la version 2 noie plus le poisson alors qu'elle aurait dû être beaucoup plus incisive... du coup bon ça m'intrigue un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: RAPPEL : D'OU VIENT LA DETTE NATIONALE ?   5/3/2010, 10:49

Jusqu’au début janvier 1973, la France partageait le droit de créer de la monnaie avec les banques privées. Pour financer la construction de logements sociaux par exemple, l’Etat empruntait auprès de la banque centrale qui créait pour l’occasion cette monnaie. Par la suite, l’Etat remboursait l’emprunt tandis que la banque détruisait cet argent ; mais, point capital, sans faire payer d’intérêts. Or, l’Etat s’est interdit d’emprunter auprès de la banque centrale avec l’article 25 de la loi Pompidou-Giscard d’Estaing du 3 janvier 1973. Il se prive donc de la création monétaire sauf s’il s’adresse auprès d’acteurs privés qui, eux, font payer des intérêts au prix fort. Par conséquent, cette politique empêche toute politique sociale véritable rendant les investissements publics hors de prix et entraînant par la même occasion l’augmentation de la dette publique. Ce principe inscrit dans le Traité de Maastricht (1992) à l’article 104 a été transposé à l’article 123 dans le Traité de Lisbonne. Les Etats de l’UE sont donc totalement tributaires de l’oligarchie financière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: La dette publique, une affaire rentable   3/5/2010, 11:43


La dette publique, une affaire rentable




Citation :
A qui profite le système ?

Un interview d’André-Jacques Holbecq par Yves Michel.

« Il faut réduire la dette! ». On crie à la faillite! Tel un père qui demande instamment à ses enfants d’aller ranger leur chambre, notre gouvernement nous dit : « Assez de cette gabegie ! Il est temps de devenir sérieux, remettez vos prétentions sociales au tiroir, l’heure est au travail et aux économies ».

Ce qu’on ne nous dit pas, c’est qu’il y a une quarantaine d’années, l’État français n’était pas endetté, à l’instar de la plupart des autres nations, d’ailleurs. En moins de quarante ans nous avons accumulé une dette colossale qui avoisine les 1200 milliards d’euros ! Pourquoi ? S’est-il produit quelque chose qui a fait que l’on ait soudain besoin de recourir à l’emprunt, alors qu’auparavant on se suffisait à nous-mêmes? Et si tel est le cas, qui en bénéficie vraiment ? Qui émet la monnaie ?

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: La dette: simple rapport de force! (Attali/ Melanchon)   23/6/2010, 14:15


Maturité de la dette par Attali et Melenchon



Ici, nos interlocuteurs nous font bien comprendre qu'il n'y a pas de dette souveraine garantie par les petits gens qui composent les Etats Nation, mais des rapports de forces qui s'entrechoquent au profit des uns et au détriment des autres.

Le rapport de force devrait être simple:

_Les créanciers versus les emprunteurs.

_Les créanciers = quelques richissimes vielles crapules.
_Les emprunteurs = 62 millions de Français.

Au vu de ce rapport de force, qui devrait payer la dette?
(pénaliser la vie de 62 millions de Français ou ne pas rembourser des gens extrêmement riche qui ne verront même pas la différence dans leurs vies misérables de parasites outranciers?!... Wink ).


_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ziril
Admin
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 38
Localisation : ici bas!
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: L'ARNAQUE de la dette publique (à imprimer et a distribuer).   29/9/2010, 11:53

L'ARNAQUE de la dette publique



Nous avons payé 48 G€ (G€= milliards d’euros) en 2009, pour les seuls intérêts de ce qu'on appelle « la charge de la dette ». C'est transférer de notre travail et de notre production plus de 130 millions d'euros par jour — oui, par jour ! —à ceux qui sont déjà les plus riches. Mais cette monnaie qu'ils nous prêtent est toujours issue de la création monétaire payante des banques privées à partir d'une simple ligne d'écriture, lors de « monétisation » de reconnaissances de dettes ou d’obligations.

(voir le site http://monnaie.wikispaces.com/ pour les détails concernant l'émission de monnaie par les banques de second rang).

Voté en 1973, l'article 25 de la loi du 3 janvier précise que « Le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l'escompte de la Banque de France ». Ce qui signifie que notre pays s'est interdit de permettre à la Banque de France de financer le Trésor Public, c'est-à-dire de créer la monnaie dont il a besoin pour son développement (écoles, routes, ponts, aéroports, ports, hôpitaux, bibliothèques, etc.), comme nous pouvions le faire avant cette date. Et le traité de Maastricht a entériné pour l'Europe cet état de fait par l'article 104 (repris par l’art. 123 du traité de Lisbonne) qui précise « Il est interdit à la BCE et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées "banques centrales nationales", d'accorder des découverts ou tout autre type de crédits aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres; l'acquisition directe, auprès d'eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite. » En clair, les États sont obligés de financer leurs investissements sur les marchés financiers, en augmentant perpétuellement leur dette à cause d’intérêts iniques et non justifiables...



La dette à fin 1979 était de 239 G€, déjà injustifiables ; la dette à fin 2009 s’établit à près de 1500 G€ ! Ainsi, entre 1980 et 2009, la dette a augmenté de 1 250 G€ alors que nous avons payé 1 340 G€ d'intérêts

Si nous n’avions pas eu à payer ces intérêts la dette publique serait plus faible aujourd’hui qu’en 1980 !

Nous préconisons …

de quitter l’euro en tant que « monnaie unique » pour retrouver notre monnaie nationale afin de pouvoir financer immédiatement les intérêts des dettes publiques en cours ainsi que les titres de dette arrivant à échéance, en plus des besoins d’investissement nécessaires à la transition énergétique. Notre monnaie nationale pourrait n’être convertible qu’en euros « monnaie commune » (l’ECU par exemple) si d’autres pays voulaient nous suivre dans cette voie. La parité de ces monnaies étant déterminée à intervalles réguliers en fonction des écarts des balances des échanges commerciaux avec nos partenaires afin que les balances commerciales avec cette nouvelle zone de monnaie commune soient équilibrées.

Vous trouverez plus de précisions et de justifications des affirmations de ce document sur http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque


Ne pas jeter sur la voie publique -19/09/2010







Le PDF a télécharger et à imprimer à cette adresse: https://monnaie.wikispaces.com/file/view/tractdetteNB.pdf



PS: Avant l'heure c'est pas l'heure et après l'heure c'est plus l'heure... Je pressens qu'il est l'heure pour le peuple Français de comprendre pourquoi depuis plus de trente ans, il ne fait que s'enfoncer irrémédiablement dans la dette.


Je pense que la prise de conscience par le peuples des manipulations en tous genres que nous font subir les élites à atteint un tel point critique, qu'elle nous permet de passer a des sujets plus technique.

Le peuple est prêt!!!



A imprimer et a donner a sa famille, ses amis, des inconnus... Ceci est le point crucial du pouvoir illusoire de ces monstres d'iniquités.

_________________
Rien n'est beau que le vrai: le vrai seul est aimable;
Nicolas Boileau épître IX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratman



Nombre de messages : 1460
Localisation : vendée
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   29/9/2010, 14:51

malheureusement les gens sont tellement blazés

tu leurs parle de ca ils ont l'impression que c'est du charabia

pendant que certains s'illusionnent que l'Europe c'est la force en elle même , d'autres s'interdisent de quitter l'euro cheers

pour faire du dégâts imprimez en masse donnez ca a la sortie des messes ( prières ) de toutes obédiences confondues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   29/9/2010, 15:25

Bien jouer Ziril! merci beaucoup de l'envoie

J'ai trouver ce tract envoyer par biboune il y a trois jours sous cette vidéo



BRAVO, chacun à son niveau l'info circule très vite

cheers

Voici un site avec le même tract, pétition...sur ce même sujet

http://www.jeanpierrepoulin.com/creation_monetaire.html

Y a une petition pour une loi donnant aux États le contrôle d'une monnaie publique sans intérêts en bas de page mais c'est une sorte de papier à imprimer, rien en ligne...il serait intérésant de voir cela

Etienne Chouard s'est bien activer de ce coté là, il doit surement proposer des choses très bien...A voir par chez lui

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

Je ne connait pas du tout son site (ou trop peu) pas le temps desoler Rolling Eyes

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   22/1/2011, 18:44

Histoire de la dette publique américaine

http://blog.syti.net/index.php?article=337
Revenir en haut Aller en bas
GarfieldLove

avatar

Nombre de messages : 2641
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Dette, dette publique, dette nationale ...   25/1/2011, 10:36

Chaque jour, la France doit rembourser 110 millions d'euros. Mais en fait, ce "remboursement" ne réduit pas d'autant la dette, au contraire. Car la France emprunte la somme à rembourser, creusant encore plus la dette et les intérêts à payer dans le futur (fuite en avant typique d'un pays du Tiers Monde).

Les proportions prises par la dette donnent le vertige. Mais lorsqu'on sait ce qui creuse cette dette, les mesures qu'il faudrait prendre deviennent évidentes...

Il faut savoir que l'état accorde chaque année 170 milliards d'euros de déductions fiscales aux entreprises (principalement des très grandes entreprises, pas des PME). Ce à quoi s'ajoutent d'autres cadeaux comme les allégements de charges, les emplois "aidés", et les subventions que l'état verse à ces mêmes entreprises.

Pour rétablir une situation financière saine, il suffit de supprimer les subventions, les déductions fiscales et les allègements de charges accordés aux entreprises.

Un autre déficit qui ne cesse d'augmenter est celui de la Sécurité Sociale, malgré les colmatages successifs financés principalement par les salariés. Ce déficit est principalement causé par les milliards généreusement distribués à l'industrie pharmaceutique pour lui assurer des profits juteux, en acceptant de rembourser des médicaments pas plus efficaces que des génériques équivalents, ou d'autres pas plus efficaces qu'un placebo, ou d'autres encore qui sont carrément nocifs (mais détériorer la santé du patient permet de lui faire consommer encore davantage de médicaments).

Une autre cause de la dette publique est l'évasion fiscale et les cadeaux fiscaux aux plus riches, pour un montant global qui dépasse très probablement les 100 milliards d'euros.

Il y a enfin les sommes astronomiques données aux banques, pour éponger leurs pertes de jeu au casino boursier.


Les riches, les multinationales et les banques ont pris dans la caisse publique des milliards que l'état n'avait pas mais qu'il leur a donné en s'endettant, c'est à dire en endettant les citoyens ordinaires qui doivent maintenant payer l'addition.

La principale fonction des gouvernements est désormais de prendre aux gens ordinaires pour donner aux riches, le plus possible, et par tous les moyens. C'est Robin des Bois à l'envers.

Ceci continuera tant que nous aurons des gouvernements au service des grands patrons et de leurs multinationales, au lieu d'être au service des citoyens et de l'intérêt général.

C'est pourquoi il est urgent de proclamer la séparation de l'entreprise et de l'état, et de restaurer la démocratie, définie comme "le gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple".L'hyper-inflation qui a transformé les classes moyennes en pauvres depuis 10 ans est camouflée par l'indice des prix officiel qui nous assure que les prix n'augmentent que de 2% par an, un résultat obtenu en basant cet indice sur des produits qui ne sont pas représentatifs des dépenses d'un ménage.

L'inflation de ces dernières années s'est concentrée sur 3 secteurs qui représentent 70% du budget d'un ménage moyen: l'alimentation, le logement et l'énergie. Mais ces secteurs ne pèsent que 10% dans l'indice.

L'indice des prix n'est plus représentatif de l'inflation subie au quotidien, mais il continue à servir de référence pour justifier la stagnation des salaires, des retraites, des allocations chômage ou du RMI.

En revanche, les revenus des élites économiques ont parfaitement suivi l'inflation réelle, avec des hausses des 20 ou 30% par an, voire davantage.

Voici un petit clip pour nous rafraichir la mémoire sur la hausse des prix depuis le passage à l'euro, alors que selon nos dirigeants politiques, une banque centrale européenne privée était censée empêcher l'inflation...


http://blog.syti.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferrel

avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : savoie
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale   25/1/2011, 11:39

Trés instructif.
La dette croît et les prix augmentent chaque année, les states eux (d'aprés dexia) se ficheraient de la dette puisque taux bas et qu'ils peuvent jouer sur l'inflation alors que nous, pauvres abrutis, on raque sans pouvoir combler quoi que ce soit....


Dexia AM s'inquiète pour la dette française en 2012

La dette publique restera le thème dominant en 2011
L'Europe est contrainte de maintenir la solidarité financière inaugurée en 2010
Risque pour les finances publiques françaises avec l'élection de 2012


PARIS, 11 janvier (Reuters) - Dexia Asset Management a des craintes sur la note "AAA" de la dette de la France en 2012 du fait de l'élection présidentielle et des risques de relâchement des efforts de redressement de ses finances publiques.

Lors d'un point de presse, Nicolas Forest, responsable de la stratégie taux chez Dexia AM, a souligné qu'aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe, la dette publique sera le thème dominant des marchés de taux, les premiers laissant filer leurs déficits et l'autre étant contrainte à la solidarité financière.

Dans ce contexte d'endettement massif des Etats lié à la récente crise économique et financière et de persistance de la crise souveraine en Europe et de l'approche de l'élection présidentielle, la France n'est pas à l'abri d'une dégradation de sa note "AAA" en 2012, a-t-il dit.

"La France est sur le fil du 'AAA'. Pour l'instant, on n'a pas d'inquiétude, les craintes sont pour 2012. Avec l'élection présidentielle, les efforts de réduction des déficits publics pourraient se relâcher", a-t-il dit. Nicolas Forest constate que lui-même et nombre d'autres experts se sont trompés en prédisant qu'en 2010, les banques centrales amorceraient la sortie des politiques non conventionnelles mises en place en 2008 et 2009 pour endiguer la crise financière.

Aux Etats-Unis, la Réserve fédérale a lancé une deuxième phase d'assouplissement quantitatif (QE2), consistant à racheter massivement la dette de l'Etat fédéral, et l'administration Obama a reconduit les réductions d'impôts instaurées par la précédente administration républicaine, abandonnant toute idée de réduction des déficits publics qui sont de l'ordre de 10% du PIB.

Dans le même temps, la Banque centrale européenne a reconduit ses opérations d'allocations illimitées de liquidités et a procédé à des rachats de dette de pays de la zone euro violemment affectés par la crise des souverains.

Quant aux Etats européens, engagés dans des politiques de redressement de leurs finances publiques, ils ont été contraints de mettre en place un dispositif de solidarité financière pour aider les pays en difficulté et préserver la zone euro.

LES USA FONT LE CHOIX DE L'INFLATION

"Aux Etats-Unis, on a fait clairement le choix de l'inflation et le choix de la croissance. C'est radicalement à l'opposé de ce qui se passe en zone euro", a estimé Nicolas Forest.

"Aux Etats-Unis on 's'en fiche' de réduire les déficits puisqu'on a des taux bas", a-t-il ajouté.

Si le but des autorités américaines consiste à faire de l'inflation par la hausse des prix des actifs, celle-ci ne devrait pas s'emballer et les taux rester bas aux Etats-Unis, au moins au premier semestre 2011.

La Fed devrait, face une croissance attendue plus forte (de l'ordre de 3,5%), commencer à resserrer modérément sa politique monétaire au 4e trimestre.

Dans cette perspective, Nicolas Forest préconise l'achat d'obligations indexées sur l'inflation et de jouer l'aplatissement de la courbe des taux.

En Europe, Nicolas Forest favorise la solvabilité et reste défensif sur les périphériques de la zone euro.

Il donne la préférence aux pays notés "AAA" "solides" (Allemagne, Pays-Bas, Autriche). "France et Royaume-Uni sont les 'AAA' les plus vulnérables", a-t-il dit.

Selon lui, la solidarité financière sera approfondie avec un système pérenne de stabilité financière. L'inflation des actifs aux Etats-Unis pourrait avoir un effet limité en Europe.

Il ne voit le retrait de liquidités par la BCE qu'à partir du second semestre.

Nicolas Forest voit le taux Fed Fund inchangé à 0,25% au 1er trimestre et à 0,5% au quatrième, le rendement de l'emprunt d'Etat américain à deux ans passant de 0,65% aujourd'hui à 1,50% fin 2011 et le 10 ans de 3,35% actuellement à 3,20% au 1er trimestre et à 3,80% au 4e trimestre.

En zone euro, l'Eonia passerait de 0,45% actuellement à 1,0% en fin d'année, soit le niveau du principal taux directeur (refi) de la BCE. Les taux allemands, références de la zone, à deux ans et à 10 ans passeraient respectivement de 0,85% à 1,40% et de 3,0% à 3,50%.

(Édité par Jean-Michel Bélot)

source : investir.fr

Les prix continuerons donc d'augmenter, au vu de la video de Moby, attendons nous à mon avis aprés 2013 à avoir de belles surprises en rayon de magasin.

Il y a je crois un topic sur le stockage de denrée alimentaire...etc va falloire y penser sérieusement prochainement, à moins que le fait de payer 40 à 100 % (en moyenne) de plus sur de la nourriture de base ne choc tjrs pas le peuple français.
scratch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chronique de la dette, argent dette, vidéos de Paul Grignon, dette nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Argent-Dette
» Comprendre le mécanisme de l'argent
» La dette de l'Etat sur un compteur à Rouen
» La dette américaine en images
» Comprendre la dette publique : Qu'en pensez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Actualités/Chroniques :: Divers-
Sauter vers: