Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.
 
PortailLLP site officielAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Manifestation au Yemen. Effet en chaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mech

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 35
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Manifestation au Yemen. Effet en chaine.   28/1/2011, 00:42

Des milliers de manifestants réclament le départ du chef de l’Etat

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi à Sanaa à l’appel de l’opposition, réclamant le départ du président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans, selon des correspondants de l’AFP sur place.



Le président tunisien « est parti après 20 ans, 30 ans au Yémen, ça suffit », scandaient les manifestants en référence au mouvement de contestation populaire sans précédent en Tunisie qui a chassé le président Zine El Abidine Ben Ali après 23 ans au pouvoir.

La « Révolution du Jasmin » en Tunisie a provoqué une onde de choc dans plusieurs pays arabes, notamment en Egypte, théâtre cette semaine de manifestations sans précédent contre le président Hosni Moubarak, au pouvoir depuis trois décennies, qui ont fait six morts.

« Non au renouvellement du mandat, non à la transmission héréditaire du pouvoir », « l’heure du changement a sonné », répétaient les manifestants yéménites qui s’étaient rassemblés à l’appel de la « Rencontre commune », une coalition de l’opposition.

L’opposition a organisé quatre manifestations distinctes dans la capitale yéménite pour « disperser les forces de police », selon l’un des organisateurs.

La police n’est pas intervenue contre les manifestants. Mais le Congrès populaire général (CPG, parti au pouvoir), a organisé quatre meetings qui ont rassemblé des milliers de personnes dans la capitale pour faire contrepoids aux manifestations de l’opposition.

Au pouvoir depuis 1978, M. Saleh a été élu pour la première fois en 1999 au suffrage universel direct pour un mandat de sept ans. Il a été réélu pour la deuxième fois en 2006 pour un mandat qui arrive à expiration en 2013.

Un projet d’amendement de la Constitution, en discussion au Parlement malgré le refus de l’opposition, pourrait ouvrir la voie à une présidence à vie pour l’actuel chef de l’Etat.

L’opposition accuse en outre le président Saleh, 68 ans, de vouloir transmettre la présidence à son fils aîné Ahmad, chef de la garde républicaine, unité d’élite de l’armée.

Mais le chef de l’Etat s’est défendu dans un discours télévisé dimanche soir de vouloir transmettre le pouvoir à son fils. « Nous sommes une république, et je suis contre la transmission du pouvoir », a-t-il dit.

Le Yémen est un des pays arabes les plus pauvres et l’unique république de la péninsule arabique.

Les manifestations de jeudi s’inscrivent dans le cadre d’un programme de protestations de l’opposition, à l’approche des élections législatives prévues le 27 avril.

Le CPG et les partis de l’opposition avaient décidé d’engager le dialogue pour faire évoluer le Yémen vers un régime parlementaire avant ces élections, mais ce dialogue a marqué le pas.

Le président Ben Ali qui s’est enfui le 14 janvier, est le premier dirigeant d’un pays arabe à quitter le pouvoir sous la pression de la rue.


Source:
http://realinfos.wordpress.com/2011/01/27/yemen-des-milliers-de-manifestants-reclament-le-depart-du-chef-de-letat/
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
Mech

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 35
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Manifestation au Yemen. Effet en chaine.   29/1/2011, 20:23

(3eme jour de manifestation)
Le parti au pouvoir au Yémen propose un dialogue à l'opposition

SANAA - De petits groupes d'opposants ont été dispersés samedi à Sanaa, la capitale du Yémen, où le parti au pouvoir a proposé un dialogue à l'opposition en vue de mettre fin aux manifestations hostiles au gouvernement.

Des partisans du gouvernement du président Ali Abdallah Saleh ont refoulé quelques dizaines de Yéménites qui tentaient d'atteindre l'ambassade d'Egypte à Sanaa en signe de solidarité avec les manifestations antigouvernementales dans ce pays.

Les protestataires yéménites scandaient "le peuple veut la chute du régime", ont rapporté des témoins.

A l'image de la "révolution du jasmin" tunisienne et de la contestation en cours en Egypte, des milliers de Yéménites sont descendus dans les rues cette semaine pour demander le départ du président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans.


"Nous (...) appelons à la fin de la propagande médiatique et exhortons tous les partis politiques à collaborer pour engager un dialogue fructueux et prendre des dispositions pour les élections à venir", propose une commission du parti au pouvoir, le Congrès populaire général (CPG), dans un communiqué cité vendredi soir sur le site internet de l'agence officielle Saba.

"En outre, nous réclamons vivement la fin des manifestations qui attisent les dissensions afin d'éviter d'entraîner le pays dans le conflit ou la sédition", ajoute-t-elle.

SANAA RETROUVE LE CALME

Malgré les petits incidents signalés entre des partisans du pouvoir et des groupes d'opposants, le calme prévalait samedi dans les rues de Sanaa, où environ 16.000 personnes avaient manifesté jeudi à l'occasion du principal rassemblement organisé depuis le début du mouvement de contestation quelques jours plus tôt.

Le CPG avait annoncé en octobre dernier qu'il participerait aux élections prévues en avril prochain, alors que l'opposition espérait voir le gouvernement les reporter pour laisser plus de temps à des pourparlers sur des réformes promises de longue date.

La contestation actuelle semble aussi motivée par une proposition formulée fin 2010 par des membres du CPG et visant à supprimer la limitation du nombre des mandats présidentiels, qui devrait contraindre Saleh à quitter le pouvoir en 2013.

Pour calmer le jeu, le CPG a amendé la semaine dernière sa proposition sur les mandats présidentiels en suggérant plutôt de limiter leur nombre à deux et leur durée à cinq ou sept ans. L'opposition craint que cette éventuelle réforme permette à Saleh d'effectuer deux mandats supplémentaires.

Outre ses problèmes sociaux et économiques, le Yémen sert de base arrière à la branche d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). Le gouvernement est soutenu par les Etats-Unis dans sa lutte contre les extrémistes islamistes.


Le Yémen est aussi confronté à une insurrection séparatiste dans le Sud et à une rébellion chiite dans le Nord.

http://actualite.portail.free.fr/monde/29-01-2011/le-parti-au-pouvoir-au-yemen-propose-un-dialogue-a-l-opposition/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://individucible.over-blog.com
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Manifestation au Yemen. Effet en chaine.   29/1/2011, 23:40

Yémen: Des milliers de manifestants contre le chef de l'Etat



AFP - 27/01/11

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi 27 janvier à Sanaa au Yémen à l'appel de l'opposition, réclamant le départ du président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Manifestation au Yemen. Effet en chaine.   3/2/2011, 14:44

Jeudi, "la journée de la colère" des Yéménites


IRINN - Jeudi, 03 Février 2011 09:37

Après la Tunisie et l'Egypte, c'est au tour du Yémen. L'opposition yéménite a baptisé, aujourd'hui, le jeudi 3 février, la "journée de la colère", pour réclamer des réformes élargies et des changements d'ordre politique et pour enrayer les mesures unilatérales prises par le parti au pouvoir, visant à amender la Constitution. Cette journée de la colère au Yémen rappelle celle de l'Egypte et la révolution des jeunes tunisiens qui sont parvenus à renverser Ben Ali. Les partis d'opposition, formant la coalition "Forum commun", veulent organiser la plus grande manifestation populaire, de manière à ce qu'elle soit un message ferme au Président Ali Abdallah Saleh, pour qu'il mette en vigueur des réformes élargies, dans l'Ordre politique du pays, et annule les amendements de la Constitution, que le parti au pouvoir avait effectués, ces derniers temps. Le Président yéménite, Ali Abdallah Saleh, au pouvoir, depuis 32 ans, a annoncé, mercredi, vouloir renoncer à briguer un nouveau mandat et faire des concessions à l'opposition, sous la pression de la rue, influencée, par les exemples, tunisien et égyptien.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/108536-jeudi-qla-journee-de-la-colereq-des-yemenites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorelianeGTQ

avatar

Nombre de messages : 1746
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Manifestation au Yemen. Effet en chaine.   3/2/2011, 19:08

Yémen : l’arrestation de 30 membres du mouvement séparatiste du Sud du Yémen


IRIB - Jeudi, 03 Février 2011 19:37

Les forces de sécurité yéménites ont arrêté, au moins, 30 membres du mouvement séparatiste du Sud du Yémen.
Selon l’AFP, câblant de Sanaa, les forces de sécurité yéménites ont arrêté, aujourd’hui, jeudi, dans la région de Cheikh Osman, 30 membres du mouvement séparatiste du Sud du Yémen, qui avaient l’intention de protester contre le régime au pouvoir. Aujourd’hui, des milliers d’opposants au régime au pouvoir, au Yémen, en organisant des manifestations, sur la place Al-Tahrir de Sanaa, la capitale yéménite, dans la province d’Al-Dhaleh, dans la province de Chabouh et dans la ville de Loudr, dans la province d’Abin, ont réclamé la chute du gouvernement d’Ali Abdallah Saleh, le Président yéménite, et des réformes politiques et économiques.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/108560-y%C3%A9men--l%E2%80%99arrestation-de-30-membres-du-mouvement-s%C3%A9paratiste-du-sud-du-y%C3%A9men


Le président du Yémen s’engage à quitter le pouvoir


lefigaro.fr - jeudi 3 février

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh, confronté à des protestations populaires, a annoncé, mercredi, qu’il renonçait à briguer un nouveau mandat et appelé l’opposition à arrêter les manifestations et reprendre le dialogue.

Lors d’un discours devant le Parlement, Ali Saleh, au pouvoir depuis 32 ans, a en outre annoncé le report des élections législatives prévues pour le 27 avril et dont la tenue en l’absence d’une réforme politique était contestée par l’opposition. Le discours du président Saleh intervient à la veille d’une "journée de la colère" jeudi, à l’appel de l’opposition. Des milliers de Yéménites, inspirés par la Tunisie et l’Égypte, avaient déjà manifesté jeudi dernier à Sanaa à l’appel de l’opposition pour réclamer le départ du chef de l’État.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-president-du-Yemen-s-engage-a-quitter-le-pouvoir-5318.html

Information annexe, le site http://www.presidentsaleh.gov.ye ne fonctionne plus pour le moment..Coupure dut à la chute du regime? Ou bien pirater à des fin de désinformation? ...Hypothèse en suspend


Diaporama Yemen

http://www.linternaute.com/actualite/depeche/photos/2268/729656/801918/yemen_des_milliers_de_manifestants_reclament_le_depart_du_president_saleh.shtml

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Manifestation au Yemen. Effet en chaine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Masque de saison à la fraise : effet coup de fouet pour peau terne
» l'effet de serre dans nos assiettes
» BB "l'insolente"! Quel effet a-t-elle sur vous?
» apres l'effet papillon... l'effet Koala!
» Gemey Effet Faux Cils Volume Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial :: Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: